AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Graveyard Island, l'île des récupérateurs d'épaves

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Message
MessageSujet: Re: Graveyard Island, l'île des récupérateurs d'épaves   Mer 1 Juin - 1:45

InvitéInvité
avatar


Le regard noir des Coxons… S’il était une chose que Zoya ne voulait plus jamais voir c’était bien cet éclat glacial dans les yeux de son capitaine. Elle était une Troublemaker à présent, elle devait éviter d’aborder le sujet des Riddle avec John, même si elle ne pourrait jamais oublier les siens, elle se devait de jouer son nouveau rôle avec prudence. Même Read semblait avoir remarqué le tranchant de la réplique que venait de recevoir la pauvre princesse qui ne savait décidément plus où se mettre.

Zoya était si perturbée par la réponse cinglante de John qu’elle le laissa partir sans réagir. Une catastrophe pouvait bien se passer maintenant, elle n’était plus capable de l’empêcher. La confrontation de son capitaine avec la vice-amiral de la marine n’était plus le cadet de ses soucis. Parce qu’il était évident pour elle que John retournerait voir Callo, c’était dans sa nature de provoquer les ennuis, mais cela ne lui importait plus. Elle agirait en conséquence, voilà tout.

Machinalement la jeune fille sortie à son tour de la pièce pour retrouver le reste de l’équipage, mais se souvenant soudain que Kaze avait quitté son lit, elle retourna presque aussitôt dans sa chambre pour se défouler sur le pauvre griffon qui n’avait rien demandé à personne.
-« Toi ! Tu ne devais pas rester alité encore quelques jours ?! Je me fiche éperdument de ce qui t’amène ici, de ce que tu peux penser, tu devrais rester tranquillement allonger le temps de récupérer. Et toi Read, tu devrais peut-être arrêter de traîner avec John, il a une mauvaise influence sur toi, jeune fille !»

Sans prévenir, la princesse se jeta sur Kaze qui venait à peine de revêtir sa nouvelle tenue. Ce dernier, surpris par la réaction de celle qu’il avait juré de servir se laissa tomber sous le poids de la princesse et tous deux tombèrent enlacés sur le lit.
Un ricanement enfantin venu de l’autre bout de la pièce ramena Zoya à la réalité de la situation compromettante dans laquelle elle se trouvait à présent, poussé par une colère mal dirigée.Embarrassée jusqu’aux oreilles, la jeune femme voulue se relever, mais dans sa hâte elle glissa et retomba lourdement sur Kaze qui ne pu réprimer une grimace de douleur.
-« Tu vois bien que ton corps a encore besoin de repos. » Bafouilla Zoya en guise d’excuse.

Pauvre Kaze, lui aussi semblait ne plus savoir où se mettre alors que Read, croyant à un nouveau jeu, se jeta également sur le lit pour participer, réveillant à son tour les blessures de l’homme griffon. Prise d’un fou rire, Zoya se mit à chatouiller la petite, provoquant l’hilarité de la jeune demoiselle qui suppliait déjà qu’on l’épargne. L’enfant se débattait dans tous les sens, envoyant poings et pieds en direction de la princesse qui esquivait tant bien que mal.
Profitant d’un répit entre les attaques, la fillette, qui avait oublié son appréhension envers Kaze, dirigea sa vengeance sur le pauvre homme qui se trouvait décidément en porte-à-faux entre les deux femmes de son équipage.

Cette petite crise passé, Zoya se sentait un peu mieux, elle n’avait pas oublié les reproches de John, mais elle se sentait en meilleure disposition, et même son malaise envers son garde du corps était parti. Elle pu donc se relever sans aucun problème et avant de quitter ses amis, elle leur dit en souriant
-« Faites comme vous voulez après tout, mais ne venez pas vous plaindre ensuite. »

La princesse riait encore dans le couloir de l’auberge, elle passa sans le remarquer devant la chambre de Rakki, de toute façon elle avait déjà oublié que c’était cette porte qu’elle avait défoncé quelque temps plus tôt. Où allait-elle ? Personne ne le savait, elle suivait simplement son instinct, bien que celui-ci l’ait déjà perdue plusieurs fois, mais on ne pouvait pas se perdre dans une auberge pas vrai ?

C’est ainsi que notre jolie princesse se retrouva à nouveau devant la vice-amiral qu’elle avait déjà croisé, et elle retrouva par la même occasion son imbécile de capitaine en train de discuter avec elle. Hésitant à sortir son sabre pour défendre le jeune homme, Zoya décida de faire une chose qu’elle ne faisait pas souvent, elle observa en détail le visage des deux personnages qui l’intéressait.
*À voir leurs expressions, il ne semblerait pas qu’un combat soit sur le point d’éclater ici… Mais restons sur nos gardes*


Feignant l’indifférence, la princesse alla se servir un verre à son tour, remarquant pour la première fois la présence de Chisuru. Cette dernière manqua de peu de s’étaler une nouvelle fois sur le sol, mais Zoya réussit à la rattraper in extremis.
-« Ça va ? Toi aussi tu veux te faire mal, mais c’est une épidémie ma parole ! » Ne put-elle s’empêcher de dire. La jeune fille maladroite se confondit en excuse, ne sachant pas comment réagir autrement face à une telle femme.
Ravie que quelqu'un reconnaisse son autorité naturelle, Zoya lui fit comprendre que ce n’était rien, et elle commencèrent à parler de la pluie et du beau temps, alors que la princesse ne quittait pas de vue son capitaine, ou plutôt la mite en pull-over marine comme il voulait se présenter. Elle ne pouvait s’empêcher de se moquer intérieurement de cette image grotesque qu’il avait trouvé, ainsi que de la réaction de la vice-amiral qui semblait y croire autant que John.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Graveyard Island, l'île des récupérateurs d'épaves   Ven 3 Juin - 15:55

InvitéInvité
avatar


Kaze s’habilla tranquillement alors que, John était en train de sermonner Zoya, pour une chose qu’elle avait dite mais, Kaze n’avait pas entendue puisqu’il était en train de mettre sa nouvelle tenue. Une fois son nouveau t-shirt et son nouveau gilet enfilés, Kaze posa sa main sur na nuque, pour faire passer la légère douleur de sa blessure qui se réveillé à chaque mouvement de sa part. Au moment où il se retourna, il vit Zoya le regarder droit dans les yeux en le montrant du doigt.

