AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le Diner des Trois Macabres [Nana - Taizone]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Message
MessageSujet: Re: Le Diner des Trois Macabres [Nana - Taizone]   Dim 8 Avr - 14:32

Rob RucciAgent Supérieur|Cypher Pole 0
Agent Supérieur|Cypher Pole 0
avatar

Messages : 1111

Navigation
Doriki:
4503/6000  (4503/6000)
Fruit du Démon: Neko Neko no Mi, modèle Léopard

Fidèle à lui même, Taizone s'était dévêtu comme s'il se préparait à plonger faire trempette. Ce n'était pas si inapproprié : il allait faire trempette avec le mal absolu. C'était cela qu'il avait senti en la Rouge, c'était cela qui avait créée cette sorte d'obsession. Tout comme la folie de Vitanie l'avait stimulé. En cela, Taizone et lui avaient tous les deux ressenti la même chose... Quoique pas tout à fait la même chose, Taizone était nettement plus explicite et oserait-on dire, humain, dans ses sentiments : il avait une attirance réelle, une sorte d'amour pour les deux femmes. Lucci avait un appétit bestial, le désir de violence, de voir se déformer dans la souffrance la pire les deux femmes, avait une forme d'érotisme. S'il s'était retenu avec Strange D. Nana la dernière fois, nous étions à une époque où il n'y avait plus le temps pour les enfantillages : il apporterait sa conclusion définitive à l'affaire CE SOIR.

Mais à tel évènement les préparatifs adéquats : un repas dantesque, un banquet des trois créatures les plus proches de la Mort de toutes les mers (ou de plusieurs mers du moins).
Découper les oignons, couper en carré les champignons, broyer les tomates... Il fallait que l'acolyte de Barbe Noire fasse tenir la Bête au moins le temps que l'agent finisse en toute précipitation. Voilà, peut-être le pirate n'avait-il jamais cuisiné de sa vie, ce qui pour un pirate n'aurait rien d'étonnant, le rustre barbare étant l'opposé du sophistiqué civilisé, c'est pourquoi Lucci s'accorda quelques secondes de précaution : il remplit la casserole d'eau et mit le feu. La première étape était achevée, il osait suggérer que l'homme-acide n'était pas un médiocre qui avait déjà périt. Il était son atout majeur de la soirée, son appât. Très bien, imitons-le, après tout il ne fallait pas abimer son beau costume, au moins le haut. Lucci dénoua sa cravate et retira son haut, sa peau se hérissa de poils bruns et il se retrouva sous sa forme hybride léopard. Il sauta sans ménagement par la fenêtre qu'il avait au préalable brisée, créant une ouverture plus pratique.

Le voilà dans une scène passionnante. C'était dommage que d'interrompre un tel combat de monstruosités. Parfois, il fallait hélas laisser ses instincts primaires céder à des nécessités prioritaires. Il se précipita entre les deux cachalots, espérant ne pas subir l'attaque d'un des deux.

" Stop changement de rôle. Taizone, tu as parfaitement fait ton travail, félicitation, c'est mon tour. Va t'occuper des pattes. Tu n'as rien d'autre à faire que les mettre dans l'eau et surveiller leur cuisson. Si tu ne sais pas en faire, tu n'as qu'à en goutter une toutes les trente secondes, jusqu'à ce qu'elles aient le goût idéal. Ensuite va dans la cave, il y a des sacs qui contiennent de la viande. A ce moment revient me prévenir. Merci garçon. "


Qu'il était rassurant de voir les deux en vie et assez bon état. Ah, et il allait pouvoir se défouler lui. Bien entendu, la Bête ne s'était pas mise en mode pause pendant qu'il parlait comme dans un anime, il avait du se défendre.

Et maintenant ? Se battre sans blesser la Nana bestiale n'était pas un gage quand celui d'en face ne promettait pas d'en faire autant. Quelle face absolument bestiale, quel sourire de pure folie, déformant tous les ligaments du visage. Il n'avait vu ce visage qu'une fois, chez la chasseuse de prime complètement barrée qui collaborait avec eux, Ludniel Shinobu, lorsqu'elle avait massacré un ennemi après un combat particulièrement terrible dans une frénésie bestiale. Mais aux pseudo petites filles il préférait amplement cette pure créature de beauté mortelle, ce démon dont il comprenait l'admiration de Taizone. Cependant, ce n'était pas avec ça qu'il voulait discuter, c'était avec Nana, l'infirmière du Moby Dick.

" Nous sommes tous les deux et je ne me bats qu'à contre-coeur, crois-le ou pas. J'aimerai te voir te calmer, même si j'ai été maladroit en amenant ton petit ami le pirate sans te prévenir. Et déjà je n'aime pas abimer cette robe ! Tu devrais avoir la décence de la retirer pour éviter les dégâts. "



[désolé aussi, pourquoi on a tous des ennuis au mauvais moment :'( ]
Revenir en haut Aller en bas
 

Le Diner des Trois Macabres [Nana - Taizone]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Les Trois Mousquetaires
» Taizone Nazario [FINI]
» La Geste des Trois Amants
» Duo Nana Mouskouri ,Charles Aznavour
» Et un, et deux, et trois ! C'est l'histoire du pirate de l'îleuuuuuuuuuuuh ♫

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece RPG Strong World :: L'aventure :: Shin Sekai-