AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le nain contre la masse ! [PV Urouge & Nana]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Message
MessageSujet: Le nain contre la masse ! [PV Urouge & Nana]   Jeu 21 Avr - 22:31

InvitéInvité
avatar


L'île de Shabondy, l'île des bulles! C'est un endroit où tous les pirates passent avant d'entrer dans le Shin Sekai. J'ai toujours voulu m'y rendre car on raconte que sur cette île il y a des braconnier qui font un trafique d'esclave. Mais le lieu est tout aussi touristique que dangereux, il y a beaucoup de magasin, de parc d'attraction, mais il y a aussi beaucoup de pirate. Mon père me disait souvent que là-bas, il avait rencontré une espèce plutôt rare: les Den Den Mushi. C'est un escargot qui sert de téléphone, c'est assez marrant, mais je remarque que presque tout le monde l'utilise! J'étais pressé d'aller sur cette île! Rien que pour visiter la bibliothèque de là-bas, mon savoir sera encore plus grand! Et peut-être que j'y trouverai des composants bon marché pour mes Air Treck qui sait. D'après les notes de mon père dans le livre qu'il a appelé Shabondy et bien l'île est séparée en plusieurs zones qu'ils appellent des "grove". Certaines zones sont plus isolées que d'autre et donc l'équipage des Ryuu ce sont posé dans le grove cinquante-quatre, un endroit désert qui n'est pas trop loin de la ville.

J'étais le seul à sortir du bateau, Dragon et Shira m'ont dit de faire attention, car c'est vrai que si je lâche Agito en plein centre-ville, il voudra se mesurer à des ennemis pour tester nos air treck. Mais bon, tant que je suis maître de mon corps tout ira bien! j'observais l'île avec ces grands arbres et ces bulles qui flottent dans les air. C'était beau.. Mais cesse de bavardage, il fallait que je parte pour la ville. Mes Air Treck étaient chauffés à bloque et en un instant, j'étais partis à toute vitesse en effectuant des trick sur les arbres, mais il ne fallait pas que je laisse de trace alors j'ai dû faire un long détour un peu au hasard en me rappelant que c'était au grove cinquante-quatre que notre navire était.

* Akito, tu crois qu'on verra des pirates célèbres? *
* Surement! Mais moi je veux surtout aller voir le contenu de leurs magasin car il faut que je change le filtre des Saber Tiger qui chauffent trop vite *
* Ouai, nos Air Treck avant tout *

Enfin arrivé au centre-ville, j'avais quand même mit dix bonne minutes avant d'arrivée alors que je roulais à mon maximum c'est à dire cent kilomètres de l'heure. Il y a beaucoup de monde, mais le problème était le suivant, j'étais le seul enfant présent et j'allais vite me faire remarqué je le sens.. Mais l'ambiance était au rendez-vous! Des magasin partout, des clients qui sortent avec des articles à la main, en voyant tous ces flux d'activité, ca me donnait envie d'aller volé quelque truc vu que je n'ai pas un sous.. Rien que pour attirer l'attention de chacun, un petit upper soul sur un poteau pour m'envoler dans les air et profité de chaque corniche pour rider dessus et être au-dessus de la foule je donnais l'impression de volé! J'aperçus enfin le magasin de mécanique pour acheter un petit filtre qui coûte cinquante berry même pas. J'entre dans le magasin et me voilà en face de grand type possédant des muscle qui faisaient au moins dix fois mon mètre trente mais je me foutais un peu de ces gens là, car ce qu'il me fallait était dans les rayons. Même si mes Air Treck viennent d'une île où la technologie est la plus avancée, je pense que sur Shabondy aussi ils ont les derniers références de chaque pièce.

Une petite recherche et c'était bon! j'avais trouvé! Tout content du produit car c'était le dernier, je le prit et partit en caisse avec le sourire aux lèvres comme les enfants lorsque leur mère achète des bonbons! Une fois le filtre acheté, il fallait que je remplace celui qui était tout gras en le jetant dans une poubelle. En démontant les roues, j'avais accès à l'emplacement du filtre pour y mettre le nouveau et mes Saber Tiger étaient comme neuve! Tout content de moi, il fallait que j'en profite pour me baladé dans l'île, mais il fallait que j'évite d'attirer l'attention des autres comme je l'ai fait tout à l'heure.. Alors en roulant tout simplement à basse vitesse en regardant autour de moi, j'étais tout émerveillé comme un gamin qui voit son rêve devenir réalité. J'étais tellement distrait, les gens autour de moi étaient tous presque plus grand que moi mais je ne faisais pas attention à eux, car je remarquais aussi que des gens utilisaient une sorte d'engin qui vole! D'autre qui utilisaient les bulles pour flotter dans les air! Je voulais moi aussi faire comme eux! mais l'improbable était arrivé. Alors que j'avais la tête en l'air, quelque chose de très dure me heurta la tête qui me fit tombé sur les fesses. A cause de la douleur j'avais fermé l'œil et tenu mon nez qui commençait à saigné.

" Aïe " Dis-je avec ma petite voix d'enfant

J'avais ré-ouvert l'oeil et vu que c'était un homme avec des ailes d'ange, mais cet homme faisait plus de deux mètres, une vraie montagne! Il était très musclé.. Trop musclé je dirais. Son biceps faisait la taille d'un rocher. Il était de dos alors je n'ai pas pu voir sa ,mais il fallait que je m'excuse car c'est de ma faute si je l'ai dérangé ou peut-être qu'il n'avait même pas senti qu'une fourmi comme moi l'avais "bousculé"..

" Excusez moi Monsiseur "

Comme le Léviathan existait, les anges aussi? Ses ailes étaient des fausses ou bien était-il vraiment un être des cieux? Mon père a écrit un livre nommé Skypiea racontant qu'il existerait une île dans le ciel habité par des anges. Je n'ai lu que le début et si c'est mon père qui a écrit le livre alors forcément qu'ils existent. Décidément, grande line n'a pas finis de me surprendre.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le nain contre la masse ! [PV Urouge & Nana]   Ven 22 Avr - 10:09

InvitéInvité
avatar


¤ Dans les ruelles de Shabondy. ¤

~Carnet de bord d'Urouge~



    « Que les Dieux soient Damnés ! La rencontre n'eut malheureusement pas lieu, lorsque mon équipage et moi-même étions sortis de la taverne du coin, et après une fabuleuse démonstration de mon lieutenant Entsui(quin'existe pas !!!!) sûr des vauriens de clochards afin de montrer son dévouement envers son capitaine, nous nous rendîmes chez Ray-san, le vieillard s'occupant des couvertures pour bateaux afin de passer sur l'île des hommes poissons. Seulement la fille qui s'occupait de la maison, prénommée Shackey, nous annonça qu'il n'était pas rentré depuis plusieurs longs mois mais qu'il ne tarderait sûrement pas à revenir. Minute ! Je ne pouvais me permettre d'attendre avec le risque qu'il ne revienne jamais, et quitte à se dépêcher, j'irais voir d'autres recouvreurs, même si leur réputation n'est point à la hauteur de celle de Ray-san. Nous sortîmes donc et nous nous rendîmes à nouveau dans le centre-ville afin de rencontrer de nouveau travailleurs et prendre la fuite le plus rapidement possible. Je trouva facilement un ouvrier étant libre et pas très cher, car oui, pour les Depraved monk pirate, l'argent ne coulais pas toujours à flot. Il accepta donc de s'occuper du El Rancho, mon fabuleux navire, mais nous dit que cela lui prendrait un jour entier et donc je repasserais demain, à la même heure. Pendant ce temps, afin de faire le plein de provision durant toute une journée, je partis avec Entsui et une nouvelle recrut acheter de quoi boire et manger. Une fois cela fait nous prîmes la route en direction du bateau afin de rejoindre mes hommes qui faisaient pendant ce temps là les guets. »

    Urouge ferma son cahier de bord et continua de marcher vers le El Rancho, tout en portant la cargaison contenant la nourriture et les boissons sur son dos. Mais comme tout bon pirate, il avait encore soif et s'arrêta donc afin de sortir une chopine de son sac. Il buvait tranquillement en compagnie de ses deux hommes de main quand tout d'un coup....

