AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 De charmante retrouvailles [PV Nami Chérie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
Message
MessageSujet: De charmante retrouvailles [PV Nami Chérie]   Ven 26 Nov - 15:39

InvitéInvité
avatar


    Deux ans, oui cela faisait deux longues années que l'on avait pas entendu parler de l'équipage au chapeau de paille. Certains le pensaient mort dans le triangle qui sépare Grande-Line et le nouveau monde, mais leur plus fidèles amis savaient qu'il en fallait bien plus pour mettre KO, les pirates qui avaient défié le gouvernement en détruisant quelques années auparavant Enies Lobies. Iceberg patron de la Galley Là de Water Seven, savait que le bateau fabriqué par lui et son ami Franky n'avait pas pût disparaître emporté par les flots. De leur côté, Garp, Aokiji, Somker et Tashigi savaient que Luffy, Robin, Zoro et les autres étaient quelque part dans ce monde et que leur retour était bientôt prévu. Il ne savait pas où il se trouver en ce moment, mais se douter que l'on avait pas fini d'entendre parler de l'équipage au chapeau de paille et ils avaient raison!

    En effet, chacun se retrouve involontaire sur une île éloigné les uns des autres et surtout séparé. le responsable n'est d'autre que Kuma qui a un immense pouvoir. Chacun des membres de l'équipage du chapeau de paille pense se revoir quelques jours après, mais la mort de Ace et Barbe Blanche compliquera un peu les choses. Chacun sur un île à l'autre bout du monde, tous reçoivent le message de Luffy et décident comme lui de rester sur l'île où il se trouve afin de s'entraîner et de se surpasser. Tous ont hâte de se revoir dans deux ans.

    Sanji n'aura pas de chance, car il tombe sur une île de fou et devra affronter les maîtres Okamas (Travestis) qui le pousseront eux aussi à ce déguiser en femme, mais c'est le prix à payer afin d'apprendre de nouvelles recettes à Okama Land.
    Deux ans ont passé et l'heure des retrouvailles à sonner, l'équipage du chapeau de paille va faire son grand retour dans le monde de la piraterie plus fort que jamais avec le même but qu'ils avaient avant. Après deux ans de galère et d'humiliation, a bord d'un bateau de ces hôtes, ils l'avaient gentiment raccompagné à l'archipel Shabondy où tous devaient se retrouvé. Le voyage durera plusieurs jours, mais il finit par atteindre cet Archipel. La première chose qu'il fait, c'est de parcourir le port à la recherche du Thousant Sunny, mais il ne le trouve pas. Connaissant Franky et Ussop, le Thousant Sunny doit être bien planqué.

    Il espère que sa Nami chéri va bien, car il regrette de ne pas lui avoir dit ce qu'il ressentait réellement pour elle. Car oui, vous l'avez compris ce coeur d'artichaut qu'il était était bel et bien amoureux d'une jeune femme et cette femme c'était Nami, sa Nami qu'il avait si souvent protégé et sauver au péril de sa vie. Même s'il avait dû se travestir sur cette île de fou, cela n'avait pas fait disparaître les sentiments qu'il éprouvait à son égard! cette tête de cactus avait raison il devait se lancer ; Mais cette discussion remonter à plus de deux ans, lorsqu'il avait sauver Robin des griffes du CP9, peux être avait-elle rencontré quelqu'un durant ces deux ans?

    Il voyait la scène dans sa tête, sa Nami leur présenta son fiancé. Non cela n'était pas possible, Nami n'était pas le genre de femme à tomber dans les bras du premier venu, même dans ses bras d'ailleurs. Comme lui avait dit Zoro il y a plus de deux ans, elle n'était pas aveugle et devait bien se douter qu'il n'était pas indifférent à son charme et pourtant ...

    S'aventurant dans les ruelles, il découvre un panneau avec leur avis de recherche avec là mention "Dead" ce qui le fait sourire, ainsi tous les croit mort et bien là surprise sera d'autant plus grande lorsque le monde saura que l'équipage au chapeau de paille est bel et bien vivant. Notre blondinet sait qu'il ne craint rien vue qu'il a changé de coiffure et que ce n'est plus son oeil droit mais son gauche qui est dorénavant visible. Voyant une taverne droit devant lui, il décide d'aller se désaltérer passant devant des femmes sans vraiment y prêter attention, oui ces deux ans sur cette île l'avait littéralement changé.

    Il entra donc dans la taverne et regardait autour de lui, personne n'avait prêter attention au premier venue et continuer de boire où de jouer aux cartes. Il s'assit au bar, sans avoir remarqué la splendide créature assise à côté de lui. Dire qu'il lui suffisait de tourner la tête pour apercevoir la femme qui le hanter nuit et jour.


    - Bienvenue étranger, qu'est-ce que je vous sert?"

    "Un verre de Rhum je vous pris."

    - Ok mec!

    Le barman se tourna vers l'étagère où se trouver ces différentes bouteille et servit le verre commandé par son client avant de se tourner et de le lui remettre.

    "Je vous remercie."

    - c'est la première fois que je vous vois ici étranger, vous venez d'où?

    "D'une île sur Grande-Line pas très connue, je suis venu ici pour retrouver mes compagnons."

    -Je vois, vous êtes un capitaine d'un navire!

    "Non pas exactement!"

    Sanji avait dit cette dernière phrase d'un ton sec marquant la fin de la discussion, n'ayant pas envie d'aller plus loin. Buvant son verre, il tournait légèrement la tête et vit une personne avec des cheveux roux mi long sans savoir qui s'était. Pourtant la couleur des cheveux de cette personne lui rappelait sa tendre Nami et sans le vouloir il murmurait d'une voix faible son prénom.

    "Nami ..."


Dernière édition par Sanji-Kun le Mar 7 Déc - 13:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: De charmante retrouvailles [PV Nami Chérie]   Ven 26 Nov - 18:19

InvitéInvité
avatar


Nostalgie, c’était le mot qui désignait ce que ressentait notre jeune femme en ce moment, car oui ce n’était plus une jeune fille, mais une jeune femme maintenant. En deux ans ses cheveux avaient poussés, c’étaient même mit à onduler, sans compter que sa poitrine déjà volumineuse à l’époque c’était encore plus développé pour le bonheur des hommes. Elle avait prit de l’assurance et surtout elle était beaucoup plus forte maintenant. Malgré tout un sentiment de nostalgie l’envahissait, quelque chose manquait à sa vie, et cette chose était sans doute pour elle l’une des plus importante à ses yeux, son équipage. Oui elle aimait être à leur côté, elle était attaché à chacun des membres qui le composait, son équipage c’était comme sa famille, et vivre loin de sa famille sans nouvelle ni rien c’était dure, très dure même, surtout pour elle qui était très émotive, lorsqu’elle avait apprit la disparition de son capitaine, elle avait pleuré, lorsqu’il l’avait sauvé d’Arlong aussi elle avait pleuré. Nami n’était pas du genre à se retenir niveau émotion, surtout lorsqu’elle est en colère, là elle vous le fait bien savoir.

Notre navigatrice avait passé ses deux années sur une îles céleste du nom de Wheatheria, elle était à l’inverse de où était Sanji ou encore celle où était Luffy, la seul fille, mais aussi la seule personne jeune de l’île. Elle le vivait plutôt bien, en même temps elle a grandit au milieu d’homme poisson et avant que Nico Robin ne rejoigne l’équipage elle était la seule fille donc ce n’est pas ça qui allait la déranger. Bien qu’être loin de ses compagnons étaient assez dure, il fallait l’admettre même Sanji lui manquait, son dynamisme, son côté attentionné, ses repas, ses disputes avec Zoro, ça lui manquait autant que les idées farfelus qu’avait Luffy. Être loin de tout ça, c’était dure, mais il fallait qu’elle devienne plus forte pour les aider et les protéger, car on ne peut pas dire qu’ils en soient tous capable tout seul. Deux ans d’entrainement acharné à apprendre les techniques de la météo, des nœuds de vent et j’en passe, tout ce qui pouvait l’aider à la navigation, car maintenant qu’elle était capable de crée elle-même une tempête, pour les fuites en bateau cela était plus que pratique.

Maintenant que son entrainement était bel et bien finit, ses camarades de l’ile céleste l’avait déposer sur l’archipel Shabondy pour qu’elle puisse rejoindre son équipage et montrer de quoi elle était maintenant capable. Ils étaient quand même bien triste de la quitter, elle avait mit une touche de féminité et de jeunesse parmi eux, et surtout elle était plus que sexy, c’était donc un véritable plaisir de l’avoir à ses côtés. Une fois sur l’archipel elle fit un petite tour, son cœur battait tant de souvenir, c’était ici qu’elle avait quitté ses camarades, mais aussi ici qu’elle le retrouvera. Elle ne pouvait s’empêcher d’être heureuse. Mais elle ne voulait pas trop précipité les choses et avant de se rendre sur le Sunny et voir si elle était oui ou non la première arrivé, elle décida d’aller en ville prendre un verre et se remettre de ses émotions. Une affiche de concert de Brook la fit sourire, il était devenue une super star durant ses deux ans, c’était impressionnant, elle se demanda ce que les autres avaient bien pu devenir et s’il avait beaucoup changé.

Elle s’installa donc au bar et commanda un verre d’alcool, attirant par la même occasion tous les regards, on va dire qu’elle y jouait un peu, avec un haut de maillot de bain verre pâle, contrastant bien avec sa chevelure rousse et faisant ainsi ressortir sa belle poitrine, quand au bas elle portait un jean très serré et surtout très taille basse, quoi de plus séduisant que le mélange du haut et du bas mettant son corps en valeur ? Alors qu’elle buvait tranquillement son verre d’alcool, quelqu’un entra et se posa à côté d’elle, sur le coup elle n’y prêta pas la moindre attention, mais lorsqu’il parla sa voix lui étonnamment quelque chose, elle ferma les yeux et reprit une gorgé, non c’était pas possible, même s’il devait tous se retrouver sur l’archipel elle avait plus de chance de les voir sur le bateau que dans un bar. Et pourtant lorsqu’elle entendit le doux murmure de son nom ses yeux s’ouvrirent en grand, cette voix finalement c’était sans doute lui, elle se retourna immédiatement et le regarda le sourire au lèvre
.

" Sanji !!! "

S’exclamât-elle en le serrant contre elle, mettant presque la pauvre tête de Sanji contre ses seins tellement elle était contente de le revoir. Bien sûr elle aurait réagit comme ça avec n’importe qu’elle membre de l’équipage, peut être moins Franky vu son nouveau design, mais qu’importe elle était contente, deux ans sans se voir, il y avait de quoi explosé de joie.

" Tu ma manqué ! Comment tu vas ? "
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: De charmante retrouvailles [PV Nami Chérie]   Ven 26 Nov - 21:38

InvitéInvité
avatar


    Durant toute la traversé qui devait le mené à l'Archipel Shabondy, Sanji s'était remémoré les aventures qu'il avait vécut avec Luffy, Nami et les autres. Bien sur au début, il avait refusé de quitter le Baratie, mais en y repensant, il remercier intérieurement ce vieux schnock de Zeff, Patty, Carne et les autres cuisiniers d'avoir monté un stratagème afin de le faire partir pour réaliser son rêve.

    Bien sur devenir un pirate n'avait pas été de tout repos, mais ses journées étaient ensoleillés grâce une présence féminine sur le bateau: Nami sa navigatrice adoré, puis par la présence de Vivi princesse d'Alabasta qu'ils avaient dû quitter puis par celle de Nico Robin archéologue rechercher par la marine depuis ces huit ans, mais membre de part entière de l'équipage. En tant que pirate, la vie n'est pas de tout repos non plus, surtout lorsque l'on s'attaque au gouvernement mondial et que l'on est responsable de la destruction de la forteresse dite inviolable: Enies Lobies. Pourtant, ces deux ans passé loin dans un île de fou lui avait parût bien monotone et triste comparé à ce qu'il avait vécue avant avec ses camarades, ses amis, sa famille. D'ailleurs en parlant de cette île de fou, il avait changé vis à vis des femmes.

    Il avait bien du mal à le pensé, mais ses disputes avec cette tête de cactus qu'était Zoro le sabreur lui manquait aussi, tout comme le ventre sur patte qui leur servait de capitaine Luffy. A vrai dire, tous lui manquait, Chopper le renne docteur qu'il avait voulu transformer en rôti lors de leur première rencontre, Ussop inventeur farfelus et peureux, Franky le charpentier et créateur du Thousand Sunny se baladant toujours en slip, sans oublié ce tas d'os qui leur servait de musicien brook qui passait la plupart de son temps à demander à Nami et à Robin de voir leur sous vêtement qui le mettait d'ailleurs toujours en rage.

