AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La rose noire et le reptile [Judal]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
MessageSujet: La rose noire et le reptile [Judal]   Dim 18 Juin - 2:54

Von Drake Sebastian
avatar

Messages : 34

Navigation
Doriki:
545/6000  (545/6000)
Fruit du Démon: - Ame Ame No Mi

 
   

     

   

La rose noire et le reptile.
— Judal & Sebastian
Holiday, île des vacanciers, de ceux à la recherche d’un temps de repos ou qui veulent fuirent leur situation. Il y a aussi ceux qui viennent pour le business comme l’on pourrait dire et ça tu en étais parfaitement au courant. Combien d’hôtel possédais-tu, étendus dans tout Grand-Line? Beaucoup, et tous actifs, leur façade impeccable pour ceux ne faisant pas partit de ton réseaux, de la pègre. Pour l’heure, tu séjournais ici, seul. Tes petits ne t’accompagnaient pas, car tu voulais leur offrir une chance d’être en sécurité et le seul endroit qui s’y apprêtait était la mer elle-même.

Tu avais les moyens de protéger tes hôtels, d’y abriter les civils jusqu’à ce que des navires arrivent. La mer, il n’y avait rien de plus sûr comme tu l’avais déjà souligné. Cependant les affaires elles se trouvaient à fleurir de plus en plus. Tout du moins, de ton côté. Puisque tu ne te spécialisais pas dans un seul domaine, tu parvenais à répondre à la demande de façon plus aisée que tes adversaires. Le plus plaisant étant que maintenant le Marché se dégageait des inutiles et que les plus forts pouvaient bouffer les autres, ceux qui ne s’en sortait pas. Bien sûr, plusieurs rats quittaient le navire, d’autre se faisaient bouffer, mais qu’importe!

Ils étaient tous remplaçable, et d’ailleurs s’était pour cela que tu te trouvais sur Holiday. Tu espérais y trouver des êtres puissants, des vrais qui auraient sût survivre à l’invasion, combattre et sortir vainqueurs face aux morts-vivants. Par chance, tu n’avais pas encore fait face à ton ex-femme. Son cadavre déambulant, tel un spectre aspirant à la vengeance n’aurait pas été une vision des plus agréables. Surtout que la saloperie refuserait de retourner dans son repos éternel. Mais voilà, le monde se faisait bouffer, revenait à la vie et toi tu t’enrichissais, mais l’occasion était parfaite pour mettre la main sur des personnes intéressantes.

Dans ton boulot, les personnes puissantes se faisaient malheureusement rares. Des petites frappes sans importances la plupart du temps, ceux qui se faisaient tuer le plus rapidement et le plus ridiculement surtout. La Marine et le Gouvernement Mondial ne semblaient pas bouger le petit doigt, mais cette sécurité n’était qu’illusion, tu le savais parfaitement. Plusieurs prendraient confiance, oublieraient la discrétion et se feraient prendre lorsque les choses se calmeraient.

Épée en main, tu marchais sur la plage, sur le sable chaude tête haute. Bien sûr, tu ne rencontrerais pas la personne au hasard et tu n’étais pas en train de faire l’épicerie, mais tu aimais te promener et regarder le reflet du soleil sur l’eau. Pour le moment tu n’avais pas croisé de morts vivants, mais tu savais que ça ne durerait pas. Tu t’arrêtas un instant, regardant les vagues venir mourir sur la plage lorsque quelque chose capta ton attention.

