AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Event Majeur Tartaros n°4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Message
MessageSujet: Re: Event Majeur Tartaros n°4   Dim 13 Nov - 16:50

Lane MélinaLieutenant colonel
Lieutenant colonel
avatar

Messages : 128

Navigation
Doriki:
1661/6000  (1661/6000)
Fruit du Démon: -

Le paysage commençait doucement à se priver de la présence de Tartaros, ce qui était bon signe sur le coup. L'organisation avait certes encore des sbires de l'autre côté de la plage, et Mélina n'avait pas trente-six bras pour s'en occuper, les autres officiers n'avaient qu'à assurer, puisqu'ils étaient plus gradés qu'elle dans l'absolu. Adjudant-chef n'était pas très élevé, beaucoup moins que lieutenant ou commandant, mais ça ne l'empêchait heureusement pas d'assurer elle-même, bien qu'elle ne maîtrise pas de fluide pour le moment. Il n'y avait pas beaucoup de Logia dans le monde, et bien que Tartaros en ait capturé deux, Mélina espérait se contenter des Zoan et des Paramecia, même si ils n'allaient pas non plus lui tomber tout cuits dans le bec, il fallait encore qu'ils soient vaincus pour ça.

La réaction des deux capitaines d'équipages était prévisible, d'un côté celui qui avait le plus perdu confiance en la marine parlait de faire carrière solo sur le champ de bataille sans se préoccuper de personne en-dehors de son équipage, et de Shira, apparemment; de l'autre côté, celui qui semblait le plus réfléchi et intelligent des deux parlait de faire à sa guise mais lui sans attaquer la marine tant qu'elle ne se trouverait pas dans son passage. Pourtant dieu sait que si la marine doit se mettre volontairement dans le chemin d'un pirate, ce n'est pas souvent par accident, elle a l'intention de l'arrêter dans tous les cas. Par chance Mélina avait bien clarifié la situation avec ses soldats, elle leur avait ordonné de ne pas attaquer de pirates "alliés" pour mener à bien la revanche contre Marde. Si tout se passait bien, la marine devrait recevoir des renforts substantiels, ce qui n'était pas à négliger. Une fois l'ennemi de tous tué, il ne restait plus qu'à reprendre son métier de base, à savoir arrêter les criminels, comme ceux qui se trouvaient déjà sur place. Si Mélina avait le sens du détail, elle aurait proposé de couler les navires pirates pour les clouer sur l'île, mais elle n'avait pas saisi l'opportunité.


-C'est bizarre, j'allais dire la même chose, je n'ai pas besoin de vous. Mais comme au moins l'un d'entre vous deux sait utiliser son cerveau, nous ne viserons pas son équipage. Pour le deuxième, je ne promets rien par contre.

Sur ces mots, et au lieu de rebrousser chemin comme cet imbécile d'idiot barbu l'avait suggéré, elle s'enfonça dans la bataille afin de capturer de nouveaux sbires de Tartaros. Il sembla un instant qu'il avait le dessus sur les troupes de Mélina, car certains combats étaient à deux contre un en leur faveur, mais tout ça allait changer. Elle arriva dans le dos de l'un d'entre eux en train de s'acharner à trois sur un marine à peine équivalent à un d'entre eux. En posant sa main dans son dos, elle déploya rapidement un filet métallique qui épousa les formes de son corps pour l'emprisonner dans une position où il ne pouvait rien faire. Alors que les deux autres se retournaient pour punir la responsable, Mélina posa rapidement ses mains sur leur visage, leur offrant la même entrave intégrale. Il restait encore beaucoup de petits groupes comme ça, mais heureusement les soldats avaient la permission d'utiliser toutes les bassesses pour gagner, Tartaros ne méritait rien de plus que ça après tout.

De son côté, l'agent du gouvernement avait déjà pris la poudre d'escampette à travers la forteresse ennemie. Il risquait de se retrouver bien démuni si il devait combattre plusieurs adversaires costauds à la fois, il aurait peut-être besoin d'un peu d'aide. Après tout les soldats se débrouillaient très bien comme ça, il était peut-être temps de le rejoindre afin d'aider l'infiltration. Pendant ce temps, le barbu défonçait la porte d'entrée avec un double coup de poing sismique, forçant le passage de façon bien brutale, alors que déjà derrière les attendaient de nombreux adversaires encore inconnus. Mélina se décida à emprunter le même passage que l'agent du gouvernement, utilisant ses mailles en métal comme des grappins plantés dans la roche comme corde pour se hisser dans le passage. Il s'agissait en réalité d'une cheminée qui ne dégageait pas de fumée pour le moment, c'était un bon endroit où s'introduire. Et puis avec son faible grade, elle n'avait pas de chance contre une armée de cadors, c'était là que devraient intervenir les plus gros morceaux de la marine.

Une fois arrivée sur le toit en grimpant avec l'aide de ses filets, Mélina regarda dans le trou qui devait mener dans un lieu où on avait besoin de faire chauffer des choses, comme la cuisine ou la chaufferie. L'adjudante-chef accrocha alors un filet autour de la cheminée et se laissa descendre, même si c'était fort juste pour elle, une chance qu'elle soit du genre maigre. C'est finalement après une descente plus discrète que jamais que Mélina se retrouva dans la cuisine, alors qu'une montagne de viande attendait sûrement d'être servie aux soldats et autre commandants en tous genres. Elle espérait ne pas se faire prendre pour une ennemie par l'agent du gouvernement, en temps de guerre comme ça il avait parfaitement le droit de l'abattre par réflexe, malgré que les kanjis de la marine soient sur son manteau et sur son gilet pour confirmer. De plus elle avait des papiers officiels pour prouver qui elle était.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Event Majeur Tartaros n°4   Dim 13 Nov - 18:02

Nazario TaizoneDark Killer ☣ Albino ☣ Crazy Cannibal
Dark Killer ☣ Albino ☣ Crazy Cannibal
avatar

Messages : 2551

Navigation
Doriki:
3540/6000  (3540/6000)
Fruit du Démon: Suppai Suppai no mi

Entre deux coups de lames, j'avais posé ma question au capitaine afin de ne pas commettre de bavures dans son plan, et j'avais eu ma réponse dans la foulée. Nous n'avions pas à détruire tous ceux qui se joignaient sous notre joug, voilà le message que j'avais ainsi compris de sa bouche. Nous pouvions envisager tous ceux venus pour annihiler le Tartaros comme de possibles alliés, et non comme des ennemis. Je devais faire passer l'ordre aux membres de l'équipage, ce que je fis d'une voix forte et claire pour que l'on m'entende correctement. Je n'avais également pas de temps à perdre, mais j'avais pour ordre de m'en occuper, alors je n'avais pas le choix. Je fis transmettre l'information à tous les idiots que je croisais pour qu'ils puissent se concentrer sur les forces de Marde Guille, en ajoutant tout de même de faire selon leurs passagères envies et en demandant à mon tour qu'ils fassent tourner le message. Nous avions à céder à nos comportements violents. Aucun des êtres humains présents sur cette île ne méritaient de recevoir une millième de notre pitié, qu'ils soient de la marine ou de la piraterie, nous sommes les monstres les plus barbares.

Je ne me perdis pas en chemin pour trouver de nouveau Teach après avoir appliquer les consignes sans la moindre difficulté, enfin, il n'y en avait aucune vu que j'étais respecté par les forbans de par mon rang. Je le joignis ainsi, en courant, comme si ma vie en dépendait car je tenais à faire parti la fête. Je ne n'avais eu que quelques instants de décalage sur lui qui marchait en portant son immense corps, ce qui m'aida à le rattraper avant qu'il n'arrive gâcher le mariage en compagnie d'Angela. Ma petite forme avait son importance dans ce genre de moment. J'avais l'avantage de la vitesse par rapport aux autres lieutenants, cependant cela ne m'empêchait pas de ne pas me trouver le plus puissant. J'allais le devenir. Je m'entraînais avec acharnement pour les vaincre, et j'allais y parvenir. Ma volonté, certes différentes des élus, avait sa particularité. Elle me poussait sans arrêt à devenir le meilleur dans mon domaine, ce qui était bon à prendre afin de se forger un personnage que le monde redouterait.

Nous étions donc devant la porte où la cérémonie était censée se dérouler en parallèle de nos actions du moment. Je fus rejoins par une connaissance du barbu dont il m'avait déjà parlé. Un certain Kokaku Shiraho. Je le connaissais de réputation. Il était un jeune capitaine pirate, de la même génération que je l'avais été par le passé. Une primé dépassant la centaine de millions. D'après les journaux, et surtout par ce que je venais de voir sous mes yeux de son apparition soudaine, il aurait la capacité de devenir un dragon. Intéressant phénomène que j'admirais avec de grandes pupilles émerveillées. Je ne m'y attendais pas. Cette incroyable vision me fit quitter le monde réel, j'en fus étonné, je rêvais silencieusement de devenir un majestueux dragon qui régnerait sur le monde en instaurant une ère de chaos. Je fus ensuite brutalement extirpé de mon monde intérieur lorsque des soldats de la marine entrèrent dans la danse en offrant de l'aide dans le combat qui nous opposait à Marde en s'adressant aux deux capitaines pirates.

