AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 You're my heros! [Ft Gilgamesh]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
MessageSujet: You're my heros! [Ft Gilgamesh]   Dim 19 Mar - 20:33

Yamakiro CaligoBandit
avatar

Messages : 353

Navigation
Doriki:
840/0  (840/0)
Fruit du Démon: Kiri kiri no Mi

You're my heros!
Caligo ft. Gilgamesh




Water Seven, cette île connu pour ses navires principalement, mais toi tu la connaissais surtout pour tous ses canaux. Tu adorais l'effet artistique que cela donnait à la ville lorsqu'on la regardait depuis le ciel. Un dédale de couloirs d'eaux sur lesquels ont naviguait via gondoles et autres petits navires. Tu aimais plus particulièrement San Faldo, la Ville du Carnaval.

Un endroit parfait pour toi et malgré qu'il ne fût pas rare de croiser la Marine, tu avais appris à t'y déplacer pour les éviter. À cacher ton visage sous un chapeau, tes tatouages sous du maquillage ou des vêtements et même changer complétement de style vestimentaire. Cependant, les tours finissaient par être connu et tu manquais cruellement d'idée lorsque tous avaient déjà été faits. Il ne te restait qu'à te travestir; la marine ne suspecterait jamais une jolie et grande femme d'être un criminel psychopathe après tout!

Appuyé sur la rambarde du balcon de ta chambre d'hôtel, tu regardas les passants naviguer avec ennuis tout en songeant à ce fait; si tu voulais éviter de courir dans le vide pour échapper à la Marine tu allais devoir ruser et te travestir. Le fait même de te faire passer pour une femme ne te dérangeait pas, mais cacher tes tatouages? Toi qui les adorais, ces petits œuvres d'arts dont ta peau était la toile, pourquoi devrais-tu les masquer ?

Tu soupiras et te penchas par derrière, laissant le creux de tes reins reposer contre la rambarde alors que tu offrais ton torse et ton visage aux rayons chauds du soleil. La chaleur te plaisait plus que tout, réchauffant ce sang dans tes veines qui avait affronté le froid glacial de Drum/Sakura. Prochaine destination, tu ignorais encore où tu irais en fait. Sandy te faisait de l'œil avec son désert et ses pratiques médicales sans doute unique, mais aussi pour Alabasta que tu aimerais bien visiter. Cela te donnerait aussi la chance d'avoir des habits propres à la mode de là-bas!

Rouvrant tes yeux si uniques, tu regardas lascivement les boutiques bordant le canal sous ta chambre d'hôtel. Il était bien temps de te vêtir et de t'amuser! Peut-être croiserait tu un Marine naïf tient ? Il serait amusant de te jouer d'eux et peut-être même que tu l'entraînerais pour aller danser? Elle te semblait loin la dernière fois que tu avais dansée avec un partenaire.

Tu enfilas un corsait que tu eux bien de la difficulté à attacher dans ton dos et, surtout, à serrer assez pour te donner une taille plus féminine. Le tissu de couleur peau, de la même teinte que la tienne, semblait presque invisible t’aidant ainsi à faire passer plus réaliste ta taille. Tu espérais cependant ne pas devenir un habitué de cette chose, tu n’avais aucune envie d’avoir les organes déplacés pour une connerie du genre. Tu tenais tout de même à garder de l’ordre dans tes tripes!

Après quelques misères, tu fus satisfait du résultat et commenças à recouvrir ton corps de maquillage pour masquer tes tatouages de tes bras, de ton torse et de ton cou, mais aussi de tes jambes. Ceux de ton dos, ne pouvant les atteindre, tu les laissas comme tel. Tu enfilas finalement ta robe, blanche, ouverte en avant, les pants légèrement transparent.

Malgré ta grande taille, et les talons que tu enfilas, tu sentais le bas de la robe caresser tes chevilles. Le plus étrange restait cependant le haut de la robe qui te serrait le torse. Inutile d’avoir une prothèse ou de faux seins à ton avis. De toute façon, tu n’avais rien trouvé du genre.

Après quelques touches de maquillage sur ton visage, et avoir retiré tes piercings, tu sortis de l’hôtel et souris avant de te lancé en ville, adoptant la démarche et l’attitude d’une femme. Restait plus qu’à voir si ton déguisement était convaincant! Tu pris finalement un petit bateau, conduit par un homme, et décidas de laisser l'inconnu te guider.
made by black arrow

_________________

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: You're my heros! [Ft Gilgamesh]   Dim 19 Mar - 22:21

Kenshi GilgameshLieutenant
Lieutenant
avatar

Messages : 174

Navigation
Doriki:
1155/6000  (1155/6000)
Fruit du Démon: -Tetsu Tetsu no mi

Water Seven


Caligo




-----------------------------------------------

Je suis envoyer à Water Seven bah au moins j'ai pas à prendre des vacances. Équipé de lunette de soleil je degustais un bon vin dans un restaurant accompagné de quelques soldats de la Marine.

Ce que c'était calme merci! Même si je devais faire des ronds cela me dérangeais pas spécialement du moment qu'on me foutait la paix tout aller bien.

-Monsieur Gilgamesh...., Lança un homme à côté de moi en se raclant la gorge.

J'haussa un sourcil droit tout en buvant lentement.

-Je me dois de vous rappelez que vous devez capturer un certain criminel un certain Caligo...

-Je sais le mec au percing tatouage âgé de 29 ans médecin au noir, criminel qui a tué son frère et qui possède le fruit du brouillard. Ne t'inquiète pas nous le trouverons vu son look, lancais-je en ricanna faisant tourner dans mon verre le liquide rougeâtre.

