AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Géant, bridé & morts-vivants [PV Yao]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Message
MessageSujet: Géant, bridé & morts-vivants [PV Yao]   Mer 14 Juin - 21:07

Reed Grigory~ Aussi grand que curieux ~
avatar

Messages : 356

Navigation
Doriki:
682/6000  (682/6000)
Fruit du Démon: Golem Golem no mi


Géant, bridé



& morts-



vivants




Après quelques aventures en compagnie de mon nouvel équipage, notre prochain arrêt se trouvait être l’archipel des Sabaody ! On m’avait prévenu que j’adorerais cet endroit, que l’ambiance était spéciale, mais que je comprendrais quand j’arriverais. Shiraho avait aussi parlé d’un parc d’attractions mais bien sûr, fallait pas que je m’attende à ce que ça soit reproduit à mon échelle. Le truc, c’est qu’on m’avait aussi dit de faire attention. A ce qu’il parait, y avait du trafic d’êtres humains au sens large, donc ça me comptait dedans, tout comme les autres races. J’avais quand même demandé à Shira s’il voulait bien, au cas où, que je parte un peu de mon côté à un moment donné quand je m’ennuierais.

C’est vrai quoi ! Ça va deux secondes mais si c’était pour qu’après qu’on ait fait nos emplettes je passe ma journée à les regarder s’amuser, j’allais juste avoir la haine pour le restant d’la journée ! Des fois, j’aurais vraiment souhaité pouvoir faire leur taille. Déjà, ça m’aurait déjà évité pas mal d’emmerdes avec la Marine si ça tombe et puis ensuite j’aurais pu vraiment profiter au max de ce qui s’offrait à moi ! Je commençais à penser que les humains étaient, au mieux, très égoïstes et au pire vraiment racistes. En tout cas j’avais bien fait de prévenir parce que, devinez par quoi ils allaient commencer ? Le capitaine me donna une heure de rendez-vous et ils partirent ensuite sans plus vraiment faire attention à moi.

Toujours à côté du bateau, je soupirais avant de regarder le numéro de la mangrove sur laquelle on venait d’accoster avant de partir dans la direction tout à fait opposée. J’enjambais une première, puis une seconde passerelle, sans que rien ne m’arrête. On était du côté de l’archipel où évidemment il n’y avait que des bâtiments laissés à l’abandon et les seules personnes que je croisais étaient soit louches, soit pauvres. J’m’attardais donc pas outre mesure, suivant les conseils qu’on m’avait donnés. Je franchissais une nouvelle passerelle mais soudain quelque chose attira mon attention. De loin, je pouvais apercevoir plusieurs groupe d’une dizaine de zombies qui se déplaçaient en bande. J’aurais pu m’en occuper mais j’avais légèrement la flemme.

J’allais donc me poser derrière un bâtiment et je créais ensuite un golem fait de terre, d’un bon quatre mètres. Je prenais ensuite le contrôle de ma création et je me dirigeais vers le premier groupe. Mon plan c’était de faire le plus de bruit possible avec et broyer quelques têtes pour ensuite les attirer vers lui. Grace à mon leurre, j’aurais ensuite le champ libre et je pourrais reprendre ma route ! J’essayais donc d’être le plus bruyant possible, frappant les pieds du mini-moi le plus fort possible. Malgré ça, je ne rameutais que la première dizaine de zombies vers elle. Le sol était un peu bizarre, il étouffait une bonne partie des bruits et des vibrations. Tant pis, j’allais la jouer bourrine ! De toute façon ces pauvres trucs ne valaient pas grand-chose !

La plupart étaient faibles, seul quelques-uns avaient un peu de force, je décidai donc de les écraser, c’était plus marrant ! Une fois qu’ils mourraient puis se reformaient, ils ne pouvaient plus négliger ma présence ! Pour le reste, ils pouvaient bien planter leurs mâchoires dans le corps de mon golem, j’en n’avais rien à battre ! C’était pas ça qui allait l’empêcher de marcher ! En deux temps, trois mouvements, le sort des premiers étaient donc réglés et je me dirigeais donc vers les suivants, excessivement amusé par leurs tentatives idiotes. C’est alors que je ressentis quelque chose. Je savais pas ce que c’était, ça me démangeait à la jambe. Je me disais que ça passerait mais cette sensation s’intensifia de plus en plus jusqu’à ce que j’ai la nette impression qu’on me pince la peau puis qu’on me la morde !

Sur le coup, je rompais le lien avec mon œuvre et je rouvrais les yeux. Il me fallut quelques secondes pour réaliser ce qui se passait mais des zombies commençaient à me monter dessus et l’un d’entre eux était fermement accroché à ma jambe. Je me relevais d’un bond en me frottant le plus fort possible avant de frapper sur le vicieux qui me mordait comme un modèle réduit tenterait de frapper une mouche, le tout évidemment, en jurant allègrement !

« Putain ! Merde ! Fais chier ! C’est quoi ce bordel ?! »

Finalement débarrassé des intrus, je scrutais les alentours à 360 degrés. J’avais pourtant fait gaffe à pas me mettre tout près d’un groupe pourtant ! C’est à ce moment-là que j’entendais et constatais la cause de mes ennuis. A quelques mètres de moi, de l’autre côté du bâtiment, un guignol s’amusait à catapulter les zombies un peu partout, du coup, certains avaient atterris près de moi, d’où la présence d’invités surprise indésirables ! Bon il allait falloir que je lui apprenne à faire ça bien parce que là il avait juste réussi à faire foirer mon plan et se faire cerner par les morts-vivants ! Je recréais en vitesse un golem, également d’une taille et d’une largueur imposante, puis je l’accompagnais vers l’humain en mauvaise posture.

Pouvant bénéficier de mes mouvements puisque je guidais cette fois ma créature grace à ma vue, je l’envoyais écraser son poing juste à côté du modèle réduit, de sorte à les attirer vers une proie plus bruyante et à l’opposé de ma position. Pour bien que le type comprenne, je lui lançais :

« Hey ! Arrête de les balancer partout, ça mord ces saletés ! Si tu veux en envoyer voler, dirige-les vers mon golem ! Autant les attirer tous du même côté pour être tranquille ! »




Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Géant, bridé & morts-vivants [PV Yao]   Jeu 15 Juin - 1:23

Zetsu Yao
avatar

Messages : 48

Navigation
Doriki:
643/6000  (643/6000)
Fruit du Démon: -

L'entraînement interrompu par de grandes choses


Sabadidy ! Euh … Sabaodudy ? Non … Saboady ! C'est ça ! L'archipel de Sabaody ! On y était aller plusieurs avoir avec cette bande de trou du cul de Yukiryuus ! Hieheheheh ! C'était sympathique à cette époque. C'est pour ça que je suis là, d'ailleurs. On y était aller plusieurs fois, peut être qu'ils seront dans le coin.

Je me déteste, franchement, je me déteste ! C'est vraiment pas possible ! Partir tout seul à la recherche de papy moustache, sans dire où je vais, sans donné de point de rendez-vous pour me récupérer ! BAKA ! BAKA ! BAKA ! C'est pas possible … Pire encore, le monde me croit mort ! Du moins, ça va pas durer encore longtemps, quelle idée j'ai eu de laisser un membre du Cipher Pol en vie moi ! Ah oui, je tue pas les gens, c'est vrai, hieheh.

C'est quand même lui qui m'a agressé en premier, il faut le dire. « Bouffe ma bite » qu'il disait. Tss, c'est lui qui a bouffer le sol, oui ! Non mais je rêve, c'est quoi ce langage ! Il est beau le gouvernement, il est beau ! C'est quoi la suite ? Des Dragons Célestes d'extrême droite anti-bridé ? Remarque, avec tout ces morts qui reviennent à la vie, je vois pas trop en quoi un gouvernement est nécessaire. L'anarchie mon gars, c'est ça qui est bon ! Totalement libre ! Quoi qu'en tant que pirate, je suis déjà totalement libre … Mais bon, le contexte reste assez cool je dois dire !

En parlant de ces foutus revenants, j'ai bien envie de m'amuser un peu. J'arrive toujours pas à améliorer l'utilisation de mon pouvoir. Pas autant que je le voudrais. J'ai réussi à atteindre le stade où je transmet la polarité, mais c'est tout. Ça serait vraiment bien si j'arrivais à polariser à distance ! Mais j'y arrive pas, ça me gonfle ! Je suis sûr qu'avec ça, j'arriverais à botter le cul de papy moustache sans soucis ! J'aurais pas besoin de me faire couper comme un saucisson par ses quatre sabres … Il est pète boules aussi, dès que je l'approche pour le polariser, il me coupe quelque chose ! Regarder mon torse ! C'est quoi ce travail ? C'est pas possible, c'est pas possible !

