AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 De charmante retrouvailles [PV Nami Chérie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Message
MessageSujet: Re: De charmante retrouvailles [PV Nami Chérie]   Dim 12 Déc - 0:02

InvitéInvité
avatar



Nami n'avait pas de préférence entre le Vogue Merry et le Thousand Sunny, les deux avait eu un espace spéciale pour les femmes du navire, mais elle avait vécu plus longtemps sur le Vogue Merry et surtout elle savait à quel point le propriétaire y tenait, un jour il faudra lui dire que son navire n'a finalement pas tenue la route, dire qu'il avait réussit à emprunter la route pou Grand Line et aussi à aller sur les îles célestes … c'était triste de voir un si beau bateau finir ainsi, surtout que Luffy avait perdu son cher fauteuil qui était la tête de bouc sur la proue du navire. Mais Franky avait quand même fait un magnifique chef d'œuvre avec le Sunny, et il fallait reconnaître qu'il était plus grand et quand même plus pratique, et puis en plus Franky arriva en même temps dans l'équipage, car il fallait bien quelqu'un d'autre que Nami pour en prendre soin.

Si durant ses deux ans lui était devenu un peu plus un homme et son côté coureur de jupon c'était transformer en tendre romantique, pour sa part, elle était devenue un peu plus une femme, devant par la même occasion plus sexy, mais niveau caractère bien qu'elle ait toujours son brin de caractère qui la définissait elle était un peu plus douce envers Sanji, ses deux ans de séparation l'avait trop attrister pour être aussi dure avec lui qu'elle aurait pu l'être avant, malgré tout elle n'avait toujours pas comprit ses sentiments réel pour un membre en particulier de l'équipage.

La navigatrice s'inquiétait beaucoup pour Sanji, il agissait bizarrement et là il en venait à même pas finir ses phrases, pourtant elle avait le sentiment que la fin de celle-ci devait être importante mais qu'il n'osait pas le dire. Il disait pourtant qu'elle n'avait pas à se tracasser la tête mais quand même, elle réfléchissait à ce qu'il pouvait bien avoir, ne répond alors pas à son discours. La suite s'enchaina rapidement lorsqu'il parla de ses projets d'avenir dont Nami n'avait absolument pas comprit le sous entendu qu'il lui faisait, au contraire elle voyait carrément le sens qu'il ne fallait pas voir, sentant Sanji s'éloigner d'elle d'un point de vue imagé. Pourtant le tendre baiser qu'il lui adressa sur le front réveilla en elle se qu'elle ressentait pour lui, mais elle était si bouleversée mentalement avec tout ses évènement qu'elle s'en rendait pas compte. Elle lui demanda inquiète tout de même si tout allait bien, le fait qu'il l'embrasse ainsi n'était pas habituel et tout ça commençait vraiment à trop la troublé, elle écouta sa réponse avant de lui répondre.

" Je sais pas, tu as l'air étrange depuis un moment, tu n'agis tellement pas quand d'habitude c'est perturbant, surtout que ... "

Dit elle en soupirant pour ne pas qu'on voit que sa ne la perturbait plus qu'elle voulait bien l'admettre et puis elle n'allait pas lui dire que se baiser l'avait dans tout ses états, exprimer ses vrais sentiments n'était pas une habitude pour elle qui jouait sur les apparences et qui était la reine des mensonges pour voler les pirates. Et puis elle ne savait pas encore qu'il allait bientôt lui expliquer pourquoi il agissait si étrangement, il lui lâcha alors la main et lui tourna le dos pour reprendre sa route, que d'agissement qui perturbait toujours autant la jeune femme qui se posait de plus en plus de question face à chacune de ses réactions, jusqu'à ce qu'il pose une question auquel elle ne s'attendait absolument pas, et pourtant c'était des seuls membres de l'équipage susceptible de lui poser.

Nami ne savait pas quoi répondre à sa question sur le faite de savoir si elle aimait quelqu'un ou non, elle ne s'était encore jamais intéressé réellement a un garçon, faut dire qu'elle était toujours entouré des mêmes garçons et qu'elle jouait sur ses charmes pour les duper, pour elle ils étaient tous pareilles. Mais c'était surtout que comme elle était toujours avec Sanji elle n'avait jamais eu le besoin de trouver un garçon, mais ça elle ne pouvait pas le réaliser puisqu'elle n'avait pas encore comprit qu'elle avait des sentiments pour lui. Et puis de toute manière elle n'avait pas le temps de lui répondre qu'il puisqu'il avait continué son discourt parlant de ses sentiments à lui, car lui en revanche il était bien au courant de ses sentiments et visiblement pour qui il les avait.

Plus il parlait et plus elle se sentait mal, sans savoir pourquoi le fait d'entendre Sanji dire qu'il était amoureux d'une femme la rendu triste, même dans sa poitrine un étrange sentiments faisait des siennes. Elle n'avait encore jamais ressentit cela, même quand Sanji faisait des sienne lorsqu'il voyait une jolie fille passé et qu'il partait comme un coureur de jupon qu'il était ça ne lui avait jamais rien fait, elle s'y était habituer s'était comme ça qu'il était et elle l'avait accepté. Mais aussi elle n'avait jamais prit conscience qu'il était aussi important pour elle, car durant ses deux longues années loin de son équipage elle avait comprit à quel point ils étaient tous important pour elle, mais n'avait pas encore comprit que l'un d'eux l'était plus que tout les autres. Au peut être qu'elle ne voulait pas le voir pour ne pas être blessé ou déçut face au comportement extravagant qu'il avait envers les filles. Mais là depuis qu'ils s'étaient retrouver tous les deux, il ne l'avait pas laissé indifférente, et le nouveau Sanji attiser son intérêt, mais c'était un nouveau Sanji pour une femme, celle qu'il aimait, cette idée lui faisait mal. Elle baissa le regard qui se porta alors sur la mer, cherchant à savoir intérieurement pourquoi elle se sentit si mal, elle en avait conscience mais elle refusait de se le dire, et puis de toute façon maintenant c'était peine perdu. Pour ne pas paraitre étrange elle lui répondit quand même, retrouvant une joyeuse mine pour ne pas qu'il se doute de quelque chose, ça pourrait être gênant.

" Et bien je ne savais pas que tu aimais quelqu'un à se point, tu devrais lui monter alors ce que tu ressens et être honnête et sincère avec elle, je doute que ça la laisse indifférente et puis est loin d'être repoussant tu as donc toutes tes chances. "
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: De charmante retrouvailles [PV Nami Chérie]   Lun 13 Déc - 14:39

InvitéInvité
avatar


    Même si certain membre de l'équipage n'avait pas de préférence entre les deux bateau, Sanji lui préférait de loin le Thousand Sunny pour plusieurs point. La cuisine par exemple, est plus spacieuse, plus pratique et surtout mieux protégé en particulier le frigo qui bénéficiait d'un code pour éviter que se goinfre de Luffy pille tout. Ce code, seul Sanji, Nami et Robin le connaissait. L'aquarium qu'avait installé Franky été aussi une bonne chose, cela permettait de garder les poissons fraîchement pécher au frais, même si le plus souvent ils étaient préparé de suite.
    La chambre des filles était aussi plus spacieuse tout comme celle des Garçons qui bénéficié non plus de hamac, mais de vrai lits superposé comme à Water Seven dans l'un des locaux de la Galley La.

    Durant ces deux années, Sanji avait mûrit notamment sur le plan psychologique et avait prit conscience des réels sentiments qu'il éprouvait à l'égard de Nami. Il adorait aussi Nico Robin, mais il là considéré comme une bonne amie où comme une grande soeur, rien de plus. Dire qu'il n'aimait plus les femmes seraient un mensonge, il avait seulement envie de se poser avec l'une d'entre elle et pas n'importe laquelle. Son côté coureur de jupon s'était transformer en un côté tendre et romantique. Il avait vraiment changé, tout comme Nami qui était plus femme, plus sexy et même plus douce, gardant néanmoins son petit caractère.

    Sanji savait que la jeune femme était troublé par le comportement nouveau du jeune homme auquel il ne l'avait pas habitué. Lui qui était à l'époque un coureur de jupon ne cessait de se montrer doux et tendre à l'égard de la jeune femme. Ayant peur de se faire rejeté et s'étant un peu trop emporté, il ne finissait pas ses phrases ce qui inquiétait là jeune femme lui demandait d'ailleurs s'il allait bien, pour ne pas l'inquiéter il lui fit savoir que tout aller pour le mieux. Ensuite après lui avoir fait part de son projet pour l'avenir qu'il espérait se voir réaliser en sa compagnie, il vit son regard peiné, c'est pour cela qui lui offrit un doux baiser sur le front là troublant encore plus. Ce qu'elle lui dit le fit sourire et elle ne plus ne faisait pas sa phrase.


    "Oui, c'est vrai je ne suis pas comme d'habitude, ces deux années m'ont réellement changé!"

    Il lui fit un doux sourire se demandant si elle appréciait où non ce nouveau Sanji. Mais il là connaissait bien, elle n'était pas du genre à dire haut et fort les sentiments qu'elle ressentait, contrairement à Robin, la navigatrice était plutôt du genre timide, même si elle ne le montrait pas et cela, Sanji l'avait bien remarqué depuis longtemps connaissant bien les femmes avec lequel il vivait constamment.
    Tout en marchant, il lui posa une question que lui seul était capable de lui posé, à savoir si elle était amoureuse? Lorsqu'ils faisaient équipe tous les deux, Sanji ne l'avait jamais vue draguer le moindre garçon contrairement à lui qui à la vue d'une jolie fille ne pouvait pas rester en place. Il ne lui laissait pourtant pas vraiment le temps de répondre, se confiant à elle, lui parlant à coeur ouvert en lui énonçant que lui était amoureux d'une femme mais qu'il ne savait pas trop comment se déclarer vue qu'elle le voyait comme un coureur de jupon.

    Une chose qu'il ignorait de la jeune femme, c'est qu'elle l'avait accepté tel qu'il était, en tant que coureur de jupon, vue que tout l'équipage était habitué à le voir réagir d'une certaine façon lorsqu'il croisait une jolie fille et qu'entourait de garçon, en particulier de Sanji, qu'elle n'avait jamais ressentit ce besoin. Mais que là elle avait bien du mal à avaler ce que le blond venait de lui confié. Il faut dire que depuis qu'ils s'étaient tous deux retrouvé, Sanji n'avait cessé de se montrer doux, tendre et romantique ce qui ne laisser pas indifférente la navigatrice et surtout il l'avait embrassé chose qu'il n'aurait jamais fait avant.

    Le jeune blond s'arrêta, sentant que quelque chose n'allait pas et il n'avait pas tord. La jeune femme s'était arrêter, le regard baisser vers la mer qui venait et s'en aller au rythme des vagues. Il vit parfaitement qu'elle avait l'air profondément blessé par ce qu'il venait de lui confié. Relevant là tête vers Sanji, ce dernier vit que même si elle essayait de se montrer joyeuse, son regard exprimé une profonde tristesse. Sanji reconnaissait dans sa réponse la sincérité et l'honnêteté et même si elle était triste où blessé, elle ne voulait pas lui montrer. Il fut néanmoins troublé par sa réponse, car même si son visage exprimé une profonde tristesse, aucun terme dans sa réponse ne mentionné qu'elle était jalouse. Sanji ne savait pût quoi pensé! Etait-elle triste, parce qu'elle pensait qu'il était amoureux de Robin où était-elle triste, car elle n'était pas indifférente à ce nouveau Sanji qui se montré sous un nouveau jour en étant tendre avec elle? Il était incapable de répondre aux deux questions qu'il se posait

    Il s'approcha d'elle de nouveau, lui prenant une fois de plus là main en plongeant son doux regard dans le sien.


    "Nami chérie, tu as l'air troublé par mes paroles, est-ce que par hasard tu serais jalouse de cette dite femme?"

    Sanji avait dit cela très sérieusement, d'ailleurs, il ne compter plus les fois où il lui avait dit si elle était amoureuse de lui ayant toujours une réponse des plus banale lui faisant comprendre qu'il l'ennuyait avec cette stupidité. La dernière fois qui lui avait dit, c'était lorsqu'il l'avait sauvé elle et Ussop déguisé en Sniperking alors que Jabura allait lui porté le coup de grâce. La réponse de la jeune femme avait été que cela était dommage qu'il ne s'était pas prise la baignoire sur la tête pour le rendre moins idiot qu'il ne l'été. Où alors là réponse auquel il avait le droit était "Oui c'est ça!" En pensant à cela, Sanji se rappelait de quelque chose.

    "Au faite, tu ne n'as jamais répondu à ma lettre d'amour lorsque j'ai pris le train de Water Seven en solitaire afin de sauver Robin des griffe du CP9!"

    Il ne manquait pas de lui faire un petit clin d'oeil dans le but de la mettre encore plus mal à l'aise. Cette lettre se composé en faite de deux parties. La première était une lettre d'amour qui lui avait écrit et la seconde parlé du CP9 et de Robin et d'un plan pour là sortir de là. Sanji sourit à la manière dont il avait déposer cette lettre en écrivant en grand au pinceau rouge que seule Nami chérie devait lire cette lettre et personne d'autre. Une chose dont Sanji ignorait, c'est qu'elle avait fait une chose qu'il lui avait dit, à savoir garder le mini escargophone qui vit avait laissé prés de son corps, plus exactement entre sa poitrine.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: De charmante retrouvailles [PV Nami Chérie]   Mer 15 Déc - 23:16

InvitéInvité
avatar



Nami avait bien remarqué que Sanji n'était plus le même qu'avant, elle vacillait encore entre le faite de savoir si elle le préférait avant ou maintenant, mais elle était loin de comprend pourquoi il avait tant changer et ce qu'il avait vécu pour pouvoir comprendre ce qu'il ressentait sentimentalement parlant. Elle pensait certes le retrouver avec des changement physique mais s'attendait à retrouver ce bon vieux coureur de jupon bavant sur tout se qui passe en saignant du nez et transformant ses yeux en cœur exorbitant. Mais là elle avait devant elle un tendre romantique des plus attentionnés, bon ça être attentionné il l'avait toujours été et c'était pour elle une de ses grandes qualités, mais le reste c'était trop nouveau pour elle qu'elle ne savait pas comment agir, avant c'était facile, une phrase plus ou moins blessante et c'était fini les yeux en forme de cœur et les comportement excentrique du jeune homme, mais là ça n'était pas possible.

