AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

  [Event] Tartaros#4 : La cérémonie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Message
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#4 : La cérémonie   Sam 19 Nov - 16:41

Lane MélinaLieutenant colonel
Lieutenant colonel
avatar

Messages : 128

Navigation
Doriki:
1661/6000  (1661/6000)
Fruit du Démon: -

Depuis que Marde avait annoncé son dernier piège, tout le monde avait entamé le combat, que ce soit Lucci, Teach ou Shira, les principaux alliés que Mélina avait, pour ceux qui ne l'attaquaient pas indirectement comme Teach ou un de ses sbires. Par chance ils avaient tous de l'occupation de leur côté. Maintenant que Barbe Noire avait retiré son tapis de ténèbres ainsi que bon nombre d'unités de tous les camps, Mélina pouvait marcher sur le sol, ce qui allait lui faciliter la tâche. Elle garda néanmoins une pensées pour les soldats prisonniers des ténèbres qu'elle n'avait pas pu sauver avec ses filets. Elle espérait tout de même qu'ils résistent à la libération qui aurait lieu plus tard selon le bon vouloir du barbu, ne voulant vraiment pas perdre tout ce monde. Heureusement elle savait bien que ce n'était pas de sa faute, elle n'avait rien pu faire contre une attaque de si grande envergure aussi rapide, elle-même avait réagit immédiatement et avait à peine réussi à s'extirper quelques secondes avant que tout le monde soit absorbé entièrement.

Pendant ce temps, Lucci, de son côté, proposait à Marde un tournoi, solution futée pour éviter les bains de sang futurs, mais pas forcément attrayante pour autant. Le roi de Tartaros avait largement l'avantage et c'était un pirate, il serait bien capable de tricher même là, ou encore de ne pas respecter sa promesse de se limiter aux combats de l'arène. Rien n'était prévisible, mais avant sa décision, il fallait s'arranger pour retenir les plus gros morceaux qui auraient tôt fait de gêner les alliés les plus puissants. Mélina n'avait peut-être pas une grande force physique mesurable par le test des dorikis du Cipher Pol Fukuro, mais niveau maîtrise de son fruit du démon, elle frôlait n'importe qui de près, bien qu'elle ne maîtrise pas encore l'éveil. Elle ne résisterait peut-être pas longtemps si un gros morceau la passait à tabac, mais le tout était de retenir, pas forcément de vaincre.

La seule personne que Mélina voulait à tout prix combattre, ce n'était pas un membre des chapeaux de paille, le patron d'Impel Down, ou d'autres capables d'être des Logia, comme celui avec des lobes allongés et l'amiral Kizaru qui combattaient Teach dans un affrontement d'une grande intensité. C'était justement l'occasion de voir si Braiya était bel et bien subordonnée de Marde comme elle le soupçonnait depuis la réunion d'officiers la dernière fois. Il y avait fort à parier que ce soit le cas en réalité, mais elle voulait avant tout l'empêcher de s'en prendre à l'un des trois meneurs de la bataille afin de leur faire subir son pouvoir. Même si celui-ci ne concernait que sa propre personne, c'était tout de même gênant car elle avait un haut grade, elle pouvait facilement se faire passer pour amie et poignarder dans leur dos quand ils ne s'y attendent pas. Sans plus attendre, la demoiselle prit sa bille de plomb avant de l'avaler directement afin d'en assimiler l'élément. Elle tendit la paume grande ouverte vers Braiya et envoya vers elle un large filet en guise de préliminaires pour son combat. Rien ne disait qu'elle était vraiment de Tartaros, bien plus que de simples soupçons, mais dans le doute elle préférait la mettre hors d'état de nuite tout de suite, ou au moins la retenir le temps que les renforts arrivent, si il y en avait de prévu.


-À nous deux, vice-amirale Braiya ! Ou peut-être dois-je vous appeler Braiya la hors-la-loi ? Quoi qu'il en soit, je vous empêcherai de passer, c'est moi votre adversaire.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#4 : La cérémonie   Dim 20 Nov - 12:13

Nazario TaizoneDark Killer ☣ Albino ☣ Crazy Cannibal
Dark Killer ☣ Albino ☣ Crazy Cannibal
avatar

Messages : 2604

Navigation
Doriki:
3603/6000  (3603/6000)
Fruit du Démon: Suppai Suppai no mi

Je m'amusais comme un enfant avec ses jouets, à la seul différence que je détruisais mes jouets sans la moindre intention de jouer, je n'appelais qu'à la destruction totale de tous ces maudits pions de l’échiquier. Je jouais autant le rôle du fou, que du cavalier ou de la tour. Je n'étais là que pour contribuer à un éventuel échec et mat. Rien d'autre n'était à envisager. Je n'étais pas un pion, cependant je n'étais pas important, mais je pouvais le devenir, facilement, si j'éliminais tous ceux qui empêchaient d’accéder à l'autre Seigneur. Il fallait créer une brèche dans sa défense. Nous avions cette mission, qui pourrait s'avérer complètement mortelle pour nous à tout moment si un des puissants ennemis décidaient de commencer à se battre, car nous devions ouvrir la voie pour que Teach, le roi principal, s'occupe de l'emmerdeur, l'autre roi, le secondaire. Je devais donc faire mon maximum pour obéir aux ordres et ne pas basculer dans l'extrême violence, il fallait rester un minimum raisonnable.

Les corps s'entassaient dans des marres de sang, j'avais presque envie de m'y baigner pour me ressourcer, mais étrangement je passais inaperçu aux yeux des redoutables ennemis qui préféraient s'en prendre aux autres lieutenants. Je n'étais donc pas un joli monstre dans mon armure d'acide ? Je ne donnais pas envie d'être tuer ? Que devais-je faire pour appâter ? J'étais confus de ne pas séduire. Je pensais pourtant avoir mes chances, ce qui était dommage car j'avais un potentiel intéressant à exposer dans un affrontement où vie et mort était de mise. Je n'étais pas content. Non. J'étais assez déçu, et je sentais que l'autre semblait vouloir se lancer dans une mauvais plan. Je devais m'approcher de ces affriolants adversaires afin de tuer. J'allais ainsi montrer que je n'étais pas à prendre à la légère, à moins qu'ils ne le savaient, mais que je n'étais qu'un outil pour débarrasser le terrain de jeu des vulgaires insectes qui dérangeaient la bonne ambiance de la fête. Mes lames d'acide poursuivaient les minutieuses découpes des corps qui se présentaient au casting pour mourir, j'aimais cette odeur de mort, cependant je tenais à affronter un des titans sous hypnose pour comparer ma puissance et la sienne.

Je m'avançais d'un air déterminé pour accomplir mon objectif, j'étais particulièrement enflammé par la soif de vaincre, et je me sentis contraint de changer d'objectif quand je vis deux membres de l'équipage de Luffy au Chapeau de Paille s'en prendre à notre allié, le dragon. Je me doutais qu'il n'était pas réellement de notre côté, néanmoins nous avions un ennemi commun, et cela me poussait à l'aider. Là, le pauvre dû quitter de force le Royaume des Cieux pour redescendre sur Terre, le dragon n'était plus à sa place. Ses courtisans ne lui avaient pas demander son avis pour le mettre au sol. Ils étaient deux contre lui à espérer pouvoir le battre, cependant Shiraho s'en sortait bien pour le moment, et j'étais certain qu'il avait le niveau pour s'en occuper seul, même s'il allait avoir du fil à retordre. Il avait tout de même réussi à se défaire de l'emprise de Nico Robin sans trop de soucis, par des flammes, ce qui était pas mal du tout. Je prenais ainsi des notes mentales sur ses capacités, cela me permettait de comprendre comment ce personnage fonctionnait et de quoi était-il capable avec son fruit du démon. Je prenais chaque détail en compte.

