AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Bas les masques ! [Cornelius]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
MessageSujet: Bas les masques ! [Cornelius]   Lun 20 Mar - 6:51

Reed Grigory~ Aussi grand que curieux ~
~ Aussi grand que curieux ~
avatar

Messages : 384

Navigation
Doriki:
787/6000  (787/6000)
Fruit du Démon: Golem Golem no mi


Bas les


masques !



Voilà quelques jours que j’étais parti de l’île où Ace et son équipage m’avaient déposé. J’y avais fait la rencontre mouvementée d’une pirate aux cheveux roses qui savait littéralement faire vieillir ou rajeunir les gens, j’avais décidé de partir assez rapidement de cette île même si la nourriture y était bonne. Il faut dire que j’avais aussi fait pas mal de grabuge et puisque ma tête avait sans doute été mise à prix, je ne voulais pas courir le risque de rester là encore longtemps. Je n’avais déjà plus beaucoup de berrys et encore moins d’embarcations alors j’avais loué mes services à un navire marchand qui pouvait m’accueillir moi et mes onze mètres. Par chance ils avaient acceptés et me rémunéraient en me laissant manger et boire gratuitement.

Heureusement pour moi, le bateau croisa la route de plusieurs pirates, signe pour moi de récompense en liquide ! Ces crétins n’avaient posé aucun problème. Un seul de mes coups de poings pouvait endommager grandement leur pauvre embarcation. Certains avaient quand même essayés mais maintenant ils devaient certainement utiliser leurs jambes pour pagayer. Le trajet avait tout de même été long… Seul leur pont étant suffisamment grand pour moi du coup, le confort n’était déjà pas au rendez-vous mais la météo ne m’avait pas épargné. Faudrait vraiment que je pense à me trouver des vêtements un peu plus chauds ou bien alors une énorme cape imperméable !

Une île se profilant finalement à l’horizon, j’aidais une dernière fois les marchands à décharger leur cargaison avant de partir à la découverte du paysage qui s’offrait à moi. Maintenant que je faisais attention aux détails, je remarquais une étrange architecture. D’immenses arbres, même pour moi, trônaient partout. Les habitants y avaient installé leurs maisons, directement dans le végétal, comme on aurait pu le faire dans la roche. Assez surpris, il me fallut un certain temps avant que ma bouche ne cesse d’exprimer un « ho » constant. Je réalisais ensuite quelque chose : si les gens vivaient là-dedans alors je ne pourrais pas m’adosser contre leur habitation pour dormir ! Je priais pour me trouver un coin tranquille ce soir…

Assailli par ma curiosité, je rejoignais des sentiers plus fréquentés malgré la possibilité que la marine soit présente ici. En essayant d’être le moins intimidant possible, j’essayais d’aborder quelqu’un pour répondre à mon flot de question. En résumé, comment ces modèles réduits ont fait pour sculpter leurs maisons et où pouvait-on trouver de bons coins pour s’amuser. J’avais de l’argent à dépenser après tout ! Après plusieurs essais infructueux, tombant quasi systématiquement sur des touristes, comme moi, j’apercevais quelqu’un qui se dirigeait vers moi. C’était le premier humain que je voyais avec un masque. Puisque j’avais pas encore vu de locaux, je ne me méfiais pas, restant dans ma position accroupie pour pouvoir entendre clairement ce que cet inconnu aurait à me dire.

« Salut, tu pourrais m'aider ?! »


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Bas les masques ! [Cornelius]   Lun 10 Avr - 10:12

Don CorneliusMasked Crew Captain
Masked Crew Captain
avatar

Messages : 67

Navigation
Doriki:
985/6000  (985/6000)
Fruit du Démon: -







Un Gé-gé, un Géant !

Avec Reed



« Salut, tu pourrais m’aider ?! »
Tu t’es encore perdue sur une île chelou. Depuis que tu as été affecté à Grand Line, tu te balades d’île en île pour taper du pirate, et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il y a du pirate à taper sur ces eaux dangereuses. Ton sens de la justice fracassant a pu faire ses œuvres et te voilà en plus avec pleins de berrys sous les poches, avec toutes les petites primes accumulées.

Tu manies par ailleurs de mieux en mieux Kuugunryoku, à force d’entraînement et d’expérience réelle. Ta vitesse de frappe ne peut-être que meilleure grâce à la légèreté de cette arme. Tu t’es même habitué à la différence de poids entre ton kotetsu droit et gauche. Et ça n’a pas été une mince affaire. Lorsque l’on pratique un style à 2 mains, très souvent, on essaye d’équilibrer le poids des deux armes pour pouvoir synchroniser ses mouvements plus facilement. L’apparition de cette arme légendaire t’as fait revoir tous tes principes fondamentaux, et tu as du tout réapprendre.

