AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Didley Dee Island - Musique, Poisson et Piraterie ! [Avec Bonney]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
MessageSujet: Didley Dee Island - Musique, Poisson et Piraterie ! [Avec Bonney]   Jeu 13 Avr - 21:48

Marisa MirukuCivil
avatar

Messages : 25

Navigation
Doriki:
650/0  (650/0)
Fruit du Démon: -

La ptite Marisa était sur cette belle île depuis un petit moment. Le navire dans lequel elle avait été embauchée comme cuistot c'était arrêté ici pour affaires et elle avait interdiction de sortir. C'était souvent le cas et elle ne comprenait pas bien pourquoi au juste. On parlait de racisme, de misogynie, d’esclavagisme, que des mots dont elle ne connaissait rien du tout ! Mais genre, vraiment rien. Son expérience de la vie n'étant pas la meilleur qui soit. Et étant donné qu'elle s'en fichait tant qu'on lui ramenait des poissons à cuisiner, et des rares ou des nouveaux de préférences. Puis fallait pas oublier le lait, y en avais plus depuis des mois à bord, et avant ca il n'y avait que du lait entier : beeeeeerk ! Qu'elle horreur. Ça lui manquait sérieusement un bon lait 1/2ecremé pressé à froid ou heu, un bon lait ½ écrémé tout simplement quoi ! Elle s’agitait dans la cuisine du navire à tout récurer et ranger alors que tout était dejà niquel ; on accueille pas des poissons dans une cuisine pourrit ! Le soir tombait et elle posait ses avants bras sur le rebords d'une fenetre en regardant le ciel se noircir.

Et ce n'est que là qu'elle s'arrêtait enfin de bosser qu'elle l'entendit... Un rythme, une musique, des son formidables qui lui dirent d'abord mal aux oreilles, du moins c'est ce qu'elle pensait avant de voir que sa queue féline se dandinait de gauche à droite comme celle des minks chien... Joyeusement ! Et alors qu'elle regardait de nouveau le lointain, la ville, d’où sortaient d’étranges lumières pointant vers le ciel et multi color. Marisa compris que son popotin se dandinait...


« Mince alors... On dirait qu'on me ramène un gros brochet ! Mais avec de la musique... » Intriguée, la Mink ne réfléchit pas dix ans et ne se rappela pas des ordres du patron. La porte des cuisines était fermée à double tour, mais pas la fenêtre alors, elle bondit à son rebord. Inspira profondément et partit rejoindre la fête qu'il y avait en ville ! Sur une scène énooooorme et pleine de lumière se déhanchaient des artistes aux looks terriblement étranges et colorés. Avec des coupes en banane, tous des humains. D'ailleurs il n'y avait quasi que des humains partout ou son regard portait.

Les gens lui avaient jetés de drôles de regards le long du chemin ou elle, attirée par les divers stands, odeurs et bruits d'ambiances, ne faisait attention pas à ce genre de détail. Il y avait pas mal de stand de jeu, pêche au canard : Ridicule, autant pécher des poissons ! Des trucs de bonbons et autres. Captivant, novateur, s'il n'y avait les poissons, elle aurait cru avoir rater sa vie ! Hé puis, tandis qu'elle s'approchait de la scène aux rythmes fou : le noir complet. Et une désagréable odeur de terre et de patates. Elle avait la truffe dans un foutu sac à patate ! Ses cris étouffés ne devaient pas alerter grand monde et ses pieds maintenant pointant vers le ciel s’agitaient dans tous les sens, dans l’indifférence générale. Le mec qui la portait, car c'était un homme de petite taille mais très large en muscles, hurla avant de la balancer au sol ; « elle m'as mordu ! » dit il en montrant ladite blessure a son chef, un gars encore plus petit, chauve et aux oreilles décollées qui le consola avec beaucoup de désintérêt tout en ordonnant à l'autre mec du trio, un grand et gras. De la prendre sur son épaule. La tigresse sortait la tête du sac à ce moment, a genoux au sol et la crinière en vrac ! « Kya, c'est donc comme ca que naissent les sacs à patate, en tombant du ciel ! » elle avait déjà oublier qu'elle avait du mordre quelqu'un pour retrouver un contact avec le sol. Probablement l'afflux sanguin au crane quand elle était retournée.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Didley Dee Island - Musique, Poisson et Piraterie ! [Avec Bonney]   Dim 16 Avr - 23:39

Jewelry Bonney
avatar

Messages : 72

Navigation
Doriki:
2178/6000  (2178/6000)
Fruit du Démon: -

Sur la route vers les mets les plus délicieux, il y avait de nombreuses escales. Certaines destinations avaient même le mérite d'arborer un thème précis, comme les vacances, sur Holiday, ou encore les bulles sur Shabondy. Et même entre ces escales magnifiques, il s'y trouvait des îles pas forcément importantes pour le tourisme. Bonney ne faisait pas de discrimination, elle prenait quand même le temps de découvrir des îles qui n'en valaient pas forcément la peine. Après tout il pouvait y avoir des restaurants, il ne fallait jamais négliger les "petites escales", elles pouvaient révéler de précieux bijoux de gastronomie.

Ainsi la demoiselle, malgré la perte de son équipage dans des circonstances pénibles, partit en quête d'aventures culinaires ou d'aventures "autres" sur cette île. La première chose qu'elle pu voir d'intéressant à noter était la présence d'une salle aux enchères. La vente d'humains y était admise et pratiquée activement, comme sur Shabondy. Un jour où l'autre elle devait bien rencontrer de nouveau ce genre de choses et y retrouver la même appréhension que sur l'archipel aux bulles de savon. Déjà que ce concept la mettait mal à l'aise à la base, savoir que du jour au lendemain on pouvait devenir esclave d'un client qui payait bien, mais en plus avec l'incident des dragons célestes c'était encore pire. Si cet équipage des chapeaux de paille ne s'était pas pris à ce cortège d'hommes extrêmement influents, surpassant même le conseil des sages qui surpassait la marine tout entière. C'était bien la chose la plus stupide qu'elle n'avait jamais entendue, et le fait que ça avait rameuté un amiral à cause d'un coup de poing l'avait quelque peu dissuadée de participer à ce genre d'enchères.

