AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ne prétends rien que ce soit ! ... [Shina]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Message
MessageSujet: Re: Ne prétends rien que ce soit ! ... [Shina]   Jeu 10 Nov - 23:00

Meilin ShinaCivil
avatar

Messages : 213

Navigation
Doriki:
460/6000  (460/6000)
Fruit du Démon: -

De plus en plus, les marines semblaient croire Shina au sujet de la blondinette, surtout qu'elle agissait comme quelqu'un qui avait peur, ce n'était vraiment pas une démone à pouvoirs comme le sous-entendait la vandale. Il allait de soi que personne d'autre que cette petite peste n'avait assommé l'adulte bien constitué et l'avait lancé en direction d'une civile. Shina se complaisait dans son petit mensonge, alors que les marines avait encerclée la petite afin de la convaincre de coopérer pour ne pas employer la manière forte, et aucun des deux n'allait l'accepter, la marine ou la blondinette. Pour finir elle accepta, tentant de garder de la fierté en snobbant Shina, même si il était évident que des deux c'était bien elle qui avait perdu, rien ne pourrait l'effacer, pas même une vaine tentative. Elle lui redonna un petit sourire pendant qu'elle échangeait un dernier regard avec la civile, la provocant bien sûr pour qu'elle se sente mal d'avoir perdu.

Bien sûr ce serait bien naïf de sa part de croire qu'elle ne reverrait plus cette furie, mais elle savait bien que sa petite tête mignonne réapparaîtrait bientôt, et pas le lendemain, bien avant. Heureusement ce qui s'appliquait pour l'une ne s'appliquait pas pour l'autre, il n'y avait que Shina qui était capable de lire dans l'avenir et de savoir ce qui va se produire. De son côté, la blondinette n'avait rien, elle avait même encore moins qu'avant son arrestation puisque désormais les civils se tiendraient à carreaux avec elle, voire à distance de tout ce qui la concernait. C'était une bien mauvaise idée d'avoir voulu semer du grabuge pour une simple histoire de pâtisserie. Qui plus est Shina n'avait en rien trouvé ce donut exceptionnel, il avait un goût de donut, une texture de donut, et une garnison de donut. Il n'y avait rien de particulier qui justifiait un tel attachement à ce petit morceau de graisse saturée déguisée en pâtisserie, rien qui justifiait qu'on veuille éventrer la responsable (présumée) de ce vol, alors qu'elle avait encore d'autre donuts dans son paquet blanc.

Lasse d'user de son pouvoir pour des raisons aussi futiles qu'esquiver une morveuse qui voulait se venger d'elle, Shina termina sa journée à l'hôtel, là où elle ne risquait plus de la retrouver. Il allait de soi que Shina allait tout faire pour éviter que la blondinette enragée revienne l'embêter pendant le seul moment d'un jour où elle ne lisait pas l'avenir et le passé : son sommeil. Une fois à la réception de l'hôtel où elle avait payé une chambre, Shina demanda sa clé comme à son habitude, n'ayant pas confiance en la population pour laisser une clé de chambre à sa merci dans une simple bourse d'argent facilement volable. Elle se baissa alors pour ouvrir la porte avec une de ses mains bloquées dans une position haute, ouvrant sa porte pour entrer dans sa suite. Cependant avant d'aller se reposer pour la nuit, la demoiselle avait envie de s'amuser encore un peu dehors avant que la morveuse revienne embêter les villageois. Selon ce qu'elle avait lu dans le futur, elle allait passer dans cet accueil d'ici une certaine heure pendant plusieurs minutes. Shina descendit alors brièvement vers l'accueil avant de sourire un peu au réceptionniste.


-Je vous conseille de "lacer vos chaussures" d'ici une heure et trois minutes pendant une période d'environ deux à trois minutes. Une criminelle très dangereuse va passer demander si une personne de mon apparence loge dans cet hôtel, mieux vaut que vous l'ignoriez et que vous vous cachiez, elle m'a déjà agressée il y a quelques minutes, je ne voudrais pas qu'il vous arrive la même chose.

-Comment vous savez ça ? Vous êtes sa complice ? Je veux pas d'ennui moi, j'espère que vous êtes réglo.

-Ne vous en faites pas, je suis une civile, mais elle par contre elle a mangé un fruit du démon qui peut réduire n'importe quel être humain en poussière rien qu'en le touchant. Je vous conseille de vous cacher, sauf si vous voulez que votre établissement soit réduit en poussière avec tout votre argent.

Malgré tout, le réceptionniste accepta de se cacher de cette fausse criminelle, espérant qu'elle sorte vite de l'hôtel plutôt que de rester là des semaines à attendre qu'on lui réponde. Après tout si personne ne venait l'accueillir, elle n'avait aucune raison de rester. Shina repartit alors dans sa chambre chercher son manteau à capuche pour pouvoir se balader sans être dévisagée. Malgré l'obscurité, les rues étaient éclairées et on pouvait être effrayé à l'idée de voir ses membres ainsi poignardés dans ses épaules. Il ne lui fallait plus que trouver un joli garçon assez aimable pour la faire manger, mais surtout embobiner le chef pour obtenir de la nourriture gratuitement. C'est justement ce qu'elle fit, comme à son habitude, avant de se séparer du garçon et de retourner dans sa chambre. Il ne s'était pas passé énormément de temps, mais c'était juste assez pour que la blondinette soit déjà passée à la réception. Normalement si Shina voyait bien correctement le futur, l'enquiquineuse devait partir un peu avant qu'elle arrive à l'hôtel, un timing assez juste mais qui avait des chances d'être prometteur. Après tout elle était bien capable de fouiller une à une chaque chambre pour la trouver, le mieux était de traîner en-dehors de sa chambre le temps qu'elle passe. Cette nuit elle allait pouvoir dormir paisiblement, surtout si la petite peste était déjà passée, Shina n'avait plus besoin de lire l'avenir pour cette soirée, ce qui l'attendait, c'était le sommeil.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ne prétends rien que ce soit ! ... [Shina]   Ven 11 Nov - 20:21

Ludniel ShinobuChasseur de Prime
avatar

Messages : 152

Navigation
Doriki:
841/6000  (841/6000)
Fruit du Démon: -Fruit du drainage

Retrouver la trace d'une proie était devenue une habitude, presque un jeu. Si cette gamine était réellement une oracle, ce serait toutefois une chasse inédite, car elle connaitrait tous les déplacements futurs de Shino. La blonde ne s'arrêterait toutefois pas là, quand elle avait choisie une proie seul des années pouvaient la faire renoncer !

Pour commencer il lui suffit d'interroger quelques civiles pour retrouver les traces de la "proie". Quand elle venait questionner les passants ou clients attablés à un café ou un var, certains s'éloignaient avant que la petite femme de mauvaise augure ne les atteigne, mais certains autres n'étaient pas au courant de qui elle était ou avaient trop peur qu'elle prenne mal leur fuite, c'est pourquoi elle pu obtenir des réponses. Par chance une femme avec des vis dans les mains ça ne se voit pas tous les jours, et Shino avait un souvenir précis de sa tenue vestimentaire, c'est pourquoi elle pu comme le petit Poucet retracer un trajet approximatif. La chasseuse finit non loin d'un hôtel.

