AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 The Doctor and the dragon boy [Ft Shiraho]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
MessageSujet: The Doctor and the dragon boy [Ft Shiraho]   Dim 19 Mar - 18:44

Yamakiro CaligoBandit
avatar

Messages : 448

Navigation
Doriki:
1352/6000  (1352/6000)
Fruit du Démon: Kiri kiri no Mi

The doctor and the dragon boy
Caligo ft. Shiraho

Drum, ou plutôt Sakura comme tu oubliais souvent, était un endroit où tu songeais de plus en plus à t'installer ou, tout du moins, acheter une petite maison pour pouvoir y venir lorsque tu voudrais. Une sorte de refuge secondaire ou primaire. Malgré le froid hivernal, tu adorais cet endroit. Tu pouvais y discuter médecine n'importe quand et toujours apprendre quelque chose de nouveau, bien que les plantes fussent difficiles à cultiver.

Mais pour ces soucis, tu avais déjà une idée qui te trottait dans la tête. Celle de t'installer sur une île déserte et d'y cultiver tes propres herbes, ainsi qu'autres choses. Pourquoi pas des tournesols? Tu adorais cette fleur et elle serait très utile autant pour ses graines que pour l'huile que tu pourrais produire avec.

C'est en songeant à cette potentielle île de culture que tu fis rouler une boule de neige qui grossissait rapidement. Tu sentais le froid percer tes gants de cuirs, le vent gifler ton visage, mais tu ne t'y attardais pas; trop perdu dans ta tête pour réellement y porter attention. Tu arrêtas de la faire rouler une fois qu'elle fut de la grosseur désiré, puis tu t'attelas à en faire une seconde, modelant d'abord dans tes mains une petite boule avant de la faire rouler.

Tu avais décidé de faire ton premier bonhomme de neige aujourd'hui! Depuis les jours que tu étais sur Sakura, sur une île hivernale, tu devais bien le faire! Et peut-être qu'aujourd'hui tu ne croiserais personne dans la nécessité de soins et tu pourrais en faire tout plein? Tu souris à l'image mentale d'une petite armée de ces hommes de neige.

Tu pris sans difficulté la seconde boule dans tes bras et la déposa sur la première, répétant le même scénario avec une troisième et dernière dans un silence brisé par le vent dans les branches gelées. Tu les gardais à l'œil ne désirant pas t'en prendre une sur la tête. Un docteur qui aurait besoin d'un docteur, quelle honte! Ton regard de sang et d'onyx se posa néanmoins au loin, sur le village le plus proche.

Tu t'en étais éloigné pour créer ton bonhomme de neige, mais pas assez au cas d'une tempête de neige ou d'avalanche. Bien que pour la seconde situation, tu pourrais certainement facilement l'éviter en t'élevant dans les airs. Tu finis par poser la dernière boule – la tête – et commença à le décorer des pierres et branches que tu trouvas. Tu n’allais pas gaspiller un foulard, un chapeau et une carotte pour un amusement, mais peut-être un de ces jours tu le ferais.

Tu te reculas finalement pour admirer ton chef d’œuvre. Certes, ta création de neige n’était ni la plus originale ni la plus belle, mais tu adorais ça ! Tu te demandas intérieurement pourquoi tu n’avais jamais essayer ça avant, mais la réponse était l’évidence même; tu n’avais jamais réellement su agir en enfant, tu n’avais jamais profité de ton enfance. Tu rigolas silencieusement et te remis à la tâche pour faire un nouveau bonhomme de neige, mais d’ici peu, tu aurais une surprise à n’en pas douter.
made by black arrow

_________________

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: The Doctor and the dragon boy [Ft Shiraho]   Lun 17 Avr - 14:14