Quelques minutes plus tard je payais l'addition. Comme il faisait chaud et comme cette île était pour moi une île de vacance je ne portais pas mon armure dorée mais je portais mes habits de civiles, pantalon veste noir et chemise blanche.

À chaque croisement je demanda à un soldat de choisir une direction après tout je ne connaissais pas Water Seven c'est toujours intéressant de découvrir des nouveaux endroits sans le vouloirs.

Puis au bout d'une heure j'en avait marre. Je vis un petit bateau qui nous doublait marre de marcher et de rien trouver!
J'appelais l'embarcation. L'homme se retourna et s'arrêta je vis qu'il n'étais pas seul et que dans l'embarcation se trouvais une femme pâle avec des tatouages. Ne la regardant pas plus parce que je m'en fous pas mal à vrai dire je monta dans l'embarcation suivi des soldats qui m'appelaient.
-Montez on ira plus vite !
-Mais monsieur ....
-Bar Bluenos s'il vous plaît, dis-je à l'homme.

Je regardais la femme et enleva mes lunettes de soleil.

-Désolé j'espère que cela ne vous éloigneras pas de l'endroit où vous vouliez allez mais on a un criminel à attraper...

Voyant toujours qu'ils ne bougeaient pas je criai
-Bon c'est pour aujourd'hui ou pour demain!

Les soldats se ruèrent sur embarcation. J'etais à coter de la dame et enface y avait mes quatres soldats serrer comme des sardines. À qu'elles était beau la Marine.

-Je veux que vous observiez chacun des passants! je veux qu'on arrête ce Caligo avant ce soir es-ce bien claire ?, Ordonnais-je

-Oui mon Lieutenant !
Ils firent le salut militaire et observait chacun de leur côté les personnes qui pouvais avoir l'air suspect. Moi en attendant je fermai les yeux. N'oubliez pas que pour moi être ici c'est savoir prendre des vacances c'est pas tout les jours qu'on vous envois à Water Seven.



Hrpg:
 


Dernière édition par Kenshi Gilgamesh le Lun 20 Mar - 20:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: You're my heros! [Ft Gilgamesh]   Lun 20 Mar - 20:25

Yamakiro CaligoBandit
avatar

Messages : 353

Navigation
Doriki:
840/0  (840/0)
Fruit du Démon: Kiri kiri no Mi

You're my heros!
Caligo ft. Gilgamesh



Jambes croisées, les mains sur tes cuisses, tu regardais sans grande attention autour de toi. Le petit bateau ondulait sur les vagues légères, te donnant cette impression d'être bercé par la mer. Bien que le silence ne fût pas de mise, il n'y avait pas non plus de cacophonie et tu appréciais cela. Le son des conversations légères se perdant dans le vent, l'odeur des restaurants se mêlant à l'air marin! Et pour l'heure, tu n'avais absolument aperçu personne appartenant à la marine.

Tu ne t'en plaindrais pas, tu ne voulais pas non plus tenter le diable ou jouer trop sur la chance. Peut-être n'étais-tu pas suffisamment androgyne, ou peut-être avais-tu raté ton déguisement. Les talons hauts n'étaient clairement pas le meilleur moyen de courir, bien que tu puisses t'élever dans les airs grâce à ton fruit, là ou eux auraient certainement besoin d'autre chose pour passer outre les canaux.

Or, quelle ne fus pas ta surprise lorsqu'un homme héla le conducteur de ton bateau et que ce dernier s'arrêta. Te retournant, tu vis des hommes de la Marine. Pour le coup, tu ne pus cacher ta surprise. Tu ne t'étais vraiment pas attendu à cela, que la marine demanderait à monter dans la même embarcation que toi! Durant un moment, au fond de ton esprit tu te demandas même si celui qui semblait être le plus haut gradé ne t'avait pas démasqué.

Finalement l’homme qui vous avait hélé pris place à tes côtés, Tu leur souris, puis regarda l’inconnu à tes côtés lorsqu’il retira ses lunettes. Tu rigolas doucement lorsqu’il s’excusa avant de faire monter ses subordonnés qui n’avaient pas semblé d’accord au premier abord.

Tu pus savoir le rang de l’homme à tes côtés, un lieutenant, lorsqu’il donna l’ordre de t’arrêter avant ce soir. Si seulement ils savaient que tu étais juste là, en leur présence! Tu allais bien jouer avec eux! Tu fini par t’adresser à lui, le lieutenant, en prenant une voix féminine

- « J’allais justement à la recherche de la marine. Un sale bandit m’a volé mon sac à main! Il était couvert de tatouages et de piercings… » Tu pris un air peiné, baissant la tête. « Mais j’ignore quel est son nom, j’ai à peine eu le temps de le voir! »

Du coin des yeux tu remarquas que l’homme avait fermé les siens, semblant profiter du temps. Eh bien, ce n’était pas comme ça qu’il te capturerait ! Mais eh, il était temps de jouer. Tu allais bien t’amuser avec ce lieutenant et les humiliés. Pourquoi ne pas les faires tourner en bourrique dans toute la ville? Ou alors simplement leur tenir compagnie et te jouer d'eux. Cela le faisait aussi.

made by black arrow

_________________

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: You're my heros! [Ft Gilgamesh]   Dim 26 Mar - 21:28

Kenshi GilgameshLieutenant
Lieutenant
avatar

Messages : 174

Navigation
Doriki:
1155/6000  (1155/6000)
Fruit du Démon: -Tetsu Tetsu no mi

Mes vacances commençaient bien il faisait un beau soleil et j avais pu boire un bon vin à Water Seven. Ah les vacances ils m'en faudrait plus souvent tiens!

