AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un chirurgien chez les vauriens ? [BN/Law] (Hors Contexte)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
MessageSujet: Un chirurgien chez les vauriens ? [BN/Law] (Hors Contexte)   Jeu 29 Déc - 11:14

Marshall D. Teach☼ The King of Darkness ☼
☼ The King of Darkness ☼
avatar

Messages : 4665

Navigation
Doriki:
5235/6000  (5235/6000)
Fruit du Démon: Yami Yami & Gura Gura no mi





Un chirurgien chez les vauriens ?

Un orage d’une puissance impressionnante les avait pris par surprise. L’équipage tout entier se dévouait corps et âme à maintenir à flots le navire, alors même que le vent se déchainait dans les voiles que l’on réduisait péniblement et que l’eau envahissait le pont et commençait à s’infiltrer partout. En bon chef de guerre, Teach supervisait ses troupes avec son précieux navigateur, Lafitte. S’agrippant fermement à la rambarde face à lui, de son perchoir, il pouvait avoir un œil sur tout le monde. Enfin ça, c’était en conditions normales. La pluie lui fouettait le visage, réduisant sa visibilité au minimum. Cela faisait une heure qu’ils luttaient contre les éléments. Avec de la chance cependant, ce calvaire fut bientôt terminé lorsque Lafitte, les yeux successivement rivés sur son Log Pose et devant lui, annonça finalement qu’il voyait la terre. Un soupir de soulagement général se fit entendre alors que l’énorme embarcation glissa quelques mètres sur la plage avant de se stopper net, faisant chuter une bonne partie des pirates peu prévoyants.

N’ayant aucune idée d’où ils se trouvaient, Barbe Noire ordonna qu’on quitte le navire. Il valait mieux rester pied à terre plutôt que sur le rafiot ! Avec un peu de chance, ce bout de terre serait habité voir mieux : approvisionné en alcool et en tartes. C’est ainsi qu’après avoir solidement amarré leur navire à la plage, l’équipage tout entier du Yonkou se mit à tâtonner en espérant trouver des traces de civilisation entres les lourdes averses. Décidément, le destin était toujours de leur côté : les abords d’une bourgade se dessinèrent, laissant se dévoiler de beaux bâtiments mais construits en fer. Qu’à cela ne tienne ! Etant donné leur nombre et leur appétit, tous se rejoignirent dans un bar, jetant sans ménagement les attardés qui se trouvaient là pour pouvoir prendre la place. Commençant à boire, manger et festoyer, les minutes s’écoulèrent sans que personne ne s’en rende vraiment compte. Lorsque la pluie cessa enfin, ils purent enfin repartir, pour le plus grand plaisir du barman.

Séparant son équipage en deux, le barbu ordonna qu’on aille vérifier l’état du navire pendant que lui et d’autres membres visiteraient un peu l’île pour savoir si l’on pouvait les taxer gentiment d’autres denrées. Avançant fièrement dans le sol encore boueux, Teach était accompagné de Vesperine, Doc Q et Catarina. De prime à bord ou par excès d’orgueil, il n’avait pas jugé bon de s’entourer de plus d’hommes. Après tout, les femmes et le médecin malade n’étaient pas du genre manuel et puis, que pouvait-il bien se passer sur ce caillou ?! Les quatre compères déambulèrent un peu, passant dans quelques échoppes avant de tomber nez à nez sur Trafalgar Law dans une pharmacie. Ils n’étaient pas les seuls à devoir faire leurs achats visiblement ! Profondément amusé par ce hasard, l’obèse ria avant de s’adresser à lui.


"- Zehahaha… Mais qui voilà ?!"

Ce que le petit groupe ne savait pas c’est que la Marine arrivait, avec d’impressionnants renforts. Depuis le temps qu’ils étaient là, plusieurs personnes avaient eu le temps de prévenir les autorités et ils attendaient le bon moment pour les encercler et passer à l’attaque. Que voulez-vous, quand on est faible, on cherche à être stratégique, même quand cela ne sert à rien ! Un escargophone sur haut-parleur et voilà qu’ils les sommaient de se rendre ! Amusé, le capitaine ria avant de simplement écraser son point en direction de la porte qu’il venait de franchir, fissurant l’air et déclenchant une première secousse. Essuyant un premier assaut, les soldats ne réfléchirent plus et entamèrent leur assaut, commençant tout d’abord par une salve impressionnante de tirs, que cela soit avec des bazookas ou de simples fusils. Des explosions, des impacts, vrillèrent ce bâtiment. Ne possédant pas une armature en fer, celui-ci ne tarda pas à s’écrouler sur lui-même, si le feu ne ravagerait pas tout avant.




HRP : J'espère que cette entrée en matière vous conviendra

_________________
Doubles Comptes:
 

The Blackbeard Crew:
 


Dernière édition par Marshall D. Teach le Ven 30 Déc - 17:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un chirurgien chez les vauriens ? [BN/Law] (Hors Contexte)   Ven 30 Déc - 12:29

Hunter VesperineThe Loose Cannon
The Loose Cannon
avatar

Messages : 1212

Navigation
Doriki:
2000/6000  (2000/6000)
Fruit du Démon: Itami itami no Mi

Un chirurgien chez les vauriens ?

feat. Vesperine, Law & Teach



Bon Dieu ! J'en avais assez de ce maudit orage ! Comme si l'eau de la mer n'était pas suffisante, il fallait qu'en plus le ciel se déchaîne sur nous ! J'avais même failli passer par-dessus bord à plusieurs reprises à cause des vagues immenses qui venaient nous percuter de plein fouet. J'aurais bien aimée pouvoir rester à l'abri, mais il fallait bien aider pour remonter les voiles et tout le tintouin, même si je n'étais pas la plus capable de l'équipage, je devais quand même le faire !

Heureusement, au bout de ce qu'il me semblait être une éternité, je perçue quelqu'un crier « TERRE » dans tout ce vacarme. Je n'avais pas réussi à distinguer clairement la voix qui avait prononcé cela, mais il y avait de forte chance pour que ce soit notre navigateur, Lafitte. L'embarcation avançait péniblement jusqu'au banc de sable qui entourait cette île et lorsqu'il alla s'y enfoncer, nous ne pûmes retenir en soupire de soulagement. Cependant, la pluie battait toujours, ce qui nous avait donc poussés à chercher quelconque abris.

A terre l'équipage paraissait bien plus menaçant que sur le bateau, pour une raison que j'ignorais. Peut-être parce qu'on aurait dit une bande prête à mettre tout ce qui se dresse sur leur passage à feu et à sang ? Peut-être bien... Je pris bien évidemment mes armes avec moi, après tout, qu'est-ce qu'une tireuse d'élite sans ses armes ? Une tireuse d'élite morte, voilà ! Enfin bref. Nous cherchions un endroit où nous pourrions nous mettre au chaud, voir même boire et manger, alors que je grelottais sous cette averse sans fin. J'étais complètement trempée, alors que j'essayais tant bien que mal de garder au maximum ma chaleur corporelle, si avec ça je ne tombe pas malade, c'est miraculeux !

