AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Aloha from Hell (Marco)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
MessageSujet: Aloha from Hell (Marco)   Mer 6 Juin - 19:59

Gol D. AceOne Piece Ardent
One Piece Ardent
avatar

Messages : 1104

Navigation
Doriki:
4710/6000  (4710/6000)
Fruit du Démon: Mera Mera No Mi


Aloha From Hell

feat Gol D. Ace & Marco


Nous venions de traverser Red Line pour nous retrouver de l'autre côté de cette immense falaise. Grand Line s'étendait à présent à perte de vue devant nos yeux. J'étais heureux de me retrouver sur cette mer ! Cela voulait dire que je pourrais retrouver mon équipage... enfin ce qu'il en reste tout du moins... Depuis les événements du Tartaros, je suis resté sur le navire de Luffy et ses compagnons... mais je crois qu'il est grand temps que je me bouge les fesses pour retrouver mes propres nakamas ! Je n'ai pas de nouvelles de Nana... Quant à Vie... J'ai appris qu'elle avait été tué par un des lieutenants de Barbe-Noire... Mais qu'est-ce qui lui a pris bon sang d'aller se frotter à plus fort qu'elle ?! Je suppose qu'elle voulait retrouver sa sœur Nana... comme cette fois-là sur l'île des flammes... Je serre inconsciemment les poings... avant de les taper d'un coup sec contre la rembarre... Mais bordel, qu'est-ce que j'ai foutu ce jour-là ?! Ce que j'ai foutu ? Bah rien justement... J'étais venu pour aider les survivants à s'échapper et au final, j'suis devenu une vulgaire marionnette à la solde de Marde. Tu parles d'un commandant de flotte ! Incapable de se sauver lui même... si ce n'est pas risible.

Finalement, après quelques jours, nous accostons sur Whiskey Peak. Cette île me rappelle quelques souvenirs... Ceux que j'ai vécu avec les Spade Pirates à ce moment-là... Et ensuite tout s'est enchaîné... Notre bataille avec Jinbei... qui a duré presque une semaine quand même... Ma rencontre avec le vieux qui voulait que je devienne un de ses « fils »... Ma « captivité » au sein de ce même navire... Ma rencontre avec Thatch et Marco... et la suite tout le monde la connaît... Bordel les gars... Où est-ce que vous êtes ?! Depuis la défaite de Marde, les gars captifs de ce dernier ont dû retrouver la mémoire et doivent chercher à nous retrouver... J'espère qu'ils le feront assez vite... Il me tarde de les frapper pour leur faire comprendre à quel point ils m'ont foutu les jetons ces abrutis ! Pour la peine, je mettrais des tonnes de sel et de poivre dans leur nourriture juste pour les voir s'étouffer ! On ne me provoque pas une telle frayeur sans en payer le prix ! C'est le cri de Luffy qui me sort de mes pensées et j'ai juste le temps de réaliser la situation qu'un corps en caoutchouc me percute de plein fouet et nous envoie valser plus sur le navire. Après quelques secondes à reprendre mes esprits, je me redresse vivement et je...

- Argh ! Luffy tu pourrais arrêter de faire ça !

Lançais-je en lui balançant mon poing empli de haki sur le haut du crâne. On a pas idée de faire ça aux gens ! Bon d'accord, je devrais être habitué à ce genre de situation puisque c'est comme ça depuis qu'on est mômes mais quand même ! Il me dit comme à son habitude qu'il a faim et sans crier gare, le voilà déjà parti en courant retrouver la délicieuse odeur qui lui chatouille les narines... Je ne me suis pas encore relevé que Nami se précipite sur le pont pour s'accouder à la rembarre et lui crier de ne pas faire de bêtises... Elle me regarde avec un air abattu et je ne peux m'empêcher de hausser les épaules en secouant légèrement la tête...

- Désolé Nami mais tu le connais aussi bien que moi... Il reviendra avec des problèmes sur le dos ah ah

Bon, ce n'est pas censé être drôle cette histoire mais... je ne peux m'empêcher de pouffer doucement de rire... Non pas parce que je sais très bien qu'il va attirer l'attention quoiqu'il fasse mais c'est surtout que si je le rejoins... les conneries seront doublées ! Oh et puis merde hein ! Moi aussi j'ai le droit de m'amuser ! Comme au bon vieux temps de notre prime jeunesse en somme. Je finis par me relever et je...

- Je vais faire un tour moi aussi ! A plus tard !

Lançais-je tout sourire sans attendre de réponse et de bondir hors du bateau... partant à l'aventure tel un gosse... C'est un peu ce que je suis après tout. Je déambule dans les rues de la ville et voilà qu'un "Hey Portgas !" m'interpelle non loin... Je m'arrête net et tout en me retournant, je...

- Qu'est-ce qu'il...

Je ne finis pas ma phrase. Pourquoi ? Tout simplement parce que j'en suis incapable. Mes mots ne veulent pas sortir... Je crois que mon cœur n'a jamais battu aussi rapidement d'ailleurs... Je rêve ou est-il vraiment là ?! Je n'hallucine pas hein ? J'ai l'impression qu'on m'enlève un énorme poids de mes épaules... Il y a du monde autour de nous... certes, mais j'm'en balance totalement... Il est là... Marco... Finalement, mes jambes acceptent de réduire la distance qui nous sépare l'un de l'autre... Je me retrouve face à mon capitaine que je n'ai pas vu depuis... quoi... 6 voire 7 mois à présent ? Je sens des larmes couler toutes seules... M'en fiche, je dirais que j'ai une poussière dans l’œil ! Mais je crois qu'il y a juste un trop plein d'émotions suite à ses retrouvailles inespérées ! D'ailleurs preuve en est de ma situation désespérée, vu que je serre Marco dans mes bras de toutes mes forces et je...