    Une fois arrivé à l'Archipel, là il devait tous se retrouvé, Sanji longea le port à la recherche du Sunny qui ne s'y trouvait pas, rien de plus normal, il devait être dans un endroit où il ne serait pas repéré, vue qu'il préparé une petite surprise à la marine qui ignorait tout de leur retour. S'engageant dans la ville, il ne fut pas surprit de tomber sur une vieille affiche mentionnant un concert donné par là super star Brook. Plutôt que de rester planqué bien sagement sur l'île où il avait été envoyé, monsieur avait passé ses deux ans à donné des concert, pathétique. Ce fut les autres affiches qui attira son regard, des avis de recherche pour l'équipage du chapeau de paille avec là mention "Dead", comme il le pensait tout le monde les croyait mort, ils allaient être surprit. Il ne prêta même pas attention aux femmes qu'il croisait, comme quoi cette île de travelo l'avait changé.

    Ne sachant trop que faire, il décida d'aller se désaltérer à la taverne du coin, l'endroit avait l'air animé et personne ne pouvait le reconnaître, enfin c'est ce qu'il espéré. S'asseyant au bar, il ne prêtait même pas attention à la sublime créature à côté de lui, n'ayant pas vraiment l'esprit à cela. Commandant un verre de Rhum, il était loin de s'imaginer que la personne à ces côté n'était d'autre que Nami.

    D'ailleurs lorsque celle-ci l'appela par son prénom, il là regarda sans comprendre, ne là reconnaissant pas, mais n'eu pas le temps de dire quoi que se soit que cette personne le serrait dans ces bras. C'est à cet instant qu'il remarquait dans quel position il se trouver, assit, sa tête presque contre les seins d'une femme. D'une femme, mais qui pouvait lui faire cela et à cet instant, un parfum familier arrivait jusqu'à ses narines, un parfum qu'il connaissait parfaitement, une odeur de mandarine l'envelopper et cela ne pouvait appartenir qu'à une seule personne, Nami.

    Ce fut trop pour Sanji, déjà qu'il était depuis toujours attiré par elle, mais là le fait qu'elle le serre ainsi contre elle eu raison de lui. Le pire restait à venir, car ces mots raisonné dans ses oreilles.


    Citation :
    " Tu ma manqué ! Comment tu vas ? "

    *Manqué, je lui ai manqué*

    Entendant enfin la voix d'une femme et avec ce qu'il venait de subit, Sanji tomba à la renverse, s'écrasant par terre, le nez saignant de plus belle. D'ailleurs, si ça continuer comme cela, il allait mourir à coup sur d'une hémorragie, sans avoir pût répondre à sa Nami chérie qu'il était si impatient de revoir depuis ces deux années de séparation. Il entendit du bruit autour de lui et vit Nami s'agenouillait auprès de lui essuyant le sang qui coulait de son nez d'une manière très douce, ce qui surprit Sanji. Il ouvrit les yeux comme il le pût encore sous le choc et vit une Nami inquiète de la voir ainsi, pourtant il eu du mal à la reconnaître, elle avait tant changé, ces cheveux roux avait poussé et son visage aussi avait changé, sa poitrine était plus volumineuse qu'avant, elle n'était pas la jeune fille qu'il avait connue, non, elle était devenue une jeune femme magnifique, encore plus belle que dans ses souvenirs. Doucement, il là regardait et lui sourit et dans un geste plus tendre qu'il ne le voulait lui prit là main, cette main douce qui le soigner.

    "Tu ... tu m'as manqué aussi Nami chérie."

    - Eh, mon gars, ça va aller?

    "Oui, ça va aller, ma déesse est avec moi maintenant."

    La déesse dont il parlait été bien entendue Nami. Il lui sourit et se releva doucement restant assit, regardant une Nami toujours inquiète.

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: De charmante retrouvailles [PV Nami Chérie]   Sam 27 Nov - 0:20

InvitéInvité
avatar


Nami s’était demandé quel serait sa vie si elle n’avait pas croisé le chemin de Luffy et des autres. Elle serait toujours esclave des hommes poissons d’Arlong Park, risquant sa vie pour voler des pirates et dessiner des cartes, se sentant toujours rejeter par les habitants de son village, n’ayant que Nojiko pour seul réconfort. Ça vie aurait été beaucoup plus fade et triste que maintenant, elle devait beaucoup à Luffy c’était sur, mais aussi à Zoro, Sanji et Ussop qui étaient venus eux aussi la sauver, sa vie maintenant sans eux, elle ne pouvait même pas y penser.

Bien qu’elle ne pouvait y pensé c’était le cas durant deux ans, deux longues années à devoir s’entrainer toute seule, sans le soutiens de ses amis, sans avoirs de leur nouvelle, c’était dur de ne pas voir leur visage joyeux lorsqu’ils passaient tous ensembles de bonne soirée. Deux ans avant des les revoir, une durée interminable, étouffante. Mais cela lui permit de croire en eux tous les jours encore plus qu’avant, car si avant elle avait les preuves qu’elle pouvait avoir confiance en eux, là elle ne les avait plus, il fallait donc qu’elle ait confiance en eux et leurs entrainement, priant pour qu’ils ne leur arrivent rien. C’était d’un certain côté une bonne expérience à prendre, elle qui n’avait avant eux, jamais fait confiance a personne, pouvait maintenant croire tout le temps.

Dans le bar où elle attendait que le temps passe, son cœur était tout existé à l’idée de revoir ses amis qui étaient devenus sa famille pratiquement, mais d’un coté elle avait peur, elle imaginait le pire, qu’ils n’étaient pas tous là et que certains n’avaient pas survécus. Cette idée était effrayante, mais elle bu pour oublié, elle avait trop confiance en eux pour que cette idée reste de toute façon. Elle se demanda qui elle allait bien retrouver en premier, étrangement elle misa en premier sur Franky et Nico Robin, les deux plus matures de l’équipages, bien que parfois on pouvait se demander si Franky était vraiment mature, rejoindre l’équipage en échange de retrouver son slip … On a connu mieux. Elle n’avait même pas parier sur les premiers qui avaient rejoints l’équipages, faut dire que le premier membre était Zoro et que niveau orientation c’était un zéro pointé, d’ailleurs elle s’inquiétait de savoir comment il allait revenir ici. Nami avait été la deuxième à rejoindre l’équipage, bien que d’un certain côté ce fut officiel après l’arrivé de Sanji.

Mais c’était Sanji, le grand gentleman du bateau qu’elle retrouva, et qu’elle serra contre elle sous l’émotion impulsive qui l’avait envahit. Elle n’aurait peut être pas dû car le pauvre manqua de faire une crise cardiaque tombant par terre et se vidant de son sang par le nez. Inquiète elle se posa à ses cotés et lui essuya le sang qui dégouliner, elle savait qu’il était extrême mais là, c’était du jamais vu. Elle se sentait un peu coupable elle avait du le serrer trop fort pour qu’il réagisse ainsi. Elle le regarda avec tendresse et inquiétude, au moins avant ses crises étaient beaucoup moins violente et surtout il y ‘avait les autres membres de l’équipage, notamment Chopper pour aider, mais là elle était toute seule pour s’occuper de lui, ça devait bien être la première fois.

" Tu es sur que ça va Sanji ? Tu as perdu beaucoup de sang quand même, qu’Est-ce qui t’es arrivé ? Tu veux quelque chose ? "

Elle lui tendit son verre de rhum qu’il n’avait pas eu le temps de finir car il avait finit dans les bras affectueux de la navigatrice.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: De charmante retrouvailles [PV Nami Chérie]   Sam 27 Nov - 13:03

InvitéInvité
avatar


    Durant ces deux longues années interminables durant lesquelles Sanji s'était entrainé et ridiculisé en se déguisant en femme, il n'avait cessé de s'inquiété pour ses amis. Après avoir attaqué Kuma, il s'était retrouvé inconscient sur une île inconnu loin de tout. Comment savoir s'ils étaient vivant où mort, impossible de le savoir. Ce qui l'inquiétait le plus, s'était de savoir ce qu'était devenue sa Nami chérie et sa Robin d'amour, les deux femmes de l'équipage et surtout ses deux déesses, auquel il était toujours au petit soin, veillant à ce qu'elle ne manque de rien.

    Parfois le soir, Sanji s'éclipsait seul sur l'une des falaises de l'île et réfléchissait à ce que serait sa vie actuel s'il n'avait pas rencontré Luffy et les autres. Il serait probablement toujours le second maître coq sur le Baratie en compagnie de ce vieux schnock de Zeff, de Patty, de Carne et des autres et passerait son temps à draguer toutes les demoiselles qui viendraient déjeuner sur le bateau-restaurant. Il ne regrettait pourtant pas d'avoir accepter l'offre de Luffy en devenant un membre de son équipage. Non, car cela lui avait permis de voyager sur Grande-Line, de faire des rencontres et de vivre des aventures passionnantes.

    Pourtant la vie qu'il avait passé pendant ces deux longues années lui avait parue bien monotone, habitué à la présence de ses amis, de ses deux déesses, là il avait dû surmonter seul les difficultés auxquelles il avait dû faire face. néanmoins, il avait apprit une chose importante sur cette île de fou, il savait ce que ressentait une femme lorsqu'un coureur de jupon là harceler et comprenait que pour sa Nami chérie, cela ne devait pas être drôle tous les jours de faire partit d'un équipage entouré d'idiots et d'un homme qui ne cessait de flirter avec elle. D'ailleurs, durant les premier mois qu'il avait passé seul sur cette île, il s'était promis de ne plus harceler la jeune femme et de se montrer sérieux avec elle, de lui montrer qu'il ne flirter pas avec elle juste pour s'amuser, mais parce qu'elle l'attirait vraiment, qu'il était réellement amoureux d'elle, mais cette promesse était bien loin maintenant.

    En revenant au point de rendez-vous où tous devait se retrouvé après deux longues années de séparation, il se demandait qui il retrouvé en premier, peux être Franky où Chopper. Il se demandait d'ailleurs comme cet idiot de Zoro qui n'avait aucun sens de l'orientation reviendrait ici. Afin de tuer le temps, Sanji entra dans une taverne afin de se désaltérer un peu avant de retrouver ses compagnons de voyage. Quelle fut sa surprise de se retrouver enlacer par une femme ravisante et pas n'importe qu'elle femme! Non, c'était Nami, sa Nami qui avait bien changé d'ailleurs. Mais se retrouvé la tête presque entre les deux seins de la jeune femme et sa voix mélodieuse fût trop pour lui, surtout que pendant deux ans, il n'avait pas vue de femme et avait vécut comme une femme.

    Tomba à la renverse, frôlant la crise cardiaque et se vidant de son sang par le nez, la jeune femme inquiète vint tout de suite à son secours, comme quoi les rôles était inversé pour une fois. Ayant retrouvé un peu ses esprit, il lit dans le regard de la jeune femme de l'inquiétude, c'était une première. Il savait qu'elle l'apprécier en tant qu'amis, mais là, il se demandait ce qui lui était arrivé durant ces deux ans. D'abord elle avait changé physiquement devenant une magnifique jeune femme qu'il désirait encore plus, mais elle était devenue plus tendre. La preuve, elle ne l'aurait jamais serré dans ses bras avant et lui comme un idiot, plutôt que d'en profiter pour la serré contre lui, était tombé à la renverse frôlant la mort.


    Citation :
    " Tu es sur que ça va Sanji ? Tu as perdu beaucoup de sang quand même, qu’Est-ce qui t’es arrivé ? Tu veux quelque chose ? "

    Doucement, lui frôlant la main involontairement, il prit le verre de rhum qu'elle lui tendit et le liquidait d'une traite avant de le poser à terre et ayant retrouvé ses esprits, il regardait Nami et lui sourit.

    "Tu es devenue bien plus tendre et douce qu'avant Nami chérie, cela n'est pas pour me déplaire bien au contraire."

    Se mettant sur ses deux pieds, il regardait autours de lui et vue que certain se moquait de lui d'être tombé ainsi parce qu'une femme l'avait prit dans ses bras, mais il les ignorait, les parfait imbéciles n'avaient pas de place dans ce monde, qu'ils soient pirates où non. Voyant que Nami attendait une réponse concernant son comportement il se dit qu'il était temps de lui expliqué plus où moins ce qui lui été arrivé durant ces deux longues années de séparation.

    "Ne t'inquiète pas pour moi, ça va, cette crise est passé. Je suis heureux de te revoir en bonne santé, j'étais très inquiet pour toi, j'espéré que tu ailles bien et que tu ne soit pas en danger, comme je n'étais pas là pour te protéger."

