AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 les sucreries sont a tout age (pv Teach)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Message
MessageSujet: Re: les sucreries sont a tout age (pv Teach)   Mar 31 Jan - 18:02

Marshall D. Teach☼ The King of Darkness ☼
☼ The King of Darkness ☼
avatar

Messages : 4323

Navigation
Doriki:
5184/6000  (5184/6000)
Fruit du Démon: Yami Yami & Gura Gura no mi





Lutti le savant fou

Pouvant enfin sentir la terre sous ses deux pieds, sa stabilité retrouvée, l’ex-corsaire retrouvait sa vitalité et son sérieux. Après avec passé un savon à Kirua et au pauvre guide, les voilà qui étaient tous reparti sur les traces des bonbons fabuleux. Touchant du bout des doigts le mur, ils parvinrent à retrouver leur chemin et arpentaient maintenant les égouts, faiblement éclairés par des lanternes. Ils approchaient de leur destination ! L’homme le leur avait dit : normalement, les traces ne mentaient pas. Et puis… Il ne fallait pas être un génie pour comprendre que là où se trouvaient des lanternes, quelqu’un devait bien en avoir l’utilité ! Obnubilé par sa quête, Teach ne faisait donc pas vraiment attention à ce qui se trouvait autour de lui. Fort de son orgueil, il ne pouvait imaginer quelque chose ou quelqu’un dont il ne puisse venir à bout ! Après tout, si les séismes devenaient inefficaces, les ténèbres emporteraient dans un puits sans fond même le plus indestructible des emmerdeurs !

Le comble fut encore que ce à quoi il venait de penser allait trouver sa réalité bien plus tôt que prévu. Une espèce de cri qu’on n’aurait pu définir fit sortir l’obèse de ses pensées, alors même qu’il pouvait voir le gamin ébouriffé se retourner et faire une tête à mi-chemin entre l’étonnement et la peur. Il s’exécuta donc lui aussi, pour voir derrière eux une meute de lapins difformes aux couleurs plus que douteuses et aux armes des plus éclectiques. La seule chose qu’ils avaient en commun était leurs yeux rouges, un peu à la manière des hypnotisés de Marde. Enfin, le yonkou allait pouvoir faire l’étalage de sa puissance ! La fois passée, on le lui en avait empêché avec une séance de ski nautique improvisée mais là, il ne se laisserait pas embraquer ! Il plaqua ses deux mains au sol et afficha son plus large rictus ! Il fit apparaitre sa dentition et son diaphragme se souleva, faisant résonner sur les murs son rire gras et rauque suivit du nom de sa technique.


"- Zehahahahahaha ! Black Hole !"

Il savait qu’il faisait aussi peur au gosse, voilà pourquoi tout de suite après, il avait tenté d’être un peu rassurant. Il est vrai qu’il avait plutôt l’habitude de côtoyer son équipage et eux savaient bien qu’ils ne risquaient rien. Lorsqu’il reprit son souffle il lança donc à son coéquipier qu’il ne risquait rien, tout comme le guide. Avec temps, il pouvait se permettre d’être sélectif et les gens autour de lui n’avaient pas besoin de s’éloigner pour éviter de sombrer dans le trou noir. C’était bien plus facile comme ça ! Ils n’avaient plus qu’à attester du le sort inéluctables qui attendaient ces pauvres créatures, erreurs de la nature. Plus qu’un cri de colère, leurs « BWAAAAH » intempestifs prirent la forme de cri de désespoir une fois piégés dans les ténèbres. Cela ne fit que plus rire encore notre ami qui, une fois son mauvais tour réalisé, se retourna pour leur faire face, ne cachant pas le moins du monde son sourire sadique.

Une fois la menace passée, une autre surprise les attendaient : une voix s’éleva dans le tunnel, retransmise par un den-den mushi. Et dire qu’ils n’avaient pas remarqués que ces bestioles les épiaient ! Quoi qu’il en soit, la voix semblait paniquée, principalement à cause du sort réservé aux lapins. Des insultes suivirent ensuite ainsi qu’une coupure de la ligne nette. Peut-être Lutti allait il leur fausser compagnie ? Il fallait agir vite ! Ça tombait bien, Kirua était un spécialiste en la matière ! Teach lui demanda de l’intercepter, sachant pertinemment que lui-même était bien trop lent pour ça. Lui continua à courir avec le guide jusqu’à rejoindre le petit garçon, aux prises avec ce qui ressemblait maintenant à des grenouilles alors qu’il tentait de stopper Lutti. Une fois Barbe Noire intervenu, le calme revint et ils purent interroger l’alchimiste aux bonbons en bonne et due forme !

Ses années d’isolement semblaient l’avoir un peu rendu fou, tout comme Haribo, il avait un tic de langage mais il savait aussi articuler d’autres mots. Ils leur indiquèrent notamment que dans sa poche, ils trouveraient réponse à leurs questions. Avide de réponses, le barbu plongea sa main dans le froc de son vis-à-vis et en sorti un détonateur. Surpris, il se figea dans son mouvement, évitant de justesse d’appuyer sur le bouton. L’homme se mit à rire et donna un coup de tête dans la grosse main du pirate, son action menant directement à plusieurs détonations qui firent s’ébranler le plafond au-dessus d’eux. Pris au dépourvu mais n’ayant pas dit son dernier mot, l’édenté tenta le tout pour le tout et lança un poing sismique au-dessus de lui. Malgré cela, un lourd pavé s’écrasa sur sa figure, l’envoyant dormir contre son gré. Ce qu’il avait fait avait cependant permit à Kirua d’échapper à une mort certaine, contrairement au guide.

Sans qu'ils s'en rendent compte à cause du dédale de tunnels, voilà qu'ils étaient arrivés à leur nouvelle destination. Ils étaient sous l'usine de bonbons de l'ile, tenue par l'un des derniers participants au mystère des bonbons mythiques ! Fallait-il encore que notre ami reprenne conscience !




_________________
Doubles Comptes:
 

The Blackbeard Crew:
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: les sucreries sont a tout age (pv Teach)   Sam 4 Fév - 17:55

Kira Kiruathe Self proclaimed God Candy Eater Silver Speed
avatar

Messages : 740

Navigation
Doriki:
998/6000  (998/6000)
Fruit du Démon: Viti Viti No Mi

Comment révéiller un Yonkou?


Teach




-----------------------------------------------

Teach ne voulait pas fuir et a prèféré utilisé son pouvoir qui me terrifiait mais qui a la fois attiser ma curiosité. C’étais rare qu’on se retrouvais face a Yonkou je devais en profité non ? Je le voyais plaqué ses mains au sol et utilisé sa fameuse technique ‘’Black Hole’’
J’en restais médusé entre l’étonnante force de ce pirate et une peur bleu. Il pouvait attiré les personne ayant avec un fruit du démon avec son pouvoir, comme un aspirateur, comme un trou noir.
Le guide qui avait une peur bleu c’étais caché derrière moi. C’est vrai que pour une personne normal ca devait vraiment faire peur…mais moi ayant mon fruit du démon je pouvais m’enfuir a toute allure.
Une fois sa technique faites, Barbe Noire nous ‘’ rassura’’ et on entendis un appel au den den mushi. C’étais Lutti. Enfin on allait le voir. Enfin j’allais lui faire regrettait d’avoir mis sa base ici dans les égouts mais c’est DEGOUTANT bordel ! Bref fallait que je me calme. Une fois l’appele terminé Teach m’ordonna d’intercepter Lutti. J’hochais la tete me rappelant soudainement de sa technique Black Hole, ce n’étais pas le moment de jouer le gamin en pleine crise d’ado non vraiment pas le moment et puis ca nous permettrais de sortir vite fait de cette endroit.
Je couru a grande vitesse mais pas a fond cherchant ce cher Lutti des yeux jusqu'à le trouver quelque seconde plus tard mais hélas je l’appercu trop tard et le fonça dessus. Nous étions tout les deux a terres contre un mur. En me levant je vis des étoiles tourné autour de ma tete comme c’est étrange.
Reprend toi Kiru. T’as trouvé Lutti maintenant attache le ! Je secoua ma tete a grande vitesse pour reprendre mes esprits. Mais une fois cela faites je me retrouva face a des grenouilles qui m’avais attrappé chacun par le bras.
-Merde, soupirais-je
Lutti lui semblait satisfait il avait certe perdu une dent mais était fière de lui. Tiens je vois déjà le gros méchant me faire sa présentation de super méchant et me devoilé une mort attroce. Vive les clichés !
Je fus heureux d’entendre des pas se rapprochait de nous au moins je n’avais pas a supporté le monologue incessant du savant fou. Barbe Noir avait réglé cette affaire en moins de deux et Lutti devient le prisonnier a son plus grand desespoirs.
Je souriais d’un rictus. Maintenant ca assez duré j’espère qu’il va nous donner ces bonbons rare qu’il a volé et MAINTENANT sinon je prend sa tete et le noie dans ces égouts et fais bouffer son corps aux crocos !
Il répétait lui aussi des mots comme une prière comme Haribo. Attendez ne me dites pas que c’est a cause que je l’ai bousculé qu’il répéte ces mots ?
Mais par chance il nous montrais sa poche. Teach lui l’avait fouillé et avait trouvé un détonnateur et d’un coup de tete a grande vitesse Lutti avait appuyer sur le bouton. Il eut une explosion. Et Barbe Noir pour nous protégé avait utilisé le pouvoir de Barbe Blanche mais hélas il se pris un bout de plafond dans la tete et fut assomé.
A ce moment là, mon corps avait agi d’instinc et je m’enfuyais a grande vitesse et une fois hors de danger je vis la catastrophe fini. Le Yonkou était a terre et avait sur sa bedaine un gros morceau de plafond et le guide lui sur tout son corps. Je crois qu’il était mort car on voyais que sa main. Je baissa la tete de politesse en le remerciant mentalement de son aide. Après tout meme s’il avait été un froussard il nous avait quand meme bien guidé. C’étais Lutti qui était responsable de sa mort après tout et peut etre un peu nous car on l’a un peu menaçé.
J’observa autour de nous où pouvais se trouvais Lutti mais il n’était nulle part. Il avait disparu ce fou ! Je vis un allo de lumiere eclairé Teach et je m’approcha. Au dessus de nous se trouvais une sorte d’usine de bonbon. On était a l’interieur. C’était l’usine de Willy Wonka notre prochaine personne a voir avec Skittles son assistant pour les bonbons.
Je sentais la bonne odeur de chocolat fondu en haut et j’en salivais d’avance. A première vue il ne semblait pas avoir vu le trou car il chantait et travaillait en meme temps ! Cool ! Je vais allez les retrouvez de ce pas et manger tous ces bonnes sucreries.
Au moment de faire un pas j’avais remarqué que j’avais mis mon pied sur la tronche du Yonkou. Oups. Non ca va il avait l’air encore endormis tant mieux !
Bon un dilem venait a moi… le reveiller ou l’abandonner. Sachant que si je l’abandonne je me prendrais sans doute un Black Hole dans la tronches et ce sera le game over pour moi.
Je n’avais pas le choix. Le reveiller. Je resta un moment songeur et m’assois a coté de lui et tout en observant l’eau une idée me viens a l’esprit.
Heureusement son corps était a coté de l’eau d’égout. Un sourire sadique apparu sur mon visage. Je devais en profité. Maintenant ! Derriere je poussa son corps dans l’eau ce qui fut pas trop evident car Teach était comment dire enfin vous voyez un géant gr… a carrure assez une grande carrure et un minus frele voilà pour la minute infos. Après un grand effort je recu a le pousser dans l’eau et sans meme m’en rende compte je tomba avec lui en grognant. Si avec ça le Yonkou se reveillais pas… ah tiens il c’est révéiller ? Qu'il évite de hurler sinon il va attirer l'attention sur nous et puis moi j'ai pied meme si l'eau atteins mon cou.
Et avant qu’il puisse en placer une hormis son cris d’exclamation je dis :
-Au dessus y a l’Usine du chocolat et des bonbons respectivement Willy Wonka et Skittles. Cette usine est divisé en deux la partie chocolat Wonka et bonbon pour Skittles. Mais faudra etre discret comme ca on pourra manger quelques echantillons donc on portera leur uniforme enfin si cela ne derange pas bien sure ?