Par chance cette fois il ne semblait pas y avoir de personnalité importante ni de pirate particulièrement primé, une île qui passait fort inaperçu dans l'ensemble. La demoiselle pouvait ainsi se balader tranquillement sans qu'un groupe A ne foute le bordel en tabassant le groupe B. La seule chose qui clochait avec le décor semblait être des chasseurs de tête qui suivaient une demoiselle avec de la fourrure sur le corps. Il devait s'agir d'une mink, race fort appréciée pour sa rareté (et parce que leur troupe vivait sur un éléphant colossal en mouvement constant dans la mer) mais qui évidemment n'allait pas garder sa liberté longtemps. Ce groupe bien organisé avait l'intention d'enlever cette fille quand elle se pencherait à la première occasion venue, et ils étaient pas mal nombreux. Bonney ne connaissait rien de cette race hormis les attributs animaux, mais elle ne comptait pas rester là sans rien faire. Non pas qu'elle soit connue pour sauver la veuve et l'orphelin, mais elle voulait s'amuser un peu avec des gens qui méritaient qu'on leur trouve un métier plus acceptable.

Alors que les bandits couraient, fiers d'avoir attrapé la demoiselle, Bonney leur coupa la route en se dressant contre eux. La surprise pouvait se lire sur leur visage, ils avaient reconnu la seule supernova qui était une femme et qui n'était pas un toutou du gouvernement. L'individu qui tenait le sac le lâcha par surprise, faisant sortir la tigresse de là pour rejoindre le monde réel. Elle empoigna alors l'homme qui tenait le sac avant qu'il s'enfuie, le transformant en enfant, avant de lui offrir un puissant coup de bottes qui l'envoya contre un mur sans la moindre douceur. Le morveux tomba inconscient à cause du choc sous les yeux apeurés de ses complices qui essayaient de marchander pour récupérer leur proie, lui offrant des propositions de prix. La supernova poussa alors une gueulante pour les faire s'enfuir, menaçant de leur réserver le même traitement. Une fois hors de danger, Bonney se tourna vers la petite tigresse avec un sourire complice sur le visage. Même si elle avait des chances de se montrer farouche envers cette inconnue, elle espérait qu'elle ne lui saute pas tout de suite à la figure.


-N'aies pas peur, je suis dans ton camp, le trafic d'êtres humains (ou humanoïdes) me répugne.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Didley Dee Island - Musique, Poisson et Piraterie ! [Avec Bonney]   Lun 17 Avr - 18:23

Marisa MirukuCivil
avatar

Messages : 25

Navigation
Doriki:
650/0  (650/0)
Fruit du Démon: -

Après quelques mésaventures avec le trio d'imbéciles, Marisa était parvenue à fuir, mais c'était perdus dans la ville, son sens de l'orientation dans pareil circonstances... Plus stressantes que jamais... Bien, elles n'étaient vraiment pas au mieux ! Elle en avait perdus le petit dock annexe ou le navire qui l'avait recrutait, et se gardait bien de lui faire comprendre qu'elle se faisait exploitée, c'était accosté. La voilà qui se retrouvait à déboucher sur les docks principaux, là ou il y avait de sacrément gros bateaux. Probablement appartenant à des gens importants, et de ses yeux pleins d'étoiles, représentatifs de ses pensées sur les poissons qu'ils devaient pouvoir pêcher... Elle s’imaginât un instant attablée dans la cabine d'un capitaine à servir un gros, grooos, GROOOOS poisson dans un gigantesque plat pour une centaine de convives ! Sa petite truffe bougeait rien qu'à imaginer l'odeur... Et un peu de bave coulait du coin de sa bouche. Cela ne pus durer qu'un instant, car elle fut sortit de ses folles rêveries lorsqu'elle entendit :

« La voilà ! Attrapez la et garde à ses crocs cette fois ! » Ils étaient de nouveau sur elle, et plus nombreux, il y en avait même deux d'armés. Pas de chance. Surtout avec le reta bardé des roche sur ses quatre extrémités. Se large filet, elle le sentait, allait lui causer des ennuis. Et ca ne manquât pas, un instant après elle était piégée dedans et re couverte par le sac à patates, même pas des bonnes patates a frites en plus... Tout juste des patates discount bonne pour des équipages de malandrins sans le sou. Elle rugit et continue de se debatre mais sans grand succès. Cette fois elle semblait foutue, mais la Mink gardait son énergie intacte en se débattant. Bien que cela fut totalement inutile. Elle espérait avoir son porteur à l'usure même si cette fois elle ne pouvait visiblement pas le mordre. Et ce fut le cas, ou du moins le pensait-elle lorsqu’elle tombât lourdement au sol. Avec ses griffes elle tranchait enfin le filet ! Et sortait de nouveau la tête du sac !

Les méchants hommes semblaient terrifiés, elle tournait en toute innocence son visage dans la même direction qu'eux et ne compris pas. Alors elle regardât au delà de ce qu'elle voyait : au delà d'une femme humaine aux cheveux rose. Mais rien... Pas le moindre garde, ni même la moindre âme en plus de cette inconnue ; qui se mit à leur gueuler dessus après une proposition que la tigresse ne compris pas. Marisa recula vivement sans s'être redressée encore. Quelque peu apeurée aussi par l'aura qu'elle venait de dégager en leur criant dessus. Ce qui avait bien fonctionné puisqu'ils avaient pris la fuite sans leur collègue encore assommé. La rose se tournait vers la pauvre Mink : encore une folle qui allait essayer de l'attraper pour on ne sais qu'elle raison ? N'ayant jamais été avertie du trafic d'humains. Cela lui semblait farfelu. Aussi les paroles que lui adressa la pirate furent très, étrange. Mais elle avait lancer un sourire, c'était bon signe non ?