Bref, te voilà aujourd’hui sur une nouvelle île, pas très connue de la marine. Un signalement a été envoyé, mais tu ne connais pas l’identité de ta cible. Apparemment, l’indic qui vous a renseigné n’était pas très fiable, la seule chose que vous avez pu en tirer était qu’effectivement, un ou des pirates se trouvaient ici.

Tu as vogué au gré des vents sur ton Pine For Apple, bien vide par ailleurs. Tu te dis qu’il faudrait vraiment que tu te trouves des compagnons de voyage, pour t’amuser un peu. T’es obligé de foutre une cale sur le gouvernail pour garder la bonne direction. C’est pas un peu ridicule tout ça ?

Bref, tu débarques enfin, sans savoir à quoi t’attendre. Tu regardes les environs, et, à part le petit port, tout le reste semble être que de la forêt luxuriante. Super, un peu de chaleur et tu vas encore suer comme un porc. Tu soupires un grand coup puis tu t’aventures dans les bois, à la recherche de ta victime.

L’air est remarquablement agréable, et tu finis par te balader plus que rechercher vraiment ta cible. Qu’est-ce qu’on va bien pouvoir faire de toi hein…
Tu aperçois des habitations fourrées à même les troncs des arbres. Elles semblent être sculptées à l’intérieur de ceux-ci. Des escaliers en colimaçon permettent de grimper tout en haut. Le système est ingénieux, mais pourquoi ne pas avoir fait des cabanes à même le sol directement ? Parfois, les populations aiment bien se prendre la tête pour pas grand-chose…
Bizarrement, il semble n’y avoir personnes dans les environs, tu te demandes où est passée toute la populace, car ils pourraient surement te renseigner sur la localisation de ton futur ennemi.

Tu tombes alors nez à nez avec… Un géant. On t’en a déjà parlé pendant ta formation à la marine mais c’est bien la première fois que tu en croises un. Et ils sont vraiment… Grand. La tête du type arrive presque au niveau des habitations, c’est pour te dire. Tu te doutes pas une seconde qu’il puisse être le pirate que tu recherches et tu songes même à penser qu’il puisse être un habitant de cette île, alors que les habitations ne sont pas du tout proportionnées pour des géants. T’es vraiment complètement con des fois, c’est ouf que tu arrives à mettre au point des plans aussi compliqués quand tu te bats.

« Salut, tu pourrais m’aider ?! »

« Beh pourquoi pas t’sais, t’as b’soin de quoi ? »

Tu le fixes, alors que sa taille te perturbe encore un peu, tu essayes de faire genre mais le ton que tu emploies te trahis un peu. Ton masque empêchant tout aperçu de ton visage, il ne peut pas deviner que tu es un marine, et qui plus est à sa recherche. Surtout que tu ne mets jamais ta cape de la justice. Par chance, t’es assez teubé pour pas te rendre compte que c’est lui, ta cible.


style="


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Bas les masques ! [Cornelius]   Mar 11 Avr - 11:31

Reed Grigory~ Aussi grand que curieux ~
~ Aussi grand que curieux ~
avatar

Messages : 384

Navigation
Doriki:
787/6000  (787/6000)
Fruit du Démon: Golem Golem no mi


Premier



contact



Je m’étais un peu rapproché du flot de modèles réduits qui parcouraient les trop rares rues construites à même le sol du coup je me retrouvais un peu paumé en marge du village, n’ayant que des maisons au-dessus ou au niveau de ma tête. Tout ça, c’était très joli mais j’aurais bien voulu trouver un coin tranquille moi, pour pouvoir m’amuser, boire et manger ! L’air de rien, le temps passait et mon attention qui, jusqu’ici, s’était focalisée sur l’architecture, déviait tout à coup sur mon estomac. Le mieux aurait été que je tombe sur un habitant de l’île pour me renseigner mais non sachant pas vraiment différencier les différents humains qui passaient devant moi, j’essayais d’interpeller chaque type qui passait par là.

Ça n’aidait pas vraiment d’être un peu décalé mais sur chaque île, la réaction des gens était différente. J’avais parfois causé la panique, parfois le bain de foule mais je n’aimais ni l’un ni l’autre. A la fin de la journée je devais soit me planquer soit je finissais la tête comme un seau ! Un peu caché par les maisons, je tombais finalement sur quelqu’un qui semblait prendre son temps. En général y avait que des touristes qui se baladaient sans réel but mais je tentais quand même ma chance. Jusqu’ici c’était le seul gugusse qui portait un masque d’ailleurs ! Et il ne semblait pas m’avoir vu… Je l’appelais donc, en lui posant une question. Sa réponse me fit légèrement sourire, il semblait vouloir se la jouer cool mais d’après le ton de sa voix il semblait plus impressionné qu’autre chose.