    Il lui fit un tendre sourire qu'il ne réservé qu'à elle. Ce qui venait de lui dire était là pure vérité. Il était mort d'inquiétude pour elle, ne sachant pas sur quelle île elle était tombé et lui qui ne pouvait rien faire si elle était en danger. Cette attente avait était insupportable.

    "En ce qui me concerne, disons que pendant ces deux années de séparation j'ai vécue des choses assez humiliantes, mais je préfère t'en parler lorsque nous seront seul tous les deux. Que dirais-tu te venir faire une promenade avec moi sur la plage, je pourrais tout t'expliquer, enfin si tu veux bien de ma compagnie bien sur."

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: De charmante retrouvailles [PV Nami Chérie]   Lun 29 Nov - 22:50

InvitéInvité
avatar


Le plus dure lorsque Nami se réveilla de la lutte contre Kuma à Shabondy fut la solitude, elle qui avait enfin trouver des amis c'était subitement retrouvé toute seule comme avant. Et pour ne pas arranger les choses, tout autour d'elle était du coton blanc, elle qui était navigatrice se retrouver sur un nuage n'était pas la meilleure des choses qui puisse arriver. Ce qui la rendait le plus triste dans l'histoire c'était le fait qu'elle avait passer peu de temps avec Luffy et les autres, alors qu'elle devait passer deux ans entier loin d'eux à s'entrainer. Elle avait vécu à peine la moitié d'une année avec eux tous qu'elle devait les quitter pour une durée quatre fois supérieur. C'était dure, mais elle le faisait pour eux, de plus elle avait eu de la chance de tomber sur l'île de la météo, c'était une occasion en or d'amélioré ses connaissances.

Sentimentalement parlant, notre jeune femme n'y connaissait rien, elle était habitué à faire semblant de faire du charme pour avoir facilement des pirates, et qui sait peut être plus pour survivre. Elle avait grandit avec les remarques arrogante et parfois lubrique des hommes poissons, alors s'intéresser à des hommes n'était pas sa grande priorité. Pourtant dans l'équipage il y en avait un qui était particulièrement intéresser par elle, mais pour elle c'était un peu comme les hommes poissons, ils s'intéressaient aux femmes parce qu'elles sont belle, elle pensait alors que lui c'était pareille, mais parfois le doute l'envahissait, et si finalement elle avait tord. Non mieux ne fallait pas y penser, c'était peut être encore trop tôt, elle même n'était pas sur de ce qu'elle ressentait pour les membres de l'équipage.

Le destin pourtant avait voulu que se soit lui le premier qu'elle retrouve en deux ans de séparation, un signe peut être, mais la joie était-elle qu'elle n'y prêtait pas attention, le voir était suffisant à ses yeux. Après autant de temps sans se voir, elle était devenue un peu plus calme et plus gentille peut être. Avant elle n'aurait jamais serrer contre ses seins un des membres de l'équipage par joie, peut être sauté en l'air ou un bref câlin amicale histoire de montrer d'exprimé sa joie, mais jamais comme elle venait de le faire maintenant. Mais surtout elle s'était même inquiété pour lui, l'aidant à se remettre de ses émotions et culpabilisant pour l'hémorragie qu'elle lui avait causé.

Une étrange sensation parcourut le corps de Nami, quelque chose la fit frisonner, et cette chose c'était la main de Sanji qui caressait doucement la sienne, elle la regarda sans vraiment comprendre pourquoi cela lui faisait cet effet, c'était étrange, c'était la première fois qu'elle ressentait ça. Pourtant la phrase qu'il sortie ensuite, bien qu'elle n'était pas méchante fit changer le comportement de Nami, car elle lui faisait réalisé qu'elle avait en effet changer, et pour ne pas rougir de gêne, elle donna un bon coup sur la tête et se redressa l'air contrarié, histoire de revenir au bonne vielle habitude, sans prêté attention aux gens qui les regardaient et parler d'eux.

" Je n'ai pas tant changé que ça ! Et puis toi aussi, t'as plus de barbe. "

C'était vrai, la pilosité du bouc de Sanji c'était développer, il avait même prit un peu de moustache, bien sûr pas beaucoup, il était bien loin de la pilosité de Mihawks ou encore Barbe Noir, il se rapprochait plus de Shanks, le rendant un peu plus homme. Ensuite il se remit lui aussi sur pied avant de se remettre à parler et répondre aux questions qu'elle lui avait posé. Ce qu'il avait dit était des plus adorables et ça touchait la navigatrice, mais elle ne devait rien laisser paraitre, elle lui adressa quand même un magnifique sourire pour répondre au sien.

" Maintenant tu n'as plus à d'inquiété pour moi je suis devenue beaucoup plus forte, et puis si vraiment on croire un danger beaucoup trop grand je sais que tu te sacrifiera pour moi. "

Elle disait cela pour plaisanté comme avant, mais elle n'avait pas envie que quelqu'un se blesse pour elle, c'était aussi ça qui l'avait motivé à devenir plus forte durant ses deux ans, car c'est elle aussi qui guidait le groupe vers l'aventure en choisissant le chemin à emprunter. En revanche la deuxième phrase qu'il dit était perturbante, Nami ne s'attendant pas à ce que Sanji dise qu'il ait vécu des choses humiliante durant deux ans, mais elle était quand même curieuse et voulait en savoir plus sur ce qu'il avait bien pu vivre après leur séparation.

" Bien sûr, et puis après on ira rejoindre les autres lorsqu'on aura finit. Alors je te suis. "
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: De charmante retrouvailles [PV Nami Chérie]   Mar 30 Nov - 15:45

InvitéInvité
avatar


    Depuis qu'il était en âge de comprendre, Sanji était devenue non seulement un coureur de jupon, mais aussi un coeur d'artichaut, aimant toutes les femmes, ce qui était un réel handicap pour lui, surtout lorsqu'il devait se battre contre l'une d'elle comme ce fut le cas à Enies Lobby. Sa Nami chérie et sa Robin d'amour ne faisait pas exception à la règle, pourtant une femme l'attiré plus que les autre, Nami! Il ne comptait plus le nombre de fois qu'il lui avait sauvé la vie et cela même si parfois elle était inconsciente comme lors de leur aventure à Thriller Bark, chose qu'elle ignorait d'ailleurs. Même si elle se fichait pas mal de lui, il continuer à se montrer tendre et gentil avec elle répondant à ces moindres désirs tel qu'ils soient. Car même si au début il ne là considéré que comme une simple conquête féminine, avec le temps, les choses avaient bien changé et il avait prit conscience qu'elle était bien plus qu'un simple flirte à ses yeux.

    Lorsqu'il se réveilla seul sur cette île éloigné de tout après le combat acharné contre Kuma, la première chose qu'il fit c'est parcourir l'île Momoiro du royaume Kamabakka, à la recherche des deux jeunes femme, et c'est avec le plus grand regret qu'il s'était aperçu que aucun des membres de l'équipages n'avait atterrit ici avec lui, il était seul. Mais le pire restait à venir, vue qu'il vivra un enfer, devra affronter les maîtres Okama afin d'apprendre des nouvelles recettes chose qui aurait pût être simple pour lui, s'il n'aurait pas dû se travestir en femme, chose humiliante pour lui, mais il n'eu pas vraiment le choix. On ne peut pas dire qu'il soit tomber sur la meilleur île qui soit et espéré que sa Nami chérie ne soit pas tomber sur une île dangereuse.

    Heureusement les deux années arrivaient enfin à leur terme et il pût quitter cette île de fou où malgré un début difficile, avait fini par être accepter au sein du groupe. Il fut heureux de revenir à Shabondy et ne pensait pas retrouver en premier là femme dont il espérait conquérir le coeur un jour. Le destin est parfois bien étrange! Pourtant leur retrouvailles fût quelques peu mouvementé, car vivre deux ans dans la peau d'une femme sans en voir une en vrai et le fait de se retrouver presque entre les seins de la jeune femme fut trop pour Sanji dont le sang ne fit qu'un tour et qui s'échappait par le nez lui faisant frôler de peu la crise cardiaque. Reprenant ses esprits, il fut surprit par la réaction de Nami lors de leur retrouvailles, la douceur avec laquelle elle le soigner et surtout l'inquiétude qu'il lit dans ces yeux marron. Lorsqu'il lui prit doucement la main en prenant le verre de rhum qu'elle lui tendit, il ne remarquait pas combien la jeune femme était gêner. Rapidement sur ses deux pieds, ils se retrouvèrent face à face et sortit à sa phrase. Oh que si elle avait changé, ces cheveux long un peu ondulé et sa poitrine plus volumineuse faisait d'elle une femme ravissante. D'ailleurs, c'est aussi pour cela qu'il avait dû mal à la reconnaître, mais ce changement n'était pas pour lui déplaire bien au contraire. Lui aussi avait changé, il faisait un peu plus homme avec sa moustache et son début de barbe qui avait poussé. Alors qu'elle lui rendit son sourire, il ne savait pas que ce qu'il venait de lui dire l'avait profondément touché. A son tour elle lui expliqua que maintenant il n'avait plus à s'inquiéter, qu'elle était plus forte, mais que dans le pire des cas, il serait toujours là pour ce sacrifier pour elle.


    "Quoi il arrive, je serais toujours là pour te protéger, je ne laisserais jamais personne profitait de ta faiblesse et encore moins te capturer pour te forcer à te marier comme à Thriller Bark"

    Sanji avait fait exprès allusion à cette aventure, car inconsciente, Nami n'avait jamais su que c'était Sanji qui l'avait en réalité sauver des griffes de Absalom. Ce monstre qui avait profiter de la faiblesse de la jeune femme et qu'il l'avait vue nue, ce qui avait rendu Sanji fou de rage. Encore heureux d'ailleurs qu'il n'avait pas abuser d'elle sinon il ne sait pas ce qu'il lui aurait fait!
    Il vit dans le regard de Nami que la suite de sa phrase là perturber un peu et qu'elle se demandé qu'elle chose humiliante il avait subit pendant ces deux longues années. Bien sur normalement c'est une chose qu'on ne préféré partagé avec personne, mais Sanji avait prit cela comme excuse afin de passer un peu de temps avec la jeune femme.

    Ne faisant pas attention à ce que les gens du bar pouvaient dire sur eux, gentleman comme toujours, il paya les consommations et entraînait Nami vers la sortie en mettant sa main dans son dos. Marchant tous deux l'un à côté de l'autre comme un couple d'amoureux, ils se dirigèrent vers la plage et là longèrent tout en restant silencieux. Sanji voulait profiter de la compagnie de la jeune femme avant de lui dire quoi que se soit et espéré qu'elle ne le repousse pas. S'arrêtant sans rien dire, il se tourna face à elle, lui prit la main et l'attira contre lui, ne lui laissant pas le temps de dire où faire quoi que se soit et enfouit sa tête dans son cou là serrant contre lui, posant ses mains sur son dos nu.


    "Tu m'as tellement manqué tu sais Nami, j'avais peur de ne plus jamais te revoir."

    Jamais Sanji ne s'était montré si tendre avec elle. Durant ces deux années de séparation, il avait prit réellement conscience combien elle comptait pour lui. Malgré la peur de ne jamais là revoir, cette séparation lui avait été bénéfique, car au moins il avait comprit une chose importante. Il ne pût s'empêcher de frissonner en sentant le souffle chaud de la jeune femme dans son cou.
    Quelques courtes minutes plus tard, c'est avec un tendre sourire qu'il se sépara d'elle et lui caressa doucement la joue du revers de la main, puis à regret s'écartait d'elle, s'asseyant dans le sable fin prêt à raconter sa mésaventure.


    "Après le combat contre Kuma, je me suis réveillé et j'ai pût constaté que j'étais seul sur une île. J'étais loin de me douter que cette île serait un véritable enfer pour moi, car cette île en question est l'île Momoiro du royaume Kamabakka pour être plus exacte, il s'agit de l'île des travestis. Alors que je vous cherchez, je me suis fait poursuivis par les habitants qui voulaient me faire porté une robe et ils ont réussit, ce qui était humiliant pour moi, surtout que j'ai dû la porté durant ces deux années. J'ai fini par rencontré Ivankov que j'ai provoqué en duel afin d'obtenir un bateau pour vous rejoindre mais ..."

    Marquant une pause, Sanji regardait l'horizon

    "J'ai perdu, cet Ivankov m'a littéralement écrasé, je n'en revenait pas. Après avoir eu le message de Luffy, j'ai demandé à Ivankov de m'apprendre les secrets de la cuisine locale dite l'action cuisine. Il a accepter, mais à une condition que je réussisse le défi des chefs locaux. Je me devais battre les quatre vingt dix-neuf chefs qui détenait chacun d'entre eux une recette. Chose qui paraît facile, sauf qu'en plus de ça, j'étais poursuivis par les travelos qui voulaient me faire mettre leur plus belle robe. J'ai bien entendu accepter cette épreuve en me disant que cela me rendrait plus fort, chose qui est arrivé."