Mais quel ne fut pas notre joie quand nous vîmes devant nous se dresser un petit amoncellement de bâtiment en fer. De... En fer ?! Ah oui oui, c'est bien ça, en fer ! Juste... POURQUOI ?! Enfin bref... Heureusement parmi ces... choses, il y avait un bar et l'équipage ne tardait pas à s'y engouffrer, faisant au passage fuir les autres occupants. Ben oui, c'est qu'on fait un peu peur quand même ! (Bon j'avoue, on a un peu forcé, enfin pas moi, les autres !) Je restais quelques minutes debout près de la porte, à essayer d'essorer mes tresses pour les débarrasser de toute cette flotte. J'aurais bien aimé en faire de même avec mes vêtements, mais voyez-vous, je n'avais pas spécialement envie de les retirer devant mes nakamas... Je suis un minimum pudique tout de même, oh !

Il régnait une douce chaleur dans ce bâtiment, je me demandais d'ailleurs si quand le soleil tapait dessus, à combien la chaleur pouvait monter la-dedans. Sans doute de quoi se faire un bon sauna ! Avec l'équipage au complet enfermés entre ces murs, le volume sonore était à la limite du tenable... Le tenancier qui devait certainement être suffisamment attaché à sa vie nous servait du mieux qu'il pouvait, espérant enfin le moment où nous quittions les lieux. Ce qui ne tardait pas à arriver, quand toutes les réserves d'alcool et de nourritures furent à sec en réalité. Et bien évidemment, nous partîmes sans régler. Teach décidait alors d'envoyer une grosse majorité de l'équipage vérifié si le bateau allait bien, maintenant que la pluie avait enfin cessée. Il demandait aussi à Doc Q, Catarina et moi-même de rester avec lui, histoire de faire un petit tour sur l'île. Pourquoi je dois être avec... elle ? Elle est pas belle ! Bouh ! Bon en même temps, niveau sex-appeal de l'équipage, on n'a déjà vu mieux...

Je passais outre mon aversion pour les filles en restant aussi loin que possible d'elle... Nous passions de boutique en boutique, cherchant ce qu'il pouvait y avoir d'intéressant à s'approprier ou non. Finalement, nous pénétrâmes dans une pharmacie, où il y avait déjà quelqu'un que le Capitaine semblait connaitre. Sa tête me disait franchement quelque chose, en plus d'être agréable à regarder. Voilà ! Pourquoi il n’y a pas plus de type comme lui dans l'équipage !

Mais je n’eu pas le temps de me demander qui il était, car un escargophone dehors nous sommait de nous rendre. C’quoi cette blague ? La Marine est aussi débile que ça ? Quand est-ce qu’ils vont comprendre que personne n’est plus fort que le Capitaine, hein ? Oui, je vous le demande ! D’ailleurs ce dernier utilisait son poing pour fissurer l’air, le bruit qu’il en retournait me faisait toujours autant sursauter. Mais la Marine répliqua quasi immédiatement en nous tirant dessus sans perdre une seconde. Non mais ?! D’où ils font ça !

Le bâtiment étant construit en pierre, il ne tardait pas à commencer à s'écouler au-dessus de nous. Nous n'avions que quelques secondes pour essayer d'en sortir, je n'avais pas vraiment envie de finir en crêpes, surtout que je n'ai pas vraiment la même carrure que les trois autres... Alors que leur slave c'était enfin arrêté, je saisissais l'occasion pour sortir, Bunny sur ma hanche. Je savais que je n'aurais qu'un très court instant pour essayer d'en éliminer un maximum, alors visais en priorité les porteurs de bazooka, non sans loucher sur leurs armes. Peut-être que je pourrais essayer d'en récupérer un... Si j'arrive à le porter ! J'avais réussi trois tires dans la tête avant qu'il ne rapplique de nouveau. Je sais que je suis douée, mais faudrait peut-être que les autres viennent m'aider, ou alors ils sont coincés parce qu'ils n'ont pas réagi assez vite ?...



made by guerlain for epicode

_________________

Babble, Babble, Bitch, Bitch. Rebel, Rebel, Party, Party. Sex, sex, sex and don't forget the violence. Blah, blah, blah, got your lovey-dovey sad and lonely. Stick your stupid slogan in. Everybody sing along
Double comptes:
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un chirurgien chez les vauriens ? [BN/Law] (Hors Contexte)   Ven 30 Déc - 19:26

Trafalgar D. Water LawSupernova | Heart Pirates
Supernova | Heart Pirates
avatar

Messages : 5546

Navigation
Doriki:
3509/6000  (3509/6000)
Fruit du Démon: Ope Ope No Mi




Feat BN, Vesp

Un chirurgien chez les vauriens ?!



Pourquoi me suis-je arrêté sur cette île déjà ? Ah ouais, il nous fallait des vivres et des médicaments. D'après Bepo, il fallait attendre un peu parce que la météo ne semblait pas jouer en notre faveur... Un orage mènerait la vie dure à mes comparses pirates ! Personnellement, je me la coule douce à l'intérieur du submarine ! Au moins, nous pouvons rester plus ou moins à l'abri des dégâts qu'occasionnerait la tempête si elle nous touchait nous aussi mais fort heureusement, ce n'est pas le cas... Suffit juste d'attendre ! Bien que l'attente ne soit absolument pas mon point fort... Shachi et Penguin semblent se disputer une énième fois... j'ai l'impression que l'un d'eux à encore fait des siennes... Je vous laisse deviner de qui il s'agit et je suis quasiment certain que vous ne risquez pas de vous tromper ! Après quelques heures d'attente qui m'ont parues interminables, le submersible refait enfin surface et je suis le premier à passer la grande porte pour respirer l'air frais du large ! Essayez de rester enfermé avec des cris, des questions auxquelles vous n'avez pas forcément envie de répondre... j'vous assure, vous deviendrez rapidement dingue ! A moins d'avoir une patience qui n'a aucune limite mais j'en doute...

Quoiqu'il en soit, Shachi est le premier à me rejoindre en m'annonçant que nous n'avons rien subi de grave pour les moteurs du sub... Tant mieux ! Voilà une excellente nouvelle ! Et ma tornade brune repart dans ladite salle des moteurs afin de bichonner son « bébé » comme il l'appelle... Je ne me ferais jamais à ce nom dont il a affublé le submersible... Enfin, si ça lui fait plaisir... Accoudé à la rembarre, j'observe l'île qui se dessine doucement sous mes yeux... Je ne sais pas pourquoi mais j'ai un mauvais pressentiment... L'impression qu'il ne faut pas débarquer sur cette île mais continuer notre route et s'arrêter sur la prochaine ! Mon instinct ne me trompe que très rarement mais, pour une fois, je me dis que je ne vais pas l'écouter... Peut-être aurai-je mieux fait d'être plus vigilant ! Donnant mes dernières directives à Shachi, Penguin, Bepo et Wakame, il n'y a que Ban qui m'accompagne... Après tout, c'est lui le cuistot de l'équipage ! Je n'y connais fichtrement rien moi en cuisine ! Et je n'ai pas réellement le temps – ni l'envie – de m'y intéresser ! Les autres s'affairent à faire ce que je leur ai demandé tandis que Ban et moi, nous nous éloignons sur l'île, histoire de la visiter dans un premier temps et de voir si nous pouvons récupérer quelques provisions et médecines...

