AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Event d'introduction [Groupe Marines & CP]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Message
MessageSujet: Event d'introduction [Groupe Marines & CP]   Lun 20 Mar - 22:45

Maître du JeuPnj | Maître du Jeu
avatar

Messages : 1466





Le désastre





L’odeur du sang s’élevait dans les airs. Le crépitement des corps calcinés par les flammes offrait une magnifique symphonie à quiconque appréciait ce genre de musique. Le tout était enrobé par un immense champ de bataille avec, pour seules victimes des êtres humains vêtus de blanc. Autour de ce carnage se trouvait un troupeau de personnes aux regards vides de tous sentiments. Et en son centre se tenait un homme à forte carrure arborant un sourire de satisfaction devant la désolation qui se trouvait à ses pieds. Son regard se posait sur le drapeau de la base Marine qui finissait d’être consumé par les flammes. D’une voix pleine de charme, l’homme parlait à ses troupes.

- Ne trouvez-vous pas que la puissante Marine n’est, finalement, pas si terrifiante ? Je veux dire, depuis ma plus tendre enfance, j’entends que c’est une armée implacable, composée d’hommes forts et justes. Et aujourd’hui que suis-je en train de fouler du pied ? Des supposés soldats entraînés n’ayant même pas réussi à vaincre de simples citoyens sans la moindre défense. N’est-ce pas amusant ?

Aucune réponse ne sortait de la bouche des gens se trouvant autour de l’homme blond, mais celui-ci n’en fut nullement choqué. Tout ceci semblait complètement naturel pour lui. D’un geste, il attrapait une chaise ayant résisté à l’appétit des flammes pour s’y asseoir en croisant les jambes tout en regardant sa silencieuse armée.

- Si avec ça, l’armée ne bouge pas, je ne vois pas ce qu’il faut faire de plus. Mes petites sauteries de par le monde ne semblent pas avoir attiré l’attention de nos hauts dirigeants politiques et militaire. Cette fois-ci, ils vont bien être obligés de se bouger un peu pour venir à la rencontre d’Elvis Sinatra. Sinon, la prochaine fois, je ferais encore plus de dégâts.

Elvis regardait sa montre avec un grand sourire. Volontairement, il avait envoyé un message à l’attention du gouvernement en signalant qu’un attentat aurait lieu dans l’une des bases maritimes de Grand Line, en prenant bien soin de préciser laquelle, et attendait que se dessinent les voiles des bateaux militaires. Son sourire s’élargissait en voyant arrivé l’objet de ses convoitises. L’homme se relevait, prêt à recevoir ses invités.

- Je me demande qui sera de la fête. Vous avez des idées vous autres ? Non, bien sur que non. Vous ne pouvez même pas penser par vous-même. C’est navrant, je dois le reconnaitre. Heureusement que ma petite Luce est présente sur l’île aux corbeaux pour attirer ma fille adorée dans les bras de son père.

Elvis arrêtait de parler lorsqu’il vit plusieurs centaines de soldats, avec à leurs têtes Rob Lucci en personne. Surpris de cette présence, il ne pouvait s’empêcher de rire.

- Il y aura fallu que je m’attaque à l’une de vos bases pour que vous me prêtiez enfin de l’attention. Mais je ne me plains pas puisque le gouvernement m’envoie Rob Lucci lui-même ainsi que toute une armée. Mais j’en oublie les bonnes manières. Je me nomme Elvis Sinatra et je vous souhaite la bienvenue.

Il s’inclinait respectueusement avant de se redresser, souriant cruellement.

- Bienvenue en enfer.
C O D A G E P A R @G A K I. S U R E P IC O D E

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Primo Victoria    Lun 20 Mar - 23:46

Sir CrocodileDesert King | Crocoboy
avatar

Messages : 513

Navigation
Doriki:
3802/6000  (3802/6000)
Fruit du Démon: - Suna Suna no mi



PRIMO VICTORIA
Event



Les nouvelles s'annonçaient mal, très mal. On était en route pour Grand Line, Lucci et moi, accompagné d'un tas de marines. A première vue, la situation est au plus grave.

Une armée aurait détruit une base. Je me demande encore qui peut bien avoir une paire assez grosse pour faire ça. Quoi qu'il en soit, il va vite comprendre qu'il ne faut pas déranger le Cipher Pol.

Dans la cabine, je préparais mes balles, mes grenades. Je n'en ai jamais eu autant sur moi. J'avais même un sac dans mon dos, contenant des réserves. Je m'adressais à mon compagnon du Cipher Pol.

«  Tu as du scotch ? »

Oui, c'est tout ce que j'avais à lui dire. La première fois que je l'ai vu, il m'avait offert un verre, avant de me jeter à l'eau pour me tuer. Actuellement, on part en guerre, il peut bien me payer un verre.

Une fois le scotch servi, me délectant de ce breuvage que j'apprécie particulièrement, il était tant de discuter un peu avec mon supérieur hiérarchique. Il me croyait mort tout de même, et me voilà, à ses côtés, pour faire la guerre.

«  Tu pensais qu'on abattait un aigle si facilement, Rucci ? »

J'allumais une cigarette, regardant vers le plafond, le calme régnait dans la pièce. On entendait cependant l'agitation sur le pont, les marines, fier comme des coqs, voulaient en découdre. Nous savons parfaitement que c'est nous, les agents, qui feront le plus gros. Mais je présumes que l'effet de groupe est indispensable.
Quoi qu'il aurait été plus impressionnant d'envoyer deux agents faire le ménage. J'avais par ailleurs pu remarquer, pendant que je me battais avec le léopard, qu'il y avait de grande possibilités de combinaisons entre lui et moi.

D'ailleurs, c'est l'occasion de lui parler mon plan, contre la révolution. Et pour Teach aussi, par la même occasion. C'est donc, le regard toujours ailleurs, et d'un air détaché, que j'introduisais le sujet :

«  Pendant ma convalescence, j'ai eu le temps de réfléchir au problème des révolutionnaires … »

Après quelques minutes de discussions, une jeune soldat marine venait nous chercher, nous indiquant que nous étions bientôt arrivé à destination.

L'agitation se faisait sentir sur le pont. Au loin, la fameuse base, en feu, une armée d'hommes un peu bizarre se tenaient là, un autre homme, sourire d'arrogant, assis sur une chaise, parlant tout seul.

«  Ces types sont étranges, on dirait qu'ils ne sont pas humains. »

Lucci savait que je voyais parfaitement la scène, bien mieux que lui et les autres. Je pouvais remplir une sorte de rôle d'éclaireur, le temps que le bateau approche.
Je décrivais la situation à Lucci, tout ce que je voyais pouvait nous être utile.

Une fois tout les bateaux arrêter, tout le monde descendaient, Lucci en tête de toute cette armada, moi juste à côté, un peu en retrait par rapport à lui. Un petit pas de différence.

Derrière nous, tout les soldats donc, avec seulement deux marines, plus gradés, qui étaient avancé par rapport aux autres.

L'arrogant semblant diriger cette armée des plus bizarres, se présentait.
Elvis Sinatra, hum ? Et une salutation, comme si nous étions des gens importants, à respecter.
Je sortais Gynopesis, gardant le bras tenant mon arme le long de mon corps. Inutile de menacer tout de suite. Toujours est-il qu'il fera moins le fier, une fois que la plus belle pièce d'arme de poings lui aura transpercé le crâne.

Mais en attendant, il s'adressait à l'homme qui nous menait au front.

