AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 De charmante retrouvailles [PV Nami Chérie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
Message
MessageSujet: Re: De charmante retrouvailles [PV Nami Chérie]   Dim 26 Déc - 2:04

InvitéInvité
avatar



En une seule journée Nami venait de vivre plusieurs sentiments différents, tout d'abord la joie en retrouvant Sanji après une longue période de séparation, ensuite un trouble causer par l'attirance qu'elle ressentait envers la tendresse dont il faisait preuve envers elle, vient alors la jalousie lorsqu'il lui explique qu'il est amoureux d'une femme, puis la tristesse lorsqu'il explique qu'il envisage de quitter l'équipage, l'espoir quand il doute de sa décision, et enfin on termine en beauté avec le bonheur quand il avoue qu'il est amoureux d'elle. En quelque heure elle aura vécu plusieurs sentiments différents alors que pour d'autre il faut plusieurs jours pour tous les avoir. Mais maintenant elle ne risquait pas d'avoir d'autre sentiments négatif avant longtemps puisqu'elle se trouvait maintenant dans les bras de l'homme qu'elle aime à échanger avec amour de tendre baiser sans jamais s'en lasser. Elle écouta ce qu'il lui dit en le regardant amoureusement, elle était contente qu'il ne veuille pas l'abandonné et qu'il s'excuse de l'avoir fait souffrir, mais elle aussi lui avait causé beaucoup de peine sans s'en rendre compte.

" Moi aussi je suis désolé si je t'ai blessé à l'époque, ou encore tout à l'heure en te parlant si froidement ... "

Si quelqu'un n'était pas au courant que Nami avait un amour sans faille pour les Berry c'est qu'il ne la connaissait absolument pas. Son amour pour l'argent venait du faite qu'elle avait toujours été pauvre et que ça avait été dur à vivre pour elle car elle ne pouvait jamais avoir ce qu'elle voulait et que même les livres elle était obligé de les voler, et ça vient également du fait qu'elle avait fait un marché avec Arlong où si elle pouvait avoir une certaine somme de Berry elle pourrait racheter son village natale, et donc l'argent était devenue son obsession. Même si aujourd'hui elle n'avait plus son village natale à acheter, l'argent était resté une chose importante pour elle et surtout dont elle pouvait profiter rien que pour elle. Enfin pour le moment tout ce qui l'intéressait c'était l'amour que Sanji lui portait et sentir son corps chaud contre le sien, dire qu'à l'époque le fait même d'avoir des amis lui était une notion difficile mais aimer et être aimer en retour par celui qui faisait battre son cœur alors là jamais elle aurait pu y croire. Comme elle était au début la seule femme de l'équipage et qu'elle avait la chance d'être entouré par plusieurs hommes, s'intéresser aux autres étaient inutiles pour elle et particulièrement parce que Sanji était là, même si à l'époque elle ne faisait pas attention à ce qu'elle ressentait au fond d'elle. Et elle feinta une mine fière avant de lui répondre sur le fait qu'il valait beaucoup d'argent.

" C'est parce qu'avant je n'y prêtait pas attention tu étais un tel coureur de jupon, en tout cas je te vendrais à la plus offrante, t'as intérêt à valoir beaucoup. "

Mais ce qu'il lui murmura à l'oreille lui donna la sensation de se sentir poussé des ailes et elle le serra un peu plus fort pour lui dire doucement et timidement qu'elle l'aimait. Durant des années elle avait penser que le bonheur était une chose dont elle n'aurait jamais droit et là en ce moment même elle était la fille la plus heureuse de la terre, comme dans un rêve auquel elle n'aurait osé y croire. Après quelques douces caresses et de tendre échange de baiser il s'éloigna d'elle, ne se doutant pas que c'était à cause du faite que lui aussi ressentait un certain désir à être si proche d'elle et sentir sa peau contre la sienne, ce qu'elle ressentait elle aussi mais elle préférer ne pas y prêté attention, ou du moins pas maintenant c'était un peu tôt il venait tout juste de s'avouer leur amour.

N'aimant pas être trop loin de l'homme qu'elle aimait et étant touché par ses paroles elle ressentit le besoin de le prendre dans ses bras amoureusement, ignorant qu'elle lui faisait ressentir bien des choses à faire parcourir ses mains sensuellement sur son torse. De son côté les enfants n'étaient pas un problème, même si elle n'y avait jamais pensé puisque de base elle n'avait jamais envisager qu'un jours elle trouverait l'homme de sa vie, même si ça lui déplairait pas, car elle n'avait jamais connue sa vrai mère bien qu'elle considérait et considère toujours Belmer comme sa véritable mère, elle n'en restait pas moins une enfant adopté. Enfin du moment qu'elle passait sa vie avec lui, le reste importait peu à ses yeux, tant qu'il est heureux car c'était ça le plus important.

" Alors il n'y a pas de risque pour qu'il ne se réalise pas car tout ce que je veux c'est être à tes côtés pour toujours. "

La navigatrice n'avait absolument pas penser que leur amour prendrait fin, non pas une fin comme si tout aller s'arrêter et qu'ils ne s'aimeraient plus jamais non, mais qu'ils ne pourraient en profiter comme ils sont entrain de le faire en ce moment et qu'ils devront le cacher un moment lorsqu'ils retourneront sur le Sunny Go car ils auraient en plus du mal à se retrouver seul comme là. Elle avait été tellement plongé dans le bonheur que pas une seconde elle y avait réfléchit et quand son cher amour lui rappela doucement la réalité, presque comme une claque elle réalisa la difficulté de la chose. Et pendant qu'elle savourait la tendre sensation des mains de Sanji sur les siennes elle l'écouta et essaye de voir si elle même ne trouvait pas une solution à ce fâcheux problème.

" Oui rien ne nous empêchera de vivre notre amour et puis jusque là on a toujours trouvé la solution aux problèmes qui se posaient devant nous, c'est pas maintenant qu'on va se retrouver en difficulté. "

Elle sentit ses mains se décoller du torse de Sanji et avec une agréable surprise elle le vit se retourner pour lui faire face et reposer ses mains à leur emplacement de départ, se laissant par la même occasion totalement caresser par ce dernier, profitant de cette agréable sensation que cela lui procurait et le regardant amoureusement.

" Moi aussi je t'aime énormément ♥ "

Pendant que Sanji la rapprochait de son corps lui permettant de respirer son odeur et profiter de sa chaleure, elle passa ses mains doucement du torse au dos du jeune homme pour l'enlacer avant de fermer les yeux pour recevoir un tendre baiser qui devint vite langoureux où elle y répondit en y mettant elle aussi tout son amour qu'elle avait pour lui. Elle adorait la sensation de leur lèvre en contact, de leur jeux de langue passionnés, et dire qu'en retournant sur leur navire ils ne pourront plus autant en profiter comme maintenant. Il mit fit ensuite au baiser pour parler encore de ce problème mais de manière différente, car maintenant était de savoir quand ils y retourneraient, question difficile mais elle lui adressa un magnifique sourire, elle voulait encore le garder pour elle et n'être rien qu'à lui, lui caressant sa chevelure blonde comme pour le rassurer de ses inquiétudes pendant qu'elle lui répondit.

" Moi non plus je ne suis pas pressé d'y retourner et puis ils vont pas faire un scandale pour un jour ou quelque heure, je te rappel que Zoro n'est pas celui qui à le plus de chance d'arriver rapidement sur le Sunny. "
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: De charmante retrouvailles [PV Nami Chérie]   Dim 26 Déc - 20:44

InvitéInvité
avatar


    Cette journée était merveilleuse pour Sanji! Lorsqu'il avait foulé le sol de l'Archipel de Shabondy quelques heures auparavant, si on lui avait dit que sa Nami chérie et lui se trouveraient enfin, il ne l'aurait pas crue. Il avait eu sa dose d'émotion pour la journée qui était encore loin d'être terminé. D'abord, il avait eu le plaisir de revoir son amie et celle qu'il aimait après deux longues années de séparation le surprenant en le serrant contre elle, sa tête ayant presque atterrit dans sa poitrine, ensuite il s'était montré plus tendre que jamais afin de prouver à cette femme combien elle compter pour lui, puis vint la jalousie à cause de sa maladresse, sa décision de quitter l'équipage qui avait blessé là jeune femme faisant tout pour qu'il reste et enfin il lui avait enfin avouer ses sentiments à son égard et pour toute réponse, la jeune femme lui avait offert un baiser enflammer auquel il avait répondit sans crainte de se faire repousser. Enlaçant l'élue de son coeur, échangeant avec elle de tendre baiser, il s'excusait de l'avoir fait souffrir et la jeune femme s'excusa à son tour. là regardant amoureusement, il laissait ses mains parcourir sensuellement le dos de la jeune femme.

    "Tu n'as pas a t'en vouloir, même si le fait que tu soit resté indifférentes à tout ce que je faisait à l'époque, cela ne m'a pas empêcher de continuer à exhausser le moindre de tes désirs. Pour tout à l'heure, ce n'est pas le fait que tu m'es parlé froidement, c'est …"

    Le doux regard quelle lui lançait ne lui donnait pas envie de continuer sa phrase, ne voulant pas remettre le couteau dans la plait, il l'avait fait assez souffrir comme cela en peu de temps, il ne voulait plus jamais voir son visage attristé et triste. Il ne voulait plus qu'elle souffre.

    "Oublions cela veux-tu, pensons seulement au présent et à notre avenir ensemble."

    Il posait ses lèvres sur sa joue lui donnant un doux baiser. Personne dans l'équipage ignorait que là jeune navigatrice avait un amour sans faille pour l'argent et les trésor en plus des mandarines. Quiconque oser toucher à ces précieuses mandarines recevait les foudres de la jeune femme, d'ailleurs Sanji s'était porté volontaire pour les protéger dans un seul but plaire à sa navigatrice, mais ce qui avait été peine perdu.
    Le cuisinier connaissait qu'en partit l'histoire sur l'enfance de Nami, que leur avait raconté Nojiko sa demi-soeur et il savait combien elle avait souffert, la mort de sa mère suivis de l'esclave de cet homme poisson. En y réfléchissant, Sanji ne savait presque rien sur l'élue de son coeur, mais elle aussi ignorait bien des choses et qu'il avait faillit mourir lorsqu'il n'était encore qu'un enfant par exemple et qu'il n'avait jamais revu sa famille.
    Contrairement à elle qui n'avait pas eu le besoin de draguer les hommes vue qu'elle était entouré d'homme qui composé l'équipage et qu'il était près d'elle, malgré le fait d'être entouré de déesse qu'était Nami, Vivi où encore Robin, cela ne l'avait pas empêcher de draguer les autres femmes. Elle continuait néanmoins de le taquiner sur le fait qu'il lui rapporterait beaucoup, alors il allait là taquiner à son tour.


    "Oui, c'est vrai je le reconnais, alors qu'une véritable déesse était là sous mes yeux. Mais dis moi, ne serais-tu pas jalouse de me voir tendre avec une autre femme que toi, de lui faire de si douce caresse comme celle que je t'offre en ce moment et de l'embrasser langoureusement."

    Elle était jalouse, il le savait, chose qui était tout à fait normal, mais elle pouvait avoir confiance en lui, il n'avait plus besoin d'aller chercher son bonheur ailleurs, car son bonheur, c'était elle qui lui faisait. Après lui avoir avoué qu'avec elle il était l'homme le plus heureux du monde, il sentit qu'elle se serait un peu plus contre lui et timidement lui dit qu'elle l'aimait le faisant rougir sans le vouloir. C'était si agréable pour Sanji entendre Nami lui dire qu'elle l'aimait surtout connaissant le caractère de la jeune femme qui n'était pas du genre à ouvrir son coeur si facilement même à ces amis. Après quelques douces caresses dans le dos de sa tendre amie et de tendre baisers il s'éloigna d'elle, non pas parce qu'il ne voulait plus avoir l'avoir contre lui, non mais le fait d'être si proche de son corps et de sentir sa peau chaude et douce contre la sienne réveillé en lui un certain désir et ce désir là jeune femme le ressentait également, tous deux se désiré mais avait là même chose en tête, cela était trop tôt vue que leur amour était tout récent et ne dater que de quelques minutes.

    Son avenir, tel qu'il soit, c'est avec elle qui voulait le voir se réalisé. Il frissonnait lorsque la jeune femme se sera contre lui et laissait ces douces mains parcourir son torse faisant grimper son désir pour elle en flèche et accélérant son rythme cardiaque. Après lui avoir expliqué que cela deviendrait difficile pour eux sur le Sunny, il s'éloigna d'elle de nouveau lui faisant face, reposait ces mains sur son torse et là caressait tendrement en lui murmurant qu'il l'aimait. Ce qu'elle lui répondit lui fit énormément plaisir et il en résista pas à l'envie de lui offrir un doux baiser qui devint vite fougueux et sensuel sentant la langue de la jeune femme caresser là sienne. Sanji adorait la sensation des lèvres de la jeune femme sur les siennes ainsi que de sentir sa langue caressait là sienne lorsqu'ils s'embrassaient, il ne pouvait s'en lasser et voulait en profiter un maximum avant qu'ils ne soient séparé à cause de leur vie sur le Sunny. Remettant en avant là difficulté de passer de tendre moment ensemble une fois revenu sur le bateau mais aussi le fait qu'il n'avait pas envie d'y retourner maintenant, il resserra son étreinte autour de la taille fille de sa Nami il sentit qu'elle lui caressait sa chevelure blonde et lui offrir son plus magnifique sourire comprenant ses inquiétudes et écoutait ce qu'elle lui disait heureux de voir que elle non plus n'était pas pressé d'y retourner. Le fait qu'elle parle du sens de l'orientation de cet idiot de Zoro le fit rire oubliant leur problème actuel.