Eh bien, après quelques minutes de marche – dans le silence le plus complet, je dois bien l'avouer puisque je ne suis pas quelqu'un de très loquace, je préfère rester sur mes gardes sur un territoire inconnu... Nous atteignons enfin un village ! Ban est le premier à s'extasier devant les produits qu'il trouve... Je suis assez perplexe... Quant à moi, je suis bien aise de trouver une pharmacie... car tout bon médecin se doit d'avoir une boite de doliprane et un flacon d'humex sur soi en toute circonstance ! Plus sérieusement, après quelques achats, je suis ressorti de cette officine avec un peu de badiane, de la reine des prés, de la verveine et de la valériane. D'ailleurs, cette dernière est très utile puisqu'elle favorise l'endormissement ! Enfin, il faut bien entendu savoir la préparer... ça me sera très utile si jamais je veux endormir pour quelques heures un des membres de mon équipage juste pour avoir la paix et surtout, un putain de silence ! Alors que j'imaginais déjà sur qui j'allais tester mon nouveau jouet, un voix familière me parvient aux oreilles... Tournant la tête sur la gauche, quelle n'est pas ma surprise quand je vois l'ennemi public numéro 1...

- Shachi n'est pas avec moi pourtant mais les ennuis me poursuivent Lançais-je plus pour moi qu'autre chose Teach-ya... Besoin d'autant de personnes pour te protéger ?

Rho ça va ! Ce n'est rien de plus qu'une taquinerie amicale ! Ou pas... Mais même pas le temps de continuer le jeu que la Marine débarque... D'ailleurs comment-a-t-elle su aussi rapidement que nous étions... là ?! Même nous, nous ne savons pas sur quelle île nous sommes ! Le destin nous joue de drôles de tours parfois. Combattre deux ennemis à la fois... Ce n'est pas réellement ce que je préfère mais... Je reste perplexe face aux dires du type possédant l'escargophone... Se rendre hein ? Pense-t-il que nous allons obéir bien sagement ? Eh bien, il semblerait que pour le temps de cette attaque « surprise », j'allais devoir être dans le même camp que Teach-ya... Génial ! Comme si je n'avais réellement que ça à faire... m'amuser avec des marines...

Plus j'utilise mon pouvoir, plus je m'affaiblis certes... voilà pourquoi je me concentre uniquement sur les Marines... les découpant dans les room que je crée... Les ré-assemblant sur divers parties du décors... Une tête sur un toit, un bras sur un corps qui n'est pas le sien... Je garde même une tête de Marine dans ma main juste pour le fun... Teach-ya aussi semble s'amuser à détruire les bâtiments, et même une jeune femme aux cheveux bleus semble exceller dans l'art du tir au bazooka et nous sauve plusieurs fois la mise ! Après plusieurs minutes qui semblent durer des heures, les tirs s'arrêtent enfin... Les marines ayant enfin tous été mis hors jeu ! Enfin c'est ce que je croyais... N'ai-je pas appris à mon équipage de toujours rester vigilant jusqu'à la fin ? Alors pourquoi je ne le suis pas ?! Un seul Marine reste encore debout mais j'étais plutôt occupé à rechercher « l'aura » de mon propre nakama qu'autre chose... si bien que je ne réalise son attaque que trop tard... Même ma téléportation ne me servira à rien ! J'attends que le coup vienne... mais la seule chose que je réalise, c'est une épaisse chevelure bleue qui « m'agresse » et me fais valser plus loin, des cris de Teach-ya... et du sang sur ma main. Mais quand je réalise que ce sang n'est pas le mien... Je reporte mon attention sur la jeune femme... qui est étendue là où je me tenais avant. La première chose que je fais ? Ramasser mon nodachi et... attendre.

Pourquoi soignerais-je quelqu'un qui m'a sauvé alors que je n'ai rien demandé ?! Elle ne peut s'en vouloir qu'à elle-même !


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un chirurgien chez les vauriens ? [BN/Law] (Hors Contexte)   Sam 31 Déc - 16:59

Marshall D. Teach☼ The King of Darkness ☼
☼ The King of Darkness ☼
avatar

Messages : 4665

Navigation
Doriki:
5235/6000  (5235/6000)
Fruit du Démon: Yami Yami & Gura Gura no mi





Une balle en plein coeur

La remarque qu’avait fait Law n’entacha pas le sourire morbide du capitaine. Il se contenta simplement de ricaner en le défiant du regard jusqu’à ce qu’une pluie de balles et plusieurs explosions les entourèrent alors qu’ils se trouvaient toujours dans la pharmacie. Teach ne fit qu’en rire. Pour une fois, ce serait la Marine qui détruirait des habitations, pas lui ! En tout cas ces idiots se rendraient vite compte que ce genre de piège ne fonctionnerait pas avec lui. Et dire qu’en plus le Chirurgien de la Mort était là ! Au final, il se demanda s’il était bien nécessaire de bouger. Doc Q ne fit que s’effondrer comme une lavette sur le sol, profitant de son état pour ne rien faire. Par contre, Vesperine et Catarina se mirent en mouvement très rapidement une fois l’assaut lancé. Après tout, les tireures n’avaient-elles pas l’avantage dans cette situation ?

Avec son arme un poil modifiée, la Chasseuse du Croissant de Lune tira directement dans le tas. Nul besoin pour elle de sortir, elle faisait des trous dans les murs tout en utilisant le peu de temps que durerait la protection fournie par la maison. Vesperine quant à elle, se mit d’abord à couvert avant de sortir triomphalement et d’en zigouiller une bonne poignée. Le nombre de soldats en uniforme était impressionnant. Malgré tout, avec la présence de Law, Barbe Noire n’eut même pas besoin de faire usage de ses pouvoirs. Il se contenta de rire tout en conseillant au pharmacien de sortir sauf s’il voulait mourir. Une fois que le calme se fit, l’obèse sortit nonchalamment des restes de la bicoque. Ils étaient tous trop occupés pour faire attention à lui. Une seconde salve débuta et c’est là que la situation se compliqua. Certains marines ayant été transformés en bête de foire grace au capitaine des Heart, certains s’étaient mis à couvert derrières eux et continuaient à les canarder.

Le barbu se résolu donc à user des ténèbres et commença à aspirer méthodiquement tous les malheureux mais l’un des derniers hommes debout tira un dernier coup de feu. Il visa Law mais étrangement la bleutée se sentit l’âme d’une sauveuse et poussa le pirate pour prendre le coup à sa place. Ne pouvant masquer sa surprise, l’édenté beugla quelques paroles avant d’accourir prêt d’elle et d’appeler Doc Q. Etrangement, le médecin se fit plus rapide qu’avant. Il pendait à son cheval et celui-ci s’écroula juste à côté de Vesperine, permettant au médecin de bord de jeter un œil à la blessure. Il ne lui fallut que quelques secondes pour tourner son visage vers celui du gigantesque pirate pour dire…


"- Désolé Amiral mais… *KOFF* *KOFF* D’après c’que je vois, la balle est rentrée dans sa poitrine, du côté gauche, parfaitement entre deux côtes et elle s’est arrêtée dans son cœur juste après l’avoir perforé. *KOFF* *KOFF* J’suis peut-être calé dans mon domaine mais là… Qu’on retire la balle ou pas, elle mourra de toute façon d’une hémorragie. A moins que …"

Le vieux malade sourit de plus belle en posant ses yeux sur Law.