Tu tournas la tête, posant ton regard de fauve sur un jeune homme, sans doute dans les âges de tes propres enfants au vu de son apparence, voire peut-être un peu plus. De curiosité, tu t’approchas de lui, lentement, mains croisées dans le dos. Remon, quant à lui, était partit s’amuser dans les vagues. L’immense bête jaunâtre et reptilienne semblait s’amuser de son côté et tu espérais que cette rencontre serait tout aussi plaisante.
    MAY


     
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La rose noire et le reptile [Judal]   Ven 7 Juil - 12:51

Narcisse JudalBlack Sun | Prince des vices
Black Sun | Prince des vices
avatar

Messages : 2046

Navigation
Doriki:
3583/6000  (3583/6000)
Fruit du Démon: -



   
La rose noire et le reptile ▬ PV Von Drake Sebastian


Puisque j'avais plus rien à foutre de ma vie à part glander à ma guise, j'avais décider de me payer des vacances ! Oui, je suis au chômage alors je prends des vacances, quoi de plus normal ? Faut dire qu'en travaillant j'avais pas eu le temps de me reposer vraiment, toujours une connerie à faire quelque part pour me défouler allégrement. Ou m'envoyer bon nombre de fois en l'air avec homme et femme à disposition au Tartaros. Du coup j'étais partit pour Holiday, j'avais entendu du bien de cette île vacancière. J'allais voir si ce qu'on disait dessus était véridique ou non. Fallait pas mourir idiot après tout ! Bon avec toutes ses histoires de zombie à la con, je savais pas si ça serait des vacances reposantes ou au contraire, une version réel d'un bon film de série B, bien qu'en vrai je ne sache pas ce que cela veut dire.

Arrivant sur l'île avec mon tapis volant de pétales de rose noire, je pouvais voir qu'il y avait encore du monde pour profiter des nombreux services qu'offrait Holyday. Peut-être qu'ici le service était tel qu'il y en avait un spéciale pour repousser les zombies et ainsi, laisser aux vacanciers le plaisir de se reposer loin de tous ses morts. C'était une hypothèse bien entendu. Bah du coup tant mieux, car massacrer des zombies ça va bien cinq minutes, mais ça devenait rapidement lassant à cause du fait qu'ils revenaient toujours frais comme des gardons sans la moindre marque des attaques qu'on leur portait. Vraiment ça avait un côté frustrant assez agaçant. Quoi qu'on leur fasse, ils en avaient rien à foutre, de quoi me déplaire, mais l'avantage c'est que si on en trouvait un, et qu'on avait besoin d'un défouloir, on avait un cobaye près à souffrir tous les martyres jusqu'à notre soulagement le plus total.

Plutôt que me mélanger tout de suite à un tas de riches glandus qui s'occupaient à se faire dorer la pilule ou se faire servir des cocktails hors de prix, d'ailleurs faudrait que je pense à en tabasser un ou deux histoires d'avoir un peu de tune pour survivre ici un petit moment quand même, je préférais me balader le long de la plage, histoire de voir pourquoi c'était pas encore infesté de zombie de partout. Enfin si je voulais me la jouer solitaire, c'était foutu ! Voilà qu'un type plus grand que moi et avec une tronche bestial se ramenait le long de la plage. Un sabreur ? Il se trimballait avec son épée à la main. Choix un : il avait peur des zombies au point de la garder sortit. Choix deux : il était de l'équipe qui s'occupait de repousser les zombies pour pas gêner les touristes.



▬ On a peur des zombies du coup on garde son épée en main ? 




J'abordais un sourire narquois, puis quelque chose attira mon attention, les bruits d'un animal des plus étranges, j'en avais jamais vu de tel jusqu'alors. Au moins on le remarquait de loin, de par sa taille et sa couleur, il barbotait joyeusement et vu que le monsieur ne semblait pas surpris le moins du monde par une telle créature, on pouvait facilement supposer qu'il la connaissait. Au moins on pouvait savoir que la bête n'avait pas en plus de ses grandes dents, un fruit du démon.



▬ C'est ton animal le machin jaune qui joue dans l'eau ? 





