AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les yeux plus gros que le ventre [PV : Ludniel Shinobu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Message
MessageSujet: Les yeux plus gros que le ventre [PV : Ludniel Shinobu]   Mer 21 Déc - 9:32

Yueki AkumaPirate des Yukiryuu
Pirate des Yukiryuu
avatar

Messages : 168

Navigation
Doriki:
114/6000  (114/6000)
Fruit du Démon: -

Parmi les lieux qui faisaient le plus plaisir à Akuma de visiter, c'était bien les pays à climat tropical. C'était souvent parce qu'avec son style vestimentaire c'était toujours plus difficile d'avoir chaud avec de la neige ou de la pluie, ou même simplement du vent. La demoiselle n'était pas vraiment du genre à avoir froid pour un rien, mais c'était quand même désagréable de tout le temps avoir des climats froids. Par chance cette fois le bateau de la marine l'avait amenée à Alabasta, une région très chaude où il y avait du sable à perte de vue. Certains disaient Sandy, mais ils était souvent des touristes, on disait Alabasta quand on était habitant de la région en question. C'était tout de même plus classe que l'autre appellation qui ressemblait à un prénom.

La première chose qui frappa Akuma à son débarquement était le vent chaud qui soufflait vers le port. Les marines étaient en train de se diriger vers la ville la plus proche, sans doute pour se ravitailler, sans raison criminelle. Enfin c'est ce qu'il semblait, car ils n'avaient pas l'air paniqués et personne ne la cherchait. Il n'en fallait pas plus à la demoiselle pour souffler de soulagement, se cachant hors de portée de leur regard pour de bon. Ainsi elle sortit de sa caisse juste assez pour guetter les alentours, des fois que la sentinelle serait proche de sa cabine. Les provisions se levaient rarement pour marcher, c'était pratique pour passer inaperçue, personne n'irait chercher là-bas un clandestin quelconque. Le tout était bien sûr de ne pas rater son coup en s'enfuyant vers une des villes que la marine n'avait pas l'air de rejoindre avec leur marche. Le discrétion restait de rigueur dans ce genre de situations.

Sans plus attendre, la zoan sortit quand les bruits de pas diminuèrent en intensité, de ce qu'elle entendait. Avec des pas de velours, elle se glissa hors de sa cabine pour suivre discrètement l'homme qui faisait sa ronde. Il fallait attendre qu'il soit de l'autre côté du navire pour pouvoir partir sans bruit et s'éloigner assez pour qu'on ne la voie pas. En passant, elle put voir les autres occupants qui n'avaient pas pour mission de veiller sur le navire en cas d'attaque pirate. Il y avait notamment une fillette en robe en train de se régaler le sourire aux lèvres, mais pas un sourire joyeux, plutôt un sourire carnassier. Elle qui pensait être la seule à avoir un instinct animal, elle aussi montrait un certain enthousiasme à enfourner la nourriture dans sa bouche afin de l'avaler. Tout ça donnait un peu faim à Akuma, si bien qu'elle décida au dernier moment de retourner vers le garde-manger prendre quelques paquets de biscuits avant de prendre son envol. La demoiselle s'appuya alors contre le bord de l'embarcation avant de pousser en déployant ses ailes, fendant les airs dans un vague bruit de courant d'air à peine perceptible par l'oreille humaine.

Sa vitesse lui permit de quitter rapidement le champ de vision de quiconque se trouvant au porte, même si on pouvait l'avoir vue un court instant. De toute façon ses ailes lui assuraient un aller si rapide à travers le désert que le temps que ce quiconque parvienne à la même ville, elle aurait sûrement déjà disparu vers la prochaine. C'était indéniablement un moyen de transport très pratique, elle remerciait le destin de lui avoir donné un pouvoir aussi utile, même si elle n'utilisait même pas la moitié de ses possibilités. C'est que pour le moment elle n'était pas guettée par beaucoup de dangers, mis à part le barbu qui aimait brasser de l'air, l'impératrice serpent ou plutôt la folle de l'amour comme elle l'appelait, et bien d'autres qui ne lui avaient causé que des problèmes mineurs. Elle ne se souvenait plus très bien comment elle s'en était sortie pour ces fois, mais ce n'était pas très important. Elle ne savait même pas si on l'avait menacée de mort une seule fois et qu'elle avait senti pour de vrai le danger venir.

Après sa petite réflexion, Akuma se posa, non sans attirer les regards d'abord saisis par son arrivée depuis les airs, puis étonnés de voir une personne si légèrement vêtue alors que le vent désertique ne laissait aucune pitié à la peau. Après, la demoiselle ne craignait rien, elle avait toujours été résistante et si elle en avait besoin elle pouvait utiliser ses canines afin d'aspirer l'eau des récipients un minimum souples sans le moindre souci. Pendant qu'elle marchait, sa main piochait des biscuits, des sablés évidemment, c'étaient les meilleurs. Elle raffolait de tout ce qui était sucré, et même avec une pointe de salé ces biscuits demeuraient un délice. Et puis c'était cohérent avec la destination, sable pour sable. Akuma entra alors sans plus tarder dans la première taverne qu'elle voyait, faisant se balancer les bourses d'argent qui contenaient ses dernières économies, et il y avait une bonne quantité. Elle commanda un grand verre d'eau avant tout pour s'hydrater, prenant la température de la salle passivement. Pas parce qu'il faisait un peu plus frais avec l'ombre, parce que les gens la voyaient comme une étrangère. Même si ils n'appelaient pas la marine ou ne la chassaient pas, leurs regards était pratiquement perceptibles. Bien sûr ça ne la dérangeait pas, elle s'en moquait, mais tout de même ils n'étaient pas très discrets, ils pourraient faire exprès de ne pas l'avoir remarquée. Après tout ce n'était pas parce qu'elle ne portait pas de djellaba qu'elle n'était pas la bienvenue dans le pays. Mais sinon, à part ça, elle ne pensait pas que la journée puisse être si mal, surtout que tant qu'il faisait chaud ce serait une bonne journée.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les yeux plus gros que le ventre [PV : Ludniel Shinobu]   Ven 23 Déc - 2:45

Ludniel ShinobuChasseur de Prime
avatar

Messages : 151

Navigation
Doriki:
841/6000  (841/6000)
Fruit du Démon: -Fruit du drainage

C'était lors d'un voyage vers Alabasta...
Que la chance éclata.

