AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les yeux plus gros que le ventre [PV : Ludniel Shinobu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Message
MessageSujet: Re: Les yeux plus gros que le ventre [PV : Ludniel Shinobu]   Lun 13 Fév - 0:50

Ludniel ShinobuChasseur de Prime
avatar

Messages : 152

Navigation
Doriki:
841/6000  (841/6000)
Fruit du Démon: -Fruit du drainage

Shino attendit qu'assez de temps soit écoulé pour entrer à son tour. Bien sûr elle commanda une chambre, mais le plus important pour elle : savoir laquelle était celle de la petite pirate. Elle aurait pu tenter de feindre la petite fille et prétendre chercher sa cousine (prétendument Akuma) ou quelque chose du genre... Mais il y avait des chances d'échec, et en ce jour la blonde était d'une étrange mauvaise humeur. Elle avait l'impression de ne rien vouloir tenter subtilement. Avait-elle était lassée par sa rencontre prise de tête avec la pseudo-oracle Shina récemment ? Peu importe.

Elle questionna rapidement l'homme de l'accueil, lui demanda poliment où créchait une femme de la description de Akuma. Celui-ci, pas aussi primitif que sa barbe ne le laissait supposer, protesta d'abord en rappelant le droit des clients au secret, et là elle n'eut qu'à monter d'un cran son rouleau compresseur indifférent. L'homme, avant qu'il ai pu voir quoique ce soit, se retrouva avec le bras entre les mains d'une petite blonde glaciale, les yeux brillant d'une lueur vide sinon de ce qu'on appelait la famine. Elle le mordit au poignet, et il se fit absorber une certaine quantité d'énergie en peu de temps. Il avait beau se débattre, le corps de sa minuscule agresseuse semblait résistant comme l'airain. Elle s'interrompit un peu pour lui murmurer en gloussant comme une enfant malicieuse :

" La Vampire te fait son cadeau. Le destin te réservais peu, bien peu de chance de la rencontrer. Goutte donc à son baiser. "


Elle le mordit à nouveau et lui ôta une quantité d'énergie telle que le bonhomme fatigua, flageola, puis s'assoupit doucement face sur le bureau. Avec son surnom elle avait comme à son habitude brouillé les pistes. Au lieu de lancer un avis de recherche à la Marine avec portrait robot, les gens avaient tendance à demander à cette dernière si une criminelle portant le surnom qu'elle inventait, existait. Cela brouillait les pistes, rendait son nom hors d'atteinte, bref.
Un petit coup d'oeil sur le dernier nom noté avec la chambre sans même lire le nom/pseudonyme. Dernière entrée : une certaine pirate. Dernière chambre louée : elle même. Il y avait même les doubles des clés. Shino rangea tout comme ça l'était, laissant le bonhomme piquer du nez en lui souhaitant de ne pas être surprit par son patron. Au mieux il croirait avoir eu un mauvais rêve, jusqu'à ce quand il se laverait et remarquerait une marque étrange mais cicatrisée.

Mais Akuma Yueka n'était pas dans sa chambre, lorsque Shino y entra en espérant la surprendre. Il n'y avait même aucune affaire. C'était fort étrange. La petite pirate des dragons avait-elle voulu la rouler en brouillant les pistes ? C'était la première idée que se faisait l'esprit d'un chasseur, habitué aux réflexions tortueuses et aux cache-cache. Mais parfois on réfléchit trop loin trop vite. Ainsi Shino fouilla-t-elle la chambre avec de grandes précautions. Et pu remarquer un premier détail intéressant : les couvertures du lit avaient des plis. Plus que d'habitude, le personnel les laissant en parfait état avant les client, c'était comme si quelqu'un s'était allongé dessus. Hasard ? En collant sa joue, Shino senti que ce n'était pas aussi froid que du linge qui a été des heures sans aucun corps humain. Le peu d'indices se cumulaient pour cette conclusion si évidente : quelqu'un avait passé du temps ici, il y avait quelques minutes. Les plis étaient encore épais et la couverture tiède.

Alors elle chercha. Chercha longuement. Couloirs, recoins, toilettes, pièces inutilisées... Mais rien. L'endroit n'était déjà pas très grand. Devait-elle fouiller les chambres ? Qui sait si la fille aux ailes de chiroptères ne s'était pas arrangée avec le propriétaire pour un faux nom de chambre (méthode digne d'une pirate). Elle n'était en effet pas sortie. C'est là que, en pensant à l'extérieur, la réponse vint à Shino. Elle était passée dans sa recherche sur l'escalier menant au toit sans l'emprunter.

Et elle se retrouva là, au dessus du toit, au soleil couchant. Au milieu de cette vision pittoresque, la petite pirate traquée était allongée là, bronzant le ventre luisant sous la crème étalée. Elle était enfin là.

-Une tempête de sable ne tardera pas à se déclarer, m-a-t-on dit. Fais attention à ne pas t'endormir ici ma chère, simple conseil.

Ce serait gaspillage de fuir après avoir acheté une chambre, et au risque de rencontrer en vol une énorme tempête de sable, tout ça pour quelques soupçons.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les yeux plus gros que le ventre [PV : Ludniel Shinobu]   Mer 15 Fév - 15:41

Yueki AkumaPirate des Yukiryuu
Pirate des Yukiryuu
avatar

Messages : 169

Navigation
Doriki:
114/6000  (114/6000)
Fruit du Démon: -

Un long soupir s'échappa de la bouche d'Akuma alors qu'elle se laissait complètement aller sur sa grande serviette. Personne ne se souciait d'elle, et c'était parfait comme ça, elle était complètement isolée du reste du monde. Même si il y avait tout de même des badauds en bas de l'hôtel, elle avait l'impression qu'il n'y avait personne. Le vent soufflait un peu, faisant bouger sa chevelure épineuse sans forcément déranger Akuma dans son bronzage. Au contraire elle appréciait un brin de fraîcheur dans cette température comparable à celle d'un four. Plus il lui soufflait dessus, mieux elle se sentait, car autant de degrés pendant de longues minutes, ce n'était pas très facile à supporter. Heureusement le vent était toujours là pour baisser un peu la température, mais il ne diminuait pas l'effet des ultraviolets sur sa peau, ce qui était tout l'avantage de la chose.

Mais alors qu'elle pensait être seule à des kilomètres, elle entendit la porte du toit s'ouvrir et une voix en sortir. Elle lui était forcément adressée car il n'y avait personne d'autre qu'elle sur le toit. La voix féminine parlait d'une tempête de sable e tlui conseillait de ne pas s'endormir, de peur de ressembler à un tas de sable en se réveillant. En effet il y avait de quoi s'inquiéter, ça risquerait de fortement compromettre son bronzage. Heureusement elle était là depuis un long moment, alors elle pouvait se permettre de quitter son lieu de bronzage. Sa peau était déjà devenue un peu plus sombre, mais pas dans le rouge comme elle l'aurait cru, dans le brun comme elle l'attendait. Bien sûr ça n'allait pas se voir tout de suite, mais elle commençait quand même à prendre une ou deux nuances de brun sur elle.


-Arf ça craint ça, je vais devoir me réfugier à l'intérieur, sinon le sable va coller à ma peau à cause de la crème solaire. Merci de m'avoir prévenue, j'ai horreur d'avoir du sable dans mes habits, c'est inconfortable.

