AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Will you come with us? [Ft Crocodile & Ruzo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Message
MessageSujet: Will you come with us? [Ft Crocodile & Ruzo]   Mer 26 Avr - 2:20

Yamakiro CaligoBandit
avatar

Messages : 419

Navigation
Doriki:
1352/6000  (1352/6000)
Fruit du Démon: Kiri kiri no Mi


Will you come with us?


(It's terror time again) ▽ You hear the screeching of an owl. You hear the wind begin to howl. You know there's zombies on the prowl and its terror time again. They've got you running through the night. Its terror time again and you just might die of fright; it's a terrifying time! You hear the beating of your heart, you know the screaming's gonna start. Here comes the really scary part: And its terror time again.
La mer, encore, à perte de vus. Une vision qui, quelque part, te détendait encore plus que le thé chaud aux baies entre tes mains. Tu avais encore au travers de la gorge la trahison de ton précédent contact que tu avais voulu avoir dans l’équipage duquel tu faisais maintenant parti. La méfiance avait monté d’un cran chez toi face à ceux restant sur ta liste. Rien ne te disait qu’eux aussi ne te vendraient pas à la Marine en échange d’une réduction de peine ou des berrys. Tu avais longuement hésité à continuer de chercher dans ces derniers pour un membre d’équipage. Était-ce réellement une bonne idée?

Mais voilà, l’hésitation ne mènerait nulle part et autant prendre le risque. S’il s’avérait que vous ne pouviez pas faire confiance à cette personne, tu n’aurais aucun remord à récolter ses organes pour les vendre au MN. Tu savais que le trafic d’organes rapportait beaucoup et tu savais qui contacté et où les apporter. Même si dans cette branche il n’y avait personne à recruter. Des livreurs rien d’autres puisque tu étais le médecin qui récoltait ou transplantait et qu’un médecin de plus serait inutile. Mais sur le moment, vous aviez besoin d’un navigateur pour sur même si tu n’en connaissais pas réellement n’étant pas familier avec ces derniers.

Mais il restait un nom sur ta liste qui t’intéressait. Ruzo, une petite criminelle liée au domaine de la prostitution. Bien que tu n’aies pas envie de changer le navire en bordel, n’étant pas très intéressé en des filles de joies, mais elle pouvait se montrer des plus intéressantes dans l’équipage. Tu ne la connaissais pas complétement bien sûr, mais il restait que tu avais dû lui soigner quelques-unes de ses pouliches. Tu ne comprenais pas vraiment pourquoi certaines personnes se rabaissaient à aller chercher de la compagnie dans ce genre d’endroit. Mais venant d’un homme des moins intéressé ça se comprenait.

Alors que vous vous rapprochiez de l’île, tu réfléchissais à comment l’aborder. Directe ou plus légère pour l’approche? De toute façon, tu laisserais certainement le capitaine faire. Tu avais beau l’avoir en contact, ce n’était pas toi le chef et tu ne te mêlerais pas de la discussion à moins qu’il ne le faille. Tu doutais cependant qu’elle se braquerait, elle devait être plus au courant de toi de qui était Crocodile; toi tu ne t’intéressais pas aux nouvelles, mais elle devait être plus à jour que toi. Elle ne ferait donc pas l’idiote.

Tout du moins, l’espérais-tu pour elle.

Lorsque vous furent à quai, il ne te fut pas difficile de trouver l’endroit où travaillait la possible recrue de l’équipage. Tu pénétras dans le bâtiment sans t’intéresser à ce qui s’y passait. Tu avais vu pire et mieux de toute façon, et ça ne te faisais ni chaud ni froid. Zigzaguant entre les personnes présentes, tu savais parfaitement où te diriger pour trouver la personne recherchée. Patronne, elle allait sans doute se trouver là où tous les boss se trouvent; dans leur bureau. Néanmoins, il valait mieux faire savoir que vous étiez là. Tu arrêtas une travailleuse et lui sourit avant de lui murmurer;

- « Yamakiro Caligo, dites mon nom à Ruzo, elle saura qui je suis. »

Et peut-être pourquoi. Tu relâchas la jeune femme et la regardas partir. Il ne restait qu’à attendre.

(c) AMIANTE


_________________

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Will you come with us? [Ft Crocodile & Ruzo]   Mer 26 Avr - 19:14

Sir CrocodileDesert King | Crocoboy
avatar

Messages : 513

Navigation
Doriki:
3802/6000  (3802/6000)
Fruit du Démon: - Suna Suna no mi



Will you come with us ?
Feat Ruzo & Caligo



Depuis que Caligo avait été recruté, il y avait eu du mouvement. Beaucoup trop de mouvement.
Les corps de marine s'accumulent sur les terres de Grand Line. Même si à chaque fois, c'est sur une petite île dont tout le monde se fiche, ça reste problématique. Il ne fallait pas causer de trop vagues, pour pouvoir ficeler correctement les plans du Sir.

« Petit » emmené le joyeux trio dans une autre île de Grand Line, où se trouvait un de ses contacts. Le manque de confiance était présent dans l'esprit de Crocodile. Comprenez, le dernier contact du jeune médecin, se trouvait être un indic'. Une balance, comme ils disent dans le milieu.

Enfin, la marine perdrait seulement des hommes de plus, pas de quoi inquiéter l'équipage, en terme de prison, de défaite ou autre. Mais il fallait cependant penser que si la marine était à leurs trousses, Crocodile aurait du mal à mettre en marche ses plans pour régner sur son royaume. Et ça, il ne le fallait pas.

Toujours est-il qu'il avait décidé de faire une derrière fois confiance au marché noir. Une petite chef d'un réseau de prostitutions. Crocodile se demandait en quoi une pute, tenant en laisse d'autre putes, lui serait utile. Mais il avait déjà choisi de faire confiance à son nouvelle acolyte, alors autant aller jusqu'au bout.
Puis de toute façon, le trio était déjà arrivé à quai.

Rapidement, ils retrouvèrent le … Lieu de festivité, où travaillait la dénommée Ruzo.
Le Petit était très charmeur avec les gazelles présentes sur place. Un regard de dragueur invétéré pour demander l'emplacement du bureau de la mafieuse aux prostituées.

Crocodile sourit, et suivait la jeune femme jusqu'à la porte de la maitresse des lieux.
Après trois petits coups sur la porte (cette homme est respectueux tout de même), il entrait, et faisait face à la demoiselle.