Tout comme le projet d'avenir qu'il avait, jamais elle aurait pensé qu'il en avait un, enfin si quand même mais pas quelque chose dans se genre là, ça la surprenant vraiment. Et puis le baiser, son cœur aurait voulu qu'il dure plus longtemps, mais sa conscience elle voulait savoir pourquoi elle avait eu le droit à un geste aussi doux et affectueux, mais en elle quelque chose clochait, jamais elle n'avait encore vraiment eu envie que les marques d'affection qu'il avait envers elle ne durent à jamais et surtout qu'elles recommencent encore.

" Ça j'avais remarqué, t'es plus comme avant c'est perturbant je ne sais plus comment tu vas réagir. "

Dit-elle comme si c'était un inconvénient, car il faut avouer pour elle d'un côté c'était un inconvénient car elle n'arrivait pas à prévoir ce qu'il allait faire et réagir en conséquence, au contraire elle était totalement surprise à chacune de ses réactions et ne savait pas quoi faire face à ces dernières ! C'était pas embarrassant mais presque, surtout que même ces questions se mettaient à être aussi gênantes que son comportement ! Nami n'était pas du genre à aller draguer et à flasher sur le premier mec venue comme lui le faisait avec les filles, faut dire que ce genre d'attitude ne intéressait nullement, et puis l'amour et les relations ce n'était pas son truc concrètement, si ça devait arriver ça arriverait mais elle ne forcerait en rien le destin de se côté là.

Même si elle prenait conscience de se qu'elle ressentait vraiment pour elle cela ne servait plus à rien dans son esprit, un déchirement se faisait à l'intérieur lorsqu'il expliqua qu'il était amoureux et une grande discussion avec son elle intérieur commença. Finalement il jouait avec les apparence comme elle avec les pirates qu'elle volait, comme elle l'avait fait avec Buggy le clown pour lui dérober ses trésors, il avait changer non pas un tendre romantique mais en imposteur. Ce qui énervait le plus la jeune navigatrice n'était pas temps le faite qu'il l'est entre guillemet trahit, mais qu'elle se mette dans tous ses états pour quelque chose qu'elle aurait qualifier en temps normale de futile, ne pas comprendre ce qu'elle ressentait était pour le moment ce qui la tracassait le plus.

Énerver contre elle même, vexé de se faire avoir par ce qu'elle pensait être une vulgaire comédie de la part du jeune homme et la tristesse qui s'accumuler, elle n'avait plus toute sa tête pour réagir normalement. Lorsqu'il s'approcha d'elle encore une fois lui prenant la main, elle ne savait plus si elle devait être contente ou triste, mais elle se concentra en priorité sur ce qu'il lui dit, être jalouse, n'ayant pas conscience de ce qu'elle éprouver le terme n'était peut être pas le bon, mais en l'entendant elle y réfléchit plus attentivement et finalement si c'était pour ça qu'elle s'emportait aussi facilement face à ses révélations ? Elle fit une tête d'enfant démasquer lorsqu'il en prononça le mot mais sentiment de jeune fille blesser prit le dessus et elle relâcha cette main et se détourna sa tête fermant les yeux pour ne pas le voir, alors qu'elle commençait petit à petit à comprendre se qu'elle éprouvait pour le cuisinier de l'équipage il fallait qu'elle se prenne cette révélation en pleine poire, il fallait qu'elle garde la face et qu'elle ne montre rien de ce qu'elle pensait vraiment actuellement.

" Pourquoi serais-je troublé par quelque chose comme ça hein ? Tu as toujours été un grand coureur de jupon, j'ai juste été surprise car je n'aurais jamais pensé que tu changerais un jours. "

La bonne vielle Nami était de retour, celle qui disait toujours des choses pas des plus gentilles et qui repoussait ses avances. Sauf qu'avant c'est parce qu'elle se c'était jamais intéressé plus que ça a leur relation vu qu'ils étaient toujours ensemble, mais là c'était parce que cela ne servait à rien de penser à une relation puisqu'il avait déjà quelqu'un autant remettre bien en place les frontières comme avant, c'était dure, mais pour se protéger elle même c'était surement le mieux qu'elle pouvait faire et elle avait déjà plus l'habitude de réagir de cette façon. Mais la discussion suivante étonna Nami, la lettre d'amour fait à Water Seven, tien mais elle l'avait oublier celle-là !

Enfin pas exactement, la situation étant un peu pressé sur le moment elle n'y avait pas porté un grand intérêt, et on peut dire qu'elle n'en avait même rien eu à faire, mais elle avait garder le Den Den Muchi qu'il lui avait donné, entre ses deux seins. C'était drôle car il lui avait dit de voir ce Den Den Muchi comme si c'était lui près de son corps, et aujourd'hui c'est sa tête qui à manqué de finir de peu au même endroit que l'escargot-phone. Elle revoyait la peinture sur le mur de la gare pour dire qu'elle devait lire la lettre, avec des petits cœur pour accompagner la flèche indiquant l'emplacement de celle-ci, par contre ce qu'il ne savait pas c'est qu'elle avait conserver la lettre. Si au moment où il lui avait écrit elle n'avait pas lu, durant les deux ans de séparation elle eu tout le temps de s'y consacré, en fouillant dans ses affaires elle l'avait retrouver et avait prit le temps de la lire, bien sûr au début elle avait trouver ça débile comme toujours, mais cela lui faisait énormément plaisir et elle la lisait presque tous les jours, cela lui permettait d'avoir l'impression qu'il était là, car son côté extravagant lui manquait. Mais gêner qu'il lui rappel ce souvenir et aussi le fait qu'elle l'ait lu elle se retourna totalement pour lui montrer son dos ne voulant pas qu'il la voit gêner et essayant de ne pas rougir avant de se raclé la gorge et lui répondre.

" Tu veux parler de cette lettre où tu as écrit en gros sur le mur que moi seul devait la lire ? Je n'y ait pas prêté attention avec Pauly on était occupé et je ne sais même pas ce qu'elle est devenu d'ailleurs. "
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: De charmante retrouvailles [PV Nami Chérie]   Jeu 16 Déc - 18:21

InvitéInvité
avatar


    Sanji avait bien changé depuis et ne cessait de le montré ouvertement à la jeune femme. En réalité, leur séparation avait été comme un déclic pour le jeune homme qui avait comprit ce qu'il ressentait réellement pour la navigatrice et n'avait cessé de pensé à elle, se demandant si elle n'était pas en danger. Ce qu'il avait vécut, l'avait rendu plus mûr et maintenant âgé de vingt-un an, il avait décidé de se conduire en un homme digne de ce nom. Fini de se tortillait dans tous les sens et les yeux en forme de coeur quand il voyait une jolie jeune femme. Il avait décide maintenant de se montré tendre et encore plus attentionné, mais à l'égard que d'une seule femme: Nami, la navigatrice des Mugiwara dont il faisait partit en tant que cuisinier. Il lui fit part de son projet d'avenir et là voyant troublé lui offrit un tendre baiser sur le front, une marque d'affection auquel il n'aurait jamais eu recours auparavant. Même s'il aurait voulue que cette marque d'affection dure plus longtemps, il ne fallait pas profitait trop longtemps de ce bonheur et toute les bonnes choses ont une fin.

    Il ne put s'empêcher de sourire à ces dires, car oui, elle ne pouvait savoir ce qui lui réservé à l'avenir et de son côté, la jeune femme ne savait pas trop comment réagir n'ayant pas l'habitude à une telle tendresse de la part du jeune homme. Elle n'était pas au bout de ces surprise, car il avait dans l'esprit de lui dire un je t'aime avant d'atteindre le Thousand Sunny, mais parfois le destin s'acharne sur nous et Sanji en fera bientôt les frais.

    Pour la rendre jalouse, Sanji se confiait à elle en lui expliquant qu'il était fou amoureux d'une femme mais qu'il ne savait comme se dévoilé. La voyant triste, il comprit que cela ne devait pas là laisser indifférente, surtout que depuis le début de cette promenade, le blond se montré doux et tendre avec elle. Lui prenant là main, il lui demanda si elle était jalouse, mais ce qui se produisit fut bien différent de ce qui l'avait imaginé.

    La jeune femme retira sa main de la sienne, baissant le regard et lui fit savoir qu'elle n'était nullement troublé, qu'il avait toujours été un coureur de jupon et qu'elle était seulement surprise ne pensant pas qu'il changerait un jour. S'étant montré presque froide, le repoussant, Sanji fut blessé dans son amour propre, ne pensant pas que l'ancienne Nami referait surface à son grand regret.

    Pourtant, il ne s'avouer pas vaincu et tenta une nouvelle fois de lui montrer qu'il ressentait de l'amour pour elle et fit allusion à la lettre d'amour qu'il lui avait écrit à Water Seven, lorsqu'il avait décidé de faire cavalier seul, montant à bord du Train afin de sauver Robin des griffes du CP9 avant qu'elle n'atteigne Enies Lobby, espérant que cela lui fasse comprendre que la femme dont il parlait était elle.
    Afin qu'elle trouve cette petite lettre dans cette grande gare, il avait prit soin de lui indiqué où elle se trouver en peignant sur le mur en rouge des fléchés, avait fait sur l'un des piliers une grande flèche vers le bas, mentionnant où se trouver la lettre et sur le mur du haut qui retenait le pilier il avait indiqué "Nami Chérie, lis ceci" et pour éviter que d'autre lise sa lettre, il avait bien mentionné: Si vous n'êtes pas Nami chérie, ne lisait pas, bande de cons". Il lui avait aussi laissé un bébé Den Den Muchi pour qu'il puisse rester en contact en lui précisant bien de le garder près de son corps, chose qu'elle avait fait bien évidement, vue qu'elle l'avait caché entre ces seins, mais cela il n'en savait rien. Dans cette longue lettre, il lui expliqué l'amour qu'elle lui inspirait, car même si au début de leur rencontre au Baratie, ça avait un coup de foudre à sens unique, il n'avait cessé d'être au petit soins avec elle et de la protéger même au péril de sa vie. Ces deux ans de séparation à vivre comme une femme lui avait fait comprendre que cet amour était bien plus profond qu'un simple flirt. Avec un clin d'oeil coquin, il lui fit savoir qu'elle ne lui avait jamais répondue, mais une fois encore, il se prit une réponse des plus froide, c'était pire que le coup de poignard qu'il avait reçu à Thriller Bark. Non seulement elle n'y avait pas prêter attention mais en plus elle ne savait pas ce qu'elle était devenue.

    Sanji fut profondément blessé par les dires de la jeune femme et commencait à comprendre que c'était peine perdue. Dos à lui, Sanji s'approchait néanmoins d'elle et s'apprêter à poser sa main sur son épaule, mais se ravisa et lui tourna le dos lui aussi.


    "je suppose que cela ne devait pas avoir d'importance pour toi pour que tu ne sache plus où elle se trouve. Mais pourquoi ne comprend tu pas que la femme que j'aime c'est …"

    * Oh et puis à quoi bon, c'est peine perdu de toute manière, elle ne me croit pas.*

    Ce que Sanji ignorait, c'est qu'en réalité Nami avait conservé cette lettre et la lisait presque tous les jours afin de faire comme ci le jeune homme était auprès d'elle. Ce qu'il ne savait pas non plus, c'est que la jeune femme pensait que c'était une comédie que le jeune homme lui jouait afin de lui briser le coeur, chose qu'il ne ferait jamais. Ce qu'il désirait plus que tout, c'est qu'elle soit heureuse.

    Cette promenade romantique au départ était entrain de tourné au cauchemar.
    Soupirant, le jeune homme fut surprit de sentir quelque chose de mouiller sur ses joues et prit conscience que c'était des larmes. Il pleurait! Lui qui n'était pourtant pas émotif et qui n'avait pas versé de larme depuis son départ de Baratie, ni lors de la mort de Vogue Merry, pleurait. En émettant une sorte de grognement, il essuyait ses larmes à l'aide de la manche de sa veste et marcha sans avoir vraiment un but et sans se préoccupé de savoir si la jeune femme le suivait où pas, trop perturbé pour cela.

    Il finit par s'arrêter et regarder la mer bleu qui scintillait grâce au soleil qui brillait de milles feu. Il se demandé s'il ne devait pas mettre en application son projet de l'avenir plus tôt que prévue de toute manière personne ne le regretterait, même pas là navigatrice qui n'était pas intéressé par lui en tant qu'homme. Il ne lui servait qu'à lui faire la cuisine et à surveiller ces mandariniers, rien de plus. Alors pourquoi rester le cuisinier de l'équipage des Mugiwara?