    "Comme toujours tu a raison navigatrice de mon coeur. Si marimo ne retrouverai pas le chemin du Sunny, cela ne serait pas une grosse perte, même si dans un sens, il avait raison sur une chose."

    Cette chose dont il parlait c'était la discussion qu'ils avaient eu tous les deux concernant sa relation avec la Navigatrice, discussion que tous ignorait. D'ailleurs, une discussion entre ces deux rivaux était rare, vue qu'il ne passer là plupart du temps à voir lequel des deux était le plus fort. Rapprochant le corps de la jeune femme contre le sien et malgré le désir qu'il ressentait pour elle, Sanji ne se lassait de là sentir ainsi contre lui. Ses mains dans son dos lui caressait sensuellement alors que les mains de Nami faisait la même chose le faisant frissonner. De nouveau il en enfouit sa tête dans son cou respirant son doux parfum en posant ses lèvres dans son cou puis lui posa une question.

    "Dis moi Nami chérie, si ni l'un ni l'autre n'avons envie de retourner sur le Sunny maintenant, qu'allons-nous faire pour tuer le temps?"

    Sanji n'avait pas vraiment d'idée, excepté de continuer cette promenade romantique, car retourner sur le bateau risquerait de le faire craquer. Bien sur il ne ferait jamais rien contre le consentement de Nami mais le désir qu'il ressentait pour elle était tellement fort que se retrouver tous les deux seul sur le bateau risquerait d'activer les choses et en aucun cas il voulait là brusquer et là faire souffrir. Il était loin de se douter que elle aussi ressentait un certain désir pour lui.
    Sans le vouloir il se mit à repenser à son rêve qu'il avait fait quelques semaines avant de quitter cette île de fou sur laquelle il avait atterrit, rêve qui avait été à la fois chaud et érotique, vue qu'il avait rêver qu'il faisait l'amour à Nami. Il sentait son rythme cardiaque s'emballer et le fait d'avoir une vision du corps nu de Nami dans sa tête, il devint rouge comme un tomate et s'éloigna de la jeune femme à regret avant de ne plus avoir contrôle de son corps. Honteux, il se mit dos à elle et essayait de penser à autre chose afin de se calmer et que son coeur se remettre à battre normalement.
    Que penserait-elle de lui s'il se jetait sur elle dés le premier jour, elle le prendrait certainement pour un sale pervers et refuserait de lui accordé de nouveau sa confiance et son amour, chose qu'il voulait absolument éviter. Il avait bien entendu envie de faire l'amour avec elle, mais il était trop tôt pour penser à cela, leur couple venait juste de naître et était encore fragile.

    Toujours dos à elle, pour éviter d'avoir l'air bête et qu'elle se pose des questions sur son comportement, il trouva une excuse bidon bien entendu, mais ne voulait pas qu'elle le voit comme cela.


    "Ex ... excuse moi Nami chérie ... j'ai ... j'ai cru entendre un bruit."


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: De charmante retrouvailles [PV Nami Chérie]   Dim 2 Jan - 20:29

InvitéInvité
avatar



La navigatrice avait été très anxieuse à l'idée de se rendre à Shabondy pour retrouver les membres de l'équipage, surtout qu'elle ne savait pas si elle serait la première ou la dernière à arriver. La peur de voir que certain ne reviendrait pas était le pire sentiments qu'elle avait ressentit en atterrissant sur l'Archipel, elle espérait tous les revoir sains et sauf, se demandant quand même s'ils avaient changé que se soit physiquement ou dans leur caractère. Elle fut très surprise mais également très heureuse de retrouver Sanji, même si elle ne voulait pas l'admettre il lui avait terriblement manqué. Étant seule avec lui elle pu laisser déborder ses émotions sans la moindre gêne le serrant fort contre elle pour la première fois et elle pu découvrir avec joie un tout autre Sanji, bien loin du coureur de jupon qu'elle avait connue avant leur séparation, maintenant il était devenue un tendre jeune homme dont les gestes affectueux ne manquaient pas. Avec quelque incompréhension qui aurait pu virer au drame, ils finirent par s'avouer leur sentiments mutuelles, et voyant qu'ils ressentaient tout deux la même chose, décidèrent de ne plus jamais se séparer. Elle qui n'avait pas confiance plus que ça en la gente masculine et qui avait toujours pensé qu'elle ne serait jamais aimé, pu dans les bras de Sanji trouver tout ce dont elle n'avait jamais osé espérer. Nami s'en voulait toute fois de l'avoir tant repoussé alors qu'il était depuis le début tomber sous son charme, bien qu'il ne finit pas sa phrase, elle ne chercha pas à en savoir d'avantage, tout ce qui comptait pour elle maintenant c'était d'être avec lui.

Elle ne trouva pas l'envie de répondre, et le laissa lui déposer un tendre bisous sur la joue, caressant celle du jeune homme au même moment, les yeux remplit d'amour. Maintenant allez savoir ce qu'elle aimait le plus, l'argent, les mandarines ou bien l'homme de sa vie, enfin on sait tous la réponse car son cœur palpite autant que dans les bras d'une certaine personne. Nami avait confier la garde de ses mandarines à Sanji car elle savait que pour ça il serait le meilleur, en ce qui la concernait elle savait qu'il serait toujours là, bien sûr les autres aussi et elle savait que Luffy était près à prendre les risques les plus grand pour sauver les trésors des autres, mais si ledit trésor était de la nourriture comestible, peu de chance pour qu'il n'y touche pas. Il y avait un fort problème dans l'équipage du chapeau de paille, personne ne connaissait réellement le passé de l'autre, même si certain avait quelque information sur le passer d'une personne, aucun ne connaissait le passer de tous les membres et encore l'histoire complète d'un seul membre. Pourtant elle aimerait bien en savoir plus sur eux, notamment sur Sanji dont elle voulait tout connaître.

Se taquinant mutuellement, lui jouant sur la jalousie et elle sur son envie de l'échanger contre une tonne de Berry qui était son premier amour, elle décida avec ce qu'il venait de dire de jouer les boudeuse. Détournant alors la tête et prenant un air vexé, sans même prendre la peine de le regarder puisqu'elle fermait les yeux pour feinter de ne plus vouloir le voir.

" Et bien j'espère que cette autre femme t'achètera très cher ! Car puisque tu es à moi ça sera évidement payant et je n'aurais aucun regret à te vendre à celle qui y mettra le meilleur prix pour t'avoir. "

Si avant elle n'était pas jalouse pour un sous, maintenant qu'elle savait qu'elle était amoureuse lui, elle le voulait pour lui. Nami était du genre possessive, cela c'était déjà vu avec les Berry dont elle n'hésitait pas prêter en échange d'intérêt astronomique, pour Sanji c'était pareille puisqu'elle l'aimait encore plus que l'argent. Elle était si heureuse d'être dans ses bras, lui avouant sans peur qu'elle l'aimait, pouvant rester des heures à le serrer et sentir sa chaleur la recouvrir, appréciant ses caresses, ne voulant pas perdre une seule seconde de ces tendres moment avec lui, bien que tout cela finissaient par leur donner des désirs qui étaient trop tôt pour les assouvir sans mettre en danger leur relation qui venait de naitre.

La navigatrice laissait ses mains parcourir le corps de Sanji, imaginant en même temps son avenir avec lui, sa vie c'était avec lui qu'elle voulait la vivre. Elle répondait tendrement à tous ses baisers, ne pouvant plus se passer de ses lèvres ni de sa langue, elle était si triste à l'idée qu'ils en profiteraient moins une fois de retour sur le Sunny, alors que là tous les deux ils pouvaient laisser libre court à leur amour sans se retenir. Caressant les cheveux blonds de Sanji en lui adressant son plus beau sourire, elle le fit rire en rappelant que Zoro avait un sens de l'orientation des plus douteux, le pauvre, ça l'inquiétait quand même de souvenir de ça, car ça serait triste de le perdre aussi bêtement juste parce qu'il ne retrouvait pas le Sunny, mais le plus étrange était que Sanji réussisse à dire que le bretteur avait raison sur quelque chose.

" Oh tu arrive à dire que Zoro ait eu raison une fois ? En tout cas je serais quand même triste s'il ne revient pas à bord du Sunny. "

Nami était bien loin de se douter qu'un jours Sanji et Zoro ont pu avoir une conversation des plus sérieuse sans se crêper le chignon, car l'entente entre eux était quelque chose de difficile. Mais les mains du jeune homme qui parcourrait son corps lui fit vite oublier toute ses questions et lui donna plutôt des envies qui devraient attendre un peu avant d'être assouvie.

" Je te laisse choisir, je n'ai pas particulièrement d'idée pour tuer le temps, du moment que je suis avec toi, le temps peu s'écouler comme il veut ça n'a guère d'importance. "
C'est vrai elle n'avait pas d'idée, du moment qu'elle était avec lui tout lui allait, et il fallait profiter de ce moment privilégier car bientôt se retrouver seul tous les deux seraient des plus compliqué. Elle ne se doutait pas que le désir que ressentait Sanji le perturbait, d'ailleurs elle ignorait même qu'il en avait pour elle en se moment tout comme elle en avait pour lui, mais elle essayait de se contenir et de ne rien montrer, il ne fallait pas qu'elle se laisse si facilement faire alors que tout venait tout juste de commencer pour eux deux. Mais soudain elle sentit qu'il s'éloigna d'elle pour ensuite lui tourner le dos, inquiète elle le regarda se posant question, se demandant même si elle n'avait pas fait quelque chose de mal. Elle se rapprocha timidement de lui et lui prit la main avant de lui lancer un regard plein d'inquiétude face à sa réaction, pourtant il avait dit qu'il avait entendu un bruit, mais la manière dont il l'avait dit ne l'avait rassuré en rien.

" Tout va bien ? Tu veux qu'on aille voir ? "
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: De charmante retrouvailles [PV Nami Chérie]   Lun 3 Jan - 0:07

InvitéInvité
avatar


    Durant ces deux années de séparation la seule préoccupation de Sanji avait été de savoir la femme dont il était amoureux, Nami et son amie, Robin allaient bien et si elles n'étaient pas en danger. Il était loin d'imaginer que deux années auraient suffit pour métamorphosé Nami qui était devenue extrêmement séduisante au yeux du jeune homme, encore plus sexy qu'avant et surtout plus douce qu'à l'époque. Lors de leur retrouvailles il avait été surprit de se retrouvé dans ces bras, sa tête presque entre les seins de la jeune femmes produisant un étourdissement de Sanji suivis d'un saignement du nez, mais après ce qu'il avait vécut, il fallait se mettre à sa place! Néanmoins, ces tendres retrouvailles avec la jeune femme le rendait fou de joie et pensant qu'elle ressentait un petit quelque chose pour lui, durant leur promenade sur la plage, il laissait place à la tendresse et à la douceur voulant montré à la jeune femme combien il l'aimait et surtout pour lui montré combien il avait changé, n'étant plus le coureur de jupon qu'il était autrefois. La tendresse dont il avait fait preuve à son égard avait enfin porté ses fruits, car malgré une incompréhension qui aurait pût les séparé pour toujours ils finirent par s'avouer timidement leur sentiments respectifs et c'est par un baiser enflammer qu'ils scellèrent leur amour, profitant de cette intimité pour profiter pleinement de l'autre sans avoir recours à des caresses osé.

    Alors qu'il embrasser doucement sa joue, il sentit qu'elle caressait doucement la sienne avec un regard remplit d'amour qu'elle lui réservait uniquement pour lui à présent. Sanji savait que pour la jeune femme, les mandariniers qui avait passé du Merry au Sunny était important pour elle, car il lui rappelait son village natale et sa soeur qui devait certainement lui manquait. C'est justement pour combler ce manque que Sanji s'était montré toujours aussi adorable envers Nami et maintenant qu'il savait qu'elle ressentait les mêmes sentiments que lui, il avait bien l'intention de se monter tendre et aimant afin de lui faire oublié la tristesse qu'elle ressentait au fond d'elle d'être séparé de sa soeur.

    Même si tous l'équipage était ami et lié par le drapeau de pirate, aucun d'eux ne connaissait réellement le passé de l'autre, bien sûr Sanji, Luffy et Zoro connaissait une partie de la triste enfance de Nami que leur avait raconté Nojiko mais c'était tout, d'ailleurs Luffy et Zoro s'en souvenait certainement plus mais Sanji lui avait enfouit quelque part dans sa mémoire cette histoire tragique qu'avait vécue l'élue de son coeur. En y repensant, seul Luffy connaissait le passé de Sanji, la navigatrice elle ne connaissait pas cette histoire et pourtant il avait envie de tout partager avec elle, mais ne voulait plus voir ce regard triste sur son visage si doux, peux être qu'un jour il lui raconterait si elle lui demandait.

    Tous deux se taquinait mutuellement et à ce qu'il lui dit pour voir si elle était jalouse, il ne pût s'empêcher de sourire à sa réponse et le fait de voir faire une moue faussement boudeuse était facile à comprendre qu'elle serait jalouse de le voir si tendre avec une autre femme. Il resserra alors son étreinte autour d'elle et déposa un doux baiser sur ces lèvres.


    "Tu sais, je ne sais pas si une femme aura les moyens de ce payer un homme tel que moi où alors une riche princesse d'un royaume comme Vivi par exemple, d'ailleurs je me demande si elle ne serait pas intéressait par moi, je ferais un bon roi non?"

    Vivi était l'une des femmes qui avait fait craqué Sanji à l'époque où elle faisait partit de l'équipage, c'était une jeune femme aussi douce que gentille. Mais même si elle était aussi jolie, qu'adorable, à cette époque le coeur de Sanji était déjà prit par une certaine Navigatrice qu'il lui avait foudroyé le coeur lors de leur première rencontre sur le Baratie.