Kokaku ShirahoLe guerrier dragon
Le guerrier dragon
avatar

Messages : 3267

Navigation
Doriki:
2417/6000  (2417/6000)
Fruit du Démon: Ryû Ryû No Mi

    Ah Drum, ça faisait longtemps. La neige, le froid, tout ce qui m’handicapait à l’époque. Pour ça, je n’aimais pas cette île, ni toutes celles sur lesquelles l’hiver faisait sa loi la majorité de l’année. La dernière fois que j’étais venu, j’étais un gros lézard au sang froid. Alors forcément, c’était compliqué de se réchauffer. Heureusement que j’étais tombé sur Rexia qui m’avait aidé pour ça, sinon rentrer au navire aurait été compliqué. Et ça aurait été le comble pour un dragon censé cracher du feu, quand même. Mais bon, depuis je m’étais amélioré, et j’avais fini par découvrir (pas trop tôt) que je pouvais cracher naturellement du feu. Mieux encore, j’avais une sorte de feu intérieur en moi qui me réchauffait en toute situation. Rien de plus naturel chez un dragon, mais bon, il semblerait qu’il fallait un certain temps avant que ça ne se révèle. Bref, nous faisions donc route vers Drum, déjà parce que c’est le plus proche pour faire un ravitaillement, et puis parce que je comptais bien prendre ma revanche sur l’île. Ouais, c’était absolument inutile, mais j’en avais rien à faire. De toute façon, ça faisait quelques jours qu’on naviguait, j’avais besoin de me dégourdir un peu les ailes.

    Et en effet, une fois débarqué, je pris mon envol le temps que les autres s’occupent des courses. Ca faisait du bien de voler sans être à moitié gelé sur cette île. Et j’en profitais, faisant parfois du rase-mottes pour faire voler la poudreuse sur mon passage. Il faudra que j’essaie de choper un de ces espèces de lapin-garou bizarres de l’île aussi en rentrant, rien qu’un ça nous fera un bon stock de viande. Même si on a plus de cuistot. Enfin bref, je m’amusais, c’était presque comme si je volais pour la première fois, sauf que c’était juste pour dire que Drum ne me faisait plus peur. Les piqués, les chandelles, tout y passait. C’est à peine si je faisais attention à ce qui m’entourait. Et ça allait, bien évidemment, me jouer un tour, ce serait pas drôle sinon.

    Alors que je faisais encore un rase-mottes, les yeux fermés comme pour m’auto-défier, je filais à toute allure. Jusqu’à la collision. Ouais, une collision, alors que j’étais quand même relativement loin de toute civilisation. Je m’écrasais littéralement dans un tas de neige. Etrangement, ma tête ressortait de l’autre côté du tas de neige, mais à part ça, j’étais bien enfoncé. J’en profitais pour observer un peu le tas de neige, mais c’était pas facile. Et puis de toute façon, j’étais surtout pas très content d’avoir rencontré cet obstacle complètement aléatoire.

    « Bordel, qui c’est qui a foutu ça là ? Ca va pas non ? »

    Toujours en forme hybride je forçais sur mes muscles pour faire voler en éclat le tas de neige. Je me mettais ensuite debout, reprenant forme humaine pour épousseter la neige que j’avais sur les épaules. Et la carotte. Attends, comment ça une carotte ? Enfin, j’avais pas vraiment l’occasion de me demander ce qu’elle foutait là, puisqu’il y avait quelqu’un devant moi, m’observant comme si je venais de commettre un meurtre. Il avait un truc particulier ce tas de neige ?

    « C’est toi qui t’amuse à faire des tas de neige comme ça ? Faudrait peut-être penser aux autres un peu ! »

    Bon, c’est vrai qu’il y avait peu de probabilités qu’un accident comme ça arrive. Mais quand même, c’est pas une raison !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: The Doctor and the dragon boy [Ft Shiraho]   Lun 24 Avr - 19:05

Yamakiro CaligoBandit
avatar

Messages : 448

Navigation
Doriki:
1352/6000  (1352/6000)
Fruit du Démon: Kiri kiri no Mi

The doctor and the dragon boy
Caligo ft. Shiraho

Le vent hivernal s’invitait sous tes habits, sous ton foulard à chaque fois qu’il en avait l’occasion, te faisant frissonner de froid par moment. Bien que tu ne fusses pas habitué aux températures aussi glaciales, tu trouvais pourtant cela rafraichissant. Sans mauvais jeux de mots. Cette température, en effet, changeait de celles tropicales, marines ou estivales que tu croisais habituellement sur les autres îles. Puis maintenant, tu pouvais goûter à l’hiver en toute tranquillité sans risquer les mauvaises surprises. Sérieusement, qu’est-ce que tu risquais ici? Mise à part perdre ton intangibilité à cause du froid, pas grand-chose.

Même si à la base tu étais ici plutôt pour apprendre auprès de d’autres médecins, étudier leur façon de faire et apprendre celle-ci, tu te permettais de t’amuser aussi. Il y avait tant de chose que tu désirais faire sur cette île. Patinage, même si tu sentais que tu allais plus ressembler à un faon qu’à autre chose une fois sur la glace, étudier et récolter des plantes médicinales propre à cette île, te promener et admirer l’endroit. De toute façon, au vu de ton métier tu pouvais très bien te permettre de rester aussi longtemps que tu voulais ici ou revenir plus tard.