-« Toi ! Tu ne devais pas rester alité encore quelques jours ?! Je me fiche éperdument de ce qui t’amène ici, de ce que tu peux penser, tu devrais rester tranquillement allonger le temps de récupérer. Et toi Read, tu devrais peut-être arrêter de traîner avec John, il a une mauvaise influence sur toi, jeune fille !» lui cria-t-elle alors d’un ton très sérieux

Avant même qu’une seconde ne se soit écoulé, Zoya sauta tout à coup sûr Kaze qui, attrapa la princesse au vol dans ses bras et qui retomba sur le lit derrière lui avec la princesse enlacé dans ses bras. Ce n’était pas que Zoya était lourde loin de là, c’était juste la surprise et la blessure de Kaze qui l’avait empêché de rester debout. Tout deux enlacés sur le lit, Kaze regarda la jeune dans les yeux et devint rouge comme son épée. Des petits ricanements se faisait entendre de l’autre côté de la pièce à ce moment. C’était sans aucun doute la petite Read qui cru surement qu’il s’agissait d’un jeu. Zoya se reprit alors et elle aussi était tout aussi gêné que Kaze qui lui, devenait de plus en plus rouge. C’était la première qu’une jeune fille aussi jolie que Zoya se trouvait allongé sur lui. Le garçon ne savait plus quoi faire et n’osa pas bouger plus que ça. Zoya voulu alors se redresser surement pour ne pas être encore plus embarrassée mais, au moment où elle voulut se reprendre, elle retomba sur Kaze qui lâcha un petit gémissement de douleur à cause de sa blessure qui n’était pas encore totalement guéri loin de là. Zoya avant de se redresser, leva juste sa tête qui se trouvait à peine à quelques petits centimètres de celle de Kaze en le regardant avec un regard plutôt doux.

« Tu vois bien que ton corps a encore besoin de repos. » lui dit-elle alors tout doucement

Kaze était encore plus gêné que tout à l’heure, son cœur battait la chamade contre sa poitrine et ses yeux ne purent se détourner du regard tendre de la jeune princesse. Zoya qui avait ses jambes autour de celle de Kaze et ses bras de chaque côté de ses épaules, se redressa doucement pour se mettre en position assise quelques secondes. Mais à peine s’était-elle dressait que tout à coup Read arriva au grand galop et sauta elle aussi sur Kaze et Zoya pour ‘ jouer ‘ elle aussi. Kaze toujours dans l’incapacité de bouger car, il avait toujours Zoya sur lui, vit les deux jeune filles de battre à coup de chatouilles tandis que Kaze essaya de se faire tout petit pour éviter de se faire attaquer à son tour. Mais hélas pour lui, cela ne marcha que quelques secondes car Read qui avait envie de jouer aussi avec Kaze posa son dévolu sur le pauvre garçon qui fut attaqué à son tour par les deux jeune filles de son équipage.

« Oh…. Oh seccoooouuuuurrrr !!! » Crier Kaze entre quelques fou rires qu’il ne put s’empêcher de retenir

Les chatouilles incessantes des jeunes filles étaient en train de littéralement Kaze qui ne pouvait plus rien faire pour se défendre de ses assauts. Même si sa blessure lui faisait mal dans le même temps, le jeune garçon oubliait la douleur pour continuer à passer un bon moment avec ses amis qui s’étaient alliées contre lui. Puis, lorsque les assauts prirent fin, Zoya reprit son souffle quelques secondes avant de descendre du lit doucement pour se diriger vers la porte. Leur tournant le dos, elle leur dit :

-« Faites comme vous voulez après tout, mais ne venez pas vous plaindre ensuite. »

Mais ces paroles étaient dites sans une seule once de sévérité mais plutôt avec un léger ton d’amusement qui montrait que, Zoya venait de passé un bon moment malgré la remarque de leur capitaine quelques minutes plus tôt avant leur ‘ rapprochement ‘. Zoya sorti de la chambre en laissant Read avec Kaze qu’elle fixa quelques minutes. Le jeune garçon regarda à son tour la jeune fille en lui faisait un petit sourire pour la faire rire.

« Dit moi petite Read, j’ai remarqué à chaque fois que tu voyais mes ailes, que tu étais à chaque fois toute émoustillée. C’est parce que tu aimerais savoir voler toi aussi ? Si c’est le cas, il y a un moyen très simple. Tu n’as qu’à me le demander, et je t’emmènerai faire un petit tour avec les nuages quand tu veux. »

Kaze semblait vouloir faire plaisir à la jeune fille car, il était vrai que depuis le début de leur aventure, il l’avait peut-être un peu effrayée avec toutes ses transformations. Alors il voulait lui montrait qu’il n’était pas méchant et qu’il sera ravi de lui faire plaisir si elle le souhaitait.