- Marco !! J'ai bien cru que je ne te reverrai jamais !!

Les larmes sont humaines après tout

Fiche de RP (c) Miss Yellow
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Aloha from Hell (Marco)   Sam 16 Juin - 20:50

MarcoPirate du Moby Dick
Pirate du Moby Dick
avatar

Messages : 591

Navigation
Doriki:
4908/6000  (4908/6000)
Fruit du Démon: Tori Tori no mi



"Aloha From Hell" pv Gol D. Ace


Heureusement que je m'étais proposé pour raccompagner Zoro jusqu'au port ! Je ne pensais pas que c'était possible d'avoir un sens de l'orientation pareil... Enfin bref, chacun ses défauts après tout !
Il m'avait annoncé comme une fleur que Ace était sur l'île également, je n'arrivais pas à le croire. Mon imbécile de petit frère était ici, en cet instant ! Il me tardait vraiment de revoir cet idiot...

Après avoir serrer la main du bretteur une dernière fois, je me dirigeais une nouvelle fois vers la ville avec hâte de revoir cette tête brûlée !
Je marchais dans le centre-ville regardant chaque passant, me demandant s'il s'agissait d'Ace, j'avais l'impression de devenir parano à force de le « voir » à chaque coin de rue. Au point que, je doutais un long moment quand je le vis réellement se tenir devant moi, marchant de son air naïf comme d'habitude, son chapeau orange sur la tête... Ça ne peut qu'être lui. Je voulu le rattraper en pressant le pas ne le lâchant pas des yeux de peur qu'il se volatilise en quelques secondes. Au moment ou j'allais finalement arriver à sa hauteur, une famille passa entre nous, la mère en tête beuglant « pardon ! Laissez passer ! ».

Ace s'éloignait de plus en plus, mais c'est qu'il marche vite en plus ! Il y avait déjà plus de 15 mètres entre nous. Je m’empressai de retenter ma chance, reprenant une marche soutenue dans sa direction avant de me faire interpeller par une demoiselle en chaleur qui prétendait être exitée par les « grands pirates ». Je m'excusa gêné, expliquant qu'elle devait me confondre avec quelqu'un d'autre avant de la décaler gentiment de ma route. Je chercha Ace des yeux pour la énième fois.

*Mais ou est-ce qu'il a bien pu passer encore ?!*

Je pus remercier le ciel qu'il porte ce foutu chapeau orange car je venais de le discerner dans la foule qui grouillait devant moi.

*Tu ne me feras pas courir ptit frère ! *

J'en avais marre de le suivre comme un soldat de la marine et puis tant pis si je disais son nom à voix haute, je me demande bien qui pouvait être assez fou pour venir s'en prendre à nous ici de toute façon !

- Hey Portgas !

Je le vis enfin s'arrêter se tournant vers moi avec une lenteur qui m’exaspérait au plus haut point. Je m'attendais au moins à un bonjour, mais rien ne sortit de sa bouche.

- Hoi ! Qu'est ce que tu fiches sur cette île baka !

Je lui parlais en souriant, m'amusant à le traiter d'idiot. C'était ma façon de lui montrer mon affection, il le savait depuis longtemps. Qu'est ce que c'était bon de le revoir ce ptit nom d'un chien... Je parvenais à garder ma posture de Capitaine jusqu'au moment ou je vis des larmes coulées entre les taches de rousseur de ses joues.

- ...

Je n'eus même pas le temps de comprendre quoi que ce soit qu'il m'avait déjà sauté dans les bras, comme un gamin avec son vieux. Je levais ma main en direction de sa tête, je m'étais promis de le frapper quand je le reverrai, pour toutes les bêtises qu'il avait pu faire durant mon absence mais ses mots finissèrent de me dissuader.

- Marco !! J'ai bien cru que je ne te reverrai jamais !! 

Je la posa donc sur sa tête le tapotant à peine, accompagnant une larme qui roulait doucement sur ma joue.

- Me serres pas comme ça... Yoi...

J'arrivais à articuler ces quelques mots malgré moi. Ce que c'était bon de le retrouver ! Je souriais...

- Comment tu vas... ?

Codage par Libella sur Graphiorum

_________________


Mon DC::
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Aloha from Hell (Marco)   Dim 17 Juin - 22:29

Gol D. AceOne Piece Ardent
One Piece Ardent
avatar

Messages : 1104

Navigation
Doriki:
4710/6000  (4710/6000)
Fruit du Démon: Mera Mera No Mi


Aloha From Hell

feat Gol D. Ace & Marco


Qu'est-ce que je fiche sur cette île hein ? Je n'en sais rien moi-même... Il fallait bien que j'atterrisse quelque part à un moment donné et comme j'étais avec Luffy durant tout ce temps... J'ai un peu suivi sa route. Le temps a fini par s'écouler à son rythme... Parfois longuement... Parfois trop vite... Surtout quand je voyais le nom de nos nakamas dans la rubrique nécrologique du martin facteur. Ce maudit journal finissait chaque fois sur la tête d'un des mugiwaras... Ou alors il finissait cramé. Le journal hein pas le mugiwara. Ça serait con que je sois le meurtrier d'un des nakamas de mon frère... Déjà que je ne pardonnerais jamais à Robin ce qu'elle a fait... Sa trahison, sa demande envers moi de transmettre sa décision de rejoindre Teach à Luffy... Comment a-t-elle pu penser que ça serait aussi simple de tout lui avouer ?! Et surtout, pourquoi est-ce moi qui ait du tout lui balancer ?! Chaque mot que je prononçais me donner l'impression de tuer mon frère à petit feu... Elle a aussi voulu me tuer... tout du moins, c'est ce qu'elle a suggéré à Marde quand j'étais sous son contrôle... J'ai encore cette drôle de demande de Marde en tête, mais puisqu'il a été défait... Je n'ai plus vraiment besoin d'y penser... et de toute manière, ce n'est pas comme si, il restait encore beaucoup de monde dans l'immense flotte de Barbe-Blanche... Nous ne sommes plus qu'une poignée... et encore... Combien sommes-nous encore réellement ?