L'action continuait son bout de chemin pendant que mes pensées prenaient le dessus le temps d'un instant, ou peut-être de deux, j'avais du mal à compter. De ce que je pu voir, je vis Shiraho foncer sur Franky, le cyborg, tandis que Nico Robin reculait, ce qui m'offrit une parfaite ouverture pour m'aventurer dans une obscure et mesquine offensive. Je me tenais derrière le duo de l'équipage de Luffy, et donc comme à mon habitude dans pareil situation, je n'allais pas hésiter à lâcher mon acide sur eux, à le rependre sur le sol dans une vague aussi agressive et colérique que je l'étais, et ce fut ce que je fis, attaquer par derrière. C'était tellement réjouissant. J’espérais, par là, les empêcher de fuir à l'attaque du dragon en m'occupant de colorer leurs jambes de mon vilain liquide, je ne devais pas faire trop de dégât, car Teach recherchait Nico Robin. Il souhaitait l'avoir en vie, mais l'obtenir en étant que légèrement blessée n'était sûrement pas un problème qui allait l'importuner et l'empêcher de dormir pendant des semaines. Cette hypothèse me motiva complètement, à un tel point que je préparais déjà ma prochaine attaque, et que je n'allais pas me retenir d'être au sommet de ma forme.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#4 : La cérémonie   Dim 20 Nov - 17:25

Rob RucciAgent Supérieur|Cypher Pole 0
Agent Supérieur|Cypher Pole 0
avatar

Messages : 1106

Navigation
Doriki:
4503/6000  (4503/6000)
Fruit du Démon: Neko Neko no Mi, modèle Léopard

La bataille faisait rage, et l'agent ne pouvait, à sa déception, pas encore y participer. Ses obligations primaient sur son plaisir, il avait un rôle à jouer. Et c'est pourquoi il se tenait devant Marde, attendant la réponse du drôle de roi. Malheureusement, dans ce désordre et cet acharnement, il était extrêmement difficile de ne pas être interrompu. Ainsi le chef du Tartaros n'eut-il pas le temps de lui répondre s'il en avait l'intention, car la fumée noire de Teach aspirait toute chose, et même le noyau dur du Tartaros n'était pas à l'abri, tous durent s'agiter brièvement pour ne pas être attiré vers le centre de gravité du Yonkô.
En même temps qu'une armée entière, les tables chargées de victuailles et la décoration furent englouties dans le déluge. Cela ressemblait fort à une fête de mariage torchée où les invités vont trop loin.

Lucci sauta sur un arbre pour se tenir hors de la brume infernale de Marshall. D. Teach. Il chercha des yeux Marde Guille, ne voulant pas perdre une seconde de vu le plus grand des ennemis. Il n'était pas trop tard pour lui répondre, mais le membre du CP0 devait supporter bien des dégâts collatéraux. Tous les petits soldats sans puissance étaient morts ou éjectes, signe de la violence de la bataille qui se tenaient, les plus faibles étant éliminés sans merci entre les forts. Emportés par le trou noir de Teach, les lasers de Kizaru, les tsunamis d'acide de Taizone et ceux de poison de Magellan leur présence avait quasiment disparu. Il n'y avait plus que quelques dizaines de personnalités des plus puissants et d'autres moins puissantes mais néanmoins sans commune mesure, Teach et ses commandants, un amiral, un pirate sous la forme d'un dragon hybride qui devait être le supernova Shiraho, l'adjudante aux filets,  ainsi qu'une des commandants de Barbe Blanche, d'anciens shishibukai, d'autres pirates célèbres, Magellan, et enfin Lucci lui même.

zwiiiiiiiitch.
Un sifflement fila jusqu'à ses oreilles. Lucci baissa la tête en arrière et évita de justesse un coup de crochet brutal de Crocodile. Il venait d'échapper à un égorgement sournois.  L'ex shishibukai reparti en piquée et fracassa l'arbre sur lequel l'agent se tenait. Celui-ci avait déjà sauté. Décidément on faisait en sorte de l'empêcher d'importuner les mariés. Cependant la présence de Crocodile fut de courte durée et celui-ci rejoignit le chaos du côté de Teach, fidèle au désordre de la bataille. Lucci le regarda juste le temps de le voir étourdir les commandants de Barbe Noire avec des tempêtes de sable. De son côté Teach semblait lui invulnérable, même les explosions de Kizaru s'écrasaient contre ses murs de ténèbres sans parvenir à l'atteindre. On comprenait comment à ce jour cet empereur obèse imprudent avait toujours su survivre au milieu des plus gros poissons, à voir l'étendue de ses pouvoirs.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#4 : La cérémonie   Lun 21 Nov - 9:47

Marshall D. Teach☼ The King of Darkness ☼
☼ The King of Darkness ☼
avatar

Messages : 4665

Navigation
Doriki:
5235/6000  (5235/6000)
Fruit du Démon: Yami Yami & Gura Gura no mi





Retardé

Le Yonkou ressemblait de plus en plus à une hyène enragée. Outre son rire qui retentissait à de multiples reprises, du sang perlait toujours aux coins de ses lèvres, dégringolant péniblement sur son menton et se perdant dans sa barbe épaisse. Jusqu’ici, rien ni personne n’avait pu lui ôter son abominable rictus, surtout depuis qu’il venait de libérer Joz. Il n’était pas peu fier de lui ! Chaque seconde le confortait dans l’idée qu’il pourrait bientôt venir à bout de cet homme qu’il avait mis si longtemps à approcher réellement. Il ne pouvait pas nier que Marde était un stratège talentueux mais… Toute la mécanique bien huilée qu’il avait construite autour de son petit monde allait bientôt s’effondrer. Était-ce parce qu’il avait sous-estimé la marine ? La hargne de pirates tel que le Chapeau de Paille ? Teach était, lui, convaincu que c’était bel et bien sa présence qui foutait en l’air tous les ingénieux plans de l’hypnotiseur.

La raison coulait de source : il était bien trop puissant et emmerdant avec ses pouvoirs ! Ses ténèbres annulaient son emprise sur son esprit. Il ne pouvait donc être influencé. Mais ils annulaient également l’influence que ce gringalet avait sur les autres s’ils venaient à entrer en contact avec son pouvoir ! Dès le départ, il aurait dû essayer de le tuer, de focaliser l’entièreté de ses forces contre lui mais… Sans doute trop obnubilé par son intéressant dessein visant à mettre fin au Gouvernement Mondial, au système des Dragons Célestes, il venait aujourd’hui de creuser sa propre tombe ! Maintenant qu’il s’était relevé, le capitaine pirate riait à nouveau, faisant apparaitre des ténèbres dans une main tandis que l’autre émettait une aura d’un blanc irréel. Possédant plus de temps pour observer ses alentours, il ne se concentra seulement que pour trouver la silhouette de Marde ou de Robin. Son rictus s’agrandit lorsqu’il repéra cette dernière en compagnie de Taizone.

Il ne doutait pas un seul instant que son nouveau lieutenant pourrait aisément s’occuper d’elle de son côté. Il était bien au courant des objectifs d’aujourd’hui. Il ne la tuerait pas. S’était maintenant à elle de choisir : soit elle souffrirait soit elle se rendrait ! L’édenté détourna donc son regard et trouva finalement Marde, en compagnie d’un homme en costume. Il ne voyait pas son visage mais il fallait que ce soit lui qui se trouve face au chef du Tartaros, personne d’autre ! Il ne fallait plus perdre de temps, il commença à se diriger vers eux mais une intense lumière naquit au-dessus de lui. Tendant déjà la main pour y faire naitre un petit trou noir, il savait que cela ne pouvait qu’être Kizaru. Un rayon partit dans les secondes qui suivirent mais il alla se perdre dans la noirceur. Il hésitait encore, ne sachant s’il était judicieux de libérer le marine du joug des yeux rouges. Après tout, il resterait son ennemi quoi qu’il advienne… Autant le mettre hors d’état de nuire !

Il prépara son poing mais il eut juste assez de temps pour remarquer qu’un nouvel ennemi lui barrait la route. Quelqu’un qu’il connaissait bien… Magellan, le gardien-chef d’Impel Down ! Ses yeux rouges ajoutaient encore à cette apparence démoniaque qu’il possédait déjà. Ne réfléchissant plus, il écrasa son poing dans sa direction. Une fois mais pas deux, comme on dit ! En voila un ennemi qui allait l’emmerder ! Avec Kizaru, il était pratiquement impossible de le toucher et en plus son poison pouvait se décliner en de multiples formes ! A cet instant, le sourire de Barbe Noire s’effaça. Marde ne s’en tirerait pas si facilement ! S’il refusait à ce point l’affrontement en laissant agir son armée c’est qu’il était lui-même trop faible pour prétendre à gouverner quoi que ce soit ! Profitant d’avoir envoyé paitre l’homme-poison, le gros lard continua sa route, en tentant d’avoir toujours un œil sur l’amiral qui prenait un malin plaisir à le harceler avec ses rayons, se téléportant un peu partout. Teach s’époumona un instant, tentant d’ennuyer l’hypnotiseur comme il le pouvait.


