AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 HS: You have the sacred fire but I'm the one who shines tonight baby #Marco

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Message
MessageSujet: HS: You have the sacred fire but I'm the one who shines tonight baby #Marco   Mer 14 Mar - 19:00

Carter BarbaraMockingbird ⊗ Le Sang du Serpent
Mockingbird ⊗ Le Sang du Serpent
avatar

Messages : 225

Navigation
Doriki:
1097/6000  (1097/6000)
Fruit du Démon: Oto Oto no mi

HS obligatoire mais personnellement non-approuvé.

You have the sacred fire but I'm the one who shines tonight baby × ft. Marco



La lune brillait déjà depuis longtemps quand le ciel revêtit sa robe de soirée, se drapant de noir et d'étoiles scintillantes. Il se faisait tard sur Grand Line, mais la nuit était encore jeune dans les sinistres quartiers de Jaya. Non contente d'être l'île précédant le légendaire archipel céleste, elle était également réputée pour abriter une belle population de brigands et de pirates en tout genre. De nombreux établissements aux activités plus ou moins légales avaient donc ouvert leur porte afin de profiter de ce lucratif et tumultueux marché.
C'est dans l'un d'eux, le Glamazone, que Barbara avait trouvé un travail.
Cela ne faisait que quelques semaines qu'elle avait rejoint Shiraho et son équipage, et voilà qu'elle commençait déjà à leur fausser compagnie. Elle ne souhaitant en aucun cas les fuir, mais au contraire les aider de son mieux. La vie de pirates était bien plus chère que ce que l'on pourrait croire et avec le nombre croissant de personnes qui rejoignait le Yukifune, leurs économie fondaient comme neige au soleil. C'est pour palier à cela que l'immaculée avait accepté le poste. Pour une jeune femme comme elle il pouvait se montrer particulièrement fructueux.

« En scène dans 5 minutes ! Sissy, je compte sur toi pour tout leur faire lâcher ce soir encore ! »
cria à moitié un petit homme suant à grosses goûtes.

« C'est comme si c'était fait, Monsieur Paul ! »
lui répondit-elle d'une voix enjouée.

Sissy, c'était elle. La guerrière ne tenait pas vraiment à voir son véritable nom s'ébruiter dans le coin. De toute façon, qui travaillait dans un club de striptease sans utiliser de surnom ?
Obtenir le travail ne fut pas bien difficile à partir du moment où vous répondiez aux critères de beauté et que vous aviez un atout charme dans votre décolleté. Dans le cas de "Sissy", c'était encore une fois sa voix qui avait fait la différence. Pousser la chansonnette était devenu une habitude pour elle après ses dernières escapades, et surtout depuis qu'elle avait quitté le Hook Crew.

L'amazone prit le temps de vérifier que sa blanche chevelure était coiffée convenablement -tressée et joliment attachée en l’occurrence-, ajouta un brin de maquillage et redressa le peu de vêtement qu'elle portait. Rapidement chacun gagna sa place et les premières filles commencèrent à mettre l'ambiance dans la salle tamisée et surchauffée.
Elles étaient toutes là pour la même raison: gagner de l'argent, et pourtant aucune ne se ressemblaient. Il y avait une jeune maman, des hors-la-loi, des femmes mûres, et nouveauté depuis quelques temps, des veuves victimes de l'invasion de zombies. Toutes étaient différentes mais elles travaillaient ensemble pour plumer les pirates de passage et autres brigands et marines perdus. Une telle solidarité féminine émouvait Barbara qui appréciait d'autant plus tout cela.

« Et maintenant rien que pour vous, accueillez la toute nouvelle tigresse du Glamazone, la resplendissante Sissy ! » résonna la voix de l'homme de tout à l'heure dans la salle.

L'annonce la faisait sourire. S'il savait qu'elle était vraiment une amazone... La musique se lança alors -sa musique même- alors que s'ouvraient les rideaux, l'exposant au feu des projecteurs et aux regards lubriques. Hissée sur des talons exagérément haut elle s'avança sur la scène. Chacun de ses pas collaient au rythme et animaient sa poitrine de légers rebonds. La jeune femme porta alors le micro qu'on lui avait donné à sa bouche et se mit à chanter les paroles qu'elle avait apprise.

« People talking since the beginning of time !
Unless they paying your bills, pay them bitches no mind !
»

Le secret de la popularité de la surnommée Sissy pouvait être considéré comme de la triche, mais peu importait. A chacun de ses mots, elle utilisait ses pouvoirs pour transmettre et amplifier tout un tas d'émotions aux hommes devant elle, les incitant à la dévorer des yeux et surtout à lâcher leur monnaie.
Sincèrement, Barbara aimait assez bien la scène. C'était certes impressionnant au début, mais il y avait vite quelque chose de spécial qui la rendait addictive.
La stripteaseuse qu'elle était continua à occuper l'espace, n'hésitant pas à s'accrocher aux longues barres en métal qui se trouvaient là pour s'y frotter et y onduler, accentuant les courbures de son corps.
Elle se sentait puissante. Pendant qu'elle jouait à l'aguicheuse, eux dépensaient sans compter en pensant avoir le pouvoir. Pathétique.

L'un d'eux attira alors son attention juste au bout de la piste. Il lui semblait familier, mais elle n'aurait su dire si c'était parce qu'il était connu ou juste un habitué des lieux. Peu lui importait à cet instant, elle allait le harponner.
Avançant pas à pas dans sa direction, elle finit par se mettre à quatre pattes pour combler le reste de la distance qui les séparait, juste à temps pour reprendre sa chanson.

« I'm a femme queen, mother of a house of no shame ! » Elle se redressa alors sur ses genoux avant de faire explicitement onduler son bassin vers le concerné. Elle avait appelé ce mouvement la "poussée de Venus", ravissant non ?
« My pussy's on fire, now kiss the flame ! »
articula-t-elle en désignant son pubis couvert de strass tout en lâchant un clin d’œil.

Les hommes aux alentours eurent une montée de sang et se mirent à lâcher de grosses poignées de pièces en or pour la faire approcher dans leur direction.
Oui c'est vrai que cette partie de la chanson était toujours très bien reçue par le public, c'était une valeur sûre.
Rien que pour eux, elle s'allongea sur le devant de la scène, secouant ses longs cheveux dont la coiffure n'avait pas tenue et exposant ses meilleurs atouts.

Après cela elle se redressa de façon aussi sexy qui le lui permettaient ses talons et regagna l'arrière de la scène où les autres filles l'attendaient déjà. Elle se mit à la point de V qu'elles avaient formé et acheva sa chanson avec les dernières paroles.

« Now Sissy that walk ! »

Toutes ensembles, elles s'avancèrent d'un même pas sur la piste, défilant sur les dernières notes face à la foule de mâles en rut.

Le show se poursuivit encore après cela, mais Barbara n'était plus sur scène. Après sa performance elle s'occupait du service dans la salle, voguant d'une table à un fauteuil et d'un homme marié au mafieux gominé. C'est sûrement là qu'on se faisait le plus de pourboire, après quelques verres ils étaient assez mûrs pour être cueillis.
Tandis qu'elle faisait sa tournée dans une tenue un peu plus habillée que tout à l'heure -mais pas trop, bien entendu-, Barbara reconnu celui devant lequel elle s'était déhanchée. Il devait être bon à ferrer désormais !
D'un pas voluptueux, elle gagna le fauteuil où il était assis avant de venir s'asseoir sur ses genoux en battant des cils.