© By Halloween sur Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La rose noire et le reptile [Judal]   Dim 9 Juil - 20:06

Von Drake Sebastian
avatar

Messages : 34

Navigation
Doriki:
545/6000  (545/6000)
Fruit du Démon: - Ame Ame No Mi

 
   

     

   

La rose noire et le reptile.
— Judal & Sebastian
Il y a toujours un temps pour tout. Un temps pour se battre, un temps pour se reposer et un temps pour les affaires. Bien sûr, même si on planifie tout au détail prêt, la vie décide rarement de suivre le script que l’on écrit pour elle. Imprévisible et impossible à dompter, elle met des embuches ou des surprises – parfois bonnes ou mauvaises, tout dépendant de son humeur – sur notre route. Par exemple, cette invasion de morts-vivants en était mauvaise, de surprise, mais en même une bonne. Cependant, prévoyant, tu gardais ton épée avec toi sur la plage, l’on ne savait jamais quand l’une de ces saloperies allaient sortir.

Tu avais remarqué rapidement un autre individu sur la plage, ce qui avait piqué ta curiosité. Comment ne pas le remarquer avec ses habits que l’on pouvait caractériser comme d’exotiques et sa chevelure d’ébène plus qu’original? Même de loin, tu savais qu’il serait bien plus petit que toi, mais vu ta grandeur, ça ne te surprenait plus. Rare se trouvait tes connaissances ou rencontres qui atteignaient ta taille où la dépassait.

Arrivé prêt de l’inconnu, celui-ci t’arrachait déjà un sourire de par sa réplique. Toi, craindre ces carcasses à qui l’on avait réinsuffler la vie? Pas le moindrement. Un léger rire traversa tes lèvres, amusé, alors que tu encrais ton regard reptilien dans les yeux de sang de ton homologue. Son sourire narquois ne pouvait que t’amuser.

- « Qui craint ces carcasses ridicules? Je préfère avoir mon épée déjà en main, l’on ne sait jamais d’où ils vont sortir. »

Néanmoins, si vous étiez pour parler, tu n’aurais clairement pas besoin de cette dernière. Tu soulevas ta lame avant de la planter dans ta poitrine; grâce à ton fruit tu pouvais conserver des objets dans ton corps, dont ta précieuse épée. Tu l’enfonças jusqu’à ce qu’elle disparaisse, avalé entière. Tu tournas finalement le regard, observant Remon qui barbotait joyeusement, sautant sur les vagues comme s’il voulait les écrasés. Bien qu’il ait atteint son âge adulte, il se comportait toujours comme un tout petit.

- « En effet, il s’agit de Remon, mon reptile de compagnie. »

Tu portas deux doigts à tes lèvres et émit un sifflement aiguë. Immédiatement, le reptile jaune et vert se figea avant de tourner la tête vers toi. Il la pencha une seconde avant de se mettre à courir dans votre direction, se dandinant presque comme un crocodile hors de l’eau, sa langue sortant et rentrant de sa bouche alors qu’il sentait l’air.

- « Une brave bête fidèle et obéissante. Et vous? Vous ne semblez pas craintif de ces zombies. »

Lorsque Remon fut à votre hauteur, il s’arrêta à tes côtés, sa queue s’agitant joyeusement alors qu’il frottait son museau contre ton bras, exigeant une caresse que tu lui offris. Tu caressas son museau de la plante de la main, ne quittant pas du regard ton homologue.

- « J’en déduis que vous devez être assez fort pour leur tenir tête sans problème? » Tu souris en coin. « Et si je vous offrais un verre? Les discussions sont toujours meilleures autour d’un verre. »


    MAY


     
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La rose noire et le reptile [Judal]   Jeu 20 Juil - 12:18

Narcisse JudalBlack Sun | Prince des vices
Black Sun | Prince des vices
avatar

Messages : 2046

Navigation
Doriki:
3583/6000  (3583/6000)
Fruit du Démon: -



   
La rose noire et le reptile ▬ PV Von Drake Sebastian


Tout compte fait, je n'étais pas seul à errer sur la plage, loin du bruit et de l'animation, un autre individu passablement patibulaire s'y promenait, arme à la main. Au début j'avais pensé que ça devait être un des types d'entretient qui avait pour mission de repousser tous les zombies qui tenteraient d'infester l'île, et donc, de nuire aux vacances des clients qui ne les avaient sans doute même pas mérité ! Mais bon quand on a du pognon... On peut vivre comme un pacha, s'occuper du shopping et rien faire de bien physique de ses journées, ça épuisent certain fortuné.