    "Sache une chose, que pour rien au monde, même le plus grand des trésors je me séparais de toi, toi qui est l'élue de mon coeur."

    Ils se taquinaient mutuellement, mais savais que Nami était du genre possessive et pas qu'elle n'était pas du genre à partagé ces trésors! Lui offrant de nouveau un tendre baiser pour confirmer ses dires, il là rapprochait encore plus de lui, sentant la peau nue de la jeune femme contre la sienne, vue qu'après sa petite séance de natation il n'avait pas remis sa chemise et était torse nu ignorant au début ce désir qui grandissait en lui, mais qu'il eu vite fait de ressentir, en particulier lorsque la navigatrice caressait le torse du jeune homme. Mais quelque soit le désir qu'ils ressentaient l'un pour l'autre, il était bien trop tôt pour l'assouvir sans mettre leur relation en danger. Pour Sanji le plus important pour le moment n'était pas de se donner corps et âme à cette femme qui le rendait fou, non, pour le moment le plus important pour lui était de passer ce moment avec elle, profitant de laisser libre court à leur amour sans se retenir, car une fois de retour sur le Sunny Go ils ne pourront plus en profiter comme maintenant, enfin pendant un moment vue que d'un accord commun ils avaient décidé de garder cela secret. Fou amoureux, Sanji ne pouvait plus se passer des lèvres et de la langue de la navigatrice, répondant à chacun de ces baisers. Une fois de plus le sens de l'orientation particulier qu'avez Zoro revenait sur le tapis et il surprit là jeune femme lorsqu'il lui dit que cette tête de cactus avait eu raison sur une chose.

    "C'est vrai que sans lui, la vie serait monotone! Je me demande s'il est devenu plus fort où pas, si ça se trouve, je suis devenu plus fort que lui!"

    Sanji avait dit cela de manière sarcastique et se dit à lui même qu'il devrait le remercier concernant cette fameuse discussion, car qui sait si sans elle, Sanji serait là à serrer Nami dans ses bras? D'ailleurs qui aurait pût imaginé que ces deux là, dont l'entente était particulièrement tendue avait eu une conversation sérieuse? Le fait été maintenant de savoir quoi faire, retourner au Sunny qui n'était pas la meilleur idée selon le jeune homme où profiter de ces instants d'intimité avec sa navigatrice adoré qui était certainement là meilleur solution. Parcourant le dos de la jeune femme, elle même parcourant le sien faisait grimper le désir que ressentait Sanji et le fait d'être peau contre peau n'arrangeait pas les chose pour Sanji, dont le rêve très chaud qu'il avait fait lui revenait en mémoire. Il essayait de penser à autre chose, mais la vision du corps nue de Nami pressait contre le sien eu raison de lui et avant que la jeune femme s'aperçoive de son malaise, il s'éloigna d'elle à regret et lui touna le dos lui donnant une excuse bidon en essayant de faire revenir son rythme cardiaque à la normal. Il ne pût s'empêcher de sursauter lorsqu'une main douce prit la sienne et il tourna le regard vers une Nami inquiète. Pourtant à ces dires, il restait silencieux observant la forêt au loin, forêt qui lui rappelait des biens tristes souvenir, vue que c'était là bas qu'ils avaient été séparé. Il serrait la main de Nami dans la sienne, entrelaçant ces doigts aux siens et lui sourit tendrement.

    "Tout va bien ne t'inquiète pas. Le bruit venait de ces enfants là bas qui jouaient."

    Heureusement qu'il avait aperçu des enfants plus loin, cela lui avait permit de mentir à la jeune femme. Il ne pouvait quand même pas lui dire qu'il là désirait et qu'il ressentait une certaine envie pour elle! De toute manière, ils venaient tout juste de se trouver et il ne voulait surtout pas là perdre à cause d'une maladresse de sa part, ils avaient toute la vie devant eux pour faire cela, alors cela ne servait à rien de précipité les choses.
    Tenant toujours sa main et remis de ses émotions, il se remit face à elle afin de capturer de nouveau ces lèvres lui offrant un baiser passionné.


    "Je n'ai pas d'idée non plus et je n'ai pas envie de retourner tout de suite sur le Sunny. La seule chose que je veux, c'est resté avec toi pour l'éternité, le reste n'a pas d'importance pour moi."

    Il prit de nouveau possession de ces lèvres comme si elles étaient son oxygène. Et se mit à réfléchir au moyens de tuer le temps. Il ne fallait pas croire qu'il n'avait pas envie de retrouver ce bon vieux Sunny et les autres, mais ce qu'il désirait le plus pour le moment, c'était de rester seul à seul avec sa Nami. Passant son bras libre autour de la taille de la jeune femme il là rapprocha de lui ignorant que son désir pour elle risquait de revenir, mais il voulait à tout pris profiter pleinement de ce moment en sa compagnie, car une fois sur le Sunny, ces tendres moment seront rares.
    Chassant cette pensée noire de sa tête, il laissait sa main parcourir le dos de la jeune femme et se mit à réfléchir à leur prochaine destination, celle de l'île des hommes poissons qui n'était certainement pas très attendue par Nami qui avait été l'esclave d'Arlong pendant si longtemps. D'ailleurs, le fait de penser à cela, Sanji se demandait si c'était une bonne idée de s'y rendre, même s'il n'avait pas trop le choix.


    "Nami, quoi qu'il arrive, sache que je te protégerai toujours! Je refuse de te perdre maintenant ma princesse"

    Il n'en dit pas plus, enfouit sa tête dans le cou de la navigatrice et là serrait fort contre lui, laissant ses lèvres gouter à la douceur de sa peau. Déjà à l'époque il avait peur de la perdre, n'était pas rassuré lorsqu'elle était seule face à un ennemis, mais là sachant qu'ils ressentaient là même chose l'un pour l'autre, il avait encore plus peur de là perdre et leur prochaine destination n'arrangeait rien, car qui sait ce qui les attendaient là bas en bas et ce que Arlong leur réservé! Ne voulant pas l'inquiéter plus qu'elle ne l'était déjà, il s'écartait d'elle, la gardant contre lui là regardant amoureusement.

    "Que dirais-tu de continuer cette promenade romantique en faisant un grand détour pour rejoindre le Sunny? Après tout Luffy ne va pas avertir son grand père s'ils ont rentre à la tombée de la nuit!"
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: De charmante retrouvailles [PV Nami Chérie]   Mar 4 Jan - 23:59

InvitéInvité
avatar



Le plus grand choc pour Nami après la bataille à Shabondy contre Kuma fut, en plus de perdre de se retrouver seule depuis qu'elle était dans l'équipage de Luffy jamais elle se s'était réellement retrouver seule, bien sûr elle savait se débrouiller dans l'aide de personne, mais quand elle le faisait elle savait qu'elle avait toujours sa sœur Nojiko qui lui ouvrirait la porte de leur maison et qu'elle pouvait y retourner quand elle voulait. Mais là non, lorsqu'elle c'était réveiller elle c'était retrouver sur une île inconnue, et avec son caractère les choses ne s'était pas si bien passer qu'on pourrait le penser. Enfin grâce à son charme et ruse légendaire elle avait réussit à s'en sortir et comme Luffy souhaitait que tous se retrouve dans deux ans, elle prit en son mal en patience, bien qu'elle aurait préféré tous les retrouver. Ses deux ans ne furent pas difficile physiquement, bien qu'un peu mais surtout psychologiquement, elle se demandait sans cesse ce que vivait les autres s'ils allaient bien, et qu'est ce qu'ils lui manquaient surtout Sanji ! Imaginer ça voit de le revoir au bout de deux ans, même si elle ne savait pas encore qu'elle l'aimait elle était des plus heureuse, et en plus il était bien plus mature qu'avant tant sur le point physique que mental.

Durant leur retrouvailles plusieurs sentiments firent leur apparition, jusqu'à ce qu'enfin ils réussissent à s'avouer leur amour mutuelle. Sanji serait le seul homme pour qui elle aurait de l'amour et aussi le seul à qui elle se donnerait. Bon elle ne serait pas odieuse avec les autres, juste qu'elle ne serait pas aussi tendre qu'avec lui, car après tout lui l'avait toujours été, sa sœur pouvait dormir sur ses deux oreilles, tant qu'il était là rien ne lui arriverait. Elle voulait lui rendre l'appareille, être toujours là pour lui quand il en aurait besoin, et surtout ne plus jamais le voir blessé pour la sauver. Si certain membre de l'équipage de Nami était au courant du triste passé de Nami, elle en revanche ne savait rien de leur passé, elle aimerait bien en savoir plus sur eux, en particulier Sanji. Mais elle n'osait pas lui en parler, les blessures du passé n'étaient pas forcément bonne à raviver, mais elle voulait tout connaître de lui, bien qu'elle connaissait déjà son futur qui était d'être avec elle si tout ce passait bien.

Continuant les taquineries et de réalisé qu'elle était finalement jalouse lorsque Sanji parler des autres femmes, elle fit une tête faussement boudeuse détournant la tête pour montrer qu'elle ne voulait plus le voir s'il s'intéresser à d'autre femme. Il déposa un doux baiser sur ses lèvres qu'elle écourta pour l'embêter reprenant sa tête vexé avant de répondre aux dire qu'il avait adresser parlant de la belle princesse qui était la première fille a avoir rejoint l'équipage après Nami, faisant ainsi une amie précieuse pour Nami.

" Je doute que tu ferais un bon roi, tu te retrouverais vite à demander à Harem, enfin si tu as des vue sur Vivi je peux faire en sorte qu'on t'abandonne sur Alabasta avant qu'on reprenne la route avec les autres. "

La navigatrice savait bien que la princesse était séduisante, d'ailleurs à l'époque elle s'était demander si Sanji avait réussit à la séduire, car ça ce voyait que lui l'était. Bien qu'à l'époque cela ne lui faisait ni chaud ni froid aujourd'hui ce n'était plus la même histoire, même si à l'époque elle ne savait pas que Sanji éprouvait des sentiments pour elle.

Les mots qui lui disait la rendaient heureuse, jamais elle n'aurait espérer entendre quelqu'un lui dire toute ses choses, et puis la comparer à un trésor quoi de mieux pour quelqu'un qui à un penchant in-considérable pour ceux-ci. Pour le remercier de tant d'affection et tendresse elle l'embrassa amoureusement avec un baiser remplit de passion après avoir répondu à celui qu'il lui avait donné. Coller contre sa peau, respirant son odeur et sentant la douce chaleur qui émanait du corps de l'homme de sa vie un désir étrange et inconnue la parcourut, elle ne comprenait pas vraiment ce que c'était, elle avait déjà été proche d'un torse nue d'un homme certes, et souvent celui d'Arlong lorsqu'elle tentait de le tuer, bien que le torse d'un homme poisson soit assez différent déjà par sa couleur non naturelle, mais jamais elle n'avait eu le sentiment qu'elle ressentait en ce moment. Et tous ses échanges de jeu de langue, gouter ses lèvres encore et encore ne donnait pas l'envie à la navigatrice de retourner trop tôt sur le Sunny, et surtout elle voulait tout ça que pour elle, comme avec les Berry, Nami était très possessive. Dire que sans ses deux ans de séparation ça ne serait sans doute jamais arrivé. La navigatrice ne savait pas qui de Sanji ou Zoro était le plus fort, ce n'est pas que ça l'intéressait pas mais presque, même si elle connaissait Zoro depuis plus longtemps que Sanji elle avait préférer le blond.

" Hum je suis pas sûr, il a toujours été très fort et sa musculature est bien plus développer que la tienne, enfin il ne vit que pour s'entrainer en même temps … Je me demande ce qu'il a vécu durant ses deux ans. "

Elle lui tira la langue pour l'embêter, même si c'était vrai que les muscles de Zoro était bien plus développer que ceux de Sanji et même ceux de Luffy. Dire que maintenant même Ussop pouvait le concurrencé à ce niveau. Mais il faut avouer que pour Nami Zoro est un peu un symbole d'homme fort, même à moitié mort Arlong avait peur de lui alors qu'il n'avait jamais eu peur des hommes avant. Mais elle aimerait biens avoir ce qu'il avait bien pu avoir entre les deux pour que Zoro est raison sur quelque chose, elle finit par se dire que ça devait être un truc de garçon. Pendant que les deux s'embrassaient et se caressaient la peau mutuellement, elle ne se rendait pas compte que cela donnait des envies à Sanji, elle était tellement perdu dans ses pensés amoureuses que même si elle le pouvait elle ne s'en rendrait pas compte. Elle s'inquiéta de le voir se retourner brusquement et lui prit la main comme pour le rassurer et se rassurer elle même en le regardant lui demandant si ça allait bien pour lui. À sa réponse elle sourit et regarda dans la direction qu'il regardait et vit également les enfants, ne se doutant alors pas que c'était un mensonge et qu'il venait de les apercevoir. Entrelaçant leurs doigts il l'embrassa de nouveau avant de lui dire que lui non plus n'avait pas d'idée et du moment qu'il était à ses côtés le reste n'avait pas d'importance.

" Mon Sanji je t'aime ♥ "

Lâcha-t-elle avec une voix suave avant de répondre à son baiser dont elle raffolait encore plus que toutes les pièces de Berry sur terre. Lorsqu'il la rapprocha près de son corps elle déposa sa tête contre son torse et l'enlaça tendrement, elle était si bien comme ça, c'était si triste de penser qu'une fois sur le Sunny Go tout cela arriverait moins souvent. Quand à l'île des hommes poissons, Nami n'avait franchement pas envie d'y aller, surtout qu'en y allant il y avait de forte chance qu'il soit encore séparer en traversant la barrière de sécurité de l'île, et l'idée de revoir des membres de l'équipage d'Arlong et qui sait Arlong lui même l'effrayait un peu. Et comme Luffy avait détruit Arlong park, les pirates hommes poissons sur l'île ne les laisseraient surement pas la vie facile sur l'île. Mais les paroles de Sanji la rassura.