Alors que tu commençais un nouveau bonhomme de neige, ces pensées en tête, tu aperçus une silhouette foncer vers toi en toute vitesse. Pas directement vers ta personne, mais plutôt vers ton premier bonhomme de neige malgré que sur le coup tu ne le compris pas. Fronçant les sourcils, tu tentais de comprendre de quoi il s’agissait, ou de qui. Décidément pas un débris d’explosion; tu n’en avais entendu aucune et le ciel d’azure ne montrait aucun signe de fumée. Tu n’eus d’autre choix que de bondir sur le côté, évitant le projectile qui rasait le sol. T’étalant dans la neige, tu relevas le regard.

Un homme, ou plutôt un jeune homme, se trouvait là, couvert de neige. Non, mais, d’où il assassinait ton bonhomme de neige? Tu le regardais, choqué de la situation et un peu sous le choc d’avoir vu ce type arrivé tel un boulet de canon sortit de nulle part. Ne savait-il pas que s’était dangereux de voler les yeux fermés? Où est-ce qu’on lui avait appris à voler aussi, avec les poules? Tu haussas un sourcil en entendant sa voix. Non mais! Est-ce qu’il réalisait qu’il était le seul responsable de la situation? Parce qu’aux dernières nouvelles s’il n’avait pas eu les yeux fermés il n’aurait pas détruit ton bonhomme de neige.

- « S’était mon bonhomme de neige et il était très bien là. C’est ce qui arrive quand on vole à raz-motte du sol. Rien de cassé au moins? »

Bon, tu pourrais en refaire un plus tard, sauf que si ce jeune homme était blessé ça serait une autre histoire. De la neige, ça remodèle, mais des os c’est plus douloureux à replacer. Tu l’observas, pas choqué d’avoir un homme hybride dragon en face de toi. Au travers tout Grand Line il y avait certainement plus étrange et choquant à voir qu'un Zoan mythique.

Tu te protégeas de tes bras quand il fit voler en éclat la neige, t’en prenant plein sur toi. Eh bien, il n’avait pas perdu de temps pour te balancer de la neige dessus… Tu le regardas reprendre forme humaine. Au moins il ne semblait pas blessé, ou détruit comme ton bonhomme de neige. Tu croisas les bras face à l’accusation, plongeant ton regard d’encre et de sang dans le sien.

- « De un, s’était un bonhomme de neige, de deux, comment je pouvais savoir qu’un boulet de canon humain volerait à raz le sol aujourd’hui et ici? »

made by black arrow

_________________

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: The Doctor and the dragon boy [Ft Shiraho]   Ven 26 Mai - 22:51

Kokaku ShirahoLe guerrier dragon
Le guerrier dragon
avatar

Messages : 3267

Navigation
Doriki:
2417/6000  (2417/6000)
Fruit du Démon: Ryû Ryû No Mi

    Après toutes ces années en mer, c’était aujourd’hui que j’avais mon premier vrai crash. Il faut bien un début à tout, je présume. Décidément, Drum voulait ma peau, jusqu’au bout. Mais elle l’aura pas. C’était pas des tas de neiges aléatoirement placés qui allaient avoir raison de moi. J’avais vécu bien pire que ça. Mais bref. Le fait que ce tas-là soit placé là m’énervait. J’étais tranquille dans ma balade et ça a tout gâché. C’était simplement la faute à pas de chance, certes, mais sur le coup j’étais frustré, il me fallait un coupable. Qui ne soit pas moi, de préférence. De toute façon, ce tas de neige avait une carotte, logiquement ça ne pouvait pas être naturel. Et peu après ma première plainte, je reçus une réponse, confirmant qu’il y avait bien un fautif et qu’il était encore là. Un bonhomme de neige ? J’étais tombé sur un gosse ou comment ça se passe ? Et puis d’où c’est à moi de pas faire du rase-mottes (qui serait difficilement ailleurs qu’au niveau du sol d’ailleurs). Je me redressais donc, pensant toiser un enfant, mais en fait non, c’était un mec normal à la coupe de cheveux étrange. Tapant sur une de mes oreilles pour faire sortir la neige de l’autre, je répondais tout de même à ses inquiétudes.