Tiens, tiens, les fameux macchabées ! Tous regroupés en plus, sur une place bien mignonne, avec des bars et tout. J'ai une idée ! Je vais te polariser tout ça, faire une petite Room des familles, et je vais t'envoyer tout ça à l'autre bout du pays, ça fera l'affaire ! Après ça, direction le bar pour picoler un peu de saké !

Ni une, ni deux, je sautais dans le tas de viande, frappant de manière détachée tous les zombies autour de moi, polarisant chaque cible positivement, avant de toucher le sol, lui attribuant le même signe que. Et là, on danse le rock !

« Hiehehheheheh ! Aller les affreux, c'est leurs de rejoindre les piafs ! POLARITY ROOM ! REJECT !»

Fiouuuu ! Fiouuuu ! Fiouuuuuu ! Ca vole, ça vole ! Qui peut stopper le grand et magnifique Zetsu Yao ? Personne ! Hieheh ! Je suis trop fort ! Bon bon bon, du calme, y'en a encore un sacré paquet dans tout ça.

Mais avant même que j'ai le temps de polariser les morts restants, un énorme poing s'écrasait à quelques mètres de moi, attirant toutes mes cibles en direction de l'énorme fracas causé par le choque. De là, un géant apparaît. Alors le mec, il m'interrompt, et en plus, il m'engueule ?

«  WOOOOOOOOOOOOOOOW !!! Hé, tu te prends pour qui, toi là haut ?! T'as beau être un géant, je te pète ta gueule moi !!! C'est pas possible, vraiment, c'est pas possible ! Et puis d'abord, t'es qui au juste ? »

Je me polarisais, ainsi que le bâtiment à côté de moi, pour grimper sur le toit de celui-ci, et être un peu plus proche de la tête du géant, et aussi pour me mettre à l'abri des morts pendant ma conversation. Bon, il fallait reconnaître que sa méthode fonctionnait pas trop mal, les revenants se dirigeait vers cette espèce de golem géant. Mais ça ne l'autorise pas à venir me déranger pendant que je m'entraîne !




Code de Pride Epicode
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Géant, bridé & morts-vivants [PV Yao]   Ven 16 Juin - 9:06

Reed Grigory~ Aussi grand que curieux ~
avatar

Messages : 356

Navigation
Doriki:
682/6000  (682/6000)
Fruit du Démon: Golem Golem no mi


A la



recherche



du Respect !




Est-ce qu’il était complètement con ou bien est ce que ce type voulait juste se défouler ? En tout cas, j’connais pas beaucoup de gens qui fonceraient dans un tas de zombies pour le plaisir de se fritter avec des trucs invincibles ! Du coup, j’étais parti pour la première solution. J’allais l’aider puis ensuite l’engueuler en bonne et due forme ! Faut pas déconner non plus, il est pas tout seul sur cette mangrove, merde ! Je déboulais donc du coin de l’habitation derrière laquelle je me cachais, envoyant mon œuvre distraire les morts-vivants pendant que j’essayais de lui expliquer le projet. En toute logique il aurait dû me remercier, je lui sauvais la mise après tout, mais non ! Non monsieur ! En plus d’être un beau taré, il semblait pas vouloir qu’on le dérange !

C’était la meilleure ! C’est moi qui aurait dû l’engueuler, le menacer ou que sais-je encore ! A la place c’est lui qui disait qu’il allait me péter la gueule ! La bonne blague ! J’espère qu’il était pas comme ça avec tous ceux qu’il rencontrait ! Pour la peine, je savais même pas quoi répondre. J’étais sidéré pendant quelques secondes, juste assez de temps pour qu’il monte sur le bâtiment pour se mettre plus ou moins à ma hauteur. Il lui manquait encore quelques mètres pour arriver au niveau de mes yeux, j’avais même pas fait gaffe qu’il venait de marcher à la verticale, non j’avais juste la haine qui montait. Pendant ce temps, le golem remplissait toujours son rôle mais vu que je ne focalisais plus mon attention sur lui, il commençait doucement à ralentir.

Il allait se stopper si je ne faisais rien mais dur, dur de se concentrer à côté d’un guignol pareil ! Je parvins enfin à faire quelques phrases, ma surprise se transforma alors pour de bon en colère. Il allait voir ce que j’en pense, moi !

« Non mais je rêve ! Qui je suis ?! J’suis celui qui essaye de te sauver la mise ! Et puis j’suis aussi là pour te rappeler que t’es pas seul au monde ! Pète la gueule de qui tu veux mais va pas les envoyer sur ceux qui n’ont rien demandé ! Putain c’est la meilleure ça ! T’es complètement con ou tu le fais exprès ?! T’as intérêt à te faire pardonner, ouais ! »

Comme si c’était moi qui venait l’emmerder ! Mais on est où, là ? C’est le monde à l’envers ! Je commençais à douter sérieusement des capacités intellectuelles de ce gugusse avant d’entendre un bruit à côté de nous. D’une manière assez surprenante, les non-morts venaient de détruire mon golem en le privant de jambes et des bras. Et voilà que maintenant ils se redirigeaient par ici puisque à cause de ce petit humain j’avais perdu mon sang-froid et j’avais commencé à gueuler ! Bon, il allait falloir que je me reprenne ! J’allais faire une nouvelle création de terre mais puisque môôôsieur c’était mis en hauteur pour m’emmerder, j’allais pas me gêner ! Je plaquais mes mains sur le bâtiment et commença à modifier sa configuration pour en faire un golem.

Cette fois, il faisait la moitié de ma taille, plutôt que « seulement » quatre mètres, puisque ces dégénérés avaient réussi à s’occuper l’autre. J’en profitais en même temps pour avertir gentiment le bridé que c’était pas moi son ennemi mais que s’il continuait je pouvais très bien le devenir ! En espérant cette fois avoir avec moi quelqu’un de plus responsable, je me remis à m’occuper, une nouvelle fois, des zombies !




Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Géant, bridé & morts-vivants [PV Yao]   Ven 16 Juin - 11:22

Zetsu Yao
avatar

Messages : 48

Navigation
Doriki:
643/6000  (643/6000)
Fruit du Démon: -

Deux marionnettistes pour le prix d'un ?


« Non mais je rêve ! Qui je suis ?! J’suis celui qui essaye de te sauver la mise ! Et puis j’suis aussi là pour te rappeler que t’es pas seul au monde ! Pète la gueule de qui tu veux mais va pas les envoyer sur ceux qui n’ont rien demandé ! Putain c’est la meilleure ça ! T’es complètement con ou tu le fais exprès ?! T’as intérêt à te faire pardonner, ouais ! »

Me sauver la mise ?! Alors là … Alors là … J'aurais tout entendu dans ce putain de pays ! Les morts sont comme des poupées, et moi on me surnomme « Le Marionnettiste » ! J'ai absolument tout contrôle sur eux ! C'est plutôt à lui qu'on devrait sauver la mise, oui ! Raaaah il m'énerve ce grand bonhomme !

«  Hé trou d'uc ! Tu apprendras qu'on sauve pas la mise à un Yukiryuus ! Je n'étais pas en dang... »

C'était quoi ce bruit ? Son golem venait de se faire démembrer par les zombies. Alors ça, c'était la meilleure, il venait me faire la moral, et son machin ne tenait même pas la route. C'est bien beau d'être grand et fort comme chêne si pour être con comme un … Comment que c'est qu'on dit ? Ah oui comme un gant ! Euh, un gland, un gland …

Pendant que je regardais son premier golem se faire submerger par les zombies, le géant en avait profiter pour faire un tour de passe-passe avec son fruit du démon, et créer un golem avec le bâtiment sur lequel je m'étais perché.

« Hé att... WOOOOOOW PUTAAAAAAIN »

Je me retrouvais sous la main du golem, tête en bas, bras croisé, tenant uniquement parce que j'avais polarisé ce géant de béton pour rester collé à lui. C'est pas possible, vraiment c'est pas possible. Pendant ce temps là, le golem, bon pantin, retournait s'occuper des morts-vivants. Ok, débrouilles toi, puisque tu es si fort et que tu sauves le monde, superman.

