AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

  [Event] Tartaros#4 : La cérémonie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Message
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#4 : La cérémonie   Mer 7 Déc - 22:32

Lane MélinaLieutenant colonel
Lieutenant colonel
avatar

Messages : 128

Navigation
Doriki:
1661/6000  (1661/6000)
Fruit du Démon: -

Malgré tout, il restait encore cette peste de Braiya à la langue bien pendue à vaincre. Mélina n'avait plus qu'à "prier en sa bonne étoile" pour espérer ressortir vivante de ce combat sérieux. Ce n'était plus une question de victoire cette fois, c'était une question de résistance et de persévérance. Pendant ce temps, Hancock piquait une colère noire en sentant ses vêtements se déchirer à cause de ses débattements, et entailler sa peau légèrement à chaque mouvement. Elle commençait à arriver au bout de la résistance de ses filets, d'autant plus qu'ils commençaient à se changer en pierre friable avec ses jambes et son fluide de manière générale. Peut-être valait-il mieux finalement s'occuper définitivement d'elle plutôt que de prendre le risque qu'elle bénéficie d'une attaque surprise.

Finalement la grande corsaire réussit à se libérer, semblant plus folle de rage que jamais à cause de sa tenue de mariage presque en lambeaux. Il semblait que pour une fois ses filets n'avaient pas fonctionné indéfiniment car ils s'étaient changés en pierre trop fragile. L'impératrice revint alors dans le combat, bénéficiant d'une grande chance pour avoir réussi à s'en sortir à cause de son pouvoir. Mais la différence était que cette fois elle semblait avoir augmenté toutes ses stats, euh ses compétences physiques. Rapidité, force, agilité, tout avait changé par rapport à avant, ce qui n'était pas bon signe pour la suite. Déjà que son bras s'était partiellement effrité, il fallait aussi penser que le reste de son corps pouvait subir la même chose, voire même se désolidariser de son corps d'un mouvements brusque.

Toutefois Mélina n'avait pas le choix, elle devait faire avec et esquiver du mieux qu'elle pouvait pour ne pas subir le même sort que de nombreux soldats qui étaient tombés sous son charme au pire moment de leur existence. Même si son esprit refusait catégoriquement d'aimer Hancock à cause de la douleur à ses pieds, son corps ne pouvait pas éviter d'être altéré par sa pétrification. Son fluide aussi la rendait bien plus offensive, ce qui lui donnait du fil à retordre avec ses assauts rapides. Elle avait à peine le temps de régénérer les filets qui protégeaient ses bras de la pétrification, d'autant plus qu'elle frappait si fort que parfois son équilibre était brisé. L'adjudante-chef avait bien une idée pour pousser sa victoire au dernier moment, mais c'était risqué pour Hancock, elle pourrait garder des séquelles physiques, des cicatrices. C'était tout sauf son genre de tuer les gens volontairement pour gagner, mais elle devait avant tout gagner pour mettre fin à cette organisation criminelle dangereuse. La demoiselle encaissa de nouveau l'attaque de fluide avec ses deux bras, reculant de quelques centimètres, toujours protégée par ses filets. Sauf qu'au lieu de continuer de défendre indéfiniment, l'officier choisit de projeter un mince filet à plusieurs épaisseurs vers la gorge de l'ancienne corsaire, avant de le serrer autant que possible. Si elle s'évanouissait, ce serait un travail d'autant plus réussi, car elle pourrait toujours être livrée, mais c'était bien sa dernière chance avant de sentir ses forces l'abandonner à cause des efforts.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#4 : La cérémonie   Jeu 8 Déc - 18:13

Rob RucciAgent Supérieur|Cypher Pole 0
Agent Supérieur|Cypher Pole 0
avatar

Messages : 1106

Navigation
Doriki:
4503/6000  (4503/6000)
Fruit du Démon: Neko Neko no Mi, modèle Léopard

Sur le champ de bataille, les "jouets" de Marde semblaient résister plus vaillamment que prévu, au point qu'ils n'étaient pas loin de rendre caduque le terme de jeu. C'était bien l'exemple de Teach qui fasse à un surnombre d'adversaires épouvantables, avait su se débarrasser d'une partie d'entre eux jusqu'à commencer à se frayer un chemin vers Marde, l'arbitre du jeu. Le Yonkô était proche de briser le quatrième mur ! Même s'il était probable qu'il soit interrompu par un adversaire avant -la fuite de Moria paraissait louche par exemple, il pouvait avoir son ombre cachée, voir ce pouvait être son ombre qui fuyait. La marine Mélina avait remporté un véritable exploité en gagnant un premier round contre Hancock, c'était tellement inespéré qu'on s'en moquait bien si elle était sur le point de perdre le second et qu'il restait encore Braiya. Et enfin il y avait ce terrain, ici, où Lucci lui même était à un contre trois.

L'ennemi n'avait pas tout calculé avant le jeu. Déjà le fait que les deux criminels en dépit de leur soif de vie refusent de pactiser et que l'agent en dépit de ses principes extrémistes préfère leur laisser une chance de survie que perdre cette bataille. Mais il y avait aussi un nouveau détail qui surprit l'homme-léopard lui même : Ookami venait de former une cage qui lui permettait de résister à la manipulation la forçant à l'affronter. C'était bien joué, à présent le combat se rééquilibrait. D'autant que Shiraho pour faciliter le jeu avait retiré ses écailles. Il ne restait qu'à espérer qu'un temps maximum s'écoule avant que celui qui tirait les ficelles -littéralement- découvre l'acte de triche de la louve.

L'action se poursuivait en attendant. Il n'était pas évident de se concentrer sur Seira tout en se protégeant de Shiraho, ainsi Lucci restait majoritairement en défensive. Il réfléchissait à quelle méthode serait la bonne. La plantureuse membre du Tartaros se saisit d'un tronc d'arbre qui trainait là pour s'en servir comme d'une arme contre lui. Pas de problème, un coup de Rankyakuu enflammé et la batte géante improvisée se retrouva réduite en poudre en quelques secondes. Le supernova ayant quitté ses griffes, plutôt que de se concentrer sur lui en profitant de l'affaiblissement de ses défense, l'agent profita de ses plus faibles attaques en se concentrant sur Seira. Il parvint à lui infliger de premiers coups et entailles, l'art de Rokushiki le rendant bien supérieur au combat. Sans résultat décisif cependant puisque dés que le combat se prolongeait Shiraho revenait malgré et lui envoyait un coup de poing ou de pied. Les dégâts étaient abordables, mais la déconcentration jouait son effet, et le fidèle du gouvernement se prit plusieurs coups dans la face qui le jetaient loin en arrière. Les 3 combattants actifs de prenaient chacun leur lot de dégâts, sans arriver à rien de concluant.

Et le Supernova joua de la ruse. Il venait de paralyser Seira et l'invitait à frapper. Il n'y avait pas une seconde à perdre. Lucci bondit directement sur la femme, collant ses paumes contre son ventre dénudé.

"ROKUOGAN !!"


L'art suprême du Haki, la technique qu'il était un des rares à avoir jamais maîtrisé. Seira vomit du sang, sous la décharge qui avait perforé ses organes intérieurs. Puis il esquiva les coups de Shiraho à l'aide du Kami, se laissant flotter comme une feuille de papier. L'attaque n'avait pas porté un coup fatal à leur ennemie, mais celle ci encaissait une première blessure sérieuse. Elle se releva, une lueur furieuse dans les yeux.
Le combat reprit et elle resta cette fois méfiante envers le dragon, gardant une distance prudente. Mais elle se retrouvait moins protégée face à Lucci, qui parvint lui perforer la cuisse d'un Shigan ouren. L'espoir de victoire de cette femme résidait au retour de Ookami dans l'arène ou à une intervention extérieure.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#4 : La cérémonie   Ven 9 Déc - 9:38

Marshall D. Teach☼ The King of Darkness ☼
☼ The King of Darkness ☼
avatar

Messages : 4665

Navigation
Doriki:
5235/6000  (5235/6000)
Fruit du Démon: Yami Yami & Gura Gura no mi





Tel est prit qui croyait prendre !

Une fois de plus, Teach parvenait à reposer le pied sur la plaine, se rapprochant de son but. Emergeant de ses ténèbres, il était redevenu visible. Il en profita pour passer son avant-bras sur son visage, histoire d’y enlever des gouttes de sueur qui le chatouillait en ruisselant sur son front. L’air triomphal cependant, il savourait cette accalmie comme il savourait la meilleure tarte. Grace à ses immenses pouvoirs était parvenu à clouer le bec à une ribambelle de types dont la réputation n’était plus à faire. Grandement satisfait, il inspira un grand coup, se mettant ensuite à émettre un long rire gras dont seul lui en avait le secret. Transporté dans sa joie, il se confortait de plus en plus dans l’idée qu’il avait déjà gagné cette guerre avant même de s’en être prit à Marde. Celui-ci était d’ailleurs toujours aussi outrageusement souriant, malgré qu’une partie de ses meilleurs éléments se soient fait gentiment botté le cul.

"- Zehahahahahahahahahahahahaha ! Jamais tu n’te débarrasseras d’moi !"