« Tu connaitrais pas un bon endroit pour grailler ? J’ose pas vraiment me montrer devant tous ces humains, j’viens d’arriver alors ça pourrait surprendre… Et puis j’ai d’jà eu le coup ailleurs, j’voulais acheter de la nourriture dans un resto et on m’a collé la Marine au cul parce qu’un crétin pensait que je venais voler ou tuer tout le monde, j’sais pas moi… Enfin c’est saoulant quoi. Et puis si tu connais d’autres coins sympas ici, j’suis preneur ! Comme j’l’ai dit, j’viens d’arriver et j’aime bien découvrir des trucs ! »

Je terminais ma phrase en souriant, histoire de mettre en confiance le gaillard. Y avait que les bleus-blancs-chiants qui me voyaient comme un hors-la-loi. Moi j’veux juste découvrir le monde ! Alors s’il ne les prévenait pas, ça m’arrangerait déjà ! Même si en fait j’avais pas encore vu un seul marine sur cette île quand j’y repensais… J’attendais maintenant qu’il me réponde mais j’avais atrocement envie de savoir pourquoi ce mec portait un masque. On aurait dit la tête d’un animal, je me demandais si ça avait une signification particulière ? Peut-être un rite du coin ? Je profitais qu’il ne me réponde pas tout de suite pour enchainer directement et lui poser cette nouvelle question. Il allait vite comprendre que j’étais du genre curieux !

« Ho, et pourquoi tu portes un masque au fait ? Si c’est pas trop indiscret… »



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Bas les masques ! [Cornelius]   Lun 17 Avr - 23:00

Don CorneliusMasked Crew Captain
Masked Crew Captain
avatar

Messages : 67

Navigation
Doriki:
985/6000  (985/6000)
Fruit du Démon: -







La boulette du jour

Toujours avec le même




« Tu connaitrais pas un bon endroit pour grailler ? J’ose pas vraiment me montrer devant tous ces humains, j’viens d’arriver alors ça pourrait surprendre… Et puis j’ai d’jà eu le coup ailleurs, j’voulais acheter de la nourriture dans un resto et on m’a collé la Marine au cul parce qu’un crétin pensait que je venais voler ou tuer tout le monde, j’sais pas moi… Enfin c’est saoulant quoi. Et puis si tu connais d’autres coins sympas ici, j’suis preneur ! Comme j’l’ai dit, j’viens d’arriver et j’aime bien découvrir des trucs ! »

Tu secoues la tête, toujours pas vraiment habitué au faite de devoir discuter avec un géant, un vrai. Ils n’ont vraiment rien à voir avec les Barbes Blanches et autres que tu as vu en images. Euh sont des grands humains. Là… on pourrait les assimiler à des montagnes vivantes, j’vous jure. Même assis il fait au moins 4 fois ta taille, c’est complètement irréaliste.

Mais bon, tu essayes de faire bonne impression et de pas paraître dans tous tes états, car il reste un être doué d’intelligence, et ça doit le saouler de voir tous les humains le regarder comme s’il était une bête de foire, ou prendre leurs jambes à leur cou.

Tu n’as pas écouté entièrement sa tirade mais t’as compris le principe de base du message, il veut un endroit où manger, parce que personne ne veut s’approcher de lui à cause de son apparence. Tu aimerais bien lui filer un coup de main mais tu viens d’arriver toi aussi, et t’en sais pas plus que lui.
Avant que tu aies le temps de lui répondre il renchérit en te demandant pourquoi tu portais un masque. Très bonne question il faut le dire, tu souris légèrement, ce qu’il ne voit pas, bien sûr.

« Bah c’est qj’aimerai bien t’aider t’sais, mais j’viens d’arriver, j’suis pas du coin. J’suis un marine, et on nous a signalé qu’un hors la loi rodait dans les environs, t’aurais pas des infos, par hasard ? Si tu sais quelque chose, je te paye la bouffe et un endroit pour dormir, le grand ! »


La boulette… Tu viens de révéler à ton antagoniste que tu étais son ennemi. Il va maintenant avoir un temps d’avance sur toi et pourra te rouler dans la farine à la seconde où il le souhaite. C’est quand même impressionnant d’être aussi bon en stratégie de combat mais d’être aussi naïf envers tous les gens que tu croises.

« T'sais mon masque, c'est juste un signe d'appartenance à mon équipage, et puis comme ça personne nous reconnaît, t'sais, c'est pratique pour pas t'faire des ennemis jurés sous prétexte que tu les as capturé»

Eh bah vas-y, continue de lui donner des informations, on te dira rien ! T'es de pire en pire mon pauvre gars.
Malgré tout, sa tête te dit quelque chose, t’as la net impression de l’avoir déjà vu quelque part, mais impossible de savoir où. La seule question c'est est-ce que tu t'en rappelleras à temps ?
Bien sûr, moi je le sais, il était en grand sur une affiche wanted dans les quartiers généraux, pauvre nouille ! T’as vraiment besoin de compagnons plus consciencieux que toi dans leur boulot..


style="


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Bas les masques ! [Cornelius]   Mer 19 Avr - 9:22

