AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Event d'introduction [Groupe Pirates & Co]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Message
MessageSujet: Event d'introduction [Groupe Pirates & Co]   Lun 20 Mar - 22:44

Maître du JeuPnj | Maître du Jeu
avatar

Messages : 1466





Invitation à la fête





La communication est, parait-il, essentielle dans les affrontements les plus violents ayant secoué le monde. Communiquer est un savoir qui n’est pas à la portée du premier venu. Loin de là. Bien communiquer est l’une des clés qui mène à une délectable victoire. C’est également une réponse à la plus grande majorité des problèmes de notre monde. Par exemple, comment trouver une chose que l’on désire ardemment ? La réponse est, comme citée plus haut, la communication. Assise tranquillement dans ce qui semblait être une barque, une femme à la chevelure vert pomme tenait une feuille de papier sur laquelle on pouvait lire, en grosses lettres, le mot invitation à une fête d’Halloween. Chose bien curieuse puisque le calendrier indiquait le mois de Mars.

Avec la plus grande des délicatesses, la femme aux cheveux verts, qui se prénommait Luce, rangeait la lettre dans une des poches de son manteau avant de mettre pied à terre sur une île où l’on pouvait entendre le chant, si c’était possible de nommer cela un chant, des corbeaux noir de jais. C’était d’ailleurs le surnom de cette île, l’île des corbeaux, compte tenu du fait qu’elle était massivement peuplée de ces volatiles apportant le malheur à chaque battement d’aile.

Silencieusement, Luce parcourait l’île dépeuplée de traces humaines en inspectant chaque recoin de cette dernière dans les moindres détails comme si sa vie en dépendait pour finalement tomber sur une crevasse dont les parois brillaient vivement. Elle pénétrait à l’intérieur et ne tardait pas à tomber sur un feu de camp avec, tout autour, des hommes et des femmes aux regards vides. Devant sa présence, tout ce beau monde relevait la tête comme si le simple fait qu’elle soit ici était un déclencheur de mouvements. Luce sortait l’invitation de sa poche pour la donner à une femme qui, à sa vue, quittait l’abri pour se perdre bien plus loin dans les terres de l’île aux corbeaux.

Puis, un second individu fit la même chose et ainsi de suite jusqu’à ce qu’il ne reste plus que Luce et trois autres personnes. Le silence qui régnait à l’intérieur de la crevasse était pesant. Seul le crépitement du feu offrait une ambiance sonore et la danse des flammes rendaient les protagonistes encore présents d’autant plus mystérieux.

Lorsque le soleil fut sur son déclin, un habitant de la crevasse revenait pour montrer l’horizon à Luce qui y vit un signe. D’un mouvement robotique, la femme aux cheveux verts levait la tête et vit une multitude de navires s’approcher des côtes. Luce levait la main et, sous ce geste, tous les habitants de la crevasse rejoignaient la surface tandis que Luce reprenait le papier une dernière fois pour le jeter au feu. Dessus, on pouvait lire le message suivant :


Invitation à la fête des morts.

Toi qui, par tes actes, n’éprouves pas le moindre scrupule à faire le mal. Vogues jusqu’à l’île aux corbeaux pour faire face à ton destin. Frissons garantis.

PS : ma très chère fille à la chevelure rouge sang, ton père va venir te chercher à l’issue de cette fête. Sois bien sage jusqu’à mon arrivé.
C O D A G E P A R @G A K I. S U R E P IC O D E

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Event d'introduction [Groupe Pirates & Co]   Mar 21 Mar - 0:06

Yamakiro CaligoBandit
avatar

Messages : 419

Navigation
Doriki:
1352/6000  (1352/6000)
Fruit du Démon: Kiri kiri no Mi


Event d'introduction


(Thriller) ▽ It's close to midnight and something evil's lurking. In the dark. Under the moonlight you see a sight that almost stops. Your heart. You try to scream, but terror takes the sound before. You make it. You start to freeze as horror looks you right between. The eyes. You're paralyzed.
Tu avais reçu une lettre étrange. Tu ignorais de qui, mais décidément, si quelqu'un avait pu te trouver pour te remettre cette invitation, ça ne pouvait qu'être intéressant! Et puis, tu voulais savoir qui osait te l'envoyer. Certes, ton nom ne faisait trembler personne, mais tout de même! Avoir le culot d'envoyer cela à des criminels, des bandits et des pirates, il fallait en avoir une sacrée paire! Et puis "Toi qui, par tes actes, n’éprouves pas le moindre scrupule à faire le mal. ", il faudrait que tu expliques à l'expéditeur que le mal en tant que tel n'était qu'une façon de penser et qu'il n'existait pas réellement. Il n'existait ni bien ni mal, qu'une balance d'une multitude de gris.

Mais qu'importe, voilà que tu avais accepté de répondre à cette invitation. Hors de question de la laisser passer! Frisson garantis ? Tu demandais à voir. Ton calme de glace et ton métier t'immunisaient à bien des choses et tu ne croyais pas que tu puisses être effrayé ou surprit au point d'en frissonner. À moins bien sûr qu'il s'agisse d'un tout autre genre de frisson, mais dans ce cas il était stupide d'envoyer ce genre d'invitation à des hommes et femmes ayant des primes à plus de 6 chiffres sur leurs têtes. À moins d'être stupide, et voir certains membres de la marine, cela ne te surprendrait pas.

Il restait naturellement l'option du piège. Il était possible que, justement, la Marine ait eu un brin d'intelligence et ne tente de vous attraper en usant de votre curiosité. Toi qui étais plus curieux qu'un chiot, tu ne pouvais résister à la tentation de venir sur cette île dont tu n'avais jamais entendu parler pour voir de tes propres yeux ce qui s'y produirait, pour voir cette promesse de tes propres yeux.

Or, tu doutais que la Marine prenne autant de risque. Imaginé que des grosses têtes comme Barbe Noire, son équipage ou d’ancien Shichibukai comme Doflamingo puisse venir serait jouer au loto. Leur coup pourrait foirer, ou pire, il pourrait y avoir une bataille monstre. Malheureusement pour toi, tu n’étais pas de la trempe d’un combattant et tu ne ferais certainement pas long feu dans un tel affrontement. Ou alors tu devrais prendre un camp, et le choisir avec soin pour ne pas de faire doubler et tuer.

À bord d’un navire qui allait justement sur l’Île aux corbeaux, tu admirais le ciel étoilé. La lune brillait, magnifique. Une nuit digne pour des histoires d’horreur, pour faire peur aux enfants en te faisant passer pour un fantôme dans un cimetière dans lequel tu ferais naître une fine brume fantomatique. Mais cela serait pour une autre fois! Mieux valait garder ton énergie au lieu de la gaspiller.

Une fois l’ancre jetée à l’eau, tu sautas du pont et lévitas jusqu’à la plage, prenant soin de te poser loin de l’eau pour éviter de te tremper. L’île était lugubre en elle-même, tu voyais énormément de corbeaux, mais adorant cet animal tu n’en avais absolument rien à foute. Le croissement de l’un d’eux te fit cependant pencher la tête alors qu’il s’envolait d’un battement d’aile claquant dans l’air, tel la lame d’une guillotine frappant la potence après avoir trancher une tête.

Tu le regardas voler dans le ciel de la nuit avant de balayer la zone du regard. D’autres pirates et bandits arrivaient, les derniers bateaux accostaient et leurs occupants descendaient sur la plage. Tu les observas, tentant de trouver un visage familier dans le noir dans la nuit à la lueur de la lune. Peut-être y aurait-il une connaissance ou une tête vue sur une fiche de recherche qui piquerait ta curiosité? Mais pour l’heure, tu attendais ce que l’on vous avait promis; des frissons!
(c) AMIANTE


_________________

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Event d'introduction [Groupe Pirates & Co]   Mar 21 Mar - 20:10

Kokaku ShirahoLe guerrier dragon
Le guerrier dragon
avatar

Messages : 3258

Navigation
Doriki:
2417/6000  (2417/6000)
Fruit du Démon: Ryû Ryû No Mi

    Hé ben, c’est la mode les lettres en ce moment. Moi qui n’en avait quasiment pas reçu en deux ans, voilà que j’ai des invitations régulières à de grands évènements. Bon, la dernière fois c’est un peu parti en cacahuète, c’était pour le mariage de Marde et, évidemment, tout le monde était venu pour y foutre le boxon. Dont moi. Mais bon, on s’en était sortis, c’était le plus important non ? Et voilà qu’on recommençait. Sauf que le bordel, il est annoncé dès le départ et pas caché sous le prétexte de l’union de deux pirates célèbres. Bon, il n’y avait pas vraiment d’annonce direct, mais quand on souligne ta prédisposition à faire le mal (même si c’est plutôt à faire ce que je veux mais qu’importe), c’est qu’on ne t’aime pas tellement. Bon, ça ne ressemblait pas aux méthodes de la marine. Et je doute qu’un chasseur de prime seul fasse ce genre de plan. J’avais absolument aucune idée de qui pouvait être derrière tout ça, mais ça semblait intéressant. Et puis s’il comptait vraiment me tendre un piège, j’allais lui montrer qu’il ne devrait pas me sous-estimer. Il y en a plusieurs qui l’ont fait, et y en a pas beaucoup qui s’en sont sortis indemnes.