Mais le barbu eu beau s’époumoner, le mage noir ne lui adressa rien d’autre qu’un regard dédaigneux, changeant sa position sur son siège pour se tourner vers les autres combattants dans l’arène improvisée. C’était là une preuve incontestable qu’il connaissait son ennemi et Barbe Noire réagit évidemment au quart de tour. En esquissant seulement un geste, Marde était parvenu à l’énerver une nouvelle fois. Il mordit à l’hameçon, commença à préparer un Black Hole en posant ses mains au sol mais il fut subitement stoppé par une douleur dans son dos. Ener se tenait devant lui, venant d’enfoncer son trident dans son dos. Hurlant sa souffrance, le pirate agrippa fermement l’arme avant de la sortir de son corps. Posant un genou à terre il fixait cependant toujours l’homme aux longs lobes d’oreille mais il remarqua que celui-ci gardait les yeux fermés. Mais oui, évidemment !

Avant qu’il ait pu articuler quoi que ce soit, c’est une lumière vive qui l’éblouit avant que Kizaru réapparaisse en ne lui assénant un coup de pied lumineux en plein visage. Décrivant un arc de cercle vertical, son coup accompagna la face ensanglantée du Yonkou jusqu’au sol, l’y enfonçant à moitié. Tout homme normalement constitué se serait évanoui après une telle violence exercée sur sa boite crânienne mais lui ne faisait pas partie de cette catégorie. Sa tête enfoncée dans le sol étouffa ses cris et ses râles mais son corps se convulsa et se cabra comme l’aurait fait un taureau mécanique. L’ex-Dieu resta statique, ses mouvements n’étant assuré que par le marionnettiste qui s’amusait trop à observer le gros lard se tortiller au sol. L’amiral lui, n’avait pas sombré dans l’inconscience. Ses yeux étaient toujours rouges sous ses lunettes mais du sang ruisselait sur son visage. Il avait beaucoup encaissé les minutes précédentes.

N’exprimant aucune émotion, il tendit une nouvelle fois son pied au-dessus du forban, prêt à continuer indéfiniment, guidé par les ordres mentaux de son maitre. La seule erreur de Marde fut d’avoir eu envie de faire durer le plaisir. Ayant repris finalement un peu de contenance, la tête dans le sol, Teach avait enté le tout pour le tout et puisqu’il était entre les deux hommes, il n’actionna cette fois que les ténèbres du côté du marine. Trop focalisé sur une tête à détruire, il fut pris par surprise lorsque les ténèbres commencèrent à l’enfoncer dans le sol. Son rayon lumineux ne partit donc pas en direction du sol mais fut dévié en face de lui, explosant droit sur le mage noir et son siège. Médusé par son erreur, il se téléporta en direction de l’hypnotiseur, s’assurant qu’il n’ait rien. Ne prêtant donc plus aucune attention à l’édenté, celui-ci en profita pour donner un grand coup dans le sol, ménageant à sa tête une sortie suffisamment large.

Retrouvant l’air libre, il respira à grand coups avant de rire une nouvelle fois en voyant ce qu’il avait provoqué. Tout cela l’amusait tellement ! Comme quoi ce guignol ne valait pas grand-chose en comparaison des personnes qu’il avait sous son contrôle ! Malgré tout, Barbe Noire n’aurait pas dû fanfaronner avec un ennemi toujours présent derrière lui. Un nouveau coup de trident, mais cette fois à la manière d’une épée, vint lui vriller l’intégralité du dos. Eructant un nouveau râle de colère et de souffrance, il balança son bras à l’aveuglette derrière lui, déclenchant un tremblement de terre dans les côtes du maitre de la foudre grâce à une chance de tous les diables. Observant son ennemi s’écrouler à terre il se tint ensuite le dos en criant un flot de jurons avant que des ténèbres n’émergent de ses blessures et atténuent finalement sa douleur. Il pensait s’être débarrassé de ses adversaires mais visiblement il avait encore quelques comptes à régler avec un dernier récalcitrant…




_________________
Doubles Comptes:
 

The Blackbeard Crew:
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#4 : La cérémonie   Ven 9 Déc - 19:28

Kuraidesu IzayaPirate de Barbe Noire
Pirate de Barbe Noire
avatar

Messages : 836

Navigation
Doriki:
836/6000  (836/6000)
Fruit du Démon: Inu Inu no Mi version coyote


Combat explosif ▬

Quelle plaie. Vraiment. Affronté son lieutenant ? Même avec l’aide d’Angela leur chance était mince. Le brun ne connaissait pas les capacités de la bleuté enfin parfaitement mais il savait très bien que la folie de l’albinos leur ferai en voir de toute les couleurs. Et compter sur sa camaderie ? Jamais. Il n’étais pas dans un équipage de bisounours des mugiwara où les membres étaient assez fou pour se sauver les uns les autres.
Non il était chez les Barbe Noire, un équipage sans pitié dont les membres s’entre tuer sans besoin sans une once d’hésitation. Il savait cela et avait toujours espéré de ne pas mourir de leur main.
Le brun soupira et son pire cauchemar se réalisait. Il allait mourir ici même. Ah moins que… Non il n’allait pas mourir il ne savait PAS tous sur les humains. Ils voulaient encore les voir, s’amusé avec eux, les brisés moralement, voir leur terreur dans les yeux, les observés jusqu'à s’en lasser. Non il avait encore beaucoup de chose a faire avant de mourir. Des revanches a prendre, des manipulations a faire, des pâtisseries a dégustés, il avait encore plein d’autre chose a faire, et jamais il mourrai avant cette enfoiré de gêneur Marde Guille. Non jamais.
Le brun sortis de ses pensées de justesse et esquivait de justesse l’attaque d’acide de Taizone dont quelques goutes de son liquide tomba sur la manche droite de sa veste. Ca le brulait. L’aristocrate serra les dents et vis son lieutenant se dirigé vers la bleuté.
Pas le choix. Il avait aucune chance contre lui, d’ailleurs Donflamingo le controlait. Donflamingo le controlait. Comment il avait pas pensé plus tot ? Mais comment le toucher, le flameau rose a lunette était un logia…on revenai toujours au meme probleme le haki…
Le brun mit ses mains dans ses poches et sorti deux bombes. Le blond avait l’air a fond sur le combat Taizone-Angela. Parfait. Il s’éloigna en courant. Alluma rapidement les deux bombes en balancant un sur le flamant rose et un autre sur son lieutenant avant de courir se cacher derrière un arbre. Tant pis pour Angela. C’étais un pirate de Barbe Noir pas un gentil.





© By Halloween sur Never-Utopia



hors rpg:
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#4 : La cérémonie   Sam 10 Déc - 23:05

Lane MélinaLieutenant colonel
Lieutenant colonel
avatar

Messages : 128

Navigation
Doriki:
1661/6000  (1661/6000)
Fruit du Démon: -

De plus en plus, les efforts de Mélina la menaçaient de la faire flancher à tout moment tellement Hancock était solide et rapide en plus de pouvoir se défaire de tous ses filets en les changeant en pierre. Sa capacité ne touchait pas que les humains, la jitte de Smoker avait justement été brisée par un coup de jambe de Hancock durant la guerre, elle s'était changée en pierre lors de l'impact, mais de la pierre moins solide que sa jitte. Cependant ce n'était pas ça qui allait l'arrêter, Mélina n'avait pas encore dit son dernier mot, même si ça ne saurait tarder vu qu'elle s'épuisait à grande vitesse. Il en allait de l'honneur de la marine, et dans le fond elle espérait que des renforts arrivent, des renforts de taille qui sauraient contrebalancer les forces.

Malgré tout, Hancock trouvait toujours des moyens de se délivrer, malgré que ses vêtements soient dans un piteux état. Son corps lui aussi était parcouru d'égratignures, mais elle ne semblait pas en souffrir plus que si elle s'était baladée dans un buisson de ronces quelques secondes. Mélina se protégea de nouveau avec ses filets barbelé, malgré que ses coups soient d'une force bien supérieure et qu'elle manquait de tomber à chaque fois. La défense ce n'était pas son genre, et l'adjudante-chef ne savait plus quoi faire pour reprendre l'avantage, même quelques secondes. Le temps qu'elle prendrait à la capturer de nouveau, elle briserait sa prison en un rien de temps et profiterait de la situation pour riposter. Elle le faisait même très bien, Mélina ne savait pas combien de temps elle pourrait continuer de subir ses coups de jambe destructeurs à répétition, mais le plus possible de préférence.

Le combat semblait toucher à sa fin, même si aucune des deux n'avait accepté de se rendre ni de laisser son corps se reposer pour de bon dans la défaite. Hancock ne donnait même pas l'impression de se battre à fond, alors que de son côté Mélina avait tout donné dans la défense, si ce n'est une petite contrattaque à peine suffisante à gagner du temps. L'impératrice montrait à tout le monde la différence entre un combattant amateur qui essayait plus de sortir de l'étreinte de son parasite, et un combattant qui n'avait besoin d'aucun contrôle pour se battre à fond. Malgré son statut d'invaincue, elle devait bien avouer que s'attaquer à des grands corsaires, même anciens, était encore trop tôt. Par chance c'était toujours mieux que de combattre Braiya qui devait avoir encore plus de force, elle pouvait sans doute déchirer ses filets sans même se préoccuper des barbelés. Même si elle avait voulu la combattre au début, finalement elle ne jugea plus utile cet affrontement, étant donné que Marde avait accepté le tournoi. Si tout le monde respectait son combat, il n'y aurait pas besoin de renforts pour certains. Teach donnait la preuve qu'il n'avait besoin de rien, son pouvoir suffisait amplement à supprimer les pouvoirs du démon pour frapper directement.