    Sanji avait besoin d'être seul, il se demandait si faire un sprint était une solution, mais en voyant la mer bleu, il eu une autre idée. Laissant tomber son sac à dos sur le sable et défit sa veste de costard là pliant comme un pro. Puis se fut au tour de sa cravate qu'il défit là posant sur sa veste et commença à déboutonner sa chemise bleu dévoilant peu à peu son torse, tirant dessus pour la faire sortir de son pantalon. Une fois torse nu, il s'assit sur le sable fin et retira ses chaussures et ses chaussettes qu'il mit dans ses chaussures afin qu'elles ne soient pas couverte de sable. Se remettant debout, il époussetait ses fesses afin de retirer le sable qui s'était poser sur son pantalon à cet endroit et déboutonna son pantalon, le laissant glissé le long de ses jambes dévoila ainsi son boxer noir qui cachait ses parties intimes. N'allez pas croire qu'il était entrain de faire un strip-tease à la jeune femme, non, il se mettait en caleçon afin d'aller nager seul. Il voulait se changer les idées. Avant il se serait fichue qu'elle soit aussi froide avec lui, il avait l'habitude de toute manière, mais là les choses étaient différentes.

    Par contre, une chose auquel il n'avait pas pensé, c'est qu'ainsi dénudé si Nami regardait son dos, elle verrait non sans mal la cicatrice assez importante qu'il portait dans le dos qui lui avait été fait par Absalom, chose qui lui avait toujours caché, car la jeune femme ignorait qu'il lui avait une fois de plus sauvé la vie lors de cette aventure.
    Marchant doucement en direction de l'eau, il ne pensait à rien d'autre qu'à l'étendue d'eau qui se trouvait devant lui. N'ayant plus pied, il se mit à nager s'éloignant du rivage de plus en plus. Une fois assez éloigné, il plongea, explora le fond marin qui devait être bien différent de celui en pleine mer, néanmoins, il continuait son exploration mais manquant d'air il dû remonter, mais replongea aussitôt répétant l'opération par trois fois. Puis fit du sur place réfléchissant à ce qu'il allait faire maintenant. Lorsqu'il était revenu à l'Archipel Shabondy, il avait une idée bien précise en tête et celle-ci c'était concrétiser en revoyant la jeune femme qui était l'élue de son coeur, mais maintenant, que devait-il faire? Elle s'était montré si froide avec lui et ces dires l'ayant profondément blessé qu'il avait le coeur en morceau.

    Assez éloigné du rivage, il finit par parler tout seul.


    " Nami si tu savais à quel point je t'aime, quand je parlais de la femme dont j'étais amoureux, je parlais de toi en fait, c'est toi l'élue de mon coeur. L'avenir dont je t'ai parlé, c'est avec toi que je le vois et avec aucune autre femme. Tu es la seule avec laquelle je veux partagé ma vie."

    Sanji faisant toujours du sur place dans l'eau soupirait profondément, tout cela n'avait plus lieux d'être à présent, Nami avait été claire avec lui et avait repoussé ses avances, donc à quoi bon encore repenser à cela. En tout cas, il n'avait plus le coeur à courir après les femmes, pas après ce qui venait de se passer!


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: De charmante retrouvailles [PV Nami Chérie]   Jeu 16 Déc - 20:31

InvitéInvité
avatar



La navigatrice avait elle aussi bien changer en laissant Sanji faire ses actes de tendresses sans le rejeter aussi froidement qu'avant, bien que se caractère n'avait pas totalement disparut et allait bientôt refaire surface pour une erreur d'interprétation des choses. Même si la séparation fut difficile pour elle et qu'elle en souffrait énormément elle ne réalisait pas ses vrais sentiments et ne cherchait pas vraiment à les comprendre non plus et elle avait personne avec qui en parler. Nami se voyait mal en effet parler de se qu'elle pensait et ressentait à des hommes âgés qui avaient tenter de l'emprisonner avant d'accepter de l'aider à s'entrainer voyant la sincérité qu'elle avait à vouloir aider son capitaine, au point qu'elle avait pleurer pour sa disparition en mer. Pour elle l'avenir c'était l'équipage des Mugiwara, bien sûr elle n'oubliait pas sa sœur et son village et elle savait qu'un jour elle y retournerait car elle aimait ce village autant que son équipage, mais quand ça elle ne savait pas. Elle était surprise de découvrir que le projet d'avenir de Sanji était planifier et bien organisé, la peine qu'elle ressentait en l'entendant parler était ses sentiments pour lui, mais voyant qu'elle ne figurait pas dans cet avenir elle se replia comme un huitre, souffrant de ne pas être dans le futur du jeune homme, n'ayant pas comprit qu'il parlait d'elle.

Être au près de lui suffisait amplement au bonheur de la jeune fille, et donc se balader avec lui jusqu'au Sunny Go était des plus agréables, encore plus après un longue séparation et avec ses nouveaux traits de caractère elle allait de surprise en surprise face à son comportement mature et tendre. Et que de surprise en effet, bien que malheureusement elle ne comprenait pas les vrais sens de ce que le jeune homme essayait de lui dire, se blessant ainsi elle même et lui aussi par la même occasion, car si elle était devenue plus douce qu'avant, son petit caractère d'en-tant était bel et bien présent et comme un sorte autodéfense était prêt à se mettre en marche, quitte à être froide et blessant pour se protéger elle même.

L'élément déclencheur de la descente en enfer fut la technique que Sanji utilisa pour tenter de la rendre jalouse. Ce n'était pas vraiment de sa faute, c'était aussi parce qu'elle refuser d'admettre se qu'elle ressentait et qu'elle était trop gêner à l'idée de les montrer. Car elle n'était pas indifférente à ce qu'il avait dit et était en effet jalouse de ladite femme mais ne voulait pas le voir, elle était été blesser. Toute la tendresse qu'il avait eu au début c'était le nouveau Sanji qu'il était devenu pour elle, pour la femme de son cœur, et elle n'avait pas réalisé que cette femme c'était elle.

Oui ce fut à ce moment là que l'ancienne Nami réapparut, repoussant froidement Sanji comme avant, elle souffrait intérieurement, pensant qu'il jouait avec elle, lui rappelant des souvenir comme la lettre d'amour qu'il lui avait écrite à Water Seven, cette lettre qui avait permis à Nami de ressentir sa présence près d'elle durant les deux ans de séparation, non c'était trop dur d'y repenser maintenant alors qu'il avait quelqu'un d'autre. Cette lettre ne voulait plus rien dire de toute façon, pourquoi en parler si ce n'est pour la faire souffrir, à moins qu'il voulait écrire la même pour celle qu'il aime.

Elle voulait rire, rire jaune bien sûr, face à sa stupidité d'avoir garder cette lettre près d'elle durant tout ce temps comme une petite fille amoureuse, tout ça pour rien. Dire qu'elle l'avait lu et qu'elle aimait même la lire, pensant que même si le garçon était très excentrique il y avait peut être du vrai à l'intérieur. Elle lui mentit donc en disant qu'elle n'en avait rien eu a faire et qu'elle ne savait pas ce que la lettre était devenue, elle ne pouvait avouer la vérité, elle paraitrait stupide, et puis à quoi sa servirait de lui dire qu'elle l'avait garder près d'elle en y prenant aussi soin que le bébé Den Den Muchi qu'il lui avait laisser, à rien puisqu'elle n'était pas l'élu de son cœur. Elle avait tellement mal intérieurement qu'elle s'était retourné pour être dos à lui, elle avait mal à en pleurer mais ne pouvait se résoudre a les laisser couler, il ne fallait pas qu'il la voie dans un tel état, il l'a trouverait surement pathétique, tout comme elle se trouvait elle même ainsi.

Elle l'écouta parler alors, n'osant même pas croiser son regard ou se retourner, mais ce qu'il dit était quand même étrange, le fait qu'il dit que la lettre ne devait pas avoir d'importance pour elle, cela voulait donc dire que pour lui elle en avait encore, non pas possible. Mais ce qui perturba le plus la navigatrice était qu'il allait dire le nom de la personne qu'il aimait, elle aurait bien voulu le savoir, et elle devait alors la connaître pour lui demander pourquoi elle ne comprenait pas qui c'était. Mais si elle la connaissait c'était qui, elle était trop blesser pour essayer de comprendre réellement la chose, chacun souffrant alors de son côté.

C'est fou comme une mauvaise compréhension des choses peu changer radicalement toute une situation, alors qu'ils étaient tous les deux heureux il y a quelque minute, maintenant chacun était blessé intérieurement pensant que tout et fini sans aucune possibilité d'avenir ensemble. Si seulement aussi elle voulait bien réalisé que ce coureur de jupon excentrique faisait battre son cœur, les choses pourraient peut être redevenir normal.

Des larmes, si lui avait réussit à les laisser couler, elle, elle essaie de les retenir pour ne pas qu'il les voit, elle ne voulait pas qu'il la console, non elle n'en avait pas besoin. Dommage qu'elle n'ait pas remarquer que les avait coulant le long de ses joue, peut être qu'elle aurait comprit ce qu'il ressentait. Elle ne remarqua même pas qu'il avait déjà commencé à partir, elle était perdu émotionnellement, cherchant ce qu'elle pouvait faire de son côté maintenant.

Lorsqu'elle se retourna, il était déjà plus loin, elle avait du rester plongé dans ses pensés plus longtemps qu'elle ne le pensait, elle était bien loin de se douter tout ce qu'il pouvait penser lui aussi dans sa tête, mais s'il quitter les Mugiwara elle aurait du mal à s'en remettre, il n'était pas seulement l'homme qui lui faisait la cuisine et protéger ses mandarines, il était aussi quelqu'un qu'elle affectionnait et dont elle pouvait avoir confiance, sans compté qu'il avait une place bien particulière dans son cœur. Elle s'assit un moment par terre sur la sable fin, le regardant de loin marcher, sa tête triste laissa place à une mine contrarier se mettant à se parler à voix basse toute seule.

" Sanji n'est qu'un idiot ! J'aurais pas du croire qu'il avait autant changé, et puis pourquoi je me mets dans des états comme ça pour lui moi … Qu'est ce qui ma prit d'imaginer être amoureuse de lui ! … Dire que ce crétin ma manqué plus que les autres … "

Si au début de son dialogue elle était en rogne, sa dernière phrase la rendu particulièrement triste, elle devait bien l'admettre un jour, celui qu'elle voulait c'était lui, mais là ça ne servait plus à rien. Après un regard triste laisser sur la mer elle regarda Sanji qui c'était arrêté et elle se redressa pour continuer à le suivre, de toute façon elle était obligé le Sunny était dans sa direction, mais plus elle se rapprochait de lui et plus une chose bizarre se produisit, il retirait ses vêtements, elle ne comprenait pas vraiment pourquoi, jusqu'à ce qu'il se dirige vers la mer, et là elle comprit qu'il allait se baignait, et plus elle se rapprochait perpendiculairement au chemin qu'il emprunter et plus elle remarqua quelque chose dans le dos du cuisiner, et avant qu'il ne soit rentrer complétement dans l'eau elle distingua parfaitement une cicatrise. Elle était plus que surprise, elle savait bien qu'il avait déjà été blessé, mais de là à converser une telle cicatrise, elle aurait bien aimé lui demander mais ce n'était pas encore le moment.

Attiré par une sensation étrange elle se rapprocha du rivage, les vagues rament Sanji plus près d'elle petit à petit, sans comprendre tout ce qu'il disait, elle entendit bien son nom, pourquoi parlait-il d'elle maintenant, elle voulait savoir, elle resta alors là à le contempler le vent balançant ses cheveux devant son visage.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: De charmante retrouvailles [PV Nami Chérie]   Jeu 16 Déc - 23:16

InvitéInvité
avatar


    Si Sanji avait rejoint l'équipage de Luffy, c'était en particulier pour Nami dont il était tomber sous le charme dés le premier regard, d'ailleurs, leur première rencontre était l'un des souvenirs qu'il affectionnait particulièrement, il pensait qu'elle était elle aussi sous le charme, mais à cet instant précis, le coup de foudre avait été à sens unique.
    Lors de leur deux années de séparation, si Sanji aurait eu le droit de choisir un fruit du démon, il en aurait choisit un avec des pouvoirs télépathique si cela existait, dans un seul et unique but, rentrait en contact avec la navigatrice pour savoir si elle allait bien, car il était extrêmement inquiet pour elle et la savoir loin de lui le mettait mal à l'aise. Même s'il savait qu'elle saurait se défendre, sa capacité de combat était réduite contrairement à la sienne où à Zoro. La séparation lui fit prendre conscience de ce qu'il éprouvait réellement à l'égard de la jeune femme et comprit alors qu'il n'avait plus envie de s'amuser à flirter avec elle, non il voulait lui faire part des réels sentiments qu'il éprouvait à son égard et cette journée de retrouvailles aurait pût être l'une des plus merveilleuse pour le jeune blond.

    Quel fut le bonheur du jeune homme de la retrouver la première après cette séparation, il avait été surprit de retrouvé une jeune femme métamorphosé, étant surtout plus douce, car avant, jamais elle ne l'aurait serré dans ces bras ainsi, exprimant sa joie de revoir le jeune homme qui malgré les apparence lui avait manqué. Ayant envie de passer du temps avec elle, après de joyeuse retrouvailles, il lui avait proposé une promenade le long de là plage afin d'aller retrouver le Sunny, promenade qui était devenu romantique pour les deux jeunes gens, surtout que Sanji avait recours à des gestes tendres montrant son affection à la jeune femme, allant même jusqu'à lui offrir un tendre baiser sur le front après avoir vue la tristesse orné son beau visage lorsqu'il lui avait fait part de son projet pour l'avenir, projet qu'il voulait réaliser avec elle, mais manifestement, elle ne l'avait pas compris dans ce sens.