    « Il faudra bien plus qu’un tas de neige pour me casser. N’importe quoi serait plus résistant et dangereux que ça. Même pour d’autres que moi. »

    Franchement, penser qu’un bonhomme de neige pourrait être violent, c’était assez naïf. Bon, en même temps on parle d’un gars qui faisait des bonshommes de neige et semblait plutôt déçu de sa destruction. Par contre, m’avoir vu sous ma forme hybride ne semblait lui avoir fait ni chaud, ni froid. C’était le comble ça tient, généralement c’était plutôt sur ça que les gens s’attardaient, plutôt que sur des blessures par collision avec de la neige. Mais bref, naïf ou pas, j’étais pas bien content de ce crash. Et je lui faisais savoir. Faut pas laisser traîner ses affaires comme ça voyons, c’est la base. Mais bon, déjà il insistait sur le fait que ce soit un bonhomme de neige et pas un tas de neige, voilà qu’il rejetait la faute sur moi. Non mais et puis quoi encore ? En plus, je suis pas un boulet, non mais ho !

    « Bah t’es sur Grand Line, et j’doute que Drum soit l’île que tout le monde évite – quoique je comprendrais. T’aurais dû mettre un panneau pour prévenir qu’il y avait un tas de neige à proximité. »

    Et sur ces mots, je ramassais la carotte pour commencer à la grignoter. Ouais, j’ai un peu faim avec ce vol. C’est pas une carotte qui regonflera entièrement les batteries, mais c’était déjà ça. Le temps que je commence à la manger, je jetais un œil aux alentours. Si, encore, je m’étais approché d’un village, j’aurais rien dit. Mais on était au milieu de nulle part, aucun signe avant-coureur de sa présence ici. Faut pas s’étonner après ça que je vienne me crasher dans ses créations.

    « Pis qu’est-ce que tu fous là d’abord ? Tu t’es perdu alors t’as décidé de tromper ta solitude dans la neige ? Parce que bon, d’ici j’ai l’impression que la civilisation est un peu loin quand même. »

    Cela étant, moi-même je ne savais pas vraiment où on était, mais je m’en fous, en volant je retrouve aisément mon chemin. C’est pas comme si Drum avait énormément de relief. Mais bon, n’empêche que je ne voyais même pas le début d’un village à proximité…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: The Doctor and the dragon boy [Ft Shiraho]   Lun 29 Mai - 23:15

Yamakiro CaligoBandit
avatar

Messages : 448

Navigation
Doriki:
1352/6000  (1352/6000)
Fruit du Démon: Kiri kiri no Mi

The doctor and the dragon boy
Caligo ft. Shiraho

Décidément, tu ne t'étais absolument pas attendu à ce qu'une personne arrive comme ça, sans prévenir et défonce littéralement ton bonhomme de neige sans avertissement. Après le choc, la consternation tout de même. Parce que ce n'était pas tous les jours qu'un zoan mythique détruisais un bonhomme de neige après tout! Et le froid ne l'affectait-il pas? S'était une bonne question que tu te retiens de poser, parce qu'après tu ne savais pas ce que serait sa réaction à cette curiosité. Mais qui ne serait pas curieux face à une telle arrivée et un tel zoan? Mais qu'importe, ce mec avait quand même assassiné ton bonhomme de neige! Le malotru...

Zoan dragon et il savait pas voler. Quelle ironie.

Finalement l'autre se releva et te fixa avant de répondre à ta question quant à son état. Parce que peut-être qu'il s'était fait mal. Ou qu'il avait mal et ça tu ne pouvais pas savoir réellement pour le coup. L'inconnu affirma cependant qu'il allait bien et qu'il faudrait plus que de la neige pour lui faire mal. Oui, mais on ne sait jamais vraiment après tout. Tu haussas alors simplement les épaules.

- « Je ne parlais pas de la neige mais de l'écrasement. »

Tu étais médecin après tout, tu savais bien que la neige, on blessait difficilement quelqu'un avec ça. Mais le choc d'un impacte pouvait causer bien plus de dégâts, surtout au cerveau. Tels des lésions ou des hématomes, voir une commotion cérébrale. après tout il avait foncer à toute vitesse dans un bonhomme de neige et même l'eau percutée à grande vitesse pouvait causer de sérieuses blessures. Mais bon, ton nouvel homologue ne savait pas que tu étais médecin donc cela ne faisait rien.

- « Disons que ce n'est pas tous les jours qu'on voit des gens voler et je ne crois pas que les volants auraient le temps de lire » dis-tu dans un sourire.

Ou le verraient tout court en fait. De toute façon, qui lit les panneaux d'avertissement? Plus grand monde de nos jours! Tout du moins chez les touristes. Et les pirates. Tu le regardas ramasser la carotte pour la grignoter, espérant qu'il ne ramassait pas toujours tout ce qu'il trouvait à terre pour le manger. Non, parce que s'était la meilleure façon du monde pour tomber malade, estomac solide ou non.