Le golem levait le poing où j'étais fixé pour frapper. Et merde ! Et merde ! SOOOOOOOS !!! Aucun problème, on ne panique pas ! Avant que le golem ne balance son poing, j'étais retourné sur son épaule avant de sauté sur le géant qui manipulait tout ça, et de le polariser, et de grimper sur son épaule.

« Hieheheh ! Toi aussi t'es un marionnettiste ! Bon écoute, quand je retrouverais mon capitaine, il va me saouler si je lui dit que je me suis fritté avec un géant. Alors on va faire équipe. Mais ne penses pas que tu sauves la mise de qui que ça soit en cassant les bâtiments ! Tu voulais attirer les zombis loin d'ici ? Laisse moi faire, d'accord ! Par contre ton machin qui se bat là … Tu le reverras pas ... »

D'un bond, je sautais sur un bâtiment, puis au pied du golem fait à partir du bâtiment sur lequel j'étais tout à l'heure. J'espère juste qu'il ne pèse pas trop lourd …

« POLARITY ROOM ! »

La zone se formait, teinté d'un blanc visible, mais presque translucide, laissant paraître parfois quelques arcs électriques très petit, dû à la polarité. En attendant, je courais me réfugier sur le toit d'une maison, histoire de pas voler avec le golem.

« Et c'est parti ! Room : REJECT ! »

Le golem partait d'un seul coup à l'opposé de nous dans un fracas mémorable. Et le plus cool encore, c'est que les revenants ne tardait pas à suivre le bruit.



Code de Pride Epicode
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Géant, bridé & morts-vivants [PV Yao]   Lun 19 Juin - 17:08

Reed Grigory~ Aussi grand que curieux ~
avatar

Messages : 356

Navigation
Doriki:
682/6000  (682/6000)
Fruit du Démon: Golem Golem no mi


Un autre



Yukiryuu ?!




C’est fou ça, je venais à peine de croiser la route de ce type que, déjà, il me tapait atrocement sur les nerfs ! Au début ce n’était qu’une supposition parmi d’autres mais… Il voulait vraiment se fritter inutilement contre des punching-balls un peu trop collant et invincibles ? Fallait m’expliquer l’intérêt là ! Parce que là, la chose qu’il me répondit, c’est qu’il n’avait pas besoin qu’on lui sauve la mise ! Soudain, je me figeais. J’avais sans doute mal compris le mot qu’il venait de dire. J’parlais pas de l’insulte, hein, mais de ce qu’il avait dit juste avant que mon premier golem ne se fasse détruire. Un… Yukiryuu ? … Il était sérieux ? J’avais du mal à intégrer l’information. Non, c’est pas possible !

Shira m’avait parlé d’un de ses membres, un mec au nom que j’avoue avoir déjà oublié j’avoue, enfin soit, il parait qu’il s’était volatilisé du jour au lendemain, n’ayant pas dit où il partait mais au final un article dans le journal avait annoncé sa mort. Puisqu’il avait rejoint le palmarès des autres membres tués j’aurais jamais cru le voir, moi ce gars ! Non, non, c’était pas possible, j’allais devoir m’en assurer, lui poser des questions pour être sûr qu’il me raconte pas des couilles ! Comment il aurait pu en réchapper ?! Malgré ma confusion, j’étais toujours en colère, j’avais donc pris d’abord un malin plaisir à transformer le bâtiment et à m’occuper des zombies avant son cas mais… Et si c’était vrai ? J’eus pas vraiment le temps d’y réfléchir plus longtemps par contre.

La raison était toute simple : je pris une bonne barre en le voir la tête en bas sur ma création. Ho, il semblait vexé le pauvre ! Enfin, il était surtout hyperactif, j’avais pas eu le temps de me marrer qu’il était déjà sur mon épaule ! Il payait pas de mine cet humain mais il était plus rapide qu’il en avait l’air, c’est clair. Il en profita alors pour me proposer de faire équipe et de dresser un nouveau plan d’attaque. S’il était vraiment l’un des nôtres alors on allait effectivement être plus que des équipiers. Et je ne savais pas si c’était une bonne ou une mauvaise chose ! Il évoqua d’ailleurs son capitaine. Effectivement, je verrais bien Shira nous dire un truc comme ça. Avec tout ce qu’il avait vécu, il préférait qu’on la joue discret même si avec sa renommée, ben on était d’office exposé.

Bon, puisqu’il se proposait, j’acquiesçais, attendant de voir ce qu’il comptait faire. Il m’avait prévenu que ma nouvelle œuvre risquait d’y passer mais j’en avais rien à foutre, je pouvais transformer pratiquement toute matière pour me faire de braves soldats alors inutile de s’en faire. Je le voyais donc ensuite faire la sauterelle, sautant sur un bâtiment puis atterrissant prêt des morts-vivants. Il se mit derrière ma créature, hurla sa technique et, à ma grande surprise, une zone apparue. Il détala ensuite avant de finir de réciter sa formule et voilà que mon lourd golem quittait la terre ferme pour aller s’éclater un peu plus loin et devinez quoi, sur un autre bâtiment ! Il se foutait de ma gueule ou bien il n’avait juste aucune maitrise de son pouvoir, ce taré ?!

« Et c’est toi qui me disais de pas péter les bâtiments ? Enfin, si t’es vraiment un Yukiryuu, ça m’étonne qu’à moitié… Parce que figure-toi que moi aussi j’fais partie de cet équipage ! Va falloir m’expliquer deux-trois trucs parce qu’aux dernières nouvelles t’étais mort ! Comment j’peux être sûr que t’est bien l’un des nôtres et pas quelqu’un qui se fait passer pour lui pour mieux nous avoir ?! »

Puisque ces trucs s’éloignaient, on avait un peu de temps avant de devoir s’y remettre. Je ne serais vraiment rassuré que quand on les poussera dans l’eau. Normalement ils devraient pas réapparaitre aussi vite. Mais, si ça tombe, j’allais plutôt essayer de rejoindre les autres, si ce modèle réduit était convainquant. Moi j’étais qu’un « petit » nouveau dans l’équipage. Les autres, je pensais surtout à Shira ou éventuellement à Alan, le connaissent - le connaissaient ? J’sais pas à quel temps parler - mieux que moi !




Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Géant, bridé & morts-vivants [PV Yao]   Lun 19 Juin - 20:22

Zetsu Yao
avatar

Messages : 48

Navigation
Doriki:
643/6000  (643/6000)
Fruit du Démon: -

Une petite présentation s'impose !


WAHOUUUUUUUUUU ! Ca paye, ça paye ! Le golem n'avait pas tenu plus d'une seconde face au rejet du sol ! Hieheh ! C'est normal, après tout, rien ne peux résister à la pression terrestre, rien ! Bon, en effet j'ai explosé le bâtiment qu'il y avait sur la route du golem … C'est pas ma faute si le géant fait des trucs de fragile aussi, j'y peux rien moi ! Booooah je suis mauvaise langue, de toute façon, peut importe le poids de la chose ou de la personne qui s'envole, il sera toujours minime par rapport au poids du sol lui même. Son golem n'avait rien à voir la dedans. C'est pas que je maîtrise pas, je maîtrise toujours ! J'y suis peut être allé un peu fort, c'est tout … Ne me jugez pas, je suis pas venu ici pour souffrir, okay ?! 

Enfin bref, je pense que tout les soucis qu'on a son passé maintenant ! Pas que les morts-vivants soit un soucis pour moi, mais puisque MONSIEUR le géant ne voulait pas avoir de soucis, grrr … Et v'là que je me fais (encore) engueuler ! 

« NON MAIS C'EST PAS BIENTÔT FINI, OUI ?! Oooooooh … Alors le capitaine dragon a recruté un géant ? Hieheh ! Il faut au moins ça pour m'égaler ! Si t'es vraiment des nôtres, dis voir, comment va ma Paku ? Elle va bien, hein ? »

Je haussais un sourcil lorsqu'il me parlait de ma mort. C'est vrai, je suis pas censé vivre, hihi ! Ok ok, je vais lui expliquer les choses un peu près comme il faut ! Position tailleurs sur le toit d'un bâtiment, et on sort la bouteille de saké ! 

