AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Dois-je te faire confiance ? [Hancock]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
MessageSujet: Dois-je te faire confiance ? [Hancock]   Dim 11 Sep - 9:41

InvitéInvité
avatar






Me trahiras tu ?




Les yeux rouges du démon parcouraient un ensemble de papiers pour le moins ennuyant. Du moins, cela l’était pour une personne qui se moquait complètement des différentes actions effectuées par ses subordonnés, ce qui n’était pas le cas de Marde Guille. En effet, le seigneur noir, lisait dans les moindres détails l’ensemble du rapport d’Angela lors de son expédition sur Moon Sea. Un large rictus échappait au chef de Tartaros lorsqu’il vit le nom de Caïcos Saya. Décidément, malgré le temps qui passait, les meurtres commis ou bien le pouvoir gagné, l’homme aux cheveux bruns continuait de trouver un certain amusement devant les situations qui se présentaient devant lui.

D’un geste délicat, il fit approcher Seira pour lui demander de faire venir Hancock dans ses quartiers. Une fois que son amante fut partie, Marde se levait de son fauteuil rouge sang pour fixer l’extérieur de sa base tropical. Plusieurs choses trottaient dans la tête malade de Marde dont une, pour le coup, extrêmement mauvaise pour l’impératrice des pirates l’ayant rejoint il y a peu de temps.

Quand la porte s’ouvrit, Marde se tournait doucement pour contempler la plus belle femme du monde avant de s’avancer et de prendre la parole de sa voix douce et séduisante qui le caractérisait tant.


- Votre altesse. Marde Guille s’excuse de vous faire venir de si bon matin, mais il estimait que la situation l’exigeait. Venez donc vous asseoir votre majesté.

Poliment, il lui présentait un canapé des plus confortables afin qu’elle puisse s’installer à ses aises et la laissait toute seule un petit instant afin de sortir deux verres en cristal. L’homme les posait sur la petite table en bois parfaitement ouvragé et servit un verre de son meilleur alcool à Hancock avant de faire la même chose pour lui-même. Puis, il se mit devant elle en prenant une posture royale et la regardait un petit moment, silencieusement, en ayant un maigre sourire sur son visage.

- Marde Guille vous trouve soucieuse votre majesté. Aurait-il manqué à son devoir d’une quelconque façon ? Vous manquerait-il quelque chose dans vos quartiers ? Si c’est le cas, dite le à Marde Guille pour qu’il puisse faire le nécessaire auprès de ses hommes.

Il portait un toast avec sa partenaire avant de déguster le breuvage alcoolisé et passait sa main dans sa longue crinière noir charbon.

- Vous savez altesse que Marde Guille vous estime beaucoup. Le simple fait que vous soyez encore pleinement consciente de vos actes en est la preuve et jamais Marde Guille n’essayerai de vous forcer contre votre gré. Seulement, durant la nuit, Seira a reçu le rapport d’Angela, ma fidèle subordonnée et Marde Guille y a découvert une surprise, pour le moins, mauvaise.

Marde buvait une nouvelle gorgée de son verre tout en fixant Hancock, afin de capter la moindre de ses émotions.

- Caïcos Saya. Ce nom vous parle votre majesté ? Elle est entrée dans le rang des amazones, mais semble déjà vouloir vous quitter en s’attaquant à mes hommes et en refusant d’obéir. Aussi, Marde Guille en vient à penser la chose suivante.

Il marquait un temps de pause et reprit la parole, ses yeux brillaient d’un feu ardent.

- Puisqu’elle dépend de vous altesse, n’auriez-vous pas donné l’ordre qu’elle agisse contre Marde Guille ? Il serait regrettable que vous perdiez la confiance d’un homme ayant proposé son aide, vous ne croyez pas ?
C O D A G E P A R @G A K I. S U R E P IC O D E
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Dois-je te faire confiance ? [Hancock]   Dim 11 Sep - 12:01

Boa HancockRoyal Shichibukai
Royal Shichibukai
avatar

Messages : 312

Navigation
Doriki:
2847/6000  (2847/6000)
Fruit du Démon: Mero Mero No Mi


   
Explication
    Dark Lord Marde


   
Depuis quelques semaines, Hancock n'avait cessé de faire des allers et retour entre la base principale du Tartaros et une Amazon Lily meurtrie. À peine arrivée que Marde l'avait fait demander expressément dans ses quartiers. La Princesse Serpent était à des lieues de soupçonner ce qui aller se produire. Comment l'aurait-elle pu en fin de compte ? Elle n'avait pas pu prévoir un Buster-Call, alors prévoir les faits et gestes de Marde semblait impossible.