J'ignorais Elvis, et m'adressais une fois encore à Lucci :

«  Crois-tu qu'il sait ce qu'est l'enfer, hum ? »






Dernière édition par Suede Ryusaki le Mar 21 Mar - 18:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Event d'introduction [Groupe Marines & CP]   Mar 21 Mar - 18:00

Rob RucciAgent Supérieur|Cypher Pole 0
Agent Supérieur|Cypher Pole 0
avatar

Messages : 1101

Navigation
Doriki:
4453/6000  (4453/6000)
Fruit du Démon: Neko Neko no Mi, modèle Léopard

Depuis la chute de Marde il y a de cela un mois, tout s'était passé comme des vacances. A savoir, dans les huiles du Gouvernement on pouvait à nouveau se concentrer sur les objectifs habituels et routiniers qu'étaient les révolutionnaires et les pirates empereurs, comme s'ils ne consistaient pas en eux même une menace assez énorme... C'était tranquille, plus de trouble fête pour semer le chaos. Mais les belles choses n'ont qu'une durée. Et en ce monde il semble qu'étrangement, un méchant ne faisait qu'empêcher un autre de se montrer puis cédait sa place.

C'est pour cela qu'avec une certaine lassitude, on commençait par adopter l'attitude de défensive et de reconnaissance. Le plus célèbres des assassins gouvernementaux lui même ne comptait pas combattre jusqu'à la mort comme il l'avait fait quelques semaines plus tôt contre l'armée de Marde Guille. Et ce n'étaient pas ses ordres. Il devait simplement venir à la rencontre d'un nouveau terroriste qui avait eu assez d'audace pour exterminer une base et donner une invitation. Quelle puissance aurait ce dernier ? Avait-il un rapport avec les dernières rumeurs qui traversaient l'océan, plus terrifiantes que tout ce qu'on avait pu connaitre ces dernières années ?

Dans sa cabine cependant, alors que l'agent patientait avec son Hattori sur l'épaule et un verre à la main, il avait reçu un invité qui ramenait à des contextes plus paisibles.

"Du scotch... Oui, pas de quoi."

Ce jeune homme était toujours le même sans-gêne, il n'avait pas été éduqué dans la classe et la courtoisie du CP9, et était encore plus éloigné de la sorte d'élite que formait le CP0 parmi les agents. A moins qu'il ne soit simplement un gamin incorrigible, mais il était mieux ainsi que mort. Ryusaki, le tueur de révolutionnaire, était en effet quelque peu prometteur si l'on s'en fiait à son tableau de chasse.
Lucci lui fit signe d'aller vers le frigo se servir.

Maintenant, face à face ils pouvaient discuter, car Lucci voyait déjà par d'évidents indices que son interlocuteur souhaitait s'entretenir de quelque chose de plaisant.

" Ma foi j'avais apprit par hasard que tu étais entre vie et mort après avoir combattu un révolutionnaire puis plus rien d'autre. Tu as su être plus solide que ton amie l'ourse-polaire, dommage pour elle."

On avait assez de pertes, au moment où le Cipher Pol cherchait à augmenter son efficacité face à des ennemis plus provocateurs, pour se réjouir qu'on ai pas perdu un effectif de plus.

" Ah je vois. J'aurais aussi aimé pouvoir me concentrer sur eux mais c'est précisément aujourd'hui qu'on m'a mobilisé. Nous n'avons pas une minute pour faire notre métier décidément. "



Lucci fini son whisky dans son grand verre à glaçon. La détente avant l'action n'était pas un moyen de s'amollir, au contraire, elle préparait au délice du danger et prouvait qu'en tout circonstance un agent digne garde son insouciance.

Trêve de futilité, on était arrivé sur les lieux du crime. Et comme on pouvait s'y attendre, la troupe était attendue...
Comme le remarqua Ryu, le groupe d'êtres étranges qui les attendait n'avait pas grand chose d'humain, le regard du membre du CP0 le confirma. Ils étaient comme indifférents, anesthésiés... zombifiés. Qu'étaient-ils comme bizarrerie cette fois ? On en aurait le coeur net. Les marines débarquèrent, fusils chargés et épée au fourreau, suivant en tête de leurs rangs Rob Lucci, son acolyte Suede Ryusaki, l'officier Cornelius, le supérieur hiérarchique des marines... Ah pardon, il y avait aussi bien sûr cet étrange mégalomane, un dénommé Kenshi Gilgamesh, mais il était si vantard qu'il méritait d'être signalé en dernier bien qu'il semble avoir en partie les moyens de cette vantardise.

Un homme blond semblait servir de commandant à tous ces humains étranges, certains la bouche et les mains encore pleines du sang du massacre qu'ils avaient commit. Il interpella Lucci avec familiarité, ce que faisaient rarement les petites frappes, mais était-il fou ou assez puissant pour son insolence et sa parade ?

" Et tu es le responsable de ces attaque, où obéis-tu à un grade supérieur ? Le Gouvernement m'envoie en effet vérifier ce qui s'est passé sur place. Tu es venu pour des négociations ou nous tendre une embuscade ? "

Ryusaki lâcha un commentaire, qui n'avait pas d'autre utilité que jeter de l'huile sur le feu, mais vu à quelle hauteur commençait le brasier cela ne changerait rien. Son ainé lui répondit banalement sans tourner la tête.

" L'enfer était déjà présent entre Marde, un amiral, un yonkô et des commandants du Moby Dick, nous en sommes sortis en vie. Je me demande si cet homme pourra nous offrir un meilleur accueil. "


Dernière édition par Rob Rucci le Mer 22 Mar - 12:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Event d'introduction [Groupe Marines & CP]   Mar 21 Mar - 19:51

Kenshi GilgameshLieutenant
Lieutenant
avatar

Messages : 179

Navigation
Doriki:
1225/6000  (1225/6000)
Fruit du Démon: -Tetsu Tetsu no mi

Arrivé

On m’avait appelé aussi. Tss appelé un raté comme moi. Oui j’avais toujours pas digéré mes amers défaites. J’étais faible et je venais de m’en rendre compte et j’osais prétendre vouloir devenir Amiral en Chef ? Pitoyable !
Quand on m’avait attribué cette mission pour déjouer un certain attentat, je n’avais pas spécialement bougé, comment battre un adversaire immortelle sachant que je ne pouvais pas battre un vulgaire paramécia mortelle ? Mais bon les ordres de ce vieux toutou étaient absolu et je me devais d’obéir.
Depuis un moment je restais souvent dans mes pensées a réfléchir sur je ne-sais-quoi, me demander comment des vermines pouvaient être aussi puissant que moi. Cela m’énervais, vraiment. Etait-ce parce qu'ils n'avaient aucun sens morale ?
Là n’étais le moment de se plaindre mais d’agir. J’appelai mes hommes en renfort leur ordonnant de se préparer et d’aller vite se diriger vers le lieu indiqué. Toujours habiller de mes habits de civiles je mis sur mes épaules le manteau au kanji représentant la ‘’justice’’ et sorti de mon bureau.
Quand nous arrivons, il faisait nuit et on voyait un énorme feu. J’ordonnais aux soldats de se dépêcher et but avec un regard neutre sans doute mon dernier vin.
Nous arrivons en même temps qu’un autre Marine que je n’avais jamais vu mais que je connaissais de nom. Sur le terrain se trouvait deux agents du CP0 dirigé par un certain Rob Lucci et un mec au cheveux blanc. Soupirant je me plaça derrière ma troupe mais quelque pas en arrière des deux membres du CP0.
Je regardais le carnage face a moi les corps empilés des soldats de la Marine. Je me contentai de serrer les dents. Merde c’étais une vrai boucherie ! Ce mec était un monstre d’ailleurs le mec en question était un blond baraqué peut-être même aussi arrogant que moi. Il parlait d’enfer hein ? Il se prenait pour un Dieu des Morts ?
J’espère que cela été compris dans mon salaire mensuelle : affronter des morts vivants et avoir survécu a l’enfer enfin si j’arrivais a survivre bien sure.
lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Event d'introduction [Groupe Marines & CP]   Jeu 23 Mar - 18:50