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: les sucreries sont a tout age (pv Teach)   Sam 11 Fév - 11:20

Marshall D. Teach☼ The King of Darkness ☼
☼ The King of Darkness ☼
avatar

Messages : 4323

Navigation
Doriki:
5184/6000  (5184/6000)
Fruit du Démon: Yami Yami & Gura Gura no mi




Teach & Cie à la chocolaterie

L’inconscience. S’il avait eu accès à toute sa capacité mentale, Teach aurait pu immédiatement comprendre qu’il s’y trouvait. Ce n’était pas la première fois qu’il se trouvait dans cet état mais cela faisait longtemps qu’il n’y avait plus goûté. Nul doute que si les hommes pouvaient sombrer dans l’inconscience au gré de leurs envies, ils dormiraient plus souvent. En vérité, c’était une sensation grisante et extrêmement douce à la fois. Dans un noir d’encre absolu, vous aviez la sensation de vous laisser porter par un courant, aussi à l’aise que dans du coton, seules quelques sensations vous faisaient deviner l’existence de vos membres. Oubliant les raisons qui vous ont amenées dans cet état, vous attendiez, sans crainte ni empressement. Cette relaxation extrême est pourtant très dangereuse évidemment. En réalité votre corps venait d’être malmené, pire il se vidait de son sang ou bien mourrait, tout simplement. Heureusement, ce n’était pas le cas de notre ami.

Ses facultés de récupération, même si elles étaient décalées, lui permettraient bientôt d’émerger à nouveau. Etendu sur le sol, son crâne venait d’être remis à neuf lorsqu’il ressenti pour la première fois dans ses songes une sensation au visage. Puis, le courant s’accéléra, il se sentait ballotté de droite à gauche, sentant ses bras sous son propre poids. Le cours d’eau céleste devient rivière puis rapides… Finalement il ressenti l’eau, nauséabonde, glacée, investir ses membres. Cette ultime sensation le fit retourner dans le monde réel. Ouvrant les yeux dans l’eau, il se rappela qu’il se trouvait dans les égouts et que sa bouche lui laissait la délicieuse occasion de gouter aux eaux usées. La surprise lui déplu particulièrement ! Il se releva en catastrophe, posant fermement le pied pour reprendre appui. Il recracha le contenu de sa bouche et failli même en vomir. Il était loin le paisible courant qui le portait… Lorsqu’il fut enfin remit d’aplomb, il chercha Kirua du regard.

C’est à ce moment qu’il se rappela. Lutti, le détonateur, le plafond. Est-ce que le petit avait pu en réchappé ? C’est à ce moment qu’il remarqua une espèce de touffe blanche au milieu du canal. Au départ il pensait que c’était un genre de moisissure mais il lui sembla qu’elle avait bougé. Il baissa son regard et il ne put que se rendre compte que c’était bien le gosse qui se trouvait là. A nouveau étonné, le pirate allait articuler quelque chose mais son compagnon du jour fut plus rapide. Il resta là, à l’écouter, jusqu’à se rappeler maintenant pourquoi ils étaient ici. Les bonbons, l’usine. Parfait ! Maintenant qu’il était remis sur pied, il sentit la colère lui monter au nez. Ces guignols s’étaient assez foutus de leurs gueules ! C’était maintenant le troisième endroit qu’ils allaient fouiller et Barbe Noire était bien décidé à casser des gueules si on l’empêchait encore de trouver ces foutues confiseries ! Cela faisait trop longtemps… Il détruirait l’île entière s’il le fallait !


"- Aïe… Quels uniformes ? Ras-le-bol de leurs conneries sur cette putain d’île ! Autant qu’on aille directement rendre visite à Wonka et Skittles ! Ce sont les derniers sur la liste… Mange c’que tu veux si tu veux mais moi, j’attendrais de gouter à ce pourquoi on est v’nu ! De toute façon, on a le guide avec nous, il nous mènera à eux directement !"

Le Yonkou tourna sa tête mais ne vit personne d’autre. Il y avait peu de chances qu’il ait pu s’enfuir. S’il ne s’était pas encore manifesté c’est qu’il devait être mort. Le capitaine râla un peu lorsque Kirua le lui confirma mais les deux compères se mirent en route malgré tout. Ils escaladèrent un mur à moitié effondré qui les amenèrent directement au milieu d’une plaine bordée d’une rivière de chocolat et d’arbres à bonbons. Bizarre cette usine ! Mais pas aussi bizarre que les employés, qui avaient plus des têtes d’indiens chelous que de gens normaux ! Impatient, Teach en attrapa un par le col et tenta de lui soutirer des informations mais il semblait parler une autre langue. C’était bien leur veine… Que faire et où aller au milieu d’un paysage pareil ? Il semblait s’étirer à perte de vue mais quelque chose d’aussi grand était impossible sur cette île… Le barbu se tourna vers son acolyte, lui suggérant cette fois de jouer les éclaireurs !



_________________
Doubles Comptes:
 

The Blackbeard Crew:
 


Dernière édition par Marshall D. Teach le Jeu 23 Fév - 14:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: les sucreries sont a tout age (pv Teach)   Jeu 23 Fév - 13:24

Kira Kiruathe Self proclaimed God Candy Eater Silver Speed
avatar

Messages : 740

Navigation
Doriki:
998/6000  (998/6000)
Fruit du Démon: Viti Viti No Mi

A la recherche de Wonka et Skittles


Teach




-----------------------------------------------

Teach tenait vraiment a ce qu’on se fasse repéré que JE me fasse repéré surtout. Imaginer la Marine entrain de nous courir après et criait : Kirua le révolutionnaire est avec Marshall D Teach. Galère. Nous escaladâmes le mur a moitié effondré et une fois là haut on vit une pleine avec une….rivière en chocolat ! Je crois que j’ai atteins le paradis ! J’allais m’avancé pour gouter quand je vis de drôle de type. Ils ressemblaient a des indiens mais en plus petit. Plus loin, enfin a quelques mètres je vis Teach énervé attrapé un indien par le col. Je m’approcha d’eux et l’indien parla une langue étrange. Barbe Noir me suggéra de jouer les éclaireurs. J’hochais la tete pour évité de l’énervé et de mal terminé ma petite existence.
Je couru a vitesse de croisière pour moi observant autour de moi. Arrivé au ‘’fond’’ de la plaine artificielle je vis deux chemins dont en haut y avait une pancarte. Celle de droite était dessiné des bonbons et de l’autre une tablette de chocolat.
Hésitant un moment, je me rappelai des paroles de la vieille peau de divinatrice. Willy Wonka était le plus censé des deux même s’il était lui aussi étrange quand il le voulait.
-On est perdu mon enfant ?, c’étais une vieille dame nez crochu avec une verrue. Bon sang cette vieille m'a fait peur!
Tiens derrière elle y avait une maison en pain d’épice… ca me rappelait quelque chose...
-Euh, pas vraiment. Je cherche Wonka.
-Mon petit Willy ? Je suis sa mère. Il doit étre avec Lutti en ce moment, et…
-Lutty ?
-Oui ils travaillent ensemble avec Skittles ils font a eux trois la production des bonbons de cette ile. Mais j’y pense tu dois avoir faim mon enfant.
Je regarda la maison en pain dépice... qui m'inspirai guère confiance comme mon homologue.
-Non non, dis-je précipitement. Mais savez-vous où se trouvent-ils ?
-Ils sont dans le laboratoire.
-Et où se trouve ce laboratoire ?
-Pas ici mon garçon, viens a la maison déguster un bon chocolat chaud et je te dirai tout les informations que tu auras besoin.
J’aimais pas les yeux de la vieille et puis elle me faisait peur avec sa robe sombre, son dos vouté, sa verrue son nez, elle me faisait pensé a une sorcière. Et puis sa voix était horrible.
-Allez ne sois pas timide…
Elle me tend une main vers moi dont j'eu put m'empecher de faire un pas en arrière.
-Je dois y allez merci pour tout, dis-je d’une voix neutre. J’allais me retourné et courir mais je vis Teach.
-Ils sont au laboratoire avec Lutti, dis-je a Barbe Noir qui venait vers moi.
Le visage de la sorcière deviens livide en voyant le geant bonhomme et me lança un au revoir en tremblant et rentra dans sa maison en pain d’épice rapidement. La tronche qu’elle avait c’étais mémorable.