"- ... Le fameux chirurgien use de son petit pouvoir bien pratique ! *KOFF* *KOFF*"

Teach regardait successivement sa subordonnée, son lieutenant puis l’autre pirate présent. Ça ne l’enchantait guère de faire appel à quelqu’un d’autre pour régler ses propres soucis mais bon. Puisqu’en plus elle lui avait sauvé la mise, il n’avait qu’à accepter, comme ça aucun des deux hommes ne devrait rien à l’autre après cette journée ! Logeant finalement ses orbites dans ceux du Shichibukai, il lui exposa sa proposition tout en ordonnant ensuite à Catarina de la transporter sur le Radeau. Et oui, surprise ! Il fallait bien mettre la pression à ce type et puis tout le matériel médical se trouvait sur leur navire. Il était bien sûr hors de question que ce soit Law qui l’emmène dans son sous-marin. C’est qu’il était fourbe ce jeunot et ça Barbe Noire le savait pertinemment bien !

"- J’te conseille de v’nir avec nous pour la soigner. Elle t’a sauvé la mise alors ce n’serait qu’un simple retour des choses… Et puis on n’a pas le matériel ici, impossible de l’opérer sur l’herbe ! Zehahahaha ! Te débiner serait bien lâche de ta part, fait attention… J’suppose que si t’es là, ton équipage aussi… Je pourrais très bien demander au mien de capturer le tien, ou pire… Mais inutile d’en arriver là, tu ne crois pas ? J’te donne ma parole que si tu la soignes, je n’en prendrais pas à toi ! Zehahahaha !"

Qu’allait-il lui répondre ? Il imaginait déjà sa tête, tout méprisant qu’il serait en se rendant compte qu’il ne pourrait pas échapper à son destin ! Il avait le choix, soit personne ne mourrait, soit il y aurait bientôt une exécution publique !



_________________
Doubles Comptes:
 

The Blackbeard Crew:
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un chirurgien chez les vauriens ? [BN/Law] (Hors Contexte)   Sam 31 Déc - 18:55

Trafalgar D. Water LawSupernova | Heart Pirates
Supernova | Heart Pirates
avatar

Messages : 5546

Navigation
Doriki:
3509/6000  (3509/6000)
Fruit du Démon: Ope Ope No Mi




Feat BN, Vesp

Un chirurgien chez les vauriens ?!



Pourquoi cette idiote avait-elle joué les héros et m'avait sauvé hein ?! Quand je disais ce matin que débarquer sur cette île serait une perte de temps et signe de mauvais présage... J'aurai dû écouter mon putain d'instinct... comme toujours ! Mais non... j'me suis dit que pour une fois, j'allais passer outre mon pressentiment... Tsch, j'aurai dû m'écouter... Parce que là, étrangement, je sens venir les ennuis à plein nez... M'enfin, peut-être que je me trompe mais je suis certain que le karma va vouloir faire des siennes sous peu... Observant la jeune femme étendue non loin de moi, je ne savais, honnêtement, pas comment réagir. Certes, elle m'a sauvé mais je ne lui ai rien demandé pourtant, mon instinct de médecin me pousse à la sauver... Non, je ne ferais rien de tel ! Tout simplement parce que je n'ai aucun compte à leur rendre. Pourtant, un pseudo-médecin apparaît de je ne sais où et annonce la mort quasi imminente de la jeune tireuse... avant d'ajouter que mon pouvoir serait capable de la sauver. Bien entendu, mon pouvoir peut guérir n'importe quelle maladie ! Ce n'est pas une blessure par balle qui ruinera ma réputation... Mes yeux gris se posent dans ceux de mon vis-à-vis et, impassible comme toujours, je m'adresse en premier lieu à son médecin

- Tsch. Ne vous a-t-on jamais appris qu'un blessé dans cet état ne doit pas être déplacé ? Tout ce que vous avez fait, c'est écourté encore un peu plus son espérance de vie... Incapable Avec mon pouvoir, j'aurai pu au moins empêcher le sang de couler pendant un laps de temps limité et ensuite, nous aurions pu l'aider. Qu'importe... Je fixe à présent le Capitaine de la bleuté Pourtant, Teach-ya, même si elle m'a sauvé, je ne lui ai rien demandé. N'est-elle pas censée laisser mourir ses adversaires s'ils se font attaquer ? Quant à mes nakamas, certes, ils sont ici mais essaie seulement de les capturer ou de les tuer ou même tout ce qui pourrait te traverser l'esprit... et je me ferais un plaisir de regarder ta nakama mourir Nous savons tous les deux qu'il a besoin de moi vivant, au moins le temps de sauver sa subordonnée. Après quelques secondes à se toiser, je Je viens. Mais à une condition... Je doute que ton équipement médical soit aussi sophistiqué que le mien... J'ai besoin de certaines choses se trouvant sur mon navire Sans réelle réponse du capitaine ennemi, je le contourne tout en sortant mon escargophone de ma poche... Je sais que Ban à l'autre mais il semblerait que Teach-ya ne me fasse pas confiance – à juste titre – puisque sa puissante main vient de m'agripper le bras... un peu trop fortement à mon goût et tandis que nous nous toisons une nouvelle fois, une voix résonne à l'autre bout du fil... C'est la voix de Ban qui me demande ce que je veux... Sans quitter Teach des yeux, je Amène moi tout de suite ce qui se trouve dans le tiroir gauche de mon bureau. Un pot métallique... j'en ai besoin rapidement Il me demande ce qu'il y a dedans Un baume qui accélère la cicatrisation des plaies. Maintenant, dépêche-toi de l'amener Nous coupons tous deux notre escargot et je regarde la main de Teach-ya puis l'édenté Peut-être pourrais-je récupérer mon bras à présent ? Je serai beaucoup moins efficace avec un bras en moins

A peine quelques minutes plus tard, Ban arrive, essoufflé, et surtout surpris de voir Barbe-Noire et une partie de son équipage. Il me regarde sans comprendre... Je secoue négativement la tête avant de prendre l'objet métallique et de lui demander de rentrer. Il s'obstine mais...

- Ferme-là. Retourne au navire. Je vous retrouverais plus tard, fin de la discussion

Et c'est sur ces mots que Ban s'en va... Sans comprendre et je m'assure qu'il soit hors d'atteinte avant de me retourner et de marcher droit devant moi... avant de me retourner et de regarder Teach-ya et le pseudo médecin qui n'avaient pas bougé genre « Vous attendez le dégel pour vous bouger les fesses ? » et je reprends ma marche vers le navire... Après tout, pas la peine de sortir de Saint-Cyr pour repérer son navire ! Imposant et moyennement classe... à l'image de son capitaine en somme. Je soupire légèrement avant de monter à bord et... de sentir tous les regards braqués sur moi... M'enfin, ce n'est pas pour eux que je suis « là » mais pour aider la jeune fille aux cheveux bleus. La femme qui l'avait emmené, Catarina, me demande de la suivre à son chevet. Sceptique et méfiant, je n'ai pourtant guère le choix... Je m'engouffre à sa suite vers la chambre de la demoiselle suivi par Teach-ya et Doc Q. Comme si la situation n'était pas encore à son summum, il fallait qu'en plus, ce « médecin » vienne avec moi

- Je préfère travailler seul. Si je suis venu, ce n'est pas pour être dérangé dans mon travail par un amateur. Qui plus est, quel serait mon intérêt d'achever ta nakama alors que je t'ai donné ma parole que je la sauverais ?