" Merci Sanji, moi non plus je ne veux pas te perdre, c'est pour ça que je ne veux pas que tu en fasse trop. "

C'est vrai, les garçons de l'équipage avaient un don pour toujours en faire trop et se retrouver dans des états inimaginable ! Heureusement que dans le cas de Chopper et Ussop cela arrivait moins souvent. Nami avait la phobie de perdre un proche, déjà que voir sa mère mourir sous les yeux l'avait pas mal perturber, l'idée même qu'un de ses amis meurt c'était pire, alors imaginer pour Sanji et sa sœur. À chaque fois qu'il eut des batailles difficiles, elle avait toujours eu peur que l'un d'eux ne reviennent pas, pourtant elle avait foi en eux et croyait en leur force, mais quand même la peur était là. Quand il parla du grand père de Luffy cela fit rire la jeune fille, dire que le grand père de son capitaine était un vice amiral de la marine et pas des moindres une légende qui avait été surement le plus grand ennemie du seigneur des pirates Gol D. Roger.

" Je suis d'accord, en plus ça se trouve d'autre ne sont pas encore arriver et mettrons encore un peu de temps, Brook par exemple à encore un concert à donner il me semble. "

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: De charmante retrouvailles [PV Nami Chérie]   Mer 5 Jan - 15:08

InvitéInvité
avatar


    Durant le combat contre Kuma, sachant que Franky était resté auprès de Nami, Sanji s'était battit sans avoir peur qu'il arrive malheur à la navigatrice, malheureusement leur adversaire avait user de son pouvoir du fruit du démon l'envoyant ailleurs, le séparant du reste du groupe sans savoir si les deux jeunes femmes étaient saine et sauve. Malgré le fait que ce qu'il avait vécu avait été dure pour lui, il espérait que Nami ne soit pas en danger, car petit à petit, la discussion qu'il avait eu avec Zoro lui revenait en mémoire et pas une seule seconde ne passait sans qu'il est une pensée pour sa chère navigatrice. Ces deux années de séparation fut éprouvante pour le cuisinier aussi bien sur le plan physique que sur le plan morale, mais heureusement cette séparation arriva à son terme et ses hôtes eu là gentillesse de le ramener à Shabondy où tous devaient se retrouver. Lorsqu'il là revit après ces deux longues années, il n'avait pût se retenir de la serré contre lui lorsqu'il était sur la plage, lui faisant découvrir sa nouvelle personnalité.

    Qui aurait pût imaginé que durant ces retrouvailles, plusieurs sentiments feraient leur apparitions et qu'ils s'avoueraient enfin leur amour mutuel? Sanji avait réussit! Grâce à sa nouvelle personnalité, à la douceur et à la tendresse dont il avait fait preuve durant cette balade qui les ramenaient vers le Sunny Go, il avait réussit à séduire la femme qui compter tant pour lui et c'est par un baiser enflammer qu'ils scellèrent leur amour pour le plus grand bonheur du jeune homme qui pouvait enfin gouter à la douceur des lèvres de Nami. Déjà à l'époque il n'hésiter pas à se mettre en danger pour protéger les femmes que compter l'équipage, mais maintenant que lui et Nami était en couple il n'hésiterait pas à mettre sa vie en jeu pour la protéger. Sanji connaissait en partie le passé de la jeune femme, mais elle ne connaissait pas le siens, il faut dire que ce qu'avait vécu Sanji étant gamin n'était pas agréable à entendre, pourtant il ignorait que sa compagne aimerait bien en savoir plus sur son passé.

    Les taquineries allaient bon train, Sanji savait que la jeune femme était jalouse qu'il parle des autres femmes et qu'il s'intéresse à une autre femme qu'elle, c'est pour cela qu'elle fit une mine boudeuse détournant la tête ne voulant plus le voir. Alors qu'il posa doucement ses lèvres sur celle de la jeune femme, celle-ci l'écourta et reprit sa mine faussement vexé. Il lui dit alors que seule une princesse comme Vivi pourrait se payer un homme tel que lui et écouta la réponse de la jeune femme et un sourire coquin se dessina sur les lèvres du jeune homme et reprit ses airs de coureur de jupon qu'il était avant et des coeur s'installèrent à la place de ses yeux.


    "Un harem rien que pour moi, mon rêve de gosse se réaliserait enfin, tu me dépose quand à Alabasta mademoiselle là Navigatrice?"

    Bien entendu, Sanji avait dit cela exprès afin de voir la réaction de la jeune femme. Bien entendu, à une époque, avoir un harem rien que pour lui, il n'aurait pas dit non, mais maintenant cela était différent, vue qu'il avait dans ses bras son seul et unique amour de sa vie. Avoir réussit séduire la princesse qu'était Vivi, était une question que se poser la jeune femme sans que Sanji le sache, il ne savait pas s'il l'avait séduite, mais une chose était sûr, Sanji avait été proche de la jeune princesse, se rappelant qu'elle lui avait sauté dans les bras une fois, chose que Nami n'aurait jamais fait à l'époque.

    Pour lui prouver une fois encore que elle seule compter à ses yeux, il lui dit des mots magnifique, lui offrant un langoureux baiser confirmant ses dires, car oui, elle était son trésor, trésor dont il ne séparerait jamais. Mettant fin au baiser, ce fut au tour de la jeune navigatrice de lui en offrir un remplis d'amour et de passion, la sentant encore plus proche de lui. La peau de la jeune femme était si douce et si chaude contre sa peau que le désir qu'il ressentait pour elle grandissait chaque minute, désir qu'il n'avait encore jamais ressentit auparavant. Dire que ces instants de tendresse et de douceur deviendront rare une fois sur le Sunny, c'est pour cela que Sanji n'avait aucune envie de retourner sur le bateau pour le moment, car il savait qu'il ne pourrait plus gouter aux lèvres de Nami et caressait sa langue avec la sienne comme en ce moment, pourtant ils allaient devoir y retourner à un moment où à un autre.

    Sanji avait toujours été quelque peu jaloux de Zoro, car non seulement il était plus costaux que lui, mais avait une prime plus importante sur sa tête, c'était peux être pour cela que tous deux passaient leur temps à se chamailler comme des gamins. Pourtant, Sanji lui devait un merci concernant cette fameuse discussion qu'ils avaient eu et qui avait fait comprendre une chose importante aux yeux du blond.


    "C'est justement ce qui m'énerve avec lui, en plus il passe son temps à l'exposer sa musculature de matcho! Mais concernant ce qu'il a vécut ces deux dernières années, je m'en fiche pas mal."

    L'envie que Sanji ressentait pour elle, devenait de plus en plus forte! Il faut dire que le fait d'être peau contre peau et le fait de se caressait mutuellement le dos n'arrangeait pas les chose. Il ne fallait pas oublié que Sanji était un homme et Nami une femme désirable, c'est pour cela qu'avant de perdre totalement le contrôle de son corps, Sanji s'éloignait de la jeune femme pour ne pas la brusquer. Les quelques minutes loin d'elle le fit réfléchir au fait qu'il ne pouvait pas assouvrir son envie tout de suite, il ne voulait surtout pas là perdre à cause d'une maladresse de ce genre et puis ils avaient le temps. Imaginant ce qu'il se passerait s'il allait trop vite, son rythme cardiaque revint à la normal lorsqu'une douce chaleur enveloppait sa main. La rassurant, il l'embrassait de nouveau et frissonnait à la déclaration de la jeune femme qu'il espérait entendre un jour et le fait qu'elle l'appelle "mon Sanji" lui donna des ailes. Rien n'aurait pût le rendre plus heureux. Là serrant contre lui, il sentit son souffle chaud caressait son torse nu le faisant frissonner comme jamais, là où sa tête reposait et resserrait son étreinte alors qu'elle l'enlaçait tendrement. Il enfouit sa tête dans son cou et lui murmurant d'une voix suave:

    "Je me sens si bien avec toi ma princesse."

    L'île des hommes poissons, leur prochaine destination que ni l'un ni l'autre n'avait envie de s'y rendre pour la bonne et simple raison qu'une certaine personne s'y trouver et que cette personne avait fait souffrir la jeune femme en tuant de sang froid sa mère adoptive et en là traitant comme une esclave lui faisant croire qu'avec une certaine somme d'argent elle pourrait racheté son village, le libérant ainsi du young de cet homme poisson. Sanji lui fit savoir qu'il là protégerait toujours et à la réponse de Nami il ne répondit pas, resserrant son étreinte autour de la taille de la jeune femme en réfléchissant à ce qu'elle venait de lui dire. Bien sur il en faisait toujours trop, risquant sa vie tout comme Luffy, mais rien que de pensait au fait qu'ils allaient retrouvé un vieil ennemis, Sanji savait qu'il allait devoir mettre tout en oeuvre pour la protéger car Arlong aurait certainement envie de la récupéré et de lui faire payer l'affront qu'elle lui avait subir. Dieu sait ce que se montre lui ferait s'il réussirait à la capturait. Imaginant le pire, voyant Arlong là violé devant ses yeux, Sanji sentit là colère monté en lui. S'il le pouvait il plongerait de suite dans la mer pour lui régler son compte une bonne fois pour toute à ce fichus poisson. Sans le vouloir il dit tout haut ce qu'il pensait tout bas.

    "Je ne laisserait jamais ce montre poser ces sales pattes sur toi Nami chérie, je ne le supporterait pas."

    Voyant qu'il avait parlé à voix haut et ne voulant pas faire peur à la femme de sa vie avec ses sombres pensées, Sanji laissait ses mains parcourir le dos nu de la jeune femme et l'embrassa langoureusement en laissant tout l'amour qui avait pour elle dans ce baiser, caressant sensuellement sa langue avec là sienne. Mettant fin au baiser, il plongea son regard dans le sien et prit un air des plus sérieux.

    "Nami, promet moi de ne pas t'éloigner de moi lorsque l'on atteindra cette fichue île. Qui sais ce qui nous attends là bas. Même si les autres sont surprit du fait que je te protège plus que d'habitude, le fait de savoir près de moi me rassurera. Etant la navigatrice de l'équipage, je ne peut pas te demander de rester en arrière, les autres risqueraient de trouver cela suspect mais …"

    Le jeune homme marqua une courte pause, retirant sa main du dos de la jeune femme afin de caressait sa joue.

    "Je ne veux pas te perdre, pas maintenant que je sais que tu m'aimes autant que je t'aime."

    Il y avait une certaine inquiétude dans l'intonation de vois de Sanji. Pour la première fois de sa vie, il avait peur, peur de perdre la femme qu'il lui était chère. Afin de ne pas inquiéter davantage là jeune femme, Sanji fit une allusion au grand père de Luffy qui était un vice amiral de la marine, une légende comme le père de leur capitaine qui n'était d'autre que le révolutionnaire Dragon. Il lui proposait d'ailleurs de faire un immense détour afin de rejoindre le Sunny et mentionnait que Brook avait encore un concert à donné.

    "Décidément celui-là à eu là belle vie pendant ces deux dernières années, cela ne m'étonnerait pas qu'il est trouver une madame squelette!"

    A la bêtise qu'il venait de sortir, Sanji éclatait de rire, lui faisant oublié sa peur de perdre sa navigatrice adoré. Caressant encore pendant quelques instant la peau nue de la jeune femme et après un dernier baiser langoureux il s'éloignait d'elle à regret afin de rassembler ses affaires. Une fois prêt il remit sa chemise là laissant ouverte, se retournant regardant sa jeune amie qui était maintenant plus qu'une amie à ses yeux. Il lui tendit sa main et lorsqu'elle lui prit, il entrelaçant ses doigts aux siens et c'est main dans la main qu'il reprirent leur marche sans pour cela se dépêcher, n'étant pas presser ni l'un ni l'autre.

    Cela faisait à peine cinq minutes qu'il marchait côte à côte en silence, vue que Sanji essayait de réfléchir à un endroit calme sur le Sunny où ils pourraient se retrouver quand ils en auront envie, mais à chaque fois il arrivait à la même conclusion, il n'y avait aucun endroit, sauf peux être la chambre des filles, mais les autres risqueraient de se poser des questions si Sanji prenait trop souvent cette direction. La seule endroit possible serait de se retrouver en cachette dans la salle d'entraînement de cette tête d'algue là nuit, mais là aussi c'était risquer, car le lendemain ils seraient le centre de la discussion. C'était peine perdue, à moins de leur dire ils ne pourront jamais être seul, mais Nami avait raison, vaux mieux leur cacher pendant quelques temps, mais combien de temps Sanji tiendrait-il.
    Le fait de savoir qu'une fois sur le Sunny ils devraient agir l'un envers l'autre comme si rien ne s'était passé, il s'arrêta brusquement, ramenant la jeune femme contre lui, ses lèvres capturant les siennes dans un baiser langoureux et fougueux, ses mains parcourant le dos de la jeune femme. A bout de souffle, il dû mettre fin au baiser et là regarder amoureusement.


    "Si tu savais comme je t'aime ma Nami chérie, je risque de venir fou durant les jours à venir, mais ... mais comme, toujours tu as raison on va devoir garder notre relation secrète pourtant ... je ne peux pas m'empêcher de me dire que ça va être dure de ne pas pouvoir t'embrasser comme maintenant."