« Quelque chose vous ferait-il plaisir, Monsieur ? »
code by lizzou × gifs by tumblr


Dernière édition par Carter Barbara le Sam 5 Mai - 15:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: HS: You have the sacred fire but I'm the one who shines tonight baby #Marco   Jeu 15 Mar - 15:36

MarcoPirate du Moby Dick
Pirate du Moby Dick
avatar

Messages : 621

Navigation
Doriki:
4908/6000  (4908/6000)
Fruit du Démon: Tori Tori no mi

Jaya était parfaite pour les pirates qui voulaient oublier toutes sortes de choses, parfaite pour moi.
J'étais venu sur cette île pour profiter de sa réputation d'abriter un bon nombre de criminels en tous genres pour passer inaperçu sans trop d'efforts. Même si le nombre de poursuivants avaient diminués ces derniers temps, on était jamais trop prudent, surtout quand on est l'ancien Capitaine...
Je ne sais pas vraiment si je changeait régulièrement d'île pour éviter mes opposants ou parce que je me lassais trop vite de tout. En plus j'avais bien assez d'or pour aller où je le souhaitais, et puis je m'en fichais pas mal de savoir combien il me restait dans ma poche !
Je comptais d'abord aller dépenser un peu de mes richesses au casino mais je suis tombé sur un bar plutôt chaleureux si vous voyez ce que je veux dire...
Et entre dépenser mon argent pour des directeurs qui se mouchent dans leur liasses de billets et des jolies femmes qui sont dans le besoin, il ne me fallût que peu de temps pour me décider à rejoindre la gente féminine !
Je venais à peine de rentrer qu'un homme qui était assis au bord de la scène se fît sortir par le videur. Je suis certain qu'il a dû mettre sa main où il ne fallait pas ...
Je ne me fît pas prier et je profita de l'occasion pour prendre sa place. Une petite beauté s'est chargé de m'apporter ma commande, un bon verre d'alcool pour parvenir à rire sans se forcer et éviter de penser au passé.
Quelques femmes faisaient leurs shows, toutes aussi belles les unes que les autres. Un clin d’œil par ci, un sourire par là... Elles connaissaient leur boulot ! Mais j'en avais tellement vu qu'il fallait hausser la barre si elles voulaient parvenir à me provoquer... Je lâchais quelques billets de 10 ou de 20 pour le mal qu'elles se donnaient mais sans plus comparer à tous les lourdingues à côté de moi.
Ils sont complètement accros yoi! On dirait moi à leur âge ...


« Et maintenant rien que pour vous, accueillez la toute nouvelle tigresse du Glamazone, la resplendissante Sissy ! »

La voix du présentateur du show attira mon attention sur la scène que j'avais arrêter de regarder depuis quelques minutes déjà. De longs cheveux blancs, des yeux bleus et des formes .... que je ne décrirais pas ici...
Elle n'était pas forcément plus belle que les autres, elles se valaient toutes sur ce point, mais elle savait y faire avec les hommes, ah ça oui ! Sa manière de danser, de chanter et elle avait un regard pénétrant. Elle se dirigea de notre côté de la scène pour venir se mettre à quatre pattes en face de moi.
*ça commence à devenir intéressant !*

Je répondis à sa provocation en me rapprochant d'elle sans toutefois la toucher. Je pouvais sentir son parfum qui ne faisait que renforcer mon intérêt pour cette Vénus pour le moins particulière.

*voyons voir ce que t'as dans le ventre Vénus...*

Elle sembla accepter le « défi » que je lui avais lancé dans mon regard, et je ne fus pas déçu par ce qui suivit. Ses mouvements de bassin étaient certes aguicheurs mais c'est son geste indécent qui me convint qu'elle était réellement une tigresse. Je lui souris en retour pour m'incliner devant son audace. Il faut reconnaître qu'elle était la plus excitante parmi toutes les autres sur scène.
Je fouilla dans ma poche, pour voir ce que j'allais pouvoir lui donner. J'avais des billets de 10, 20, 50, 100 et un de 1000. Je lui glissa le billet de 50 entre les doigts, sans chercher à cacher les autres, au contraire.
Je ne la quitta pas des yeux tandis que je rangeais ce qui me restait d'argent dans ma poche, voulant voir jusqu’où elle était capable d'aller. J'étais prêt à le lui donner si elle le « méritait », en d'autres termes si elle veut ce billet il faudra venir le chercher ! J'aurais bien dit « il faudra me passer sur le corps » mais je me retins de le penser quand j’aperçus une Mandarine dans le panier de fruit en face de moi. Allez savoir...

La Vénus avait finit son show, laissant la place à d'autres ma foi pas si mal ! Une vingtaine de minutes et 5 verres plus tard, je me retrouva en charmante compagnie. Elle le voulait bien ce billet finalement...
Je n'eus même pas le temps de dire un mot ni même de la provoquer qu'elle s'assit sur mes genoux.
Et moi qui pensais avoir repris le dessus par l'appât du gain, je me retrouvais à sa merci, son corps sur mes genoux et ses yeux enjôleurs... J'avoue qu'elle ne me laissait pas indifférent.

« - Quelque chose vous ferait-il plaisir, Monsieur ? »

-J'ai une ou deux choses en tête oui, mais qu'est-ce que vous pouvez me proposez ?

Je pouvais apercevoir les regards envieux de mes voisins, désireux d'avoir une pareille beauté sur leur genoux. Elle était plus douée que les autres, mais à quel point ? Voilà une réponse qui me tardait de découvrir.

*Montres nous que tu es Vénus !*

_________________


Mon DC::
 


Dernière édition par Marco le Ven 30 Mar - 16:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: HS: You have the sacred fire but I'm the one who shines tonight baby #Marco   Sam 24 Mar - 22:54

Carter BarbaraMockingbird ⊗ Le Sang du Serpent
Mockingbird ⊗ Le Sang du Serpent
avatar

Messages : 225

Navigation
Doriki:
1097/6000  (1097/6000)
Fruit du Démon: Oto Oto no mi

You have the sacred fire but I'm the one who shines tonight baby × ft. Marco

Confortablement assise sur les genoux de son hôte, Barbara l'inspecta rapidement de ses beaux yeux bleus. Elle fit courir deux de ses doigts sur son torse, en profitant pour écarter un peu plus les pans de sa chemise déjà ouverte, et c'est là qu'elle la remarqua. La marque de Barbe Blanche.

Elle se tenait donc aux côtés d'un ancien pirate de l'homme le plus fort du monde, et en plus de cela il avait de l'argent et ne s'en cachait pas. Très intéressant... Il lui demanda alors ce qu'elle avait à lui proposer. Sans doute voulait-il voir ce qu'elle avait encore en réserve après son numéro de tout à l'heure. L'Amazone avait déjà une idée bien précise de ce qui pourrait faire l'affaire.

« Et bien nous avons tout un tas de formules, allant du show privé à ma compagnie pleine et entière pour la soirée, tout en passant par des choses un peu plus spéc... Oui ? »

Le dénommée Sissy pour la nuit tourna alors la tête, fouettant l'air de sa chevelure immaculée et rependant son parfum sur le pirate sur lequel elle était assise. Est-ce qu'on venait de l'appeler ? Absolument pas, mais ça ne l'empêcha pas de se lever et de repartir zigzaguer dans la foule. Pour ferrer un poisson comme lui, il fallait l'appâter subtilement. Quoi de mieux dans un club comme celui-ci que de jouer la femme inaccessible ? Il avait bien dû se rendre compte qu'elle avait fait cela seulement pour attiser sa curiosité, mais elle aimait jouer au chat et à la souris. Qu'il vienne donc l'attraper s'il la voulait !

Tandis qu'elle traversait la salle, une de ses collègues -une certaine Cheryl, très belle rouquine- l'appela à la volée et lui demanda de venir un instant. Apparemment son client voulait un "Tutti Fruti", l'une des formules un peu spéciales de la maison. La blanche vint donc rejoindre sa collègue en s'asseyant sur l'autre cuisse de l'homme, avant de venir embrasser langoureusement la dénommé Cheryl. D'abord gentiment, puis peu à peu le baiser devint plus fougueux.
Étrangement, ce genre de contact la dérangeait beaucoup quand il s'agissait d'une femme que d'un homme. En connaissait les individus du genre en même temps...
En tout cas, celui qui se trouvait sous elles semblait ravit de son investissement, et les gratifia d'une belle somme chacune -ainsi qu'un levé de drapeau-.

Une fois son travail terminé et les gains empochés, la pirate mit aussitôt les voiles. Elle retournait dans la direction où elle avait laissé mijoter sa poule aux œufs d'or, mais une altercation à l'entrée du club attira son attention. Apparemment un homme avait franchit les portes de force et réclamait son dû. Le type en question était un habitué des lieux qui avait fait de "Sissy" sa préférée. En la voyant il fendit la foule et se jeta sur elle, l'attrapant par le bras et la tirant pour l'emmener avec lui. Venait-il d'évoquer le mariage ? Quelle plaie. Il regretterait son geste. Doucement et calmement, elle se contenta de poser la paume de sa main sur son torse alors qu'il essayait de franchir à nouveau le tumulte du club, puis libéra son pouvoir. Une vague d'ondes inaudibles traversèrent instantanément son corps et ses viscères, allant jusqu'à perforer certains d'entre eux. Quelques instants après elle était libre et lui crachait des gerbes de sang.