« Pour le moment, je ne pourrai pas voler avant quelques jours mais, une fois ma blessure guéri c’est avec plaisir que je te ferrais planer au-dessus des flots. » ajouta-t-il en regardant la jeune fille dans les yeux qui était assise à côté de lui sur le bord du lit.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Graveyard Island, l'île des récupérateurs d'épaves   Ven 3 Juin - 17:25

InvitéInvité
avatar


"Mais.. tu sens pas la mite ! Tu sens la mer ! Tu es une mite des mers ?"

La marine avait demandée cela le plus sincèrement du monde. Il semblait qu'elle prenait totalement au sérieux les foutaises de John, et cela amusa grandement le pirate.

"Voilà, je suis une mite des mers et je mange du bois" lança John. "C'est pour ça que je suis ici, pour manger les épaves de bateau. Elle (il pointa du doigt Chisuru), c'est ma camarade la mite maladroite."

La jeune cuisinière regardait son capitaine en faisant des yeux ronds, se demandant ce qu'elle devait faire. Elle avait bien réalisée qu'il s'agissait d'une marine et haut-gradée de surcroit, mais ce qu'était en train de raconter John était si gros qu'elle n'était franchement pas sur que l'autre gobe le tout. Pourtant, ça avait l'air de marcher ce qui en revenait à penser que cette vice-amirale était soit simplette, ou soit totalement stupide.

"Et lui, c'est la mite endormie !" s'exclama soudainement John en voyant débouler Touya dans la salle de restauration. "Nous sommes un équipage de mites et nous voyageons à travers les mers. Nous venons de l'île de Mite Island. C'est un très joli endroit vous savez, je suis sur que vous vous y plairiez !"

John avait l'air totalement décontracté en racontant ses salades, ce qui s'avérait complètement désarmant pour quelqu'un qui comme Chisuru, paniquait à la moindre occasion.
Le pirate alla s'assoir à une table, invitant la marine à le rejoindre.

"Chisuru, apportes-nous donc à boire !" lança-t-il à sa nouvelle recrue. "Alors madame la marine, qu'êtes-vous donc venu faire dans ce trou perdu ? Il ne me semble pourtant pas que les mites soient la cible du gouvernement !"
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Graveyard Island, l'île des récupérateurs d'épaves   Ven 3 Juin - 17:53

InvitéInvité
avatar


Rakki en eut plus qu'assez de l'attitude de cet insupportable navigateur. N'y tenant plus, il sautant toutes griffes dehors sur la tête du pauvre homme, lui filant un coup de boule au passage, puis lui ravageant le visage de coups de pattes.
Avec la plaque de métal qui ornait son bonnet, le coup de boule avait dut faire assez mal à l'humain, en tout cas c'est ce qu'espérait le carlin.

"Tu m'énerves graves toi !" vociféra Rakki. "Je me casse les nazes !"

L'animal en colère quitta la chambre, arpenta le couloir tout en maugréant des noms d'oiseaux à l'encontre de Jun, puis se retrouva sans même s'en apercevoir à l'étage du dessous.
Là, il entendit d'une oreille distraite la conversation surréaliste qu'était en train de tenir son nouveau capitaine avec une marine. Le carlin reconnut d'ailleurs la voix de cette-dernière.

"Nom d'un chien, l'amiral Callo ! Manquait plus que cette dégénérée dans le coin !"

Rakki fut surpris par une présence fantomatique dans son dos. En se retournant, il tomba sur Touya l'endormie. Ce type était un ninja où quoi pour être aussi silencieux dans ses déplacements ?

"Et lui c'est la mite endormie" venait de déclarer John Coxon en apercevant le sabreur.

"Mais que... ?"
Rakki se flanqua un coup de patte en plein sur le nez pour se retenir de ne pas éclater de rire.
Par chance, John n'avait pas vu Rakki, sinon ça aurait été quoi ? La mite canine ?
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Graveyard Island, l'île des récupérateurs d'épaves   Ven 3 Juin - 18:27

InvitéInvité
avatar


Read ne savait plus où se mettre. D’un côté, Kaze avait remarqué l’intérêt qu’elle lui portait, et avait deviné son désir secret de voler elle aussi, et d’un autre il lui proposait sans détour de l’emporter dans le ciel. Ses yeux étincelaient de milles feux, et elle se mit à courir tout autour du lit de son nouveau « meilleur ami » ! Elle riait, elle dansait, et quand elle croisait le regard du griffon, elle le gratifiait du plus grand des sourires.
-« Tu peux voler tout là-haut dans le ciel ? Même au-dessus des nuages ? Et jusqu’aux étoiles ? Et tu vole plus vite encore que le Crash’O Van… » Brusquement la petite fille s’interrompit, elle avait gaffé. Elle se força à rire pour tromper son malaise, mais son rire sonnait horriblement faux.

Pour changer de sujet, la petite expliqua à Kaze comment il devait s’allonger dans le lit, le tourna légèrement sur le côté pour lui prendre la température, posa sa petite tête blonde contre son torse pour écouter son cœur. Devant les regards étonnés de son ami griffon, elle lui expliqua que sa mère était un grand médecin, la plus forte de tous !

Fouillant dans les affaires de Zoya et de Kaze, la petite trouva une corde, des rubans de différentes couleurs, un petit ciseau, un sandwich à demi mangé, et enfin ce qu’elle cherchait par-dessus tout, un long mouchoir. Elle posa la nourriture d’un côté, elle mangerait plus tard.
L’homme griffon continuait de la regarder avec un visage interrogateur, mais Read se contentait de sourire pour le rassurer.

