AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rencontre inattendue [pv Caligo et Croco]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
MessageSujet: Rencontre inattendue [pv Caligo et Croco]   Mer 7 Juin - 21:07

Senju Hakuryuu
avatar

Messages : 72

Navigation
Doriki:
330/6000  (330/6000)
Fruit du Démon: -Mori Mori no mi

Toujours a la recherche de pourvoir, plus, plus et encore plus. Il m'en fallait tellement plus. J'étais à ce moment sur île dont le nom m'etait inconnu, impossible de vous dire où elle se situait précisément. La seule chose que je savais, c'est que j'etais toujours sur Grand Line et que l'ile ne semblait pas habité. Il y a pourtant un point notable, l'île était pleines de forêts, il n'y avait que des arbres à perte de vue, voilà de quoi me divertir. 

Je marchais quelques pas pour finalement rejoindre l'entrée de la forêt la plus proche, il y avait comme un chemin. Mon instinct me disait de ne pas trop prendre le véritable chemin, mais mon égo lui me disait d'y rester. Et puis, j'avais en moi les pouvoirs d'un logia donc pourquoi m'inquiéter? Je pris alors le chemin et m'aventuras dans cette forêt qui était bien dense. 

Continuant à avancer, j'entendais au loin des voix, pris de surprise je créa un arbre et m'y cacha. Il y avait un petit trou dans le tronc de façon à ce que je puisse observer les passants. Ils étaient deux, je n'avais pas vraiment peur d'être vu étant donné que l'arbre que j'avais créé était collé à d'autres naturels. 

Voyant les un peu mieux les personnes je reconnu Crocodile et son acolyte Caligo. Ayant déjà entendu parler d'eux comme étant de puissants pirates, notamment Crocodile, j'eus l'idée de les attaquer par surprise. J'utilisa alors mes clones de bois "Mori Mori no duplication", ils étaient trois clones armés de lance contre deuc pirates. Grâce à mon effet de surprise, mes clones réussissaient tous à les toucher.

Le combat fut simple et rapide, ils n'étaient pas aussi fort qu'on le disait, c'en était décevant. Cependant, je vis rapidement que mes attaques n'avaient eut aucun effet sur eux. Je vis alors qu'ils avaient eux aussi des logias. Le combat allait s'avérer plus tendu que prévu. Continuant à contrôler mes clones, je profita de ce moment pour me faire pousser mes ailes de bois au cas où ils m'apercevaient. Le haut du tronc n'etant pas rempli, je pourrais m'en échapper rapidement au cas ou.

[Pas encore de fond désolé]
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Rencontre inattendue [pv Caligo et Croco]   Mer 7 Juin - 22:22

Sir CrocodileDesert King | Crocoboy
avatar

Messages : 440

Navigation
Doriki:
3600/6000  (3600/6000)
Fruit du Démon: - Suna Suna no mi



Quand l'inconscience d'un homme lui fait commettre l'erreur de sa vie
Feat Caligo & Senju



Alors que le Sir était arrivé sur une île, semblant déserte, accompagné de tout son équipage et de ses bras droit, il décidait d'aller sur la terme ferme se dégourdir un peu les jambes, toujours avec son cigare à la bouche. Seul Caligo avait décidé de l'accompagner, discutant un peu du cas de Nana, en privé.

Il était vrai que cette femme avait fichu un sacré bordel sur le navire de Crocodile, malgré le fait que le Hook Crew lui avait sauvé par deux fois la vie. Bien que lorsque Caligo lui a évité la mort, il n'était pas encore dans l'équipage, la rouquine avait une dette envers lui, qui n'était, à la connaissance de Crocodile, toujours pas remboursée. Et maintenant que « Petit » était le médecin de la troupe, la dette qu'avait Nana envers lui, était également une dette envers l'équipage. De plus, ce même équipage lui avait sauvé la vie une seconde fois, défendant le bateau des morts-vivants au péril de leurs vies, et ce, pendant plusieurs heures.

Pourtant, ça ne l'avait pas empêcher d'essayer de tuer le Sir, Mister One, ainsi que le reste de l'équipage. Dieu seul sait comment le Roi du Désert avait trouver le force de ne pas lui retirer les tripes après cela.

Enfin, il était sorti de la forêt, continuant leurs discussions, posant à nouveau le pied sur le sable fin de la plage, de l'autre côté de l'île, à l'opposé d'où était amarré le bateau du Roi. Face à la mer, Crocodile ne pouvait s'empêche de se sentir invincible, les pieds dans le sable, son élément, son pouvoir, sa force. Mais semblait-il qu'il n'était pas le seul à être dans son élément naturel : Trois hommes de bois, sortis de la forêt, venaient empaler, via des lances, « Petit » et son capitaine.

Aucun impact, comme on pouvait s'y attendre. Crocodile les avait vu venir de loin, très loin, il avait bien senti la présence du petit malin qui s'amusait, caché derrière les arbres, lorsqu'ils étaient passé. Mais il pensait que ce type n'aurait pas l'audace de s'en prendre à eux. Le Sir, fort d'expérience, avait déjà utilisé son « Armatura » pour coincer les lances des assaillants dans son corps. Ils ne pouvait plus bouger. Un large sourire apparaissait sur son visage, alors qu'il balançait une tornade de sable là où était caché le responsable de toute cette mascarade.

Comme il s'y attendait, l'agresseur n'avait eu d'autres choix que de prendre sortir de sa cachette, perdant le lien avec ses clones de bois, qui tombait à terre.

« Un logia de bois ? Ah ah. Ne bouge pas petit, je m'en occupe, ça me défoulera. »

Le Sir préparait déjà sa prochaine attaque, changeant sa main en quatre lames noires, se préparant à trancher et déchirer tout ce qui sortirait ce sa tempête, qui avait déjà déracinée tout les arbres qui était dans sa zone.

C'est à ce moment là que l'arrogant qui avait osez les attaquer sortait de sa cachette, par les airs...