    Tout se passait pour le mieux entre eux, si Sanji se serait déclarer à ce moment, les choses auraient certainement été différente, mais là un élément déclencheur mit fin à ces moments romantiques. Sanji voulu voir si la jeune femme était jalouse et lui parla le coeur ouvert en lui faisant part des sentiments qu'il avait pour une femme. La femme dont il parlait était bien entendu la Navigatrice, sa Nami chérie, mais la jeune femme ne le comprit pas et se montra froide envers le jeune homme et le repoussa, remettant en avant son caractère, pensant que Sanji jouait avec elle pour la faire souffrir. Sanji lui parla également de la lettre d'amour qui lui avait laissé dans la gare de Water Seven, essayant d'obtenir aujourd'hui une réponse à cette dernière, mais une fois encore, plus froide que jamais, elle lui dit qu'elle ne savait pas ce que cette lettre était devenue blessant profondément le jeune homme. Lui tournant le dos, Sanji s'approchait d'elle voulant mettre la main sur son épaule afin de lui expliqué que la femme dont il lui avait parlé, c'était elle puis se ravisa, de toute manière, vue sa réaction, il était fixé à présent! Néanmoins, le coeur en morceau il lui dit quand même que cette lettre n'avait certainement pas d'importance pour elle et une dernière fois tenté de lui dire qui était cette femme dont il parlé, mais une fois encore ne finissait pas sa phrase peur de se faire rejeter à nouveau.

    Lui tourna le dos à son tour, il se mit à marcher sans but précis, les larmes coulait de ses yeux. Sanji qui était si fier d'habitude et qui n'était pas du genre à se laisser aller lorsqu'une femme l'avait rejeté avait le coeur en morceau, profondément blessé et surtout triste de voir que l'élue de son coeur ne partageait pas ses sentiments, sinon, elle aurait montré une quelconque jalousie contre cette femme dont il avait parlé, mais là rien, sauf le repoussé et se montré froide et presque agressive avec lui.

    Comme quoi parfois une incompréhension peut changer radicalement les choses et la situation. Cette promenade romantique avait tourné au cauchemars à cause de lui qui n'avait pas su s'exprimer plus ouvertement. Dire que tout aurait été plus simple si après le baiser sur le front il lui aurait dit qu'il aimait, rien de tout cela ne serait arrivé.
    Alors que Sanji marchait le long de la plage sans se préoccupait de savoir si Nami où non le suivait, il réfléchissait à une chose importante, celle de quitter définitivement l'équipage, de tout manière pourquoi rester dans un équipage de pirates avec quelqu'un qui vous aimes pas? Pour Sanji cela serait impossible à vivre, ce qu'il éprouvait pour la jeune femme était tellement fort, qu'il ne pouvait se permettre de rester avec elle sur le Sunny tout en sachant que ce qu'il ressentait était à sens unique. Il ne voulait plus être pour elle qu'un simple cuisinier et un garde du corps pour ces mandariniers repoussant les attaques de ce goinfre de Luffy.

    Sanji s'arrêta de nouveau et regardait la mer bleu qui s'offrait à lui et prit la décision de nager un peu pour oublier ce qu'il venait de vivre quelques minutes auparavant. Ne prêtant même pas attention à Nami qui venait dans sa direction, il retirait ses vêtement gardant juste son boxer et pénétra dans l'eau qui était un peu fraîche et une fois qu'il n'eu plus pied il se mit à nager, sans se douter que Nami avait vue la cicatrice béante qu'il avait dans le dos. Nageant pendant u bon moment, faisant un peu d'exploration marine, il finit par faire du sur place et se mit à parler à haut voix, révélant ce qu'il aurait dit à la jeune femme si tout s'était déroulé selon son souhait. Une fois de plus, le destin jouait en leur faveur, vue que le remous de l'eau, ramenait Sanji un peu plus près du rivage, faisant en sorte que Nami entende une partie de ce qu'il disait, plus particulièrement, elle avait entendu son prénom.

    Sanji se laissait berçait par les vagues, fermant les yeux et revint sur ce qu'il s'était produit depuis ses retrouvailles avec la jeune femme. Dire que tout s'était bien passé jusqu'à qu'il parle des sentiments qu'il avait pour une femme. En y réfléchissant bien, il avait tout fichus par terre, mais déjà, la jeune femme n'avait pas eu l'air d'apprécier le changement radical du jeune homme, ne sachant pas comment réagir, c'est ce qu'elle lui avait dit!

    Sanji finit par se tourner dans la direction du rivage et vue qu'il était bien plus près qu'il ne le pensait et vit Nami debout regardant dans sa direction. Pour ne pas qu'elle croit qu'il allait mettre fin à ses jours, il décida de revenir en nageant jusqu'à ce qu'il est pied avec l'intention de lui faire part ouvertement de sa décision. N'ayant plus pied, il marcha d'un pas lent, mais déterminé et arrivé face à la jeune femme là regardant dans les yeux qui n'avait rien d'un regard doux comme ceux qu'il lui réservé mais d'un regard vide ayant perdu tout éclat de vie. Rien d'étonnant lorsque l'on sait que la femme que vous aimé ne ressent rien pour vous.

    Le jeune homme finit par se détournait d'elle comme s'il s'agissait d'une étrangère et sortit de son sac à dos une grande serviette pour s'essuyer. Il remit son pantalon, mais resta torse nu, rendant bien visible sa cicatrice, et profitant ainsi de l'air marin et finit par se tourner de nouveau vers la jeune femme, sans lui adresser le moindre sourire.


    "Etant un gentleman, je vais t'escorter jusqu'au Thousant Sunny, nos chemins se sépareront après. Tu n'aura qu'à dire à Luffy et aux autre que j'ai quitté l'équipage pour divers raisons."

    Sanji n'en dit pas plus, s'asseyant sur le sable fin regardant le paysage qui s'offrait à lui. D'un côté son coeur le faisait souffrir de devoir quitter la femme qu'il aimait et ses amis, mais d'un autre côté, il savait que c'était ce qu'il y avait de mieux à faire. Il avait tant souffert et était profondément blessé suite aux dures paroles de Nami et ne voulait pas à souffrir de nouveau. Quitter l'équipage était ce qu'il y avait de mieux à faire. Il prendrait un bateau après avoir escorter Nami et retournerait travailler au Baratie en essaient d'oublier la seule femme avec qui il aurait voulue faire sa vie et lui resterait fidèle malgré tout.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: De charmante retrouvailles [PV Nami Chérie]   Ven 17 Déc - 1:10

InvitéInvité
avatar



Nami avait rejoint l'équipage de Luffy bien avant Sanji, elle connaissait plus Luffy et Zorro, même Ussop mieux que Sanji, mais elle affectionnait tous les même de la même manière, mais Sanji et Luffy étaient ceux qui comptaient le plus pour elle, pas de la même façon bien sûr. Elle ne savait pas que Sanji avait eu un réel coup de foudre pour elle lorsqu'il c'était vu pour la première fois, puisqu'elle n'avait rien eu, le poids de l'ombre d'Arlong pesant toujours sur elle. De tout l'équipage, il faut bien être honnête elle était la plus faible, même Ussop qui avait la plus banale des techniques était plus fort qu'elle, elle était certes devenue plus forte durant ses deux ans, elle restera toujours la plus faible malheureusement de tout l'équipage, mais l'une des plus importante car elle était la navigatrice et que son talent en navigation n'avait pas d'égale, sauf peut être les membres de l'équipage de Gol D. Roger, puisqu'eux avaient navigué avec le seigneur des pirates qui avait trouver Rough Tell.

Même si ça ne se voyait pas plus que ça, revoit Sanji en premier était la meilleur surprise qu'elle pouvait avoir après deux ans de longue et douloureuse séparation. Elle lui avait exprimé une joie qu'avant elle n'aurait jamais osé avoir envers un des membres de l'équipage, sauf le capitaine pour l'embêter un peu ou encore Nico Robin, sans lui coller la tête dans les seins, mais un énorme câlin bien chaleureux. Passer un moment seul avec lui, lui avait fait un grand bien, la troublant et la faisant douter de ses sentiments, mais un grand bien quand même, tout ses gestes affectueux du nouveaux Sanji lui faisait réalisé petit à petit à quel point elle tenait à lui.

Elle était trop borner pour voir ce qu'elle ressentait vraiment pour lui, et la chute fut terrible pour les deux à cause de l'incompréhension presque maladive dont elle faisait preuve. Séduite par ce Sanji plus mâture, le fait s'apprendre qu'il avait d'yeux pour une autre et pensant qu'il avait changer pour cette femme inconnue, rendit jalouse inconsciemment la navigatrice au point de la faire souffrir dans la découverte de son amour pour lui, qui mourrait dans l'œuf presque. Meurtrie elle réagit très mal et comme une huitre solide et ferme se refermant sur elle même elle refroidit violemment ce pauvre Sanji pour se protéger comme elle le pouvait. Ce n'était pas vraiment méchamment qu'elle le rejetait, c'était juste la seule façon qu'elle trouvait pour se protéger et éviter de souffrir, son cœur venant d'être brisé pour la première fois, même les hommes-poissons n'y étaient jamais arrivés, elle avait toujours été trop fière mais là, c'était différent. Incapable d'être objective elle n'essayait même pas de comprendre le vrai sens des paroles du cuisinier et à quoi bon puisqu'elle était persuader qu'il aimait une autre, même si elle devait lui courir après et lui avouer enfin ce qu'elle venait de ressentir elle n'y voyait aucune fin heureuse pour elle.

Pourtant si elle voyait les larmes du jeune homme et qu'elle comprenait ce qu'il ressentait pour elle, elle irait le consoler, lui disant qu'elle aussi ressentait des choses forte pour lui et qu'elle venait des les réaliser. Mais non, par fierté elle préféra ne pas monter ses jalousies et le rejeta vexée, blessée. Deux cœurs en miettes sans savoir que c'était pour rien, et qu'ils pourraient être heureux dans les minutes qui suivaient s'ils se comprenaient.

La navigatrice ne pouvait imaginer qu'elle changement radicale il voulait entreprendre, jamais au grand jamais elle ne voulait le voir quitter l'équipage de Luffy, même si c'était avec tous les autres membres de l'équipage, elle voulait rester avec lui, elle n'avait jamais envisager d'être loin de l'un d'entre eux et encore moins de lui. Car il était plus pour elle qu'un simple cuisiner ancien coureur de jupon protégeant ses mandarines. Elle regarda la mer et ses vagues faisant une mise au point sur ses sentiments, elle l'aimait, c'était sûr, mais mieux valait ne pas y penser puisque cela ne servirait à rien si une autre était dans son cœur, elle n'avait aucune chance s'il avait changer pour cette femme.

Une fois remise sur pied et se dirigeant vers Sanji qui se baignait pour elle ne sait qu'elle raison, une envie soudaine se disait-elle, n'imaginant pas qu'il était blessé et qu'il avait besoin de changer d'air pour se mettre lui aussi les idées au claire. Tout ce qui inquiétait la jeune fille était la cicatrise qu'elle avait vu que le corps de Sanji, cicatrise dont elle ne connaissait pas l'existance, elle connaissait certes celle que Zorro avait puisqu'elle les avait soigner lorsqu'elle se ré-ouvrait aux temps où Chopper n'était pas encore là, mais celle-ci l'intriguait, autant que le fait qu'elle l'entende prononcer son nom.

Il est vrai qu'elle lui avait dit qu'avec ce nouveau Sanji elle ne savait pas comment réagir, mais ce qu'il ne savait pas c'est que c'était que chaque geste tendre qu'il avait la perturbait, faisant battre son cœur anormalement et lui donnant parfois envie de rougir et d'être plus tendre avec lui. Avant il était un coureur de jupon qui bavait devant tout c'était facile de savoir quoi faire avec un homme comme ça, mais là sa tendresse, elle appréciait plus qu'elle ne l'avait montré.

La scène qui allait se dérouler et une scène que même dans ses pires cauchemars elle n'aurait jamais imaginé, une scène froid et blessante, autant que celles où elle avait rembarrer fissa le pauvre cuisiner. Après quelque minute il revient vers elle, mais le visage changer, il n'était plus le Sanji souriant qu'elle connaissait, le regard vide qu'il avait lui faisait mal, elle n'aimait pas le voir ainsi, et quand il passa à côté d'elle comme si elle n'était rien elle fut blessé par un sentiment indescriptible. Une question lui vint, pourquoi ? Mais le pire fut ce qu'il lui dit, quitter l'équipage, elle écarquilla grand les yeux et son visage se figea choquée, elle n'en revenait pas de ce qu'il venait de dire, son esprit s'effondra, être encore séparer et cette fois à jamais, oui c'était un cauchemars.

Elle resta sans rien dire pendant qu'il s'assit dans le sable, en temps normal elle l'aurait attraper et engueuler sur les raisons qui le poussait à faire ça, mais là elle était triste à en pleurer. Elle s'assit aussi, dos au sien, le collant presque, voulant encore le sentir près de son corps. Elle réfléchit à ce qu'elle pouvait lui dire sans montrer sa tristesse, pour ne pas qu'il sache ce qu'elle ressentait.

" Tu veux partir la rejoindre maintenant ? Tu veux vraiment quitter l'équipage maintenant ? … Et aussi ... cette cicatrise tu te l'ai faite comment ? "

Essayait de poser des questions normales, essayant de comprendre, savoir si c'était vraiment pour cette autre femme qu'il partait, et aussi voulant une réponse à cette blessure dont elle avait ignorer l'existence alors qu'elle était assez imposante. Mais la souffrance qu'elle ressentait était trop forte, elle rapprocha ses genoux et les serra contre elle, les larmes lui montait, et abandonnant sa fierté elle laissa échapper le trop plain d'émotion en elle en prononçant doucement ce qu'elle ressentait vraiment sans vraiment le dire.