Tu penchas cependant la tête à sa dernière question.

- « Je ne suis pas le moindrement perdu. En fait je n'ai jamais pu faire de bonhomme de neige étant enfant, j'ai décidé que pendant mon séjour sur Drum j'y remédierais tout simplement. Atteindre de nouveau la civilisation n'est pas bien difficile pour moi. »

Autant finir sur une note mystérieuse non?

- « Je suis Caligo d'ailleurs, et toi? »

made by black arrow

_________________

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: The Doctor and the dragon boy [Ft Shiraho]   Sam 29 Juil - 19:35

Kokaku ShirahoLe guerrier dragon
Le guerrier dragon
avatar

Messages : 3267

Navigation
Doriki:
2417/6000  (2417/6000)
Fruit du Démon: Ryû Ryû No Mi

    Hé bien, ça devait être un civil assez banal pour s’inquiéter de la sorte de ma chute. N’importe qui ayant vécu un peu d’aventure sur ces mers prendrait cette chute à la légère, voire même à la rigolade. Il n’y avait rien eu de vraiment dangereux là-dedans, ni la neige, ni l’écrasement. J’aurais atterri sur un sol dur, je dis pas, mais la neige a au moins l’avantage d’amortir un peu les coups. Et encore, même sur un sol dur, j’en ai vu d’autres et c’était pas ça qui allait me blesser. Surtout pas avec les défenses que me procure mon fruit.

    « C’était pas un écrasement ça, tout juste une petite chute. J’ai vécu bien pire que ça. »

    Bon, j’ai pas d’exemple en tête actuellement, et de toute façon je n’avais pas besoin de lui en donner. Mais tomber dans un bonhomme de neige était le cadet de mes soucis. Je comprend pas vraiment pourquoi il s’inquiète autant d’ailleurs. Il me voit, là, debout devant lui, sans aucune égratignure. Puis il me rappela un truc que j’oublie assez souvent, quand il parla du panneau d’avertissement. Les volants ne sont pas si courants que ça, même dans le monde merveilleux des fruits du démon. Il y avait une rumeur à Alabasta qui disait que seuls cinq fruits permettaient de voler. Soit j’avais eu beaucoup de chance, soit ils disaient n’importe quoi. Quoiqu’il en soit, je devais bien avouer que pour un civil, voir quelqu’un voler ne devait pas arriver bien souvent.

    « J’aurais peut-être pas pu le lire en plein vol, mais le voir perdu au beau milieu de ce désert blanc aurait tout de même attiré mon attention. Mais bon, c’est pas grave, j’en suis pas mort. »

    Ouais, j’en rajoutais une couche sur ses inquiétudes, je suis comme ça moi. Et maintenant, ma carotte. Ca va, elle n’était pas gelée. Froide et crue, certes, mais pas glacée pour autant. De toute façon, je pouvais la réchauffer dans ma bouche avant de la manger, mais ce n’était pas nécessaire pour le coup, tout allait bien. Pendant ce temps, il répondait à ma dernière question, m’annonçant ne pas être perdu. Et bien que la dernière phrase aurait dû attirer mon attention, ce fut le gros de son discours qui me surprit. Au point que je recrachais ma bouchée de carotte à moitié en riant.

    « Comment ça t’as jamais pu faire de bonhomme de neige ? T’as vécu à Alabasta ou quoi ? Quoique, t’es un peu pâle pour être d’Alabasta. Mais sérieusement, comment t’as pu ne jamais en avoir l’occasion ? »

    Puis vinrent les présentations. C’est vrai qu’avec tout ça, la politesse avait foutu le camp. Enfin, si c’était un civil, allez savoir comment il allait réagir. D’ailleurs il ne m’avait même pas encore reconnu, pourtant mon avis de recherche fait du bruit.

    « Moi, c’est le capitaine Shiraho – c’est le moment où tu fuis si t’as peur des pirates… » Un petit rictus au coin des lèvres. « Y a pas que les bonshommes de neige que je sais dégommer. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: The Doctor and the dragon boy [Ft Shiraho]   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

The Doctor and the dragon boy [Ft Shiraho]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» How train your dragon
» [Jeu Vidéo]Dragon Age Origin
» Avocats du Dragon
» Dragon vs Aigles
» Au Dragon Vert

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece RPG Strong World :: L'aventure :: Grand Line :: Drum-