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: les sucreries sont a tout age (pv Teach)   Mer 1 Mar - 18:36

Marshall D. Teach☼ The King of Darkness ☼
☼ The King of Darkness ☼
avatar

Messages : 4323

Navigation
Doriki:
5184/6000  (5184/6000)
Fruit du Démon: Yami Yami & Gura Gura no mi




Skate et Skittles

Alors qu’il observait l’ébouriffé s’exécuter, Teach repensait à ce qu’il s’était dit. Inutile de chercher à se déguiser, le propriétaire des lieux devait savoir que les deux aventuriers du bonbon approchaient. Barbe Noire ne venait-il pas de déclencher une secousse sismique juste en dessous de l’usine ? Il ne savait pas où il se trouvait mais cela lui semblait bizarre, il ne savait pas encore dire pourquoi. Les petits bonhommes n’avaient pas l’air spécialement perturbés par son arrivée, peut-être était-ce la barrière de la langue ? En tout cas, même celui qu’il venait de secouer se remit au travail, ne prêtant déjà plus aucune attention à ce qu’il se passait autour de lui. Par précaution, l’obèse accéléra la cadence. Il aimait en connaitre plus sur les gens avec qui il ferait « affaire ». Être isolé au beau milieu d’un bâtiment dont il ne connaissait rien ne l’enchantait pas. Il leva les yeux, regardant le faux plafond et les faux murs, cherchant le détail qui confirmerait le trompe-l’œil.

Force était de constater que ce petit manège avait été parfaitement bien réalisé mais dans quel but ? Incapable d’y apporter une réponse, le pirate sortit de ses songes, rabaissant son regard. C’est alors qu’il remarqua deux arcades, assorties d’une pancarte indicative. Bon. Ici, la voie ne semblait pas énigmatique. A moins que la pancarte ne soit là que pour leur donner un faux sentiment de réconfort qui s’estomperait lorsqu’ils se rendraient compte qu’on se seraient joués d’eux. Ce n’est que lorsqu’il s’approcha encore qu’il se rendit compte que Kirua se trouvait là, prêt d’une silhouette étrange et ramassée sur elle-même. Elle l’avait sans doute remarqué aussi, pâlissant à vue d’œil à mesure que le Yonkou approchait. Sans qu’il ne dise rien, elle tourna les talons et se réfugia dans une maison en pain d’épices. Elle avait tout de la méchante sorcière, une maison aussi appétissante et colorées ne lui correspondait pas vraiment.

Plutôt que de la poursuivre, l’édenté reporta son attention sur son compagnon de route. Et ce qu’il entendit ne lui fit pas plaisir. Lutti n’avait visiblement pas fini de les étonner, pour leur plus grand déplaisir. Et puis, s’il était là…


"- Alors ils savent qu’on arrive. Merde ! Assez perdu de temps, il faut qu’on les retrouve avant qu’ils se cassent sinon ce bonbon va nous passer sous le nez ! J’avais pas envie d’en arriver là mais… T’as toujours ton skateboard ? On ira plus vite comme ça. Cette fois par contre je te déconseille de partir comme une flèche directement, je s’rais pas aussi clément que la dernière fois. Tu commenceras à courir à mon signal !"

Sur ces mots, le forban attendit que le gosse dépose la planche à roulettes à terre. Sa première mauvaise expérience avec l’objet ne l’enchantait pas pour recommencer mais la vitesse était ici un atout clé. Teach posa d’abord un pied, testant la solidité et la stabilité de l’engin. Il lui fallut quelques secondes mais il était finalement parvenu à trouver son équilibre sur le mince morceau de bois. Il donna le signal et le duo se mit en route, « direction chocolat ». Avec un peu de chance, cet endroit restait une usine qui bénéficiait à l’économie de l’île. Pour ce faire elle devait être un minimum fonctionnelle, le pari était risqué mais l’heure n’était plus à la réflexion. Ils filèrent dans le couloir et passèrent plusieurs salles toutes plus étranges les unes que les autres. Etrangement, ce n’est que maintenant qu’une alarme retentit, résonnant sur les murs. La menace qu’ils représentaient était-elle enfin prise au sérieux ?

Cela ne faisait que révéler que les grands manipulateurs de cette île semblaient commencer à paniquer. Ça voulait donc dire qu’ils étaient sur la bonne voie. Retrouvant son sourire légendaire, le capitaine ténébreux remarqua cette fois qu’ils arrivaient dans une salle plus grande. Le plafond était bien plus haut mais la taille générale ne changeait pas. Une dernière porte les séparait maintenant de Lutti et Wonka. Une dernière porte presque cachée par la silhouette massive d’un géant qui ressemblait trait pour trait aux indiens nains d’avant. Un homme dans un costume de cerise trônait fièrement sur la tête de leur nouvel ennemi. Muni d’un micro, il prit une pause dramatique avant de prendre la parole d’un ton grave. Il parlait de lui à la troisième personne et à chaque fois qu’il prononçait son nom, il le criait d’une voix suraiguë.


"- Bienvenue chers enquiquineurs ! Vous voilà maintenant face à l’illustre SKITTLES !! Personne ne se met en quête de la confiserie légendaire sans en payer le prix ! SKITTLES vous le fera regretter ! Vous n’êtes pas dignes de gouter notre création, ni même de la voir ! SKITTLES s’en assurera lui-même ! Préparez-vous à subir le courroux conjugué des gardiens de l’usine ! YAAAAAAAAAAH !"



_________________
Doubles Comptes:
 

The Blackbeard Crew:
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: les sucreries sont a tout age (pv Teach)   Jeu 16 Mar - 0:23

Kira Kiruathe Self proclaimed God Candy Eater Silver Speed
avatar

Messages : 740

Navigation
Doriki:
998/6000  (998/6000)
Fruit du Démon: Viti Viti No Mi

Team ChocoBonPan


Teach




-----------------------------------------------

Je crois que Barbe Noir n'a pas ses lunettes... Je crois qu'il m'a pris pour un renne...Rudolf Le Renne...
Je toussote pour remettre un peu d'ordre dans mes pensées et surtout me rappeler les derniers mots de Barbe Noir. Il voulait faire du ski nautique je veux dire monter sur mon skate et que je le traine en courant?

J'ai du mal entendre...Mais toujours en le regardant avec de grand yeux la bouche neutre je posai mon skate au sol. Celui-ci ce mit dessus et je tendis mon yoyo toujours en l'observant avec de grand yeux.

Ce type n'étais pas Barbe Noir j'en suis sûre c'est le père Noël et il m à pris pour son renne j'en suis sûre !!!!
Et une fois que je le vis bien instable et une fois que j'accrocha autour de ma taille le yoyo le voyage put enfin commencer !
Tout en courant je regardais Teach ce serai dommage que celui -ci me coure après me menaçant de son pouvoir de son fruit du démon pour me régler mon compte.
Nous traversâmes diverses salles plus étranges que les autres et à chaque fois que je regardais derrière moi je n'arrêtait pas de penser Teach entrain de dire ''' oh oh je suis le père Noël joyeux Noël tout le monde" même si Noël est passé...

Nous arrivons enfin face à Skittles toujours aussi fou et toujours aussi dramatique. Si je me rappelais bien il avait le pouvoir des bonbons. Être ou ne pas être bonbon tel est la question! D'accord je me tais...

Bon qu'avait il de prévu cette fois ? Une autre horde de lapin crétin?
Puis je remarquais le géant....Il voyait donc les choses en grands... D'ailleurs dessus ceux géant on distinguait deux ombres.

-C'est de eux que tu m'as parler Skittles ? Dit une voix la plus grande d'ailleurs mais aussi la plus fine.

Skittles répondit à mi-voix.
-Oui c'est de eux que Skittles à parler.

L'homme dans l'ombre portant un haut forme noir hocha la tête en signe d affirmation. La deuxième ombre beaucoup plus ample avec un nez beaucoup plus crochu paru hésité. D'ailleurs elle me rappelait quelqu'un...

-Nous sommes de retour!

C'était une voix féminine. Une voix horrible, horriblement aigu. Qui sautait de l'épaule du géant à derrière Skittles. Il eut un spot qui éclaira l'ombre... C'était La sorcière au pain d'épice !!!

-Pour vous jouer un mauvais tour!
L'autre ombre sauta aussi et atterrit au côté de la femme. C'était Wonka pale comme la mort avec un haut forme noir.

-Nos fourberies ont l'âge de la galaxie!Dit la sorcière.

À c'est sure vu comme elle est vielle....

-C'est pour accomplir notre destin qu'on est ici!, Dit Wonka

De vendre des bonbons et du chocolat ?