Cette assemblée de soldats semblait sous l'autorité d'une demoiselle, une gradée, à la capacité de créer des filets métalliques, celle-ci venait de capturer un large groupe de sbires du Dragon Céleste, ce qui était pas une mauvaise chose pour nous puisqu'elle nous faisait de la place. J'étais en train d'envisager de voir ces ennemis de toujours, en allié d'un soir, cependant le problème était que Teach en avait complètement rien à faire de ces pauvres gens. Il n'hésita pas l'ombre d'une seconde à repousser la gradée avec son pouvoir sismique d'une main, tandis que de l'autre il ouvrit une brèche dans le mur pour entrer dans la battisse où se déroulait le mariage. J'avais hâte de suivre le trio qui venait de se former dans la demeure de Marde, mais je sentais que mon travail n'était pas terminé. Ma folie me poussait à provoquer. Rangeant mon sabre dans son fourreau pour montrer que je n'étais pas dangereux, que n'allais pas l'être à l'encontre d'elle ou de ses subalternes, j'avais quelques mots à adresser à cette glorieuse populace que représentaient les soldats de la marine.

« Ne le prenez pas pour vous, ce n'est pas une quelconque offense, Teach est toujours comme ça avec les faibles sans importances. Si vous voulez vous rendre utile et que vous ne voulez pas quitter cet endroit, préparez nous un banquet digne de notre puissance pour célébrer la mort à venir du Tartaros. Nous vous en serions reconnaissant ! Ahahah »

Rire m'avait fait du bien. J'étais à fond. Revigoré. Remonté à bloc. J'avais l'impression de pouvoir conquérir le monde. Je trouvais cela fort amusant de ma part de les taquiner. Nous étions les méchants, et je comptais le rester. Mon humour était terrible, mais ce n'était rien comparé à ce que je prévoyais de faire. Je m'incrustais à la suite du trio, marchant d'un pas léger, je n'avais rien à craindre. Certes je faisais attention aux pièges que les alentours pouvaient cacher grâce au fluide, il n'y avait pas de surprise que celui-ci ne pouvait sentir, et je détruisais tout ce qui pouvait se trouver sur mon passage de mon divin liquide. J'étais entouré de nombreuses couches d'acides afin de renouveler continuellement l'acide que je déversais dans les salles visitées, cela me rendait aussi imposant que ne l'était mon capitaine. L'acide s'en prenait à tout ce qu'il rencontrait pour satisfaire un appétit sans fin. Il n'avait pas de limite. La fabuleuse beauté des lieux, l'ensemble du luxueux mobilier, tout cela n'avait désormais plus de valeur. Je détruisais pour le plaisir. Je souriais de bonheur. J'étais Taizone Nazario, 11ème lieutenant de la flotte de l'Empereur, Marshall D. Teach.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Event Majeur Tartaros n°4   Mar 15 Nov - 10:41

Rob RucciAgent Supérieur|Cypher Pole 0
Agent Supérieur|Cypher Pole 0
avatar

Messages : 1104

Navigation
Doriki:
4503/6000  (4503/6000)
Fruit du Démon: Neko Neko no Mi, modèle Léopard

La rumeur dehors enflait. Les pirates et peut être d'autres intervenants étaient sans doute arrivés à l'endroit, parce qu'on percevait quelques échos. Le mariage allait-il être reporté dans ces conditions ? Tout dépendait de la fierté du chef du Tartaros. De ce qu'on savait, en liant les serviteurs de la loi mystérieusement disparus aux témoignages des quelques rares à les avoir vus dans les rangs de l'organisation maléfique (comme Sakazuki Akainu), parmi les serviteurs hypnotisés de Guille l'on trouvait l'amiral Borsalino "Kizaru", le Gardien-chef d'Impel Down Magellan, le vice-amiral Smoker et quelques autres personnages aguéris. L'idéal pour l'agent du CP0, ne le cachons pas, aurait été que cette élite se rende vers l'entrée retenir tout ce beau petit monde. Il aurait les coudées libres ici : il n'aurait qu'à essayer de convaincre Nico Robin comme il l'espérait de rester au mieux neutre. Ensuite, pour le cas de Marde Guille, s'il ne pensait pas pouvoir vaincre seul ce personnage, il comptait sur Hancock pour se souvenir de leur récent dialogue. Si elle trahissait le Tartaros sur la fin, elle et son peuple seraient pardonnés et réhabilités.

Mais on en était pour le moment à de simples espoirs, tout était à jouer, et rien ne serait facile. Lucci essuya la suie sur le pauvre Hattori qui s'était englué les plumes en le suivant à travers la cheminée, et se prépara à quitter la cuisine. Quand un grand fracas derrière lui le fit s'arrêter.
Une gradée marine venait à son tour d’atterrir au milieu des poulets comme par magie. On se serait cru dans un vaudeville... Elle ne l'avait quand même pas suivi jusque là ?!
Il l'interrogea et de ce qu'il cru comprendre oui, elle avait cru bon de suivre un allié. Sauf qu'elle, était une militaire, lui un espion. Non seulement elle n'avait pas ses compétences de discrétion, mais en plus de ça il ne pouvait pas gérer quelqu'un comme une nurse, son objectif serait une catastrophe.


" Je ne suis pas venu là pour porter une attaque interne ; enfin si, bien sûr, mais pas encore. J'ai besoin que l'intérieur de ce palais soit calme pour parvenir à faire ce que j'envisage. Votre présence m'est donc gênante, je vous demanderais de ne pratiquer aucune violence jusqu'à ce que je vous l'autorise. Et pour commencer, retirer votre manteau. "



Si elle le suivait, elle avait intérêt à se soumettre. En se débarrassant de son manteau avec les insignes de la Marine, elle pouvait éviter de ressembler à un des leurs, elle avait après tout un look peu marine et un physique peu commun pour ce genre de personnes.
En attendant, d'autres cuisiniers entraient naturellement, conséquence des retards causés. Lucci fut forcé d'assommer chacun d'entre eux, et demanda à la marine de les emprisonner dans des filets et les amener à un endroit discret.
Ensuite, il passa un tablier sur son uniforme et un chapeau sur le sien . Il avait su jouer un rôle de charpentier pendant deux ans, ce ne serait pas un problème de se déguiser ridiculement quelques minutes. Sa force lui suffit à soulever dans chaque main un énorme plateau chargé de viande -dans laquelle lui et la marine étaient tombés sur le popotin.

" Bon, amène le reste des victuailles avec moi. Nous allons chercher le lieu où ils comptaient bâfrer pendant la cérémonie. Après cela fait ce que tu veux tant que tu ne causes pas de désordre. "


Chez lui, on passait vite du vouvoiement au tutoiement, y comprit avec les pirates. Il n'avait jamais changé
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Event Majeur Tartaros n°4   Mar 15 Nov - 22:09

InvitéInvité
avatar






High Voltage





Le grand jour arrivait enfin. Le jour où tout allait basculer. Le jour où elle allait trahir son propre univers. Assise sur un rocher au bord de l’eau, la bleuté regardait les navires qui composaient la flotte de Barbe Noire approché lentement des côtes de l’île. Angela soupirait en repensant que tout ce chantier venait de Judal en personne. En effet, le brun amateur de papaye n’avait pas supporté voir l’organisation décliner à cause de Boa Hancock. Et l’annonce d’un mariage prochain entre Marde et l’impératrice serpent avait achevé la loyauté déjà bien faible, de Judal. Ainsi, il demandait à Angela d’envoyer un maximum d’informations à différentes pointures du monde en leur faisant miroiter la tête du leader suprême.

La chef des armées regardait le gros monsieur pas beau qui rigolait comme une baleine et qui se prenait pour un empereur. Probablement à juste titre, mais Angela s’en moquait royalement. Tout ce qu’elle voulait en ce moment présent, c’était que cette histoire ce tourne et que tout recommence à zéro.

Délicatement, la bleuté se remit sur ses deux jambes afin de saluer Barbe Noir avec un certain respect et sans perdre une seconde, elle leur montrait la bonne direction à prendre. Teach, comme elle l’imaginait, lui demandait de massacrer les premiers gardes de Tartaros qu’ils rencontraient et la bleuté soupirait.


- La confiance règne, je vois. Comme si avoir envoyé les invitations ne suffisaient pas. Mais bon, je suppose que c’est de bonne guerre pour se faire accepter pas vrai ?

Aussi vive que possible, Angela tranchait la chaire de ses anciens alliés avec une aisance incroyable. Plus elle avançait et plus il y avait de sbires de bas étages. Aucune résistance de la part de Marde qui devait déjà savoir que le chantier régnait ici. À moins qu’il soit occupé à s’amuser avec sa nouvelle épouse pour pimenter un peu plus la situation.

Pour ne rien arranger, un dragon volant venait rejoindre la petite troupe de joyeux lurons, et même une marine se payait le luxe de s’unir avec des pirates, ce qui fit sourire la chef des armées.


- Ben dit donc. Le chef est vraiment populaire. Il arrive même à unir la Marine et les pirates sans le désirer. Il faut bien admettre qu’il est très fort dans son genre.

La tueuse vêtue de blanc souriait et continuait de mener son groupe dans une immense forêt, tranchant toutes les personnes qui se dressaient sur sa route. Son cœur battait, car l’apogée du mariage approchait. La fin approchait. C’était un sentiment assez étrange de se dire que tout avait une fin. Mais, la tueuse psychopathe n’éprouvait pas de regret. Au contraire. Durant tout ce temps, elle avait beaucoup rigolé et torturé. Toutes les bonnes choses ont une fin.

La fin du bois se profilait non loin et Angela se tournait une dernière fois vers ses compagnons de route.


- C’est ici. Marde et Hancock tenaient à ce que cela soit fait en plein air et dans une clairière. Faites encore quelques mètres et le chef se trouvera devant vous.