    BAFF !!!

    Urouge se prit un violent coup dans le dos sans qu'il ne puisse réagir tellement le bras de son assaillant était partit vite. Le moine démon s'écroula quelques mètres plus loin dans un immeuble voisin. Enterré sous les débris il se leva tout de même sans difficulté mais toussait.... Était-il gravement blessé ? Du moins c'est ce que pensaient les deux compatriotes de l'homme valant 108.000.000. Et donc ceux-ci se ruèrent sur leur capitaine afin de voir si tout allait bien pour lui. Mais ce dernier les repoussa et rigola tout en s'exclamant devant cet homme qui l'avait frappé.

    «...... J'ai bu la tasse .... »
    dit-il avec un filet de bière coulant de sa lèvre.

    Aha, quel comique celui-là. Bref, le temps n'était plus aux blagues, le problème était qui était cette personne se trouvant en face du Supernova ? Et bien ce n'était personne d'autre qu'un sale gosse qui avait des rollers et une double personalité, mais ça, Urouge ne peut le savoir puisqu'il représente sous la forme d'un jeune gamin avec le nez en sang, un redoutable combattant. Dû moins c'est ce qu'allait vérifier le moine démon. Ce dernier s'avança vers l'enfant ressemblant fortement à une fille et lui lança.

    « Tu sais que ce n'est pas très loyal d'attaquer une personne par surprise dans le dos ? Je vais donc prendre part à cet affront en te frappant tellement fort que je vais t'arracher ta tête de ton corps ! »

    Il se rua alors à une vitesse surprenante malgré son poids sûr Akito, qui lui, semblait impassible à toute épreuve. Sortant son énorme pilier noir de granite marin qui avait la propriété d'annuler les fruit du démon de son dos, une arme assez impossante venant des îles célestes, et asséna un violent coup de massue avec toutes ses forces dans les côtes gauches de l'enfant n'ayant point prévu une telle riposte. Ce dernier alla tout droit s'encastrer dans un immeuble voisin cependant ce gamin avait quelques choses de particulier , quelque chose de malsaint . Urouge rigola puis dit :


    «Ahahahahaha !!!! Crétin peut être as tu un fruit du démon cependant il ne fonctionnera pas sur moi !!!!! Vois-tu mes gants sont trampé dans le granite marin ainsi que mon pillier !!! Tu vas subir ma colère petit insolent , prépare toi à faire face à ton destin .... Prépare toi A MOURIR !!!!»

Cependant le gamin était il encore apte à se battre était il encore vivant , Urouge ne le savait pas , Cependant il allait bientôt avoir la réponse !!!!
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le nain contre la masse ! [PV Urouge & Nana]   Ven 22 Avr - 11:38

InvitéInvité
avatar


Vu la carrure de ce dernier, je ne pensais pas que j'étais en mesure de le faire volé aussi loin même si ce n'était pas du tout mon intention. Il le prit très mal même après m'être excuser, il faisait comme si de rien était et se releva dans les décombres. La montagne de muscle était quand même rapide, le voir en train de courir vers vous était quelque chose d'assez effrayant surtout lorsque vous faites un mètre trente et que vous savez qu'il s'agit de Urouge, un capitaine pirate dont la tête est mise à prix. J'avais assez peur, cet homme était un monstre! Il sortit un énorme truc de sa poche allez savoir comment il a fait et je pense qu'il allait me taper avec. Bien sur, je n'avais pas fait exprès c'était un simple accident, mais il ne l'a pas prit de cette manière. Agito me dit qu'il était trop tard, on ne peut plus arrêter un pirate en colère, mais la différence de gabarit était trop grande, nous ne pouvions gagner. C'est là que Agito me gueula dessus, il dit que personne ne peut rivalisé avec le roi des crocs..

* Akito, laisse le moi j'avais le remettre à ca place *
* Mais.. Mais il est trop fort Agito.. *
* Laisse moi faire je te dit!! Tu te souviens de la fois où on a tuer un bébé T-Rex et que la mère était venue pour le vengé? Qui c'est qui l'a tuée la mère hein?! *
* Bon.. Alors je te laisse faire.. *

Agito avait raison de ce côté, il peut être supérieure en force mais nous étions supérieures en agilité. Sa course était si lente que j'eus le temps de changer mon cache-oeil de position pour laisser Agito se manifester à travers mon corps. Les saber tiger étaient à bloc, son bout de rocher ne pouvait rien contre mes crocs mais la couleur de celle-ci laissa perplexe Agito, une roche de couleur bleue marine voir noire. C'était assez suspect et lorsque Urouge était à porté, il prit le pilier pour nous faire un coup directe avec son imposante arme. Esquiver était une chose assez facile surtout à la vitesse à laquelle il allait. Il ne pouvait pas être aussi rapide que moi et en effectuant un trick: le wall ride j'avais utilisé son arme comme d'un mur pour rouler dessus et monter pour être désormais sur son arme après avoir esquivé le coup en me décalant suffisamment sur le côté. Le regard meurtrier d'Agito fixa le gros plein de soupe et la voix d'enfant avait changé, celle d'Agito qui est plus grave et plus menaçante se fit entendre.

" T'as pas honte d'attaquer un gosse? "

Du granite marin hein.. Je ne connaissais pas cette pierre mais il a dit que mon fruit n'allait pas marcher sur lui ce qui veut dire qu'il ne faut pas que j'utilise ma forme bestiale. Agito était décidé, depuis qu'il est sur la pierre il n'arrête pas de faire tourner les roues des saber tiger pour que la roche s'use et ce fissure. Des étincelles jaillir des roues de mes air treck, cette pierre était toute de même assez solide et Agito l'avait remarqué et parti en vitesse du haut du pilier en sautant pour se retrouver une fois encore devant lui. Il mesurait plus de deux mètres et il était clair qu'il avait l'avantage avec son arme qui visiblement est efficace face à un utilisateur de fruit comme moi. Je réfléchissais et me souvins que Shira m'avais déjà parleé de cette pierre marine qui agissait sur les fruits.. Si je me souviens alors Agito aussi et toute suite, le combat était vite régler car en forme complète je pouvais rivaliser avec lui, mais il fallait le désarmé. Le bluff pouvait marcher, il ne reste plus qu'à essayer!

" Utiliser une si grosse arme contre un enfant, décidement je fais si peur que ca? " Dit-il en ricanant

Belle phrase, il est vrai que pour utiliser ca contre un mammouth serait compréhensible, mais sur une fourmi comme moi.. En plus, il est rare de voir un enfant possédé un fruit du démon alors nous pouvions jouer la-dessus et comme notre équipage n'est pas encore connu, il était impossible qu'il ait des informations sur nous et donc, il ne sait pas que nous avons mangé un fruit du démon. La provocation et la moquerie marche très bien avec les pirates dans son genre. Répondre à une attaque en plus lorsque vous voyez qu'il ne s'agit que d'un gamin, il doit être ce genre de pirate qui cherche la bagarre sans réfléchir. Que du muscle et rien dans la cervelle et en plus il s'en réjouissait de me faire volé avec son gros rocher en granite marin alors il doit prendre beaucoup de plaisir à tuer. Néanmoins, il fallait qu'on trouve un moyen de séparer ce gros tas de son arme sans ça, on ne pouvait pas en venir à bout. Pour l'instant Agito continuait sur la provocation et le laissa attaqué à sa guise car nous pouvions facilement esquivé.

" Tu as cru qu'un gamin comme moi avait un fruit? Tu en connais toi des enfant de moins de quinze avec un pouvoir venant d'un fruit? Alala décidément Urouge tu n'es me déçois, attaquer un môme avec une telle arme et en plus tu t'en réjouis? Pff à quoi bon quand on est con c'est comme ca que veux-tu comme quoi tu as que du muscle et rien dans le crâne? Ah si pardon ton cerveau est un muscle aussi non ? " Dit-il d'un ton arrogant

En dépit de ce qu'il allait dire ou faire, Agito laissa tourner les saber tiger sur place pour cumulé de la vitesse. Attaquer de front serait une grave erreur et comme il ne pouvait être aussi rapide que nous, attaqué par derrière serait plus judicieux. Agito était très fort pour provoquer alors je le laissais faire, mais tant que Urouge a son arme nous étions en très mauvaise posture.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le nain contre la masse ! [PV Urouge & Nana]   Ven 22 Avr - 12:10

InvitéInvité
avatar


... It's the end ? ...