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Rencontre inattendue [pv Caligo et Croco]   Jeu 8 Juin - 21:40

Yamakiro CaligoBandit
avatar

Messages : 353

Navigation
Doriki:
840/0  (840/0)
Fruit du Démon: Kiri kiri no Mi


Rencontre inattendue


(It's terror time again) ▽ You hear the screeching of an owl. You hear the wind begin to howl. You know there's zombies on the prowl and its terror time again. They've got you running through the night. Its terror time again and you just might die of fright; it's a terrifying time! You hear the beating of your heart, you know the screaming's gonna start. Here comes the really scary part: And its terror time again.
Il y avait des moments, comme ça, où Grand Line semblait vraiment, mais vraiment petite. Comme ce moment où tu étais revenu sur le navire pour tomber nez-à-nez avec une tête rouge des plus familières et ce à ta consternation. La fille aux cheveux rouges de l’île aux corbeaux! Mais que Diable faisait-elle ici? Est-ce que Crocodile avait décidé qu’elle vous rejoindrait? Cela ne te dérangeait pas, bien que tu savais qu’elle était instable mentalement. Comment? Eh bien, par ce qui s’était passé sur ladite île où vous étiez prisonnier ensemble. D’ailleurs son cri t’avait fait perdre ta concentration, donnant l’occasion à Roger de te mettre une droite mémorable et toi de lui arracher les tripes au passage. Quel doux souvenir des plus amers!

Tu avais été étonné d’ailleurs d’apprendre que Crocodile l’avait repêché sur la même île où tu l’avais laissé au passage. Mais bon sang! Depuis le temps, elle n’avait pas été dévorée? Comment avait-elle survécu toute seule? Bon, elle avait son bestiau félidé dont tu ignorais la race, ça avait dû aider en effet. Ça te donnait bien envie d’adopter un petit truc, comme un Wani. Il faudrait jouer de tes contacts pour en trouver un sur le marché noir tient. Mais ça serait pour plus tard.

Aujourd’hui, vous accostiez sur une île qui te semblait plutôt déserte et vide de vie, bien que tu avais appris que vide de vie ne veut pas dire vide de personnes… Tout l’équipage était là, et la terre ferme tu appréciais! Tu pourrais te dégourdir les jambes et peut-être même trouver des plantes intéressantes! Tu espérais cependant que ces saloperies n’iraient pas sur ton île piétiner tes plantations! Non mais, tes pauvres plantes qui n’avaient rien fait à personne… Lorsque le Capitaine décida d’aller se promener, tu décidas de l’accompagner. Pourquoi pas? Vous pourriez tomber sur quelque chose d’intéressant.

Pendant cette balade, le sujet de Nana vint entre vous. Il était vrai que cette fille était tout un sujet de conversation à elle seule, autant pour la curiosité que tu avais pour elle, que le mystère l’entourant. Tu te souvenais bien d’elle sautant à la gorge de Taizone pour une raison que tu ignorais, tout du moins savais-tu qu’elle le voulait mort. Son fruit aussi était intéressant, parce que tu ne savais pas très bien de quoi il s’agissait. La seule chose que tu avais vue, s’était après qu’elle eut été en contact avec l’acide de Taizone et même là, ce n’était pas très clair pour toi.

Mais à un moment les muscles de ta nuque se tendirent très légèrement et un sentiment familier te pris; celui d’être observé. Très bien, cela signifiait donc que quelqu’un se cachait dans les buissons comme un con à jouer les voyeurs. Un membre de l’équipage? Non, vous étiez les seuls à vous être aventuré dans la forêt. Un voleur? À moins d’être comme toi et n’ouvrir le journal qu’une fois tous les vingt ans, il devait pourtant savoir qui était Crocodile, donc rien à craindre. À moins d’être un con.

La dernière option sembla des plus probables, car vous fûtes attaqué de dos. Tien, un con qui agissait un tant soit peu comme toi, sauf que toi au moins tu observais avant d’attaquer tête baissée! Tu regardas l’objet qui te transperçait et soupiras.

- « Il semblerait que j’ai été empalé. Ouille, ça fait mal, je meure… »

Tu roulas des yeux et te déplaças jusqu’à ne plus avoir cette saloperie dans ventre. Sérieusement, on te prenait pour quoi maintenant, un vampire? D’abord on t’appel démon, puis on tente de planter un pieu géant dans le corps? Quant-est ce que les gens auraient un cerveau? Les yeux, miroir de l’âme, étaient dans ton cas un trait héréditaire et rien de plus! Pas un signe que tu étais démoniaque ou tu ne savais quoi. Tu haussas sourcil lorsque le Sir mentionna un Logia de bois et te retourna pour regarder, hochant la tête.

- « D’accord. »

Tu flottas et t’installas simplement sur l’un des pics de bois qui vous avait transpercé et observa ce qui allait suivre.


(c) AMIANTE


_________________

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Rencontre inattendue [pv Caligo et Croco]   Ven 9 Juin - 7:01

Senju Hakuryuu
avatar

Messages : 72

Navigation
Doriki:
330/6000  (330/6000)
Fruit du Démon: -Mori Mori no mi

Alors que j'étais encore dans mes pensées, je vis au loin Crocodile qui regardait dans ma direction tout en bougeant sa main. Dieu merci, j'avais eu le réflexe de décoller. J'ai donc réussi à esquiver l'attaque de peu, mais bon, le plus important c'est que je l'avais esquivé. Heureusement j'avais prévu le coup et m'avais fait poussé des ailes avant qu'il ne m'attaque, sans ça j'aurais pris cher. Crois que, je suis un logia, par précaution c'était mieux comme ça.

A présent découvert, c'était clair que je l'étais avant mais bon, j'étais au courant maintenant. Bref, j'étais en surplace dans les airs, il fallait que j'agisse, ne trouvant rien pour le moment, je décida de l'attaquer à nouveau avec une de mes attaque fétiches : Mori Mori no stake. Étant en hauteur, l'attaque allait s'abattre sur eux telle une pluie de flèches. L'attaque allait me permettre de gagner un peu de temps, l'attaque avait fait soulevé le sable, troublant leur vision. J'en profitais pour me ruer sur eux et les attaquer à l'aide de ma lance et leur porter chacun à coup. Ce coup était plus une provocation qu'une véritable attaque.

A mon avis, j'avais réussi à énerver les deux pirates, principalement Crocodile. Apres le combat je pourrais au moins me vanter d'avoir défier le grande méchant du désert. Durant un combat que je considère comme trop compliqué pour moi, je provoque toujours mes adversaires. Ce combat n'était pas couru d'avance ... crois que, j' attaquais un ex-shichibukai ainsi que son nouveau bras droit. Ce combat était finalement vraiment couru d'avance mais pas en ma faveur, je devais au moins pouvoir en apprendre des choses utiles.