    Mais tandis que l’on naviguait vers l’île aux corbeaux (je pense ne pas trop m’avancer en prévoyant qu’il y aura plus de corbeaux), je méditais également sur le post scriptum. Il indiquait qu’il y aurait d’autres invités, ça c’était évident et donc pas le plus important. Non, c’était plutôt la précision sur les cheveux rouge sang. Sur le coup ça peut paraître anodin. Y en a sûrement plusieurs des femmes dans ce monde avec cette couleur de cheveux, naturelle ou non. Mais logiquement, ça me faisait penser à la seule que je connaisse, que j’ai pas revue depuis un moment. Depuis que j’ai appris à manier la lance, en fait. Et pour cause, c’était elle qui m’avait entraîné sur Boyn. Je sais pas qui sont ses parents, mais ils sont sacrément déterminés pour organiser tout ça juste pour la ramener. Enfin, si c’est bien d’elle qu’ils parlent, évidemment. Cette fête qui serait sûrement le théâtre de tensions était une bien étrange façon d’y parvenir en soi. Ca ne sentait pas bon cette histoire, mais on aura le temps de voir ça sur le coup. Si je la vois, je ferai attention à ce qu’il se passera. Après tout, je lui en dois toujours une.

    Et puis, la réflexion était terminée. L’île était déjà en vue, et déjà d’ici on voyait les points noirs des volatiles tourner autour d’elle. Et évidemment, le reste ne semblait pas beaucoup plus accueillant. Quel stéréotype. Le temps de terminer de traverser la distance qui nous séparait de la rive, je briefais le reste de l’équipage. Pas un pied sur l’île, ça promettait d’être dangereux. Mieux, une fois que j’aurai débarqué, ils pourront s’éloigner un peu de la rive et rester en stationnement en pleine mer. Après tout, en volant, je pourrai revenir comme je veux sur le navire, alors que d’éventuels ennemis auront du mal à les rejoindre. Ce n’est pas comme si ces ennemis arriveraient à m’abîmer les ailes de toute façon. Je descendis donc, lance en main, tandis qu’ils faisaient demi-tour. Voyons donc ce que cette île a en réserve. Aux aguets, arme en main pour pouvoir réagir au quart de tour, je m’enfonçais dans l’île pour trouver où se passait leur fameuse fête. L’attente ne fut pas bien longue, au bout de quelques minutes j’apercevais une silhouette. Elle me semblait familière, mais bon, le temps de me rapprocher…

    « Oy, c’est ici le rendez-vous ? C’est vachement désert pour une fête ! »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Event d'introduction [Groupe Pirates & Co]   Mer 22 Mar - 0:33

Hunter VesperineThe Loose Cannon
The Loose Cannon
avatar

Messages : 1153

Navigation
Doriki:
1882/6000  (1882/6000)
Fruit du Démon: Itami itami no Mi

Event d'introduction

feat. plein de monde





Est-ce que je vous ai déjà dis que ça fait quelques jours que j'ai d'étranges pressentiments? Oui, sans doute, en même temps je radote facilement, ça aussi vous devriez le savoir depuis le temps... Enfin bref, je venais tout juste de quitter cette île où je m'étais bien amusée avec ce petit Marine, sur lequel j'avais enfin pu essayer pleinement mes nouvelles techniques. Alors que j'étais en train de profiter d'un bain de soleil sur le pont du bateau, une mouette comme celle qui livrent mes journaux passait au dessus de moi, lâchant une petite enveloppe sur mes genoux.

Je relevais mes lunettes de soleil, les faisant glisser sur mon crâne, remontant par la même occasion mes cheveux. "Invitation à une fête d'Halloween". Quoi? C'est quoi cette blague? Depuis quand on fête Halloween en plein mois de mars, c'est quoi ça? J'ouvrais l'enveloppe et découvrait un petit papier qui m'invitait à me rendre sur l'île des corbeaux, me disant que puisque je n'avais aucun scrupule à faire le mal, je devais faire face à mon destin et que des frissons étaient garantie. Il y avait aussi un post-scriptum qui parlait d'une fille aux cheveux rouge, que son père viendrait chercher à la fin. Je ne connaissais pas de fille aux cheveux rouge personnellement, mais il doit bien en exister des centaines de part ce monde. Je remettais la lettre dans l'enveloppe avant de me relever de ma chaise longue.

D'un pas chaloupé je me dirigeais vers notre navigateur, afin de lui montrer la lettre pour savoir s'il connaissait cette "île aux corbeaux". Il me répondait que oui et que par chance nous n'en étions pas très loin. Après avoir demandé la permission au Capitaine, ils acceptaient de me déposer sur cette île. Avoir un ou deux représentant de l'équipage de Barbe-Noire à cette soit disant fête pourrait être une bonne chose, surtout que Taizone avait reçu la même lettre.. J'étais excitée comme une petite fille a l'idée de me rendre à cette fête, alors que j'allais me préparer. Rapidement ladite île fut en vue, et comme prévu, je voyais des dizaines de corbeaux voler tout autour.

Je remarquais qu'il y avait aussi un autre bateau amarré, un bateau avec une tête de proue en forme de dragon. Un dragon? Ooooh, ça promettait d'être intéressant cette petite fête, rien qu'avec les autres participants. A l'aide d'une petite barque Taizone et moi rejoignîmes l'île qui était vraiment surpeuplée par ces corbeaux. Heureusement que je n'avais pas peur des oiseaux... En arrivant sur l'île, je remarquais deux silhouette qui me semblait vaguement familière en avançant. Oh mais c'est ce merveilleux médecin qui m'avait gentiment soigné et juste à côté de lui, le capitaine dragon. Après notre dernière rencontre j'étais sûre qu'il devait m'en vouloir, mais je n'en avais rien à faire. En arrivant vers les deux, je prenais Caligo dans mes bras en souriant.


-Hey Cal'! Contente de te voir depuis que tu m'a soignée! Regarde ça, tu a fait un travail formidable, aucune cicatrice! Et puis je me tournais un peu. Shiraho... Toi aussi je suis contente de te voir, Teach te salut!

made by guerlain for epicode

_________________

Babble, Babble, Bitch, Bitch. Rebel, Rebel, Party, Party. Sex, sex, sex and don't forget the violence. Blah, blah, blah, got your lovey-dovey sad and lonely. Stick your stupid slogan in. Everybody sing along
Double comptes:
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Event d'introduction [Groupe Pirates & Co]   Ven 24 Mar - 2:08

Nazario TaizoneDark Killer ☣ Albino ☣ Crazy Cannibal
Dark Killer ☣ Albino ☣ Crazy Cannibal
avatar

Messages : 2542

Navigation
Doriki:
3240/6000  (3240/6000)
Fruit du Démon: Suppai Suppai no mi

Quelle chance, je venais de recevoir une mystérieuse invitation pour faire face à mon destin. Voilà ce qui avait écrit sur une lettre, et qui avait retenu mon attention. Le fait que l'auteur de celle-ci visait spécialement une personne qui « n'éprouves pas le moindre scrupule à faire le mal », me fit presque croire que j'étais la personne visée. Pourquoi je ne le pensais pas ? Simplement car j'en doutais, je ne pouvais que suivre mes intuitions, et cela fut justifié lorsque Vesperine reçu exactement la même invitation, similaire mot pour mot. J'étais ainsi fixé. Nous devions être un certain nombre à avoir reçu celle-ci ; plusieurs à devoir faire face au destin. Je ne pouvais alors caché mon excitation. J'avais tellement envie de me battre. Je devais calmer mes pulsions. J'avais sans doute l'air d'un animal. Mon regard était insistant. Je voyais le monde autour de moi comme si cela constituait une proie. Oui, décidément j'étais en manque. Il fallait que je puisse relâcher tout le mal qui me dévorait de l’intérieur, et puisque je n'éprouvais pas le moindre scrupule à le commettre, j’espérais avoir l'occasion de m'y attarder avec plaisir.

Je me demandais ce que pouvais me réserver mon destin. Étais-je destiné à périr dans une terrible machination ? Est-ce que la personne qui m'invitait chaleureusement avait un pouvoir particulier capable de mettre fin à ma vie ? J'avais ce genre de questions en tête. Je préférais me les poser afin d'y réfléchir au cas où cela serait un véritable problème. Je pourrais consacrer mon temps à établir des portes de sorties, comme à mon habitude, sauf que là, je n'en éprouvais pas la concrète nécessité. Il y avait plus important. J'allais être en mesure de tester ma nouvelle découverte. J'étais devenu légèrement plus fort depuis le combat qui nous avait opposé à Marde, et j'étais impatient de voir mon niveau actuel. Peut-être était-ce pour cette raison que j'avais une incroyable soif de sang ? Il allait s'avérer difficile d'y résister. Par chance, je n'y comptais absolument pas. Vesperine n'aurait pas intérêt à se mettre en travers de mon chemin car je n'aurais pas la moindre pitié. Voilà ce que j'imaginais jusqu'à ce que je me rappelle que je n'avais pas fini de lire l'invitation.

J'avais fais une pause pour rêver à l'avenir, cependant il restait quelque chose d'important à découvrir. Il y avait une note d'un père à sa fille. Il lui promettait de venir la chercher. Le père sera l'ennemi à combattre ; sa progéniture sera une invitée. Voilà ce que j'avais compris. Le truc qui me tracassait dans cette histoire, car oui quelque chose me tracassait, était cette même progéniture. Celle-ci était décrite comme une « fille à la chevelure rouge sang », et je n'aimais pas entendre ce genre de déclaration fracassante qui me rappelait soudainement une personne que je considérais comme exceptionnelle. Une fille à la volonté indomptable. La couleur rouge sang me fit directement penser à cette personne dont je n'osais prononcer le nom de peur de la croiser. Cette peur n'était pas provoquée par elle dans le sens où je la craignais, c'était bien le contraire, cependant j'avais des pulsions à expier donc j'avais surtout peur de lui faire du mal. Je pouvais me tromper, mais je n'arrivais pas envisager cette possibilité. Dommage.