Sur le chemin elle avait fini le reste de ses rares donuts. L'idée qu'il manque encore un de ses trésors ne faisait que rendre sa bile plus amère, envers cette foutue voleuse-menteuse. En toute logique, si le trajet de cette dernière menait vers cet hôtel c'était qu'elle y était probablement. Allons donc inspecter ça ! Shino s'introduisit dans le bâtiment afin d'interroger la réception, mais quelle ne fut pas sa surprise. Celle-ci était vide. Un message annonçait l'absence pour quelques heures de l'hôtelier. C'était trop gros, à coup sûr on avait attendu sa venue... Cette gamine avait donc lu dans le futur qu'elle viendrait et s'était éloignée... Shino pensa d'abord à profiter de l'absence de toute équipe pour fracasser les tiroirs de l'accueil et fouiller les documents afin d'identifier qui était le dernier arrivant et de prendre le double des clés de sa chambre. Mais lui vint à l'idée que si elle commettait telle action, cette gamine l'aurait aussi lu dans le futur pendant qu'elle était à l'hôtel, et ne reviendrait donc pas. Un sourire vicieux éclaira la face de la chasseuse. Non, elle ne tomberait pas dans le piège de rester ici. Elle quitta l'hôtel pour le moment et prit un trajet éloigné : si la voyance permettait de lire ses actes dans l'hôtel, elle ne permettait pas de lire dans ses pensées. En le quittant, Shino feignait l'échec. Comme elle ne l'aurait vu en possession d'aucun indice, sa proie pourrait rentrer dans l'hôtel sans crainte. Elle n'en partirait que si elle la voyait y revenir... Tout était donc question de timing : de combien de temps ce don permettait-il de lire les évènements futurs ?
Il fallait revenir lorsqu'elle se serait endormie, elle ne pourrait presque certainement rien apprendre tout en dormant. Et quelques petite heures environ après qu'elle se soit endormie, pour qu'elle ne puisse pas être avertie.

C'est ce que fit la blonde. Elle arriva dans l'hôtel au milieu de la nuit. Son préféré de tous. Son ouïe très fine l'avertissait que personne n'était réveillé à cette heure. Pour ne pas avoir à fracasser bruyamment le tiroir du bureau, elle se servit du Mordeur. Le bout de sa fine lame trancha le cadenas facilement. Elle pu avoir accès au registre des noms et aux clés. Un des derniers arrivants de la journée était une femme, étant donné son prénom "Shina", l'heure d'arrivée notée semblait correspondre. Elle n'eut plus qu'à prendre le double des clés et se rendre à la chambre...

En collant son oreilles à la porte, aucun bruit d'activité. Comme son nom n'avait pas été barré, cette Shina n'avait pas changé d'hôtel, elle dormait donc. Shino sentit son coeur battre un peu plus vite sous la satisfaction : elle allait pouvoir goûter à sa vengeance, plus aucun doute. Quel dommage que cette insolente, la meilleure des esquiveuses, soit tombé sur quelqu'un d'obstiné et d'astucieux comme elle... De quoi lui apprendre dans le futur, si elle survivait à sa nuit. Un petit exercice de discrétion et la porte fut ouverte sans réveiller l'occupante.

OST:
 

Celle ci-dormait d'un sommeil profond, sa poitrine se soulevait comme chez quelqu'un qui dort. Pieds nus pour plus de discrétion, Shino après avoir fermé la porte derrière elle sans bruit, avança à tâtons et à genoux le long des quelques mètres les séparant. Elle arriva jusqu'au lit de la jeune femme sans incident. Son instinct de chasseuse était au maximum. Elle avait maintenant une proie totalement inoffensive sous ses yeux, totalement en son pouvoir. Son coeur battit encore plus fort à cette idée. S'y mêlait la satisfaction d'une haine déjà soulagée. Elle allait pouvoir procéder à la parade de la suceuse du sang, son rituel préféré...
Shino se mit debout en face du lit, juste au dessus de la tête de sa victime. Il lui suffirait de glisser sa bouche sur l'espace de peau nu le plus facile à haper. Celui du cou était bien sûr le plus idéal, il y avait juste la place suffisante entre lui et l'épaule de l'endormie, pour y glisser sa bouche. Le sang bouillissant de toute la partie sombre et mauvaise de son esprit, elle mit d'abord les mains sur le drap qui recouvrait proie et le caressa doucement en se penchant. Comme le sommeil semblait être profond, elle pu se permettre de se mettre à genou sur le lit pour plus de confort. Tout en se tordant dans une pose lascive, la chasseuse approcha sa bouche du cou avec une lenteur infinie.
Ces moments se devaient d'être parfait. Jamais Shino ne s'aimait davantage qu'en ces moments. Elle se trouvait elle même plus belle et sensuelle que jamais, vénéneuse et auréolée. Son coeur battait plus vite et fort. Le moment où ses lèvres atteignaient le cou de la proie, elle devait presque retenir un gémissement. C'était le point culminant, le meilleur moment... Il lui suffirait de mordre pour produire une entaille. Comme sa bouche serait juste contre l'entaille, elle n'aurait alors plus qu'à absorber la force de sa victime. Pour rendre la peau plus fragile et réduire la douleur, elle lècha le cou juste le temps d'y mettre de la salive et mordit chaleureusement la peau.

En quelques secondes, elle la perça jusqu'au sang. La dénomée Shina, qui avait déjà augmenté ses mouvements les dernières secondes, avait de très fortes chances de se réveiller. Mais c'était trop tard. Shino mit ses mains sur ses bras pour les bloquer au cas où elle se réveillera, et elle produisit un drainage. L'énergie, la force de sa proie, entraient en elle, et se videraient en une dizaine de secondes. En attendait elle poursuivait son baiser du vampire passionné, ou plutôt son énorme suçon.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ne prétends rien que ce soit ! ... [Shina]   Ven 11 Nov - 22:24

Meilin ShinaCivil
avatar

Messages : 213

Navigation
Doriki:
460/6000  (460/6000)
Fruit du Démon: -

L'air pensif, Shina restait sur son lit, sur son dos, regardant le plafond. Elle n'était pas du genre à réfléchir sur le sens de sa vie ou celle des autres dont elle avait copié les souvenirs, non, elle pensait à peine à la journée qu'elle venait de passer, en général. La notion de surprise n'avait plus lieu d'être, avec elle, car elle savait déjà ce qui allait arriver à l'avance, mais au moins elle pouvait réfléchir un peu sur ce qu'elle avait vécu. Heureusement chaque matin était le début d'une nouvelle journée surprise, Shina ne lisait pas dans le temps depuis déjà des heures, comme n'importe quelle nuit, et se réveillait le lendemain sans même savoir ce qui allait se produire.

De ce qu'elle avait vécu durant cette précédente journée, Shina voyait comme seul événement intéressant les assauts de la petite blondinette à qui elle avait volé un donut plus tôt. Il fallait dire que pour son âge et sa corpulence, elle bougeait bien, et sa force aussi était en tout point supérieure à une civile ordinaire. Si elle n'était pas pirate, elle était sans doute lutteuse ou vendeuse d'armes, car ces gens savaient se défendre dans tous les cas. Bien sûr il y avait bien d'autres métiers qui savaient demander une grande force et une agilité décuplée, mais elle n'avait pas tout en tête. Certaines nations allaient même inventer des métiers qui n'existaient que là-bas, alors c'était évident qu'elle ne savait pas tout, loin de là, c'était déjà exceptionnel qu'elle puisse en savoir autant.

Un petit sourire d'amusement s'afficha sur le visage de Shina, alors qu'elle repensait encore à cette enfant qui voulait reprendre son donut et dont les propos étaient bien trop adultes pour une fille de son âge. Elle aurait presque eu envie de revenir dans le passé pour lui frotter la tête en lui ébouriffant les cheveux, mais elle ne l'aurait sans doute pas laissé faire. De plus il fallait aussi compter sur le fait qu'en la touchant elle aurait obtenu tous ses souvenirs, et elle n'en aurait peut-être pas eu envie sur le coup. Après tout cette petite qui était assez douée pour lancer des adultes sur les autres et qui pouvait se rattraper d'une chute était bien trop médiocre et colérique, un rien suffisait à la faire entrer en combat. Ce genre de personnes surexcitées ne valait souvent pas la peine que Shina s'y intéresse plus que ça, elle pensait d'ailleurs l'oublier le lendemain. Ce fut sur cette pensée que la demoiselle s'endormit pour de bon, obligée de rester sur le dos comme seule position de sommeil à cause de ses vis qui étaient plantées dans ses épaules.