    Il regarda Nami lui souriant tendrement

    "Tu comprend maintenant ma réaction au bar, durant ces deux années, je n'ai pas vu, ni parlé avec aucunes femmes! Ta réaction m'a surprit en plus, tu ne m'as pas habitué à cela."

    Il lui fit un clin d'oeil complice puis attendit de voir sa réaction concernant son geste de tous à l'heure et sur ce qui lui avait raconté. Bien entendu, il avait dans l'idée de lui déclaré ouvertement ce qu'il ressentait pour elle, mais ne voulait surtout pas précipiter les choses et ne voulait surtout pas perdre ce qu'il y avait toujours eu entre eux.

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: De charmante retrouvailles [PV Nami Chérie]   Mar 30 Nov - 22:47

InvitéInvité
avatar



Depuis qu’elle est toute petite, Nami savait s’y prendre avec les hommes, ce qui était compréhensible car elle s’inspirait beaucoup du comportement de Bellmer, bien sûr au début quand elle était petite et qu’elle disait qu’elle rembourserait en nature n’avait pas le même impacte que lors qu’elle le disait maintenant. Mais grâce à tout ce qu’elle avait apprit de Bellmer, elle avait réussit à survivre huit ans sous la direction des hommes poissons à Arlong Park, car plus elle grandissait et plus elle intéressait Arlong. Elle avait justement joué dessus pour tenter de profiter d’un peu plus de liberté, le plus dure lorsqu’elle se servait de ses charmes était de ne pas en faire trop, car les hommes sont parfois imprévisible lorsqu’on les titille trop au niveau de leur instinct primaire, nombre de fois où ses voles sur les bateaux pirates ont faillis mal tourner pour elle.

Ce temps était désormais révolu, si elle avait besoin d’user de ses charmes c’était maintenant uniquement pour avoir des réductions sur les achats pour elle ou l’équipage, ou encore demander des petits services. Avec Sanji elle n’avait même pas besoin de faire quoi que se soit pour qu’il fasse ses quatre volonté, ça la changeait bien, tout comme les autres membres de l’équipages dont la plupart n’avait rien à faire des charmes féminins, et si elle utilisait les siens sur eux c’était plus pour s’amuser. Sur le bateau elle pouvait être elle-même sans faire semblant, c’était aussi reposant que lorsqu’elle rentrait chez elle voir sa sœur après une dure journée de travail pour Arlong.

Durant ses deux ans, la seul chose qui lui manquait autant que son équipage était sa sœur et son village. Nojiko lui manquait terriblement, et chaque jour elle regardait le bracelet qu’elle lui avait offert pour se sentir mieux. À cause de la rumeur sur la mort de l’équipage du chapeau de paille, elle écrivit une lettre à sa sœur pour lui expliquer la situation et qu’elle sache qu’elle allait bien et qu’elle n’était pas morte, Nojiko n’avait pas besoin de s’inquiété d’avantage pour sa sœur. Elle avait envie de la revoir, au moins dans deux ans elle savait qu’elle retrouverait ses compagnons, mais sa sœur, elle ne savait pas quand elle pourrait enfin la revoir et la serrer dans ses bras, c’était insupportable.

À l’heure actuel, dans le bar de Shabondy, les deux maintenant debout et face à face, beaucoup plus grands et matures qu’il y a deux ans où ils n’étaient encore que des enfants. Elle le regarda, plongeant son regard dans le sien tout en écoutant ce qu’il disait. Il était adorable et elle n’avait jamais eu de doute sur le faite qu’il la protégerait quoi qu’il arrive, par contre lui rappeler les événement du Thriller Bark était déjà plus dure. Elle se revoyait vue toute nue, et surtout forcé à être mariée, sans savoir que Sanji l’avait porté dans ses bras quand elle était vêtue d’une si jolie robe blanche de mariée qui lui allait comme un gant. C’était peut être un avant gout du destin, mais elle se sentait un peu faible en s’en rappelant, elle c’était fait avoir.

" Merci Sanji, mais Thriller Bark n’est pas le meilleur souvenir que j’ai … . "

Nami sortit accompagné par Sanji qui avait poser sa main sur son dos, ce qui ne la dérangea en rien, ce n’était pas la première fois qu’il posa la main sur elle tendrement et puis elle ne le détestait pas, et se laissa faire. L’odeur de la mer se faisait de plus en plus forte au fur et à mesure qu’ils se rapprochaient de la plage, c’était agréable de se promener comme ça sur la plage avec quelqu’un qu’elle aimait bien et qu’elle n’avait pas vue depuis longtemps. Mais quelque chose d’étrange arriva, Sanji s’arrêta brusquement, lui prenant la main, et à peine avait elle commencé à prononcé son nom pour lui demander ce qu’il se passait qu’elle se retrouver coller à lui, sentant ses mains sur son dos. Ses yeux étaient grands ouverts, totalement surprise, elle ne savait pas du tout comment réagir et elle était trop surprise d’ailleurs pour réagir, ce qu’il l’a surprit le plus, c’était qu’elle n’avait pas plus envie que ça de se décoller, c’était même plutôt agréable d’être contre lui, elle ne savait même pas quoi lui répondre. Elle avait une envie de le serrer elle aussi, mais ne sachant pas pourquoi, ça l’effraya un peu, elle n’avait jamais ressentit ça, elle se laissa caresser la joue lorsqu’il se décolla d’elle, mais elle était encore sous le choque, et ne savait plus quoi faire. Elle le regarda s’assoir, et lorsqu’il commença à raconter ses aventures elle reprit peu à peu ses esprits, s’asseyant alors à côté de lui.

Plus il parlait et plus elle n’en revenait pas, de toutes les îles de Grand Line il était surement tomber sur la seule qu’il n’aurait jamais du, lui qui aimait les femmes être sur une île où il n’y avait que des travestit comme Bon Clay, elle avait de la peine pour lui. Le pire c’est qu’il dut aussi s’habiller en fille, le pauvre ça avait du être dur pour lui, de son côté elle n’avait pas eu trop à se plaindre, mais si en échange il était devenu plus fort, c’était peut être une bonne chose, surtout que pour lui en tant que cuisinier tomber sur une île où il pouvait apprendre des recettes c’était bénéfique, mais avec beaucoup d’inconvénient. Elle le regarda tendrement imaginant à quel point ça avait du être dur pour lui et lui sourit, elle rigola légèrement lorsqu’elle imagina Sanji en robe et maquillé, car elle n’avait pas pu s’en empêcher, c’était si tentant.

" Mon pauvre Sanji ça a du être dur pour toi, heureusement c’est finit maintenant et on va tous se retrouver, et tu pourra nous faire profiter de tes plats durement acquis.. "

En revanche la dernière phrase qu’il lui dit la gêna encore plus, car elle revit le comportement qu’elle avait eu envers lui, c’est vrai qu’elle n’avait jamais agit ainsi avant et qu’elle avait fait fort. Surtout que même sans connaitre se qu’il avait vécu en deux ans, elle connaissait le comportement qu’il avait pour les femmes, et là le coller aussi prêt de sa poitrine, c’était presque un pousse au crime en y repensant. Elle détourna alors la tête pour lui répondre, n’osant plus trop le regarder en face, malgré qu’il lui adressait un jolie sourire.

" La prochaine fois il n’y aura pas de débordement d’émotion si ça peut te rassurer.. "

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: De charmante retrouvailles [PV Nami Chérie]   Mer 1 Déc - 10:31

InvitéInvité
avatar


    Sanji connaissait un peu l'histoire que Nami avait vécue dans sa jeunesse. Tout n'avait pas été tout rose pour elle non plus. La mort de Belmer, sa mère adoptive avait été une terrible épreuve pour elle, sans compter après qu'elle avait été presque une esclave pour le compte d'Arlong, cet homme poisson qui ne mérité pas d'avoir un ange à ces côtés. Tout cela leur avait été raconté à lui, Zoro et Luffy par Nojiko, la demi-soeur de Nami, jeune femme très mignonne au passage que Sanji n'avait pût s'empêcher de draguer comme à son habitude, mais elle l'avait rapidement rappelé à l'ordre. Néanmoins, Sanji était loin de se douter de ce que faisait Nami pour arriver à ces fins, lorsqu'elle tenter de sauver Kokoyashi. Heureusement, ils avaient unis leur force et avaient fini par tuer cet Arlong, délivrant ainsi Nami à tout jamais et pour le plus grand bonheur de Sanji, elle avait rejoint l'équipage de Luffy en tant que navigatrice et elle n'avait pas besoin d'user de son charme pour que Sanji fasse tout ce qu'elle désirait et rien ne changera à cela.

    Deux ans de séparation avait été une épreuve pour eux tous, mais cela leur avait permis de devenir plus fort encore qu'auparavant. Par le plus grand des hasard, ce fut sa Nami chérie qu'il retrouva dans ce bar de Shabondy. N'ayant pas l'habitude, il ne résista pas à l'accueil chaleureux qu'elle lui fit subir. Se faisant face à présent, tous deux avait bien changé aussi bien au point de vue physique qu'au point de vue morale, lui âgé de vingt-un an et elle de vingt ans, tous deux avait beaucoup muris. Sans le vouloir, Sanji lui rappela un souvenir douloureux, celui de Thriller Bark, qui n'était pas le meilleur, vue qu'après l'avoir vue nue, Absalom avait voulue faire d'elle sa femme, ce que Sanji n'avait pas accepter et l'avait sauvé in-extremis.


    "Pardonne moi, je ne voulais pas ta rappeler de mauvais souvenir. Néanmoins, tu étais ravissante en robe de marié."

    Il lui fit un petit clin d'oeil complice et après avoir payé l'aubergiste, d'une main dans le dos de la jeune femme, il là conduit jusqu'à la sortie afin de rejoindre là plage. L'odeur de la mer devenant de plus en plus forte au fur et à mesure qu'ils se rapprochaient et le vent se faisait également sentir, sans oublié le cri des mouettes qui volaient près du port étant donné que les pêcheur s'y trouvaient avec leur pèche. Marchant aux côtés de la jeune femme, Sanji restait silencieux profitant simplement de sa présence, il était tout simplement heureux de l'avoir revue en premier, cela lui permettait de passer un moment d'intimité avec la jeune femme. Ayant envie de lui rendre son étreinte de tout à l'heure, il s'arrêta brusquement, lui fit face en lui prenant la main et avant qu'elle n'eu le temps de dire son prénom, il l'avait collé à lui, resserrant son étreinte en posant ses mains sur son dos nu en lui murmurant qu'elle lui avait manqué, chose qui était vrai. Des deux femmes que comptait l'équipage du chapeau de paille, c'était Nami qui lui avait le plus manqué. Il savait que son geste surprenait la jeune femme, mais contre toute attente, elle ne le repoussa pas ce qui lui fit plaisir. S'écartant d'elle afin de ne pas trop abuser de cet instant de bonheur, il lit une certaine surprise dans ces magnifiques yeux. D'un tendre sourire, il lui caressa sa joue du revers de la main et s'assit sur le sable fin, racontant ses deux années passé.

    Oui, il n'avait pas eu de chance, car il était tombé sur la pire des îles de Grande Line. Pour un homme comme lui aimant toute les femmes, cela avait été dure pour lui de se travestir, mais cela lui avait été bénéfique, car non seulement il était devenu plus fort, mais aussi il était devenu extrêmement rapide comparer à un homme poisson. Rien d'étonnant à cela, vue qu'il avait tellement couru pour échapper à ces fous furieux. Mais le plus important, c'est qu'il était encore meilleur cuisinier qu'avant, vue qu'il avait apprit les recettes locales. Ayant fini son monologue, il vit Nami rire légèrement, elle devait certainement s'imaginé, le voyant en robe et maquillé, c'était vraiment humiliant, qu'il baissa la tête regarda le sable fin. Mais elle avait raison, tout cela était terminé à présent, ils allaient tous se retrouvé et lui leur ferait part de ses acquis si durement payé.


    "C'est surtout ton opinion qui compte pour moi, car je sais que si quelqu'un apprécie réellement ma cuisine, c'est toi ma Nami chérie et aussi Robin, les autres se goinfre, rien de plus."