Une poupée brune aux courbes généreuses. Ca n'intéressait pas l'ancien corsaire, mais ça valait la peine d'être souligné.

«  Je suis Crocodile. Voici Daz Bones. Je ne vous présente pas Caligo. »




Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Will you come with us? [Ft Crocodile & Ruzo]   Jeu 27 Avr - 21:22

Ruzo AkiraBandit
avatar

Messages : 18

Navigation
Doriki:
355/6000  (355/6000)
Fruit du Démon: -

Une main serrant une pomme, de l’autre, Ruzo Akira travaillait dans son bureau en silence. Malgré la richesse des lieux et de la décoration luxueuse du bordel, le bureau de la jeune femme avait un style assez rustique sans pour autant manquer de charme. Le tapis était en fait une énorme peau d’ours, posé proche de la porte d’entrée en bois de chêne bien taillée. Les murs étaient couverts, ici et de là, par des peintures représentant de magnifiques paysages de mers, de bateaux ou bien de montagne. La jeune femme était, malgré son ‘emploi’, avide de morceaux d’arts.

Il était donc logique qu’un beau morceau d’art comme Ruzo possédait d’autres morceaux d’art, même si elle se plaisait à penser qu’elle en était la pièce maitresse avec son beau visage. Avec la puissance, venait l’arrogance, c’était inévitable. Elle gagnait un capital majeur avec ses bordels, mais aussi par son énorme réseau d’informations, auquel elle remerciait son ancien mentor, maintenant disparu, même si elle savait qu’il se cachait plutôt bien. Elle aurait bien aimé le remercier à sa manière. Elle s’était fait de nombreux amis depuis son entrée dans le monde des bandits, de la piraterie et du crime.

Certes, ce n’étaient pas des amis comme toute personne normale en aurait. Là ou des personnes normaux se seraient montrés gentille et compréhensible, ceux de Ruzo était plutôt louche et sacrément cruelle quand il fallait faire… Certaines choses. Ruzo soupira et croqua de nouveau dans sa pomme, arrachant un morceau de fruit. La jeune femme entendit la porte cogner et leva son regard doré, une des filles ouvrant la porte pour annoncer l’arriver d’une certaine personne qu’elle connaissait… Ruzo sourit et lui fit signe qu’ils pouvaient entrer. Après un moment, la dite fille revint, mais accompagnés de trois hommes. La fille de joie partit.

-Je vous souhaite la bienvenue, ser Crocodile, ainsi qu’à vous, Daz Bones. Cela fait un moment, n’est-ce pas, Caligo ?

La propriétaire des lieux afficha un doux sourire. Délaissant ses documents d’un côté et croqua le dernier morceau de sa pomme, Ruzo sortit ensuite de son tiroir une bouteille d’alcool et trois verres en cristal, les posant sur son bureau, pour ensuite en verser une généreuse quantité dans chacun des verres, remplis d’un liquide doré qui exhalait une forte mais agréable odeur.

-Je vous en prie, prenez-vous des chaises et faites comme chez vous.

Joignant ses mains ensemble comme en prière, en posant ses coudes sur le bureau, avec un petit sourire, Ruzo Akira continua sur sa lancée :

-Alors, alors… Que me vaut cette visite, hmm ?

Les choses se montrant intéressant, Ruzo comptait un peu jouer tout en intriguant d'un bord.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Will you come with us? [Ft Crocodile & Ruzo]   Ven 28 Avr - 0:18

Yamakiro CaligoBandit
avatar

Messages : 419

Navigation
Doriki:
1352/6000  (1352/6000)
Fruit du Démon: Kiri kiri no Mi


Will you come with us?


(It's terror time again) ▽ You hear the screeching of an owl. You hear the wind begin to howl. You know there's zombies on the prowl and its terror time again. They've got you running through the night. Its terror time again and you just might die of fright; it's a terrifying time! You hear the beating of your heart, you know the screaming's gonna start. Here comes the really scary part: And its terror time again.
Le bâtiment, bien qu’il s’agisse d’un bordel, possédait néanmoins une tendance luxueuse que tu n’avais pas oubliée. Tu te souvenais parfaitement où était le bureau d’Akira, mais par question de respect tu préférais tout de même t’annoncer. Malgré le sourire charmeur que tu avais offert, tu te foutais bien de l’endroit. Tu n’étais pas un homme appelé par ce genre d’endroit ou par ce genre de personne. Il fallait tout de même se respecter à un moment et rester professionnel. Être payer en nature ça ne t’intéressait pas; le sexe ne paye pas les produits médicaux, de nouveaux scalpels, les pansements ou d’autres médicaments que tu ne pouvais pas produire.

Bras croisés, tu attendais d’être conduit à Ruzo. Cela faisait en effet un moment que tu ne l’avais pas vu pour affaire. D’un regard circulaire tu observas les environs d’un regard neutre et détaché. À ce que tu voyais, ses oilles n’avaient absolument pas besoin de ta présence. À moins qu’elle eut fait affaire avec un autre, ce qui ne te surprendrait pas ni ne te dérangeait. Les affaires sont les affaires et si elle avait trouvé meilleur partit, tant mieux pour elle. Mais moins cher rimait souvent avec un service bien moins excellent.

Finalement vous arrivâtes dans son bureau. La patronne n’avait pas changé d’un poil depuis la dernière fois que tu l’avais vu. Bien qu’Akira possède des formes généreuses, elle n’était absolument pas ton genre. Tu préférais une femme avec un cerveau avec qui tu pourrais discuter qu’une femme n’ayant qu’un physique et faisant ce travail. Une femme facile, ou dont c’est le boulot? Très peu pour toi. Malgré tout, tu respectais la femme en face de toi, appréciant travaillé pour elle lorsque ses oilles avaient besoin de tes connaissances. Tu souris en coin lorsqu’elle vous salua tous les trois. Bien sûr qu’elle connaissait les deux autres hommes.

- « En effet, ça fait un moment. Mais quand on n’a pas besoin de moi tu sais bien que je voyage et que je ne suis pas intéressé par ce genre d’endroit. J’ai cru remarqué que les filles se portent bien, j’espère que tu ne m’as pas déjà remplacé? »

Elle afficha un grand sourire que tu lui rendis par automatisme. Elle semblait curieuse de votre présence et avoir été à sa place tu l’aurais été aussi. Tu ne fus même pas surpris lorsqu’elle sortit trois verres de cristal et de l’alcool, t’y étant attendu. Quoi de mieux que de parler autour d’un verre? Tirant une chaise tu y pris place et la remercia du verre.