Il ne fallait pas longtemps pour gravir les escaliers et rejoindre les quartiers principaux de Marde, l'un des deux gardes s'occupa d'ouvrir la porte pour que le Serpent puisse s'y engouffrer. Elle n'avait pas eu le temps de dire bonjour que déjà Marde avait lancer une série de tirades et d'accusations à son encontre. Elle prit le temps, comme à son habitude, de bien écouter et de réfléchir posément. Elle prit place sur l'un des nombreux sièges rembourrés et confortables, prenant le soin de réajuster sa robe pour ne pas la froisser de trop.

"-C'est un bien étrange langage que vous me tenez là. Pour dire vrai, je n'ai aucun soucis dans ces lieux aussi étranges que cela puisse paraître, tout est en ordre."

Elle avait volontiers récupérer l'un des verres contenant un précieux breuvages, au vue de l'excentricité de Marde, elle était quasiment sûre de goûter à un des vins les plus fins et chers du marché.

"-Je connais effectivement cette Saya. Elle était chargée par Akainu de m'accompagner en guise de "prévention" avant ma trahison envers la Marine. Elle est repartie récemment pour clamer sa scission avec la Marine. Durant cet instant, elle n'était pas sous mes ordres. Elle n'est revenue qu'il y à peu pour tout dire."

Profitant du calme des lieux, Hancock savourait chacune de ses gorgées et des petits toasts disposer devant elle. Bien que méfiante elle n'avait aucune raison d'être inquiète vis-à-vis de Marde. Mais ce qu'elle entendait par la suite lui décrocha un malicieux sourire.

"-En sommes, vous sous-entendez amèrement que j'ai pu donner l'ordre à mes femmes d'attaquer le Tartaros ? Me prendriez-vous pour une idiote ou une folle ? Ma trahison envers la Marine pour vous rejoindre m'as coûter bien plus cher qu'à vous. J'ai perdu mon île, mon peuple. Et vous prétendez que moi, Boa Hancock, je m'amuses de vous ? Avec tout le respect que je vous dois... Ne vous ai t'il pas venu à l'esprit que vous vous trompiez de cible ? Après tout... Je suis belle, je vous côtoie dans vos quartiers et vous n'avez pas usé de vos pouvoirs sur moi n'est ce pas ? Cela pour faire aisément naître des jalousies de part et d'autres. Ne ce serait-ce pas plutôt des rapports fallacieux à mon encontre ?"

Hancock se releva en offrant une magnifique vue sur ses jambes nues, elle s'approcha de Marde tout en faisait le tour du siège où était assis son supérieur du moment. Elle apposa sa main sur l'épaule du jeune maître.

"-Si vous doutez de ma fiabilité dans notre affaire, autant utiliser sur le champ votre pouvoir, mais vous ne bénéficiais plus de mon sens critique et de mes connaissances sur la Marine. Vous n'avez plus non plus votre Valkyrie impie prête à détruite le monde pour venger son peuple. Vous n'avez plus la Princesse Serpent, le Crotale qui peut vous aider à être porté au rang de Dieu vivant. C'est à vous de voir Marde. Je suis prête à beaucoup pour voir l’avènement du Tartaros du moment que je récolte ma part du gâteau. Mais n'allez pas croire que je vais vous trahir. Plus jamais. Plus jamais vous ne le sous-entendrez."



    
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Dois-je te faire confiance ? [Hancock]   Lun 19 Sep - 9:24

InvitéInvité
avatar






Le serpent s'enroule




Les yeux du démon fixèrent intensément la reine des amazones et étudiaient chacun des mouvements ou expressions que laissait échapper la belle brune. Lorsqu’elle prenait enfin la parole pour se défendre devant les soupçons qu’avançait le chef de Tartaros, ce dernier écoutait dans un silence religieux sa réponse et se contentait simplement de sourire. A aucun moment l’impératrice n’a eu une voix tremblante ou bien hésitante. Ce qui était, en partie, suffisant pour convaincre le seigneur noir de la loyauté d’Hancock. Cependant, comme il faisait confiance à peu de monde sur terre, il désirait la tester encore plus dans un jeu machiavélique.