Reed Grigory~ Aussi grand que curieux ~
~ Aussi grand que curieux ~
avatar

Messages : 384

Navigation
Doriki:
787/6000  (787/6000)
Fruit du Démon: Golem Golem no mi


Sueurs



froides




Alors que je venais de lui poser une question, le petit humain face à moi sembla rencontrer un bug. Il ne me répondit rien, mis à part un bref mouvement de tête comme s’il avait soudain vu le diable. Pour le coup je pensais même plus qu’il pouvait encore être impressionné par ma taille, étant donné qu’il avait déjà fait un premier pas vers moi. Un blanc commençait à s’installer du coup je lui demandais un autre truc, en espérant qu’il me réponde. Son silence commençait à me stresser, l’air de rien ! En plus, avec son masque, impossible que je sache vraiment ce qu’il se passe puisque son visage était caché et que sa voix était un peu déformée. Heureusement, ma nouvelle tirade l’avait visiblement débloqué.

Et là je commençais vraiment à m’inquiéter, pire, c’était à mon tour de rester un peu sur le cul. Bon, déjà il ne savait pas m’aider, ça encore, c’était pas grave. Non, mieux encore : c’était un marine, qui, en plus, recherche un hors-la-loi signalé dans les environs ! ‘Fallait pas être le mec le plus intelligent du monde pour savoir qu’en fait il parlait de moi ! J’avais beau deviner que, visiblement, ce type savait pas faire son métier puisqu’il n’avait pas encore essayé de me capturer, j’étais pas rassuré pour autant ! Sur le coup, je restais muet, sentant mon front produire de la sueur bien malvenue. Ne se doutant de rien, le marine continuait de causer pour mon plus grand plaisir, le temps que je réfléchisse à quelque chose.

Ce fut assez pour savoir qu’en plus il n’était pas venu seul, chouette ! Avec la population et ses subordonnés, impossible qu’il ne soit pas mis au courant d’ici peu de temps que j’étais sa cible ! Pour l’instant il fallait que je joue le jeu. C’était ma seule option ! Ensuite, il fallait que je frappe le premier… Mais où ? Et comment ? Je ne pouvais pas indéfiniment rester à l’écart de la ville et du port ! J’commençais à chopper mal au crane à force de réfléchir… Et puis il fallait bien que je réponde un truc sinon il allait aussi se douter de quelque chose ! Raaaaaaaaaah !

« Ho ! Alors comme ça, t’es… T’es un marine ? C’est marrant ça, d’habitude ils portent le costume non ? Enfin, ça fait sans doute partie de la philosophie du masque ! Tu cherches un hors-la-loi, justement ? Même si la bouffe et l’auberge offerte me tente, j’crois pas avoir vu des criminels… Z’avez pas des portraits robots à la Marine normalement ? J’suis pas la meilleure personne à qui demander ça, retourne peut être en ville, non ? »

A la limite ça pouvait marcher. Si lui s’amusait à aller poser des questions en ville, j’avais peut être le temps de retourner au port et voler une embarcation voir même mieux, trouver des gens qui me voudraient bien à bord ! Et puis, y avait aucune raison que je l’accompagne puisque je lui avait fait comprendre que j’étais mieux à l’écart qu’en plein milieu d’une foule… Y fallait tester le truc ! Dommage pour cette île qui donnait envie d’être visitée mais bon, après tout, à part voir des maisons de l’extérieur, sans pouvoir y rentrer, ça m’aurait pas pris longtemps ! Je remerciais donc finalement le modèle réduit et l’encourageait à aller en ville, lui disais que je me débrouillerais et que de toute façon je resterais dans les parages au cas où il me trouvait quelque chose.

Je le regardais s’éloigner lentement après avoir un peu hésité et je profitais qu’il me tourne le dos pour éponger mon front avec mon bras. J’avais eu chaud ! J’attendais qu’il passe entre les premières maisons pour être sûr qu’il ne me voie pas et j’en profitais ensuite pour détaler le plus discrètement possible. Je ne me relevais qu'à moitié, faisant un grand arc de cercle pour contourner la population et être plus ou moins à couvert parmi les arbres. Après ce qui m’avait semblé être de trop longues minutes j’arrivais enfin prêt du port ! Je me redressais un peu plus pour paraitre détendu face aux humains et je commençais à regarder quels bateaux pourraient convenir. Pas de bol, y en avait que deux suffisamment grand.

C’était soit un vaisseau de la marine, sans doute appartenant à celui que j’avais rencontré, et un autre où personne n’était dedans. Seul problème : ces deux embarcations étaient l’une à côté de l’autre… J’étais à nouveau dans une impasse. A moins que… A moins qu’une diversion puisse les occuper assez loin du port ! J’étais un génie ! Je fis demi-tour illico-presto et m’enfonçait une nouvelle fois parmi les arbres pour qu’on ne me remarque pas. A l’abri derrière un tronc aussi épais que moi, je créais un grand golem, dans mon style habituel, fais principalement de terre. Je ne le faisais pas aussi grand que moi mais au moins trois fois plus que pour un humain puis je l’envoyais vers l’arrière de la ville.