Mais, aucun de nous n'a confiance en l'autre alors, malgré mes protestations, Doc Q entre à ma suite... Là, je ne peux m'empêcher de soupirer plus fortement et j'arrive enfin au chevet de la bleuté. Hmm, il faut agir au plus vite à présent. En bon médecin, j'ordonne à tous ceux qui étaient entrés de sortir... Elle a besoin d'air pas qu'on lui vole tout ce qu'il y a dans la pièce ! J'enfile des gants car après tout, il ne faudrait pas qu'elle attrape autre chose pendant que je la charcute ! Que je la soigne pardon. Pendant près de 15 minutes, je tente de la maintenir en vie... J'ai retiré la balle grâce à une mini room que j'avais crée juste en dessous des omoplates et mon autre main placée au-dessus de sa poitrine, créait une seconde room pour cicatriser en même temps la perforation du cœur... Dix minutes... 10 longues minutes pour déloger cette balle et refermer sa plaie... Maintenant, j'appliquais le baume sur sa plaie sous l’œil, un peu trop proche à mon goût, du médecin de l'équipage...

- Si vous ne reculez pas, je vous assure que je m'arrangerais pour que la balle que je viens d'extraire se loge dans votre cœur

En plus d'être un pervers ce mec, il m'exaspère ! Lui lançant un énième regard noir, je vais chercher une chaise dans la pièce et je reviens m'asseoir au chevet de ma patiente. Doc Q prévient Teach et ce dernier entre rapidement non sans demander comment va la jeune femme

- Il faut attendre qu'elle se réveille... Je ne peux rien faire de plus. Tout ce que je peux te dire c'est qu'elle aura besoin de repos et que si sa blessure venait à se rouvrir, elle mourra

Et c'est sur ce charmant discours que ladite jeune femme commence à émerger... Je reporte mon attention sur elle... attendant qu'elle prenne ses repères avant de « l'agresser » avec des questions... notamment celle qui se trouve être la plus anodine... Comment se sent-elle ?!


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un chirurgien chez les vauriens ? [BN/Law] (Hors Contexte)   Lun 16 Jan - 13:57

Hunter VesperineThe Loose Cannon
The Loose Cannon
avatar

Messages : 1212

Navigation
Doriki:
2000/6000  (2000/6000)
Fruit du Démon: Itami itami no Mi

Un chirurgien chez les vauriens ?

feat. Vesperine, Law & Teach



Tch... Est-ce qu'ils ont des cerveaux pour diriger leurs opérations dans la Marine ou quoi ? Non parce que franchement, nous encercler de cette façon, alors que l'on se trouve dans un bâtiment... C'était voué à l'échec dès le départ ! Ils avaient tout de même réussi à commencé à fissuré les murs. Je vais profiter d'une brève accalmie entre les salves pour sortir du bâtiment pour faire des headshoot à tour de bras, alors que Catarina se contentait de tirer à travers les murs du bâtiment. Bah, c'est du travail de sagouin qu'elle fait là ! Elle gaspille des balles, ne sachant même pas si elle touche ou non. Alors que moi, une munition, un mort et basta ! C'est moi la meilleure tireuse ici, pas elle!

Enfin bon... La poussière était majoritairement retombée, c'est alors que Law utilisa son pouvoir qui était plus qu'étrange pour démembrer les soldats, avant de les faire fusionner avec tout et n'importe quoi. Cela créait parfois des situations sacrément cocasse ! Mais alors que je pensais que nous étions arrivés à bout des soldats après que Teach est usé de ses ténèbres, je remarquais qu'il y en avait encore un de debout. Mon sang ne fit qu'un tour avant que je ne vois qu'il était en train de mettre Law en joug. Ce dernier n'avait absolument rien remarqué. Je ne pouvais pas le laisser prendre une balle sans réagir ! Sans perdre une seconde de plus, je le poussais, mais je n'eus pas le temps d'éviter la balle, me retrouvant à la place de celui qui aurait dû se faire toucher. Je voyais la balle se rapprocher, me percuter en pleine poitrine. Sous l'effet de l'adrénaline mon cerveau fonctionnait à 200 à l'heure. J'eus le temps de me maudire pour avoir voulu jouer les héroïnes de la sorte, avant de tomber à terre.


Il fait sombre, mais j'entendais encore des voix, mais elles semblaient si lointaine... Je reconnaissais la voix de Teach, rapidement suivie de celle de Doc Q. "Dans son coeur". Mon coeur, je l'entendais tambouriner une dernière fois dans ma poitrine et puis plus rien, il faisait froid...

J'étais à la maison, maman était en train de faire le repas, papa lisait le journal et mon petit frère était en train de jouer. Il y avait une odeur de gâteau dans l'air, ça donnait terriblement envie. Je me sentais bien ici, c'était chaud et douillet, alors que dehors une tempête faisait rage. Je n'avais pas du tout envie de sortir dehors, non, pas du tout ! En plus je sentais une étrange douleur dans ma poitrine, pourquoi? J'essayais de me souvenir... Il y avait deux hommes, l'un est très grand et gros, mais il n'avait pas l'air méchant. L'autre était plus petit, plus fin, mais je le sentais moins que l'autre... Je les entendais parler, mais je ne comprenais pas ce qu'ils disaient. Et puis je voulais rester avec mes parents et juste dormir quelques... Petite... Minutes...

Je me réveillais dans un endroit familier. Papa ? Maman ? Non... J'avais juste rêvé, ce n'était pas la réalité, je soupirais, mais cela me faisait grimacer de douleur. Aïe ! Je n'essayais même pas de me lever. Je tentais d'user de mon pouvoir pour me soulager de cette douleur dans ma poitrine, mais j'étais trop dans le brouillard pour arriver à quoique ce soit. Je tournais la tête, découvrant l'homme de tout à l'heure. Pourquoi est-ce que lui était réel et pas les autres ? Sa tête me disait franchement quelque chose. Oh, ça y est ! Ça me revient ! Law, le Capitaine, les Marines...



-Purée mais quelle conne !
M'exclamais-je.

Qu'est-ce qui m'avait pris de jouer les sauveuses comme ça ? ! Non mais, franchement ? La prochaine fois arrêtez-moi avant que je fasse une connerie aussi monumentale ! Chacune de mes respirations me faisait grimacer. Je relevais encore un peu la tête et je vis Teach ainsi que Doc. Q. un peu plus loin. Le Capitaine avait l'air inquiet. Inquiet pour moi ? Oh, c'est tellement mignon!


-Bah alors Capitaine on se fait du mouron pour moi ? En fait le capitaine c'est un papa poule qui se cache, hein? Dis-je en souriant.


J'avais l'impression d'être sur des nuages et que mes membres étaient en coton, ou un chamallow, c'est bon les chamallows, j'aime bien moi ! Il était gentil mon capitaine, c'est pour ça que je l'aime bien aussi, mais plus que les chamallows quand même ! Par contre on peut pas le manger le capitaine...


