AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Premier pas du fléau [Reikon Hiryuu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
MessageSujet: Premier pas du fléau [Reikon Hiryuu]   Dim 17 Déc - 16:03

Charlotte KatakuriSweet Commander
Sweet Commander
avatar

Messages : 135

Navigation
Doriki:
5200/6000  (5200/6000)
Fruit du Démon: Mochi Mochi No Mi





A la recherche d'informations





Comme une bulle de champagne dans un verre, le navire transportant la troupe d’élites de Katakuri remontait vers la surface après son passage très bref sur l’île des hommes poissons avec pour objectif, et pas des moindres, de trouver une quelconque trace du passage d’Elvis sur la partie de Grand Line où il sévissait le plus. C’était le seul et unique but qui animait le ministre de la farine en ce moment. La tâche ne serait pas aisée, mais il était persuadé d’obtenir de précieuses informations concernant cet être ayant eu l’immense audace de s’attaquer au royaume de sa mère Big Mom. Et une fois qu’il en aurait terminé avec cette mission, le géant de cinq mètres environ était prêt à parier que sa génitrice déchaînerait toute sa fureur sur lui via l’ensemble de sa flotte impériale. Autant dire que le monde n’allait pas cesser de trembler dans les prochains jours.

La première secousse fut l’arrivée du fier bâtiment marin à la surface, aux large de la fameuse archipel des Sabaody qui marquerait le point de départ pour cette expédition punitive. Le navire voguait tranquillement avant d’accoster au Groove 17, un des nombreux endroits qu’aucune loi ne régissaient et où la Marine ne mettait que très peu les pieds. Tandis que les sous-fifres du ministre s’abandonnaient à la découverte de l’endroit, Katakuri restait assis sur son siège, les jambes croisées, et discutait avec Smoothie via escargophone.


- Des nouvelles de ton côté Smoothie ? Je viens d’arriver sur Grand Line et je m’apprête à descendre sur Sabaody pour commencer la traque d’Elvis. J’ai ma petite idée par l’endroit où je devrais commencer les recherches. Tu peux informer Mama que je la tiendrais au courant dans les plus brefs délais.

Sa petite sœur lui transmettait les dernières trouvailles, rien de très intéressants à son goût, et Katakuri mit fin à la discussion en raccrochant avant de se redresser de toute sa hauteur et de poser pied à terre dans le plus grand des calmes. De nombreux regards se posèrent sur son immense carcasse musculeuse et quelques chuchotements se firent entendre. Certains le reconnaissaient, d’autres ignoraient qui il était. Dans un sens, c’était mieux ainsi. Sa prime supérieure au milliard suffisait à décourager les chasseurs de primes, mais l’anonymat avait du bon aussi.

- On ne fait pas de vague vous autres. Est-ce bien compris ? Nous ne sommes pas là pour annexer l’archipel, mais pour trouver des indices sur notre homme. Gratin et Palourde, vous venez avec moi. On va faire un tour aux marchés d’esclaves. Peut-être que les courtiers de l’ombre savent certaines choses.

Ses pas le menaient vers la vente aux enchères la plus proche et le Sweet Commander s’adossait contre le mur tout en regardant la vente se dérouler. Il aurait pu agir pour capturer immédiatement le commissaire-priseur et lui soutirer les informations, mais beaucoup trop de nobles rodaient dans la salle. Autant rester dans l’ombre et attendre la fin de cet évènement pour agir.

C O D A G E P A R @G A K I. S U R E P IC O D E
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Entrée fracassante   Dim 17 Déc - 18:52

Reikon HiryuuL'évadé du chaos
L'évadé du chaos
avatar

Messages : 20

Navigation
Doriki:
370/6000  (370/6000)
Fruit du Démon: -Eike Eike no mi

BOOM !