-Je suis venu Skitlessi!

Comment t'oublier...

-Afin d'écraser l'amour et la vérité!

Ça fais froid dans le dos quand c'est la sorcière qui parle...

-Afin d'étendre notre pouvoir jusqu'à la voie lactée! Lança Wonka

-Bussink!


-Wonka

-Et Skittles, ça fait trois!

-Partout ou regne la paix dans l'univers...

-La Team ChocoBonPain...

-Sera présente...

-Afin que le chaos ChocoBonPanière prospère!!, dirent-ils en meme temps

Et sur c'est mots ils prirent une pause stupide. Skittles accroupie. Wonka et la sorcière dos à dos (on voit la différence de taille avec Wonka et ses deux mètres...) Tenant dans leur mains une rose les yeux fermés.

-Assez parler ! Vous en avez a notre trésor ! Eh bien soit ! Venez nous le prendre. Skitles libéré la statue en chocolat ! Prépare les canons en bonbons ! Bussink à toi de jouer!

Et sur c'est mot la sorcière créa une sorte d'armure en pain d'épice au géant. Créant même quelques armes tels qu'une hache.

Le géant se mit en mouvement et Wonka en haut de son petit Balcon accompagné des deux autres appuyant sur un bouton. Les portes se fermerent, et le balcon se referma dans une sorte de boite à vitre.

Mais qu'est ce qui se passe ? Puis avant même de demander à Teach je sentis quelque chose dans mes jambes du chocolat ? Et ça brule !!!!


Je pus me retenir de crier. Bordel ça m'atteignais les genoux !

-Bienvenue à notre Colisée amoureux du chocolat et des bonbons ! Ceux chocolat chaud et une nouvelle saveur vous pouvez la goûtez elle n'est pas empoisonner! Dans cette arène vous devez battre notre monstre ChocoBonPain composé de chocolat canon à bonbon et de pain d épicé. Comme vous voyez le niveau du chocolat monte jusqu'à les dix mètres comme nous sommes généreux il y a des objets mangeable pour vous aider ! Encore faut il que notre champion ne vous tue pas avant!! Si vous êtes sage et toujours en vie on vous enverra quelques objets pour vous aider à lutter ! Ah ah !! Bon courage !

La voix de Wonka était décidément remplis d arrogance. Mais il avait raison. Le chocolat commençait à monter et à bruler. Il faut que je trouve sur un support . Par chance près de moi y avait un pain d'epice. Je monte dessus.

-Ah oui il se peut qu'on puisse vous empêcher de gagner ou vous faire tomber dans le chocolat ah ah ah . On a plein de petit pièges en réservés. On vous montreras tout dans les temps mes petits amis !!! Amusez vous bien!!







Ps; je mettrais la couleur des dialogues demain si jamais cela te plais pas dis le moi ^^
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: les sucreries sont a tout age (pv Teach)   Lun 20 Mar - 15:41

Marshall D. Teach☼ The King of Darkness ☼
☼ The King of Darkness ☼
avatar

Messages : 4323

Navigation
Doriki:
5184/6000  (5184/6000)
Fruit du Démon: Yami Yami & Gura Gura no mi




Dans l'arène

Teach le réalisait maintenant mais cette salle dans laquelle ils se trouvaient avait tout d'une arène, mis à part le public avide de jeux. Diverses sucreries d'une taille impressionnante tronaient ça et là alors que le géant se dressait de toute sa hauteur. Ce qu'il prenait pour des bouches d'aérations étaient espacées à distance régulière dans cette pièce construite en un grand rond. Pendant ce temps, du côté opposé aux deux hommes, trois figures, sans compter le géant, entamaient les présentations. Que dire d'une telle prestation? Voulant sans doute se donner un style, les trois comparses enchainaient les poses idiotes associées à un baratin narcissique et des rimes pourries. Ils finirent bien vite, non sans ayant piétiné le respect et génocidé leur amour-propre.

Barbe Noire, lui, avait fini hilare, ayant entendu toutes les réflexions lancées par le gosse qui l'accompagnait. La chaleur du chocolat le surpris d'autant plus, ses mollets commençant à le faire souffrir. Reprenant conscience de la situation, il tenta d'aspirer le chocolat avec un trou noir mais Wonka prit un micro pour ricaner à son encontre. Visiblement ça ne servirait à rien, son pouvoir lui permettant de créer ce liquide à l'infini. Le niveau montait d'ailleurs toujours, arrivant aux genoux du pirate. Du coin de l'œil, il vu que Kirua était déjà monté sur un des aliments présent. La douleur commençait à devenir insupportable, il se résolut donc à se hisser sur un énorme biscuit carré alors même que le géant fonçait sur lui, créant des vagues dans le liquide chaud.

Alors que notre ami tentait maintenant de ne pas passer par dessus bord, quelques gouttes de chocolat vinrent mouiller son bras. De "trop chaud" cette mer artificielle venait de passer à "bouillant". Un cri de stupeur sorti de la bouche du Yonkou alors qu'il frottait vivement son membre pour y enlever la source de son mal. C'est alors qu'il entendu un bruit juste derrière lui, à quelques mètres. C'était le gamin qui venait, il ne savait comment, de faire reculer le géant ! Le plus surprenant étant surtout que ce petit parvenait à courir tellement vite qu'il ne coulait pas ! Ne perdant plus de temps, Teach fit irradier l'un de ses poigns et l'écrasa en direction de la poitrine de leur ennemi en armure. S'il tombait, ses protections se gorgeraient de liquide et même s'il n'était pas sensible à la chaleur, il aurait du mal à se relever.

Le contrecoup du tremblement de terre et la chute du soldat secouèrent l'arène, forçant une nouvelle fois l'obèse à se cramponner à son embarcation de fortune. Dans son malheur, il continuait de fixer l'espèce d'observatoire en verre, se demandant comment y parvenir. Soudain, une idée germa dans ses pensées ! Si son compagnon d'infortune pouvait marcher sur l'eau, peut-être qu'il pouvait atteindre Wonka et sa clique en courant sur les murs ! Au pire s'il n'y arrivait pas, le forban pourrit tester de l' y envoyer grace à sa force ! Il y avait toujours le risque qu'on l'en empêche mais ça méritait de tenter le coup... L'édenté appella donc Kirua pour lui expliquer tout ça.


"- Hey gamin ! Ramène toi ici ! ..."




_________________
Doubles Comptes:
 

The Blackbeard Crew:
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: les sucreries sont a tout age (pv Teach)   Mar 21 Mar - 20:56

Kira Kiruathe Self proclaimed God Candy Eater Silver Speed
avatar

Messages : 740

Navigation
Doriki:
998/6000  (998/6000)
Fruit du Démon: Viti Viti No Mi

Wonka


Teach




-----------------------------------------------

Bordel je crois qu’a la fin de cette histoire je vais finir allergique au chocolat ! Ma petite embarcation en pain d’épice commençait a fondre et a couler dans le liquide brulant. Et le géant qui courait vers nous nous simplifier pas la tache quand il marchait il crée des sortes de ras-de-marée.

Faut qu’on se sorte vite d’ici sinon on risque de mourir brulé par le liquide sucré, une belle mort me diriez-vous hein ? Eh ben non mourir brulez c’est mourir d’en d’atroce souffrance !!!

Faut que je me calme, vraiment. Respire un bon coup. Sur ma petite embarcation j’expire et inspire mais je fus interrompu en entendant un bruit. Je tourna la tete et vis une…vague en chocolat se dirigeait vers moi !!!! Sautant de mon embarcation je me mis a courir a toute vitesse en rond autour de l’arene. J’entendais faiblement les moqueries de Wonka et de sa bande…

-Je mise quinze berrys au chocolat qu’il va tomber epuiser au bout du quinzieme tour !

-Moi dix !

-Moi vingt !



Les enfoirés et ils faisaient un pari derriere mon dos. Vous vous demandez pourquoi je courrai hein ? J’aurai pu tres bien m’arreter sur des bonbons sur la surface ou des pains d’épices et reflechir a un plan mais… mes jambes me brullez je m’etais brulez avec du chocolat et pour attenuez un peu la brulure et bien je courrai comme un dératé. Je n’osais pas crier ‘’chaud chocolat,’’ sinon ca susciterai des hilarités et ça non merci !

Tiens le colosse était vers Teach. J’avais accumulé assez de vitesse je pouvais ‘’le rentrer dedans sans probleme’’ accelerant encore un peu ma course je fonca sur le colosse en chocolat enfin sa jambe. Il perdit l’equilibre et tomba !

N’osant pas m’arreter de courir de peur d’etre engloutit par le chocolat je continua de courir autour de l’arene et entendit quelque secondes plus tard Teach m’appelait. Je me dirigeai vers lui et sauta sur son embarcation.

Une fois cela fais il me raconta son plan.

Marcher sur le mur pouvait etre une possibilité mais si jamais on tombe se sera pour nous sans doute une mort assuré... Mais on pouvait quand même tenter.
Le retour du chien ou renne de traineau et de retour. J'accrocha au dessus de ma taille le yoyo et le passa à Teach.
-Attention je vais allez très vite tiens toi bien !

Je l'ai tutoyer j'espere que j'allais pas mourir par insolence... Bref ce n'étais pas le moment. Je couru à grande vitesse trainant au passage Teach sur son embarcation sucrée. Jugeant au bout de trois tours d'avoir eu assez d'élan je couru sur les murs en cercle toujours montant progressivement puis une fois ayant la cage de verre sur ma route je ralenti légèrement et fonça dessus. Créant un gros bazar. Et oui tel une boule de bowling je venais de foncer sur Wonka et Skitles.

Wonka essayait de se remettre de ses esprit en secouant sa tete mais il fut totalement reveiller en entandant :
-Femme a la mer chocolaté, femme a la mer chocolaté…,

Cette voix aigu ne pouvait qu’appartenir a la sorcière au pain d’épice.