Quoi qu'après cette mésaventure, valait mieux rester sur ses gardes. Elle ravalait doucement sa salive. Restant les fesses au sol les les jambes un peu n'importe comment, sa queue allant de droite à gauche, un peu stressée, le poil légèrement dressé sur son corps. « Merci. » elle venait de l'aider après tout, il fallait être réaliste et elle l'était un minimum. La mink se laissât à quelques questions tout aussi évidente « que voulaient-ils et que voulez-vous, vous ? »,elle serait restée attentive si elle n'avait finalement, un peu plus détendue, sentit l'odeur du poisson dans des barils en plein déchargement, ses pupilles élargie elle détournait son regard de la rose pour regarder au loin et se lécher les babines …
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Didley Dee Island - Musique, Poisson et Piraterie ! [Avec Bonney]   Sam 22 Avr - 23:08

Jewelry Bonney
avatar

Messages : 72

Navigation
Doriki:
2178/6000  (2178/6000)
Fruit du Démon: -

Alors que les bandits s'enfuyaient à toutes jambes pour échapper à cent-quarante millions de berrys de prime, Bonney observait la jeune mink dans son sac, l'air complètement perdu. Peut-être qu'elle n'avait pas encore conscience qu'on voulait l'enlever et la revendre, pratique certes inexistante dans son pays natal, mais bien courant dans certaines contrées comme ici. Elle se mit accroupie en souriant un peu à la demoiselle, sans doute fort jeune et encore inconsciente du danger qui la guettait sur la route de tous les périls. En effet Grandline, même dans sa première partie, pouvait se montrer riche de dangers divers qui pouvaient causer sa perte.

-Ils voulaient te vendre pour une somme ridicule à un riche acheteur qui t'aurait traitée comme un animal sans se priver. Moi je suis là pour empêcher ça, et c'est ce que je viens de faire. À toi de voir ce que tu vas faire maintenant, mais je te conseille de trouver quelqu'un pour te protéger de ces personnes cupides, si tu ne veux pas rencontrer toujours le même problème.

Pendant que Bonney lui parlait, son odorat la guidait vers le port où il devait y avoir des caisses de poisson à peine pêchés dans la grande bleue. Malgré tout elle restait quand même une féline qui aimait ce genre de choses, humaine seulement dans l'apparence et dans l'intelligence. Elle lui tendit alors la main pour lui proposer d'aller manger du poisson, mais pas comme un animal, comme un humain. Elle voulait que la jeune mink l'accompagne dans son navire où elle comptait lui cuisiner du poisson pour sa petite protégée le temps qu'elle se remette de ses émotions. Elle n'avait pas été capturée bien longtemps, mais ça avait dû bouleverser son emploi du temps, et puis la capitaine avait besoin de compagnie depuis que son équipage avait été décimé l'autre fois en voulant jouer les héros tout seuls.

-Et si tu venais dans mon navire ? Je pourrai te cuisiner de quoi te nourrir, comme...du poisson, ça te tente ? Rassure-toi, j'ai beau être une pirate, je m'en prends rarement à des civils,
tu n'as rien à craindre avec moi.


Il ne devait pas en falloir plus pour la convaincre, normalement, comme ça elles pourraient faire un peu connaissance. Bonney n'avait pas l'habitude d'accueillir des gens lambda sur son bateau, mais elle était curieuse de connaître cette mink, d'autant plus qu'elle ne connaissait quasi rien d'eux, à part leurs attributs animaux. Ce serait intéressant qu'elle lui raconte son histoire et que la capitaine fasse de même, le tout autour d'une bonne assiette de poisson. Il y avait même des chances qu'avec le temps elle découvre son pouvoir et se rende compte que rester dans son équipage c'était obtenir la vie éternelle, ou plutôt la jeunesse éternelle. Une personne sans âge avait bien plus qu'une vie d'humain devant elle, ce qui la rendait exceptionnelle car la seule chose à pouvoir la tuer était un acte malveillant.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Didley Dee Island - Musique, Poisson et Piraterie ! [Avec Bonney]   Lun 24 Avr - 18:25

Marisa MirukuCivil
avatar

Messages : 25

Navigation
Doriki:
650/0  (650/0)
Fruit du Démon: -

Elle rigole doucement aux mots de la rose, cette belle grande femme qui l'a sauvée, c'est une mink singe, sans poil, comme beaucoup sur l'océan, bien formé et suffisamment musclées, c'est une guerrière, ça se voit et ça se ressent tout de suite. C'est assez drôle l'idée qu'elle évoque, la capturer pour la traiter comme un non mink ? La manger alors ? Elle n'a jamais vu de gens avec des animaux domestiques, ou alors, elle en s'en souviens pas. Ce qui est évident, c'est que l'idée de prendre un mink pour un non mink lui semble folle. Cela dit, alors qu'elle ricane entre ses mains, la réflexion se fait... Il y avait bien ce mec sur le navire un jour, qui avait un perroquet, enchaîné à lui et qui devait répéter tout ce qu'il disait. Sinon il était privé de nourriture ou recevait une claque, elle arrêtait donc de rire pour grimacer et regarder le sol un instant, quoi que sa truffe lui rappelait rapide la présence de poissons dans les alentours proches ! Et surtout qu'elle avait suffisamment faim pour faire pâlir un champion de l'île en termes de plus gros mangeur. Ou du moins se plaisait-elle à y croire sur l'instant s'imaginer dévorer plein de bons poissons juteux, moelleux, pleins de saveurs, hmmmmmm « miam miam miam » fit-elle en mâchant dans le vide doucement.

Tout ce cinéma à l'idée de manger n'avait pas dû échapper à sa sauveuse, qui l'invitait dors et déjà dans, son navire ? ! Marisa la regardait donc de nouveau avec de grands yeux pleins de surprise ! Déjà, elle proposait de faire à manger, et puis, après une hésitation très stressante, elle partait sur du poisson ! Il n'y avait pas meilleur choix en menu que du poisson ! Elle avait tout de même un doute. Aller chez une inconnue sans la connaître, fort heureusement elle employait des arguments choque entre manger, poisson et tu n'as rien à craindre ! Il n'en fallait pas plus à la naïveté de la tigresse pour faire un oui de la tête, plein de détermination. « Mais je vous aide à cuisiner ! » elle levait un doigt, la griffe à l'air « mais je n'ai pas beaucoup de temps, je dois rejoindre le navire du chef avant qu'ils voient que je suis sorti ! Ce sont eux qui me protègent, je n'aurai pas dû sortir. » Elle suivait donc la rose voir, une fois qu'elle pensa qu'il n'y avait qu'une ligne droite, passa devant, trop pressée de manger.