Quand elle se levait avec une grâce impériale, l’homme gardait le silence et la laissait même s’approcher de lui pour qu’elle puisse le toucher. Le contact de sa fine main parfaitement manucurée fit frissonner Marde, mais il gardait une expression impassible sur le visage. Il devait bien admettre qu’Hancock savait magner l’usage des mots. En effet, il remarquait que chacune des expressions employées avaient pour seul et unique but de flatter son égo astronomique, ce qu’il appréciait grandement.

Une fois que la plus belle femme du monde eut terminé son long monologue, Marde se redressait d’un bon, la prit dans ses bras pour la faire asseoir sur son bureau et s’incrustait entre ses longues et fines jambes. Son visage se stoppait à quelques centimètres du sien et un immense sourire se dessinait dessus.


- Vous avez entièrement raison votre Altesse. Marde Guille regrette les mots qu’il vient d’employer à votre encontre. Marde Guille admet avoir fait une erreur en vous soupçonnant et s’en excuse profondément.

Sa main glissait vers une des jambes nues d’Hancock et la caressait délicatement en remontant avec douceur jusqu’à la base de sa sublime robe qu’elle portait divinement bien.

- Cependant, vous venez de dire à Marde Guille que vous iriez le plus loin possible afin de le satisfaire. Aussi, Marde Guille est curieux de savoir jusqu’à quel point vous pouvez aller. Peut-être découvrira t-il une autre facette de votre personnalité. Vous ne croyez pas votre Altesse ?

Les lèvres de Marde frôlèrent celles, bien plus pulpeuses, d’Hancock sans jamais se toucher. Il jouait pleinement avec elle et il savait parfaitement que la reine en avait conscience. Seulement, Marde savait également qu’Hancock n’était pas insensible à son charme, ce qui constituait là son meilleur atout pour la garder à ses côtés.

- Marde Guille doit avouer qu’il apprécierait avoir sa Valkyrie prête à déchainer sa rage sur le monde en permanence proche de lui. Feriez-vous cet honneur à l’homme qu’est Marde Guille votre Altesse ? Allez-vous, vous donner entièrement à Marde Guille ?

Il continuait de lui caresser les jambes et de frôler ses lèvres sucrées tout en testant la véracité de ses dires. Cependant, il devait bien admettre quelque chose. Même si son cœur était à Seira, Marde n’était pas non plus insensible à la personnalité torturée de sa reine noire ayant perdu bien plus que quiconque sur ces mers cruelles et impitoyables.
C O D A G E P A R @G A K I. S U R E P IC O D E
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Dois-je te faire confiance ? [Hancock]   Lun 19 Sep - 10:12

Boa HancockRoyal Shichibukai
Royal Shichibukai
avatar

Messages : 312

Navigation
Doriki:
2847/6000  (2847/6000)
Fruit du Démon: Mero Mero No Mi


Plaisir charnel
Dark Lord Marde


Séduire une séductrice. Était-ce un paradoxe ou une possibilité ? Sans comprendre ce qu'il lui arrivait, Hancock s'était retrouvé sur le bureau et Marde avait trouvé place entre ses cuisses, profitant allégrement de la douceur des longues jambes de la Princesse. Nullement gênée ou décontenancée, elle ne ressentait pas encore l'Ouragan de l'amour qui l'avait frappé de plein fouet voilà deux ans déjà. Son parfum enivrant aux notes boisées devait parfaitement parvenir aux narines de son supérieur et chef. Elle avait négligemment tiré sur sa robe pour donner un aspect un peu moins sage à son décolleté. Son regard envoûtant plongeait dans celui de Marde et d'une voix suave et douce, Hancock prit le temps de répondre à la tirade.


"- Je suis on ne peut plus satisfaite que vous regrettiez vos propos. J'ai bien cru pendant quelques instants que vous doutiez de mon indéfectible loyauté. Et de ce fait, j'ai une offre pour vous. En gage de ma bonne foi, je suis prête à remplir une mission spéciale pour vous afin de sceller le bon fondé de notre relation. Ordonnez et je déchaînerais les enfers."