Malheureusement l'impératrice se trouvait trop en forme, Mélina sentait de plus en plus ses forces la quitter à force de résister encore et se forcer à riposter dès qu'une ouverture se présentait. C'est après un combat court mais intense que l'adjudante-chef finit par recevoir le coup de jambe fatal qui eut rapidement raison de ses dernières forces en la faisant rouler sur le sol. Même si elle avait une furieuse envie de se relever, ses bras ne pouvaient plus lui permettre de même se redresser. Elle n'eut pas d'autre choix que de s'avouer vaincue, le corps couvert de contusions et de fractures en tous genres au niveau des bras. L'impératrice de son côté ne se privait pas de se vanter de sa victoire en la regardant d'un air hautain, enfonçant le couteau dans la plaie en lui faisant remarquer la différence de niveau. Mélina n'avait même plus le force de réagir, elle se contentait de récupérer ses forces en se laissant sur le sol allongée sur le ventre, les bras étalés de chaque côté de sa tête. Si ce combat devait en finir avec Tartaros, tout comptait désormais sur Teach, Taizone et Lucci, sans doute les trois plus chanceux de la bataille. Maintenant au moins elle comprenait ce que c'était d'affronter Tartaros avec comme ennemi des gens aussi puissants et avec son petit grade d'adjudante-chef. Elle espérait au moins avoir donné au monde l'envie de résister à cette organisation en la voyant combattre, même si le combat n'était sans doute pas transmis comme pour Marineford.


-Lucci, je vous donne toute ma détermination pour en finir une bonne fois pour toute avec Tartaros, ne flanchez pas avant d'avoir éliminé Marde pour de bon.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#4 : La cérémonie   Dim 11 Déc - 22:01

Ookamino MusumeRévolutionnaire
avatar

Messages : 575

Navigation
Doriki:
657/6000  (657/6000)
Fruit du Démon: Kaji kaji no mi, le fruit du forgeron

Musume entendit un grand rire. Qui pouvait rire en plein milieu d’un combat. Ce mec devait être taré… La louve pouvait, légèrement, sentir sur sa droite l’odeur légère un peut cramé de l’homme dragon et celle de Lucci. Tient, elle n’avait pas remarqué, mais il sentait un peut le chat mouillé. C’était son imagination ? En tout cas tout les monde puait la sueur, ça c’était une certitude.
Il lui semblait sentir une présence plus loin. Avait-ils trouvé un autre adversaire ? Malheureusement, son odorat n’était pas puissant à ce point.
Cependant, son instinct lui disait que quelque chose de gros était en train de se passer, quelque part derrière elle, de là d’où venait le rire et d’où émanait un brouhaha d’odeur, impossible à démêler… Peut-être à la limite une forte odeur de sang, qui lui montait à la tête.
La louve rouvrit les yeux. Quand exactement les avait-elles fermé ? Tient un nuage avec une forme bizarre… On devrait faire plus attentions au nuages, ils sont là, il passent tranquillement et personne ne les remarques, quel triste existence. Une douleur dans le muscles tira la Louve de sa réflexion profonde. Son corps, son corps se débattait, ou du moins essayait. « Je ne te laisse pas t ‘enfuir. » chantonna-t-elle.
Bon, c’était bien beau tout ça, mais qu’est-ce qu’elle pouvait faire. Elle ne pouvait pas aider, les autres étaient trop loin et éparpillé. Faire un somme pour reprendre des forces ? Trop dangereux, elle ne pourrait même pas prévenir quelqu’un si on avait la bonne idée de lui marché dessus. Elle secoua la tête, non, non, non, ça n’allait pas.
Soudain, elle eu un flash lumineux. Son corps se redressa à la verticale. Ses muscles étaient bandé à lui faire mal, son torse était recouvert de sang. Elle jeta un regard en arrière, sa cage avait été tranché par une entaille en forme de croix. « Mon métal… » gémit-elle. Elle n’avait pas eut le temps de faire fondre quoi que se soit pour l’accroché à son corps et l’utiliser plus tard. De plus, c’était comme si ses liens c’étaient resserré. Et la douleur dans sa poitrine, elle ne s’y était vraiment pas attendu. Sa tête bourdonnait, les son étaient beaucoup trop fort et des lumières blanches et de couleurs vives lui brulait les yeux. Elle ferma les yeux un instant, son menton vient percuté son torse… Ca allait mieux, mais elle ne pourrait pas réfléchir avant quelques minutes.
La plante des se pied tapait le sol régulièrement, ses poing s’agitaient dans les airs, littéralement comme un marionnettes, retombant après le coup comme si aucun muscle ne les soutenait. Pourtant le coup en lui même était puissant, enfin aussi puissant que son corps le permettait. On lui avait surement reconduit vers Lucci. Mais pour l’instant, la louve reprenait quelques forces pour son esprit et essayait de calmé ce fichu mal de crâne.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#4 : La cérémonie   Lun 12 Déc - 12:26

Kokaku ShirahoLe guerrier dragon
Le guerrier dragon
avatar

Messages : 3352

Navigation
Doriki:
2622/6000  (2622/6000)
Fruit du Démon: Ryû Ryû No Mi

    Ca avait marché. Même si j’avais subi quelques attaques assez faibles (relativement parlant), Seira s’était fait avoir et Lucci avait été réactif pour en profiter pour lui infliger de lourds dégâts tout en esquivant le coup porté au bout de ma propre course. Parfait. Elle se relevait encore, énervée, mais cela équilibrait un peu les forces. Elle me jeta un regard des plus noirs qui voulait dire qu’elle ferait attention à moi, et que dès que Lucci serait à terre, ce serait à mon tour de servir de punching-ball, allié ou non. Je ne comptais pas vraiment lui laisser cette opportunité. Certes, je n’aurai plus l’occasion de l’attraper comme je venais de le faire, mais j’avais encore d’autres atouts dans ma manche pour l’handicaper le plus possible dans ce combat qui, au final, voyait surtout s’opposer elle et l’agent du gouvernement. Avec Musume, nous n’étions finalement qu’un support à l’agent du Tartaros, nous n’avions ni la force, ni la volonté d’utiliser nos pouvoirs qui pourraient, peut-être, nous permettre de rivaliser avec l’assassin. C’était tout juste si l’on ne faisait pas que de la figuration. Et d’ailleurs, en parlant de pouvoirs…

    Voilà que Musume venait de se libérer pour coller un pain à Lucci. Sérieusement ? Elle semblait bien attachée dans son sarcophage de métal. Je ne pus réprimer un coup d’œil vers le tas de métal en question, qui me semblait scindé bien trop nettement pour être l’œuvre d’une poussée de force. On dirait plutôt qu’il a été… Découpé ? La louve ne semblait pourtant pas avoir ce genre de techniques dans son panel d’attaques. Quand elle avait modifié le métal pour s’enfermer dedans, ça semblait plus abstrait, pas de quoi faire dans une finesse pareille. Ou peut-être me trompais-je. De toute façon, elle ne voulait pas sortir de là-dedans d’elle-même, il s’était passé quelque chose. Le temps de mes réflexions, mon corps vint porter un coup de griffes à Lucci peu de temps après la libération de Musume, tout en évitant soigneusement Seira. C’est qu’il était bien dressé mon corps. Enfin bref, je reportais donc mon attention sur le combat pour guetter les occasions de me lancer à l’assaut. La libération de Musume posait un peu problème puisqu’il y aura toujours combat après la chute de Seira, mais qu’importe, cette dernière restait la priorité absolue.

    Le combat continuait à faire rage, les coups pleuvant de partout mais Seira m’évitant le plus possible, et je sentais que la réciproque était vraie aussi. Je ne sais pas qui me contrôlait, mais il semblait ne pas avoir apprécié ma petite surprise. Il ne se gênait plus vraiment pour me faire accomplir des mouvements assez peu agréables, du genre à me faire découvrir de nouveaux angles de rotation de mes bras, qui n’étaient pas naturels. Mais qu’importe, malgré la douleur, je devais rester concentré. Je devais trouver le moment adéquat. Et il finit par venir. Seira qui passait bien en face de moi pour lancer une attaque alors que mon corps restait un peu en retrait, sûrement pour prendre Lucci par surprise quand il esquivera. Mais je ne comptais pas rester là sans rien faire. Il était temps d’imiter un peu Franky, sauf que contrairement à lui, je visais une cible qui n’allait pas apprécier ce que je lui offrais. Je préparais quelque chose dans ma gueule, et dès que la femme passa devant moi, je relâchais une boule de feu qui faisait au moins les deux tiers de sa hauteur. J’avais plutôt l’habitude des jets de flammes, mais je devais avouer que les boules de feu avaient un certain intérêt aussi. Merci Franky.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#4 : La cérémonie   Lun 12 Déc - 18:31

Marshall D. Teach☼ The King of Darkness ☼
☼ The King of Darkness ☼
avatar

Messages : 4665

Navigation
Doriki:
5235/6000  (5235/6000)
Fruit du Démon: Yami Yami & Gura Gura no mi





L'ombre et la Lumière

Lumière et ténèbres. En voilà un affrontement intéressant ! Duel éculé, déjà compté dans de multiples légendes qu’elles soient païennes ou découlant de religions spécifiques. De par leurs fruits, les deux hommes qui se faisaient maintenant face décideraient du résultat des mythes. La respiration sifflante, du sang un peu partout sur ses vêtements, Barbe Noire toisait son adversaire de toute sa hauteur. Kizaru avait beau être un homme plus grand que la moyenne, Teach l’était encore plus. Cet amiral ne ferait plus long feu. Il était seul, plus personne ne viendrait lui prêter main-forte maintenant ! Quoique… Il restait tout de même Moria mais il semblait toujours apeuré. Quoi qu’il en soit, l’homme commandant aux ténèbres était déjà en bien meilleure forme que le marine. Grace à son éveil, il avait pu récupérer de la majorité de ses blessures en un temps record, seule son endurance était entamée.