Sur ces mots elle se leva en s'étirant en longueur au passage, se tournant pour voir qui l'avait informée aussi judicieusement. Mais elle ne put voir qu'une mèche de cheveux blonds dépasser de la porte quelques micro-secondes avant que la fille disparaisse. Akuma se glissa alors derrière la porte, mais la blonde avait déjà filé, à croire qu'on cherchait à se cacher d'elle. Certes c'était une pirate mais tout de même, elle ne devait pas inspirer à ce point la peur chez les gens pour qu'ils s'enfuie à la moindre occasion. Malgré tout Akuma retourna dans sa suite afin de prendre quelques affaires pour une future balade. Bien sûr il était hors de question de sortir avec une tempête de sable dehors, elle comptait attendre patiemment qu'elle s'arrête en regardant régulièrement l'extérieur pour qu'elle commence et qu'elle s'arrête. Par chance la crème solaire avait déjà été bien absorbée, elle ne pensait pas traîner longtemps dans sa chambre. Le mieux serait d'acheter une paire de lunettes spéciales pour les tempêtes de sable, du moins avant qu'elle ne commence pour de vrai.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les yeux plus gros que le ventre [PV : Ludniel Shinobu]   Mer 22 Fév - 23:12

Ludniel ShinobuChasseur de Prime
avatar

Messages : 152

Navigation
Doriki:
841/6000  (841/6000)
Fruit du Démon: -Fruit du drainage

Et ça marchait à la perfection. Quand on parlait de naïveté. Fort utile, la petite pirate n'avait pas reconnu sa voix, après tout elle l'avait peu entendue jusque là. Dire que certains trouvaient la voix de Shino si facile à retenir qu'elle trouvait parfois que c'en était un handicap pour sa profession.
Après cela la chasseuse s'était vite trouvée un coin dans le couloir, où se cacher dans l'ombre. Il suffisait de ne pas faire un bruit, à son chemin de retour Akuma passerait peut être sans même la voir, comme tant de gens peu concentrés qui ne pensent qu'à rentrer dans leur chez eux. De toute manière une pirate recherchée assez stupide pour bronzer tranquillement sur un toit en plein désert, qui aurait pu être surprise par une la tempête de sable, il n'y avait pas à s'en faire, c'était déjà plié.
Une fois que sa proie aurait traversé la porte, il suffisait que Shino l'attaque pour remporter la victoire ; plus d'atmosphère pour fuir de ses ailes. Mais il y avait encore une dernière épreuve : la discrétion. Si le combat se faisait entendre, l'auberge serait rameutée, des gardes avertis, et il faudrait peut être fuir difficilement jusqu'à un lointain poste de marine. De plus, la Chasseuse aimait mener ses missions à la perfection, le perfectionnisme, c'était là le mot parfait (ou la malignité ?)

Akuma finit par rentrer dans sa chambre, passant devant elle sans la remarquer -test en discrétion réussi ! Pour y demeurer, ou se changer, peu importe. Shino n'entendit pas si la porte avait été verrouillée, celui lui importait peu elle avait un double. Et celui-ci ne serait pas utile. Que lui suffisait-il de faire ? Frapper à la porte ! Le personnel des hôtels ne se dérangeait jamais pour le faire.
Ainsi frappa-t-elle. Elle attendit que le tas de chair fraiche lui ouvre. Elle aurait le temps de protester, mais ne pourrait ni la forcer à dégager de l'entrée, ni s'envoler loin. Et si elle essayait de fuir par la fenêtre, les hostilités seraient lancées.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les yeux plus gros que le ventre [PV : Ludniel Shinobu]   Jeu 2 Mar - 20:17

Yueki AkumaPirate des Yukiryuu
Pirate des Yukiryuu
avatar

Messages : 169

Navigation
Doriki:
114/6000  (114/6000)
Fruit du Démon: -

La tempête de sable n'allait sans doute pas tarder à venir, c'était un peu au pays des sables ce que la pluie était sur les îles plus tropicales. Malgré tout Akuma était contente d'avoir eu l'occasion de bronzer même un peu, ces quelques minutes lui avaient semblé savoureuses et pleines de vitamine D. L'ennui maintenant était de trouver quoi faire pour passer le temps et pour passer la tempête qui allait gâcher son moment détente dans un nouveau pays. Ainsi elle se laissa simplement étendre sur son lit, non pour se reposer, juste pour souffler et pour trouver des idées intéressantes de jeu. Il fallait dire que dans cet hôtel ce n'étaient pas les occupations qui foisonnaient, la plupart se trouvaient dehors. Elle envisageait même de se risquer dehors et d'aller acheter un turban, une tenue au moins pour le visage qui pourrait lui permettre de visiter les commerces du coin.

C'est alors que son attention fut attirée par un bruit de frappe à la porte, quelqu'un voulait apparemment la voir. La demoiselle se leva alors d'un bon vif avant d'ouvrir à la personne, sans doute le room service qui voulait offrir un petit quelque chose en guise de consolation pour la tempête qui allait ruiner les emplettes. Mais c'était impossible, personne ne pouvait deviner qu'elle n'avait pas ce qu'il fallait pour sortir en pleine tempête. Il s'agissait de la blonde de la dernière fois, même robe sobre, même chevelure débordante et blonde, mêmes bras croisés, même regard de princesse. Il n'y avait aucun doute sur la personne, c'était bien elle, et en l'observant de plus près elle n'avait pas beaucoup de sable sur elle, ce qui lui fit comprendre la raison de sa venue. Elle lui frotta alors les cheveux en se baissant légèrement, la félicitant copieusement pour son effort.


-Tu vois, tu as fini par trouver quelqu'un pour t'accompagner, et un civil de préférence ! Alors, ce n'était pas si désagréable que ça, pas vrai ? Et vu le temps que tu as mis, t'as pas traîné dis-donc, j'ai à peine eu le temps de commencer ma séance de bronzage.

Il allait de soi qu'Akuma parlait de son envol, c'était toujours facile pour elle de fendre les airs et d'atteindre sa destination en un tournemain. En revanche pour les humains cloués au sol c'était un vrai calvaire, chaque pas se faisait plus lourd, la chaleur étouffante donnait des migraines et l'évanouissement guettait à chaque chancellement. Malgré ça la petite avait trouvé quelqu'un pour l'accompagner, et ça c'était un bon point pour elle, même si dans le fond ça ne satisfaisait que la blonde parmi les deux. Il ne restait plus qu'à découvrir ce qu'elle lui voulait, comme elle ne parlait pas, mais il n'y avait aucun doute pour Akuma. Passer l'ennui, bien sûr, c'était ça qu'elle voulait en réalité, jouer avec quelqu'un qu'elle connaissait. En tout cas elle devait reconnaître qu'elle avait du talent pour l'avoir retrouvée, non seulement dans une ville hors de vue depuis la précédente, et dans cet hôtel, sans doute avait-elle reçu de l'aide de ce fameux monsieur. Elle espérait cependant que ce ne soit pas un marine, sinon ça voudrait dire qu'on la prendrait pour une grosse truffe de croire qu'elle se laisserait piéger deux fois à cause d'un visage innocent.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les yeux plus gros que le ventre [PV : Ludniel Shinobu]   Lun 6 Mar - 4:38

Ludniel ShinobuChasseur de Prime
avatar

Messages : 152

Navigation
Doriki:
841/6000  (841/6000)
Fruit du Démon: -Fruit du drainage

De méfiante et intuitive, la pseudo-pirate retombait dans la naïveté. Que pouvait-elle faire dans un tel équipage de bêtes sauvages ? Yao en disait sur leur potentiel... Elle ne devait assurément pas jouer un grand rôle. Mais au moins, elle n'en serait que plus faible et influençable pour la suite.

- Oui, oui je t'ai trouvée. Mais sans le moindre besoin de me faire accompagner. Toute seule comme une grande et j'en ai choppé des coups de soleil et des égratignures

D'ailleurs pourquoi bronzage ? Comme si la métisse ne paraissait pas assez bronzée. Tout l'opposé de la pâleur vampirique de la blonde. Aaaaaaaaaaarh, dehors cette action, nous avions assez attendue pour notre amie. Ça ne pendrait pas plus de temps pour commencer !
La première action de Shino fut de bondir brusquement par derrière sa cible, telle un furet, et de saisir les cheveux de Akuma fermement. Alors elle la tira en l'air et la propulsa sur son lit où la jeune fille s'écrasa lourdement.

" Désolée de cette introduction discourtoise et dure en matière, mais tu auras tout le loisir de te faire expliquer pourquoi. "
déclara-t-elle malicieusement en se dirigeant vers la porte.