Tu souris décidant de laisser Crocodile prendre les rênes à partir d’ici vu que s’était lui le capitaine.

(c) AMIANTE


_________________

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Will you come with us? [Ft Crocodile & Ruzo]   Lun 1 Mai - 1:31

Sir CrocodileDesert King | Crocoboy
avatar

Messages : 513

Navigation
Doriki:
3802/6000  (3802/6000)
Fruit du Démon: - Suna Suna no mi



Will you come with us ?
Feat Ruzo & Caligo



Une entrée discrète, presque par la porte de derrière comme on dit. Cependant, Crocodile ne pouvait pas passer inaperçu. Certains clients, passaient le plus loin possible de lui lorsqu'il se retrouvaient sur son chemin. Un homme bien connu, malgré une discrétion des plus remarquable.

Mais ce n'était pas important. Du moins, pas trop important. Si un client venait à faire comme le dernier contact de Caligo, c'est à dire appeler la marine, ça pourrait devenir problématique. Même pour la potentielle recrue de l'équipage. Imaginez l'armée dans un bordel ? Voyons, ce n'est pas sérieux. Nos amis étaient des professionnels, tout comme cette dénommé Ruzo, qui les accueillait chaleureusement.

Un sourire charmeur, pour annoncer la question tant attendu : Que valait l'honneur de cette visite ?
C'était là tout le débat, et l'intérêt du déplacement.
La jeune mafieuse, avait parfaitement compris que si un homme tel que le Sir venait à elle, ce n'était pas pour épuiser une fille de joie. La preuve en était : Toute calme, elle sortait des verres en cristal, et y glissait un alcool digne des grandes occasions.

Tout était fin prêt pour la discussion à venir.

« Merci. »

Mais finalement, avant que la discussion ne commence, Caligo jouait  … Le vexé. Ou du moins, l'intéressé. Etait-il sous le charme des formes de cette femme, pour espérer ainsi ne pas être remplacé ? Était-ce pour l'argent ?

Enfin, il laissa la parole à son Capitaine, pendant que Daz se délectait du verre qu'on venait de lui offrir. Crocodile cependant, n'y touchait pas. De la méfiance ? Non non, rien de tout cela ! Mais nous le savons tous : Un homme d'affaire qui a du style se laisse servir, mais repart sans avoir bu son verre.

Remarque, il partirait sûrement avec la fille, et donc boirait son verre, pour casser un peu les coutumes.

« Ruzo, j'ai une offre à vous faire. Vous ne pourrez bien sur pas la refuser. »

Le ton n'était pas menaçant, au contraire, c'était une remarque d'homme d'affaire à femme d'affaire. Exposer d'entrée de jeu que l'offre proposée est si sensationnelle, qu'elle n'est pas refusable.

«  Je vous propose d'étendre votre influence sur une surface bien plus large que vous ne pouviez vous y attendre. Et même : Une place de qualité dans un royaume parfait. Rua ah ah !Bien sûr, j'attends de vous un certain … Retour. »





Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Will you come with us? [Ft Crocodile & Ruzo]   Lun 1 Mai - 21:43

Ruzo AkiraBandit
avatar

Messages : 18

Navigation
Doriki:
355/6000  (355/6000)
Fruit du Démon: -

Attrapant son verre pour boire un coup, la jeune femme zieuta sans timidité les trois hommes étant venus s’installer dans son bureau. Sentant le liquide brûlant s’écouler dans sa gorge, la jeune femme posa son regard sur le jeune Caligo, qui répondit aux remarques de Ruzo. Oh oui, malgré le peu de contact qu’elle avait eu avec lui, la jeune femme avait su d’avance qu’il n’était pas le genre d’hommes venant dans cet endroit pour soulager son corps et le poids des désirs. Le regard de Ruzo était perçant et savait lire dans les yeux de l’autre, la plupart du temps. Il lui avait aidé, par le passé, pour s’occuper de certaines de ses filles.

-Oh non ne t’inquiète pas, je ne t’ai pas encore remplacé, il n’y a pas eu d’incidents depuis que tu es parti, répondit-elle un sourire.

Retournant son regard vers Crocodile qui n’avait pas touché à son verre contrairement à son lieutenant Daz Bones, le colosse remercia néanmoins Ruzo du verre d’alcool. Celui-ci, ensuite, continua sur sa lancée en commençant avec une phrase qui attira immédiatement l’attention de la jeune femme sur une proposition qu’elle ne peut refuser, ce qui aurait surement sonner comme une menace pour la plupart des personnes en ces lieux, vu la réputation de Crocodile.

Et la proposition était aussi alléchante qu’un morceau de viande bien cuit et juteux, ce que Ruzo aimait grandement. Changeant immédiatement de stature, elle se fit plus sérieuse sans pour autant délaisser son côté joueur félin. Déposant son verre sur son bureau, elle joignit ses mains ensemble, ses yeux d’or teintés d’une lueur d’intérêt dans le regard.

-Ce que vous me proposez est… Conséquent, Sir Crocodile. Très conséquent, et des plus alléchants. Néanmoins, le retour que vous me proposez, je le devine sans peine. Votre ami ici présent, Caligo, vous a surement parlé de mon réseau d’information assez conséquente et de ce fait, vous vous dites que d’autres paires de mains vous seraient utile. Fort bien, je suis d’accord pour vous les prêter. Concernant mes capacités… Je suis bonne combattante. Je dois donc en deviner que vous voulez me proposer de rejoindre votre équipage. Ce que j’accepte sans poser de question, tuer ou faire du mal ne me dérange pas. L’affaire est plutôt bien partie.

Cependant, Sir Crocodile, ce que je n’aimerais pas, c’est des hommes… Hostiles, dans mes bordels. J’aimerais donc bien que l’on me rassure que mes filles seront protégées en mon absence, vous me comprenez. Ma principale source de pouvoir réside dans mes bordels. Mine de rien, l’information est le pouvoir et les gens sont bien bavards dans les bordels. Protection contre information, ce qui est équitable.

Toujours souriante, la jeune femme passa une main dans ses longs cheveux noirs, pour ensuite dire :

-Alors ? Qu’en dites-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Will you come with us? [Ft Crocodile & Ruzo]   Mar 2 Mai - 2:27

Yamakiro CaligoBandit
avatar

Messages : 419

Navigation
Doriki:
1352/6000  (1352/6000)
Fruit du Démon: Kiri kiri no Mi


Will you come with us?