Toujours plus proche des lèvres du Seigneur Noir, Hancock laissa sa respiration s'accentuer insufflant une fine brise aussi chaude qu'une braise vive, elle esquissa un maigre sourire avant de laisse sa main droite parcourir le dos de Marde. Se pouvait-il que le Mero Mero No Mi est aussi une influence sur le Seigneur Noir ? Pouvait-elle l'envoûter et en faire son jouet ? Était-il possible un seul instant qu'elle puisse devenir l'un des membres les plus puissants du Tartaros et déchaîner sa folie vengeresse sur la Marine et la Noblesse ? Pour la première fois, Hancock se disait de rester humble et d'avancer lentement, avec parcimonie.

"- Jusqu'au suis-je prête à aller ? Que pensez-vous ? J'ai perdu mon île, mon peuple, mes titres, ma notoriété et certains me croient morte. Je suis prête à tout pour laver mon nom, prêt à détruire bien des lieux. Je suis aussi capable de siéger à vos côtés pour défier le Gouvernement Mondial. Leur pire erreur a était de me sous-estimer. Je ne suis peut-être pas aussi forte qu'un possesseur de Logia. Je ne suis peut-être pas la femme la plus forte du monde. Mais j'ai la volonté et la détermination, et aucun coup, aucune blessure, aucun homme ou femme ne pourra jamais m'enlever ça."

La belle princesse resserra un peu plus l'étau formé par ses cuisses et avisa d'un œil plus sulfureux son opposant, elle agitait de façon brève ses cheveux, sublimant son regard et son visage angélique. Il y avait quelque chose de mystérieux qui enveloppait cette beauté froide, renforçant son ultime beauté.

"-Je vous appartiens déjà non ? J'attends vos ordres avec impatience qui plus est. Je suis votre plus fidèle guerrière encore faut-il vouloir l'entendre. Je ne suis pas ici pour flatter votre ego ou vous dire de douces paroles. Je suis ici pour le pouvoir et vous aidez à l'acquérir. Et sans nous mentir, je veux une part conséquente. Je vous parle avec le cœur contrairement à certains de vos lieutenants au comportement indigne de vous. Je ne pense pas que vous tolériez le manque de discipline à votre égard. Vous voulez le pouvoir, je suis son incarnation je, vous donnerez le pouvoir.".

Elle avait susurré l'ensemble de sa tirade dans le creux de l'oreille du jeune maître tout ne déversant son souffle chaud dans le cou de ce dernier. Elle soufflait un ultime rire avant de redresser sa tête et d'observer le Seigneur sombre.
"-Ordonnez maintenant."





Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Dois-je te faire confiance ? [Hancock]   Lun 19 Sep - 11:12

InvitéInvité
avatar






La Valkyrie et son dieu




Le seigneur noir lâchait un tout petit soupire quand l’impératrice resserrait l’étau que formait ses longues jambes dénudées autour de sa taille. Pour la première fois depuis des années, il montrait des signes de faiblesses et cette faiblesse se nommait Hancock. Il le reconnaissait lui-même, il désirait ardemment cette femme. Il voulait la posséder dans son intégralité, quitte à commettre l’irréparable. Pour ne rien arranger à la situation, Hancock lui disait clairement tout ce qu’il aimait entendre. Entre ses mains se trouvait une beauté prête à tout pour le satisfaire. Exactement comme l’était Seira, mais pour l’instant, Marde se contentait simplement d’écouter les promesses de sa partenaire.

Quand elle relevait la tête pour lui annoncer qu’elle attendait ses ordres, Marde plongeait son regard des celui, bien plus sulfureux de l’impératrice et perdait rapidement les dernières brides de son sens commun. Délicatement, il l’embrassait avec la passion qui était dû au rang de l’impératrice serpent, puis il décollait ses lèvres pour prendre la parole.


- Les ordres viendront plus tard votre majesté. Marde Guille sait déjà ce qu’il va vous demander. Aussi, pourquoi ne pas profiter de cette journée pour approfondir notre relation ? Marde Guille vous le demande.