Fermée à clé, et une chaise poussée devant. Cela ne suffirait pas pour masquer le bruit, bien sûr, mais pour cela la chasseuse pouvait compter sur d'autres méthodes. Telle-celle-ci.

"Tu veux crier ? T'échapper ? Je te conseilel de ne serait-ce qu'essayer, car sache que je me suis déjà parée à cette éventualité. Par contre je te promets, si tu ne reste pas docile, des heures et des heures de souffrance... "


La petite pirate ne savait comment réagir pour le moment, car elle ignorait si sa traqueuse jouait au bluff ou avait bel et bien raison. Que faire quand vous avez une chance sur deux de périr de manière des plus pénibles ? Profitant de ce temps d'interrogation ralentie par l'effet du stress, Shino s'entreprit de fermer les volets. On se retrouva dans une pièce complètement noire. Seul le casque à vision nocturne de la petite traqueuse lui permit d'arriver à une bougie et de la griller d'une allumette. Il n'y avait plus qu'un mince halo, qui éclairait à demi la scène de la chambre, plongée dans une sorte d'ambiance vaudou.

Maintenant, la femme à ailes bloquées pouvait riposter, attaquer, dire ou crier ce qu'elle voulait bien. Mais le piège s'était presque totalement refermé sur elle. Shino lui tournoyait autour tout en écoutant ses protestations, un profond air d'indifférence, voir des éclairs de gourmandise l'illuminant.

Tout se passait si vite. C'était là que ça lui plaisait, comme balancée au milieu d'une route assourdissante, dans un top chrono, le coeur exprimant la tension du moment. La patience infinie, récompensée par l'adrénaline et le plaisir facile et pêchu.

" Tu te demandes peut être qui je suis. Je suis celle qui vous traque, toi et les tiens. Je suis celle qui a bu la vie de ton compagnon Yao et embrassé ses lèvres à son dernier souffle. Je suis La Suceuse de Sang. Et face à moi, tu n'as pas une seule chance de s'échapper. "

Sentant déjà les muscles de sa cible se préparer à l'inéluctable et ses ailes se tendre de nervosité, Shina anticipa en bondissant sur elle et la pliant en deux d'un furieux coup de pied. Elle persévéra en lui saisissant la gorge et la plaquant de nouveau sur le lit. Son autre main carressait doucement, presque tendrement les cheveux de sa proie inactive.

" Alors, que vas-tu faire, te débattre ? Ou te résigner à l'inéluctable... J'ai besoin de ton aide, de gré ou de force... "


Elle lui envoya un nouveau sourire glaciale et cruel.

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les yeux plus gros que le ventre [PV : Ludniel Shinobu]   Mar 7 Mar - 15:16

Yueki AkumaPirate des Yukiryuu
Pirate des Yukiryuu
avatar

Messages : 169

Navigation
Doriki:
114/6000  (114/6000)
Fruit du Démon: -

La traversée du désert ne devait pas avoir été de tout repos puisque la demoiselle disait l'avoir parcouru. Akuma restait sans voix devant son annonce, elle n'avait demandé à personne et pourtant elle était encore vivante, alors que de son côté le fait de voler rendait la traversée simplissime. Il fallait reconnaître que la blondinette devait avoir une bonne résistance physique si elle n'était pas plus blessée que ça par le trajet. Après, elle pouvait souffler d'apprendre par sa présence qu'elle n'avait rien, ce qui rendait la situation un peu moins tendue qu'au début de sa phrase.

Mais avant d'avoir pu lui demander ce qu'elle faisait, la jeune fille l'empoigna par les couettes pour la projeter sur le lit avec une certaine animosité. Elle tomba dessus, le postérieur levé et la tête écrasée dans les draps complètement au hasard. Elle se remit alors comme il faut, assise, le grand sourire au visage en regardant la blondinette. Il fallait reconnaître qu'elle avait de la force à revendre et surtout de l'énergie, si elle venait de relier deux villes par un désert impitoyable. Ce genre de choses ne put pas passer inaperçu et Akuma en avait bien conscience, cette gamine était vraiment incroyable pour l'avoir retrouvée et entamer le combat sans plus attendre.


-Tu as encore de l'énergie pour te défouler ? Dans ce cas ta grande soeur Akuma accepte de s'amuser avec toi ! Même si je suis pas très combat d'habitude, je ferai un effort pour te résister un maximum avant que tu me captures, à moins que ce soit moi qui te capture...

La fille entreprit alors de fermer les volets, plongeant la chambre dans la plus grande obscurité. Akuma commençait à comprendre ce qu'elle voulait faire, elle empêchait les gens de la voir, c'était fin de sa part. Elle parlait ensuite de Yao, un membre dont elle ne se souvenait même pas avoir entendu le prénom à l'époque, et qui ne représentait rien pour elle vu le peu de temps qu'il avait passé dans son équipage. Bien sûr elle ne paniquait pas pour si peu, ce serait vraiment pitoyable alors que justement elle trouvait ça amusant. Une gamine comme elle, se donner ainsi des surnoms et se la raconter, c'était forcément un jeu ! Sans transition, Akuma se jeta elle aussi sur la blondinette avant de laisser traîner ses doigts sur le flanc de son corps. L'obscurité ne lui faisait rien, avec ses ultrasons elle pouvait continuellement détecter ce qui l'entourait, ce serait une mauvaise chauve-souris sinon. Les gens appelaient plus communément ça des chatouilles, c'était sa façon de jouer, ou plutôt de combattre face à une enfant qui avait juste envie de compagnie. Elle lui faisait de plus en plus de peine, elle qui recherchait une grande soeur pour jouer, mais heureusement ici personne ne pouvait les surprendre, personne ne pouvait la prendre pour la complice d'une pirate de l'équipage du dragon. Il était évident qu'Akuma n'avait pas l'avantage en force physique, elle valait à peine sept ou huit soldats de la marine, rien de très impressionnant. En revanche elle avait elle aussi son idée pour "vaincre son adversaire", plutôt que de se contenter de prises de catch scandaleusement apprises par un individu mal intentionné visiblement.

-Alors, que pense-tu de ma contrattaque, madame l'officier de la marine ? Je me défends pas trop mal pour une criminelle, hein ? J'ai mangé le fruit de la démangeaison, chaque personne que je touche subit des caresses si sensibles que c'en est insupportable, est-ce que tu sauras résister avant de mouiller ta culotte ?

Une chose qu'Akuma aimait beaucoup c'était s'amuser, se donner en spectacle, faire son petit numéro, blaguer sans arrêt, et tant d'autres choses. La demoiselle était justement en train de s'amuser un bon coup, prenant la fille pour un officier de la marine pour donner du réalisme, car il fallait bien un camp opposé pour jouer à ce genre de jeux. L'ennui était qu'il y avait des voisins, alors sa contrattaque risquait fort de déranger les chambres autour de la sienne, que ce soit au-dessus, en-dessous ou sur les côtés. Par chance Akuma était une pirate, libre donc, elle pouvait faire ce qu'elle voulait et sa prime suffisait généralement à dissuader, surtout qu'elle était exorbitante pour une si faible criminelle. Au moins elle espérait que des chatouilles soient assez doux comme traitement pour ne pas déranger les voisins et donc ne pas attirer d'ennuis à la blondinette. Elle semblait endurante pour ce genre de choses, si bien que si elle lui échappait, ce serait une vaine tentative car elle croirait être sous l'emprise de son fruit du démon. Certes ce n'était pas beaucoup plus glorieux d'avoir un zoan dont elle refusait de se servir à part pour la paire d'ailes et une queue mignonne qui dépassait.

-Alors, officier suceuse de sang, que penses-tu faire contre moi ? Tu es à ma merci !