Mais quelques heures plus tard, sa porte s'ouvrit, non accompagnée de la lumière comme si il s'agissait d'une requête urgente. Un ombre ne tarda pas à s'avancer prudemment jusqu'à se retrouver devant le lit de la demoiselle. C'est une douloureuse sensation de morsure qui réveilla Shina quelque peu de mauvaise humeur. Sauf que cette fois elle sentait un nouveau contenu car il s'agissait non d'un animal mais d'un humain qui la mordait. En balayant rapidement ses souvenirs, notamment ceux où elle se trouvait devant un miroir ou un point d'eau pour l'identifier. Bien sûr il s'agissait encore de la petite peste de la dernière fois, dommage pour elle son donut était déjà transformé en nutriments et digéré depuis quelques heures, elle n'obtiendrait rien de spécial. Cependant elle semblait se repaître d'autre chose que de son sang, c'était son énergie qui partait rapidement de son corps à celui de la blondinette.

Ainsi donc c'était une chasseuse de primes, un métier fort dangereux pour une gamine comme elle, d'autant plus que si elle n'arrivait même pas à la toucher, elle n'aurait aucune chance face à un autre combattant bien plus aguerri qu'elle. Shina ne sentait plus assez d'énergie pour remuer, elle espérait juste pouvoir récupérer avant de commencer à avoir faim, sinon elle allait être gênée dans ses déplacements. Malgré tout elle trouva assez d'énergie pour sourire un peu devant la petite blondinette qui semblait avoir un pouvoir de succion, ce qui expliquait qu'elle ait voulu jouer au corps à corps.


-Eh bien, qui aurait cru qu'une petite princesse dans ton genre ait été une bouseuse dans son enfance ? Enfin, dans ton présent en fait, vu que tu es dans l'enfance. Tu devrais me remercier d'avoir pris un de tes donuts, si tu veux renforcer tes jambes, il te faut plutôt un steak bien coriace plein de protéine, n'est-ce pas Shinobu ?
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ne prétends rien que ce soit ! ... [Shina]   Dim 13 Nov - 12:38

Ludniel ShinobuChasseur de Prime
avatar

Messages : 152

Navigation
Doriki:
841/6000  (841/6000)
Fruit du Démon: -Fruit du drainage

La peste venait de se réveiller pour découvrir sa triste condition. Pourtant, Shino ne fut pas étonnée de la voir continuer de narguer insouciamment, au moment même où elle risquait une cruelle punition. Il n'y avait sans doute pas pire peste au monde, alors comment s'en étonner ? En revanche...
Elle ne se serait pas attendue à ce que dans cette situation de triomphe totale, elle ressente un malaise, mais la Chasseuse produisit une grimace circonspecte aux mots de Shina. Elle savait... aussi lire le passé ? Attendez... non il n'y avait aucun doute, l'indice sur son origine sociale et la connaissance de son vrai prénom... le premier aurait pu être un hasard, et puisque cette jeune fille portait un nom des mêmes consonances que le sien, il n'était pas dur de deviner que Shino était tiré du prénom Shinobu... Mais cela ne rimait à rien d'être sceptique, il était évident que la maudite peste pouvait plonger dans le passé comme le futur. Quel pouvoir terrifiant. Si elle était allée jusque là dans sa mémoire, alors elle connaissait tout de l'intimité de Shino, tous ses secrets et ses moments peu louables. Elle savait parmi cela sa véritable identité, que la Chasseuse Nocturne avait toujours caché pour garder sa famille en sécurité et jouir des avantages d'un anonymat. Non seulement cette gamine se plaisait à faire le mal, mais son pouvoir était le Mal incarné.

Toutefois, la colère et la déception de la traqueuse blondinette se calmèrent rapidement. Parce qu'elle était dans une position de force et qu'il n'y avait aucun moyen que sa proie ne raconte ses secrets à qui que ce soit, que pouvait-elle craindre ? En ce moment c'était précisément à Shina de s'inquiéter pour son avenir... Si elle avait vu en elle, alors elle savait que la Vampire était capable de tuer et faire souffrir ses ennemis. Et que si elle avait caché son nom si longtemps, elle ne pouvait qu'être prête à bien des choses pour enterrer ce secret violé... Pourquoi cette gamine avait commit une telle stupidité, était-elle masochiste à ce point ? Si elle voulait souffrir alors elle aurait son du.

Souriant lentement, les yeux étincelants dans la pénombre, Shino retira sa bouche du cou de sa proie pour l'observer droit dans les yeux, et susurrer :

- Tu en sais beaucoup, décidément... Nous en parlerons plus tard. En attendant, tu ne m'en voudras point, mais j'ai une petite punition à te donner. Une correction qui t'apprendra le respect envers les inconnus, vois cela comme une fessée à une enfant mal élevée.


Elle saisit par les cheveux Shina et la balança hors de son lit. Ce qu'elle allait faire serait simple, Shino allait calmer sa colère et sa rancune de la journée de la plus basique des façons. Frapper la source de notre agacement soulage, il n'y a rien de plus sain que s'écouter et frapper, aussi peu subtil que ce soit. Shino commença par marcher sur le corps de la jeune femme, étendue sur le parquet, simplement pour s'amuser (avec sa trentaine de kilos elle ne risquait pas de l'écraser). Quand elle fut prête, elle souleva son pied et lui donna un violent coup dans le ventre. Elle le senti amorti, car bien que sa victime n'ai plus la force de bouger, elle pouvait toujours prévoir ses coups et tendait ses abdos juste à l'impact. Allons bon pauvre fille... cela ne l''empêchait pas de souffrir Shino n'avait qu'à augmenter le nombre et l'impact des coups, et cette résistance piteuse ne ferait qu'allonger la durée du châtiment... Elargissant son sourire amusé, Shino continu de frapper des pieds dans le ventre, jusqu'à faire cracher un peu de sang... puis elle poursuivit sa distraction sur les jambes et les bras, les couvrant progressivement d'hématomes. Pour la tête, elle ne voulait pas la sonner pour empêcher sa proie de profiter du moment, elle se contentait de la soulever à tout moment par les cheveux et faire d'énormes gifles, de la balancer contre un mur...

Shino s'arrêta lorsque l'adrénaline fut calmée. Elle était couverte de sueur, d'une sueur saine, sa robe blanche moitié trempée par ces agréables efforts. Il allait falloir qu'elle prenne un bain et se change tout à l'heure. Elle se mit à genoux avec délice sur sa proie impuissante, salement amochée par son passage à tabac.

-Navrée de ne pas avoir de moyens plus sophistiqués de châtiment, enfin, je ne suis pas non plus une tortionnaire. Bien, petite, si nous parlions sérieusement ? Tu as été très très vilaine... ne voudrais-tu point t'excuser ?


Shino approcha son visage du sien, son sourire se vidant de sa gaieté pour devenir carnassier. C'était ce qu'elle cherchait avant tout, des excuses de cette misérable. Arrogante et vile comme elle était, cette Shina n'était sûrement pas du genre à vouloir s'excuser. Raison pour laquelle elle se devrait de le faire, elle devrait sentir l'humiliation. Tant qu'elle garderait ce comportement fier Shino ne la lâcherait pas !
Ensuite... Il allait falloir aviser sur quoi faire d'elle. Originellement, la Chasseuse comptait seulement se venger et s'amuser, puis partir. Mais maintenant les choses changeaient... Le fait que son plus grand secret soit connu, en plus par une gamine qui pourrait très bien le livrer par sadisme, la mettait dans une impasse. A laquelle elle ne voulait pour le moment pas penser pour bien profiter.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ne prétends rien que ce soit ! ... [Shina]   Lun 14 Nov - 17:20

Meilin ShinaCivil
avatar

Messages : 213

Navigation
Doriki:
460/6000  (460/6000)
Fruit du Démon: -

La vive douleur au cou que Shina ressentait commençait de plus en plus à s'atténuer au fil de ses paroles. La blondinette semblait avoir été affectée par ce qu'elle avait dévoilé sur son passé, heureusement entre quatre oreilles. Elle ne pouvait contenir son amusement en sentant que la pression de la mâchoire de Shinobu se faisait plus moindre à chaque seconde malgré son geste de succion régulier, à croire qu'elle n'aimait pas ce qu'elle lui disait. Il y avait de quoi, Shina avait évoqué non seulement son passé pauvre, mais aussi son prénom entier, ce qu'elle semblait cacher à tout le monde contre une série de sobriquets ridicules dont probablement la plupart lancés par elle-même à la base. Cela ne faisait aucun doute que ça ne devait pas lui faire plaisir que la première inconnue venue se mette à s'approprier son passé entier du début à la fin, comme si Shina avait été là depuis sa naissance, mangeant des popcorn durant les années de sa vie, invisible et incapable d'interagir.