Il retournait à sa tâche et finissait par coucher la grande dame sur son bureau. Ce n’est que le lendemain que le chef de Tartaros se réveillait dans son lit avec à ses côtés l’impératrice, intégralement nue. La pièce était très spacieuse et rangée en temps normal, ce qui n’était pas le cas présentement. En effet, les vêtements des deux amants jonchaient le sol et étaient les seuls preuves de leurs ébats fougueux de la nuit.

Marde la regardait un long moment en étant silencieux. Cette femme était réellement dangereuse par le simple fait qu’il puisse succomber à ses charmes, ce qui était déjà le cas. Mais la priver de son libre arbitre serait une grossière erreur. Certes, la mère du démon le renseignait sur le Marine, mais Hancock, elle, allait sur le champ de bataille en personne. Quand il vit que l’impératrice ouvrait les yeux et ne cachait même plus sa nudité, Marde lui souriait.


- Bien le bonjour votre altesse. Marde Guille espère que votre sommeil était des plus agréables.

Le brun quittait le confort de son lit pour revêtir ses nobles habits et attendit, respectueusement, dehors que la reine fasse la même chose. Puis, après un bon petit déjeuner copieux, il lui expliquait ce qu’il avait en tête comme mission.

- Nous allons asservir une île soutenue par le gouvernement mondial. Marde Guille ne vous demande pas de tuer les citoyens, il n’aimerait pas voir vos mains souillées, mais il apprécierait voir la crainte en eux. Marde Guille lui-même assistera à cette bataille.

Il se levait pour lui laisser le temps de rassembler ses filles et fut cordialement invité à monter à bord du navire de l’impératrice. Attendant avec patience dans les quartiers de sa partenaire, il finit par monter sur le pont du navire une fois l’île en vue.

- Voilà votre altesse. Marde Guille vous laisse faire. Il vous autorise à laisser votre colère éclater. Revenez-moi victorieuse, reine noire.

Ses dernières paroles n’étaient pas anodines. Il lui offrait le titre qu’elle convoitait si fort depuis son arrivé dans les rangs. La place privilégiée de seconde, en plus de Seira.
C O D A G E P A R @G A K I. S U R E P IC O D E
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Dois-je te faire confiance ? [Hancock]   Lun 19 Sep - 12:55

Boa HancockRoyal Shichibukai
Royal Shichibukai
avatar

Messages : 312

Navigation
Doriki:
2847/6000  (2847/6000)
Fruit du Démon: Mero Mero No Mi


Passion mortelle
Dark Lord Marde


Séduire. Elle l'avait réellement fait ? Avait-elle joué le feu de la passion avec le Diable lui-même ? Qui était qui ? Qui contrôler qui ? Était-ce Marde et son pouvoir de possession ? Où était-ce la plus belle femme du monde et son pouvoir de séduction si intense que nul ne peut résister ? Bien sûr, plusieurs personnes avaient résisté aux charmes de Hancock par le passé, mais se pouvait-il que le pouvoir sape et use le bon fonctionnement des individus, forçant peu à peu l'interlocuteur à sombrer d'amour pour l'impitoyable crotale ? Le Cobra royal avait mué une fois de plus, quittant son ancienne peau pour devenir tout autre chose. Quelque chose de plus sombre, mais aussi de plus puissant, quelque chose qui ne la laisserait pas indemne. Qui pourrait savoir comment cela pourrait finir ? Deux amants dans une histoire tragique ? Ou les deux futurs maîtres du monde régnant main dans la main avec à leurs pieds une cohorte d’esclaves issus de la Noblesse et de la Marine ?

Tant de questions sans réponses, comment serait-elle perçue désormais ? Par son peuple ? Par les autres membres du Tartaros ? Entièrement nue, son corps était sublimer par les simples reflets du soleil levant, un stade avancé de la beauté que personne n'avait vu jusque-là. Elle avait pris des habits plus légers pour cette journée, une simple brassière pourpre avec un paréo flottant sous la brise matinale et agréable. S'en suivait le petit-déjeuner, non sans silence et sans ricanements, mais des sentiments étranges avaient envahi la Princesse Serpent. Des sentiments qu'elle n'avait plus ressentis depuis la mort de son défunt prétendent, Monkey D. Luffy. L'Ouragan de l'amour refaisait-il surface ? Était-ce seulement possible ? Elle qui avait le cœur si lourd, le poids du génocide. Robin avait été formel, Mardre savait récompenser et punir comme elle l'avait dit. Après le petit-déjeuner, Hancock avait réunit les troupes présentes sur le Navire, il n'y avait qu'une poignée de Kuja, Hancock se déplaçait rarement au quartier général du Tartaros avec l'ensemble de ses troupes. Même si elle était loyale au Tartaros, elle restait Kuja et la plupart de ses femmes étaient en mission pour son île natale.