C'était certainement plaisant pour Akuma de mettre fin à son petit plan de capture, elle qui pensait l'avoir eue par surprise car elle pensait que son adversaire ne pouvait rien voir. Elle ne devait pas s'attendre à ce que la zoan lui saute dessus brusquement pour la chatouiller et se servir de la sensibilité de sa peau pour l'épuiser doucement. Ce n'était pas vraiment sa façon de se battre, juste de s'amuser en faisant semblant. Après tout elle avait donné le premier coup, c'était normal que la riposte d'Akuma soit terrible de son côté aussi.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les yeux plus gros que le ventre [PV : Ludniel Shinobu]   Ven 10 Mar - 22:43

Ludniel ShinobuChasseur de Prime
avatar

Messages : 152

Navigation
Doriki:
841/6000  (841/6000)
Fruit du Démon: -Fruit du drainage


Est-ce que cette gamine (elle pouvait parler, certes) lui ressemblait au point de sourire dés qu'elle était attaquée ? Sa prime en tout cas, ne donnait pas l'impression d'une personnage exceptionnelle, il y avait encore tant de personnes qui lui étaient supérieures au monde... Peut être pourtant était-elle, qui sait, aussi forte que Shino, voir plus forte ? Rien n'avait prouvé le contraire, seuls quelques indices insuffisants l'étayaient faiblement.
Bien, elle bel et bien était sûre d'elle, "Akuma onee" venait de parler d'un jeu de capture où à l'entendre chacune avait autant de chance (bien qu'elle non plus ne puisse pas sonder la dangerosité de Shino). C'était fascinant quand même, ce physique d'adolescente, si ce n'est de très jeune adolescente, cette platitude, de poitrine comme de ventre, ce visage d'une lisseur parfaite, ce bronzage sur une peau intact... est-ce qu'elle aussi avait eu une erreur de croissance, encore une fois ? Shino se le répétait constamment, elle qui croyait son cas unique... Hum, pas le temps de délirer, il y aurait donc ce défi puérile, qu'elle approuve ou non la petite blonde n'avait qu'une chose à faire : elle bondit en avant !

Ah non trop tard. L'autre avait déjà bondit sur elle ! Nom d'un... Elle voyait dans le noir. Voilà ce que c'était de perdre vigilance, certains pouvaient porter un coup fatale en une seule attaque. Ce serait la punition de la chasseuse de prime.
Des... chatouilles. Ce n'était pas si idiot, la peau sensible de Shino la rendait susceptible face à ce genre de tentative. Non, c'était ridicule ! Cette pirate était-elle capable de sérieux ? Yao le semblait malgré son habitude de constamment sourire, mais après tout on parlait d'un équipage dirigé par un prétendu dragon... Shino avait pu mettre son casque de vision nocturne de toute manière, elle voyait donc elle aussi tout de la pièce.
Aux premières secondes elle éclata de rire sous les guilis guilis. Mais une fois son adversaire ayant discouru et expliqué avoir le fruit du démon... de la démangeaison, la face de Shino reprit son sérieux. Tant sérieux qu'elle en était à la limite de la bouderie. Combien cette gamine croyait-elle se foutre d'elle, en pensant que tout cela n'était qu'un jeu ? Shino s'amusait constamment, certes, ses parties de chasses étaient un jeu, certes... MAIS ALLAIT ON LUI FAIRE CROIRE QUE CETTE AKUMA NE LA PRENAIT PAS AU SÉRIEUX POUR UNE AUTRE RAISON QU ELLE RESSEMBLAIT A UNE ENFANT PAS SÉRIEUSE ?

Cette insulte était de trop. La marine Mélina la lui avait déjà envoyé en la pensant faible durant la plupart de leur combat. Et justement, en parlant de marine, c'était à ces incapables pénibles que la comparait Akuma. Toute cette traque pour ce résultat... Shino ne pu s'empêcher de lui répondre avec un sourire si féroce et sarcastique qu'on lisait toute la colère dans cette déformation de mâchoire.

-A ta merci... Oh, ma chère pirate... Je vous en supplie, épargnez-moi ! Je m'excuse tellement...


Tout en parlant ainsi, Shino caressant les hanches et la taille nue de la pirate perchée au dessus d'elle, avec une gentillesse inversement proportionnée au bouillonnement en elle. Elle décrocha son sourire carnassier pour garder un sourire minuscule, insidieux et comme porteur d'un sombre présage. Sans les lunettes de son casque ses yeux auraient brillé d'une lueur jaune sauvage. Mais pas sûre que la membre des Yukiryuu, naive comme elle était, remarquait aux autres indices le danger qui la guettait.

- Mon amie... Si tu me portais jusqu'à ton lit pour me chatouiller plus confortablement ? Je finirai peut être par m'uriner dessus mais j'ai perdu ce duel et je te laisse la victoire.

Tout dépendait. Du degré de bêtise et de naiveté, ou de la défense face à la séduction et la ruse de Akuma Yueki. Shino lui laissait dans sa tête trente secondes. Si elle paraissait trop faible d'esprit elle essaierai de la faire parler par la ruse. Si elle était plus rusée, alors la chasseuse userait de la méthode forte, à l'ancienne. La souffrance, rien que ça. Mais elle saurait où était ce fichu Navire et son capitaine.

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les yeux plus gros que le ventre [PV : Ludniel Shinobu]   Lun 13 Mar - 0:28

Yueki AkumaPirate des Yukiryuu
Pirate des Yukiryuu
avatar

Messages : 169

Navigation
Doriki:
114/6000  (114/6000)
Fruit du Démon: -

De plus en plus confortable dans sa victoire, Akuma en profitait pour harceler la peau de sa fausse ennemie avec ses doigts gantés. De ce fait elle ne pouvait pas griffer en l'absence d'ongles dépassant à travers les gants et pouvait quand même chatouiller autant qu'elle le voulait. Mais ce qui était le plus drôle c'était qu'elle s'était vite rendue, comme quoi les chatouilles étaient plus à prendre au sérieux qu'elle l'imaginait, que les gens en général l'imaginaient, même. C'était sa façon de se battre après tout, personne n'a dit que ça devait être douloureux et qu'il devait y avoir du sang. C'était comme ça qu'elle avait envie de s'amuser en ce jour chaud et en attendant que la tempête de sable se calme, si elle avait toutefois atteint la ville comme la voix lui avait dit sur le toit.

C'est alors qu'Akuma sentit les mains de la petite blonde contre ses hanches, frémissant un peu de ses caresses alors qu'elle lui proposait d'aller sur le lit. Même si elle avait évoqué qu'elle pourrait mouiller sa culotte de façon peu propre, la demoiselle aux cheveux rouges espérait qu'elle ne se lâche pas. Elle l'emmena alors sur le lit sans plus attendre, se posant de nouveau au-dessus d'elle. Il fallait dire que cette petite était fragile pour ainsi succomber aussi rapidement, et en plus elle lui donnait de bonnes idées, c'était de plus en plus un rêve que la réalité. Si elle pouvait vaincre les empereurs avec des chatouilles ce serait vraiment terrible et tout le monde reconnaîtrait leur valeur après tout ce temps. Après c'est sûr que la zoan ne savait pas se battre qu'avec ça, le fait d'humilier son adversaire était tout aussi plaisant et efficace, que ce soit lui marcher dessus ou abaisser ses dessous. Bien sûr les femmes c'était tout de suite plus facile, arracher les boutons de leur uniforme suffisait à les renvoyer chez leur base.


-C'est qu'elle en redemande en plus la petite coquine, il faut croire que ça te plait qu'on te taquine de cette manière ! Rassure-toi j'ai tout mon temps pour jouer avec toi, tu ne t'ennuieras pas, faut juste que personne ne nous découvre ensemble, sinon tu risquerais d'être ma complice.