-« Il faut dormir quand on est malade, c’est ce que ma mère m’as toujours appris. Je vais te chanter une berceuse d’accord ? » Le ton de la fillette était plus autoritaire qu’interrogatif et Kaze n’eut d’autre choix que de l’écouter chanter, parfois trop haut, parfois trop vite, un mélange affreux de sons en tout genre qui racontait l’histoire d’un pirate au courage sans égal qui parcourait le monde à la recherche d'un fabuleux trésor avant de se faire éviscérer par des marines cruels.
Cette ravissante chansonnette terminée, Kaze se croyait sans doute tirée d’affaire mais c’était compter sans la perfidie de la gamine. Read avait profité de la souffrance auditive de Kaze pour lui lier les poignets et chevilles aux montants du lit.

Le spectacle était ravissant, et la petite fille était très fière d’elle même.
-« Tu vois, comme ça tu n’as plus qu’à dormir. Et très vite on pourra voler ensemble !! »
Avant que Kaze n’ait pu répondre quoi que ce soit, Read le bâillonna avec le mouchoir qu’elle venait de trouver.
-« C’est pas pour te faire mal, mais si tu appelais à l’aide on viendrait te sauver. Et c’est pas du jeu. » Ajouta-t’elle avec un clin d’œil avant de quitter la chambre pour laisser à son patient toute la tranquillité dont il avait besoin.

*Zut j’ai oublié mon sandwich ! Bon tant pis je vais aller voir ce qu’on peut trouver en cuisine, ou alors si je retrouve Chisuru...*

Read descendit les escaliers pour se rendre aux cuisines, mais en arrivant dans la pièce où se trouvait déjà John et une bonne partie de son équipage, elle perdit l'équilibre en essayant d'éviter une boule de poil qui se trouvait au milieu du passage. Manquant d'écraser Rakki de peu, la fillette sauta en avant pour retrouver un tant soit peu le contrôle de son corps et chercha appui sur un bras qui passait par là. Malheureusement c'était justement Chisuru qu'elle venait d'aggriper, et les deux filles s'étalèrent sur le sol dans un grand bruit de vaisselle brisée.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Graveyard Island, l'île des récupérateurs d'épaves   Lun 6 Juin - 19:04

InvitéInvité
avatar


Callo dévisageait la "mite des mers" avec la plus grande fascination, sérieuse comme un pape. Elle en avait jamais vue, à vrai dire. Apparemment, ils mangeaient du bois. Il arrivait aussi à Callo de manger du bois de temps à autre, mais pas pour les mêmes raisons... Il pointa du doigt la femme qui était à ses côtés, et qui lui avait précédemment renversée un verre dessus, et la présenta comme la mite maladroite. Elle fit donc une révérence en sa direction, avec un sourire enchanté.

‹‹ Ohayôo, petite mite !››

Puis les présentations s'enchainèrent avec la mite endormie, un peu plus loin. Apparemment, ils venaient d'une île de Grandline du nom de Mite Island. Après tout, on pouvait voir de tout sur cette mer, et elle n'était pas aussi étonnée que ça. Il lui proposa gentiment de s'asseoir boire un coup, et elle s'exécuta, prenant place sur un tabouret, sa grosse clé dans le dos, manquant au passage d'assomer quelqu'un. Elle observa l'équipage de mites avec de grands étoiles dans les yeux. Les mites avaient une certaine classe, malgré tout. Puis, l'homme lui demanda ce qu'elle faisait par ici. Elle se porta l'index à la lèvre, en faisant mine de réfléchir.

‹‹ M'hihi ! j'ai oubliée ! Je suis venue parce que j'aime bien réparer des trucs... et y'avait tout ce bazar là bas, avec les épaves et tout... alors j'ai pas pu m'empêcher...››

Puis, elle vit un peu plus loin la petite fille qui était avec la charpentière, puis avec la dame dans le hall de l'auberge. Apparemment, elle faisait partie de cette troupe.

‹‹ How ? Tu es une mite, toi aussi ? Alors vous vouliez manger le gros bateau cassé, là bas ?››

Le monde est petit. Il semblait que l'intégralité des passants qu'elle avait croisée faisaient partie de la même troupe. Néanmoins, il ne suffisait juste qu'une bonne heure pour qu'elle oublie leur visage. On pouvait dire que c'était un coup de chance.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Graveyard Island, l'île des récupérateurs d'épaves   Mar 7 Juin - 21:32

InvitéInvité
avatar


Tandis que John et Callo discutaient gaiement, que Touya vint les rejoindre à table et que Chisuru apportaient des boissons tout en essayant de ne pas renverser le plateau, opération particulièrement difficile pour une maladroite comme elle, des bruits sourds ressemblant à des détonations d'armes à feux se firent entendre à l'extérieur de l'auberge.
Puis, un homme passa brusquement à travers la fenêtre, atterrissant lourdement sur la table de nos amis, renversant les verres au passage, sauf celui de John que le pirate avait réussit à relever juste à temps.

Une femme suivit le mouvement et s'introduisit dans la taverne, sauta sur la table et se positionna par dessus l'homme, qui était effrayé et tentait de protéger son visage avec ses mains. Elle était vêtu de bleu et de marron, portait un bandana sur la tête et des cheveux noués en deux grosses couettes frisées. L'inconnue affichait un air sévère et pointait un pistolet droit sur la tête de l'homme désormais à sa merci.

"Rends l'argent que t'as volé à la boulangère !" ordonna la jeune femme. "Où je te fais un troisième œil !"