Strange D. NanaBloody Queen ♥ Nurse of Death
Bloody Queen ♥ Nurse of Death
avatar

Messages : 17947

Navigation
Doriki:
3582/6000  (3582/6000)
Fruit du Démon: Sang

Ryusaki n'est pas validée il n'a pas eut ses deux validations de test RP.
Participation non possible.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Event d'introduction [Groupe Marines & CP]   Mer 29 Mar - 22:58

Rob RucciAgent Supérieur|Cypher Pole 0
Agent Supérieur|Cypher Pole 0
avatar

Messages : 1101

Navigation
Doriki:
4453/6000  (4453/6000)
Fruit du Démon: Neko Neko no Mi, modèle Léopard

HS:
 

Un long moment de silence et d'inaction, où les deux camps étaient restés campés dans leur position. Des petits groupes de marines s'étaient détachés pour explorer les coins de l'ile mais avaient du s'arrêter, pas un coin ne semblait délesté d'au moins un de ces étranges et morbides humains, des marionnettes de ce dénommé Elvis. Les forces de la justice reformèrent donc une unité. Aucune idée de ce qu'il adviendrait si on touchait l'un de ces personnages inexpressifs ou si on passait à côté de lui, bravant la ligne imaginaire qu'il formait avec ses congénères. Pourquoi était-on là ?

Après s'être montré plutôt affable et théâtral, le conspirateur Elvis ne s'exprimait plus. Il aurait été bizarre qu'il reste à rien faire pendant qu'on l'interrogeait, donc évidemment l'homme s'était carapaté. Il les laissait face à son armée, avec un choix cornélien (comprenez l'ironie).

- Bien, on nous invite ici, mais pas pour négocier puisqu'on ne nous parle pas : c'est visiblement pour qu'on attaque cette drôle de horde. Que faisons nous ? Retourner à la maison poster le rapport de ce que nous avons vu ? Ou attaquer un ennemi que nous ne connaissons pas ?

L'agent du CP0 chargé du commandement des forces, qu'Hattori avait suivi comme son habitude à travers tout le voyage (actuellement perché sur son chapeau comme s'il en faisait partie)  tourna sa tête vers Ryusaki, puis Gilgamesh en tête des marines. Il ne lisait pas leur pensées mais il était évident qu'ils s'accordaient avec lui : tout ce chemin et cette tension pour revenir en arrière les mains vides ? Certes, cela faisait sûrement partie de ce que souhaitait le prétendu Elvis Sinatra, c'était jouer son jeu. Mais le risque pouvait aller voir ailleurs, il faisait partie du contrat. Ainsi notre homme donna-t-il des ordres rapides et clairs.

-Marines, faites des lignes ordonnées et braquez vos fusils sur tous les ennemis en ligne de mire. Disposez quelques canons, choisissez au hasard. Nous allons tester les aptitudes de résistance de ces créatures.

Qui ne bougeait toujours pas, qu'attendaient-elles ? Un ordre ? Les poupées de Marde étaient infiniment plus expressives et autonome.
Lucci et les autres personnages importants se retrouvèrent derrière une rangée de marines, canon sur l'épaule, viseur en mire.

-Tirez.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Event d'introduction [Groupe Marines & CP]   Jeu 30 Mar - 0:20

Sir CrocodileDesert King | Crocoboy
avatar

Messages : 513

Navigation
Doriki:
3802/6000  (3802/6000)
Fruit du Démon: - Suna Suna no mi



PRIMO VICTORIA
Event



Toujours une tension tangible sur plusieurs kilomètres à la ronde. En fait, dans un rayon de quelques mètres autour de chacun des soldats présent ici, du côté de la justice, comme du côté du malin.

En parlant de malin, Elvis Sinatra, comme il s'était présenté, en avait tout l'air. Sous ses airs arrogant, on pouvait sentir une certaine intelligence. Après tout, ce n'est pas donné au premier péquenaud du coin, de pouvoir faire bouger un si grand effectif militaire, ainsi que deux personnels de l'élite du gouvernement. Encore moins quand il s'agit de l'élite de l'élite, pour ne pas citer mon camarade.

J'attendais qu'une seule chose : Voir si les rumeurs que le gouvernement a ignoré sont vraies. Des morts revenus à la vie, pour tuer. On croirait un mauvais scénario apocalyptique. Mais si c'est bien le cas, je tiens à dire à tout les morts, qui sont revenus, qu'ils vont déguster.

Qui plus est, ce combat, au côté de Lucci me permettra d'aiguiser encore plus mes techniques. Il n'y a que le tekkai que je ne maîtrise pas parfaitement, avec un peu de chance, je pourrais reproduire la même chose que pour shigan : Utiliser mes yeux pour observer Lucci mettre en œuvre cette technique, afin de l'apprendre plus facilement par la suite.

Enfin, pour le moment ce n'était pas prévue comme cela. Le léopard tapait la discute.
Allait faire notre rapport ? Heureusement que son ton semblait ironique. Je suis sur que si je lui dis qu'on doit massacrer toute cette merde, il me dira encore: Ryusaki, tu es trop impulsif, indigne d'un agent du Cipher Pol.

Hé, il doit savoir que j'en vaut la peine. Ce qui m'énerve, c'est de me sentir obligé de lui prouver, même si il ne demande rien.

En attendant, derrière nous, un marine semblait paniqué, il tremblait, et regardait partout comme un rat prit au piège.
Gardant un œil sur lui, je répondais à Lucci d'un hochement de tête, pour confirmer le fait que l'on était pas là pour observer. Il fallait que le sang coule. C'est écrit.

J'appuyais doucement sur le chien de Gynopesis, laissant un léger « clac » retentir.
On attendait les ordres.

Du moins, tous, sauf le marine paniqué, qui avait déjà pointé son fusil sur un soldat du malin. J'ai à peine eu le temps d'utiliser le soru pour arriver à sa portée, lui arrachant le fusil des mains. Le jeune engagé reculait alors, comme si il avait vu un monstre.


«  Courage … Ou dégage. »

Je lui posais fermement le fusil sur le torse, repartant en direction de ma place initiale : En première ligne. Passant devant Gilgamesh, je lui lançais un regard qui en disait long: Tiens tes hommes, ils ne sont pas tous aussi sur d'eux que toi. C'était ma pensée, et se que transmettaient mes yeux.

Une fois revenu au côté de l'homme de tête, j'admirais notre ennemie partir, sans rien dire. Tss, encore un qui se prend pour un prince. Gynopesis me démangeait, mais je devais attendre les ordres.

Si après ça, Lucci pense encore que je suis indiscipliné, je ne sais plus quoi faire. Qu'est-ce qui apporte le plus de mérite : Un homme sage par nature, ou un homme qui se bat contre lui même pour devenir sage ?

Pas le temps de philosopher, les marines étaient tous passés devant sous ordre de Lucci, formant des lignes parfaites. Le feu à volonté était prononcé, et, comme une sublime mélodie à mes oreilles, les canons tiraient, et les balles fusaient.