« Et merci de m'avoir aidée, … C'est quoi votre nom ? » Elle se stoppait soudain pour lui faire face et sans lui laisser le temps de répondre à cette dernière question, ayant compris qu'il n'y avait même pas eu de présentations en bonne et due forme ! « Gaaaaarchu ! Moi c'est, Marisa Miruku ! ET vous, m'dame sauveuse ?! » Pfou, voilà qui était fait, elle n’en rencontrait pas souvent des gens alors, il fallait y mettre les formes, surtout quand ils n’essayent pas de la capturer pour la traiter mal ou pour l'enfermer en cuisine. Cuisiner c'est bien mais y dormir, c'est chiant !
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Didley Dee Island - Musique, Poisson et Piraterie ! [Avec Bonney]   Dim 30 Avr - 17:08

Jewelry Bonney
avatar

Messages : 72

Navigation
Doriki:
2178/6000  (2178/6000)
Fruit du Démon: -

La petite mink que Bonney avait délivrée semblait bien locace à première vue, aucun signe de traumatisme. C'était bien parti pour qu'elles entretiennent une bonne relation, c'était tout ce qu'elle désirait en entamant la rencontre. De plus elle avait accepté de l'accompagner sur son navire afin de cuisiner, une chance qu'elle avait réussi à en trouver un autre pour faire l'affaire le temps de le décorer comme son ancien. Il y avait au moins une cuisine bien équipée, il valait son prix exorbitant, ce qui allait lui permettre de cuisiner avec la mink dans la joie et la bonne humeur. D'ailleurs avec tout ça elle se demandait si elle était pirate ou simple civile, ça risquait de lui faire un choc de savoir que c'était une criminelle et pas des moins recherchés.

-D'accord, mais attention à ce que je ne voie pas de traces de crocs dans les poissons, il faudra prendre son mal en patience le temps de la cuisson.

Sans plus attendre, la féline se présenta, Marisa Miruku, un joli prénom bien féminin qui allait bien avec son apparence. La demoiselle devait apparemment se presser car ses maîtres l'attendaient, le chef comme elle l'appelait. De toute façon Bonney n'avait pas l'intention de la retenir plus longtemps une fois le repas fini, même si elle avait toutes les raisons de la vouloir dans son équipage vu qu'il était de nouveau vide à cause des récents événements. Cela dit, même si les civils pouvaient la croire capable d'enrôler de force, elle préférait recruter avec le consentement, ça encourageait la confiance et donc ça permettrait d'éviter à l'avoir ce genre de débordements qui avait eu raison de ses compagnons car ils n'avaient pas obéi.

-Enchantée, Marisa, moi c'est Jewelry Bonney, la marine a mis cent-quarante-millions de berrys sur ma tête pour la personne qui me capturerait. J'espère que ça te choque pas trop que je sois pirate, c'est le choix de vie que j'ai voulu parce que ça me rend libre. Et toi, est-ce que tu rêves de liberté aussi ?

Bien sûr Bonney n'attendait pas de réponse particulière de la part de la mink, elle était libre de choisir de répondre ou non, mais dans tous les cas ça la ferait bien réfléchir. Si jamais un jour elle voulait quitter ses tuteurs, elle se ferait un plaisir de l'accueillir dans son équipage. Après tout elle ne discriminait personne, même les demi-humains étaient dignes de la rejoindre, même les géants ou les cornus bien que fort rares. La seule chose qu'elle exigeait était que ses compagnons partagent ses choix de vie et qu'ils les respectent tout comme elle ferait de même pour eux. Il n'y avait que comme ça qu'elle pourrait établir une relation de confiance et créer des liens soudés avec ses compagnons. Ils n'étaient pas forcés de se conditionner pour coller au profil recherché, ils pouvaient garder leurs idéaux, mais comme Bonney se rangeait dans une catégorie de pirates particulièrement précise, il fallait être sûr qu'aucun acte ne les gêne et les pousse à remettre leur désir de la rejoindre en question.

Après s'être présentée correctement sans oublier les détails les plus importants comme le fait d'être pirate, la demoiselle se tourna vers le port. Bonney espérait également avoir fait comprendre à Marisa qu'elle ne lui voulait pas de mal, elle ne comptait pas l'arracher à ses ravisseurs pour l'enlever à son tour, ce serait vraiment égoïste. La supernova commença à marcher en invitant sa nouvelle camarade du jour à l'accompagner jusqu'au marché aux poissons. Il fallait quand même la laisser choisir ce qu'elle désirait, de préférence un bon gros thon éléphant connu dans le coin, ou un requin, un requin panda, ou encore des queue-fourchue de petite taille mais en grand nombre. Il y en avait pour tous les goûts, surtout pour une amatrice de faune marine comme Marisa, en tant que féline.


-Alors, tu as une petite idée de celui ou ceux que tu veux prendre ?
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Didley Dee Island - Musique, Poisson et Piraterie ! [Avec Bonney]   Mer 10 Mai - 18:41

Marisa MirukuCivil
avatar

Messages : 25

Navigation
Doriki:
650/0  (650/0)
Fruit du Démon: -

Des traces de crocs ? Non mais, elle venait dire des traces de crocs ? Pour qui la prenait-elle ? Une chatte idiote qui ne sais même pas marcher sur ses deux pattes ? Ou bien un putain de gras du bide qui bouffe tout ce qui passe entre ses doigts gras sans faire la différence entre emballage et produit alimentaire ? Non, là, c'était déplacé ! Aussi Marisa gonflait ses joues en signe de protestation. Croisant un instant ses bras, la comparer, elle, cuistot d'un navire, à une petite souillon de la gastronomie, envers des poissons, c'était intolérable. Elle décroisait bien vite ses bras, levant un doigt, griffe sortie : De un, Ce serait un sacrilège, de manger un poisson sans le cuisiner ! Même juste un peu. De deux, se serait vraiment du gâchis. Et de trois, ça n'aurait aucun sens, un poisson, ça se mange uniquement cuisiné ! » elle avait levée un doigt de plus à chacun des trois points, avant de reprendre son sourire et sa joie. Parce que, au fond, elles étaient d'un même avis à ce propos, lui semblait-il en tout cas. Alors, le repas ne pouvait que bien s'annoncer sur cette base-là