---------------------------------------------------


    Oui, en avait-il finit avec cet homme qui lui faisait face ? Urouge n'avait pas la moindre réponse à donner pour cette question. Le moine démon recula afin de souffler un peu et de se préparer à une éventuelle riposte de son assaillant. Ce dernier se releva sans difficultés malgré le déchènement du capitaine des Depraved Monk Pirates sur le gamin..... Gamin ? Etait-ce le véritable mot qui le définissait réellement ? En effet Urouge remarqua avec attention qu'un lueur démoniaque crépiter dans les yeux de son nouvelle adversaire.... Un enfant bipolaire ? Non, impossible. C'est impossible c'est juste un gamin complètement fou se prenant pour un superhéros. Oui, le supernova hallucinait forcément. De toute façon il ne pouvait s'attarder en ces lieux et devait rejoindre au plus vite le navire et le reste de l'équipage... Il se prépara donc pour en finir au plus vite en..... Il s'arrèta net. Pourquoi ? L'enfant allait passer à l'action, et ça allait sûrement faire mal. Urouge était plutôt prudent il préférait la sécurité avant tout pour finir tranquillement son carnage après avoir évité le danger. Le gamin aux rollers venait de charger ses rollers.... Urouge se plaça alors sur la défenssive, les deux poings placés devant le visage tel un boxer car il pensa que son adversaire allait utiliser ses mains pour combattre au corps à corps. Erreur ! Un amas de trainées de lumière venant de nul part se concentrèrent en un point, plus précisément sur les pieds de Akito, mais qu'était-ce ? Urouge allait rapidement le savoir puisuq l'enfant se dirigea à pleine vitesse sur le pillier de granite de Urouge . Son but était clair le détruire puis soudain il remarqua que les dents de l'enfantss étaient devennu plus pointu et que son attitude avait changer . Mais bon là il fallait plus se concentrer sur l'attaque !!! Bref 2 secondes plus tard le jeune homme abendonna son poste pour reculer . Le pillier avait une légère fissure cependant rien d'important , il pouvait encore combattre avec . Urouge releva la tête , une goutte de transpiration roulant sur son front puis dit toujours avec son sourire moqueur :

    « Il n'est pas humain ! »


" Tu as cru qu'un gamin comme moi avait un fruit? Tu en connais toi des enfant de moins de quinze avec un pouvoir venant d'un fruit? Alala décidément Urouge tu n'es me déçois, attaquer un môme avec une telle arme et en plus tu t'en réjouis? Pff à quoi bon quand on est con c'est comme ca que veux-tu comme quoi tu as que du muscle et rien dans le crâne? Ah si pardon ton cerveau est un muscle aussi non ? " Dit-il d'un ton arrogant

    A«hahah mon corps entient est recouvert de granite marin!!! Mes gants , mon arme , mes chaussures !!!!! Briser mon pillier est un énorme bétise gamin !!!!»

    Kito se tenait devant lui, la main placée en avant près pour placer son coup final..... Mais Urouge, grâce à sa force surhumaine, saisisa un gros morceau de roche qui était déja cassée du sol à cause de l'impact du laser, et le lança de toute ses forces sur le visage de L'enfant qui ne s'attendait pas à une telle contre-attaque. Mais le moine DEMON, tel est son surnom, ne pouvait s'arrèter là et se fit un malin plaisir, tout en continuant à sourire aux anges, de boxer son ennemi au même endroit que la pierre l'avait frappée. Akito était quelque peu sonné, on avait l'impression qu'il titubait mais avec une résistance incroyable resta tout de même sur ses deux jambes. Urouge profita de ce moment d'innatention pour en teminer avec une attaque très puissante. Grâce à ses ailes, qui ne lui permettent malheureusement pas de voler mais de planer ne serait-ce une seconde, il fit un bon bien plus grand que la normale, ne pouvant rester dans les airs à cause de son surpoids. Il était assez haut, et il retomba rapidement, tel est la loie de la gravité, mais le poing dirigé vers le bas afin de décrocher un coup êxtrêmement puissant en plus de la vitesse que lui procurait sa chute. Les deux hommes s'écroulèrent alors à terre. un ammat de fumée s'échappa puis Urouge fit un saut en arrière , l'enfant était il encore en vie , avait il éviter l'attaque , Urouge espérait qu'il était mort puis sans trop savoir si son adversaire était KO il dit :

    « J'ai compris que tu était un enfant étrange, il y avait plusieurs signe qui m'ont permis de savoir que tu as une double personnalité au moins cette chose sur toi. Mais même face à un monstre je ne perdrais pas ! »

    Pourtant, le Supernova avait la vague impression que ce combat était loin d'être terminé alors il s'éloigna du corps de l'enfant afin de garder ses distances.


Dernière édition par Urouge le Ven 22 Avr - 13:40, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le nain contre la masse ! [PV Urouge & Nana]   Ven 22 Avr - 12:45

InvitéInvité
avatar


Ce géant n'est pas si bête que ca, les provocations d'Agito ne marchaient pas néanmoins, il avait laissé le pilier qu'il utilise comme arme de côté pour utilisé ses mains. La situation était un peu plus à notre avantage, mais le pire était le fait qu'il se mette en garde. Cet homme vaut bien ses cent huit millions. Les gens qui me sous-estime sont vite tués par des coupures qui provoquent une grande perte de sang et ceux en à peu près une heure. Une heure de souffrance et oui c'est comme ça que Agito opère pour tuer ses victimes. Mais là, Urouge avait vu que nos Air Treck étaient en train de chauffer à cause des roues qui tournent à toute vitesse. En le regardant Agito souriait, enfin quelqu'un à la hauteur de ses espérances et le spectacle ne faisait que commencer! Agito avait les mains dans les poches car il ne se bat presque que comme ca vu qu'il se bat qu'avec les saber tiger. Je voulais le laisser se fatiguer en m'attaquant mais visiblement il n'est pas assez bête pour faire cela.

" Tu remonte dans mon estime Urouge "

Agito était enfin décidé, d'un coup sec il relâcha les freins pour foncer tête baisser vers Urouge lorsqu'une pierre d'une assez grande taille se dirigeait vers ma tête, d'une esquive assez rapide, mais Agito n'eut que le temps de mettre ses avant-bras en face de sa tête pour que le poing d'Urouge viennent nous frapper en plus de la vitesse que nos Air Treck qui c'était retourné contre nous. Un coup d'une puissance phénoménale en plus du granite marin, nous étions plus qu'affaibli. Un coup qui nous a calmé sec et nous a fait valsé plus loin dans contre un mur qui se fissurera avec l'impact. Du sang était même sorti de ma bouche! en ce qui concerne mes bras, et bien je ne les sentais même plus.. Le coup était peut-être puissant mais c'est le kairoséki qui a fait la majeur partie des dégâts. J'étais retombé sur les fesses presque inconscient. Les gens autour s'étaient tous écarté à cause de la bagarre, ma tête c'était cogné contre le mur tout comme mon dos, ma tête penchée vers le bas, mes cheveux cachaient nos yeux et on pouvait voir du sang qui coulait le long de mon visage. C'était la première fois que je voyais Agito perdre, mais c'est la première fois que je ressens une aussi grande faiblesse en moi. Maintenant je sais à quel point le granite marin agit sur les utilisateurs de fruit.