C'était mon élément. Je tirais rapidement l'intégralité de mon chargeur, dans six têtes différentes, avant de recharger tout aussi vite.

" On va pouvoir reprendre notre conversation, Lucci."





Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Event d'introduction [Groupe Marines & CP]   Jeu 30 Mar - 12:34

Don CorneliusMasked Crew Captain
Masked Crew Captain
avatar

Messages : 67

Navigation
Doriki:
985/6000  (985/6000)
Fruit du Démon: -






Operation - Living Dead

Pleins de gens


*c’est quoi encore c’bordel*

Eh ouais mon gars, tu t’es foutu dans un sacré pétrin. Tout a commencé avec un appel de la marine il y a de cela quelques jours, avec ces bons vieux escargophones, t’ordonnant de rejoindre une base militaire immédiatement, d’où tu partirais en mission, plutôt dangereuse. Jusque-là, rien de bien original. T’étais même plutôt excité, à la base ! Bah ouais, partir à la guerre aux pirates pour ramener la justice en ce monde, il n’y a pas mieux !

Mais forcément, y a une couille dans le pâté. Après avoir délaissé ton magnifique Pine For Apple le temps de la mission, en sécurité dans la base marine, tu te retrouves avec des centaines, voire même un bon millier de marines, tu n’as jamais su me dire, en direction d’une île que tu ne connaissais pas sur Grand Line. Tu as pris ton sac à dos avec toi, comme d’hab, ainsi que ton masque et quelques kilos de pommes. Bah il faut bien se nourrir quand on est en mission, sinon on n’est pas efficace !

Forcément, après quelques heures, tu poses forcément des questions sur la mission. Apparemment, même les soldats de seconde classe présents sont plus au courant que toi. Ils t’expliquent qu’un nouveau criminel vient de débarquer sur Grand Line, et a même réussi à faire péter tout une base marine ! Ce n’est donc surement pas un ennemi à prendre à la légère.

La seule pensée qui te passe alors dans la tête est de savoir quel genre de grosse tête la marine a envoyé avec toi pour le tabasser. Clairement tu n’es pas le commandant de cette mini-armée, sinon tu serais un peu plus au courant des choses. D’ailleurs, qui avait souhaité qu’il se retrouve sur ce navire ?

En te renseignant, tu apprends que c’est la tristement célèbre Rob Lucci qui dirige l’armada. Alors comme ça un membre du CP0 mène l’assaut ? Intéressant. Cornelius s’est très bien qu’il n’est pas de taille face à ce genre d’hommes, pour l’instant, mais il a toujours cette petite idée derrière la tête de mesurer sa force face à lui, afin de voir à quel point il est loin de ce genre de monstre.

Mais revenons plutôt à nos moutons. Tu t’approches de l’île avec tes partenaires éphémères. Plus l’île est visible, plus les soldats s’agitent comme des singes. Tu restes comme à ton habitude, calme et serein, allongé sur le ponton, la tête bloqué sur le mât du navire. Apparemment, sur le trajet, tu as appris que tu dirigeais une bonne partie de l’armée, car clairement, Rob Lucci n’est pas du genre à faire dans le commandement. C’est plutôt un type qui agit en solo. Tu commences à être habitué, ce n’est pas ta première mission où tu dois diriger des soldats. Tu penses alors à ton navire et tu te dis qu’il faudrait vraiment que tu te fasses des compagnons de voyage, pour éviter de crever juste parce qu’il y a trop d’ennemis en face de toi.

Tu attrapes une pomme qui traîne dans ton sac, tu croques dedans, et voilà le moment de débarquer. Tu te lèves tranquillement en baillant, toujours pas prêt de ce qu’il va t’arriver. Tu enfiles ton masque, juste histoire que tout le monde te reconnaisse. En effet, tout le monde te personnifie comme le marine masqué, mais sans celui-ci, personne ne sait qui t’es.

On te force à descendre avec les grandes têtes de l’équipage, mais tu te serais bien fondu à la masse pour ne pas te faire remarquer. Avec toi se trouve le lieutenant Gilgamesh, qui semble plutôt connu lui aussi, mais dont tu n’as jamais entendu parler, ou tu t’en tapais complètement. D’ailleurs, le type semble ruminer vachement, perdu dans ses pensées. Tu te demandes s’il sera vraiment utile une fois sur le champ de bataille.

Rob Lucci, lui, est beaucoup plus serein. Il impose une aura meurtrière et froide, mais celle-ci doit être rassurante pour l’équipage, qui doit se dire que leur capitaine est très puissant. Personnellement tu n’aimes pas vraiment ce type. Ok, il fait son travail comme toi, mais s’il en avait l’occasion, je pense que tuer quelques marines ne lui poserait aucun souci. Il semble surtout aimer tuer plutôt que de faire régner la justice. Mais on a besoin de ce genre de types pour avoir une longueur d’avance sur les pirates. Enfin, si on en a toujours une…

C’est là que tu aperçois enfin les ennemis qui te font face. Ils sont… Vraiment « chelou », comme tu le dis si bien. D’ailleurs ton jargon m’étonnera toujours.
En effet, les types ont l’air mort, mais ils se tiennent debout devant toi, en même temps. Drôle de contradiction. Tu te demandes ce qu’ils leur aient arrivé mais d’un autre côté tu n’as pas trop le temps d’y penser car déjà le criminel à la tête de la bande accoste Rob Lucci, sans gêne.
D’ailleurs, ça ne doit pas vraiment lui plaire à celui-là. Il garde la tête froide et propose des négociations au chef ennemi. Cela te paraît étrange, mais tu te dis que Lucci a dû avoir des ordres et qu’il n’a pas trop le choix que de proposer celles-ci. Quel genre de monstre peut être ce dénommé Elvis pour qu’on lui propose un pacte ?

Pour l’instant, tu préfères voir comment évolue les choses. Tu restes sur le qui-vive, prêt à répondre à toute attaque qui pourrait t’arriver à la gueule. Avec ce genre de criminels, tu ne sais jamais à quoi tu peux t’attendre. Tu ne remarques pas l’odeur nauséabonde que dégage l’île grâce à ton masque, et tu ne comprends donc pas pourquoi les soldats ont l’air aussi paniqué, comme s’ils avaient vus des… Zombies ?

C’est alors qu’au loin, tu entends Rob Lucci donner un ordre fatal. C'est donc l'heure de commencer les hostilités.
« Tirez »


style="


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Event d'introduction [Groupe Marines & CP]   Jeu 30 Mar - 19:38