    L'un de ses mains remontant le long de la colonne vertébrale de la jeune femme, arrivant jusqu'à son cou qu'il caressait et reprit possession de ces lèvres dans un nouveau baiser langoureux, leur langue se caressant.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: De charmante retrouvailles [PV Nami Chérie]   Jeu 6 Jan - 0:25

InvitéInvité
avatar



Durant ses deux ans tous les membres de l'équipage avaient vécus des choses différentes, et Nami avait bien envie de savoir ce que chacun avaient bien pu vivre de leur côté, c'était son côté curieux qu'elle avait mais elle n'était pas du genre à leur demander. C'est comme pour leur passés, elle préférait qu'ils en parlent d'eux même, quitte à devoir attendre longtemps s'il le faut, bien qu'elle voulait particulièrement connaître le passé de Sanji et ce qu'il avait vécu en deux ans pour le changer à se point, ce qui n'est pas pour lui déplaire au contraire. Sans ce nouveau comportement elle n'aurait sans doute jamais voulu prendre de conscience de ses sentiments et les aurait même tuer pour ne pas souffrir. Mais maintenant elle pouvait avouer sans crainte ses sentiments pour lui puisqu'il ressentait exactement la même chose depuis leur rencontre. Dire que la première fois qu'elle avait rencontré Sanji elle l'avait prit pour un idiot, elle n'avait jamais prit la peine de s'intéresser vraiment à lui, mais avec cette séparation et ses sentiments c'était différent.

Toujours à se taquiner voir se provoquer sur le faite qu'il pourrait être échangé contre de Berry, il proposa alors de se faire acheter par Vivi, la princesse d'Alabasta. Reprenant ses airs de coureur de jupon, Nami elle reprit ses airs totalement détacher envers lui comme à l'époque, elle répondit alors à ce qu'il venait de lui dire, les mains jointes regardant les ciels avec des yeux en forme de Berry comme s'il n'existait plus du tout déjà à ses yeux en pensant à toutes les pièces d'or que la princesse donnerait.

" Quand tu veux, avec les Berry que Vivi me donnera et la présence de Zoro, Luffy et les autres j'aurais vite fais de t'oublier, quoique même sans eux je t'aurais aussitôt effacer de ma mémoire et je profiterais pleinement de ma vie en séduisant les hommes pour leur prendre tous leurs Berry ♥ "

La pauvre navigatrice était maintenant dans le doute et si en vrai il y avait quelque chose entre lui et la princesse, car c'est vrai qu'il était très proche tous les deux. Ça la vexa un peu, comme elle Nami avait un fort caractère et paraissait moins féminine que Vivi elle se sentait bien moins séduisante qu'elle, et se dit alors qu'il y avait de forte chance pour qu'il lui ait préférer son amie à elle. C'est pour cela qu'elle montrait un air aussi détacher comme si elle n'en avait rien à faire, elle était jalouse mais en même temps Vivi était son amie, ça la troublait intérieurement.

Pourtant ce qu'il lui dit ensuite avait de quoi effacer ses doutes, mais quand même elle ne perdait pas de vue cette possibilité. Mais là toute suite maintenant elle voulait profiter de ce moment magique avec lui et ce au maximum permis car après tout cela serait restreins par leur obligation de pirate et le faite qu'ils garderaient un moment leur relation secrète. Il n'y avait plus que lui dans ses yeux et ses lèvres ne pouvaient se passer ce celles du jeunes hommes, comme un accroc qui n'arrive pas à se passer de ses cigarettes. Vivre sa vie avec lui était maintenant un rêve qu'elle voulait voir se concrétiser, ça serait si merveilleux de pouvoir fondé une vrai famille avec lui, même si elle se demandait parfois si elle y arriverait, elle n'y connaissait rien après tout.

Nami savait bien que Zoro et Sanji ne s'entendaient pas, mais de là à penser que Sanji puisse être jaloux de la forte musculature et de la prime de Zoro, jamais. Elle aimait bien les deux et avait souvent passé plus de temps avec le sabreur que celui qui était maintenant l'homme de sa vie, mais à l'époque le caractère calme et posé de Zoro était plus intéressant que celui de coureur de jupon de Sanji.

" Je la trouve bien moi sa musculature de matcho comme tu dis, enfin moi je suis curieuse de savoir ce qu'il a vécu, comme pour les autres d'ailleurs. "

La navigatrice arrivait à retenir ses pulsions nouvelles en elle, bien que ses mains n'avaient qu'une envie parcourir encore plus le corps du jeune homme et retenir les moindres parties de celui-ci. Mais n'y connaissant pas grand chose sur le sujet, bien que Belmer lui ait expliquer comment marche un homme, elle était tellement plongé dans son amour pour lui qu'elle ne se doutait de rien sur ce qu'il pouvait ressentir actuellement. Après se court moment de séparation pour qu'il se remette les idées au claire et refroidisse ses ardeurs, le faite qu'elle l'appel « mon sanji » lui avait plus d'effet qu'elle l'aurait imaginé, ça lui était venu si naturellement l'envie de le dire pour elle. La voix suave de Sanji et son souffle chaud dans le creux de son coup lui donnait l'envie d'aller plus loin avec lui, mais comme il devait le penser lui même c'était trop tôt pour se jeune couple.

Lui non plus n'avait pas envie de se rendre sur l'île des hommes poissons, ça pouvait se comprendre, bien qu'avant il rêvait d'y aller et rencontrer les charmantes sirènes qui y vivaient. Pour Nami l'idée d'y allait la tirailler à l'intérieure, elle avait été esclave tout comme eux, bien que là c'était eux qui l'avait marquée au fer, mais depuis qu'elle savait que beaucoup d'entre eux était victime de racisme et était abattue de sans froid juste parce qu'ils étaient différent, elle ne savait plus quoi penser. Elle espérait juste que Luffy n'avait pas prévus de rester trop longtemps sur cette île. Comment agir si elle se retrouvait face à face avec Arlong ? Elle était loin d'imaginer le même scénario qu'imaginer Sanji actuellement, bien que celui-ci ait déjà faillit se produire à l'époque. Lorsque son cher et tendre se mit à parler haut et fort elle décolla sa tête de son torse et le regarda avec de grand yeux rond de surprise, enfin ça la rassurait car ça prouvait qu'il serait là en cas de besoin. Heureuse de ce qu'il venait de dire elle répondit à son baiser avec tout l'amour possible, jouant, dansant avec sa langue jusqu'à ce qu'il y mette fin pour parler plus sérieusement. Elle avait étudier comme y aller et cela ne l'avait pas rassurer pour un sous, ce qu'il dit lui fit plaisir, mais elle savait qu'il y avait de gros risque de séparation lorsque la bulle qui protège les bateau explosera et ça l'effrayait.

" Je ne compte pas te lâcher non plus, même si je me suis amélioré, me retrouver seule face à lui, j'en ai l'habitude, mais là ça serait dans son royaume, il sera totalement dans son élément ... "

Tandis qu'il lui caressa la joue, elle lui fit un magnifique sourire plein d'amour et de tendresse infinie. L'atmosphère fut détendu grâce au souvenir du grand père de Luffy, décidément leur capitaine avec une famille peu singulière, même son frère d'ailleurs puisqu'il était le fils du seigneur des pirates Gol D. Roger. De tout l'équipage, celui qui avait du avoir la meilleure vie durant deux ans c'était bien se cher Brook ! Une vie de star sans aucun soucie, quel chance, en plus il a du gagner un bon paquet de Berry en deux ans avec ses concerts !

" J'espère surtout qu'il a fait le plein de Berry ! "

Dit-elle en faisant un sourire enfantin remplit de malice. Et après un baiser des plus langoureux, il s'éloigna d'elle pour récupérer ses affaires toujours posé sur le sol comme abandonné, et en profita même pour remettre sa chemise. Elle prit la main qu'il lui tendait entrelaçant alors leurs doigts avant de reprendre leur route tranquillement et silencieusement.

Nami le suivait sans crainte de la route qu'ils prenaient pour faire un détour, elle aussi se demandait bien comment faire pour vivre leur relation tranquillement, le Sunny n'était pas pratique de ce côté là, il n'y avait aucun endroit de libre sans que cela paraisse suspect. Et puis s'ils s'embrassaient devant les autres elle imaginait déjà les gamineries du capitaine qui serait obligatoirement suivit de celles d'Ussop et Chopper, ça n'aiderait en rien, même Franky et Brook auraient leur part de réflexion à faire en tant que pervers. C'était déprimant d'y penser, mais elle ne voyait pas vraiment d'issue, et puis après leur dire dès leur retour qu'ils étaient ensemble serait trop tôt pour l'équipage qui viendraient alors juste de se retrouver tous ensemble après deux ans. Soudain Sanji s'arrêta brusquement et la plaqua contre lui en l'embrassant fougueusement. Elle répondit bien sûr, même si elle ne savait pas ce que lui valait cet honneur, et elle le regarda sérieusement lorsqu'il s'arrêta pour lui répondre. C'était tellement adorable ce qu'il disait, ça la touchait, et il avait tellement raison, ça allait être très dure de ne pas succomber à l'envie de se jeter à son cou pour dévorer ses lèvres si douce.

" Oui ça va être dure, mais quand le moment sera venu on pourra le vivre sans limite, et puis de toute façon on passera notre vie ensemble toi et moi après toutes ses aventures ♥ "

Alors que lui rapprochait le visage de Nami en passant une main derrière son cou, elle l'enlaça tendrement par le cou, ses deux mains caressant ses doux cheveux blond encore plus beau avec le soleil.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: De charmante retrouvailles [PV Nami Chérie]   Jeu 6 Jan - 15:58

InvitéInvité
avatar


    De savoir ce que les autres avaient vécus durant ces deux, Sanji s'en fichait un peu, sauf peux être concernant Robin étant donné que c'était quelqu'un qu'il appréciait beaucoup et qui comptait pour lui, mais pas de la même façon que Nami, vue que la navigatrice avait une place particulière dans son coeur qu'aucune autre femme n'aurait jamais. N'étant pas vraiment curieux et sachant que le passé pouvait être dure à révéler, il n'avait pas envie de le connaître. Il connaissait celui de Nami et Robin cela lui suffisait surtout que le passé des deux jeunes femmes n'était pas un passé heureux, tout comme le sien qui était même à pleurer. Amoureux de Nami depuis le premier jour, il savait qu'avec la mentalité qu'il avait à l'époque, rien n'aurait pût être possible entre eux, mais maintenant c'était différent. Les deux années qu'il avait passé sur cette île l'avait littéralement métamorphosé, il n'était plus le coureur de jupon qu'il était autrefois, il était devenue plus mature. Qui aurait pût imaginé qu'un jour le dragueur invétéré et coureur de jupon qu'était Sanji se poserait avec une femme et pas n'importe laquelle!

    Malgré le fait qu'ils ne se séparerait pour rien au monde, ils continuaient de se taquiner mutuellement, il fit allusion à une personne qui pourrait déboiser cher pour l'avoir: Vivi, la princesse d'Alabasta et ancien membre de l'équipage. Rien que l'embêter, Sanji reprit ses airs de coureur de jupon, alors que Nami reprit son air qu'elle avait avant, se fichant complètement de lui avec des Berrys dans les yeux, comme si rien d'autre n'existait. Ce qu'elle lui dit le blessa un peu, car le fait de savoir que s'il rejoignait Vivi elle l'oublierait bien vite l'effaçant de sa mémoire, il se demandé si à cet instant précis elle l'aimait réellement. Vexé dans son amour propre, il s'éloigna d'elle, ses mains le long de son propre corps.


    "Je pense que tu sais quels sont les réactions des hommes lorsqu'ils ont en face deux une jeune femme peuvent être primaires. Séduire les hommes peux être une bonne chose si tu es attiré par l'un d'eux, mais est aussi dangereux, car pour bon nombre de pirates, être en compagnie d'une femme c'est aussi passé un moment chaud pour assouvrir une certaine envie et je le fait que la femme soit consentante où non ils s'en fichent pas mal."

    Là reprenant dans ses bras, il là rapprocha de lui afin de sentir sa peau nue contre la sienne.

    "Je te mentirait en disant que tu n'es pas une femme séduisante, ni désirable à mes yeux, pourtant même si je suis un homme et malgré qu'à l'époque j'étais un coureur de jupon, je n'en reste pas moins un gentleman et je ne suis pas du genre à faire quelque chose sans l'avis de ma partenaire. Ce que je t'ai dit tout à l'heure est vrai, tu est la première femme que j'embrasse et tu sera la première aussi dans ce cas là."

    Sanji n'en dit pas plus et embrassa langoureusement la jeune femme dans ses bras. Pas besoin de lui expliqué de quoi il voulait parler, elle avait certainement compris, car même si le jeune homme se douter qu'elle devait ressentir elle aussi un certain désir, cela ne servait à rien de le faire tout de suite, autant attendre que l'un et l'autre soit prés. Bien sûr il avait toujours adoré Vivi et avait bien essayé de la séduire comme toute les femmes, mais elle lui avait bien fait comprendre qu'elle voyait en lui qu'un ami, un véritable ami, et avait dés le début comprit que ce n'était pas par elle que le jeune cuisinier était attiré. Pourtant il était loin de se douter que Nami n'éloigner pas de sa mémoire une éventualité que Sanji soit proche de là princesse plus qu'il ne voulait lui faire croire. Pourtant elle faisait fausse route, car Sanji n'avait d'yeux que pour elle et elle seule. Maintenant qu'il avait trouvé son bonheur, pourquoi irait-il le chercher ailleurs?

    Sanji avait toujours été jaloux de Zoro que se soit au niveau de sa musculature que la prime qu'il y avait sur sa tête. Au début, voyant sa navigatrice adoré passé du temps avec le sabreur, elle avait pensé qu'elle était attiré par lui, c'est vrai que la majorité des femmes aiment les hommes musclé. Bon c'est vrai que question caractère, Zoro était plus calme à l'époque que Sanji, mais quand même. Une fois de plus sans le vouloir, Nami blessa Sanji dans sa fierté d'homme.