    Sanji avait appelé Robin par son prénom, sans rien ajouté à la suite, alors que d'habitude il l'appelait Robin d'amour où Robin de mon coeur, là rien, juste Robin. Il savait que cela n'était pas passé inaperçu aux oreilles de Nami et il l'avait fait exprès, vue que deux ans passé loin d'elle l'avait fait réfléchir. A quoi bon courir après toutes les femmes lorsque l'on a une déesse sous ses yeux?
    Sanji avait prit une grande décision, celle de faire savoir à la jeune que elle seule compter à ses yeux et personne d'autre. Même si c'était dans son caractère, il avait décidé de ne plus sauter sur toute les femmes qui lui passé sous le nez.

    La dernière phrase qui lui dit concernant sa réaction au bar, gêné Nami sans qu'il ne s'en aperçoive vraiment. Bien sur d'une certaine manière, il savait qu'elle devait s'en vouloir un peu de lui avoir collé sa tête presque prés de sa poitrine, surtout que déjà en tant normal c'était le genre de geste qui le rendez fou, mais là, deux ans sans voir une femme il n'avait pas résisté. De son côté, se fut la phrase que dit Nami qui le surprit, surtout qu'elle avait détourné le regard pour le lui dire. Qu'entendez t'elle par là, il devait savoir!
    Alors doucement, il posa sa main sur la sienne, entrelaçant ses doigts aux siens et lorsqu'elle tourna la tête de surprise, de sa main libre, il lui caressant la joue du revers de la main, la regardant intensément. Il avait terriblement envie de l'embrasser, chose qu'il aurait fait s'il aurait été plus intime, mais ne voulait surtout pas la brusquer. Alors libérant sa main, il se leva, s'approchant de la mer et fermait les yeux laissant le vente fouettait sur son visage.


    "Tu sais Nami chérie, tu n'as pas à t'en vouloir pour ce débordement d'émotion tous à l'heure dans le bar. Sache que j'ai été ravi de ta réaction et puis, tu ne pouvais pas savoir ce qu'il m'était arrivé pendant ces deux dernières années."

    l se retourna pour lui faire face et lui sourit comme à son habitude. S'approchant d'elle, il lui tendit sa main afin de l'aider à se relever, même si elle n'avait pas besoin d'aide.

    "Dis moi, que dirais-tu de continuer à longer là plage jusqu'à la falaise, peux être de là bas verrait-on le Sunny, car je ne sais pas toi, mais moi, je ne me souviens plus trop où il était amarré il y a deux ans."

    Sans lui dire ouvertement, il voulait retarder les retrouvailles avec les autres membres de l'équipage, pas qu'il n'avait pas envie de les retrouver, non, c'était ses amis et il les appréciait. Seulement il voulait encore passer un peu de temps seul en compagnie de Nami, car il savait qu'une fois sur le Sunny tous réunis, leur moment d'intimité ne serait plus pareil, sauf peux être le soir où lui où elle serait de garde.

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: De charmante retrouvailles [PV Nami Chérie]   Ven 3 Déc - 0:38

InvitéInvité
avatar


Arlong, cet homme poisson dont le nom évoquait à Nami plein de souvenir mais également plein de sentiment désormais mitigés. Si avant elle le détestait et avait tenté de le tuer, maintenant elle ne savait plus vraiment quoi pensé depuis les événement avec Octo et les dragons célestes. Finalement ce n’était qu’un cercle vicieux portant le nom de vengeance, il avait été esclave des hommes alors il avait voulu faire des hommes ses esclaves, d’un côté cela pouvait se comprendre. Par contre jamais elle ne pourrait lui pardonner pour ce qu’il avait fait, mais maintenant si elle le revoyait elle ne tenterait plus de le tuer, et puis il avait suffisamment prit contre Luffy. Nami redoutait le jour où leur chemin se recroiserait de nouveau, ça l’effrayait un peu, elle était anxieuse à l’idée de se rendre sur l’île des hommes poissons, peut être qu’elle le trouverait là bas. Elle savait pourtant que tout l’équipage était là et qu’elle pouvait compter sur eux, mais même avec ça elle n’était pas à l’aise.

Mais grâce aux membres de l’équipage elle pouvait aujourd’hui être là, dans se bar à serrer Sanji contre elle, à sourire et continuer à rêver d’aventure. Elle ne pourrait jamais oublier ce moment où Luffy lui avait confié son chapeau de paille qui était pourtant son trésor, et qu’il avait frapper Arlong par ce qu’il l’avait fait pleurer. Qu’Est-ce qu’elle serait sans eux, même si elle ne disait rien et qu’elle ne le montrait pas les membres de l’équipage étaient devenus aussi important pour elle que sa demi-sœur Nojiko.

" Sauf qu’il n’était vraiment pas mon type d‘homme, et puis on est pas prêt de me revoir dans une telle robe … Enfin heureusement que vous étiez là … "

Ha thriller Bark, cette aventure aurait pu prendre une tournure très déplaisante pour Nami si Sanji et les autres n’auraient rien fait. Se retrouver toute nue collé contre un mur par un homme invisible, il y avait plus agréable comme situation. Décidément beaucoup de gens l’avaient vue nue comme un ver, car à ce moment où Absalom l’avait plaqué contre le mur, Ussop et Chopper avaient pu profité du spectacle, sans compter à Alabasta où en échange de 100.000 Berry elle avait laisser tomber sa serviette devant le père de Vivi, Igaram, Ussop, Chopper, Luffy, Sanji et même le chameau, seul Zoro n’avait pas regardé, et ils avaient tous saigné du nez, même Luffy ! Bien que c’était assez suspect que le père de la princesse réagisse d’une tel façon. Mais à Thriller Bark elle n’avait pas du tout aimait ce sentiment de faiblesse, presque soumise, elle aurait pu prendre tellement cher, elle avait vraiment eu peur.

Durant ses deux ans, comparé à ce qu’avait vécu Sanji, elle n’avait pas trop à se plaindre de son sort. Elle était devenue incontournable sur la météo et la navigation et en plus elle avait pu faire des maps des îles où elle s’était entrainée. Même si ses entrainement étaient durs, en imaginant ce que lui avait subi, elle n’avait rien eu. Maintenant il fallait aussi savoir ce que les autres avaient vécu, celui qui s’en sortait apparemment le mieux était Brook puisqu’il donnait des concerts et qu’il était devenu une superstar, la belle pour lui qui était musicien. Il fallait espérer que les autres membres aient eu autant de chance que lui et non pas le même sort que Sanji.

Se retrouver seule avec Sanji n’était pas déplaisant, elle appréciait même, ce genre de moment était tout à fait rare, elle pouvait le voir sous un autre angle, et ce nouveau Sanji l’intriguait. Il lui parlait de ce qu’il avait vécu en toute sincérité, sans cacher les passages embarrassant, ni faire d’éloge de ses prouesse, en plus tout ce qui l’inquiété c’était de savoir si elle et Robin allaient bien. Mais son aventure avait du vraiment le perturber au point de lui faire baisser la tête, faut dire qu’elle avait rigolé ce qui avait du le peiner un peu, mais elle n’avait pas pu résister, les robes lui allaient si bien. Ce qui l’intrigua en revanche le plus était le faite qu’il ne dise que Robin, d’habitude il y avait toujours un mot affectif derrière mais pas là, alors qu’il avait bien prononcé Nami chérie.

" C’est normal d’apprécier de la bonne cuisine, et j’ai hâte de gouter tes nouveaux plats. "

C’était sincère, Nami avait toujours adoré la cuisine que faisait Sanji, mais là elle essayait de comprendre pourquoi elle et pas Robin avait eu le droit à un rajout affectif. Elle hésitait sur le faite que se soit parce qu’elle elle était là et non Robin ou autre chose qu’elle arrivait pas à trouver. Elle sortit de ses questions par une douce sensations de chaleur et de caresse qui parcourrait sa main, jusqu’à ce qu’elle réalise que c’était la main de Sanji qui était sur la sienne, entrelaçant ses doigts avec les siens. Il avait du en vivre des choses durant deux ans pour devenir aussi tendre, elle se sentait toute étrange, et un sentiment inconnu traversa tout son corps, lorsqu’il lui caressa la joue. Elle n’osait même pas parler, juste profiter du moment. Elle le regarda se lever sans pour autant réagir, totalement perturbé par ce qui se passait, ne comprenant rien à ce qu’elle ressentait. Quand bien même il était ravit de sa réaction au bar comme il le disait, elle, avec le recule se sentait de plus en plus gêné de lui avait collé la tête si prêt de son corps. Elle se remémorait toutes les scènes de contact physique avec Sanji, ça la travaillait tellement qu’elle ne fit pas attention tout de suite à la main que Sanji lui tendait, tout comme elle ne remarqua pas les battements de son cœur qui s’affolait à ses souvenir. Après quelque seconde elle sortit enfin de ses pensés et vit la main qu’il lui tendait juste devant ses yeux, d’instinct elle la prit pour se redresser sans même ce dire qu’elle pouvait le faire toute seule.

Et sans se rendre compte du stratagème que Sanji faisait pour rester un peu plus longtemps seul avec elle, Nami lui répondit. De toute façon, actuellement elle était trop chamboulée émotionnellement pour réalisé quoique se soit, c’était des sensations nouvelles qui naissaient en elle.

" Bien sûr, ça nous fera en plus profiter un peu de l’île avant de partir pour celle des hommes poissons. Pour le Sunny ne t’en fait pas je me souviens de son emplacement. "
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: De charmante retrouvailles [PV Nami Chérie]   Mar 7 Déc - 20:01

InvitéInvité
avatar


    Pour Sanji aussi, l'épisode d'Arlong avait été une sacrée aventure! Pour Sauver Nami des griffes de ce monstre, l'équipage au grand complet composé de Luffy, Zoro, Ussop et lui même avait tout fait pour sauvé la jeune femme qui avait été l'esclave de ce monstre pendant des années, la forçant à faire des choses horribles. Sanji se souviendra toujours des paroles que Luffy a dit à Nami après avoir vaincu Arlong: "Nami, c'est terminé, tu es ma partenaire à présent."
    Luffy savait ce qu'il voulait, qui il voulait dans son équipage et était décidé à aller jusqu'au bout pour obtenir ce qu'il voulait. D'ailleurs, Sanji se rappeler combien il avait insisté pour que lui aussi fasse partit de son équipage, chose qu'il avait refusé au début, puis suite à un stratagème de Zeff et des autres cuisiniers du Baraties, il avait fini par accepter.
    Le plus dure à convaincre avait été Franky, mais heureusement que la Franky Family y avait mit du siens en lui volant son slip, le faisant courir dans toute la ville de Water Seven afin qu'il se décide. D'ailleurs, Chopper lui apprendra plus tard, que Robin elle aussi y avait mit du sien en faisant une chose qu'il avait préféré ne pas voir.

    A Thriller Bark aussi, l'aventure avait été traumatisante, en particulier pour sa Nami chérie qui avait été vue toute nue par Absalom, qui grâce à son fruit de l'invisibilité l'avait empêché de se débattre en posant ces salles pattes sur ces bras pour empêcher toute fuite. Heureusement, Ussop et Chopper était arrivé avant que le pire ne se produise, mais c'était eux aussi rincé l'oeil devant la nudité de Nami. Fou de rage, Sanji avait donné une bonne raclé à Absalom qui avait osé profité de la faiblesse de la jeune femme, vengeant ainsi son honneur. Sanji aussi avait vue nue là jeune femme, il y a bien longtemps de cela, à Alabasta. Contre 100 000 Berrys, elle s'était dévoilé devant tout le monde même devant le père de Vivi qui avait lui aussi aigné du nez tout comme Sanji mais cela n'était qu'un vague souvenir pour le jeune homme. Pourtant, il aurait bien aimé être à la place de Ussop et Chopper et venir en aide à la jeune femme, mais été occupé ailleurs. Une fois de plus, il l'avait sauvé, lui évitant le pire, mais inconsciente, elle ne s'était rendue compte de rien.
    Quelques jours avant leur séparation, Sanji qui été de garde, avait vue Zoro prendre la direction de la réserve pour boire du rhum et c'est à ce moment là qu'ils avaient tout deux eu une discussion concernant la jeune femme. Même s'ils étaient rivaux, Sanji avait été surprit que Zoro lui parle si ouvertement concernant sa relation avec toute les femmes et sur le fait que Nami n'était probablement pas indifférente aux petits soins de Sanji. Zoro lui avait d'ailleurs conseillé d'arrêter de sauté sur tout ce qui bouge et de ce comporter en homme en vrai en disant à Nami ce qu'il ressentait réellement pour elle! Sanji lui avait dit d'aller ce faire voir avec ces conseils et qu'il n'avait pas à lui faire là morale, mais après y avoir réfléchis, il s'était dit que cette tête de cactus n'avait pas tord. Malheureusement, il n'eu pas le temps de faire part de ses sentiments à Nami, vue qu'ils furent séparé pendant deux longues années.
    Ce qu'il l'avait inquiété le plus durant ces deux années de séparation, c'était de savoir si sa Nami chérie et Robin allaient bien, car il n'avait aucune nouvelle et était très inquiet pour les deux jeunes femmes, peux être plus pour Nami, car même si elle savait se débrouillé avec son climat tact, elle ne pouvait rien faire contre des types comme Kuma où Aokiji.