Ça aurait fait un bon titre de chapitre mais non. C'est simplement que les chasseurs de prime savent de quoi ils parlent, quand ils évoquent la chance au quotidien. La chance n'existe pas en recherche, les bons efforts et les hauts potentiels déterminent d'eux même, elle n'existe pas au combat, l'ingéniosité et le talent conduisent à la victoire. Mais lorsqu'un jour où on ne le cherchait pas on tombe par hasard sur un criminel dont on connait le visage, sans le moindre effort ni même une seule pensée, on ne peut appeler que ça chance.

Qui était cette piratesse, ce n'était pas dure, un de ses compagnons avait été tué il y a peu de temps, par la même chasseuse présente ici. Shino, anonyme de tous sous son éternelle apparence enfantine. Qui arrivait à suivre du regard Akuma Yueki des Yukiryuus sans même se faire remarquer. Mâcher quelques pâtisseries pendant  aidait à donner l'impression que l'intention était focalisée sur autre chose, mais dans le même temps la blonde se faisait les dents, elle aimait mordre en pensant à une future proie.
Cette Akuma tombait à pic ! Après avoir éliminé le subordonné dont le pouvoir semblait le plus effroyable, il fallait décapiter la bête diabolique, et cela ne pourrait se faire qu'à l'aide de furtivité. On y arriverait plus facilement en réduisant les complices qui montent potentiellement la garde...
Oh, en parlant de garde, il n'était pas difficile de voir que la gamine, pardon la pirate courte-vêtue, restait hors de leurs regards. Le navire venait de débarquer, il était intéressant de se demander si elle se risquerait à emprunter la passerelle... Et non, la petite pirate venait de déployer ses ailes et s'envoler. A première vue elle semblait frêle, et son pouvoir ressemblait à une sorte de Zoan, ce qui prévoyait de bonnes choses pour le combat futur, mais de mauvaises choses en cas de fuite de la cible -oui, elle l'était déjà...
Il faudrait agir le plus vite et astucieusement pour la piéger.

Mais déjà, la pirate s'était envolée loin. La trouver ne se ferait pas immédiatement. Shino débarqua, portant sa robe blanche d'été favorite. A peine présente à la belle île désertique, ses projets de tourisme étaient annulés, elle ne songeait plus qu'à pister le gibier. Rien de si difficile qu'on croit : interrogez simplement quelques gens assez causants, aidée de votre apparence faussement enfantine et votre talent d'actrice. Une créature volante de toute manière, ça marque ceux qui ont pu la voir. Ainsi après un petit voyage, la Chasseuse Nocturne arriva à la ville suivante, sous un soleil crevant. Son chapeau de paille la protégeait fort heureusement, elle et sa peau sensible. Une fois sur les lieux, elle demanda à ceux qu'elle croisait si on avait vu sa cousine, une petite femme aux cheveux rougeoyants, avec un haut très court, etc. Comme elle tranchait largement avec le paysage local, elle finit par retrouver sa route de nouveau. Il y avait longtemps que chasse n'avait pas été si facile.

La dernière enquête amena Shino quelque part près d'une taverne. L'après midi était bien avancé. La petite histoire commençait là.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les yeux plus gros que le ventre [PV : Ludniel Shinobu]   Lun 26 Déc - 22:31

Yueki AkumaPirate des Yukiryuu
Pirate des Yukiryuu
avatar

Messages : 168

Navigation
Doriki:
114/6000  (114/6000)
Fruit du Démon: -

Il n'y avait rien de tel qu'un bon verre de soda pour se détendre, surtout que ce bar avait l'air d'en servir, une chance. Pour une fois, il n'y avait pas un tas de pirates dans la salle, il y avait surtout des touristes et des habitants d'Alabasta, rien de bien méchant. La demoiselle se sentait même un peu de trop en ce lieu presque trop bien fréquenté pour elle. Malgré tout personne ne la regardait de travers, même si elle ne passait pas inaperçue. Apparemment la marine ne régnait pas sur l'île, il y avait toujours la garde royale pour intervenir en cas de conflits, et Alubarna la capitale était vraiment loin de cette petite ville locale plus proche d'un repos du voyageur que d'une grande citadelle.

Les mains posées sur son verre, sa pinte plutôt, Akuma buvait doucement son soda pétillant à souhait, les jambes enlaçant le barreau du tabouret en hauteur, ne pouvant pas toucher le sol avec ses pieds. Elle avait souvent remarqué que l'eau n'avait pas le même goût selon les îles, à croire que l'eau de mer n'était pas la même partout. Celle d'Alabasta, si elle était la même partout, avait en tout cas un goût délicieux, Akuma pouvait le goûter dans son soda. C'était pour ça qu'il était savoureux dans un pays où l'eau se faisait plus rare. Même si la pluie tombait parfois, en l'absence du tyran qui l'avait effacée du pays, c'était quand même rare et elle devait être puisée dans les nappes souterraines. Enfin, Akuma s'en fichait un peu, elle payait pour consommer, les détails n'étaient pas importants. Même si elle n'avait pas beaucoup affronté le désert, sa vitesse de vol lui épargnant les longues heures d'errance dans le climat aride, elle avait tout de même soif. Il n'y avait pas beaucoup de boissons dans la salle où elle s'était réfugiée, au bateau de la marine.

C'est alors qu'une demoiselle entra dans la taverne, elle arrivait à peine au milieu des battants. Elle s'était sans doute perdue, et en plus c'était une touriste vu qu'elle était tout aussi légèrement habillée, rien pour se protéger des vents désertiques arides. Par chance elle s'imagine que la blondinette puisse habiter dans les environs, sinon elle devrait se taper le désert pour aller à la prochaine ville, et ce ne serait pas très agréable pour elle. Qui plus est, Akuma la voyait s'approcher, sûrement pour prendre le tabouret voisin. L'ennui était que parfois des pirates peu recommandables fréquentaient les tavernes, il était dangereux pour elle de s'aventurer dans des endroits publics de ce genre. Les barmans n'étaient pas forcément tout armés jusqu'aux dents pour se défendre contre des pirates en cas de bagarre, elle risquait gros. Mais bon, si elle avait l'habitude de venir là, il n'y avait pas de raison de s'inquiéter, surtout qu'elle n'avait pas l'air d'avoir la peau sèche. Elle s'écarta un peu pour lui laisser de l'espace, tapotant sur le tabouret voisin pour montrer qu'il est libre.