Totalement terrorisé, l'homme obtempéra sans discuter et remis une bourse contenant visiblement la somme dérobée. Se saisissant de l'argent, la femme afficha un sourire satisfait, rangea son arme et quitta la table. C'est alors que ses yeux se posèrent sur les occupants de la table. Elle dévisagea chacun d'eux, et s'arrêta un instant sur Callo.

"Une vice-amirale avec des pirates, en voilà une association étonnante !" s'exclama la demoiselle avant d'emprunter la porte pour sortir de l'auberge.

Chisuru tomba de sa chaise, Touya manqua de s'étouffer avec sa salive, tandis que John affichait un grand sourire.

"Cette fille, il me la faut dans mon équipage" murmura-t-il.

Dehors, Lukas Axe, la fille en question, se caressait le visage avec la bourse pleine de berrys, heureuse d'avoir réussit la mission qu'on lui avait confié. Quand au voleur, le pauvre homme, toujours allongé sur la table, était tombé dans les pommes.
Restait maintenant à voir la réaction de Callo !
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Graveyard Island, l'île des récupérateurs d'épaves   Sam 11 Juin - 21:29

InvitéInvité
avatar


Zoya picolait dans son coin. Oh bien sur elle ne buvait pas d'alcool, la demoiselle ne tenant absolument pas la boisson elle avait opté pour de l'eau. Elle accueilli avec un sourire amical la petite Read qui se relevait déjà de sa chute et l'invita à se joindre à elle. La petite n'hésita pas une seconde et vint se placer à côté de Zoya pour lui réclamer un lait fraise que la princesse n'avait aucune intention de lui donner malgré les protestations de l'enfant.

Jun Deloka devait sans doute s'ennuyer ferme dans la chambre de Noichigo et Rakki, avec pour seule compagnie un gamin peu causant. C'est sans doute pour cette raison qu'il voulut se débarrasser du pauvre Jack en le rendant à sa propriétaire, mais Zoya n'était pas dans sa chambre, contrairement à Kaze. Profitant de la vulnérabilité de l'homme griffon, il laisse l'enfant à ses bons soins avant de se rendre à l'étage inférieur où il tomba sur son équipage pratiquement au complet devant une Vice amiral de la marine. Il rejoint le groupe que formait Zoya et Read un peu à l'écart pour savoir ce qui se tramait ici-bas.

-"Notre capitaine à trouver une compagne de jeu." Soupira la princesse, alors que Read lui expliquait en détail les surnoms que John venait d'inventer et l'arrivée spectaculaire de Lucas Axe.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Graveyard Island, l'île des récupérateurs d'épaves   Dim 12 Juin - 16:23

InvitéInvité
avatar


Lorsque Read entendit la proposition de Kaze qui ce dernier lui avait promis de l’emmener dans les nuages, cette dernière commença à avoir des étoiles plein les yeux à la seule idée de pouvoir voler sur le dos de Kaze pour caresser les nuages. Cette dernière eue alors merveilleuse idée de s’occuper de Kaze pour que le jeune homme guérisse plus vite. La jeune fille fit s’allonger Kaze sur le lit puis, elle commença à lui chanter une berceuse. Qui aurait pu imaginer qu’une si jeune fille aurait pu avoir une voie aussi désagréable. Kaze ne put s’empêcher de fermes les yeux en espérant que ce calvaire se termine plus rapidement que possible. Ce n’était pas en lui cassant les oreilles, que l’homme griffon allait guérir plus vite. Mais hélas pour le jeune pirate, ce n’était là que le début de son calvaire. La ‘ gentille ‘ petite Read avait profité de la faiblesse de Kaze pour lui lier les poings et les chevilles aux montants du lit.

« HE QU’EST-CE QUE TU F… HMMM !!!! »

Avant même qu’il ne put finir sa phrase, Kaze se retrouva bâillonner par Read qui lui fit un petit sourire malicieux en lui disant que ce ne serait pas du jeu si quelqu’un venez le libérer. Le pauvre jeune homme ne pouvait plus bouger pour se libérer alors que Read sortie de la chambre pour laisser son ‘ patient ‘ tranquille afin qu’il se repose. Mais comment voulez-vous vous reposer lorsque vous êtes attaché à votre lit. Kaze essaya de se libérer les poings mais ne pouvant encore trop forcer à cause de sa blessure, il ne put se libérer du premier coup. Tout à coup, la porte de la chambre s’ouvrit à nouveau et Kaze vit Jun entré avec le petit garçon Jack que Zoya avait ramené avec elle dont ne savait où. Jun resta légèrement choquer de voir Kaze dans cette situation et il préféra laisser Jack à l’homme griffon avant de ressortir aussitôt de la chambre. Jack s’approcha du lit où était ‘ enchaîner ‘ Kaze puis il le vit essayer de lui parler. Mais ayant était bâillonné par Read, le pirate ne put faire comprendre à Jack que ce dernier devait libérer Kaze. L’homme griffon commença à en avoir marre et il décida de passer aux choses sérieuses pour se libérer. Le lit commença à trembler sous les efforts de Kaze pour se libérer. Mais ce que tout le monde ignorait, c’est que lorsque Kaze déploie trop de force, ce dernier se retrouve quasiment transformer entièrement en griffon. C’est qui se produisit à ce moment. Kaze ayant trop forcé ce vit alors d’un seul coup transformé en griffon mais toujours sous forme humaine. Il avait la tête, les griffes et la queue du griffon. Mais il marchait toujours sur ses deux jambes comme un humain, c’était le dernier stade de transformation avant d’être totalement transformer en griffon. Cette subite transformation brisa les liens de Kaze mais aussi le lit par la même occasion sous les yeux écarquillé de Jack qui resta choquer de voir ça juste sous son nez.