Angela ouvrait donc la marche et, en effet, le chef était bien là. Elle avait tenu sa promesse envers eux. Tout se terminerait d’ici quelques minutes, voir quelques heures. C'était un moment qui se déroulerait sous haute tension.
C O D A G E P A R @G A K I. S U R E P IC O D E
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Event Majeur Tartaros n°4   Mar 15 Nov - 22:44

InvitéInvité
avatar






Paint It Black





Une dernière fois. Une toute dernière fois. Voilà ce que c’était juré la Vice-Amiral lorsque son fils lui avait demandé sa présence pour son mariage. Il était allé trop loin dans sa folie et s’éloignait du chemin qu’il se devait d’emprunter. En temps normal, Braiya n’aurait rien dit et aurait laissé agir son fils, mais se marier avec Hancock était la plus stupide des idées et cela n’amènerait rien de bon pour l’organisation. Cependant, parce que c’était son fils, elle acceptait d’être présente lors de la cérémonie et apporterait sa bénédiction à cette union. Mais elle se jurait que c’était la dernière fois qu’elle acceptait un caprice de son fils unique.

Laissant ses fonctions à ses subordonnés, la métisse blonde prit donc la mer plusieurs jours avant le début des festivités pour être sur place. Elle fut accueillie par Seira qui l’emmenait voir Marde. Pauvre petite. Elle qui aimait du plus profond de son être Marde. Cela devait être terrible de le voir partir avec une autre après tout les sacrifices qu’elle avait faits pour son bien-être.

Braiya soupira lorsque Marde, souriant, lui souhaitait la bienvenue. Quelque chose était bizarre chez lui, mais la métisse ne savait pas d’où cela pouvait venir. C’est alors que Marde lui raconta une histoire. Une histoire qui, contre toute attente, fit sourire la haute gradée de la Marine. Les craintes qu’éprouvait Braiya s’envolaient comme des feuilles en automne une fois que son bien-aimé fils achevait de lui raconter son récit palpitant.


- Alors c’est comme ça que cela doit finir Marde ? Très bien. Je te soutiendrais durant cette période comme je l’ai toujours fait. Tu peux compter sur moi mon fils.

Les jours passaient pour laisser place à celui du mariage. Tout le monde vaquait à ses occupations et Braiya avait choisi de superviser la préparation du banquet. Dans l’ombre, la métisse blonde regardait les différents cuisiniers engagés, de gré ou de force, par son fils préparé de multiples victuailles pour rendre les noces réellement incroyables. Mais les yeux de la militaire ne pouvaient s’empêcher de voir qu’un homme étrange se trouvait sur place. Un homme qui, malgré tout, restait parfaitement reconnaissable.

- Rob Rucci. Le CP0 en personne est donc ici et a infiltré la cérémonie. Intéressant. Et… tiens mais c’est cette petite garce de Melina qui se trouve derrière lui. Je commence à comprendre l’enjeu.

La blonde se décollait de son mur pour aller à leur rencontre et se positionnait devant eux.

- Je suis ravie de vous voir tous les deux. Agent Rucci, c’est un honneur. Je suis surprise de constater que je ne suis pas la seule à avoir eu l’idée d’infiltrer les rangs ennemis. Je vais vous faciliter la tâche si vous me le permettez. Je sais où se trouve Marde et vous le savez aussi. Il suffit de suivre la nourriture.

Silencieusement, elle menait le duo jusqu’à la surface, ou se trouvait une sublime clairière. Dans cette dernière se trouvait déjà Angela, Teach avec son équipage et Shiraho. Mais également Marde et Hancock. On y était. L’espoir que tous nourrissaient allait disparaitre. Marde, en personne, allait le peindre en noir pour créer le plus profond des désespoirs.
C O D A G E P A R @G A K I. S U R E P IC O D E
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Event Majeur Tartaros n°4   Mar 15 Nov - 23:20

InvitéInvité
avatar






Across the Line





Un mariage. Jamais Marde n’aurait imaginé se marier avec une personne durant sa vie. C’était une grande première pour lui et cela l’effrayait quelque peu. Surtout que sa promise n’était pas Seira, comme beaucoup l’aurait désiré, mais bien Boa Hancock, l’impératrice des pirates. Cette union avait pour but d’augmenter la puissance du groupuscule de Marde, mais également redorer le blason des amazones, souillé par le Buster Call ayant réduit le peuple d’Hancock à quelques survivantes. Tel était la raison principale de cette union contesté par une partie des membres de Tartaros, comme Judal. Ce dernier avait longuement menacé le chef suprême de faire un chantier monstrueux si la cérémonie avait lieu, mais le démon aux yeux rouges n’en avait que faire. Il avait décidé de se marier et il allait le faire.

L’endroit de la cérémonie fut rapidement trouvé et toutes les troupes prirent la mer pour rejoindre l’endroit où se tiendrait l’évènement et le chef de Tartaros demandait à sa mère de venir également, ce qu’elle acceptait. Laissant la préparation aux autres, Marde écrivait différentes lettres à des personnes bien spécifiques lorsque Braiya arrivait enfin.

Tout sourire, il s’avançait vers elle et lui expliquait pourquoi il estimait que son mariage était important. Sa joie n’en fut que plus grande lorsque la métisse acceptait de prendre part à la fête. Et tout s’enchaîna rapidement.

Dans une sublime clairière, le démon aux yeux rouges était tranquillement installé sur un trône tout en fixant la lisière de la forêt qui se trouvait sous ses yeux. Ses jambes croisées et son sourire malin lui conféraient une attitude méprisable, comme à son habitude. À gauche de lui se tenait Seira, les yeux clos et le visage calme. À sa droite se tenait son épouse, Hancock, qui fixait le même point que son mari. Et le spectacle commença enfin.

Angela arrivait avec, à sa suite, Teach et son équipage avec un autre pirate que Marde ne connaissait pas. Mais qu’importe, ce n’était pas important. Puis vint Rucci avec un membre de la Marine et sa mère, Braiya. Enfin, une femme poisson arrivait un peu après pour achever le tableau. Silencieusement, Marde se levait de son siège.


- Bienvenue à la cérémonie de Marde Guille très chères invités. Marde Guille constate que Judal a parfaitement rempli son rôle en vous envoyant des faire parts de mariage. Un véritable chien impossible à tenir, mais qui sert le jeu de son maître sans le vouloir.

Son sourire s’élargissait et ses yeux se posaient sur Angela. Délicatement, il levait sa main vers elle et s’inclinait poliment.

- Marde Guille te remercie également Angela. Tu as parfaitement rempli ton rôle en amenant cet abruti adipeux devant Marde Guille.

La chef des armées s’inclinait et retournait auprès de son vrai maître. Mais les surprises ne se stoppaient pas en si bon chemin.

- Marde Guille se joue de vous depuis le début et vous continuez de tomber dans les pièges que Marde Guille vous tend. Mais, aujourd’hui, il vous jure que c’est le dernier. En ce jour, tout se termine.

Tout autour des invités approchaient des troupes de pirates et de Marines soumis. Leurs nombres étaient absolument astronomiques. Mais le pire dans tout ça était la présence de Crocodile, Ener, Moria, Vista, Joz, Franky, Brook, Magellan, Tashigi, Kizaru et Nico Robin en personne. Ajouter à cela Boa Hancock, Seira, Angela et Marde. C’était une véritable armée qui encerclait la troupe de visiteurs. Mais dans l’ombre, un invité surprise se tenait. Si on excluait Braiya, il restait un homme qui était l’allié le plus dangereux de Marde. Le démon céleste était aussi sur place, mais avait choisit de ne pas agir pour le moment.

Marde souriait une nouvelle fois avant de reprendre la parole.


- C’est donc ici que tout se terminera. Vous tous, contre l’armée de Marde Guille. Les faibles mourront, les forts survivront. Mais pour cela, il faut franchir la ligne qui nous sépare.

Cette phrase sonnait le début de la dernière bataille. Toute l’armée se mit en mouvement pour détruire les ennemies du chef de Tartaros.
C O D A G E P A R @G A K I. S U R E P IC O D E
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Event Majeur Tartaros n°4   Mer 16 Nov - 7:12

Granuaile
avatar

Messages : 20

Navigation
Doriki:
230/6000  (230/6000)
Fruit du Démon: -

Granuaile aurait pu attendre sur le navire, après tout, l'invitation qu'elle a eu n'est pas d'elle à la base, elle aurait donc pu être recalé à l'entrée. Mais quelque chose l'empêche de rester calmement adossé contre le mat, jusqu'à ce que ses yeux se mettent à se poser sur quelque chose qui l'intrigue : sur le toit il y avait une personne. Elle n'a pas rêver, il y a bien au une personne sur le toit de l'immense bâtiment qui était devant elle et qui est entré par la cheminée ? C'était quoi ? Et qui surtout ? Ca l'intrigue beaucoup, mais peut-elle vraiment quitté ce navire de la Marine sans leur autorisation ? ... Elle a l'air d'y faire attention ? La femme-poisson s'ennuie ferme et il n'y a pas de marines aux alentours, elle peut très bien partir sans problème, les gens de la Justice ne verront son absence que lorsqu'ils auront fini leur travail, d'ailleurs, le marine qui lui a dit de rester ici en met du temps pour prévenir le supérieur, est-il vraiment en train de le faire au moins ? Et puis zut, il fallait qu'elle sache, c'est plus fort qu'elle. Elle se remet donc sur ses jambes, puis marche pour descendre du navire en un bond, ce n'est pas trop dur pour le moment, ça va. Ensuite, elle commence à marcher vers l'immense bâtiment, elle ne rêve pas, elle entend bien de la musique ! Elle n'est pas folle ! Enfin, elle verra ça en entrant, il faut bien qu'il serve à quelque chose l'invitation qu'elle a ramassé par terre, n'est-ce pas ?