« Ne t'y trompe pas: ici, se sont les femmes qui ont le pouvoir, chéri. La prochaine fois que tu essayes de traiter une femme comme tu viens de le faire avec moi, tu te souviendras de ce jour
et tu t’abstiendras.
»
lui glissa-t-elle tandis qu'on le dégageait déjà dehors.

Où en était-elle avant tout ça ? Ah oui. Le pirate de Barbe Blanche.
Alors qu'elle essuyait les taches de sang qui souillaient sa poitrine, Barbara se rendit compte que celui-ci avait observé la scène depuis son fauteuil. Elle espérait que cet incident n'avait pas entacher sa valeur à ses yeux, ça serait vraiment dommage.
Elle retourna donc jusqu'à lui, avant de reprendre place sur ses genoux comme tout à l'heure et de lui demander d'un air détaché:

« Excusez-moi, j'ai été un peu prise. Où en étions-nous déjà ? »

Elle feignait toujours la jeune femme innocente, mais personne n'était dupe: c'était de la séduction.
code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: HS: You have the sacred fire but I'm the one who shines tonight baby #Marco   Ven 30 Mar - 16:24

MarcoPirate du Moby Dick
Pirate du Moby Dick
avatar

Messages : 621

Navigation
Doriki:
4908/6000  (4908/6000)
Fruit du Démon: Tori Tori no mi

Je me trouvais dans une situation des plus confortables, une jolie femme sur mes genoux, un cocktail rafraichissant dans ma main et de la bonne musique comme fond sonore....
On avait du mal à croire que j'étais l'un des hommes les plus malheureux encore vivants !
Elle semblait m'observer dans les moindres détails, je la laissa faire n'ayant pas honte de mon corps surtout à mon âge, même si j'étais « légèrement » avantagé par mon fruit du démon. Et puis même si c'était le cas je ne pouvais rien y changer dans l'immédiat alors autant laisser ma nouvelle rencontre regarder tout ce qu'elle voulait ! Enfin pas tout quand même.... Pas tout de suite.
Mais voilà qu'elle regardait la marque sur mon torse. La fameuse marque de Barbe Blanche, dieu ait son âme. Et à moins d'être sotte ou totalement désintéressée du monde (ce qui me paraissait peu probable vu son caractère) elle devait savoir ce qu'elle signifiait. Je n'étais pourtant pas aussi sûre qu'elle sache vraiment qui j'étais, je préfèrais ne rien dire pour lui laisser le bénéfice du doute.
Elle répondit ensuite à ma question au sujet de ce qu'elle pouvait « m'offrir » :

« Et bien nous avons tout un tas de formules, allant du show privé à ma compagnie pleine et entière pour la soirée, tout en passant par des choses un peu plus spéc... Oui ? »


Je l'écoutais avec attention un peu hésitant vu le nombre de formules qui existaient, jusqu'au moment ou elle se fît interrompre par je ne sais qui dans la foule. Elle n'hésita pas une seconde pour se rendre disponible, me laissant assis là à boire sur le bord de la scène.
Je la suivais des yeux, ne pouvant rien faire d'autre que d'admirer son corps se mouvoir un peu partout dans la salle. L'une de ses collègues aux cheveux roux qui ma foi n'était pas repoussante, lui demanda de la rejoindre sur les genoux d'un client pour... sérieusement ?
Ahah le petit chanceux ! Elle ne manquait pas d'audace, me provoquer si ouvertement après m'avoir laissé poiroter là.
Et moi qui pensais avoir passé l'âge d'être attiré par ce genre de choses ... Je suis un mec après tout, vieux ou pas !
Après avoir reçu une belle récompense pour sa « prouesse » elle se redirigeait vers moi, mais un évènement inattendu se produit.
Un homme disait vouloir épouser Sissi, ce n'est pas si grave vous me direz, juste un homme fou ou soule au choix ! Elle pouvait trouver cela flatteur ou pas d'ailleurs mais sans plus. Jusqu'au moment ou il décida de la retenir par le bras, j'étais sur le point de me lever au cas ou mais notre chère Vénus l'envoya valser avec force par un simple toucher !

*impressionnant ...*

Décidemment elle me faisait aller de surprise en surprise ce soir ! Voilà que la tigresse à la crinière blanche avait un fruit du démon et vu son discours au malvenu elle ne devait pas beacoup aimé les hommes.
Pendant que je pensais encore à ce qui venait de se passer, elle s'était rapproché de moi, reprenant place sur mes genoux :

« Excusez-moi, j'ai été un peu prise. Où en étions-nous déjà ? »

Je souriais en réponse à son comportement qui se voulait innocent.

- Vous êtes vraiment une tigresse finalement ! Mieux vaut éviter de trop vous chercher ... Même si vous semblez aimer jouer à cache-cache !

Je la voyais d'un autre oeil à présent, elle me plaisait toujours autant, il n'y aucun doute là-dessus ! Mais je prenais bien en compte qu'elle était une femme avec un fort caractère sûrement dûe à une histoire remplit d'obstacles.
Je caressa sa joue du dos de l'un de mes doigt seulement, ne voulant pas l'importuner mais seulement toucher ce visage si attendrissant et imposant à la fois.

- Nous en étions à savoir ce qui me ferait plaisir, mais je voudrais savoir ce qui vous ferait plaisir ...

_________________


Mon DC::
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: HS: You have the sacred fire but I'm the one who shines tonight baby #Marco   Sam 7 Avr - 22:33

Carter BarbaraMockingbird ⊗ Le Sang du Serpent
Mockingbird ⊗ Le Sang du Serpent
avatar

Messages : 225

Navigation
Doriki:
1097/6000  (1097/6000)
Fruit du Démon: Oto Oto no mi

You have the sacred fire but I'm the one who shines tonight baby × ft. Marco

La blanche était revenue s'asseoir sur les genoux de son hôte comme si de rien, et tel était le cas non ? Un homme seul et déprimé trouvant du réconfort dans la boisson et qui se fausse d'illusions avec une jeune strip-teaseuse, ce n'avait rien de nouveau dans les bas fonds de Jaya.

Son comportement semblait amuser le pirate de feux Barbe Blanche qui la compara à une tigresse, précisant qu'il valait mieux pas se la mettre à dos. Il avait pourtant raison sur ce point car la jeune femme était une personne fière et avare de sa liberté qu'il était préférable de ne pas entraver.
Le voilà ensuite qui se mit à doucement effleurer sa joue, aller savoir pourquoi, avant de la regarder dans les yeux et de simplement lui dire:

« Nous en étions à savoir ce qui me ferait plaisir, mais je voudrais savoir ce qui vous ferait plaisir ... »

Venant de la bouche d'un homme qui avait pousser les portes d'un club d'ambiance dans une ville mal famée, il y avait de quoi sourire. Mais en attendant, il avait une somme impressionnante de billets avec lui, et Barbara comptait bien montrer aux autres Yukiryuu qu'elle serait la gagnante de leur concours farfelu.
Elle se contenta donc de lui sourire dans un premier temps, avant d'attraper la main qui s'attardait sur sa joue et d'y refermer la sienne.

« Je suis humaine, énormément de choses me feraient plaisir. » dit-elle en descendant leurs mains entrelacées le long de sa gorge.
« De l'argent, la gloire, une couronne... »

Des choses extrêmement banales, mais qui dans son cas avaient une part de vérité. Depuis qu'elle avait appris ce qu'était devenue Hancock et la situation dans laquelle se trouvaient ses sœurs amazones, la pirate n'avait plus qu'un objectif en tête: devenir suffisamment forte pour récupérer le trône et accéder au titre de Shichibukai pour toutes les mettre à l'abri. Elle n'était qu'au début de son périple mais ça viendrait.
Sa main atteint finalement le bord supérieur de sa poitrine sur lequel elle laissa les doigts du blondin s'attarder. Elle le fixa de ses yeux bleu un instant, puis guida sa main vers les tâches de sang qui parsemaient encore son décolleté. Doucement et soigneusement, elle les essuya une à une avec l'aide de l'homme jusqu'à ce qu'enfin sa peau retrouve sa teinte de porcelaine. La surnommée Sissy lui sourit alors avant de venir déposer un rapide baiser sur sa joue mal rasée.

Le serpent était décrit dans bien des civilisations comme un animal vicieux et fourbe, symbole de mensonges et de tromperies tout comme d'audace. Mais il existait une multitude d'espèces au comportement sensiblement différents, alors sur laquelle se baser ? Quel genre de serpent était ce soir Barbara ?
Elle décroisa lentement ses jambes nues et se décida à changer de position. Oh elle resterait assise sur lui, évidemment, mais dans un autre style. L'immaculée se leva une seconde avant de se rasseoir à califourchon sur les cuisses de son hôte, le chevauchant entièrement. Elle fit ensuite passer ses bras derrière son cou, rapprochant son visage du sien et s'avançant un peu plus sur son bassin.