Je rejoignis ensuite ma chère camarade pour rejoindre une certaine île des corbeaux. Cette île était notre destination. Nous avions à nous y rendre, et c'est que nous fîmes après avoir demandé la permission à Teach. J'étais plus dans l'idée d'y aller sans prendre le temps de demander, comme je faisais souvent, mais Vesperine semblait vouloir que le capitaine soit d'accord. Je n'allais pas critiquer. Elle avait eu raison. J'avais presque oublié que j'étais le seul de nous deux à faire partie des lieutenants donc que j'étais un des seuls à avoir le droit à des libertés. Limitées. Certes, je n'allais pas le nier, mais j'en avais et c'était excellent pour un tel homme.

Lorsque nous fumes arrivé sur la fameuse île grâce à une charmante petite barque. Un bateau était déjà sur place, d'après la proue celui-ci devait appartenir à l'unique dragon que je connaissais en ces mers. Aussi, je ne pus que constater que l'île portait bien son nom. Incroyable était ma pensée quand je vis le nombre impressionnant d'oiseaux qui se trouvaient à vivre dans cette zone. Ils étaient trop pour pouvoir les compter. C'est dire à quel point ils étaient nombreux. Avançant derrière la bleue, je me préparais au combat. Je commençais à produire de l'acide dans mon corps afin de ne pas être pris au dépourvu. Le fluide toujours en éveil, je l'utilisais pour sonder les alentours et voir approximativement combien d'âme se trouvait autour de nous ; j'en vis deux hors du bateau près de nous, mais cela devrait normalement changer. Je le sentais clairement puis c'était obligé que d'autres individus nous rejoignent pour la fête. J'avais hâte de savoir quelle personnalité allait venir également sur cette île, et bien évidemment si la fille au cheveux rouge sang était celle que je croyais ; je voulais vraiment savoir son identité.

Les deux âmes que j'avais senti se confirmèrent sous mes yeux. Deux êtres attendaient. Ils devaient se tenir là pour la fête à venir. En nous approchant de ce qui devenait des silhouettes puis des personnes ; je pouvais dès lors distingué le capitaine Kokaku Shiraho, j'étais sur de sa présence grâce à la présence du navire que nous avions croisé en posant les pieds sur cette terre, mais j'étais content d'en être désormais assuré. Je connaissais déjà un des participants ; Vesperine quant à elle savait qui était les deux ; elle avait du les croiser sur les mers dans une des ses aventures. La bleue prit la parole. Elle les salua. Celui dont j'ignorais le nom s'appelait Cal. Il fallait que j'essaie de le retenir, mais à moins que je ne le tue, je ne le retiendrais pas.

« Hello à vous ! Content de te revoir Shiraho ! Essaie de rester en vie ! Ahahah »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Event d'introduction [Groupe Pirates & Co]   Ven 24 Mar - 7:50

Strange D. NanaBloody Queen ♥ Nurse of Death
Bloody Queen ♥ Nurse of Death
avatar

Messages : 17947

Navigation
Doriki:
3582/6000  (3582/6000)
Fruit du Démon: Sang



Mais on est où ici ?!


Est-ce que je faisais les bons choix ? Depuis quelque temps déjà je faisais n'importe quoi, un véritable enchainement. J'abandonnais mon équipage car je refusais d'entendre que mon commandant était partie, j'avais demander à Rob Rucci, normalement notre ennemi, de me déposer sur Grand Line pour m'éloigner encore plus de mon équipage, par ma faute ma sœur Vie était morte en me cherchant, tout ça parce que lorsque j'en eus l'occasion, je n'ai pas tuer Taizone... Je m'étais cachée chez Mihawk une fois qu'il m'avait récupérer m'évitant un carnage sur une île paisible suite à la nouvelle de sa mort... Et voilà que je trahissais mon père en me rapprochant trop de son disciple qui voulait lui trancher la tête ! Qu'on m'arrête... Mais comment oublier cette nuit ? C'était impossible, est-ce que mon Faucon avait compris ? Vu les regards qu'il avait lancé à Zoro, je me posais vraiment la question, en tout cas moi, j'étais incapable de le regarder dans les yeux maintenant ! Géniale, si ça c'était pas suspect...

Où était Ace et Marco quand on a besoin d'eux ? Ah oui, je les avais laissé en plan... Et mon bretteur m'avait poussé à les rejoindre, après une halte chez le Shichibukai nous étions repartis retrouver nos équipages respectif, et les séparations furent lourdes de sentiments. J'avais peur de la réaction de mon équipage lorsque j'allais le retrouver, je voyais d'ici les poings se coller sur ma tête de partout... Sans parler des engueulades ! Ça donnait vraiment pas envie... Zoro semblait croire qu'ils allaient me pardonner ma fugue, et qu'ils ne me jugeront pas responsable de la mort de Vie alors que j'en étais justement l'origine... Ce fut dure, mais j'avais finalement décidé de lui faire confiance, dans le pire des cas, si j'étais rejetée, je pourrais toujours rejoindre mon Faucon, sauf qu'il irait probablement y faire un génocide, il avait déjà décimé une partie de mon équipage une fois sur l'île des hommes-poissons... Les relations étaient terriblement tendus...

Sauf que voilà, j'étais censé retrouver mon équipage et me voilà perdu sur une île, réveillé par le croassement des multiples corbeaux autour de moi, je gagnais même une plume sur ma chevelure coincé dedans sans m'en rendre compte. Qu'est-ce que je faisais là ? Aucune idée, trop fricoter avec Zoro n'était visiblement pas bon, j'avais fini par perdre le sens de l'orientation, c'était mauvais, moi qui en avait un plutôt pas mal. Bon de toute façon ça ne pouvait pas être pire qu'avec le Tartaros, et puis Figaro était avec moi et... Faisait d'un des volatiles son repas... Charmante vision dès le matin, merci l'ami. Une fois qu'il eut fini -moi il m'avait définitivement coupé l'appétit, je partis sur son dos faire le tour de l'île histoire de savoir où est-ce que je m'étais fourrée, car je ne saurai dire pourquoi, mais je sentais bien que le Moby Dick ne mouillait absolument pas dans les environs.

Après de longue minute, heure, j'en savais trop rien tellement il y avait d'oiseau et pas âmes qui vivent que la notion du temps me semblait floue, je perdais espoir de rencontrer quelqu'un, autant trouver un moyen de repartir. Enfin pas âmes qui vivent était un peu fort, j'avais vu quelqu'un au loin, mais il ne m'avait absolument pas répondu et avait vite fait de disparaître... Génial la population locale. Même Figaro semblait en avoir marre de l'endroit, et on ne pouvait que le comprendre, au bon moins mes cheveux commençait à repousser, enfin... Presque. J'avais couper trop court ? Vraiment la prochaine fois je m'abstiendrais. Est-ce que Law pourrait me les faire repousser plus vite ? S'il était encore sur le navire de Luffy, je demanderai à Ace d'y faire un détour juste pour ça ! Enfin pas que... Bref, voilà soudain qu'au loin j'apercevais des silhouettes, avec de la chance, celles-ci ne feront pas les sourdes oreilles. Quelle ne fut pas ma surprise quand je vis qu'au loin se trouvait Shiraho ! Ça faisait des lustres depuis qu'on s'était vu et entrainé pour le maniement de la lance !

« Shira ? C'est bien toi ?! Ça fait longtemps ! Qu'est-ce que tu fais ici ? D'ailleurs on est où ici ? » Puis je jetais un coup d'œil sur le garçon et la fille, celle-ci d'ailleurs j'avais l'impression d'avoir déjà vu son visage quelque part mais où... « Et vous, vous êtes ? »

Mais mon cœur s'arrêta, la haine, la haine profonde : Taizone était là. Sans attendre plus longtemps, je lui sautais à la gorge le regard perdu, l'attaquant avec violence et rage. Il avait tué ma soeur, je ne pouvais pas laisser ça passer, je ne pouvais pas le laisser en vie.

[Mon personnage ne peut absolument pas prendre en compte l'invitation et donc l'introduction, d'autant qu'il y a eut tellement d'évent avec invitation que ça n'aurait pas été crédible]

[J'ai modifier rapidement la fin car j'avais écris hier soir et y'a eut une réponse en plus donc c'est un peu bâclé]

©Strange.D.Nana


_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Event d'introduction [Groupe Pirates & Co]   Sam 25 Mar - 12:05

Hunter JusteChasseur de Prime
avatar

Messages : 31

Navigation
Doriki:
375/6000  (375/6000)
Fruit du Démon: Kuron Kuron No Mi

Tu regardais fixement ta lettre tandis que ton navire se dirigeait vers l’endroit indiqué. « Toi qui, par tes actes, n’éprouves pas le moindre scrupule à faire le mal. » … Ou bien c’était une très mauvaise blague, car tu étais avant tout la Justice, ou bien une vilaine provocation pour t’attirer dans un quelconque piège, ou simplement cette lettre était adressée au pirate à qui tu avais piqué ce navire. Dans tous les cas, ta curiosité avait été piquée. Cette fête t’intriguait. Si elle réunissait des personnes qui faisaient le mal, il y avait fort à parier que de gros pontes de la piraterie soient de mise. Et tu espérais une participation de Barbe Noire à l’évènement pour peut-être retrouver et sauver ta fille des griffes de ce faux père imbu de sa personne.