" Je.. Je n'ai pas.. Je n'ai pas encore perdu.. "

En tremblant à cause de la souffrance, Agito posa sa main sur le sol pour s'aider à se relever. Premier attribut avec les fruits de type Zoan: il améliore grandement votre capacité à récupérer. Même si le granite marin m'avais touché, je pouvais toujours utiliser mon fruit partiellement. Agito le savait et il ne fallait pas que nous dévoilions l'immense pouvoir du Léviathan, nous nous ferions trop remarqués en plus du combat déjà entamé. L'attaque du moine n'était pas finie, il profita de notre état pour bondir sur nous et cette fois-ci, il était en l'air et utilisa son poids pour renforcer sa force de frappe et son poing se dirigea tout droit sur mon crâne. Agito était sonné, son coup était mortel surtout pour nous. Perdu, nous étions condamnés et il ne restait plus qu'une seule option. Je ne voulais pas dévoiler mon fruit au grand jour, mais sans ça je serai mort. Urouge avait profité de ma vitesse et en plus de sa force pour me faire un coup qui nous avait complètement sonné Agito et moi, mais cette fois-ci c'était à notre tour.

Il était en l'air mais son poids l'empêchait de voler mais il se rendra compte qu'il a eut tord d'aller en l'air. Agito avait reprit conscience et avait agit en conséquence, mon petit corps de déforma et grandissait prenant la forme du légendaire prédateur marin, Urouge se dirigeait vers moi alors que je grandissais et ma grande gueule s'ouvrit pour mordre son abdomen et pour bien y planter mes dents, malheureusement son kairoséki m'avait frappé et j'eus le temps que de le mordre et le renvoyé d'où il venait d'un mouvement de cou le faisant à son tour cogner contre un autre mur. Toute suite après cela, le Léviathan disparut et Agito était revenu plus affaibli que jamais. Le granite marin nous avait touchés à deux reprise, les coudes et les genoux à terre, nous reprenions notre souffles avec le sang qui dégoulinait de notre crâne. Le coup qu'il a fait sur la tête du Léviathan se répercute sur la mienne bien évidement.

" Alors.. Pas trop mal? "

Dit-il en regardant Urouge qui c'était déjà relevé avec les traces de dents sur son abdomen. C'était la première fois que Agito se battait contre un pirate d'une aussi grande renommée alors il était impossible de ne pas utiliser notre fruit. L'arrogance d'Agito nous perdra un jour.. Toujours aussi faible à cause des coups de ce dernier, Agito continuait à le regarder avec son oeil de démon qui garde toujours la même flamme, quoi qu'il arrive et en plus de notre situation désavantageuse, il souriait alors qu'il était essoufflé. Avec tant de bien que de mal, Agito se releva et tendit son index en faisant signe d'approcher. De l'arrogance à l'état pur.. Il est clair que la prochaine attaque nous finira et signera notre arrêt de mort sans doute. Ou alors peut-être qu'Agito avait quelque chose en tête, quoi qu'il arrive je le laisse faire car il est quelqu'un sur qui vous pouvez compter.

" Alors quoi.. Déjà mort? "

Nous ne pouvions même plus utiliser notre fruit, Agito n'était pas en mesure d'esquiver alors qu'avait-il en tête? Je ne voulais pas le gêner pendant qu'il combattait alors je le laissais faire mais bon c'est notre vie qui est en jeu..


Dernière édition par Akito & Agito le Ven 22 Avr - 22:16, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le nain contre la masse ! [PV Urouge & Nana]   Ven 22 Avr - 13:31

InvitéInvité
avatar


C'était au tour de Akito de se retrouver sous les débris après avoir subis le poing en pleine chute d'Urouge qui, ce dernier, s'était remis sur pieds. Le gamin fit de même, et le moine démon fut terriblement surpris de voir son adversaire si résistant et qui, de plus, ne semblait éprouver aucune douleur. Pourtant, le capitaine pirate pensait vraiment en avoir fini avec cet enchaînement dévastateur qui ne causa seulement une petite blessure sur sa joue. Urouge ne montrait tout de même point à quel niveau il était déstabilisé et esquissait un sourire sournois, qui faisait presque fois dans le dos et avec une coulée de baves sur ses lèvres venant du précédent choc du gamin aux différentes personnalité dans son dos, ce qui avait surement dut affecter les os.... Il paraissait alors comme un monstre sanguinaire. Mais avant de continuer ce grand combat dans cette simple allée de Shabondy, Akito lui lança :

Urouge....Vien me voir un peu là , viens dire bonjour à papa!!!Que voulait-il dire par là ? Dû moins, cette phrase n'avait en aucun cas l'air pacifique, loin de là. Et cette sonorité, l'articulation du gamin n'était pas bonne et les mots étaient hachés comme-ci cette machine de guerre avait été très endommagée par les coups d'Urouge. Un signe ? Peut-être que comme il n'était pas humain c'était normal qu'il n'éprouvait aucune émotion et qu'il ne ressentait aucune douleur, mais les dégâts étaient tout de même présent. Agito passa rapidement à l'action et accéléra son visagee se déforma ainsi que son coeur laissant place a une immense bête que le mordit le ventre avec ses grandes mochoires , cependant , les gants de karouseki avait frapper et le gamin retourna dans les debrit le corps martirisé , du sang sur la tête et sur le corps .Cependant Urouge remarqua quelques choses sur l'attaque précédente qui l'avait fait craché du sang qui maintenant jouait avec ses lèves

* Kuso !! ( Il regarde ses pectoraux ), aucune marque ? Je comprends, cette attaque n'est pas destiné à me faire souffrir physiquement, mais intérieurement, cette attaque avait pour but de toucher mes organes vitaux... Il est intelligent et très dangereux !
*

Urouge était encore dans les airs, était éjecté très loin et en pleine vitesse. L'homme - au deux visage - leviathan ( ça en fait des noms ^^ ) cependant , le gamin ne pensait pas attaquer en effet il était par terre à moitier mort . Urouge recracha du sang , la blessure lui faisait mal , mais il allait quand même gagner en tout cas tout portait à croire cette ipotès. C'était douloureux mais une fois encore il ne le montrait pas, quoi que à ce point là ça devenait un peu plus difficile de le cacher. Ses deux nakamas étaient encore là, à veiller sur leur maître. Ils ne pouvaient intervenir car comme disait plus tôt leur capitaine " c'est un combat d'honneur ou seul lui et moi, de vrai hommes, se battrons ! " et ne pouvaient donc point se battre à ses côtés. Urouge se leva lentement, posant son autre main sur sa blessures intérieur puis ..... rigola !

" Haha.... HAHAHHAHA !!!!! CE COMBAT DEVIENT VRAIMENT INTÉRESSANT !!! ( il regarde l'un de ses nakamas ) Toi, donne moi une bière. "

Ce dernier s'exécuta sur le champs, il avait un peu peur car voir son capitaine à en arriver là, il savait que rien de bon allait se passer, que ce soit pour Urouge, pour Akito mais aussi pour les civils. Le supernova avait raison de demander à s'altérer un peu, depuis le début de l'après midi le soleil tapait très fort et avec tous ces évènements il fallait bien s'hydrater. Après avoir bu sa chope il regarda une nouvelle fois le gamin, plus sérieusement cette fois puis lui dit :

" Jusque là je m'amusait bien, mais il est temps que je parte, le nouveau monde m'attend. Dans ce cas je vais vite en terminer avec toi, tu vas enfin savoir pourquoi ma prime est si élevée, cette somme qui fait de moi l'un des supernovas.... Tu vas enfin savoir pourquoi on m'appelle LE MOINE DEMON !! "

Les mots étaient clairs et comme promis..... Utilisa son retour à la vie qui faisait de lui le moine démon.


IMPRESSIONNANT, c'était le seul mot qu'on pouvait dire en voyant comme il avait changé, sa taille avait doublé et sa musculature presque triplée, ses blessures était devenue invisible .... Il pouvait " enfin " rivas'amuser un peu avec son adversaire qui l'avait frapper! Urouge ne perdit pas une seconde et fonça sur son adversaire. Même s'il était devenu plus imposant, ses grands pas lui faisaient gagner du terrain rapidement et une fois au niveau de akito il recommença son style original de boxe, serrant fort ses poings qui étaient d'une taille inimaginable. Un crochet du droit, direct du gauche dans le visage, uppercut simultané des deux bras dans le ventre.... Tout cela était fait avec une très grande synchronisation, c'était comme une danse, quoi qu'un peu plus violent hihi. En tout cas, rien qu'à vue d'œil on sentait la grande différence entre le Urouge d'avant et d'après, le son produit par les coups était bien plus lourds, plus bruyants. Et le gamin ne pouvait parer tellement tout cela était rapide et puissant. Le supernova faisait reculer akito jusqu'à un immeuble pour terminer avec un coup fatal déjà que celui-ci était a moitier mort......