« Aaaaaah ! Ca fait du bien ! Bon alors, alors … Par où commencer … Tu connais la Bastard Marine ? Bah je te conseille pas de croiser leurs chemin, c'est des grands malades ! Leurs chef, Papy moustache, il m'est tombé dessus un jour, et à jurer de me tuer depuis que je lui ai échappé ! Hieheheh ! Et un jour, j'ai apprit que mon jumeau était mort … Je pensais que c'était lui, alors je suis parti du Yukifune sans dire aux autres où j'allais. Ils auraient voulu venir avec moi et auraient été en danger... »

Mon ton, à ma grande surprise, se faisait bien plus, mais alors bien plus sérieux que d'habitude, alors que je revoyais les images de mon dernier combat avec Francesco.

« J'ai retrouvé Papy Moustache et … Regarde par toi même. » Je lui montrais la cicatrice qui ornait mon torse. « 6mois cloué au lit, pendant que la marine écrivait dans le journal que j'étais mort. Voilà pourquoi Shiraho a cru que je reviendrais jamais. Dès que je me suis rétabli, j'ai cherché à retrouver l'équipage. Mais si tu fais vraiment parti des nôtres, c'est chose faite ! C'est cool ! »

Il est peut être temps que je me présente à lui, non ? Il a du entendre parler de moi quand même ! Surtout de Paku ! Je dois lui manquer à ma barbare préféré ! 

« Bon, tu auras l'honneur de conduire le héros de l'équipage, le grand et magnifique Zetsu Yao, le Médecin Marionnettiste ! » Je prenais une pose héroïque, au grand regret de mon nouveau partenaire. «  Fais pas cette gueule là, t'es pas un monstre. Bon alors, ils sont où c'est fou là ! C'est que je mangerais bien un des plats dégueu de ma Paku, après réflexion ! »

Code de Pride Epicode
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Géant, bridé & morts-vivants [PV Yao]   Mar 20 Juin - 16:34

Reed Grigory~ Aussi grand que curieux ~
avatar

Messages : 356

Navigation
Doriki:
682/6000  (682/6000)
Fruit du Démon: Golem Golem no mi


Présentations



et nouvelles




Ma révélation sembla un peu tempérer l’énergie du modèle réduit. Maintenant qu’on parlait d’un sujet commun, il me semblait déjà plus posé. D’hyperactif actif relou, il se changeait en conteur souriant. C’est moi qui devait lui poser des questions mais ce fut surtout lui qui m’en posa ! J’avais du mal à croire que c’était une manœuvre pour me faire comprendre qu’il était bel et bien l’un de mes compagnons d’aventure, au même titre qu’Akuma ou Alan. Il semblait juste sincèrement vouloir le savoir. De toute façon, il ne me laissa pas le temps de répondre et but une lampée d’alcool - tiens c’était peut-être ça qui lui donnait ce caractère - avant de me raconter ce qu’il avait vécu. Je posais les yeux sur son torse. Effectivement, j’avais pas remarqué ça !

Le début collait avec ce que m’avait dit Shira. La suite par contre, me surpris quand même ! Un jumeau ? Ce mec avait un jumeau et la Marine était parvenue à les confondre ? Je ne pouvais m’empêcher de penser à cet humain qui, peut-être, n’avait rien demandé et avait été tué pour des choses qu’il n’avait pas commis. Est-ce-que c’est ça la « Justice » prônée par les modèles réduits ? Ça me donnait envie de vomir. Pour le reste, ses justifications collaient parfaitement avec l’esprit de l’équipage. Shira rassemblait des personnes libres mais qui se fédéraient assez vite lorsque l’une d’entre elles était en mauvaise posture. Voilà que je commençais à admirer ce bridé alors qu’il me sortait par les yeux y a pas deux minutes !

Mais il en fallait de sacrées couilles pour se jeter dans la gueule du loup ! Et encore, il a eu de la chance d’en réchapper visiblement… La Bastard Marine hein ? Il allait falloir qu’on reste sur nos gardes, ils avaient pas l’air de faire dans la dentelle ni d’avoir trop d’humour. J’commençais à comprendre pourquoi le capitaine voulait qu’on fasse le moins de vagues possibles, on avait déjà suffisamment d’ennemis en fait. Je trouvais ce type bien sérieux tout à coup. Ça prouvait bien qu’il y avait un temps pour tout. Il ne mit pas longtemps à reprendre du poil de la bête en tout cas ! Une fois l’histoire terminée, il sembla rassuré de m’avoir trouvé - enfin, son équipage plutôt - et se présenta en bonne et due forme !

Sans oublier de prendre une pose magistrale, bien entendu. Ha, je regrettais déjà la lueur de sérieux qu’il avait eue… Enfin, c’est clair que personne était du genre sérieux sur le bateau alors ça m’étonnais pas vraiment en y repensant ! Il avait vu mon visage changer d’expression, ce qu’il ne manqua pas de me faire remarquer avant de terminer enfin de parler ! Il voulait revoir l’équipage, ce que j’comprenais mais en attendant j’avais toujours pas pu articuler une seule syllabe depuis tout à l’heure ! D’abord franchement amusé, j’allais donc devoir lui dire ce qu’il en était pour Paku. Je ne sais pas quelle relation il avait avec elle mais il allait devoir se faire une raison :

« Quand t’es lancé on t’arrête plus toi ! C’est moi qui suis sensé te poser des questions pas l’inverse ! Ouhahahahaha ! Enfin, j’vois que t’en connais un rayon et puis ben je laisserais le soin aux autres de voir par eux-mêmes. Par contre j’ai une mauvaise nouvelle à t’annoncer. Paku… Paquerette, elle a quitté l’équipage, elle a rejoint Boa Hancock et les amazones… Désolé pour ton jumeau mais je suppose que Shira sera content de te revoir ! Si tu veux on peut essayer de les rejoindre. Normalement on devait se donner rendez-vous sur le bateau mais ils doivent encore être à la fête foraine ! Ho, et moi c’est Grigory ! »

Je ne savais pas si j’étais enchanté de le connaitre mais malgré tout ça faisait plaisir que l’équipage « s’agrandisse » ! J’essayerais de mettre de côté son tempérament énergique et j’ajoutais un « sympa de faire ta connaissance ». Après tout, je ne le connaissais que de nom et grace à cette rencontre qui avait débuté sur un autre ton ! Mais bon, il me semblait déjà plus sympa maintenant qu’on savait tous les deux qu’on faisait partie de la même équipe ! Bon ! Il ne restait plus qu’à retrouver la trace de l’équipage sur l’ile ! Je me retournais déjà, ouvrant la marche.

« Je pensais passer par ici mais autant rebrousser chemin alors si on doit rejoindre les autres ! Tu me suis ?! »




Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Géant, bridé & morts-vivants [PV Yao]   Mer 21 Juin - 11:33

Zetsu Yao
avatar

Messages : 48

Navigation
Doriki:
643/6000  (643/6000)
Fruit du Démon: -

Début d'une balade particulière


Ouais ouais ouais ! On m'arrête plus, je sais, on me le dis à chaque fois ! Mais c'est lui qui a voulu savoir, alors moi j'ai répondu, c'est tout, hihi. Bon, on dirait que ça l'a rassuré d'entendre mon histoire -assez peu banale j'imagine- puisque ça devait correspondre avec la version du cap'tain. Du moins pour le début, va falloir que je réexplique tout ça quand on les aura retrouvé. Je vais me faire engueleeeeeeer ! Putain, c'est pas possible.

M'enfin, le plus important dans tout ça, c'est les nouvelles que me donner le géant à propos de ma Paku. C'est peut être égoïste, mais j'avais du mal à être vraiment content. Elle avait trouvée ce qu'elle voulait, et ça, c'était super ! Mais ça veut dire que je la reverrais plus, et surtout que j'ai pas pu lui dire au revoir.

« Oh, les Amazones ... »

Bon, aller, pas le temps de se morfondre, j'ai une prime à gagner moi ! Et oui, maintenant que j'avais botter les fesses d'un membre du Cipher Pol, Francesco, ainsi que toute la Bastard et la Marine allaient savoir que je suis encore vivant, et que je compte bien faire chier mon monde ! Je voulais juste vivre libre, au départ, quand je suis parti du temple. Mais maintenant, je veux que ma prime grimpe, encore et encore ! Juste pour faire chier Papy moustache. Il va s'arracher le deuxième quand il verra mon nom dans les supernovas hieheheh! Je donnerais cher pour voir sa tête ce jour là !

Mais pendant que je rêvassais, j'entendais Grigory me demandait de le suivre. Baaaah, ouais ! J'arrive !