L’île était en vue. Des navires étaient déjà accostés. D’autres, comme le tien, voguaient encore vers l’île, arrivant de toute part. Tu te retiras quelques instants dans ta cabine en rappelant tes clones à toi. Tu jetas l'encre un peu en dehors des côtes et prit la sublime barque du Golden Revenge. La plage était grande, et tu n’eus aucun mal à accoster.

Tu étais méconnaissable. Tu avais plaqué tes cheveux sur ton crâne, te donnant une chevelure lisse et soignée. Tu avais troqué ton kimono blanc pour un costume chic deux pièces. Pantalon et veste noire, chemise blanche et cravate violette. Tu arborais une magnifique cape de velours rouge sang, dont le col remontait tellement derrière ton crâne qu’il le dépassait presque. Enfin, tu avais mis sur ton visage un masque de pierre trouvé dans la cabine de l’ancien capitaine. Il avait une allure un peu effrayante avec ses traits plus que grossiers et quelque peu boursouflés, ses faux stigmates de blessures et ses deux canines pointues qui ressortaient de lèvres. Tu sautas de la proue du navire jusqu’à la plage où l’ambiance était déjà à son comble.

Une femme à la chevelure de feu étranglait déjà un homme qui ne semblait pas vraiment vouloir se débattre. Loin de la scène, un type observait la scène tandis qu’un jeune homme armé d’une lance lançait des éclairs par les yeux à … Vesperine ? Mais que foutais t-elle là bon sang ? Sur cette île lugubre, entourée de barbares? Tu ne savais pas si c’était une chance offerte par la providence ou un coup fourré du destin au sens de l’humour parfois bien caustique, mais elle était là, et tu profitais bien d’un instant pour détailler ta fille du regard pour la première fois depuis tant d’années. Tu eus ton premier frisson de la soirée. Au moins, la lettre ne mentait pas sur ce point.

« Kokaku… Hunter… Strange…Yamakiro… Nazario… » Murmurais tu dans ta barbe alors que tu t’avançais doucement vers Vesperine. Ta respiration quelque peu saccadée par l’émotion indéfinissable qui te taraudait l’esprit revenait dans tes oreilles, amplifiée par le retour du masque. Tu t’arrêtas aux côtés de Vesperine. Tu te tournas vers les autres. Les jambes serrées, les talons collés, tu fis une élégante révérence vers les personnes qui de toute façon n’en avaient rien à foutre de toi, mais la politesse obligeait.

« Salutations jeunes gens, je suis le Baron Draculo des Tierpieds, enchanté. » annonças tu d’un murmure exagérément rauque et audible à tous.

Puis tu te tournas vers Vesperine. D’une voix bien plus intimiste, tu t’adressas à elle en lui prenant la main.

« Excusez-moi, mais j’aurais deux mots à vous dire en privé. Daigneriez-vous à me suivre à l’écart de ces gens… Petite Terreur ? »

Tu insistas sur ces deux derniers mots. Vesperine, aussi fâchée contre toi qu’elle était, pourrait-elle ignorer son petit nom que tu lui donnais alors qu’elle était gamine ? Un sentiment d’alerte te traversait depuis que tu avais posé les pieds sur cette île, il fallait que tu protèges ta fille coute que coute contre une menace peut être imaginaire, mais ton instinct ne te trompait que rarement.

Tes yeux dont l’émotion ne pouvait être dissimulée étaient fixés sur le visage de Vesperine. De ta fille chérie à qui tu aurais tant de choses à dire…


Dernière édition par Hunter Juste le Mer 5 Avr - 23:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Event d'introduction [Groupe Pirates & Co]   Sam 25 Mar - 18:56

Yamakiro CaligoBandit
avatar

Messages : 419

Navigation
Doriki:
1352/6000  (1352/6000)
Fruit du Démon: Kiri kiri no Mi


Event d'introduction


(Thriller) ▽ It's close to midnight and something evil's lurking in the dark. Under the moonlight you see a sight that almost stops your heart. You try to scream, but terror takes the sound before you make it. You start to freeze as horror looks you right between. The eyes. You're paralyzed.
Cela ne faisait que quelques temps que tu étais posé sur la plage lorsqu'une voix te parvint, vaguement familière étrangement. Curieux, tu avais tourné le regard en direction de la voix pour être témoin de l'approche de la personne qui t'avait appelé. Même de loin cette silhouette te semblait plus que familière. Peut-être une personne que tu aurais soignée? Croisé? Pour le coup, d'aussi loin tu ne parvenais à mettre un nom sur cette personne, mais décida de lui répondre tout de même. Après tout, tu avais été bien élevé ! Et la question restait logique. Cette île déserte, le lieu de la fête?

- "En effet, nous sommes sur la bonne île bien que cela ressemble plus à une farce qu'autre chose pour le moment. Il semblerait que nous soyons les premiers arrivés."


Peu de temps après, tu pus mieux voir ton homologue et pu mettre un nom sur ses traits. Shiraho bien sûr! Pourquoi ne pas l'avoir reconnu avant? Tu lui offris un gentil sourire et avant que tu ne puisses le saluer, un éclair bleuté du coin de l'œil attira ton attention. Tu tournas la tête et, pas de doute possible, Hunter Vesperine était dans la place. La jeune femme à la chevelure d'azure arriva rapidement à votre hauteur, à ton amusement. Ce qui te choqua fut cependant que ton ancienne patiente te pris dans ses bras.

Tes yeux s'écarquillèrent un instant sous la surprise et tu ne sus comment réagir. Après tout, tu n'en avais pas l'habitude, que des personnes te fassent.... des... câlins? S'était si étrange! Finalement, tu rendis le geste à Vesperine en souriant. D'un côté tu étais bien soulagé qu'elle aille mieux, et de loin! Aucune cicatrice, tu en étais bien fier tien.

- "Je suis heureux de voir qu'il ne te reste aucune cicatrice Vesperine."

Tu la regardas saluer Shiraho et lui passer les salutations de Barbe Noire. Mais rapidement derrière elle suivit un autre personnage que tu n'avais même pas remarqué. Un jeune homme qui vous salua d'une façon que tu adorais déjà. Tu regardas la bleutée en souriant.

- "J'adore déjà ce type. Comment il s'appelle?"

Il piquait surtout ta curiosité. Tu savais que Vesperine faisait partie de l'équipage de Barbe Noire, et donc que le nouveau venu aussi. Mais tu ne savais rien de lui, et son attitude te rendait curieux. Il ne craignait donc pas la mort, ni ce qui vous attendait. De toute façon, de ton côté, mise à part avoir la curiosité d'un chiot, tu t'en fichais éperdument aussi. Mais ton petit doigt te disait qu'il n'était pas le genre d'adversaire à qui tu voulais te frotter! Ce qui t'amusa surtout, c'est qu'il semblait que tous ceux présent connaissaient au moins une ou deux personnes. Pouvait-on alors parler de destin? Tu l'ignorais, mais quelque chose te disait que vous étiez tous ici sans que ce ne soit une surprise.

À ta surprise, une nouvelle venu arriva, sans que tu ne la vois venir encore. Décidément, tu devais apprendre à être plus attentif! Ou alors le petit groupe que vous formiez attisait trop ton attention pour que tu fasses attention à votre entourage. L'inconnue possédait une chevelure de sang, rouge comme le liquide vitale, ce qui te frappa immédiatement et te rappela le post scriptum de la lettre. Était-elle la fille dont parlait l'auteur? Elle salua Shiraho, puis demanda qui vous étiez.

- "Yamakiro Caligo, médecin, et vous mademoiselle?"

Bien sûr, tu ne l'agressas pas de questions, principalement parce que dès qu'elle vu l'accompagnateur de Vesperine.... elle lui sauta littéralement au cou, ne semblant pas ravie de le revoir. D'accord, décidément, tout le monde connaissait quelqu'un ici, voir plusieurs. Tu souris amusé à la scène. Au moins, cette jeune femme savait comment saluer...

Cette fois, derrière la rouge étranglant l'ami de Vesp, tu pus voir encore un invité arrivé, vêtu d'un costume chic deux pièces. D'accord, ni un pirate et tu n'avais pas l'impression qu'il soit un bandit. Il n'avait absolument pas la gueule de l'emploie pour le coup. Tu haussas un sourcil lorsqu'il se présenta.

- "Vous êtes parent avec Dracule Mihawk, votre nom sonne comme le sien...."

Tu regardas Vesperine puis le nouveau venu quand il demanda à lui parler et haussas les épaules.

- "À elle de choisir si elle vous l'accorde ou non."
(c) AMIANTE


_________________

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Event d'introduction [Groupe Pirates & Co]   Dim 26 Mar - 0:40

Nazario TaizoneDark Killer ☣ Albino ☣ Crazy Cannibal
Dark Killer ☣ Albino ☣ Crazy Cannibal
avatar

Messages : 2542

Navigation
Doriki:
3240/6000  (3240/6000)
Fruit du Démon: Suppai Suppai no mi

Je ne rêvais pas ? Une nouvelle personne arrivait. Non. De nouvelles personnes au pluriel. Je les sentais approché de notre position ; cela était de plus en plus proche, de plus en plus intense. J'étais si enthousiasme à l'idée de bientôt pouvoir me lâcher, que j'attendais impatiemment les convives de cette joyeuse mascarade. Nous étions quelques uns, et nous allions être un plus grand nombre. Très bien. Shiraho ne m'avait pas encore répondu que l'une des personnes que j'attendais fit son arrivée. Pas n'importe qui. J'avais vu juste lorsque je pensais que la fille à la chevelure rouge sang de l'invitation était celle que je connaissais depuis de longues années. Lorsque je la vis venir à nous, je ne pus m'empêcher un imposant sourire de se dresser sur mon visage. J'étais heureux de la voir. Elle n'avait pas changé en apparence. Sa crinière de feu était toujours impressionnante, ainsi que son regard de braise. Lorsque Strange D. Nana arriva près de notre groupe, elle salua le capitaine dragon. Tous les deux se connaissaient. Je ne le savais pas, cependant je notais cela dans un coin de mon esprit même si cette anecdote n'allait pas vraiment me servir mis à part si je souhaitais entamer la discussion avec l'un d'eux à ce sujet.