-Je t'en prie, assieds-toi, je suis seule. Par contre je promets pas d'être la personne la plus fréquentable dans cette pièce, tu ferais mieux de garder tes distances, on pourrait croire que tu es avec moi.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les yeux plus gros que le ventre [PV : Ludniel Shinobu]   Jeu 29 Déc - 23:18

Ludniel ShinobuChasseur de Prime
avatar

Messages : 151

Navigation
Doriki:
841/6000  (841/6000)
Fruit du Démon: -Fruit du drainage

Dans cet intérieur faussement malsain, on était à l'abri de la seule vraiment vilaine chose : le soleil. Et surtout s'y trouvait la délicate proie visée. Deux tableaux de chasse dans le même équipage c'était toujours une chance. Saigner progressivement une meute de pirate pouvait paraitre cruel, mais plus on avançait et plus l'objectif utopique de ramener la tête du capitaine s'élargissait. Il y a une première fois à tout, Akuma Yueki serait peut être la clé qui lui permettrait de décimer son premier Supernova.
Mais les méthodes pour arriver à ses fins ne seraient pas des plus loyales. Quelqu'un qui avait une telle prime sur son affiche ne pourrait se plaindre de ce traitement, de toute manière. La petite femme aux ailes serait bien utile pour ramener le Dragon dans le potage, en somme...

En parlant d'elle, elle l'avait invité à ses côtés tout poliment. Avec de tels personnages, on avait même plus besoin de faire la chasse. C'était une femme affable, souriante, et elle ne semblait à première vue pas forte. Elle était plutôt maigre, petite, et son physique rappelait en fait une enfant, au point que sans ce look révélateur on aurait pu la prendre pour tel (et qu'on la prenait encore pour une adolescente avec). D'ailleurs quel âge avait-elle réellement ? Il faut au minimum être une adulte pour une telle prime et faire partie de l'équipage d'un capitaine Supernova. De toute manière pour parler de physique enfantin, Shino était mal placée.

-Merci de cette aimable proposition. Oh, personne n'est fréquentable ici.


A présent installée à côté de Akuma, la chasseuse réfléchissait déjà. La cible était ici, mais combattre dans un lieu plein de monde, et pas forcément que des civils peureux, n'était pas la meilleure idée. Il lui faudrait ruser, simplement, mais par la diplomatie.
La blonde commanda un soda elle aussi -elle avait l'habitude qu'on lui refuse l'alcool en ne voulant pas croire à son âge. Et une part de tarte au citron. Pour ne pas faire moins enfantin, Shino tenait son verre à deux mains pour aspirer le coca à la paille. Lorsqu'elle croquait dans sa tarte, ses joues gonflaient sous la pression de la nourriture dont elle ne laissait pas une miette lui souiller les lèvres.
Un court moment s'écoula ainsi.

-Je pense m'être perdue en me promenant, ce n'est pas aussi un peu ton cas ? Puisque nous sommes deux étrangères un peu égarées, si tu passes la nuit ici, que dirais tu que nous réservions à deux une même chambre ?


Les chambres d'hôtel. Lieu où le plus de ses proies avaient perdu la conscience ou la vie... Mais encore faudrait-il que la pirate morde à l'hameçon, sinon il faudrait inventer un nouveau plan.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les yeux plus gros que le ventre [PV : Ludniel Shinobu]   Ven 30 Déc - 22:52

Yueki AkumaPirate des Yukiryuu
Pirate des Yukiryuu
avatar

Messages : 168

Navigation
Doriki:
114/6000  (114/6000)
Fruit du Démon: -

Tout indiquait chez la petite blonde que c'était une enfant perdue qui recherchait ses parents. Elle avait une attitude qui lui faisait penser ça, c'était bien réussi. Même ses vêtements faisaient enfantin, à croire qu'elle habitait vraiment dans le coin. Il était fort peu probable qu'elle se soit aventurée dans le désert qui bordait chaque ville d'Alabasta, sinon elle serait déjà morte. Akuma avait un corps frêle mais au moins elle volait, ce qui était pratique pour les trajets longs dans un climat extrême comme ici.

En revanche sa façon de parler était déjà un peu plus adulte, ainsi que sa façon de penser. Elle disait que personne n'était fréquentable dans la pièce, pourtant il y avait bien plus de chance de tomber sur une bonne âme capable de la reconduire chez elle dans cette taverne que dans une autre île de Grandline. Elle ne savait pas du tout de qui elle parlait quand elle disait que personne n'était fréquentable, elle était certainement la seule pirate à des kilomètres. Ce royaume désertique n'était pas connu pour ses richesses, mais plutôt par son climat aride dangereux, personne n'irait délibérément s'infliger ça si il n'y avait pas un gros trésor à la clé. Seulement ce n'était pas le cas ici, les paysans vivaient des moyens du bord, ou allaient eux-mêmes pêcher de quoi se nourrir.

Alors que toutes deux buvaient leur verre tranquillement, la petite blonde parlait de perdition également, ce qui n'allait pas enchanter Akuma. Elle avait désormais une prime sur sa tête, alors c'était bien peu judicieux de se balader avec des civils sans prime, la marine pourrait imaginer qu'elle est sa complice ou pire, qu'elle est son otage, et l'attaquer ensuite. La demoiselle n'avait pas envie d'ennuis, elle voulait juste profiter un peu du paysage, bronzer peut-être, manger quelques plats locaux, prendre du bon temps pour résumer. Qui plus est, la gamine lui proposait carrément de frauder en lui laissant payer la chambre qu'elles partageraient toutes les deux. Même si l'idée partait d'un bon sentiment, mais ça allait encore lui attirer des ennuis d'emmener une enfant avec elle. Même si Akuma en était une aussi, ce n'était pas une raison pour entraîner des plus petits dans ses aventures, surtout qu'elle pouvait faire de mauvaises rencontres, elle ne se pardonnerait jamais de la faire tuer par une bande de criminels en ayant pris la fuite.