« Mais ce qui me ferait vraiment plaisir c'est que vous profitiez de votre soirée et que vous repartiez satisfait, Maître. » continua-t-elle. Puis en se collant toujours un peu plus contre lui, ses lèvres finirent pas arriver à proximité de l'oreille de son client
qu'elles frôlèrent maladroitement.
« A moins que ça ne se soit moi qui donne les ordres ? »

code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: HS: You have the sacred fire but I'm the one who shines tonight baby #Marco   Lun 16 Avr - 12:57

MarcoPirate du Moby Dick
Pirate du Moby Dick
avatar

Messages : 621

Navigation
Doriki:
4908/6000  (4908/6000)
Fruit du Démon: Tori Tori no mi

Attention âme sensible s'abstenir ! (Regardes pas Nana xD ):
 

Cette femme paraissait si pure et manipulatrice à la fois, elle me laissait une impression étrange que j'avais du mal à identifier.
Elle avait saisit ma main avec douceur avant de répondre à ma question, à savoir ce qui lui ferait plaisir :

« Je suis humaine, énormément de choses me feraient plaisir. »

Elle prit le contrôle de ma main en emmêlant délicatement nos doigts ensemble, avant de les descendre le long de sa gorge. Je me laissais faire n'étant ni timide, ni pervers, mais juste vieux. La vérité de ne pas se fier aux apparences m'allait plus que n'importe qui à cause de mon fruit du démon !

« De l'argent, la gloire, une couronne... »

Je souriais à sa réponse et à son savoir-faire. Combien d'hommes auraient déjà craqués s'ils se trouvaient à ma place ? Voilà une question impossible à résoudre par des mathématiciens... Beaucoup en tout cas, et sûrement le double encore avec ce qui suivait.
Elle m'avait guidé jusqu'au bord de sa poitrine et se servait de ma main toujours sous son emprise pour effacer les traces de son côté « sauvage » survenu quelques minutes plus tôt.
Sissy, je ne pense pas oublier ce nom de si tôt, elle commençait à châtouiller légèrement mon calme, c'est dire si elle avait du savoir-faire.
Quel sourire... révélant des dents aussi blanches que ses cheveux que je ne pus admirer plus longtemps car elle vint embrasser ma joue d'homme trop mûre pour ce genre de choses. Je pouvais sentir son parfum venir châtouiller mes narines avec douceur.
Je parvenais à me convaincre que cette demoiselle était plus attendrissante qu'excitante, ne voulant pas « exploiter » son besoin de berrys de cette façon là. Mais comme si elle l'avait sentit, Sissy se leva délicatement de mes genoux, je soupira de « soulagement » qu'elle puisse me laisser souffler un peu afin de regagner totalement ma sérennité que son savoir-faire avait commencé à bousculer. Quel naif ! Si j'avais sû pourquoi elle s'était levée...

- Je n'ai que l'un d'entre eux en ma possession malheureusement ...

Son but était de reprendre place sur moi mais dans une position toute différente. Voilà que la Tigresse avait décidé de commencer à sortir ses griffes, s'asseyant à cheval sur moi. Il commençait à faire chaud dans cette salle, mais je savais pertinemment qu'il était inutile d'ouvrir les fenêtres car la seule responsable de ce soudain changement de température était à présent assise sur moi...
Je sentis ses bras de part et d'autres de mon cou, pour finalement venir se pencher vers moi et ajouter :

« Mais ce qui me ferait vraiment plaisir c'est que vous profitiez de votre soirée et que vous repartiez satisfait, Maître. »

Je souriais tandis que le « Maitre » résonnait dans ma tête, elle était douée !
Je respirais profondément, essayant tant bien que mal de ne pas lui céder trop de terrain dans ce jeu qu'elle avait lancé. Elle se collait davantage, le haut comme le bas du corps, jusqu'à atteindre mon oreille ce qui n'était pas sans me rendre la tâche difficile ...

« A moins que ça ne se soit moi qui donne les ordres ? »

- J'ai déjà passé trop de temps à donner des ordres.

Je ne voulais pas me remémorer les évènements survenues sous mon commandement, aussi je lui laisserais le soin de prendre cette place.
Lorsque ses lèvres caressèrent mon oreille je me rendis compte que ma respiration s'était légèrement accélérée. Je compris que je ne la trouvais plus attendrissante du tout ! Elle était excitante et ça, c'était pas bon pour moi qui ne voulais pas céder.
J'avais chaud, très chaud. Je regardais mon verre vide, il ne me serait donc d'aucun secours.
Bon, il fallait absolument que je bouge pour me trouver un rafraîchissement mais je ne pouvais tout simplement pas l'écarter de moi. Je pris une inspiration :

- Juste une minute si vous le permettez....

Je me leva tout en portant la blanche de sorte qu'elle n'ait rien besoin de faire d'autre que de se laisser faire. Très mauvaise idée... Je n'avais pas pensé au fait que mes mains se retrouveraient sur ses cuisses pour la tenir ! Je me tapais intérieurement pour ma stupidité et je me hâtais vers mon objectif qui était une hôtesse passant autour des tables avec un plateau sur lequel se trouvait la source de ma convoitise, un verre !
Mes mains étaient... occupées à tenir la demoiselle, ce n'était pas un problème ! Ayant bien assez de force pour la tenir d'une main, j'attrapa un verre au passage, sans oublier de remercier la serveuse.
J'étais sur le point de boire cul-sec mais je me ravisa, peu importe le contexte il faut être bien élevé :

- Madame aurait elle soif ?

_________________


Mon DC::
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: HS: You have the sacred fire but I'm the one who shines tonight baby #Marco   Sam 21 Avr - 22:52

Carter BarbaraMockingbird ⊗ Le Sang du Serpent
Mockingbird ⊗ Le Sang du Serpent
avatar

Messages : 225

Navigation
Doriki:
1097/6000  (1097/6000)
Fruit du Démon: Oto Oto no mi

You have the sacred fire but I'm the one who shines tonight baby × ft. Marco


Confortablement installée sur les cuisses de son client, Barbara laissait son souffle chaud caresser la peau moite qui lui était présentée. En général les hommes qui entraient ici ne tenaient pas si longtemps. Au contraire ils étaient plutôt du genre à dépenser leur argent en deux claquements de doigt, mais celui-ci était différent. Lui résistait-il pour la pousser à aller plus loin ou bien par pur principe ? La réponse serait intéressante à trouver...

« Juste une minute si vous le permettez.... »

La blanche le sentit alors remuer puis se lever purement et simplement, prenant soin au passage de la soulever en posant ses mains sur ses hanches dévêtues. Elle fut surprise un instant, ne s'attendant pas à un tel de la part d'un homme si distant jusque là mais constata rapidement que ce n'était nullement pour elle qu'il avait fait ça, mais pour se trouver de quoi s'humidifier la gorge. Lui donnait-elle chaud ? Elle l'espérait bien.
Quand il se mit à la soulever avec un seul bras, elle enroula ses bras plus fortement autour de son cou pour ne pas tomber. Elle n'avait pourtant rien à craindre puisqu'il assumait parfaitement sa charge comme si de rien n'était. Ce pirate était plus fort qu'il en avait l'air. Il ne devait pas être un simple mousse de Barbe Blanche, mais ça elle s'en était déjà doutée. Peu importait qui il était ce soir, l'amazone n'en avait que faire. Elle-même n'était personne pour cette soirée, juste Sissy, la starlette du Glamazone.

Après avoir attrapé le premier verre qui lui passait sous la main, le blond hésita un instant avant de le lui tendre et de lui proposer une gorgée. Il voulait se montrer poli et c'était tout à son honneur, mais on dirait bien qu'il avait oublié leur petit jeu...

« Pas de "Madame" entre nous, appelle-moi Sissy. Et je ne me souviens pas t'avoir donné l'autorisation de boire quoi que ce soit... » lui dit-elle en lui prenant le verre des mains.