" Tu es fini ! "

Il recula son pied pour l'utiliser comme un propulseur, concentre tout son énergie dans son poing et.....

" INGA ZARASHI !!!! "



Le coup était SUR-PUI-SANT et d'une force démoniaque, le poing s'étala en plein sur le petit corps frèle du gamin qui alla s'encastrer trois immeuble plus loin en traversant tout sur son passage . Ce cou était plus que puissant et Urouge pensait juste avoir gagner . En même temps qui peut résister après avoir traverser trois immeuble étant déjà affaiblit . Les gens autour commençait à crier "MON DIEU NE NOUS TUER PAS !!! APELEZ DES MARINES !!!!! " Cependant Urouge était près !!!! Il vait fini son échauffement un peu violent !!! Il redevint d'un taile "normale" reprit ses affaires puis dit :
"Bon allons déposer nos affaire sur El Rancho , je m'ennuit ..."
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le nain contre la masse ! [PV Urouge & Nana]   Sam 23 Avr - 1:23

InvitéInvité
avatar


Agito reste confiant malgré notre situation.. Je me demande bien ce qu'il a en tête. Qu'il perde ou qu'il gagne, il reste toujours aussi sur de lui, je ne le savais pas. Peut-être parce qu'il est question d'honneur? Il n'est décidément pas un enfant comme moi et pourtant, j'aimerais bien lui ressembler parfois. Il me dit que ce sont les défaites qui font que nous avançons, mais là ce n'est plus une défaite mais belle et bien de la boucherie. Cet homme a des ailes d'ange, mais en réalité c'est un démon ! Même sur un enfant, il n'a pas de pitié et n'hésite pas à utiliser toute sa force! La mort approchait à grand pas et Agito garde la tête haute, il souriait même lorsque Urouge avait changé de forme. Il est complètement différent déjà qu'il était si grand là rien à voir, il est immense. Même si je me transformais, je crois que je ne serai pas aussi grand que lui. Ses muscles avaient triplés de volume et là, nous ne pouvions rien faire. Rien, nous regardions celui-ci d'en bas et Agito attendait bien sagement que Urouge passe à l'action.

" Et bah alors? Tu as tellement envi de gagné que tu sort déjà le grand jeu?! Alors vas y tape moi t'as peur ou quoi?! "

Seul sa détermination l'animait, Agito n'avait pourtant plus de force et Urouge c'était mis en garde comme précédemment et commençait à vouloir nous frapper. Agito esquiva chacun de ces coups avec je ne sais quelle force, il était si heureux d'avoir quelqu'un de si fort devant qu'il ne voulait pas perdre maintenant. Pourtant les effets du granite marin nous affaiblissait toujours, mais visiblement ça ne l'empêchait pas d'esquiver. Agito était en train de jouer, et j'admirais sa façon de voir les choses. Je parlais comme si j'étais déjà mort et Agito lui aussi savait que nous avions perdu d'avance mais pourtant, il persiste. Le roi des crocs déteste perdre mais comme je l'ai dis plus haut, ce n'est pas une défaite mais une humiliation. Oui, pour Agito être un enfant n'est pas une excuse, jamais il ne laissera une de ses proie partir en aussi bon état dit-il même s'il doit perdre il veut au moins que son adversaire ait souffert un minimum. Les trois coups que Urouge avait fait ne nous avaient pas atteint, mais celui qui suivait allait nous être fatal.

* Agito.. Qu'as-tu en tête? *
* Akito je te croyais plus intelligent que ca.. à ton avis pourquoi l'ai-je mordus au niveau de l'abdomen? Et que ce passera-t-il si celui-ci accélère son débit sanguin en utilisant ses muscle comme il le fait? *
* Ah mais oui! Peut-être que ses blessures physique ne lui font rien mais ses organes internes eux souffrent! En d'autre terme, tu lui as infligé une hémorragie interne! *
* Ce n'est pas tout, comme j'ai réussi à atteindre ses organe, je n'aurai pas besoin de beaucoup de force pour lui faire mal. Rien qu'en appuyant sur son foie il comprendra *
Urouge était donc persuadé de gagné? Le pauvre, je sais maintenant pourquoi Agito est si confiant. La provocation force Urouge à se surmené et de ce fait, ses muscles demanderont plus de sang pour pouvoir assurer leurs fonctionnalité et du coup, les blessures faites par la morsure engendreront une fuite de sang et donc une hémorragie qui le fera d'autant plus souffrir! Même si le granite marin nous avait affaiblis, ce sont ses mouvements qui le blesseront. Dans un dernier souffle et surtout à l'aide des saber tiger, Agito se décala rien qu'en orientant les roues sur le côté et ainsi esquivé le terrible coup qui je l'avoue avait détruit trois maisons de suite. Agito décidément ne combattait plus, il était en train de jouer avec le démon. Tout ce qu'il avait à faire était de rester debout, nos Air treck avançait tout seul mais il fallait quand même que l'on s'arrête pour ne pas perdre Urouge. Agito se retourna et semblait avoir assez récupéré pour au moins esquivé convenablement.

" Jolie le coup, c'est tout ce que t'as? Tu te fou de moi ou quoi? Aller vient ici me dit pas qu'un gamin arrive à te tenir tête quand même si? "
* Ne fais aucun trick Agito, contente toi d'esquiver pour économisé de l'énergie et quand le moment se présentera ne vise que son abdomen *
* J'suis pas con.. *

Alors qu'Urouge était sûr que nous étions mort, à sa grande surprise nous étions encore là en train de nous amuser. Jusqu'à quand cet abruti aura remarqué qu'il est en train de perdre petit à petit, si nous arrivons à le battre alors c'est sûr, nous serons de célèbre pirate.. Mais bon, je pense que c'est inévitable. Le combat n'était pas perdu pour autant! Sur ce coup Agito s'est surpassé et encore une fois, l'intelligence est gagnant!

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le nain contre la masse ! [PV Urouge & Nana]   Sam 23 Avr - 19:35

InvitéInvité
avatar



    Plus sa allait et plus l'abdoment de Urouge lui faisait mal . Chaque coup qu'il faisait lui demander un effort surhumain car ses muscles lui demandait du sang et que se sang ne coagulait plus normalement et suffisement pour que Urouge puisse être la tête ailleurs . Cepandant il était hors de questions de laisser parraitre un quelquonque signe de fatigue ou de faiblesse devant son adversaires certes petit mais d'un courage inestimmable !!! Il ira loin à son âge déjà résister au moine démon alors quand il sera adulte sa va être quoi , Yonkou ? Urouge quelque part l'espérait parce que avec des enfants comme Akito la nouvelle génération allait être bien . Non mais oh faut arréter la nostalgie mon vieux Urouge 25 ans , te prend pas pour un vétérant moi je te le dit tu te remets sur pattes et tu nous envoit ce Akito ou Agito manger les plantes par la racines !!!!

    *Kuso sa me fait mal !!! J'ai mal partout c'est quoi le problème avec ce type ? Ses rollers c'est de là qu'il tire toute sa puissance depuis tout à l'heure !!! J'ai une idée !!!

    Urouge regarda autour de lui puis il retrouva son pillier , il s'empressa d'aller le chercher . Mais qu'avait-il en tête pour êtrte aussi content sans doute une idée complètement démoniaque qui allait je l'espère pour lui mettre Akito dans un très très mauvaise posture car l'intelligence de ce gamin était terrifiante , il savait tirer partit de tout se qui se passait sa faisait peur , ce gamin était dangereux , il deviendra un pirate craint et notre ami Urouge le sentait .Cependant n'oublions pas que notre Supernova ben est un Supernova et que sa prime et son surnom le moine démon montre bien sa puissance terrifiante qui faisait de lui un pirate extrèmement rechercher .
    Une fois le pillier dans sa main qui était devennu qu'un vulgaire petite masse , Urouge Interrlocuta son adversaire avec un tont qui laisser penser que Urouge lui aussi avait réussit à trouver une faille dans la défense rapide et dangereuse du gamin . Toujours la masse dans la main , il la mis en arrière .