-Maman que fais-tu ici ???

-Je fais trempette espece d’idiot de fils ! Aide moi je vais me noyer et en plus ça brule !

Wonka se preocupant nullement qu’on sois devant lui certes a terre, couru appuyé sur un gros bouton rouge. On entendis un bruit étrange essayant de me relever en ayant la tete qui tourne avec tout les tours que j’avais fait, j’essayais de marcher correctement. Wonka tourna brusquement sur nous.

-Alors là ce n’est pas drole, pas du tout drole. Vous avez envoyé ma mère dans ce liquide chauffant, une dame douce et généreuse !

-Ouh Ouh ! Mon petit Wonwon je te remercie d’avoir fais disparaitre tout le chocolat ! Tu es vraiment le meilleur fils au monde !

-Merci maman !

Puis il se retourne vers nous la mine sombre.
-J’ai mangé le fruit du démon logia du chocolat. Si vous voulez avoir ce fameux paquet de bonbon rare vous devez me passez sur le corps !








ps: dis moi si cela te vas pas
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: les sucreries sont a tout age (pv Teach)   Sam 25 Mar - 10:19

Marshall D. Teach☼ The King of Darkness ☼
☼ The King of Darkness ☼
avatar

Messages : 4323

Navigation
Doriki:
5184/6000  (5184/6000)
Fruit du Démon: Yami Yami & Gura Gura no mi





Acrobaties et haute voltige !

"- Il faut atteindre leur poste d’observation ! T’en est capable ? Si tu cours sur les murs, ça devrait pas te poser d’soucis non ? Avec la vitesse, tu devrais briser la vitre. Une fois là-haut, y a plus qu’à en envoyer un par-dessus bord, soit la vieille soit le crétin qui accompagne Wonka ! Et si jamais t’y arrive pas on fera autrement !"

Encore secoué par les vagues de chocolat, Teach préférait écourter ses explications. C’était une histoire de vitesse que seul le gamin pourrait mener à bien. Chaque minute comptait. Bientôt, plus aucun bonbon/biscuit ne pourrait subsister dans cette mer bouillonnante de chocolat. L’embarcation sur laquelle il se trouvait commençait d’ailleurs à s’humidifier et à se morceler par endroit. Puisqu’ils semblaient être devant les trois derniers remparts pour trouver la confiserie légendaire et que ces trois gugusses avaient l’air de suffisamment bien s’entendre pour faire des poses débiles de façon coordonnées, il n’y avait pas de raison pour qu’ils laissent crever l’un des leur qui viendrait à tomber. Ce n’est qu’alors qu’il remarqua ce que faisait Kirua. Il avait dû comprendre les choses de travers parce qu’il nouait son yoyo autour de lui et qu’il le lança ensuite au barbu.

Prit de court, Barbe Noire tenta de bégayer quelques mots mais c’était trop tard le petit était déjà sur le poing de partir. Ne sachant que faire, il planta l’une de ses mains dans le biscuit, l’autre tenant toujours le maudit jouet. Il commença à jurer alors que les deux associés commencèrent à fendre les flots. Au départ, le gamin devait courir très vite pour éviter de couler et avoir la force de tirer tout ce qu’il devait tracter, une pluie de chocolat inonda alors vite le visage du Yonkou qui dû fermer les yeux. Toujours en train de jurer, il s’en voulait de ne pas avoir été plus précis et tentait encore vainement de raisonner le garçon mais s’était peine perdue, voici qu’il était à nouveau embarqué dans quelque chose contre son gré. Il sentait qu’il allait de plus en plus vite, il avait du mal à tenir à cause de la force centrifuge qui s’accélérait. Sa main plantée avait mis un terme à l’unité du biscuit, ayant entrainer des fissures qui réduisaient petit à petit l’espace disponible.

Il dût se résoudre à lâcher prise, récupérant une main pour frotter son visage. Plus rien ne le séparait du mur, sur lequel il trainait sa carcasse. Le frottement commençait rapidement à irriter sa peau jusqu’à ce qu’elle s’ouvre par endroits. Il cracha un hurlement transformé en un ultime juron avant de se rendre compte qu’il allait maintenant s’écraser contre les vitres les séparant des trois confiseurs. Le choc fut rude, plusieurs morceaux de verres avaient vrillé sa peau mais son visage était intact grâce à son bras. En plus de la vitre, il avait heurté quelqu’un mais sur le moment il s’en préoccupait peu. La souffrance qu’il ressentait le fit se convulser sur le sol alors que la mère de Wonka tombait. Le plan s’était déroulé comme prévu, même si c’était à ses dépens. Malgré tout, par chance, le maitre chocolatier fut plus préoccupé par celle qui coulait en dessous d’eux.


Ces quelques instants permirent à l’édenté de reprendre ses esprits et sa concentration même s’il était toujours à terre. Dès que le grand gaillard blême commença à les défier, le pirate leva son bras et y fit naitre un trou noir. Pour se défendre, le bougre tenta d’envoyer une salve chocolatée au visage de Teach mais ce dernier fut plus rapide. Une fois prisonnier de sa main, le chocolat se rependit mollement sur le sol, à quelques centimètres du faciès désagréable de l’ex-shichibukai. Un sourire illumina presque immédiatement son visage. Rien de plus facile que de passer sur le corps de quelqu’un ! Lui n’était qu’un homme dément fait de pouvoir et de puissance ! Rien ni personne, certainement pas un pauvre fils à maman ne parviendrait à l’arrêter ! Un long rire sortit de ses entrailles alors qu’il se relevait en soulevant du sol la brindille apeurée qui tentait d’échapper à sa poigne.


"- Zehahahahahahahaha ! Te passer sur le corps ?! Laisse-moi rire ! Fini les conneries maintenant, vous allez m’écouter, tous autant qu’vous êtes ! J’hésiterais pas une seule seconde à détruire ce que vous avez d’plus cher ! Alors t’as l’choix, Wonka ! Soit tu nous donne ces bonbons, soit je détruirais cette usine, puis je tuerais chaque personne qui compte à tes yeux, en commençant par ta chère mère ! Zehahaha ! Alors ?! Qu’est-ce-que tu choisis ?!"

Le maitre des lieux ne répondit pas, son regard occupé par quelque chose se passant derrière Barbe Noire. Notre ami se retourna pour voir que le géant s’était relevé et que son poing approchait dangereusement d’eux. Sans perdre une seconde, il para le coup en déclenchant une secousse sismique sur les phalanges orangées qui approchaient d’eux. Toute la salle trembla à nouveau alors que l’on pouvait entendre le géant souffrir le martyr, son poing s’était fait projeté contre le mur de la salle et l’ayant à moitié transpercé. Au moins comme ça, impossible qu’il vienne encore les emmerder. Le capitaine pirate replaça son regard dans les yeux de Wonka, ordonnant à Kirua de s’occuper de Skittles. S’il comptait user de stratagèmes pour tenter de renverser la situation, alors il allait lui montrer que ça ne marcherait pas.

Pouvait-on devenir encore plus pâle lorsque l’on était déjà blême ? Toujours est-il que là, il semblait prendre un peu plus au sérieux les deux hommes qui se dressaient face à lui. L’Empereur le plaqua alors contre le sol, usant de son autre main pour faire irradier la blancheur du fruit des tremblements. Il allait falloir passer à table ! Enfin, le duo touchait au but !





_________________
Doubles Comptes:
 

The Blackbeard Crew:
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: les sucreries sont a tout age (pv Teach)   Mer 29 Mar - 20:49

Kira Kiruathe Self proclaimed God Candy Eater Silver Speed
avatar

Messages : 740

Navigation
Doriki:
998/6000  (998/6000)
Fruit du Démon: Viti Viti No Mi

Il faut sauver Willy!