Les yeux fermés je ne disais rien et écoutait ceux que la femme à côté de moi avait à dire. Un sac à main, un homme avec des tatouages et des piercing ? Chouette j'allais devoir chercher des objets!
Faudrai que je prenne un carton avec écris ''lieutenant en vacance ne veuillez pas dérangez''' mais bon elle m'avait fais une demande je pouvais pas dire ''non''.

-Tres bien nous ferons notre possible pour retrouvez le sac mais avant vous devez signez un papier à une base de la Marine et revenir plus tard là-bas ils seras peut être demain aux objets trouvé. Demain la base ouvre de 8h30 à 20h45 venez y a ce moment là, dis-je d une voix lasse toujours les yeux fermés.

Attendez, elle a dit un homme avec des tatouages et des piercing ???? Ça ne pouvait être que lui! Cela voudrai dire qu'il est encore ici!

Ouvrant mes yeux d'un coup et me levant de ma place je regardai ma voisine.

-Vous l'avez vu? Où ça ?!!! C'est justement le criminel que nous cherchons!!!

-Monsieur assiez-vous ! Lança l'homme qui dirigeais la petite embarcation.

Les Marines se tournèrent brusquement vers moi.

- Regardez autour de vous si le criminel est là !!! M'exclamais-je en criant.

Ils obéirent sans dire un mot aussitôt. Puis essayant de me calmer je me re-asseyant je croisai les bras et dit une voix neutre.
-Nous allons au bar Blueno pour récupérer des informations sur ce personnage. Voulez-vous nous accompagnez ? Comme ça vous n'aurez pas à remplir de papier ou encore moins d'attendre.

Enfait c'était parce que les papiers c'était à moi de les lire à signer et tout le tralala administratif ça me fera une pierre de coup en plus avec le bandit.

La petite embarcation accosta au bar Blueno. Je payais l'homme et ordonna à quelques un de mes soldats de se poster devant le bar et les autres de venir avec moi. Puis me retenant vers la dame je lui dis:

- Alors voulez-vous venir ?



N'oubliez pas je suis en vacance et je fais en sorte de limiter mon boulot à Water Seven. Surtout la paperasse inutile.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: You're my heros! [Ft Gilgamesh]   Sam 1 Avr - 20:36

Yamakiro CaligoBandit
avatar

Messages : 353

Navigation
Doriki:
840/0  (840/0)
Fruit du Démon: Kiri kiri no Mi

You're my heros!
Caligo ft. Gilgamesh




Tu savais très bien que tu jouais avec le feu. Il ne fallait pas avoir un Quotient Intellectuel élevé pour être au fait que se jouer de la Marine quand l'on possédait un avis de recherche était promesse de risques énormes et surtout d'emprisonnement si la supercherie venait à être découverte. Néanmoins, tu ne semblais pas avoir rencontré le marine le plus énergique des environs, ou de Grand Line. Pas que tu t'en plaindrais, bien au contraire! Au moins pouvais-tu être rassuré qu'il ne te reconnaîtrait pas pour le moment. Tu ne te voyais pas courir avec la robe que tu portais en cet instant. Tu espérais surtout ne pas tomber sur quelqu'un de ta connaissance, parce que là rien n'irait plus.

Tu la jouas néanmoins fine avec le lieutenant à côté de toi. Tu l'avais bien regardé; cheveux blond plutôt courts, des yeux rouges, loin cependant des tiens qui étaient plus qu'unique au monde. Mise à part toi, tes parents et ton frère, personne au monde ne les possédaient. S'était un trait de famille que tu étais le seul à posséder désormais. Mais personne ne le savait, la génétique n'étant certainement pas le point fort de tout le monde et marine ne devait certainement pas remonter l'arbre généalogique de tous les criminels et pirates pour retrouver les proches.

Lorsque le lieutenant te mentionna, tu décidas de jouer sur cela. Jouer la victime ne ferait qu'assurer ton innocence encore plus. Qui se dirait qu'une femme ayant vu le bandit serait ce même bandit. Certes, la situation te semblait presque tiré par les cheveux, mais voilà ce qui était amusant d'une certaine façon. Ce genre de scène qui n'arrivait jamais, qui ne pouvait même pas être imaginée.

Il finit néanmoins par réagir à la description que tu fis de ton agresseur. Il ne pouvait en être autrement puisque cela correspondait, eh bien, à ta propre description normalement et qu'ils re recherchaient. Du tu te retenir de rire, d'éclater de rire même face à cela. Ton homologue était presque adorable. Bien que tu avais failli rouler des yeux face à la paperasse. Tu avais toujours détester la paperasse, sauf lorsque cela touchait la médecine ou la science. Mais avec toi, cela ne devait pas surprendre ceux que tu connaissais.

Tu regardas ainsi le marine qui s'était levé, comprenant de qui tu parlais et tu le regardas surprise, jouant la comédie.

- "Eh bien, au nord de la ville en fait... Vous devriez faire attention à ne pas tomber à la mer, vous pourriez vous faire mal monsieur!"

Il fini par reprendre place à tes côtés et tu fus soulagé. S'il faisait chaviré l'embarcation tu allais mourir! Et malheureusement pour eux, tu n'avais pas très envie de pousser ton dernier souffle dans l'eau salé. Tu regardas finalement l'homme et réfléchis à sa proposition rapidement. Le suivre te permettrait de te jouer d'avantage d'eux, mais aussi et surtout, de t'assurer qu'ils ne comprendraient pas la supercherie aussi rapidement. Autant prolonger le fun.