    "Oy gamin !!! Tu m'as donner du fils à retorde , cependant , je croit que ta défense n'est pas aussi puissante et invinsible que tu ne le crois tu as oublier une chose Akito , je suis LE MOINE DEMON !!!!"

    Voila des paroles qui faisait froid dans le dos . Tout les civils autour des deux béligérants commençaient à voir claire dans le jeu de Urouge et criaient de nouveau qu'il fallait appeler des marines et que ce combat allait très mal finir . Je voit que les villageois ne sont pas aussi con qu'ils enont l'air !!!! Urouge avait peut être été un peu trop gentil pendant ce combat et il fallait remmettre les pendules à l'heure car ce combat commençait vraiment à l'ennuyer , il avait envi juste d'une choses , retourner sur El Rancho et boire une bière avec ses compagnons . Juste avant de lancer son coup , Urouge dit pour une fois gentillement :

    *Gamins , tu diras à ton capitaine qu'il à fait du bon boulot , SAIKAI !!!!!*

    Le pillier de granite marin se dirigea droit sur Akito avec une vitesse incroyable , comment allait - il riposter , qu'elle était le plan de Urouge ?
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le nain contre la masse ! [PV Urouge & Nana]   Sam 23 Avr - 20:37

InvitéInvité
avatar


Une attaque rapide hein.. Il est vrai qu'avec sa puissance, il peut envoyer un objet à une vitesse ahurissante et c'est ce qu'il fit. Il avait retrouvé son bon vieux gros rocher en forme de pilier. Et dire que nous avions eut du mal à séparer ces deux-là.. Ma stratégie tombait à l'eau, moi qui voulait le faire courir. Agito venait de le remarqué car c'était notre plan à la base, mais cela voulait dire qu'il était en train de souffrir et qu'il a compris que si il continu ainsi, il va mourir. Du coup, le jeu s'arrêta ici. Nous commencions à récupérer et pourtant le combat allait se finir. Urouge lança sa grosse arme vers moi et, nous avions tenté d'esquiver, mais contre toute attente, un bruit étrange venait de nos air treck. Les moteurs ne tournaient plus, les roues étaient fissurées et ils étaient en train de surchauffer et lorsque nous voulions bouger, les roues éclatèrent. D'un regard assez impressionné je voyais mes Air treck voler en éclat.

" Fuck, ce foutu gros lard.. Il n'as même pas fait exprès! "
* Les Saber Tiger.. Impossible ne me dit pas que les esquives.. *
* Ouai, j'ai utiliser les saber tiger pour esquiver ses coups mais on dirait que lorsque j'esquivais ses coups frôlaient les roues des saber tiger et du coup, le métal c'est fissuré et avec la chaleur la matière est moins robsute du coup lorsque je ré-arme un cycle, tout a pété *

Agito poussa un cri, il était en rogne car nos Air Treck étaient très dures à réparer et il fallait un certain temps avait de pouvoir les ré-utiliser. La manoeuvre d'esquive était un échec. Sans nos Saber Tiger et sans notre fruit du démon, nous étions de simples gamins. Et le projectile qui se dirigeait vers nous allait surement nous percuté en plus de mes bras qui ne répondent plus depuis que Urouge m'ait fait un coup de poing, c'était mon thorax qui allait prendre cher. Maintenant que nous n'avions plus aucun moyens de nous battre, autant se rendre, mais maintenant nous savions à quel point le granite marin est efficace. Et je sais aussi que les pirates du Shin Sekai sont tous sans pitié. Le pilier arrivait droit devant nous et, le crois bien que mes jours étaient comptés, le choc entre mon crâne et mon thorax me prendre du recul, mon corps trainait par terre et avait effectué un saut de plus de dix mètres, je me retrouvais à terre presque inconscient, mes mains tremblaient j'avais mal très mal, je ne sentais plus mes jambes je ne pouvais plus bouger. Comme si mon corps était en train de s'élever au paradis.

" M..Ma..Maman..... Pa....Papaaa "

En ouvrant mon oeil d'un tier, je pouvais encore voir la lumière du soleil et toute cette foule terrorisé par Urouge. Le combat se termina et j'avais perdu, je n'arrêtais pas de penser à mes parents que je n'avais pas retrouvé. Vivre avec ma vraie famille c'était mon rêve, mais je crois bien que je vais aller vivre avec ceux qui m'ont élevé à Little Garden, ma famille d'accueille au paradis. Je n'ai pas pu dire au revoir à Dragon et je n'ai pas pu voir Shira une dernière fois. La photo que mes vrais parents m'ont laissé, celle où ma mère me porte et mon père à côté, cette photo était sortie de ma poche intérieure et était sous ma main, c'était la dernière image que j'avais vu et dans un dernier souffle, je serrais cette photo dans ma main droite et fermé mon oeil.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le nain contre la masse ! [PV Urouge & Nana]   Dim 24 Avr - 21:17

InvitéInvité
avatar



    Le pillier allait de plus en plus vite et bientôt Urouge remarqua que Akito semblais ne plus pouvoir bouger . Ses rollers étaient-ils cassés ? Urouge pensait et surtout espérait que oui car ce combat avait durer trop longtemps et que cela commençait à l'énerver car il devait poursuivre sa route vers le nouveau monde et il n'avait pas le temps d'écraser tout les moucherons qui se présentaient face à lui , quoi que .... En effet plus il allait détruire et tuer ses vulgaire microbes , plus il se ferait connaitre c'était une très très bonne idée . Mais bref , il devait finir ce combat en plus à son avis les marines allaient bientôt débarqué et sa allait être chiant de tous les tuer !!! Vallait mieu attendre un peu pour faire parler de lui et surtout de trop se faire remarqué même si je pense que pour la discrétion il peu la faire en pointe et se la callé là ou je pense car tous les habitants autour de lui criaient et que même un aveugle , sourde et à moitié con aurait su que quelque choses d'innormale se passait en ce moment !!! Bref le pillier continuait sa course en direction de Akito qui soudain éleva la voix , puis cria :

    "ET MERDEEEEE !!!!!!!!"

    C'était donc gagner ? Ou c'était encore une de ses faintes à la con ? Urouge ne le savait pas mais tout se qu'il voyait c'était que le visage du gamin était remplit d'effroit puis vint le moment du choc !!! Un bruit effroyable se produisit et Urouge vit que le gamin n'avait pas eut le temps ou plutôt la possibilité d'éviter le coup monstrueux qu'était le Saikai . Du sang ? Et ben ouais il y en avait un peu partout se qui était assez répugniant le le ferait remarquer . Bon , avec un coup comme celui-ci , se relever réside du miracle , se que je veut dire c'est que cette fois-ci , le combat était belle et bien terminer . En effet , Akito s'écroula sur le sol du sang sur le visage . Etait-il mort ? Urouge le pensait , qu'elle gachit , il aurait fait un très bon pirate mais bon c'était un adversaire comme un autre qui avait procuré au moine démon un certain plésir qu'il n'avait pas ressentit depuis bien longtemps .

    "Enfin c'est terminer !!! Allez , on se casse de là sa commençe à devenir casse couille !!!"