L’homme griffon se releva et étira son dos pour faire passer la douleur puis, il passa devant Jack sans le regarder alors que le jeune garçon le regardait d’un air un peu terrifier.


« Tu….tu es un monstre ! » cria alors Jack

Kaze se retourna en étant toujours transformer alors qu’il se trouvait devant la porte de la chambre. Il tourna légèrement la tête vers Jack en le regardant avec ses yeux de griffon ( même pupille que des yeux de chat ). Il reprit alors sa forme humaine et dit à Jack

« Si je suis un monstre, alors fait attention à ce que je ne te mange pas. Reste ici c’est la chambre de Zoya, elle te retrouvera ici lorsqu’elle remontera dans sa chambre. » dit alors Kaze en ouvrant la porte et en laissant Jack dans la chambre.

Une fois hors de la chambre, Kaze ne put s’empêcher un petit sourire de satisfaction car, il adorait faire peur aux enfants qui étaient désobéissant. Mais bien évidemment, il ne leur faisait jamais de mal. C’était juste pour les remettre dans le droit chemin de l’obéissance. Puis, le pirate décida d’aller voir où pouvait bien se trouver le reste de son équipage. Tout à coup, il entendit un grand bruit de vitre briser et des personnes crier. Il descendit au rez-de-chaussée de l’auberge et vit assis à une table tous son équipage avec la Marine qui cherchait des pirates partout. Mais quelque chose ne collait pas, si elle cherchait des pirates elle en avait toute une floper autour d’elle. Etait-elle si naïve au point de ne pas reconnaitre des pirates justes sous son nez. Si c’était cela la Marine sur Grand Line, alors il n’y avait vraiment pas de quoi s’inquiéter. Kaze les rejoignirent alors en faisant mine de rien pour ne pas compromettre leur ‘ couverture ‘.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Graveyard Island, l'île des récupérateurs d'épaves   Mar 14 Juin - 14:50

InvitéInvité
avatar


Des bruits étaient audibles en dehors de l'auberge, mais Callo n'y fit pas attention. Après tout, elle est souvent à l'origine d'un boucan pareil, partout où elle passe. Mais cette ignorance fut de courte durée. En effet, un homme passa à travers la fenêtre, il semblait paniqué. Il glissa le long de la table en renversant tout ce qui s'y trouvait. Tant mieux, ça évitera à la marine de tout casser elle même et de rembourser les frais. Puis, ce fut autour d'une femme de prendre le même chemin. C'était la fête aujourd'hui ou quoi ? Elle coursa l'autre homme qui avait trébuché et s'était étalé sur le mobilier, en se protégeant avec ses mains d'une façon pitoyable. La femme avait une arme dans sa main, et après l'avoir menacé, avait récupérée ce qui semblait être une bourse volée. Un voleur ? L'homme était-il un pirate ? Puis, la jeune femme observa Callo, et lâcha une phrase plutôt intéressante...

<< Une vice-amirale avec des pirates, en voilà une association étonnante ! >>
‹‹ Pi-pirate.. ?››

Ce mot était arrivé à l'oreille de la Vice-Amirale qui frétilla, et elle fit les gros yeux. Tout d'abord, elle se leva en direction du brigand qui avait raté son coup, et qui était encore allongé un peu plus loin. Elle lui tendit sa clé amicalement.

‹‹ Bonjour toi ! Reste pas par terre ! Relève toi, aggrippe toi à ma clé !››

Le voleur hésita un petit moment. Il n'avait pas tilté que Callo était de la marine. Cette dernière avait un doux sourire et l'observait amicalement, comme une petite fille. Il s'exécuta alors, et vint se tenir à sa clé pour se relever... à ce moment précis, le sourire de Callo gagna une expression sadique. Il s'était lié sans le savoir à sa clé Juggernault, et pourrait l'invoquer tout droit à Impel Down. Voilà ce qui arrive à ceux qui touchent volontairement cette clé possédant le fruit du portail. Puis, l'homme s'enfuit, sans savoir que son destin était à présent scellé. Puis, Callo s'approcha amicalement de la " mite des mers ", gardant son même petit sourire innocent, se positionnant tout juste devant lui.

‹‹ Callo est très sensible... *Elle se tourna lentement vers lui, avec une mine sombre, un sourire de dents pointus, un regard luisant, et une voix grave* Ta mère ne va plus te reconnaitre. M'hihihi...››

En un éclair, elle prit sa clé, et tenta de lui asséner un violent coup frontal. Peu importe le résultat, la puissance était telle que le plancher se fendit en deux.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Graveyard Island, l'île des récupérateurs d'épaves   Mar 14 Juin - 16:27

InvitéInvité
avatar


Maudite gamine, qu'avait-elle eu besoin de parler de pirates devant ce vice-amiral !

"Ma mère hein ?" fit John en affichant un sourire narquois. "Je ne l'ai jamais connu !"

L'attaque de la marine avait été incroyablement rapide. Il se fallut d'un cheveux pour que John se prenne l'étrange clé en pleine face. Par contre, la puissance décuplée par l'objet fut telle que le plancher se fendit littéralement en deux.

*Cette nana est cinglée, il faut absolument la sortir de cette auberge sinon elle va tout ravager !* pensa le pirate en croisant le regard horrifié du tenancier de l'établissement qui se tenait caché derrière son comptoir.

John eut alors une idée lorsque ses yeux se posèrent sur le lustre qui se trouvait juste au dessus de la soldate. Il dégaina Beethoven et tira un coup précis contre la chaine qui reliait le lustre au plafond. Le chandelier chuta en droite ligne sur la tête de la pauvre Callo qui se retrouva bien sonnée par le choc.