La murène montre son papier mouillé mais encore lisible aux personnes qui s'en occupent, puis finit par entrer. Personne pour la guider ? Bah, la musique entraînante lui suffit largement à servir de guide, du moins jusqu'à là où se trouve les autres invités. Elle s'attend à trouver que des hautes personnalités, pourtant, lorsqu'elle arrive ici, elle arrive à rencontrer des gens normaux, voire même d'autres hommes-poissons, tient, il semblerait que cette fête soit plus ouverte qu'elle le croyait, mais elle n'est pas là pour festoyer ... enfin si, même si elle ne mange que des algues, mais son objectif à changé : trouvé la nana qui est entré dans la cheminée. Facile à dire, à faire ... pas vraiment, tout ce qu'elle a vu de loin c'était la couleur bleu de ses cheveux, ça fait certes un bon détail qui éliminerait pas mal de gens de sa liste de suspects -façon de parler car elle n'en a absolument pas-, mais qui est facile à caché : un chapeau, une capuche, ... même une toque peut cacher les cheveux bleu de cette femme. Elle continue donc de chercher, s'imposant parfois à la foule de gens avec sa grande taille pour passer aux travers. Dommage qu'il n'y ait pas de géant dans le coin, il aurait fallu qu'on agrandisse la porte mais ce serait drôle à voir s'il y en a un dans le coin, oui l'humour qu'elle a laisse énormément à désirer. De toute manière, elle ignore où elle est, qu'est-ce qui se passe, mais d'après le décor, c'est un mariage ... oh god elle croise les doigts pour ne pas qu'il y ait de la danse collective, elle danse comme un manche à balai.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Event Majeur Tartaros n°4   Mer 16 Nov - 9:06

Marshall D. Teach☼ The King of Darkness ☼
☼ The King of Darkness ☼
avatar

Messages : 4528

Navigation
Doriki:
5235/6000  (5235/6000)
Fruit du Démon: Yami Yami & Gura Gura no mi





Surprise

"- Zehahahaha ! Zehahahahahahahaha !"

Le diaphragme se soulevant et s’abaissant brutalement à chaque respiration, Barbe Noire riait… Il riait en observant la foule qui se pressait maintenant tout autour d’eux. Il n’arrivait maintenant plus à se calmer, l’excitation l’ayant gagné et prenant possession de sa gorge. De mémoire, il n’avait jamais ri aussi longtemps, sauf peut-être à Marineford et lorsqu’il s’accapara le pouvoir du Vieux. Il était aux anges. Persuadé maintenant de pouvoir mettre un terme à cette pièce de théâtre qui allait d’un instant à l’autre se retourner contre celui qui pensait en tirer les ficelles. Pour bien comprendre, il serait nécessaire de retourner quelque peu en arrière, au moment du débarquement de l’Empereur…

"- Tiens… Angela. De tous les cadres du Tartaros, t’es bien la seule que je n’aurais jamais attendu ici ! Zehahaha… C’est trop beau pour être vrai, ça !"

S’approchant peu à peu de la « petite » bleutée, Teach jubilait. Ses inquiétudes intérieures s’étaient confirmées au moment même où ce fut la chef des armées qu’il aperçut. Cette invitation avait toujours senti mauvais mais cette odeur était devenue nauséabonde. Mais… Il avait prévu de quoi faire aujourd’hui. Après tout, il n’était pas que de la gueule, il était aussi un fin stratège. Il avait donc gardé un atout dans sa manche… Il attendit qu’Angela ouvre son clapet avant de la plaquer violemment au sol par surprise, tout sourire. Il demanda à Catarina de tenir ses bras et à Burgess d’immobiliser ses jambes, de sorte qu’elle ne puisse plus esquisser le moindre mouvement. Il fallait agir vite. « L’amiral » appela finalement Lafitte qui, même s’il ne possédait pas un pouvoir aussi impérieux que Marde, savait parfaitement hypnotiser son petit monde. Une fois ce petit manège réalisé, on ordonna à cette gonzesse de révéler quel était le plan de son petit chef adoré.

Comme il s’y attendait, la véritable fête commencerait une fois arrivé face à Marde… Et son armée ! Une nouvelle fois, il ne put s’empêcher de rire ! Quelle bande des crétins naïfs !! Pour qui le prenait-on, lui l’homme le plus puissant de ce monde ! Le chasseur de tous les fruits du démons puissants en ce monde ! Quelle erreur, ils allaient vite déchantés ! N’avait-il déjà pas montré que le nombre n’avait aucune importance face à lui ?! Alors, pour parfaire son plan, il ordonna à son lieutenant de faire oublier à cette femme ce qu’elle avait dit et ce qu’elle avait vu. Il fallait donner le change. Sur toute sa flotte, il demanda à une bonne partie de ses lieutenants de rester là. Leur rôle seraient de contourner la fête, en étant le plus discret possible. Pour ce faire, il demanda à Shiliew, Sanjuan Wolf, Lafitte et Van Augur de partir de leur côté, histoire de contourner la base que l’on voyait de loin et d’arriver de l’autre côté de sorte à prendre ces guignols à revers.

Ils auraient beau être une armée, avec ses pouvoirs et sa propre armée d’hommes plus fous et puissants les uns que les autres, il fera pencher la balance en sa faveur. Il était sûr de pouvoir faire un cadeau-surprise à son ennemi qui aimait à tout diriger dans les moindres détails ! Nul doute qu’il allait s’amuser ! Après avoir donc fait oublier qui était présent et ce qu’il venait de se passer, ils s’écartèrent de la bleutée et rompirent sa transe. Sans s’en rendre compte, elle continua alors son petit bonhomme de chemin, ne semblant pas, le moins du monde, affectée par ce qu’elle venait de vivre.


Et maintenant, voilà qu’ils étaient finalement guidés en dehors de cette base bien vide. Bien sûr, il n’avait laissé que ses petits larbins inutiles. Là encore, il se foutait royalement de leur gueule. Qui pouvait bien croire qu’on pouvait prendre le Chef du Tartaros au dépourvu ? Si les marines ou les autres pirates qui étaient venu le pensaient, eux aussi dorénavant pouvaient presque se douter qu’avec aussi peu de résistance, ils allaient bientôt s’heurter aux membres plus fort. Là était leur erreur, tandis que celle de Marde fut de ne pas, lui aussi, avoir prévu de donner un change parfait. En défonçant portes sur portes, le Yonkou s’était attendu à trouver une quelconque résistance mais non, rien. Tout se jouerait alors dehors, au vu et au su du monde entier ! Tant mieux ! Ricanant dans sa barbe, lui n’attendait plus que ce moment pour enfin laisser éclater sa joie et sa propre folie ! Finalement, ils arrivèrent à la dernière porte. Il était temps ! Ils se précipitèrent sur la fameuse clairière et…


"- Zehahahaha ! Zehahahahahahahaha !"

Il n’avait pu se départir de son large sourire en voyant Marde, Hancock, Seira, puis tout les autres arriver, au même moment ou la marine débarquait de son côté. Mais ce sens du théâtral ! C’était divin ! Il n’avait pu se retenir de s’esclaffer bruyamment, faisant sortir de sa gorge un rire sadique, levant les bras et la tête vers le ciel. La bataille serait rude mais il la gagnerait ! Rien ni personne ne pouvait échapper aux ténèbres ! Il l’avait déjà prouvé par le passé et il recommencerait jusqu’à ce qu’enfin plus personne ne doute de lui, n’ose se moquer de lui et de la puissance qu’il représentait ! Ses yeux globuleux parcouraient frénétiquement cette armée proprement sortie de nulle part, puis les mines réjouies des principaux acteurs du Tartaros… Tous… Ils allaient tous sombrer ! Au bord de la démence joyeuse, Teach n’en pouvait plus. Fier de son propre coup, amorçant la dernière étape de son attaque surprise, il prit la parole, attendant que le petit groupe qu’il avait dispatché commence son office.

"- Une armée ?! J’t’ai déjà prouvé qu’le nombre ne servait à rien face à moi ! Même ton arme antique t’a échappé des mains ce jour-là… Ton petit plongeon n’t’as donc pas servi d’leçon ?! Zehahahahaha ! Pas grave ! Aujourd’hui je vais m’occuper de toi moi-même ! Ton armée ne vaut rien face à Akainu ! Le Destin m’est encore favorable aujourd’hui ! Zehahaha ! "

Subitement, plusieurs détonations résonnèrent. De là où ils se trouvaient, l’assemblée de pirates et de marines pouvaient observer avec surprise que derrière la « grande » armée du Tartaros, plusieurs dizaines d’hommes venaient d’être soufflés et une gigantesque ombre bloquait maintenant les rayons de la lune, plongeant dans une obscurité un peu plus prononcée ce futur grand champ de bataille ! C’était la diversion que notre ami, que tout le monde prenait pour un obèse mégalo, attendait. Sans perdre de temps, il comptait bien s’occuper de la majorité des impudents présent en déclenchant un trou noir englobant toute la surface de cette bénie clairière ! Il comptait bien sûr sur ses hommes pour gagner cette guerre mais il savait que Marde avait des atouts puissants ! Eux seraient encore debout mais une fois cette armée disloquée, il aurait le champ libre pour attirer à lui leur chef et peut-être qu’une fois dépouillé de son pouvoir hypnotique, tout ce beau monde reprendrait ses esprits… Quelle fête ! Quel bordel en perspective !

"- BLACK HOLE !"