-Hey, c'est qui qui m'a soigné ? Demandai-je, toujours en souriant comme une idiote. Pourquoi est-ce que je me sens toute bizarre comme ça ? Et quand est-ce que je pourrais sortir de mon lit ? Je suis guérie là non ?


made by guerlain for epicode

_________________

Babble, Babble, Bitch, Bitch. Rebel, Rebel, Party, Party. Sex, sex, sex and don't forget the violence. Blah, blah, blah, got your lovey-dovey sad and lonely. Stick your stupid slogan in. Everybody sing along
Double comptes:
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un chirurgien chez les vauriens ? [BN/Law] (Hors Contexte)   Mar 17 Jan - 12:09

Marshall D. Teach☼ The King of Darkness ☼
☼ The King of Darkness ☼
avatar

Messages : 4665

Navigation
Doriki:
5235/6000  (5235/6000)
Fruit du Démon: Yami Yami & Gura Gura no mi




Inquiétude et contre-temps

Transportant sans tarder la victime gravement blessée, Teach attendait une réaction de Law. Inutile de dire que la situation urgeait ! Avec Catarina, Doc Q parti également, histoire de pouvoir maintenir Vesperine jusqu’au moment fatidique de l’opération. Seul restaient les deux hommes, face à face. Pour son plus grand plaisir, le shichibukai se décida à agir, appelant l’un des siens pour qu’il apporte les deux trois choses nécessaires à son intervention. Barbe Noire ne lui accordait pas sa confiance, il restait donc très proche de lui, posant même sa main sur son bras histoire d’éviter le moindre incident. Après quelques trop longues minutes à son goût, le subordonné du Chirurgien montra finalement le bout de son nez et ils purent partir en direction du Radeau, au pas de course. Une fois là-bas, tous entouraient la bleutée. Après une première confrontation avec Rucci, le fait qu’elle se retrouve encore dans un lit inquiétait pas mal de monde.

D’habitude, le Yonkou ne voulait s’entourer que de personnages puissants mais il n’en a jamais voulu à Vesp, contrairement à d’autres de ses hommes qui l’avaient déçu. Peut-être était-ce parce qu’elle se trouvait toujours dans son ombre ? En tout cas elle avait acquis un statut spécial pour lui. C’était l’espèce de mascotte de l’équipage. Bien sûr, jamais il n’évoquerait ce fait à haute voix. Il préférait rester menaçant et ne pas montrer ce genre de sentiments. La mort ne faisait que le suivre ou le précéder, il aurait été mal vu de se préoccuper du sort d’une seule femme. Voilà pourquoi il sortit sans discuter et qu’il attendit que Law l’opère. Pendant ce temps il réfléchissait à l’une ou l’autre chose, comme pourquoi personne n’avait prévenu de l’arrivée de la marine. Après tout, leur navire était grand et d’autres avaient aussi voulu découvrir la région. Un navire de la Marine, ça ne se rate pas après tout…

Mais la fin annoncée de l’opération le sortit de ses songes. Toujours vaguement inquiet, il entra dans la pièce qui servait d’infirmerie et demanda comment s’était passé l’opération. Ecoutant les conclusions, il ne répondit rien, se contentant de poser son regard sur la silhouette allongée sous les draps. Il se demandait bien pourquoi elle s’était mise en danger pour protéger ce gringalet. Sa mort n’aurait absolument rien changé, ce n’était qu’un rookie qui était parvenu à faire son trou mais qui n’avait aucun allié, il ne représentait de ce fait aucune menace et il semblait à l’obèse que c’était la première fois que Vesperine et Law se croisait. Comment aurait-elle pu le connaitre ? Soudain, elle émergea. La surprise fit ouvrir de grands yeux au gros pirate, ne s’attendant pas à son réveil dans l’immédiat. La première question fusa à laquelle elle ne fit que répondre par un juron. La réplique fit rire notre ami, par contre la suite de ses paroles ne lui plût pas le moins du monde…


"- Zehaha ! -- Quoi ?! C’est l’opération qui t’fait dire des conneries ou quoi ?!"

Maintenant c’est lui qui jurait. Il n’était pas bon de lui balancer ce genre de choses alors en plus quand quelqu’un qui n’était pas de l’équipage était présent aussi… D’ailleurs il s’attendait à ce que le Chirurgien fasse une remarque ou rigole. Son poing se sera en prévision de l’affront qu’il allait devoir avaler. Pendant ce temps, elle, continua ses questions comme si de rien n’était. Elle devait être complètement stone, c’est la seule idée qui venait dans la tête du barbu. Son sourire niais semblait confirmer l’idée en plus… Bon, il allait quand même répondre à ses interrogations, puisque d’après ce que venait de lui dire Law, il fallait qu’elle reste tranquille.

"- A ton avis ? Maintenant tu restes tranquille et tu bouges pas!"

L’énervement commençait déjà à se faire sentir dans sa voix. En tout cas l’autre n’avait pas lésiné sur le gaz avec elle ! Cependant la discussion n’eut pas le temps de fleurir. Une détonation se fit clairement entendre. Bon, puisque le médecin par intérim allait l’emmerder, autant sortir ! L’énorme carcasse passa l’encadrement de la porte et attendit qu’on lui fasse un compte rendu. Quoique… Inutile. Un vaisseau de guerre de la Marine avait visiblement envie de les harponner. C’était bien le moment ! Puisqu’il n’avait pas de temps à perdre, il envoya un tremblement de terre dans sa direction. C’était pas plus mal, au moins il se défoulerait un peu ! Une fois son sourire habituel retrouvé, il pourrait finalement raccompagner le pénible corsaire sur l’île, pour que leur route arrête de se croiser ! Mais ce n’est pas ce qu’avait décidé le destin… Parce que maintenant, le navire s’éloignait des côtes à cause de l’impulsion sismique qu’il avait provoqué !



_________________
Doubles Comptes:
 

The Blackbeard Crew:
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un chirurgien chez les vauriens ? [BN/Law] (Hors Contexte)   Jeu 19 Jan - 21:55

Trafalgar D. Water LawSupernova | Heart Pirates
Supernova | Heart Pirates
avatar

Messages : 5546

Navigation
Doriki:
3509/6000  (3509/6000)
Fruit du Démon: Ope Ope No Mi




Feat BN, Vesp

Un chirurgien chez les vauriens ?!



Rappelez-moi pourquoi je suis venu ici déjà ? Ah ouais... Trouver des plantes ! J'en avais besoin pour certaines recherches et Silveria avait besoin d'autres plantes pour ses poisons. C'est tellement rare que je me suis proposé à aller chercher les plantes moi-même avec l'aide de Ban, le cuisinier du groupe. Pourquoi ? Tout simplement parce que j'avais besoin de prendre l'air et que j'avais toujours cette mauvaise impression qui me torturé l'esprit... Je ne sais pas pourquoi mais... Un peu comme si quelque chose de grave allait se passer très prochainement ! Après tout, je suis peut-être trop... terre à terre pour me dire que tout va bien se passer... Nous sommes des pirates surtout... Rien ne se passe jamais comme je le voudrais ! Encore moins quand il y a mes boulets préférés avec moi mais, pour cette fois, ils sont restés sur le sous-marin à s'occuper de leurs affaires et c'est tant mieux !