Apparemment la chasseuse de primes semblait réfléchir, car elle se taisait, mais Shina savait bien que ça lui faisait quelque chose, même si elle ne pouvait pas voir son expression du visage avec l'obscurité. Malgré tout elle continuait de l'affaiblir en aspirant son énergie comme le voulait son pouvoir, ce qui rendait la demoiselle incapable de remuer le moindre membre, si ce n'est la bouche qui ne demandait quasi aucune énergie à faire bouger. C'est seulement après de longues minutes qu'elle se décida à parler, sur un ton curieusement détendu qui donnait l'impression qu'elle avait réfléchi énormément avant de commencer à parler. Quelqu'un de plus impulsif aurait demandé comment elle pouvait connaître tout ça en balançant une ou deux insultes salées pendant qu'il s'énerverait sur une partie rigide du lit ou un mur. Il était évident que la petite chasseuse n'était pas de ce genre, ne serait-ce que pour toutes les fois où elle avait fait preuve de sang-froid dans les situations qui la désavantageaient.

En plus de remarquer qu'elle en savait trop sur elle, la chasseuse parlait de punir Shina pour lui apprendre les bonnes manières, ce qui n'avait pas beaucoup de sens. Elle connaissait bien les bonnes manières habituelles, car elle avait vécu de façon tout à fait ordinaire pour une fille de son âge et de son rang social moyen. Apparemment elle lui en voulait toujours pour lui avoir volé son donut, bien qu'elle n'ait aucune preuve pour l'affirmer, en l'absence de témoins du vol. En revanche des témoins de sa violence il y en avait eus pas mal, ce qui ne pouvait que témoigner en sa défaveur sur le coup. Shina ne savait que trop bien ce qu'il allait lui arriver, elle pouvait voir toutes ses actions pour le restant de la nuit. Elle la prit alors par les cheveux pour la jeter au sol sur le dos, venant marcher sur son ventre pour la piétiner. Il était clair que beaucoup de parents ne puniraient jamais de la sorte leur enfant pour quelle faute que ce soit, mais c'était la méthode de Shinobu, violent et gratuit. La question était : était-ce pour le donut ou pour avoir pris ses secrets et son intimité ?

Heureusement à chaque coup de pied, Shina s'arrangeait pour contracter ses muscles pour minimiser les dégâts, comme elle savait à quels endroits la douleur surgirait. En revanche ça ne l'empêchait pas de trouver la gamine bien forte pour une ancienne handicapée des jambes, elle s'était vraiment bien entraînée durant son passé. Malgré ça, Shina ne pouvait se retenir de rire pour plusieurs raisons, même si elle avait tout de même mal et qu'un peu de sang s'échappait de ses lèvres. La demoiselle ne ressentait plus la douleur dans son esprit, tout ça était bien inutile, ça faisait longtemps que la douleur ne faisait que des chatouilles, surtout de la douleur impulsive. Il y avait aussi que Shinobu était tellement pitoyable dans son passé qu'elle perdait un peu sa crédibilité, elle jouait aux durs alors qu'elle n'était qu'une cul-terreuse en réalité, derrière ses grands airs.

Visiblement les rires de Shina semblaient affecter la motivation de la chasseuse puisqu'elle arrêta bientôt ses coups de pied pour souffler un peu, en sueur de la tête aux pieds. Elle s'excusait sarcastiquement de la pauvreté de sa punition, ce qui collait pourtant bien avec sa personnalité, pauvre. La chasseuse demandait qu'elle s'excuse, ce qui fit rire encore une fois Shina avec au moins autant d'éclats qu'avant. C'était vraiment drôle qu'elle soit du genre à jouer le jeu des personnes violents dont elle s'appropriait les souvenirs et les secrets, alors que pourtant elle aurait cru de Shinobu qu'elle soit au contraire calme, connaissant son sang-froid.


-Demander pardon ? Pour quoi donc exactement ? M'excuser de t'avoir volé une pâtisserie parmi le tas que tu avais dans ta boîte ? M'excuser de t'avoir fait tournée en bourrique ? De t'avoir ridiculisée devant tout le monde ? D'avoir été intouchable malgré tous tes efforts ? Ou peut-être m'excuser d'avoir pris connaissance de tes souvenirs ? M'excuser de lire dans le temps ? M'excuser d'avoir encore un souffle de vie ? M'excuser de ne pas être assez moelleuse pour tes pieds ? M'excuser de quoi exactement ?
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ne prétends rien que ce soit ! ... [Shina]   Mar 15 Nov - 0:51

Ludniel ShinobuChasseur de Prime
avatar

Messages : 152

Navigation
Doriki:
841/6000  (841/6000)
Fruit du Démon: -Fruit du drainage

C'était bien la première fois qu'une victime totalement en sa possession était la plus à l'aise des deux. Shino avait sous estimé la folie de cette femme aux cheveux blancs. La douleur ne semblait guère l'affecter, c'était même à se demander si elle ne prenait pas plaisir. Les vis sur ses bras étaient bien réelles, elle pouvait le voir avec la tenue de nuit plus légère de sa victime, ce qui étayait la théorie de la quasi insensibilité à la douleur. Comment supportait-elle ce crucifiement ? Qui l'avait ainsi cloué ? Mais ses questions s'évaporaient vite, car l'arrogance de la Chasseuse était piquée comme jamais : comment pouvait-on l'humilier aussi longtemps en toute sérénité ! Elle sentait cette fois une colère noire se verser dans ses veines, l'envie de vengeance devenir plus primitive et violente. Elle ne songeait à aucune leçon, seulement à infliger à cette démente plus que ce qu'elle avait encaissé. Les rires de sa prisonnière étaient les provocations définitives : elle était malade décidément, elle n'était bonne qu'à être frappée !
Mais quand la douleur ne marche pas, que faire ? Et quand on lit dans votre passé des indices qui vous rendent moins inquiétante, puisqu'on sait que vous êtes capable de limites dans la pratique de la torture ? Et qu'on lit que vous ne tuerez pas les prochaines heures ? La chasseuse devait y réfléchir, mais éviter de paraitre hésitante sinon elle encaisserait d'autres moqueries. Après tout, il était aussi difficile que dans un même endroit ce n'était pas elle la peste insupportable, qu'une autre la surpassait...