L’autre, lui, avait encaissé d’un peu trop prêt quelques secousses qui avaient ouvertes plusieurs plaies au niveau du crâne, des côtes et aussi des jambes. Il parvenait à garder une certaine composition de lui-même mais le sang qui coulait par endroits et ternissait son costume jaune canari ne trompait personne. Ricanant grassement, le pirate attendait patiemment que l’amiral lance les hostilités. Il ne dût d’ailleurs pas attendre bien longtemps. La colère du maitre se répercuta sur les actions de son esclave. Sautant dans les airs, il exécuta la même attaque que lors de la guerre au sommet, relâchant une multitude de rayons qui partirent dans tous les sens, détruisant méticuleusement la forêt se trouvant derrière le Yonkou. Ce dernier ne fit que déclencher un trou noir tout en s’accroupissant, évitant l’arrivée de projectiles dans ses jambes. Quelle attaque idiote !

Cela ne faisait que donner plus de choses à renvoyer que notre ami stockait pour l’instant dans son trou noir. Puisqu’il semblait céder à l’énervement cela ne serait que plus simple pour se débarrasser de lui ! Pour cela il avait d’ailleurs sa petite idée ! Etant donné qu’il réagissait au quart de tour si le capitaine pirate tentait de toucher une autre personne du camp de Marde en renvoyant ses rayons lumineux, il s’énerverait encore plus vite si cela continuait ainsi ! Une fois la pluie de lumière terminée, l’ex-shichibukai se redressa alors, tout sourire ! Il tendit sa main en direction d’Hancock, puis de Braiya ainsi que de Seira, leur envoyant une partie des projectiles explosifs. Une vingtaine de bâtons explosèrent alors qu’elles les évitèrent de justesse. Comme il s’y attendait le gradé hypnotisé fondit vers lui, la moue tordue par une colère sourde. Il se téléporta face à lui, Barbe Noire répondant par un premier tremblement de terre, qu’il évita pour ensuite se téléporter derrière lui, comme il l’avait déjà fait auparavant.

Teach étant bien au courant de sa technique. L’hommes aux lunettes ne comptait que trop sur son fruit. Il était peut-être rapide mais niveau technique d’approche, il ne se foulait plus depuis bien longtemps ! Il répétait les mêmes choses, enivré par l’intangibilité de son pouvoir ! L’édenté n’eut même pas besoin de se retourner. Il brandit simplement sa main derrière lui, y faisant naitre ses ténèbres pour attirer une nouvelle fois le marine et mettre un point final à tout cela. Les deux hommes se touchant presque, son trou noir empêcha toute esquive, attirant le pied brillant de Kizaru dans sa paume, annulant immédiatement ses pouvoirs ainsi que le contrôle que Marde avait sur lui.


"- Zehahahaha… Trop prévisible !"

Trop fier de son coup, le barbu ne pensa même pas à mettre hors combat l’officier tant qu’il le tenait encore. A la place, il ria à s’en rompre la voix, tournant finalement l’entièreté de son visage en direction de Borsalino. Il relâcha son emprise et le jaugea simplement, attendant de voir ce que ce représentant de la Justice pensait qu’il fallait faire. Pari hautement risqué mais son orgueil satisfait, Teach le fixa, jusqu’à ce que ce dernier se téléporte ailleurs, signe d’une nouvelle victoire pour son égo. Le sourire jusqu’aux oreilles, l’Empereur fit enfin volteface vers le véritable ennemi du jour, s’attendant à le voir en proie à une haine infinie à son égard. Ne venait-il pas, après tout, de mettre indirectement en échec toute la stratégie du mage de par cette simple action ? N’avait-il pas également mis à mal les principaux commandants de cette association de branquignoles ?

Quelle ne fut pas la surprise de l’obèse lorsqu’il se rendit compte que sa vision était obstruée par un nouvel ennemi presque aussi grand que lui, masquant l’éternel rictus narquois de Marde. Une explosion avait retenti à l’arrière, faisant négligemment virevolter la cape si atypique de cet ultime et dernier renfort du camp de l’hypnotiseur. Doflamingo avait finalement décidé de se montrer, lui aussi arborant un sourire démentiel, ricanant fièrement au visage de Barbe Noire. Il l’avait presque oublié, c’est vrai qu’il tenait les ficelles de cet affrontement depuis que la moitié du Syndicat des Haters Irrespectueux du Tartaros se faisait manipulé. La guerre n’était pas encore finie, il restait au moins encore une bataille qu’il faudrait gagner…


"- Mwéhéhéhéhé ! … "



_________________
Doubles Comptes:
 

The Blackbeard Crew:
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#4 : La cérémonie   Mar 13 Déc - 0:01

Rob RucciAgent Supérieur|Cypher Pole 0
Agent Supérieur|Cypher Pole 0
avatar

Messages : 1106

Navigation
Doriki:
4503/6000  (4503/6000)
Fruit du Démon: Neko Neko no Mi, modèle Léopard

Tous les bons moments ont une fin. La femme au nom étrange de fille des loups était ressortie de sa cage, non sans être couverte de sang, signe que l'arbitre de ce tournois n'avait pas toléré longtemps son petit jeu. Un peu avant, alors qu'il combattait férocement Seira, Lucci avait entendu l'adjudante marine qui avait été sa seule alliée au début de la bataille, admettant sa défaite et l'encourageant à poursuivre son travail. Face à Hancock, elle ne pouvait que succomber un moment ou l'autre. La femme-poisson elle, devait déjà avoir été battue par Braiya à moins qu'elle ne se soit enfuie. Que Mélina ne s'inquiète guère, Lucci comptait la venger, et même sans sa défaite il comptait bien infliger un revers inattendu à l'ennemi.

La coopération imprévue de deux criminels, prêts à confier leur vie à un membre du CP0 quitte à être imprudents, changeait le rapport de force, et l'absence provisoire de Musume donnait même un avantage réel. Cependant, avec son retour, c'était de nouveau un combat à un contre 3.
Seira s'arrangeait pour attaquer simplement sous un angle différent, à l'opposé de ses "alliés". Cette astuce lui permettait ainsi d'éviter un coup bas de leur part malgré leur statut de pantin. Combattre trois ennemis à la fois était d'une grande complexité et difficulté. Lucci avait à peine le temps de se souffler. En visant uniquement Seira, il aurait eu le temps de réfléchir au moins une seconde, préparer ses attaques et faire mouche. Mais ses adversaires donnaient des coups irréguliers, rendant le combat chaotique au possible, personne n'en sortait indemne. Dans cette situation, l'agent restait cependant désavantagé. Son incertitude cependant compliquait encore les choses : il fallait se décider et choisir, entre se préserver et parer le plus de blessures possibles, pour affaiblir plus lentement Seira, et se concentrer de toutes ses capacités sur elle et accepter les blessures infligées par ses adversaires. Comme ceux ci disposaient d'armes encore modestes, il choisit la seconde option.
Mais les difficultés ne s'évanouirent pas pour autant. Shiraho à présent tournait complètement lui même, devenait nettement plus désordre, il ressemblait davantage à un piège à éviter qu'à un guerrier. Seira quand à elle, su prévoir un shigan ouren et l'éviter avec une rapidité qui surprit Lucci. Avait-elle le haki d'observation ? Un coup de poing dans la cage thoracique ne répondit pas à sa question. Profitant de sa prise, la complice de Marde lui infligea une rapide succession de coups. Elle suivit par la gorge, lui coupant le souffle, abattit l'autre poing du côté droit de sa mâchoire faisant cracher de la salive à l'homme léopard... Ookami arrive derrière son dos et lui infligea un coup dérisoire à côté de ceux de la membre du Tartaros. Celle-ci attrapa Lucci par les jambes, et le fit tournoyer comme un objet, s'en servant pour renverser la fille des loups comme s'il était une batte de baseball. Puis elle l'envoya direct entre les griffes de Shiraho -littéralement. Lucci senti de nouvelles déchirures, plus profondes, et le sang frais tâcher son pelage. Il était allé à la rencontre d'un zoan dragon plus semblable à un hélicoptère par ses mouvements mécaniques rapides. Il fut un peu aidé lorsqu'un rayon de Kizaru tomba à côté d'eux, clouant au sol chacun des combattants pendant quelques secondes. Ce devait être la faute de Teach, en tout cas cela laissait le temps d'un nouveau round.
Les blessures s'accumulaient, mais il devait tenir assez longtemps et ce à tout prix, et il ne s'autoriserait pas l'échec.

Le jet de flamme sorti brusquement des naseaux du supernova sembla lui répondre. Trop préoccupée par une attaque sur l'agent, Seira ne parvint à éviter qu'une partie des flammes. Elle n'était pas habillée au meilleur, et le feu atteint ses -rares- vêtements, la forçant à reculer dans un instant de surprise en tapant son corps de crainte qu'il ne prenne feu. Lucci profita de ce court instant pour se relever et bondir comme un fauve, atteignant la femme et la faisant tomber sous lui. Elle l'avait cru à terre, mais l'endurance de la légende du Cipher Pol surprenait de nombreux, il ne restait au sol que lorsqu'il était presque mort !