"- Alors, Marde ! Trop faible pour m’affronter sans ton armée ?! Trop peur que le Monde découvre que tu t’mouilles le froc face à moi ?! Zehahahahahaha !"



_________________
Doubles Comptes:
 

The Blackbeard Crew:
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#4 : La cérémonie   Mar 22 Nov - 16:08

Lane MélinaLieutenant colonel
Lieutenant colonel
avatar

Messages : 128

Navigation
Doriki:
1661/6000  (1661/6000)
Fruit du Démon: -

Autour de Mélina, tout le monde se battait avec énergie, ce qui faisait plaisir à voir. Lucci avait l'air de s'en sortir de son côté face à des adversaires tous aussi puissants les uns que les autres, Shira face aux pirates du chapeau de paille, et Teach on s'en fichait un peu, il combattait un peu tout le monde à la fois. De son côté, Mélina restait sur ses positions, elle barrait toujours la route à Braiya, l'empêchant d'avancer en s'interposant de son corps tout simplement. Elle s'attendait bien sûr à ce qu'elle s'y oppose farouchement, elle avait l'intention de la retarder le plus possible en attendant la décision de Marde. Il était pourtant évident que c'était une proposition alléchante pour lui, l'occasion de se divertir avec des combats dantesques à lui faire trembler la chevelure sur son trône surélevé. Mais d'un autre côté, il n'avait pas vraiment d'intérêt militaire à accepter il était largement assez entouré pour poser problème à tout le monde, même le barbu qui se vantait de pouvoir se faire tout le monde sans souci.

Le fait était que pour le moment la tension était à son comble, tout le monde retenait son souffle parmi ceux qui espéraient une réponse rapide de la part du roi de Tartaros. C'était tout de même curieux qu'il réfléchisse autant, surtout que Mélina s'apprêtait justement à un combat très difficile, si pas le plus difficile de sa carrière, ce serait dommage de devoir affronter son ombre. Pour le moment la haute sphère de Tartaros n'intervenait pas, sans doute attendant la décision de Marde elle aussi, ce qui était tout à fait compréhensible. Elle s'était même attendue à perdre contre Braiya, à l'usure, il fallait vraiment que le roi prenne sa décision, histoire de savoir dans quelles conditions elle allait combattre la fausse vice-amirale, dans une arène ou dehors comme ça sans rien. Dans les deux cas elle était déjà prête mentalement, car un fossé de grades les séparait toutes les deux, le combat risquait d'être d'une difficulté encore inégalée pour elle. Mais le but n'était pas de vaincre, c'était avant tout de donner une image forte, selon les instructions reçues par ses supérieurs. Vaincre était bien sûr une méthode comme une autre, mais survivre était encore plus efficace, voire même tomber complètement à court d'énergie.


IRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#4 : La cérémonie   Mar 22 Nov - 18:51

Kokaku ShirahoLe guerrier dragon
Le guerrier dragon
avatar

Messages : 3346

Navigation
Doriki:
2622/6000  (2622/6000)
Fruit du Démon: Ryû Ryû No Mi

    S’occuper de chapeaux de paille, même manipulés, ça n’allait pas être de la tarte. J’étais pas tombé sur les pires, de mémoire leurs primes respectives étaient assez proches de la mienne, mais cela suffirait-il ? Ce genre de calcul sur les chiffres était le comble pour quelqu’un qui avait essayé de se frotter à Barbe Noire, c’est vrai. Mais d’un autre côté, ça me rassurait un peu. Le vrai problème était qu’ils étaient deux, et bien que Robin ait eu un mouvement de recul, ses pouvoirs lui permettaient aisément d’agir sur le combat à distance. C’est pour cela que voir l’ombre d’un allié derrière mes cibles me rassurait d’autant plus. Il semblait recouvert de quelque chose de bizarre, lui donnant une apparence étrange, mais malgré tout je le reconnaissais un des gars de Barbe Noire, Taizone. Oui, j’avais tout de même fait mes devoirs avant de vouloir m’attaquer à son équipage. Ce n’était pas si difficile de se renseigner sur eux tant ils faisaient du bruit en ce moment. La substance qui le recouvrait forma une vague assez haute pour atteindre leurs jambes et les gêner dans une éventuelle retraite, mais assez basse pour me laisser passer sans être touché. Et c’est ce que je fis. J’entrais en collision avec le cyborg. Ma lame ne le pénétra pas, ce qui n’était pas si étonnant, mais plus important, le choc ne sembla pas plus le déranger que moi. La chaleur que je produisais n’était pas suffisante non plus. Il va falloir que j’y mette plus de cœur si je voulais l’atteindre. En attendant, je finissais mon vol en me posant à côté de Taizone et en me retournant pour faire toujours face à l’adversaire.

    « Je dois avouer que j’aurais pas pensé que quand Teach parlait de s’aider mutuellement, il pourrait être aussi littéral. Mais je suis ravi de t’avoir à mes côtés, Taizone. »

    Toute mesure gardée évidemment. Il faisait tout de même partie de l’équipage de mon némésis. Mais son aide serait tout de même la bienvenue. Mais si Robin restait sur la touche, Franky ne loupa pas l’occasion que lui offrait mon arrêt et ces formalités pour contre-attaquer.

    « Franky Fireball ! »

    Il est sérieux là ? Il balançait une boule de feu, si grosse soit-elle, avec un dragon à proximité ? Bon, d’après la trajectoire, il s’agissait plutôt de Taizone qu’il visait, certainement pour tester si la substance qui le recouvrait était inflammable. Mais je ne comptais pas lui laisser le temps de s’en assurer. Je pris de nouveau mon envol pour me placer sur la trajectoire de la boule de feu. Là, je prenais temporairement ma forme animale, un peu plus large que ma forme hybride, et je déployais mes ailes au maximum pour absorber le maximum de l’attaque. Une fois que je me fus assuré que le feu n’avait atteint que moi, je profitais de ma position et du reste de flammes qui restaient qui bloquait la vision du cyborg pour lancer une nouvelle attaque. Profitant de son feu et du mien, j’allumais mon épée, comme si elle était faite de feu, pour attaquer. Il fallait que j’atteigne une bonne température si je voulais lui faire quelque chose. Quant à Taizone, on n’avait pas vraiment l’occasion de préparer un plan complet, il allait devoir trouver un angle d’attaque pour l’avoir. Ou bien s’attaquer à Robin, au choix. Ce serait probablement un meilleur choix qu’un cyborg qui pouvait, peut-être, le faire flamber dans son armure visqueuse. Enfin, le choix était le sien. Moi, je m’approchais encore une fois à toute vitesse du cyborg qui parlait à moitié dans sa barbe de "quel homme", sûrement en référence au fait que je m’étais interposé entre son attaque et Taizone. Comme si cette scène aurait pu se produire dans d’autres circonstances…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#4 : La cérémonie   Mer 23 Nov - 20:20

Rob RucciAgent Supérieur|Cypher Pole 0
Agent Supérieur|Cypher Pole 0
avatar

Messages : 1106

Navigation
Doriki:
4503/6000  (4503/6000)
Fruit du Démon: Neko Neko no Mi, modèle Léopard

Et maintenant voilà que Marshall D. Teach se ramenait. Son séisme venait de repousser Magellan et le vent fouettait férocement le visage de Lucci. On ne pouvait décidément jamais être tranquille une seconde même près du roi de l'échiquier, dans cette bataille on était constamment interrompu.
L'agent du CP0 ne tenait de plus pas à être reconnu par le Yonkô à qui il tournait encore le dos. Il s'était après tout attaqué à lui et avait torturé une de ses subordonnés, il était possible que l'obèse maléfique ai fait le lien depuis. Même s'il ne prendrait sans doute pas le temps de se venger ici la discrétion prévalait en toute situation.