" Tu sembles prendre un certain plaisir à bafouer autrui. Bien sûr, t'excuser de toutes ces raisons, de tout ce qu'on ne fait pas en grande fille bien élevée à un autre. Ce qui frappe chez toi, ce n'est pas irrespect, mais la gratuité totale de ce dernier... Bien bien, passons.
Alors, tu t'amuses encore ? Cela veut dire que tu ne vois rien d'effrayant dans le futur, dis-moi donc ? Que vois-tu ? Apparemment rien que je fasse qui ne puisse te troubler... Mmh, cela veut dire que je finirais par me lasser de l'échec et admettre ma défaite ? Me connaissant c'est impossible, cela veut donc dire que les méthodes de punition dont j'use habituellement ne fonctionneront pas sur ta personne... "


Ce questionnement rhétorique amenait Shino (on pouvait dire Shinobu puisque le masque était tombé) à réfléchir elle même. Oui, si quelqu'un lit le futur, les chances de trouver des indices de son humeur augmente selon si le futur lui parait plus sombre ou plus positif. Si cette Shina craignait son futur, bien qu'elle semble être une bonne comédienne, elle ne serait pas éclatante d'euphorie comme maintenant, cela se voyait jusque sur son visage... Et c'est là que le point faible d'un tel pouvoir se relevait. Parce qu'à lire l'humeur d'un oracle, on savait si la prédiction était bonne ou mauvaise et pouvait donc deviner à quoi ressemblait le futur. Le futur était en sa faveur et au défaveur de Shinobu. Mais maintenant qu'elle savait ça, la Chasseuse pouvait modifier elle même la ligne du temps prévue.
Il fallait faire quelque chose qu'elle n'avait pas prévue de faire jusque là, ou qui sortait de son comportement habituel. Voyons... Une première idée lui vint, elle l'avait effleurée plus tôt mais lui semblait inefficace. Et bien on essaierait cette méthode, ce serait déjà différent.

" Bien, comme tu sais ce qui va se passer, je n'ai pas besoin de te le dire. C'est merveilleux comme ton don facilite le dialogue, il n'y a même plus besoin de parler ! "

Shinobu avait quelques affaires avec elle, un sac de voyage qu'elle avait du trainer jusque à l'entrée de la chambre, n'ayant pas les moyens de se payer une nuit. Et dedans il y avait quelques souvenirs de ses aventures précédentes. Glissant les mains dans son sac, la mini-chasseuse en sorti une paire de menottes, pas n'importe lesquelles. Avec du granit marin, elle priverait l'insolente folle de tout ce qui la rendait à l'aise ici. Il n'y aurait qu'à attendre quelques heures, d'aller jusqu'à sa dernière lecture du future -puisque si elle voyait plus loin qu'en heures elle aurait prédit la présence de Shinobu ici. Bon, il lui resterait encore cette résistance à la douleur et cette sale manie de s'opposer à tout prix, mais ce serait une partie du chemin déjà faite.
La blonde nocturne ouvrit les menottes dans un cliquetis, et les fit descendre menaçantes, vers les bras de Shina, toujours confortablement étendue sur le dos.

" Tu as du perdre l'habitude de ne rien savoir du futur, l'habitude de l'incertitude et l'incapacité de planification, je me trompe ? Tu serais donc troublée de ce bouleversement, alors que pour les quidams comme moi l'ignorance est une habitude. Oui, cela ne peut être qu'un fruit du démon bien sûr, car je ne crois nullement aux oracles. "

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ne prétends rien que ce soit ! ... [Shina]   Mar 15 Nov - 20:50

Meilin ShinaCivil
avatar

Messages : 213

Navigation
Doriki:
460/6000  (460/6000)
Fruit du Démon: -

De plus en plus, Shinobu commençait à comprendre l'origine du pouvoir de sa prisonnière. Shina ne cachait bien sûr rien du tout, elle omettait juste de tout lui dire vu qu'elle ne le demandait pas clairement. Il y avait beaucoup de paroles dans cette pièce normalement silencieuse à cette heure, et ce n'était même pas la locataire qui rompait ce silence. Elle avait un peu plus compris son pouvoir, et la demoiselle aux cheveux argentés avait bien envie de l'applaudir doucement pour se moquer d'elle, même si c'était encore donner le bâton pour se faire battre. De toute façon la douleur ne lui faisait plus rien à présent, tout n'était que chatouilles désormais, surtout les coups contondants. Cependant la blondinette ne savait pas tout, même si elle avait compris que Shina ne voyait rien de troublant dans son passé pour s'inquiéter. C'était bien plus subtil que ça.

-Je sais bien bluffer, même si je voyais un avenir funeste en amont de cette nuit, je ne paniquerais pas pour autant. Et puis tu n'as pas envie de me tuer, tout de même, je te dois un donut, et les morts ne paient pas. Le souci c'est que pour le moment ton attitude ne m'encourage pas à t'offrir mon argent, ou même quoi que ce soit.

Malgré ça, la blondinette semblait toujours vouloir la punir, à en juger par son manque de réaction. Elle n'avait pas été choquée positivement, au contraire elle trônait toujours au-dessus de Shina presque l'air victorieuse, même si elle n'avait encore rien obtenu de sa prisonnière. Elle sortit alors une paire de menottes de son sa, du moins ce dont ça avait l'air à première vue, menaçant ses poignets lentement, sans doute pour un effet plus dramatique et pour espérer la voir lutter pour s'échapper. Malheureusement elle n'obtint aucun signe particulier de la part de son corps, pas de lutte, pas de halètement, rien qui lui donnait l'impression qu'elle désapprouvait.

-Une paire de menottes ? C'est pas ça qui va m'entraver plus que je ne le suis déjà. Vas-y si tu veux, mais ça ne va pas me faire m'excuser ou payer ton donut manquant. Mais puisque tu le veux, alors je t'en empêcherai pas, je ne suis pas à un bout de ferraille près; J'espère juste que tu gardes la clé pas loin, sinon je risque d'avoir du mal à prendre mes berrys dans ma bourse.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ne prétends rien que ce soit ! ... [Shina]   Mer 16 Nov - 11:54

Ludniel ShinobuChasseur de Prime
avatar

Messages : 152

Navigation
Doriki:
841/6000  (841/6000)
Fruit du Démon: -Fruit du drainage

La petite futée ne montrait toujours aucune résistance, aucune émotion, même au moment de perdre son plus précieux bouclier. C'est que comme elle le disait, elle jouait bien la comédie. De quoi conclure qu'il ne fallait pas compter sur son état émotionnel pour se guider, c'était trop facile, elle n'avait qu'à feindre l'assurance et la supériorité pour faire croire qu'elle avait l'avantage. Cette méthode était aussi celle de Shinobu, et elle est une composante de tous les combattants un tant soit peu expérimentés de ce monde. Soit, soyons pragmatiques !

Oh, elle parlait d'argent soudainement. Voulait-elle la monnayer par hasard ? Il était vrai qu'avec un tel don, la Chasseuse avait tout intérêt à l'exploiter au moins une fois... Avec le pouvoir de Shina elle pourrait trouver un proie avec une prime élevée bien plus rapidement, elle qui était à sec cela pourrait régler son problème rapidement. Mais c'était insuffisant pour la calmer. Elle n'avait qu'à se venger, et ensuite exploiter le pouvoir de la peste, simplement.

-Ne fais pas comme si tu étais dans des conditions avantageuses pour négocier, ma petite, cela sonne très faux. Tu essaie de me convaincre que tu pourrais me faire changer d'avis avec de la menue monnaie ? Je vais te ramener à la réalité, mais tu es tombée sur une Chasseuse, sur la mauvaise personne, car elle chassera jusqu'à obtenir ce qu'elle voudra. Elle traquera ta dignité, ta résistance, tout, jusqu'à les trouver. Et même ton pouvoir de prédiction ne pourra permettre te de t'échapper indéfinime]nt quand il s'agit de moi. Je suis la forte ici et toi la faible. Ne prétends rien que ce soit.


N'écoutant pas sa nouvelle pique au sujet des menottes de granit marin, elle les fit enfiler à Shina, les refermant sur ses poignets. Avec les vis qui retenaient déjà les bras de l'otage, cela faisait un étrange portrait.