Pourquoi tant mieux ? Parce que les emmerdes que je pressentais viennent de se pointer ! Et qui plus est, ce n'est ni plus ni moins que Barbe-Noire et une partie de son équipage. Aurai-je ramener Shachi ou Silveria avec moi ? Je ne crois pas... et pourtant leur maudite poisse me suit comme si elle ne voulait pas me quitter... Toujours est-il qu'on se toise quelques instants le gros barbu et moi... avant que la Marine ne vienne fourrer leur nez dans nos affaires... Toujours là quand il faut pas ceux-là ! Et quand on a besoin d'eux, ils ne sont jamais là ! Encore une équipe de bras cassés... Rares sont les exceptions chez eux et pourtant, il y en a quand même eu un de bien... il y a de cela quelques années. Mais avant de plonger dans de nouveaux tourments de mon subconscient, on va essayer de se tirer d'affaire voulez-vous ! Un combat s'engage non pas entre l'édenté et moi mais bien, croyez-le ou non, Barbe-Noire et moi contre la Marine ! Même moi, j'ai encore quelques difficultés à le réaliser.. Mais le plus surprenant... Je crois que c'est ce qui suit. Une jeune femme aux cheveux bleus me sauve la mise in extremis en se prenant un coup à ma place... J'en suis encore surpris... ainsi que son équipage ! Peut-on m'expliquer... pourquoi m'a-t-elle sauvé la mise ?! Attend-elle une quelconque aide de ma part en retour ?! Elle peut toujours rêver ! Et pourtant...

Moi qui pensais faire une simple promenade de santé, c'est raté ! Non seulement, je rencontre Barbe-Noire mais en plus, sa subordonnée me sauve la vie ! Mon Karma n'est pas d'accord avec moi c'est sûr mais là... Il me déteste carrément ! Pourquoi suis-je le seul à qui ça arrive hein ? Et à présent, Teach-ya me suit pour être certain que je ne m'enfuis pas... Déjà, je ne risque pas d'aller bien loin puisqu'une promesse en reste une jusqu'à ce qu'elle soit accomplie ! J'attends simplement Ban qui est censé me ramener un objet important... et une foi ledit objet en ma possession, je n'ai d'autres choix que de partir avec Barbe-Noire sur son radeau... Me sentant un peu comme un os jeté en plein milieu d'une meute de chiens affamés, me voilà sur le navire... Bon, plus vite ça sera fait, plus vite, je pourrais retourner au submarine ! Non content d'être entourés par des hommes musclés sans cervelle, voilà qu'à présent, je dois supporter la présence d'un autre « médecin » dans mes pattes ! Une fois l'opération finie, Teach-ya rentre à grandes pompes et me demande si elle va s'en sortir... Pour ça, faudrait déjà qu'elle se réveille... Ah tiens... La belle au bois dormant se réveille justement ! Un peu trop rapidement à mon goût cela dit... J'aime son affirmation...

- Pour ça, je te donne entièrement raison. Une parfaite idiote pour sauver un ennemi au péril de ta vie

J'avoue qu'elle a raison elle-même ! Mais un simple merci aurait suffit... Quoique quand j'entends la suite de ses paroles... je suis d'abord surpris par ce que j'entends ! Teach-ya ? Un « papa poule » ?! Je ne peux m'empêcher de pouffer de rire ! Je le ressortirais à l'occasion tiens ! C'est tellement rare de voir le gros barbu se faire appeler « papa poule » ! Un de mes nakamas me dit ça, je le découpe direct avant de donner ses restes aux monstres marins ! Voilà que la jeune femme fait des siennes en voulant bouger... et sans ménagement aucun, après tout, ce n'est pas ma nakama – quoique j'agirai pareil avec les miens – je plaque la paume de ma main sur son front et j'appuie sur son crâne de sorte qu'elle soit de nouveau entièrement allongée

- Je vais faire court. Même ton Capitaine a compris. Si tu ouvres ta blessure à nouveau, tu mourras. Il serait plus sage de rester allongée... parce que je ne te sauverais pas une seconde fois. Qui plus est, tu as entendu les ordres de ton Capitaine... Tu restes tranquille

De toute manière, elle n'a pas le choix. Si elle bouge de trop, je n'hésiterais pas à l'attacher... Mais un coup de canon suivi d'un tremblement de terre me fait regarder l'horizon au travers de la vitre et...

- Je rêve

Je sors de la pièce d'un pas décidé pour rejoindre le pont... constatant l'horrible vérité face à moi... Je dévisage Teach-ya avant de...

- Ce n'est pas ce qui était prévu ! Nous nous éloignons des côtes ! Fais demi-tour et respecte ta part du marché !

Hors de question que je reste coincé sur ce navire... avec tous ses types malodorants ! Depuis quand n'ont-ils pas pris ce qu'on appelle communément une douche ?!


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un chirurgien chez les vauriens ? [BN/Law] (Hors Contexte)   Sam 11 Fév - 12:03

Hunter VesperineThe Loose Cannon
The Loose Cannon
avatar

Messages : 1212

Navigation
Doriki:
2000/6000  (2000/6000)
Fruit du Démon: Itami itami no Mi

Un chirurgien chez les vauriens ?

feat. Vesperine, Law & Teach



Le réveille c'était fait en douceur malgré tout, je comprenais que cet étrange rêve que j'avais fais n'était autre que le fruit de mon esprit en proie aux divagations. J'avais encore l'esprit ainsi que le corps engourdie. Pourtant je n'avais pas spécialement envie de dormir, je voulais déjà sortir de mon lit, je n'aimais pas rester sans rien faire durant trop longtemps. Et il y avait ses plusieurs pairs d'yeux fixés sur moi, cela ne m'aidait pas forcément à me sentir plus à l'aise.

Au moins la première phrase que j'eu dis en me réveillant avait fait rire mon Capitaine, c'était bon signe plutôt non? Moi j'aime bien quand je fais rire les autres. Je l'avais trouvé attentionné à s'inquiéter pour moi de la sorte, lui disant même que c'était un papa poule qui ne voulait pas se l'avouer. D'ailleurs l'autre qui était juste à côté de moi, celui que pour une raison que j'ignore j'avais sauvé la vie me donnait raison. Il était d'accord sur le fait que j'étais idiote d'avoir sauvé la vie de mon ennemi. Je lui aurais bien tiré la langue, mais je n'en avais pas spécialement la force.

Le Capitaine me demandait si c'était l'opération qui me faisait dire n'importe quoi. Bah, peut-être, moi j'avais envie de rire et je trouve ça cool! En plus ça à même fait rire Law. Donc c'est que c'est drôle ce que je lui ai dis quand même! Je continuais de sourire bêtement alors que je demandais quand est-ce que je pourrais sortir, étant restée suffisamment allongée à mon goût. Mais le Capitaine ne semblait pas être du même avis que moi, car il me répliquait du tac au tac qu'il fallait que je reste tranquille sans bouger. Et comme pour rajouter une couche à mon malheurs, Law s'y était mit aussi.

Il disait que même Teach avait comprit, me disant que si jamais ma blessure venait à se réouvrir, j'en mourais et qu'il ne me sauverait pas de nouveau. Il me rappelait les ordres de Teach, m'intimant de rester tranquille. Grrr, c'est pas drôle ça! Je gonflais mes joues en fronçant les sourcilles, histoire de leur montrer mon mécontentement à tous les deux. Mais je n'étais pas folle au point d'aller danser la gigandélire, faut pas abuser non plus. J'aimerais voir certaines choses avant que ma fin ne vienne, comme revoir mon petit frère et que le Capitaine soit le Roi des pirates. Seulement après ça je pourrais mourir en paix!