L'immaculée inspecta rapidement le liquide qui s'y tenait et conclut à un martini. Tout à fait son genre d'alcool, parfait. Elle le fit glisser jusqu'à ses lèvres et commença à le descendre. Il ne luit fallut pas longtemps pour le terminer, laissant une partie de la boisson couler du coin de ses lèvres puis le long de son cou avant de venir se perdre dans la rondeur de son sein. Barbara reposa le verre sur le bar tout près d'eux, et en profita au passage pour s'y asseoir. La jeune femme attrapa les bords de la chemise ouverte de ce gentleman et le tira à lui en se mettant à la fixer droit dans les yeux.

« Si tu as soif, il faudra venir chercher ce qu'il en reste. »
murmura-t-elle en désignant la trace de l'alcool qui avait roulé sur sa blanche peau.

Pas le choix, il lui faudrait venir la lécher. Les hommes assis au bar autour d'eux la dévorait du regard mais elle n'y prêta guère d'attention. Avec ce poisson-là elle pourrait se faire plus d'argent qu'avec tous les débris de cette boîte surchauffée. Aucun intérêt.
Elle attrapa son visage entre ses mains et le rapprocha d'elle. Assise comme elle l'était, il était dans le parfait alignement de sa poitrine et elle ne comptait pas le laisser fuir. Elle passa l'une de ses jambes autour de son bassin de sorte à l'attirer plus fort vers elle. Il était quasiment collé de nouveau à elle quand un bruit sourd retentit à l'entrée du bar d'ambiance. Barbara pensa au début à une nouvelle bataille de soûlards, mais elle changea d'avis quand des cris et des hurlements commencèrent à se faire entendre. Apparemment des zombies avaient décidé de s'accorder une soirée de festivité dans les rues de Jaya justement le jour où la pirate recevait un invité de marque.

« Tch des trouble-fêtes. » soupira-t-elle.

On dirait que ses espoirs partaient en fumée. Dommage, elle commençait à bien s'amuser.
La dénommée Sissy laissa un rapide baiser sur la joue mal rasée de son cher ami puis descendit de son perchoir pour regagner les coulisses. Elle lui adressa un dernier signe de main ainsi qu'une poignée de mots avant de disparaître derrière le rideau.

« A bientôt j'espère, très cher étranger. »
code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: HS: You have the sacred fire but I'm the one who shines tonight baby #Marco   Mer 2 Mai - 19:35

MarcoPirate du Moby Dick
Pirate du Moby Dick
avatar

Messages : 621

Navigation
Doriki:
4908/6000  (4908/6000)
Fruit du Démon: Tori Tori no mi

Je n'avais eu d'autres choix que celui d'aller chercher de quoi me rafraîchir étant donné la chaleur que cette femme produisait ou plutôt qu'elle faisait produire. Je l'avais surprise par mon geste assez soudain ce qui pouvait se comprendre compte tenu de la situation dans laquelle nous nous trouvions. Mais bouger me ferait le plus grand bien sans compter le fait de boire surtout !
Elle avait resserrer son emprise avec ses bras pour éviter de tomber même si il n'y avait aucune raison de s'inquiéter car jamais je ne ferais tomber une femme de cette façon.
J'avais attrapé le saint Graal d'une main en gardant la déesse blanche de l'autre, mais même dans une pareille situation je n'allais pas boire devant Sissy sans lui en proposer après tout, aussi je lui tendis le verre, chose que je regrettas après :

« Pas de "Madame" entre nous, appelle-moi Sissy. Et je ne me souviens pas t'avoir donné l'autorisation de boire quoi que ce soit... » 

Je secouais gentiment la tête avec un sourire en me répétant à quel point les femmes pouvaient être cruelles parfois. Je la vis alors boire l'intégralité du liquide d'une seule traite sous mes yeux qui suivaient le chemin du Martini le long du corps de la blanche, ne sachant pas vraiment si je désirais la boisson ou celle qui la buvait.
Elle reposa le verre sur le bord du bar avant de quitter mes bras pour aller s'y asseoir à son tour. Je profitais de ce détachement pour respirer un peu, mais ce fût de courte durée car déjà la voilà qui m'attrapait par la chemise afin de rompre le peu d'espace qui nous séparait, ne me quittant pas des yeux.
Le contact soudain de son corps collé contre le mien fût comme destructeur pour le peu de moi qui parvenait encore à lui résister.

« Si tu as soif, il faudra venir chercher ce qu'il en reste. » 

- Ce qu'il en reste hein...

Je suivais la partie de son corps qu'elle désignait du doigt, la trace laissée par l'alcool encore bien visible. Je me mordais la lèvre inférieure, car ma dernière barrière de raison était en train de céder.
Et alors que la déesse était sur le point de gagner, des cris retentirent de derrière moi : des zombies !
Mon attention se reporta devant moi lorsque j'entendis la demoiselle soupirer :

"Tch des trouble-fêtes. "

Elle partit vers les coulisses en me laissant un rapide baiser sur la joue. Je soupira de soulagement lorsque je la vis disparaître faisant un signe de la main à mon attention:

" A bientôt j'espère, très cher étranger."

Je n’eus même pas le temps de lui répondre, ne sachant pas trop quoi lui répondre de toute façon. Je m'asseya sur le tabouret le plus proche avalant le contenu de trois verres abandonnés là d'un seul coup. Je ne me préoccupais pas le moins du monde des zombies, j'essayais de me calmer en retrouvant une respiration et une température plus ou moins normales.
Je secouais la tête pour chasser toutes les pensées qui m'avaient envahies lorsque j'étais en compagnie de Sissy.

- Bordel de merde... je suis trop vieux pour ces conneries...


Je rigolais devant les verres que je venais de vider.
Plusieurs zombies avaient commencés à se rendre compte de ma présence, aussi je m'éclipsa par une fenêtre non loin de là. Mais je me rendis bien cite compte que le nombre de zombies étaient bien plus important dehors. Mais pourquoi y en avait-il autant à Jaya d'un coup ?
Les commerces et autres habitations alentours en étaient remplies, faisant intervenir les forces de l'ordre.
Je me faufila tant bien que mal tout en reboutonnant ma chemise sur la surface de mon corps qui portait la marque de Barbe blanche.
Je me remis à penser à la Sissy d'un coup me demandant si tout allait bien pour elle. Mais son altercation avec le soûl de toute à l'heure enleva mes doutes quand à sa sécurité avec un sourire.

_________________


Mon DC::
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: HS: You have the sacred fire but I'm the one who shines tonight baby #Marco   Lun 21 Mai - 15:27

Carter BarbaraMockingbird ⊗ Le Sang du Serpent
Mockingbird ⊗ Le Sang du Serpent
avatar

Messages : 225

Navigation
Doriki:
1097/6000  (1097/6000)
Fruit du Démon: Oto Oto no mi

You have the sacred fire but I'm the one who shines tonight baby × ft. Marco



Interrompue par les zombies la pseudo-nommée Sissy pouvait dire adieu à son numéro de charme et à son pactole. Elle l'avait senti, cet homme était à deux doigts de devenir son esclave ! Devoir battre en retraite n'en était que plus rageant.

Laissant donc son beau poisson prendre le large la jolie blanche disparut derrière le rideau rouge de la scène pour rejoindre les loges. Après ces quelques jours à jouer la greluche elle avait recueilli assez de berrys pour retourner au Yukifune, elle ne pensait pas finir dernière de leur petit concours mais qui sait, peut-être sous-estimait-elle les garçons avec lesquels elle voyageait ? Kira en revanche l'inquiétait bien plus dans cette histoire !
De retour devant sa coiffeuse, Barbara en profita de la sécurité relative de l'endroit pour se débarrasser du peu de vêtements qu'elle portait et les remplacer par quelque chose de plus convenable. Là-dessus elle enfila un long manteau noir cintré à la taille -comme les hommes sont généreux- et attrapa la valise dans laquelle elle gardait l'argent gagné. Elle allait sortir en trombe mais l'immaculée remarqua un bandeau argenté parmi les affaires abandonnées qu'elle attrapa et attacha dans ses cheveux encore un peu tressés. Autant avoir l'air descente une fois dehors !

Troquant son identité de Sissy contre celle de Barbara, la jeune femme sortit du bâtiment par l'entrée des artistes qui donnait sur une petite ruelle, déserte après vérification. Les zombies devaient être attirés par tout ce qui brille apparemment. Elle traversa rapidement l'endroit en se faufilant entre les déchets qui encombraient le passage et parvint à récupérer une artère de la ville. Tous les deux mètres on pouvait y trouver quelqu'un aux prises avec un macchabée ce qui n'était pas pour l'arranger, mais heureusement pour elle Jaya était une île pleine de pirates et de bandits qui avaient suffisamment de ressources pour s'occuper d'eux. Zigzaguant dans la foule agitée elle finit par arriver au niveau d'une place où les combats se faisaient plus présents et de l'autre côté se trouvait le port où elle pourrait filer. Pas moyen d'éviter la zone, elle devait traverser.