" ROKUOGAN "

Cette seconde attaque suprême, sous la poitrine opulente de la combattante, lui fit cracher une nouvelle gerbe de sang. Lucci roula en avant, ne parvenant que partiellement à éviter un violent coup de queue de Shiraho. En nage, à bout de souffle, l'agent n'était plus très loin de ses limites, il usait tant d'énergie sans avoir le temps de se reposer. Malgré tout, il parvint à extraire le corps pas encore relevé de Seira de près de Shira, non sans subir un coup de pied au passage. Se postant derrière la femme, refermant ses avant-bras autour du coup, il recula tout en l'étranglant. Elle se débattait, tentait de lui donner des coups de pied, mais ainsi il se trouvait dans un angle inattaquable.
Réfugié derrière elle comme un bouclier, Lucci pu ainsi anticiper les attaques de Shira et Ookami jusqu'à reprendre son souffle. Bien, achevons la bête !

"ROKUOGAN !! "

Ce dernier coup fut celui de grâce, vomissant son sang abondamment entre ses bras, l'esclave de Marde relâcha ses efforts, se laissa aller entre ses bras. La seule fois où il avait usé autant de fois de sa technique ultime, c'était face à Mugiwara no Luffy... Mais si lui était d'une endurance qui défait tout ce qu'il avait vu à ce jour, ce n'était pas le cas de Seira. Celle-ci était K.O, et il la tenait captive.

Son pelage presque humide sous la transpiration venue de sa partie humaine hybride, la langue sortant de sa gueule au rythme de son souffle court, Rob Lucci maintint Seira à bout de bras au dessus de sa tête, triomphal. Lorsqu'il la brandit menaçante devant Shiraho et Ookami, ceux ci s'arrêtèrent. Lorsqu'ils allaient le frapper, l'agent se servait du corps de la vaincue comme bouclier mais ceux ci s'arrêtaient plutôt que la frapper. Apparemment, l'arbitre ne souhaitais pas causer la mort de la complice de Marde, comme ci celui-ci n'avais pas l'intention de la sacrifier au jeu. Il menait donc l'arbitre invisible dans une impasse, et la partie restait en pause. Lucci devait-il exécuter Seira maintenant puis affronter les autres jusqu'à leur mort ?


" Échec et math, les adversaires ne peuvent plus m'attaquer et sont bloqués. J'ai gagné le tournois ! "
s'exclama-t-il, d'une voix plus féroce que d'habitude, allant à son apparence sauvage actuelle.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#4 : La cérémonie   Mar 13 Déc - 19:12

Nazario TaizoneDark Killer ☣ Albino ☣ Crazy Cannibal
Dark Killer ☣ Albino ☣ Crazy Cannibal
avatar

Messages : 2606

Navigation
Doriki:
3603/6000  (3603/6000)
Fruit du Démon: Suppai Suppai no mi

Comment faire comprendre au marionnettiste que j'étais un être hallucinant capable du meilleur ? La réponse était évidente, claire et simple. Il suffisait que mon acide ronge ses fils. J'étais entouré de mon nectar, et je le transformais au fur et à mesure que les secondes s'écoulaient dans le sablier du temps. Son pouvoir corrosif devenait monstrueux. J'aimais cette sensation lorsque même le sol semblait comme avaler par sa faim sans limite. Terrible appétit qui m'impressionnait toujours autant. J'avais la nette impression que rien ne pouvait l'arrêter. Angela essayait. Elle lutait admirablement. Sa force était réelle. Je ne pouvais qu'apprécier son sens du combat. Elle était douée, cependant je ne pouvais que constater une certaine difficulté à m'affronter. La demoiselle aux cheveux bleus ne faisait que défendre. Aucune phase d'attaque ne provenait de sa part. Je me doutais que cette réaction était due à l'acide. Son pauvre corps allait se retrouver marquer à vie si elle laissait la moindre ouverture. Je comprenais ainsi son mode opératoire, même si je n'aimais pas ce genre d’affrontement. Je voulais de l'action. De la violence pure et dure pour alimenter notre soirée, voilà ce j'attendais avec impatience. J’espérais un retournement de situation afin de la voir se battre vaillamment contre son adversaire du jour. Pour commencer, un plan d'action fut établit en quelques instants. J'avais de nombreuses idées en tête, et une m'attirait assez sévèrement. Étant capable de manier mon pouvoir sans problème vis à vis de la manipulation de Doflamingo, je transformais l'acide sur mon dos en l'enduisant de fluide pour créer une queue d'acide solide qui sera recouverte d'une couche d'acide liquide afin de garder l'effet corrosif. Je ne plaisantais plus, pour le prouver j'étais préparé à faire un carnage.

Izaya venait d'échapper à ma vague d'acide, avec de la chance, néanmoins il en était sorti indemne. Bonne chose pour l'équipage de ne pas avoir perdu de membre. Il n'était pas le plus puissant, ni un de ceux qui pouvaient l'égaler, mais Izaya était amusant comme subalterne donc tant mieux s'il était en seul morceau. Je n'avais pas une folle envie de le détruire, au contraire je tenais à ne pas trop lui infliger de dégâts. Ma pensée était simple. J'étais d'âme protectrice. Dommage que je ne me contrôlais pas. Je ne parlais pas du fait que Doflamingo jouait avec mon corps, cela n'avait jamais vraiment été une embûche à mes actes insensés, juste de mon esprit corrompu par « l'autre » ou le véritable moi que je cachais souvent par manque de volonté sanglante. Alors que j’essayais de restreindre mes mouvements pour ne pas occasionner trop de problèmes à mon subalterne, celui-ci jeta une bomba là où je me battais avec Angela, pas le moindre respect échappait de ce malotru. Décidément, j'allais devoir le corriger pour lui apprendre les bonnes manières. Doflamingo pouvait patienter. Je n'avais pas le souhait de laisser passer ce manque cruel de considération envers son supérieur. Il croyait vraiment que j'étais le genre de personne que l'on pouvait manipuler ? J'étais bien heureusement plein de ressources, et j'étais un des lieutenants de Barbe Noire. Je ne volais pas ce titre de prestige. Mon capitaine quant à lui mettait à mal ces différents ennemis. De grands noms étaient ridiculisés par ses soins tandis que l'obscurité prenait de l’ampleur autour de ses divers affrontements.

Dès que les fils ne furent plus un obstacle à ma liberté de mouvement, après que l'acide soit passé dévaster les liens qui nous liait tous deux , je me devais de me protéger de la bombe qui allait exploser. Je me tâtais sur le sort que je devais réserver à Angela, sachant qu'elle nous avait indiqué l'endroit où Marde allait se marier, et même si cela était un piège que nous tendait le Dragon Céleste dans l'ombre, elle avait fait cela en espérant que son idyllique maître perde la vie face à nos assauts. Je pouvais lui laisser la vie sauve, l’épargner, cependant quelque chose m'en empêchait. Je ne pouvais pas. J'étais obstrué par mon côté sombre et sournois qui me susurrait dans l'oreille de sinistres mots. Des mots que je ne pourrais même pas répéter tellement cela était vilain. Sir ce, j'étais le juste dirigeant de mes propres gestes ainsi que de ma destiné, j’attrapai alors Angela par la taille avec ma queue d'acide. Ne voyez aucune ambiguïté par là. La queue était telle celle du singe, dans le bas du dos, et avait le pouvoir de s'allonger selon ma volonté. L'étonnement sur son visage put se lire, et je trouvais ça fort amusant. La douleur avait causé un acte anodin, mais important : elle venait de lâcher son arme. Elle n'avait pas l'air de s'attendre à un tel coup bas de ma part. La surprise avait joué son rôle à la perfection. Elle ne me connaissait donc pas. Comme quoi j'étais souvent sous estimé par mes ennemis à cause de ma faible prime. Dommage.

Mes bras prenaient à partir de là, de nouveaux l’apparence de bras normaux, enfin couverts de fluide et d'acide, mais qui n'ont rien de plus incroyable par l'aspect afin de maintenir la demoiselle à sa place. Je laissais donc l'apparence de lames de côté pour le moment. Je devais me protéger de l'explosion provoqué par la bombe d'Izaya. Je tenais donc fermement Angela devant moi, elle qui se débattait avec acharnement malgré l'acide qui prenait possession de son corps avec passion. Je me réfugiais, quant à moi, derrière mon bouclier humain ainsi qu'une barrière d'acide mêlée au fluide qui m’empêchait de bouger pour ne pas être blesser par le souffle, celui même qui me fit reculer de plusieurs pas après m'avoir protéger efficacement de l'explosion. L'acide qui couvrait Angela n'était plus qu'un souvenir

Un silence pesant s'abattit suite à l'explosion dans la zone où nous nous trouvions, tandis que la poussière levé par le souffle, retombait sur le sol. J'étais caché pendant quelques secondes. La vue sur ma personne était ainsi impossible. Mon camouflage dura. Pendant ce temps, je savourais mon esprit de conquérant. Puis, quand le nuage de poussière se dissipa et que je pus enfin respirer convenablement, je ne pus lutter contre un rire puissant qui attendait de sortir. J'étais ébahit par ce que je venais de commettre sous un coup de génie. La force n'avait pas été utile, j'avais simplement utilisé la douleur que provoquait l'acide pour l'immobiliser et me servir d'elle comme d'un bouclier, triste ironie pour cet adversaire qui semblait avoir davantage de force que je n'en avais. Marde avait mal choisi les adversaires dans ce tournoi. J'étais loin d'être manipulable. Il aurait du inverser les rôles, me mettre en face contres des infectés au lieu de m'envoyer dans le camp des infectés.