Alors que je commençais à partir dans mes réflexions étranges, un coup de canon tiré au loin attirait notre attention à tous. Teach sortait de la pièce sans perdre une seconde de plus, ne voulant pas s'attarder sur cette conversation aussi visiblement. Law quant à lui regardait par le hublot de la pièce, je mourais d'envie de me lever et de regarder à mon tour pour regarder ce qu'il se passait dehors. Et puis le Radeau se mit à bouger, faisant à son tour sortir Law de la chambre. Je restais sans bouger sur mon lit, ne sachant pas du tout ce qu'il se tramait dehors et je risquais la mort si jamais je sortais de mon lit. J'haussais de la voix pour demander:


-Est-ce que quelqu'un aurait l'obligeance de me dire c'qu'il se passe dehors?!?

Ils n'ont pas honte de laisser une blessée héroïque toute seule les bougres?!


made by guerlain for epicode

_________________

Babble, Babble, Bitch, Bitch. Rebel, Rebel, Party, Party. Sex, sex, sex and don't forget the violence. Blah, blah, blah, got your lovey-dovey sad and lonely. Stick your stupid slogan in. Everybody sing along
Double comptes:
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un chirurgien chez les vauriens ? [BN/Law] (Hors Contexte)   Mer 15 Fév - 10:36

Marshall D. Teach☼ The King of Darkness ☼
☼ The King of Darkness ☼
avatar

Messages : 4665

Navigation
Doriki:
5235/6000  (5235/6000)
Fruit du Démon: Yami Yami & Gura Gura no mi





La poisse

La situation échappait complètement à Teach. Non pas que l’arrivée de la Marine soit un grand bouleversement mais parce que lorsqu’il prit un peu plus de temps pour observer les alentours il ne put s’empêcher de voir les nuages. Au-dessus d’eux, le ciel s’était couvert, des nuages noircissants l’horizon. Un grondement céleste montait alors que, dans le même temps, des vagues faisaient de plus en plus tanguer le navire. Son attaque sismique n’avait rien arrangé, agissant comme une propulsion, elle avait ajouté au début de chaos, les éloignant de la côte. Dans quelques instants une énorme tempête allait leur tomber sur le coin de la gueule et les voiles étaient encore déployées. Le capitaine ne s’occupait déjà plus de la Marine, ils pouvaient bien avoir coulé ou bien avoir survécu, la météo n’épargnerait personne. C’est alors qu’il fut déconcentré par la venue derrière lui du shichibukai, visiblement énervé.

En d’autre circonstances, il aurait bien voulu se payer de sa tête, après tout il en avait le pouvoir, mais là c’était différent. Sur Grand Line, certaines tempêtes pouvaient venir à bout des plus imposants vaisseaux. Le barbu était d’habitude assez sûr de lui et de ses capacités mais l’absence de réaction de la vigie n’augurait rien de bon. Chaque seconde d’inaction pouvait peser lourd dans la balance et l’arrivée furibonde de Trafalgar Law n’arrangerait rien. Un poil énervé, « l’amiral » devait prendre des décisions rapides et tout de suite calmer l’importun qui venait le harceler, sous peine de devenir exécrable. S’il y avait bien une chose qu’il ne supportait pas c’était d’être pris au dépourvu, lui qui prenait son temps pour monter ses combines. Il pivota sa tête et descendit son regard pour le planter sur l’autre capitaine, lui répondant du tac-au-tac :


"- Tais-toi deux secondes et r’garde autour de nous ! Tu crois franchement qu’ça m’amuse ?! Alors maintenant tu vas m’écouter : tu vas ravaler ta petite fierté et tu vas aller regarder ce que glandent mes hommes à la vigie, ces crétins n’ont pas fait leur boulot et maintenant on est sur le point de se prendre une énorme tempête en pleine poire ! Tu s’ras plus rapide que moi pour monter là-haut, à moins qu’tu veuilles t’occuper de replier les voiles ? "

Malheureusement pour notre ami chapeauté, il se trouvait maintenant sur le bateau d’un Yonkou et soit on obéissait, soit on passait par-dessus bord. Barbe Noire n’allait pas cracher sur une main supplémentaire, ça motiverait peut-être ses hommes de devoir supporter un corsaire avec un tel caractère. Une fois qu’il eut fini de s’occuper du cas de l’épéiste, il ne lui laissa pas le temps de répondre, il se plaça plus ou moins au centre du Radeau et commença à hurler ses ordres. Au moins, malgré la situation détestable, il pourrait se délecter de la réaction de son « collègue ». Il n’avait effectivement pas besoin d’entendre sa réponse. S’attaquer à Teach ou tenter d’esquinter l’embarcation ne l’amènerait à rien sinon à une mort certaine soit à cause de la météo, soit par l’intervention express de l’édenté lui-même. C’est ce qui s’appelle joindre l’utile à l’agréable ! Notre ami aurait bien souris mais il hurla d’abord ses ordres.

"- MINA !! VOUS DORMEZ OU QUOI ?! BOUGEZ-VOUS LE CUL ! REPLIEZ-MOI CES VOILES !!"

Sous l’impulsion de la voix tonitruante de leur capitaine, la fourmilière se mit nerveusement en route. Contre le chaos naturel, rien de mieux qu’un chaos mieux organisé. En l’espace de quelques instants la centaine de pirates qui composait ce navire s’attelaient à la tâche. C’est alors que l’obèse se rappela de l’infirmerie, à grandes enjambées, il rejoignit le chevet de sa subordonnée, ou se trouvait toujours Doc Q dans un coin de la pièce. Pas besoin d’expliquer la situation, ils avaient sans doute entendu. A la place, il ordonna à son médecin de s’assurer que Vesperine subisse le moins possible le tangage qui allait bientôt s’intensifier sous l’effet de la mer déchainée. Lui allait retourner dehors pour superviser ses hommes mais aussi mettre la main à la pâte. Avec de la chance il pourrait aussi entendre la douce voix du shichibukai et mieux comprendre ce qu’il venait de se passer. Enfin c’est ce qu’il pensait, il n’en eu pas l’occasion.

Subitement, un monstre marin fit son apparition. En plus de la tempête, ils allaient devoir s’occuper d’un invité de taille, un calamar géant venait de les aborder, ses tentacules remontant lentement le long de la coque pour se dresser tout autour d’eux. On disait que c’était les femmes qui portaient la poisse, en cet instant Barbe Noire pensait plutôt que c’était Trafalgar Law qui lui portait la poisse… Enfin, il n’avait pas le temps d’y penser. Puisque ses secousses les avaient entrainés dans cette situation, il n’allait pas en user tout de suite. Tirer et trancher sur ces immondes tentacules semblaient être une meilleure idée, ce qu’il ordonna sans plus attendre ! Cela suffirait-il seulement ?




_________________
Doubles Comptes:
 

The Blackbeard Crew:
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un chirurgien chez les vauriens ? [BN/Law] (Hors Contexte)   Dim 5 Mar - 14:08

Maître du JeuPnj | Maître du Jeu
avatar

Messages : 1487

N'oubliez pas de répondre déjà bientôt 1 mois

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un chirurgien chez les vauriens ? [BN/Law] (Hors Contexte)   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

Un chirurgien chez les vauriens ? [BN/Law] (Hors Contexte)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un chirurgien chez les vauriens ? [BN/Law] (Hors Contexte)
» Journal intime d'une servante [Erza K. RP hors contexte]
» Tu veux gouter à mes mandarines ? Allonge les berrys !!!! [Nami - Hors contexte]
» Le ministre des Haitiens hors-Haiti visite la diaspora
» visite chez le gynéco

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece RPG Strong World :: L'aventure :: Grand Line :: Autre îles-