Finalement eurent lieu les présentation et lorsque ce fut fait pour la rose, après un enchanté bien sincère. Marisa se doutait qu'il y avait un truc de pas bon dans cette affaire. Ayant déjà rencontrer des gens du gouvernement et de la marine : elle connaissait de fait, assez bien la réputation des pirates. Et connaissait aussi la valeur de l'argent pour acheter du poisson. Capturer cette femme, lui tendre un piège, pourrait remplir son estomac de poissons pour dix vies. Celà-dit, ce ne fut qu'une fugace idée qu'elle balayait sans ménagement. Comment pouvait-elle penser ainsi de quelqu'un qui venais de la sauver, c'était, déplacé, inconvenant, son éducation n'avait pas été faite ainsi. Une personne, on ne la juge ni à son statut, ni à ses vêtements, mais à ses actes. Ou à ses seins, selon un mec bourré de l'équipage actuel, et elle en avait de biens gros. Alors, elle devait être quelqu'un de confiance, et de louable. Et on envois pas en prison quelqu'un comme ca. Et puis, dans le fond, le bien le mal, elle s'en foutait, son objectif impliquait de parcourir les mers et de cuisiner, rien de plus. Elle haussait les épaules bien vivement après sa présentation et ses derniers mots avant de se pointer du doigt d'une griffe : « Moi, je rêve de cuisiner tous les poissons du monde, c'est tout ce qui compte, si je dois être opprimée ou ca, alors c'est cool. Et si je dois être libre pour l'accomplir, alors je le serai. » avant de rigoler et d'ajouter « en fait, je sais pas si je dois l'être ou pas, pour l'accomplir. » C'était un peu gênant de l’admettre.

Mais cette petite discutions laissa bien vite place a des yeux qui brillent, grand ouverts et des moins jouintes sous son visage dont un petit filet de bave coulait au coin de ses lèvres « Vrai.. ment ? » n’était-ce pas ca, la liberté ? Et jamais elle n'avait eu droit de choisir sur un marché, ni même de s'y rendre. Aussi, après avoir été au premier stand, puis au second, elle tournait sur elle même, sur la pointe d'un pieds « je suis au paraddiiiiiis... ! » on pouvait clairement voir un fond clair, limite jaune, avec des cœurs sortant de sa tête à ce moment d'extase la plus totale. Sa truffe n'en pouvait plus d'humer toutes ses bonnes odeurs qui allaient se marier à des épices et condiments en tous genre ! Alors, quand son tour fut fini, elle serra et releva le poing « Yosh ! Je vais choisir, les deux meilleurs poissons du marché ! » une flamme semblait maintenant bruler dans ses yeux en amandes. Voilà donc qu'elle s’engouffrer plus avant dans le marché, disparaissant à la vitesse de l'éclair, courant parfois a quatre pattes, allant et venant plusieurs fois sur certains étales. Jugeant, reniflant, regardant et touchant du bout duu doigt de nombreux poissons. Au final, elle revint après plus d'une heure, avec un requin panda qui semblait encore vivant tant il était frais en plus d'être gargantuesque et provenant du même étal, un sacret de tous petits poissons chanteurs, parfait pour etre frit ou en fricassée. « faut aller payer le monsieur moustachu là bas ! » dit-elle alors que le poids semblait ne pas lui poser de problèmes, malgré sa taille bien inférieure au poisson principal.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Didley Dee Island - Musique, Poisson et Piraterie ! [Avec Bonney]   Mar 16 Mai - 22:22

Jewelry Bonney
avatar

Messages : 72

Navigation
Doriki:
2178/6000  (2178/6000)
Fruit du Démon: -

Décidément cette petite était vraiment étonnante, elle était sauvage mais ne jurait que par la cuisine des aliments comme une humaine. Bonney ne put s'empêcher de rire doucement à cette petite phrase bien trop déterminée pour être ironique, au moins comme ça elle était certaine de ne pas trouver un garde manger vide un matin en se levant. En revanche si elle avait cuisiné pour tout le monde, enfin pour elles deux quoi, alors ça pouvait passer, si Bonney avait faim à ce même moment. Mais c'était hors de question qu'elle se goinfre, même en l'absence de quelques bouches à nourrir désormais elle n'allait pas sombrer dans le gaspillage des vivres. En revanche pour la nourriture des restaurants, c'était le goinfrage éhonté parce qu'il y a toujours un endroit où manger, ce n'étaient pas les bons plats qui manqueraient. En revanche pour la nourriture du navire, il fallait éviter de tout avaler le premier jour et jeûner le reste du temps.

Ainsi emmenée dans le "rayon poissonnerie", Marisa, les étoiles dans les yeux, dévorait du regard les poissons de chaque étalage. Le vendeur n'avait guère besoin de s'y connaître en Mink pour savoir que ses oreilles de féline lui donnaient un amour inconditionnel du poisson. Certes il craignait un peu qu'elle "contamine" la marchandise avec de la bave, mais elle savait se contrôler, heureusement, donc il ne disait rien. Au contraire au lieu de rechigner il préférait donner des conseils de cuisine à Bonney pour l'aider à faire son choix, imaginant la petite mink sous ses ordres. Elle soupira et désigna cette dernière, l'indiquant comme étant la cuisinière du navire et non pas elle-même. C'était bien à elle qu'il fallait donner ces conseils, même si la capitaine savait cuisiner ce n'était sûrement pas aussi glorieux que la cuisine de Marisa. C'était d'ailleurs une question à poser, si elle savait vraiment cuisiner ou si elle avait juste un caractère de gourmet. La main plongée dans sa bourse, Bonney sortit une liasse de billets pour pouvoir emporter tous ces poissons sur le navire.