(It's terror time again) ▽ You hear the screeching of an owl. You hear the wind begin to howl. You know there's zombies on the prowl and its terror time again. They've got you running through the night. Its terror time again and you just might die of fright; it's a terrifying time! You hear the beating of your heart, you know the screaming's gonna start. Here comes the really scary part: And its terror time again.
Le regard de Ruzo sur toi, tu avais répondu à ses remarques avec le sourire, demandant plus amusé qu'autre chose si elle t'avait remplacée. Malgré que tu en doutais, de toute façon ce n'était pas comme si des incidents arrivaient à tous les jours. Il y avait toujours des périodes tranquilles et des moments plus fort que d'autres. Comme après une baston générale de pirate. Il y avait toujours du travail à faire, des deux côtés des adversaires. Inutile de leur dire cependant, autant les laisser dans l'ombre. D'ailleurs, cela te ferait des plus étranges de ne plus vagabonder d'île en île en tant que médecin errant au noir.

De nomade tu étais devenu sédentaire, d'une certaine façon. Une évolution de train de vie qui te faisait plaisir d'un côté. Malgré la Marine, malgré les dangers en mer, tu faisais face à moins de risque qu'auparavant et tu avais plus de stabilité dans ta vie. Malgré que cela te faisait toujours étrange d'avoir un supérieur plus que tangible, assit à tes côtés à cet instant. Tu ne doutais pas que l'ancien corsaire avait suivit cette petite discussion entre vous deux, comme toi-même tu suivrais la leur juste après. Tu souris lorsque Ruzo confirma que les filles n'avaient pas eu besoin de tes soins et qu'elle ne t'avait pas remplacer.

De toute façon, si vous faisiez partie du même équipage, vous travailleriez tout de même ensemble.

Votre mini-discussion terminée, tu gardas l'oreille attentive face à ce qui passait de l'autre côté de la porte close. Si ta tronche était moins connu que celle de ton capitaine, il restait que justement Crocodile et Daz étaient plus que facilement reconnaissables et donc, que le risque qu'un client appelle la Marine restait probable. De leur côté les deux hommes semblaient détendus, Daz savourant son verre tout comme toi. Peut-être étais-tu paranoïaque ou trop sur tes gardes. Mais pouvait-on être trop sur la défensive dans votre style de vie? Non, sans doute pas.

Gardant une oreille attentive vers l'extérieur, ton autre était occupée à écouter les deux autres parler. Tout comme Daz, tu n'avais rien à dire alors tu buvais calmement. Le ton de Crocodile ne te surprit pas, ni même ses paroles. Tu ne voyais pas le mal d'éliminer Ruzo si elle refusait, bien que tu savais que ton jugement n'était pas très équilibré et donc il ne fallait pas se tourner vers toi pour savoir ce qui était bien ou mal. Tu suivis simplement l'échange, tournant parfois la tête vers la porte quand un bruit plus fort se faisait entendre, ou qu'une voix se distinguait.

La demande de Ruzo ne te surprit pas. Tu savais qu'elle tenait à l'endroit et la sécurité de ses oilles, sinon elle se permettrait de se payer un tout autre genre de médecin que toi. Tu souris en coin, amusé sans rien dire. Tu doutais que Crocodile refuse sa demande.

(c) AMIANTE


_________________

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Will you come with us? [Ft Crocodile & Ruzo]   Mar 2 Mai - 15:16

Sir CrocodileDesert King | Crocoboy
avatar

Messages : 513

Navigation
Doriki:
3802/6000  (3802/6000)
Fruit du Démon: - Suna Suna no mi



Will you come with us ?
Feat Ruzo & Caligo



Les négociations étaient lancées. La proposition, très conséquente et alléchante, comme la nommée Ruzo était déjà donnée.

Évidemment, sans surprise, la mafieuse aux putes était très intéressée. Même la personne la plus saine d'esprit et la plus avenante qui soit, aurait au moins une seconde de réflexion face à une proposition d'une telle envergure.

Cependant, là où Crocodile s'amusait à négocier, Caligo semblait s'ennuyer quelque peu. Les grandes lignes d'une alliance ne semblant pas l'intéresser. De même, il savait sans doute ce qu'aller répondre la potentielle futur alliée. Et puis, allons, ça reste encore un gamin, qui travaillait au noir, il n'a pas encore la maturité pour rester assis à attendre que les grandes personnes discutent.

Cette métaphore n'est pas cependant pas tout à fait vraie : Il a eu à traiter avec des grandes têtes du marché noir, il doit savoir ce tenir.
Mais l'important, c'est la perspicacité de la jeune femme. Elle avait devinée toute les attentes du Sir, ou presque. Ce qu'elle ne disait pas, était une évidence pour tout le monde. Mais les termes d'un contrat doivent être clairs, même si ils sont en tout petit en bas de la page.

Le Petit tournait toujours en rond. Occupons le donc un peu.

« Petit, vas examiner les filles qui ne sont pas ... Occupées. Ruzo, considérez cela comme un supplément. »

Le Sir alluma son cigare avant de continuer :

«  J'apprécie votre perspicacité, je dois l'admettre. Rua ah ah ah ! Cependant, il y a des closes que vous ne citez pas. »

Il se colla le long du dossier du fauteuil, croisant les jambes, avant de continuer en admirant les œuvres, d'un ton très serein. 

«  J'exige une loyauté et une obéissance sans faille, comprenez. C'était clair dès le départ, mais il faut le préciser. Ensuite, l'accord est disons, correcte. J'ai besoin de personnes pour m'aider dans mon but, mais pas seulement. Je veux de la puissance militaire. Des hommes et femmes capables de vaincre n'importe quel ennemie. Ruahahah ! Vous ferez l'affaire, pour cela du moins. »

Le Sir alla se loger devant la fenêtre, en prenant soin d'emporter son verre. Toujours sans le boire, bien entendu ! Suivez un peu !

«  Malheureusement, il y a un « hic ». Protéger vos bordels, comme vous en doutez certainement, n'est pas un problème pour un homme tel que moi. En revanche, cela me coûtera des hommes, et de l'argent. Des hommes qui pourraient s'avérer utile ailleurs, comprenez bien. »

En effet, la plus part des membres de Baroque Works, bien qu'ils ne soient plus affiliés à l'organisation, étaient restés fidèle à Crocodile. Mais ces mêmes hommes, serait utile à la défense ou à la prise d'un royaume. Crocodile rêvait d'un territoire régit par la puissance militaire, personne ne pouvait osez prétendre l'attaquer ! Mais pour cela, il fallait encore faire de nombreux choix.