-Tu devrais plutôt partir à la recherche de tes parents perdus au lieu de traîner avec des gens vraiment pas recommandables comme moi. On pourrait croire que je t'ai kidnappée, l'imagination des gens tu sais ce que c'est.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les yeux plus gros que le ventre [PV : Ludniel Shinobu]   Dim 1 Jan - 23:45

Ludniel ShinobuChasseur de Prime
avatar

Messages : 151

Navigation
Doriki:
841/6000  (841/6000)
Fruit du Démon: -Fruit du drainage

Au final la possibilité la plus probable et la moins bonne était tombée. Non, ce ne serait pas aussi enfantin qu'emmener cette petite femme au pouvoir des ailes dans une chambre et la maitriser rapidement. Il fallait donc réfléchir à quelque chose d'autre, suite à l'échec de sa proposition. Si elle avait eu sur elle une affiche ou une simple coupe de journal prouvant que cette personne était la pirate Akuma Yueki, Shino aurait pu se permettre sans mal de l'attaquer immédiatement, une bonne morsure et un bon coup de sabre profitant de la surprise et ça en aurait été fini. Mais elle n'aurait pas le temps d'amener une preuve quelconque après avoir semé le grabuge, et des gardes viendraient sans doute la déconcentrer, les marines étaient rares dans ce pays désertique (notons que c'était la première fois qu'on voyage menait la Chasseuse Nocturne à Alabasta et qu'elle était grandement satisfaite outre-mesure).
Si elle avait été au bord de l'eau, la situation aurait été plus facile, elle aurait pu s'emparer d'un bateau à moteur et prendre la fuite avec sa précieuse prisonnière. Là non plus la situation ne convenait guère. Une pirate qui s'éloigne autant de la zone de mouillage de son navire, mais en plus de la mer, était décidément un spécimen rare. Cette Akuma était-elle aussi une voyageuse dans l'âme ? Voyageuse... Peut être y avait-il moyen de détourner ça.

-Les hommes qui boivent dans un bar sont tous des goujats infréquentables, pour ma part. Une femme leur sera toujours plus fréquentable, d'autant plus si son habillage se distingue du pays local, fort conservateur au passage.

Shino s'était apprêtée à finir par "au demeurant" mais s'était abstenue, ne souhaitant pas donner à l'interlocutrice l'impression de trop en faire comme si elle se moquait d'elle comme cela arrivait parfois, alors que son langage décalé était sincère. Il fallait ménager sa proie, la mariner comme un homard dans de l'huile avant de la croquer...

- En parlant de fréquentation, je dois me déplacer jusque dans une autre ville. Une fille de mon gabari seul ne risquerait-elle pas gros, s'il y avait des bandits du désert ? Une personne infréquentable serait la meilleure pour me protéger, alors puis-je quémander votre aider ?


Bon, il aurait fallu vraiment faire l'enfant pour être plus crédible, mais Shino n'en avait pas l'envie. Avec cette chaleur et cette marche ennuyeuse sans protection pour sa peau fragile, puis dans la moiteur agréable de cette bicoque à bière, la blonde avait développé une petite flemme. Mais si Akuma était de bonne volonté envers les gens prétendant être en difficulté, elle ne manquerait pas de l'aider, tandis que si elle n'était pas du genre à l'accompagner juste par service elle ne s'en donnerait pas la peine, gamine ou non.

Cette pirate au corps immature semblait de toute manière paresseuse, quelque chose disait à Shino que la convaincre ne serait pas facile, une simple intuition. A un moment, face à une faible, la partie serait difficile, il faudrait peut être user de méthodes peu conventionnelles. Mais une chasseuse de prime avec sa détermination ne renoncerait devant rien, alors qu'elle avait l'occasion de s'attaquer de nouveau à Shiraho. Embarquer la tête d'un Supernova la propulserait dans un nouveau niveau de chasseuse, sans parler que la Marine trouverait La Découpeuse Shino bien plus sympathique après ce coup : il n'y aurait plus besoin d'user d'une patience et d'une créativité de fer pour ne pas se mettre à dos les autorités lors de quelques écarts visant à faciliter la victoire..

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les yeux plus gros que le ventre [PV : Ludniel Shinobu]   Mar 3 Jan - 20:45

Yueki AkumaPirate des Yukiryuu
Pirate des Yukiryuu
avatar

Messages : 168

Navigation
Doriki:
114/6000  (114/6000)
Fruit du Démon: -

Après avoir commandé un nouveau verre de soda bien frais et pétillant, Akuma avait prévu de visiter un peu la ville. Malheureusement cette blondinette avait fait une fixette sur elle, voulant à tout prix l'accompagner, argumentant pour contrer les siens alors que ce n'était pas important de parler de ça. Enfin, ça en avait sûrement pour elle, bien sûr, elle voulait sans doute avoir de la compagnie, rien de vraiment plus. Même si ce serait vraiment bien, un peu de compagnie, elle ne voulait pas attirer des ennuis à la gamine, surtout que comme elle l'avait dit, il se pourrait qu'il y ait des gens mal famés dans les parages. Si Akuma ne lui voulait pas de mal, ce n'était pas le cas de tout le monde, elle devait se montrer prudente dans la vie. D'autant plus qu'elle était primée, les marines n'étaient pas de tout repos avec ce genre de pirates.

Pendant qu'elle continuait de déguster lentement sa boisson inconnue, la courte sur pattes lui parlait de ne pas avoir confiance en la gente masculine, préférant les filles. C'était dans ces moments qu'Akuma regrettait de ne pas pouvoir pointer du doigt une autre femme pour la rediriger vers elle. Malheureusement il n'y en avait pas dans les environs, que ce soit dans la rue ou dans la taverne, c'était peine perdue. Cela dit, maintenant qu'elle y pensait, c'était justement ça le problème : la pensée. D'habitude elle ne s'attendait pas à ce que quelqu'un avoue n'avoir confiance qu'en les femmes, il le montrerait de diverses façon pour le faire comprendre subtilement. Du moins c'était comme ça qu'elle agissait généralement. En plus ses propos étaient purement clichés et il y avait comme un air faux dans ce qu'elle disait. Tout cela commençait à ressembler à une embrouille pour l'attirer quelque part où elle ne devrait pas être. Surtout qu'elle parlait de ses vêtements hors du style d'Alabasta, ce qui n'avait aucun rapport avec la confiance. Au contraire, on attendrait plutôt d'une inconnue ainsi habillée qu'elle la mène dans des endroits peu fréquentables où les gens s'adonnaient à des plaisirs interdits. De ce fait elle croisa les bras en la regardant un peu sévèrement.

Son vrai but se dévoilait un minimum enfin : la fille voulait se déplacer en sa compagnie dans ce climat hostile et désertique. Pourtant Akuma savait bien que son truc n'était pas le combat, affronter des bandits armés était bien le dernier de ses souhaits. Qu'elle ne se fasse pas de faux espoirs, sa prime était sortie de nulle part, à moins que ce soit lié à d'obscurs actes. Il était évident que ce n'était pas une mission pour elle, la demoiselle ne pourrait pas assurer correctement sa protection. Mais plus important : la gamine essayait non seulement de l'endormir en lui parlant de choses comme l'entraide féminine, mais aussi de l'emmener quelque part dehors, à l'abri des regards sûrement.