Alors oui, Luffy est parti en trombe dans la ville sans se soucier un seul instant des zombies qui traînaient dans le coin mais... je crois qu'il a raison... Certes, voir tous ses morts revenir à la vie ce n'est pas quelque chose que j'ai envie d'expérimenter très longtemps mais... si à chaque fois, on devait se prendre la tête dès qu'on posait le pied au sol... à quoi nous servirait notre vie ? Par ailleurs, j'ai promis à Nana et Marco que je ne me prendrais plus la tête pour ces choses-là mais... Je crois que j'ai failli à ma promesse... Non pas que je ne profite pas de ma vie mais plutôt que je m'en veux encore et toujours pour des choses qui ne sont pas forcément de mon fait... mais je ne peux pas dire que j'ai aidé à résoudre les problèmes... Bien au contraire ! J'en suis même loin... J'dirais plutôt que j'en ai crée de nouveaux et que j'en créerai encore... mais ça, ce n'est pas comme si les gars n'étaient pas au courant de mon tempérament... Alors à mon tour, je me décide à descendre de ce navire que je ne connais que trop bien depuis ces derniers mois pour fouler le sol de la première île de Grand Line. J'sais pas si je rencontrerais mes nakamas ici mais si je peux au moins trouver un indice qui me mènerait à eux... J'en serai déjà heureux ! Mais contre toute attente, ce n'est pas n'importe quel membre d'équipage que je retrouve... Je ne savais même pas qu'il me suivait... Mon haki a dû se rouiller en quelques mois... Ce n'est que lorsque j'ai entendu le « Hey Portgas ! » que je me suis arrêté et que je me suis retourné vers la personne qui avait osé m'interpeller ! N'importe qui se serait pris une réflexion dans les dents ou mon pied dans la mâchoire pour m'avoir appelé par mon nom... mais quand j'ai reconnu la personne qui m'avait appelé... Je ne pas su dire quoique ce soit... Je voulais parler ! D'habitude, j'suis un vrai moulin à paroles mais là, tous mes mots se sont coincés dans ma gorge et impossible de les prononcer. J'ai cru que mon cœur allait sortir de ma poitrine et que mes jambes allaient m'abandonner... mais, elles ont fini par bouger pour réduire la distance qui nous séparait... et je n'ai pas pu retenir mes larmes. Je sais que c'est idiot de pleurer mais là... en cet instant, trop d'émotions se bousculaient en moi... Joie, soulagement, fierté... Mon angoisse envolée, je crois que j'ai laissé libre court à mes larmes... S'il se moque, je m'en fiche... Je dirais que c'est simplement une poussière qui me gène la vue ! Contre toute attente, je le serre fortement dans mes bras sans réaliser ma force... Je crois qu'il m'a posé une question... Mais j'sais plus ce qu'il a dit... En fait, j'ai rien écouté... J'étais là mais sans être vraiment là... Il me tapote gentiment la tête, comme un gosse qu'on essaie de consoler... et puis, je réalise que je suis en train de l'étouffer peut-être, alors je me recule doucement et je...

- Désolé... Avant de remarquer que lui aussi il... Toi aussi, tu as une poussière dans l’œil ?

Lançais-je, tentant de nous faire penser à autre chose qu'à nos larmes sur nos joues... Puis faire l'idiot, c'est un peu ce que je sais faire de mieux... ça et attirer les ennuis pardi ! Comment je vais... J'en sais rien... J'suis coincé entre la joie de le retrouver... et le sentiment d'avoir échoué à protéger mes compagnons...

- Je... vais bien ! J'suis heureux de te retrouver ! Et pour répondre à ta question, je suis arrivé avec Luffy... Il s'est passé tout un tas de choses entre mon départ et maintenant... Je t'expliquerais sûrement plus tard... J'crois que mon frère doit encore être dans un coin où il attire les ennuis... Ah ah ! Je peux parler, je suis pareil que lui ! Mais comment tu t'es retrouvé ici toi ?

Moi j'suis arrivé avec Luffy comme j'viens de le dire... J'aurai pu me bouger les fesses depuis un bon moment mais... je ressentais trop de choses négatives pour me motiver... J'ai pas sauvé Vitanie... J'ai pas sauvé mes autres nakamas non plus et puis... et puis...

- Tu as retrouvé Nana ? Demandais-je presque souhaitant qu'il me dise oui même si la réponse était négative. J'aimerais qu'il me dise qu'elle est avec lui juste pour pouvoir lui coller une claque derrière le crâne pour m'avoir fait une peur pareille ! J'ai pas pu sauver Vitanie...

J'étais pas là mais elle s'est frottée seule à un commandant de Teach... La mauvaise idée qu'elle a eu... Pourquoi d'ailleurs hein ?! J'ai vraiment l'impression d'être faible ! C'est désagréable ce sentiment d'impuissance qui m'empêche de faire quoique ce soit ces derniers temps ! Mais voilà que nos retrouvailles sont gâchées par des cris et des mouvements de foule... Pourquoi ? Sûrement encore ces histoires de morts vivants ! Ouais... Il semblerait... sauf que ceux qui viennent vers nous... J'ai l'impression d'en reconnaître un... Je crois que le moment déprime va attendre un instant mais... je suis choqué et je...