Teach




-----------------------------------------------

Wonka avait vraiment l’air furieux mais bon c’étais pas prévu que la sorcière sois par-dessus bord enfin si on va dire que ça nous arrange non ? Essayant de retrouver mon équilibre je ne quittais pas des yeux Wonka, j’étais un brin essoufflé faire autant de tour, a grande vitesse tiré par un Yonkou, non je ne l’accuse pas d’être gros même si je le pense fortement.
Bref que je sois un peu essouflé ou non ne changera rien qu’on atteinde notre bus car Teach va tous les réduire en pièces ! D’ailleurs le maitre chocolatier n’avait nullement peur de Teach… ne le connaissait-il pas ? Ah si il le connaissait il était devenu tout blanc c’est vrai que Barbe Noir n’est pas connu pour sa beauté…
Teach utilisa sa technique du trou noir enfin je l’ai jamais vu comme technique mais j’ai entendu beaucoup de rumeur dessus, et c’est vrai son pouvoir était impressionnant, il était comme un aspirateur il pouvait tout aspirer.
Wonka fut vite dans l’une des mains du Yonkou entrain de bouger dans tout les sens cherchant a s’enfuir de l’étreinte de l’édenté sur son cou. Puis l’instant d’après il ne bougeait plus fixant un point fixe face a lui écoutant nullement ce que dit le Yonkou… je crois qu’il avait envie de mourir moi je l’aurai refilé le paquet de bonbon et j’aurai quitté l’ile le plus vite possible ! Bien sure c’est mon avis et aussi parce que personne ne peut fuir plus vite que moi, vive le fruit de la vitesse, et non je suis pas une mauviette si j’étais face a cette situation je serai prudent pour ma vie.
Bref voulant regardant ce que fixait Wonka moi et Teach nous regardâmes derrière nous, c’étais le géant, il avait le poing brandis et allait nous écraser comme de vulgaire moucheron eh oui a ses yeux même le grand Teach était petit mwa mwa. Mais le Yonkou perdit pas un instant et utilisa son fruit des secousses.
Le géant perdit l’équilibre a moitié transpercé. Il était a terre et ne fis plus un mouvement, il devait seulement être sonné.
Teach m’ordonna de m’occuper de Skittler j’hocha la tete. Effectivement notre cher ami savant de bonbon venait de se relever essayant de retrouver ses esprits. Comme il était grand avec ses deux métres, il a de ses echasses… Eh hop un coup derrière le genou en utilisant le pouvoir de la rapidité pour qu’il ait mal et qu’il perde l’équillibre. Une fois cela faite, je souris a Skittles et pris son couteau qu’il avait dans sa poche le sortant et le tenant devant son cou en me mettant derrière lui.
-Dites-nous où ce fameux paquet de bonbon et on vous promet que rien ne vous sera fait !
-Ouh ! Willy chou tu peux me remettre en haut, cria d’en bas la vieille femme au pain d’épice.
Wonka resta songeur et puis il hurla a sa mère.
-Eh maman tu sais où tu as mis le paquet de bonbon ?
-On l’a donné a la voyante il y a quelque heures tu te souviens ? On avait pas d’argent donc on l’avait payé avec ça…
-A la voyante…ah oui la voyante…., il avait dit cela d'un ton joyeux comme pour ne pas faire peur a sa mère qu'il était capturé ou autre...
Il déglutit mais fixa toujours Teach.
-Vous avez eu votre réponse lachez-nous et laissez-nous en paix !
Voyante….attendez son nom… son visage …
-Comment s’appele cette voyante ?m’exclamais-je d’un coup.
-Carembar !
Exactement Ay Carembar elle venait de nous echappier! Ok l’accent était sans doute merdique mais là n’est pas la question… on s’est fait rouler et la voyante c’étais sans doute fait la malle… On doit la retrouver ! Je lança un regard a Teach qui signifiait qu’ils disaient la vérité et qu’il était temps pour nous de retrouver le vrai coupable qui nous a mené en bateau et en plus on l'avait payer avec des bonbons c'est comme si on l'avait payer pour nous faire tourner en bourrique…
Et puis j'espere que Teach ne voudra pas les tuer... sous un coup de colère bien sure.
-C'est la faute a Skittles, il voulais lire son avenir, commença a pleurer Skittles, Skittles voulait voir son avenir pour savoir comment Skittles s'habillerai demain, ''snif'' Vous pouvez tuer Skittles mais pas Wonka, je vous en supplie!

Je regarda Skittles, l'idiot Teach allait se défouler sur lui...

-Il faut sauver Willy! Et Skittles serai pret a faire le sacrifice!, s'exclama le nominé, sinon il y aura plus de chocolat!

-Oh Sktilles...

Bon je vous epargne le regard rose sorti d'un roman aussi a l'eau de rose entre ses deux personnages... en un mot eurk et d'un coup j'esperai que Teach interviennent et qui leur botte les fesses mwa mwa face a toute ses mievreries. Moi sadique ? Nan!











ps: dis moi si cela te vas pas
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: les sucreries sont a tout age (pv Teach)   Jeu 30 Mar - 16:06

Marshall D. Teach☼ The King of Darkness ☼
☼ The King of Darkness ☼
avatar

Messages : 4323

Navigation
Doriki:
5184/6000  (5184/6000)
Fruit du Démon: Yami Yami & Gura Gura no mi





Mauvaise blague

[color=grey]La situation tournait finalement à l’avantage des deux amateurs de sucreries. On ne pouvait pas dire que la bataille fut longue mais elle fut néanmoins intense ! Teach avait frôlé plusieurs fois la catastrophe lorsque l’on faisait le compte ; Ecrasé par des morceaux de plafond, manquant plusieurs fois de gouter une nouvelle facette du chocolat en se noyant dans une mer bouillante, passant à un cheveux de se faire refaire le portrait par un géant,… Sans compter les kilomètres qu’il avait dû parcourir, passant par des couloirs créés dans le seul but de vous perdre ou bien dans les sous-sols de la ville ! Au bout du compte, il était exténué, impatient de toucher enfin sa récompense après tant d’épreuves ! Fier de lui, il tenait Wonka dans sa main, prêt à user de l’autre alors que des morceaux de métal se décollaient encore du plafond suite au dernier tremblements. Tout était sous contrôle ! Kirua tenait Skittles, la vieille était incapable de faire quoi que ce soit pour aider son rejeton !

C’est alors que, justement, la vieille sorcière manifesta à nouveau son existence. Voilà qu’elle beuglait pour que son fils la remonte, la bonne affaire ! Le gamin, lui, reformula l’ordre que Barbe Noire avait donné, en espérant qu’il réponde plus vite. Acculé, le maitre chocolatier se rendit à l’évidence. Il fit signe à son bourreau de ne pas le frapper et cria en retour une question à celle qui vivait dans une maison en pain d’épices. Leur petit échange déplut particulièrement au barbu… Comme si de rien n’était, la mère et le fils discutait des bonbons, comme si ce n’était rien mais ce n’était pas le pire ! Non… Le pire, c’est que ces attardés mentaux avaient refourgués ces confiseries de légende à une voyante ! On nageait en plein délire ! Le visage de l’édenté fondit en un instant, passant de l’excitation à la haine en quelques secondes alors qu’il réalisait que, depuis le début, la voyante qu’ils avaient vue s’était foutue de leur gueule en beauté !

Si le Yonkou avait eu les pouvoirs du fruit de la lave, il aurait certainement déclenché une éruption sur le coup de la désagréable surprise qui se jouait sous ses yeux. Tout son visage irradiait d’envie de meurtre ! A cet instant précis, il n’entendait plus rien, la colère l’avait rendu sourd. Ni les questions de l’ébouriffé, ni les réponses de Wonka ne parvinrent à ses oreilles. Son poing, lui, par contre, enserrait de plus en plus fort le cou du grand dadais. Ce n’est qu’en le voyant déglutir que l’obèse recommença à prêter attention à son environnement. Le type chelou commençait à le supplier d’épargner son chef adoré mais cela ne fit qu’énerver d’avantage notre ami. Il tourna sa tête et observa Skittles et son chef chocolaté successivement, assistant à l’une des plus immonde situations romantiques, les deux hommes se regardant comme s’ils allaient s’embrasser. Ça le révulsa, il comptait se défouler un peu mais maintenant il avait juste envie de ne plus les revoir !

Il jeta donc comme une vieille loque l’homme qu’il tenait entre les mains sur son subordonné, puisqu’ils avaient envie de conclure leur histoire d’amour à la con. Il ordonna ensuite à Kirua de s’éloigner et à Skittles de protéger son patron avant de soulever son pied et de le diriger sur son visage. Sous le coup de la colère, le fruit du tremblement s’était activé et en un instant les deux crétins s’envolèrent vers d’autres cieux, laissant l’empreinte de leur corps dans le plafond. Puisque ça, c’était fait, le pirate se laissa ensuite tomber au rez-de-chaussée, atterrissant pile sur l’affreuse mère du chocolatier. Autant vous dire qu’elle ne se relèvera pas tout de suite ! Toujours énervé, Teach attendit que son compagnon du jour fasse de même et il se dirigèrent tous les deux vers la sortie (au travers des murs, fallait pas déconner, ils n’allaient pas encore perdre du temps à chercher la vraie sortie). Il allait falloir retrouver cette voyante, si elle n’avait pas encore fui l’île…


"- Fonce vers le port à toute vitesse ! Il faut être sûr qu’elle est toujours sur l’île ! J’te rejoindrais l’plus vite possible !"




_________________
Doubles Comptes:
 

The Blackbeard Crew:
 


Dernière édition par Marshall D. Teach le Ven 31 Mar - 10:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: les sucreries sont a tout age (pv Teach)   Jeu 30 Mar - 20:38