- "Bien sûr que je vais venir, surtout si cela m'évite de remplir de la paperasse..."
made by black arrow

_________________

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: You're my heros! [Ft Gilgamesh]   Mer 26 Avr - 22:24

Kenshi GilgameshLieutenant
Lieutenant
avatar

Messages : 174

Navigation
Doriki:
1155/6000  (1155/6000)
Fruit du Démon: -Tetsu Tetsu no mi

Water Seven


Caligo




-----------------------------------------------

Au nord de la ville... Cette simple idée et de réponse de la dame me tournait en boucle. Mais avec le temps il devait sans doute être loin. Et puis pas question de faire marche arrière nous étions arrivé au bar Blueno et dans un bar on trouve beaucoup de bandit et pirates mais surtout beaucoup de rumeur. Et quand j'étais un chasseur de prime allait dans un bar était pour moi une manière de trouver une cible et d'encaisser la récompense.

Et bien ça va être de même pour Caligo un bandit ayant tuer son frère devrait au moins avec quelques rumeurs dans son sujet!

C'est en entendant la voix de cette dame que je sortis de mes pensées. Super elle venait! pas de paperasse inutile. Je hochais la tête en signe d'affirmation et rentra dans le bar accompagnait de deux quelques soldats et de cette femme.

Une fois dans le bar je me dirigeais vers les places du barman faisant un signe de tête au soldats de fouiller les environs. Tandis que moi assis je commandais un verre de vin.

Voyant la jeune femme toujours debout. Je toussotais.

-Asseyez et commandez ce que vous voulez je vous le paye. De préférence une boisson on reste pas longtemps ici juste le temps qu'on prenne quelque information.

Les soldats stoppèrent le mouvement et se mirent à crier à l'unisson:

-ET NOUS ALORS !

-Voys avez bu un verre tout à l'heure

-et vous nous l'avez fait payer d'ailleurs !


Je leur lança un regard noir pour qu'ils se taisent. Ils tremblèrent.

-obeissez.

Ils dirent un ''oui'' mon lieutenant. Et j'entendais meme certain dire que c'était une femme et que je la draguais. Je failli m'etouffer. Encore un mot et j'en tiendrai compte dans leur salaire!

-Mon informateur devrait pas tarder, lancais-je pour briser le silence.

En tant que Marine je devais essayez de montrer une belle image mais l'idée de payer quelque chose à une inconnu ne me plaisant pas mais bon...

L'informateur arriva quelque minutes plus tard. Avec toujours un habituel sourire taquin, cheveux d’ébène légèrement hirsute et sa veste à capuche noir. Il me donna tout les infos nécessaires mais riez de temps en temps en regardant ma voisine.

On croirait presque enfaite que c'était ma voisine le bandit... Tss n'importe quoi Caligo n'est pas un travesti enfin on nous l'as pas dit ça!

- Enfin bon! Je vais vous dire au dernières nouvelles où il est actuellement, lanca-t-il en buvant son thé qu'il avait commandé un peu plus tôt. Il doit être vers Blue Station...Enfin c'est ce qu'on m'a dit... Si j'étais vous je me dépêcherai....

-Tres bien merci, lancais-je en lui donnant quelques pièces d'or.

Celui-ci me lança un sourire taquin et me dit au revoir de la main. Comme un gosse.

-Ah revoir Lieutenant Gil-chan et au revoir demoiselle au tatouage et au piercing!

En insistant bien sur le mot tatouage et piercing... Je serra les dents et appela mes hommes. Je détestais qu'on sois aussi familier avec moi.

-Blue Station les mecs bougez-vous! Lancais-je en courant.

Puis je voyais l'homme de l'embarcation plus loin. Je l'appela. Il viens vers moi.

-Emmene-nous à Blue station!Lui ordonnais-je sèchement.

Assis d'un côté de l'autre se trouvais toujours mes soldats collaient comme des sardines...Qui se serraient en se bagarrant parfois avec les mains.... Comme des gosses.

-Je comprend maintenant que Caligo nous échappe avec des boulets tel que vous c'est sure il est loin! S'il vous voyez il en mourrez de rire !





Hrpg:
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: You're my heros! [Ft Gilgamesh]   Mer 10 Mai - 7:25

Yamakiro CaligoBandit
avatar

Messages : 353

Navigation
Doriki:
840/0  (840/0)
Fruit du Démon: Kiri kiri no Mi

You're my heros!
Caligo ft. Gilgamesh



Décidément, aujourd'hui promettait d'être une journée des plus amusante. Tu venais de dire à ce lieutenant que tu t'étais vu toi-même au nord, ce qui vous forcerait donc à faire demi-tour. Autant s'amuser, autant faire tourner en rond le blondin. D'ailleurs, tu n'arrivais pas à mettre un âge sur cet homme. Son regard t'intriguait, bien qu'il fut moins unique que le tient. En même temps, noir au lieux de blanc et rouge comme un albinos, ça ne se voyait pas tous les jours. Même plus du tout, mais ça ne serait pas toi qui le dirais.

Toujours assit dans la barque, tu gardais un œil sur votre environnement pour ni te perdre plus tard, ni te retrouver dans une situation précaire. Tu devais localiser tes points de fuites et les mémoriser aussi vite que tu le pouvais. Tu ignorais les capacités des hommes en face de toi et de celui à tes côtés. Ils ne possédaient pas de Haki, pour ce que tu en savais s'était quelque chose qui leur permettait d'atteindre le rang de sous-amiral ou amiral, tu doutais pour le coup.

Donc, pas de Haki, mais pour le Granite Marin? Ils possédaient sans aucun doute des menottes, vu qu'ils te cherchaient. Mais d'autres armes? Des balles? Non, tu doutais.

Vous arrivâtes alors au dit bar. Tu doutais qu'une seule personne puisse te reconnaître; tu n'étais pas du genre buveur. Tout du moins, un verre ou deux de temps à autre, rien de plus. Tu ne t'inquiétais donc pas des surprises, mais tu te doutais du pourquoi de la présence; rumeurs, affiches, personnes ivres à la langue pendante. Tu soupiras mentalement. Tu n'avais aucune envie de te retrouver avec une main au cul de sitôt.