L'amazone soupira un coup avant de balayer l'assistance de ses yeux bleus. Elle trouverait bien un bouclier quelque part par... Parfait ! Son regard venait de se poser sur l'homme de barbe blanche qu'elle soudoyait tout à l'heure et un sourire naquit sur ses siennes lèvres. Le coquin était déjà entouré d'une fille à chaque bras qui jouaient les apeurées, flairant sûrement la bonne affaire. La blanche ne craignait pas les vautours de leur espèce et comptait bien récupérer le blondin pour assurer sa sécurité.

« Débutantes. » lâcha-t-elle en réajustant son manteau.

Celui-ci cachait une grande partie de son corps mais elle n'en avait pas besoin pour récupérer les faveurs d'un homme. Elle s'avança droit dans sa direction et tapota l'épaule de la première fille qui, lorsqu'elle se retourna, fit connaissance avec le poing de la guerrière. Boom, un point.
Elle regarda l'autre qui lui lança un regard noir avant de lâcher le bras du pirate à son tour. Ah ! Voilà qui lui redonnait du baume au cœur ! Sentir la chaleur irradier dans son poing qui rougissait était une sensation qui lui avait manqué ! Frapper les clients étant mal vu et ne lui rapportant pas plus d'argent, vous comprenez.
Ses yeux retrouvèrent ceux de l'homme qui, maintenant qu'ils étaient dehors, la dépassait malgré ses talons. Au moins elle pourrait se cacher derrière lui si cette histoire tournait mal !

« Le destin fait admirablement bien les choses on dirait ! »
"Destin" ou le deuxième nom de son poing.
« Que diriez-vous de passer un peu plus de temps en ma compagnie dans cette ville en feu ? »

code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: HS: You have the sacred fire but I'm the one who shines tonight baby #Marco   Mar 29 Mai - 18:09

MarcoPirate du Moby Dick
Pirate du Moby Dick
avatar

Messages : 621

Navigation
Doriki:
4908/6000  (4908/6000)
Fruit du Démon: Tori Tori no mi

La ville était en ébullition depuis l'arrivée soudaine de ces zombies. On aurait dit une zone de guerre civile entre ceux qui fuyaient en criant et ceux qui se battaient tant bien que mal. Je sursauta lorsque je me sentis tiré par les bras, avant de me rendre compte qu'il s'agissait de deux demoiselles en détresse.

Elles s'agrippaient à moi avec un air apeuré, je ne savais pas vraiment comment réagir. J'essayais de les rassurer quelque peu mais sans grand succès visiblement. Elles étaient jolies mais n'avaient aucun charme. Ou peut être que passer juste derrière Sissy était impossible.
Évidement si elles me demandaient mon aide je ne vais pas refuser mais je ne suis pas là pour sauver la veuve et l'orphelin.

Je n'eus même pas le temps de me rendre compte de sa présence, que déjà Sissy envoya valser l'une des deux jeunes filles d'un puissant coup de poing. J'étais sous le choc ne sachant s'il fallait que je la défende ou non. La seconde me lâcha tout de suite le bras quand la tigresse se tournait vers elle.
Normalement quand on a peur on se réfugie davantage derrière son protecteur, à croire qu'elle jouait la comédie depuis le début ?
La blanche m'adressa la parole de son ton mielleux de toute à l'heure :

« Le destin fait admirablement bien les choses on dirait ! »

- Tiens donc, regardez qui voilà ! Quel heureux hasard en effet...

« Que diriez-vous de passer un peu plus de temps en ma compagnie dans cette ville en feu ? »

Je me disais bien aussi que c'était bizarre qu'elle abandonne aussi facilement sa récompense pour son « travail acharné ». La proposition était tentante je dois bien l'avouer mais je ne savais pas dans quelle situation encombrante elle allait encore m'embarquer...
Mais bon, elle le mérite bien tout de même.

- Pourquoi pas après tout, ce serait impoli de refuser !

Sur ces mots je lui tendis mon bras tel un gentleman avant de nous diriger un peu plus loin dans la ville. Nous marchions côte à côte, tel un couple normal mais personne n'était là pour nous juger vu les circonstances actuelles... Tandis que nous progressions dans notre marche, je lui demanda :

- Ou voudriez vous aller à présent ? Manger (je lui adressa un regard amusé en référence à la dernière fois que j'avais voulu boire en sa présence:), boire, s'asseoir, se baigner, ne rien faire...
A vous de choisir !

Peu m'importait la suite de la soirée à vrai dire, alors autant essayer de lui faire plaisir.

_________________


Mon DC::
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: HS: You have the sacred fire but I'm the one who shines tonight baby #Marco   Mar 5 Juin - 12:31

Carter BarbaraMockingbird ⊗ Le Sang du Serpent
Mockingbird ⊗ Le Sang du Serpent
avatar

Messages : 225

Navigation
Doriki:
1097/6000  (1097/6000)
Fruit du Démon: Oto Oto no mi

You have the sacred fire but I'm the one who shines tonight baby  × ft. Marco


Un sourire s'étira sur les lèvres de l'immaculée lorsqu'il accepta de lui tenir compagnie. Sa soirée n'était peut-être pas perdue finalement. Il lui tendit un bras qu'elle attrapa volontiers, prenant ainsi la place de la traînée qu'elle venait de dégager.
Tandis que les bâtiments et les combattants défilaient eux progressaient dans la cité de Jaya comme si de rien était. Des zombies ? Aucune importance. L'un d'eux chercha néanmoins à saisir la jeune femme à la jambe mais celle-ci lui asséna la valise qu'elle transportait sur le crâne ce qui sembla calmer ses ardeurs. Le preux pirate lui demanda alors ce qu'elle voulait faire, insistant notamment sur sa proposition de boire un verre. Malheureusement pour lui sa seule occasion de pouvoir approcher sa ronde poitrine s'était envolée avec l'arrivée des macchabées. Néanmoins sa proposition de dîner la tentait bien, elle n'avait rien avalé depuis plusieurs heures et étant donné ce qui l'attendait sur le Yukine autant faire un vrai repas. Elle aimait ses compagnons mais aucun d'eux ne savait réellement cuisiner et elle avait suffisamment entendu parler des poireaux sucrés d'Alan pour vouloir les éviter. Entremêlant sa main dans celle du blond elle lui donna sa réponse.

« Un dîner me semble parfait. Je connais l'endroit idéal pour cela ! »

Cette rencontre n'avait décidément rien de normal, surtout s'y on y rajoutait la vague de zombies qui assiégeait toujours la ville. Celle-ci ne semblait pas les déranger outre mesure et leur attitude contrastait avec celles des autres riverains.

Barbara guida son bienfaiteur jusqu'à un restaurant qui semblait désert. En y entrant on se rendait compte qu'une gigantesque baie vitrée occupait le fond de la salle, donnant sur le port et la ville basse d'où s'élevait quelques volutes de fumées. Ils étaient seuls à l'exception des quelques membres du personnels qu'il restait et de mafieux qui ne semblaient pas inquiets de la situation. On reconnaissait ceux qui avaient l'habitude du chaos.
Ils s'installèrent à une table prêt de l'immense fenêtre en verre et la blanche en profita pour observer l'homme de Barbe Blanche sous un jour meilleur, sans les néons du Glamazone. Elle s'en doutait déjà mais une poignée de secondes lui permirent de deviner son identité. Marco le Phénix hein ? La guerrière avait entendu parlé de lui par Crocodile mais la seule question qu'elle se posait pour l'heure c'était quel âge il pouvait bien avoir.

Attablée elle pouvait retirer le long manteau qu'elle avait enfilé tout à l'heure, dévoilant une robe à motifs fleuris qui épousait ses courbes et s'ouvrait sur un décolleté bien plus sage que ce qu'elle portait en début de soirée. Barbara repoussa l'une de ses mèches incolores sur son épaule avant de se mettre à fixer celui qui lui faisait face.
 