« Aller, je te suis ! Ca doit être dur de te perdre de toute façon, hieheh ! »

Alors on marchait un peu dans les rues de la ville, direction la fête foraine où était nos amis. J'imaginais déjà la gueule des forains huhu ! L'avantage de la polarité, tu peux gagner pas mal de lots, sans trop d'effort ! J'aime particulièrement jouer au jeu où il faut lancer la balle sur les canettes. Je polarise la balle, et je fais s'éjecter les canettes entre elle pour tout gagner d'un coup ! Je vous dis pas les lots que je peux gagner huhu ! Par contre, heureusement que j'ai pas une petite amie aussi grande que Grigri', allez lui trouver une peluche qui la comblerait, vous !

Bon, par ailleurs, marcher avec un géant avait des petits inconvénients : J'étais obligé de passer par les toits, sinon impossible de discuter ! Boarf, de toute façon, je suis plus à l'abri sur les toits que par terre, mais bon.

Devinez ce que je vois ? Un restauraaaaaant ! Aller, go go go ! Je partais à toute allure à l'intérieur du resto, dégommant en passant quelques morts vivants qui traînait par là !

« Elle est où la viande ? Elle est où ? Grig, vient ! Doit y avoir à manger là dedans ! »

Mais, est-ce qu'il peut rentrer, au moins ?

Code de Pride Epicode
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Géant, bridé & morts-vivants [PV Yao]   Jeu 22 Juin - 15:12

Reed Grigory~ Aussi grand que curieux ~
avatar

Messages : 356

Navigation
Doriki:
682/6000  (682/6000)
Fruit du Démon: Golem Golem no mi


L'estomac



sur pattes




La nouvelle à peine annoncée, le regard de Yao parti dans le vide. Il semblait tenir à cette fille, dommage pour lui, car si elle rejoignait les amazones c’est qu’elle ne semblait pas trop intéressée par lui ou pour suivre Shira. Je me gardais bien de dire quelque chose, je savais que ça n’avancerait à rien, surtout qu’il me semblait qu’on avait pas la même vision des choses, ce petit humain et moi. Je préférais donc ouvrir la marche, regardant derrière moi après quelques pas pour voir s’il me suivait bien. Heureusement que je l’ai fait, d’ailleurs ! Il ne m’aurait peut-être pas perdu, comme il dit, mais bon, j’avais pas nécessairement envie de l’attendre ! Je repris donc le chemin que j’avais déjà emprunté, changeant de direction à la mangrove suivante pour aller plus vite.

J’avais du bol que le capitaine m’ait quand même expliqué la route de la fête foraine ! C’était grace à sa prudence qu’on pouvait maintenant imprudemment le rejoindre, c’était le comble ! De toute façon, impossible de se tromper : chaque pas nous amenait dans des rues de plus en plus fréquentées, on ne devait donc plus être très loin ! Des stands apparaissaient d’ailleurs de plus en plus souvent et cela nous ralentissait parfois parce que mon nouveau compagnon semblait comme attiré par certains. Il s’est même carrément arrêté tout net devant l’un d’entre eux et commençait à sourire bêtement ! Pour le peu que je le connaissais, j’étais cependant sûr qu’il avait une idée derrière la tête.

Après tout, Shira m’avait un peu parlé de lui. Il débordait d’énergie et avait le chic pour faire des conneries. Il avait défié la Bastard et ce fut surtout grâce à son fruit qu’il avait pu en réchapper, son arme s’étant fait brisée. Ça me faisait penser… C’était ça qu’il avait utilisé sur les zombies et mon golem ! Il parvenait à attirer et repousser des choses ! Pas étant qu’il regarde les stands… En fait il voulait juste tricher, je parie ! Heureusement il ne s’arrêta plus ensuite et notre balade continua. Il se baladait sur les toits pour pouvoir compenser la hauteur qui nous séparait. Enfin, je ne savais pas si c’était pour ça ou bien juste pour pouvoir me faire la démonstration de ses cabrioles aériennes.

On touchait bientôt au but ! Je ralentissais un peu à cause de tous ces modèles réduits que je devais éviter d’écraser. Au hasard des allées, quelques zombies subsistaient mais ils semblaient calmes. J’eus à peine le temps de me dire que ça pouvait quand même mal tourner pour la foule d’humains qui se baladait mais… Yao passa subitement devant moi puis dégaina son arme et s’occupa des zombies avant de foncer vers un batiment juste à côté ! Voilà, il avait vu un resto du coup il ne savait plus se tenir ! Les morts-vivants se relevèrent et semblaient un peu plus agressifs, pour éviter d’avoir des problèmes, je les empoignais et les balançaient le plus loin possible. Avec de la chance ils emmerderont une autre mangrove !

Le bridé s’engouffra dans l’établissement et me laissa là, tout seul. J’avais toujours le loisir de l’entendre par contre. Voilà qu’il m’appelait ! La bonne blague !

« Rentre si tu veux, je vais m’asseoir derrière le resto pour pas gêner le passage. »

Il me semblait qu’il voulait revoir son équipage mais il avait un sens des priorités bien à lui. Soit. Il allait bien falloir que j’apprenne à le supporter ! J’allais donc m’asseoir, position du lotus, je prenais aussi mes lunettes de soleil puis j’attendais. J’étais juste devant la terrasse du resto, sous l’œil étonné des badauds. Le médecin se mit à une des tables et commença à taper la discute avec moi, me demandant d’où je venais et comment j’avais rejoint l’équipage. Il était tellement impatient qu’il avait du mal à rester sur sa chaise et ce pour une bonne raison ! Il avait commandé le plus gros plat de viande qu’il était possible de servir ! Après de – trop – longues minutes d’attente, il planta finalement ses crocs, ne pouvant arrêter de pousser des cris de plaisir.

Moi, tout comme certains clients, le dévisagions. Était-il seulement possible de faire autant de bruit en mangeant ?! Bon, aller, au moins il prenait son pied. Peut-être qu’avec le ventre plein, il allait mieux se tenir, qui sait ? Halala… Vous le sentez venir ? J’allais être bien déçu ! Cet emmerdeur descendit plusieurs assiettes et la seule chose qu’il trouva à faire quand il ne pût plus rien avaler fut de me remercier puis de se casser sans payer et sans demander son reste ! Bordel de merde ! Et avec le sourire en plus ! Je me relevais d’un bond et je partais maintenant à sa poursuite, non mais, il allait voir ce salopard !

« Espèce de sale petit… ! Tu vas voir si j’t’attrape ! »

J'avais déjà dit qu'il me sortais par les yeux ?




Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Géant, bridé & morts-vivants [PV Yao]   Ven 23 Juin - 18:15

Zetsu Yao
avatar

Messages : 48

Navigation
Doriki:
643/6000  (643/6000)
Fruit du Démon: -

Bon appétit !!!


Un restauraaaant ! Génial, on va pouvoir se remplir la panse ! Depuis le temps que j'ai pas pu manger à ma faim, ça va être ro-yal. Bon, la question que je me suis posé est fondée : Le géant ne pouvait pas rentrer dans le bâtiment. Pas vraiment surprenant. Mais dans son malheur, il a bien de la chance ! Avec cette taille, on doit pouvoir manger tellement de chose ! Et surtout, en énorme quantité ! C'est un sacré veinard en fait !

Attends, puisque son estomac est proportionnel à sa taille … Ca change rien en fait ? Raaaah, je m'avance toujours trop vite. Pfff, de toute façon, je retire ce que j'ai dis, ça doit être chiant d'être aussi grand. Mais au moins il était sympa, il voulait bien aller à l'arrière pour que je mange sur la terrasse.

De toute façon, c'est pas mon problème. J'allais directement foutre le pied en cuisine.

« Hé le cuistot, t'as quoi de plus gros à manger en viande ? Hein ? Ouais ouais, ça ira, mets moi en 4 ou 5 des comme ça, je vais en terrasse. Mais bouge ton boule, d'accord ? J'ai pas que ça à faire moi, j'ai la dalle, c'est pas possible ! »

Bon, ils tiraient tous des tronches de quinze pieds mais je savais que ça allait être fait. Eheh, les bonnes manières ça va un temps, hein. Je suis un pirate, moi ! Enfin sur ces belles paroles, j'allais en terrasse rejoindre le géant.

« Re ! Alors, dis moi … ATTEND J'AI OUBLIE UN TRUC !  SERVEUUUUR ! DEUX BOUTEILLES DE SAKE POUR FAIRE PASSER CA ! LES PLUS GRANDES QUE TU AS !»