_________________
Doubles Comptes:
 

The Blackbeard Crew:
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Event Majeur Tartaros n°4   Mer 16 Nov - 16:50

Lane MélinaLieutenant colonel
Lieutenant colonel
avatar

Messages : 128

Navigation
Doriki:
1661/6000  (1661/6000)
Fruit du Démon: -

Malgré tout, Mélina avait jugé utile de venir en aide à ce pauvre agent du gouvernement tout seul dans sa mission d'infiltration, alors qu'elle pouvait se rendre si utile pour la discrétion. Par chance il ne l'avait pas encore tuée, on raconte pourtant qu'ils ont l'autorité pour éliminer quiconque les gêne peu importe le camp. C'était peut-être qu'elle était connue du service gouvernemental qu'il occupait, ce qui était sûrement bon signe pour tous deux. Elle n'avait à coeur que son utilité et son aide apportée à l'agent, car il n'avait pas assez d'angle de vue pour couvrir la gauche et la droite en même temps. En revanche il semblait tout autant autoritaire que cet agent Suede qu'elle avait connu à une prise d'otage à Alabasta. Il la voyait gênante, mais dans un sens il acceptait qu'elle reste, sans doute avait-il reconnu son talent pour l'avoir suivi jusque là sans même paniquer ou demander de l'aide pour se glisser dans la cheminée. Mélina retira alors son manteau, signe évident d'appartenance au camp ennemi, afin de dévoiler le reste. Avec de la chance elle serait plus à l'aise pour porter un déguisement afin de faire comme si elle était avec Tartaros.

L'infiltration n'était pas sa spécialité, mais l'adjudante ne trouvait pas ça si compliqué à réaliser, il suffisait d'avoir un bon jeu d'acteur et de bien choisir ses paroles pour que tout aille bien. Ce n'était pas comme si ils avaient tous un tatouage d'appartenance ou quelque chose difficile à reproduire sans que ça se voie. L'agent apparemment sans nom enfila alors une tenue de cuisinier avec une toque pour couvrir son haut de forme clairement pas fait pour la discrétion. De son côté, la demoiselle prit le reste des rôtis avec une paire de maniques afin de ne pas se brûler sur le plateau chauffé. Il n'y avait plus qu'une chose à faire : rejoindre la destination qu'avait prévue l'agent, peut-être la cafétéria ou quelque chose comme ça. Cette bâtisse était justement grande, il y avait une centaine de destinations possibles pour eux deux.

Dans la vie il y a de nombreuses lois qui régissent le monde et qui l'empêchent de partir dans le chaos le plus absolu. Dieu a aussi écrit d'autres lois destinées à rendre la vie bien plus compliquée, appelées les lois de l'emmerdement maximal. Il y avait par exemple l'escargophone qui sonne sous la douche, le train qui arrive toujours en avance quand pour une fois on peine à chercher la chaussette gauche, ou encore le coup du rival qui apparaît justement au moment où les héros font une démarche cruciale. Concernant l'emmerdement, il n'y avait pas mieux que Braiya, qui pour le coup avait choisi son entrée juste au moment où Mélina et l'agent allaient commencer leur assaut interne. L'adjudante-chef soupira en la voyant arriver, comme le cheveux dans la soupe qui avait toujours sa place malgré qu'on l'enlève à chaque fois. "Oh c'est juste Braiya, ignorons-la et passons notre chemin". Heureusement avec ce qu'elle avait dit, Mélina avait pu l'identifier, il s'appelait donc Lucci et appartenait au CP0, une unité dont elle n'avait curieusement jamais entendu parler, mais qui devait exister si une autre personne en parlait.

Même si Braiya semblait de leur côté, le fait qu'elle soit arrivée avant eux alors que Lucci et Mélina avaient pris la tête dans la "course" contre Marde, c'était significatif. À moins d'être déjà infiltrée depuis un moment ou dans le camp adverse depuis le début, elle n'avait rien à faire là, surtout qu'on l'aurait vue si elle avait emprunté un passage en hauteur. Il était évident que de ce fait Braiya ne pouvait qu'être leur ennemie, surtout si elle parlait de les mener à Marde directement. Apparemment c'était là que Lucci voulait se rendre, se confronter à Marde directement sans détour. Ce n'était pas une idée qui lui plaisait beaucoup, mais au moins comme ça avait le mérite d'aller droit au but pour éliminer le problème à la source. La demoiselle avait tout à gagner à faire confiance à Braiya sur le coup, elle devait sûrement mieux connaître le quartier général que Marde lui-même.


-Ah, c'est plus "méli-mélo" maintenant ? Ça vous emmerde que je mette mon grain de sel dans cette bataille, vous ne pensiez pas que j'allais participer à l'affrontement alors on me prend au sérieux tout à coup.

Sur ces mots, le trio commença à marcher vers Marde et la réception de mariage, sûrement là où devait aller l'agent vu qu'il ne réagissait pas négativement à son initiative. Mélina en avait profité pour déposer le plat de viande et enfiler de nouveau son manteau, puisque leur couverture était compromise à cause de la vice-amirale pourrie. Mais bon, ça elle le savait déjà, une telle orgie d'informations ne pouvait provenir que d'un membre de Tartaros, et pas un petit. Elle avait toujours cru qu'un jour elle retournerait sa veste, tant elle était arrogante envers l'amiral en chef et tous les officiers durant le banquet.

C'est alors qu'elle vit le reste du monde, à savoir Teach et Shira qui n'avaient fait qu'une bouchée de la porte principale. Mais ce n'était pas tout, car il y avait bien sûr Marde, sa future promis, et aussi toute l'armée personnelle de Tartaros, des cadors pour la plupart des combattants. Il ne se privait pas de se la ramener en disant qu'il avait l'intention de les attirer encore dans un piège mais que ce serait la dernière fois. C'était vraiment culotté de sa part de prendre ses ennemis à la la légère de la sorte alors qu'il était lui aussi menacé par une grande armée. Il y avait déjà les troupes de Barbe Noire, ça suffisait amplement pour du menu fretin, mais contre des membres d'équipages réputés ou de marines, c'était bien difficile. Mélina suait beaucoup en voyant autant de troupes, elle qui ne s'attendait pas à ce que Tartaros contienne autant de membres. Elle comptait néanmoins se battre avec toute la force qu'il fallait pour au moins affaiblir les gros morceaux, peut-être pas Marde, mais ceux qui poseraient sûrement le plus problème. Et ça tombait bien parce qu'elle avait un compte à régler avec Braiya, même si elle ne ferait sûrement pas le poids car elle avait un grade bien plus élevé au sien, ce qui prouvait tout.

Par chance elle avait toujours cru en Teach et sa force de frappe démesurée pour entamer les troupes, ce qui la rassurait un peu. En revanche ce qui la rassurait déjà moins était qu'il n'allait pas la prendre pour une alliée, un égoïste de première comme elle s'en doutait vu les dires d'Akainu plus tôt. Ainsi il ne tarda pas à lancer une attaque de grande envergure afin d'engloutir tout le monde dans les ténèbres. L'adjudante-chef sentait aussi ses pieds s'enfoncer dans la matière noire, ce qui l'inquiétait au plus haut point. Après, c'était toujours moins douloureux qu'un séisme, il voulait certainement préserver son propre équipage et lancer des attaques moins massives. Cependant ça ne fonctionnait pas sur Mélina, car elle eut tôt fait de lancer un filet contre la paroi du quartier général de Tartaros afin de s'y agripper fermement et s'extirper les pieds des ténèbres. Par chance elle n'était pas très loin de la bâtisse imposante, elle n'eut pas le moindre souci à y trouver un appui pour contrer cette attaque terrestre.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Event Majeur Tartaros n°4   Mer 16 Nov - 20:04

Kokaku ShirahoLe guerrier dragon
Le guerrier dragon
avatar

Messages : 3277

Navigation
Doriki:
2517/6000  (2517/6000)
Fruit du Démon: Ryû Ryû No Mi

    Cette accumulation de sous-fifres ridicules commençait presque à me taper sur les nerfs. C’est un peu comme si on me sous-estimait, quand on m’envoyait ce genre de personnes. Ce n’est pas parce que je faisais moins de bruit que d’autres pirates que je n’en étais pas moins dangereux. Enfin, ça, ils le verront bien. En parlant de bruit, Marde était bien connu, même pour moi qui faisais ma vie à côté. Il devait garder ses précieux alliés près de lui, juste au cas où ça se passe mal. Et ça tombait bien, ça allait se passer mal. Soyons honnête, en venant ici, je savais pertinemment qu’il ne me suffirait pas de demander une audience à l’impératrice pour lui poser mes questions. Il allait falloir que je me fraie mon chemin jusqu’à elle. Et qu’on élimine tout ce qui pourrait venir m’attaquer le temps de lui parler. En gros, ça allait être la guerre. Et savoir ce qu’était devenue Paquerette ne serait que la récompense finale. En ce sens, je devais avouer qu’avoir Teach dans mon camp était une plutôt bonne chose. Les alliés de Marde étaient, d’après les rumeurs, très puissants, mais si je peux au moins éviter un nouvel affrontement contre l’homme des ténèbres, c’était ça de gagné.