Crocodile était de retour, il l'avait décidément dans le collimateur. Lucci eu le temps de le voir mettre les mains sur le sol et grogner "Ground Death". Autour de l'ex-shishibukai la terre, les arbres, tout ce qui avait été épargné par les ténèbres de Teach, s’asséchaient et s'effritaient plus vite que ne pouvait voir l'oeil. Le terrain désertique ainsi formé courait vers l'espace groupant Lucci et Teach. Le premier parvint à éviter la sécheresse mortelle en bondissant avec un simple Geppo. Il se demanda comment le Yonkô résisterait à cette attaque, mais il n'avait guère le temps de s'en préoccuper. Crocodile l'attaquait, il lui fallait riposter.
Lucci usa d'un Soru et abattit son pied au milieu de sa cible, changeant le pirate en un tas de sable dispersé. Cette manoeuvre d'avertissement ne sembla guère convaincre Crocodile, qui se matérialisa un peu en arrière et retira son crochet doré. En dessous, on pouvait voir un autre crochet, d'acier celui-ci. L'instinct de Lucci l'averti qu'il faudrait éviter à tout prix un coup de cette arme, s'il se retrouvait forcé d'affronter le balafré.

Un peu plus loin un bruit terrible lui fit tourner la tête. Joz affrontait Vista, ses poings de diamant s'entrechoquaient avec les lames de l’épéiste. Visiblement un des deux avait quitté le camp du Tartaros et les deux commandants du Moby Dick s'affrontaient. Plus loin Robin semblait attaquée par Taizone que Lucci connaissait bien, le cyborg Franky menait un combat avec le pirate au zoan reptilien, et les commandants de Barbe Noire s'opposaient à Ener, Moria et d'autres personnages.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#4 : La cérémonie   Jeu 24 Nov - 15:45

Marshall D. Teach☼ The King of Darkness ☼
☼ The King of Darkness ☼
avatar

Messages : 4665

Navigation
Doriki:
5235/6000  (5235/6000)
Fruit du Démon: Yami Yami & Gura Gura no mi





Enervé et impatient

Même s’il avait été l’un des premiers sur les lieux, Barbe Noire estimait perdre beaucoup trop de temps dorénavant. A chaque fois qu’il tentait de s’adresser ou de se diriger directement vers Marde, l’un de ses pantins ou alliés (y avait-il une différence ?) lui barrait la route. Au départ, ce fut Ener et Joz. Puis ce fut au tour de Kizaru et de Magellan. Maintenant c’était Crocodile qui s’amusait à faire étalages de ses capacités face à lui. Rattrapant ce qu’il supposait être un marine puisque son dos ne lui rappelait aucun pirate, il avait tenté d’attirer l’attention sur lui sans succès. Le jeune hypnotiseur l’ignora férocement, toujours avec ce sympathique sourire en coin, comme s’il avait exactement tout planifié. Était-ce là tout ce qu’il fallait y voir ? Pourtant rien ne semblait aller comme prévu jusqu’à maintenant. Ses sous-fifres s’étaient fait engloutir par les ténèbres, ses lieutenants bataillaient ferme, sans ayant pu mettre quelqu’un à terre jusqu’à présent.

Tout cela ne fit qu’énerver d’autant plus le Yonkou, n’y voyant qu’une affaire personnelle. Rageur, il ne put que stopper sa course lorsqu’il vit dans quel état le sol se transformait non loin de lui. Il allait effectuer un mouvement de recul, ne sachant quoi faire face à la sécheresse. Il fit à nouveau irradier l’un de ses poings, il fallait tenter d’arrêter cette désertification express. Peut-être que séparer la terre en deux pourrait l’y aider. N’ayant plus fait attention aux alentours cependant, il ne tarda pas à s’en mordre les doigts ! Ou plutôt, se manger du bois. Kizaru revint une nouvelle fois à la charge, logeant son pied sa figure sans qu’il ne l’ait vu arriver. En conséquence, le gros lard se fit projeter sur le côté, sa trajectoire aérienne ne s’arrêtant qu’au contact de la nature environnante. Détruisant quelques arbres sur son passage, il ne put s’empêcher une fois de plus de s’époumoner de la manière la plus pitoyable qui soit, tenant successivement sa tête et ses côtes, durement touchés.

Sa rage précédente n’était plus comparable à la colère qu’il ressentait maintenant. S’il ne voulait pas absolument tuer ce freluquet de ses mains pour lui prendre son pouvoir, il aurait déjà coulé cette île sans aucun mal ! Après ses râles de douleur il se tut complètement, attitude à l’opposé de celle qu’il montrait sans cesse. Lorsque l’amiral réapparu dans son champ de vision, il eut la ferme intention de lui faire mordre la poussière. Brandissant ses mains, il attira à lui cet homme qui prépara à nouveau son pied. Grossière erreur ! Une fois attiré, il ne pourrait s’échapper du trou noir qui l’appelait ! Mais, plutôt que de vouloir l’attraper, mouvement assez risqué avec quelqu’un d’aussi rapide, il déchaina son pouvoir sismique. Le vent lui battant immédiatement sa cape et sa chemise, il admira avec grand plaisir ce marine se prendre d’assez prêt un pouvoir qui pouvait détruire le monde. En plusieurs endroits, la terre se fendit, transformant ce bois en étendue de terre, d’où les arbres furent déracinés avec violence.

Sachant pertinemment que l’homme de lumière n’en resterait pas là, le capitaine feignit de s’en aller, parcourant quelques mètres et relançant derrière lui (puisqu’on aimait visiblement à le prendre par derrière, sans mauvais jeux de mots) une décharge sismique. Ressortant de l’entrée qu’il avait ouverte précédemment, il put cette fois avoir une vue générale de la plaine. Cette fois, il n’allait plus s’ennuyer à courir. Mentalement à bout, il tendit sa main en direction du mage noir et déclencha son attraction. Il se doutait qu’il allait attirer plus qu’un utilisateur de fruits du démon à lui, sachant bien évidemment qu’il y en avait tout autour de lui mais… A cette distance, il saurait recevoir les pauvres âmes qui allaient tomber dans son filet d’un nouveau genre. Et il ne dût pas attendre longtemps… Il voyait déjà quelques silhouettes décoller du sol pour venir dans sa direction. D'après ce qu'il avait pu voir de là où il se tenait, c'était Crocodile, l'homme au costume et Marde qui, simultanément, venait à lui !




_________________
Doubles Comptes:
 

The Blackbeard Crew:
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#4 : La cérémonie   Sam 26 Nov - 14:54

Kokaku ShirahoLe guerrier dragon
Le guerrier dragon
avatar

Messages : 3346

Navigation
Doriki:
2622/6000  (2622/6000)
Fruit du Démon: Ryû Ryû No Mi

    Je m’attendais à une collision frontale, mais pas à une telle réaction. Ce demi-robot trois fois plus large que moi était plus agile que ce que je n’aurais pu penser. Evidemment, la collision se produisit, mais il réussit à choper mon épée pour me désarmer. Pire, il ne bougea pas suite à ma charge, ce qui me força à me poser juste devant lui. Maintenant, il n’avait plus à utiliser son espèce de bras-grappin pour m’avoir, et il savait que le feu ne m’atteignait pas tant que je gardais une forme hybride ou animale. Je ne suis pas sûr que ma lame représente une vraie menace face à cet homme d’acier, mais il devait avoir quelque chose en tête pour m’avoir désarmé. Nous nous fixions quelques instants tandis que la bataille faisait rage autour de nous. Je réfléchissais à ce que je pouvais faire pour réussir à le mettre KO. S’il était manipulé, je doutais fort que le raisonner fasse quelque chose. Il fallait que j’arrive à le mettre hors service pour qu’il ne nous gêne plus pour le reste de cette mini-guerre. Finalement il rompit l’étrange silence en m’annonçant indirectement son plan.