Normalement mon pouvoir marchait à la vue mais j’avais réussi à le développer de sorte que je puisse voir au travers de ses yeux. Pour ça je devais rester ultra-concentré ce qui m’empêchais donc de bouger mon propre corps. Ce serait un jeu de rapidité, il fallait les attirer le plus loin possible, les faire courir pour que je puisse en profiter ! Je lançais donc finalement mon golem à l’assaut de la ville, visant principalement à endommager un maximum les deux-trois maisons qui se présentaient avant de subitement faire fuir ma création à l’opposé de ma position. Le plan se déroulait bien jusqu’à ce que je voie enfin le type au masque menacer ma statue mouvante. C’est parti !





HRP : Mes golems ressemblent à ça : image
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Bas les masques ! [Cornelius]   Jeu 20 Avr - 17:10

Don CorneliusMasked Crew Captain
Masked Crew Captain
avatar

Messages : 67

Navigation
Doriki:
985/6000  (985/6000)
Fruit du Démon: -







3,2,1-FIGHT !

Go-go-go-golem



« Ho ! Alors comme ça, t’es… T’es un marine ? C’est marrant ça, d’habitude ils portent le costume non ? Enfin, ça fait sans doute partie de la philosophie du masque ! Tu cherches un hors-la-loi, justement ? Même si la bouffe et l’auberge offerte me tente, j’crois pas avoir vu des criminels… Z’avez pas des portraits robots à la Marine normalement ? J’suis pas la meilleure personne à qui demander ça, retourne peut être en ville, non ? »


A aucun moment, tu te doutes de quelque chose. T’es bien assez con pour pas te rendre compte qu’il essaye de fuir. Enfin si t’étais intelligent, ça se saurait. Bref, tu penses qu’il n’a pas grand-chose à te donner pour pouvoir te lancer à la poursuite du bandit. Tu soupires légèrement, puis tu lui souris, pour rester poli, car tu représentes la marine elle-même.

« Ouais j’aime pas mettre ma cape, elle me gêne. Ça m’arrive de me faire engueuler, mais le masque compense, d’après c’qu’il dise t’sais. Bref, j’vais aller voir d’ce côté. Merci pour les infos, à la prochaine poto ! »

Tu fous les mains dans tes poches, puis tu te diriges vers la ville. Tu salues quand même le géant, qui t’a laissé une grosse impression malgré tout. Un géant, t’en vois pas souvent dans ta vie quand même. Tu entends les pas au loin du géant, qui font des légers « boums » dans la forêt. Te retournes, mais il est déjà parti. Tu hausses les épaules, il avait l’air plutôt pressé le type…

Tu finis par te retrouver dans le centre-ville, si on peut l’appeler comme cela. En effet, c’est plutôt une place, avec tout un tas d’arbre-maison autour de celle-ci. C’est magnifique à voir, mais c’est pas très vivant. Y a pas grand monde sur cette place.
Logiquement tu commences à faire un tour, grimpant dans les maisons une à une, pour essayer de chopper des informations. Les types ne te voient pas vraiment d’un bon œil, et préfèrent t’ignorer plutôt qu’autre chose. Tu respectes leur choix et ne t’impose pas comme un type lambda de la marine pourrait le faire, t’es pas dans ce style.

En effet, la population voit souvent la marine très mal. Lorsqu’elle arrive sur une île, tu peux être sûr que dans les heures où journées qui vont suivre, les problèmes vont débarquer. Qui dit marine, dit pirates où révolutionnaires, dit mini-guerre qui va tout ravager. Et ça risque pas de changer de sitôt.

Alors que tu fais ton tour dans le coin, tu entends du grabuge dehors. Tu sors de la maison dans laquelle tu étais, pour te retrouver devant une sorte de… Monstre de terre, littéralement. Très humanoïde, le monstre se lance à l’assaut des maisons. Tu penses clairement à une œuvre du bandit qui agit dans la région. Sans réfléchir, tu sors les deux lames de ton fourreau, et tu te jettes dessus. Étrangement, ce truc t'impressionnes beaucoup moins que le géant, tu assimiles directement cette bizarrerie à un fruit du démon. Malgré tout, t'as pas le temps de faire grand chose qu'il s'est déjà enfuit dans la forêt. Il a clairement voulu faire du grabuge, sans pour autant s’en prendre vraiment aux habitants.

Clairement, tu sens qu’il y a une couille dans le pâté. Peut-être une diversion ? Si c’est le cas, le bandit ne peut qu’être au courant de ton emplacement. Il en sait donc beaucoup plus sur toi que tu n’en sais sur lui. Evidemment, tocard !
Bref, tu te lances tout de même à la poursuite du golem, sinon, il pourrait s’en prendre une nouvelle fois à la ville, et faire beaucoup de dommages. Bondissant de branches en branches, comme un singe, tu rattrapes rapidement le monstre. Du haut de ton perchoir, tu bondis sur le monstre, tourbillonnant dans les airs.