Sur ces mots, elle continua ses caresses en allant plus bas, plus haut, plus sur les côtés, testant chaque partie pour voir leur sensibilité respective. En ces temps il était difficile de trouver de l'amusement, c'était ça ou se raconter des anecdotes, des blagues ou des charades, ce qui avait une limite en terme d'occupation. Mais ça lui plaisait de la divertir, ça ne pouvait que lui faire oublier ces mauvais souvenirs de la traversée du désert, elle qui se plaignait d'en avoir bavé pour venir jusque là. Akuma ne se cassait pas la tête, pour elle une bonne séance de chatouilles suffisait à lui faire oublier ses faibles blessures. De plus cette gamine semblait vraiment résistante, à croire qu'elle avait toujours vécu dans ces contrées sableuses. En tout cas c'était vraiment une belle rencontre, dommage qu'elle ne puisse pas se permettre de la chaperonner très longtemps, les marines faisaient vite le lien entre des pirates et des inconnus.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les yeux plus gros que le ventre [PV : Ludniel Shinobu]   Mer 15 Mar - 0:11

Ludniel ShinobuChasseur de Prime
avatar

Messages : 152

Navigation
Doriki:
841/6000  (841/6000)
Fruit du Démon: -Fruit du drainage

Cette chasse là ne manquait pas de confort, étrangement. Là où la mini-blonde s'était attendue à un combat à l'ancienne, on était allongé sur un lit et il y avait juste les paroles mignonnes de sa "ravisseuse" et de plaisantes chatouilles, si lentes qu'elle ressemblaient à des caresses. Est-ce qu'on pouvait essayer avec elle les même méthodes qu'avec les hommes pour les piéger ? Statistiquement, c'était possible, mais les chances de succès restaient bien moindre. 10 % d'homosexualité et 20 % de bisexualité...

La chasseuse, faisant mine d'être encore dominée par Akuma, effleura de nouveau de ses mains sa peau nue. Et en les remontant, elle en profita pour faire une chose... à propos d'une question qu'elle s'était posée. Elle remonta la paume de ses mains enfantine le long du ventre bronzé et soudainement, les entra dans le soutien-gorge de la pirate. Immédiatement, elle rechercha les tétons pour pouvoir les tater et vérifier... s'ils étaient enfantins eux aussi ! S'ils étaient plats, inexistants, pas pointus et solides... Oh MALEDICTION. Elle avait cru tomber sur le même prototype qu'elle mais non, cette femme avait bel et bien des caractéristiques au moins de pubère... C'était à en déprimer, Shino se sentait belle et bien seule.

Allez peu importe ! Elle caressa cette fois le dos de sa proie, oui sa proie, et approcha ses lèvres doucement des siennes. Allait-elle la rejeter ? On était déjà à la fin des trente secondes. La pseudo-vampire saurait si sa victime pouvait être séduite... Pas que Shino était la plus charmante et attirante physiquement des personnes au monde, bien que Sefra parlait juste, on ne pouvait nier sa beauté... Mais surtout ses méthodes de charmes, son tactile, sa bouche... on ne pouvait exceller mieux qu'elle qu'en de rares cas. Si cette femme pouvait être attirée par une de l'autre sexe elle le remarquerait à la seconde...

Sinon tant pis, la guerre était ouverte !
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les yeux plus gros que le ventre [PV : Ludniel Shinobu]   Jeu 16 Mar - 22:51

Yueki AkumaPirate des Yukiryuu
Pirate des Yukiryuu
avatar

Messages : 169

Navigation
Doriki:
114/6000  (114/6000)
Fruit du Démon: -

Maintenant un peu plus confortablement installée, Akuma continuait ses chatouilles devenues caresses pour éviter les accidents malencontreux chez la blondinette. De plus en plus celle-ci se laissait aller dans ses pulsions, caressant bientôt son ventre pour aller découvrir ce qu'il y avait sous son soutien gorge. C'était un peu indécent, mais elle ne la forçait à rien, tout ça était de sa propre volonté, elle n'avait pas à se reprocher d'avoir perverti quelqu'un. C'était tout de même étrange qu'elle se mette elle aussi à la caresser alors qu'Akuma ne sentait aucune chatouille la déranger de son côté. Après ce n'était pas spécialement important, entres filles ce genre de choses pouvait passer, bien qu'elle ne soit pas très fan des comparaisons de poitrines.

C'était tout de même étrange de voir sa réaction quand elle se rendit compte que sa grande soeur autoproclamée avait des formes plus développées que les siennes. C'était pourtant évident, Akuma ne pensait pas que ça la choquerait un tant soit peu de remarquer quelque chose d'aussi logique. Après tout elle ne devait pas avoir plus de trois ou quatre ans de moins, peut-être que l'adolescence développait les formes, ça lui viendrait bientôt. C'était aussi devinable car même si on ne voyait pas la fente entre ses seins en la regardant de profil on pouvait voir que c'était tout de même bombé. Elle n'avait pas une double malédiction dans son corps, celui de son fruit du démon était suffisant, inutile de se complexer encore plus qu'avant. De toute façon Akuma s'était fait une raison depuis longtemps et avait appris à faire avec sa petite poitrine pour mettre en valeur son corps entier au lieu de ça.

En revanche de son côté, la blondinette fort courageuse et chatouilleuse ne pouvait pas en dire autant. Elle était bel et bien sans poitrine, ou en tout cas rien de très saillant qui pouvait donner un minimum à mettre en valeur. Au moins elle ne faisait pas l'affront d'enfiler un décolleté, ce serait gonflé de sa part alors qu'il n'y avait rien pour le fourrer. Même Akuma avait compris que ça ne servait à rien, malgré que sa tenue soit tout de même provocante dans son genre, ce qui pouvait ne pas être évident du premier coup en la voyant. Une petite robe blanche à bretelles, ça semblait le meilleur choix pour une enfant comme elle, surtout qu'elle semblait innocente comme la blancheur de ses vêtements. Quelque part elle se sentait un peu mal d'avoir poussé le jeu aussi loin, elle ne voulait pas avoir appris à la gamine à toucher les poitrines nues pour comparer, ce serait gênant, même si ce ne serait pas son problème évidemment.

Alors que la petite approchait ses lèvres d'elle, Akuma ne savait pas trop comment réagir. Elle était encore petite, elle avait dû voir des adultes le faire, ce n'était peut-être pas le mieux que son premier baiser soit d'une fille et d'une pirate, double raison de se détester plus tard d'avoir fait ça. Elle s'amusa alors à prendre ses lèvre entre deux doigts et à remuer sa tête en les laissant en main pour jouer, espérant qu'elle n'insiste pas.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les yeux plus gros que le ventre [PV : Ludniel Shinobu]   Mar 21 Mar - 4:10

Ludniel ShinobuChasseur de Prime
avatar

Messages : 152

Navigation
Doriki:
841/6000  (841/6000)
Fruit du Démon: -Fruit du drainage

C'était un échec. La pseudo "onee san" venait de refuser un baiser et n'avait pas du tout été stimulée. Était-ce qu'elle était simplement insensible aux flirts saphiques ? Ou la considérait VÉRITABLEMENT comme une enfant à qui on épargne ces choses et n'avait donc toujours pas comprit ? Dans tous les cas, avoir gagné sa gentillesse ne suffirait pas à la faire parler, c'était la séduction sensuello-érotique qui avait seulement de maigres chances de mener à influencer une cible à dénoncer son supérieur.

En temps normal, c'est un coup de poing dans le ventre puis un dans la face que ce serait prise Akuma, afin d'être rapidement étourdie puis paralysée. Mais c'était aussi une action symbolique, quand vous aviez mis la gentillesse et la patience de la blonde à bout... Sans plus respect aucun vous défoncer la tronche. Mais cette fois ci la Chasseuse était dérangée par un léger détail... simplement sur la toute fin. Cette Akuma lorsqu'elle avait refusé le baiser avait agit avec un geste, des expressions, un tout qui démontrait qu'elle avait en elle une qualité rare : la bonté. C'était réellement pour "elle", Shino, qu'avait refusé la pirate, pour une raison dont elle n'était pas certaine, mais peu importe la raison ; Ce refus avait été fait avec autant de tact et de bienveillance que si elle avait cherché à protéger sa petite blonde -en réalité venu là pour lui donner tout le mal du monde.
C'est pourquoi Shino ne la frappa pas : elle saisit Akuma et échangea les positions soudainement. Elle la jeta sur le lit et se mit à califourchon sur elle.