    « Je te propose un combat entre hommes, sans armes, seulement les poings. »

    Ouais, c’est bien de me proposer ça une fois que je suis de toute façon désarmé, et que son corps lui-même est une arme en soi. Bon, j’avais moi aussi quelques armes sur mon corps tant que je restais en forme hybride, certes. Mais il me mettait quand même au pied du mur pour me proposer ça. Enfin, ça restait une bonne solution. Je ne comptais pas forcément faire ce match de boxe improvisé trop longtemps, mais ça me permettrait de réfléchir à une façon de l’éliminer. Si je n’arrivais pas à le battre pendant cet échange évidemment. Je me mis donc en position, griffes serrées en poings devant mon visage, comme si je venais de monter sur un ring de boxe.

    « Très bien, tu vas voir que mon épée n’était pas mon atout principal. »

    Il accueillit ma réponse avec un sourire avant de se mettre lui aussi en position. Et l’instant d’après, on était partis. Les coups pleuvaient de chaque côté. Mes poings s’écrasant sur son corps de métal. Ses poings s’écrasant sur mes écailles. Si nos armures respectives pouvaient aisément nous empêcher de subir des blessures, on ne pouvait pas en dire autant du choc des coups contondants. Ma cuirasse arrivait à amortir un peu les coups de poings métalliques qui mettraient à terre n’importe quel humain non préparé, mais les chocs se faisaient sentir. Pourtant, je ne bougeais pas, trichant un peu en plantant les griffes de mes pieds dans le sol pour m’assurer d’autant plus de stabilité. De son côté, il semblait bien tenir, bien qu’il bougeait quand même sous mes coups. A part le fait qu’il soit un cyborg, je ne savais pas grand-chose de sa constitution. Impossible de savoir comment réussir à l’atteindre vraiment efficacement.
    Les coups pleuvaient à une vitesse affolante. Qui aurait cru qu’un robot et un dragon pourrait s’échanger des punchs aussi rapides ? Mais plus cet affrontement avançait, et plus je fatiguais. Il ne fallait pas que je fasse traîner ce combat. Il fallait que j’économise des forces pour le reste des invités, qui étaient pour une bonne partie plus puissants encore que Franky. Il me fallait un plan. Il me fallait quelque pour le mettre à terre jusqu’à la fin de ce mariage mouvementé. Et il me le fallait vite.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#4 : La cérémonie   Dim 27 Nov - 0:59

Rob RucciAgent Supérieur|Cypher Pole 0
Agent Supérieur|Cypher Pole 0
avatar

Messages : 1106

Navigation
Doriki:
4503/6000  (4503/6000)
Fruit du Démon: Neko Neko no Mi, modèle Léopard

L'arrivée de Teach n'annonçait rien de bon. Pis, elle avait le chic d'attirer dans le périmètre l'amiral Borsalino, le pion le plus dangereux du Tartaros. Un ennemi qui pourrait réduire Lucci en miette rapidement s'il s'attardait sur lui, même si le champion du Cipher Pole tutoyait les sommets, la différence avec le sommet représente sur le terrain une différence gigantesque. Il en allait de même pour Teach.

Heureusement, le Yonkô semblait capable d'assumer lui même les problèmes qu'il amenait. Il venait de déloger le Singe Jaune... Pas pour longtemps. Marde semblait en attendant les narguer, les désoeuvrant par son silence. Tant qu'il n'agissait pas ses "prétendants" étaient en effet bien incapables d'agir, il y avait trop de monde pour ne choisir qu'un seul adversaire, il fallait le partager avec d'autres adversaires s'il ne se décidait pas. Ce qui était peu prometteur. Ainsi Barbe Noire était-il court-circuité par Borsalino tandis que Lucci l'était par Crocodile.
Pour ajouter encore au problème, voilà qu'un trou noir attirait l'agent, l'ex-shishibukai et le chef du Tartaros. Que faire dans de telles conditions ? Il fallait éviter tant la victoire de Marde que Teach de s'emparer de son fruit du démon, évènement qui mènerait soit à l'effondrement du monde libre soit à sa réorganisation complète. Alors qu'il était attiré par le vecteur du pirate, Lucci donna un coup de pied sur Marde juste devant lui, qui le fit partir quelques mètres plus loin, le délogeant de l'emprise de la gravité. Il ne se fâcherait pas d'avoir juste un peu de poussière sur son costume froissé.

Lucci et Crocodile se retrouvèrent bientôt contre les paumes du Yonkô. Crocodile n'ayant plus l'usage de son pouvoir, donna un coup de crochet vers le visage du gros bronzé. Lucci en profita pour saisir la nuque du balafré, et lui tordit légèrement le coup en arrière pour tenter de le maitriser. Crocodile retourna son crochet vers son visage et transperça le chapeau de l'agent. Celui ci tout en s'accrochant à son cou d'un bras, saisit le crochet de l'autre main. C'était un combat des plus cocasses dirait-on.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#4 : La cérémonie   Dim 27 Nov - 23:51

Nazario TaizoneDark Killer ☣ Albino ☣ Crazy Cannibal
Dark Killer ☣ Albino ☣ Crazy Cannibal
avatar

Messages : 2604

Navigation
Doriki:
3603/6000  (3603/6000)
Fruit du Démon: Suppai Suppai no mi

La vague avait fait son travail, presque parfaitement, comme je l'imaginais dans un coin de mon esprit, à la différence que les deux tenaient encore debout sur leurs jambes alors que ma vague avait chercher un moyen de les ronger afin d'écourter l'affrontement. J'avais ainsi rater mon action. J'étais tout de même parvenu à empêcher les proies de fuir le combat, cependant, je ne vous cache pas que je les voyait mal chercher à quitter le champ de bataille de peur de se faire démonter. Franky et Robin furent désignés cibles de mon attaque, et cela ne semblait pas les avoir affecter. Ils étaient serein face à un monstre couvert d'acide et un homme-dragon. Je n'étais pas fier de ne pas représenter une terrifiante menace. J'avais perdu du temps alors que je n'en avais à perdre.. Dommage. Je pensais faire des économies d’énergie en en dépensant un minimum contre ce genre d'adversaire, afin d'affronter les lieutenants de Marde en pleine forme, mais je devais avoir mal évaluer la situation.. Incroyable phénomène que je n'arrivais pas à comprendre, et pas à m'expliquer dans un langage simple.

J'étais perdu. Ils étaient restés impassibles à mon acide. Le cyborg devait avoir développé une technique propre à son corps, discrètement pour se sauver. Tandis que la brune, de son côté, je ne voyais pas de quelle façon elle aurait pu s'en tirer indemne, sans blessure apparente. Ma vision devait mes jouer des tours, Je me trouvais peut être en pleine hallucination. Je ne pouvais masqué ma surprise sur le moment. Mon visage l'exprimait dans toute sa magnificence/ J'étais étonné que mes adversaires en saches autant sur la façon de contourner les plans de la destruction. J'avais l'impression que celui-ci n'avait pas le moindre effet sur ses pirates. Comment cela pouvait-il être possible ? J'avais du mal à y croire. Cette scène n'avait pu se dérouler, elle n'avait pu se faire dans le monde réel. Je n'acceptais aucunement de me faire ridiculiser de la sorte, mon sang, chauffait à en bouillonner dans mes veines. Je sentais la chaleur si dégager. La chaleur ? Cela pouvait être ce qui avait causé l’annihilation des effets de mon divin liquide. Shiraho était peut être la source de mon problème. Effectivement, en y repensant, cela était plausible, il y avait un certain sens dans cette saugrenue hypothèse car le feu comme la chaleur étaient redoutés de mon acide. Je ne pouvais donc que lui en vouloir de mon échec. Je ne savais s'il fallait lui dire, au risque de devoir mettre un terme à notre alliance, ou garder ma rancune pour moi, au moins jusqu'à la fin de cette guerre.

Shiraho, suite à son offensive sur Franky, se posa à mes côtés, me tournant le dos pour faire face aux ennemis communs. Son feu et sa lame n'eurent pas le dessus, il fallait s'y attendre, cela aurait été trop simple. Il n'avait ainsi pas fais mieux que moi contre le cyborg, mais nous n'étions pas dans un concours à comparer nos exploits. Nous faisions équipe, pour le meilleur et pour le pire de nos adversaires.