" ... Sanji … Je … Je ne veux pas que tu parte … "
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: De charmante retrouvailles [PV Nami Chérie]   Ven 17 Déc - 14:27

InvitéInvité
avatar


    Sanji, ancien cuisinier du Baratie et maintenant membre de l'équipage des Mugiwara avait eu un réel coup de foudre lorsqu'il avait vue la jeune femme pour la première fois. Lorsqu'il avait croiser son regard il avait ressentit une chose qu'il n'avait encore jamais ressentit auparavant, pourtant, cela ne l'avait pas empêcher de continuer à draguer toute les jolies filles tout en réservant son coeur pour une seule femme: celle qui deviendra plus tard la navigatrice de l'équipage au chapeau de paille. Sanji était toujours aux petits soins avec elle répondant à ces moindres désirs, protégeant ces mandariniers de l'appétit vorace de Luffy et se surpassant en cuisine en mettant toujours quelques goutes d'huile de mandarine. Tout cela pour obtenir qu'un simple sourire où un compliment de la part de la jeune femme. Bien sur, après ce fût au tour de Vivi et Nico Robin de rejoindre l'équipage pour le plus grand bonheur du jeune homme de faire partit d'un équipage composé de deux sublimes demoiselles, mais malgré la présence d'une autre jeune femme, Sanji ne changeait pas ses habitudes à l'égard de la navigatrice. Lorsque celle-ci était tombé malade, ayant une forte fièvre, il avait eu peur de la perdre, mais heureusement, grâce à l'intervention du Le docteur Kureha sur l'île de Drum, la jeune femme avait été sauvé, alors qu'elle était sur le point de mourir s'ils auraient attendu encore deux jours. Malgré qu'il avait été gravement blessé, Sanji continua à être au petits soins avec la jeune femme lui apportant son repas au lit pendant que Luffy essayait tant bien que mal de convaincre ce petit renne Tony Tony Chopper de les rejoindre. Ce petit rennes, Sanji l'appréciait beaucoup même s'il avait voulu le transformer en rôti de renne.

    Même si certains pouvait penser que Nami était plus faible que Ussop, cela était faux, car contrairement au long nez, elle était très courageuse et surtout une navigatrice hors pair. Sanji ne douter jamais d'elle. D'ailleurs, elle avait mit une bonne raclé à Kalifa membre du CP9! Et après ces deux années de séparation elle avait l'air d'avoir plus confiance en elle. De toute façon quoi qu'il arrive, elle pourra toujours compter sur le soutient de ses amis, lui en particulier.

    Ces deux années qui les avaient séparé avait littéralement métamorphosé Sanji, il n'était plus le même homme. Plus mûre et surtout plus sur de lui, il savait maintenant ce qu'il devait faire pour gagner le coeur de la jeune femme et la séduire. C'est ce qu'il fit en se montrant à la fois doux, tendre et romantique en la serrant contre lui, en lui prenant là main où même en lui offrant un doux baiser sur le front, chose qu'il n'aurait jamais fait avant. Mais à cause d'une incompréhension, cette ambiance romantique qui s'était installé entre les deux gens gens venait de se briser en mille morceaux. Voulant la rendre jalouse en lui disant qu'il était amoureux d'une femme, là jeune femme qui se sentait petite à petite séduite par lui prenant conscience de ce qu'elle ressentait pour lui, venait de ce fermer comme une huitre, redevenant la Nami qu'il avait toujours connue froide et le rejeta en lui disant des choses qui blessait profondément le jeune homme. Nami n'avait pas comprit que la jeune femme dont il parlait était une certaine navigatrice qu'il avait en face de lui. Pour la première fois de sa vie, Sanji avait le coeur brisé en mille morceau et souffrait réellement, prenant conscience que la jeune femme qui était l'élue de son coeur ne l'aimait pas.

    Dos à dos, ne voulant pas croiser le regard de l'autre, Nami ne pût voir que le jeune homme versait des larmes, sinon elle aurait certainement réaliser qu'il souffrait et aurait tout comprit. Sanji fut à son tour froid avec elle en lui disant que la lettre d'amour ne devait avoir aucune importance pour elle, chose qu'il était faux, vue qu'elle l'avait toujours gardé ainsi que le bébé Den Den Muchi. Ce qui avait aussi blessé Sanji, c'est qu'elle lui dise qu'avec ce changement elle ne savait comment réagir. Il était clair qu'elle n'apprécier pas ce changement.
    Dire que se coureur de jupon avait changé pour elle, lui montrant par des gestes tendre tout l'affection qu'il avait pour elle. Tout cela n'avait servit à rien!

    Ayant besoin de se changer les idées, Sanji s'éloigna de la jeune femme en essuyant ses larmes et finit par se dévêtir afin d'aller se baigner, chose qu'il lui fit le plus grand bien et lui permit de réfléchir et de prendre une décision qu'il lui fit mal au coeur, mais il n'avait pas le choix. Ne sachant pas qu'il était plus proche du rivage qu'il ne le pensait il parlait néanmoins à voix haute en disant ce qu'il aurait tellement aimé dire à la jeune femme.

    Lorsque Sanji sortit de l'eau, Nami était loin de se douter que son pire cauchemar allait prendre vie ici et maintenant. Passant à côté de la jeune femme qui se trouver elle aussi sur le rivage, il là regarda un instant, le regard vide dépourvue de toute émotions et finit par passé à côté d'elle comme si elle était invisible, blessant une nouvelle fois le jeune femme. Remettant son pantalon après un séchage rapide, il s'assit dans le sable et lui révéla qu'il quittait l'équipage après l'avoir accompagné jusqu'au Sunny restant un gentleman jusqu'au bout.

    Il fut néanmoins surprit, lorsqu'il sentit le dos de la jeune femme contre le sien, il tournait la tête jetant un regard se demanda ce qui pouvait bien la poussé à faire cela et l'écouta tout en restant silencieux. Elle voulait savoir s'il allait rejoindre cette femme, s'il allait quitter l'équipage maintenant et surtout elle voulait savoir d'où provenait cette cicatrice béante qu'il avait dans le dos. Sanji restait silencieux encore un petit moment et finit par soupirait avant de lui répondre.


    "Pourquoi j'irais rejoindre cette femme alors que l'amour que j'éprouve pour elle est à sens unique et qu'elle ne ressent rien pour moi? Elle me voit comme un simple ami rien de plus et encore."

    L'intonation de voix de Sanji à ce moment là, était remplie de tristesse et des larmes perlaient de nouveau ses yeux, larmes qu'il fit disparaître rapidement.

    "Oui, je vais quitter l'équipage après t'avoir accompagné jusqu'au Sunny, je ne supporterais pas de vivre proche d'elle, alors que je sais que nous n'aurons jamais d'avenir ensemble, pourquoi souffrir pour rien! Concernant cette cicatrice que j'ai dans le dos, elle date environ de deux ans et demi, je me suis fais poignarder en protégeant l'élue de mon coeur à … à Thriller Bark afin d'empêcher qu'une chose se produise."

    Sanji avait mentionné Thriller Bark, mais n'avait pas mentionné ce fameux mariage forcé entre la jeune femme et Absalom. A la jeune femme maintenant de comprendre si elle le voulait, de toute façon, au point où il en était, le jeune homme n'avait plus rien à perdre.
    Une chose qu'il n'avait pas vraiment prévu, se produisit, étant dos à dos avec la jeune femme, il ressentit un certain soubresaut qu'il le fit se retourner et vit que Nami tremblé. Il en savait assez sur les femmes pour comprendre que la jeune femme pleurait ce qu'il le surprit. Mais ce qu'il le surprit encore plus ce fut ce qu'elle lui dit, elle ne voulait pas qu'il parte.
    A cet instant précis, le coeur froid et en miette du jeune homme se réchauffait. Ce qu'elle lui dit le troubla et il se demandé pourquoi ne voulait-elle pas qu'il parte. Etait-ce parce que, elle ne voulait pas qu'ils soient de nouveau séparé parce qu'elle avait prit conscience de quelque chose où est-ce que c'était parce qu'elle avait besoin de lui comme cuisinier et pour protégé ces cher mandariniers? Sanji ne savait pas trop quoi penser, surtout après ce qu'il venait de se produire entre eux deux.


    "Dis moi Nami, pourquoi ... pourquoi ne veux-tu pas que je parte?"
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: De charmante retrouvailles [PV Nami Chérie]   Ven 17 Déc - 17:15

InvitéInvité
avatar



L'arrivé de Sanji n'était pas bénéfique seulement pour l'appétit que le capitaine Luffy avait bien que la cuisine qui préparait été toujours parfaite et Nami n'avait jamais rien eu à redire dessus, elle le montrait pas assez mais elle adorait ce qu'il lui faisait comme petit plat. Mais son arrivée était aussi bénéfique socialement pour Nami si l'on peut dire car il était comme un chevalier servant avec elle toujours là pour répondre à ses moindres désire, bien sûr elle en profiter à l'époque car elle ne pensait que ce n'était qu'un coureur de jupon dont seul le corps des femmes étaient intéressant, mais déjà en ce temps là, elle appréciait et n'aurait jamais voulu le voir quitter l'équipage. Et puis elle ne s'était jamais sentit menacer par l'arrivée d'autre fille dans l'équipage, car même si elle n'était plus la seule et unique membre féminin qui composait l'équipage, il restait toujours au petit soin avec elle, et jamais moins qu'avant.

Chacun d'eux devenaient froid envers l'autre sans vraiment le vouloir, maintenant ils n'osaient même pas se regarder en face et préférait se tourner le dos. Pendant que lui partait, elle restait plongé dans ses pensés, et quand lui allait se baigner, elle commençait à partir le rejoindre le regardant depuis la plage. Ils commençaient déjà à prendre des chemins différents alors qu'au début de cette balade ils n'en partageait qu'un seul. C'était triste qu'elle ne comprenne pas ce qu'il avait tenter de lui dire, qu'elle n'ait pas vu les larmes qu'il avait versé, qu'elle n'entende pas clairement ce qu'il avait dit durant sa baignade, tout tenait à des petites choses si simple et pourtant … Voulant des réponses sur la cicatrise du jeune homme elle l'attendit jusqu'à ce qu'il sorte, et puis elle n'avait pas le cœur à retourner sur le navire toute seule. Mais là tout allait vite basculer dans son esprit.

Mort dans l'œuf, c'était ainsi que l'amour qu'elle avait pour lui pouvait se décrire maintenant, toute cette tendresse dont il avait fait preuve qui n'était pas sincère, qu'il en aime une autre, le fait qu'il l'ignore, qu'il veuille partir tant de chose qui avait réduit a néant son petit espoir d'avoir une place dans le cœur de Sanji. Mais malgré qu'elle soit meurtrie elle voulait encore une fois se sentir proche de lui et colla son dos au sien, ça serait surement la dernière fois qu'ils seraient aussi proche autant en profiter.

Nami fut surprise par ses révélations, il ne voulait donc pas partir la rejoindre, pourtant elle était persuader que si, et en plus il avait l'air triste d'en parler alors que tout à l'heure il était joviale en pensant apparemment à elle, elle était encore plus perdu comprenant de moins en moins la situation. Mais le pire c'était qu'elle pensait qu'il avait changer pour une femme qui ne l'aimait pas alors que elle éprouvait quelque chose pour lui, même si elle avait mit beaucoup de temps à s'en rendre compte. Lorsqu'il expliqua que l'élu de son cœur serait proche de lui s'il restait dans l'équipage elle fut prise d'un malaise, non pas qu'elle avait comprit qu'il parlait d'elle, mais elle imagina Nico Robin qu'il aimait. C'est vrai que face à elle qui était très belle, forte et plus mature qu'elle, possédant même un fruit du démon, elle sentait qu'elle n'avait aucune chance de rivalisé. Qu'elle chance avait Nico Robin d'être aimé par lui se disait elle tristement dans son esprit, ce qui était bien avec un équipage avec peu de membre féminin c'était que dans ce genre de situation Nami n'avait pas eu trop de mal à trouver qui sa pouvait être puisqu'elle ne pensait pas l'être elle même, et aussi heureusement que Sanji n'est pas des cutille basculant d'un côté puis de l'autre, car elle le voyait mal avec un membre masculin de l'équipage.

Ensuite vint l'explication de la cicatrise qu'il avait eu, étant toujours à l'ouest de la vérité, la navigatrice pensait qu'il c'était donné corps et âme à un sauvetage de Nico Robin durant Thriller Bark. C'était aussi pour ça qu'elle l'aimait, il n'hésiter pas à se prendre des coups violent pour les protéger, bien que là c'était parce qu'il aimait Robin, enfin c'est ce qu'elle croyait. Dommage qu'elle n'ait plus vraiment de souvenir de ce passa à bord du bateau fantôme Thriller Bark, si elle savait tout ce qu'il avait fait pour elle, elle l'aimerait surement deux fois plus, enfin là elle avait le cœur briser de penser qu'il ne ressentait rien pour elle.

Après un petit moment se silence parce qu'elle ne savait pas quoi dire face à tout ce qu'elle venait d'entendre il lui demanda pourquoi elle ne voulait pas qu'il parte. Gênée qu'il ait entendu finalement ce qu'elle avait dit, elle mit un petit moment avant de répondre, exposer ses sentiments au grand chose n'était pas ce qu'elle faisait le plus souvent et c'était pas vraiment son truc.

