AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Diner des Trois Macabres [Nana - Taizone]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
MessageSujet: Le Diner des Trois Macabres [Nana - Taizone]   Sam 10 Juin - 2:11

Rob RucciAgent Supérieur|Cypher Pole 0
Agent Supérieur|Cypher Pole 0
avatar

Messages : 1090

Navigation
Doriki:
4418/6000  (4418/6000)
Fruit du Démon: Neko Neko no Mi, modèle Léopard

1   UN PETIT AIR DE MAISON HANTÉE

Sur l'ile modeste de Sainte Bouiboui, il n'y a plus une âme qui vive depuis quelques années. Pas un cyclone ni une catastrophe, parce que dans la ville les maisons sont toutes intactes, quoiqu'un peu poussiéreuses ; peut être une épidémie, une famine, un massacre, une raison en tout cas inconnue a poussé à partir tous les habitants des lieux Le Nouveau Monde est un monde où de toute manière, chaque communauté sait qu'elle ne peut vivre sans un bon protecteur, et parfois même un bon protecteur ne suffit.
Désormais, aucune âme n'est dérangée par les escales et visite de qui que ce soit, mais cette terre peu fertile et vidée de ses trésors et ses vivres n'a d'intérêt que le temps de se reposer et de jeter à nouveau l'ancre.

Dans une colline bordant le village, se dresse une maison élégante qui servait autrefois de repaire à une ermite illustre. Elle a tout à la fois une vu de choix sur la plaine couverte de sa communauté de maisons et sur la mer à l’étendue infinie, qui se dresse du côté inverse, séparée seulement par une large falaises aux parois lisses.
Regardons plus en en dedans : La salle de séjour ou salon si vous souhaitez, est suffisamment vaste pour que des épéistes doués parviennent à y livrer un entrainement ; il ne contient que quelques peintures, un divan en peaux animales, quelques fauteuils et un vieux tourne-disque poussiéreux avec lequel on peut néanmoins faire tourner quelques vinyles. Juste à coté, une petite salle à manger dans laquelle peuvent se sustenter quelques invités, séparée par une porte à la peinture blanche à peine écaillée menant à une cuisine.
Et l'étage supérieur vous avez plusieurs chambre, une chambre à coucher du propriétaire avec un énorme lit pour un, une chambre d'invité, même une chambre de bambin avec un berceau qui n'a pas servi depuis des générations. Et un miroir devant lequel Rob Lucci se changeait, ajustait son costume.

* Elle ne devrait plus tarder. *

Il ne fallait pas avoir peur du cliché pour dire que cette soirée serait pareil à nulle autre. L'agent serra sa cravate et modifia une dernière mèche. Hattori avait lui aussi achevé de peigner ses plumes et son compagnon à deux pattes lui mit quelques gouttes de parfum à lui aussi. Il n'y avait que deux invités ce soir. Deux pirates. Pour la première, même s'il ne lui avait pas dit de se préparer pour un évènement important, il n'avait pas de doute sur l'élégance qu'elle arborait comme à son habitude, en revanche pour le second -un rebus venus des sinistres vermines- il lui tardait de voir à quoi il ressemblerait, quel look, quel parfum et quelles autres futilités.

La cuisine n'était pas encore commencé. Il fallait du temps pour la préparer, et il serait utile, car il permettrait à l'agent d'étirer plus longtemps encore la durée du jeu.
Strange D. Nana comme Taizone avaient chacun reçu une lettre (transmise par le meilleur Martin possible qui avait su retrouver leur trace aussi aisément qu'une cigogne). Bien évidemment, on ne venait pas comme ça dans le Nouveau Monde. Mais quand on était un commandant de Barbe Noire ou une petite protégée de Mihawk on était capable de retrouver les lieux -d'autant que l'hôte avait donné une cartographie précise de l'ile à ses invités, ils ne pouvaient s'égarer du moment qu'ils avaient une quelconque embarcation. Bref, il n'y avait qu'à espérer qu'une tempête, un monstre marin ou un équipage de passage n'engloutissent pas les deux invités au passage (ils n'avaient qu'un quart de chance d'être retardé au final).