«  Vous constatez le problème, Ruzo. Je peux facilement accepter cette part du marché. Mais qui dit meilleure garantie, dit plus gros paiement. Qu'avait vous à m'offrir de plus que vos bras et votre réseau, pour payer cette garantie ? »




Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Will you come with us? [Ft Crocodile & Ruzo]   Mar 2 Mai - 20:11

Ruzo AkiraBandit
avatar

Messages : 18

Navigation
Doriki:
355/6000  (355/6000)
Fruit du Démon: -

Le milieu des affaires étaient comme un océan et Ruzo en était le pécheur pour l’instant. Enfin, la pêcheuse. Et ces trois hommes étaient des créatures marines qui faisaient partie d’un plus grand groupe de créatures marines. Métaphoriquement, elle ne définissait aucune affaire comme étant une sardine, un saumon ou un quelconque poisson, car elle ne saurait jamais ce que ces créatures marines pourraient lui offrir. Elle était certes attirée par la proposition, mais elle devait avant tout aussi protéger ses propres intérêts. Elle devait gagner.

Crocodile se montra un peu plus sérieux, congédiant convenablement Caligo en lui ordonnant d’aller s’occuper des filles qui n’étaient pas aux mains d’un client. Quand cela fut fait, il se prit une cigarette et l’alluma en complimentant la jeune femme sur son intelligence, ce qui eut pour effet d’agrandir un peu plus son sourire. Qu’elle aimait qu’on lui flatte son ego. Il se montra cependant plus clair sur ses exigences, demandant une loyauté sans faille et une obéissance de petit soldat bien docile. Le grand homme voulait aussi non seulement de la puissance de l’information, mais ceux des muscles, de l’acier, des armes.

Le colosse énuméra cependant deux problèmes : les pairs de mains utilisés et l’argent qui sera nécessaire pour organiser tout cela. Ruzo lui sourit toujours et avec son air éternellement aimable, la jeune femme répondit.

-Pour l’argent, vous n’aurez pas à vous en occuper. Je ne m’occupe pas seulement de bordel. D’autres hommes m’étant fidèles font beaucoup de trafic dans le marché noir et rapportent aussi bien que tous mes bordels réunis. Vous comprenez, un marchand ne voulant se spécialiser qu’en une seule chose peut facilement faire faillite si le domaine dans lequel il fait, commerce échoue. Armes, substances illicites, alcools de divers genres et navires, je me diversifie.

Quant aux hommes, je me chargerais de nous trouver des bras bien volontaires. Mine de rien, les prisonniers sont prêts à tout pour sortir et se montrent très docile, ils le seront encore plus en vous voyant. Si vous le voulez, je peux aussi acheter des groupes de mercenaires et bien plus encore. Quant à la garantie… Je me montrerais loyale envers vous tant que vous me garantissez que j’aurais ma part dans tout cela. Et tout aussi obéissante qu’un chien de chasse.


Croisant des bras, Ruzo se croisa les bras pour observer Crocodile dans les yeux, sirotant de nouveau son verre.

-La question de la garantie… Disons qu’en temps et lieux, nous pourrons trouver un agréable arrangement, sauf si vous avez une idée précise en tête. Je m’arrangerais pour la satisfaire. Je trouve toujours un moyen.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Will you come with us? [Ft Crocodile & Ruzo]   Mer 10 Mai - 22:13

Yamakiro CaligoBandit
avatar

Messages : 419

Navigation
Doriki:
1352/6000  (1352/6000)
Fruit du Démon: Kiri kiri no Mi


Will you come with us?


(It's terror time again) ▽ You hear the screeching of an owl. You hear the wind begin to howl. You know there's zombies on the prowl and its terror time again. They've got you running through the night. Its terror time again and you just might die of fright; it's a terrifying time! You hear the beating of your heart, you know the screaming's gonna start. Here comes the really scary part: And its terror time again.
Tu n'étais pas un homme qui faisait les contrats, qui parlait pour les concessions ou pour faire des deals. Tu étais plus le genre diplomate, recruteur qui se liait aisément avec d'autres personnes. Au vu de ton caractère calme et posé - voir soumis d'après certains qui ne t'avaient jamais vu en colère... - mais aussi adaptable il t'était facile de créer des liens avec les gens. Personne ne voyait la menace, le démon tapis au fond de son trou que tes yeux laissaient pourtant entrevoir. Mais s'était à ton avantage; il était alors aisé de trouver des alliés de cette façon.

Tout cela pour dire que tu n'avais plus ta place actuellement dans la pièce. Tu te foutais royalement de ce que demanderait Ruzo en échange de sa venu dans l'équipage - te doutant déjà qu'elle voudrait protéger ses ouilles par-dessus tout vu comment tu la connaissais - et que Crocodile jouerait certainement une carte comme quoi ça lui demanderait des resources. L'homme était un marchandeur qui ne donnait pas sans recevoir en retour, te rappelant bien des personnes du marchés noirs que tu ne connaissais que par nom et rumeurs. En même temps, vu le milieux, on ne donne jamais rien sans s'attendre à un retour de l'ascenseur. Rien n'est gratuit sinon le monde serait tout beau, tout gentil et tout mignon et tu t'emmerderais comme pas possible.

Crocodile dû remarqué ton ennuis, pas que s'était chiant mais tes capacités ne se portaient pas sur le marchandage, car il te demanda d'aller t'occuper des filles qui n'avaient pas de clients. En même temps, ça aurait été compliquer autrement... Mais tu hochas simplement la tête avant de finir ta flûte de champagne. Tu la déposas avant de te retirer, saluant Ruzo au passage.

Tu étais sur les nerfs mine de rien, te souvenant parfaitement des Zombies de l'île où Crocodile t'avait recruté et sur les autres où vous aviez été. Il n'y avait aucune raison pour qu'ici il n'y en ait pas aussi et tu t'attendais à en voir un débarqué à tout moment, suivit par les autres. Ça commençait toujours comme ça, une dizaine puis une vingtaine pour finir avec une saloperie d'armée. Non, tu n'étais pas traumatisé de l'Île aux Corbeaux, mais contrairement aux autres présents ici tu savais parfaitement de quoi ils étaient capable. Tu enviais presque leur ignorance, leur innocence enfantine face à ces choses. Crocodile et Daz en avaient eut un avant goût après tous et savaient à quoi s'attendre.