Mais bon , il fallait revenir sur le combat, je pense avoir réussi à atteindre leur égo. Si c'était le cas, ils n'allaient pas tardé à me sauter dessus pour me tuer, je devais de nouveau prendre des précautions. J'allais devoir me la jouer défensif un moment je sens. Maintenant j'étais en l'air, préférant réfléchir à la situation actuelle, je cessa d'attaquer un moment. J'allais bien voir comment ces pirates allaient répliqués, près tout ce ne sont pas du menu fretin, ce sont des pirates reconnus. J'allais d'ailleurs devoir encaisser quelques coups.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Rencontre inattendue [pv Caligo et Croco]   Dim 11 Juin - 21:13

Sir CrocodileDesert King | Crocoboy
avatar

Messages : 440

Navigation
Doriki:
3600/6000  (3600/6000)
Fruit du Démon: - Suna Suna no mi



Le Sir passe à l'action
Feat Caligo & Senju



L'insolent gamin, ou le suicidaire, les deux noms lui allaient à la perfection, ce tenait maintenant en l'air, agitant de grandes ailes en bois. Bien que le Sir doute de la réelle capacité du bois à maintenant un poids comme cela en l'air, il regardait Caligo pour lui dire : Tu vois, un logia, je te l'avais dis.
Comme si un môme pouvait tromper Crocodile. En tout cas, le Sir fumait son cigare, sereinement, ne prêtant presque pas attention à son opposant, qui avait démontré à partir de sa toute première attaque, son incapacité à causer du tord à notre ami crochu.

Cependant, il avait, au départ, préparer sa main à partir en Desert La Spada. Mais lorsqu'il avait vu l'enfant en l'air, il savait que ça ne serait pas nécessaire, autant le laisser se défouler comme il se doit, pour lui faire comprendre qu'ici, c'était le Sir qui régnait en maître, et que cet individu n'était pas plus effrayant qu'un enfant.

Le bougre ne se faisait pas attendre, il envoyait une multitude de piques en bois, inoffensif, qui traversait nos deux amis de part en part, sans causer le moindre dommage. Soi ce gars ne comprenait pas un mot de ce que signifiait être un logia, soit il cherchait juste à énerver Crocodile. Tout d'abord, énervé un homme tel que lui était une mauvaise idée, mais en plus, ses provocations, si s'en était, ne menaient à rien, le Sir était toujours aussi serein.

Le gamin, toujours aussi tenace, fonçait droit sur Caligo, avant de le frapper de sa lance, et de réitérer l'opération sur le Sir. Avons-nous parler du fait qu'il ne savait pas ce qu'était un logia ? Oh, oui, sûrement. Ou alors pensait-il qu'un combat entre logia ce terminait quand le plus faible était trop fatiguer pour esquiver ? Et bien encore, même dans ce cas là, il tomberait le premier. Décidément, les logias se croient trop invincible pour leurs propre bien.

Enfin, il était retourné dans les airs, et attendait probablement une contre attaque de Crocodile ou de Caligo. Le jeune médecin ayant pour ordre de ne pas bouger, le contre-offensive revenait au Capitaine du Hook Crew. Ayant les pieds dans son élément, nul besoin de contact pour créer une baliste de sable géante. Alors, lentement, une baliste de sable se formait dans le dos du jeune effronté. Il voulait une attaque du Sir ? Il n'allait pas être déçu. La baliste ainsi formée, reliée au pied de Crocodile (lien caché sous le sable), tout était parfait.

Le Sir laissait son rire si particulier retentir lorsque la flèche géante partait d'un seul coup en direction du logia de bois, lui transperçant le torse, laissant pour seule trace de son passage un énorme trou dans le ventre du garçon de la forêt. Profitant ainsi de l'effet de surprise, Crocodile s'envolait pour arriver à sa hauteur, et fracasser ses deux ailes de coup de crochet bien placé. Il était peut être fait de bois, mais ça voulait dire qu'à la différence du Sir, ou de Caligo, on ne lui passait pas au travers, on lui brisait juste son corps en bois, avant qu'il ne se reforme. Mais ses ailes cassées vont au moins causer sa chute, ça sera un bon début pour lui montrer qu'il n'est pas digne d'affronter Sir Crocodile.



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Rencontre inattendue [pv Caligo et Croco]   Lun 12 Juin - 20:52

Yamakiro CaligoBandit
avatar

Messages : 353

Navigation
Doriki:
840/0  (840/0)
Fruit du Démon: Kiri kiri no Mi


Rencontre inattendue


(It's terror time again) ▽ You hear the screeching of an owl. You hear the wind begin to howl. You know there's zombies on the prowl and its terror time again. They've got you running through the night. Its terror time again and you just might die of fright; it's a terrifying time! You hear the beating of your heart, you know the screaming's gonna start. Here comes the really scary part: And its terror time again.
La journée s’était pourtant annoncée presque parfaite. Avec un ciel d’azure magnifique et la chaleur du soleil chauffant ta peau agréablement, il n’y avait qu’une bande de zombies pour gâcher cette journée, pensais-tu. Ô comment pouvais-tu avoir tords! Oubliant la débilité humaine et ce qu’un esprit inférieur pouvait faire face à ce qui est menaçant et dangereux. Toi? Non, seulement quand l’on commençait sérieusement à te les casser, mais même là, tu représentais une menace bien moindre à côté de l’homme que tu accompagnais. Qui songerait un seul instant à une attaque frontale? Mais surtout, quel idiot songerait qu’attaquer par derrière en serait une meilleure idée?

Il semblerait que le gamin dont vous aviez tous deux ressentis la présence le pensait, au vu de son attaque en traître. Un autre qui préférait attaquer en pute? Bien, mais il lui manquait cependant un cerveau pour pouvoir user à bon escient cette façon de se battre. Primo, savoir que les Logia ne sont pas tangible. Le pire étant que votre agresseur était lui-même un Logia. Si l’on pouvait te pardonner ton manque d’inventivité dans tes attaques, ton fruit n’étant pas des plus offensifs, l’on ne pouvait en dire autant de celui-là. Parce que toi au moins connaissais-tu ce que Logia signifiait.