Tu suivis les Marines, te déhanchant naturellement - merci la danse - derrière eux. Le blondin commanda un verre de vin avant de se tourner vers toi, te disant de t'asseoir et qu'il te payait un verre.

- « Merci à vous, c'est très gentil. Quel gentleman. »

Tu pris place et commanda un simple verre de vin rouge. Alors que tu recevais ton verre, tu entendis les larbins du lieutenant se plaindre qu'eux, il ne leur avait pas payer leur verre. Ce constat te fit simplement sourire. Les jambes croisées élégamment tu les regardas amusé. D'une part l'on croirait à des enfants se chamaillant. Tu hochas la tête lorsqu'il annonça l'arriver prochaine de son informateur.

Savourant ton verre, tu gardais un œil autour de toi. Le barman souriait et tu lui rendis son sourire. Quelques minutes plus tard, l'informateur arriva en effet, donnant les informations recherchés en te regardant, riant de temps à autre et tu ne pouvais retenir ton sourire sur tes lèvres. Oh bien sur, il t'avait reconnu, mais au vu de ton accoutrement il avait dû comprendre ce que tu faisais. Un grand merci à cet homme de ne pas vendre la mèche!

Tu bus la dernière gorgée de ton vin alors qu'il avouait ta fausse position actuelle; Blue Station. Mais quelle merveilleuse idée de nous envoyer là-bas! Tu ne pus retenir un léger rire à la familiarité avec laquelle il s'adressa au lieutenant - tu retenus le Gil de son nom - et comment il s'adressa à toi.

- « Quel charmant personnage! »

Tu ne manquas pas que Gil-chan serra les dents. Tien, il n'aimait pas la familiarité, bonne chose à retenir. Tu déposas ton verre alors qu'il appelait ses hommes et les suivit. Les pauvres bourgues étaient encore entassé, pire que des sardines. Mais ce que le blondin disait; actuellement ils étaient extrêmement amusants.

- « Qui sais, peut-être qu'il y sera, peut-être pas. La ville est grande après tout, c'est comme chercher une aiguille dans une botte de foin.

made by black arrow

_________________

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: You're my heros! [Ft Gilgamesh]   Dim 4 Juin - 19:31

Kenshi GilgameshLieutenant
Lieutenant
avatar

Messages : 174

Navigation
Doriki:
1155/6000  (1155/6000)
Fruit du Démon: -Tetsu Tetsu no mi

Water Seven


Caligo




-----------------------------------------------


Le coquin de Caligo nous y échappera pas et pour cause je le trouverai je suis un ex chasseur de prime et capturé les pirates étaient ma profession pour gagner plus de tunes ! Et c’est en souriant que je répondis à la remarque de la jeune femme.
-La ville est grande mais on le trouvera quand même. C’est bien la seule personne à avoir des piercings et des tatouages ont le trouvera ! Ouvrez l'oeil comme moi! , je m’adressai à mes hommes.
Je croisai les bras et regarda à gauche…quoi ? Non ce n’étais pas possible.
-Arrêtez cette embarcation! ordonnais-je toujours en fixant mon regard sur une personne habillé en rose blanche coiffé d’un chapeau a plume rouge donc ont pouvait voir un tatouage. C’étais lui, c’étais Caligo !
L’homme avait l’air surpris et stoppa l’embarcation... mais il n’y avait que d’eau autour de nous. Je soupirai et me leva de l’embarcation quel con il était de pas nous déposé a la terre ferme! Je sautai de l’embarcation et mon corps se transforma en poussière de limaille noire pour me diriger vers la terre ferme. Mais la femme était un peu plus loin marchant tranquillement parapluie à la main.
Je couru vers elle en criant.
-Stop arrêtez-vous ! Dis-je
La femme se retourna…elle avait une barbe en pique du fers a paupière rose, un monosourcil et une barbe de quelques jours sur les joues…
-Oui ?, dit-il en faisant une timiderie exagéré.
-Je…rien…je me suis trompé de personne…, dis-je en allant repartir vers l'embarcation.
J’allais repartir quand je senti une main sur mon épaule je frissonnai.
-N’hésite pas à me contacter mon mignon, lança la fille/homme ? à la barbe qui m’avait tendu sa carte avec son numéro de téléphone par-dessus mon épaule.
Je pris mécaniquement. Elle me fit un clin d’œil et moi je parti illico en tremblant…horrible…pourquoi cela arrivait qu’a moi certes je suis sans doute le Marine le plus beau gosse mais là… elle était a en vomir.
J’entendis des pas de précipitation venir vers moi.
-Où il est mon lieutenant ?, lança un de mes hommes.
-Je me suis trompé tiens je t’ai trouvé une copine, lançais-je en lui remettant la carte.
C’est bon ma conscience était sauve. Mon cher bon courage avec lui…
-Bref nous devons continuer nos recherches !, ordonnais-je.




Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: You're my heros! [Ft Gilgamesh]   Jeu 8 Juin - 21:36

Yamakiro CaligoBandit
avatar

Messages : 353

Navigation
Doriki:
840/0  (840/0)
Fruit du Démon: Kiri kiri no Mi

You're my heros!
Caligo ft. Gilgamesh



Le lieutenant aux cheveux blonds semblait déterminer à t’attraper. Une détermination que tu ne pouvais que respecter, bien qu’il te semble légèrement trop obsessif. Un peu comme ces croyants extrémistes dans leur religion, bien que lui ça concernait plutôt sa détermination à t’attraper. Quel amusement tout de même, te trouvant à ses côtés sans qu’il ne le remarque. Une petite joie que tu savourais. Peut-être que tu te travestirais un peu plus souvent à l’avenir, pour piéger des hommes naturellement. Tu te demandais quand même d’où l’homme tenait cette détermination à toute épreuve. N’importe qui aurait déjà jeté l’éponge, mais pas lui. Respect pour ça!