« Dites-moi... Qu'êtes-vous venu faire à Jaya ? »


Elle le scrutait avec toute l'intensité de ses yeux bleu, attendant sa réponse avec impatience.
code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: HS: You have the sacred fire but I'm the one who shines tonight baby #Marco   Jeu 7 Juin - 13:39

MarcoPirate du Moby Dick
Pirate du Moby Dick
avatar

Messages : 621

Navigation
Doriki:
4908/6000  (4908/6000)
Fruit du Démon: Tori Tori no mi

J'avais toujours le réflexe de surprotéger les personnes qui me tiennent compagnie, aussi quand je vis un zombie s'accrocher à la jambe de la demoiselle, mon poing s'était recouvert de haki aussitôt, prêt à frapper. Mais c'était inutile de vouloir sauver cette princesse aux cheveux blancs, elle n'était jamais en détresse !
Tout en marchant, mon haki se dissipait au fur et à mesure que je souriais devant l'évidence que  je ne pouvais changer mes vieilles habitudes de grand frère de l'équipage. Je finis par lui faire plusieurs propositions quand à  la suite de la soirée, attendant sa réponse :

« Un dîner me semble parfait. Je connais l'endroit idéal pour cela ! »

Son choix se porta donc sur un dîner. Pourquoi pas ? Après tout, nous avions tout deux faim après avoir dépensé notre énergie, l'un à provoquer et l'autre à résister, enfin essayer du moins...

- Très bien. Je vous suis...

Je me laissa guider par l'enjôleuse dans un joli restaurant un peu plus reculé du centre ville. Il était loin d'être remplit ! Nous étions peut être 10 maximum. Tant mieux, un peu de calme me ferait le plus grand bien. On s’installa sur une table près d'une baie vitrée qui donnait une belle vue sur la ville et ses alentours, mais je m'y attardais guère, connaissant déjà cette île depuis pas mal de temps maintenant. Ma compagne de ce soir me posa alors une question assez banale pour le commun des gens :

« Dites-moi... Qu'êtes-vous venu faire à Jaya ? »

Je ne savais pas vraiment si c'était sage de lui dire exactement ce que je venais faire ici, je ne la connaît pas après tout. Mais bon je me contenterais de rester dans le vague pour satisfaire sa curiosité sans risquer de mettre Nana en danger.

- Et bien je suis à la recherche d'une jeune femme que j'affectionne tout particulièrement.

Je ne savais pas si cette réponse allait lui convenir mais j'étais plus intéressé par ce qu'elle faisait, je n'aimais pas vraiment parler de mes nakamas ces temps-ci à vrai dire.

- Et vous ? Vous n'êtes clairement pas d'ici ... Pourquoi avoir choisi Jaya ?

Je me plaisait à apprécier sa nouvelle tenue, bien différente de l'ancienne c'est certain ! Mais toute aussi charmante, si ce n'est plus. Le serveur passa prendre notre commande, n'ayant pas beaucoup d'autres clients de toute manière.

- Je vais vous prendre ce plat. Pour ce qui est du champagne je laisse la parole à Madame.

Je la désignais du regard indiquant au serveur qu'elle finaliserait la commande.

_________________


Mon DC::
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: HS: You have the sacred fire but I'm the one who shines tonight baby #Marco   Dim 17 Juin - 22:02

Carter BarbaraMockingbird ⊗ Le Sang du Serpent
Mockingbird ⊗ Le Sang du Serpent
avatar

Messages : 225

Navigation
Doriki:
1097/6000  (1097/6000)
Fruit du Démon: Oto Oto no mi

You have the sacred fire but I'm the one who shines tonight baby  × ft. Marco


Une fois installés l'un des serveurs leur apporta la carte du restaurant pour les aider à faire leur choix avant de disparaître aussi vite qu'il était venu. Barbara l'examina d'un regard distrait, préférant porter son attention sur l'homme qui lui faisait face. Elle venait de lui poser une question et attendait désormais sa réponse en le regardant attentivement. Celle-ci ne manqua pas de la faire sourire et de la rendre plus avide d'en savoir. C'était  pour une femme que le capitaine des pirates de Barbe Blanche était venu jusqu'à Jaya ? Intéressant...
Il finit par lui retourner la question mais la jeune femme n'eut pas le loisir d'y répondre car déjà revenait le garçon en leur demandant s'ils avaient choisi. Sa commande passée il la laissa prendre le relais en lui accordant au passage le choix du champagne qu'ils siroteraient. La blanche se laissa tenter par le plat du jour et opta bien évidemment pour la bouteille la plus chère avant de redonner la carte au jeune homme.
 
« Ça sera tout pour le moment, merci. »
ajouta-t-elle à son adresse.

Au début de cette soirée il lui avait montré qu'il avait les moyens de payer, elle ne se gênerait donc pas.
Le serveur disparut pour annoncer leurs plats en cuisine tandis que Barbara admirait un instant la ville en contre-bas. Allait-elle partir en fumée ce soir ? C'est ce qu'ils verront.
Rétablissant son attention sur le pirate, elle croisa ses mains sur la table avant d'y poser son menton puis entreprit de lui répondre.

« Je suis venue profiter des faiblesses des hommes. »

Et c'était bien la seule chose pour laquelle elle les appréciait: un bout de sein par-ci, un effleurement du bras par-là et c'était suffisant pour leur faire cracher des volées de berrys.
L'amazone devait néanmoins reconnaître que cet homme était à la hauteur de sa réputation, il ne lui avait fallu que peu de temps pour se rendre compte qu'elle n'était pas originaire de l'île. Elle qui croyait pourtant savoir jouer la stripteaseuse ! Mais la voilà curieuse de savoir d'où il la pensait venir... Devinerait-il pour Amazon Lily ?

« Dites-moi... D'où me pensez-vous originaire ? »

Elle lui sourit. Leur petit serveur revint alors leur apporter le champagne demandé et l'ouvrit devant eux. Deux coupes servies il s'éclipsa à nouveau en les laissant en tête à tête. Barbara porta la flûte à ses lèvres et laissa le pétillant breuvage s'écouler en elle et enflammer ses viscères. Cela faisait une éternité qu'elle n'avait pas consommer ce genre d'alcool... et elle appréciait.

Les plats finirent par arriver et leurs senteurs les embaumèrent. Ce repas promettait d'être splendide ! Pourtant la jeune femme ressassait ce que lui avait dit le blond tout à l'heure, qui pouvait bien être celle qu'il affectionne autant ? Une amie ? Une sœur ? Une compagne ?  Elle comptait bien percer les mystères de ce sujet mais pour le moment...

« Quand je vous vois venir jusqu'ici pour retrouver celle qui a conquis votre cœur, je ne peux m'empêcher de penser que l'amour est une force prodigieuse... et dangereuse. » Elle ferma les yeux un instant avant de les rouvrir et de les poser sur le pirate.
« Je vous envie presque. »

code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: HS: You have the sacred fire but I'm the one who shines tonight baby #Marco   Ven 22 Juin - 17:09

MarcoPirate du Moby Dick
Pirate du Moby Dick
avatar

Messages : 621

Navigation
Doriki:
4908/6000  (4908/6000)
Fruit du Démon: Tori Tori no mi

J'attendais patiemment que mon invitée commande ce qui lui ferait plaisir, je n'étais pas très surpris qu'elle choisisse ce champagne là. A vrai dire, c'était le meilleur au niveau gustatif et je suis certain qu'il lui plaira. La blanche se perdit dans ses pensées quelques secondes en regardant par la fenêtre, après avoir rendu les cartes au serveur qui semblait être tombé sous son charme. J'étais curieux des raisons de sa venue sur cette île après lui avoir expliqué vaguement la mienne. Elle se dévoila en croisant ses bras, ne cessant de me regarder avec ses yeux bleus :

« Je suis venue profiter des faiblesses des hommes. »

Je ne m'attendais pas à une telle franchise, je dois bien l'avouer. Elle a vraiment du caractère cette demoiselle ! Je ne pus m'empêcher de sourire à sa réponse pour le moins particulière.

- Tout le monde profite de la faiblesse des autres, c'est dans notre nature. On a tous un point faible parce que nous désirons tous quelque chose. Le pouvoir, le sexe, l'argent.... Il suffit de trouver ce dont il s'agit et on contrôle la personne. Enfin, inutile de vous le dire, vous semblez déjà bien informée à ce sujet....

En énumérant les désirs connus des humains, je ne pus m'empêcher de marquer un temps de pause sur « l'argent ». Après tout elle était doué, mais on peut dire que je détenais l'objet de ses désirs, expliquant pourquoi elle demeure à mes côtés. Nous jouons un drôle de jeu, chacun ses cartes en main et un but à atteindre. Contrairement à ce que la jeune femme pouvait penser j'étais surtout curieux d'en apprendre davantage sur elle, sa manière de se comporter et sa détermination étaient sûrement liées à une histoire particulière et probablement délicate.