Le Traveling Snake accueillait pour la première fois le chef du Tartaros et une poignée de ses hommes. C'était une situation nouvelle et inédite pour les Kujas qui avaient encore du mal à saisir les comportements masculins, mais sur un point, leur Impératrice avait raison. Le peuple était au bord de l'extinction et se devait de changer certaines de ses traditions pour un renouveau de la civilisation et de la culture. Elle écouta Mardre une ultime fois, une seule chose l'avait interpeller : "Reine Noire", c'était ainsi que Boa Hancock devenait le talon d’Achille du Tartaros tout en devenant son bras droit. Au centre du pont, les hommes du Tartaros avaient déposé une foule de documents montrant l'île de Ryolu. Densité de population, forces en présence, topographie détaillée, les espions du Tartaros étaient, on ne peut plus, efficaces. La mission était simple, faire plier le Gouvernement Mondial sur cette île et détruire l'avant-poste de la Marine qui s'y trouve. Tous avaient reçu les mêmes ordres. Hancock, le ténébreux cobra royal, s'était mis à l'écart avec Mardre.

"-Vous êtes sûr de vous ? Vous êtes sûr de vouloir faire de moi votre bras droit ? Vous n'avez pas peur que ma haine pour le Marine et le Gouvernement ne soit plus forte que vos objectifs personnels ? Je... J'ai... Je ne sais pas comment... Je suis perdue."

Elle ne trouvait plus les mots, son coeur battait la chamade et faisait office de paralysie progressive dans tous ses membres.




Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Dois-je te faire confiance ? [Hancock]   Mar 20 Sep - 13:56

InvitéInvité
avatar






Sentiments mélangés




Le chef noir de Tartaros regardait la petite île de Ryolu grandir au fur et à mesure que le navire de l’impératrice approchait de cette dernière. Après lui avoir donné ses ordres, il restait aux côtés de la plus belle femme du monde tout en gardant un silence de plomb. Même s’il captait parfaitement sa nervosité ainsi que son angoisse, il ne pipait mot afin de ne pas la troubler d’avantages, ce qui serait clairement contre productif selon lui. Même après avoir débarqué aux alentours d’un mignon petit village, Marde se contentait de donner des ordres à ses propres troupes, alors qu’Hancock obtenait tous les renseignements nécessaires concernant l’île.

Les mots d’ordre pour les troupes du démon étaient clairs, pas de morts. Seulement de la peur et une capture du pouvoir en place. Une fois assuré d’avoir été compris par l’ensemble de sa troupe, le brun retournait voir la beauté fatale qui, en sa présence, tremblait sous le poids de son angoisse. Marde l’écoutait avant de poser délicatement ses mains sur les épaules de son alliée, avec une douceur incroyable.


- Êtes-vous troublé votre Majesté ? Pourtant, vous n’avez aucune raison de l’être pour une simple et bonne raison. Marde Guille a confiance en vous. Pensez-vous que Marde Guille aurait partagé son lit avec vous s’il ne plaçait pas une certaine confiance en vous et en vos capacités ?

Il plongeait son regard ténébreux dans les yeux sublimes de sa partenaire, en marquant un temps de pause. Ils étaient seuls, tout le monde se préparait à la bataille, mais il fallait être prudent. Elle avait raison en disant que leur relation pourrait en faire jaser plus d’un. Afin de se montrer ferme, Marde revenait sur l’ensemble des paroles qu’elle avait prononcé dans son bureau la veille.

- Mais peut-être que Marde Guille a eu tort de croire en vous ? Tous les mots provenant de votre bouche n’étaient que mensonges finalement ? N’êtes-vous pas la Valkyrie censé déchaîner sa colère sur ce monde au nom de Marde Guille ? Tout cela n’était que mensonge votre altesse ?