-Est-ce qu'un grand monsieur en blanc avec une casquette t'a donné de l'argent pour que tu me fasses venir près de lui ? Si oui, tu lui diras qu'on ne me la fait pas, j'ai trop connu les pièges, je les flaire à des kilomètres moi !
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les yeux plus gros que le ventre [PV : Ludniel Shinobu]   Ven 6 Jan - 18:44

Ludniel ShinobuChasseur de Prime
avatar

Messages : 151

Navigation
Doriki:
841/6000  (841/6000)
Fruit du Démon: -Fruit du drainage

La gamine n'était pas une idiote. Elle l'était même moins que nombre de naifs que Shino avait croisé au cours de sa tumultueuse carrière. Il faut dire que les pirates ne sont pas tous réputés pour leur ruse, et on a tendance à ne pas se méfier de petites filles blondinettes. En fait, la chasseuse aurait simplement du se faire passer pour une enfant, mais en ce moment elle en avait une flemme terrible. C'était désagréable qu'une femme mûre mime la petite fille -surtout que les enfants lui paraissaient vite insupportables dans la vie réelle ! Si son ennemie avait été plus puissante, sans doute ce serait-elle forcée.

A la phrase suspicieuse et narquoise de Akuma, la première réaction de Shino fut de terminer sa part de tarte en l'enfournant dans sa bouche. Elle nettoya le tout avec une gorgée de soda, s'essuya d'un revers de main puis reprit la parole d'un ton des plus sérieux :

- Olah olah ma belle, tu te jettes sur la défensive bien vite, réfléchissons. Si un marine me mandatait pour t'arrêter, il m'autoriserait à agir au milieu de ce bar, et je serais autorisée à t'attaquer. Ah non, tu voulais signifier que peut être servais-je de traquenard ? Bien, me voilà fort déçue, je vais peut être être forcée de demander à un de ces boucs machistes, ou rester coincée ici.


La blonde couronna le tout en prenant une tête boudeuse. Ce n'était pas qu'elle pensait arriver à faire changer d'avis la pirate courte-vêtue, mais qu'elle se rendait le temps d'une pause. Elle ne pourrait pas l'avoir en la trompant, bien. Mais il restait encore quelque chose d'essentiel.
Shino faisait mine de ne plus observer Akuma, conservant son air d'enfant boudeuse feignant l'indifférence la plus totale. Mais en vérité, elle attendait simplement que celle-ci quitte les lieux. Elle l'aurait, pas de cette façon, mais simplement d'une autre. Le gibier qui ne mordait pas à l'appât n'avait qu'à être suivi pendant qu'il se pensait oublié. L'instinct de chasseuse démangeait Shino, elle se demandait si elle aurait à user de son sabre ou de ses dents. C'était à voir jusqu'à combien de mètres sa future adversaire volante pourrait la maintenir.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les yeux plus gros que le ventre [PV : Ludniel Shinobu]   Sam 7 Jan - 19:02

Yueki AkumaPirate des Yukiryuu
Pirate des Yukiryuu
avatar

Messages : 168

Navigation
Doriki:
114/6000  (114/6000)
Fruit du Démon: -

Décidément cette rencontre était des plus étranges, Akuma avait du mal à savoir ce qui, chez son interlocutrice, la dérangeait. Elle parlait vraiment très bien, pour une enfant, et en plus elle semblait conscience de choses qui ne devraient pas traverser son esprit. Comment pouvait-elle savoir tout ça ? Comme par exemple savoir que la marine l'autoriserait à l'attaquer si elle lui donnait pour mission de l'approcher ? Même Akuma n'était pas au courant que la marine pouvait laisser les civils attaquer des pirates dangereux sans même leur demander de revenir en cas de danger. Si au moins elle pouvait bien jouer la comédie, plutôt que d'employer tous ces mots compliqués pour une personne aussi simple qu'Akuma. Si il s'agissait d'une fille de noble, elle avait tout intérêt à déguerpir avant qu'on pense qu'elle la retient en otage, surtout si elle était de noblesse locale. C'est pour ça que la demoiselle préféra payer sa précédente consommation avant de se lever.

-Oui voilà, t'as qu'à demander à des civils, je suis pas qualifiée pour des transports dans le désert, et j'ai une prime sur ma tête, alors je suis bien la seule pas fréquentable du tout dans cette pièce. T'inquiète, tu finiras par trouver une femme pour t'aider, t'as une chance sur deux d'en croiser si tu te balades dans la ville.

Sur ces mots et une tape amicale sur son épaule, Akuma se détourna d'elle, préférant ne pas voir sa prime augmentée. Après tout elle faisait partie des pirates qui ne souhaitaient pas être la proie de la marine ou d'éventuels chasseurs de primes attirés par l'argent facile. La capturer ne posait pas trop problème tant qu'elle ne s'envolait pas, mais ça pouvait tout de même poser la difficulté à un grand niveau. Elle sortit alors de la taverne, pensant reprendre sa route vers une nouvelle ville en prenant une fois de plus son envol. Il fallait dire que la blondinette lui faisait peur à s'acoquiner avec des gens aussi peu recommandables, une pirate primée, même une femme, pouvait lui attirer de nombreux ennuis. Au moins elle était rassurée de ne pas avoir largué la fille en plein désert par épuisement ou autre, au moins elle pouvait toujours se protéger des vents secs du désert en se réfugiant dans les bâtiments ou même en s'habillant comme ces habitants qualifiés de conservateurs, peut-être qu'ils n'enfilaient pas ça pour rien.

Le regard porté à gauche et à droite, Akuma vérifiait rapidement que personne ne la surveillait avant de commencer sa route vers la prochaine ville. L'ennui était qu'elle ne savait pas du tout où aller, il lui fallait une carte de la région ou autre chose pour lui indiquer où se trouvait les meilleurs endroits. Par chance il y avait autant de cartes que de djellabas dans le coin, tout le monde était forcément capable de lui donner une ville pas loin afin qu'elle puisse s'envoler là-bas. Après tout les marines n'allaient pas se ravitailler trois ans, il fallait avancer pour qu'Akuma puisse revenir à temps. Par chance la troupe de marines se dirigeait vers la capitale, sans doute là où les vivres étaient les plus abondants, ce qui lui laissait pas mal de temps pour explorer les environs à vol d'oiseau.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les yeux plus gros que le ventre [PV : Ludniel Shinobu]   Lun 9 Jan - 2:11

Ludniel ShinobuChasseur de Prime
avatar

Messages : 151

Navigation
Doriki:
841/6000  (841/6000)
Fruit du Démon: -Fruit du drainage

Si elle semblait plutôt fragile physiquement, et ne citons pas adorable, cette femme avait bien le caractère d'une pirate. Elle envoyait valdinguer une individu pour peu qu'elle soit suspecte... sans aucune courtoisie. Ce n'était pas le comportement de Shino. Certes, elle n'était pas un échantillon très fiable de la population, mais elle avait vu moins d'agressivité, et venant de quelque chose de si mignon c'était plutôt désagréable.