Cependant, tu ne comprenais pas pourquoi s’était toi qu’il voulait absolument attrapé. N’y avait-il pas un autre criminel, bandit ou pirate dans les alentours qu’il pourrait prendre en chasse? Ça serait encore plus drôle que tu lui viennes en aide! Certes, te battre en talon aiguille ne serait certainement pas une chose aisé, mais qui ne tente rien n’a rien! Et ça ferait un entrainement, parce que si tu devais recommencer un jour, autant être prêt au risque de te battre. Il serait triste que tu te casses la cheville cependant. Ces souliers, le mal en personne à ton avis!

Mais un cri te sortit de tes pensées, manquant de te faire sursauter; s’était encore le lieutenant. Bon sang, comment ses hommes ne mourraient-ils pas d’une crise cardiaque autour de lui? Tu l’ignorais, mais peut-être qu’ils s’y étaient habitué. En tout cas, de ton côté, tu ne t’y ferais sans doute jamais le long de cette supercherie. D’ailleurs, tu ignorais bien quand tu révélerais ton identité, ou si seulement tu le ferais. Après tout, ça pourrait être aussi drôle de partir sans qu’il ne le réalise n’est-ce pas?

Mais voilà que tu regardas le lieutenant se changer en… limaille de fer noire? Un logia? Ooooh que ça changeait la donne. Nop, tu ne révèlerais pas ton identité réelle. Bien que fait de brouillard, tu ne voulais pas prendre le risque de l’affronter, car qui savait ce qui pourrait arriver. Hors de question de te faire attraper pour une stupidité! Bon, surtout, tu ne voulais juste pas risquer ta peau pour rien, sans en savoir plus sur cet homme des plus étranges.

Quoi qu’il en soit, il avait aperçu quelqu’un, qu’il dû croire être toi vu qu’il arrêta quelqu’un. Tu l’avais d’ailleurs entendu ordonner de s’arrêter à cette personne. Pauvre inconnu, touché par ta blague alors qu’il ou elle n’avait rien fait. Et tu t’en foutais royalement. Il revint finalement, bredouille et tu ne pus t’empêcher de sourire lorsqu’il donna une carte à un des marines en lui disant lui avoir trouvé une copine.

- « Mauvaise pioche, Lieutenant? »

made by black arrow

_________________

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: You're my heros! [Ft Gilgamesh]   Lun 12 Juin - 23:15

Kenshi GilgameshLieutenant
Lieutenant
avatar

Messages : 174

Navigation
Doriki:
1155/6000  (1155/6000)
Fruit du Démon: -Tetsu Tetsu no mi

Water Seven


Caligo




-----------------------------------------------

Bizarrement je sentais aujourd’hui que je vais m’en prendre plein la gueule… D'ailleurs meme la dame se foutait de moi...
-Tss, je me suis trompé!, lançais-je a la dame en me retenant d'exploser de colère.
-Lieutenant il y’avait même pas deux minutes vous nous disiez d’ouvrir l’œil…mais j’ai l’impression que c’est à vous d’ouvrir l’œil…, lança un de mes hommes dont je lui avais donné la petite carte avec le numéro de cette étrange type.
-En plus vous en avez en profitez pour draguer, dit un autre de mes hommes en montrant la carte du doigt. Ce n’est pas très sérieux tout ça mon lieutenant.
-Oui pas très sérieux, répéta le troisième.
-Ah qu’il est beau notre Lieutenant Gilgamesh !,repris le premier soldat.
Je mis la main sur mon visage abattu… pourquoi avais-je fait une tel erreur en plus je me fais sermonner par mes hommes qui ont raison. Ce n’est pas de ma faute si ce type portait un tatouage aussi !
-Si j’étais vous soldats… je me la fermerai et sérieusement ! Dis-je en colère.
Je soufflai, tourna dos à mes hommes en croisant mes bras et tenta de reprendre mon calme.
-J’avoue je me suis trompé de personne mais… JE NE DRAGUE JAMAIS PUISQUE JE SUIS MOI-MEME LA PERSONNE LE PLUS BEAU DE CETTE PLANETE DONC JAMAIS JE ME RABAISSERAI A AIMER UNE PERSONNE QUI N’AI PAS AUSSI BEAU QUE MOI !, hurlais-je.
Je vis notre rameur nous regarder de manière ennuyer le menton contre le bout de la rame… purée lui aussi il commençait à me taper sur les nerfs. Vraiment. Non en faite ils me font tous chier et sérieusement !
-j’en ai marre!, dis-je d’une petite voix… marre de courir dans cette ville… que Caligo aille gambader avec des poneys arc en ciel en jouant de l’harmonica moi je m’enfous ! Je boude et fais grève vous en informerez mes supérieur sauf Akainu, enfin non je m’enfiche !
Et sur c’est mot je pris mes lunettes de soleil de ma poche de ma veste et pars les mains dans les poches.
-gambader….
-avec des poney arc en ciel
-jouant de l’harmonica…
-Notre Lieutenant a perdu les pédales !, s’alarma un.
Les soldats était sans voix quand j’avais dis ça…bien sure j’ai fais des caprices mais je n’allais jamais jusqu'à partir ou même abandonné. Bien fait pour leur tronche qu’ils se débrouillent seul moi je suis en vacance et qu’il rêve pour que je me bouge pour capturer le criminel parce que des certains supérieurs m’ordonne de faire cette mission… Quelques secondes plus tard j’entendis mes hommes me courir après.
-Mon Lieutenant revenez on est désolé !, supplia un en se jetant à plein ventre au sol en m’attrappant par ma jambe. Chose inutile, bien sure car ma jambe se transforma en poussière.
-Nan ! Je boude !dis-je tout en continuant de marcher.
Un de mes soldats se mit devant tentant de bloquer le chemin. Bon dieu qu’ils sont bete… mon corps se transforma encore une fois en poussière pour réapparaitre derrière l’homme.
-Que voulez-vous mon Lieutenant ?
-Je boude, répliquais-je froidement. Vous avez blessez mon orgueil.
-On dirai un gosse ! Chuchota un.
Je m’arrêtai et croisa les bras et fie la moue entouré de mes trois soldats.
- Allez un peu de sérieux on va avoir Caligo.
-Oui en plus il ne s’échappera pas car vous représentez la justice ! lança un des mes hommes
Je lança un regard noir….ah oui avec mes lunettes de soleil il le voyait pas. Je les retira pas.
-Bande d’attardé vous avez meme pas dit le mot ‘’magique’’.
-S’il vous plait.
-Mais encore, j’attends de vous des excuses !
Les soldats se regardèrent avec des grands yeux pour qu’enfin un le plus grand de mes hommes dit un :
-On est désolé…
Suivit des deux autres.
-Je veux que vous me suppliez je boude-là !idis-je faussement en colère. Car oui je m'amuse de la situation.
Ils se regardèrent et grognèrent.
-Oh Grand Kenshi Gilgamesh nous avons besoin de vous pour capturer le criminelle.
-Parfait comme vous êtes doué en silleur de pompe pour parlé vous sirez mes chaussures ce soir. J’ai entendu votre appelle mes chers hommes et comme étant pas du tout rancunier je ne fais pas attention à ce que vous avez dit a mon encontre.
Je ferma les yeux tandis que mes hommes avaient les yeux qui petillaient et les rouvrit avec un petit sourire.
D'habitude je n'etais pas aussi clément...
-Se sera prélevé dans votre salaire du mois bien sure.
terminais-je
Ils me lancerent un regard noir. Eh oui j'allais pas laisser passer ça...
Soldats allons capture Caligo !, m’exclamais-je en retirant mes lunettes de soleil pour les ranger dans les poches de ma veste prennant une pause o combien héroique digne de ma personne et de ma puissance en mettant mon pied sur une..... poubelle qui était au sol devant moi.
J’entendis qu’on toussote derrière moi.
J'aimais pas etre interrompu...
-Hum ‘’Lieutenant’’ c’est pour vous faire savoir qu’il est temps de me payer je veux pas continuer encore plus longtemps avec des idiots…, lança le rameur d'une voix barbante.