Tu aurais bien aimé donner une leçon à ce petit con, l’asphyxier lentement, voir ses yeux perdre connaissance, puis entendre son corps tomber au sol. Ou mieux, l’envoyer valser dans la mer et le regarder couler et se noyer. Mais non, tu n’affronterais pas l’inconscient, car Crocodile désirait lui donner lui-même sa correction, ce que tu acceptais volontiers. Un tel spectacle serait aussi amusant à observer en tant que spectateur, qu’y participer en tant que protagoniste. Mais les choses ne devaient pas rester comme telles, car même si tu t’étais annoncé hors combat, t’installant confortablement, l’adversaire de ton capitaine avait d’autres idées en tête.

Croyait-il te prendre de cours? L’on dit que l’espoir fait vivre, et ça devait être son cas, car lorsque tu le vis foncer vers toi, voulant t’attaquer, tu le laissas faire avant de simplement esquiver au dernier moment. Ton regard de sang et d’encre se posa avec moquerie sur l’inconnu, le jugeant de façon pitoyable de ton mètre quatre-vingt-dix-neuf. Croyait-il vraiment que tu resterais sagement là, attendant qu’il t’empale quand s’était complétement inutile à la base vu vos natures? Tu avais envie de te faire un facepalm vue cette stupidité qui était la sienne.

Le pire, sans doute, fus qu’il attaqua aussi ton capitaine. Tu commençais à te demander si le type n’était pas suicidaire sur les bords, ce qui expliquerait bien des choses. Mais après son attaque, il retourna dans les airs. Se prenait-il pour un aigle ou un papillon? Ou oubliait-il que vous aussi pouviez voler? Bien que tu ne t’intègres pas au combat, cela restait la liberté. Paresseusement, tu t’appuyas de nouveau sur le pieu qui s’était enfoncé en toi, regardant ton capitaine. Est-ce qu’il jouait? Peut-être. Il restait que tu espérais que le combat s’achèverait vite, tu commençais à avoir soif et tu n’avais pas pris de bouteille d’eau.

Du regard, tu suivais la confrontation quand même, ainsi que l’attaque que le Sir utilisa. Bien sûr, vous aviez les pieds dans le sable! D’ailleurs tu avais retiré tes souliers, savourant la sensation du sable chaud contre la plante de tes pieds, enterrant tes orteils. Des yeux, tu regardas l’attaque de Crocodile briser les ailes de son adversaire et eut un léger rire. Dommage que vous n’ayez pas de feu, il serait amusant de le faire cramer.



(c) AMIANTE


_________________

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Rencontre inattendue [pv Caligo et Croco]   Mar 13 Juin - 22:07

Senju Hakuryuu
avatar

Messages : 72

Navigation
Doriki:
330/6000  (330/6000)
Fruit du Démon: -Mori Mori no mi

Méfaits accomplis, je voler tranquillement dans les airs tel un papillon, de bois, avec des ailes chelous … mais papillon quand même. Cependant c’était bien beau de stationner dans le ciel, mais moi je voulais du combat, je trouvais d’ailleurs bizarre que Crocodile ne m’ait pas attaqué. Il ne pas fallut attendre longtemps pour que mon adversaire répondes à mes attentes. En effet, un gros projectile de sable sortit de la plage, il se dirigeait vers moi pour finalement me transpercer le ventre.

Vive les logias me dis-je à ce moment, ce genre de capacités, c’était juste parfait. Si j’avais mangé un autre fruit, genre un paramécia, je serais mort à l’heure qu’il est. Bref, j’avais maintenant un trou à la Edward Newgates, puis apparemment ce n’était pas encore finit pour moi, l’homme sable me brisa les ailes avec un gros crochet. Sans ailes, je fis alors une chute libre et me fracassa au sol, j’en avais marre de casser moi, dit comme ça c’est rien, mais c’est chiant un peu.

Grâce aux capacités de mon fruit, je me reforma tranquillement, une fois en état, je regarda mes adversaires et leur criais : « Ce combat va être interminable, pourquoi ne pas parler tranquillement maintenant ? » Oui, c’était surprennant comme réaction, mais j’avais raison non ? Trois logias s’affrontant, comment terminer un tel combat sans haki ? La seule façon d’en finir c’était la communication et je le savais très bien.

Pour preuve de non-agression, je laissa tomber ma lance au sol tout en regardant droit dans les yeux l’ancien Shichibukai. Allait-il m’attaquer ou bien communiquer ? Tel était la question, en tout cas, la suite du combat, s’il continue, allait changer radicalement. Il fallait maintenant savoir e quelle façon et ce qu’il allait se passer par la suite. Au cas où, l’homme du désert ne me croyais pas, je le va même les mains en preuve d'aucune hostilité envers lui. J’attendais patiemment sa réponse qui je l’espérais aller être intéressante pour moi, surtout que ce combat devenait trop répétitif.

Crocodile avait maintenant toutes les cartes en main.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Rencontre inattendue [pv Caligo et Croco]   Mer 14 Juin - 14:08

Sir CrocodileDesert King | Crocoboy
avatar

Messages : 440

Navigation
Doriki:
3600/6000  (3600/6000)
Fruit du Démon: - Suna Suna no mi



Le patron s'impose
Feat Caligo et Senju



A peine écrasé au sol, le petit logia de bois changeait d'attitude. Il avait jetait sa lance au sol, et même levait les mains en l'air, comme un criminel arrêté par les autorités. Et en effet, l'autorité ici c'était Crocodile. Personne sur cette île déjà bien déserte ne pouvait contredire ce fait là.

Mais cela restait tout de même bien suspect. Il y avait trois options possibles à vrai dire :
La première, la plus probable, il attendait que le Sir commence la discussion pour l'attaquer en traître. Bien que ça n'aurait aucun effet, ça faisait sûrement parti du plan du gamin.
Deuxième option, qui reste assez probable également, est que l'assaillant s'était finalement rendu compte que son niveau était loin, bien loin d'égaler le Sir, et que s'était donc perdu d'avance.