- Marco... J'écarquille les yeux de surprise quand je vois que le zombie que je pensais ne jamais revoir n'est autre que... Thatch...

Des souvenirs de son vivant me reviennent en mémoire... et j'suis incapable de bouger... J'pourrais jamais me battre contre mon meilleur ami... même dans cet état... C'est effrayant... Qu'est-ce que j'suis supposé faire ?!

Fiche de RP (c) Miss Yellow
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Aloha from Hell (Marco)   Mar 26 Juin - 21:27

MarcoPirate du Moby Dick
Pirate du Moby Dick
avatar

Messages : 591

Navigation
Doriki:
4908/6000  (4908/6000)
Fruit du Démon: Tori Tori no mi



"Aloha From Hell" pv Gol D. Ace


Tout ce temps passé à chercher Ace et le voilà que je tombe dessus presque par hasard, sur la même île où j'ai recueillit les premières informations concrètes sur Nana. Quelle était la probabilité que l'on se trouve tout les deux sur cette île perdue en même temps ?
Il ne semblait pas en revenir non plus le pauvre, il me serrait comme une peluche je n'arrivais presque plus à respirer ! Il finit par se rendre compte qu'il ne valait peut être pas mieux me tuer dès nos retrouvailles, et recula un peu.

- Désolé... Toi aussi, tu as une poussière dans l’œil ? 

Je lui souris en essuyant cette larme qui était parvenue à s'échapper de mes yeux, trop émus par ce qu'ils voyaient. Je ne prétextais pas de poussière même si je savais qu'il disait cela pour rire je voulais lui dire qu'il m'avait manqué à ma manière.

- Et oui ... Même ton grand frère est humain !

Je l'écoutais répondre à ma question sur son état avec amusement. Tout ce qu'il me disait je le savais déjà mais je m'en fichais, ça faisait du bien de l'entendre, de le voir bien en face de moi...

- Je vous cherchais quelle question ! C'est Zoro qui m'a dit que tu étais là, on s'est rencontré par hasard dans le bar à l'entrée de la ville... J'enchaîne les surprises aujourd'hui.

C'est vrai qu'il y avait beaucoup de bonnes surprises pour une même journée ! Déjà tomber sur Zoro, puis avoir des infos sur Nana et enfin retrouver mon imbécile de frère ... Et tout ça en une fois ! C'était un peu trop je trouve, mais bon je ne vais pas me plaindre non plus, loin de là ! Toutefois, il me posa une question que j'aurais préférée discuter un peu plus tard.

- Tu as retrouvé Nana ?

-...

Je secoua la tête de gauche à droite d'un air désolé.

- J'ai reçue des bonnes infos de la part de Zoro cependant... et ça ne va pas te plaire !

Il enchaîna sur une phrase que je ne voulais pas entendre de sa bouche, mais je m'y attendais tellement... Je le connais trop bien ce gosse !

- J'ai pas pu sauver Vitanie... 

- Ace ne commence pas s'il-te-plait ! JE n'ai pas pu sauver Vitanie, c'était ma responsabilité et j'ai échouer, ne t'inflige pas le poids de la culpabilité en plus.

Je regrettais déjà mes paroles parce que je savais pertinemment qu'il allait répliquer pour me contredire avec sa fougue habituelle. Mais je ne voulais pas gâcher nos retrouvailles pour des choses que l'on ne peut plus changer. Des cris de civils se chargèrent de venir nous déranger, encore ses foutus morts-vivants bordel... J'en ai marre de voir des morts courir vers moi, c'est pourtant pas difficile à comprendre, si ?!

Marco..

La voix d'Ace me sortit de ma râlerie quotidienne, je le regardais me demandant ce qu'il voulait me dire. Je fronça les sourcils en voyant ses yeux écarquillés de la sorte avant de tourner ma tête vers la foule qui grouillait dans tous les sens.

- Quoi ? Tu as vu un fant....

Je ne pouvais pas finir ma phrase. C'était trop. Pas lui, je vous supplie !

- Thatch... 

- C'est une blague.. ?

Mon ancien camarade et ami se tenait devant nous, blanc comme la mort, légèrement décoiffé et se comportant comme un animal répugnant et avide de chair. Je suis connu pour mon self-control et mon calme imperturbable. Mais en cet instant, je sentais la colère montée petit à petit en moi, elle était mélangée à la tristesse et à la peur de le retrouver dans cet état aussi brutalement.

Il se jetait sur des civils, je n'arrivai pas à bouger malgré mon désir de les aider, ça voulait dire s'en prendre à Thatch ! Les larmes déjà présentes à cause de cette réunion avec Ace se multipliaient sur mes joues, horrifié de ce que je voyais. Je voyais l'effet de cette vision sur mon petit frère si fraîchement retrouvé, son expression de désespoir me faisait beaucoup de peine. Il n'avait pas à subir ça, je m'y refusais. C'était mon devoir de m'occuper de lui, pas le sien. J'essuya mes larmes du revers de ma manche et je me retourna donc vers Ace en lui posant ma main sur son épaule avec un sourire triste:

- Restes ici ptit frère, je m'en occupe.

Le zombie qu'était devenu Thatch remarquait ma détermination vu que je marchais droit vers lui d'un pas rapide. Tandis que je me rapprochais de ce qui avait été mon frère, mon bras droit se noircit, se recouvrant peu à peu par le haki. Je voulais arrêter cette horreur en une seule fois ! Arrivé à porter je chargea mon bras pour donner un coup de poing :

- Pardonne moi mon frère ...

Je serra les dents mais je me rendis bien vite compte que je n'y arriverai pas. Thatch tenta de se jeter sur moi pour me mordre mais j'esquiva facilement son attaque bestiale, mais le regarder se vautrer par terre comme un animal me brisait le cœur.