« Ahahahahahah est-ce de cette façon que l'on affronte un démon ? »

Cela dit sur un ton amusé par la situation, je jetais ce qui restait de vivant de la demoiselle dans un dernier geste de violence qui me caractérisait toujours aussi bien, et encore plus sous cette forme. Laissant le sol s'occuper de ralentir sa chute, elle ne pouvait de toute façon tomber plus bas, je lui tournais le dos pour faire face à Izaya. Je ne cherchais pas à savoir si cette demoiselle était encore de notre monde, je n'avais pas d’intérêt à me poser cette question. Il se pouvait qu'elle n'eut pas le moindre dégât et qu'elle allait s'apprêter à me combattre une seconde fois, néanmoins je n'en avais rien à foutre. J'étais serein. Je me dirigeais ensuite dans la direction de mon subalterne avec un air menaçant qui s'installait sur mon visage.

«  Alors Izaya, penses-tu avoir le droit d'attaquer ton supérieur sans sanctions ? Pour le moment occupons nous des ennemis du jour ! »

Une fois ces mots prononcés, je pris une grande respiration, cela allait être ma seconde attaque de ce type en une soirée, et en expirant, je me mis à souffler un deuxième rayon d'acide à l'allure de tornade vers une nouvelle victime, Donquixote Doflamingo, qui allait peut être affronter Teach, à moins que je ne me sacrifie pour qu'il puisse corriger au plus vite Marde Guille. Je n'avais pas pour souhait de m'en prendre de suite à Izaya. J’espérais alors avoir un combat contre l'un des capitaines corsaires afin de me tester, mais surtout pour que le capitaine puisse avoir assez de temps afin de détruire le dirigeant du Tartaros.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#4 : La cérémonie   Mar 13 Déc - 22:37

Lane MélinaLieutenant colonel
Lieutenant colonel
avatar

Messages : 128

Navigation
Doriki:
1661/6000  (1661/6000)
Fruit du Démon: -

Allongée sur le sol, Mélina regardait tristement le reste des combats continuer, étant vraiment trop faible pour affronter l'élite de Tartaros. D'autant plus que ce n'était pas de gaieté de coeur qu'elle avait participé. Son but était de connaître un peu mieux l'organisation, ses alliés, et surtout sa force de frappe. Même si il y avait forcément plus aisé à combattre pour Mélina, elle ne s'attendait pas non plus à une telle différence de niveau. Pourtant elle avait pensé pouvoir venir à bout d'une grande corsaire même avec son petit grade, mais apparemment c'était peine perdue, Hancock était trop forte et l'avait terrassée à la fin. C'était décevant de ne pas avoir gagné et de ne pas avoir pu affronter Braiya pour voir si elle allait avouer son implication dans Tartaros, mais dans le fond Hancock ne la connaissait pas, alors ça ne lui faisait rien de la vaincre, une simple victoire.

Malgré tout elle tenait à maintenir sa victoire en restant proche de Mélina, des fois qu'elle aurait un soubresaut d'énergie. Elle n'hésiterait alors pas à l'achever si jamais elle tentait de rattraper sa défaite, même si dans le fond elle ne valait sûrement pas la peine qu'on l'achève. Par chance Mélina pouvait toujours observer le combat des autres, notamment celui opposant Lucci au capitaine dragon, à un compagnon de Barbe Noire, et à un commandant de Marde. Teach elle s'en fichait éperdument, il était empereur, comme il l'avait autoproclamé, alors il ne devrait pas avoir de souci à défaire plusieurs cadors comme Kizaru. Heureusement l'agent du gouvernement au zoan apparemment puissant avait gagné, en plus d'avoir pris en otage la sbire de Marde sous son joug.

Avec ça, personne ne pouvait dire ce que ferait Marde en voyant la majorité des combats gagnée par l'équipe anti-Tartaros. Mélina était la seule à avoir perdu, non seulement l'affrontement, mais aussi la confiance de ses soldats. Eux savaient bien en naviguant à ses côtés que personne ne pouvait venir à bout d'elle quand elle combattait à fond, mais cette fois elle avait rencontré un pouvoir qui surpassait le sien. Le corps de l'impératrice serpent lui aussi était supérieur, alors que l'adjudante-chef n'était pas douée pour la défense à la base, l'esquive lui allait mieux. Par chance le reste avait gagné au moins, même si les sbires de Barbe Noire qui combattaient entre eux semblaient bientôt sur le point de donner un gagnant. Celui qui avait un pouvoir semblable à celui du directeur d'Impel Down mais en moins évolué avait tout pour gagner, alors que le camp de Tartaros ne comptait plus personne à vaincre encore. Lucci avait fait le plus gros du travail, et Teach sans doute aussi vu qu'il était super fort et qu'il n'avait besoin de personne à part ses compagnons.

La demoiselle ne pouvait s'empêcher de serrer les poings de contrariété d'avoir perdu alors que pourtant l'avenir de la marine sur les terres de Tartaros reposait sur ses épaules. Malgré tout elle n'était pas abattue par sa défaite, l'adjudante-chef avait toujours une furieuse envie de retourner en combat, mais elle était dans l'incapacité de se relever, même de se redresser. Elle avait de nombreuses fractures, mais ce qui l'empêchait de bouger était surtout le manque d'énergie, elle avait tout donné pour résister à Hancock. Il lui fallait se reposer un peu avant de pouvoir de nouveau se relever, mais avant tout il fallait qu'elle trouve le moyen d'éviter un coup fatal de l'impératrice.


-Pardon de vous lâcher aussi tôt, mes soldats, j'aurais espéré pouvoir combattre plus longtemps et vous apporter au moins une victoire. Si seulement je pouvais au moins me relever...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#4 : La cérémonie   Jeu 15 Déc - 1:25

Rob RucciAgent Supérieur|Cypher Pole 0
Agent Supérieur|Cypher Pole 0
avatar

Messages : 1106

Navigation
Doriki:
4503/6000  (4503/6000)
Fruit du Démon: Neko Neko no Mi, modèle Léopard

C'était presque à croire que les miracles existaient. Une telle combinaison de facteurs favorables, n'était pas du qu'aux erreurs du maitre du Tartaros, au fait qu'il ai parfois sous estimé ou été trop hâtif, il y avait aussi beaucoup de chance dans tous ça. Marde Guille avait sous-estimé Barbe Noire en l'estimant incapable de gagner face à une telle masse d'adversaires surpuissants, mais pouvait-on lui en vouloir ? Les autres et même Lucci n'avaient probablement pas cru à une victoire aussi éclatante du Yonkô. Marde avait calculé trop vite les réactions de Shiraho et Ookami, supposant que face à un agent mondial et à une menace de mort ils seraient contraints de participé, mais c'était une grande chance que ces deux aient agis avec aplomb et dignité comme peu agiraient. Il avait été trop hâtif en s'attendant à ce que Taizone, aux pouvoirs acides, ne produise pas une matière assez corrosive pour se débarrasser de ses fils, et la chance avait placé la bombe de . Et par là même, n'avaient-ils pas eu aussi beaucoup de chance que Marde commette ces erreurs, sans doute par étourderie, lui qui jusque là avait toujours su prévoir avec lucidité les choses avec une longueur d'avance -à moins qu'il ait toujours gagné par chance aussi ou par l'incompétence de ses ennemis. Toutes ces combinaisons avaient mené à l'impensable pour le maitre des festivités : le jeu lui échappait, deux de ses lieutenants étaient hors de combat, Robin s'était volatilisée mystérieusement, Teach avait vaincu la marrée insurmontable d'ennemi, maintenant c'était le Tartaros qui était en difficulté.

Le dernier ennemi caché s'était montré. Doflamingo ! La suspiscion était déjà trop lourde avec le faisceau d'indices, il était prêt à se risquer pour venir en aide à son allié. Car Doflamingo était trop indépendant et au moins aussi puissant que Marde, pour n'être qu'un bête subordonné. Taizone et Izaya avaient cherché à s'imposer entre lui et Teach alors même que le traitre shishibukai s'était interposé entre Teach et Marde. Pour venir en secours au chef de l'organisation, Hancock et Braiya avaient abandonné une Mélina détruite trop insignifiante pour être même achevée, et l'avaient rejoint. On retrouvait donc d'un côté Marshall D. Teach, Taizone et Izaya, l'équipage de Barbe Noire, face à Doflamingo, Marde, Braiya et Hancock (quelque peu amochée). Un combat titanesque se préparait.

Et l'amiral Kizaru, désormais libre dans tout ça ? Et bien il n'avait pas eu le temps de choisir son camp, Doflamingo lui avait ligoté bras et jambes avec des fils recouverts de haki, une toile d'une surprenante perfection. Ce qui mettait dans la perplexité le terrible marine.

"Ooooooooh, mais qu'est-ce que... Mais-voilà-que-je-suis-coincé, oooooooh. Que puis je faire voyooons.... "



Après avoir hésité de trop longues secondes, l'amiral s'envoya en l'air -se propulsa dans le ciel, pardon- à l'aide de sa vitesse lumière, bien qu'il ne puisse agiter ni jambes ni bras.



" Ooooh, mais  on dirait je n'ai qu'une solution. C'est effrayaaaaant. "

Et dans un mouvement insonore, car dépassant la vitesse du son, Borsalino fila comme un missile de longue portée jusqu'à une montagne plus loin, et s'y écrasa, provoquant une énorme explosion lointaine en forme de champignon. Il espérait pouvait ainsi se débarrasser de ses solides liens, mais cela l'écartait pour le moment du champ de bataille.