Kenshi GilgameshLieutenant
Lieutenant
avatar

Messages : 179

Navigation
Doriki:
1225/6000  (1225/6000)
Fruit du Démon: -Tetsu Tetsu no mi

Début de la bataille

Lucci voulait quand même négocier avec ce Elvis ? Il a quand même tuer un grand nombre de marines. Je ne disais rien quand Lucci tourna sa tete vers nous, je me contentais de soutenir son regard et puis de fermer les yeux toujours les bras croisés en regardant le champs de bataille.
Cet Elvis avec son horrible sourire arrogant me dégouté j’avais envie de le tuer, un rictus traversa mon visage. Avais-je vraiment ce genre de gueule quand j’étais arrogant ? J’avais une horrible envie d’utiliser les pouvoirs de mon fruit du démon pour le combattre même si mes chances de victoires sont relativement faibles très faible même. Je dirai même pas la moitié d’un pourcent.
Lucci au final lança l’ordre au Marine de se positionner en ligne. Ceux-ci passèrent devant nous armés je ne quittais pas les yeux Elvis et sa horde de zombie toujours le regard neutre.
Je voyais un soldat devant moi commençait avoir peur, il tremblait. Tss c’est qui va tout prendre ? C’est moi ! Tiens j’avais raison un des mecs du CP me lança un regard qui en disait long. Tss qu’es ce que j’avais dit hein ? Je me tournai d’un air las vers mes soldats, fixant particulièrement le soldat a problème. D’ordinaire j’aurai pété les plombs et l’aurai insulté tout les mots mais bon ce n’étais pas le moment et puis je n’avais pas vraiment envie de discuter. Je m’avançai vers le soldat en question.
C’est toujours moi qui est les soldats a problème je parie que c’est un complot du chien rouge…
-Si tu as peur pars, puis je regarda tout le monde, c’est la même chose pour tout le monde ici, mais si vous partez inutile de revenir dans la Marine car après tout ayant déserté le champ de bataille vous n’êtes plus digne de porter le nom de la Justice. Mourir en héros ou mourir comme un lâche a vous de choisir.
Puis cela faite je soupirai une énième fois. Le marine était toujours là. Mais il avait l’air déterminé enfin je suppose. Faudrait vraiment que je sélectionne mes hommes.
Bref observons plutôt Elvis. Puisqu’il était immortel il ne pouvait pas craindre la peine capital mais il craindra la prison à vie pour l’éternité ! Au nom de mes camarades je ne devais pas rester en retrait a ne rien faire à me morfondre de mes défaites.
J’aurai le temps plus tard ! Je claqua des doigts et de la poudre en limaille qui formèrent un rectangle parfait a quelque mètre au dessus de ma tête se forma et se transforma en aiguille dans la seconde.
Puis entendant le ‘’tirer’’ de Lucci tout le monde tira. Et mes aiguilles de limaille se déchainèrent sur les adversaires face à moi. Je me comptenterai d’un seul assaut avec ma limaille je préfère économisé mon pouvoir pour la suite des événements.

lumos maxima


hors rpg:
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Event d'introduction [Groupe Marines & CP]   Sam 1 Avr - 15:24

Rob RucciAgent Supérieur|Cypher Pole 0
Agent Supérieur|Cypher Pole 0
avatar

Messages : 1101

Navigation
Doriki:
4453/6000  (4453/6000)
Fruit du Démon: Neko Neko no Mi, modèle Léopard

Tout le monde s'y était mis. Feu, feu sur les misérables ennemis ! Les balles successives de centaines de soldes traversaient les corps multiples de la horde, certaines atteignaient leur but en pleine tête comme le faisait bien son jeune kohai du Cipher Pole, d'autres de ces êtres étaient arrachés du sol par les boulets de canon et projetés contre un rocher ou une crevasse, et on pouvait ajouter à cela les multiples lames envoyées par le lieutenant Gilgamesh pour crever ces corps.
Ç’avait été le moment d'ailleurs pour les officiers marines, silencieux jusque là (peut être mécontents d'être sous le commandement d'un membre du CP0) de montrer leur personnalité. Ou pas, Cornelius, le second responsable des marines, était toujours d'un calme glacial, ne pipant mot. Gilgamesh en revanche, s'était montré comme un officier impitoyable, une caricature de ce qu'était la Marine pure-dure de Sakazuki, terrorisant ses soldats. Pour un bishônen réputé pour sa vanité et ses affaires de pot-de-vin, on pouvait comprendre qu'il ai finalement pu atteindre ce grade (d'ailleurs, sa voix avait quelque chose d'étrange, certains s'étaient tournés vers Lucci en pensant que c'était lui qui parlait alors qu'il s'agissait de Gilgamesh, tant leurs voix étaient semblables... mais passons)

Quel fut le résultat du test ? Assez déplaisant, comme on pouvait s'y attendre. Les balles traversaient de part en part les corps sans que les ennemis semblent les ressentir, y compris celles dans la tête. Les limailles acérées restaient plantées au beau milieu de leur corps, en place, sans les gêner plus que si elles faisaient d'eux même. Pis : certains heurtés par les boulets de canon se relevaient, le corps mutilé, un trou énorme dans la moitié du ventre. Un vent d'angoisse s'instaura immédiatement dans le rang des soldats : l'ennemi était non seulement nombreux, mais semblait résister aux coups. Maintenant il n'y avait pas de doute, le signal de la guerre avait été lancé, les zombis n'étaient pas des statues et ripostèrent naturellement à ces attaques en fondant tous en coeur sur la troupe du gouvernement.

Ne perdant pas son sang froid, Lucci décida de changer de tactique. Si on ne pouvait pas les avoir par les méthodes traditionnelles, que pouvaient les techniques de corps à corps du Rokushiki ? Il fit signe à Ryusaki de le suivre et se projeta avec le soru... en plein premier rang de la horde de créatures qui les chargeaient. Ce n'était pas un problème pour lui, quand on était doté d'un tel potentiel : le légendaire agent contrait toutes les attaques d'une douzaine d'adversaire, et leur envoyait toutes sortes de ces techniques dans le corps. Coup de pied et de poing traditionnel pour vérifier si les os se brisaient, shigan usés comme un poignard, les mutilant en toute partie du corps, même index gun dans les yeux et rankyaku quand il trouvait le temps de s'élever un peu à l'aide du Geppô. Rien n'effraierait le prestigieux assassin du gouvernement !

L'escarmouche lui offrait un autre avantage, celui de pouvoir discuter tranquillement avec Ryusaki (tout en martelant aussi tranquillement ces sortes de zombi). Leur périmètre distancié de celui du reste de la troupe, le bruit des combats couvrant leurs paroles et leurs fins de surhommes du Cipher Pole leurs permettaient d'être les seuls à entendre ce qu'ils se disaient.

" Oui Ryusaki, reprenons où nous en étions. Se concentrer sur les révolutionnaire disais-tu ? Cela risque de ne pas être facile, une nouvelle fois les supérieurs vont nous harceler avec ce nouveau groupe. Il faudrait donc s'en occuper clandestinement, avec des heures supplémentaires. Pour le reste, tu as réfléchi à un plan ? "


Pour le moment la situation était distrayante et confortable, rien n'étant mieux qu'un bon combat bien compliqué. Pas pour les marines qui se faisaient charger, continuant de cribler désespérement de balles la marée de monstre qui allait bientôt les atteindre de front...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Event d'introduction [Groupe Marines & CP]   Sam 1 Avr - 22:24

Maître du JeuPnj | Maître du Jeu
avatar

Messages : 1466





Le mot d'ordre : survivre





Elvis contemplait ses invités de l’État avec un immense sourire. C’était tellement risible de voir cette troupe de vivants avoir encore de l’espoir brillé en eux. Surtout que l’un deux, Ryusaki, semblait connaitre la signification du mot enfer. Le blond ne le quittait pas des yeux en se promettant au fond de lui-même qu’il lui ferait connaitre une vision de l’enfer bien plus terrifiante qu’il ne l’imagine. Mais pas pour tout de suite. En effet, le principal antagoniste de cette scène morbide venait de disparaitre sans que les autres serviteurs de la justice ne puissent comprendre, les laissant seuls face à son armée silencieuse.

Non loin de là, Elvis observait la mise à mort de ses soldats qui tombaient comme des mouches sous les balles meurtrières des Marines dirigés par l’impitoyable Rob Rucci. Une fois les détonations terminées et le terrain dégagé, Elvis refit une apparition au milieu des cadavres tout en applaudissant.