- Qu'est-ce qu'ils t'ont fait ...

Je ne supportais pas de le voir ainsi et encore moins qu'Ace assiste à un tel spectacle. Je me transforma pour la première fois depuis bien longtemps avant d'attraper Thatch avec mes serres et m'envoler plus loin au direction de la mer.

Codage par Libella sur Graphiorum

_________________


Mon DC::
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Aloha from Hell (Marco)   Mer 27 Juin - 11:49

Gol D. AceOne Piece Ardent
One Piece Ardent
avatar

Messages : 1104

Navigation
Doriki:
4710/6000  (4710/6000)
Fruit du Démon: Mera Mera No Mi


Aloha From Hell

feat Gol D. Ace & Marco


Les émotions sont dangereuses. Je sais qu'un homme ne doit pas les montrer à longueur de journée mais... les émotions c'est ce qui nous différencient des machines non ? On garde notre conscience de ce qui est bien ou mal... Quoique certains humains ne se rendent pas compte de ce qu'ils font... Je sais que, pour ma part, mes émotions me régissent... et elles se voient comme le nez au milieu de la figure mais... Je peux pas m'en défaire... J'aurai l'impression de me trahir moi-même... Déjà que j'ai trahi une de mes promesses... Je dirais même deux. Cette promesse faite envers Luffy ce jour-là au mont Corvo... Cette promesse de n'avoir aucun regret... S'il savait la vérité, j'crois qu'il m'en voudrais... J'ai pas sauvé Vie... Encore moins Nana... et j'ai été tout aussi incapable de sauver – ou tout du moins – aider à sauver mes nakamas... Tout ce que j'ai réussi à faire c'est de blesser mes frères ainsi que Sanji ce jour-là... Certains diront que je n'étais pas moi-même puisque j'étais manipulé mais j'suis pas d'accord... J'aurai pu reprendre le dessus en les voyant... mais rien ne s'est passé comme prévu... Ma seconde promesse était d'être heureux... Comment j'suis censé sourire quand tout va mal et que je ne suis incapable de faire quoique ce soit ? Comment j'pourrais mentir sur ce que je ressens vraiment ? Il faut croire que même deux ans d'entraînement, ça n'a servi à rien... J'suis toujours au même niveau... J'ai peut-être grandi en force et maturité... mais émotionnellement parlant, c'est toujours un gouffre sans fond... Je souris de ma propre connerie... J'suis vraiment pathétique à ce point ?

J'en étais là sur mes tergiversions quand j'entends un « Hey Portgas » avec une voix qui me semble familière... Pourtant, j'ai peur de me retourner et de m'apercevoir que c'est juste mon imagination qui me joue des tours, que mon subconscient joue avec mes nerfs et me fait voir des choses que je désire pour mieux les briser ensuite. Finalement, je me retourne lentement et j'ose même « réprimander » celui qui m'a parlé ainsi mais quand je me rends compte qu'il est bel et bien là... Mes mots se coincent dans ma gorge... J'ai envie de parler, je suis censé parler ! Mais rien ne sort... comme si j'étais muet... même mes jambes ne semblent pas vouloir bouger... Mais quand je le vois sourire... c'est comme si tout ce que je ressentais n'existait plus... Mes jambes semblent à nouveau fonctionnelles et je réduis la distance qui nous sépare avant de le serrer fortement dans mes bras. J'ai bien cru que je ne le reverrais jamais... Ou pire encore ! J'ai bien cru avoir échoué encore une fois... Une fois de trop d'ailleurs... alors mes larmes se mettent à couler d'elle-même comme si je voulais expier mes sombres pensées mais je crois qu'en faisant ça, j'ai failli tuer mon capitaine et quand je m'en rends compte, je desserre mon emprise et je me recule légèrement. Tiens, lui aussi il pleure ? Sa réponse à ma « petite blague » me fait doucement sourire et je...

- Je n'en ai jamais douté un seul instant

Il me demande ensuite comment je vais... Est-ce que c'est bien de mentir à son capitaine ? Enfin, je ne mens pas réellement disons plutôt que j'occulte quelques parties volontairement... voilà c'est ça ! Je lui dirais tout plus tard... Ouais, c'est mentir quand même quoi ! Bon tant pis advienne que pourra. Puis quand il me dit que Zoro l'a trouvé, je...

- Hein ?! Il a réussi à te trouver ?!

Je le regarde, choqué. Lui qui a un sens de l'orientation en deçà du zéro absolu, voilà qu'il réussit l'exploit de trouver mon capitaine ! J'en suis incapable et il le trouve comme ça... comme si de rien était... J'ai le droit de dire que je suis vexé ? Bon au moins, je l'ai retrouvé c'est le principal... Mais quand même. Finalement, j'ose la question sur Nana parce que je ne sais toujours pas comment elle va ni où elle est et ça commence sérieusement à me soûler... Sa « non-réponse » me fait craindre le pire mais quand il me dit, en plus, qu'il l'a retrouvé et que ça ne va pas me plaire, je...

- Pourquoi ?! Où est-elle ?! Elle va bien ? Il ne lui ait rien arrivé de grave ?! On va la chercher quand ?!

Ouais je ne m'arrête plus quand il s'agit de notre petite sœur. Peut-être parce qu'elle est sous mon commandement et que je me sens responsable ? Non, j'crois que c'est bien plus que ça... Nana est réellement la petite sœur que je n'ai jamais eu et savoir que je ne peux rien faire pour l'aider, ça me rend dingue... J'ai déjà perdu Vie... Je ne supporterais pas de la perdre, elle aussi... D'ailleurs en parlant de Vie, j'me prends un retour enflammé de la part de Marco mais il ne comprend pas... C'est comme cette fois-là sur le navire... Je serre, inconsciemment, les poings et je...