    Deux années s'étaient à présent écoulé et malgré que Sanji avait été humilié de se travestir en femme, cela lui avait été bénéfique, car non seulement il était devenu bien plus rapide qu'avant contrairement aux hommes poissions, même au niveau cuisine, il s'était encore amélioré. Quel fut sa joie de retrouvé la jeune femme là première, qui après des retrouvailles joyeux et mouvementées, été partit se promener sur la plage comme un couple d'amoureux, chose qu'ils n'étaient pas. Il fut d'ailleurs heureux de revoir la jeune femme en bonne santé, elle avait eu plus de chance que lui et avait dû tombé sur une île agréable. Celui qui s'en était sortit le mieux, c'était Brook qui été devenu une superstar durant ces deux ans, mais qu'en était-il des autres? Seul leur retrouvailles leur diront.


    "Je te ferais gouter mes nouveaux petits plats, avec une touche supplémentaire spécialement pour toi ma Nami chérie!"

    Il lui fit un clin d'oeil complice et repensant à une certaine chose! Sanji n'avait pas oublié sa conversation qu'il avait eu avec Zoro il y a deux ans de cela et était en train de montrer à Nami son affection pour elle. Avant, il ne l'aurait jamais serré dans ses bras sous peine de recevoir un coup de poing de là part de la jeune femme, mais aujourd'hui c'était différent, elle ne l'avait même pas repoussé, ce qui avait surprit le jeune homme. Puis sans aucune gène, il lui avait raconté son aventure ce qui avait fait rire là jeune femme, le blessant un peu dans sa fierté d'homme, mais cela fut vite oublié. Nami quand à elle, était gêné d'avoir montrer ces émotions au bar et détournait le regard, mais Sanji voulait continuer à voir son joli visage et posa sa main sur la sienne, entrelaçant ses doigts au sien puis lui caressant tendrement là joue se doutant que l'esprit et le coeur de Nami était troublé par ses gestes si tendre à son égard, surtout que lorsqu'il avait parlé de Robin, il n'avait pas ajouter un rajout affectif comme il le faisait si souvent.

    Lui tendant la main, il lui sourit lorsqu'elle lui prit, refermant ses doigts sur les siens et l'aida à se relevé tout en lui souriant. Il lui proposait de longer la plage jusqu'à la falaise afin de profiter un peu de l'île, mais c'était surtout parce qu'il voulait rester encore seule avec elle. Qui sait, trouverait-il le courage de lui avouer enfin ce qu'il ressentait pour elle!
    Il ne fallait pas croire qu'il avait mit au point un stratagème pour ne pas revoir ses amis, non il avait envie de les revoir tous, mais voulait aussi profité de ces moments d'intimité passé avec la jeune femme, moment si rare.


    "Oui, profiter de cet endroit paradisiaque nous fera le plus grand bien avant de partir pour l'île des hommes poissons. Pour l'emplacement du Sunny, je te fais confiance."

    Sanji savait que faire allusion à leur prochaine destination ne devait pas rappeler de bon souvenirs à la jeune femme, surtout qu'elle avait été l'esclave d'un homme poisson, Arlong, un homme requin pendant des années et qui était responsable de la peine de la jeune femme. Mais s'il devait recroiser sa route, Nami pouvait compter sur lui et sur les autres membres de l'équipage pour la protéger, car cet Arlong voudrait très certainement se venger de Nami et Luffy. Gardant sa main dans la sienne et Sanji regarda la jeune femme.

    "Nami chérie, je sais que l'île des hommes poissons n'est pas une destination qui te rend heureuse et qui te rappelle des mauvais souvenirs, mais si Arlong essaye de se venger de toi, rassure toi, je serais là pour te protéger et tu peux compter aussi sur Luffy et les autres."

    Lui souriant tendrement, il finit par lâcher sa main et se mit à marcher, prenant la direction de la dite falaise, suivis de près par Nami. Quelques minutes plus tard, Sanji vit au loin trois sublimes créatures s'amusait dans l'eau.

    * Plutôt mignonne les demoiselles, mais pas autant que ma Nami chérie*

    Voilà ce que pensait Sanji, deux ans auparavant, il se serait ruée vers elle en courant, des coeurs à la place des yeux, mais là il ne voulait pas faire échoué tout ce qu'il avait fait pour montrer son affection envers Nami. D'ailleurs en parlant de là jeune femme, Sanji se douter un peu qu'elle devait être surprise de la manière dont il agissait, car même s'il avait toujours étant galant avec elle, là il se montrer particulièrement tendre et cela était inhabituel de sa part. Il décida de poursuivre son chemin en ignorant ces demoiselles, ne voulant être présent que pour sa Nami chérie.

    Au bout d'un moment, Sanji s'arrêtait de nouveau et fixait l'horizon, les yeux fermés, laissant le vent frais et marin fouetter sur son visage et danser dans sa chevelure blonde. Il finit par rouvrir les yeux et se tournait de nouveau vers Nami qui le regarder, surprise et comme perdue dans ces pensées. Il lui sourit et fixa de nouveau l'horizon.


    "Dis moi Nami chérie, que comptes-tu faire une fois que Luffy sera devenu le Roi des Pirates, car tu sais sans doute comme moi qu'il y arrivera! Moi comme tu sais, je rêve de découvrir le légendaire mer de All-Blue, afin d'y pêcher les poissons qui s'y trouve et de les transformer en mets délicieux. Mais après avoir naviguer les différentes mers du monde ainsi que sur les îles Celestes, je pense que chacun d'entre nous aura envie de rentré chez soi afin de reprendre sa vie d'avant et la mienne sera de reprendre les rennes du Baraties vue que je suis le successeur de ce vieux schnock de Zeff. Le monde entier se déplacera pour venir gouter les mets soigneusement préparé à partir des poissons de cette mer légendaire. Je me vois bien dans dix où vingt ans en tant que directeur du Baratie, marié avec la femme que j'aime et pourquoi pas avec notre enfant si elle le désire."

    En disant cela, il là regarder intensément, essayant de lui faire passer un message, mais rien ne lui disait qu'elle comprendrait ce qu'il voulait lui dire. Alors il lui sourit ne voulant pas là mettre mal à l'aise.

    "Et toi Nami chérie, retourneras-tu à Kokoyashi, où continueras-tu de naviguer?"

    Voyant qu'elle était un peu surprise par sa question et par ce qu'il venait d'affirmer qu'il envisageait de quitterait l'équipage une fois que Luffy sera devenu le Roi des Pirates, il lui sourit de nouveau et s'approcha d'elle tout souriant.

    "Je pense que ce n'est pas l'heure de parler d'une séparation prochaine ma Nami chérie, surtout que l'on vient juste de se retrouver après deux longues années de séparation. Oubli ce que je viens de dire et continuons notre promenade si tu veux bien."
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: De charmante retrouvailles [PV Nami Chérie]   Mar 7 Déc - 23:55

InvitéInvité
avatar



Durant ses deux années de séparation, la navigatrice c'était souvenu comment les membres de l'équipage du chapeau de paille avait rejoint l'aventure, bon sauf Zoro car il en faisait déjà partie lorsqu'elle y rentra. Officiellement cinquième membre de l'équipage de Luffy, elle était quand même la troisième membre si on classe par ordre d'arrivé. En même temps qu'Ussop ait rejoint l'équipage ils avaient aussi gagné leur premier bateau, le Vogue Merry, elle l'aimait bien ce bateau, il était beau et fait avec amour par quelqu'un qui ne put jamais en profiter et qui ne pourra plus jamais a présent qu'il est détruit. La mort du Vogue Merry, si toute façon on peut dire d'un bateau qu'il meurt, cela avait été une dure épreuve, tout ce qu'il avait vécu avec ce cher bateau, certes ils n'avaient passé que quelque mois avec, mais les liens qu'ils avaient tissés avaient suffit à lui donner une âme. Ensuite fut le tour de se cher Sanji, elle avait bien crut à un moment qu'il ne les rejoindrait pas et continuerait sa vie de cuisinier sur le Baratie. Le suivant à les rejoindre fut le petit reine Tony Tony Chopper, le pauvre avait manqué de se faire manger par deux des membres de l'équipage. L'arrivé la plus étrange fut Nico Robin, elle avait été leur ennemie la veille et le lendemain elle demanda à les rejoindre, et finalement cela en fallait le coup, et pas seulement pour les trésors qu'elle offrit à Nami. La plus douloureuse rencontre fut pour Franky, enfin la douleur fut pour lui, montrer son paquet à tout le monde n'était pas une bonne chose, enfin les yeux des filles purent en profiter, avant qu'il n'en souffre bien entendu. Le dernier membre est Brook, le musicien de la bande, aussi loin qu'elle s'en souvienne, Luffy avait toujours voulu un musicien, et finalement c'était le dernier a être arrivé.

Nami n'avait absolument pas honte de montrer son corps nue, enfin, lorsque Bon Clay avait prit son corps et s'était déshabiller devant tout le monde cela l'avait quand même gênée, mais sinon non. Elle portait même des tenues très sexy alors qu'elle savait parfaitement que se genre de tenue ne déplairait pas à Sanji, peut être qu'intérieurement elle en portait des aussi sexy pour attirer son attention. Peut être qu'elle aurait réagit différemment si à Thriller Bark c'était Sanji et non Ussop et Chopper qui était venue la sauver lorsqu'elle se trouvait nue coller à un mur, mais ça personne ne peut le savoir maintenant. Elle aimerait bien néanmoins se souvenir de tout ce qui c'était passé se jour là, elle avait l'impression de manquer des choses importantes qui étaient arrivées.

" Une touche juste pour moi ? Je demande à goûter. "

La navigatrice était loin de penser qu'un jour l'impensable arriva, une discussion entre Sanji et Zoro, et faut croire qu'ils avaient réussit, peut être parce qu'elle était le sujet de conversation et que Zoro était si détacher de la gente féminine qu'en parler ne lui faisait absolument rien et donc il pouvait donner un avis objectif, enfin normalement, au comportement de Sanji. Si on lui avait dit qu'une discussion avec Zoro aurait aider le blond à réalisé son comportement, elle n'y aurait jamais cru, enfaite le sabreur de l'équipage devrait être psychiatre, quoique, non il était même pas capable de retrouver son propre chemin alors expliquer la vie à des gens, bien que ça pourrait être une idée à développer. Tout ça pour dire que finalement la cause de son trouble sentimentale à cause du changement de comportement du cuisinier était du à deux ans de séparation et une discussion avec un sabreur.

Après cette redressée et suivant Sanji le long de la plage comme un jeune couple d'amoureux, elle se demandait toujours pourquoi elle se sentait si étrange, c'est dans ce genre de moment qu'elle aurait bien besoin des conseilles de sa grande sœur, peut être qu'elle au moins réussirait à lui ouvrir les yeux. Pour répondre à Sanji elle lui adressa un sourire, le fait qu'il parle des hommes poissons lui rappela qu'il y avait des chances pour qu'elle revoit bientôt ses bourreaux, elle regarda alors la mer qui était à côté d'eux, lorsqu'ils seront à l'intérieur, s'enfonçant dans ses profondeurs elle les reverrait peut être. Mais ce qu'il lui dit ensuite lui fit énormément plaisir, et elle le regarda avec un doux regard se mariant parfaitement à son beau sourire.

" Merci beaucoup Sanji, de toute façon j'ai confiance en vous, et je pense que maintenant je peux lui faire face sans crainte. "

Elle n'avait même pas remarqué qu'il lui tenait encore la main jusqu'à ce qu'il la lâche, ça lui avait parut tellement naturelle durant quelque seconde inconsciemment. Elle regarda pourtant ensuite sa main, normalement elle aurait du s'en rendre compte, elle était de plus en plus perturber, au point de même pas remarquer ce geste qu'avant elle n'aurait peut être pas accepté. Lorsqu'elle le vit commencer à marcher elle le suivit, jusqu'à ce qu'elle aperçoive des filles au loin, mais aucune réaction de la part de Sanji, de plus en plus étrange, il devrait normalement courir vers elles les yeux comme des cœurs et se dandinant en marchant, mais la rien, soit un il était gravement malade soit un avait vécus des choses épouvantable durant ses deux ans, il y avait du vrai dans ce qu'elle se demandait, mais elle était loin du compte.