    Et en parlant de Barbe Noire, il venait de défoncer la dernière porte, d’après Angela. Mais du coup, si on retourne en extérieur, ce bâtiment, c’était quoi ? Enfin, ce n’est pas moi qui vais me plaindre. L’air libre, c’était là où je pouvais déployer au maximum mes capacités de fruit du démon. Mais plus urgent, à peine avait-il enfoncé la porte que le fameux chef du Tartaros nous saluait. Il savait qu’on allait venir ? Je croyais que ces invitations avaient été lancées par un félon. Rapidement, il éclaircit ce point tandis que je l’écoutais d’une oreille attentive, lame reposée sur l’épaule, tandis que mes yeux scrutaient la foule pour repérer Hancock. Tandis qu’il nous démontrait qu’il avait eu un train d’avance sur tout le monde, je pouvais jauger un peu le beau monde qu’il y avait. Et c’était une sacrée foule qui était là. Evidemment, elle se trouvait à droite du marié. Comme si les autres ne suffisaient pas, il fallait qu’elle se trouve à côté du mec supposément le plus dangereux du tas. M’enfin. Une fois le constat terminé, Marde nous annonça que c’était ici que tout allait être fini. Les faibles tomberont, des mains de grandes figures de ce monde comme Kizaru, un amiral, Moria, ex-shichibukai, ou des membres des équipages du chapeau de paille ou de feu Barbe Blanche. Du beau monde je devais bien l’avouer. Et c’était assez stressant, si peu de temps après ma défaite contre Barbe Noire. Mais malgré tous ces noms, je gardais l’avantage d’être le maître des cieux.

    Et alors que la vraie bataille s’engageait, je ne perdis pas une seconde, prenant mon envol. J’aurai une meilleure vue de la situation, de meilleures opportunités d’attaque, et plein d’espace pour esquiver d’éventuelles attaques à distance. Mais plus important, il fallait que je dégage rapidement, Teach n’avait pas aimé la provocation de Marde et ne tarderait pas à attaquer. Et face à une foule pareille, je ne me faisais pas trop d’idées sur ce qu’il allait faire. Il fallait que je prenne mes distances avec son trou noir pour être le moins handicapé possible par son attraction. Après le statu quo qu’on avait prononcé au début de notre avancée, il ne m’attaquerait certainement pas directement, mais je doute également qu’il fasse vraiment attention aux dommages collatéraux. Autant me prémunir de ça. Une fois à bonne distance, je pus enfin me lancer à mon tour à l’attaque, fondant sur la foule, lame en avant et entouré de flammes. Ils vont bien voir qui sont les faibles dans cette clairière.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Event Majeur Tartaros n°4   Mer 16 Nov - 20:55

Rob RucciAgent Supérieur|Cypher Pole 0
Agent Supérieur|Cypher Pole 0
avatar

Messages : 1104

Navigation
Doriki:
4503/6000  (4503/6000)
Fruit du Démon: Neko Neko no Mi, modèle Léopard

Après l'accompagnement imprévu d'une gradée marine, les imprévus ne s'arrêtaient pas là. La prétendue vice-amiral Braiya avait tôt fait de le reconnaitre.Prétendue car Lucci ne se souvenait curieusement pas d'elle en dépit de son grade élevé, et pourtant elle même connaissait bien son visage et son statu confidentiel... Cependant, la réaction de Mélina prouvait bien que cette femme dure l'était bien. Il y avait quelque chose d'étrange toutefois, cette apparition hasardeuse, le fait qu'elle soit infiltrée... pour ce dernier fait, Mélina n'était infiltrée que sous l'obligation de l'agent, ce genre de choses n'étaient pas très marine, sans parler qu'un grade si élevés rend bien fragile la couverture. Cependant, sans conclure à une traitrise ni avoir totalement confiance, il accepta son invitation, advienne que pourra. L'agent se laissa donc guider avec la marine nommée Mélina. La tension était adoucie par le détail amusant de la rivalité féminine entre Braiya et Mélina, qui semblaient déjà se connaitre - et particulièrement se détester au vu de leurs échanges de répliques cinglantes. Pourquoi les femmes semblent-elles plus dures les unes envers les autres... ce n'était pas la question.

Une fois arrivée à la clairière des époux, Lucci déposa les victuailles sur les tables et retira son ridicule costume de cuisinier qui ne lui servait plus à rien : il était de nouveau dans son confortable costume deux pièces et son chapeau. Hattori sorti de son tablier, roucoulait de liberté. Et là ce fut le début d'une tragédie grecque classique. Marde Guille révéla les avoir dupé. Ce détail n'était pas choquant, mais l'armée qui commençait à se déployer pour encercler tout le monde l'était un peu plus.

-Dans le piège ? Je ne pense pas, chacun de nous ici avait sûrement comprit dés le départ que ça finirait comme ça. C'était beaucoup trop gros et évident. Mais pourtant, nous sommes venus ici parce que si par une énorme chance cette occasion était réelle, elle valait le coup. Je ne sais pas pour ces forbans, mais je n'ai rien à regretter.

C'était même un mauvais cliché de littérature feuilleton, que ce dénouement grotesque. Si grotesque sans doute, qu'on l'avait cru moins probable et s'était laissé mieux abuser. Lucci avait dés le début eu des doutes énormes, il était ici parce qu'il l'aurait regretté si la traitrise d'Angela s'était avérée réelle, et parce que dans tous les cas si la victoire revenait à Teach il faudrait à tout prix éviter qu'il ne mette la main sur le fruit du démon de Marde, et inversement, empêcher le Gourou de mettre sous son emprise l'armée de l'Empereur.


En parlant de Teach, celui-ci était plus optimiste que le psychopathe au pigeon. La masse de l'armée n'avait elle rien d'impressionnant, cela ressemblait plutôt à une armée de moucherons pour les plus puissants ennemis du Tartaros. Ceux-ci auraient tôt fait d'être balayés par les ténèbres et Saint Juan Wolf. Il s'agissait plutôt de la myriade d'importants personnages pirates et justiciers combattant dans ses rangs, comprenant pas moins qu'un amiral, deux commandants du Moby Dick et un ancien shishibukai. Lucci voulait bien croire qu'en rassemblant tous ses commandants et avec une longueur d'avance et les quelques alliés providentiels, Barbe Noire parviendrait à défaire tous les hypnotisés et alliés du Tartaros. En revanche il resterait encore les membres de l'organisation, Angela, Seira et Marde sans parler d'Hancock... ce qui leur garantissait pour lui une très probable victoire. Il fallait les empêcher d'interférer dans ce combat, de prendre à revers les combattants.
Quelles chances avait-on de s'en tirer ? Le seul espoir était qu'arrivent les renforts de la Marine, l'armée anti-Tartaros préparée récemment par l'amiral-chef. Mais il faudrait jusqu'à plusieurs heures pour qu'arrive l'avant-garde commandée par le sous-amiral Francesco, et avec la traitresse Braiya dans ses rangs l'organisation aurait le temps de filer d'ici là. Qu'elle soit rattrapée ensuite était un autre problème, Lucci et les marines seraient d'ici là déjà morts. Quand à Hancock, malgré leur négociation récente, il devinait qu'à un pareil moment elle ne changerait de camp que si l'avantage lui aussi en changeait. Autrement dit son espoir qu'elle trahisse était douché, malgré son offre -monnayer la survie de Marde après sa défaite. Il s'agissait de choisir comment mourir, en durant le plus de temps, infligeant le plus de pertes à l'ennemi et étant le plus digne possible aux yeux du monde. Et l'agent avait une idée du meilleur alignement... Il fallait retenir le Chef du Tartaros le plus de temps possible, l'empêcher de gêner son pire ennemi le Yonkô afin que celui ci puisse causer le plus de dégâts possible.

La marée des ténèbres lui montait jusqu'aux chevilles. Lucci profita du désordre pour faire fuir Hattori, lui demandant mentalement de voler le plus loin possible. Puis il fit un bon dans les airs à l'aide du Geppô. Enfin, il utilisa son plus rapide Soru pour se précipiter devant le trône. Angela et Seira se firent menaçants mais il ne produisit aucune attaque sur leur maitre juste en face de lui.

" Enchanté Marde Guille. Le Gouvernement Mondial t'envoie son champion en la personne de Rob Lucci du CP0. En guise de cadeau de mariage, que dirais-tu d'un petit tournois, un duel contre quelqu'un digne de ton ampleur ? Les festivités ne seraient-elles pas parfaites ? "


Il ne pensait pas remporter ce combat, bien qu'il ne garantissait pas que ce ne serait pas une difficile tâche pour le roi sombre. L'adjudante Mélina qu'il venait de quitter était elle bien angoissée, il espérait qu'elle aurait la chance de se trouver un combat singulier. Lui, espérait affronter Marde, il avait de plus des chances que Angela, Seira et Hancock veuillent y assister pendant que rageait à côté une bataille qui promettait d'être longue.

" Bien sûr, l'hôte est en droit de refuser un cadeau. Cependant, j'ai cru comprendre que tu veux régner sur ce monde. Tu dirigeras donc le Cipher Pole. Mais avant que nous soyons à tes ordres, sauras tu nous surpasser ? Selon certains, celui qui surpasse est celui qui dirige. "


Dernière édition par Rob Rucci le Sam 19 Nov - 14:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Event Majeur Tartaros n°4   Ven 18 Nov - 14:54

Nazario TaizoneDark Killer ☣ Albino ☣ Crazy Cannibal
Dark Killer ☣ Albino ☣ Crazy Cannibal
avatar

Messages : 2551

Navigation
Doriki:
3540/6000  (3540/6000)
Fruit du Démon: Suppai Suppai no mi

Je ne pouvais me perdre sur la route, les corps reposaient comme ces incroyables cailloux afin de m'indiquer le chemin à suivre pour arriver dans la clairière où se tenait le mariage. J'avais la nette impression que l'on me priait de prendre cette route pour rejoindre Teach. Son avancée semblait se passer correctement, sans la moindre embûche particulière, car je n'avais toujours pas rattraper son groupe, ils devaient donc approcher de l'objectif. Les troupes ennemies étaient trop rapidement mises hors de combat, ce qui était un mauvais présage, cela laissait penser que cette invitation n'était qu'un vulgaire piège tendu par Marde Guille. Certes, nous nous y attendions en venant mettre un terme à la menace du Tartaros, mais cela pouvait malheureusement se révéler extrêmement périlleux sachant que l'adversaire possédait sous son contrôle total, des alliés d'une puissance titanesque. Je ne rivalisais pas avec eux, je n'avais même pas la moitié de leur force et de leur expérience. Ainsi, je ne pouvais espérer les vaincre, néanmoins j'avais la folie de mon côté, ce qui était parfait pour surprendre dans un affrontement comme celui dont nous allions nous embarquer sans retour possible, à moins que l'un de nos deux camps ne soit exterminer.