« One Handed Style | Whirlwind »


Ton corps forme une grosse lame d’air, et vient s’écraser contre le monstre. Plus qu’à espérer qu’il a pas regardé en l’air, le con. Tu atterris souplement avant de te retourner, face à la bête. L'épais nuage de fumée t'empêche de voir grand chose. Je sais que les pouvoirs des fruits du démons sont grave chelous, mais quand même, ça reste que de la terre, non !?


style="


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Bas les masques ! [Cornelius]   Jeu 27 Avr - 11:07

Reed Grigory~ Aussi grand que curieux ~
~ Aussi grand que curieux ~
avatar

Messages : 384

Navigation
Doriki:
787/6000  (787/6000)
Fruit du Démon: Golem Golem no mi


Face à



face !




Jusqu’ici tout se déroulait selon mon plan. J’étais pas un génie de la stratégie mais là, le marine mordit à l’hameçon, s’éloignant du port et de moi. J’aurais bien voulu pouvoir le jauger avec mon golem mais il avait du toucher la tête, l’image s’était coupée et le son ne tarda pas non plus. Je ferais avec le temps qu’il m’était donné. Je me relevais, sortant de derrière l’arbre et j’essayais de la jouer le plus naturel possible, espérant que les marines stationnés-là ne remarquent rien. A peine étais-je passé devant leur navire que certains crièrent de stupéfaction. Je savais que j’étais découvert, merde ! Puisque j’en étais là, je donnais un grand coup de pied dans le navire ils étaient encore, les éloignant d’un seul coup de la berge.

Petit bonus, je leur faisais tous manger le parquet sous la surprise. J’allais monter ensuite moi-même dans l’autre navire juste à côté, où j’avais tout juste la place pour monter mais je n’en eu pas l’occasion, je ne l’avais pas vu mais en fait il y avait un type sur le bateau. Il semblait vieux et n’aimait pas vraiment que je pose le pied sur son embarcation. J’essayais de lui dire que j’avais pas trop le choix, que je devais être rapide mais que s’il voulait et bien je pouvais lui donner de l’argent pour rester dessus. Rien n’y fit, il me cria quelques insultes bien fleuries, j’étais tombé sur le vieux pas du tout intimidé et il commençait légèrement à m’exaspérer ! Je décidais finalement de le prendre pour ensuite le déposer sur le port et me barrer mais là encore, tout n’allait pas se passer comme prévu.

C’était maintenant le petit homme masqué que j’avais déjà croisé qui débarquait à côté de moi. Il était rapide, c’était pas bon ça… J’pense qu’au moment où il me vit déposer le vieux récalcitrant sur le port et qu’il remarqua que son bateau avait, comme qu’y dirait, changé de place, les liens se firent dans son esprit et il me mit en garde. Je n’avais pas vraiment envie de me battre. Ce modèle réduit m’a semblé sympathique quand je l’avais croisé, même si on faisait pas partie du même champ. Il semblait pas me connaitre, il devait donc ignorer aussi ce que l’organisation pour laquelle il vouait sa vie m’avait fait. Avec un peu de chance on en viendrait pas aux mains ! Mais s’il décidait d’utiliser la manière forte, alors je n’aurais aucun remords…

D’abord, j’allais donc essayer de le raisonner. J’avais dû faire quelques dégâts mais fallait quand même essayer de la jouer gentil. J’avais rien à perdre même s’il y avait de fortes chances qu’il ne m’écoute pas étant donné que j’avais une prime sur ma tête et que j’avais pas été réglo jusqu’ici, enfin… Ça s’discute ! Quoi qu'il en soit, le malaise était définitivement présent !

« Ho tiens mais te revoilà ! Quel hasard ! Héhéhé… Heu… Pas besoin de diriger vers moi ce katana, peut-être qu’on peut régler ça à l’amiable ? J’suis pas un sauvage et toi t’avais l’air sympa, j’ai pas spécialement de raisons de vouloir me battre avec toi ! On pourrait, j’sais pas moi… Faire comme si on s’était pas vu ? Tu sais, j’m’en vais et toi tu continues ta ronde ? Désolé pour les dégâts occasionnés, mais j’étais un peu pris au dépourvu… T’en dis quoi dis-moi ? »

J’espérais au fond de moi qu’il ne me resserve pas le couplet habituel des serviteurs de la « Justice » que j’avais croisé jusqu’ici. Malgré tout, je me tenais prêt, de toute ma hauteur, à devoir me défendre. Peut-être qu’il est plus rapide que moi mais j’avais d’autres atouts dans ma manche. En attendant qu’il me réponde, j’essayais de décoder son masque étant donné que c’était la seule chose que je pouvais bien regarder. Autour de nous la population restait figée, ne sachant vraiment comment la situation allait évoluer. Ces petits êtres avaient pourtant toutes les raisons de s’éloigner… J’étais le « méchant » après tout, non ? Peut-être ma grandeur les intriguaient-ils trop pour qu’ils se résolvent à détaler !