-Au fait, tu sais cuisiner ? Non pas que ce soit pas mon cas, mais j'aimerais savoir un peu si tu es compétente en la matière avant de te confier les fourneaux.

Après sa réponse, la demoiselle emporta le grand sac dans lequel les poissons patientaient avant d'être cuisinés. Elle s'empressa de monter sur son bâteau pour enfermer son nouvelle achat de masse dans la chambre froide où ils seraient bien conservés. Elle ne savait pas non plus si Marisa comptait tout écouler dans ce repas, même si c'était improbable, il fallait bien le savoir. Après, elle ne comptait pas la harceler pour le savoir, c'était souvent au feeling les repas avec elle depuis toujours. Bonney accueillait alors la petite mink sur son chez-soi sans trop faire dans le cérémoniel.

-Voilà, c'est là que je vis, que je mange, que je dors, fais comme chez toi. Tant que tu évites de gaspiller la nourriture tout se passera bien, j'ai horreur de ça.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Didley Dee Island - Musique, Poisson et Piraterie ! [Avec Bonney]   Dim 21 Mai - 23:51

Marisa MirukuCivil
avatar

Messages : 25

Navigation
Doriki:
650/0  (650/0)
Fruit du Démon: -

On l'a pris un moment pour la servante de l'humaine sur le marché, ayant pas mal vécu comme sous-fifre au final, ca ne changeait pas beaucoup et franchement, elle s'en fichait, son unique objectif en se monde franchissait un pas avec au moins une espèce de poisson jamais manger dans son choix. Ce serait difficile de cuisiner un poisson nouveau sans livre de cuisine mais, elle faisait confiance à ses choix olfactifs. En espérant bien sur, que la rose au gros bonnet avait un bon panel d'épices, de condiments et autres légumes dans ses cuisines sinon, ses achats ne servaient à rien ! L'autre marchand, celui avec le plus de choix et là ou la mink avait fait son choix, y allait de conseil, elle acquiesçait sans vraiment écouter, manquant de baver sur les poissons à plus d'une reprise mais rappelant son filet de salive juste à temps toutes les fois. Bien entendu, ses conseils étaient judicieux, elle les notait dans un coin de mémoire même si certains, là plupart, elle le faisait déjà d'instinct. Puis, le reste entrait souvent en contradiction avec ce qu'elle faisait de meilleur, cela dépendait peut-être du poisson utilisé. D'ailleurs, il lui faudrait un cahier pour noter ce genre de choses. Faudrait qu'elle demande à son patron sur l'autre navire, quand elle y serait retournée !

Mais, le temps n'était pas à cela. L'achat était effectué et de sa douce voix, la pirate lui posait une question judicieuse et Marisa levait un index griffu en faisant un clin d’œil : je suis chef cuisinier sur le, heu.. Le » son regard se perdit vers le sol tandis que ses joues légèrement velus se tintèrent de rose, elle faisait un mouvement d'entortillement de la pointe d'un pied au sol « Le.. heu... » puis regardât avec un large sourire sa nouvelle amie « J'ai oubliée le nom, mais c'est un bateau restaurant et marchand ! » elle tirait alors sa petite langue râpeuse entre ses crocs, l'air un peu bête mais bon, fallait assumer son oubli. « Alors oui, je suis qualifiée pour suivre et atteindre mon rêve. » là, son regard était redevenu un peu plus sérieux, quoi qu'elle avait encore du mal à l'être totalement, surtout avec autant de bonnes odeurs dans les alentours. Elles reprirent donc le chemin sur ses 'belles paroles'. L'hôte et son invitée montèrent à bord d'un navire assez simple, sans équipage, un bateau presque fantôme en sorte, c'était un peu triste à vrai dire. Marisa regarda le vent souffler dans la toile repliée sur le bat. Elle ne pus s’empêcher de penser : La pauvre, elles vis ici seule !- et de faire le parallèle avec elle dans les cuisines lorsque l'équipage restait à quai plusieurs semaines.

Finalement, elle avait pris de l'avance lorsque la petite Mink sortit de ses esprits et la rejoignit après une brise et un frisson lui ayant parcouru l’échine et dresser le poil sur la queue. Rester seule sur le pont d'un navire lui faisait froid dans le dos, elle se sentait bien mieux en cuisine, et c'est en cuisine qu'elles allaient, là ou se trouvait une chambre froide assez spacieuse, plus que de là d'où la tigresse venait : Oooooh, Tsugoi ! Elle est bien ! » dit-elle en regardant dedans « Tu en as de la chance. » puis se retournant vers les cuisines, moins bien équipées par contre là, bizarrement d'ailleurs. Elle se gratta la nuque d'une griffe : Oh je gaspille pas, je cuisine tout, les tripes, les yeux, la peau, avec un poisson tu en as pour agrémenter plein de plats. » dit-elle songeuse, répondant à moitié concernée en regardant un peu les ustensiles, se servant ca et là, regardant le tranchant des couteaux aussi, notamment un suffisamment effilé et long pour la coupe du poisson. Il l'était bien mais pas assez à son goût alors avec le dos d'un second elle redonna un coup de taille dessus. « Bien...! » reprit-elle, l'air vraiment, vraiment sérieuse, une étincelle de guerrière passant dans ses mirettes grandes ouvertes en direction des poissons en chambre froide. On aurait pus croire à une combattante déterminée et presque dangereuse. Comme ci toute son énergie combative passait là-dedans. Un peu comme un certain guerrier dragon. « Passons aux choses sérieuses ! »