Je n'avais croisé âme encore en vie jusqu'à mon arrivé dans une certaine forêt,, par une porte qui n'était plus qu'une relique du passé, où l'atmosphère paraissait chamboulé par une force obscure que je connaissais fort bien depuis maintenant presque deux années. Cela était bon de sentir de nouveau l'air frais La lumière ne régnait pas sur ce monde, enfin, elle ne pouvait plus régner car le capitaine avait envie de montrer qui était le véritable patron. J'aimais cet état d'esprit. Il transpirait la rage de vaincre. Je le sentais, alors que je n'étais même pas à ses côtés. Nous étions sublimement guidé. Je me devais de montrer ma valeur, moi aussi je tenais à réaliser nombres d'exploits, je ne voulais pas n'être que Teach puisse retirer tous les mérites des événements qui pourront suivre. Non. Je ne pouvais l'accepter. Je méritais d'être honorer. Je souhaitais d'obtenir la gloire par la mort, mais pas la mienne, juste celle de mes ennemis. J'avais soif de réussite. Je n'avais que cela en tête. Rien d'autre ne prenait mon esprit en otage. Le superflu n'avait plus sa place. J'étais cerné par cette prenante envie. Je ne pensais plus qu'à moi, ma gueule et mes attentes.

Mon corps était toujours couvert d'acide. J'étais magnifique sous toutes ses couches de ce divin nectar. J'en faisais de plus en plus, préparant ainsi des réserves pour les assauts à venir. Je sentais que j'allais en avoir besoin. Après tout, nous étions dans une guerre totale, il y allait avoir des pertes, et je ne voulais pas en faire parti. Je devais faire une grosse impression face aux adversaires qui pourraient se dresser sur notre passage, voilà ce qui me poussa à offrir les commandes à la bête sans y réfléchir davantage. Je lui cédais le contrôle entier de mon être pour obtenir ses puissantes capacités qui étaient les siennes, enfin à vrai dire, elle et moi n'étions qu'un depuis le début donc je ne faisais qu'exploiter mon plein potentiel. Mon organisme entrait dans une transe. Mes poils hérissaient subitement, tandis que mon regard devint d'un rouge bien plus vif et pénétrant qu'à la normale. J'avais faim, je salivais rien qu'à l'idée de tuer. Je bavais de l'acide tellement j'avais envie de commettre tout un tas d’atrocités tellement sombres que le Diable en pâlirait rien qu'en se les imaginant. Je passais en mode destruction, en situation de crise, qui n'en était plus vraiment. J'allais devenir une machine à tuer incontrôlable, mais ne plus me sentir capable de voir mes propres limites dont celles liés à la fatigue et à la douleur afin de devenir plus puissant, même si je ne pouvais utiliser qu'un type de fluide à la fois sous cette forme.

Une fois transformer mon armure d'acide en une armure parfaite, rendue presque impénétrable par le fluide contre les non-utilisateurs. Je transformais l'acide présent autour de mes mains et bras grâce au fluide en deux épées solides. Mon corps était ainsi recouvert totalement de fluide pour améliorer ma défense, puis d'une couche d'acide pour améliorer mon attaque. Il ne me fallu que quelques secondes pour y parvenir. Les entraînements avaient été productifs. J'en étais heureux, et je me dirigeais alors vers le champs de bataille en rigolant aussi fort que je le pouvais, imitant mon capitaine pendant que plusieurs vagues d'acide se dirigèrent avec passion sur les troupes ennemis que je commençais à apercevoir, et qui pouvais me voir en retour, comme nos alliés. Mes vagues venaient d'engloutir une partie des faibles qui étaient encore là, je sentais l'acide s'en prendre à leur corps, j'entendais les cris s'échapper de ces créatures sans importance, et cela me comblait de joie. J'adorais ce son. J'étais un démon dans son environnement naturel.

« Ahahahahahahahah ! Ô glorieux insectes du Tartaros ! J'ai faim de destruction ! Je veux tous vous tuer ! Mourrez tous ! Saignez tous ! Je vais tous vous dévorer ! »

J'étais vêtu de mon plus agréable rictus, mais je ne pus m'empêcher de me lécher les babines, je venais de m'ouvrir l’appétit. J'avais désormais réellement faim, et je comptais bien me servir des corps ennemis pour me remplir le ventre. J'étais sincère car j'avais énormément de choix. De ce que je voyais, d'après le grand nombre d'alliés de Marde dont les hauts personnages de la Piraterie et du Gouvernement qu'il avait sous hypnose, j'avais assez pour manger plusieurs mois de la chaire humaine et cela plusieurs fois par jours sans faire d'arrêt. J'étais complètement excité.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Event Majeur Tartaros n°4   Ven 18 Nov - 16:04

Marshall D. Teach☼ The King of Darkness ☼
☼ The King of Darkness ☼
avatar

Messages : 4528

Navigation
Doriki:
5235/6000  (5235/6000)
Fruit du Démon: Yami Yami & Gura Gura no mi





Pris en tenaille

Un monde de ténèbres. Voici l’image, exceptionnelle, qui s’offrait à lui. Sans perdre une seconde, il enclencha l’attraction proprement infernale de son pouvoir. Tous commencèrent à sombrer, sauf ceux qui ne dépendaient pas du sol pour se mouvoir. Barbe Noire n’en pouvait plus de rire, trop content de pouvoir enfin être face à Marde. Peu importe le nombre, peu importe leur force. Il lui suffirait simplement de toucher un hypnotisé pour que celui-ci recouvre ses esprits. Il ne pouvait qu’être joyeux à cette pensée… Ce petit merdeux se rendrait enfin compte de son impuissance face à l’Empereur qui lui, ne pouvait qu’être considéré comme le plus dangereux et le plus puissant homme sur la surface de cette planète ! C’est donc en affichant sans complexe sa dentition qu’il aspira maintenant la majorité des pauvres sous-fifres venu en nombre, alors que les autres hypnotisés, eux, évitèrent aisément cette attaque.

Il l’avait dit auparavant mais il n’aurait cure de la Marine et se soucierait peu des dommages collatéraux ! De toute façon, il ne pourrait plus bénéficier d’une occasion pareille pour lancer un tel trou noir sur la clairière. L’abondance de ses hommes rendait bien compliqué une technique qu’il avait déjà mis du temps à maitriser. Au départ ils devaient fuir, puis ensuite il pouvait choisir qui sombrerait dans la noirceur. En temps de guerre, impossible de prévoir où se trouveraient ses compagnons d’armes… Mais cela n’importait guère. Le champ de bataille était maintenant parfaitement nettoyé de ses impuretés, laissant les principaux ennemis debout, aux aguets. Teach avait déjà hâte de libérer le contenu de ce qu’il avait « avalé » jusqu’à présent. Une véritable montagne d’êtres au bord de la mort devait patienter dans cet espace infini mais gravitationnellement intense Il y avait de quoi balancer à l’ennemi en tout cas !

Relevant son hideux visage, le barbu fut accueilli de la plus merveilleuse façon qui soit. Joz apparu juste devant lui et balança l’un de ses fameux coups d'épaule dans son ventre. Sur le coup, son énorme carcasse décolla du sol. Il aurait dû être projeté sur des dizaines de mètres mais Ener apparu cette fois derrière lui et lui asséna un puissant coup de bâton verticalement. Sa course rapide fut donc stoppée nette, son dos se mangeant violemment le sol. La douleur se fit ressentir immédiatement, l’ex-shichibukai commençant à s’époumoner en se tenant le bide. Sa régénération commençait graduellement à agir mais pour l’instant il ne se focalisait pas encore tout à fait sur ce qu’il se passait autour de lui. Tout à coup, du coin de l'oeil, il vu Ener un peu trop prêt de lui mais, l’air ravi, il laissa sa place à Joz qui se préparait maintenant à lui faire tater de son diamant dans sa figure. Ravi de revoir l'un de ses anciens compagnons à la merci de Marde, l'obèse eu cependant une brillante idée !


"- Kurouzu !"

Le commandant avait commis une erreur en s’approchant aussi prêt de lui ! A cette distance, impossible pour lui d’éviter que le Yonkou ne l’agrippe ! Triomphal, même s’il était toujours à terre, l’édenté agrippa le corps de l'ennemi, juste avant qu’Ener n’intervienne. Dirigeant ses deux gros yeux globuleux en direction de la face du pirate, il savait que l’hypnose prenait fin. Ses yeux rouges s’effacèrent d'ailleurs pour voir renaitre le noir prédominant normalement dans son iris. Tout sourire, il allait ouvrir la bouche mais l’homme aux longs lobes d’oreilles lui enfonça maintenant un trident dans le ventre, n’ayant sans doute pas encore réellement conscience de ce qu’il venait de se produire. Souffrant une nouvelle fois, il s’étouffa à moitié avec le sang qui lui montait à la bouche alors qu’il tentait de crier mais, envers et contre tout, sa mine réjouie était toujours présente. Il avait maintenant lâché le bras de Joz, qui était resté stoïque jusqu’à présent. Parvenant finalement à articuler, il ricana tout en s’adressant à lui.