"TROUBLEMAKERS, DISPERSION !!!" hurla John à son équipage.

L'ordre était on ne peut plus clair : il était impératif que tout l'équipage quitte au plus vite l'auberge et se disperse un peu partout en ville, ainsi il serait plus difficile à la marine de les traquer. A moins que celle-ci n'est la faculté de se dédoubler.

John attrapa donc Read et Zoya au vol et sauta hors de l'auberge par la fenêtre cassée, suivit de près par Touya. Le blond poussa Touya et Zoya dans une direction et en prit une autre en tenant Read sur l'épaule tel un sac à patates. Avant de prendre la poudre d'escampette, il précisa un point de ralliement lorsque les choses se seraient tassées : l'épave de la goélette.
Il n'y avait plus qu'à espérer que le reste de l'équipage arrive à s'en sortir de son côté. Les hurlements de terreur de Chisuru dans son dos vint confirmer que c'était le cas au moins pour elle. Ce qui rassurait toutefois John était le fait que ceux restés à l'étage ne risquaient pas grand chose.
A présent, il fallait trouver un endroit pour mettre Read à l'abri, car s'il se fichait de risquer sa propre vie face à un vice-amiral de la Marine, ce n'était pas le cas de celle de la petite. Il devait absolument la protéger !


Dernière édition par Coxon D. John le Mar 14 Juin - 16:56, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Graveyard Island, l'île des récupérateurs d'épaves   Mar 14 Juin - 16:51

InvitéInvité
avatar


Oh bon sang de bigre de bonsoir, voilà que ça se mettait à chauffer à température bouillonnante !
Passait encore l'accident du voleur et de sa chasseresse, mais le fait que cette-dernière vienne semer la zizanie en mettant en périls les pirates était une autre histoire.
Rakki se promit de lui faire sa fête à celle-là dès qu'il lui mettrait le grappin dessus.

L'action alla donc très vite : la marine attaqua John et ce-dernier, après avoir gagné un peu de temps par l'intermédiaire d'un lustre - jolie idée au passage, se dit le carlin - ordonna la dispersion de l'équipage en dehors de l'auberge. Ouais, c'était en effet plus que judicieux car affronter un vice-amiral n'était pas du tout une excellente idée.

Rakki, qui s'était jusque là planqué dans le couloir, se dit qu'il serait temps de suivre les ordres de son nouveau capitaine. Il sortit donc nonchalamment de sa cachette, adoptant une attitude canine somme toute classique. Il marcha tranquillement sur ses quatre pattes, laissant sa langue pendre bêtement entre ses babines. Il s'arrêta un instant devant Callo, la fixa avec des yeux de chiens battus, s'assit, leva une patte, se renifla les coucougnettes (dieu qu'il détestait ça), se releva, jappa sans raison, tourna trois fois sur lui-même comme pour tenter d'attraper sa queue, aboya de nouveau puis se mit a courir comme un tarer en dehors de l'auberge. Il s'arrêta ensuite brusquement devant la porte, sembla fixer un point dans le vide, jappa cinq fois et se remit à courir en trombe comme s'il avait aperçut un chat à chasser.

Quand il fut certain d'être assez loin, il cessa de courir et réfléchit un instant. Que faire à présent ?... Mouais, rejoindre Nono au cimetière d'épaves était la meilleure chose à faire pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Graveyard Island, l'île des récupérateurs d'épaves   Mer 15 Juin - 23:21

InvitéInvité
avatar


[Zoya & Read]

"TROUBLEMAKERS, DISPERSION !!!"Hurla le capitaine avant d’emporté Zoya et Read dans sa fuite. Si la petite parue ravie de chevaucher son grand père, la jeune femme en revanche tira la tronche jusqu’à ce qu’il la libère de sa prise. Une fois séparée de John, la princesse foudroya Touya du regard avant de faire demi tour, une Riddle ne fuyait pas devant l’ennemi, quel qu’il soit. Oh bien sur il leur arrivait de mentir, d’agir de manière fourbe, mais la fuite était le comportement des lâches, des faibles et pour rien au monde Zoya se serait abaissé à ce niveau-là. Elle revint donc tranquillement vers l’auberge et quand elle croisa Callo s’expliqua en ces termes :
-« Maudits pirates, ils ont cherché à m’enlever, tout ça parce que je suis une princesse. Faite votre boulot pour une fois, c’est bien pour ça qu’on vous paie non ? » Son ton était dédaigneux et autoritaire, comme celui d’une véritable aristocrate pourrie jusqu’à la moelle.
Sans attendre elle se rendit à sa chambre pour tomber nez à nez avec Jack. Elle lui fit signe de plié bagage, et ils eurent vite fait de quitter l’auberge à leur tour, emportant les affaires de la princesse, tout en négligeant celle de Kaze qui pourtant se trouvaient à côté.