Soupirant, déambulas entre les putes et les clients sans prêter attentions, ton regard parcourant rapidement la zone, observant chacune des filles de la tête au pied. Dans ta tête, tu les décortiquais, analysais rapidement si elles avaient besoin de soin ou non, mais clairement elles allaient bien. Tu n'aimais pas travailler pour rien, pour dire "Vous allez bien, merci de me faire perdre mon temps." Bien sûr, il n'y avait rien de mal de faire un check up rapide de chacune des filles, juste au cas où, mais pour le coup tu voulais conserver au possible ce que tu possédais. Avec les zombies à l'extérieur il serait difficile de te réapprovisionner aussi aisément qu'autre fois.

Alors que tu t'arrêtais un instant pour observer un homme qui te disait quelque chose, tu entendis un cris strident suivit de d'autre. Te mettant à flotter dans les airs pour mieux voir, ton sang ne fis qu'un tour dans tes veines; une de ces saloperies venait d'entrer dans le bâtiment. Merde. Tu le regardas mordre le bras d'un homme dont le cri indiquait bien le niveau de douleur. Te détournant de la scène tu partis en flottant pour aller prévenir Crocodile et Daz. Pour une fois que ce n'était pas des Marines qui vous tombaient dessus...

Tu ouvris la porte, ne te préoccupant pas d'interrompre.

- « Crocodile, on a un zombie dans le bâtiment. D'autres arrivent certainement, et si ils en tuent ici on est pas sortit de l'auberge. »

Sans mauvais jeu de mots.

Ta voix était placide, plus ennuyé qu'autre chose, voir las de la situation. Ça finirait que vous ne pourriez plus pisser sans risquer de vous la faire mordre merde. Ça devenait ennuyant cette invasion de morts-vivants. Ils ne pouvaient pas rester sur l'île aux corbeaux aussi?
(c) AMIANTE


_________________

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Will you come with us? [Ft Crocodile & Ruzo]   Sam 13 Mai - 18:18

Sir CrocodileDesert King | Crocoboy
avatar

Messages : 513

Navigation
Doriki:
3802/6000  (3802/6000)
Fruit du Démon: - Suna Suna no mi



Will you come with us ?
Feat Ruzo & Caligo



Tout cela prenait une tournure pour le moins ironique. Il fallait le dire. Le fille de joie présentait là des arguments qui étaient contradictoires avec ce qu'elle demandait.

«  Si vous fournissez l'argent et les hommes vous-même, je n'ai pas à m'en préoccuper. Vos affaires seront protégées sans que je n'ai à intervenir. Mais allons, tout cela est correct. »

Il fallait reconnaître que si le Sir pouvait tirer bénéfice de quelque chose dont il n'avait pas à se soucier, c'était royal. En toute, la jeune femme proposait un « agréable arrangement ». Le Sir n'avait rien de précis en tête, il suffisait de faire parler son interlocutrice. Où voulait-elle en venir ?

«  Je n'ai rien de précis en tête. Pour le moment du moins. Comprenez, les choses évoluent, mes demandes avec. Mais j'écoute, qu'entendais vous par « agréable arrangement » ? »

Bien sur, pas le temps de continuer les négociations, bien qu'elles soient déjà gagnés d'avance. Le Petit arrivait en ouvrant la porte comme un fou furieux. Aucune élégance, c'était pas possible.
Des zombis ? Eh bien on allait pouvoir considérer la force de Ruzo d'un peu plus près. Mais avant, il fallait le faire sortir d'ici. Voyons, nous n'allons pas combattre autour des bruits de coïts.

Crocoboy marcha calmement jusqu'à tomber nez à nez avec ce « monstres ».

«  Le voilà ... »

Rien ne servait de montrer l'étendu de sa puissance à la future jeune recrue, elle le savait sans doute déjà. Ce genre de personne se devait de se tenir informée des événements du monde, elle devait donc avoir déjà entendu parler des prouesses de Crocodile.

Donc, inutile d'envoyer de grosses attaques, le Sir attrapait simplement le macchabée par le crâne, et le momifiait, accentuant encore ses traits morbides. Tenant toujours la momie mort-vivante par le crâne, il transformait son bras en sable afin de faire sortir le déchet humanoïde sans bouger de là où il se trouvait.

«  Ruzo, si vous ne connaissez pas ses choses, laissez moi vous dire que vous devriez fermer vos portes à clés. »



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Will you come with us? [Ft Crocodile & Ruzo]   Jeu 25 Mai - 20:44

Ruzo AkiraBandit
avatar

Messages : 18

Navigation
Doriki:
355/6000  (355/6000)
Fruit du Démon: -

Ruzo continua de sourire tout doucement tandis que Crocodile semblait avoir décelé une sorte de faiblesse et de contradiction dans ses propos. Une fois qu’il eut fini, Ruzo Akira parla toujours de cette douce et belle voix, le corrigeant sans paraitre supérieure ou autre.

-Je peux me trouver des hommes et l’argent, oui, mais je ne peux m’assurer de leur éternelle fidélité. Avec vous qui m’aideriez quant à la gérance de mes hommes, ils seront moins aptes aux trahisons, aux désertions ou bien pire.

Crocodile dit ensuite qu’il n’avait rien de précis en tête quand il s’agissait de trouver ce qui restait de l’arrangement. Ce qui convint a Ruzo, en fait. Quand elle aura prouvée ses capacités envers le Sir, la jeune femme pourra aisément satisfaire ses demandes puisque peu de gens lui refusaient ce qu’elle voulait. Une si belle femme au regard mordoré, charmeur et presque envoutante. Mais Crocodile lui demanda ensuite ce qu’elle entendait par agréable arrangement. Elle allait répondre quand Caligo entra en trombe dans le bureau. Des zombis ?

Se levant de sa chaise avec une mine sérieuse, Ruzo Akira suivit Crocodile jusqu’à rencontrer un de ces êtres dont elle avait entendu parler, mais dont elle doutait l’existence. Crocodile fit sortir le zombi avec son bras en sable tandis qu’il dit qu’elle devrait fermer ces choses à clé. Presque instantanément, avec une grande autorité, tout en conservant son calme, la jeune femme parla :

-Anton !

Un grand homme musclé vint d’une salle, se réveillant visiblement d’une sieste, l’air alerte et on ne peut plus renfrogné.

-Prépare les hommes et les armes. Préviens les filles, prépare les armes. Tu connais le plan, n’est-ce pas ? Immobilisez-les avec des harpons et brûlez-les quand ils seront a terre, cherche les fusils dans l’arriéré-salle. Tu connais le code.