Je grogne et le paya. C'est en payant d'ailleurs que je remarqua la présence de.... mon accompagnatrice... je déglutis... super je l'avais oublié elle...sentant son regard je lui tourna dos et dit en toussota.

-Bien continuons nos recherches!







Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: You're my heros! [Ft Gilgamesh]   Mer 14 Juin - 23:50

Yamakiro CaligoBandit
avatar

Messages : 353

Navigation
Doriki:
840/0  (840/0)
Fruit du Démon: Kiri kiri no Mi

You're my heros!
Caligo ft. Gilgamesh



Tu n’avais pu retenir un petit sourire amusé au retour du lieutenant à la chevelure d’or. Après tout, pour toi il avait été plus qu’évident que la personne qu’il poursuivait se trouvait à être un imposteur, ou, tout du moins, pas toi. Naturellement, puisque tu avais le postérieur posé juste à côté de l’homme voulant à tout prit te mettre le grappin dessus. Le pauvre bougre qui tournait en rond, si seulement il savait la vérité! Tu avais presque envie de le plaindre. Surtout que tu n’avais pas été le/la seul(e) avec une petit pique. Bien que la tienne fut innocente et amusée, celle de ses hommes allaient un peu plus loin.

Tu ne pus t’empêcher d’hausser un sourcil. À qu’elle était belle la marine, lorsque les sous-rangs se mettaient à manquer de respect à un supérieur. Certains n’avaient pas eu assez de fessés dans leur vie ou avait manqué d’autorité quelque part, ou s’en croyait trop permis. Bien que tu ne voyais pas le mal dans ces plaisanteries, tu pouvais cependant aisément réaliser que ces mots ne laissaient pas de marbre l’homme à tes côtés. Son égo avait sans doute été touché par ce cuisant échec des plus honteux. Cependant, l’avantage était que tu savais maintenant qu’il était un logia, tout comme toi, et le genre que tu préférais ne pas affronter. Ne sait-on jamais comment le tout pourrait finir.

Cependant, tu n’en cru pas tes oreilles, ni tes yeux, lorsque ledit lieutenant… se mit à bouder. Sa tirade te laissa muet de surprise et stupeur. Tu ne t’attendais décidément pas à une telle réaction pour si peu. L’erreur est humaine et puisqu’il ne t’avait jamais vu en vrai, il ne pouvait pas savoir qu’il ne s’agissait pas de toi. La preuve, que malgré ton travestisement, le lieutenant ne voyait aucune ressemblance. Tu l’aurais presque pris en pitié, si tu avais encore toute ta tête, ce qui n’était plus le cas. Tes grands yeux ouverts sous le choc de son comportement, tu le fixais avec étonnement. Le plus choquant cependant, à tes oreilles, était ce qu’il avait dit à ton propos. Gambader avec des poneys arc-en-ciel en jouant de l’harmonica?