-« Où vas t’on ? » S’enquit le jeune garçon.
Zoya hésita une seconde, elle pouvait abandonner ces idiots, emporter Jack avec elle et rejoindre les siens… Mais le pouvait-elle encore ? Le souvenir du sourire de Read l’emporta, et elle lui expliqua comment se rendre auprès des autres, lui indiquant qu’elle-même les rejoindrait plus tard. Une princesse à toujours pleins de choses à faire dont personne ne se souciait dans un équipage pirate. Comme se faire couper les cheveux, refaire sa garde-robe…

Jack suivi les conseils de sa princesse, et connaissant tous les raccourcis de la ville, il se retrouva rapidement devant John sans même l’avoir voulu.
*J’ai déjà vu cette tête d’oiseau quelque part, c’est un membre de l’équipage de ma princesse je ferais bien de le suivre.*

Read, qui riait de bon cœur aux soubresauts de son corps contre celui de son grand père, finit tout de même par s’apercevoir que quelqu’un les suivait. Non pas un méchant marine plein de hargne, mais un garçonnet d’environ son âge, un peu sombre peut-être mais très consciencieux dans sa filature. Elle voulu en toucher un mot à John, mais hésita une seconde tout en fixant l’enfant. De toute façon, John semblait trop occupé avec sa fuite et il ne l’écouterait sans doute pas, et puis leur poursuivant avait disparu dans la foule, peut-être s’était elle trompée?

Jack sentait son cœur battre à tout rompre alors qu’il s’appuyait sur le mur de pierre froid d’une épicerie, le fardeau de ce pirate blond était une fille ! Ses grands yeux bleus s’étaient posé sur lui et l’avaient foudroyé. Jack détestait les filles de son âge, elles étaient si stupides, incapable de comprendre ce qui l’intéressait dans ses jeux de pirates elles se moquaient sans cesse de lui. Mais cette fille-là était différente, il le sentait. Elle n’avait pas eu peur, elle l’avait évalué en une fraction de seconde et avait compris qu’il les suivaient, comment diable une fille pouvait faire ça ? Elles qui passaient leurs temps à jouer à la poupée, c’était ridicule. Et pourtant il était là, complètement effrayé parce qu’une gamine l’avait percé à jour, là où des adultes n’auraient rien vu. Il y avait foule dans les rues, comment avait elle senti qu’il les épiait ? Ses cheveux, son visage… Il ne pouvait pas oublier l’étonnement qu’elle avait eu en le voyant, quand elle s’était mordu la lèvre en hésitant sur ce qu’elle allait faire ou dire. Il prit une profonde inspiration et repris son chemin. John et Read étaient hors de vue, mais peu importait, il savait où ils se dirigeaient.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Graveyard Island, l'île des récupérateurs d'épaves   Dim 19 Juin - 17:59

InvitéInvité
avatar


Nono, qui vit débarquer nonchalamment Rakki, travaillait toujours sur le bateau. L'endroit du cimetière d'épaves où elle se trouvait, ressemblait à présent à un véritable chantier naval. Une grue était en train d'être construite, tandis que des hommes s’affairaient à transporter des dizaines et des dizaines de planches de bois, d'un grand chariot tiré par des chevaux qui se trouvait plus haut.

"Hé bien, ça bosse dur fillette !" s'exclama le carlin tout en s'allumant tranquillement un cigare.

Nono roulant de gros yeux suspicieux en direction du chien, qui réalisa brusquement qu'il venait de parler pour la première fois devant la gamine.

"Je le savais !" fit Nono en tapant du poing dans la paume de son autre main. "T'es un zoan !"

"Heu... pas vraiment ! Je suis bien un paramecia mais c'est une longue histoire" tint à rectifier le carlin. "Pour l'moment on a un gros problème ! Y-a un vice-amiral qui nous a pris pour cible et le capitaine Coxon a ordonné la dispersion de l'équipage. Ah oui, j'ai décidé de rejoindre son équipage au fait !"

"Et moi je lui construit un bateau" donna Nono en guise de réponse. "Et ensuite je rejoins également son équipage puisque mon bateau va lui plaire !"

La petite charpentière était sur d'elle et on lisait dans son regard une détermination sans faille.

"Pour ton vice-amiral, je vois qui ça peut-être. Elle a déjà foutue le boxon ici et donc je pense que tu es en sécurité? Quant aux autres, je peux pas les aider !"

"Mouais, ça j'm'en doutais un peu !"
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Graveyard Island, l'île des récupérateurs d'épaves   Dim 19 Juin - 18:06

InvitéInvité
avatar


Touya jugea que l'ordre de John de disperser l'équipage et par conséquent, d'éviter à la fois l'affrontement avec la marine et de risquer d'être poursuivit par elle, était plus que judicieux. Apparemment, ce n'était pas du goût de Zoya qui après avoir foudroyer le sabreur du regard, retourna en direction de l'auberge. Quelle capricieuse elle faisait celle-là !
En soupirant, Touya regarda s'en aller Zoya. Il se gratta les cheveux comme pour l'aider à réfléchir, puis décida que la meilleure chose à faire était de rejoindre le cimetière d'épave, comme l'avait ordonné John.

Il tourna des talons et se dirigea vers sa destination au pas de courses, hélas en traversant le marché qui battait toujours son plein, il fut attiré par une bonne odeur de viande grillée. Oubliant l'équipage et la vice-amirale, il se mit à suivre le fin fumet jusqu'à tomber sur l'endroit d'où il provenait : une échoppe de grillades !

S'attablant, il commanda une trentaine de steaks, escalopes et brochettes, quatre bouteilles de rhum d'un litre et vingt saucisses merguez. Il commença son festin sans plus se soucier de rien.

Il était comme ça l'ami Touya, quand il s'agissait de nourriture plus rien d'autre ne comptait !
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Graveyard Island, l'île des récupérateurs d'épaves   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

Graveyard Island, l'île des récupérateurs d'épaves

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

 Sujets similaires

-
» Les récupérateurs
» GHOST ISLAND
» [Misty Moutain Island] Sauvetage en haute montagne. [Quête]
» The island: Motu Iti
» Mousquet et Tomahawk : 27 aout 1776 - Bataille de Long Island

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece RPG Strong World :: L'aventure :: Grand Line :: Autre îles-