Le serveur hochait simplement la tête en apportant les deux bouteilles, sous le regard ahuri des clients.

« Je disais donc, tu viens d'où toi ?  Moi je viens d'un temple de moine, tout au nord de North Blue. C'était marrant, mais trop calme comme vie. »

Bon ils foutent quoi les cuistos' ? J'ai la dalle comme jamais ! Et en plus, mon estomac parle plus fort que moi, et c'est un exploit, je vous assure ! J'avais même descendu la première bouteille de saké, pfff … J'aurais peut être pas dû la boire aussi vite, avec cette chaleur ça me tourne la tête .. C'est vraiment pas possible.

« Je vois. Et comment tu as rejoins l'équipage de Shira ? Il veut toujours être discret, déjà qu'avec des cas comme moi c'est pas facile, mais alors avec un géant … Il a dû y réfléchir à deux fois le rouquin ! Hieheh ! Aaaaah, mes plats !  ITADAKIMAAAAAAAAAAAASU ! »

Ooooh seigneur ce que c'est bon ! Un bouchée de viande, une cuillère de riz !

« OMNOMNOMNOM ! »

Lâchant le plus élégant des gaz buccaux, je me levais de ma chaise, récupérant ce qu'il me restait de saké dans la deuxième bouteille, partant de la terrasse, main dans les poches, et un peu saoul, je dois l'admettre. Mais bien plein au moins !

Soudain, je voyais Grig me suivre en gueulant. M'attraper ? Mais j'ai rien fait ! AAAAAAAH !

« MAIS LAISSE MOI TRANQUILLEEEEEEUH !! »

Une poursuite effrénée s'en suivait, alors que mes acrobaties sur les toits pour échapper à mon poursuivant ressemblaient à celles d'un acrobate bourré. Hieheh ! Oh le tableau hé !

Ah … Mais je suis un acrobate, hic, bourré.



Code de Pride Epicode
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Géant, bridé & morts-vivants [PV Yao]   Sam 24 Juin - 10:15

Reed Grigory~ Aussi grand que curieux ~
avatar

Messages : 356

Navigation
Doriki:
682/6000  (682/6000)
Fruit du Démon: Golem Golem no mi


Voleurs



protecteurs




« Des moines ? Les pauvres ont dû souffrir avec toi ! Ouhahahaha ! Moi j’ai quitté mon île natale de Grand Line. J’voulais pas finir ma vie en tant qu’agriculteur, j’avais envie de voir le monde ! Et pour l’équipage, et bien… »

Non, inutile de continuer. Ce goinfre ne m’écoutait déjà plus lorsque son plat arriva devant lui. A peine avait-il vu son assiette qu’il recommença à se comporter comme un gamin de 4 ans. Je sais pas s’il mangeait comme ça tout le temps mais ça faisait peur en tout cas. Le pire c’est qu’il ne se rendait pas compte qu’absolument tout le monde le dévisageait. La seule raison pour laquelle le restaurateur ne l’avait pas viré était sans doute que, vu le nombre d’assiettes qu’il descendait, il allait lui rapporter de l’argent. D’ailleurs ce même humain ne tarda pas à venir vers moi en me demandant si j’avais faim avec un large sourire. J’sais pas pourquoi mais je suis sûr qu’il comptait faire payer trois fois plus que le prix normal !

Je refusais son offre, heureusement j’avais mangé y a pas si longtemps. A peine quelques minutes plus tard, après au moins 5 assiettes, Yao avait enfin fini de s’empiffrer. Après le plus élégant rot que j’ai entendu de toute ma vie, il se releva puis tituba légèrement. Attend, il allait où là ? Il allait pisser ? Non ! Cette enflure était partie sans demander son reste ! Furieux qu’il me joue un tour pareil je démarrai au quart de tour pour le rattraper. Peut-être avait-il trop bu mais il semblait ne pas savoir pourquoi je le coursais. Malgré l’alcool qu’il avait bu, il gérait toujours aussi bien ses petites acrobaties mais il en faudrait plus pour qu’il me distance ! Je courrais dans une rue adjacente à celle où il était, pour ne pas écraser des modèles réduits par mégarde.

Mais bien sûr, il tourna à un moment donné et je dû improviser : j’arrachais un morceau d’un batiment et je le transformais en golem, que je lançais pour essayer de le ralentir un peu. Une pagaille monstre s’en suivit, les gens commencèrent à paniquer (je ne pouvais pas vraiment leur en vouloir) mais au moins la rue devint plus praticable. J’en profitais alors et fonçais vers lui mais mon pied glissa sur une racine de mangrove et je m’étalais finalement de tout mon long, manquant d’écraser le bridé. Enfin, c’est ce que je croyais mais une force me fit légèrement dévier de ma trajectoire, l’évitant in-extrémis. Je suppose que c’est grâce à son fruit du démon. J’avais toujours pas comprit la nature de ce pouvoir mais ça avait l’air rudement pratique pour se sauver la mise !

Lorsque je relevais ma tête, je m’attendais à le voir déjà filer au loin mais il était toujours à côté de moi. On était encore tout près de la rue principale mais devant nous, une barrière imposante de morts-vivants nous barrait la route. Ceux-là avaient moins l’air de rigoler que les autres. Ils avaient tous une arme, des sabres, des lances, des fusils… J’en n’avais jamais vu des pareils, c’était vraiment bizarre ! Ils semblaient vraiment savoir ce qu’ils faisaient ! Et si justement ils étaient là pour pourrir la fête ? Au-delà de nous deux, il y avait pas mal de monde ! Si on les laissait faire, ils allaient faire un carnage ! Je me remis sur mes jambes et je regardais mon si pénible compagnon.

« Et si on retardait le moment où je comptais te trainer au resto pour que t’ailles payer ce que tu dois et qu’on s’occupait de ces types ? Ils ont pas l’air d’être là par hasard… »




Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Géant, bridé & morts-vivants [PV Yao]   Sam 24 Juin - 15:47

Zetsu Yao
avatar

Messages : 48

Navigation
Doriki:
643/6000  (643/6000)
Fruit du Démon: -

Il fallait payer ? T'es pirate ou pas ?!


« FOU MOI LA PAIX ! C'EST PAS POSSIBLE, C'EST PAS POSSIBLE ! »

Et oui, j'étais toujours en train de courir sur les toits comme un Davis essayant d'échapper à Goliath. Bah quoi ? Évidement que je suis culturé, euh … Cultivé ! J'ai vécu dans un temple les gars ! On a fait beaucoup de lecture. Le vieux disait que l'instruction complétait l'art du combat pour atteindre la paix intérieure. Que ça aidait à stimuler tout les chakras, ce genre de conneries, vous connaissez un peu le tableau. De toute façon, il n'y a rien dans le monde qui stimule plus les chakras qu'une assiette de viande, une bouteille de saké et une femme aux courbes ravageuses. Héhé, bah oui !

En tout cas, je sais pas trop ce que je lui ai fait au géant, mais il m'en veut à mort ! Par chance, il devait faire attention aux autres humains du coins, pour ne pas les écraser. Grâce à ça, je le distançais dans le moindre mal ! Hieheh, je suis trop fort ! Ah ? Ah non, je le distance de rien du tout … C'est vraiment pas possible ! »

« MAIS QU'EST CE QUE JE T'AI FAIIIIIIIT ? »

J'avais beau me repasser la scène en boucle, je voyais vraiment pas où j'avais merdé. Je fais tout le temps des bourdes, j'ai l'habitude, mais tout de même, je sais quand je fais quelque chose de mal !

Descendant de mes toits pour continuer à pied, suivi de très près par mon nouveau compagnon (qui voulait ma peau, mais compagnon tout de même, tout l'équipage avait déjà voulu me faire la peau), je changeais soudainement de trajectoire, m'aidant de mon pouvoir pour marcher sur les murs, j'avais réussi à le semer.

C'est quoi ce morceaux de caillou qui me fonce dessus ? Un golem ! Putain mais il est dingue !!! Je m'arrêtais pour éviter le projectile, le laissant s'écraser un peu plus loin, et voyait déjà derrière moi Grigory me courir après. Cette fois, je suis cuit. Ah non, il a glissé sur je ne sais quoi ! Ah ah la hon... AAAAH ! MAIS IL VA ME TOMBER DESSUS ! Dieu du saké, merci, il était toujours polarisé ! Je lançais mon épée dans le mur du bâtiment à côté de moi, pour le polariser par transmission.