-Bien, la trêve est terminée mignonne magnanime.


Et de sourire cruellement. La pirate pouvait bien se débattre, ses bras étaient tenus fermement chacun par une formidable, qui laissait quelques secondes à la chasseuse avant d'être repoussée à son tour. Elle poussa immédiatement de la tête jusqu'à pouvoir atteindre l'épaule de sa cible ; et enfonça ses dents dans la chair tendre jusqu'à la transpercer et faire couler des gouttes de sang. Shino absorba tout ce qu'elle pu d'énergie pour fatiguer le gibier. Akuma avait beau se débattre, sa force déclinait quand elle aurait pu se dégager, et elle se retrouvait de plus en plus incapable de résister, jusqu'à ce que ses bras cèdent.

"Tchuut, doucement, tu vas t'épuiser encore plus. Je crois que je ne me suis pas présentée, alors ça sera rapide. Je suis la Vampire. On me connait dans certaines villes où je suis passé. J'ai quelques proies que je ne lâche pas... Tu n'es que la première d'une liste... "

Elle pouvait bien bouger désormais Akuma, elle ne s'échapperait pas maintenant qu'elle était bien plus faible. Elle pouvait crier, elle serait bâillonnée. Maintenant que le piège s'était refermé, qu'elle avait perdu au jeu, il était trop tard pour faire marche arrière. Shino la fit rouler sur le plancher, et avant qu'elle ne rampe, lui mordit cette fois la cuisse et lui retira une autre dose importante d'énergie, jusqu'à ce qu'elle soit incapable de bouger, avec juste assez de force pour remuer les lèvres, les doigts et les orteils. Elle était dans la casserole, on pouvait la cuir. Akuma Yueki était allongée dos au sol, sans défense.

- Passons au concret. Mais avant tout je tiens à t'avertir : tu vas souffrir, beaucoup souffrir, alors sois réaliste... Je vais te demander des informations sur ton capitaine. De me dire tout ce que tu sais de lui, où il est en ce moment, où il dort, quels sont ses points faibles, quelle est sa couleur préférée... je veux en savoir le plus possible. Si tu souhaites attendre que je passe à la torture avant de parler, tu regretteras. Parce que je te ferais cracher le morceau jusqu'au bout et certainement, sois en assurée.


Tout devenait bien intéressant. Allons Shiraho, tu pourrais bien être la troisième et dernière victime d'une série, si la fortune sourit encore !
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les yeux plus gros que le ventre [PV : Ludniel Shinobu]   Mar 28 Mar - 1:48

Yueki AkumaPirate des Yukiryuu
Pirate des Yukiryuu
avatar

Messages : 169

Navigation
Doriki:
114/6000  (114/6000)
Fruit du Démon: -

Alors que le petit jeu devenait de plus en plus passionnant et plus sensuel dans un sens, Akuma se régalait d'avoir sa petite victoire. Même si c'était pour de faux, elle était quand même contente de se sentir vainqueur de temps en temps, c'était gratifiant pour son égo. Après la blondinette n'était pas beaucoup plus une enfant qu'elle, c'était un combat à peu près équilibré, surtout si Akuma n'utilisait pas son zoan, une humaine normale contre une humaine normale, un combat à "armes" égales. Il était de plus en plus évident que la pirate avait le dessus, alors qu'elle continuait de chatouiller doucement la petite tout en évitant les incidents humides sur ses draps propres.

C'est alors que la fillette retourna la situation, plaquant Akuma sur le lit, ce qui étrangement l'amusait, même si elle devait feindre le malaise d'être "en danger" face à se fausse ennemie du jour. Après c'était sans doute plus amusant de montrer qu'elle pouvait elle aussi dominer la situation, c'était à sa guise après tout, au moins si on les surprenait ensemble on ne prendrait pas la civile en pitié mais plutôt la pirate, ce qui serait une bonne chose en soi. Ainsi elle se laissa faire, feignant plus ou moins bien un état incommodé par sa position dominée et non plus dominante. Mais elle ne paniquait pas pour autant, ce n'était qu'un jeu, le but n'était pas de se battre pour de vrai.

Mais quand Akuma pensait subir également des chatouilles vengeresses, elle sentit des canines pointues contre le muscle de son épaule. Malgré qu'elle soit du genre résistante, la demoiselle ne pouvait pas ignorer la douleur que procurait cette double percée de dents dans sa chair maigre. Cependant elle sentait ses forces l'abandonner petit à petit alors que l'énergie quittait son corps, ne pouvant guère se débattre même en voulant à tout prix s'extirper. Il n'y avait plus beaucoup de choix, soit c'était son ennemie qui s'était déguisée en petite fille pour tromper, soit elle allait loin dans le rôle qu'elle jouait. Maintenant elle se prenait pour une vampire, ce qui était ironique vu qu'elle n'avait même pas précisé son fruit du démon, malgré que ses attributs auraient pu mettre sur la voie.


-Ca fait mal là, je crois que ça va trop loin pour un jeu, même si je me refuse à te maltraiter même un peu pour le réalisme, c'est pas pour autant que je peux accepter de vraies blessures...

Mais elle ne l'écoutait pas, elle préférait continuer dans son rôle, pensant être une prédatrice qui chassait, alors que pourtant elle n'était pas convaincante du tout avec ce corps enfantin. C'était évident qu'elle simulait, mais pourtant Akuma ne pouvait ignorer la paralysie que subissait son corps, elle essayait vraiment de sortir de sur le lit, mais il ne répondait plus en ce qui concernait les muscles un minimum importants dans sa mobilité générale. Elle commençait à croire que c'était de moins en moins en jeu, même si elle ne la convainquait pas sur sa nature de chasseuse, la blondinette semblait animée de quelque chose de néanmoins puissant. Est-ce qu'il s'agissait d'un quelconque sentiment de vengeance ? Est-ce que les yukiryuu avait blessé ou tué un membre de sa famille ? Est-ce qu'Akuma elle-même lui avait causé du tort ? Est-ce que c'était parce qu'elle la voyait comme une enfant fragile à protéger et non pas une guerrière ? Il y avait sûrement de ça, mais elle ne lui avait fait aucun mal ni à elle ni à son entourage.

-J'ai raté un épisode, est-ce que je t'ai causé du tort pour que tu veuilles te venger sur moi ? Accepte mes excuses alors, j'ai toujours fui les combats et les ennuis, je pensais pas que je faisais mal à des gens sans le vouloir.

Malgré la joie qui débordait, Akuma ne pouvait pas ignorer la boule au ventre qui venait de naître de sa culpabilité. Elle pensait que tout ça n'était qu'une façade pour cacher son désir de se venger, le tout était encore de savoir se venger de quoi. Peut-être était-ce plus simple, parce que c'était une pirate et qu'elle était une potentielle meurtrière et une potentielle pilleuse. Elle la fit alors rouler sur le sol pour lui mordre la cuisse, lui prenant encore plus d'énergie pour qu'elle soit à peine capable d'agiter la langue ou même pivoter la moitié du corps sur le côté. La demoiselle grimaça de douleur en sentant une fois encore ses dents se planter dans sa chair, entendant les explications de son agresseuse. Tout ce qu'elle désirait en réalité, c'était des informations sur son capitaine, elle devait forcément savoir qui elle était depuis le début, ce qui l'attristait de savoir que cette joie n'était que de la comédie, du côté de la blondinette. Elle détourna alors le regard ainsi que son intérêt envers la jeunette, ce n'était qu'une apprentie chasseuse qui pensait sûrement se faire un nom en capturant une proie faible, surtout si elle n'avait même pas réussi une seule fois avant. Même si elle était jeune et qu'elle pouvait encore se trouver une meilleure vocation, son comportement l'avait blessée autant que ses canines.