- Mes erreurs ne sont pas de ton fait et Vitanie... J'étais censé veiller sur elle... Déjà qu'au Tartaros, j'ai pas réussi à la protéger. Ni elle, ni Nana... Là quand j'ai lu qu'elle s'est mesurée à un des commandants de Teach... et qu'elle n'en est pas revenue... Si je n'avais pas été sur le Sunny, je crois que le bateau aurait déjà fini au fond de l'eau. Toutes les deux, elles étaient dans « ma » division... J'ai merdé sur toute la ligne... Pourquoi tu devrais supporter le poids des erreurs de tout le monde, Marco ?! Parce que t'es le capitaine ? T'as pas le droit de vouloir gérer ça tout seul... Nous aussi, on se sent coupable... Ne nous mets pas hors course juste parce que tu veux nous protéger

Je n'ai pas réellement hausser le ton. Je voulais au départ mais finalement, je crois que j'ai mûri... J'ai parlé normalement... Finalement, je lui ai exprimé ce que je ressentais vraiment... Oui je veux aider. Je veux lui prouver que j'suis plus un gosse paumé comme lorsque je suis arrivé sur le Moby à 17 ans... Sauf qu'on a pas vraiment le temps de continuer la conversation qu'un amas de personnes se dirigent vers nous en criant... Que se passe-t-il ? Des zombies encore ?! Mais ne peuvent-ils pas nous accorder une minute de répit ?! Parmi tous ces zombies, il y en a un qui se distingue du lot... J'interpelle Marco parce que je suis trop choqué de le voir... Non... Ils n'ont pas osé se servir de lui ? Pas Thatch... J'suis incapable de bouger... J'me sens tellement inutile pour le coup... Mais quand je vois Marco se tourner vers moi, les larmes aux yeux, et me demander de rester là... j'ai comme un mauvais pressentiment... N'a-t-il pas écouté ce que j'ai dit ?!

- Non, attends n'y va pas seul ! Sauf qu'il est déjà parti... Marco !!

Il me traite comme un gamin... Il n'en fait qu'à sa tête... et c'est moi la tête de mule ?! Il peut parler lui ! Soufflant doucement ma colère, je ne remarque que bien plus tard que d'autres zombies sont là... Qu'ils s'attaquent à d'autres personnes... Des cris s'élèvent de partout... ça commence réellement à me courir...

- Vous allez nous foutre la paix ne serait-ce qu'une minute, zombies de seconde zone ?! On ne pouvait pas être tranquille le temps de nos retrouvailles ?! Même 5 minutes c'est trop demandé ?! Enjomo Et voilà que les zombies se retrouvent prisonniers de mon cercle de feu. Normalement, personne ne peut entrer ou sortir... mais les zombies c'est tellement stupide qu'ils finiront bien par sortir... ça fera du zombie grillé qui se reformera plus tard... Maintenant que ce « petit » problème me laisse tranquille 30 secondes... voyons le second problème...

Pendant mon petit amusement, Marco a jugé bon de se sauver avec Thatch... Il veut réellement que je lui en colle une ? Faisant fi de mon humeur et de ma peur grandissante de perdre mon capitaine à peine l'avoir retrouvé, je me dirige vers le seul endroit possible où ils peuvent aller... le port. Courant comme un fou, j'essaie de fixer le ciel espérant voir un oiseau bleu non loin... sans succès. Arrivé au bout de la jetée, je reprends doucement mon souffle et je fixe à nouveau le ciel... Je finis par l'apercevoir... tenant toujours notre ancien nakama entre ses serres... Il me fait peur... On a déjà perdu trop de monde... J'supporterais pas de le perdre lui aussi. Alors, je...

- MARCO !!! T'as pas le droit de mourir tu m'entends !!

C'est un cri désespéré je sais... mais hors de question que je le perde maintenant... pas après tout ce qu'on a vécu séparément... Pas alors qu'on vient de se retrouver... j'lui pardonnerais pas s'il lui arrivait quelque chose...

Fiche de RP (c) Miss Yellow
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Aloha from Hell (Marco)   Lun 23 Juil - 13:12

MarcoPirate du Moby Dick
Pirate du Moby Dick
avatar

Messages : 591

Navigation
Doriki:
4908/6000  (4908/6000)
Fruit du Démon: Tori Tori no mi



Aloha from Hell pv Gol D. Ace


Ces petites tâches de rousseur m'avaient vraiment manqué ! Ah la la.. Ce que ça faisait du bien de le revoir, de l'entendre... ce petit imbécile !
Je souriais devant mon entrain à le traiter d'imbécile intérieurement tant j'étais heureux de l'avoir retrouvé. Je ne le lâcherais plus cette fois, c'est sûre ! Mon sourire s'élargit à sa réponse sur mon humanité.
Il parût bien surprit lorsque je lui appris que c'était le sabreur des Mugiwara qui m'avait retrouvé par hasard dans un bar de l'île, ce qui pouvait se comprendre vu l'improbabilité de la chose...

Hein ?!Il a réussi à te trouver ?! 

- Il faut croire que oui !

Comme quoi tout peut arriver... C'était aussi incroyable que le fait qu'il ait autant d'infos sur Nana. Ace enchaînait les points d'interrogations sans me laisser le temps d'y répondre. Je repensais à ma conversation avec Zoro sur l'impulsivité, me faisant sourire intérieurement. Je soupira avant de lui dire tout ce que j'avais pu apprendre sur elle :

- Apparemment  notre chère demoiselle se serait coupée les cheveux il y a quelques mois de ça et se trouvait dernièrement chez Mihawk pour s’entraîner. A savoir notre prochaine destination, si tu veux m'accompagner bien sûre...