    "Ne me dit pas que tu es attiré par cet ours qui passe son temps à dormir et à s'entraîner avec ces long couteau à la noix. Je me fiche pas mal de savoir ce qu'il à vécut!"

    Vexé, Sanji détourna son regard de la jeune femme pour regarder la mer bleue qui s'offrait à lui mais en même temps en y réfléchissant, sa réaction montré qu'il était jaloux, jaloux de cette tête de cactus et jaloux de voir que sa Nami aimait bien la musculature de ce type. Se trouvant bête alors qu'il savait que la jeune femme l'aimait, il là regarda tendrement.

    "Je n'ai peux être pas sa musculature, mais j'ai de nombreuses qualités et je suis également un excellent cuisinier comme tu le sais et il y a plein d'autre chose sur moi que tu ignores et je ne veux les partager qu'avec toi, si tu veux toujours de moi comme amant, à moins que tu n'ai changé d'avis et que tu préfère cette tête d'algue."

    Sanji désirait ardemment là jeune femme, mais n'était pas le genre d'homme à faire ce genre de chose dés le premier jour. Bien sûr si sa Nami lui demanderait il ne refuserai pas, quoi que, tout comme lui, elle devait se douter que cela était un peu tôt et Sanji ne voulait surtout pas brûler les étapes. Les mains de la jeune femme sur son dos était si douce et si agréable qu'il avait bien envie qu'elle se pose ailleurs qu'à cet endroit, tout comme lui, qui avait envie de parcourir le corps de là jeune femme de ses mains. Sanji n'était pas non plus calé dans ce domaine, mais savait quand même comment marché le corps d'une femme. Le souffle chaud de Nami sur son torse lui donnait lui aussi d'aller plus loin avec elle, mais pour le moment c'était bien trop tôt, ils venaient juste de s'avouer leur amour respectif.

    Sanji appréhender d'aller sur l'île des hommes poissons, il avait surtout peur que la jeune femme se retrouve face à face avec cet Arlong qui l'avait tant souffrir pendant des années. Sanji imaginé le pire des scénarii, ignorant que cela avait faillit se produire à l'époque, il lit là surprise dans ces yeux magnifique lorsqu'il parlait à voix haut et afin de la rassurer, il l'embrassa longuement, sentant sa langue caressait sensuellement la sienne, sans ce douter que elle même était effrayé et qu'il y avait un risque important et l'écouta attentivement. Resserrant son étreinte autour de sa taille, il enfouit sa tête dans son cou et lui murmurant doucement.


    "C'est justement cela qui me faire peur, que tu te retrouve face à lui et que je ne soit pas là pour te protéger. J'ai une entière confiance en tes capacités, je me doute que durant ces deux années tu ne les as pas passé à te reposé, mais ce fichus poisson doit être plus fort qu'avant lui aussi dans l'unique but de se venger de Luffy et de toi. Je refuse qu'il pose ne serait-ce qu'une nageoire sur toi et qu'il te fasse souffrir. Déjà que j'ai du mal à me contrôler lorsque l'on brutalise une femme, mais s'il s'agit de cette que j'aime, je risque de faire un massacre et personne ne pourra me retenir. Je n'ai aucun mal à me débarrasser de Jabura membre du CP9 et ce combat date, alors imagine ce que ça serait maintenant!"

    Sanji était loin d'être invincible il y a deux ans, mais maintenant, les choses étaient différentes! Il était bien plus fort qu'avant et n'hésiterait à défier la mort pour réduire en poisson frit cet Arlong.
    Lui caressant la joue, il détendit l'atmosphère pour ne pas que l'élue de son coeur se fasse du soucis en mentionnant le grand père de Luffy et ce tas d'os qui avait dû gagner un paquet de Berrys avec tous les concerts qu'il avait donné durant ces deux ans. Après un baiser plus langoureux et plus appuyé, il s'éloigna d'elle afin de rassemblé ces affaires et laissa sa chemise ouverte, mains dans la mains le jeune couple prit là direction du Sunny Go non sans faire un grand détour histoire de rester plus longtemps ensemble. Tous deux réfléchissaient chacun de leur côté pour trouver un moyens de se voir sans attirer l'attention des autres idiots et pervers, mais rien de très concluant malheureusement. Cinq minutes s'étaient déjà écoulés depuis qu'ils avaient repris leur marches et brusquement, Sanji plaqua là jeune femme contre lui l'embrassant fougueusement ne supportant pas l'envie d'être loin de ces lèvres et de son corps, lui expliquant ensuite que cela serait dure pour lui de ne pas pouvoir profiter de se montrer tendre avec elle. Ce qu'elle lui répondit le touchait énormément.


    "Oui, tu as raison, mais comment faire, lorsque j'aurais envie de gouter tes lèvres si douce comme maintenant?"

    Il reprit doucement possession de ces lèvres, l'enlaçant afin de la sentir proche de lui. Il sentit les mains de sa douce dans son cou le faisant frissonner doucement, alors qu'elles se perdaient dans sa chevelure blonde. Mettant fin à se baiser, Sanji enfouit sa tête dans son cou posant ses lèvres sur sa peau si douce, alors que ses mains étaient posé sur le dos de la jeune femme bougeant tout doucement.

    "Dis moi ma douce, si je dis aux autres que je veux être de garde tout les nuits, ils vont se poser des questions non? Mais au moins on pourra se retrouvé en cachette. Imagine une princesse sortant du château sans permission afin de rejoindre l'homme qu'elle aime."

    Sanji imaginé sa douce dans une robe de princesse où dans la tenue qu'elle portait lors que l'équipage avait fait escale à Alabasta afin d'aider Vivi à mettre fin au plan diabolique de Crocodile. La gardant encore contre lui, c'est à contre coeur une fois de plus qu'il se séparait d'elle, car il leur fallait reprendre leur route, sinon à ce rythme là, ils risquaient d'arriver dans des semaines au Sunny et puis il était préférable de ne pas trop attiré l'attention des autres, car connaissant Luffy, Chopper et les autres, s'ils n'étaient pas là ils iraient bien à leur recherche et les voir ainsi enlacer n'était pas une bonne idée, tout du moins pour le moment, vue que les deux amoureux avaient d'un accord communs décidé de ne rien dire aux autres sur leur relation. Doucement il caressa la joue de la jeune fille et lui vola un dernier baiser sensuel.

    "Je voudrais bien te garder pour le reste de la journée dans mes bras, mais malheureusement si on est pas sur le Sunny lorsque les autres arrives, j'imagine le pire."

    Prenant la main de la jeune femme, ils poursuivirent leur route, non sans lui voler un langoureux baiser de temps en temps. L'aprés midi avait déjà bien avancé et dans quelques heures, le ciel ne tarderait pas à revêtir son habit bleu nuit parsemé d'étoiles. Pour Sanji et Nami, ils ne leur restaient plus que quelques heures à passer ensemble avant de devoir retourné au Sunny. Ils avaient quitté la plage depuis un bon moment, vue que le Sunny se trouvait à quelques mètres derrière là falaise au niveau du début du sentier, là où Kuma les avaient attendu deux ans auparavant.
    Le jeune couple se promenait dans une sorte de forêt assez éloigné du chemin qu'ils auraient dû suivre pour retourné au Sunny Go, mais ils avaient fait un détour afin de passer plus de temps ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: De charmante retrouvailles [PV Nami Chérie]   Sam 8 Jan - 2:37

InvitéInvité
avatar



Leurs taquineries allaient de bon train, ils en finirent même par retrouver leur attitude d'en-tant qui les caractérisaient tellement à l'époque. Nami venait de découvrir qu'elle était facilement jalouse, c'était inévitable pour quelqu'un d'aussi posséssive qu'elle, mais être jalouse de Vivi, bon il y à même pas une heure elle était jalouse de Nico Robin parce qu'elle pensait qu'elle avait prit le cœur de Sanji. Elle ne pensait pas qu'avec ce qu'elle lui avait dit il serait vexé, mais elle aussi avait été vexé qu'il était prêt à la laisser pour un Harem ! Il s'éloigna alors d'elle pour lui parler, c'était sûr qu'elle savait comment était un homme lorsqu'il se faisait séduire pour l'avoir déjà expérimenté. Elle se rapprocha de lui pour lui répondre.

" Je sais, j'ai déjà testé à l'époque où je voulais les pirates, mais si tu m'abandonne pour un Harem je serais tenté de recommencer. "

Se retrouvant une nouvelle fois dans les bras de son cher et tendre, elle l'enlaça tendrement respirant son odeur, frottant sa peau contre la sienne avant de lui adressant un magnifique sourire avant qu'ils ne s'embrassent. Elle essayait d'oublier son anxiété vis à vis d'un quelconque relation possible entre Sanji et Vivi, chose qu'elle voyait bien possible mais qu'elle ne voulait pas voir se réaliser, elle voulait Sanji, elle l'aimait tellement qu'imaginer le perdre lui était impossible.

La rivalité entre Zoro et Sanji était source d'amusement pour le reste de l'équipage, mais en ce qui concerne ses muscles ça n'avait ni déranger ni intéressé Nami. Elle avait l'habitude des hommes musclés car on peut pas dire qu'Arlong et sa bande étaient du genre tout moue, mais ce qu'elle appréciait chez lui c'était son calme, en même temps en passant son temps à dormir et s'entraîner peut de chance pour qu'il soit aussi bruyant que Luffy et les autres.

" T'es mignon quand t'es jaloux, mais c'est pas ça, Zoro et moi au début on s'aimait pas trop, enfin c'était plutôt lui qui m'aimait pas, et puis à l'époque j'aimais bien son calme contrairement au turbulence des Luffy et les autres. Enfin tu n'as rien à craindre, c'est toi et toi seul que j'aime mon Sanji. "

Il détourna le regard pour le poser sur la mer, elle voyait bien qu'il était jaloux, mais comment pouvait-il penser qu'elle préférer Zoro à lui ? Bon à l'époque elle trainait plus avec lui que son cuisinier mais quand même, il ne pensait qu'a dormir et se battre c'était peine perdu et puis à cette époque elle et les hommes ça faisait beaucoup.

" Ça musculature ne m'intéresse pas le moins du monde, c'est toi et ton corps qui m'intéresse plutôt. Et je ne changerais pas d'avis, sauf si c'est ce que tu veux, mais moi je veux partager toutes ses choses avec toi. "

Il en avait tous les deux envies comme des adolescent en proie à leur pulsion mais vu la naissance plus que récente de leur relation, pourtant l'idée de fusionner avec lui la tentait bien par moment à force qu'il la caressait et que sa poitrine était collé contre son torse. Si elle ne devait vivre et rester qu'à un seul endroit ça serait ici dans ses bras, serré contre lui.

Le tendre baiser et sa douce langue contre la sienne faisait oublier à Nami toutes ses idées noires à pensées sur le faite d'aller sur l'île des hommes poissons. Elle l'aimait tellement, elle ne voulait pas être séparé de lui durant leur voyage. Quand il cala sa tête dans son cou elle lui caressa le cheveux d'une de ses mains tandis que l'autre restait contre son dos.

" Je sais que je peux compter sur toi et ta force, mais là bas ils seront tous dans leurs éléments ça m'inquiète un peu ... "

En réalité elle l'était beaucoup, mais il fallait qu'elle soit forte pour son équipage, c'était un passage obligatoire pour avancer dans leurs périple. Elle le regarda amoureusement et se mirent à parler de chose diverse qui n'avaient plus rien à voir avec Arlong et sa bande et ils finirent par partir mains dans la main une fois qu'il récupéra ses affaires. Elle fut plus que surprise lorsqu'il la re-plaqua contre lui soudainement et captura ses lèvres, mais elle ne pouvait cacher qu'elle aimait ça, il pouvait le faire autant qu'il voulait ça ne la dérangeait pas le moins du monde.

" Ce sera la partie la plus frustrante, au pire lorsque les autres seront occupé à autre chose on pourra trouver un moment, quand Luffy part dans ses idées extravagantes il ne se rend pas compte de ce qui l'entour … "

Les lèvres et la langue de Sanji, imaginer ne pas pouvoir en profiter était insupportable, mais ils n'avaient pas le choix, ça serait une dure épreuve certes, mais elle savait qu'ils réussiraient à la surmonter ensemble. Elle continua de lui caresser les cheveux et la nuque tendrement, souriant à ce qu'il lui disait.

" Oh une princesse, tu me met sur un haut pied d'Herstal, mais c'est vrai que si tu veux être de garde tous les soirs ça sera suspect, mais tu peux remplacer Ussop ou Chopper de temps en temps, ça nous fera des nuits en plus des notre. "

La navigatrice était loin d'imaginer la même scène que celle que se faisait Sanji dans sa tête, non pas qu'elle aimait pas les robes de princesse, juste que ce n'était pas vraiment son genre. Après une dernière enlaçade, ils reprirent le chemin qui menait au Sunny Go, il fallait bien qu'il y arrive un jours après tout, même s'ils pouvaient prendre un peu leur temps. Mais il ne pouvait s'en empêcher il fallait qu'il lui caresse la joue et lui déroba par la même occasion un baiser des plus sensuelle au quel elle répondit en l'intensifiant. Elle n'avait pas envie de ne plus être dans ses bras, de devoir faire comme si de rien n'était mais elle avait pas le choix, et pour le coup elle imaginait une fugue d'amoureux, mais c'était bien sûr impossible.