" ... Je … Je ne veux pas être séparé de toi une nouvelle fois ... "

C'était dure à admettre à haute voix, elle se sentait stupide, persuadé qu'il était éprit d'une autre elle avait l'impression qu'en lui avouant ça il la prendrait surement pour une idiote, mais puisqu'il voulait savoir, et peut être que ça le fera rester. Tout ce qu'elle voulait c'était qu'il reste, même si elle ne pensais n'avoir aucune chance avec, ça serait dure, mais au moins elle pourrait le voir et être à ses côtés. Honteuse de sa révélation elle enfoui sa tête entre ses genoux les serrant un peu plus fort, si elle pouvait disparaître elle l'aurait fait là maintenant tout de suite, ou même devenir invisible, malheureusement Absalom avait voler son unique chance de devenir invisible en mangeant le fruit du démon qui offrait ses capacités, là elle en aurait bien besoin car elle n'osait même plus le regarder tellement elle était gêner. Elle n'avait même plus goût d'aller au Thousand Sunny s'il n'était pas là en tant que membre de l'équipage.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: De charmante retrouvailles [PV Nami Chérie]   Ven 17 Déc - 18:58

InvitéInvité
avatar


    Sanji avait toujours aimé deux choses dans sa vie: La cuisine et les femmes, une en particulier, une petite rousse avec un caractère bien trempé et une navigatrice hors pair.Avec lui, Nami n'avait pas besoin d'user de ces charmes pour lui demandé ce qu'elle voulait, vue qu'il était à ces pieds pour exaucer le moindre de ces désirs, étant toujours aux petits soins avec elle. Malgré l'arrivé de Vivi et ensuite celle de Nico Robin, Sanji n'avait jamais changé ses habitudes envers celle qu'il appeler toujours: Nami chérie.
    Aucune femme n'avait cet adjectif à la suite de son prénom, le plus souvent il rajouter l'affectif d'amour où de mon coeur, autant dire que Nami était vraiment particulière dans le coeur du jeune homme et cela Zoro et Robin l'avaient comprit et depuis longtemps déjà, pas besoin de leur faire un dessin!

    Le destin avait fait en sorte qu'ils se retrouve tous les deux, ce qui laissa ainsi à Sanji le soins de se montrer sous son nouveau jour en là couvrant d'affection, mais malheureusement une incompréhension eu raison de ces instants romantiques. Nami devenait froide avec Sanji, le repoussant et de son côté le jeune homme lui reprochait que la lettre d'amour qui lui avait écrite ne devait pas être aussi importe à ces yeux. Dos à dos, aucun des deux ne vit que l'autre versaient des larmes et Sanji fut le premier à s'éloigner d'elle ayant besoin de réfléchir. Le chemin qu'ils avaient prit tous les deux au début de leur promenade romantique était entrain de se diviser en deux et alors qu'il partit nager en solitaire, Nami remarquait la cicatrice qu'il avait dans le dos et se demandait pourquoi il avait dit son prénom.

    Sanji fut surprise de la voir sur le rivage et lui adressa qu'un regard dépourvue de toute émotion et fit comme ci elle était invisible afin de prendre une serviette pour s'essuyait et prendre son pantalon afin de ne pas rester en boxer. S'asseyant sur le sable il fit savoir à Nami qu'il quitterait l'équipage après l'avoir escorter jusqu'au Sunny, restant un véritable gentleman jusqu'au bout ne voulant pas qu'elle soit blessé où autre.

    Assit sur le sable fin en regardant la mer bleue qui s'offrait à lui, il sentit quelque chose de chaud dans son dos. En tournant un peu là tête il vit qu'il s'agissait du corps de Nami, elle s'était installé dos à lui ne comprenant pas sa réaction mais était heureux de sentir cette douce chaleur se diffusait dans son corps. Avant, il lui aurait sauté dessus comme le coureur de jupon qu'il était, des coeurs à la place des yeux, mais là, il ne fit rien, profitant simplement de ce moment.

    L'heure des révélations arrivèrent, Nami voulait savoir s'il allait vraiment partir rejoindre cette femme, quitter l'équipage et connaître la vérité sur sa blessure. Sanji se lança alors dans un long monologue en lui disant que cette femme ne ressentait pas là même chose que lui, que vivre avec elle sur le Sunny serait impossible pour lui et arriva à l'explication de sa blessure. Plus sérieux que jamais il lui expliqua comment cette blessure était survenu à Thriller Bark, qu'il s'était fait poignarder en sauvant l'élue de son coeur et se remémorait cette scène alors que la jeune femme restait silencieuse. Absalom qui avait vue la jeune femme nue alors qu'elle prenait un bain avait décidé de faire d'elle sa femme, chose que Sanji n'avait pût accepter vue qu'il aimait la jeune femme et l'avait sauvé des griffes de ce gros matou. Une fois encore, Sanji ignorait que Nami pensait que la femme dont il parlait n'était d'autre que Nico Robin là seconde femme de l'équipage ce qui là rendit encore plus triste. Il est vrai que Robin était plus séduisante que Nami, savait ce battre et avait un fruit du démon des plus impressionnant, mais elle était aussi la plus âgée du groupe avant l'arrivé de Franky et Brook, mais néanmoins, ce n'était pas elle qui avait conquis le coeur du blond.

    Quel fut sa surprise lorsque Nami lui dit ouvertement qu'elle ne voulait pas qu'il parte. Sanji s'attendait pas du tout à cela, c'est pourquoi il lui posa la question afin de savoir ce qu'il l'avait poussé à lui dire cela. Après cette question qu'il avait posé, un silence s'installait, ce qui permit à Sanji de réfléchir à ce qu'il allait faire réellement, car ce que Nami venait de lui révéler le faisait hésité. La réponse tant attendue par le jeune homme fit enfin son apparition le surprenant encore plus. Nami lui dit qu'elle ne voulait pas être séparé de lui une nouvelle fois.

    Le coeur de Sanji fit un bon énorme dans sa poitrine suite à cette révélation auquel il ne s'attendait vraiment pas. Il pensait qu'elle lui dirait que l'équipage avait besoin de lui où qu'il était le seul à cuisinier pour eux, mais là elle lui avait clairement exprimé ce qu'elle ressentait, surtout que ce n'était pas dans les habitudes de la jeune femme de dire ouvertement ces sentiments et encore moins ce quel ressentait.


    "Nami ...."

    Sanji se mit à réfléchir à ce qu'elle venait de lui dire, il était clair que la séparation survenue ces deux dernières années dû être très dure pour la jeune femme si elle réagissait ainsi, mais cela n'expliquait pas son comportement. Le jeune homme était complètement perdu. D'abord elle lui faisait clairement savoir qu'elle n'était pas jalouse et qu'elle ne savait pas ce qu'était devenue la lettre d'amour qu'il lui avait écrit et qu'elle s'en fichait pas mal et maintenant elle lui disait qu'elle ne voulait pas être séparé de nouveau de lui.

    Il finit par se lever, époussetant ses fesse afin de retirer le sable qu'il s'y trouvé et contourna la jeune femme afin de lui faire face. Là ce qu'il vit le surprit un peu, la jeune femme avait enfoui sa tête entre ces genoux qui était entouré par ces bras en serrant. Il ne fallait pas avoir un fruit du démon pour voir que la jeune femme souffrait terriblement et qu'elle était triste, mais à propos de quoi, c'est ce que le jeune homme espérait bien découvrir, car il n'aimait pas voir une jeune femme triste, surtout lorsqu'il s'agit de celle qu'il aime. car oui, malgré tout ce qu'elle avait dit, il l'aimait toujours autant et même s'il venait à quitter l'équipage, il ne pourrait jamais l'oublier et lui resterait fidèle à jamais.

    S'agenouillant devant elle, il posa sa main sur ces cheveux et les caressaient doucement, afin de la forcer à relever la tête afin qu'elle croise son regard.


    "Nami chérie, explique moi ce qui te met dans des états pareil? On est amis depuis longtemps non, tu sais bien que tu peux tout me dire. Tu sais que je t'aiderais si je le peux!"

    Sanji était sérieux là, il avait besoin de savoir. Dans le pire des cas, s'il quittait vraiment l'équipage, il voulait l'aider et la soutenir jusqu'au bout.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: De charmante retrouvailles [PV Nami Chérie]   Ven 17 Déc - 21:24

InvitéInvité
avatar



La navigatrice n'avait jamais prêté attention aux adjectifs qu'il rajoutait à la suite des prénoms féminin, comme avant elle pensait qu'il était pareille avec toutes les femmes qui passait dans son champs de vision elle ne voyait pas l'intérêt de s'y intéresser plus que ça, si elle devait faire attention ça serait plutôt quand il en mettait pas, car c'était beaucoup plus rare et donc beaucoup plus facile à calculer. En ce jour se retrouvailles elle eu la chance de voir avant tout le monde ce nouveau Sanji tout beau et d'en profiter un peu en recevant une dose d'affection de sa part différentes de toutes celles qu'il avait pu lui donner deux ans auparavant. Que se soit au niveau de la barbe et du mental, il avait évolué, et elle avait envie de dire en mieux, bien qu'elle avait en subir des retomber qui lui briseront le cœur en morceaux.

Alors que chacun prenait l'espace d'un moment de réflexion des chemins différents, ils finirent par se retrouver dos à dos assis sur le sable fin de cette plage sur l'archipel Shabondy. Elle ne s'était pas coller contre lui par hasard, elle voulait vraiment le sentir contre elle, sentir la chaleur de son dos contre le sien, car comme il voulait partir de l'équipage elle n'en n'aurait plus l'occasion. Ils profitèrent alors de ce qui semblait être le dernier tendre moment qu'ils pouvaient partager pour en apprendre un peu plus sur l'autre se posant mutuellement des questions.

Pensant maintenant qu'elle n'avait plus aucune chance et que le cœur du blond était réserver à son amie Nico Robin. Intérieurement elle s'avouait vaincu à plat de couture, elle se trouvait inférieur à Robin en tout point, sauf en navigation ça c'était son domaine de prédilection, mais pour le reste, et c'est le reste qui avait surement fait chavirer le cœur du cuisiner. Maintenant qu'elle pensait donc être fixé sur ce que lui éprouvait, c'était lui qui posait des questions pour savoir ce que elle ressentait réellement, car ses réponses n'étaient jamais claires, elle avait tellement du mal à exprimer ses sentiments et pensait que ça n'en valait tellement pas la peine qu'elle ne trouvait aucune motivation à l'aider à dire clairement les choses. La navigatrice était bien loin de se douter tout ce qu'il ressentait avec ce qu'elle lui avouait petit à petit, mais le silence restait toujours la pesant et lui donnant envie de fondre dans le décor.

Il avait beau avoir prononcé son nom, elle ne trouvait rien à répondre, laissant place a un silence déchirant et lourd, seul le bruit du vent sur la mer pouvait servir à meubler le décor sonore actuel. Elle se demandait à quoi pouvait-il bien penser pour n'avoir rien dit après son prénom, ça la perturbait de ne pas savoir et elle avait bien envie d'en apprendre plus sur lui avant qu'il parte, mais elle n'osait même pas lui posait de question. Elle attendait là que le temps passe, essayant de se faire à l'idée qu'il allait partir pour toujours et qu'elle ne le reverrait plus, chose qui lui fendait le cœur rien que d'imaginer.

Elle s'exprimait très mal dans ce qu'elle ressentait, c'était la première fois qu'elle tenait autant à quelqu'un d'autre que sa sœur, pas facile. Elle c'était montrer distante et froide pour cacher se qu'elle ressentait vraiment qui était totalement l'inverse, elle ne voulait pas qu'il sache qu'elle était jalouse de cette autre fille, et qu'elle savait parfaitement où était cette lettre d'amour écrite il y a longtemps, non elle ne voulait pas car elle pensait que ça servait à rien à part montrer qu'elle était stupide car elle n'avait aucune chance au près de lui. Mais elle avait quand même réussit a lui dire ce qu'elle voulait vraiment, soit ne pas être séparé de lui, mais avec le contexte, le pauvre avait de quoi être perdu.

Lorsqu'elle sentit qu'il se levait elle eut peur, peur qu'il ne parte déjà, avant même de l'avoir raccompagner sur le navire, peur de ne plus pouvoir le voir et être près de lui. Dire qu'il était là tous les deux sans se rendre compte qu'ils s'aimaient et qu'ils pourraient enfin le vivre pleinement et non ils étaient là tous les deux meurtries se demandant ce qu'il y avait dans la tête de l'autre pour qu'il agisse de façon inhabituel. Qu'est ce qu'elle aimerait que les doux moment qu'elle avait vécu tout à l'heure continue, pourquoi c'étaient-ils arrêter d'ailleurs, ils l'avaient rendu tellement heureuse.

Mais la soudain elle sentit qu'il était en face d'elle, et lorsqu'elle sentit sa main sur ses cheveux roux elle eut envie de pleurer, il était encore là près même alors qu'elle le voyait déjà se préparer à partir au loin. Elle voulait sentir la chaleur de sa main encore un moment, mais ses yeux commençaient à s'humidifier, lorsqu'il lui posa la question pour en apprendre plus sur ce qu'elle ressentait, elle se replia un peu plus sur elle même, n'osant pas lui dire la vérité, mais pourtant il le faudrait bien. Elle réfléchit à comment agir et doucement elle releva la tête, juste assez pour lui jeter un rapide coup d'œil avant d'avouer ce qu'elle avait sur le cœur.