"- Zehaha… Y semblerait qu'tu m’en doive une, Joz !"

L’instant suivant, le Dieu auto-proclamé se fit envoyé valser un peu plus loin. Peut être avait-il fait une erreur en lui rendant sa conscience mais quel que soit leurs différents, ce type l'aurait de toute façon emmerdé. Au moins là, il avait encore de quoi s'amuser ! Notre ami commença alors à rire tandis que l’homme-diamant, lui, fronçait les sourcils, la mine antipathique, ajoutant :

"- Tu as de la chance que je doive m'occuper de sauver Vista mais ne t'attends pas à quoi que ce soit venant de moi ou des autres de l'équipage, Teach…"



_________________
Doubles Comptes:
 

The Blackbeard Crew:
 


Dernière édition par Marshall D. Teach le Dim 20 Nov - 9:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Event Majeur Tartaros n°4   Ven 18 Nov - 21:11

Kuraidesu IzayaPirate de Barbe Noire
Pirate de Barbe Noire
avatar

Messages : 835

Navigation
Doriki:
829/6000  (829/6000)
Fruit du Démon: Inu Inu no Mi version coyote


La fin ? ▬

Izaya suivit en sautillant son capitaine dont son visage était encapuchonné les mains dans les poches. Au cour de route, un étrange homme au pouvoir de Dragon se présenta devant Teach. Le capitaine avait l’air de le connaitre et le brun connaissant de réputation l’homme au zoan mythique. Ils étaient donc alliés ?
Étonnant, les humains sont vraiment étonnant. Pour un ennemis commun tel des bêtes ils s’unissent contre leur ennemis. Ils respectent a merveille le dictons ’’les ennemis de mes ennemis sont mes amis’’. Ils manqueraient plus que la Marine tiens…ah quand on parle du loup !
Une étrange soldat se présenta a Teach se disant être leur allié. Par ordre de leur supérieur voyez vous ça. Le brun se contenta d’un léger sourire. Intéressant tout cela commençait vraiment a devenir intéressant. Tous alliés contre un ennemis commun ça c’est sure le pauvre Guille allez avoir peur de cette étrange troupe.
Arrivé a la lisière du bois, on vit la ‘’salle’’ où se tiendrai ce mariage, il y avait quelque mets des tables et d’autre…
Le Seigneur du Tartaros se leva de son trône et le sourire d’Izaya disparu attendant ses mots prononcés comme la plupart des gens ici.
Un piège encore. Le brun se contenta de soupirer en meme temps il le savait mais pour battre ce type il faut bien se jeter dans la gueule du loup pour l’atteindre non ?
Et comme piège c’était son armée personnel. Des pirates ou des hommes connu ou encore des personne qu’ils ne connaissaient pas. Mais il y avait cette Nico Robin. Barbe Noir voulait la capturé.
Les yeux du brun se retourna face a cette armée. Il n’avait aucune chance contre eux a cout sure. Il allait mourir s’ils se battaient non il devaient se mettre a l’abris observé ou encore affronté de minable soldat. Il devait trouver un plan.
Puis au moment de penser a un eventuel plan il vit son capitaine se preparait a faire un…Black Hole… oula ca sentait mauvais il devait vite esquivait ça ! Il fuya l’attaque comme bon nombre de personne et s’accrocha a un objet encré au sol qui paraissait solide. Assez car il était encore là et indem.
Le brun jeta un coup d’œil vers Marde Guille et sa bande de soldats et vit que la fête avait déjà bien commencé. Tout le monde se jetait a la bataille en hurlant vers l’armée ou encore un qui veut affronté Marde Guille seul a seul. S’il ne se trompait pas c’était Rob Lucci du CP0. Il entendit un rire. Il tourna la tete et vit son lieutenant. Eh ben il le reconnaissait plus bon il a viré a la folie vu son visage laissons-le…
Izaya soupira en souria et observa son capitaine entrain d’affronté Kizaru. Pour une fete c'était drôlement palpitant. La bataille finale avait enfin commençait! Il avait envie de rire mais se retiens. Tous était occupé a priori. Ah non une bande de petits soldats se dirigeait vers lui. Allez des petits esquives et de bon coup de couteaux dans le bide et c’est réglés.



© By Halloween sur Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Event Majeur Tartaros n°4   Sam 19 Nov - 14:49

Kokaku ShirahoLe guerrier dragon
Le guerrier dragon
avatar

Messages : 3277

Navigation
Doriki:
2517/6000  (2517/6000)
Fruit du Démon: Ryû Ryû No Mi

    La bataille faisait rage dans la clairière. Tout ça n’avait plus rien d’un mariage, mais tant pis, ce n’est pas comme si nous étions venue pour leur souhaiter nos meilleurs vœux de toute façon. Qu’il se soit préparé à notre arrivée nous faisait une belle jambe, la plupart des invités de dernière minute avaient de toute façon prévu un affrontement. On avait simplement perdu l’effet de surprise qui aurait pu nous faire gagner quelques secondes. Qu’importe, on allait de toute façon pas se laisser marcher sur les pieds par le Tartaros, qu’importe les pointures qu’ils avaient, on ne perdra pas.
    Je passais donc dans les rangs, volant en rase-mottes et tranchant et brulant tout ce qui se trouvait sur mon chemin. Après ces traversées, je reprenais de l’altitude, puis je recommençais. Malgré le nombre de soldats que je mettais à terre, c’était à peine si leur nombre semblait diminuer. Certains essayaient de se défendre en me tirant dessus, apparemment pas au courant de mes pouvoirs. Tant mieux, qu’ils gâchent leurs balles sur moi. Ca leur évitera de tirer sur d’autres ennemis qui, eux, pourraient être touchés. Et pendant ce temps, moi, je continuais à faire tomber les leurs.

    Tout se passait bien jusque-là, il y avait du bordel de partout, mais je n’avais pas de problèmes dans mon coin. Jusqu’à ce que quelque chose m’agrippe… Comment quelque chose pouvait m’agripper ? Je n’avais vu personne ne pouvant voler parmi la foule, sinon ils m’auraient attaqué dès le début. Mais je n’eus pas vraiment le temps de me poser plus de question. Quoique ce soit qui m’ait agrippé, cela m’entraîna contre ma volonté droit vers le sol. En quelques instants, je m’écrasais au sol, laissant un petit cratère autour de moi, me rappelant les entraînements que je pouvais avoir fait pour certaines de mes techniques visant à écraser les ennemis au sol. Sauf que là, je n’avais pas voulu le faire, et je n’avais même pas embarqué un ennemi avec moi. Avant que je ne puisse réagir, d’autres choses m’agrippèrent, plus nombreuses, pour attraper tout mon corps et me plaquer au sol. Aucune partie de moi n’était épargnée. Mêmes ma queue et mes ailes étaient plaquées. Quant à ma gueule, plusieurs mains la maintenaient fermée, par devant. Je levais les yeux, seules parties de mon corps encore capable de bouger, pour observer qui avait réussi à me mettre à terre.

    « C’était un suuuuuper plan Robin, maintenant il nous embêtera plus à voler ! »

    « Oui, bon travail Franky. »

    Robin et Franky, de l’équipage du chapeau de paille. C’était bien ma veine de tomber sur un des équipages les plus cotés du moment. Enfin, au moins je n’avais pas été attrapé par le fameux trio démoniaque, mais sur des membres un peu moins primés. De toute façon, qui qu’ils aient été, il fallait que je me batte. Et le fait qu’ils me sous-estiment allait m’aider à me défendre. Je bandais à peu près tous les muscles de mon corps, pour tenter de me libérer de l’emprise de Robin. Elle avait du mal à me tenir, mais avec tous ces bras elle tenait bon. Heureusement, j’avais un atout dans ma manche, je n’avais plus qu’à espérer que ces bras supplémentaires étaient bien reliés à elle d’une façon ou d’une autre. Je soufflais entre mes dents, je soufflais des flammes, pour brûler les mains qui voulaient m’empêcher d’ouvrir grand la bouche. Je n’avais pas besoin d’ouvrir grand pour libérer quelques flammes. Et ce sera suffisant pour lui faire lâcher prise. Et en effet, la brûlure la fit reculer d’un pas, ses autres bras perdant de leur ténacité et me permettant de me libérer. Je pris quelques centimètres de hauteur avant de jauger les mugiwaras.

    « Vous voulez vraiment me mettre à terre ? Ne pensez pas que ça se passera sans un vrai combat ! »

    Robin commençait à reculer, comme pour laisser Franky s’occuper de ça. C’était de toute façon ma cible principale, il pouvait plus facilement m’attraper dans les airs. Si je le battais, je reprenais ma liberté dans les cieux. Je fonçais donc sur lui, lame en avant, flammes aux lèvres. Un cyborg hein ? On va bien voir si son acier résiste à mon feu.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Event Majeur Tartaros n°4   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

Event Majeur Tartaros n°4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

 Sujets similaires

-
» Event Majeur Tartaros n°4
» La cité d'Atlantide [Event Majeur]
» event coupe du monde la semaine prochaine
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques
» - Event II.2 - La Faiblesse des Jedi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece RPG Strong World :: L'aventure :: Grand Line :: Autre îles-