    Urouge n'avait jamais aussi bien porté son surnom , la peur emplissait les gens lorsque Urouge toujours avec son fameux sourire les regardaient comme pour chercher une nouvelle proie , a chasser , un nouvelle adversaire à terrasé ... Il prit son pillier dans la main n'osant pas regarder le corps du gamins qui pourtant regardait son adversaire . Quelle dommage Urouge , t'aurait pu voir que tu l'avais pas tuer créti va !!! Il rengea son pillier derrière son dos puis partit avec ses nakamas vers le sud de l'archipel Shabondy , cependant , il était content car sa prime allait encore augmenter car les marines voudront savoir qui a mis une telle pagaille sur l'archipel ...Soudain , Urouge sentit une nouvelle présence garce a sa Mantra puis il dit :

    "Sa craint on se casse d'içi vite fait ... Je n'aime pas sa !"
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le nain contre la masse ! [PV Urouge & Nana]   Ven 29 Avr - 0:50

Strange D. NanaBloody Queen ♥ Nurse of Death
Bloody Queen ♥ Nurse of Death
avatar

Messages : 18134

Navigation
Doriki:
3632/6000  (3632/6000)
Fruit du Démon: Sang



La jeune femme naviguait tranquillement sur les mers de Grand Line n'ayant rien d'autre à faire que de se laisser bercer par les ballottement des vagues, son fidèle Figaro allongé sur ses genoux. Se rappelant que le Thousand Sunny - cher navire de son frère de cœur – était accosté et caché sur l'archipel Shabondy, elle décida de s'y rendre histoire de voir comment se portait le navire. De toute faon elle n'avait que ça à faire de sa journée. Et après quelque heure elle finit par accoster sur l'île dans un petit dock tranquille et laissa la sécurité de son navire au bon soin de Figaro.

Elle partie alors à la rechercher du Sunny Go, et comme elle s'y attendait elle ne le trouverait pas facilement puisqu'il était caché exprès pour éviter qu'on ne tombe facilement dessus. Elle devrait donc tout fouiller jusqu'à tomber dessus par hasard. Heureusement qu'il était quand même grand et imposant. La pirate erra durant des heures dans les vastes terrains errant verdoyant de l'archipel jusqu'à ce que des bruits au loin n'attirent son attention. Se rapprochant petit à petit de la zone bruyante, elle se sentit mal comme si elle avait des nausées, et son nez la faisait presque souffrir. L'odeur du fer était trop forte pour lui, il y en avait vraiment beaucoup dans l'air ça en devenait nauséabond. Pourquoi était-elle si sensible au fer ? Parce qu'il était composé une grande partit d'un liquide rouge bien connu : le sang. Et le sang était l'élément organique humain que notre jeune fille connaissait bien puisqu'elle était le sang elle même. Sans plus attendre elle se précipita à toute halte vers l'endroit d'où provenait cette odeur de faire qui la dérangeait plus que de raison. Une fois sur place elle tomba sur une foule de gens terrifié par quelque chose et qui ragotaient sur des évènements qui venaient de se produire. Mais comme elle n'en avait strictement rien à faire elle passa à travers la masse de gens qui à les bousculer pour passer et vit la scène du drame.

Nana resta estomaqué par ce qu'elle vit, un massacre sans nom, un pauvre jeune garçon dans un état pitoyable, baignant dans son sang et qui appelait ses parents. Horrifié son cœur lui serra la poitrine et elle revit une scène de sa propre vie, quand elle même appelait sa mère et qu'elle baignait dans le sang, à la différence qu'elle, elle n'était pas blessée et que ce n'était pas son sang mais celui de sa mère décapitée dans lequel elle macérait. Pour revenir à la réalité elle secoua violemment sa tête de gauche à droite et accourut au près du petit garçon. Elle remarqua la photo qu'il serrait dans ses mains, prise de compassion elle lui caressa les cheveux. Grâce au plaie ouverte qu'elle avait, elle pouvait prendre possession de son sang et arrêta l'hémorragie. Mais un problème de taille arriva : la foule. À cause de celle-ci elle ne pouvait pas le soigner comme elle voulait au risque de montrer qu'elle avait un fruit du démon, car là c'était facile, comme il était recouvert de sang, ça se voyait pas qu'il n'y avait plus d'hémorragie. Enfin elle était obliger de s'éloigner de tous les regards de curieux si elle voulait lui sauver la vie, et donc doucement elle le prit dans ses bras pour le porter et partir au loin dans un coin tranquille. La foule s'écarta à son passage, choqué. Et voilà qui était fait, les commérages allaient vite fusées avec tout ça et les marines poster sur l'archipel finiraient bien par en être au courant. Cela ne l'arrangeait nullement car il faudrait alors qu'elle se dépêche de le soigner, chose qu'elle n'aimait pas faire du tout. Nana le déposa ensuite contre un arbre, loin de la zone de combat, au cœur d'une petite forêt et elle s'occupa de le faire cicatriser et lui redonner la quantité de sang qu'il avait perdu. Cela la fatiguait, mais peu importe. Le problème véritable était les os, elle ne pouvait rien faire pour les os brisés malheureusement. Une fois qu'elle eut finit elle attendit à ses cotés qu'il reprenne connaissance.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le nain contre la masse ! [PV Urouge & Nana]   Ven 29 Avr - 1:33

InvitéInvité
avatar


Comme un long sommeil, je ne savais pas trop ce qu'il m'arrivais. Urouge m'avait sévèrement blesser, je ne savais pas où je me trouvais. La douleur me faisais toujours autant souffrir. Agito était inconscient, j'étais le seul à encore pouvoir penComme un long sommeil, je ne savais pas trop ce qu'il m'arrivait. Urouge m'avait sévèrement blessé, je ne savais pas où je me trouvais. La douleur me faisais toujours autant souffrir. Agito était inconscient, j'étais le seul à encore pouvoir penser. Etais-je mort? J'ouvris difficilement mon oeil et vit le visage d'une femme. Étais-ce maman? J'étais trop sonné par l'attaque d'Urouge et je n'étais pas encore conscient, je pouvais juste voir le vaguement le visage de cette femme et je croyais que c'était bel et bien maman. Je ne sentais plus mes jambes, je croyais que j'étais déjà dans l'au-delà. Après un sommeil assez difficile, Agito c'était enfin réveillé et était lui aussi toujours aussi affaibli par le granite marin? Oui, il était celui qui a affronté cette brute et pourtant, il était déjà réveillé.. Soudain, je sentis des formes. C'était très vague, mais je sentais comme des bras qui me portaient, des bruits de cris au loin. Progressivement, mon cerveau reprit ses fonctions, mais je ne pouvais toujours pas bougé mes bras néanmoins je savais que j'étais toujours en vie. sé. Etais-je mort? J'ouvris difficilement mon oeil et vit le visage d'une femme. Étais-ce maman? J'étais dans trop sonné par l'attaque d'Urouge et je n'étais pas encore conscient, je pouvais juste voir le vaguement le visage de cette femme et je croyais que c'était belle et bien maman. Je ne sentais plus mes jambes, je croyais que j'étais déjà dans l'au-delà. Après un sommeil assez difficile, Agito c'était enfin réveillé et était lui aussi toujours aussi affaibli par le granite marin? Oui, il était celui qui a affronté cette brute et pourtant, il était déjà réveillé.. Soudain, je sentis des formes. C'était très vague mais je sentais comme des bras qui me portais, des bruits de cris au loin. Progressivement, mon cerveau reprit ses fonctions mais je ne pouvais toujours pas bougé mes bras néanmoins je savais que j'étais toujours en vie.

" Où... Où suis-je? " Dis-je d'une voix très faible.


Avec tant bien que mal, j'ouvris mes yeux, avec l'expression de douleur qui s'affichait sur mon visage. Je voyais mes mains, mes pieds, mon corps. J'étais affreusement blessé par l'attaque d'Urouge mais je n'avais pas d'autre souvenirs. Appuyer contre un arbre, je saignais abondamment et pourtant, le sang c'était arrêter de coulé? Ce n'est qu'à ce moment que je remarquais qu'une jolie dame était là en train de me fixé. J'étais encore assez faible et elle pouvait le voir. La douleur que je ressentais était encore grande, mais ayant mangé un fruit de type zoan, je n'avais pas à m'en faire poAvec tant bien que mal, j'ouvris mes yeux, avec l'expression de douleur qui s'affichait sur mon visage. Je voyais mes mains, mes pieds, mon corps. J'étais affreusement blessé par l'attaque d'Urouge, mais je n'avais pas d'autre souvenir. Appuyer contre un arbre, je saignais abondamment et pourtant, le sang c'était arrêté de coulé? Ce n'est qu'à ce moment que je remarquais qu'une jolie dame était là en train de me fixer. J'étais encore assez faible et elle pouvait le voir. La douleur que je ressentais était encore grande, mais ayant mangé un fruit de type zoan, je n'avais pas à m'en faire pour ma survie. C'est ce que Agito me disait et je ne savais pas quoi dire ni quoi faire dans un tel état être devant une femme était embarrassant. De plus, je ne sais pas comment j'ai pu survivre, théoriquement je devais mourir. Quelqu'un à donc appelé un médecin? Ou alors c'est cette femme qui a réussi à me sauver? Je ne suis plus dans la ville, nous étions éloignés des commerces. Toujours avec une faible voix, j'essayais de lui parler pour savoir ce qu'il m'ais arrivé. ur ma survie. C'est ce que Agito me disait et je ne savais pas quoi dire ni quoi faire dans un tel état être devant une femme était embarrassant. De plus, je ne sais pas comment j'ai pu survivre, théoriquement je devais mourir. Quelqu'un à donc appelé un médecin? Ou alors c'est cette femme qui a réussi à me sauver? Je ne suis plus dans la ville, nous étions éloigné des commerces. Toujours avec une faible voix, j'essayais de lui parler pour savoir ce qu'il m'ait arriver.