Est-ce que le barman n’aurait pas mi de la drogue dans son verre par tous les hasards du monde? Non, parce que ton instrument à toi s’était le violon, pas cette saloperie d’harmonica…

La seconde chose la plus pire fut son départ, mains dans les poches. Est-ce qu’il boudait? Sérieusement? Estomaquée, tu ne pus que regarder votre gondolier. Pour le coup, tu en avais perdu ta langue. Un lieutenant de la marine, agissant comme un gamin contrarié et boudant. Tu hésitais entre pleurer de désespoir face à de tels agissements ou pleurer de rire. Tu choisis ni l’un ni l’autre, mais secouas la tête de dépit. Il y en avait dans ce bas monde que tu ne comprendrais sans doute jamais et les membres de la marine en faisaient partie.

Tu finis par tourner la tête, regardant les trois soldats suivre leur supérieur, tentant de le résonner. De ton côté, tu ne savais décidément pas comment réagir à ce comportement. Tu n’entendais pas ce qu’ils se disaient, mais ne pouvais que deviner que le lieutenant boudait toujours, refusant d’entre raison. Tout du moins, jusqu’à ce que quelqu’un semble dire quelque chose qui le fit réagir autrement. Tu haussas un sourcil, suivant finalement le rameur. Tu te retrouvas près du lieutenant boudeur et ne pus que sourire lorsqu’il te tourna le dos et toussota. Tu t’approchas avant de l’embrasser sur la joue délicatement.

- « Allons, ne vous inquiétez pas Lieutenant, les erreurs arrivent. Cela aurait très bien pu être Caligo déguisé, qui sait de quoi cet homme est capable! »

Tu lui souris avant d’attendre qu’ils se mettent en marche pour suivre le groupe.

made by black arrow

_________________

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: You're my heros! [Ft Gilgamesh]   Mer 21 Juin - 23:11

Kenshi GilgameshLieutenant
Lieutenant
avatar

Messages : 174

Navigation
Doriki:
1155/6000  (1155/6000)
Fruit du Démon: -Tetsu Tetsu no mi

Water Seven


Caligo




-----------------------------------------------

Perdu toute crédibilité et je me fais passer pour un crétin…oui c’est bien et aujourd’hui même… devant une femme qui nous accompagne moi et mes ‘’hommes’’ pour récupéré son bien…
Oui, humiliation…voilà pourquoi j’ai tourné le dos a cette femme pour parler à mes hommes. Pitoyable hein ? Non je ne suis pas un lâche…il y a juste des moments de honte où on a envie de se planquer. Oh putain non je ne suis pas un lâche !
Après avoir dit mes instructions mes hommes passèrent d’un visage indifférent a la bouche grande ouverte.
Tiens c’est bizarre j’ai l’impression qu’il y est quelque chose sur ma joue…Quoi ?
Je tournais mes yeux vers cette ‘’joue’’ pour voir…. La femme aux tatouages… mais quoi ?
Je me décalai de quelques pas et regarda l’accompagnatrice avec de grand yeux.
Je sais que je suis beau-gosse et tout mais jamais ont m’a fait des avances de cette manière…. Déjà es en ai vraiment une après ce qu’elle est dit ?
-Vous,….vous.... avez raison.
Les soldats a coté ricanais. Jamais je n’étais stoppé de la sorte.
-Le lieutenant qui bugue
-Ca doit être le soleil , s’exclama un à moitié mort de rire.
Je toussote et pris un journal d’un passant qui passait par-là le roulant et tapant derrière la tete mes deux hommes qui rigolaient.
-Vos gueules vous faites honte à la Marine. Je me demande qui m’a refilé des empotés pareils !Allez-on y va !, dis-je en partant devant.
-On aura du prendre une photo, t’as vu comment il était rouge ? Autant que ses yeux, dit le troisième soldat à un second
Je deviens sans doute plus rouge…sans doute le soleil. Enfin j’allais pas rester comme ça ridiculisé par mes hommes ! Je me retourna vers eux le journal enroulé a la main, d’ailleurs le type à qui j’ai emprunté le journal c’est cassé le plus vite possible ce n'est pas du vol n'es ce pas? Il me l'a donné.
-Bon, je crois qu’une petite révision de votre éducation s’imposes.
-Et c’est lui qui dit ça…C’est un flemmard qui rends ses papiers en retard
-Un arrogant qui prend les hommes de haut.
-Un perdant au casinos…., termina le troisième homme.
Moi ? Perdant ? Au casino….
Je prends le journal et le remets une taloche derrière la tête.
-Faux j’ai gagné dix sept fois sur six cents parties ! Bon on reprend la route et je veux un silence complet dans les rangs. Eh l’accompagnatrice ! Tu surveilles derrière et t’es meme autorisé à mettre des coups de taloches dans le crane. Tu peux utilisé la force si tu veux c’est meme conseillé !
-Oh il tutoie sa ‘’chérie’’
-Alors donc c’est officiel ?
-C’est pas ma ‘’chérie’’ mais votre nounou, interrompis-je en leur donnant encore des taloches.
-Orh !
Taloche.
-Mais !
Taloche
-J’ai que soupirer!
Taloche.
-T’as parlé ! Votre éducation est à refaire. Allez on y vas et j’ai dit SILENCE et deux par-deux !
-Vous êtes sure que vous allez pas faire une crise de jalousie si je me mets avec votre chérie....
Taloche.
Une fois cela fait, on marcha cherchant toujours notre cher bandit...qui allait vite venir parce que là j'en ai marre.








Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: You're my heros! [Ft Gilgamesh]   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

You're my heros! [Ft Gilgamesh]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» LE HEROS DE JAFRIK ABANDONNE LE BATEAU ROSE QUI COULE
» Un nom de super heros qui déboite grave
» Gilgamesh
» STRANGE/ COMICS/ BD SUPER-HEROS EN GENERAL
» Livre dont vous etes le heros [Pdf]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece RPG Strong World :: L'aventure :: Grand Line :: Water Seven-