-Mon capitaine dort dans sa cabine, pour le reste j'en sais rien, je viens d'être recrutée, et jusqu'à présent je l'ai pas vu en difficulté dans un combat. Et de toute façon même si je connaissais un quelconque point faible je ne te dirais rien. Tu aurais peut-être pu m'endormir en devenant mon amie et obtenir ces infos de mon plein gré, mais maintenant je sais que tu les aurais jamais méritées.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les yeux plus gros que le ventre [PV : Ludniel Shinobu]   Jeu 30 Mar - 19:51

Ludniel ShinobuChasseur de Prime
avatar

Messages : 152

Navigation
Doriki:
841/6000  (841/6000)
Fruit du Démon: -Fruit du drainage

Finalement, la gamine était capable de comprendre les choses quand ce n'était plus un jeu. Elle qui restait défiante et riait sans cesse, même dominée toujours éclatante de malice, se tassait à mesure qu'elle se faisait drainer la précieuse force qui lui permettait de se mouvoir et surtout qu'elle était confrontée aux propos de son agresseuse. Elle se retrouvait comme celle ci, du temps où elle elle était une enfant paralysée par la maladie, privée de faculté de mouvement. Et comprenait l'intrigue dont elle était victime obligatoire. C'était cela de sous-estimer dans ce monde une petite fille blonde gringalette, un monde où l'apparence peut aussi bien être une fausse image et où les méchants et les forts se cachent aussi bien derrière les corps les plus déplorables que les plus attendus.

Fière de dominer de sa grandeur (grandeur qui existait seulement lorsque l'ennemi était à plat sur le sol, la plupart du temps) la pirate, Shino fit dépasser ses petites canines enfantines autant qu'agressives, dans un sourire de domination et de cruauté feinte.

-Moi, me venger sur toi ? Tu n'as rien créé qui aurait pu m'importuner allons, cela même si tout à l'heure tu m'as envoyé paitre sans complexe. En revanche j'ai besoin de passer par toi, tu es un obstacle inévitable du chemin qui me mènera vers ce que je cherche...


Est-ce qu'il allait être possible de torturer un être si innocent et naïf ? Déjà que la torture n'était pas la spécialité de Shino... oui, cela arrivait occasionnellement lorsque ça rimait avec une prime phénoménale, et la plupart du temps une prime phénoménale s'obtient en versant le sang, pas chez les enfants de coeur, plutôt même chez les gros salauds sans limite. Ni Shiraho ne semblait être un monstre (quelle ironie au vu de son apparence décrite comme celle d'une sorte de dragon) ni cette petite acolyte que vaincre avait été d'une facilité déconcertante ne paraissait une affreuse non plus.
Quand bien même son équipage était sa cible du moment.


La réponse finale de sa victime déconcerta presque la Chasseuse Nocturne. C'était comme lui assener à la figure qu'elle aurait pu aller directement au navire et que tout ce chemin avait été inutile, et même si rien ne l'assurait, ça ne ressemblait pas à un mensonge ! Dormir dans sa cabine... Il suffisait qu'il y ai une sentinelle, et la surprise avait des chances d'être éventée, la privant de la possibilité de vaincre un Supernova, dans un combat forcément inégal. Même une excellente traqueuse de pirate comme elle n'avait pas atteint le niveau adéquat pour vaincre une de ces grosses affiches à la loyale. Elle avait une expérience importante mais sa maladie et son corps fragile l'avaient empêché d'avoir le destin qu'elle méritait (tout en la poussant, paradoxe, à devenir la chasseuse de prime qu'on connait).

Quoiqu'il en soit... Aux dires d'Akuma, Shino éclata d'un large rire. Un rire qu'on ne s'attendait pas vis à vis d'elle, cruel, suraigu et aux échos sinistres qui retentissaient dans toute la pièce. Elle le surnommait "le rire nocturne".

" Devenir amies... C'était donc tout ce qu'il fallait ? Ce que tu peux être adorable, une véritable enfant ! Cela existe encore dans ce monde de brute, devenir amie... Tu n'es vraiment pas croyable... Moi qui me disait que je ne pourrais te faire parler qu'en étant ton amante, mais non, il me suffisait de continuer cette partie de chatouille au lieu de croire à mon échec... Trêve de plaisanterie.
Je t'avais prévenu que tu souffrirais au premier refus, tu as été bien sotte de ne pas profiter de mon offre généreuse. Prépare-toi... "

Alors qu'elle approchait ses mains tendues comme des serres menaçantes du ventre de l'allongée, comme si elle préparait quelque chose de sordide défiant l'imagination... Shino en vérité hésitait. Vraiment, la pirate avait un coeur si gros qu'elle aurait pu devenir une amie avec cette pseudo-gamine qu'elle ne connaissait pas... ? Cela pinçait un peu la poitrine de la blonde... Elle n'avait réellement pas la cruauté et l'insensibilité pour faire autant souffrir une telle personne, c'était de l'esbroufe, mais elle tenait plus que tout à piéger ce Shiraho.
Bien, il faudrait simplement la plus indolore des tortures. Mais une qui marchait. Certains marines avaient pu au cours de sa carrière lui apprendre différente de leurs méthodes, et elle en avait une qui convenait à l'occasion.

Shino remonta ses mains le long du corps figé de Akuma, puis arriva jusqu'au cou, et enfin derrière la nuque. Là elle souleva son corps et disposa son dos sur ses propres genoux, comme si la pirate était une enfant qu'elle berçait. Se léchant la lèvre inférieur comme un animal, elle caressa quelques mèches de sa proie, avant de murmurer.

-Tu ne te sens qu'à moitié fatiguée ? C'est normal, l'attention te force à mobiliser toutes tes facultés pour rester éveillée et concentrée sur moi. Mais en réalité tu es épuisée, tu as tellement peu de force que tu as besoin d'un sommeil bienfaiteur. Je vais cesser de jouer sur ton attention, et que tu le veuilles ou non, dans quelques minutes tu t'endormiras dans les bras d'un ange malfaisant.

Et elle se tue, continuant à bercer Akuma doucement, à chantonner même une berceuse. Comme elle ne répondait à rien, ne lui faisait aucun mal, la laissait dans une situation confortable, la chasseuse fini par endormir doucement Akuma. Les paupières se fermèrent et bientôt le souffle s'apaisa, le diaphragme se souleva en exprimait le sommeil. La blonde avait apprit de sa rencontre récente avec la vilaine Shina.
Elle n'attendit que deux minutes.
Et elle relâcha Akuma brutalement sur le pencher. Tout le monde s'imagine comme le réveil doit être désagréable. Et comme on n'a alors l'esprit qu'à dormir dans un endroit confortable. Mais c'est à ce moment que Shino commença à la harceler, lui secouant les épaules, lui parlant fort et près du visage.

- Quel point faible à ton capitaine ? Tu m'as menti quelque part ?

Qu'elle dise vraie ou non, elle s'endormirait après quelques minutes. Il n'y aurait plus qu'à recommencer. Akuma comprendrait sans une seule douleur physique, ce qu'était la torture.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les yeux plus gros que le ventre [PV : Ludniel Shinobu]   Mar 4 Avr - 22:11

Yueki AkumaPirate des Yukiryuu
Pirate des Yukiryuu
avatar

Messages : 169

Navigation
Doriki:
114/6000  (114/6000)
Fruit du Démon: -

Alors que la petite blonde avait tombé le masque, Akuma restait par terre, fronçant à peine les sourcils pour exprimer son mécontentement. D'habitude elle n'était pas du genre à en vouloir à une personne sans une bonne raison, et une très bonne, mais là elle avait joué avec ses sentiments, elle l'avait manipulée. Au final ce n'était plus sa soi-disant petite soeur de coeur, juste une chasseuse qui avait revêtu une apparence enfantine pour pouvoir tromper ses proies. Elle coopérait certes mais donnait des réponses trop vagues, quand elle savait répondre du moins. Comme ça au moins elle pouvait éviter qu'elle obtienne de informations utiles sans pour autant qu'elle ait obtenu le silence de sa proie.