" Madame, que s'est-il passer? "

A ce moment-là, je ne pensais qu'au visage de cette brute, un simple accident m'a coûté la vie. Mais quand même, les pirates n'ont-ils pas de compassion? Ne ressent-ils pas de peine? Même face à un gosse? Ce combat montrait clairement que le granite marin est pire que mortel.. Peut-être que sans ce kairoséki j'aurai pu le battre..
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le nain contre la masse ! [PV Urouge & Nana]   Sam 30 Avr - 1:36

Strange D. NanaBloody Queen ♥ Nurse of Death
Bloody Queen ♥ Nurse of Death
avatar

Messages : 18134

Navigation
Doriki:
3632/6000  (3632/6000)
Fruit du Démon: Sang



[dsl c pourris mais avec Shinji à côté c'est dure]

Lorsqu'elle vit le pauvre garçon mit presque en pièce, elle se demandait qui avait bien pu faire une telle chose ? Elle se le demandait, comment pouvait-on être si cruel ? Un pirate ? Oui il y a bel et bien des pirates dont la cruauté est sans limite, si seulement elle était arrivé plus tôt, elle aurait peut être pu empêché se massacre. Enfin ce n'était qu'une supposition, car elle ne pouvait pas se douter du monstre qu'elle avait affronté. Elle l'avait prit dans ses bras pour le soigner tranquillement, loin du regard des curieux qui pourrait être gênant. Soudain elle l'entendit parler d'une voix très faible, cela la rendit triste d'entendre une voix si faible. Elle le couva du regard comme une mère sur son enfant, et lui sourit en lui répondant, bien qu'il ne puisse pas voir.

« à Shabondy, je t'emmène au calme. Repose toi. »

C'est alors qu'elle le soigna grâce à son fruit du démon, c'était pratique d'avoir le fruit du sang, et heureusement qu'elle avait vaincu sa peur du sang, et accessoirement sa peur du feu, car sinon elle aurait eu du mal à supporter autant de sang, déjà qu'elle avait eu un flash back morbide. Il lui parla encore une fois, cela était bon signe, car ça voulais dire qu'il reprenait un peu de ses blessures, elle lui caressa la tête en le regardant tendrement et lui souriant.

« Je ne sais pas, je t'ai trouver mourant, et je t'ai soigner … Qu'est ce qui t'es arrivé? »

Elle avait de savoir qui avait bien pu le mettre dans un tel état, il fallait vraiment être puissant pour y arriver. Mais est ce qu'elle serait capable de le venger si elle savait qui c'était ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le nain contre la masse ! [PV Urouge & Nana]   Sam 30 Avr - 2:24

InvitéInvité
avatar


Je venais de me réveiller, petit à petit je reprenais mes forces et je n'arrêtais pas de regarder la jolie jeune femme devant moi. J'étais vraiment chanceux, parmi les gens présents autour de moi précédemment personne ne voulait me venir en secours mais tant mieux, car j'étais bien tombé! Même si je ne pouvais toujours pas bougé, je pouvais au moins parler à voix basse pour ne pas me fatiguer d'avantage. Mon cache oeil était toujours là et grâce à cela, je pouvais rester moi-même sans que Agito intervienne. Il était bien trop humilié pour l'ouvrir je dirais, se faire battre était une chose qu'il n'aimait pas du tout et il faut dire que moi non plus, je me sens un peu faible en ce moment. Après avoir reprit conscience je réussis à échanger quelque parole avec la jeune femme et progressivement, j'eus de moins en moins de mal à parler même si j'étais encore affaiblit physiquement. En regardant au loin la ville dans laquelle je m'étais battu, la défaite qui pesait sur ma conscience se fit de plus en plus lourde.

" Merci beaucoup Madame.."

Si elle me demande ce qu'il s'est passé alors elle ne m'a pas vue en forme bestiale. Elle ne sait donc pas que je suis un pirate et que j'ai mangé un fruit. Mais je ne l'a connaissais pas non plus, mais elle est quelqu'un de bien pour êtes venue me porter jusqu'ici et me soigner. Les gens témoins de mon combat ont surement dû appelé la marine en citant ma transformation. J'espère pour moi que je n'allais pas être arrêté ou quelque chose dans le genre.

" J'étais venus ici pour acheté quelque chose quand accidentellement je me suis cogné contre un grand type. Il a fallut que je tombe sur le Moine Démon: Urouge "

Être déprimé par la défaite ne servirait à rien, je m'efforçais de rester fort devant la demoiselle même si les larmes n'allaient pas tardé à coulé. Comment allais-je annoncé ça au capitaine?


Dernière édition par Akito & Agito le Dim 1 Mai - 23:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le nain contre la masse ! [PV Urouge & Nana]   Dim 1 Mai - 22:56

Strange D. NanaBloody Queen ♥ Nurse of Death
Bloody Queen ♥ Nurse of Death
avatar

Messages : 18134

Navigation
Doriki:
3632/6000  (3632/6000)
Fruit du Démon: Sang



Le voir dans un tel état était triste et elle se disait qu'elle en verrait souvent des comme ça sur Grand Line maintenant. Son état l'inquiétait énormément, il avait plusieurs os brisé quand même et si elle avait fait cicatriser toutes ses plaies ça en revanche … lorsqu'il la remercia elle réalisa qu'elle ne s'était toujours pas présenter, et le « madame » résonna dans sa tête, quel mot horrible parfois alors qu'il était marque de respect.

« Tu peux m'appeler Nana, et toi c'est comment ? »

Il lui expliqua ensuite ce qu'il c'était passer, c'était juste une banale bousculade de rien et qui pourtant avait fait beaucoup, mais l'information qui lui donna la surprise : Urouge. Elle avait déjà entendu se nom quelque part, comment ne pas l'avoir entendu lorsqu'on ait sur Grand Line, en plus il faisait partit des supernova, ce n'était donc pas n'importe qui. Mais là ce qui la surprit encore plus c'est qu'il s'en était sortit vivant avec son petit gabarie face à cette masse de muscle qu'était le supernova. Techniquement il serait mort broyé de toute part mais là non, comment pouvait-on expliquer cela ? Bon il avait bien quelque os biser certes, mais tout de même, c'était presque rien à ce qu'un enfant normalement constituer aurait prit, un fruit du démon peut être ?

« Tu as réussis à survivre contre Urouge, c'est déjà pas mal ! Mais comment as-tu fais ? »

Notre femme pirate ce doutait bien que cela ne devait pas rendre le jeune garçon plus heureux que ça cette conversation mais sa curiosité avait envie d'en savoir plus, si elle avait fait attention en le soignant elle aurait remarquer que son sang n'était pas celui de quelqu'un de normal, mais dans la précipitation cela n'avait pas traverser son esprit.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le nain contre la masse ! [PV Urouge & Nana]   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

Le nain contre la masse ! [PV Urouge & Nana]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Le nain contre la masse ! [PV Urouge & Nana]
» [750] les gobelins sont descendus des montagnes
» Tactique gobelins contre nains
» Que faire contre un trébuchet?
» Lutte contre le deboisement: Une victime de plus des anti-nationaux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece RPG Strong World :: L'aventure :: Grand Line :: Sabaody-