" Je veux pas que tu parte, je veux que tu reste, sans toi … S'il te plait reste pour moi, c'est égoïste de ma part je sais, mais tant pis pour celle qui t'aime pas, moi ... je me vois pas continuer si tu n'es plus là ... "

Enfin elle avait lâcher tout ce qu'elle avait sur le cœur, ce fut dure et éprouvant mais elle l'avait fait, au moins maintenant elle savait que s'il partait il saurait, malheureusement c'est justement ce qu'elle voulait éviter mais elle avait eu besoin que sa sorte, elle en souffrait trop. Mais elle avait tellement honte de s'être ouverte comme ça, qu'elle enfouie encore plus sa tête et serra encore plus ses genoux pour tenter de disparaître comme elle le pouvait.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: De charmante retrouvailles [PV Nami Chérie]   Ven 17 Déc - 23:26

InvitéInvité
avatar


    Pour Sanji, rajouter l'adjectif chérie à la suite du prénom de Nami était pour lui la manière de lui montrer et de lui faire comprendre qu'elle avait une place particulière dans son coeur. Bien sur, il aimait toutes les femmes, de même que Vivi où Nico Robin, vue que c'était dans son caractère, mais sa navigatrice avait une place dans son coeur que aucune autres femmes n'aurait. Même si c'était un coureur de jupon, il savait que que qu'il arrive, sa Nami chérie était toujours là. Deux ans les avaient séparé et tous deux avaient changé. Sanji était plus mûre, avait plus de barbe et avait bien l'intention de faire connaître à Nami ses véritable sentiments. La jeune femme aussi avait changé, ces cheveux roux étaient plus long et ondulé, elle avait prit plus de poitrine et était devenue plus douce pour le plus grand bonheur du jeune homme qui là trouver encore plus séduisante que jamais.

    Ils avaient passé un moment des plus agréable, Sanji profitait de cet instants d'intimité avec Nami pour se montrer tendre et affectueux, mais il avait fallut que tout ce bonheur se brise en morceau, se brisant le coeur mutuellement sans le vouloir. Le chemin qu'ils avaient prit au début de leur promenade romantique venait de se divisait en deux afin que tous deux puissent réfléchir à ce qu'il venait de se passer. Sanji avait vraiment été surprit par la réaction de la jeune femme et avait le coeur brisé. Pour la première fois de sa vie, il comprit ce que voulait dire un chagrin d'amour, car là, c'est ce qu'il avait, s'étant fait rejeter par la femme qu'il aimait plus que tout. Mais la jeune femme se trouvait elle aussi dans le même état que lui, triste et le coeur brisé à cause de ses propos.

    Assit dos à dos sur le sable à l'Archipel Shabondy, l'incompréhension fit de nouveau son apparition lorsque Sanji lui expliquait la vrai nature de sa blessure et les raisons qu'il l'avait poussé à prendre la décision de quitter l'équipage. Mais une fois encore Sanji n'avait pas réussit à lui faire passer le message. En effet, sans que Sanji ne le sache, la jeune femme pensait que la femme qui avait conquit le coeur du jeune blond n'était d'autre que Nico Robin la seconde femme de l'équipage que Sanji considéré comme une confidente, comme une amie rien de plus. De tout manière depuis Water Seven la brune avait l'air de s'intéressé à Zoro. Comment un rustre comme lui pouvait plaire au femme, c'est ce que Sanji s'était demandé.

    Sanji sentit son coeur faire un bon de géant dans sa poitrine lorsque la jeune femme lui dit qu'elle ne voulait pas être une nouvelle fois séparé de lui. Cette révélation le rendait heureux, si bien qu'il ne pût s'empêcher de prononcé le prénom de celle qu'il aimait tant sans rien dire d'autre. Au moins tout n'était pas perdu, si elle ne voulait pas être séparé de lui, elle avait certainement une bonne raison pour cela et c'est ce que Sanji avait bien l'intention de découvrir.

    Le silence s'installa entre les deux jeunes gens, seul le cri des mouettes et le bruit des vagues mettaient fin à ce silence. Sanji réfléchissait à ce que Nami lui avait dit et commencé à revenir sur sa décision de quitter l'équipage, il ne voulait pas non plus brisé le coeur de Nami, chose qu'il avait déjà fait par deux fois sans vraiment le savoir. Cette dernière pensait qu'elle n'avait aucune chance de rivaliser avec Robin, alors qu'il n'y avait aucune rivalité entre elle, vue que Sanji n'avait d'yeux que pour la navigatrice.

    Les soubresauts qu'eu la jeune femme ne mentaient pas, elle pleurait silencieusement ce qui fit mal à Sanji qui détesté plus que tout faire pleurer une femme et là, ce n'était pas n'importe laquelle, il s'agissait de celle qu'il aimait. Dans un soupire il finit par se lever sans se douter une seule seconde que Nami avait peur qu'il parte déjà, qu'il s'éloigne d'elle pour toujours.

    Arrivé devant elle, la voir dans cet état rendit triste Sanji, lui brisant le coeur à nouveau. Doucement il posa sa main sur ces cheveux roux et lui caressa doucement afin de voir à nouveau son visage et lui parla doucement, il voulait savoir ce qu'il là mettait dans un tel état même s'il avait une petite idée que la question. Il lui sourit tendrement lorsqu'elle releva là tête et vit ces magnifique yeux pleins de larme labourant une fois de plus le coeur du jeune homme qu'il s'en voulait que ce qui lui ait dit concernant son départ là rende si triste, mais il ne savait pas qu'il y avait une autre raison.

    Il fut surprit de voir Nami lui parler à coeur ouvert, elle qui cachait ces sentiments d'habitude. la réponse de la jeune femme était celle là, elle ne voulait pas qu'il parte, elle voulait qu'il reste auprès d'elle et ne pouvait continuer sans lui. Mais ce qui le surprit le plus c'est lorsqu'elle lui dit: "S'il te plait reste pour moi, c'est égoïste de ma part je sais, mais tant pis pour celle qui t'aime pas moi, ..."

    Aux dires de la jeune femme, Sanji écarquilla les yeux surprit, restant bouché bée de voir à quel point Nami était perturbé par ce qu'il lui avait annoncé, mais il n'y avait pas que cela et Sanji le savait sinon, elle n'aurait jamais réagit de la sorte. A cet instant il comprit qu'il devait être bien plus qu'un simple ami aux yeux de la jeune femme et puis elle non plus n'avait pas finie sa phrase et il était curieux de savoir ce qu'elle allait dire, mais ne là questionna pas ne voulant pas là brusquer davantage.


    "Nami chérie, tu …"

    Il n'eu pas vraiment le temps de terminé ce qu'il voulait dire, que Nami enfouie encore plus sa tête et serra les genoux comme si elle voulait disparaître. Sanji, toujours agenouiller devant elle, passa sa main dans ces cheveux roux et là laissait descendre jusque sa joue qu'il caressa tendrement pour ainsi là forcer à le regarder.

    "Nami chérie, je suis heureux de t'entendre dire que tu veux que je reste avec toi, cela prouve au moins que je ne te suis pas totalement indifférent. Mais tu sais, je ne pense pas que la femme dont je t'ai parlé tout à l'heure t'en veuille d'être égoïste."

    Il lui fit un petit clin d'oeil et continua de lui caressait tendrement la joue. Il se retenait, car à cet instant précis il avait une envie irrésistible de l'embrasser mais il était encore trop tôt il fallait clarifier certaines choses. Pourtant il venait de comprendre une chose, elle était jalouse et n'avait toujours pas fait le rapprochement avec Thriller Bark, il allait donc l'aider à ce souvenir d'une chose afin qu'elle comprenne le reste.

    "Dis moi Nami chérie, je sais que ce n'est pas le meilleurs moment pour te rappeler ces mauvais souvenirs, mais est-ce que tu sais ce qui sait réellement passé à Thriller Bark, je veux parler de l'épisode avec Absalom!"

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: De charmante retrouvailles [PV Nami Chérie]   Sam 18 Déc - 2:23

InvitéInvité
avatar



Avant Nami n'avait pas conscience de ses sentiments pour Sanji, et ne prêtait pas encore plus attention à lui qu'aux autres membres masculins composant l'équipage de Luffy. Mais durant ses deux ans de séparation loin d'eux elle put remarquer que l'un d'eux lui manquait tout particulièrement, bien sûr comme elle n'était encore jamais tombé amoureuse elle ne comprenait pas vraiment pourquoi lui et pas les autres, et finir par ce dire que c'était tout simplement que parmi tous les hommes de l'équipage lui seul partait un véritable intérêt sur elle. Et là maintenant, petit à petit elle commençait à comprendre au fur et à mesure qu'il était tendre avec elle, qu'il avait des gestes affectueux qu'il ne lui avait encore jamais adressé, que son cœur réagissait à tout ce qu'il faisait et que ça signifiait quelque chose d'important.

Même si elle ne s'en rendait pas tout à fait compte elle faisait en sorte que chaque seconde tendre passer avec Sanji dure un peu plus, savourant le moment comme le plus précieux du monde, s'ils avaient pu durer à jamais cela aurait combler le bonheur de la jeune femme. Depuis le début elle n'avait d'yeux que pour lui, croyant doucement mais surement à une possibilité d'une histoire entre eux deux, puisque c'est lui qu'elle voulait dans sa vie et ne jamais se retrouver encore une fois loin de lui. Il lui aura fallut deux ans de séparation pour commencer à comprendre que Sanji comptait plus pour elle et une balade des plus tendre qui vire au cauchemar lui brisant le cœur pour qu'elle le réalise complétement.

Le jeune homme essaie depuis le début de lui faire passer des messages, mais la jeune fille par une volonté des plus étranges comprenait ses derniers de la manière totalement opposé à la vérité. Ce n'était pas Nico Robin l'élu du cœur du blond mais elle et bien elle, elle seule et ce depuis le premier regard. Elle pouvait comprendre qu'une fille puisse s'intéresser à ce cher Zoro, elle le connaissait depuis plus longtemps et savait que même s'il n'était pas bavard il agissait toujours quand il fallait qu'il n'avait peur de rien et surtout qu'il était beaucoup plus calme sur le cuistot et d'ailleurs elle passait plus souvent du temps avec Zoro que Sanji sur le bateau.

La suite devenait de plus en plus intéressante pour l'avenir de nos deux amoureux qui n'arrivaient pas à communiquer l'un l'autre. Avec toutes les douloureuse et déchirante révélation dont il lui avait fait part, elle décida inconsciemment de se libérer de ses sentiments en trop dans sa poitrine, qui l'étouffait par le faite de les savoir inutiles. Elle s'ouvrait à lui sans être directe, tournant autour du pot, c'était dure de parler à cœur ouvert lorsqu'il est brisé, surtout quand on avoue tout à la personne concerner en sachant que c'est peine perdu.

Aux oreilles de la navigatrice les silences étaient une véritable torture, non pas que le bruit des vagues et des mouettes l'horrifiait, et puis pour une navigatrice c'était impossible puisque ces bruits étaient son quotidien, mais c'est pour le manque de parole, ça c'était le plus dure, car elle réfléchissait encore plus, et ne pensait qu'a des choses tristes qui la blessaient encore plus que de raison. Elle ne pensait pas qu'il était triste de la voir dans un tel état, que lui aussi souffrait de toute cette situation.

Elle avait mal, mal au point de vouloir disparaître de la surface du monde pendant un moment, le temps que son cœur se remette en place et soit réparé. Tellement mal que la douleur passait par des larmes pour essayait de sortir de son corps, lui jeter un bref regard était un supplice, voir celui qu'elle aime en croyant qu'il ne la regardait pas était une épreuve dont elle n'était pas entrainé et qu'elle n'aurait préférer jamais vivre.

Au son de son prénom elle resserra un peu plus ses genoux, se son déchirait son cœur encore plus, pourquoi devait-il prononcer son nom alors qu'il n'en avait rien à faire d'elle, c'était insupportable, elle étouffait. Et le pire c'était cette main, cette main chaude sur sa tête, tout ce qu'il faisait était maintenant une torture pour elle, elle en avait tellement envie, elle en rêvait et avait conscience que c'était de l'espoir pour rien, sans futur possible. Et lorsque sa main caressa sa joue c'était le pire, elle avait envie de la prendre dans la sienne comme lorsqu'il marchait côté à côte, elle serrait les dents pour ne pas faire de bruit en pleurant, car là ce n'était pas des simples larmes coulant de ses joues c'étaient des pleures des tristes et douloureux pleure.

Elle était incapable de comprendre vraiment ce qu'il lui disait son esprit était trop embrouillé par des idées noirs, ses cries de souffrance résonant dans son esprit, la sensation que son cœur allait explosé et qu'elle allait suffoquer. Elle se sentait si mal, si mal pour rien, elle le regarda vaguement les yeux embrumer par les larmes, son clin d'œil la transperça comme un flèche en acier dure et froid, coupant tout sur son passage. Souffrant trop son corps agissait sans qu'elle ne lui dise, agrippant fermement le bras de Sanji, elle voulait le sentir encore plus, elle allait mourir de chagrin. Lorsqu'il parla de Thriller Bark elle essaya de se souvenir de ce qui s'y était passé mais c'était difficile, elle était intérieurement instable pour se concentrer assez, mais elle se revoyait clairement plaqué nue contre un mur de manière, soumise à cet homme animal nommé Absalom. S'en souvenir était si difficile qu'elle n'y arrivait pas, elle revoyait pourtant Sanji mais elle ne comprenait rien, elle en serra un peu plus le bras du jeune homme.