« Dites-moi... D'où me pensez-vous originaire ? »

- Aucune idée... Vous êtes assez particulière comme spécimen il faut dire. Je devrais peut être vous féliciter car peu de personnes ressortent aussi fortes des expériences que vous avez vécues, la plupart abandonnent.

Le serveur était enfin revenu avec le champagne pour nous servir avant de repartir à contrecœur en direction des cuisines, déçu de ne pouvoir admirer une pareille beauté plus longtemps. Tandis qu'elle buvait, je ne pus m'empêcher de remarquer une ressemblance :

- Votre relation avec les hommes, votre caractère et le style de combat que vous semblez pratiquer me font penser à la princesse serpent. Elle aussi adorait profiter de la faiblesse des hommes face à sa beauté.

Je bus à mon tour en regardant dehors me demandant ce qu'elle était bien devenue depuis le temps. Mais voilà qu'elle voulut en savoir plus sur la raison de ma présence ici.

« Quand je vous vois venir jusqu'ici pour retrouver celle qui a conquis votre cœur, je ne peux m'empêcher de penser que l'amour est une force prodigieuse... et dangereuse. » « Je vous envie presque. »

- Dangereux oui. Destructeur je dirais même... mais personne ne peut y échapper malheureusement, on tiens tous à quelqu'un plus qu'à soi même. Toutefois, je n'ai jamais été vraiment amoureux, si ce n'est quelques fois quand j'avais votre âge ! Mais je peux me vanter de savoir ce que c'est d'aimer une personne et les conséquences dévastatrices d'un amour pareil.

Le serveur arriva avec les plats parfaitement présentés, les plaçant devant nous sans que je ne cesse de regarder au fond de ces yeux. Il nous souhaita un bon appétit et une excellente soirée avant de nous laisser tranquille jusqu'à sa prochaine visite.
Oh que oui je savais ce que pouvait engendrer un amour aussi fort, que ce soit Ace, Nana, Joz, le vieux ou Thatch... On est prêt à mourir pour eux certes mais nous sommes surtout prêt à tuer, et ça c'est dangereux.
Après quelques instants je rompis le silence en prenant mes couverts en main et lui souhaitant un simple « bon appétit » comme si nous parlions de la météo.

_________________


Mon DC::
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: HS: You have the sacred fire but I'm the one who shines tonight baby #Marco   Mar 26 Juin - 23:44

Carter BarbaraMockingbird ⊗ Le Sang du Serpent
Mockingbird ⊗ Le Sang du Serpent
avatar

Messages : 225

Navigation
Doriki:
1097/6000  (1097/6000)
Fruit du Démon: Oto Oto no mi

You have the sacred fire but I'm the one who shines tonight baby  × ft. Marco


Le destin vous réservait parfois de bien étranges surprises. Après avoir placé sur sa route des gens comme Crocodile, Marshall D. Teach ou le jeune guerrier dragon, il semblait ne pas en avoir fini avec elle et entreprenait désormais de la faire dîner en tête à tête avec le capitaine du Moby Dick. Barbara était pleinement consciente de la situation dans laquelle se trouvaient les pirates de cet équipage en ce moment: chassés, traqués et tués par quiconque cherchait gloire ou fortune ils en étaient réduits à se cacher pour survivre. Comme d'autres elle aurait pu tenter de s'attaquer à l'homme qui se trouvait en face d'elle pour rafler la prime phénoménale qui l'accompagnait, mais elle n'était pas assez sotte pour cela. De plus il semblait enclin à la conversation en plus d'apprécier les charmes qu'elle avait à lui proposer, elle n'avait donc aucune raison de le tuer maintenant.

Son petit discours sur la faiblesse humaine la fit sourire, elle qui en effet ne savait que trop bien comment s'en servir pour obtenir ce qu'elle voulait. Sur les mers c'était manger ou être mangé, une loi universelle que Barbara avait appris à la dur en choisissant de vivre sa propre vie loin d'Amazon Lily et pour cela chacun ses armes: sabres et pistolets pour certains, mensonges et fourberies pour d'autres.
Lorsque le petit serveur revint les voir pour leur apporter le champagne qu'elle avait commandé, la blanche se montra curieuse quant à l'endroit d'où il la pensait originaire. Elle resta néanmoins silencieuse à la réponse du blond, savourant la boisson qui pétillait agréablement sur son palais. La guerrière n'avait que faire des louanges d'un homme qui ignorait ce qu'elle avait traversé pour en arriver là aujourd'hui, peu importe son acabit. Les hommes ne peuvent pas comprendre. Ils ne veulent pas comprendre.
La suite en revanche l'attira davantage. Suivait-elle le même chemin qu'Hancock en agissait comme elle le faisait ou était-ce simplement la façon dont le monde percevait les amazones ? Un étau se resserra autour de sa poitrine avant de se mouver doucement et avec lenteur sous ses vêtements jusqu'à ce qu'un museau couvert d'écailles ne surgisse prêt de son épaule et ne se mette à s'extirper de ses soieries. Parfaitement insensible au contact du serpent, Barbara dévora des yeux le Phénix tandis que Belarion se tortillait autour du cou et sur la poitrine de sa maîtresse en faisant miroiter ses noires écailles à la lumière de leur chandelier.
 
« Me comparer à une traîtresse, voilà qui est indélicat de votre part. »

La princesse serpent s'était vue destituée de son titre de Shichibukai après avoir joué la tourne-casaque et rejoint les rangs de Marde Guille durant le dernier conflit, ce qui avait mis fin à la protection dont jouissaient autrefois ses sœurs et lui valant la destruction pure et simple d'Amazon Lily. Elle aurait été folle de ne pas lui en vouloir pour cela.

La conversation embraya ensuite sur un thème en théorie plus réconfortant: l'amour et ses pouvoirs. Cette fois-ci le blondin s'ouvrit un peu plus à elle en lui parlant de sa propre expérience en la matière et en la mettant en garde contre ses ravages.
Leurs plats arrivèrent enfin et ils purent commencer à dîner. Les événements de la soirée avaient volontiers ouverts l'appétit de l'immaculée qui ne se pria pas pour attaquer son assiette, d'autant que celle-ci était bien meilleure que tout ce qui pouvait tourner sur le Yukifune et qu'elle avait quelques grammes d'alcool à éponger.
L'écailleux rouge et noir avait quant à lui décidé de fixer ses prunelles sur le capitaine de navire, étirant par moment sa langue dans sa direction pour sonder l'air qui l'entourait.
Barbara venait d'atteindre la moitié de son plat lorsqu'elle décida de reprendre la parole.

« Je suis curieuse de voir ce que Marco le Phénix nous réserve.
Si aujourd'hui vous êtes sorti de votre cachette, c'est que la situation est grave.
»

Elle but une nouvelle gorgée du liquide dorée puis reposa sa flûte. La jeune femme se demandait en effet si c'était le nécromancien qui l'avait décidé à refaire surface ou bien autre chose. Il serait toujours intéressant d'en savoir un peu plus sur le sujet.
Un instant son esprit s'égara pour l'emmener auprès de ses camarades, et elle se demanda s'ils allaient bien. Certainement, ils étaient tous des gens débrouillards, mais pourvu qu'ils ne se mettent pas dans le pétrin pendant qu'elle avait le dos tourné...

La survenue du serveur la ramena dans le restaurant avant qu'elle ne pose les yeux lui. Le jeune homme semblait gêné mais elle l'encouragea d'un sourire plein de douceur et celui-ci lui appris que l'un des chefs de gang qui régentaient l'île dînait ici ce soir et souhaitait la voir venir à sa table. La blanche battit des cils quelques secondes avant de se tourner vers celui qui l'accompagnait depuis le début de cette soirée.

« Et bien... Il semblerait que le temps soit venu de parler affaire. Votre compagnie a beau être des plus agréables, ce n'est pas elle qui me permettra de payer mon voyage jusqu'à mes compagnons. »

code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: HS: You have the sacred fire but I'm the one who shines tonight baby #Marco   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

HS: You have the sacred fire but I'm the one who shines tonight baby #Marco

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» [Soluce] Fire Emblem 7 Rekka no Ken
» Recherche open : Fire & Shadow
» Un article intéressant de Régine Chassagne du groupe Arcade fire
» [UPTOBOX] Fire Girls [DVDRiP]
» MILLA ♣ set fire to the rain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece RPG Strong World :: L'aventure :: Grand Line :: Jaya-