-On joue les grandes dures à ce que je vois. Très bien, bon vent ma chère.


Ce dernier mot était quelque peu adapté, car Akuma prit son envol. L'équipage d'un dragon, décidément on avait là une certaine appréciation pour la voltige. Shino garde un oeil sur la pirate depuis sa position tandis qu'elle prenait son envol, afin de ne pas l'alerter. A travers les quelques fenêtres crasseuses, il était facile de voir la direction qu'elle prenait de loin, alors que la position de la femme volante ne lui rendait pas la pareille. En faisant mine d'être désintéressée, la chasseuse ne l'inquiéterait pas au point qu'elle se cache ou quitte les lieux. Enfin, pourrait-elle soupçonner une femme au physique de petite fille frêle d'être une traqueuse violente ?

Peu après, la blonde miniature était partie, déjà à la recherche de sa cible. Cela signifiait marcher sous cette chaleur intense, seule à pied. C'était ironique, après ce faux débat avec la miss Akuma. Shino ne s'abaisserait toutefois jamais à s'habiller comme un de ces péquenots. Pas plus qu'elle ne voulu emprunter un chameau. Néanmoins, la marche avant de trouver un nouveau lieu habité était longue, et la peau fragile de Shino n'était pas au meilleur sous le soleil. Elle disposait fort heureusement de son vaste chapeau de paille. Après une longue marche elle croisa quelques bédouins sur leurs montures, qui purent lui dire dans quelle direction ils avaient vu aller "un oiseau étrange semblable de loin à une femme volante ". Combien de village comptait visiter cette gamine, était-elle une touriste aussi pressée ? Ses ailes la démangeaient-t-elles ?
C'est tard dans l'après-midi que Shino, la malmenée et rougie, arriva à un nouveau lieu habité. Deux jambes ce n'était pas aussi rapide que deux ailes, la prochaine fois elle emprunterait une monture. Elle avait cependant su éviter de lourdes insolations en recouvrant ses bras et épaules nus avec du tissu arraché de sa robe. le look résultant était un peu spécial, mais en traque Shino se serait déplacée dans une robe de boue si cela avait été nécéssaire.

En interrogeant un passant elle pu savoir que Akuma était arrivée dans les lieux il y a un moment. Restait à trouver où précisément.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les yeux plus gros que le ventre [PV : Ludniel Shinobu]   Ven 13 Jan - 18:03

Yueki AkumaPirate des Yukiryuu
Pirate des Yukiryuu
avatar

Messages : 168

Navigation
Doriki:
114/6000  (114/6000)
Fruit du Démon: -

Enfin débarrassée de cette petite blonde bien trop bavarde et réflechissante à son goût, Akuma volait vers la prochaine ville. Il n'y avait rien de plus à visiter apparemment, alors elle devait se rabattre sur autre chose, comme ce pays semblait très grand. Il fallait croire que les plus belles beautés de paysage ne se trouvaient pas du premier coup, pareil pour les ruines, les monuments majestueux, ou encore les fossiles éventuels. C'était tout ce qu'elle imaginait venir de cette île immense, entre autres idées plus farfelues et plus improbables. C'était tout de même agréable de pouvoir faire bronzette sur un rocher pas trop chaud, se laisser dorer la pilule en toute sérénité. Seulement elle avait du mal à virer au brun, d'habitude c'était vers le rouge, ce qui l'incommodait beaucoup quand ça lui arrivait.

Après seulement quelques minutes de vol, la demoiselle arriva dans une ville déjà beaucoup plus grande avec des bâtiments tout aussi carrés et blancs. Cette fois il y avait différents commerces, au lieu d'un simple repos du voyageur pour supporter la traversée du désert. Elle s'y sentait déjà un peu mieux, surtout que sa peau devenait de plus en plus sèche avec le frottement du vent ardent du désert, Akuma avait bien besoin de se réhydrater. Pour ça il n'y avait rien de tel que de boire un bon coup, encore une fois, et aussi manger comme elle le voulait. Ses économies pouvaient lui permettre quelques petites folies de temps en temps, heureusement, ce qui l'encourageait à poursuivre vers le restaurant le plus proche.

Une fois entrée, la demoiselle s'assit à une table pour deux, le plus petit nombre de chaises disponible dans les environs. Après, elle ne comptait pas inviter quelqu'un, on pouvait même prendre sa chaise libre pour compléter une autre table, ça ne la dérangerait aucunement. La demoiselle commença par commander une boisson pour se rincer le gosier, un soda comme toujours, et fabriqué avec l'eau de la région, si pure et douce. Si elle enlevait la température très chaude qui pouvait déranger beaucoup de touristes, Akuma ne voyait pas beaucoup de défauts dans ce pays. Là-bas tout était chaud dehors et froid à l'intérieur, sauf les plats bien sûr, eux alternaient les deux. Le tout était de savoir quoi prendre en plat principal, la carte offrait beaucoup de choix, et pour une fois elle était seule à profiter de la fraîcheur de l'intérieur et attendre patiemment ses commandes.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les yeux plus gros que le ventre [PV : Ludniel Shinobu]   Mar 17 Jan - 19:58

Ludniel ShinobuChasseur de Prime
avatar

Messages : 151

Navigation
Doriki:
841/6000  (841/6000)
Fruit du Démon: -Fruit du drainage


Bien, l'ennui avec les chasses c'est que si elles sont généralement longues, c'est lorsqu'on piste le gibier. Ce qui est moins fréquent, et plus frustrant cela va de soit, c'est lorsqu'on a la proie sous le nez à plusieurs reprise et qu'elle nous échappe brusquement, nous ramenant au point de départ. Mais ce n'est pas non plus rare : tout chasseur le sait, on peut rater un animal, et dans ce cas tout est à reprendre. Le pire inconvénient est que le gibier se fait de plus en plus méfiants et malin à chaque occasion rater. En résumé, la prochaine fois il ne faudrait pas rater Akuma Yueki de l'équipage du Dragon, il faudrait une tactique plus solide.