-Bien, alors profite, puisque ce n'est rien de mal.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ne prétends rien que ce soit ! ... [Shina]   Sam 19 Nov - 18:24

Meilin ShinaCivil
avatar

Messages : 213

Navigation
Doriki:
460/6000  (460/6000)
Fruit du Démon: -

Malgré tout ce que lui disait Shina, la blondinette ne semblait pas vouloir la délivrer de son emprise pesante, ni éloigner les menottes d'elle. De plus elle devait se sentir faible également face à ce matériau qui annulait les malédictions. Par chance Shina était une bonne comédienne depuis bien longtemps, elle savait cacher ses émotions pour celles qui n'allaient pas la trahir. Cependant comme elle avait appris ce dont les menottes étaient constituées, elle avait un peu plus de mal à garder son calme. Après, si la chasseuse de primes apprenait que Shina réagissait à ça, plus rien ne la ferait changer d'avis, et elle ne semblait pas vouloir se désister. Elle le savait bien pourtant, que la petite peste allait lui enfiler les menottes, mais elle tentait tout de même de la lasser pour qu'elle ne voie pas l'intérêt de rajouter une simple entrave sur elle.

La demoiselle se trouvait malheureusement trop faible pour faire le moindre geste contre la gamine, elle détenait son énergie, ce qui voulait dire qu'elle en avait désormais encore plus qu'à son entrée dans la chambre. La balance était définitivement abaissée pour Shina et au plus haut pour la mangeuse de donuts, un rapport bien déséquilibré. Par chance ça ne signifiait pas la fin des haricots car malgré que Shina ait aperçu une zone de blanc dans son avenir, elle reprenait sa lecture à partir de quand elle lui retirerait les menottes, il n'y avait donc pas de mort au bout du chemin, juste une amnésie passagère le temps de retrouver ses souvenirs.

C'est finalement après quelques minutes que les menottes se refermèrent avec l'aide de la blondinette sur les poignets de Shina, la privant de ses pouvoirs de lecture temporelle ainsi que des souvenirs qui ne lui appartenaient pas. C'était un lourd prix à payer, car elle ne savait plus rien sur personne à part elle-même malgré une mémoire pleine de trous comme n'importe qui. C'était bien la première fois qu'elle ne lisait rien d'autre que ses propres pensées, quand elle sondait son esprit, ainsi que ses souvenirs récents ou les plus marquants. Cependant c'était vraiment difficile pour elle de rester éveillée alors que non seulement elle était encore en pleine phase de sommeil intense tout juste interrompu, qu'elle avait été affaiblie par l'inconnue, et qu'elle avait perdu son pouvoir avec le granit marin. Elle finit alors par piquer du nez sur place, son corps lui ordonnant de récupérer son énergie le plus vite possible, parmi celle qu'il lui était encore donné de garder dans son corps.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ne prétends rien que ce soit ! ... [Shina]   Lun 21 Nov - 2:19

Ludniel ShinobuChasseur de Prime
avatar

Messages : 152

Navigation
Doriki:
841/6000  (841/6000)
Fruit du Démon: -Fruit du drainage

Il aurait fallu s'attendre à ce que la chieuse s'endorme. Avec tout ça, comment aurait-il pu en être autrement ? Shinobu soupira. Elle ne comptait pas attendre toute la nuit et perdre le privilège de pouvoir s'occuper de sa proie en toute tranquillité. Elle appliqua donc ses lèvres de nouveau contre le cou, mordit une nouvelle fois (les petites entailles cicatrisent bien vite) et produisit une nouvelle technique. Celle nommée déglutition. La pseudo-vampire fit donc sortir une certaine dose d'énergie, une partie de celle qu'elle avait drainée sur Shina, et celle-ci en sortant rentra directement par la plaie pour rejoindre le corps de la jeune femme. L'endormie pu ainsi se réveiller, telle Blanche-Neige par un baiser.

Mais elle n'allait pas se réveiller sur un prince charmant. Shinobu la replaça toutefois sur son lit, pour pouvoir être confortablement assise sur elle (sur ses jambes pour ainsi dire) pendant qu'elle la narguerait. Allongée sur le dos, Shina ouvrit alors les yeux. Pour être accueillie par les yeux étincellants et cruels de la Chasseuse.

-Alors ? Peut-on voir ce qui a changé à présent ? Par exemple...


Elle enfonça son poing un peu dans l'estomac de sa proie. Pour voir avec réjouissance qu'en effet, elle n'était même plus capable de contracter son estomac en prévision. Les menottes de granit marin avaient bien fait leur effet. Il y avait longtemps que cette intolérable peste n'avait pas du ressentir une douleur complète et réelle, celle qui surprend et qui ne laisse aucun compromis. Elle senti presque un frisson en voyant les réactions de douleurs classique chez Shina, qui n'avaient rien à voir, plus rien à voir avec le rire moqueur d'un peu plus tôt.

-Combien de temps tiendras tu cette fois, avant de me faire des excuses ? J'attendrais toute la nuit s'il le faut... toute la nuit, mon chou...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ne prétends rien que ce soit ! ... [Shina]   Lun 21 Nov - 17:49

Meilin ShinaCivil
avatar

Messages : 213

Navigation
Doriki:
460/6000  (460/6000)
Fruit du Démon: -

Le sommeil avait gagné, Shina n'avait plus assez de forces pour même garder les yeux ouverts. Bizarrement ça lui semblait apaisant de s'endormir, elle avait enfin son calme et n'entendait plus rien tellement c'était profond. Son énergie regagnait lentement son corps alors que la petite blonde apparaissait comme contrariée de ce résultat. Après tout le granit marin affaiblissait aussi les détenteurs de pouvoirs du démon, ce n'était pas surprenant qu'avec les deux affaiblissements son corps se soit senti obligé de passer en mode récupération. Même garder les paupières ouvertes était devenu difficile à ce moment, mais heureusement ça lui suffisait, maintenant elle pouvait enfin se reposer et oublier tout ça.

Mais c'était sans compter la petite peste qui n'était pas contente de ce résultat, elle qui attendait surtout une réaction choc, pas un bête endormissement. Elle se croyait peut-être dans une aventure fictive incroyable où méchants et héros ont toujours le temps et l'énergie de balancer des répliques épiques même alors qu'ils sont super faibles. C'était un peu le cas, mais pas au point que Shina fasse un effort pour Sa Majesté, elle pensait d'abord à elle-même, c'était pourtant la base de la base de son caractère, elle et personne d'autre. Même privée de ses pouvoirs, son caractère le plus basique demeurait, et il n'y avait personne pour la faire changer de comportement, surtout pas une gamine comme elle.

Sauf que non contente de l'avoir affaiblie au maximum, elle voulait surtout voir sa réaction, pas la regarder dormir pendant une dizaine d'heures le temps qu'elle retrouve naturellement son énergie. Elle ne tarda pas à lui redonner une part de son énergie pour décupler le processus de récupération, mais malheureusement Shina n'écoutait pas ses paroles, elle était encore en train de dormir. Il fallait dire que l'obscurité aidait beaucoup à ça, d'autant plus qu'elle l'avait tirée de son sommeil et qu'en plus elle lui prenait de l'énergie, c'était couru d'avance qu'elle allait s'endormir naturellement au bout d'un moment. Malgré tout, la petite blonde n'avait pas ce qu'elle voulait, alors elle choisit la solution la plus violente en abattant son poing dans le ventre de la dormeuse pour la réveiller. Shina se réveilla en sursaut et cogna le front de la chasseuse sans le faire exprès, toussant frénétiquement pour reprendre sa respiration.