Que faire à présent ? Lucci tenait toujours Seira entre ses bras, ce qui le rendait intouchable pour le moment, mais il ne pouvait combattre tout en la tenant. Au cas où quelqu'un veuille lui retirer la membre du Tartaros, l'homme-léopard mit quelques griffes juste à proximité de sa jugulaire, menaçant de la tuer si on tentait de le forcer sans avertir. Guettant encore les possibles attaques de SHiraho et Musume, l'agent approcha de quelques pas vers le terrain opposant les Barbe Noire au Tartaros, les observant avec attention.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#4 : La cérémonie   Jeu 15 Déc - 17:10

Marshall D. Teach☼ The King of Darkness ☼
☼ The King of Darkness ☼
avatar

Messages : 4665

Navigation
Doriki:
5235/6000  (5235/6000)
Fruit du Démon: Yami Yami & Gura Gura no mi





Demi-victoire

Graduellement, tous les combattants restant se rapprochaient de leur but. S’agglutinant autour du Tartaros, le reste des marines et des pirates n’osaient cependant agir. Marde, Braiya, Hancock et Doflamingo, contre Teach et son équipage ? D’autres se joindraient-ils à la mêlée ? Rien n’était moins sûr… A eux quatre, ils pouvaient encore résister, voir mettre au tapis le Yonkou. Après tout, la vice-amirale, l’hypnotiseur et le marionnettiste n’étaient pas n’importe qui et n’agissaient pas n’importe comment. Ces hommes et ces femmes étaient bien loin de leurs subordonnés, que ce soit en terme de puissance brute mais aussi au niveau de la réflexion. Barbe Noire, lui, était partagé. Enivré par ses affrontements, sa rage de vaincre était bien présente, se manifestant par un sourire défiant mais au-delà de ça, sa conscience lui dictait de faire attention. SI jusqu’ici il avait pu jouer ses cartes paisiblement, rien ne disait qu’avec les cadres de l’organisation il s’en sortirait aussi bien.

Kizaru venait subitement de s’envoyer sur orbite. Un potentiel emmerdeur de moins, tant mieux. Mais la démonstration de puissance du Tartaros et de Teach n’était pas finie. Sous l’aura rouge-orangée de la détonation lointaine de l’amiral, les commandants que le barbu venait de vaincre sortirent tous de la forêt. Certains possédaient une endurance telle qu’ils s’étaient réveillés tandis que d’autres marchaient au rythme si particuliers des fils du Shichibukai. Dans le même temps, le reste des lieutenants de notre ami venaient également d’arriver. Attirés sans doute par ce combat, tous semblaient présent, plus ou moins amochés, certains même étant aussi parasités par des fils. Malgré la solennité du moment, il était d’ailleurs étrange que Doflamingo n’ait pas continué à les manipuler pour qu’ils se battent entre eux. Ce spectacle irréel semblait sonner le dernier round de cette affolante réunion mais des invités supplémentaires s’ajoutèrent encore.

Annoncé par plusieurs coups de canons, les renforts de la Marine pointèrent enfin le bout de leur nez. Tout semblait donc s’accélérer malgré l’apparent flegme des participants. Toujours autant amusé, Teach commença d’abord à parler, ne pouvant plus contrôler son impatience. Tout ceci n’annonçait pour lui qu’une fin plus précipitée des hostilités. Il se demandait comment le mage noir pourrait même en réchapper, tout calculateur qu’il était. Lui en tout cas, ne comptait plus rester statique bien longtemps. Marde fuirait-il ou bien son acharnement sonnerait-il sa fin ? En cet instant, les deux hommes auraient-ils l’intérêt commun de s’enfuir pour éviter de se faire massivement envahir par les forces du Gouvernement Mondial ?


"- Zehahahahahaha… L’heure tourne, on dirait… Tes pauvres plans prévoyaient ça ? Parce que jusqu’ici, j’ai pas l’impression que t’y a vraiment gagné au change ! Zehahaha ! Et toi, Doflamingo ? Tu comptes vraiment aider ce gus ? Pourtant, t’es un Shichibukai à ce que je sache ! Tu vas donc perdre ton titre et ton pays pour redev’nir un pirate ?! Zehahahaha Zehahahahahaha !"

Peu importe où l’on regardait. On ne pouvait y voir que la victoire du comité anti-Tartaros malgré les pertes. L’édenté savourait donc indirectement son triomphe, ne pouvant s’empêcher de rire au vu de ce que lui connaissait. Après tout, la double identité du possesseur du Ito Ito no mi laissait peu de place à l’improvisation. S’il combattait ouvertement ceux face à lui aujourd’hui il ne perdrait pas que quelques plumes de son costume mais tout son trafic risquait d’être mis à mal. Après tout, il commerçait toujours avec Teach. Et s’il perdait son pays… Qui sait ce qu’on y découvrirait ? Voilà tout l’intérêt de cette impasse… L’Empereur y perdrait s’il frappait le premier et le commerçant de l’ombre y perdrait s’il prenait également l’initiative d’attaquer. L’obèse ne pouvait croire que cet homme sacrifierait l’empire sous-terrain qu’il avait bâti juste pour les beaux yeux du gringalet derrière lui.

Avide de réponses, l’impatience du capitaine pirate fut cependant récompensée. Eternellement narquois, l’hypnotiseur se releva finalement de son siège, s’adressant à son vis-à-vis mais aussi indirectement à toute l’assemblée. S’adressant toujours à la troisième personne, il concéda que Marde Guille avait été surpris par la résistance affichée mais que tout avait été soigneusement prévu. L’arrivée de la Marine sonnerait ainsi pour lui sa révérence. Il ne s’avouait cependant pas vaincu et promettait de revenir, prétextant somme toute un simple contretemps dans ses objectifs. Il se détourna ensuite et parti accompagné d’Hancock et de Braiya. Seul restait l’homme au manteau rose, souriant comme il en avait l’habitude. La prise de parole du chef passée, il ne se priva pas pour répondre aux invectives du Yonkou.


"- Fufufufufu ! Marde m’a demandé de vous retenir alors je m’acquitte de mon rôle ! N’y voyez rien de personnel, après tout, je suis hypnotisé, pas vrai ? Mwéhéhéhéhé !"

La justification du Dragon Céleste fit bien rire notre ami. Il avait trouvé le moyen de passer pour une pauvre victime malgré que l’intonation de sa voix laisse plus à penser qu’il se fichait royalement de la gueule de toute les personnes présentes autour de lui. Grace à cela, il pouvait maintenant faire ce qu’il souhaitait, tout en ayant toujours sa place dans le Gouvernement une fois les événements terminés. Malgré tout, l’impasse restait donc de mise. Ni lui, ni l’autre ne l’attaquerait. Après tout, les deux hommes avaient trop à y perdre et Barbe Noire n’était pas dupe. Si c’était Doflamingo qui lançait les hostilités il perdrait son marché et les représailles ne seraient pas belles à voir. Le barbu aurait pu être déçu de ce résultat mais il se contenta une nouvelle fois d’en rire. Marde avouait sa défaite entre les lignes et maintenant il retournait se cacher dans l’ombre. Maintenant que son pouvoir était connu, il n’aurait plus autant de facilité s’il revenait !

Riant une nouvelle fois à en perdre la raison, l’obèse hurla ensuite à l’adresse de son ancien adversaire, trop content de pouvoir le narguer et d’affirmer sa supériorité. Ensuite et bien… Les canons se faisant de plus en plus proche, il était temps de partir. A défaut d’avoir pu tuer Marde, il connaissait la raison de la disparition de l’archéologue. Kuzan lui en avait touché un mot par den-den mushi lorsqu’ils étaient en train de s’approcher de cette île, avant le début des hostilités. Et puis, parmi tous les combattants, c’était lui qui s’était le plus illustré. Fort de cet orgueil retrouvé, comparativement plus grand que la déception qu’il ressentait, il décida de s’adresser à ses hommes.


"- Les gars ! Inutile de tenter quoi que ce soit ! Vous avez entendu ?! Ce faiblard part la queue entre les jambes et avoue sa défaite ! On a gagné ! Zehahahaha ! On a prouvé au monde que le véritable ennemi, c’était moi, c’était nous ! Zehahahahahahaha ! On lève le camp maintenant, on n’a plus rien à foutre ici ! Et je laisserais en plan tout ceux qui s’ront pas remontés sur le navire avant moi !"

Cette déclaration soudaine, de par son contenu laissa l’équipage pensif un instant avant que finalement tous commencèrent à fuir. Il valait mieux fêter une demi-victoire libre plutôt qu’être emprisonné ou tué, non ? C’est alors que tous les membres d’équipage encore contrôlés par Doflamingo furent libérés, leur permettant ainsi de s’en aller librement. Subitement également, tous les yeux rouges, qu’ils soient de la Marine ou de la piraterie, s’éteignirent comme pour signifier le départ effectif de Marde Guille. Il n’avait pas menti, il comptait bien tirer sa révérence pour l’instant, étonnant !