C'est pendant mon sommeil  que ce putain de bruit se produisit, et grâce à lui, j'étais maintenant réveillé.  J'étais loin d'être de bonne humeur et la journée s'annoncé mouvementé. Ce bruit c'était en fait la marine qui venait d'enfoncer la porte de l'auberge où je séjournais en ce moment. Et oui, ils m'avaient retrouvé et comme toujours allaient tenté de m'attraper mais bon, quant on a un serpent capable de voler, la fuite est relativement simple. Affaires rangées, fenêtre ouverte, je n'avais plus qu'à monter sur le dos de Yuujin pour encore une fois les laisser me regarder partir, hors d'atteinte pour ces faibles soldats. Sauf que ces fouteurs de troubles étaient venus accompagné cette fois, un soldat un peu plus gradé était présent. Cependant, il ne pus empêcher notre envol, son expression faciale était vraiment agréable à regarder, un mélange de rage et de seum, c'était hilarant.
 
Comme vous devez l'avoir compris, tout c'était passé comme prévu, et nous étions maintenant sur l'île d'à côté. Yuujin était un peu fatigué donc nous n'avons pas pus allé plus loin. Heureusement pour nous, un navire était sur le point de partir, seul problème, il appartenait à la marine. Mais c'est pas pour ça qu'on a abandonné, ce serait mal nous connaitre, on s'est donc caché dans des tonneaux. Yuujin, lui, a eu beaucoup de mal à rentrer, ce qui nous a un peu ralenti mais au final tout c'est très bien passer. Enfin jusqu'au milieu du voyage environ, cet imbécile de serpent a malencontreusement détendu ses ailes, détruisant le tonneau dans lequel il se cachait. Le fracas des planches a donc fait venir quelques marins que j'ai dus calmer à coup de déflagrations.  Ce qui en a attiré d'autres et puis d'autres encore, à la fin on a dut se battre contre l'équipage entier, composé uniquement de soldats de seconde zone.
 
A la fin de ce petit divertissement, on s'est dirigés vers le pont du navire maintenant vide. Je n'étais pas le meilleur navigateur mais j'allais devoir me débrouiller. Je me suis mis à diriger la structure en allant dans la direction que m'indiquer le log pose. Nous avons navigué pendant un long moment car il se trouvait que cette aiguille ne nous indiquait pas l'île la plus proche mais au moins le cap était déjà en bonne position et on pouvait en profité pour se reposer.
 
A notre réveil nous étions arrivé, on était sur une sorte d'archipel, celle des sabody. Intrigué je partis vérifié l'aiguille qui nous indiquait une direction différente de celle de l'archipel. On avait donc changé de cap sans nous en rendre compte et encore une fois on a eu de la chance. Du peu que je savais sur cet endroit particulier, les différentes zones étaient appelés grove et je me trouvais apparemment sur les rives du 17. Ce grove faisait parti de ceux où la marine ne mettait pas les pieds ou très rarement, je pouvais donc le traversais tranquillement.  Cependant je savais aussi qu'un marché au esclave était dans le coin ce qui m'intéressais fortement.
 
Je me mis alors en route pour cet endroit et ne fus pas déçu à mon arrivé. Je pus apercevoir avec effroi de nombreux esclaves ce qui m'énerva au plus haut point, encore plus quand je savais que je ne pouvais rien faire pour l'instant. C'est à ce moment que mon attention se dirigea vers un groupe de brigands qui disaient avoir entendu qu'un pirate dont la prime dépassé le milliard venait par ici. Ceci était très intéressant, en vue de sa prime, il devait posséder une puissance colossale. Peut-être allait-il accepter de m'aider dans ma quête ou au moins m'apprendre certaines choses. J'étais un peu perdu dans mes pensées à ce moment là, mais un vendeur d'esclave m'en sortit rapidement au moment où il leva la mains sur l'un des esclaves. Je ne pus me retenir de lui exploser le visage avec mon pouvoir. Ce geste avait un peu trop attiré l'attention mais je m'en foutais complètement,  tel point que je me mis à crier tout en regardant autour de moi :

"Si quelqu'un veut venir défendre cet homme qui a levé la main sur cet esclave, je l'attends de pieds fermes."