Je me doutais qu'il accepterai de venir sans hésiter, mais vu tout ce qui c'était passé je préférais demander, ne sachant pas s'il avait changé ou s'il était toujours le Ace que j'ai connu jadis.
Ce qui semblait être le cas, car le voila repartis dans ses regrets à propose de ses Nakamas et principalement Vie et Nana. Je soupirais regrettant déjà d'avoir répondu ça sachant pertinemment comment il réagirait, même s'il ne s'emportait pas comme avant, son discours restait à peu près le même... Mais c'est une discussion que nous aurons une autre fois car je n'avais pas envie de penser à ce genre de choses pendant ce moment de joie. Je pensais un peu trop vite car déjà des zombies s'occupèrent de le faire, et pas n'importe lesquels !

Thatch... En voilà une surprise dont je me serais bien passée aujourd'hui. De tous les zombies sur lesquels on pouvait tomber, il fallait qu'on se trouve exactement au même endroit que lui. Un seul regard sur mon petit frère suffit à me convaincre de m'en occuper seul et au plus vite !
Mon incapacité à frapper mon défunt frère me contraint à user de mes pouvoirs pour la première fois depuis notre défaite face à Barbe Noire.
Je m'élevais dans les airs, Thatch entre mes serres qui gigotait en grognant comme un chien enragé et Ace qui voulait m'empêcher d'y aller seul. Malheureusement, c'est quelque chose qu'il fallait que je m'occupe, seul.
Tandis que je m'éloignais du tumulte, Ace s'était lancé à ma poursuite comme il pouvait mais fût bien vite stopper par l'étendue d'eau au bord du port.

- MARCO !!! T'as pas le droit de mourir tu m'entends !! 

Ce cri renforçait davantage ma détermination à ce que je devais faire.
Je m'éloignais de lui un peu plus à chaque battement d'aile, mais une voix me surpris dans ma trajectoire...

***

- Hoi Marco ! J'ai trouvé ton sosie parfait..... Regardes !

Je voyais Thatch qui me présentait un ananas, cachant Ace qui se tordait de rire derrière lui :

- C'est vrai qu'il y a un petit air de famille Ahah !

***

Les gigotements de Thatch entre mes serres interrompirent mon souvenir, il semblait impatient de mordre ma chair, rien d'autre ne l’intéressait. Il ne devait sûrement plus être capable de penser du tout d'ailleurs. Tout ces souvenirs que nous avions partagés après tant d'années s'étaient comme effacés de sa mémoire. Qui était capable de faire une chose pareil ? N'a-t-il donc aucun remord, aucune âme pour agir de la sorte ? Mes larmes s'accumulaient davantage sur mes joues à chacune de mes questions silencieuses.
Voir mon frère ainsi m'était insupportable et me remémorait de douloureuses pensées, comme ce jour maudit où j'avais retrouvé son corps ensanglanté sur le plancher du Moby Dick... Et tout ça pour un putain de fruit du démon !
La haine profonde que je ressentais pour Barbe Noire irradiait mon cœur une nouvelle fois mais elle fût rapidement rejointe par un tout nouvel ennemi : le responsable derrière cette invasion de zombie. J'allais lui faire payer cet affront envers mon frère et ami d'autrefois !

Je m'étais suffisamment éloigné du bord à présent, je voyais toujours Ace sur le quai qui ne me quittait pas des yeux. Je baissais la tête en direction de mes serres, le regardant se tortiller obsédé par le repas que je représentais sûrement. Mon cœur était remplis de souvenirs en sa compagnie, je le voyais presque aussi clairement qu'autrefois, se baladant avec des ananas autour de moi, imitant ma façon de parler avec un poulpe sur la tête, des discussions sous les étoiles un verre de saké à la main, des centaines de combats .... et juste son sourire qui apparaissait doucement sur son visage en me voyant arriver. Mais le pire c'est que son cœur à lui était totalement vide, comme si rien de tout ceci ne s'était passé.
Ce n'était pas Thatch ou « plus » du moins, juste un zombie. Mes yeux restaient fixés sur lui, sans que je ne fasse le moindre mouvement, ne parvenant pas à m'y résoudre. Je serrais les dents, fermant les yeux pour pester contre ma faiblesse évidente. J'étais là dans le ciel, le cadavre remuant de Thatch entre mes serres, totalement immobile hormis mes battements d'ailes pour me maintenir dans les airs et mes larmes qui roulaient doucement le long de mes joues mal rasées.
Mais je suis le Capitaine, c'est ma responsabilité de veiller sur mes Nakamas et de prendre les décisions que personne ne veut prendre. Et si je suis incapable de le faire alors je ne peux pas être Capitaine.

Mais ça, c'est une option qui m'ait interdit de choisir depuis que j'ai promis au vieux que je le ferais.
Je regardais toujours ce qui avait été mon frère et je lui parla comme s'il pouvait m'entendre :

- Pardonne moi mon frère, je n'ai pas été à la hauteur une fois de plus... mais je continuerais de protéger nos camarades jusqu'à la fin, je te le promets. Adieu mon ami, salut le vieux de ma part et dis lui que je vous rejoindrais bientôt...

Je pris une inspiration, je serrais les dents en détournant le regard et je le lâcha. Je fixais le ciel tandis qu'il tombait jusqu'à ce que j'entende son contact brutal avec la mer où il avait navigué à mes côtés toutes ces années.

Je ferma les yeux en baissant la tête dans un silence où seul persistait le bruit doux des vagues qui venaient de l’accueillir.