Kira Kiruathe Self proclaimed God Candy Eater Silver Speed
avatar

Messages : 740

Navigation
Doriki:
998/6000  (998/6000)
Fruit du Démon: Viti Viti No Mi

Douce vengeance


Teach




-----------------------------------------------

Roulé…nous étions fait roulé… je regardai Teach, cette fois je pouvais rien faire pour eux ils allaient sans doute mourir par Teach sous un coup de colère remarque je le comprenais on a passait la journée a trouvé ce paquet de bonbon et ce qu’on a fait était inutile. Ah elle doit bien rire cette vieille folle de sorcière !
Je soupirai tandis que les deux prisonniers se lançaient un regard remplie de mièvreries. Je voyais le Yonkou les regardaient successivement et je me retenais de rire face a la tête de Barbe Noir. Le pauvre comme moi il a du se sentir de trop dans leur visage romantique.
Puis voyant la tete énervé de Teach je vis lancé Wonka dans ma direction. Je fis un pas de coté bordel j’ai failli me le prendre ! En tout cas Wonka était tombé sur Skittles… qui se prirent dans les bras en pleurant de joie !
-Oh Skittles
-Oh Wonka
Je vous épargne la suite… Je fus heureux que Teach m’ordonna de faire quelque chose comme ça je n’allais pas supporter leur mièvreries…enfaite j’ai plutôt la tête à rejoindre Barbe Noir que la révolution pas vrai ?
Puis Barbe Noir m’ordonna sèchement de m’éloigner, je ne demandai pas pourquoi et je me mis quelque pas derrière lui. Je le vis utilisé son fruit du tremblement…et je vis les deux zigotos volés toujours en pleurant de joie, avec une jolie marque de pied de la pointure de Teach sur leur tronche,… en criant quelque phrases inaudible a l’unisson… ils auraient été fou jusqu’au bout…
Enfin bon on était débarrassé d’eux et vu leur tete ils n’étaient pas mort ils sont protégé par Cupidon me diriez-vous moi je dirai par leur connerie. Je regardais toujours l’endroit où ils étaient envolés, une bien jolie trace dans le plafond cela dit. Et quitta la vision du plafond en entendant un gros sblam, c’étais Teach il était au rez-de-chaussée. Bon sang ça allait être ma fête si je ne me dépêchais pas !
Je sauta aussi et je vis que le Yonkou avait ecrasé la vieille dame, je voyais sa main vers ma direction. Ouch ça doit faire mal. Mais ce n’étais pas le moment de faire des commentaires. Le temps nous étiez comptés et nous devions trouvé cette folle de voyante. Elle avait notre trésor et on allait le lui faire regretter de nous avoir roulé !
Puis Teach et moi on quitta l’usine en passant par les murs. On avait pas de temps a perdre. Nous étions tout les deux énervé et en colère cela faisait un drôle de tableau a nous deux au même niveau avec la même tete inscrit dans le visage (sans la barbe et les dents pour moi bien sure... la même dégaine de colère quoi).
Puis Barbe Noire m’ordonna de me diriger vers le port a toute vitesse. Je hochai la tete et sans fournir plus d’explication je couru a toute vitesse mon skate a la main avec un mot en tete ‘’vengeance’’.
J’arriva vite au port, pile au moment où je me trouva face a un petit chalutier avec un drapeau blanc dont est dessiné une boule de cristal.
La vieille dame allait y monter dessus avec… Lutti… d’ailleurs ils étaient entrain de parler devant moi et posait de lourde cargaison. Ils ne m’avaient pas vu.
-Allons Lutti dépêche toi !
Elle sorti sa boule de cristal d’une de ses grandes manches mauves.
-Selon ma boule de cristal Teach ne devrait pas tarder !
-Je fais mon possible !
-Allez ! Allez ! Tu es jeune tu dois etre plus rapide !
-Voulez-vous un coup de main, dis-je en apparaissant avec un grand sourire innocent toujours mon skate a la main.
-Non merci mon enfant, me lança la vieille dame en me regardant a peine. Allez triple idiot! Ils vont arriver ou si ca se trouve ils sont...
-déjà là ? dis-je avec une aura noir et un sourire sadique apparu sur mes lèvres.
Je leur donnais un coup de pied a chacun a grande vitesse et ils atterrissaient sur le pont du chaloutier. Ils commencèrent avoir le teint pale la bouche grande ouverte.
-Attendons que Papa Teach arrive pour que la fête commence…c’est dommage de partir sans nous prévenir, lançais-je en reprenant mon visage innocent. Papa Teach va pas être content...










ps: dis moi si cela te vas pas
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: les sucreries sont a tout age (pv Teach)   Mar 4 Avr - 11:01

Marshall D. Teach☼ The King of Darkness ☼
☼ The King of Darkness ☼
avatar

Messages : 4323

Navigation
Doriki:
5184/6000  (5184/6000)
Fruit du Démon: Yami Yami & Gura Gura no mi





Dernier acte

[color=grey]Sentant enfin l’air frais caresser leur visage, les deux associés du jour se séparèrent. Barbe Noire jugeait inutile que le gamin le suive. Avec sa vitesse il fallait plutôt s’assurer que la vieille voyante ne s’échappe pas ! Théoriquement, elle ne devrait pas lui poser le moindre problème de toute façon ! Si elle quittait l’île c’était fini. Teach n’arriverait que trop tard au Radeau, suivant les conditions climatiques ou bien le type d’embarcations, elle pouvait disparaitre de l’horizon… Le jeune coureur prit donc les devants. Une trainée de poussière et voilà qu’il était déjà revenu en ville, un battement de cil et il était déjà au port. Enfin ça, le capitaine pirate ne pouvait que le deviner, les bâtiments aux allures faussement sucrées l’empêchaient de voir bien loin ! De son côté, il lui fallut plusieurs minutes pour rejoindre le centre-ville. Essoufflé, il s’arrêta d’ailleurs à un bar pour boire plusieurs longues gorgées d’alcool, histoire de reprendre des forces.

Une fois son souffle repartit et ses gouttes de sueur essuyées, il repartit de plus belle en direction du port. Arrivant finalement devant un navire ou des cris hystériques retentissaient, il gravit finalement la planche qui l’amena directement sur le pont pour voir la voyante et Lutti, tous deux à terre, quelques bosses sur la tête, s’accrochant l’un à l’autre. Lorsqu’ils virent l’Empereur poser le pied sur leur embarcation, ils avalèrent difficilement leur salive et leurs yeux commencèrent à s’embuer. Le barbu lui, jubilait ! Enfin ! Il allait enfin pouvoir goutter à ces petites merveilles ! Après tant d’efforts, de rebondissements, il espérait bien pouvoir toucher du bout des doigts (ou plutôt ici, gouter du bout de la langue) pareille récompense ! Affichant un rictus des plus sadiques, il remercia d’abord son compagnon avant d’aller au niveau des deux petits fuyards, les soulevant d’une main pour les amener à son immonde visage.


- "Zehahahaha ! Bien joué Kirua ! Maintenant on va pouvoir s’amuser… Alors ? Vous comptiez aller quelque part ?! Zehahaha ! Pour s’être foutu de moi à ce point j’devrais vous tuer tout de suite mais je vais vous faire une fleur… Donnez les moi et je vous épargnerais !"

Affichant toujours son grand sourire, l’obèse n’ajouta rien de plus mais bien sûr, cette promesse s’accompagnait de plusieurs sous-entendus. Les épargner ne voulait pas forcément dire arrêter là leur châtiment ! Il prendrait un certain plaisir à infliger le plus de souffrance et d’effroi possible à cette voyante à deux balles ! Impatient, il laissa les ténèbres prendre possession de son bras pour bien leur faire comprendre qu’il valait mieux vite se décider. Bégayant en avalant leurs larmes d’abord, les deux fous répondirent après quelques instants. Ils avaient rangé ces délicieuses friandises dans la cale. Le Yonkou tourna sa tête pour lancer un regard à son co-équipier, pour qu’il aille vérifier directement. Une fois ressorti avec le petit sachet quelques secondes plus tard, l’ex-shichibukai ne put s’empêcher de rire une nouvelle fois. Parfait ! Le gosse s’approcha de lui… Lui tendant les bonbons tant attendus… Teach les attrapa, laissa tomber les deux guignols et…

Se fit exploser le dos. Un obus venait d’en déchiqueter une bonne partie, mettant le feu à sa cape par la même occasion. Sur le coup, un unique râle sortit de sa bouche alors que la force du projectile le fit basculer vers l’avant, écrasant la voyante et son valet. Immédiatement ensuite, la douleur irradia. L’édenté convulsa, puis roula sur lui-même instinctivement pour éteindre les flammes. Le petit n’était plus à côté de lui mais il tenait toujours fermement les confiseries dans sa main. Il entendit juste quelqu’un qui criait sur le port, appelant justement celui qui, jusqu’ici, avait aidé le pirate.


- "Kiru ! Ça va, tu n’as rien ?! T’aurais dû nous avertir tout de suite ! On est venu te sortir de là ! Profitons-en tant qu’il est à terre !"

Ensuite ? Un coup bien placé sur le crâne et le noir total...




_________________
Doubles Comptes:
 

The Blackbeard Crew:
 


Dernière édition par Marshall D. Teach le Lun 10 Avr - 20:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: les sucreries sont a tout age (pv Teach)   Lun 10 Avr - 20:27

Kira Kiruathe Self proclaimed God Candy Eater Silver Speed
avatar

Messages : 740

Navigation
Doriki:
998/6000  (998/6000)
Fruit du Démon: Viti Viti No Mi

Salut Teach,
Alors bien réveillé? Je dois t'avouer que c'était pas prévu que tu te prennes un obus derrière le dos. *Rire gèné* mais bon le principale et que tu sois réveillé. Comme tu l'as remarqué tu es tout seul dans l'embarcation. Que sont devenus la voyante et Lutti? Normalement je n'ai pas besoin de le dire. Lève un peu la tête et tu les verras attacher à une lampadaire en sucreries la bouche bâillonné entrain de se tortiller. C'est pas une sanction de grand méchant mais bon.

Sache tout d'abord que ça été une chouette aventure avec toi. Et puis au départ je ne savais pas que tu était Teach, tu ressemblais plus à Père Noël des bonbons en plus jeune. Mais c'est au moment de te proposer cette chasse au trésor avec moi que j'ai réalisé qui tu étais ... J'avais à la fois peur de mourir de mourir et de voir la population mourir (par toi ou par les autres), pour de ''vulgaires ''bonbon! Mais bon t'avoir durant cette aventure était bien pratique pour faire fuir les ennemis car après tout comme tu l'as remarqué je ne peux pas me faire passer pour un type qui peut voler les bonbons ultra rare...

Quoi tu veux plutôt savoir où sont les bonbons? Je te vois là entrain de me gueuler dessus pour les avoir immédiatement....C'est vrai que quand t'as ouvert le sac à bonbon que je t'ai laisser il y avait (hormis ma chère lettre) que des bonbons vraiment bizarre et a une odeur tout sauf alléchante.... C'est des croquettes...

En tant que pirate et criminel au passage, tu ne mérites pas d'avoir les bonbons. Et c'est aussi un conseil du dentiste Kirua ce serai dommage de perdre d'autre dent de ta magnifique dentition ?

Oula ! Calme toi! Je plaisantais! Malgré que tu sois un grand pirate connu pour être horrible et j'en passe tu es comme moi un amateur de bonbons et on les as chercher ensemble. Et je vais passer outre... Faire comme si je n'avais rien vu etc... Les bonbons sont à la poche de ton pantalon. Je les ai partagé de façon équitable ne me juge pas de voleur ou d'autre.