Je l’observais d'un œil sérieux. Je la jaugeais de haut comme pour l'évaluer. Je ne la quittais pas des yeux. Mon sourire ne changeait rien à mon état d'esprit. Je le regardais poser ses yeux sur nous les pirates de Barbe Noire. Ce fut d'abord le tour de Vesperine, et enfin ce fut le mien. Quel bonheur. J'en avais de la chance, elle me voyait et là son attitude changea complètement. La scène était indescriptible. La bête prenait vie. J'aimais la voir sous cette charmante forme. J'adorais cela je ne pouvais le cacher. Comment ne pas être avare de ce genre de comportement ? Elle était si amusante pour le moment. Je lui souhaitais de devenir celle que le monde espérais de tout son cœur. Elle le méritait, cependant elle devait se métamorphosé avant tout sinon rien ne pourra se passer. Mon intuition à ce sujet était claire. Je voulais que cela arrive. Je l'avais confié à l'agent du Gouvernement, je croyais en son futur, et j'étais préparé à y mettre mon existence. Le jour n'était pas encore venu ; je n'allais pas mourir sur cette île ; j'avais encore de nombreuses nuits à vivre pleinement.

Je savais que je pourrais perdre la vie, et elle pensait pouvoir me la prendre. Elle allait me sauter dessus comme une furie, je le voyais venir à l'horizon grâce au fluide, néanmoins je n'avais pas la moindre envie d'esquiver. J'appréciais sentir la bête prendre le contrôle de son corps. Elle puait la rage. J'adorais cette odeur. Je respirais avec joie cet air empli de sa colère. M'attaquer me fit tomber au sol. Mes habits étaient salis. Poussières et terres venaient de les marquer. J'étais légèrement déçu ; j'allais être obligé de faire un brin de toilettes en rentrant alors que je m'étais lavé le matin. Ses mains entouraient mon cou. Elle tentait de m'étrangler. Ses mains étaient douces. La voir se jeter sur moi telle une bête sauvage sur sa proie me faisait croire qu'elle semblait en pleine forme. Je ne parlais pas de son état mental, je ne savais ce qui pouvait se passer dans son esprit, mais physiquement elle avait l'air d'être devenue plus forte que lors de notre précédente rencontre. Tant mieux puisque je l'étais également devenu. Je voulais le lui montrer, mais il valait peut être mieux de le préserver pour la suite des festivités. Un nouvel invité arriva pendant que nous étions occupé. Allait-il interrompre nos retrouvailles ? Je n'y croyais pas. Il ne semblait aucunement être du genre à se mettre entre deux animaux.

Sinon, pour être franc, je n'avais pas spécialement étonné de l'attaque soudaine de la rousse. Je m'y attendais de toute façon. J'avais fais du mal à sa famille. J'avais tué sa sœur de sang froid. J'étais cruel. Le pire était que je comptais pas m'arrêter en si bon chemin ; le meilleur allait sans doute suivre. Je commençais à avoir besoin d'air. Je pouvais tenir plus longtemps, sauf que j'avais une énorme envie de rire qui prenait de l’ampleur. Pourquoi voulais-je rire ? Simplement car la rousse n'était plus maîtresse de ses pensées. Je trouvais cela particulièrement drôle. Je voulais rire et perdre le contrôle tout comme elle afin de passer un excellent moment, cependant nous avions plus important. Je ne savais pas ce qui allait se produire sur cette île, et encore moins qui est ce « père » qui cherche à récupérer sa fille, néanmoins si la fille est ma chère Nana, j'allais faire mon maximum pour l'en empêcher.

Mourir n'étant pas une solution, ainsi je me mis à relâcher sans pression de l'acide de mon corps pour faire bouger Nana. Je me vidais d'une grosse quantité que j'avais commencé à produire à mon arrivé sur l'île ; cela suscita l'effet attendu. Elle prit du recul presque instinctivement. Mon acide était dangereux. Elle le savait ma chère amie. Je profitais de l'occasion pour me relever. Les invités qui discutaient entre eux arrêtèrent pour se concentrer sur nous, nous étions le centre de l'attention. J'étais couvert de mon nectar. Je faisais cela pour la dissuader de recommencer, mais en vérité je n'étais pas contre. Le problème était que nous n'étions pas venu pour nous affronter, mais pour affronter quelque chose de plus grand.

« Ahahah tu n'as pas changé depuis la dernière fois ! Tu es toujours revancharde pour ce que j'ai fais à ta famille et à Vitanie ? Nous en parlerons plus tard si tu le veux bien, je crois que nous avons à passer un peu de temps dans le même camp, que cela te plaise ou non car je n'ai rien à faire de ton avis. Si tu veux me faire du mal, toi, l'insolente, tu devras attendre que nous en ayons terminé avec ce qui va venir. Sois lucide dans ta tête ! Tu crois que m'attaquer et alors nous diviser va nous permettre de vaincre un possible ennemi peut être surpuissant ? Après, si tu penses que tu devrais en finir tout de suite avec le monstre que je suis, sois prêtes à vivre ce que j'ai fais vivre à ta sœur ! »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Event d'introduction [Groupe Pirates & Co]   Dim 26 Mar - 5:06

Jewelry Bonney
avatar

Messages : 72

Navigation
Doriki:
2178/6000  (2178/6000)
Fruit du Démon: -

Depuis quelques jours, Bonney avait remarqué un changement dans l'ambiance générale de Grandline, plus sombre et plus silencieuse. Les gens s'enfermaient de plus en plus dans leurs maisons, alors que Bonney n'avait même pas encore pointé le bout de son nez dans la rue principale. Elle se contentait d'avancer et étrangement elle ne voyait rien d'anormal. Le fait était que beaucoup de gens avaient répandu la rumeur que certaines personnes revenaient à la vie et qu'ils voulaient les tuer. Parfois des ennemis, mais parfois des amis, ce qui en soi n'était pas plus agréable de les voir si agressifs sans même se justifier. Mais malgré ça, les restaurants continuaient de l'accueillir, surtout en voyant sa peau blanche rosée et son calme, ça changeait des morts-vivants qui tapaient contre les murs pour rentrer. C'était tout ce qui comptait pour elle au final, pouvoir manger était la satisfaction quotidienne qu'il lui fallait. Néanmoins elle évitait désormais de sortir seule, elle emmenait avec elle sa batte de base-ball en métal afin de défoncer ceux qui osaient l'attaquer sans même la connaître. Utiliser son pouvoir serait du gâchis contre du menu fretin, mort ou vivant, alors elle se contentait d'user de la force.

Bien sûr ses compagnons aussi la suivaient, c'était évident qu'ils donneraient tout leur or pour pouvoir jouer à chasse-taupe avec des cibles plus ou moins vivantes. Même si au début ils avaient peur de ses rumeurs, la détermination téméraire de Bonney leur avait ouvert les yeux. Il n'y avait rien à craindre avec une arme blanche sur soi, et même si ils se relevaient constamment, ça les ralentissait assez pour être tranquille. Après il ne lui arrivait pas souvent de tomber sur une vraie horde, ils étaient souvent par vagues de deux ou trois et il suffisait de renforcer portes et fenêtres pour s'isoler d'eux. Par chance l'Histoire ne connaissait pas souvent des morts signifiantes, la plupart des morts-vivants qui attaquait son équipage était constituée de faiblards qu'il suffisait d'envoyer bouler pour s'en débarrasser.

Alors qu'une fois de plus elle avait tenté en vain de rassurer les habitants d'une autre ville qu'il n'y avait plus personne de mort-vivant dans le coin, de retour sur son bateau après une journée remplie, Bonney astiquait son arme blanche. Même si c'était une batte lourde, elle avait le mérite d'être bien compacte, ce qui l'empêchait de prendre des coups et donc de se tordre, du matériel de professionnel. Il y avait toujours un peu de saletés dessus, des bouts de chair en décomposition, c'était toujours mieux sans. Tout de même, c'était étrange comme pouvoir, à croire que quelqu'un s'amusait à faire revivre des gens morts pour faire peur aux habitants. Bonney avait du mal à comprendre ce qui pouvait procurer autant de satisfaction en cette action, parfois elle s'endormait pendant qu'elle frappait les morts avec sa force de supernova, c'était tout sauf une crainte. En plus les habitants avaient réussi à trouver assez de matériel pour renforcer les possibles entrées afin de laisser les clients vivants entrer. C'est vrai quoi, ce n'est pas parce que c'est la panique qu'il faut renoncer à l'économie, une preuve de la force mentale des humains.