- Bravo. Bravo. Mille fois bravo. Je dois bien reconnaitre que votre force militaire est incroyable. Me voilà désormais seul contre des soldats bien entraînés. Que pourrais-je faire contre ça ? Me rendre après tout ce que je viens d’accomplir ? Non, c’est une mauvaise idée. J’ai plutôt une folle envie de…. M’amuser avec vous.

L’homme démoniaque frappait ses mains et ses soldats revenaient à la vie comme si de rien n’était. Mais cette fois-ci, ils ne restèrent pas inactifs. Tous bondissaient vers les hommes vêtus de blanc, causant un immense chaos. Elvis, lui, s’amusait de tout cela et frappait une nouvelle fois des mains, faisant renaitre les Marines qu’il avait tués lors de l’attaque du QG.

- Comment faire pour survivre désormais agent Rucci ? Comment tuer ce qui ne peut être tué dites-moi ? J’aimerais vraiment connaitre votre opinion sur cette délicieuse question.

Les rangs des Marines se réduisaient doucement, et les défunts qui tombaient suite aux assauts des morts revenaient eux aussi à la vie pour s’attaquer à leurs précédents alliés.

- Votre armée se rétrécie alors que la mienne augmente. Si vous ne trouvez pas rapidement une solution à ce problème, vous rejoindrez également mes rangs. Peut-être que la solution est de me tuer ? Je l’ignore, je ne suis jamais mort, mais cela pourrait changer non ?

Un dernier sourire illuminait son visage calme alors qu’il se jetait sur Ryusaki pour le rouer de coups gorgés de Haki. Puis, avec souplesse, il envoyait valser Cornelius ainsi que Gilgamesh avant de s’occuper de Rucci qui contrait assez bien ses coups puissants.

- Sauf, bien entendu si je vous tue avant. Voilà ce qu’est l’enfer. Cinq survivants contre une armée qui ne peut mourir et qui se renforcent à chaque vie arrachée. J’ai hâte de voir si vous allez vous en sortir et surtout comment. Amusons-nous mes chers petits êtes vivants. Je suis entièrement à vous.

Le nouveau fléau était désormais connu. Marde, en son temps, était déjà terrifiant, mais ne se salissait que très rarement les mains. Là où Elvis était différent, c’était qu’il montait au créneau sans poser de question. Et là était le véritable danger. Une lutte pour la survie débutait.
C O D A G E P A R @G A K I. S U R E P IC O D E


HRP:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Event d'introduction [Groupe Marines & CP]   Dim 2 Avr - 13:09

Sir CrocodileDesert King | Crocoboy
avatar

Messages : 513

Navigation
Doriki:
3802/6000  (3802/6000)
Fruit du Démon: - Suna Suna no mi



PRIMO VICTORIA
Event



Ca y est, les têtes tombaient, le sang coulait, et surtout, je pouvais enfin discuter stratégie avec Lucci.
Un plan pour les révolutionnaires, j'en ai un. Un très bon même. Mais si je lui ai demandé son aide, c'est parce que j'ai besoin de ses contacts.

«  Des heures supplémentaires, oui. »

Continuant de charcuter tout ce qui bouge avec le Ryankaku, et de percer des crânes avec mon arme, je continuais :

«On va capturer Sefra. »

Mais alors que je m’apprêtais à expliquer l'intérêt de cet enlèvement et ce qui allait en suivre, on voyait Elvis, se ramener la bouche en cœur, applaudissant.

C'était donc bel et bien des morts animés, qu'il contrôle comme il le souhaite. Effectivement, si ils ne peuvent pas mourir pour de bon, ça va compliquer les choses.

Je m'adressais alors à mon camarade :

« Faudra leurs couper les jambes. »

Je sais pas si ça suffira, ou encore si Elvis peut recoller leur membres au reste de leur corps. Mais il faut envisager toute les possibilités.

D'ailleurs, il était bien fier de lui, cet arrogant. Son armée grandit, la notre meurt avant de rejoindre la sienne. C'est ça, fait le mariole.

Avant même que je comprenne ce qu'il se passait, je prenais des coups puissants, imbibé de haki en pleine face. J'avais volé à quelques mètres, au milieu de cadavres, et coups de sabre et de tir.

D'un bond de geppou, je me redressais, prêt à fondre sur le prétentieux qui m'avait fait valser. Mais je voyais bien qu'il avait raison : Nos unités mourraient de plus en plus vite.

Le gouvernement ne se remettrait pas d'autant de pertes. Je devais faire sortir ces gars de là. Je ne suis pas censé prendre des décisions, mais Lucci était assez occupé avec son adversaire.

J'utilisais donc le soru à plusieurs reprises, frappant dans le torse les marines (bien vivant) pour les faire reculer des morts-vivants.

« Foutez le camp. »

En croisant le regard de Lucci, j'avais bien vu qu'on s'était compris. La priorité était maintenant de faire bouger les marines restant d'ici. On allait faire ça nous même. Si tant est que c'est possible.

Le soucis, c'est qu'il n'y avait pas de porte de sortie. Il allait falloir en créer une. Pointant Gynopesis en direction des zombis, derrière lesquels se trouvait les bateaux, je prenais le temps de viser à la perfection. Si je rate mon prochain tir, je pourrais tuer des dizaines de marines. J'ai jamais raté un tir, mais il faudrait pas que ça commence maintenant.

«  Dansumaroda ! »

Les six balles de mon chargeur partaient d'un coup, en direction du sol. Ayant prit soin de charger que des balles explosives dans mon arme, les zombis volaient de partout. Ils reviendront après, mais au moins ça à dégagé un peu le chemin.

«  Courrez aussi vite que possible. »

Et maintenant, retour en « enfer », en espérant qu'il sache nous distraire plus que ça.








Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Event d'introduction [Groupe Marines & CP]   Lun 3 Avr - 9:52

Don CorneliusMasked Crew Captain
Masked Crew Captain
avatar

Messages : 67

Navigation
Doriki:
985/6000  (985/6000)
Fruit du Démon: -






Operation - Living Dead

Pleins de gens


Les balles pleuvent dans tous les sens. Tu te demandes ce que tu fous là, toi qui n’a jamais vraiment pris part à des batailles rassemblant autant de personnes. Tu t’étais toujours fourré dans des emmerdes à 4, 5, 10 personnes, mais pas 1 000 ! Enfin tu vois tellement de monde que tu te dis qu’il y a un bon millier de soldats mais au final, t’en as strictement aucune idée.

*Dodging Style, Ribbon in the Wild*


Tu renvoies les balles avec aisance grâce à ton Kuugunryoku, s’écrasant alors en pleine tête des adversaires, tout en protégeant les marines qui se trouvaient derrière toi. Tu trouves ça monstrueusement efficace, et t’es assez fier de toi, surtout que tu peux rester loin du front, pour éviter de prendre un coup perdu, on sait jamais. Cependant, il n’en est rien, car même après avoir pris une balle en pleine tête, après un claquement de mains dudit Elvis, ils se relèvent tous, prêt à repartir à la guerre. Quel est ce genre de pouvoir ? Un fruit du démon, une technique ancestrale ? C’était tout bonnement terrifiant. On pouvait sentir la peur des soldats de la marine qui continuait d’attaquer, mais n’avait plus du tout la même envie.