La dernière hypothèse, la moins probable, était que ce petit avait une idée en tête en attaquant Crocodile. Peut être pour le juger, voir si sa réputation était vraie, et si c'était quelqu'un digne de diriger un équipage aussi puissant. C'était peu probable, mais Crocoboy ne pouvait s'empêcher de la retourner dans tout les sens dans son esprit. Après tout, il était dans une optique de recrutement. Ce petit manquait énormément d'expérience, et agissait bien trop impulsivement, mais si il restait au côté du Sir, il apprendrait vite, tout comme Caligo avant lui. Puis cela restait un logia, ça pouvait toujours être utile.

Cependant, notre ami n'avait pas envie de prendre sous son aile un homme qui venait d'essayer de lui ôter la vie, même si il n'avait aucune chance de le faire. Décidément, il allait tout d'abord falloir lui faire comprendre qui était le patron, ici.

Se transformant en sable en intégralité, Crocodile fonçait à toute vitesse vers son adversaire rendu, pour passer derrière lui, et lui mettre le crochet autour de la gorge.

« Je n'aurais aucun mal à te jeter à la mer pour te tuer, tu sais. Tu es bien trop impulsif, et tu manques cruellement d'expérience. Maintenant, j'aimerais savoir, que me veux-tu ? »


Les choses étaient posées. Caligo était toujours dans son coin, à faire bronzette. C'était un rôle qui lui allait à merveille. Pour une fois que Crocodile lui demandait de rester à l'écart pour faire le sale boulot lui même … C'était un chef d'armée, un mafieux comme dirait certain. Il était alors normal qu'il ne se salisse pas les mains lui même, et qu'il envoyait ses hommes ou encore ses seconds à sa place. Mais là, c'était différent. Seul le jeune attaquant pouvait savoir ce qui l'avait poussait à faire ça.



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Rencontre inattendue [pv Caligo et Croco]   Mer 14 Juin - 23:54

Yamakiro CaligoBandit
avatar

Messages : 353

Navigation
Doriki:
840/0  (840/0)
Fruit du Démon: Kiri kiri no Mi


Rencontre inattendue


(It's terror time again) ▽ You hear the screeching of an owl. You hear the wind begin to howl. You know there's zombies on the prowl and its terror time again. They've got you running through the night. Its terror time again and you just might die of fright; it's a terrifying time! You hear the beating of your heart, you know the screaming's gonna start. Here comes the really scary part: And its terror time again.
Si le combat semblait s’éternisé à tes yeux, tu te disais que Crocodile devait sans doute vouloir s’amuser un peu. Après tout, tu connais assez l’homme pour savoir sa puissance, ce qui te permettait de savoir pertinemment qu’il pourrait le vaincre bien plus rapidement. Peut-être que ton capitaine s’ennuyait? Ou qu’il avait besoin de se défouler. Tout ceci n’était que déduction et hypothèse après tout, mais il fallait avouer que ces derniers temps, il y avait de quoi être frustrer. Les zombies envahissaient toutes les îles, et d’ailleurs tu restais sur tes gardes bien que tu semblais détendu, parce que l’absence de ces saloperies ne présageait absolument rien. Tu ne lui en voudrais pas de vouloir s’amuser un peu.

De ton côté, bien que sur tes gardes, tu profitais des rayons du soleil sur ta peau pour faire un peu bronzette. Tu avais d’ailleurs retiré ta veste, la nouant à ta taille pour dégager tes épaules. Tu ne fermas pas les yeux, les gardant sur les deux protagonistes du combat. Tu n’avais rien faire, n’avais absolument pas cherché à désobéir aux ordres de ton capitaines. De toute façon, ils t’offraient un excellent spectacle. Tu n’avais pu retenir un sourire en voyant l’inconnu s’écrasé après que Crocodile eu brisé ses ailes. Un atterrissage qui manquait clairement d’élégance, mais chez une personne qui n’en avait absolument pas, pouvait-on s’en surprendre?

Tu posas tes yeux d’encre et de sang sur votre agresseur, te demandant ce qui pouvait se passer dans sa tête. Tu ignorais et doutais qu’il puisse te connaître, après tout tu n’avais rien fait de réellement marquant pour être connu, mise à part être aux côtés du Sir. Mais, Crocodile était très connu comme tu l’avais appris et peu de personnes au monde devaient ignorer les journaux. Donc, ce type savait qui était ton capitaine…. Alors bon sang à quoi avait-il pensé? Mais bon, un mystère qui ne serait sans doute jamais résolu, car pour la peine Crocodile le tuerait sans doute quand il aurait fini de faire mumuse.

D’un autre côté, si tu te plaisais à faire bronzette, tu commençais à t’ennuyer sérieusement. Alors, lorsque tu vis le jeunot jeter sa lance, semblant se rendre, tu eus un sourire en coin. Pensait-il que se rendre lui sauverait la vie? Tu l’ignorais. Crocodile pouvait se montrer miséricordieux… Tu faillis éclater de rire à cette simple pensée. L’ex corsaire, faire preuve de miséricorde envers un fou comme lui? Même toi qui n’allais pas bien dans ta tête, jamais tu ne ferais une telle stupidité. Tu t’y étais fait prendre un jour et plus jamais. Les tatouages qui s’ajoutèrent après cette confrontation te le rappelaient à tous les jours.

Tu regardas ton capitaine se changer en sable et passer derrière le vaincu. Tu doutais que l’inconnu n’attaque de nouveau, alors un grand sourire apparu sur tes lèvres, écoutant les paroles du Sir alors que tes yeux se posèrent nonchalamment sur l’inconnu. Tu te redressas, cessant de t’appuyer sur le pieu planté sur le sol contre lequel tu te trouvais précédemment et t’avanças lentement vers eux. Tu attrapas au passage tes souliers, préférant savourer la sensation du sable contre tes pieds, comme si tu te trouvais à la plage pour t’y amuser et profiter du beau temps. Toujours le droit de rêver non?

- « Et moi j’aimerais bien savoir le nom de notre agresseur… »

Tu penchas la tête sur le côté, ne cachant pas le jugement dans ton regard. L’impulsivité, si elle est parfois utile pour surprendre, elle est aussi mortelle pour ceux qui ne savent pas user de stratégie au moins un tant soit peu. Tu redressas la tête, puis regardas le Sir. Qu’allez-vous faire de ce type? Tu doutais qu’il soit un bon ajout à l’équipage. D’un regard, tu remarquais bien qu’il manquait de discipline. Serait-il à même d’obéir aveuglément aux ordres de Crocodile sans poser de questions ou refuser? Apprendrait-il rapidement comme toi? Tu l’ignorais, mais ce qui t’inquiétait était que cette attaque laissait sous-entendre que s’il venait avec vous, ce que tu doutais, vous devriez surveiller vos arrières.