Personne ne semblait vraiment vouloir intervenir ce qui ne me surprenais pas vraiment, je reposais l'homme d'un  geste brusque tout en le prévenant de plus jamais refaire ce qu'il avait fait sous peine de mort.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Premier pas du fléau [Reikon Hiryuu]   Dim 17 Déc - 21:02

Charlotte KatakuriSweet Commander
Sweet Commander
avatar

Messages : 135

Navigation
Doriki:
5200/6000  (5200/6000)
Fruit du Démon: Mochi Mochi No Mi





Le trouble fête





Adossé contre le mur du marché aux esclaves, les bras croisés et le regard fixé vers la scène, le ministre de la farine attendait tranquillement que la procession se termine afin d’aller dire deux mots au patron de l’endroit. Devant lui passait de nombreuses créatures très étranges qui auraient sans doute fait plaisir à Big Mom dans d’autres circonstances et qui trouvaient acquéreur via les nobles présents à cette vente d’humains. La majorité des acheteurs rigolaient en voyant les marchandises se débattre pour espérer s’enfuir ou prenaient plaisir à voir leurs visages se détruire en voyant l’immonde personne qui venait de les acheter. Autrement dit ce n’était pas un très beau spectacle.

Le regard froid de Katakuri balayait la salle de long en large avant de se poser sur un étrange serpent qui volait aux côtés d’un homme qu’il jugeait louche. Et à raison puisque ce dernier s’avançait vers le commissaire-priseur qui venait de frapper une jeune esclave refusant de monter sur l’estrade pour se montrer aux acquéreurs potentiels.


- Gratin. Palourde. Préparez-vous à déguerpir. Ce crétin va attirer la Marine en nombre en plus de nous faire perdre notre piste potentielle pour trouver Elvis.

Les deux frères du géant de cinq mètres comprenaient rapidement qu’il venait de voir dans le futur et ne furent pas surpris de voir l’imprudent tabasser presque à mort le vendeur d’esclaves. La panique gagnait rapidement les rangs de la royauté qui commençaient à s’activer pour s’enfuir de la vente macabre en utilisant leurs escargophones pour demander l’appuie de la Marine afin d’éliminer ce terroriste comme ils disaient.

Le ministre de la farine restait les bras croisés à regarder le jeune impudent de son regard glacial tandis que Palourde allait voir le commissaire-priseur avant de crier à l’intention du Sweet Commander qu’ils ne pourraient rien en tirer tellement celui-ci était amoché. L’agitation régnait en maître lorsque Katakuri décidait de s’arracher de son mur pour s’avancer vers le gamin qui venait de créer ce remue-ménage, et cela, malgré le grand nombre de Marines qui commençaient à se rassembler autour du bâtiment.


- Tu es content de toi petit ? Es-tu fière à ce point d’avoir créé un tapage si grand que la Marine se trouve désormais aux portes de cet endroit ?

De toute sa hauteur, Katakuri surplombait le garçon en le fixant du regard, ignorant complètement Gratin qui s’agitait partout en hurlant que la Marine menaçait de faire une entrée en force pour arrêter les pirates se trouvant encore à l’intérieur. Et il y en avait encore du beau monde visiblement. Bon nombre de têtes misent à prix se trouvaient encore sur place, n’osant pas sortir par peur de se faire capturer et envoyer à Impel Down.

- Palourde, tu emmènes notre homme sur le navire avec Gratin. Je reste ici pour ralentir les éventuels poursuivants.

Les mots sortaient avec un calme et une assurance qui faisait trembler beaucoup de personnes encore présente. Certains le jugèrent dingue et d’autre maboul pour être aussi calme alors que la Marine continuait d’affluer vers leurs positions. Son regard n’avait pas quitté le fauteur de troubles même pour une seule seconde.

C O D A G E P A R @G A K I. S U R E P IC O D E
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Premier pas du fléau [Reikon Hiryuu]   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

Premier pas du fléau [Reikon Hiryuu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Récit du premier voyage de Sa Majesté en Araucanie
» Haiti-Premier ministre :Il s'appelle Ericq Pierre !
» Le discours du premier ministre J E Alexis
» Le Premier ministre en voyage de santé
» le 13 e premier ministre sera-t-il renvoyé par les députés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece RPG Strong World :: L'aventure :: Grand Line :: Sabaody-