Sanji s'arrêta brusquement, et se perdit dans ses pensées, Nami en profita alors pour le regarder minutieusement, voir comment il avait changer, pourquoi faire, elle ne savait pas elle même, elle ressentait se besoin de le détailler, de prendre le temps de l'observer, comme s'il était devenue à ses yeux plus important sans qu'elle ne s'en aperçoive. Inconsciemment, elle le trouvait plus beau qu'avant, sans pouvoir se l'expliquer. Mais il finit par sortir de ses pensés, la sortant elle aussi par la même occasion des siennes et aborda un sujet des plus sérieux et nostalgique en même temps.

Elle n'avait jamais penser à la fin de leur aventure, ce n'est pas qu'elle pensait que Luffy ne deviendrait jamais seigneur des pirates, mais elle ne pouvait pas concevoir qu'ils allaient tous finir par se séparer, elle ressentit une sorte de boule au ventre, imaginer être séparer d'eux était dure, déjà que durant ses deux ans elle ne gardait espoirs que parce qu'elle savait qu'ils finiraient tous par se retrouver, mais là, la fin, c'était trop dur. Son regard s'attrista, pourtant il avait raison, il fallait penser à l'avenir pour ne pas être perdu lorsque la fin arrivera, d'ailleurs lui avait déjà tout prévus, devenir un grand cuisinier, continuer de faire vivre le Baratie, se marier et avoir peut être des enfants. Ces derniers mot se répercutèrent dans sa tête, et se demanda pourquoi elle n'arrivait pas les les oublier, c'était pourtant normal lui qui aimait tant les femmes de vouloir s'en trouver une, pas la peine de se prendre le bourrichon et pourtant ça la travaillait. Si bien qu'elle ne pu même pas répondre à la question qu'il lui posait.

Mais lorsqu'il s'approcha d'elle, elle revint à la discussion, tentant d'oublier ce qui la tracassait, c'est vrai qu'il venait de se retrouver, parler de chose si triste, non il avait raison il fallait mieux reprendre le bon cour de cette balade qui avait tout d'une tendre balade romantique. Elle lui sourit alors, lui faisant par la même occasion une bref réponse.

" Tu as raison, ne parlons pas de séparation alors qu'on vient seulement de se retrouver après deux ans de longue séparation. En plus je ne sais toujours pas quoi faire lorsque tout sera fini, je n'y avais jamais pensé avant … Nous verrons bien ce que l'avenir nous réserve :)"

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: De charmante retrouvailles [PV Nami Chérie]   Mer 8 Déc - 22:19

InvitéInvité
avatar


    La disparition du Vogue Merry après l'épreuve de Enies Lobby avait été l'une des plus terrible épreuve que l'équipage avait traversé. Même si Sanji et Zoro n'avaient pas versé de larmes, les autres n'avaient plus se retenir, même Luffy. A ce moment là, Sanji aurait voulu prendre sa Nami Chérie dans ses bras, elle était tellement bouleversé, mais avait eu peur de se faire rejeté et était resté donc en retrait à regarder le Vogue Merry disparaître dans les flammes.

    Petit à petit l'équipage auquel rêver Luffy avait vue le jour! Les deux derniers membres à intégrer l'équipage au chapeau de paille, était Franky le charpentier, créateur du Thousant Sunny qui se balader toujours en slip et qui avait montré son paquet à tout Water Seven ainsi qu'à Nami et Robin qui s'était certainement rincé l'oeil, Robin en avait d'ailleurs profiter pour le faire souffrir afin qu'il accepte l'offre de Luffy, enfin c'est ce que Chopper lui avait raconté quelques jours plus tard. Le dernier membre de l'équipage fût Brook le musicien qui avait l'apparence d'un squelette, musicien que Luffy avait toujours voulu avoir.

    Thriller Bark aurait pût se terminé tragiquement pour Sanji qui aurait pût mourir trois fois. La première fois, c'est lorsqu'il avait empêcher le mariage de sa Nami chérie avec ce gros matou de Absalom. Usant de son fruit de l'invisibilité, il avait voulu reprendre Nami, mais Sanji l'avait prit de nouveau dans ses bras pour éviter qu'elle disparaisse de nouveau comme lui avait expliqué Ussop, mais impossible de se défendre, Absalom l'avait rué de coup et poignardé dans le dos lorsqu'il avait posait la jeune femme sur le sol afin de ne pas taché sa robe de mariée blanche par son sang. D'ailleurs, il gardé une cicatrice de cette blessure dans le dos, mais avait demandé à Chopper lorsque celui-ci l'avait soigné de ne rien dire à personne, surtout par à Nami. Il ne voulait pas qu'elle se sente responsable de cette blessure même si elle ignorait que c'est le jeune homme qui l'avait sauvé.
    Le seconde fois, c'était lors de son combat contre Oz, ce dernier avait faillit lui broyer les os, chose qui serait arrivé sans l'intervention de Zoro qui pour une fois avait servit à quelques chose. La troisième fois, c'était lorsque Kuma avait fait son apparition à Thriller Bark voulant Luffy. Sanji se serait sacrifié pour sauvé son capitaine mais aussi pour mourir en héros, mais Zoro c'était interposé lui donnant un coup de sabre dans l'estomac.

    Contrairement à Pauly, le contremaître de la Galley La, Sanji n'était pas dû tout déranger par le fait que Nami porte des habits sexy, bien au contraire, cela l'enchanté. Il devait le reconnaître, avant il était un peu pervers sur les bords, déshabillant même parfois sa Nami chérie du regard et se demandé parfois si elle ne chercher pas à attirait l'attention de quelqu'un en s'habillant ainsi, mais qui? Bizarrement, il avait toujours été plus attiré par Nami que par Robin! C'est vrai que Robin était elle aussi une femme très attirante, mais là différence d'âge gêné le jeune homme.

    La petite touche spécial dont parlé Sanji était bien entendu de l'huile à la mandarine, le fruit préféré de la jeune femme, comme quoi même en cuisine il pensait à elle.
    Qui aurait pût croire que l'impensable s'était produit entre les deux rivaux qu'étaient Sanji et Zoro, personne! Pour la première fois, tous deux avaient eu une discussion des plus sérieuse sans chercher à se battre pour une fois! Cette discussion avait pour sujet Nami et la façon dont Sanji réagissait à son égard. Bien sur, Sanji lui avait bien fait comprendre de s'occuper de ces oignons, mais au bout du compte, ce dernier avait en partit raison, il devait se conduire en homme et arrêter de sauter sur tout ce qui bouge. Durant ces deux années de séparation, il avait eu le temps de réfléchir un peu à la situation et s'était dis que lorsqu'il rêverait Nami, il lui montrerait ouvertement son affection à son égard. Le destin avait voulu que tous deux se retrouve les premiers, ce qui était une bonne chose pour Sanji qui pouvait être seul avec la jeune femme sans avoir des bout en train dans les jambes. Alors qu'ils se promenaient sur la plage, le jeune homme montrer son affection à l'égard de la jeune femmes par de simple caresse sur la joue où en lui prenant doucement la main.

    Sanji se douter que le coeur et l'esprit de Nami devait être tourmenté à cause de son changement et de la tendresse dont il faisait preuve à son égard, mais ne savait pas qu'elle aurait aimé que sa grande soeur Nojiko soit là afin de lui expliqué la sensation étrange qu'elle ressentait.
    Il vit à quel point cela lui fit plaisir qu'il lui dise que quoi qu'il se passe dans l'île des hommes poissons, il serait là pour la protégé. A cet instant, lorsqu'elle le remercia il là trouva plus belle que jamais, son sourit se mariant parfaitement avec son doux regard qu'elle aborder.


    "Tu sais très bien que quoi qu'il arrive, tu pourra toujours compter sur mon appui. Je ne laisserais jamais personne te faire le moindre mal. C'est le devoir d'un homme de protéger une femme qu'il ...!"

    Sanji ne termina pas sa phrase, conscient de ce qu'il allait dire et psychologiquement, il savait que sa Nami chérie n'était pas prête à entendre ces mots. Tenant toujours sa main, il là lâcha et lui tourna le dos reprenant sa route en direction de la dites falaise. Entendant des bruits au loin, Sanji remarqua des jeunes femmes en maillot de bain entrain de jouer avec un ballon dans l'eau, mais n'y prêta pas attention et poursuivit sa route à la grande surprise de la jeune femme qui l'accompagné qui ne comprenait pas sa réaction, lui qui avait l'habitude de dandiner en marchant avec des coeur à la place des yeux. Et oui, Sanji avait bien changé! Il aimait toujours autant les femmes, mais voulait réellement séduire celle que son coeur avait choisit. Après un court moment de marche, Sanji s'arrêta brusquement pour regarder l'horizon sans ce douter une seule seconde que la jeune femme l'observer minutieusement le trouvant plus beau qu'avant. Il finit par se retourner et évoquait ce qu'il avait l'intention de faire une fois que Luffy sera devenu le seigneur des pirates essayant de faire passer un message à la jeune femme. Durant son monologue, il vit le visage attristait de l'élue de son coeur et comprit qu'il n'aurait pas dû évoquait leur séparation futur. Sanji ne pouvait pas imaginé combien la jeune femme avait souffert de cette séparation qui avait durée deux longues années, mais voyant le regard si triste de sa jeune amie, il s'approcha d'elle et il lui demanda d'oublier ce qu'il venait de dire et de poursuivre leur promenade avec un air romantique qui planait.

    "Je suis désolé ma Nami chérie, je ne voulais pas te faire de la peine, j'ai été bête d'évoquer cela, alors que la séparation à été douloureuse pour nous tous. Pardonne moi, en plus le moment est mal choisit pour parlé de cela alors que nous venions juste de nous retrouvé ."

    Sanji prit la main de la jeune femme dans la sienne, plongeant son regard dans le sien lui souriant tendrement, puis comme poussé par une force inconnu approcha son visage du sien et posa ses lèvres sur son front. Le baiser qu'il lui donna fut simple et on aurait pût croire que c'était un baiser amicale, mais il ne l'était pas. Par peur de troublé la jeune femme, il s'écartait d'elle, gardant sa main dans la sienne tout en continuant son discours.

    "Et puis il y a encore de nombreuses aventures qui nous attendent, donc ce n'est pas comme ci Luffy allait devenir le Seigneur des Pirates demain!"

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: De charmante retrouvailles [PV Nami Chérie]   Jeu 9 Déc - 21:36

InvitéInvité
avatar


Ce cher Vogue Merry, qu'est ce qu'elle avait pleuré pour sa mort, oui elle avait été si triste, voir un tel bateau doté d'une âme mourir, c'était douloureux. Elle n'osait imaginer si c'était un membre de l'équipage qui était mort, la douleur aurait été surement pire. Ce jour là, la jeune femme aurait pu accepter un câlin réconfortant de la part de n'importe qui, elle en aurait eu bien besoin pour mieux surmonter la mort du bateau que Luffy avait récupéré en même temps qu'Ussop, juste après qu'elle ait rejoint l'équipage.

Enfin grâce à Franky il en avait eu un autre, le Sunny, différent mais tout aussi charmant. Ce bon vieux Franky, elle se souviendra toujours du jour où il avait rejoint l'équipage, et de la splendide vu sur ses parties intimes qu'il avait offert à tout le monde, mais aussi de son cri de douleur qu'il avait décrocher lorsque Robin lui écrasa les noix, qu'est ce qu'il avait du souffrir, depuis Nami ne pressa plus de mandarine durant un moment, sans quoi elle repensait toujours à cette vue, c'était pas la meilleur vision qu'elle pouvait avoir d'un homme. Elle se demanda un bref instant si d'autre membre allait rejoindre l'équipage, lorsqu'ils étaient à East Blue, Luffy avait recruté quatre membre, sur Grand Line encore quatre membre, alors dans le nouveau monde trouverait-il encore quatre membre digne de cet équipage,c'était la question.

Si Nami savait tout ce que Sanji avait fait pour elle à Thriller Bark peut être que depuis ce temps là elle aurait été plus douce avec lui et lui aurait montré un plus grand intérêt que celui qu'elle lui portait déjà inconsciemment. Il est vrai que Nami se sentirait très gênée de savoir qu'elle est responsable d'une cicatrice, il s'était fait poignardé pour la sauver ce n'était pas rien, elle s'en voudrait probablement d'être aussi faible et qu'à cause de ça il ait du être blessé. Sanji aimait jouer les héros, mais en même temps cela faisait partie intégrante de son charme, c'était mignon de le voir agir ainsi, même s'il en faisait trop, elle s'inquiétait pour les membres de l'équipage, et pour lui aussi, alors se dire qu'il pourrait mourir lui faisait peur.