-Qui est là ?! Pour quoi devrais-je m'excuser ? C'est vous qui venez me réveiller à coups de poing et prétendre que j'ai fait quelque chose de mal. Je suis juste civil, pas pirate, je vis pas dans le crime.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ne prétends rien que ce soit ! ... [Shina]   Mer 23 Nov - 18:14

Ludniel ShinobuChasseur de Prime
avatar

Messages : 152

Navigation
Doriki:
841/6000  (841/6000)
Fruit du Démon: -Fruit du drainage

L'endormie se réveilla en sursaut lorsqu'elle la frappa, se cognant le front contre le sien. Et là elle ne semblait plus du tout la même. Jouait-elle la comédie ? Cela aurait été difficile tant elle paraissait naturelle et alors même qu'elle venait tout juste de se réveiller. En fait on aurait réellement cru une autre personne, jusqu'à sa voix avait changé. S'interrogeant, la Chasseuse comprit que sa proie compliquée subissait peut être quelques effets secondaires de son fruit du démon : en retirant son pouvoir avec du granit marin elle perdait peut être quelques notions. Ou alors il s'agissait d'elle même, sa personnalité était variable, puisqu'elle semblait folle il n'était pas exclu qu'elle ai différentes facettes en un seul corps.

Peu importe, tout cela paraissait bien réel et Shinobu en profiterait largement. Elle ne la connaissait plus ? Qu'à cela ne tienne.

-Tu ne te rappelles pas de moi ma très chère ? Tu m'as pourtant volée, bafouée, narguée. Maintenant tu es en mon pouvoir. Alors dis-le toi, peu importe qui je suis et ce que tu es, tout ce qui importe c'est que tu vas souffrir !

Sur ce, Shinobu se jeta de nouveau à genoux au dessus du ventre de Shina, pour la chevaucher en la jaugeant avec fierté comme un prédateur de nuit  se préparant à dévorer son gibier.

-J'ai encore quelque chose à te montrer, regarde.


Elle fit sortir de la paume de sa main la garde de son katana, toujours perché sur l'allongée. Puis doucement, elle dénuda la lame. Alors la Chasseuse posa le Mordeur contre son propre avant-bras, celui qui ne tenait rien. Et le trancha net. Son membre coupé tomba droit sur la tête de Shina, qui ne devait pas comprendre grande chose. La Chasseuse ramassa son bras, et le retourna au dessus de la civile, aspergeant son visage de sang.
Shinobu ne sentait rien, car il lui suffisait d'user de son pouvoir du drainage pour reculer le sang loin du moignon, retirant ainsi les sensations et réduisant la souffrance à des élancements supportables. Après quelques secondes de ce petit tour, elle remit le bras contre son moignon. En une vingtaine de secondes, à l'aide du collage drain, elle ressouda le membre totalement, les bords de la plaie s'effacèrent en dernier.
C'était la seconde fois en une journée, elle s'en était servie pour épouvanter le marine de tout à l'heure. Cela avait contribué à la faire relâcher, prouvant qu'elle était bien une sinistre chasseuse de prime. Le coût en sang restait abordable. Elle s'était contentée d'utiliser le reste sa réserve de sang, ne perdant aucune goutte de son propre sang. De toute manière, elle avait une réserve de sang juste en dessous d'elle si le besoin venait.

Fière du petit spectacle offert à l'oracle, Shinobu conclu.

-Tu vois de quoi je suis capable ? Je n'aurais qu'à te trancher les membres comme ceci, un par un, puis à te couper le cou. Mais je ne recollerais rien... Je te laisse une chance : dis-moi quelle est la chose que tu déteste le plus, ce qui te fait le plus peur. Et je t'épargnerais. Sinon, grande sera ma colère.

Privée de la possibilité de lire le futur, sa victime aurait peur pour sa vie, si cette peur existait en elle.

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ne prétends rien que ce soit ! ... [Shina]   Dim 27 Nov - 1:29

Meilin ShinaCivil
avatar

Messages : 213

Navigation
Doriki:
460/6000  (460/6000)
Fruit du Démon: -

Le sommeil avait été plus fort qu'elle, Shina ne sentait plus aucune force et devait récupérer. Heureusement elle avait retrouvé assez pour continuer de rester éveillée et même se débattre un peu, alors que l'intruse continuait de la maintenir contre son matelas. Elle n'était décidément pas satisfaite et ne voulait pas la laisser partir. Mais en voulait lire dans l'avenir, la demoiselle n'y voyait que des ténèbres, comme si on avait éteint la lumière et qu'elle ne voyait en réalité que son propre esprit. Les menottes étaient en effet en granit marin, elle avait perdu sa faculté de lire dans le temps, du moins en ce qui concernait le futur. Son propre passé aussi comportait des zones d'ombre, sa mémoire défaillait pour la première fois en des années, et ça ne lui présageait rien de bon. Elle avait toujours été assurée et confiante avec son pouvoir, rien ne lui faisait peur car elle voyait tout sauf sa propre fin. Des blessures graves à la limite, mais Shina ne voyait jamais de ténèbres éternelles comme si son existence devait cesser dans les vingt-quatre heures.

Pour la première fois Shina sentait son coeur battre plus rapidement, alors que d'habitude elle gardait un calme olympien vu que son pouvoir ne lui présageait que très rarement un état critique. Avec ça, elle pouvait esquiver autant qu'elle le voulait, et fatiguer ses adversaires pour s'en sortir indemne. Mais cette fois tout avait changé, elle ne gardait plus aucun souvenir des gens qu'elle avait touchés, même si elle gardait tout de même ses connaissances sur le monde en général, ce que l'esprit et le corps appliquaient trop souvent pour être oubliés. Toutes ces choses que Shina avait perdues rien qu'avec un simple contact avec du granit marin, elle ne les retrouverait plus jamais tant qu'elle les portait sur elle, ces maudites menottes.

Alors que la petite blonde lui parlait de souffrance, Shina sondait désespérément son esprit à la recherche de traces, de prémonitions involontaires, mais en vain, rien ne pouvait lui rendre son pouvoir. Elle le savait très bien, dans les livres qu'elle avait lus, elle avait trop souvent vu les dégâts du granit marin sur les possesseurs de pouvoirs démoniaques. Son coeur battait de plus en plus alors qu'elle se débattait en entendant les paroles de la demoiselle, n'arrivant pas à croire que tout ait disparu en un éclair. Elle qui possédait une mémoire pratiquement légendaire, se retrouvait de nouveau comme une humaine ordinaire qui ne pouvait même plus se souvenir du dernier repas pris. La panique la gagnait de plus en plus alors que la blonde passait à l'action. Elle se souvenait en effet avoir eu un "contact" avec une fille qui lui ressemblait, et lui avoir volé une pâtisserie, mais ça ne justifiait pas de tels sentiments colériques.


-A...attends...! Y a peut-être moyen de trouver un terrain d'entente ! Tu n'es pas obligée de faire ça, je suis désolée pour ta pâtisserie, mais ça ne va pas te la rendre de me tuer ! Je vole pour me nourrir, pas par plaisir, est-ce que tu serais assez cruelle pour tuer quelqu'un qui essaye juste de vivre ?

Mais même ces paroles ne lui suffisaient pas, à moins qu'elle soit en train de réfléchir au fond d'elle-même. Cependant Shina essayait de se racheter car elle ne voyait rien d'autre que des morts dans ce qu'elle imaginait pour la suite. La demoiselle n'avait pas l'impression de vouloir la pardonner, elle lui en voulait pour ce petit bout de pâtisserie qu'on lui avait volé. Ce n'était pas vraiment de sa faute si on l'avait condamnée à ce destin entravé et forcée à demander l'aide des autres pour sa survie.

Sur ces mots, la blondinette fit sortir un katana de sa paume, le posant sur son propre bras sans prendre en compte les conséquences. Même si la lame n'était pas posée contre sa peau à elle, Shina ne pouvait pas s'empêcher de vouloir s'extirper de sous son corps pour vite gagner la porte de sa chambre et s'enfuir. Suite à ça, elle trancha son bras, le laissant retomber sur son visage avec tout le sang qu'il contenait, teintant sa peau de rouge sombre. La demoiselle tremblait de voir que cette fille était vraiment folle à lier au point de couper son propre bras pour montrer son sérieux, ainsi que le tranchant de la lame. L'espace d'un instant elle redevenait comme avant, sauf qu'au lieu de vivre heureuse sans souci, elle se revoyait paralysée sur la table d'opération alors que les chirurgiens lui enfonçaient des vis dans le corps pour l'entraver et l'empêcher d'utiliser son pouvoir et de prendre la vie intime des gens. Elle n'avait jamais ressenti une telle peur, alors que son pouvoir lui permettait de tout savoir à l'avance et de n'avoir peur que des ténèbres éternelles dans ses visions.