*Si un jour je tombe sur celui qui a fait ça.... Je le détruirais.*


                                                 ----------


Après quelques secondes, je me résolus à rejoindre Ace qui attendait sur le quai, me retransformant dans ma forme humaine en même temps que j’atterrissais à quelques pas de lui. J'avançais jusqu'à nous retrouver côte à côte avant de me tourner vers la mer, le regard perdu dans l'écume :

- Que tous ceux qui nous ont causés du tort se repentent, l'équipage du Moby Dick est peut-être mort mais un phénix renaît toujours de ses cendres.  




Codage par Libella sur Graphiorum

_________________


Mon DC::
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Aloha from Hell (Marco)   Mer 25 Juil - 19:57

Gol D. AceOne Piece Ardent
One Piece Ardent
avatar

Messages : 1104

Navigation
Doriki:
4710/6000  (4710/6000)
Fruit du Démon: Mera Mera No Mi


Aloha From Hell

feat Gol D. Ace & Marco


- Pour quelqu'un qui ne sait pas se repérer, c'est étonnant ! Ça en serait même vexant je dois dire vu depuis le temps que je te cherche

Ça fait combien de temps ? 5 ? 6 mois que je le cherche sans succès ? Et Zoro débarque et le trouve au premier bar qu'il croise ?! Je vais porter réclamation ! Je suis celui qui devait trouver son capitaine, pas l'inverse ! Mais au moins, je l'ai retrouvé... C'est le principal non ? Puis il me parle de Nana... Forcément que je veux la retrouver ! J'veux lui coller une claque derrière le crâne pour m'avoir fait une peur bleue ! Et puis...

- Hein ? Comment ça, elle s'est coupée les cheveux ?! Pourquoi elle a coupé ses magnifiques cheveux rouges ?! Tu lui achèteras une perruque en chemin et on lui collera sur la tête dès qu'on la retrouvera ! La suite fut moins amusante... Chez Mihawk ? J'aime pas vraiment ce type... Mais bien sûr que je je t'accompagne ! Tu veux déjà te débarrasser de moi ? J'te lâcherais plus d'une semelle à présent !

Non mais oh ! Il croit réellement que je vais le laisser partir sans moi ?! C'est mal me connaître capitaine. Mais je finis par lui parler de Vie... Je lui raconte même ce que je ressens mais il me contredit et ensuite, il ne dit plus rien... Certes, j'ai lancé le sujet mais... j'pensais qu'il allait au moins dire quelque chose... comme il le fait souvent mais non, il reste aussi muet qu'une tombe... Ah si, il a soupiré ! A croire que je l'ennuie déjà avec ma langue un peu trop pendue...

Je suis heureux d'avoir retrouvé Marco mais parfois, j'me demande pendant encore combien de temps, il va me prendre pour un gamin ? Certes, c'est le capitaine du Moby mais il fait ce qu'il nous interdit de faire... Nous sommes une famille non ? Ne se rend il pas compte à quel point ses gestes peuvent être blessant ? Que dois-je faire pour qu'il comprenne qu'il n'est pas seul hein ? Des zombies nous attaquent et Thatch, notre ancien nakama, se trouve parmi eux... En me voyant troublé, il prend l'initiative de le combattre seul mais... ce n'est pas ce que je veux ! Certes, je n'ai pas réagi mais ce n'est pas parce que la peur me paralysait loin de là ! C'est juste l'effet de surprise... Comment ne pas l'être en voyant notre meilleur ami se pointer tel un pantin manipulé devant nous ? Il n'était pas seul... d'autres potes à lui s'étaient joints à la fête... Du coup, je m'en suis occupé mais le temps que je fasse ça, Marco en a profité pour me fausser compagnie... et ça a le don de m'énerver... Je ne sais pas ce qui me retient de lui en coller une mais... Il prend sa forme hybride, Thatch entre ses serres et s'envole vers la mer... Il se fout de moi c'est ça ? Faut que je reste sagement à l'attendre ici c'est ça ?! Heureusement qu'il y a des zombies pour que je puisse passer mes nerfs ! Je m'amuse même à les cramer tiens, ça les ralentira un temps ! Puis je m'élance à la poursuite de ce foutu oiseau bleu qui est encore plus buté que moi quand il s'y met ! Déjà qu'il ne répond même pas à ce que je dis, il ignore mon aide et il se casse sans rien dire ! Comment veut-il que je réagisse ?! Je cours comme un fou pour le rattraper... Chose à laquelle je ne parviens pas puisque le bout de la jetée m'en empêche... Je secoue la tête tout en hurlant qu'il n'a pas le droit de mourir ! J'lui pardonnerais jamais s'il nous abandonnait déjà alors que je viens à peine de le retrouver...

Le temps me semble incroyablement long entre son départ et son retour... Je ne sais pas ce qu'il a fait, ni même s'il a été blessé ou que sais-je encore ! Mais voilà qu'il revient style de rien et... il a pleuré ? Je ne relève pourtant pas – pour ne pas le gêner une fois de plus – et ce qu'il dit... Malgré moi, je

- Et le phœnix finira par se brûler les ailes s'il continue dans cette voie

Je le regarde un instant avant de détourner le regard et de lui tourner le dos...

- Qu'est-ce qu'on attend ? On ne devait pas aller chez Mihawk ?

Je commence à remonter l'allée tout en fourrant mes mains dans mes poches... Je me suis retenu de justesse de lui en coller une... On me dit trop souvent que je laisse mes sentiments me régir mais là, j'ai prouvé que je pouvais me contrôler non ?  

Fiche de RP (c) Miss Yellow
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Aloha from Hell (Marco)   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

Aloha from Hell (Marco)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Welcome in Hell... [Ali & Ysi ]
» 05. What the hell are you waiting for.
» Welcome Hell
» Drag Me To Hell
» Gates Of hell " La porte des Enfers

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece RPG Strong World :: L'aventure :: Grand Line :: Whiskey Peak-