Heureusement ce n'était pas par vengeance ou autre chose, Shinobu avait simplement besoin de la faire parler pour accéder à son capitaine. Non contente de lui demander où il se trouvait, elle voulait connaître des choses plus personnelles comme ses points faibles. Même si Akuma ne comprenait pas pourquoi elle voulait obtenir sa couleur favorite, c'était sans doute pour mettre en avant la précision de ses recherches, même si c'était idiot. En revanche si ce n'était pas contre elle personnellement, elle comptait quand même l'attaquer jusqu'à obtenir ce qu'Akuma ne savait même pas. Mais ce qui la chiffonnait le plus était qu'elle se moquait de sa bonté et de ses valeurs, comme si l'amitié n'existait pas, alors que pourtant les pirates se faisaient constamment des amis en recrutant des membres dans leur équipage. Ce n'était peut-être que des larbins pour certains, mais pour les plus respectueux du code de la piraterie, ils étaient fortement liés à eux et ne permettaient à personne de toucher à leurs cheveux. Cependant...


-T'es une chasseuse de primes, c'est normal si t'as aucun ami, tu n'as que des concurrents et des alliés, tu peux pas comprendre ce que ça fait l'amitié.

Même parler lui était difficile, ça lui demandait quand même de l'énergie et elle n'en avait pas beaucoup, ce qui était pénible au plus haut point. Akuma détournait le regard d'elle, ne voulant plus d'elle comme petite soeur, comme amie, comme amante, comme tout ce qui était possible de devenir. La trahison faisait partie de ce qui empêchait radicalement l'amitié de s'épanouir dès cet instant. La blondinette la souleva alors pour la poser sur ses petits genoux, espérant sans doute lui donner la fessée ou quelque chose du genre. Au lieu de ça elle se remettait à parler et à la bercer jusqu'à ce qu'elle finisse par piquer du nez à cause du manque d'énergie. Il fallait dire que rien n'était nécessaire pour qu'elle s'endorme, elle en avait furieusement envie depuis quelques minutes déjà. Ainsi ce ne fut pas difficile de se laisser endormir, vu que c'était ce que désirait la chasseuse étrangement. Mais alors qu'elle commençait à s'endormir lentement, elle se fit réveiller par la gravité et ensuite par le sol qui lui cogna la tête. Elle lui reposa alors la question comme si c'était un engin qu'elle redémarrait bêtement à cause d'une défaillance. Malheureusement elle n'eut rien de plus, et dans tous les cas Akuma aurait du mal à se rendormir désormais, avec la douleur.

-C'est pas en me reposant la question deux secondes plus tard que ça va changer, je t'ai déjà dit que je savais rien de plus, t'as qu'à te débrouiller puisque t'es si sûre de toi. De toute façon c'est pas comme si t'avais la moindre chance contre lui, les zoan sont souvent des bêtes de combat, et toi t'as la carrure d'un cure-dent...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les yeux plus gros que le ventre [PV : Ludniel Shinobu]   Jeu 6 Avr - 3:56

Ludniel ShinobuChasseur de Prime
avatar

Messages : 152

Navigation
Doriki:
841/6000  (841/6000)
Fruit du Démon: -Fruit du drainage

Il n'y avait pas de doute, cette "trahison" avait causé une bouderie enfantine, qui ne voulait pas la pardonner. Et pour quelle raison ?

Elle ne connaissait pas l'amitié, elle ne pouvait donc pas comprendre. Ben voyons... Elle n'était pas non plus neuneu, elle savait bien qu'on ne devient pas ami en une heure ! Surtout si on soupçonne l'autre de vouloir aider la marine à vous coincer et qu'on lui a dit plusieurs fois qu'elle ne devait pas fréquenter quelqu'un comme nous. Voilà qui était cette Akuma, une personne bien faible, qui ne respectait même pas ses principes. Pensait-elle que tous les pirates partageaient sa notion de l'amitié ? Pour avoir traqué plusieurs équipages différents, Shino pouvait déjà dire que c'était relatif, cela dépendaient des capitaines et de ce qui animait les équipages qui s'étaient assemblés -elle ne connaissait pas les raisons mais certaines semblaient plus cupides puisqu'elle avait vu parfois la solidarité manquer entre membres.

" Si, mais c'est plutôt incompatible avec mon métier. En d'autre circonstance j'aurais bien aimé faire ami-ami avec une gamine comme toi, seulement... tu sembles facile à conquérir, faiblarde. "


Bien évidemment ça ne marchait pas du premier coup, puisque Akuma avait été tirée une seule fois du sommeil. Après dix fois elle ne serait plus du tout la même, qu'elle se rassure la petite. Elle pensait déjà en ce moment même, pouvait ne pas se rendormir puisqu'elle était nerveuse. Elle n'avait pas comme Shino pu expérimenter sur des cobayes jusqu'à comprendre les mécanismes, qu'elle parade.

- Petit avorton, je ne poserais pas les questions deux fois, bien sûr. Mais autant qu'il faudra, jusqu'à ce que tu me craches tout ce que tu sais sur ton capitaine chéri, jusqu'à la couleur de ses dessous. Je veux simplement tout savoir. Et ne t'inquiète pas, il n'y a pas que la carrure pour tuer, tu manques beaucoup d'imagination...


Elle gifla Akuma. Puis la secoua. Elle la gifla de nouveaux, plusieurs fois. Le but était de créer un agacement et une nervosité puissants chez sa pirate, qui fatiguée et colérique se lasserait bien vite de ne pas pouvoir souffler une seconde. Secouée, trainée, giflée, mise dans tous les inconforts, tout était fait pour favoriser sa crise de nerf. Quand enfin Shino s'arrêta, elle laissa sa prisonnière lui dire ce qu'elle voulait tout son saoul, ou si elle ne voulait rien dire se reposer directement. Peu importe, même en parlant elle finirait par se lasser et dés lors qu'elle souhaiterait se reposer le sommeil gagnerait du terrain. Son corps était épuisé, Shino s'était arraché pour lui retirer toute énergie à force de forcer la stimulation.
Après quelques minutes, Akuma Yueki s'endormit de nouveau. Shino attendit une minute, qu'elle se soit tout juste enfoncée dans un agréable sommeil où on la voit détendue... puis la secoua brutalement, la forçant au réveil.

" Interdiction de dormir tant que tu ne m'auras pas répondu la vérité. Quels sont les points faibles de Shiraho ? Qu'est-ce que tu sais sur lui ? Dis-moi tout "


L'approximation ne changeait rien, il y avait maintenant deux possibilités. Soit Akuma savait des choses utiles et les cachait ; soit elle ne savait véritablement rien. Elle ignorait comment, mais Shino le verrait, elle le verrait à ses réactions qui elles aussi ne se divisaient qu'en deux possibilité ; ne sachant pas ce que les tortionnaires marines concluaient de leurs études sur cette torture, la pirate des yukiryuu ne saurait pas lui cacher si elle savait quelque chose ou si elle l'ignorait...
Ainsi la chasseuse recommença-t-elle son petit jeu à plusieurs reprises, attendant aussi longtemps qu'il fallait que ça proie de plus en plus à bout s'endorme et la tirant constamment de son sommeil adoré. Ecoutant ce qu'elle répondait ou ne répondait pas.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les yeux plus gros que le ventre [PV : Ludniel Shinobu]   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

Les yeux plus gros que le ventre [PV : Ludniel Shinobu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Les yeux plus gros que le ventre! [Fini]
» Top 3 des figurines Mordheim et plus gros flop selon vous
» Gros Mek avec CFK et Krameur
» Gonaïves/Gros-Morne, vers la fin d'un calvaire
» [Validée]ne le regardez pas dans les yeux!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece RPG Strong World :: L'aventure :: Grand Line :: Sandy-