" C'est pour le coup dommage qu'on ne puisse pas s'enfuir loin de tout que tous les deux. "

Continuant leur route, s'embrassant de temps en temps car l'appel de leurs douce lèvre était bien trop fort pour ne pas y succomber, les heures défilait sans qu'ils s'en rendent compte et lorsqu'elle s'intéressa enfin au ciel, elle pu voir qu'il avait commencer à changer de ton sans crier gare. Le moment de retrouver les autres étaient bientôt arrivé, c'était aussi le moment de faire semblant, de devoir cacher des sentiments quitte à en souffrir un peu, jusqu'à ce qu'ils puissent avouer à vérité au autre.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: De charmante retrouvailles [PV Nami Chérie]   Sam 8 Jan - 16:52

InvitéInvité
avatar


    Continuant de se taquinait, à un moment, ils reprirent les attitude qu'ils avaient deux ans auparavant qui les caractérisait parfaitement. Sanji avait bien remarqué que la jeune femme était jalouse. Il y a moins d'une heure, elle était jalouse de la femme qui avait conquis le coeur du cuisinier et maintenant, elle était jalouse de Vivi, imaginant même que lui et là jeune princesse avait vécu quelque chose de plus fort qu'une simple amitié, mais elle avait tord, car lui et Vivi n'entretenait qu'une relation d'amitié, plus forte que celle qu'il entretenait avec les autres membres de l'équipage, soit, mais une simple relation d'amitié quand même. Alors qu'il s'était éloigné d'elle quelque peu vexé par ces dires, il sentit qu'elle se rapprochais de lui et écouta sa réponse, tout en imaginant sa navigatrice adoré séduire tous les hommes de la planète pour les voler.

    "Alors à cet époque, tu étais le vilain petit canard! Mais tu sais que ce genre de chose peux être risquer pour une jeune femme séduisante comme toi. Crois-tu vraiment que j'abandonnerais là femme que j'aime pour un harem de femme qui me seront inconnues?"

    L'enlaçant tendrement là regardant amoureusement dans les yeux

    "Mon bonheur actuel, c'est avec toi que je le vis et jamais je ne t'abandonnerais pas pour une autre femme, tu comptes trop à mes yeux mon amour."

    Après une tendre sourire échangé, Sanji lui offrit un baiser enflammer et des plus langoureux afin de lui faire comprendre qu'elle serait toujours là seule et unique dans son coeur. Il ne voulait plus là voir souffrir et ne voulait qu'une chose à présent, lui offrir le bonheur qui lui avait été refusé pendant si longtemps. Il voulait vieillir à ces côtés et espérait bien un jour fonder une famille avec elle, même si c'était encore trop tôt pour en parler et pour y penser, mais pour Sanji, elle serait la seule femme de sa vie.

    La rivalité avec Zoro et Sanji était né dés leur première rencontre, déjà à l'époque, lorsque Sanji était encore maître coq sur le Baratie, rien le fait que de croiser son regard, il avait comprit que ce type là serait son rival à vie. Bon bien sûr, même s'il ne s'entendait pas, lorsqu'ils unissaient leur force, ils formaient un duo hors pair, sans oublié qu'il lui devait quelque chose. Nami en se moquant un peu lui fit savoir qu'il était mignon quand il était jaloux ce qui le fit rougir un peu de s'être fait découvert et elle lui parla de sa relation avec le sabreur. Oui, il était jaloux de penser que la Navigatrice de son coeur était intéressé par la musculature de se type qui ne pensait qu'à dormit et à s'entraîner. Le fait qu'elle lui dit qu'il était le seul qu'elle l'aimait et qu'elle appelle de nouveau "mon Sanji" lui fit chaud au coeur, mais ce qui suivit, le fit fortement rougir et il sentit le désir qu'il ressentait pour elle grimper en flèche et son corps lui brulait tellement que l'envie de s'unir à elle était fort, mais il ne le pouvait pas franchir le pas, pas encore, c'était encore trop tôt. Sous le coup de l'émotion si forte, il se jetait sur ces lèvres lui offrant un baiser des plus langoureux et des plus sensuel, caressant sa langue avec là sienne et là serrant fortement contre lui, ayant le besoin de la sentir contre lui. A bout de souffle il dû mettre fin au baiser et là regardant avec des yeux remplis de désir.


    "Nami, tu es là seule femme avec laquelle j'ai envie de partager ce moment et lorsque le moment sera venu pour nous deux, je te promet de me montrer doux et patient pour que ce moment soit le plus beau et le plus agréable pour nous deux. Je t'aime!"

    Il prit de nouveau possession de ces lèvres dans un baiser langoureux ne pouvant se passer de la douceur de ces lèvres et de la chaleur de sa langue contre là sienne. Dieu qu'il aimait cette femme, jamais encore il n'avait ressentit de telle pulsion. Fusionner avec elle, ne faire qu'un avec l'élue de son coeur, il en avait envie surtout à force d'être coller l'un contre l'autre, peau contre peau et à se caresser mutuellement.

    Sanji faisait tout pour se montrer tendre avec la jeune femme afin que l'un comme l'autre oublie les idées noires qui ne cessait de tournoyer dans leur tête concernant principalement leur prochaine destination et Arlong. Tous deux avait peur d'être séparé l'un de l'autre, mais là peur que Sanji ressentait c'était ce que ce poisson ferait subir à la jeune femme. Il mit sa tête dans son cou alors qu'elle lui caressa les cheveux et l'écouter parler. Il posa doucement ses lèvres dans son cou et lui murmura avec tendresse.


    "Ne t'inquiète pas, même s'ils sont dans leur élément, cela ne m'empêchera pas de le mettre hors d'état de nuire, s'il ose te toucher où te faire du mal et puis Luffy, Zoro et moi on est bien plus fort que lors de notre première rencontre! Ne t'inquiète dont pas, tout ira bien, je te protégerais de toute manière quoi qu'il arrive."

    Ils se mirent à parler de choses diverses, notamment sur le fait de pouvoir avec un peu d'intimité lorsqu'ils seront sur le Sunny tout en marchant main dans la main sur le sable, direction le bateau en faisant un grand détour. Sanji ne pût s'empêcher d'embrasser amoureusement là jeune femme, ayant du mal à la savoir loin de lui, même s'ils étaient côte à côte, il avait besoin de l'embrasser et de sentir son corps contre le sien. Devoir reprendre leur vie d'avant pour quelques temps aller être insupportable pour l'un comme pour l'autre, c'est pour cela qu'ils en profitaient un maximum pendant qu'ils en avaient l'occasion.

    "Luffy, faut constamment le surveiller, je sais qu'il essaye de connaître le code du frigo pour tout dévorer, c'est pire qu'un enfant. Mais au moins quand il a des idées farfelues en est tranquille vue qu'il n'en fait qu'a sa tête. Sinon, je pense que ce cher Chopper me donnera son tour de garde avec plaisir! Sinon, au pire, tu pourra me rejoindre dans la cuisine lorsque je préparerais le repas, vue que sur mon ordre, personne ne vient jamais me déranger."

    Il lui sourit et se demander comme il allait faire pour surmonter cette épreuve de faire comme si rien ne s'était passé avec sa navigatrice de son coeur. De toute manière, ils trouveraient bien un moyens pour se voler un baiser de temps à autres. Après une dernière étreinte, il reprirent leur chemin en direction du Sunny tout en prenant leur temps. Sanji ne pouvait s'empêcher de montrer son amour à la jeune femme en lui caressant simplement là joue, où en là prenant dans ses bras, où encore en l'embrassant sensuellement, laissant le jeune femme l'intensifié pour son plus grand plaisir. Ce dont elle lui fit part le fit sourire, mais en même temps, cela était une idée.

    "Et si l'on partait loin d'ici tous les deux? On peut faire croire que l'on est mort et vivre notre vie comme on l'entend, loin de tout. On se marie à Kokoyashi, Nojiko sera heureuse d'être ta demoiselle d'honneur et je ferais se vieux schnock mon témoin, quoi que, ce n'est pas une bonne idée."

    Il l'embrassait doucement, laissant sa langue caressait là sienne avant de poursuivre.

    "J'espère que cela se réalisera un jour et que j'aurais le plaisir de te voir de nouveau en robe de marié, mais cette fois, je n'empêcherai pas ce mariage vue que ça sera le notre."

    Il là prit dans ses bras, laissant sa tête s'enfouir dans son cou et ils restèrent ainsi tendrement enlacé pendant quelques minutes qui fut bien trop courte selon de jeune homme qui voulait là garder ainsi dans ses bras pour toujours. Après quelques tendres baisers échangés avec passion, ils poursuivaient leur routes, alors que les heures s'écoulaient. Bientôt le ciel commença à s'assombrir et au fur et à mesure qu'ils avançaient, le drapeau pirate, emblème de leur équipage apparût. Sanji avait une boule au ventre, il ne voulait pas faire semblant, il voulait montrer au monde que la cette navigatrice hors pair était l'élue de son coeur, mais pour l'instant, cela n'était pas possible et rien que le fait de penser qu'il ne pourrait pas agir comme maintenant, se montrer doux, tendre et amoureux lui fait mal.

    Au fur et à mesure qu'ils avançait, le bateau devenait de plus en plus visible, après le drapeau, ce fut au tour du mat de montrer le bout de son nez, le ciel devenait peu à peu plus sombre et ils se rapprochaient dangereusement du lieu de rendez-vous, serrant un peu plus la main de la jeune femme dans la sienne. S'il le pouvait, s'il en avait le pouvoir il ferait en sorte d'éloigner le Sunny Go encore et encore pour rester en plus longtemps avec Nami, mais il ne pouvait pas. Brusquement il s'arrêta, attirant la jeune femme contre lui et l'embrassa fougueusement comme si là vie en dépendait, comme s'il s'agissait du dernier baiser qu'il lui offrait. Sa langue se mêler à la sienne dans un baiser passionné. Se montrant entreprenant comme jamais une fois qu'il mit fin au baiser en raison du manque de souffle, il laissait ses lèvres se poser amoureusement sur sa joue avant de nicher sa tête dans son cou, laissant ses lèvres s'y poser sensuellement avant de répondre à l'appel de ces lèvres dont il reprit possession. Après mis fin une seconde fois à ce baiser, il là serra encore plus contre lui, laissant ses mains caressait une dernière fois là peau nue de son dos.


    "Comment vas-je supporter de te savoir à la fois si près et si loin de moi mon amour? Comment faire pour résisté à l'appel de tes lèvres?"

    Dires que le Sunny n'était plus qu'a quelque mètre d'eux et que Sanji n'avait pas envie de se séparé de la jeune femme qu'il voulait garder dans ses bras, et pourtant, il le fallait. Lui offrant un dernier et langoureux baiser, il s'écarta d'elle à regret, ressentant déjà un vide en lui. Posant sa veste de costume sur son sac, il remit les boutons de sa chemise, défit le bouton de son pantalon le laissant glissé afin de rentrer sa chemise dedans. Une fois cela fait, il remit sa cravate et sa veste de costume et regarda amoureusement la jeune femme. S'approchant d'elle, il lui caressa tendrement la joue, laissant sa main descendre dans au niveau de sa nuque afin d'approcher son visage du sien pour lui offrir un ultime baiser passionné.

    "Je t'aime ma Nami chérie, la femme de ma vie, c'est toi."
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: De charmante retrouvailles [PV Nami Chérie]   Lun 10 Jan - 0:38

InvitéInvité
avatar



Alors qu'on venait de trouver à nos deux jeunes gens des caractères nouveaux bien différent de ceux d'origine voilà qu'ils se mettaient à les reprendre pour se taquiner l'un d'autres, se vexant involontairement. Nami était d'une grande possessivité avec tout ce qui lui tenait à cœur principalement les Berry à l'époque, alors imaginer ce que c'est si c'est par rapport à l'homme de sa vie. Donc imaginer Sanji avec une autre qu'elle était insupportable pour elle et surtout et préféra donc jouer la carte de l'insensible, mais elle avait bien vu que cela avait vexé le pauvre Sanji, ce qu'il dit la fit sourire et elle finit par lui reprendre sa main la serrant en même temps qu'ils croisèrent leurs doigts.

" Oh je ne suis donc plus le vilain petit canard ♥ ? Il y a donc des risques si je te séduit ? J'attends de voir, dis elle en lui tirant la langue, Hum je dois avouer que tes yeux en forme de cœur mon quelque peu fait douter. "

Se laissant enlacer et regardant son doux regard qui lui donnait envie de plonger dedans, elle ne trouva pas le besoin de lui répondre, ou plutôt elle préféra répondre à se baiser enflammer qui lui offrit et qui était remplit de l'amour des deux jeunes gens. Aucun des deux ne voulaient voir l'autre souffrir mais être heureux ensemble et pour longtemps, car pour elle c'était sur, si elle devait bien avoir un homme rien d'un seul dans sa vie ça ne serait que Sanji et personne d'autre.

Même si Nami ne s'était jamais intéressé du pourquoi du comment Sanji et Zoro étaient en rivalité constante elle devait bien admettre que cela était fortement distrayant. Mais là qu'est ce qu'il était mignon à faire son jaloux envers le sabreur de l'équipage, et encore plus lorsqu'il rougit et ne pu s'empêcher alors de lui faire un tendre bisous sur la joue. Elle ne se doutait pas une seule seconde que ce qu'elle venait de lui dire faisait autant d'effet à Sanji, bien que la couleur rouge de son visage avait amplifier, mais c'est vrai elle ne voulait que lui et son corps. Par un élan fougueux du jeune homme qui lui captura les lèvres elle sentit le plaisir de leur langue se caresser et d'avoir le corps très près du sien. Mais lorsqu'il mit fait à ce chaleureux échange pour lui parler de quelque chose de plus ou moins important pour eux, elle rougit comme pas permit, elle venait de comprendre le désir qu'elle ressentait pour lui et pire, avec ce qu'il venait de dire elle avait eu en tête une scène toute particulière de les caresses.