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Bas les masques ! [Cornelius]   Mer 3 Mai - 15:11

Don CorneliusMasked Crew Captain
Masked Crew Captain
avatar

Messages : 67

Navigation
Doriki:
985/6000  (985/6000)
Fruit du Démon: -







On joue à cache-cache?

Ah bah non jt'ai déjà trouvé..




Tu es peut-être allé un peu fort sur ce coup là. En effet, avec ta lame d'air, tu as détruis plusieurs arbres autour de toi. Et les habitants semblent très attachés à garder leurs arbres intactes. Encore des excuses à faire, mon pauvre. Cependant, tu sais qu'il ne faut jamais sous-estimer un utilisateur de fruit de démon, ça peut coûter très cher. Vaut mieux prévenir que guérir. Le golem s'est donc fait balayé sous la puissance de ton attaque. Tu reçois un appel de la marine basée sur le port, ils ont repéré le bandit en question, en train de se faire la malle. Tu n'écoutes pas la suite, t'expliquant que le type mesure plus de 10 mètres de haut.

Tu montes aux arbres, pour avoir une vue sur toute l'île. En effet, suite à la course-poursuite, tu es complètement paumé à travers la forêt. Il te faut donc retrouver ton chemin vers le port. Le voilà ! Tu te précipites vers celui-ci, bondissant de branches en branches, meilleur qu'un singe. Tu te rapproches rapidement de ta cible, une lumière aveuglante te faisant face. Tu bondis une dernière fois, atterrissant souplement sur les planches formant les pontons. Quelques soldats de la marine se précipitent vers toi, pointant du doigt le grand géant que tu as rencontré il y a peu.

"C'est lui ! Il essaie de s'enfuir, rattrapez-le !"

Tu écarquilles les yeux. Eh oui, encore une fois, tu t'es fais avoir. T'as voulu faire confiance à un type, et il te remercie en attaquant un village, avant de se casser. Tu soupires longuement. T'as même faillis lui proposer de rejoindre ton équipage ! Qui ne rêve pas d'un géant pour travailler avec lui, sérieux ?

Il s'en prend maintenant à un petit vieux qui balance insulte sur insulte. Tu comprends rapidement, par ce florilège, que le bandit a volé son bateau. Tu fais un clin d’œil au vieux qui ne le voit pas puisque tu as ton masque sur la tronche, puis tu t'élances pour te projeter vers le navire. Tu n'essaies pas de profiter de l'effet de surprise, puisqu'il s'est très bien qui tu es, tu lui as tout expliqué.

« Ho tiens mais te revoilà ! Quel hasard ! Héhéhé… Heu… Pas besoin de diriger vers moi ce katana, peut-être qu’on peut régler ça à l’amiable ? J’suis pas un sauvage et toi t’avais l’air sympa, j’ai pas spécialement de raisons de vouloir me battre avec toi ! On pourrait, j’sais pas moi… Faire comme si on s’était pas vu ? Tu sais, j’m’en vais et toi tu continues ta ronde ? Désolé pour les dégâts occasionnés, mais j’étais un peu pris au dépourvu… T’en dis quoi dis-moi ? »

Tu dégaines ton deuxième kotetsu, prêt pour la baston. Celui-là, t'allais pas le manquer.

« T'sais quoi, j'aurais pu te pardonner les dégâts de la ville contre une amende. Mais là, tm'as menti, et on m'ment pas. T'échapperas pas à mes lames, mon pote.»


A peine as-tu finis ton discours que tu te précipites vers lui pour donner un premier coup d'épée en direction de ses genoux. Tu voulais voir comment il allait réagir. Il n'avait pas l'air très rapide. Tu sais qu'il possède d'autres atouts dans sa manche et tu dois les lui faire sortir pour les appréhender, et les contrer. S'il ne peut pas se défendre contre des attaques classiques, la marine lui aurait mit la main dessus depuis bien longtemps.

« Allez, sors moi tes golems de là ! Qu'est-ce que t'attends ? A moins qu'ils soient trop faible pour moi ?»


Tu essayes de le provoquer, après tout, tu as très bien pu heurter sa sensibilité. Il ne reste qu'un bandit, et ils ont souvent le tempérament sanguin.
Tu te recules, exécutant plusieurs saltos arrière. D'un coup tu t'arrêtes, à bonne distance de ton adversaire.

« Je vais te forcer à utiliser ton pouvoir, moi j'te l'dis !»