« Oh cher camarade, je ne vais pas te laisser te battre seul, j'espère que nous allons pouvoir vaincre tous les sbires du Tartaros ensemble, et pourquoi pas n'en laisser aucun en vie ! Faisons le pour que Teach puisse vaincre Marde ! Ahahah »

Je ne m'attendais pas à ce que la contre-attaque du cyborg arrive si vite, je fus surpris par sa vitesse d’exécution, il était rapide pour son impressionnant gabarit et ne perdait pas de temps alors que je parlais tranquillement avec le dragon. Franky venait de tenter de m'enflammer, il avait essayé de me cuire sur place, et heureusement que de ses ailes, Shiraho me protégea d'une grillade assurée. J'avais eu de la chance. J'avais bien fais de le considérer comme un allié, j'étais content d'avoir choisi ce camp. J'avais vu juste en tentant de suivre la voie de l'entre-aide, en jouant collectif, puisque grâce à cela, j'étais en vie.

« Je te remercie Shiraho, je t'en devrais une à l'avenir ! Je n'oublierais pas ton geste ! »

Ma parole ne valait pas grand chose, je n'étais qu'un monstre manipulateur, néanmoins je savais tenir mes promesses. Je ne me laissais pas le choix, et je n'attendis pas d'avoir l'occasion de lui rembourser cette dette pour continuer de me battre. Je chargeais en direction de Nico Robin qui restait en retrait, observant le rude affrontement au corps à corps que se disputait Shiraho et Franky. Dragon contre cyborg. J'étais désolé de ne pas pouvoir y assister, mais je ne pouvais laisser cette demoiselle se reposer dans son coin, je devais l'embêter. Je pensais le faire, en l'attaquant en premier, cependant ce fut elle qui ouvrit la danse, et j’appréciais de la voir dans cet état. Elle donnait naissance à de gigantesques bras et pieds pour m'écraser, cela à l'aide de son fruit du démon, en vain. Mes lames d'acide ne furent de trop pour repousser ses offensives sans trop de difficultés. Je ne pouvais la tuer, alors je devais faire attention, cependant je n'avais pas à la ménager. Je continuais de l’assaillir de vagues d'acides. Je cherchais une ouverture, une faille dans sa défense pour m'y introduire. Elle se protégeait assez bien de mes attaques, je n'aimais pas qu'un combat s’éternise, mais cela n'allait pas durer. J'étais déterminé à y mettre un terme. Je pris donc une grande respiration, puis en expirant, je me mis à souffler un rayon d'acide à l'allure de tornade vers ma cible. La distance qui nous séparait, faible en longueur rendait impossible d'esquiver ou de fuir. L'acide n'était pas particulièrement corrosif puisque Teach espérait l'obtenir en vie, je devais m'obstiner à faire mon maximum pour ne pas trop la blesser. J'avais balayé devant ma porte, la tornade avait marqué de son empreinte, le sol et les êtres qui se trouvaient sur son chemin, mais est-ce que Nico Robin était morte ? Je ne pouvais le deviner avant d'avoir retrouver son cadavre. Je ne la voyais pas. Je me disais alors que mon attaque avait été excellente, et que je l'avais repoussé voire battu sous mon meilleur profil. Shiraho pouvait se battre l'esprit léger contre Franky, je m’occupais de la suite, j'allais casser des bouches.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#4 : La cérémonie   Lun 28 Nov - 1:45

Ookamino MusumeRévolutionnaire
avatar

Messages : 575

Navigation
Doriki:
657/6000  (657/6000)
Fruit du Démon: Kaji kaji no mi, le fruit du forgeron

BANZAI !





M
arde. Si la louve se souvenait bien, c’était pour lui qu’ils c’étaient rendu sur cet île, et… ça ne c’était pas très bien finit, loin de là. En fait, elle ne savait même pas vraiment comment tout ça c’était terminé, c’étant évanoui. Elle avait… oublié, préférant fuir ses ‘responsabilité’. Qui était mort ? Qui avait survécu ? Le commandant était-il toujours là ? Missions après missions, elle n’était plus revenu au qg. La louve, fière de sa condition de canin, faisait l’autruche.
Puis, Musume avait reçus cette lettre. Pourquoi elle ? Niveau importance à l’échelle mondial, on atteignait presque les abysses… Enfin ça, jamais elle ne se l’avouerait. Il y avait bien cet homme, hum… Judal ? Peut-être avait-il penser à elle ? Pour un autre combat ?
Musume relu la lettre. Un mariage, une fête humaine pour unir deux meute, ça, elle pouvait le comprendre. Marde, ok, ça aussi c’était dans ses cordes… Et, Boa Hankock ? …Inconnu au bataillon. Une personne importante, surement.
La jeune fille pesa le pour et le contre. Ce fut la curiosité un brun suicidaire et toute mussumienne qui l’emporta. Bon, restait plus qu’a trouver comment y aller… Hors de question de demander aux autres, ils essayeraient de l’en empêcher. C’est donc avec son log pose et son odorat que Musume se mis en route.

hum, oui… un log pose et un odorat… SANS carte, avec presque AUCUNE direction, sur GRAND LINE ! Mais oui, bien sur… C’est donc après être passé à deux doigt du scorbut, suivit une bonne centaine de chemins, d’ont elle seul avait le secret et repris ses bonnes vielles habitudes de voleuse, que la jeune louve trouva enfin la bonne route.
C’est donc sans surprise que Musume arriva en retard. Combien de temps c’était-il écouler depuis le début de la fête ? Elle n’en savait rien, toujours est-il que les invités semblaient bien s’amuser. Comme dit un adage : « Pour qu’une fête soit réussit, le sang et la bière doivent couler à flot. »
Elle était toujours à une bonne distance de l’île, mais elle pouvait déjà voir de la fumée. Et plus elle se rapprochait, plus ça empirait. Bientôt, la violette put voir des bateaux, certaines de la marine, d’autres qu’elle ne connaissait pas et… Ce drapeau, avec les trois têtes de mort… Le commandant lui avait dit de surtout pas s’en approcher.
Bha… C’était pas la première fois qu’elle désobéissait et puis… pourquoi ça se passerait mal, hein ? C’était un mariage. Et la fumé, le bruit des armes et les cris des attaques, c’était juste une manière pour les humains de s’amuser… Non ? Elle entendit au loin une grosse explosion. Ok, non, définitivement non, c’était la guerre et elle venait de se jeter dans la gueule du loup, sans mauvais jeux de mot. Cependant, Musume n’avait pas l’intention de partir. L’occasion de prouver sa valeur était trop belle ! Elle sourit à elle même. D’abord, se préparer.

Ookamino Musume avait été beaucoup de choses au courts de sa vie. Louve, commerçante, chasseuse de pirate, un peut voleuse, révolutionnaire. Mais jamais elle n’avait été un vrai forban… Il était temps de changer ça.. Elle fit disparaître son bateau de métal dans son ventre, puis, aussi légère qu’une brise elle se glissa dans un bateau de la marine. Bon, il ne restait plus d’arme transportable et la coque était en granite, mais il y avait quand même les cannons, et pleins de trucs en métal. Plusieurs bateaux plus tard (pas que de marines, ça va de soit), Musume était enfin prête.
Elle avait quand même laisser quelques boulons, elle n’était pas trop vache… Enfin qui sait combien de temps ces coques de noix allaient flotter. Bhaaa, ils avaient pas élever les louveteaux ensemble, elle n’allait pas pleurer sur quelques embarcations…
C’est donc fièrement, mais discrètement que la louve s’approcha du combat. N’aillant pas réussi à ‘stoker’ tout le métal, elle faisait rouler à coter d’elle un boule de métal assez conséquente.