C'est alors qu'un corbeau fonça en piqué vers la capitaine, lâchant une lettre sur son front avant de s'envoler de nouveau au loin. D'habitude elle recevait son courrier d'oiseaux blancs, mais ce n'était pas forcément pour elle après tout. Bientôt ses compagnons l'entourèrent pour découvrir ce qui était écrit sur la missive, curieux du seul rebondissement depuis quelques heures. Sa batte reposée à côté d'elle, assise en tailleur, la demoiselle insérait son doigt dans l'ouverture de la lettre avant de déchirer la largeur de l'enveloppe afin de pouvoir facilement extirper la lettre en question. Aucun nom n'était marqué sur l'enveloppe, c'était mauvais signe en général, surtout que la suite n'annonçait pas mieux. Elle lut alors le peu marqué sur la lettre joliment décorée d'un goût plutôt macabre, se reconnaissant évidemment à ce que ça disait. Elle n'avait en effet aucun scrupule à faire le mal, mais c'était vraiment vague dit comme ça, elle ne commettait de crime que si nécessaire. Il ne restait plus qu'à récolter l'avis du public de cette lettre quelque peu louche qui l'invitait dans un endroit qu'elle ne connaissait pas du tout.


-Alors, c'est quoi à votre avis ?

-Une invitation pour un événement on dirait, un truc avec de l'horreur apparemment.

-Un bal costumé ?

-Affronter son destin dans un défilé de mode macabre ? Pas très convaincant...

-Une promenade flippante dans une forêt en pleine nuit ?

-Pourquoi pas...?

-Ou alors un parc d'attraction qui fout les jetons, c'est intense les parcs d'attractions.

-Oui c'est sûrement ça, je me disais aussi que c'était assez vague pour cacher tout et n'importe quoi.

-C'est vrai que ça fait très publicitaire, "frissons garantis", pourquoi pas "rejoignez-nous du lundi au vendredi de huit à vingt heures" ?

-En plus "affrontez votre destin" c'est tellement vague, même aller sur le trône ça passe comme destin à affronter.

-En tout cas j'ai aucune idée de l'endroit d'où on doit se rendre, mais en tout cas à voir le post scriptum ça ne nous est pas destiné, personne n'a de cheveux rouges ici.

-Une pub qui invite tout le monde mais qui invite surtout une seule personne, autant mettre "vous êtes invités, surtout si vous avez un manteau jaune, des cheveux noirs, un mètre soixante-huit et des yeux verts avec une allergie aux fruits de mer"

Sur un bon fou rire collectif, Bonney termina la récolte des avis, déchirant la lettre en deux avant de la balancer dans la mer avec l'enveloppe. Elle n'avait pas envie de tester le parc d'attractions dont parlait la lettre, surtout si c'était pour rendre son précédent repas sur les grands huit, chose qu'elle vivante refusait de faire quoi qu'il advienne. La nourriture c'était précieux, il ne fallait pas s'amuser à jouer au yoyo avec.

Par chance si ce n'était clairement pas envisageable d'aller sur leur île pleine de corbeaux, il y avait un événement qui pourrait s'avérer intéressant. En effet, de nombreux navires se dirigeaient vers un endroit bien précis, soit c'était une course soit c'était un rendez-vous collectif de pirates et autres forbans en tous genres. Mais ce qui la poussait à s'incruster parmi ce groupement d'individus peu recommandables, c'était la présence du yukiryuu, le navire de Shiraho. Il y a un certain temps, ils avaient formé un couple et filaient un bon coton ensemble, mais les événements ont poussé Bonney à prendre un peu de recul dans l'histoire. Heureusement ça faisait longtemps qu'elle avait réfléchi à sa propre situation, il était peut-être temps de reprendre leur couple ainsi que leurs bonnes vielles habitudes.

Ainsi elle suivit le groupe vers l'île qu'il visait jusqu'à ce que la nuit tombe. Mais pas le temps de dormir, si il y avait de l'action au menu, elle voulait en être, surtout si c'était pour combattre aux côtés de Shiraho. Son bateau, comme toujours, arborait les cabines avec un style qui donnait envie de mordre dedans, le dessus dégoulinant et souvent avec des couleurs pâles qui apaisaient. La demoiselle et ses quelques compagnons, armés tous autant qu'ils étaient de leur arme respective, sauta sur la terre ferme, un peu tardivement. Elle se tourna vers Shira qui dénonçait l'absence honteuse de personnel pour faire la fête. Il n'avait pas tout à fait tort, il devait y avoir au moins des constructions comme des stands, ou même une arène pour se battre, mais là rien du tout, juste des oiseaux noirs sur des arbres.


-Salut Shira, ça boume ? Oh, et salut, les autres, je suppose. Je peux me joindre à toi dans ta petite fête ? Je sais pas quand elle va commencer, mais j'espère que j'en aurai pour mon argent.

Alors qu'elle s'adressait à Shira, ignorant superbement les autres dont elle se fichait royalement, elle jouait des doigts sur le manche de sa batte brillante couleur argentée. Elle voulait vraiment s'en servir, elle l'avait nettoyée rien que pour avoir à taper avec, que ce soit des morts-vivants ou juste des vivants, le tout était avant tout de s'amuser. Il se pouvait qu'elle connaisse certains de ces vivants, mais ils avaient autant de valeur que des mannequins en bois avec un nom et une prime marquée dessus. De toute façon elle venait uniquement pour Shira, les autres n'étaient que des figurants, et ce n'était pas non plus une invitation louche et vague à souhait qui était à l'origine de sa venue. Elle attendait désormais que la petite fête commence afin de pouvoir retrouver son ancien partenaire de baston, que leurs deux équipages puissent se réunir de nouveau pour une même cause.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Event d'introduction [Groupe Pirates & Co]   Dim 26 Mar - 17:45

Kokaku ShirahoLe guerrier dragon
Le guerrier dragon
avatar

Messages : 3258

Navigation
Doriki:
2417/6000  (2417/6000)
Fruit du Démon: Ryû Ryû No Mi

    A défaut d’avoir de l’action venant des organisateurs, on allait la faire nous-même. La première silhouette que j’avais vu, c’était Caligo, et j’avais encore du mal avec le fait qu’il ait le fruit de feu Noctis. Oui, maintenant c’était plutôt certain que le "feu" s’appliquait à lui, pas comme si ça me plaisait de le qualifier ainsi. Donc bon, il était la preuve vivante de mes camarades tombés les uns après les autres. Dommage, étant médecin, ça aurait pu être intéressant. Et question d’enfoncer le clou une bonne fois pour toute, voilà que Vesperine débarquait à ses côtés, lui annonçant qu’elle n’avait plus de cicatrices. En plus il soignait, et donc avait de bonnes relations, avec l’équipage de Barbe Noire. Parfait. La rage commençait doucement à monter, et ma main se resserrait progressivement sur ma lance, quand cette dernière me provoqua avec sa politesse ironique et les salutations de Teach. Tu verras bien, un jour tu éviteras purement et simplement de croiser mon chemin.

    « Tu te douteras bien que je ne te renvoie pas le compliment. Ni le salut à ton capitaine. »

    L’acidité de ma voix était perceptible pour n’importe qui prêterait un minimum l’oreille à notre échange. Heureusement, en parlant d’acidité, le suivant à débarquer fut Taizone, certes plus amical, mais sur ce coup, je ne pouvais m’empêcher de penser au fait qu’en cas de conflit, il serait avant tout l’allié de Vesperine. Logique. Malgré tout, je répondais cordialement à sa salutation, notant bien la différence de relation que je pouvais avoir entre lui et l’autre, pendant que Caligo parlait à Vesperine d’un sujet dont je n’écoutais pas un mot.

    « Hey, salut Taiz’ ! Tu me connais, c’est pas la partie la plus difficile ! »

    Quoique, ses pouvoirs à lui pourraient bien être emmerdants face à ma défense qui avait la réputation d’être imprenable. Et puis il y a le haki aussi qui pourrait être gênant, mais ce n’était pas tout le monde qui le maîtrisait. Encore heureux. Mais bon, pour l’instant, à part les corbeaux je ne voyais pas trop ce qui pourrait nous attaquer. Si ça se trouve cette invitation était une blague. Ou bien peut-être que l’on ne devait vraiment débarquer que le 31 octobre, mais on était beaucoup à s’être planté si c’était le cas. Et d’autres arrivaient. Et cette fois, c’était Nana qui apparaissait. D’un coup, j’étais nettement plus joyeux d’être ici, quoique le PS de la lettre traînait encore dans un coin de ma tête. Enfin, ce n’était peut-être qu’une coïncidence. Quoiqu’il en soit, je lui répondais donc avec un large sourire.

    « Ouais c’est bien moi, Nana ! Trop longtemps, même, je dirais. Cette invitation aura eu du bon, au moins ! On est sur… »

    Pas le temps de finir. Elle avait tourné la tête vers les autres invités, mais s’était arrêtée sur Taizone et lui avait directement sauté à la gorge. Il y avait quelque chose d’animal dans son attaque, et pourtant j’étais un zoan. Et pendant ce temps, un gugus se présentant sous le nom de Draculo apparut. C’était le seul à avoir pris au premier degré l’invitation à une fête d’Halloween. C’était le seul costumé, cape et masque. Même sa voix ne ressemblait pas à quelque chose de naturel. Mais bon, je n’avais pas beaucoup de temps à lui accorder, et il semblait s’intéresser à Vesperine. Il ne m’intéressait donc pas. Il était plutôt temps de voir ce qu’il se passait entre Taizone et Nana. Enfin surtout Nana, je ne me souvenais pas d’elle comme ça. Je m’approchais, mais Taizone se libérait tout seul, répondant certainement à des accusations silencieuses de Nana, exprimées seulement par son attaque soudaine. Je ne comprenais pas tout, si ce n’est une histoire avec la sœur de Nana, et le fait que ce n’était pas le moment de se battre puisque, qu’importe qui nous avait invité, il nous avait sûrement poussé dans un piège. C’est pas faux, les différends viendront après.