Anton hocha la tête, regarda admirativement Crocodile et avec intérêt Caligo avant de s’en aller. Bientôt, le bâtiment en entier devint aussi actif qu’une fourmilière et les hommes et quelques prostituées s’équipèrent de sabres ou de fusils, faisant sortir les clients en urgence avec une trappe dans le sous-sol qui les mèneraient un peu plus loin dans une distillerie abandonnée. Anton revit vers Ruzo et lui tendit son cimeterre qu’elle chérissait tant, l’attrapant. Tout cela avait été fait en moins d’une minute, ils étaient rapides et prêts.

Bientôt, les murs et fenêtres de devant furent harcelés par près d’une dizaine de zombies.

- Alignez-vous !

Des hommes et femmes s’alignèrent correctement dans les différentes salles pour pointer leurs fusils vers les zombis qui grattaient et gémissaient.

-Levez vos armes !

Ce qu’ils firent, les chargeant. Les fenêtres commencèrent à se briser.

-FEU !

Les coups partirent, les balles traversant les obstacles devant eux. Des bouts de bras furent arrachés, de jambes, de têtes, mais ils tinrent debout. Ils essayèrent d’entrer, mais les hommes de Ruzo intervinrent, commençant déjà à repousser les zombis qui étaient devant la bâtisse aux activités douteuses. Tournant son regard vers Crocodile, elle lui dit ensuite :

-Ce ne sont pas les seuls, je le crois bien. Toute la ville doit être envahie. Fuyons-nous ou bien voulez-vous tenter de gagner plus de fidèles à votre cause en sauvant ces villageois ?
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Will you come with us? [Ft Crocodile & Ruzo]   Mer 31 Mai - 22:03

Yamakiro CaligoBandit
avatar

Messages : 419

Navigation
Doriki:
1352/6000  (1352/6000)
Fruit du Démon: Kiri kiri no Mi


Will you come with us?


(It's terror time again) ▽ You hear the screeching of an owl. You hear the wind begin to howl. You know there's zombies on the prowl and its terror time again. They've got you running through the night. Its terror time again and you just might die of fright; it's a terrifying time! You hear the beating of your heart, you know the screaming's gonna start. Here comes the really scary part: And its terror time again.
Bon, tu n'avais pas frapper pour annoncer ton arrivée au bureau, ce qui pouvait être vu comme mal élevé. Néanmoins, pour ta défense, au vu du bordel qui allait se passer bientôt, l'on pouvait bien te pardonner ton impolitesse. Parce que pendant ce temps, derrière toi, les cris commençaient déjà à vous parvenir. Tu avais surtout la flemme de frapper et commençais à être las de ces saloperies. Après l'île aux corbeaux, celle où tu avais rejoint Crocodile, puis sur celle où vous aviez affronté la marine et maintenant ici? Sérieusement? Est-ce que vous alliez finir par en trouver dans les chiottes? Ça deviendrait un sujet de plaisanterie au bout d'un moment.

Tu marchas derrière Crocodile, aux côtés de Daz, le regard neutre. Tu balayas la zone de ton regard, cherchant de possible autres zombies. Pendant ce temps, du coin de l'œil, tu vis le Sir s'occuper du premier zombie que tu avais vu. Tu eu un sourire en coin face au conseil de l'ancien corsaire. Comment dire qu'une porte fermée à clef n'arrêterait certainement pas cette ordre de morts-vivants, s'ils étaient plusieurs naturellement.

D'une oreille discrète, tu écoutas Ruzo. Ainsi elle prévoyait de les brûler? Tu te souvins de Shiraho, de son souffle de dragon sur l'armée de mort vivant. Cela n'avait servit à rien. Le zombie que tu avais laissé tombé avait continué de brûler après l'intervention du zoan, sans être le moindrement affecté. Puis il y avait eut Vesperine; elle avait fait exploser une rocket et pourtant, rien, les zombies n'avaient pas été affecté.

- « Akira, j'espère que tu sais que même les brûler ne servira à rien. Ils se régénéreront immédiatement après, mais cela permettra peut-être de les ralentir. Il vaudrait mieux évacuer le temps de les chasser. »

Tu n'allais pas te remettre à expliquer ce qu'il s'était passer sur cette île. Pour le comprendre, il aurait fallu le vivre tout simplement! Cela aurait été plus simple. Tout ne pouvait pas être expliqué ou comprit pour ceux qui n'y avait pas été. Il y avait eu quelque chose, quelque chose qui avait disparut maintenant. Une aura de danger, une épée de Damoclès au-dessus de votre tête qui était tombée en vous ratant.

D'un œil détaché tu regardas la scène. Comme prévu, aucun revenant ne fut affecté. Cependant, ils étaient beaucoup plus nombreux que ce que tu avais estimé et tu ne pus qu'hocher la tête face aux dires de la jeune femme.

- « Je crois comme toi. Nous avons vu de nombreuses îles envahis. Les morts de cette île doivent s'être réveillé. Aucune n'est safe, seule la mer l'est maintenant. Ironiquement, les pirates semblent être ceux avec le plus de chance de survie. Autant que je sais, la Marine ne lèvera pas le petit doigt pour aider, il vaut mieux fuir. »

Tu la regardas en tournant les yeux vers elle, puis vers l'extérieur.

- « Je me demande combien de temps ce bordel durera, si cela perdure il y aura de quoi s'inquiéter... »

Parce que la nourriture ne se cultive pas seule, ne se plante pas seule. Tu levas les yeux sur Crocodile, de toute façon s'était à lui que revenait le dernier mot.
(c) AMIANTE


_________________

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Will you come with us? [Ft Crocodile & Ruzo]   Sam 3 Juin - 12:27

Sir CrocodileDesert King | Crocoboy
avatar

Messages : 513

Navigation
Doriki:
3802/6000  (3802/6000)
Fruit du Démon: - Suna Suna no mi



Will you come with us ?
Feat Caligo & Ruzo



La petite Ruzo allait pouvoir être testée. Il serait intéressant de voir ses compétences de combat. Peut être s’avérerait-elle tout aussi utile sur un champ de bataille qu'en tant qu'informatrice.
Malheureusement, la demoiselle ne semblait pas de cette avis. Ne voulait-elle pas être mise à l'épreuve ? Ou encore ne pensait-elle pas cela nécessaire ? Dans tout les cas, elle préférait envoyer un certain « Anton », chercher des hommes et de l'équipement. Certes, ça serait utile, mais le Sir aurait préféré voir Ruzo au combat.