Tu pointes ton katana vers lui. Le temps flottes légèrement, lors de ta concentration. Tu rouvres les yeux. Tu lèves alors ton armes pour la redescendre. Une grande lame d'air se dirige vers ton adversaire. Comment réagira-t'il ?

style="

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Bas les masques ! [Cornelius]   Mar 9 Mai - 9:58

Reed Grigory~ Aussi grand que curieux ~
~ Aussi grand que curieux ~
avatar

Messages : 384

Navigation
Doriki:
787/6000  (787/6000)
Fruit du Démon: Golem Golem no mi


Duel forcé



J’avais tenté une ultime cabriole pour me sortir de cette situation merdique mais mon discours n’eut pas l’air d’avoir changé l’opinion de mon nouvel ennemi. Déjà armé, il dégaina un second sabre non sans m’exprimer au passage les raisons qui l’ont décidé à lancer les hostilités. Je m’étais douté qu’il allait foncer sur moi, d’une façon ou d’une autre, je m’étais donc déjà préparé à user de mes jambes, heureusement d’ailleurs ! Il commença d’abord par viser mes genoux, je sautais alors suffisamment haut pour l’éviter mais on restait sur un port fait de bois. Lorsque mes pieds retouchèrent le sol les rondins grincèrent en cœur. Mauvais terrain pour devoir affronter un modèle réduit du genre rapide.

Il commençait d’ailleurs à s’énerver tout seul en face. D’un coup il cria qu’il voulait voir mes golems et tout de suite après il recula, sans doute par peur d’une contre-attaque de ma part. Il semblait vraiment vouloir que j’utilise mon pouvoir alors que bon, j’étais toujours pas vraiment décidé à me battre. Quand j’y pensait en plus il m’avait balancé une raison de merde pour débuter ce combat ! Puisqu’il venait de reculer, j’en profitais donc pour lui glisser quelques mots avant de poser mes mains sur le plancher endommagé du port. De toute façon, il ne tiendrait plus longtemps alors autant prendre le bois pour le remodeler ensuite !

« Soit t’es naïf, soit tu te fous de ma gueule pour me balader avec une raison aussi pourrave ! Si je t’avais dit « Hey en fait c’est moi que tu cherches ! » tu m’aurais laissé partir peut-être ?! Arrête tes conneries ! T’étais venu pour moi dès l’départ ! Peu importe ce qui se s’rait passé t’aurais quand même tenté d’me découper ! Et puis, une amende ! Elle est bien bonne celle-là ! J’vous connais, vous ! Avec vous c’est soit l’emprisonnement à vie ou l’esclavage ! J’ai déjà testé, non, merci ! »

Finalement, au lieu de construire des golems, je plantais mes doigts dans le bois lors de mes dernières phrases. J’agrippais ensuite le dessous, sentant mes doigts se mouiller légèrement avant de tirer d’un coup sec pour déstabiliser mon adversaire et lui envoyer au passage un barrage de copeaux de bois. J’en profitais ensuite pour lui tourner le dos et commencer à courir. Le port, c’était pas le meilleur des endroits, il fallait que je trouve de la matière un peu plus dure si je voulais faire des créations un tant soit peu résistante face à lui. Grace à ma taille, je bénéficiais d’une bonne vitesse face aux humains, restait à savoir si le marine avait développer suffisamment son physique.

Puisqu’il jouait de l’épée, peut-être pourrait-il couper la roche aussi facilement qu’il l’avait fait avec la terre… A voir. Je dépassais maintenant plusieurs arbres sous le regard médusé d’un paquet de gens. Je ne le sèmerais probablement pas de toute façon. J’étais certainement l’un des gibiers les plus facile à chasser étant donné les empreintes que je laissais au passage Alors une fois entré dans une clairière, je m’arrêtais et commençais à utiliser le sol pour me faire ma propre armure avant toute chose. Puisque je n’avais toujours pas une bonne notion des blessures que pouvait m’infliger un humain, il fallait parer à toute éventualité.

En tout cas, par je ne sais quel miracle, j’eus suffisamment de temps pour me recouvrir entièrement et je restais immobile une fois que je m’étais redressé pour essayer d’entendre par où arriverait l’homme masqué. Le vent n’arrangeait rien, des feuilles bruissait déjà en tous sens, je ne sais pas si j’arriverais à l’éviter cette fois…





HRP : Grigory n'ayant rencontré soit que du menu fretin, soit un marine ayant réussi à le capturer grace à sa force écrasante, il ne sait pas encore vraiment jauger ses adversaires. Techniquement les géants ont la peau plus dure que celle des hommes mais il ne l'a pas encore bien réaliser. Voilà, au cas où tu te poserais la question en lisant le rp. J'espère que ça te va ;)
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Bas les masques ! [Cornelius]   Ven 9 Juin - 17:57

Maître du JeuPnj | Maître du Jeu
avatar

Messages : 1487

N'oubliez pas de répondre. Cela fait 1 mois

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Bas les masques ! [Cornelius]   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

Bas les masques ! [Cornelius]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les Masques Du Destin
» [Classe] Maître des masques
» Les masques finissent toujours par tomber (PV Capucine) | abandonné, dortoir des acteurs.
» [Evènements : Bataille sur l'île de Legion !] Tomber les masques
» LES MASQUES MAYAS EN JADE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece RPG Strong World :: L'aventure :: Grand Line :: Autre îles-