Le champs de bataille était… bordélique… La louve avait du mal à savoir qui était dans le camps de qui. Elle réussit néanmoins à identifier quelques personnes. Il y avait l’homme-dragon qui c’était battu contre elle il y à… ho fort longtemps… et semblait en mauvaise posture. Le louveteau au chapeau de paille était aussi de la partie. Elle n’était pas sur, à cause de toutes les odeurs des combats et la distance, mais il semblait avoir changer… Il se tenait devant un homme, à l’aire arrogant, enfin de ce qu’elle pouvait deviner d’ici.
Un autre homme ce détachait du lot. Il était assez gros et malgré toutes les informations parasites, Musume arrivait à sentir son odeur pestilentiel de vieux pirate pourrit à l’alcool, à la bouffe et aux pêchers. Une odeur, d’Humain, plus abjecte que toutes les autres odeurs. Danger ! Cria son cerveau. Fuis ! La jeune fille résista, elle était là, personne ne semblait encore l’avoir remarquée, elle n’allait pas tout gâcher maintenant ! Même pour une intuition.
C’est alors qu’elle allait se lancer dans la bataille que l’Humain fit quelque chose d’étrange. Il attira ses ennemis. Et encore plus étranges, on pouvait clairement voir, à n’importe quel distance une expression d’appréhension se peindre sur leur visage. Le vent ce leva, la terre se fendit et même les arbres s’enfuir. Qui était cet humain ? Un loup parmi les loup ? Sans aucun doute. Et comme tout chasseur près à bondir sur sa proie, il semblait trop absorbé pour son propre bien.
Musume eu un sourire sadique. Grâce à son pouvoir, elle agrandit la boule de métal, puis, d’un coup de pied, l’envoya tout droit, percuter l’Humain. Que la boule prenne des vies au passage, cela importait peut. L’important c’était qu’elle roule, roule et roule encore plus vite, entrainé par son propre poids.

Musume n’attendit pas de voir la fin de la course pour prendre une position de héros sauveur de l’humanité. Elle pris ça voix la plus forte et s’écria :
« Je sais pas ce qui se passe, je ne sais pas trop comment ce passe un mariage, chez vous. Mais moi, Musume, fille des loups, je vais vous montré ce qu’est une vrai fête ! »

Ni une, ni deux, la jeune fille couru droit devant, s’empara de toutes les armes qui trainaient et qu’elle pouvait atteindre. Puis, dans un même mouvement elle en transforma la moitié en un grande lance et l’autre en un fouet, prête au combat.


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#4 : La cérémonie   Mar 29 Nov - 1:43

Nazario TaizoneDark Killer ☣ Albino ☣ Crazy Cannibal
Dark Killer ☣ Albino ☣ Crazy Cannibal
avatar

Messages : 2604

Navigation
Doriki:
3603/6000  (3603/6000)
Fruit du Démon: Suppai Suppai no mi

Je n'avais pas le temps de me réjouir d'avoir écarté Nico Robin, qu'un nouvel adversaire fit son apparition sur le champs de bataille. Une jeune demoiselle accompagnée d'une immense boule, sans doute métallique, chercha à s'en prendre directement à Teach. Je ne m'y attendais pas le moins du monde. Franchement, soit elle avait du cran à toute épreuve ou elle était complètement ignorante. Je ne savais pour le moment dans quelle catégorie devais-je l'ajouter, mais j'étais convaincu que cette fille à l'allure frêle, était puissante puisqu'elle était présente au mariage. J'aimais les personnages forts, j'allais en devenir un, bientôt, alors je commençais à ressentir une envie pressente de la combattre. Je ne perdis pas de temps avant d'agir, et de détourner son jouet par la même occasion. Enfin, je ne la détournais pas au sens literas du terme pour la diriger vers une autre cible. J'avais fais mieux que cela, car j'en avais la capacité. J'étais de l'acide. J'avais mes lames. Les deux combinés contre du métal, il n'y avait pas d'opposition possible. Je me permis d'élargir mes lames d'acide, qui prolongeaient mes mains, pour trancher l'objet qui roulait en direction du Capitaine.

Cela ne fut guère une mission périlleuse, mon acide pouvait se trouver fort gracieux contre le métal. Magnifique pouvoir. Beauté naturelle. Nectar divin. Le métal était un de ses mets préférés, il adorait son goût. Il en raffolait, autant que je raffolais de sang. Nous avions chacun des passions gustatives exclusives à nos esprits complexes, et j'adorais lui offrir de quoi combler son affolant appétit. Presque aussi monstrueux que le mien, nous étions si complémentaire. J'étais un fanatique de ces exploits, lui l'était de mes folies. La vie avait fait un excellent travail en nous associant pour le meilleur et pour le pire. Quel bonheur de vivre à ses côtés, nous tenions l'un à l'autre, et faisions de notre mieux pour prendre soin de l'un et de l'autre afin de se plaire encore et toujours au fil des saisons. Après m'avoir permit de découper la boule métallique, je n'avais pas pu me limiter à cela, l'acide comme la bête en demandait davantage, j'étais sous une pression intérieur qui me dominait incontestablement. Je ne pouvais résister à l'appel de produire de l'acide sans interruption. Il en fallait à chaque fois plus pour préparer de nouvelles attaques. Déjà qu'une importante quantité avait été dépensé pour le rayon dirigé vers Nico Robin, une autre partie était désormais en chemin pour « avaler » la boule métallique. Des vagues d'acides s'y attaquaient froidement. Celles-ci étaient vraisemblablement des terreurs pour le métal, elles le dissolvaient sans le moindre respect, aucune compassion ne s'y échappait. Je n'étais pas sur cette île pour blaguer, voilà pourquoi j'utilisais mon acide le plus corrosif.

Je laissais donc mon compagnon s'occuper de la destruction des bouts de métal, tristes restes de la colossale boule métallique que j'avais précédemment découpé en plusieurs morceaux afin de l’empêcher de rouler, puis j'orientais une suivante vague vers la demoiselle qui avait essayer d'attaquer Teach. Je devais lui apprendre les bonnes manières. J'allais la corriger si elle tentait de poursuivre ses assauts contre le capitaine, je ne pouvais le lui permettre.

«  Je ne sais pas qui tu es, méprisable chose, que tu combattes sous le contrôle de Marde ou pas, mais ne viens pas déranger mon capitaine. Si tu as dans l'idée de vouloir te mettre en travers de sa route, je te dévorerais, moi, Taizone Nazario ! »

Cette « chose » que je venais de blâmer, avait sûrement la capacité d'un fruit du démon. J'en étais même convaincu, car avant de lancer mon attaque j'avais clairement pu voir la demoiselle transformer des armes en une grande lance et en un fouet, ce qui était assez intéressant. Je venais de croiser un nouveau phénomène, et j'étais prêts à lui montrer que je n'étais pas n'importe qui, malgré le fait que je sois sous-estimé par un grand nombre de personnes.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#4 : La cérémonie   Mar 29 Nov - 15:51

Maître du JeuPnj | Maître du Jeu
avatar

Messages : 1487





Back in Black





Un sourire. Un simple sourire. C’était l’unique expression que laissait paraitre le maître de Tartaros alors que tout le monde était en train de s’étriper. Cette situation l’amusait cruellement et, via ses yeux rouges, il n’en perdait pas une goutte. Malgré diverses situations assez cocasses, Marde ne se laissait nullement impressionner par l’excès d’arrogance dont pouvait faire preuve certains de ses adversaires. Lucci voulait organiser un tournoi ? Pitoyable et le seigneur noir n’eut pas besoin de s’attarder d’avantages à cette proposition plus qu’idiote. À quoi bon organiser un vulgaire pugilat ennuyeux alors que ce qu’il se passait en ce moment était bien plus amusant ?

Tout le monde se battait devant lui comme des loups affamés devant une carcasse sèche. Seules Angela, Seira et Hancock restaient de marbre devant cette débauche de violence. Et Braiya dans tout ça ? Elle ne bougeait pas et se contentait simplement de regarder la toute petite Marine qui essayait de lui barrer la route pour une raison obscure. Seulement voilà, Teach avait bien trop de gueule et c’était ennuyeux. Pourquoi pas après tout. L’idée du tournoi était intéressante dans un sens. Mais il aurait lieu selon ses propres règles. Marde croisait les jambes et prit enfin la parole, sachant très bien que tout le monde l’entendrait malgré la cohue.


- Vous voulez réellement que Marde Guille organise un vulgaire tournoi ? Très bien. Il accepte votre requête et vous annonce que vous allez le regretter amèrement.

Le seigneur sombre se levait enfin de son trône pour s’avancer tranquillement dans la foule. Mais tout était différent. Absolument tout. Les personnes qui devaient être du côté de Teach et compagnie n’attaquaient pas Marde. Au contraire, ils se ruèrent vers leurs alliés en hurlant qu’ils ne contrôlaient plus leurs corps. Marde continuait de sourire en admirant les infectés par le parasite de son allié obscur qui devait bien rire. Bientôt, il entrerait lui aussi en scène pour en finir.