En tout cas si ça avait été lui, il était sacrément efficace, car je n'avais vu aucun mort vivant à l'horizon. En fait si ça se trouvait, ils étaient déjà tous au coeur de l'île à dévorer les clients pour créer d'autre mort vivant, et moi j'étais au loin comme un con un guêter leur arrivé, avec un mec de l'entretient qui servait donc finalement à rien, puisqu'il n'était pas au bon endroit pour protéger les touristes qui ne sauraient surement pas se défendre eux-mêmes. Faut dire que les cocktails hors de prix n'étaient pas des armes des plus efficaces, surtout contre des monstres increuvable qui, quoi qu'on fasse, revenait toujours en pleine forme comme si de rien n'était.



▬ Hum pourquoi pas, c'est une solution de rapidité, mais encombrante non ?




Bon visiblement le monsieur n'était pas un agent d'entretient de l'île vacancière, et quand je le voyais, ça avait l'air si chiant de rester là, à marché l'épée à la main... J'étais bien contente de ne pas utiliser d'arme blanche ni aucune autre arme d'ailleurs que mon propre corps et fruit du démon. A sa place, j'en aurai vite eut marre de me la trimballer comme ça. Ma surprise fut lorsqu'il se la planta dans le corps pour la ranger. Il avait donc un fruit du démon ? Mais de quel genre ? Celui des poches et du marais étaient déjà prit, et permettaient de conserver dans objets à l'intérieur du corps, mais celui là ?



▬ Charmant animal, peu commun. Mais un peu d'originalité ne fait pas de mal. Il est amusant, mais avec un fruit du démon ça ne doit pas être évident s'il est emporter par le large, à moins qu'il est des capacités aquatiques ?




Dans ce cas là, il était une aide précieuse pour son propriétaire. Je devrais faire ça moi aussi, me trouver un animal qui nage et ... Hum le risque d'être dévoré par des monstres marins étaient bien trop grand. Mon tapis volant était bien plus pratique et me permettait d'être hors d'atteinte de bien des dangers.



▬ J'en ai bien l'impression. Non pas le moins du monde, ils sont justes frustrantes car quoiqu'on leur fasse, ils reviennent toujours... Mais jusqu'à maintenant j'en ai pas vu de transcendant, tous aussi faibles.




Même si des rumeurs comme quoi Gol D. Roger et même Barbe Blanche avaient été apperçu... Enfin on avait bien eu Moriah qui avait essayé de ramener Oz à la vie alors... Enfin tant que j'aurai pas vu moi-même, j'attendais.



▬ Tu déduis bien effectivement, toi aussi je présume, surtout avec un fruit du démon. Tu me plait toi ! J'accepte volontier ton offre, marcher le long de la plage ne m'apportera visiblement rien de plus. Au fait moi c'est Judal, ton animal Remon, mais toi ?




Puis nous nous dirigions vers le centre de l'île, là où il y avait toute l'animation, pour nous poser ensuite dans un bar. Là nous prîmes chacun une boisson, moi toujours fidèle à mon jus de papaye, qu'il offrit. En même temps c'était lui qui avait invité donc c'était la moindre des choses non ?



▬ Alors tu viens faire quoi ici ? Des vacances bien mérité car le boulot est trop dure ?





© By Halloween sur Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La rose noire et le reptile [Judal]   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

La rose noire et le reptile [Judal]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'appel de la Rose Noire
» Johann Reihart - Fugitive & Dragonnier
» (M) Corvus HUNTER - Ombre de la Rose Noire - Avocat // Dominic Cooper
» Rapport à la Rose Noire.
» L'Ombre de la Rose Noire [4/8 libres]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece RPG Strong World :: L'aventure :: Grand Line :: Holiday-