Tu questionnas du regard le Sir pour savoir ce qu’il voulait en faire, même si l’homme pourrait clairement y voir ta méfiance. Pour sa simple nature, est-ce qu’il valait la peine de prendre le risque d’une mutinerie de sa part? Ou d'une attaque surprise alors qu'il semblait se rendre? De toute, tu n’avais pas ton mot à dire, alors tu attendais de voir ce que les choses deviendrait. Comme plutôt, tu doutais que Crocodile le prenne sous son aile, pas après son comportement.


(c) AMIANTE


_________________

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Rencontre inattendue [pv Caligo et Croco]   Ven 16 Juin - 19:57

Senju Hakuryuu
avatar

Messages : 72

Navigation
Doriki:
330/6000  (330/6000)
Fruit du Démon: -Mori Mori no mi

Alors que je venais de formuler ma demande au pirate qu'est Crocodile, un certain temps s'écoulait sans que personne ne parle. Même son acolyte qui faisait bronzette l'avait remarqué et semblait s'apprêter à venir vers nous. Soudainement, l'ancien shichibukai disparut. Il était maintenant sous sa forme sableuse et ce de façon intégrale. Il se retransforma derrière moi, à bout portant, tout en me mettant son crochet sous la gorge.

Après cet acte plus que provocateur de l'homme sable, je me fis questionner. Il voulait savoir ce que je lui voulais, normal après tout, je venais de l'agresser lui et son camarade sans aucune raison. La réponse était simple, la question est de savoir comment le petit groupe allait réagir. Juste avant que je ne me mis à parler, son acolyte, voulait quand à lui connaître mon identité. J'allais surement subir un interrogatoire assez intense. Pour commencer, j'allais répondre de façon honnête à ces questions.

"Pour tout vous dire, je m'appelle Senju Hakuryuu, je suis un ex-prince, je pourrais vous raconter mon histoire mais elle risque d' être longue. Si je vous ai attaqué, c'est parceque j'ai appris que vous recrutiez, ce qui m'a beaucoup intéressé. Je voulais voir de quoi sont capables mes potentiels futurs camarades. C'est peut être une demande atypique, mais puis-je rejoindre votre équipage ?"

Je venais de jouer franc jeu, je ne pouvais savoir ce qui se passait actuellement dans leur tête. Allaient-ils m'accepter dans leur équipage? Bonne question, très bonne même. Tout allait se savoir dans les instants suivants, mais pas que, mon avenir allait être influencé par ce moment. Je me sentais incroyablement bien, comme si la réponse de ces pirates allait m'être favorable. Peut être étais-je en train de me tromper mais bon, je ne pense pas.

J'espérais d'ailleurs ne vraiment pas m'être trompé, leu équipage m’intéressait vraiment. Rejoindre leur équipage allait vraiment m’être favorable et puis c’était l’équipage dont les ambitions sont les plus proches des miennes. À savoir, récupérer et créer un royaume, en plus de ça, je pourrais m’expérimenter plus rapidement. Car comme la dit Croco, je manquais d’expériences. Il fallait y remédier et pour cela, l’ancien shichibukai allait m’être d’une grande aide. Puis qui sait, j’allais peut être si fidèle à l’homme sable que mon royaume passerait après ses propres objectifs.

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Rencontre inattendue [pv Caligo et Croco]   Lun 19 Juin - 16:17

Sir CrocodileDesert King | Crocoboy
avatar

Messages : 440

Navigation
Doriki:
3600/6000  (3600/6000)
Fruit du Démon: - Suna Suna no mi



Le médecin entre en jeu
Feat Caligo & Senju



Crochet sous la gorge, prêt à trancher la carotide de bois du jeune garçon arrogant qui venait provoquer en duel le grand Crocodile. C'était là l'avantage d'affronter un logia solide. Un duel entre deux logias n'était qu'une mascarade, un combat infini, ne déterminant pas de vainqueur. Sauf dans ce cas précis. Crocodile, ainsi que Caligo, pouvait voler sans avoir besoin de créer des ailes, et ils ne pouvaient pas attrapés et jeter à la mer comme des mal propres. Mais le bois était bien solide, bien tangible. Le fruit de ce petit n'en rester pas moins intéressant, et puissant. Un logia l'était toujours. Cependant, son élément est tangible, solide, il peut être briser, attraper, jeter … Le Sir le savait. Il n'avait cas lui attraper le bras et s'envoler pour le jeter à l'eau. Le tuer en serait ensuite très simple.

Mais voilà qu'une demande des plus atypique posait question à notre ami à l'énorme crochet d'or. Ce petit, Senju comme il s'était présenté, voulait faire parti de l'équipage du Hook Crew. Rien de bien surprenant pour un pirate cherchant à rejoindre un équipage, ils voulaient tous faire parti des plus grands. Et les équipages les plus puissants du moment, c'était bien évidement celui des pirates de Barbe Noire, mais également celui de Crocodile, qui venait se positionner juste derrière. Qui plus est, ces deux équipages étaient maintenant alliés. De quoi mettre l'eau à la bouche des plus courageux.

Cependant, Senju se disait ancien Prince, se qui faisait hausser un sourcil au Roi désertique. Que pouvait bien vouloir faire un Prince déchu au sein d'un équipage de pirate. En effet, son histoire devait être longue, et n'intéressait pas le moins du monde le Sir. C'est pourquoi il ne poserait pas la question. Mais le regard qu'il posait maintenant droit dans les yeux de son second en disant long. Il était vrai qu'au final, il apprécié le cran de ce petit. Vouloir mesurer soi-même l'étendu des pouvoirs de celui à qui on veut jurer fidélité, était bien venu. Il aurait pu mourir facilement, après tout. Et c'était encore le cas, rien n'était décidé. La décision lui revenait, à lui seul, mais il appréciait parfois d'avoir l'avis de ses seconds.

Retirant son crochet d'or de sous la gorge du demandeur d'emploi, le Sir le retournait pour qu'il soit face à lui.