Elvis nous sort alors une tirade venu d’un autre monde, ce type est complètement fou-allié. Il souhaite simplement… S’amuser avec vous apparemment. Si c’est comme ça, tu veux bien jouer aux billes avec lui, pas de soucis.

Histoire que ce ne soit pas trop facile, tu t’aperçois que vos soldats, tombés pendant le combat, se retrouvent sous la solde d’Elvis, eux-aussi. Ce pouvoir ne semble vraiment avoir aucune limite. Une légère angoisse te monte à la tête, mais tu la réprimes pour rester concentrer sur le combat à suivre. En effet, tu ne vas pas pouvoir rester bien longtemps aussi loin du front. L’armée d’Elvis prend de plus en plus de terrain sur vos troupes.

Tu essayes de réfléchir à un plan de secours mais rien ne te vient à l’esprit. Au même moment, tu aperçois Elvis disparaître et la seconde suivante, il passe à l’action. D’abord pour rouer de coup Ryusaki. A peine en a-t-il finis avec l’agent du Cipher Pol qu’il se jette sur toi à une vitesse phénoménale.

*One Handed Style, WhirlWind*


Tu utilises ta technique in extremis pour pouvoir parer Elvis, absolument pas pour le blesser. En virevoltant dans les airs tu créés une lame d’air à bout portant, et tu attaques Elvis de plein fouet avec. Bien sûr, il utilise ce que tout le monde appelle « Haki » rendant ses bras noirs comme les ténèbres. Cette technique, tu espères bien l’acquérir le plus tôt possible car de plus en plus de monstres la possèdent.
Le contrecoup du choc violent entre Kuugunryoku, ton sabre, et le poing d’Elvis t’envoie valser bien loin du champ de bataille. Tu tu protèges du mieux que tu peux en te servant de tes pieds pour ralentir ta chute. Une fois stoppé, tu te relèves en crachant un peu de sang, mais tu n’as que des blessures superficielles. Cependant, tu te rends compte que le type t’avait sorti du combat en un seul coup, qui n’avait même pas dû le fatiguer.

*c’quoi encore ce bordel*


C’est alors que tu vois Ryusaki faire tout péter sur le côté opposé au front. Sur son ordre, la marine se rue dans l’ouverture ainsi créée, l’objectif étant de rejoindre le navire pour s’échapper. Tu te rends bien comptes que tu n’as aucune chance contre Elvis sans un plant bien précis, tu cours donc à toute vitesse pour rattraper le chemin de la guerre, et rejoindre Ryusaki.

Tu te places devant lui, quelques secondes pour lui balancer deux mots

- Je vais les mettre en sécurité, retourne te battre


Tu n’écoutes qu’à moitié sa réponse puis tu te jettes sur l’ouverture avec les soldats, alors qu’elle se referme déjà. Tu pousses les marines qui se mettent en travers de ton chemin, afin de prendre la tête de ce bataillon. Les soldats tombent comme des petits pains, étant complètement encerclés. Tu inspires lentement, et prépare ton sabre à l’assaut. Les marines te protègent le temps de te concentrer.


- Ecartez-vous !


*Two Handed Style, Dangerous Frontflip*


Le temps que tu as pu utiliser pour te concentrer te permettent de créer des lames d’airs d’une puissance que tu n’avais jamais créé en dehors de l’entraînement. Tu effectues un salto avant dès que les marines se sont poussés, et tu balances toute ta rage dans cet estoc impressionnante. Les zombies valsent dans tous les sens, leurs membres tranchés.


- Foncez !


Ni une ni deux, tous les soldats se ruent vers la deuxième ouverture, qui accède au navire. Pour qu’ils ne se fassent pas piéger. Tu décides de ne pas bouger pour te retrouver à l’arrière. De toute façon, tu es épuisé par ton attaque, et tu dois attendre quelques secondes pour te bouger le cul. Mais cela semble légèrement dangereux de ne pas pouvoir bouger dans cette situation, surtout quand Elvis traîne dans les parages…


style="

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Event d'introduction [Groupe Marines & CP]   Mar 4 Avr - 20:55

Kenshi GilgameshLieutenant
Lieutenant
avatar

Messages : 179

Navigation
Doriki:
1225/6000  (1225/6000)
Fruit du Démon: -Tetsu Tetsu no mi

Mes attaques ne faisaient pas de dégâts face à ces zombies. Tss! Je remarquais que le nombres de soldats adverses augmentaient considérablement. L'armée d'Elvis se construisait à partir de mort vivant, chaque soldats morts se retrouvaient dans le camps ennemis.

Le combat était peine perdu donc. Puis je vis à toute vitesse un homme se dirigeait vers moi l'ayan vu à la dernière seconde je me mis en protection mais je n' avais pas prévu que ce type, Elvis maîtriser le haki.
Je me pris le coup dans le ventre et vola quelque mètres plus loin un filet de sang sur mes lèvres.

Il allait me le payer sérieusement ! Me relevant je vis qu'Elvis était face à Rob Lucci qui lui paraît les coups du blond.

Mais je n'eut pas le temps de voir plus l'action car j entendis le membre du CP au cheveux blanc ordonnait à toute la marine de foutre le camps et avait même créer une sortie en utilisant une balle explosif. Je voyais les soldats fuir et ordonnèrent ceux qui trainerent encore d'obeir. Les soldats etaient aussi protéger par un gradé de la Marine qui maniait plutôt bien l'épée qui a pu permettre de créer une seconde brèche pour atteindre les navires.

Moi je préfère rester ici, après tout mes soldats étaient morts par ma faute. Et de plus j avais pas envie de m enfuir comme un lâche sachant que d'autre se batte.

Je voyais les zombies me tirait dessus, inutile je suis un logia. D'ailleurs quelqu'uns des zombies se rapprochaient du combat entre Lucci et Elvis.

Je mis mes mains au sol et utilisa le pouvoir de mon fruit du démon. La limaille de fer pris possession du terrain qui m'entourait Lucci et Elvis compris mais bloquant seulement par des lames de limailles les zombies aux alentours sous leur pieds. Les morts vivants ne pouvait plus bouger et me balancer des balles dans le vide. Tant mieux ils gaspilleront des balles. Comme j'étais un logia les balles ne me firent rien. Mais je pouvais pas rester ainsi pendant longtemps juste le temps pour que l'agent du cp degage ou autre.

En tout cas ainsi je pouvais réfléchir tranquillement.
Le moyen de se débarrasser de ses zombies seraient de les tenir éloigner mais à la fois à la porter de nous. Si ça se trouve ils n'étaient pas vraiment mort mais ils ont une drogue qui les ont transformer en zombie....

-... un grand trou infranchissable pour eux.... On pourrai les etudiers savoir plus sur eux. Après on pourrai tous les re-tuer en brulant leurs corps pour rien en laisser avec un liquide inflammable, j'avais dis c'est mot d'un petite voix à la fois incertain.

Le problème étaient que les zombies étaient vraiment trop nombreux et cette idée de trou pour les maintenir tranquille ne serait sans doute pas une bonne idée... D'ailleurs un truc totalement fou, balancer les zombies à la mer si ça se trouvent ils se noieront. Bref faut que j'arrête de dire et de penser n'importe quoi... Pour tuer ces zombies il faudrai sans doute tuer Elvis...

Je sentis que la limaille commençait à perdre sa force et que les râles des zombies étaient beaucoup plus terrifiant. J'allais pas tenir encore très longtemps.