    La dernière invitée, et pas des moindres, débarqua pendant ce temps. Elle vint également me saluer, et à mon tour je lui sautais au cou. Mais pas comme Nana, plutôt pour un gros câlin. Bah ouais, la dernière invitée, c’était Bonney. Ca faisait trop longtemps qu’on ne s’était pas vu, malgré ce que l’on avait vécu ensemble. Ce qu’on avait vécu avant que ma vie et mon équipage partent en cacahuète. En rétrospective, la revoir et lui parler aurait sûrement aidé à traverser cette mauvaise passe, plutôt que de m’enfermer dans un désert à taper lézards et scorpions pour manger. Mais bon, malgré notre relation, j’avais réussi à avoir la tête ailleurs. Et de ce que j’en sais, elle avait eu à faire également.

    « Bonney ! Ca me fait tellement plaisir de te voir ! Ca va, et toi, depuis le temps ? »

    La fête, elle pouvait attendre. Même si je dois avouer que si elle avait été payante, je ne serais probablement même pas venu.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Event d'introduction [Groupe Pirates & Co]   Dim 26 Mar - 20:21

Hunter VesperineThe Loose Cannon
The Loose Cannon
avatar

Messages : 1153

Navigation
Doriki:
1882/6000  (1882/6000)
Fruit du Démon: Itami itami no Mi

Event d'introduction

feat. plein de monde





Je ne la sentais vraiment pas du tout du tout cette île. Déjà en plus de faire beaucoup trop cliché à mon goût, il y avait cette étrange atmosphère qui me donnait froid dans le dos, comme quelque chose de malsain.... Et n'allez pas croire que je suis une petite chochotte, non ce n'est vraiment pas mon genre, mais la, ça passait pas. Alors en arrivant sur la plage aux côtés de mon camarade Taizone, je ne savais pas vraiment si je devais être inquiète ou rassurée de voir deux tête que je connaissais. Le premier était Caligo, un jeune médecin qui m'avait soigné comme un dieu alors que je n'étais pas loin d'y passé. C'est pour cette raison que je l'avais rangé dans ma liste d'amis/alliés, pour le moment en tout cas. Taizone quant à lui salua Kokaku, lui disant d'essayer de rester en vie. Je sentais que ce dernier était très clairement hostile envers ma petite personne, il n'avait toujours pas du digérer le fait que je l'ai empêcher de mettre une raclée au Capitaine... Ou alors Caligo est son petit ami, et comme je venais de lui faire un câlin, il était peut-être jaloux.... Oui, ses paroles me le confirmaient bien, je le trouvais drôle décidément.

A peine le temps de dire ouf qu'une autre personne arrivait, une jeune fille aux cheveux rouges. Ohohoh.... Les fameux cheveux écarlates dont parlait l'invitation, ça serait donc elle ? Peut-être bien qui sait ? Elle saluait en premier Shiraho, décidément, tout le monde se connaissait plus ou moins dans cette petite sauterie, ou alors le capitaine dragon était un homme volage ?... Intéressant ! Finalement celle aux gros boobs et aux cheveux rouge nous demandait qui nous étions, mais avant même d'avoir le loisir de lui répondre, elle sauta au cou de Taizone, avec une rage non dissimulée. Ca ne m'étonnais pas franchement, le connaissant, il avait du se faire des ennuis de part le monde. Mais je ne m'inquiétais pas une seule seconde pour lui, au contraire, j'étais suffisamment prévoyante pour m'éloigner de lui, entraînant Caligo pour ne pas que nous nous prenions de l'acide dessus, c'est pas franchement agréable, je peux vous le dire....


-Oh lui ? C'est Taizone, on est dans le même équipage, mais évite de trop t'approcher de lui, il est... Corrosif disons...

Quoi qu'avec un Logia, Caligo ne devait pas spécialement être inquiété de lui. Mais tout le petit gratin de cette soirée n'était pas présent, puisqu'un sixième participant fit son entrée. Il c'était arrêté à côté de moi, alors que je ne l'avais pas entendu venir. Faut dire que j'étais plus concentrée sur le spectacle qui s'offrait à moi, qu'à surveiller les alentours. Le dernier venu était un homme, qui se présentait comme étant le Baron truc muche des Trépieds... Mais j'étais plus attirée par son allure que par ce qu'il me racontait. Cette silhouette, elle me rappelait quelque chose, quelque chose d’agréable, de réconfortant, mais je n'arrivait pas à dire pourquoi. C'est seulement lorsqu'il se tournait vers moi, me demandant de le suivre en m'appelant petite terreur que je compris. Il n'y avait qu'une seule personne au monde qui m'appelait de la sorte : mon père. Mais que diable faisait-il ici.Lui un marine, alors que j'étais devenu pirate depuis que j'étais partie de la maison de mon enfance, laissant derrière moi mes parents et mon frère. Mon cœur eut un raté alors que je ne savais pas comment réagir face à lui ? Est-ce que je devais prendre la fuite ? Le suivre ? Prévenir Teach ? Non... Cette dernière option n'avait aucune utilité.

Alors lorsqu'il me prit par la main pour nous éloigner de l'agitation des autres, j'étais trop abasourdie pour faire autre chose que le suivre. Je n'arrivais toujours pas à croire que c'était réel. Est-ce qu'il m'avait recherché ? Ou est-ce qu'il c'était retrouvé sur cette île par simple coïncidence ?


-Papa ?! Mais qu'est-ce que tu fais ici ?! Pourquoi ?!

Je n'avais rien trouvé d'autre à lui dire. Du coin de l’œil je remarquais qu'une autre personne était arrivé. Elle, elle était connue, Bonney la bouffeuse de pizza comme je la surnomme. Visiblement elle avait décidé de mettre le grappin sur Shiraho. Ah vous voyez quand je vous dis que c'est un coureur le petit ! Tant mieux, au moins il me fichera la paix comme ça, je n'avais pas spécialement envie de me confronter à lui... J'étais plus intéressée par mes retrouvailles avec papa Hunter. Je ne l'avais même pas reconnu sous cet étrange masque, honte sur moi !

Alors que je fixais mon père dans les yeux, quelque chose au loin attirait mon attention. Il y avait un groupe d’individu, bien plus nombreux que celui que nous formions, qui sortait du couvert des arbres. Il y avait des hommes et des femmes, certain semblaient vieux, d'autre jeunes. Qu'est-ce qu'ils foutaient là ? Eux aussi étaient invités à la fête ? Leurs allures étaient plus étranges, en plus d'une démarche pas vraiment assurée, un peu comme quand tu commence à être trop bourrée pour marcher droit. Un frisson me parcourait de nouveau alors que je les regardais s'avancer vers nous, personne ne semblait encore les avoir remarqué, trop occupée à regarder les piètrerie des autres. Je donnais un coup de coude à mon père en lui faisant un signe de la tête dans leur direction.


made by guerlain for epicode

_________________

Babble, Babble, Bitch, Bitch. Rebel, Rebel, Party, Party. Sex, sex, sex and don't forget the violence. Blah, blah, blah, got your lovey-dovey sad and lonely. Stick your stupid slogan in. Everybody sing along
Double comptes:
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Event d'introduction [Groupe Pirates & Co]   Lun 27 Mar - 3:33

Yamakiro CaligoBandit
avatar

Messages : 419

Navigation
Doriki:
1352/6000  (1352/6000)
Fruit du Démon: Kiri kiri no Mi


Event d'introduction


(Thriller) ▽ It's close to midnight and something evil's lurking in the dark. Under the moonlight you see a sight that almost stops your heart. You try to scream, but terror takes the sound before you make it. You start to freeze as horror looks you right between. The eyes. You're paralyzed.
La jeune femme à la chevelure rouge semblait clairement connaître le compagnon de Vesperine et tu pouvais, à en juger par la violence de la salutation, deviner que leur relation ne devait pas être des meilleures. Chose que tu pouvais comprendre si tous deux ne s'entendaient pas, ou qu'ils avaient leurs différents. Néanmoins, il serait dommage qu'un visiteur ne meurt avant que les réjouissances ne commences. L'accompagnateur de la bleutée n'avait, justement, semblé qu'attendre cette réaction de ton point de vue. Ce qui te rendait d'ailleurs curieux.

À côté de toi, Shiraho semblait prêt à tout moment à attaquer avec sa lance, chose que tu ne craignais pas réellement pour le coup. Elle te passerait certainement au travers, bien que tu ne comprenais pas pourquoi il se mettait dans un tel état. Alors, peut-être que lui tenait rigueur à la jeune Hunter? Ou avait eux aussi leurs différents. Finalement, tout le monde connaissait au moins une personne et avait des différents avec une autre. Sauf toi. Toi qui était sans doute le seul neutre au milieux de se rassemblement qui ne valait pas mieux qu'un volcan ne demandant qu'à entrer en éruption à tout moment.

Or, tu te fis entraîner en arrière par ton ancienne patiente après lui avoir demandé de qui il s'agissait. Tu haussas un sourcil lorsqu'elle mentionna qu'il était corrosif. Comment une personne pouvait être littéralement corrosif? Tu penchas la tête en la regardant, voulant lui poser la question lorsque tu compris ce qu'elle voulait dire. Tu vis le nommé Taizone produire littéralement de l'acide. Ooooh, les choses devenaient encore plus amusante! Un nouveau Logia peut-être bien... Un possesseur d'un fruit plus qu'intéressant! Ton regard se fit intéressé par le personnage et ses capacités, mais tu n'oubliais pas de quel équipage il faisait partie et donc de sa dangerosité. Dans un coin de ta tête, tu notas de ne surtout, surtout, ne pas te mettre dans les mauvaises grâces de Vesperine. Elle pourrait très bien l'envoyer à tes trousses et tu n'y tenais pas.