« Alors comme ça, tu veux faire parti d'un des plus grands équipages de tout les temps. Rua ah ah ah ! Et pourquoi j'accepterais ? En es-tu digne, au moins ? Rua ah ah ah ah ! Tu sais quoi, ton ignorance me plaît bien. »

Après tout, le premier ignorant qui était venu composer son équipage, était maintenant son plus fidèle matelot, après Mister One.

«  Affronte Caligo, qui est derrière toi. On verra bien si tu parviens à gagner ta place.  Rua ah ah ah! »

C'était maintenant à Petit d'entrer en scène. Le Capitaine savait déjà que son médecin serait le vainqueur, aucun doute à ce sujet. Senju ne gagnerait pas sa place en vainquant Caligo, mais en prouvant qu'il sait vraiment se défendre, même si il est défait. Le Sir aller pouvoir se placer en rôle de spectateur, à l'instar des Rois de l'ancienne époque, qui regardait leurs gladiateurs favoris mettre en pièce des petits nouveaux, en leurs promettant richesse et pouvoir pour la suite.



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Rencontre inattendue [pv Caligo et Croco]   Lun 19 Juin - 23:14

Yamakiro CaligoBandit
avatar

Messages : 353

Navigation
Doriki:
840/0  (840/0)
Fruit du Démon: Kiri kiri no Mi


Rencontre inattendue


(It's terror time again) ▽ You hear the screeching of an owl. You hear the wind begin to howl. You know there's zombies on the prowl and its terror time again. They've got you running through the night. Its terror time again and you just might die of fright; it's a terrifying time! You hear the beating of your heart, you know the screaming's gonna start. Here comes the really scary part: And its terror time again.
Décidément, le petit qui vous avait agressé de dos semblait plein de surprise. Bien qu’il semble s’être rendu, tu restais méfiant envers lui. Une personne qui préfère attaquée de dos, il ne faut jamais les perdre de vue s’ils n’étaient pas avec vous. Ça, tu le savais de source sûre puisque tu te trouvais dans cette catégorie des personnes adorant être des petites putes en combat. Mais dans ce cas-ci, le gamin semblait plutôt trop impulsif et irréfléchi. Il devait apprendre à utiliser ce qui s’appelait un cerveau avant de s’orienter sur le même chemin des enfoirés en combat sur lequel tu te trouvais. Presque un art que celui de faire des coups bas!

Mais voilà, votre agresseur maintenant en position précaire pour sa vie, semblait plus que coopératif avec vous. Tu n’endormais pas ta méfiance pour autant et pas seulement envers lui. Tu n’aimais pas cette absence des morts vivants et celle-ci commençait à t’inquiéter. Et s’ils étaient tous sur l’équipage en ce moment même? Bien que ton esprit se tourne avec inquiétude vers eux, tu n’en montrais rien, écoutant celui qui s’appelait Senju s’expliquer. Tu haussas un sourcil à la mention qu’il était un ancien prince. Et après? Les titres royaux ou bourgeois ne sont rien sur Grande Line. Ils ne vous protègent pas des bandits et des pirates. Au contraire, royauté rime avec richesse, rime avec rançon plus que généreuse. Un titre ne donnait pas la puissance, ou l’intelligence.

Mais tu gardas le silence sur tes pensées. On ne demandait pas ton avis et tant que ça ne serait pas le cas, tu la bouclerais. Ce qui faillit te faire t’étouffer avec ta langue fut cependant sa demande. En effet, elle était des plus atypiques. Savoir de quoi étaient capable ses futurs camarades? Ouvre un journal, renseignes-toi, mais ne saute pas à la gorge de ces personnes! Voulus-tu dire et tu lui aurais bien mi une claque derrière la tête. Non, mais toi qui pensais qu’il ne pouvait pas être plus débile… S’était des plans à se faire égorger, tuer ou balancer à la mer… Tu soupiras en le regardant, ne cachant pas que tu le jugeais encore du regard, lequel semblait clairement dire; « Sérieusement?! »

Tu te déplaças légèrement, tournant en demi-cercle autour du plus jeune lorsque Crocodile retira son crochet, attendant la sentence donnée. Mort ou vif? Tu ne pus qu’hausser de nouveau un sourcil lorsque le Sir dit que l’ignorance du jeune logia lui plaisait bien. Sérieusement? Est-ce qu’il s’était pris une poutre de bois sur la tête?... ce qui n’était pas possible vus sa condition d’homme sable. Mais bon, Crocodile étant Crocodile, la nature de logia du jeune homme devait l’intéresser plus que son ignorance.

Tu tournas les talons, t’éloignant en attendant ton capitaine lui ordonner de te combattre. Tu préférais ainsi prendre immédiatement tes distances, ne voulant pas risquer de toucher l’homme avec une attaque, ou de l’incommoder. Tu allais la jouer stratégique. Tu avais pu observer le peut-être futur membre d’équipage à l’œuvre, avait mémorisé ses attaques. Il semblait avoir fait l’étalage de nombreuses de ses techniques, voire peut-être toute. Étant un logia d’état solide, tu ne risquais rien; étant de type vaporeux/gazeux, il te passerait naturellement au travers. Cependant, toi tu pouvais jouer sur la densité de ton brouillard et ainsi l’atteindre.

Droit, détendu, ta veste toujours accrochée à ta taille et les pieds nus, tu fixas ton futur adversaire du regard. Un regard inexpressif qui pouvait –pour ceux ne te connaissant pas – être pris pour de la lassitude ou de l’ennui. La vérité étant que tu ne montrais juste aucune émotion, ni ce qui se passait dans ta tête.

- « Voyons voir ce que tu vaux contre moi… »

L’impulsivité contre la stratégie, tu étais curieux de voir ce que le petit logia allait faire.

(c) AMIANTE


_________________

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Rencontre inattendue [pv Caligo et Croco]   Mer 21 Juin - 21:49

Senju Hakuryuu
avatar

Messages : 72

Navigation
Doriki:
330/6000  (330/6000)
Fruit du Démon: -Mori Mori no mi

Alors que je venais de me faire agresser, menacé, j’avais fait part de mes intentions à ces messieurs. L’attente de la réponse du capitaine était stressante je l’avoues, mais son expression faciale me rassurait. Il se mit finalement à parler pour m’expliquer tout en rigolant qu’il n’avait pour l’instant aucune raison d’accepter ma requête et que je devais pour cela lui prouver que j’en étais digne. Il ajouta par la suite que mon ignorance lui plaisait, peut être voulait-il dire par là que mon courage lui plaisait. Je me posais tout de même une question, il fallait que je gagne ma place, mais comment ?!