(Je mets le codage demain si un truc ne vous va pas envoyez moi un mp)
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Event d'introduction [Groupe Marines & CP]   Mar 4 Avr - 23:23

Rob RucciAgent Supérieur|Cypher Pole 0
Agent Supérieur|Cypher Pole 0
avatar

Messages : 1101

Navigation
Doriki:
4453/6000  (4453/6000)
Fruit du Démon: Neko Neko no Mi, modèle Léopard


Les choses n'avaient pas commencé si mal, les bêtes semblaient nombreuses et coriaces, et bien qu'elles se relevassent, il y avait là quelques hommes si solides que puissent-elles ressusciter constamment, elles ne les vaincraient pas jusqu'à ce qu'ils meurent de fatigue ou de faim. Le champion des agents mondiaux, le traqueur de révolutionnaire sorti de sa convalescence, un logia et un marine silencieux qui venait de montrer qu'il ne manquait pas de professionnalisme. Mais partout où se faufilait l'espoir, une nouvelle catastrophe était décidée à l'écraser : les marines morts de la base s'étaient ajoutés, gonflant les rangs des morts-vivants, les marines tués ressuscitaient pour se retourner contre leurs anciens compagnons surpris. Et cerise sur le gâteau, le chef se joignait à eux pour le combat.

Les marines de plus en plus effrayés serraient de plus en plus les rangs, bataillaient désespérément sans contenir leurs tremblements et mourraient dans des cris de terreurs effroyables, mais nul ne fuyait. Les uns par cette éducation terrible du marine qui sacrifie sa vie comme un pantin, les autres parce que la mort par ces ennemis serait préférable à une retraite punie par l'impitoyable Lucci s'il survivait au fléau ; on savait à quel point il haissait les lâches. Après que les premières lignes aient été décimées au corps à corps par strangulations, morsures, piétinement, les créatures s'emparaient des fusils et des épées des marines pour les rediriger contre eux. Ils semblaient presque aussi intelligents que des humains. Un d'entre eux maniait même l'épée avec la dextérité et l'efficacité que seule pouvait avoir un ancien épéiste, et un autre... des techniques de Rokushiki.

En parlant de cela, juste avant que n'intervienne Elvis Sinatra (qui lui avait dégotté un nom pareil) Lucci avait tout juste eu le temps de répondre à Ryusaki :

- Se focaliser sur ton vieil ami Sefra... Il vaut mieux vivant que mort je pense, il aura toujours des remplac...


Mais Ryusaki n'était déjà plus là, il venait de voler plus loin. Et là zouuuuuuuuuuing : oh, un Cornelius volant qui venait de s'écraser... Puis un Gilgamesh sonné qui vint le rejoindre au tapis. L'ombre d'Elvis zigzagua puis revint vers lui même. Se débarasser de ces trois personnages une succession si rapide, on pouvait déjà deviner la rapidité et l'onde de choc dégagés par ce personnage. C'est pourquoi Lucci ne le laissa pas approcher et se dégagea avec le Soru. Même à cette vitesse il n'échappait pas au regard de l'adversaire qui le suivait. Après cette course d'aigles, l'agent du CP0 profita de la force de l'air projetée par le "Méchant" blond pour pratiquer un Kami. Il se plia comme une feuille, évitant de justesse le point de son adversaire. Celui-ci semblait le prendre à part, s'adressait à Lucci et aucun autre.
Comment faire pour tuer, l'interrogeait-il. Que ce soit tuer ces morts ressuscitant en masse, il ne devait bien y avoir qu'une solution qui lui venait déjà à l'esprit... Mais notre homme répondit d'abord à Elvis comme ceci, avec un de ses très minces sourires :

-Et toi, que comptes tu faire ? Faire de moi le témoin de ta puissance pour que je puisse le raconter aux dirigeants du monde, ou te servir de cette embuscade comme un piège pour me tuer ?

Etait-ce parce qu'il était le chef de la troupe d'observation envoyée à sa rencontre que Lucci ressemblait à sa cible principale en ce moment ? Etait-ce parce qu'il avait réalisé qu'il s'agissait du célèbre et terrible agent à son arrivée ? Voulait-il réellement sa mort ? Plusieurs questions qu'on oubliait dans l'action du combat, mais tout était possible, les mégalomanes qui s'attaquent aux forces mondiales sont souvent si imprévisibles que peut être irait-il jusqu'à laisser fuir les commandants ennemis...
Lucci tenta un shigan que son adversaire contra facilement, avant de lui même faire un salto arrière en prévoyant une contre-attaque évidente. Même le dieu du combat ne peut être plus fort qu'un personnage supérieur, et l'agent sentait bien qu'il se retrouvait dans cette situation ici.

-Te tuer ? Tuer un homme qui ressuscite les autres serait assez ironique. Est-ce pour cela que tu veux mourir ?


Lucci se distancia un peu et lui lança un Rankyaku histoire de le retarder une seconde, la vague tranchante alla découper quelques zombis. Tirer les vers du nez de cet adversaire était la seule issue tant qu'il n'était pas défait.
Enfer disait-il. On ne semblait pas loin de l'enfer en effet, on était dans la catastrophe et l'insoluble. L'enfer de Marde ressemblait à une avalanche de pierre sur notre tête où l'on reste immobile en priant pour que la chance face qu'aucune ne nous tombe dessus. Ici cela ressemblait à une avalanche qui nous poursuivait sur une pente pendant qu'on courrait aussi vite qu'on pouvait. Les deux se valaient bien, mais aucun n'avait su pousser à la fuite Robu Rucchi.

-Pourquoi donc quand un homme de ton genre veut faire entendre parler de lui, alors qu'il en avait déjà apparement les moyens, il attend le pire timing pour le faire ?

Ces soldats auraient pu être tous sacrifiés si on ne venait pas de vaincre Marde. Maintenant cela suffisait, on avait assez jeté de soldats dans des batailles coûteuses, on l'avait chargé d'en apprendre avec carte blanche, pas de renforcer les rangs d'un chef de morts vivants. Lucci n'eut cependant pas besoin de prononcer la retraite, tous avaient pensé comme lui... Maintenant, avec son consentement tacite, les plus forts de son camp organisaient la retraite de la troupe marine. Au moins deux cent avaient péri. De nombreuses pertes étaient à prévoir parmi les autres. On avait quelques initiatives ingénieuses comme le "désencerclement" de Ryusaki et le "ralentissement" de Gilgamesh. Ces hommes devaient arriver le plus nombreux possible à une base marine et transmettre ce qu'ils avaient vu, et entre deux maux, il valait mieux éviter d'augmenter les esclaves de Elvis de chaque unité possible.

Lucci s'adressa aux alliés qui le secondaient :

-Evacuez les soldats dans le navire et ne les rejoignez qu'une fois le dernier embarqué ou tué !


Il en savait sur la rapidité et l'agilité d'Elvis, mais pour sa force il fallait la sentir. C'est pourquoi il n'aurait pas le choix d'encaisser un coup malgré les risques.

" TEKKAI KENPÔ "


Que deviendrait son mur corporel le plus solide face au prochain coup de l'autre ?


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Event d'introduction [Groupe Marines & CP]   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

Event d'introduction [Groupe Marines & CP]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» ϟ MENS SANA IN CORPORE SANO ϟ EVENT VI ϟ Groupe IV
» ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe VI
» ϟ IGNIS PROBAT AURUM ϟ EVENT VII ϟ GROUPE V
» ϟ MENS SANA IN CORPORE SANO ϟ EVENT VI ϟ Groupe VII
» EVENT Tempête : Groupe 5

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece RPG Strong World :: L'aventure :: Grand Line :: Autre îles-