Et voilà qu'elle avait déjà en un éclair lancer la cuisson de riz cru pour en faire un pilaf croustillant et tout juste grillé, couper deux beaux filets du requin panda, avec la peau pour pouvoir cuire sans sécher et qu'elle commençait à émincer quelques champignons, échalotes, ail et oignons avec une carotte aussi mais elle l’éminça si fin qu'on en voyait plus qu'une fine poussière. Le tout servirait à une petite sauce forestière, un truc très simple mais elle faisait avec les moyens du bord, n'ayant pas vraiment penser, sous le coup de l'excitation, à regarder les autres étals que ceux de poisson. Aussi le riz était déjà couvert d'eau. Avait-elle dit à la pirate de mettre la table ? En déposant avec des étoiles dans les yeux, les filets de requin dans la poêle chaude ou crépitait un filet d'huile, elle en profitait pour donner un ordre à son hôte : Met la table, vite vite ! » un peu comme ci elle parlât à un serveur en retard : « Aaaaaah, il me faut des amandes, ou des cacahuètes, et un pilon, vite vite ! » elle fouillait partout pour être assez rapide et ne pas foirer sa cuisson.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Didley Dee Island - Musique, Poisson et Piraterie ! [Avec Bonney]   Mar 23 Mai - 22:25

Jewelry Bonney
avatar

Messages : 72

Navigation
Doriki:
2178/6000  (2178/6000)
Fruit du Démon: -

Maintenant que Marisa était montée sur le navire, Bonney pouvait la laisser cuisiner. Elle avait eu la certitude de sa part qu'elle était qualifiée en cuisine, même si elle n'avait pas su donner le nom du restaurant où elle avait travaillé comme chef. Même si c'était faux, elle serait bien obligée de manger ce qu'elle avait cuisiné elle-même, donc quelque part ça la punirait également. Sa cuisine était désormais à sa disposition, libre d'être utilisée pour ses diverses recettes. Bonne afficha un petit sourire en voyant que Marisa trouvait bien son nouveau bateau, elle qui avait peur que ce ne soit pas à la hauteur de l'embarcation d'une supernova. Si ça se trouve elle s'en fichait de la qualité d'un navire, pour elle la cuisine était le plus important, si il était de bonne qualité ça lui faisait une bonne journée. En plus de ça elle lui répondait qu'elle comptait cuisiner tout ce qu'elle prenait du garde-manger, ce qui lui faisait plaisir. Malgré son apparence enfantine, la demoiselle était responsable, même si elle soupçonnait un peu qu'elle applique de la pommade dans ses paroles trop douces à entendre pour être toutes vraies.

-Je te laisse prendre ce que tu veux et t'occuper du plus gros. Moi je serai là pour te seconder si tu as besoin d'une troisième ou quatrième main pour ta recette. Après tout, c'est toi le maître dans la cuisine, je ne voudrais pas foirer ton beau repas avec mes mains maladroites.

Sur ces mots, Bonney porta sa main à la tête poilue de la mink, lui frottant le pelage pour l'encourager, et parce qu'elle était vraiment mignonne comme tout ainsi que douce. Ce serait vraiment un plaisir de recruter un membre par race qui existe sur la planète, faire en sorte que personne ne discrimine personne et que tout le monde vive en harmonie. Elle ne savait pas de qui elle tenait ce genre d'envies depuis quelques temps, mais ce serait vraiment sympa comme tout de pouvoir enrôler autant d'espèces tout en leur donnant un rôle dans son équipage pour que personne ne serve à décorer.

Les ingrédients en main, la jeune mink s'occupait de commencer à cuire le tout, le riz par exemple, avec du requin panda découpé, des champignons ou d'autres légumes divers qui ne pouvaient faire qu'un repas très copieux. Appuyée contre le plan de travail, hors des pattes de la chef coq, Bonney surveillait ses moindres gestes, histoire de voir comment elle s'y prenait. C'était à cheval entre la curiosité et la surveillance, elle voulait vérifier si ses gestes étaient experts ou hésitants pour déterminer si son expérience était du pipeau ou pas. Il se pouvait qu'elle ait bien travaillé dans des cuisines d'un restaurant, ça lui suffirait pour la laisser faire. De toute façon elle n'avait aucune qualification, alors laisser la plus faible des chefs coq lui allait tout aussi bien, tant qu'elle évitait de trop gaspiller. La nourriture était bien la seule chose à laquelle elle accordait de l'importance, bien plus que l'argent ou les combats comme d'autres.

Soudain, alors qu'elle mettait fin à sa préparation après quelques minutes, Marisa sommait à Bonney de mettre la table sous le coup d'une panique quelconque, ou d'un empressement. La demoiselle s'exécuta alors sans poser de question, elle avait conscience d'avoir donné les droits à la mink avant qu'elle commence le repas, il fallait donc se plier à ses ordres durant la préparation. Deux assiettes,
quatre couverts, la table était mise en un rien de temps, alors que la mink fouillait dans le garde-manger à la recherche de fruits secs pour fignoler sa recette. Bonney ne se souvenait pas avoir ce genre de choses, mais elle oubliait qu'elle avait eu des compagnons, eux avaient sûrement acheté des en-cas de ce genre. Elle ne tarda pas à tomber sur un grand sachet de cacahuètes salées sorties de leur coque au préalable.


-Alors, ça s'annonce bien cette recette ? T'es confiante pour le résultat ?
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Didley Dee Island - Musique, Poisson et Piraterie ! [Avec Bonney]   Ven 26 Mai - 23:17

Marisa MirukuCivil
avatar

Messages : 25

Navigation
Doriki:
650/0  (650/0)
Fruit du Démon: -

Un repas pour deux, voilà qui ne nécessitait pas vraiment l'aide d'un second, même dans une cuisine inconnue. Mais, c'était une gentille proposition de la part d'un capitaine, même si ce capitaine s'avérait être un pirate. On lui avait déjà fait le discours moralisateur contre les pirates et contre les méchants mais il semblait bien mal dépeindre ses derniers puisque sa première pirate semblait, elle, plutôt sympa. Lui prêter sa cuisine, lui payer le repas, la sauver de vilains brigands, voilà qui en faisait déjà beaucoup pour contre-dire ce qu'on pouvait avoir comme image des pirates. Cuisiné lui permettait d'être plus ordonnée, plus équilibrée dans sa vie et surtout dans sa tête. L'instant était propice pour mille pensées sans pour autant foirer sa cuisine. Peut-être qu'un très grand chef aurait-eu à redire. Une formation plus poussée serait peut-être la bienvenue mais son principal sujet de pensée allait sur son hôte. Était-elle si gentille juste parce qu'elle s'ennuyait sur un navire fantôme ? Ou parce que c'était sa nature profonde ? Elle ne savait pas trop. Était-ce vraiment important ?