" Asalom ! Non ! "

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: De charmante retrouvailles [PV Nami Chérie]   Sam 18 Déc - 11:52

InvitéInvité
avatar


    Sanji savait pertinemment que avant Nami n'avait que faire des sentiments du jeune homme, car étant un coureur de jupon elle pensait certainement qu'il agissait ainsi avec toutes les femmes, chose qui n'était pas faux, néanmoins, il était toujours aux petits soins avec elle et lorsqu'elle était tombé malade et que lui et Luffy avait parcourus la forêt de Drum afin d'aller trouver le docteur pour la soigner, c'est lui qui avait risquer sa vie et non Luffy. C'est d'ailleurs à peine remis, qu'il s'était remis à devenir le chevalier servant de la jeune femme lui préparant des délicieux repas pour l'aider à reprendre des forces. Cette aventure été rester dans la mémoire du jeune homme pendant de nombreuses semaines, car il avait vraiment eu peur de là perdre. Après deux longues années de séparation, Sanji qui avait changé psychologiquement été bien décidé à séduire là jeune femme, c'est pour cela que durant leur promenade le long de la plage, il se montrer tendre et affectueux avec elle.

    Chaque minute qu'il passait en sa compagnie, rendait les choses encore plus romantique entre les deux jeunes gens et Sanji voyait que même si Nami était surprise par tant de douceur, elle ne le repoussé pas, même ne répondait pas non plus. Pourtant le jeune homme ne s'arrêter pas là, allant même jusqu'à l'embrasser sur le front. Les choses allait dans un bon sens et Sanji ignorait que Nami se laissait peu à peu séduite par la nouvelle personnalité de son compagnon. Malheureusement cette balade romantique tourna vite au cauchemar éloignant le jeune couple suite à un quiproquo.

    Sentant le corps chaud de la jeune femme contre lui, vue qu'il était dos à dos, il essayait tant bien que mal de lui faire comprendre que la jeune femme qui l'aimait, c'était elle et personne d'autre, mais Nami, le coeur brisé pensait que lorsqu'il parlait d'une femme de l'équipage pensait immédiatement à Nico Robin, l'autre jeune femme plus âgée et aussi très séduisante, mais pas autant que Nami aux yeux de Sanji, surtout que après deux années de séparation, la navigatrice avait elle aussi changé, devenant plus femme et surtout plus sexy aux yeux du blond. De toute façon, Sanji avait remarqué que Robin avait l'air de s'intéresser à Zoro et cela depuis Water Seven, car tous deux partagé un secret.

    Pour la première fois, la jeune femme parlé à coeur ouvert, pour une personne qui n'avait pas l'habitude de partagé ces sentiments, c'était une sacrée révélation. Voulant au début quitter l'équipage voulant pas souffrir en voyant Nami tous les jours, ce qu'elle lui dit le fit hésité. Comment ne pas hésité, lorsque là femme que vous aimez vous dit qu'elle ne veut pas être séparé de vous, et qu'elle voulait qu'il reste auprès d'elle!

    Un petit moment de silence régnait entre les deux jeunes gens qui avait bien du mal à se faire comprendre, alors que les choses auraient pût être si simple, vue qu'ils étaient attiré l'un par l'autre. Seul le bruit des mouettes et des vagues mettait fin à ce silence, Sanji finit par se lever, contournant la jeune femme pour lui faire face et ce qu'il vit lui brisa le coeur, la jeune femme avait l'air anéantit. Il eu recours à quelques gestes tendre pensant la faire retrouvé le sourire, mais les choses ne faisait qu'empirait. En effet, lorsqu'il lui caressa la joue, il entendit des sanglots étouffé, elle pleurait de qui attrista profondément le jeune homme ne sachant que faire pour que ces pleurs cesse. Il avait envie de la prendre dans ses bras et de lui dit de douces paroles, mais dans l'état qu'elle se trouvé, il avait peur qu'elle le repousse.

    Alors qu'il lui caressa la joue avec douceur, il sentit qu'elle lui agrippait fermement le bras comme une bouée de sauvetage. Mais pourquoi souffrait-elle autant? Soupirant, Sanji finit par le lui demandé si elle se souvenait de ce qui s'était passé à Triller Bark, lui rappelant certainement des mauvais souvenir, car se retrouvé plaqué nue par un homme animal presque soumise n'était certainement pas le meilleurs souvenir que la jeune femme avait gardé de cette aventure et même si ce gros minet l'avait payé après, Sanji aurait voulut être là lorsqu'il avait profiter de la faiblesse de Nami, non pas pour ce rincé l'oeil devant la nudité de la jeune femme, quoi que en y repensant, il n'aurait pas fermé les yeux. Mais il aurait surtout aimé être là pour donné l'envie à ce matou poilu de ne plus recommencé.

    Comme il s'en douter, Nami n'avait aucun souvenir de la façon dont il l'avait sauvé, c'est pour cela que l'heure de révélation était arrivé pour le jeune homme qui voulait voir l'élue de son coeur retrouvé le sourire qu'elle avait.


    "Je me douter que tu n'avais aucun souvenirs de cette aventure, néanmoins laisse moi te dire que tu ressemblé à une déesse avec cette robe de mariée qu'il t'allait à ravir!"

    Une fois de plus le jeune homme lui fit un petit clin d'oeil et se montrer de nouveau tendre avec elle, comme si leur dispute n'avait jamais eu lieu. De sa main libre, il lui caressa son autre joue du revers de la main, voulant voir son visage, même si celui-ci était rongé par la tristesse et les pleurs.

    "L'histoire, la voilà! Après cette mésaventure de la salle de bain, Asalom à user de son pouvoir d'invisibilité pour t'enlever, sous les yeux de Ussop et Chopper qui n'ont rien pût faire. De retour sur le Sunny, lorsque j'ai appris appris ce qu'il s'est passé, je me suis enflammé, tu me connait à l'époque je devenais fou lorsque l'en se prenait à une femme, surtout s'il s'agissait de toi où de Robin! On s'est alors séparé en trois groupes. Luffy, Chopper et Robin sont partit à là poursuite de Moria, Zoro et Franky sont partit aider Brook qui se battait contre Ryuma, Ussop quand à lui s'est occupé de Perona et ces fichus fantômes, quand à moi je …"

    Sanji marqua une pose ne sachant pas comment lui dire, surtout avec toute ces incompréhension. Il finit par retiré son bras qu'elle lui emprisonné et avança son visage pour l'embrasser sur le front une seconde fois puis se leva et s'éloigna d'elle s'avança jusqu'au bord de la mer, laissant le vent marin fouetter sur son visage et jouer avec ses cheveux blond. Après un petit moment de silence qui devait paraître une éternité à la jeune femme, il finit par lui avouer.

    "J'ai pénétré dans la chapelle afin de venir te sauver, ne supportant pas l'idée que ce fichu matou avait l'intention de faire de toi sa femme et de te voler un baiser. J'ai envoyer valser le zombie qui te tenait alors que tu été inconsciente et je t'ai prise dans mes bras. Ne pouvant pas te garder auprès de moi, je t'ai laisser à l'écart pendant que je m'occuper de refaire le portrait à ce pervers …"

    Une fois encore, Sanji se tût n'allant pas plus loin, laissant le temps à la jeune femme de comprendre cette histoire et de faire un certain rapprochement.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: De charmante retrouvailles [PV Nami Chérie]   Lun 20 Déc - 21:41

InvitéInvité
avatar



Nami devait bien avouer qu'au début les sentiments que Sanji avait pour elle était aussi important qu'un paire de chaussette, déjà qu'elle n'y croyait absolument pas et vu comment elle le voyait, peu de chance qu'elle y soit favorable. Pourtant elle aimait son côté chevalier servant, même s'il en faisait trop, ça avait toujours été agréable. Même a Drum le fait que lui et Luffy fasse tout pour qu'elle se remette sur pied et que lui remit de ses blessures s'occupe de lui faire un repas digne de se nom pour qu'elle reparte du bon pied c'était touchant. C'est surement tous ses petits gestes qui faisait qu'elle avait un faible pour lui, le seul problème étant son côté dragueur invétéré faisait qu'elle ne voulait pas prendre conscience qu'il l'intéressait, voyant que c'était impossible. Mais là deux ans plus tard, voyant qu'il a changer mentalement elle y voit une chance et sans s'en rendre compte finit par croire à une possibilité d'avoir une place dans son coeur.

C'est surement parce qu'elle y voyait un espoirs dans la douceur et tendresse du comportement de Sanji qu'elle ne faisait rien pour le repousser ou autre, profitant de chaque moment, tombant encore plus sous son charme. Cette romance aurait pu durée encore et encore sans jamais s'arrêter si les deux jeunes personnes savaient communiquer, car si tout c'était arrêté brutalement c'était à cause d'un problème évident de compréhension de se que voulait dire l'autre.

Parce qu'elle avait mal interprété les paroles qu'il lui disait elle se remplia sur elle même brisée sentimentalement, alors qu'il essayait de lui dire que c'était elle la femme de sa vie et pas une autre. Sauf qu'elle maintenant pensait qu'il avait d'yeux pour une autre femme et qu'elle n'aurait jamais une chance avec lui et qu'espérer avoir une place dans son cœur était devenu inutile. Pour la première fois de sa vie Nami était tombé amoureuse d'un homme, pour la première fois aussi elle était jalouse d'une femme, et pour la première fois elle avait le cœur brisé sentimentalement. Et à cause de toutes ses premières fois, elle parla de ce qu'elle ressentait, une avant première de sa part car elle ne l'avait jamais fait, et c'est justement pour ça qu'elle était maladroite dans se qu'elle disait et qu'elle avait beaucoup de mal à s'exprimer malheureusement. Mais le fait d'apprendre qu'il voulait partir de l'équipage l'avait décider à passer le cape de révélation spontanée, car la surcharge d'émotion qu'elle avait en elle était trop au point qu'elle en étouffait, et si elle pouvait le faire rester encore un peu au près d'elle alors elle continuerait.

La navigatrice était totalement perdu et désespéré, dire que tout ce qu'elle voulait c'était être aux près de lui et que lui voulait exactement la même chose qu'elle, c'était triste. Pendant qu'ils étaient dos à dos et que chacun souffrait de son côté, Sanji voyant qu'elle était au plus mal décida de se rapprocher d'elle en se mettant en face d'elle, en profitant pour lui caresser la joue. Elle était heureuse par se simple geste, mais la souffrance qu'elle accumulait en elle fit que tout ce qu'elle réussit à faire en retour fut de lui prendre le bras et de lui serrer aussi fort que son cœur lui faisait mal. Elle souffrait comme jamais, enfin peut être pas autant qu'Arlong l'avait fait souffrir surtout avec la mort de sa mère mais pas loin car elle pensait l'avoir perdu d'une certaine façon.

Pour ce qu'il c'était passer à Thriller Bark son seul et vrai souvenir était le plus désagréable dans la salle de bain, pour éviter de vivre ce qu'elle aurait vécu elle aurait bien aimé que quelqu'un soit là avec elle, peut importe que cette personne la voie nue, elle s'en fichait et puis c'était mieux si c'était un membre de l'équipage que Absalom, en plus ils l'avaient tous déjà vue nue, sauf Zoro. Pour mieux comprendre tout ce qu'il lui était arrivée là bas, Sanji ce décida à tous lui révéler, qu'elle sache ce qu'elle avait réellement vécu et aussi ce qu'il avait fait pour elle. Elle essaya alors de ce calmer le plus possible pour l'écouter raconter toute l'histoire, mais lorsqu'il parla de la robe de mariée elle se mit à rougir, il y avait de quoi l'homme qu'elle aimait lui disait qu'elle était magnifique dedans.

La tendresse de Sanji était revenue mais elle ne savait toujours pas comment le prendre, c'était gentil certes, mais elle voulait malgré tout plus que ce qu'elle pensait être de la gentille envers une amie en pleure, et elle hésitait encore a le regarder, ne lui jetant que de rapide coup d'œil. Elle avait honte de son état et ne voulait pas qu'il la voit ainsi, même si c'était trop tard. L'histoire lui étant expliqué, les larmes arrêter de couler le long de ses joues, elle voulait trop savoir pour penser à ces dernières et continuer de se torturer l'esprit inutilement. Il marqua une pose qui inquiéta Nami, elle n'aimait pas ce long silence en plein milieu de l'histoire, et encore moins le fait qu'il parte loin d'elle, en revanche le baiser qu'il lui avait donner l'avait surprise, car elle ne savait toujours pas comment interprété tous ses gestes affectifs.

Mais la suite arriva, elle allait être la femme d'Absalom, mine de rien elle devait presque à Sanji la vie. Elle trouva ça absolument mignon qu'il se mette en colère pour le faite qu'on allait lui voler un baiser, savoir ça la rendait heureuse, il s'était battu pour elle à ce moment là et ça fallait tous les trésors du monde. Il s'arrêta encore une fois de parler, elle ne savait pas trop quoi lui dire elle releva la tête et se retourna pour mieux le regarder, et un silence s'installa encore une fois entre les deux, elle n'arrivait pas à faire le rapprochement. Elle détourna le regard cherchant quoi faire et retourna a sa position qu'elle avait eu avant et elle décida de briser le silence en lui disant une phrase ironique et pleine de tendresse.

" Tu as donc gâché mon premier mariage … Merci. "
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: De charmante retrouvailles [PV Nami Chérie]   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

De charmante retrouvailles [PV Nami Chérie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

 Sujets similaires

-
» De charmante retrouvailles [PV Nami Chérie]
» Des retrouvailles tragiques...
» Retrouvailles percutantes...[London]
» Fin du rp: Retrouvailles {OK}
» [TERMINE] Retrouvailles inattendues [Chase]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece RPG Strong World :: L'aventure :: Grand Line :: Sabaody-