_________________
Doubles Comptes:
 

The Blackbeard Crew:
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#4 : La cérémonie   Jeu 15 Déc - 17:28

Kokaku ShirahoLe guerrier dragon
Le guerrier dragon
avatar

Messages : 3352

Navigation
Doriki:
2622/6000  (2622/6000)
Fruit du Démon: Ryû Ryû No Mi

    Encore une fois, mon action avait payé. Ne savaient-ils pas qu’un pirate chérissait avant tout sa liberté ? Alors forcément, si on m’empêche de bouger, je trouve quelque chose pour faire ce que je veux quand même. Et c’est Seira qui en aura fait les frais. Elle se méfiait de moi et eu donc un mouvement de recul, mais la boule de feu que je venais d’envoyer était bien trop volumineuse pour qu’elle puisse l’esquiver. Elle dut donc se poser, taper ses vêtements pour éviter qu’elle ne prenne totalement feu, ce qui laissa une opportunité en or pour Lucci de réutiliser deux fois le même coup qu’il avait porté précédemment à la larbin du Tartaros. Cela eut raison d’elle une bonne fois pour toute, elle tombait mollement au sol. Mais son rôle dans ce combat ne s’arrêta pas là puisque Lucci s’en servait comme bouclier humain. Et si ce genre de tactique pouvait sembler assez peu honnête venant d’un membre du gouvernement, elle paya. Qu’importe qui tirait les ficelles, Musume et moi nous arrêtions toujours pour ne pas la blesser. Parfait, voilà qui créait une fin de jeu qu’ils n’avaient pas prévu. Je reprenais ma forme humaine pour reprendre un peu de forces pendant cet instant de répit, et je jetais un œil au reste de la scène.

    Robin avait disparu, Franky était toujours enterré, Teach avait réussi à mettre à terre tous ses adversaires (au moins, ma défaite contre lui était plutôt logique), et Taizone semblait bien libre de ses mouvements étonnement. La marine qui nous avait parlé au début de l’affrontement, elle, n’avait pas autant de chance et était allongée par terre. Pas morte, mais définitivement hors d’état de nuire. Elle n’était pas de taille à s’occuper d’une shichibukai et une gradée de la marine félonne, ce qui était le cas de pas mal de monde. Enfin. Un nouveau front se formait, tandis que l’amiral Kizaru partait s’écraser de lui-même dans une montagne loin de là. Teach et son équipage contre Marde et ses alliés. Dont un nouveau dont l’accoutrement rose sonna automatiquement comme étant synonyme de Doflamingo. J’avais peu d’informations sur lui. Peut-être était-ce lui qui nous manipulait ? Je n’en savais rien, il ne semblait pas se préoccuper de nous et j’étais toujours manipuler, tentant des coups de poings mais me stoppant dès que Seira se trouvait dans ma portée. Mais j’en avais marre moi, je voulais me battre librement.

    « On est encore obligés de jouer au pantin ? »

    Et finalement quiconque me bloquait entendit mes prières. Voilà que je reprenais enfin possession de mes moyens. Ca faisait du bien de se sentir libéré, délivré... Je m'étirais de tout mon long comme si je venais de faire un somme trop long. Mes os craquaient en tout sens comme s'ils se décidaient à reprendre leur place après la mêlée difforme que l'on m'avait fait subir. Pendant ce temps, Teach fit sa diva en décidant qu'il n'était plus utile de se battre maintenant qu'il avait prouvé au monde qu'il était le plus fort. Ca me faisait un peu penser à notre combat, sauf que cette fois la marine ne précipitait pas son départ. Enfin, Marde ne l'entendrait sûrement pas de cette oreille. Il risquait d'y avoir combat. Et s'il y avait combat, j'y participerai. Il fallait bien que je trouve mes réponses auprès d'Hancock... Et que je retrouve mon épée aussi d'ailleurs, ça pourrait être utile !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#4 : La cérémonie   Jeu 15 Déc - 23:56

Nazario TaizoneDark Killer ☣ Albino ☣ Crazy Cannibal
Dark Killer ☣ Albino ☣ Crazy Cannibal
avatar

Messages : 2606

Navigation
Doriki:
3603/6000  (3603/6000)
Fruit du Démon: Suppai Suppai no mi

Nous étions face aux derniers adversaires. Je me tenais fièrement aux côtés de Teach et d'Izaya. Le juste maître des ténèbres semblait impatient d'en finir à l’égard de l'imposteur qui avait essayé d'usurper son titre. Je souriais de joie, d'avance, l'importante confiance en notre capacité à gagner me poussait à me sentir particulièrement serein face à l'homme qui pensait avoir les commandes en mains. Le capitaine était tellement puissant que notre succès était assuré, encore fallait-il éliminer les derniers gêneurs qui nous empêchaient de clore le chapitre, mais cela n'apporterait guère de problème puisque cela se réduisait à tuer, et que nous savions parfaitement comment tuer. Marde était donc bien évidemment toujours présent dans le groupe des ennemis, accompagné par la mystérieuse Braiya, de Nico Robin, de Boa Hancock et de Doflamingo. Il n'en restait plus que cinq à abattre avant de mettre un terme à cette guerre. Cinq qui avaient le potentiel de nous offrir du fil à retordre. Le bout du tunnel approchait à grand pas, cependant nous étions encore loin. Cela faisait tout de même plaisir à savoir. Nous étions alors si proche de cette fin presque parfaite où le Tartaros ne sera plus qu'un léger et amer souvenir, quelle agréable et douce image.

Tandis que l’amiral de la lumière, le singe jaune, Kizaru reçu la brillante idée de partir s'encastrer dans une montagne, ce qui était assez drôle, et qui le devient davantage lorsque, ne pouvant plus m'empêcher de rigoler, je vis tous ceux qui furent vaincus par Teach faire leur retour, ainsi que de nouveaux arrivants également sous le contrôle du malsain marionnettiste. Le comble était à son apogée. La balance venait de s'inverser. Nos chances de victoire venait de tourner en la faveur de Marde. Saleté d'emmerdeur. Je n'arrivais vraiment pas à lui trouver un bon point, mis à part celui que je rêvais de lui mettre en plein dans son visage, cependant cela s'appelait « un poing » et non pas « un point ». Là n'était pas la question, néanmoins je ne tenais pas à faire de fautes. Marde, lui était du genre à faire. Il savait décidément s'y faire pour casser l'ambiance. J'étais pris d'une soudaine énergie négative qui montait au niveau de mon cœur. Une envie sanglante de commettre un pur massacre. Sombre volonté. Mes pulsions me parlaient d'une tendresse voix. J'avais complètement envie d'éclater ce dégénéré qui ne voulait pas accepter la possibilité qu'on puisse l'exploser. Mon sang bouillonnait au rythme de ma haine croissante à l'intérieur, et je restais droit et sage à l’extérieur. Pendant ce temps là, suite à plusieurs coups de canons, les renforts de la marine débarquaient sur l'île pour arrêter tous les criminels.

La présence de tout ce joli monde autours de nous ne me dérangeais aucunement dans le cas d'un nouveau combat. Il pourrait être le dernier, il en serait titanesque et m’offrirait ce que certaine personne en ce bas monde peuvent qualifier de «  belle mort ». Je n'avais pas peur de me jeter dans la bagarre, cela pour le meilleur ou pour le pire. Au contraire, comment pouvais craindre une telle issue, car la gueule du loup avait un air plutôt séduisant qui me poussait à m'y engager sans perdre plus de temps. J'attendais seulement un mot, un ordre venant de la bouche du capitaine afin de me battre encore sous cette forme qui me possédait toujours, et qui n'allait pas durer longtemps si je restais à ne rien faire de prestigieux pour mon ego qui n'était pas satisfait.

Doflamingo contrôlait tous ces gens qui nous entouraient, toutes les marionnettes étaient ainsi des cibles que je surveillais attentivement, mon acide était préparé pour un assaut, mais il ne cherchait pas à nous attaquer avec son armée de pantins. Son rôle n'était ainsi que de permettre à Marde de s'enfuir en compagnie de Braiya et Hancock en nous retenant par l’inaction. Doflamingo ne pouvait attaquer Teach, et celui-ci ne pouvait s'en prendre à l'autre ; tout était à cause du commerce illégal qui liait ces deux pointures de la piraterie dans l'ombre. L'hypnotiseur, lui avait à peu près avoué sa défaite, faisant par là plaisir à Teach, cependant son plaisir ne pouvait être complet puisqu'il n'avait réussi à le tuer. Je trouvais cela dérangeant qu'il nous échappe encore, alors qu'il était juste sous nos yeux depuis le début, mais le destin devait avoir des plans plus intéressant pour l'avenir.

Notre mission était finie pour le moment. Nous n'avions plus rien à faire. Doflamingo également. Il libéra ses otages dès que Marde fut à une certaine distance. Le contrôle de cet hypnotiseur se perdit sur ses proies qui revinrent à leur esprit d'origine. La guerre étant terminée, j'assimilai l'acide qui restait sur mon corps tandis que ma raison me revenait et que le fluide me quittait pour laisser apparaître ma peau quasiment intacte. J'avais montré de quoi j'étais capable, et j'en étais fier. Mes combats n'étaient certes pas aussi complexes et rudes que ceux du capitaine, j'avais gagné les miens et c'était le plus important. Sur ce, armé d'un sourire de psychopathe, je suivais la troupe qui repartait au Radeau gentillement, et faisant un court signe de la main en direction de l'agent du gouvernement et de Shiraho pour les saluer poliment, je commençais à avoir une sérieuse envie de dormir.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#4 : La cérémonie   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

[Event] Tartaros#4 : La cérémonie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

 Sujets similaires

-
» #2 [Event Tartaros ] Partie I & II • Réunion & Infiltration
» event coupe du monde la semaine prochaine
» [MARIAGE] Cérémonie { Tous les invités }
» Cérémonie (Remise de seigneuries/Passation de pouvoir) 1/2 - février 1458
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece RPG Strong World :: L'aventure :: Grand Line :: Autre îles-