Bref voilà je vais pas t'écrire un roman et comme je suppose que t'allais balancée cette lettre je tiens à te dire que la prochaine fois qu'on se verra on saura ennemis. Par contre tu pourras promettre de pas raconter au révolutionnaire que j'ai fait équipe avec toi pendant un court moment pour des bonbons? J'ai confiance hein me trahit pas ! Ma vie est entre tes mains car me faire tuer par Dragon.... Enfin bref. Encore désolé pour le coup d'obus dans le dos j'espère que tu t'en remettra vite. Et j'espère qu'on se retrouvera car mine de rien je me suis bien amusé ! Et pour te prouver cela je te fais ce jolie dessin.


Kirua le Révolutionnaire

(dessin de Teach et Kirua avec en arrière plan Skitles Wonka et la Sorcière de Pain d'Epice. Dont devant était dessiner la voyante bâillonner et Lutti)

Ps: tu sais que le rouge à lèvres te vas bien ?
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: les sucreries sont a tout age (pv Teach)   Mar 11 Avr - 9:40

Marshall D. Teach☼ The King of Darkness ☼
☼ The King of Darkness ☼
avatar

Messages : 4323

Navigation
Doriki:
5184/6000  (5184/6000)
Fruit du Démon: Yami Yami & Gura Gura no mi




La lettre

Une heure après les événements, le pirate reprenait graduellement conscience. Sa tête avait guéri assez rapidement mais son subconscient l’avait fait glissé vers un rêve plutôt que de le réveiller. C’était ce rêve qui l’avait maintenu en sommeil mais pour une raison obscure, il ne se rappelait plus de son contenu. Quoiqu’il en soi, il émergea enfin, se tournant sur le dos pour pouvoir ensuite redresser la partie supérieure de son corps. Ce mouvement lui donna l’impression d’avoir le vertige, même si sa tête était comme neuve. Il serra les dents quelques instants en frottant ses yeux avec son bras. Ses souvenirs étaient encore embrouillés, il se rappelait de l’île, de Wonka… Des bonbons ! A cette pensée, il tourna sa tête frénétiquement, cherchant du regard ce pourquoi il n’avait cessé de se battre. Rien devant lui, rien sur la gauche mais lorsqu’il pivota sur la droite… le sachet ! C’est à ce moment qu’il remarqua des pieds dans le vide derrière lui.

Pris par surprise, il se retourna, se remettant debout par la même occasion. Mais il se rendit vite compte que ce qu’il pensait être une attaque surprise se révéla être un cadeau bien sympathique. Un sourire narquois commença à se dessiner sur ses lèvres. Ils étaient tous les deux bâillonnés et attachés ensemble, à un lampadaire en sucreries qu’on avait posé là. Ils suaient à grosses gouttes, craignant légitimement pour leur vie. Plutôt que de s’en donner à cœur joie directement, le Yonkou s’abaissa et attrapa le petit sac qu’il avait vu et qui contenait probablement son trésor. Il l’ouvrit précipitamment et failli tout renverser à terre lorsqu’une odeur désagréable parvint à ses narines. Il vu une lettre, la prit puis éloigna le sac de son visage. Pour cette affreuse petite blague, son sang commençait à bouillir. Si ce petit s’était joué de lui… Fébrile, il ouvrit la lettre. Il savait qu’elle n’allait pas lui plaire mais il fallait qu’il sache !

Ce qu’il remarqua tout de suite c’était le dessin et la signature. C’était Kirua. Pas étant venant de la part d’un enfant après tout… Mais lorsqu’il relu attentivement ce qu’il était noté après le nom du gosse, ses yeux s’écarquillèrent. « Le révolutionnaire » ?! Comment ça, « le révolutionnaire » ?! Il se figea et se dit qu’il était peut-être temps de lire ce qu’il était noté. Il lut les premiers mots et déjà son regard se porta ailleurs. Il était effectivement tout seul sur l’embarcation, d’ailleurs il était au large de l’ile. Heureusement, il la distinguait encore à l’horizon, il faudrait bien qu’il y retourne pour remonter sur le Radeau. Son mauvais pressentiment s’intensifiait et il sentait déjà la colère monter en lui. Il se rappelait de cet obus qui lui avait déchiqueté le dos… Alors c’était ce gamin le responsable ?! N’aimant pas du tout cela, il continua néanmoins sa lecture. Le paragraphe suivant n’évoquait que des justifications à deux balles, du genre « je savais pas que c’était toi », « j’avais peur ».

Cette fois notre ami avait vraiment l’impression qu’on se foutait de sa gueule. Il serra son poing encore libre et son sourire s’effaça définitivement en une moue rageuse alors qu’il redoutait que ce sale petit merdeux se soit joué de lui jusqu’au bout, jusqu’à lui voler les fameux bonbons ! Il continua de parcourir les lignes, partagé entre l’envie d’hurler et d’espérer que tout cela soit encore un rêve. Les quelques phrases suivantes lui donnèrent littéralement envie de tout détruire. Alors comme ça il l’avait fait… Il avait remplacé les bonbons par de vulgaires croquettes et il l’avait volé ! Ne pouvant le supporter, le barbu commença à détruire sa propre embarcation et à jurer en tous sens, promettant de mettre à mort ce sale petit macaque qui avait jugé bon de lui mentir, de le dépouiller et de s’enfuir ! Simultanément, il commença à détruire sans ménagement l’une des rambardes en lançant au loin se foutu sachet rempli de bouffe pour chien puante !

Subitement, son regard se posa une nouvelle fois sur ses invités lorsque ceux-ci parvinrent à faire plus de bruit que lui en étant bâillonnés. Il se retourna, arriva à leur hauteur en quelques enjambées puis braqua sur eux ses yeux globuleux. Il avait envie de se défouler et ils arrivaient à point nommé ! Il enleva violemment les baillons et ne dut pas attendre bien longtemps pour que parviennent à ses oreilles le doux bruit des suppliques. Bien décidé à devoir décharger sa colère, il approcha ses mains, l’une irradiant de lumière, l’autre déchainant des flammes noires. Sa fureur fit place au sadisme lorsque finalement il décida plutôt de détruir le lampadaire, les deux fuyards s’écrasant au sol. Il les roua ensuite de coups de pied, n’utilisant pas tout de suite ses pouvoirs. Ce n’est qu’ensuite, lorsqu’il jugea que suffisamment de larmes et de sang furent versés qu’il recouvrit le sol de ténèbres et qu’il aspira lentement ses deux victimes.

Il se tourna ensuite vers la rembarde qu’il venait de détruire puis invoqua sa technique de libération. Ils n’avaient passés que quelques instants dans les ténèbres obscures et infinies de son fruit mais… Ces deux idiots qui pensaient pouvoir se moquer de lui impunément avaient déjà certains de leurs membres pliés dans des directions irréelles. La colonne de ténèbres s’évanouit alors que les pauvres bougres chutaient directement dans l’eau. Ils y passeraient à coup sûr leurs derniers instants, incapable de bouger, ils couleraient à pic. Cette vision d’horreur ne combla pas entièrement l’édenté bien entendu mais elle eut le mérite de pouvoir le calmer. Il inspira et expira quelques fois en observant les bulles remonter à la surface et ne détourna les yeux que lorsqu’il n’en vit plus aucune. Il se retourna. Vit la lettre toujours posée sur le pont. Il la relu pour s’assurer de ce qu’il y était noté. Il se rendit compte que sa colère l’avait empêché de la finir, il reprit alors où il en était resté.

Il… Il plaisantait ? Teach n’osait y croire ! Il plongea sa main dans la poche de son pantalon et y sentit la rondeur parfaite des bonbons qu’il avait entraperçu avant d’être tombé dans les pommes. Il mit sa main devant lui, l’ouvrit. Sa vision lui offrait là ce qui ressemblait le plus à des cadeaux du paradis. Il en mit un en bouche. Sa langue fondit de plaisir. L’affreux pirate finit à genoux, les larmes aux yeux. Il n’avait rien gouté d’aussi bon ! Reprenant un peu de contenance, il reposa les yeux sur le bout de papier, terminant sa lecture. Les derniers mots le firent rire. Un coup ce gamin disait qu’il était son ennemi et une autre fois il disait qu’il s’était bien amusé… Barbe Noire ne savait plus trop quoi en penser. Était-il sincère ou tentait-il de l’endormir pour s’en sortir s’ils venaient à se croiser à nouveau ? De toute façon, ce petit était maintenant à sa merci. Il ne dirait jamais aux autres révolutionnaires ce qu’il avait vécu et l’Empereur, lui, garderait bien au chaud ces infos.

Lui aussi n’avait aucun intérêt à balancer ça comme ça mais il suffisait d’attendre le bon moment et peut être qu’avec ça il parviendrait à pouvoir aller quelque part en foutant le bordel chez ces marginaux. En tout cas il ne s’en était pas trop mal sortit aujourd’hui mais la prochaine fois qu’il reverrait ce petit coureur en herbe, il aura tout de même des comptes à lui rendre !





_________________
Doubles Comptes:
 

The Blackbeard Crew:
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: les sucreries sont a tout age (pv Teach)   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

les sucreries sont a tout age (pv Teach)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» [mission] Les bonbons, c'est mauvais pour les dents [pv]
» F. Spoon Hallorhan ► M.I.A. - Terminée
» la nuit tout les chats sont gris (PV felyndiira) (SUJET TERMINÉ)
» Quel(s) est (sont) le(s) genre(s) de films que vous préférez ?
» Trois sortes d'amis sont utiles. Un ami droit, un ami fidèle, un ami cultivé ♣ L. Grimes & S. Gomez PRIS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece RPG Strong World :: L'aventure :: Grand Line :: Autre îles-