Puis vint le problème des cacahuètes ! Et du piment : ah si, il y en as un peu ici. Probablement pour faire macérer dans l'alcool. Il lui fallait donc le truc a piler. Aussi mit-elle sans dessus dessous tout le reste de la cuisine tandis qu'elle avait aboyer un ordre un peu comme l'aurait eut-fait un Mink canin. Remarque, elle en avait le patrimoine génétique. Alors, ce n'était pas si illogique que ca que, dans un petit coop de stress, elle n'agisse en aboyeur plutôt qu'en fuyard tel que les chats, dont elle n'avait rien. Son autre patrimoine tenant du Tigre. Un autre puissant animal. En fait, si elle s'y intéressait, même parmi les Minks elle partait avec une bonne génétique pour le combat. Rien, rien de rien ! Bordel, tout vas cramer~ pensât-elle fugacement, avant de trouver un vieux paquet caché derrière un appareil de réchauffe. Probablement caché. Elle s'en saisit et partit vite au pilon trouvé un peu plus tôt. Puis pila en une fine poudre, et hacha aussi le piment en un éclair dans un second temps, mettant les deux résultats dans des petites coupelles creuses pour qu'on puisse agrément le plat celons son goût. La capitaine avait mis la table lorsqu'elle revint, prenant des nouvelles. Marisa tendit les deux assiettes sous le nez de la femme, un large sourire aux lèvres et des étoiles dans les yeux :

« Biensur, Jewelry chan ! » beaucoup d'entrin dans cette déclaration, qui s'ensuivis d'un allé rapide vers la table, son estomac grondait silencieusement depuis bien trop longtemps. Et il se fit entendre bien fort dès qu'elle fut installée, la petite tigresse frotta son ventre en rigolant l'air gênée avant de dire « Itadakimassss ! » avant de se stopper « Tu es le capitaine, mais tu n'as pas d'équipage ? C'est triste de voyager seule, pourquoi tu fais 'ca' ? » Ouai, ca lui démangeait trop les lèvres et lui avait trop triturer le cerveau dans tous les sens. Une de ses deux sources génétiques en plus de celle générale des minks impliquait une vie de groupe. Il lui était presque impossible de comprendre cet amour de la solitude que pouvaient ressentir certaines personnes. Même pour dormir, la petite cuisinière se sentait très mal, lorsqu'elle était seule, ce qui était arrivé plus souvent qu'à son tour. Elle avait ses deux couverts en mains brandit depuis bien avant de souhaiter le bon appétit, mais n'attaquerait pas avant son hôte parce qu'elle avait fait la cuisine et voulait d'abord saisir la première expression sur le visage de la rose aux yeux clairs. Ce moment fantastique de lorsque l'on a cuisiné avec amour.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Didley Dee Island - Musique, Poisson et Piraterie ! [Avec Bonney]   Sam 10 Juin - 23:18

Jewelry Bonney
avatar

Messages : 72

Navigation
Doriki:
2178/6000  (2178/6000)
Fruit du Démon: -

La fin du repas voyait le bout de son nez, Marisa trimait à la tâche et préparait avec la même énergie la suite pour que le tout soit le meilleur possible. Bonney ne doutait aucunement de ses compétences, même si elle avait vu la même détermination chez un de ses compagnons avant de découvrir le repas complètement raté et immangeable. Le fait qu'une mink, une humaine mi-animale, prétendait pouvoir cuisiner, c'était peut-être peu convaincant, mais comme elle ne cuisinait guère comme un grand chef coq, elle ne voyait pas comment on pourrait vraiment faire pire qu'elle ou que ses compagnons.

Après avoir mis la table, il ne restait plus qu'à s'installer et à manger le repas qui sentait bon, bien qu'une odeur étrange se dégage de cet ensemble, mais pas forcément mauvaise, loin de là. Marisa était confiante pour son repas, Bonney espérait en tout cas qu'elle avait pris la peine de goûter régulièrement pour savoir quoi rajouter pour éviter les combinaisons trop ceci ou trop cela. Mais alors qu'elle annonçait le début des festivités, elle soulevait que Bonney voyage seule. En effet c'était une question qui méritait d'être posée, car en tant que supernova elle avait tout de même une certaine popularité et se devait de recruter des pirates pour l'aider dans son périple.


-J'ai perdu mon équipage dans une embuscade, ils se sont sacrifiés, je suppose, pour me permettre de fuir avec les autres. C'est pour ça que je suis actuellement en manque de membres, si t'as des amis pirates qui seraient tentés de rejoindre une supernova, je les accueillerai avec plaisir !

Il n'était jamais trop tard pour recruter tout de même, Bonney avait le droit de faire sa publicité pour ceux qui pourraient connaître du monde dans la piraterie. Bien sûr rien ne disait que Marisa en connaissait, étant sans doute civile, mais elle connaissait peut-être quelqu'un qui connaissait des pirates. Après elle n'était pas terriblement pressée d'enrôler des compagnons au point de prendre n'importe qui, mais il fallait quand même remplacer ses compagnons perdus, sinon ce serait égoïste.

Pour détendre un peu plus l'ambiance, Bonney fut la première à se servir sur la table, histoire de changer de sujet. Des morts-vivants étaient en train d'attaquer les villageois, mais ce n'était pas ce qui allait les empêcher de continuer de profiter de leur repas. Après tout Marisa l'avait préparé avec passion et amour, aucune raison de gâcher ses efforts en jetant.


-Et ces gens que tu dois rejoindre plus tard, c'est qui ? Tes maîtres ?
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Didley Dee Island - Musique, Poisson et Piraterie ! [Avec Bonney]   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

Didley Dee Island - Musique, Poisson et Piraterie ! [Avec Bonney]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quand la musique est bonne.. (RP LIBRE)
» Léon, homme-poisson avec une carapace[Finit]
» Une femme aurait accouché d’un poisson...
» Un petit oiseau, un petit poisson, ... (Libre)
» Devine la musique !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece RPG Strong World :: L'aventure :: Grand Line :: Autre îles-