-Arrêtez, c'est pas ma faute !! On m'a trompée, j'ai jamais voulu ça en moi ! Je recommencerai plus, s'il vous plait laissez-moi une chance, ne faites pas ça ! Je promets de ne rien révéler de plus, PAR PITIÉ !!

Depuis déjà quelques minutes, Shina n'écoutait plus la chasseuse, elle était replongée dans ses souvenirs les plus douloureux. Même si elle savait qu'elle ne mourrait pas au moment de se retrouver sur le billard, elle savait que la douleur serait si intense qu'elle aurait envie de mourir de nombreuses fois pour ne plus devoir supporter cette douleur. Les larmes coulaient de ses yeux alors que son regard semblait viser le vide, tremblant de partout en se débattant. Il y avait longtemps qu'elle ne s'était pas retrouvée immobilisée et en danger de mort, même si cette fois plus rien ne lui garantissait de vivre, elle n'avait plus aucune garantie de ressortir indemne de cette soirée.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ne prétends rien que ce soit ! ... [Shina]   Mar 29 Nov - 19:26

Ludniel ShinobuChasseur de Prime
avatar

Messages : 152

Navigation
Doriki:
841/6000  (841/6000)
Fruit du Démon: -Fruit du drainage

La fortune sourit aux... patients. Enfin, cette gamine avait changé, et même changé du tout au tout. Quel sentiment délicieux était-ce, que le parfum d'une vengeance accompli. Détruire la dignité de la voleuse-menteuse-prétentieuse avait été le premier objectif de Shinobu, puisqu'elle voyait que sa cible n'en avait jamais sacrifié un fragment jusque là.
C'était même presque trop beau pour être vrai. Elle la suppliait, et... pleurait ? C'était comme un rêve. Il s'agissait d'une autre femme, à n'en point douter. Elle avait perdu la mémoire et subissait les effets du granit marin. Sans fruit du démon lui infligeait-il des effets secondaires ? Le mystère était complet mais au moins, la chasseuse gagnait ce qu'elle avait cherché.

Elle tapota les cheveux de la voyante, un sourire au coin des lèvres, presque maternelle ; cela histoire d'être la plus condescendante possible avec sa pauvre petite proie dominée :


-Voyons voyons, l'émotion est trop forte, tu ne sais plus ce que tu dis... Tu parles d'un terrain d'entente, alors soit.

La blonde approcha la bouche de l'oreille de Shina, et lui murmura d'une voix glaciale et prédatrice :

-Tu proposes un terrain d'entente... Alors soit. Dis-moi ce que tu crains le plus, et mon courroux sera allégé. Sinon mon agacement sera tel que je vais finir par te tuer. Ne crois pas que je le regretterais, tu rejoindras juste de nombreux autres de mes proies...

Cela contrastait largement avec son physique de petite fille. Mais pour bien des êtres ce contraste agrandissait le trouble, chez les civils qui ne croyaient pas en ou ignoraient l'existence des fruit du démon on la confondait parfois avec ces êtres de légende à l'esprit adulte et au corps est figé, comme un fantôme, une vampire. Si ici ce n'était sûrement pas le cas, l'apparence angélique de Shinobu ne suffisait pas à être rassurante. Elle ressemblait à la caricature de l'enfant cruel, celui qui mutile ses poupées.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ne prétends rien que ce soit ! ... [Shina]   Ven 2 Déc - 22:19

Meilin ShinaCivil
avatar

Messages : 213

Navigation
Doriki:
460/6000  (460/6000)
Fruit du Démon: -

C'était de plus en plus difficile pour Shina de garder son calme, alors qu'elle se débattait avec ses souvenirs, même si elle n'était pas entravée quand elle a vécu cette opération, c'est seulement à la fin que ce fut le cas. Elle prêtait à peine attention à la fille au donut qui l'avait agressée, voyant à la place les médecins qui se justifiaient devant elle, sanglée sur sa table d'opération. Elle détenait toute la vérité, juste la vérité, rien que la vérité, jurée sur la Bible, et tout le monde savait que c'était difficile de respecter cet engagement quand on demandait une telle qualité de vérité. Certains médecins, certains marines, certains civils, il y avait toujours du noir dans leur quotidien, que ce soit des magouilles régulières, ou encore de la culpabilité d'avoir provoqué la mort de quelqu'un par accident ou volontairement. Le fait qu'elle sache tout sur ceux qu'elle avait touchés de la main les effrayait beaucoup, ils ne pouvaient décemment pas se permettre de la laisser se balader en liberté dans les rues et voler l'intimité de tout le monde. Elle savait que bientôt elle n'aurait même plus conscience de ce qui allait lui arriver et qu'elle tomberait dans le sommeil profond que provoquait l'anesthésie générale.

Curieusement cette fois les médecins ne se justifiaient plus, ils avaient arrêté de s'expliquer et ne parlaient plus. À la place il y avait un civil dont elle avait pris une copie des souvenirs, qui la toisait de son regard sévère. Il semblait avoir entendu ses paroles, sans doute celui qui avait exigé qu'on l'entrave pour qu'elle ne soit plus une menace pour personne. Cet homme venait lui demander ce dont elle avait peur, certainement pour lui faire la morale et lui faire se rendre compte de ce qu'elle avait fait à tous ces gens. Bien sûr ils n'avaient pas accès au granit marin comme la blondinette actuellement, ils n'avaient pas beaucoup de solutions pour l'empêcher de prendre la vie privée de ses victimes. La demoiselle ne pouvait pas faire autrement que sonder son propre esprit à la recherche de peurs, et par chance il y avait de quoi faire car il y en avait plusieurs à lui donner en espérant recevoir sa clémence.


-J'ai peur des éclairs, des grandes hauteurs, des animaux sauvages, et de l'obscurité dans des pièces que je ne connais pas. Vous attendez quoi de moi exactement ? C'est pas ma faute si j'ai eu ce pouvoir, je pouvais pas savoir que ça vous causerait du tort ! S'il vous plait, je vous promets que je ne dirai rien à personne sur vous tous, je serai muette comme une tombe !

Malgré tout, Shina savait bien ce qui allait se passe, personne n'allait la détacher de ses sangles, c'était déjà trop tard. Elle avait ruiné la vie de beaucoup trop de citoyens, il était temps qu'elle paie pour les pots cassés. Le tout était de savoir si ce cauchemar allait finir en rêve ou continuer comme il aurait toujours dû, même si dans l'immédiat elle n'avait plus conscience de son état actuel. La peur avait pris le dessus et elle se remémorait le seul moment dont elle se souvenait où elle avait le bénéfice du doute quant à son avenir, si il serait mauvais ou bon. Elle n'avait pas su convaincre les médecins et les victimes de son pouvoir, mais peut-être que cette fois elle le pourrait. Après tout l'individu avait parlé de compromis, ce n'était pas pour rien qu'il avait utilisé ce mot en retour.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ne prétends rien que ce soit ! ... [Shina]   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

Ne prétends rien que ce soit ! ... [Shina]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

 Sujets similaires

-
» BLACK JACK ◮ Mais, c’est pas un vrai suicide, soit tranquille c’est probablement rien d’autre qu’un appel à l’aide.
» Rien n'égale la soupe au giraumon de ma mère.
» Il n'y a rien de nouveau sous le soleil Lavalas
» Quand Steven Bénoit ne trouve rien à dire
» L'on n'est jamais mieux que chez soi!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece RPG Strong World :: L'aventure :: Grand Line :: Water Seven-