La pendule affichait 21 h 16 lorsque notre homme entendit frapper à la porte. Hattori voleta immédiatement sur son épaule. La maison était marqué par un énorme signe (un rocher sur lequel était peint un oiseau en peinture bleue) qui avait permit de la retrouver d'autant plus facilement. Lucci ouvrit aussitôt, pour avoir la satisfaction de voir une jeune femme qui n'avait semble-t-il pas croisé l'autre invité, censé venir une heure plus tard.

-Quel plaisir de te revoir Strange Nana, cela ne faisait pas si longtemps mais le temps passe si vite. Oh désolé, j'oublie encore de t'appeler Nana simplement. Entre donc...

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le Diner des Trois Macabres [Nana - Taizone]   Sam 10 Juin - 16:28

Strange D. NanaBloody Queen ♥ Nurse of Death
Bloody Queen ♥ Nurse of Death
avatar

Messages : 17888

Navigation
Doriki:
3412/6000  (3412/6000)
Fruit du Démon: Sang



Le Diner des Trois Macabres


De retour sur les mers du Nouveau Monde... J'aimais pas trop y aller, mon île natale s'y trouvait après tout, c'était cette mer qui m'avait vu naitre... Mais à bien y réfléchir, en ce moment sur la première partie de Grand Line c'était le chaos, puisque nous y avions perdu pas mal de camarade, enfin... L'histoire avec le Tartaros nous avait pas mal bouleversé, et ce n'était pas vraiment la joie, changer d'air ne pouvait surement faire que du bien. Même si j'avais déjà pris pas mal d'air en me rendant chez Mihawk après avoir lâché honteusement mon équipage un moment.

Au moins j'avais pu m'entrainer, me vider l'esprit et me concentrer sur ce que j'allais faire de l'avenir. Enfin sur ce dernier point c'était déjà beaucoup plus compliqué à vrai dire. Que faire ? J'en savais foutrement rien ! Toute cette histoire... Et je parlais pas des morts-vivants... On était aller justement dans le nouveau monde voir les dégâts, et c'était pareil ici aussi, à croire que quelque soit la mer, les morts les infestaient. En plus c'était un cercle vicieux, car en tuant, les morts créer eux-même de nouveau morts-vivant, grossissant ainsi leur rang de jour en jour... Le monde plongeait dans le chaos. Au moins avec Marde on savait qu'on pouvait les sauver, là... On ne pouvait pas les ramener à la vie...

« Qu'est-ce qu'il peut bien me vouloir dans un endroit aussi désert ? »

Enfin désert... C'était sans compter les quelques morts que j'avais croiser avec Figaro qui remontait la falaise. Rucci avait essayer de faire du nettoyage ? Bon je doute en revanche que c'était de son fait que tous les habitants de l'île aient disparut. C'était étrange une île fantôme. Bon j'avais l'habitude chez Mihawk, mais là je ne savais pas pourquoi, l'ambiance était différente. Par sa faute en plus j'avais eu l'air maline à devoir justifier mon absence, déposer au large sans me faire accompagné -ce qui avait été une véritable difficulté.

Une maison se dressait sur le haut d'une colline, ainsi donc c'était là que je devais me rendre ? C'était vraiment étrange... Pourquoi tant de mystère ? Une telle mise en scène... Que devait-elle cacher ? La nuit commença à pointé le bout de son nez lorsque je fis devant la porte, habillé correctement, du moins je l'espérais. La principale motivation à ma venue était que j'espérais qu'entant qu'Agent du Gouvernement Mondial, il ait quelque information concernant l'identité de celui qui avait fait revenir les morts à la vie, notamment ma mère. Car à ce que m'avait dit Crocodile, l'homme-léopard avait été présent lors de l'attaque d'un des Quartiers Généraux de la Marine.