Après un certain temps elle retrouva de nouveau la trace de la pirate. Cela devenait routinier. Ainsi elle était dans un bar. L'après-midi s'achevait, le soleil était bas et le ciel voyait ses couleurs s'effacer doucement. C'était bien, à ce rythme la nuit tomberait et la gamine devrait se trouver une chambre d'hôtel. Mais les témoins la voyant se feraient plus rares, et on ne pouvait pas compter que sur eux. La pirate était entrée dans un restaurant, il faut dire qu'elle avait bien raison : les gens ne pouvaient que la trouver peu fréquentable, c'est comme si elle semait des cailloux derrière elle pour aider Shino à la trouver.

Ces maisons de style désertique ont des petite pilotis (à cause des serpents et autres bestioles), et ce restaurant avait un beau porche. C'est en dessous que se glissa la chasseuse nocturne, pour y ramper. Il y avait des rats et autres bestioles, mais ce n'était pas eux qui risquaient de la manger. Elle était plus dérangée par la poussière qui salissait sa robe et abimait ses coups de soleil. Après un petit chemin, la traqueuse de petite taille finit par trouver des lames de parquet très légèrement entre lesquelles voir légèrement, sans que personne ne puisse nous apercevoir du dessus. Rien de concluant. En revanche, son ouie fine parvint à distinguer la parole d' un serveur s'adresser à une "demoiselle" à un moment, lui proposer du dessert ou du café. Les chances qu'il s'agisse de la bonne n'étaient pas de 100 %. Cependant, Shino pourrait, en restant sous le porche, entendre les conversations, et mieux, les bruits de pas. Cela lui permettrait de savoir quand sa petite proie sortirait.

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les yeux plus gros que le ventre [PV : Ludniel Shinobu]   Lun 23 Jan - 0:17

Yueki AkumaPirate des Yukiryuu
Pirate des Yukiryuu
avatar

Messages : 168

Navigation
Doriki:
114/6000  (114/6000)
Fruit du Démon: -

Un nouveau verre de soda en main, Akuma profitait de son petit moment restauration, pour une fois qu'il y avait quelque chose de taille dans les parages. Comme quoi Alabasta ne proposait pas que du sable comme repas, ça n'avait de désert que le paysage, les ressources étaient bien présentes. Akuma imaginait souvent que le personnel parte pêcher entre deux jours pour apporter aux clients toutes sortes de poissons à cuisiner. L'odeur qui lui chatouillait les narines augurait de bien bons petits plats, elle se régalait presque de ces simples effluves. Pour une fois elle avait même commandé une entrée et comptait aussi prendre un dessert, histoire de pouvoir manger quelque chose de bien local. Du moment qu'on ne lui servait pas de l'eau de cactus à la place de son soda, tout devait forcément se passer comme sur des roulettes. La demoiselle voulait commander le choix du chef du jour, prenant le risque que ce ne soit pas une valeur sûre. Par chance elle n'était pas bien difficile, un poisson était un poisson, ou même un animal sauvage, ça restait de la viande dans les deux cas, vu que c'était issu d'un animal.

Après avoir dégusté lentement son entrée, la demoiselle vit son plat principal arriver, comme si on surveillait attentivement le dérouler de son repas depuis la boisson du début. Elle fut ravie de voir que le personnel était au taquet, et c'était très bien pour elle, d'autant plus qu'elle avait faim. La suite était un simple thon-éléphant servi avec des pommes de terre et une sauce salée non identifiée de couleur sombre. Akuma empoigna alors sa fourchette et piqua dans un gros morceau de poisson avant de croquer dedans à pleines dents. Ses glandes salivaires s'étaient activées soudainement avec l'explosion de saveur, faisant toucher Akuma sa joue avec sa main pendant qu'elle affichait une mine des plus ravies. C'était vraiment délicieux, cette région méritait vraiment d'être connue rien que pour ses restaurants, mais bien sûr pour tout un tas d'autres choses aussi. Malheureusement le climat la rendait fort peu explorable en touriste, il valait mieux se vêtir ample contre le soleil pour survivre dans ce milieu hostile. Par chance Akuma avait un moyen de transport rapide qui lui évitait de trop souffrir du moindre climat extrême.

Après avoir bien mangé, la demoiselle reçut son dessert constitué principalement de fruits locaux avec son lit d'eau fraîche qui s'aromatisait avec les fruits qui baignaient dedans. C'était tout aussi bon, Akuma avait le privilège de goûter à un plaisir frais dans un climat très chaud, ce qui décuplait le bonheur. Bien sûr tout ça allait lui coûter une belle somme de berrys, mais c'était le prix du terroir, ce n'était pas tous les jours qu'elle avait la chance de déguster un repas entier dans un pays au climat en-dehors de ce qu'elle avait connu jusqu'à présent. Le choc culturel était évidemment énorme pour elle qui n'avait pas forcément toujours mangé au restaurant, et encore moins dans des endroits de rêve. Certes le désert ne faisait pas rêver beaucoup de gens, mais rien que ce restaurant méritait qu'on veuille retourner à Alabasta un jour futur.

Sur cette fin, Akuma sortit du restaurant sans oublier de payer sa consommation avec la bourse accrochée à sa ceinture. Par chance elle avait encore des économies cachées près du port, elle avait tout eu avec la dernière capture de criminel primé, mais elle ne pouvait pas tout transporter. Un pas devant l'autre, s'étirant les bras en sortant, la demoiselle se réjouissait d'avoir trouvé un coin aussi tropical. Elle allait pouvoir bronzer tranquillement, et sans que personne ne la dérange, surtout qu'elle pouvait facilement sauter sur un toit y établir son petit coin bronzette avec l'essuie, la crème solaire, et de quoi se réhydrater. Le tout était de d'abord trouver quel bâtiment prendre pour cible, et de préférence un plat qui n'était pas accessible de l'intérieur, histoire de ne pas être dérangée.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les yeux plus gros que le ventre [PV : Ludniel Shinobu]   Mar 7 Fév - 0:35

Ludniel ShinobuChasseur de Prime
avatar

Messages : 151

Navigation
Doriki:
841/6000  (841/6000)
Fruit du Démon: -Fruit du drainage

On ne pouvait pas dire que la position était très confortable sous ce porche étroit. Mais la Chasseuse Nocturne en avait connu des pires. Et d'ailleurs, le soleil ne tarderait que peu à se coucher, la nuit, son univers, sa toute puissance viendrait à un moment ou l'autre.
Par chance, l'intuition encore une fois juste de Shino fut récompensée : après une longue attente, lorsqu'il s'agit de régler la commande du repas, elle reconnu la voix de sa cible. C'était bien elle, la gamine ailée. Elle n'allait pas tarder à partir. Pour cela, il suffit de guetter le bruit des pas sur le plancher depuis le porche, se diriger vers la sortie peu après. Ce n'était peut être même pas suffisant. La première paire de jambe qui sorti après le paiement de l'addiction, devait être observée dans tous les gars. Et en rampant comme un animal dans sa cachette, Shino s'approcha assez pour reconnaitre qui sortait. Cette peau bronzée, ces bottes, puis bientôt le corps entier.