Les mandarines, depuis qu'elle était petite elle sentait leur odeur et adorait se fruit que cultivait sa mère adoptive pour vivre de leur commerce. Elle aimait tellement ça qu'elle s'était fait tatoué leur symbole sur l'épaule gauche avec un tourne au vent, cachant sa cicatrise. La plus grosse cicatrise qu'elle était était sur son épaule gauche, elle s'était poignarder encore et encore jusqu'à ce que Luffy l'arrête, à force de se planter un couteau dedans elle aurait pu perdre l'usage de son bras, mais l'horreur de son tatouage, marque d'Arlong lui donnait la nausée, et lorsqu'elle se fit retirer son tatouage il restait encore un autre cicatrise qu'elle cacha par son nouveau tatouage plus symbolique. Nojiko lui avait même offert un plan de mandarinier qu'elle avait mit sur le Vogue Merry et dont Sanji avait la charge de protégé car elle savait que lui seul pouvait le faire, car les autres auraient vite fais de tout manger. Elle n'avait jamais douter des membres de l'équipage et laisserais sans soucis sa vie entre leur main, peut être plus à Sanji et Luffy que les autres.

D'ailleurs dans la phrase que Sanji lui dit, il avoua lui même, montrant qu'elle avait raison de lui faire une telle confiance, par contre il ne dit pas la fin de sa phrase, ce qui étonna fort la navigatrice, qu'allait-il dire ensuite, elle voulait savoir. Elle avait toujours été très curieuse, mais là depuis qu'elle avait revu Sanji, il était si étrange, son comportement était différent, peut être plus mature qu'avant, mais pourquoi, ça elle ne le savait pas et avait bien envie de le découvrir.

" Tu es sûr que tout vas bien Sanji ? Tu semble un peu étrange, si quelque chose te tracasse tu peux en parler tu sais. "

Nami était de plus en plus perturbé par le comportement de Sanji, déjà qu'elle remarquait enfin à quel point il était beau, mais en plus son cœur battait anormalement et ses yeux avaient tendance à s'arrêter longuement sur lui pour l'admirer, c'était étrange. Depuis qu'elle l'avait revu rien n'était comme avant, et le pire c'était qu'elle appréciait plus ce nouveau Sanji que l'ancien, sa tendresse envers elle la touchait plus qu'elle ne voulait bien le voir. Mais quand même, ne pas savoir pourquoi il était si différent l'intriguait beaucoup, il était beaucoup plus calme et sage en voyant d'autre fille que c'était inquiétant, elle eu même peur qu'il ait changer de bord, non pas lui quand même, ça serait un changement radicale de cutille quand même.

Tout ce qu'il disait mettait Nami dans des états nouveaux, surtout son explication sur ce qu'il voulait faire lorsque Luffy serait devenu seigneur des pirates, pour elle ils resteraient toujours tous ensemble, elle voulait rester près d'eux, près de Sanji, mais lui il avait déjà prévu de vivre sa vie après, elle n'avait pas totalement comprit ce qu'il insinuait, allant dans le mauvais sens de ce qu'il disait. Mais il lui avait dit d'oublier c'était peut être le mieux à faire en effet, si elle commençait à penser à une futur séparation elle allait déprimer.

" Ce n'est pas grave, et puis comme ça je sais que tu as déjà bien planifier tes projets d'avenir contrairement à moi, c'est bien de penser à l'avenir. "

Alors qu'elle lui adressa un sourire quelque chose d'étrange se produisit, il lui prit la main encore une fois en la regardant dans les yeux, le cœur de Nami se mit à battre beaucoup plus vite, surtout lorsqu'elle le vit rapprocher son visage, elle voulait lui dire quelque chose, mais seul un léger son sortit de sa bouche, un euh dont elle n'avait même pas réalisé qu'elle le produisait, et lorsqu'il posa ses lèvres sur son front, elle avait envie de rougir, il avait toujours eu un comportement étrange, mais là, là c'était pas comme d'habitude vraiment pas ! Puis il se remit à parler comme si c'était normal, sauf qu'il gardait toujours sa main dans la sienne, elle toussota un peu pour se remettre de ses émotions étranges et se rapprocha de lui un regarda sérieux mais troublé.

" Sanji … Tu es sur que tous vas bien ? C'est que … "

Elle ne savait même pas comment finir sa phrase étant elle même perturbée à l'intérieur, et elle n'allait pas lui dire ouvertement, c'était gênant. Et si Sanji était en réalité ... non impossible, pourquoi elle et pas une autre après tout ?
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: De charmante retrouvailles [PV Nami Chérie]   Ven 10 Déc - 15:03

InvitéInvité
avatar


    La disparition du Vogue Merry avait été une épreuve douloureuse pour l'équipage, vue que ce bateau était l'un de leur compagnon! Voir Nami dans un tel état de détresse avait fait mal au coeur au jeune homme qui aurait tant voulu là réconforté en là prenant dans ses bras, mais avait eu peur de sa réaction, ne l'ayant pas habitué à cela. Sans bateau, l'équipage du chapeau de paille était resté quelques temps à Water Seven, profitant ainsi de ces vacances bien méritée., Grâce à Franky qui leur avait volé leur deux cent millions de Berry pour acheter un bois précieux, il leur fit cadeau du bateau qu'il construisit avec: Le Thousand Sunny, bateau plus spacieux que le Merry équipé du immense cuisine pour le plus grand bonheur de Sanji. Même Zoro avait une pièce spécialement conçu pour ces entraînement quotidien.
    Après une séance de Strip-Tease gratuit pour tout Water Seven, Luffy, Chopper, Nami et Robin en montrant ses parties intimes, Franky avait fini par accepter l'offre de Luffy et rejoindre son équipage, mais uniquement pour prendre soin du bateau qu'il avait construit et l'aventure avait de nouveau commencé pour les pirates.

    A part Chopper et Zoro personne ne savait ce que le jeune homme avait enduré à Thriller Bark, d'ailleurs, il leur avait demandé de ne rien dire à Nami pour ne pas l'inquiéter. Rien que la réaction qu'elle avait eu lorsque le Vogue Merry avait disparût dans les flammes, il ne voulait pas voir son visage meurtris en voyant la cicatrice qu'il avait au dos lorsqu'il l'avait sauvé. Il ne voulait pas qu'elle se sente responsable de cette blessure parce qu'elle risquait se se sentir mal à l'aise à cause de sa faiblesse. Pour Sanji, la vie de sa Nami chérie et de Robin était ce qu'il y avait de plus important à ses yeux et ce n'était un secret pour personne, s'il a accepter de rejoindre l'équipage de Luffy, c'est avant tout pour la présence de la jeune femme qui lui avait tapé dans l'oeil dés leur première rencontre au Baraties. S'occuper de deux femmes était le paradis pour lui, surtout deux femmes sexy comme Nami et Robin.

    Sachant que la jeune femme adoré particulièrement les mandarines, Sanji avait acheté un stock important d'huile à base de mandarine et mettait à chaque fois et dans chaque repas quelques goutes de cette précieuse huile afin de faire plaisir à la jeune femme qui était à chaque fois surprise lorsqu'elle sentit le gout et le remerciait d'ailleurs à chaque fois, le rendant fou de joie. En plus d'être le garde du corps de sa Nami chérie, il avait aussi pour mission de protéger les mandariniers de sa défunte mer adoptive, cadeau par sa demi soeur Nojiko lorsqu'elle avait quitté Kokoyashi afin de suivre Luffy et les autres. Luffy, c'était surtout de se ventre sur pattes que Sanji devait protéger les mandariniers de sa Nami chérie.

    Après deux ans de séparation, Sanji avait changé d'un point de vue physique était devenu plus homme, mais aussi d'un point de vue psychologique, vue qu'il se montrer très tendre avec la jeune femme voulant lui monter à quel point elle compter à ses yeux. Néanmoins, ce comportement parût suspect aux yeux de la rouquine qui se poser mille et une question et qui n'était surtout pas habitué à recevoir une telle tendresse de la part du blond, même s'il avait toujours été au petit soins avec elle, là il était différent. En réalité, Sanji âgé de vingt-un ans maintenant était devenu plus mature et plus sage ne courant plus après toutes les femmes qu'il croisait et cela parce qu'il avait réalisé qu'une seule et unique femme comptait réellement pour lui et il avait fallut deux ans de séparation pour qu'il s'en rende compte.

    S'emportant un peu trop vite, Sanji faillit lui révélé une chose importante, son amour pour elle, en lui disant que c'était normal pour un homme de protégé la femme qu'il aime. Le dernier mot n'avait pourtant pas été dis, ce qui surprit encore plus là jeune femme qui se demandé pourquoi il n'avait pas fini la fin de sa phrase et d'ailleurs elle lui demanda s'il allait bien vue qu'il semblait étrange. Ce qui lui fit plaisir, c'est la suite de cette phrase comme quoi il pouvait se confier à elle si quelque chose le tracasser.


    "Non, ne t'inquiète pas tout vas bien. J'ai … j'ai juste perdu le fil de mes idées en pensant à quelque chose d'autre."

    Gros mensonge de la part de Sanji qui retomba néanmoins très vite sur terre en lui expliquant son projet pour l'avenir lorsque Luffy aura réalisé son rêve en essayant de lui faire comprendre que une chose. Cette chose était la suivante: Il envisageait cet avenir avec elle, il se voyait bien dans quelques années marié avec elle ayant repris les renne du Baraties, mais là jeune femme ne le comprit pas dans ce sens. Sanji vit tout de suite que la tristesse se poser sur le regard doux de la jeune femme, ce qui le troubla en plus, c'est ce qu'elle lui dit. Il ne fallait pas être devin pour comprendre que la jeune femme était triste, c'est pour cela qu'il s'approcha d'elle, lui prenant la main encore une fois et l'embrassa délicatement sur le front en lui disant d'oublier tout cela mettant la jeune femme encore plus mal à l'aise après le doux baiser qu'il venait de lui offrir. A son tour, elle s'approcha de lui en lui demandant s'il allait bien ne finissant pas non plus sa phrase perturbé par le comportement du jeune blond. Sanji lui sourit, serrant sa main dans la sienne plongeant de nouveau son regard dans le sien.

    "Oui, je vais bien pourquoi cette question si soudaine?"

    Autant dire que Sanji jouait un peu avec le feu en quelque sorte, car il savait que suite au baiser qu'il avait offert à la jeune femme elle devait se douter maintenant de quelque chose. Pourtant il faisait style de ne pas comprendre ce qu'elle voulait dire. Une idée lui vint en tête, il allait demandé un conseil à la jeune femme afin de voir sa réaction. Lui lâchant la main, il se mit à poursuivre sa route suivis de Nami qui se posait mille et une question sur le comportement du jeune homme. Dos à lui, elle ne vit pas le sourire se dessinait sur son visage.

    "Dis moi Nami, est-ce qu'il y a quelqu'un dont tu es amoureuse?"

    Il avait fait exprès de ne pas rajouter l'adjectif chérie pour cette discussion.

    "Moi, je suis amoureux d'une femme, mais j'ignore comment lui dire. Depuis que nous nous connaissons tous les deux, je ne lui ai pas vraiment montré mon affection à son égard enfin si en quelque sorte. Pourtant, elle crois que je suis un coureur de jupon. Chose qui était vrai à l'époque, mais les deux années qui viennent de s'écoulé m'ont apprit une chose importante et j'ai enfin comprit ce que je ressentais pour cette personne, si j'ai changé, c'est pour elle. Même si durant ses deux dernières années, je les ai passé à fuir ces fous furieux et à apprendre un nouvel art culinaire, je ne cessais de penser à elle, elle m'a terriblement manqué. Bon c'est vrai qu'elle a du caractère mais c'est ce qui fait son charme."

    Sanji était vraiment cruel de parler de cela à sa Nami chérie, alors qu'il s'était montré doux et terriblement tendre depuis qu'ils se promené sur cette plage, lui montrant ouvertement son affection à son égard. En vérité, cette femme dont il lui parlé était elle bien entendu, aucune femme ne lui arrivé à la cheville sur tout les point de vue. Certes, il était amoureux d'elle, mais ignorait les sentiments que la jeune femme éprouvait à son égard, il avait donc inventé cette histoire qui était en grande partie vrai. Il voulait voir sa réaction, voir si elle montrait une quelconque jalousie pour la dites femme en question.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: De charmante retrouvailles [PV Nami Chérie]   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

De charmante retrouvailles [PV Nami Chérie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

 Sujets similaires

-
» De charmante retrouvailles [PV Nami Chérie]
» Des retrouvailles tragiques...
» Retrouvailles percutantes...[London]
» Fin du rp: Retrouvailles {OK}
» [TERMINE] Retrouvailles inattendues [Chase]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece RPG Strong World :: L'aventure :: Grand Line :: Sabaody-