- Laissez donc Marde Guille organiser les combats dans ce cas. Les infectés contre ceux qui ne le sont pas. Seuls les survivants pourront espérer marcher jusqu’à Marde Guille. Ni plus, ni moins.

Les alliés du démon se stoppaient et le silence revenait petit à petit avant de se faire briser une nouvelle fois par la voix calme et douce du brun.

- Taizone aura le privilège d’affronter Izaya. Voyons qui est le plus fort parmi vous deux. Marde Guille a hâte de voir le dernier debout. Shiraho et Musume affronteront Lucci dans un match à mort. Melina, puisqu’elle semble désirer affronter un Vice-Amiral, devra se battre contre Braiya et Hancock. Elle sera assistée de notre charmante femme poisson ici présente pour que cela soit équitable.

Il souriait sadiquement. Il ne restait plus que Teach. Autant qu’il affronte tous les gros cadors afin qu’il puisse rester tranquille.

- Vous vouliez un combat d’une rare intensité ? Marde Guille vous l’offre. Battez-vous jusqu’à ce que vos corps s’écroulent puisque c’est ce que vous désirez.
C O D A G E P A R @G A K I. S U R E P IC O D E


IMPORTANT:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#4 : La cérémonie   Mar 29 Nov - 18:38

Lane MélinaLieutenant colonel
Lieutenant colonel
avatar

Messages : 128

Navigation
Doriki:
1661/6000  (1661/6000)
Fruit du Démon: -

Tout autour de Mélina, les combats s'intensifiaient, notamment au niveau des capitaines pirates comme Shiraho et Barbe Noire, ainsi que Lucci qui avait lui aussi fort à faire dans ses combats. De son côté, l'adjudante-chef maintenait sa position pour empêcher l'une des plus forts subordonnés de Marde d'agir. Bizarrement elle semblait s'abstenir elle-même, malgré qu'elle ait lancé la provocation dès le début, restant à proximité des autres commandants de Tartaros comme Seira ou Angela. Il ne restait plus qu'à voir de quoi avaient l'air les adversaires vu de loin, et il semblait y en avoir un grand nombre. Alors que Barbe Noire et ses compagnons se démenaient contre des logia ainsi que Franky des chapeaux de paille plus en forme que jamais.

Par chance Marde avait fini par accepter le marché de Lucci, le tournoi allait certainement épargner de nombreuses vies rien que par ce même principe. Mélina ne pouvait cacher son enthousiasme d'avoir entendu un avis positif, elle pourrait mettre ses soldats en sécurité, ou du moins leur ordonner de fuir pour ne pas être pris dans d'éventuelles attaques de grande envergure comme Teach en avait la spécialité avec ses deux pouvoirs. Malheureusement tous étaient bien trop occupés à croiser le fer avec Tartaros en évitant de s'en prendre aux membres de l'équipage de Barbe Noire en passant. En revanche il lui sembla un instant qu'ils étaient eux aussi en train d'attaquer leur capitaine, ce qui pouvait signifier que Marde avait un contrôle à distance. Mais d'un autre côté comme il n'avait pas hypnotisé tout le monde, il devait vouloir que les combats soient équitables contre lui, et que le gagnant soit réellement le gagnant, pas juste celui qui aura remporté l'hypnose de Marde contre lui. Il avait un pouvoir vraiment déloyal, ce serait vraiment dérangeant de l'affronter sans avoir un revêtement spécial contre lui. De plus comme il maîtrisait plusieurs fluides, il y avait de fortes chances pour qu'il sache se débrouiller contre elle même sans la contrôler.

En revanche apprendre quels seraient ses adversaires ne la rassurait pas, car il s'agissait de deux puissances considérables, non seulement Braiya qui devait avoir beaucoup d'atouts dans sa manche, mais aussi Hancock dont le fluide combatif était reconnu de tous ceux qui avaient entendu parler des pirates kuja au moins une seule fois. Cependant ce n'était pas comme d'habitude, car cette fois la demoiselle était préparée à la défaite encore plus qu'à la victoire, car elle était venue pour donner une image forte de la marine, et non abandonner par forfait. De plus elle avait la chance d'être assistée par une femme-poisson, selon les dires de Marde, ce qui devait être un avantage. Cette race pouvait maîtriser l'eau marine sans devoir être en contact avec elle, ce qui était bien contre les fruits du démon comme celui des deux subordonnées de Marde. Bien sûr tout indiquait que les deux étaient capables de venir à bout de n'importe qui sans devoir user de leur pouvoir, c'était bien le plus inquiétant.

De leur côté, les autres devaient eux aussi affronter des gens puissants, Lucci contre une certaine Musume et Shiraho la supernova, Taizone contre Izaya, et bien sûr elle-même contre Braiya et Hancock accompagnée de la femme-poisson. Malgré qu'elle ne connaisse rien de ses capacités, elle savait que ça ne devait pas être rien, d'autant plus si elle avait survécu jusque là à la bataille qui faisait rage partout. Il était donc temps de lancer les hostilités, maintenant que les combats étaient décidés, Mélina devait se mettre en place, éloignée des autres groupes depuis le début. Sans plus attendre, elle prit une bille de plomb dans la poche de sa veste avant de l'avaler directement. Ainsi fait, elle saisit l'appareil à chocs électriques de l'autre poche avant d'enclencher la puissance maximale et de se donner un choc sur la langue. La demoiselle se tordit de douleur l'espace d'un instant, montrant que le voltage était élevé même pour elle, mais c'était le prix à payer pour user de toute sa puissance dès le début. Elle retint la position de la femme-poisson autour d'elle, avant de plaquer sa main sur le sol, faisant surgir de nombreux fils de métal barbelé et renforcé à l'électricité en permanence. Bien sûr elle faisait attention à ne pas diriger le filet circulaire vers son alliée, qu'elle ait un minimum de champ libre pour bouger. Il s'agissait cette fois de mailles trois fois plus épaisses que d'habitude, mais tout aussi étroites, ce qui n'allait pas faciliter la tâche aux deux commandants de Marde. Elle se tourna alors vers la femme-poisson pour lui indiquer la marche à suivre et ce qu'elle attendait de sa part, surtout en sachant que beaucoup de monde alentour se tenaient désormais debout sur son filet haute tension et parcouru d'épines métalliques, la moindre chute pourrait leur être fatal.


-Si jamais elles essayent d'entrer dans la zone neutre que tu occupes en ce moment, je te charge de les retenir. De mon côté je vais essayer de les capturer quand elles ne s'y attendent pas, il te suffit juste de limiter la casse quelques secondes. Si elles s'approchent de moi, c'en est fini.

Mais comme les deux en face d'elle n'allaient pas lui faciliter la tâche, Mélina préférait commencer par son plus haut niveau. La différence entre elles quatre devaient être énormes, mais elles ne pouvaient pas résister à une attaque élémentaire et physique en même temps si jamais elles en encaissaient une en tombant ou en s'approchant de Mélina. Sa capacité à laisser passer les coups à travers son corps comme le ferait un filet dont les mailles s'adaptent en taille aux coups donnés ne laissait de chance à personne. Si il y avait bien un fruit à ne pas être tangible avec le fluide comme le serait pourtant un logia, c'était bien le sien, ainsi que celui de Baggy. Même si elle devait perdre au final, l'adjudante-chef n'allait pas tomber sans avoir combattu de toutes ses forces. Ainsi pour débuter les hostilités de façon active, elle lança un double filet de triple épaisseur vers le duo afin de les faire bouger, espérant que sa stratégie fonctionne.

-Je ne suis qu'adjudante-chef, mais beaucoup disent que mon niveau est largement supérieur à mon grade, je vous conseille de me prendre au sérieux.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#4 : La cérémonie   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

[Event] Tartaros#4 : La cérémonie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

 Sujets similaires

-
» #2 [Event Tartaros ] Partie I & II • Réunion & Infiltration
» event coupe du monde la semaine prochaine
» [MARIAGE] Cérémonie { Tous les invités }
» Cérémonie (Remise de seigneuries/Passation de pouvoir) 1/2 - février 1458
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece RPG Strong World :: L'aventure :: Grand Line :: Autre îles-