Mais elle n'eut pas le temps d'y penser plus longtemps puisqu'il prit possession de ses douces lèvres pour un baiser langoureux au quel elle répondit sans s'occuper de ses pensées, enfin non ça l'obsédait en faite, ne faire plus qu'un avec lui, lui offrir son corps n'être rien qu'a lui. Elle avait séduit bien des hommes, les faisant fantasmer et espérer mais jamais elle n'était aller aussi loin, jamais elle n'avait même penser aller aussi loin, mais avec lui c'était différent, un mélange excitation et de peur en même temps.

Tous ces baisers et actes de tendresses firent presque oublier à Nami l'existence d'Arlong, même s'il restait quand même présent,

" C'est bien pour ça que j'ai toujours eu confiance en vous de ce côté là. "

Continuant leurs route, les deux amoureux parlaient de chose et d'autre, s'embrassant lorsque leurs lèvres étaient séparés depuis trop longtemps, elle venait enfin de connaître l'amour et devait faire comme si de rien n'était une fois sur le Thousand Sunny, cela allait lui être très pénible, mais être aussi dur envers Sanji comme autre fois lui serait désormais impossible. Elle rigola lorsqu'il parla de Luffy, c'est vrai qu'il était semblable à un enfant pour ça que la navigatrice avait toujours été très maternelle avec lui et qu'elle était une des personnes qu'il écoutait sans broncher, mais l'idée qu'il eut pour se voir firent pétiller les yeux de Nami.

" Je me demande si Luffy à changer en deux ans, bien que son côté enfant était adorable ça serait dommage qu'il le perde d'un certain côté. Mais quelle brillante idée ! On pourra se voir plus souvent ainsi, juste que la préparation des plats deviendra plus longue pour les autres. "

Même si ce n'était que le temps de la préparation d'un repas c'était toujours ça de prit pour passer un moment ensemble, s'embrasser sans crainte, et être tranquille loin du regard des autres. Toujours en direction du Sunny, marchant d'un pas sur sans pour autant qu'il soit rapide, ils se donnaient des signes divers d'affection, et dans un grand fantasme elle évoqua une idée merveilleuse, possible à même au point, mais dont la réalisation était plus ou moins compromis.

" Dire que c'est possible, ça serait merveilleux et j'en suis bien tenté mais …On devra attendre un peu "

Elle répondit ensuite à son tendre baiser, avant de rougir et de détourner la tête à sa remarque comme quoi elle serait belle en robe de mariée. Elle se voyait soudain à l'autel avec lui, se mariant officiellement. Quel beau rêve qu'elle voulait voir se réalisé un jour, même si elle voyait le vieux schnoque comme l'appelait si bien Sanji lui faire mille et une menace pour être sûr qu'il s'occupe bien d'elle.

Être dans les bras de Sanji était l'une des meilleures choses qu'elle ait connue durant toutes sa vie, penser qu'elle ne pourrait pas ou très peu en profiter pendant quelque temps la rendait triste, elle prolongeait alors chaque enlaçade, chaque baisés aussi longtemps que possible. Quand elle remarqua le ciel qui se teintait sombrement des couleurs nocturnes, son cœur se serrait, bientôt tout devrait s'arrêter pour eux deux ne pouvant profiter que quelque minutes par jours d'un moment solitaire de tendresse ensemble.

Le Thousand Sunny était enfin visible bien que la luminosité du ciel baissait grandement, sentant la main de Sanji serrer un peu plus la sienne, elle comprenait que lui non plus n'avait pas tellement envie d'y retourner mais il le fallait. D'un coup il la serra contre lui, depuis qu'ils s'étaient tous deux retrouver et avouer leur sentiment respectifs, il l'avait souvent prit dans ses bras instantanément, mais là ça semblait différent des autres fois, c'était plus intense, surement parce qu'ils allaient devoir se freiner durant un moment sur les gestes tendres envers l'autre. Sa langue et son étreinte était encore plus passionnée, durant un moment elle se dit que devoir jouer les indifférents un moment n'était pas une si mauvaise idée car elle appréciait encore plus le baiser qu'ils échangeaient. Puis lorsqu'il posa sa tête et des douces lèvres dans le creux de son coup, elle se serra fort contre lui comme s'ils n'allaient plus se voir, voulant imprimer son odeur sa chaleur sur sa propre peau pour ne pas l'oublier, caressant son dos et ses cheveux blonds.

" Cela sera dure pour nous deux, mais on y arrivera et dès qu'une occasion se présentera on se jettera dessus pour en profiter même pour un simple baiser. "

Elle lui fit un grand sourire, elle n'avait pas envie de redevenir distante comme avant avec lui mais n'avait pas le choix, c'était une nouvelle épreuve pour eux après une séparation douloureuse de deux ans. Enfin cette fois elle pouvait se dire qu'elle pourrait le voir tous le jour, et comme elle était douer pour se faufiler partout sans être vue elle trouverait bien le moyen de le voir discrètement pour lui soutirer un baiser. Il se rhabilla sous le regard de la navigatrice qui trouvait dommage qu'il soit obliger de remettre tout ça. Lorsqu'il rapprocha son visage du sien elle le regarda amoureusement, prête pour cet ultime baiser avant de remettre les pieds sur le bateau.

" Et toi l'homme de ma vie ♥ "

Dit elle d'une voie suave avant de se jeter sur ses lèvres comme si c'était leur dernier, comme si c'était les dernières pièce de Berry du globe, comme si elle allait mourir juste après, ce qui n'était pas totalement faux.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: De charmante retrouvailles [PV Nami Chérie]   Lun 10 Jan - 17:48

InvitéInvité
avatar


    Les taquineries allaient bon train et retrouver leur caractère d'origine, histoire de taquiner un peu l'autre se vexant mutuellement sans le vouloir. Sanji fou amoureux de sa navigatrice était jaloux de savoir qu'elle séduirait d'autres hommes s'il partait rejoindre Vivi à Alabasta et de son côté Nami se montrer jalouse en imaginant l'homme qu'elle aimait avec une autre femme étant assez possessive. Il sourit à ces dires, mais ne répondit pas, préférant l'enlacer tendrement non sans lui murmurer à l'oreille d'une voix suave.

    "Tu n'as pas à me séduire, vue que tu l'as déjà fait ma princesse!"

    Au baiser enflammer rempli d'amour qu'elle lui offrit, le jeune homme y répondit à son tour en laissant exprimer dans ce dernier, tout l'amour qu'il éprouvait pour sa navigatrice qui était l'élue de son coeur. Tout ce que Sanji voulait c'est la rendre heureuse et qu'elle oubli tout la souffrance qu'elle avait endurer il y a des années. Il voulait faire sa vie avec elle et avec aucune autre femme.

    Personne de l'équipage ne connaissait réellement le pourquoi du comment qui faisait que Sanji et Zoro étaient des rivaux, mais cela mettait un peu d'ambiance sur le bateau. Même avec l'arrivé de ce tas d'os qui leur servait de musicien, l'ambiance était toujours au rendez-vous lorsque ces deux là se retrouvé nez à nez. Jaloux, oui il l'était, surtout lorsque là jeune femme évoquait là musculature du sabreur. Rouge de gêne ayant été prit sur le fait, il ne pût s'empêcher de rougir encore plus lorsque sa Nami lui offrir un tendre bisou sur sa joue le mettant mal à l'aise à ce qu'elle lui avait dit concernant le fait lui seul et son corps l'intéressait, d'ailleurs il remarqua qu'elle rougit elle aussi lorsqu'il abordait le sujet des plus important pour eux deux. Chose qui allait probablement se produire à l'avenir, vue qu'ils se désiré, ne se doutant pas que Nami avait en tête cette scène en question. Alors qu'il prenait possession de ces douces lèvres, Sanji pensait lui aussi à ce moment futur qu'ils partageraient en ce demandant s'il serait à la hauteur, n'ayant jamais eu ce genre de relation avant avec une femme, vue que aucune qu'il avait draguer jusqu'à présent lui avait fait ressentir de s'unir à elle.

    Sanji s'efforçait de rassurer Nami concernant leur prochaine destination ayant recours à une tendresse absolue ne voulant pas qu'elle se fasse du mal pour rien, lui promettant de là protéger quoi qu'il arrive et sourit à sa réponse.

    Reprenant leur route, le couple nouvellement formé discutait de tout et de rien en s'embrassant de temps en temps lorsque cet éloignement de leur lèvre était trop pesant et voulaient surtout en profiter, car une fois sur le Sunny ces moments se feraient rare. Bien entendu, Sanji avait décidé de ne plus ajouter l'affectif d'amour où de mon coeur après le prénom de Robin, de même qu'il appellerait Nami uniquement par son prénom pour ne pas que les autres ce pose des questions. Luffy fut un sujet de discussion parmi tant d'autre et Sanji eu une idée pour que tous deux puissent se voir en cachette.


    "Moi ce que j'espère c'est que son estomac soit devenu plus petit, sinon on cours à la faillite. Pour la préparation des plats, ce n'est pas quelques minutes de plus où de moins qui changera quelque chose, du moment que l'on puisse se voir et passer un moment ensemble, le reste n'est qu'un détail."

    Enfin avec Luffy dans les parages qui ne pensait qu'a son estomac, ce ne serait pas facile. A la grande surprise du blond, Nami lui évoquait une sorte de fantasme, s'enfuir tous les deux loin de tout et Sanji lui fit savoir que l'idée était bonne non sans mentionné qu'elle serait magnifique dans une robe de mariée, là faisant rougir, détournant le regard, gêné là rendant encore plus mignonne. Mais une fois de plus, elle avait raison, ce rêve devrait attendre un peu avant d'être réalisable. Sanji là prit dans ses bras, juste pour l'avoir auprès de lui sans l'embrasser lui souriant tendrement.

    Le Thousant Sunny devenait de plus en plus visible malgré la baisse de luminosité, marquant ainsi leur dernier moment d'intimité ensemble. Sanji serrait un peu plus la main de la jeune femme n'ayant pas envie que tout redevienne comme avant et pourtant, il le fallait, vue qu'ils s'étaient mis d'accord sur le fait qu'ils garderaient leur relation secrète pour le moment, pourtant rien que de pensait à cela, le coeur de Sanji souffrait et il ressentit une douleur au niveau de la poitrine. Presque brusquement, Sanji là plaqua contre son torse, capturant ses lèvres dans un baiser plus fougueux et plus appuyé que les précédent comme s'il s'agissait de leur dernier baiser avant longtemps. Ce baiser et cette étreinte qui lui offrit fût plus intense laissant sa langue rencontrer la sienne comme dans un ballet sensuel. Il mit fin baiser, posa sa tête et ses lèvres au creux de son cou comme pour respirer sa douce odeur une dernière fois et reprit possession de ces lèvres, sentant la jeune femme répondre à son étreinte et à son baiser. Se laissant aller contre elle il ne lui répondit pas à ce qu'elle disait. Répondit à son sourire, il s'éloigna d'elle à regret afin de s'habiller et lui faisant une magnifique déclaration il fût heureux de ce que Nami lui dit et se jeta sur ces lèvres l'embrassant avec passion afin d'échanger avec elle un ultime baiser.

    S'éloignant d'elle à regret une fois de plus, il lui caressa la joue et se dirigea vers leur ultime destination, le Thousand Sunny qui ne se trouver qu'à quelques mètres devant eux. Arrivait devant le bateau, Sanji imaginé déjà passé encore un petit moment seul avec la jeune femme lorsqu'une voix se fit entendre.


    - Sanji, Nami bonjour à vous deux.

    Cette voix, c'était celle de Chopper qui leur faisait signe depuis le pont. A ces côtés se trouver Zoro, Franky, Ussop, Robin et Luffy, seul Brook manquait à l'appel.

    - Et bien sourcil en vrille tu en a mis du temps pour revenir.

    "Et toi Marimo, tu as réussis à trouver ton chemin tout seul, c'est un miracle!"

    - Ta gueule face de citron

    "Toujours aussi poli à ce que je vois, tu pourrais avoir un autre langage envers deux charmantes demoiselles que sont Nami et Robin!"

    A la surprise de tous, Sanji ne rajouta pas d'affectif après le prénom des deux jeunes femmes et seule Nami savait pourquoi! Gentleman comme toujours, Sanji laissait monter Nami là première et là suivit après. A peine eu t'il mit les pied sur le Sunny, que Luffy hurla à plein poumon.

    - Sanji, à manger!

    "Oué oué, met là un peu en veilleuse le morfale, je vais voir ce qu'il y a de mangeable, car après deux ans, nos réserve ne doit plus être terrible."

    -Pas la peine de faire le tri, je suis arrivé en fin d'après midi et en t'attendant, j'ai pêché cela!

    Luffy montra à Sanji ce qu'il avait pêcher, au moins, il allait pouvoir préparer un festin avec le poisson frais. Le soir venu, tous raconter leur aventure, Sanji lui mentit concernant ce qu'il avait vécue, seul sa Navigatrice de son coeur était au courant de ce qu'il avait vécut durant ces deux dernières années. Le repas fini, tous partit se coucher dans leur dortoirs respectif. Sanji aurait tellement aimé offrir à sa Nami un doux baiser en lui souhaitant une bonne nuit. Ne trouvant pas le sommeil tout de suite avec Zoro et Luffy qui ronflait comme des ours, il se mit à repensait à cette délicieuse après midi qu'il avait passé en compagnie de l'élue de son coeur et finit par s'endormir quelques heures avant l'aube, heureux de savoir qu'elle partageait ses sentiments.


SUITE SUR LE THOUSAND SUNNY
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: De charmante retrouvailles [PV Nami Chérie]   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

De charmante retrouvailles [PV Nami Chérie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

 Sujets similaires

-
» De charmante retrouvailles [PV Nami Chérie]
» Des retrouvailles tragiques...
» Retrouvailles percutantes...[London]
» Fin du rp: Retrouvailles {OK}
» [TERMINE] Retrouvailles inattendues [Chase]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece RPG Strong World :: L'aventure :: Grand Line :: Sabaody-