« Avec tous les évènements récents, le temps est passé plus vite qu'on ne peut le croire pourtant. Merci, que vaut l'honneur de cette invitation pour le moins inhabituel. Toi qui invite une pirate pour une fête, cela ressemble fort à un traquenard. »

Car en quoi Rucci pourrait m'inviter sur une île vide de toute âme vivante, du moins réellement, pour une fête ? C'était vraiment suspect, surtout que comme il était redevenu agent, cela pourrait être dangereux pour moi, mais la curiosité et la soif d'information avaient été plus fort que la raison. Je ne savais pas pourquoi mais j'avais peur de le regretter, toute cette ambiance était vraiment trop étrange.

©Strange.D.Nana


_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le Diner des Trois Macabres [Nana - Taizone]   Dim 18 Juin - 2:45

Rob RucciAgent Supérieur|Cypher Pole 0
Agent Supérieur|Cypher Pole 0
avatar

Messages : 1090

Navigation
Doriki:
4418/6000  (4418/6000)
Fruit du Démon: Neko Neko no Mi, modèle Léopard

Il fallait s'attendre à ce que l'invitée soit quelque peu méfiante ; vous vous imaginez ? Invitée seule au beau milieu de nul part, avec un personnages des plus louches et du camp d'en face lui même -même si elle se prétendait amie. Néanmoins on pouvait aussi s'attendre à de la stature, du sang-froid. Hors ici se dressait une Strange D. Nana plus solide que la dernière fois que les deux s'étaient vus, à la fois moralement et physiquement, mais aussi plus en alerte.

- Ça ne peut qu'y ressembler, en effet. Je voulais simplement ne plus reproduire la dernière fois, où on discutait tranquillement au milieu de tout le monde, quand ces choses se répètent plus d'une fois on risque de me reprocher mon manque de rigueur. Il fallait donc se voir à l'écart. Si ça te rassure, tu ne seras pas seule avec moi.


Il lui manquait évidemment, la réponse la plus fondamentale : pourquoi donc était-elle invitée ici ? Lucci aurait pu simplement répliquer par "Pourquoi es tu venue ici alors ?" mais ce n'était pas un échange de punchline. Ce serait une soirée cordiale. Il se dirigea donc vers la sale de séjour après avoir indiqué où se déchausser. Elle serait déjà surprise qu'un appéritif était prêt.

" Il a quelques retards, on peut donc commencer en attendant l'absent. Pourquoi je t'invite ici ? Tu aurais quelques mal à me croire. Mon 31ème anniversaire approche, et je n'en ai toujours pas fêté avec de vrais amis en une vie. Il est un peu tard pour le voir, mais je me suis fait deux amis récemment. Je reprend le travail dés demain, c'est pourquoi je le fête ici en avance. Avec la situation actuelle, je n'aurais plus de congé tant que le monde ne sera pas sauvé. "


L'agent se versa un fond de whisky dans un large verre à glaçons. Il y avait plusieurs choix de boisson et il laissa à la Rouge le soin de lui montrer laquelle elle voulait, si elle en souhaitait -ou n'osait pas refuser l'offre polie de trinquer avec lui.
Pour le moment l'atmosphère était quelque peu froide. Mais le parler allant, on ne pouvait douter qu'elle se réchaufferait. Il y avait aussi une question fondamentale qui se posait : Nana pouvait-elle accorder toute sa confiance à cet ennemi avec lequel elle avait toujours su s'entendre ?

Oh, il y avait aussi un autre petit couac, c'était sa tenue vestimentaire. Pas qu'elle était celle d'une gueuse, pas qu'elle était laide, mais elle était trop courte et manquait de cérémonie. Le célèbre assassin gouvernemental avait cependant envisagé déjà ce problème, car, cette soirée se devait d'être cérémonieuse.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le Diner des Trois Macabres [Nana - Taizone]   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

Le Diner des Trois Macabres [Nana - Taizone]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les Trois Mousquetaires
» Taizone Nazario [FINI]
» La Geste des Trois Amants
» Duo Nana Mouskouri ,Charles Aznavour
» Et un, et deux, et trois ! C'est l'histoire du pirate de l'îleuuuuuuuuuuuh ♫

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece RPG Strong World :: L'aventure :: Shin Sekai-