« REJECT ! »

Le géant s'écroulait non loin de moi. Pffffiouuu ! La répulsion a suffit à le faire dévier de trajectoire. C'est pas passer loin cette fois ! Je m'apprêtais à en profiter pour lui demander ce que j'avais fais de mal, alors que j'entendais des bruits très peu charmeurs venir de derrière moi. Faisant volte-face rapidement, je voyais une armée de morts-vivants, équipés comme pas permis. Mais le pire, c'est qu'il semblait savoir ce qu'ils faisaient, contrairement à ceux qu'on à l'habitude de voir. Au moins, ça avait le mérite de me faire décuver d'un seul coup !

« Alors ça, c'est moche, très moche. Quoi ? Tu voulais que je paye ?! C'est pour ça que tu me courrais après ! Putain mais on est des pirates, on paye pas ! Je voulais pas que tu payes à ma place ! T'es vraiment pas croy... »

Et merde, un gamin venait de sortir de la ruelle, venant surement voir le phénomène de taille qu'était mon compagnon. Ce gosse était entre nous et les morts. Rapidement, je récupérais mon sabre, et tranchais les deux bras du mort qui allait abattre sa colère sur le petit, avant de le repousser d'un coup de pied dans l'abdomen.

Pas le temps de réfléchir, je prenais le petit, et le collais au mur du bâtiment que j'avais polarisé (le faisant tenir par la polarité aussi, donc). Je l'avais pas laisser s'envoler pour se fracasser contre le mur hein. J'ai fais ça bien, je l'ai porté avant de m'attirer moi, et de le coller doucement.

La haut, il risquait pas grand chose. Les morts commençant déjà à foncer sur nous, j'avais pas le temps de l'emmener loin d'ici, malheureusement.

« Alors là, ça va chier grave. »

Code de Pride Epicode
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Géant, bridé & morts-vivants [PV Yao]   Mar 27 Juin - 14:26

Reed Grigory~ Aussi grand que curieux ~
avatar

Messages : 356

Navigation
Doriki:
682/6000  (682/6000)
Fruit du Démon: Golem Golem no mi


Dans le feu



de l'action !




Un fou, on aurait dit un fou. En plus d’être un alcoolique, le bougre avait su tenir la distance face à moi. Enfin, s’il n’y avait pas eu autant de monde, ni de bâtiments, j’aurais certainement pu le rattraper mais là… J’étais bien forcé de l’avouer, sans lui envoyer un golem, j’aurais pu encore courir longtemps ! Cet idiot ne savait même pas pourquoi je le coursais ! Bordel mais il était vraiment con quand il voulait ! Me laisser face au serveur, c’était sympa, tiens ! A l’échelle, il mangeait même plus que moi ! Enfin, j’ai pas vraiment eu le temps d’y penser, j’étais parvenu à me casser la figure, heureusement pas sur mon compagnon (même si je ne le portais pas dans mon cœur par moments). D’ailleurs, on se retrouva devant une espèce de bataillon de zombies.

Tout ça était vraiment trop bizarre… Ils avaient l’air plus sérieux que les mollusques habituels, sans compter qu’ils étaient tous armés. Voilà qu’on s’était tous les deux immobilisés, Yao et moi. Ça ne nous empêchait pas de parler par contre. Je crois qu’en fait rien ne pourrait nous empêcher de nous prendre la tête. Il avait pas super bien compris, j’allais devoir lui expliquer plus en détail pourquoi je l’avais poursuivi mais ça allait devoir attendre, un gamin avait débarqué, il semblait avoir été attiré par moi, sans compter tout le ramdam qu’on avait causé. C’est vrai ça, on n’avait pas été discrets pour un sou ! Tout le contraire de ce que Shira m’avait demandé. Et merde ! Bon, en tout cas, mon cher ami s’était occupé du petit.

Comme il disait, ça allait chier grave et d’ailleurs, s’il ne s’en était pas occupé, ce minuscule modèle réduit se serait fait tuer. Pour le coup, j’aurais rien pu faire, je jouais pas dans la finesse et l’agilité, j’aurais pu moi-même l’écraser sans faire exprès ! Poussant un petit soupir de soulagement et remerciant le bridé au passage, je me remettais sur mes pieds. Accroupi, je créais deux golems pour nous aider. Je savais pas vraiment en gérer plus simultanément de toute manière ! Le premier en brique était plus petit, même s’il faisait dans les trois mètres, tandis que l’autre, en terre, faisait la moitié de ma taille. Une fois mes deux créations en pleine possession de leur moyen, je restais derrière le plus grand. Je donnais la réplique à mon partenaire de fortune avant d’ouvrir les hostilités.

« Comme tu dis ! Et tu seras aussi gentil de les catapulter eux, pas mes bébés ! »

Le problème était toujours le même : comment venir à bout de monstruosités immortelles ? Déjà, si on leur confisquait leur armement, on aurait la vie plus facile… Ensuite, que faire ? La meilleure solution serait de s’en débarrasser en les jetant à la flotte mais la mer était un peu loin… Les immobiliser alors ? C’était une option mais je sais pas si l’autre alcoolique pouvait faire ça avec son fruit. Alors que j’écrasais plusieurs cadavres et que d’autres tentaient de me trancher et qu’ils étaient repoussés par l’une de mes deux œuvres, je demandais alors à Yao ce qu’il avait en tête. Si son plan était meilleur que le mieux, je le suivrais mais sinon, on s’en tiendrait au mien !

« Sans armes, ils seront impuissants ! D’ailleurs, tu sais les attirer entre eux ? Ça aussi, ça nous faciliterait la tâche ! »




Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Géant, bridé & morts-vivants [PV Yao]   Jeu 29 Juin - 11:37

Zetsu Yao
avatar

Messages : 48

Navigation
Doriki:
643/6000  (643/6000)
Fruit du Démon: -

Des pirates justiciers ?


Alors là les enfants, on est dans la merde, et jusqu'au cou. Avec mon compagnon, on avait en face de nous une tétrachier de larves armées jusqu'au dents, entre eux et nous, un gamin qui hurlait et comme si ça ne suffisait pas, certains passants curieux venaient voir ce qu'il se passait, accompagnés de la mère du petit qui voulait qu'on lui rende son gamin.

« Mais putain cassez vous de là ! »


C'est pas possible, vraiment, c'est pas possible ! Bon, pas le temps de réfléchir plus que ça ! Je courais pour me placer à l'entrée de la ruelle où il y avait toute la populace, pour faire barrage aux zombies. Jouant de la lame pour les découper, mais surtout les polariser, j'arrivais pour le moment à repousser tout ceux qui approchaient de la foule. Mais même avec ça, ils bougeaient pas ces cons là !

Et après on va nous dire que les pirates sont tous méchants, alors qu'on leurs sauve la vie ! Faut dire que le reste de l'équipage ne serait pas de trop. Mais pour le moment, il fallait faire avec ça !
Alors on avait pas le choix, il fallait les repousser encore et encore. Mais l'avantage, c'est qu'à chaque coup que je portais, un morts était polarisé. Peut être que dans trois jours j'aurais polarisé tout le monde, et je pourrais les stopper.

Bon déjà, on va commencer par immobiliser tout les morts qui sont affectés par mon pouvoir.

« Attraction ! »

Et boum ! Une boule de morts-vivants collés les uns aux autres s'était formée. Resterait plus qu'à recommencer 15000 fois et d'emmener le tout à la mer ! La corvée quoi ! Mais … Attendez! En voyant les golems de Grigri faire le ménage, ça me donne une idée !

Je lançais mon épée dans le plus grand des deux colosses et m'attirait à lui (transmission de polarité, tout ça tout ça, je vous réexplique pas!). Maintenant, ça va rocker ! A chaque coups que portait le golem, je transmettais la polarité que je lui avait attribué à tout les morts qu'il touchait. Je le polarisais à nouveau, et je recommençais.

« Grig' ! Ca marche super bien ! Continue de le faire frapper dans le tas ! »

Putain, ça en jette ! Aller, c'est parti ! 

« ATTRAAAACTION ! »

Le tas de revenants se faisait encore plus gros qu'au départ. La taille d'un ballon de foot pour mon nouvel ami géant ! Maintenant, il faut juste qu'il shoot devant pour l'envoyer vers la mer. Même si le tas ne tombe pas dedans, j'aurais encore la possibilité de les éjecter assez loin dans l'eau pour nous débarrasser.