Toujours est-il que c'était tout de même parfaitement organisé. Les hommes et femmes écoutaient les ordres de la jeune prostitué à la lettre, s'alignant, et tirant à chaque ordre. Plus original encore, elle utilisait des harpons afin d'immobiliser les revenants, pour pouvoir les brûler ensuite.
Efficace ? Non. Utile en revanche, ça oui. Ca les ralentissait toujours un peu, ce qui permettait de fuir.

« Non, je n'ai pas besoin de rallier plus de gens ici. Prend ton second avec toi, Anton. Et les hommes que tu voudras qui sont déjà ici. On va y aller. Prend également tout les vivres que vous avez. On ne posera pas le pied sur le sol avant un moment. »

Les hommes se trouvant pourrait être utile sur le bateau. De toute façon, si il reste ici, ils sont condamnés. Le bordel l'est tout autant. Rien n'était plus utile sur cette île. Il était temps de partir.
Les deux jeunes recrues relevaient cependant un point fort vrai : La marine ne bougera pas (et heureusement), et l'île était encore plus affecté qu'on ne l'aurait pensé.

C'était vraiment l'heure de partir. Non pas que le Sir craignait les zombies, ils ne pouvait pas le toucher, mais ça mettait en péril tout les autres, sauf Caligo et Daz Bones. Crocodile n'était pas venu jusqu'ici pour voir les hommes qu'il venait de recruter mourir.

« Suivez moi, Daz, ferme la marche. Petit, couvre nos flancs, j'ouvre la marche. »

C'est ainsi que la maigre troupe sortait du bordel qui leurs servait de forteresse. A peine un pied dehors, Crocodile envoyait une immense tempête de sable, qui dégageait la voie à la perfection. S'engouffrant un peu plus dans la horde, le Sir n'avait d'autre choix que d'utiliser son Armatura pour garder tout les membres des revenants dans son corps, avant de les repousser en libérant son sable.

« Aller, on y va »



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Will you come with us? [Ft Crocodile & Ruzo]   Jeu 8 Juin - 21:09

Ruzo AkiraBandit
avatar

Messages : 18

Navigation
Doriki:
355/6000  (355/6000)
Fruit du Démon: -

Les bruits agaçants de leurs gémissements d’agonies et leurs grognements presque bestiaux agaçaient au plus haut point la jeune Akira Ruzo. La prostituée avait prévu un jour l’arrivée de ces choses, mais certainement pas en aussi grand nombre. Merde, j’aurais dû mieux me préparer, pensait-elle tandis que ses hommes repoussaient plutôt bien les zombis, même si ceux-ci étaient peu affectés aux lames et aux fusils ayant une haute puissance de feu. Akira écouta Caligo et ne fit que hocher la tête en affirmation, n’ayant rien d’autre à dire. Ils ne mourraient pas, c’étaient des morts-vivants, évidemment. La mer était le point le plus sécuritaire, pour survivre. Évidemment, les morts étaient peut-être invincibles, mais ce n’étaient pas forcément des nageurs non plus.

Ce fut au tour de Crocodile de répondre, Ruzo écoutant patiemment ce qui allait être son futur chef. Une fois que les ordres furent donnés, Ruzo Akira tourna son regard vers Anton, qui acquiesça. De nouveau, avec une excellente coordination, le grand homme prit une partie des hommes et femmes pour se diriger vers les cuisines du coin. En une bonne minute, tous revinrent avec des sacs lourds. Anton transportait avec lui une cage couverte d’un voile. Ruzo se sentit inquiète, mais retrouva son courage. Enfin, Crocodile donna la marche, sortant du bordel, avec le reste des hommes de Ruzo Akira, certains équipés de fusils avec quatre canons, des sacs de harpons dans le dos, les canons possédant chacun un harpon dedans.

Sir Crocodile usa de ses incroyables pouvoirs de sable pour repousser les morts-vivants. Ruzo et son groupe marchèrent donc rapidement quand Crocodile donna l’ordre. Les premiers zombis qui avaient été épargnés par la tempête de sable et les pouvoirs de Crocodile vinrent vers eux. Ruzo donna les ordres, et les quelques personnes possédant les fusils a harpons tirèrent, empalant les zombis contre des bâtiments, arbres ou bien le sol. Le rechargement était rapide, il fallait simplement utiliser une sorte de pompe accrochée aux canons pour augmenter la pression du gaz nécessaire pour propulser les harpons.

Ruzo esquiva soudainement lorsqu’un zombi vint vers elle. Serrant fermement son cimeterre, elle trancha nettement la moitié d’une tête de zombie avant de le repousser d’un coup de pied, en repoussa un autre d’un coup d’estoc bien placé et esquiva d’un pas de côté pour en éviter un troisième, qui lui, trébucha pour finir tête première dans un seau.

-Allez-y ! Hurla Ruzo en brandissant son sabre teinté de sang noir pourris, tandis que ses hommes se battaient. Allez-y bande de singes, voulez vous vivre pour toujours ?! Allez, allez !

La jeune femme n’avait plus rien de charmant. Sa voix était autoritaire, et ses propres hommes lui obéissaient avec vigueur. Ils étaient expérimentés, et Ruzo s’était assurés à ce que chacun et chacune sache se battre, avec arme blanche ou non, arme à feu ou non. La puissance était importante, en ce monde.

Ruzo eut un sourire sinistre quand elle enfonça sa lame dans la gueule d’un zombi qui avait eu envie de la mordre, qui continuait de pourtant agir ses bras dans le but de l’attraper. Elle le repoussa d’un coup de pied, le faisant tomber dans une fosse. Les harpons étaient éparpillés partout, dans le corps de zombis ou fichés dans des bâtiments non loin.

Au loin, elle pouvait voir le bateau qui leur servirait de partir pour le lieu.

-Allez-y, encore un peu et nous nous sortirons de ce charnier !
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Will you come with us? [Ft Crocodile & Ruzo]   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

Will you come with us? [Ft Crocodile & Ruzo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» crocodile dundee existe et c'est une femme...
» [Théorie] Aligatueur : Alligator ou Crocodile tueur ?
» Wani - Le Démon crocodile
» sobek . chaque marigot à son crocodile.
» Elle découvre un petit crocodile dans sa piscine...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece RPG Strong World :: L'aventure :: Grand Line :: Autre îles-