Finalement, Vesperine fut entraînée par l'inconnu habillé étrangement. Tu laissas faire sans rien dire, sans même garder un œil sur elle. Après tout, la tireuse savait certainement mieux que personne à qui elle pouvait se frotter et à qui ne pas chercher les emmerdes, mais surtout, comment se protéger. Tu restais tout de même curieux vis à vis du nouveau venu, te demandant d'où il sortait. Certainement pas des tréfonds de la mer ou du ventre d'un quelqu'un monstre. Certes, il venait du ventre de sa mère, mais d'où venait-il depuis peu? Vesperine le connaissait peut-être, elle te dirait peut-être plus tard qui il était.

De nouveau, une nouvelle venue arriva. Tu la vis arrivé de loin, mais l'ignora, bien qu'il semblait que Shiraho et elle se connaisse. Tu tournas ton attention vers la jeune femme à la chevelure rouge, t'approchant finalement d'elle. Peut-être aurait-elle été blessé par l'acide de ce Taizone?

- "Tout va bien mademoiselle?"
(c) AMIANTE


_________________

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Event d'introduction [Groupe Pirates & Co]   Lun 27 Mar - 23:20

Strange D. NanaBloody Queen ♥ Nurse of Death
Bloody Queen ♥ Nurse of Death
avatar

Messages : 17947

Navigation
Doriki:
3582/6000  (3582/6000)
Fruit du Démon: Sang




La ferme et crève !


Si au début j'avais prêté attention aux autres, tout c'était arrêté lorsque mon regard ce posa sur Taizone. Dire que je l'avais laissé en vie il y a quelque année, pourquoi ? Je ne sais plus, un cas de conscience qui avait couté la vie à plein de monde, dont une personne qui m'était cher. La rage avait hurler en moi et je m'étais jeter sur sa gorge, la serrant de toutes mes forces, j'avais envie de la déchiqueter entre mes doigts. Combien de personne allait encore mourir si je le laissais respirer ? Le risque était trop grand, certes ma nouvelle famille était forte, mais tous les membres ne l'étaient pas assez pour le vaincre... Il fallait que je le tue, que je laisse l'autre le mettre en charpie, après tout c'était surement dans ses capacités, rien ne l'arrêtait tant qu'elle s'amusait...

« Mihawk... »

Mihawk... Mihawk... Que dirait-il s'il me voyait ainsi ? Il m'avait entrainé pour que la furie disparaisse, que la démence ne me dévore plus, et là... J'étais sur le point de la laisser s'exprimer volontairement, de lui laisser consumer toute mon âme s'il le fallait ! Pourquoi avait-il fallut qu'il prononce son nom ?! J'allais le tuer sans aucune pitié, abandonner ma place pour l'autre, tout saccager, tant pis pour les autres s'ils étaient blessés, la haine, seule la haine que j'avais envie Taizone primait sur tout en ce moment. Mais ce nom me faisait hésiter, vaciller ma conscience luttant entre ses deux parties. Son corps se recouvra d'acide, et je luttais dans une grimace de douleur pour continuer à lui broyer la gorge, mes mains souffraient et je finis par lâcher d'instinct pour que mon fruit du sang commence à réparer les blessures, recouvrant totalement les deux membres. Tss, si l'autre avait prit ma place elle n'aurait pas lâcher prise, elle aurait continuer dans un rire macabre s'amusant de voir son corps fondre sous l'acide. J'étais faible, je me dégoutais.

« NE PRONONCE PLUS SON NOM ! TU L'AS TUE !!! »

Ma haine remontait, merci Taizone, je ne devais pas hésiter, s'il te plait Mihawk, laisse moi une dernière fois libérer la furie, commettre un massacre, peut-être que si je la laissais agir de mon propre chef je pourrai récupérer ma conscience après ? Tant pis si je ne l'avais plus, j'aurai au moins venger ma sœur. Elle était morte pour moi, parce qu'elle était partie à ma recherche, elle avait voulu me retrouver, me ramener, mais on ne se sera jamais revu par sa faute ! Ce monstre l'avait assassiné, dire que notre dernier moment ensemble aura été au tréfonds du Tartaros, et que notre dernière conversation était sur le deuil de notre équipage et celui du chapeau de paille. Elle n'aura jamais eu la chance de savoir qu'ils étaient tous en vie...

Je n'écoutais même pas ce qu'il avait dit ensuite, un autre ennemi ? Qu'importe, ce n'était pas ma priorité, mais je ne pouvais rester sans rien faire tant qu'il était dans mon champs de vision, je l'attaquerais sans relâche. Comment pourrais-je fini être sous les ordres de Ace qui avait traqué Barbe Noire encore et encore parce qu'il avait tué un de leur frère ? Impossible. S'il y avait un autre ennemi ici il attendrait, j'avais bien plus important à faire que les histoires qu'il racontait et les raisons qui avaient poussé tout ce petit monde à se réunir ici. Le sang commençait à me recouvrir comme une carapace, ainsi mon corps ne prendrait pas du premier coup l'acide, et je me jetais sur lui de nouveau utilisant mon sang durcis en pique pour le transpercer d'une lance, et l'attaquer encore et encore jusqu'à ce que l'acide la ronge et qu'elle ne tombe, reculant sous ses attaques jusqu'à me retrouver à côté de Caligo, il était de son côté d'ailleurs ? Sans détourner mon regard haineux de Taizone, je lui répondis.

« J'irais bien lorsqu'il sera mort et qu'il aura souffert !»

©Strange.D.Nana


_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Event d'introduction [Groupe Pirates & Co]   Mar 28 Mar - 9:39

Maître du JeuPnj | Maître du Jeu
avatar

Messages : 1466





Let's party begins





Sans le moindre bruit, l’armée silencieuse en faction déambulait entres les arbres qui pullulaient en grand nombre sur l’île aux corbeaux. L’atmosphère se refroidissait devant leurs passages et plus aucun son n’émanait de la zone où se trouvaient ces étranges personnes. C’était un véritable silence de mort qui venait de s’abattre sur l’île. Un silence qui ferait froid dans le dos, même au plus valeureux des hommes. Avec leurs regards vides, la silencieuse armée continuait de s’aventurer à travers l’île jusqu’à se trouver nez à nez avec la petite troupe bien vivante qui commençait à faire connaissance d’une bien curieuse façon, si on considérait que s’insulter était une façon de se connaître bien entendu.

En retrait de tout cela, derrière ses hommes et femmes venus d’un autre monde, Luce restait silencieuse alors que son regard balayait les convives présents. Son regard se posait rapidement sur une jeune personne à la chevelure aussi rouge que le sang et une étrange sensation envahissait son corps. C’était comme une boule de chaleur qui la parcourait, mais très rapidement, cette dernière fut rapidement annihiler par le froid mordant qui régnait au plus profond de ses entrailles. Que venait-il de se passer ? Personne ne pourrait le comprendre pour l’instant.

Constatant que sa présence, ainsi que celle des autres, n’avait pas encore été remarquée, Luce levait doucement le bras comme pour donner un ordre et tout augmentait l’allure de leurs marches jusqu’à être visible par tous les convives de la fête qui allait, enfin, débuter. Sans même dire un seul mot, l’armée silencieuse attaquait par surprise les pirates se trouvant sur place. Chaque coup donné était rendu et de nombreux silencieux tombaient rapidement sur le sol avant de se relever encore et encore comme si de rien n’était. Une véritable scène de cauchemar qui devenait une réalité.

Luce, elle, avait disparu afin de contourner ce champ de bataille qui, à terme, deviendrait le théâtre d’une scène apocalyptique. Le soleil avait disparu à l’horizon et la nuit s’installait petit à petit. Bientôt, l’obscurité engloberait l’île de son manteau bleu. Comme une ombre, la femme aux cheveux verts continuait sa marche jusqu’à se trouver non loin de la personne qu’elle désirait trouver, bien qu’elle soit entourée par d’autres pirates avides de richesses. Avec grâce, Luce s’approchait des arrières de sa proie avant de poser délicatement sa main dénuée de chaleur humaine sur l’une des épaules nues de la fille aux cheveux rouges.

C’est à cet instant précis que tout se jouera. La réaction de l’humaine aux cheveux de sang scellerait le destin de tous les autres. Soit elle s’amusait à faire l’ignorante et attaquait sans relâche la personne qui l’avait mise au monde. Soit, par amour envers elle, elle la protégerait des autres qui, eux, voudront survivre à cette nuit cauchemardesque. Dans les deux cas, quoi qu’il arrive, la troupe de pirates allait découvrir la réelle signification du mot enfer. Et elle n’a rien à voir avec leurs vulgaires escarmouches entre pirates avides d’or et de gloire.
C O D A G E P A R @G A K I. S U R E P IC O D E

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Event d'introduction [Groupe Pirates & Co]   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

Event d'introduction [Groupe Pirates & Co]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

 Sujets similaires

-
» ϟ MENS SANA IN CORPORE SANO ϟ EVENT VI ϟ Groupe IV
» ϟ LIBERATE ME EX INFERIS ϟ EVENT V ϟ Groupe VI
» ϟ IGNIS PROBAT AURUM ϟ EVENT VII ϟ GROUPE V
» ϟ MENS SANA IN CORPORE SANO ϟ EVENT VI ϟ Groupe VII
» EVENT Tempête : Groupe 5

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece RPG Strong World :: L'aventure :: Grand Line :: Autre îles-