« Fais toi plaisir l'ami, shoot moi là dedans ! »

Et viouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu ! Hieheheh ! C'est ça que c'est bon ! Il les a presque envoyé dans la mer, ils étaient sur la plage. Mais c'est que ça paye tout ça, on fait un super duo ! Je rendais le gamin à sa mère et courrais comme un dératé jusqu'à la plage, suivi du géant, arrivant là bas transpirant comme pas possible et essoufflé.

Bon, bye bye !

«Room ! » La zone se formait devant les yeux étonnés des passants, qui nous avait suivi jusqu'ici. « Putain, je suis crevé … Ca mériterait du saké ça. » Tendant les mains vers la boule de morts-vivants qui poussaient des cris bizarres, je me concentrais pour booster au maximum l'effet de ma Room. « Room : REJECT ! »

Le boule était éjecté de la Room, volant loin de la côte. On serait tranquille pour un moment ! Et vous savez pas la bonne surprise ? La populace nous applaudissait ! On était plus des pirates effrayants, aux pouvoirs dangereux, mais des justiciers !

Je prenais la pose, souriant à pleine dents.

« Les filles, je suis dispo vous savez! Hieheh ! Qui veut un rencart avec le héro ? »

Ca vaaaaa ! Sans Grig j'aurais rien pu faire ! C'était un super travail d'équipe ! Mais, en revanche, si Shira apprend ça … On va se faire défoncer !

Code de Pride Epicode
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Géant, bridé & morts-vivants [PV Yao]   Ven 14 Juil - 11:29

Reed Grigory~ Aussi grand que curieux ~
avatar

Messages : 356

Navigation
Doriki:
682/6000  (682/6000)
Fruit du Démon: Golem Golem no mi


Discrétion



zéro !




On était encerclé. D’un côté, les zombies approchaient, sinistres et muets, de l’autre, des habitants pointaient le bout de leur nez, attirés par tout le boucan que j’avais causé. Yao avait mis un gamin hors de portée de justesse mais d’autres gugusses débarquaient, se rendant compte de leur erreur, par la même occasion. Un mort-vivant muni d’un bazooka tenta de tirer dans le tas mais j’utilisais ma création terrestre pour prendre le coup. Je posais ensuite ma main sur elle pour reformer le bras qu’elle venait de perdre puis je me concentrais sur l’attaque : avec deux golems, y avait moyen de faire du pâté avec eux ! Le tout était de savoir combien de temps on tiendrait sans plan…

Voilà pourquoi je n’attendais pas de voir si mes bébés parvenaient réellement à piétiner ces trucs venus d’outre-tombe et que j’essayais d’appeler mon compagnon pour monter un plan. Il n’eut pas besoin de me répondre d’ailleurs, il venait lui-même d’utiliser la technique que je suggérais ! Une fois tous ces non-morts collés entre eux, ça serait un jeu d’enfant de s’en débarrasser ! Je me reconcentrais donc sur mes deux statues vivantes, leur rendant de la matière lorsqu’ils en perdaient au hasard des impacts de balles ou d’obus. J’en avait reçu moi-même quelqu’un dans un bras mais ça ne m’avait pas fait grand-chose. Heureusement que je m’étais occupé de l’un des seuls types avec un lance-roquettes !

Ces guerriers avaient beau être immortels, leurs armes, elles, étaient bien réelles et donc facilement mises hors d’usage ! Je commençais à retrouver le sourire lorsque le bridé planta subitement son épée dans l’une de mes œuvres. J’avais du mal à voir ce qu’il comptait faire, jusqu’à ce qu’il use de la force de frappe de mon golem pour attirer encore plus rapidement les zombies entre eux ! Génial ! Il parvint à me faire rire alors que le carnage continuait et qu’une boule de plus en plus grosse se formait ! Je suivais donc son ordre et fusionnait même mes deux bébés en un seul, presque aussi grand que moi ! Bonjour les dégâts ! Les pauvres ils dégustaient sévères ! S’ils avaient pas pu se régénérer, y aurait plus qu’une bouillie informe à la place de cette horde !

L’affaire presque dans le sac, voilà que les derniers récalcitrants rejoignaient la masse agglomérée ! On avait réussi ! ‘Restait plus qu’à s’en débarrasser ! Yao, tout aussi content que moi, me proposa de shooter dans le tas. C’est vrai que ça ressemblait à un ballon ! J’allais pas m’faire prier ! Je reculais de quelques pas, prenant mon élan pour mieux foncer dessus et donner un grand coup de pied dans la fourmilière ! L’amas de combattants décolla de terre et prit la direction que je voulais ! En somme, les voilà qui fonçaient en direction de la mer ! Je mettais mes lunettes de soleil et une main sur mon front à la manière d’une casquette pour pouvoir suivre la trajectoire de mon tir et… Ho, dommage ! A quelques mètres, ils disaient bonjour aux poissons !

« Manqué d’peu ! Mais j’ai adoré l’idée ! Pour la peine je t’offrirais la bouteille ! Ouahahahahaha ! »

Bon, il fallait bien qu’on termine ce qu’on avait commencé, je m’élançais donc à nouveau vers ce ballon improvisé pour en finir une bonne fois pour toute mais à ma surprise, je remarquais que mon alcoolique de compagnon d’arme voulait lui aussi s’amuser ! J’étais de bonne humeur alors je l’attrapais et lui épargnait de se tuer à courir, une fois devant, je reposais l’humain à terre et j’attendais de voir ses pouvoirs à l’œuvre, une nouvelle fois ! Un « REJECT » plus tard et ces types menaçants faisaient déjà partie du passé ! Je me laissais finalement tomber, essayant la sueur qui perlait sur mon front. J’étais mieux assis ! Je venais d’ailleurs de me rendre compte que notre public nous avait suivi ! On était acclamé maintenant ?

Putain, ça faisait bizarre ! Mais ça faisait du bien à l’égo ! Ouahaha ! Et voilà que l’autre essayait d’en profiter pour draguer, ben tiens ! Alors comme ça s’était un héros, hein ? J’allais me faire un plaisir de l’ennuyer !

« Le héros ? Evite de te casser en leur laissant l’addition, elles risquent de mal le prendre, si tu vois c’que je veux dire ! »

Avec ce sous-entendu, la boucle était bouclée : normalement, puisqu’il n’était pas complètement idiot mais qu’il aimait à se faire passer comme tel de temps à autre, il comprendrait que c’était pour ça que je l’avais poursuivi auparavant. Qu’il ne paye pas, tant mieux, mais qu’il ne laisse pas les autres le faire à sa place ! Pour se casser sans demander son reste, quand on est en groupe, il fallait prévenir les autres pour qu’on s’en aille tous ensemble ! Regardant mon ami s’éprendre pour des femmes et me tourner le dos, je le mimais avec les poches vides, histoire de prévenir ces dames dans quoi elles risquaient de s’embarquer avec leur prétendant du jour. Le pire c’est que ça avait l’air de marcher, bientôt pratiquement plus aucune fille ne lui portait attention sauf celles qui semblaient être le plus pauvres !

Je fus alors tout naturellement victime d’une nouvelle crise d’hilarité qui ne manquerait pas de provoquer une réaction dans le chef de Yao ! Peu importe, j’pouvais bien me foutre de sa gueule de temps en temps, quand même ! Il semblait vouloir me dire quelque chose en réponse mais il fut rapidement coupé par une autre voix, très familière celle-là. Je relevais les yeux pour voir la silhouette de Shiraho s’approcher de nous. Aïe ! Il allait sans doute pas vraiment kiffer ce qu’il voyait, lui qui ne jurait d’habitude que par la discrétion. En même temps, se faire acclamer par la population c’était pas vraiment la chose la plus intelligente à faire, j’avoue. Mais bon, on n’allait quand même pas les laisser crever face aux zombies non ?

« Heu… C’est une longue histoire mais… Regarde ! J’ai retrouvé Yao ! C’est pas une bonne nouvelle ça ? Héhéhé… »




Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Géant, bridé & morts-vivants [PV Yao]   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

Géant, bridé & morts-vivants [PV Yao]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» [morts vivants] WIP de fond de tiroir
» [liste] Morts Vivants
» [Morts-vivants] Les équarisseurs d’Irina
» -La nuit des morts vivants-(Pv Naoki Raidon et Libre)
» Le Lac des Morts Vivants

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece RPG Strong World :: L'aventure :: Grand Line :: Sabaody-