La vampirette attendit donc que Yuki soit assez éloignée pour sortir en toute discrétion. Par chance aucun autre client ne sorti au même moment, pour s'exclamer ce qu'elle faisait ô pauvre petite fille à fouiller sous des dangereux porches. Il ne fallait surtout pas alerter une pirate capable de voler du moment qu'elle se sentait menacée. Les oiseaux sont les pires proies des chasseurs, surtout ceux qui agissent à l'antique.. sans arme à feu.
Elle parvint donc à sortir avec succès, et à suivre furtivement les traces de Yueki sans se faire remarquer. Celle-ci avait du être avertie par ce qu'avait furtivement entendu Shino du côté des gens en extérieur, qu'une tempête de sable menaçait la nuit, qu'il valait mieux rester proche des intérieurs et que de toute manière les commerces fermaient en préparation, la soirée ne serait guère divertissante. Cela pouvait expliquer que la pirate arriva à un hôtel. Cette fois, Shino attendit tranquillement sur un banc à l'extérieur. Peut être sa proie voudrait-elle faire une dernière promenade avant de s'enfermer dans sa chambre. Si c'était le cas, elle la ferait en sa compagnie. Si elle restait un certain temps, Shino entrererait réserver sa propre chambre. Elle ne comptait pas affronter une tempête de sable, et en plus de cela, elle se retrouverait dans le même lieu de repos que celle qu'elle traquait... Il n'y avait rien de mieux. Pourvu que ce petit hôtel en bois usé ne soit pas complet, s'il le fallait Shino se contenterait d'une place dans l'écurie ou graisserait des pattes.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les yeux plus gros que le ventre [PV : Ludniel Shinobu]   Mer 8 Fév - 1:51

Yueki AkumaPirate des Yukiryuu
Pirate des Yukiryuu
avatar

Messages : 168

Navigation
Doriki:
114/6000  (114/6000)
Fruit du Démon: -

Maintenant qu'Akuma avait bien mangé, ce qu'elle voulait était de bien digérer, et donc de bouger le moins possible. C'est pour ça qu'elle alla louer une chambre d'hôtel, s'adressant à l'accueil pour avoir la clé qu'elle voulait. Par chance ses économies lui permettaient largement plusieurs nuits, ce qui allait la conforter dans son séjour. En revanche elle n'avait pas vraiment envie de se reposer à l'ombre, bronzer restait son but jusqu'à présent. Il s'agissait de la chambre numéro vingt-quatre au deuxième étage, pas trop loin du rez-de-chaussée ni du toit, un étage pas trop mal.

Sans plus attendre, le demoiselle se laissa retomber dans son lit quelques instants en guise de test. Il s'agissait avant tout de voir si il était plutôt coriace ou plutôt moelleux, ou autre, et ce matelas remplissait largement les conditions pour lui plaire. Un petit frisson d'aise parcourut son corps quand elle sentit son visage contre les draps qui sentaient bon le propre, ce sentiment de confort lui avait toujours plus. Ce n'était pas du luxe, pour toutes les fois où elle dormait à même le sol en pleine nature, elle avait bien le droit à une petite suite de temps en temps, un bon petit lit et de bons petits draps.

Après avoir testé le confort de la chambre, en passant par le lit jusqu'au divan en passant par les chaises, tout aussi importantes. La demoiselle n'avait plus qu'à emporter ses affaires pour aller bronzer, mais surtout ne pas oublier sa crème solaire pour éviter les coups de soleil. C'était bien quelque chose dont elle avait besoin, car Akuma détestait devoir marcher en crabe à cause d'une longue exposition aux ultra-violets du soleil. Par chance son accoutrement actuel lui garantissait un bronzage d'une étendue optimale, ce qui n'était pas à négliger. Une fois ses affaires prises, la demoiselle se dirigea vers le toit sans oublier de fermer sa porte à clé qu'elle accrocha à sa ceinture. Comme attendu le temps était une fois de plus au beau fixe, le soleil tapait fort, ce qui était idéal pour profiter sans risquer des coups de soleil inconfortables.

Un essuie sur le sol, le flacon de crème solaire en main, Akuma commençait à se recouvrir afin de contrer les effets négatifs du soleil sur sa peau trop blanche. C'était dans ces moments que généralement rien ne pouvait la déranger, et de toute façon elle avait claqué la porte vers le toit, personne ne pouvait imaginer qu'elle y soit montée. Le temps que ceux qui pourraient la chercher trouvent la raison pour laquelle elle irait sur le toit, elle aurait déjà fini de bronzer. C'était en tout cas le pays idéal pour ça, le soleil de plomb offrait une chaleur assez intense pour ne pas craindre les brises comme partout ailleurs. Elle avait toujours préféré le chaud au froid, c'était évident, en plus ce n'était pas comme si elle avait de quoi s'habiller pour un climat polaire. Il ne restait désormais plus qu'à laisser le soleil faire son oeuvre, les bras écartés, les yeux fermés, attendant simplement que la chaleur soit trop forte pour rester plus longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les yeux plus gros que le ventre [PV : Ludniel Shinobu]   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

Les yeux plus gros que le ventre [PV : Ludniel Shinobu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Les yeux plus gros que le ventre! [Fini]
» Top 3 des figurines Mordheim et plus gros flop selon vous
» Gros Mek avec CFK et Krameur
» Gonaïves/Gros-Morne, vers la fin d'un calvaire
» [Validée]ne le regardez pas dans les yeux!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece RPG Strong World :: L'aventure :: Grand Line :: Sandy-