Sans même la poser, Croco lui-même me répondit, il voulait que j’affronte son acolyte en combat singulier. Je précise que mon adversaire avait lui aussi était surpris par la demande de son capitaine, ou pas … Enfin en tout cas, je devais l’affronter et lui avait déjà prit de la distance. Cependant le combat d’avant m’avait un peu fatigué. En plus « petit », comme le nomme Croco ( qui est d’ailleurs plus grand que moi ) avait put apercevoir nombreuses de mes techniques. Heureusement je ne les avais pas toute utilisé, mais, j’étais maintenant dans l’incapacité d’utiliser mes pantins. Malheureusement, cette fois j’allais devoir me salir les mains et ne pas envoyer mes clones.

Caligo était face à moi, me regardant d’un regard vide, sans émotions apparentes. Un tel regard forcé le respect, tout stratège aurait aimé avoir le même afin de mieux cacher ses intentions. En tout, mon adversaire avait une tenue bien décontractée, cela faisait un drôle de contraste avec son regard. Nos styles vestimentaires était très différents, mais ce n’est pas ça qui fait gagné un combat.

Enfin concentré pour le combat, j’entendis Caligo me provoquait gentiment. Il me laissait d’ailleurs attaquer en premier, je savais déjà quoi faire, j’y avais réfléchi pendant que j’observais ses habits et son comportement. À peine le combat commençait, je me cacha dans un arbre que je créa moi-même, autour de moi, de façon a bien m’englober. Il était fait d’un bois épais pour me servir de bouclier, il n’y avait qu’un seul espace espace non recouvert de ce bois, sous mes pieds. Vu qu’en plus de me protéger, l’arbre cachait mes mouvements, j’en avais profité pour utiliser mon Mori Mori no trent.

Je n’avais pour l’instant aucune vision de la scène, c’est pourquoi j’ordonna à mes arbres d’attaquer toutes cibles à leur porté. Bien sur, cette technique n’allais pas faire grand-chose à mon adversaire, je l’avais plus utilisé pour montrer de quoi j’étais capable. Après tout, les logias étant suffisamment rare, cette attaque marchait sur tout les autres combattants. Puis, je me mis à sentir les racines s’agiter, mes arbres semblaient avoir prit pour cible quelqu’un, surement Caligo. Je ne pouvais que le laisser au milieu de ma forêt artificielle, le temps que lui se mettes à attaquer.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Rencontre inattendue [pv Caligo et Croco]   Jeu 22 Juin - 20:10

Sir CrocodileDesert King | Crocoboy
avatar

Messages : 440

Navigation
Doriki:
3600/6000  (3600/6000)
Fruit du Démon: - Suna Suna no mi



Un observateur exigeant
Feat Caligo & Senju



Caligo levait un sourcil, l'air de dire : Capitaine, qu'est ce que tu fous ? Bute-le ce type ! »
Mais d'un autre côté, Petit devait savait depuis le temps que son capitaine avait une très grande confiance en lui. Et pour cause, ce gamin avait prouvé à plusieurs reprises qu'il était totalement impliqué dans la vie de l'équipage, et plus encore, qu'il était totalement dévoué et fidèle à Crocodile.

Il est vrai que cette nuit là, lorsque le Roi du Désert venait à peine de poser les pieds sur Grand Line, il avait hésité à venir voir ce que ce meurtrier avait sous la pédale. Mais au final, il se demandait si ce n'était pas une des meilleurs décision qu'il n'avait jamais prise. Ce gosse avait besoin de Crocodile, dans un premier temps. Il est vrai que le Sir aimait à croire qu'il avait été très utile à son second. Mais dans un second temps, on ne pouvait rêver meilleur allié et atout.

Enfin, il savait parfaitement que l'issue de ce combat improvisé serait en faveur de son second. Si ce n'était pas le cas, il serait très déçu, et Caligo entendrait certainement parler du pays ! En revanche, ça pourrait révéler un potentiel insoupçonné chez le jeune Senju. Et pourquoi.
Admettons que le petit, bien qu'il perde, montre une certaine force et fini par avoir une réponse favorable du Sir. Son comportement, à l'heure actuelle, l'empêcherait d'avoir une place importante au sein de l'équipage. Il devra apprendre à être moins impulsif et irréfléchi. Après ça, Crocodile réfléchirait peut être à lui donner des responsabilité.

Mais c'était loin, bien loin d'être à l'ordre du jour. En effet, ce n'était pas son ignorance qui plaisait au Sir. Et encore moins son courage. C'était de la stupidité, pas du courage. Plus encore, le courage ne sert à rien si il est tempéré par des pensées suicidaires. Mais ce que Crocodile avait vu, c'était un potentiel bretteur de talent pour l'équipage. Son logia pourrait servir, comme tout logia. Il fallait juste que le Sir façonne ce gamin à sa manière.

Et, comme nous le disions, son logia trouvait des utilisations potentiellement stratégiques : Se cachait dans un arbre, en envoyant d'autres arbres faire le travail. Alors il fallait une situation et un environnement qui aidait, parce que là, ça ne servait à rien. Caligo savait, comme le Sir, où était caché Senju. Au moins, ça lui faisait office d'armure.

On avait beaucoup vu ce gamin attaquer, mais très peu se défendre. N'allons tout de même pas lui dire qu'il n'a pas réussi à contrer Crocodile, il était évident qu'il n'y parviendrait pas. Mais il aurait sans doute été plus intéressant de voir ses techniques défensives, on avait déjà vu qu'il pouvait attaquer en zone, et de manière « assez » rapide.



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Rencontre inattendue [pv Caligo et Croco]   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

Rencontre inattendue [pv Caligo et Croco]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Retrouvaille inattendue [pv Zarathos]
» Une visite inattendue (PV Roro et Lala)
» Retrouvaille inattendue [PV Fukumi Fumiko] [Fini]
» Des Retrouvailles inattendu...[PV Reve du passé]
» Retrouvaille inattendue [ouvert à tous ^^]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece RPG Strong World :: L'aventure :: Grand Line :: Autre îles-