Il continuait de la fixer l’impératrice serpent avant de lui glisser un tendre baiser sur ses pulpeuses lèvres, preuve de sa confiance en elle. Malgré toute sa volonté, qui était de fer, le seigneur sombre succombait aux charmes envoutant de la plus belle femme du monde et cela le conduirait, probablement, à sa perte dans un futur proche.

Rompant finalement le baiser, Marde regardait la sublime brune pendant quelques instants, puis repris la parole pour conclure son monologue.


- Ne trahissez pas la confiance que Marde Guille vous porte. Apportez la désolation sur cette terre. Vous êtes l’ange qui se doit d’appliquer ma volonté. Ne décevez pas Marde Guille, ni tout ce qu’il pense de vous.

Il tournait les talons pour donner de toutes dernières informations et, quelques instants après, il ordonna la mise en marche de ses troupes. Le test d’Hancock pouvait enfin débuter, et cela, sous les yeux rouges du démon qui participerait lui aussi à cette bataille.
C O D A G E P A R @G A K I. S U R E P IC O D E
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Dois-je te faire confiance ? [Hancock]   Ven 23 Sep - 8:08

Boa HancockRoyal Shichibukai
Royal Shichibukai
avatar

Messages : 312

Navigation
Doriki:
2847/6000  (2847/6000)
Fruit du Démon: Mero Mero No Mi


Explication
Dark Lord Marde


La nouvelle Reine du Tartaros avait prit en compte chacune des paroles de Marde. Il ne devait avoir aucun doute sur la loyauté de Hancock. Même si l'issue du Tartaros pouvait être hasardeuse, aussi bien dans la victoire, que dans la défaite. Elle ne sentait pas l'Ouragan de l'amour l'envahir comme pour Luffy, était-ce là un mécanisme de défense pour que son âme ne souffre pas d'avantage ? Elle avait bien cru mourir lorsqu'elle avait apprit la mort de Luffy.

"-Je ne trahis pas. Je ne pardonne pas. Mais vous devez comprendre que mon peuple est ma priorité."


Des mots et des formules facile pour cacher ses doutes et ses peines. Elle n'était plus la même, elle était changer. Pouvait-elle faire marche arrière et ne jamais trahir la Marine ? Rester sur son île et n’avait jamais eu vente de Luffy. Au final, c'était lui le vrai fautif. Si il n'était jamais venu sur Amazon Lily, Hancock ne l'aurait jamais rencontré. Elle ne serait donc jamais tombée amoureuse de lui. Elle n'aurait jamais chercher à quitter son île pour obtenir vengeance et tomber dans les bras amer du Tartaros. Et si Luffy était la clé de tout ? Si c'était lui qui... Non, il valait mieux chasser cette idée de son esprit définitivement. Luffy est mort, il ne reviendrait pas.

"-Lancer l'assaut."

Un terrible sentiment vient alors étreindre le cœur de la plus belle femme du monde. Et si depuis le début, Marde avait utilisé son pouvoir de Possession sur elle ? Qu'elle ne s'était rendu compte de rien et que ses pas étaient guidés par la simple volonté de Marde lui même ? Après tout, elle ne voulait pas attaquer cette île, elle s'en fichait éperdument en fait. Alors, qu'est ce qu'il la poussait à donner l'ordre d'attaque ? Elle sortait du méandre de ses pensées lorsque le premier coup de canon retentit et que le boulot s'était encastré dans l'une des tours de la Marine. Le Traveling Snake fendait les vagues sous une pluie battante, une pluie semblable à celle du jour où Hancock avait trahit la Marine. Les Kujas étaient déjà dans les chaloupes ainsi que les soldats du Tartaros. Pourquoi cette île ? Elle n'avait rien de stratégique, mais Marde ne faisait pas les choses sans raisons pourtant.

Elle avait grimper sur l'un des Yuda pour pouvoir toucher terre. Les soldats de la Marine étaient encore désorganisées et en perte de vitesse, Hancock possédait donc l'initiative sur le combat. Du moins pour le moment. Elle était dans le doute et la confusion, si bien qu'elle avait manquer de donner une série d'ordre à ses femmes qui s'étaient d'elle même mis en formation. Quelque chose ne tourner pas rond.




Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Dois-je te faire confiance ? [Hancock]   Lun 17 Oct - 8:40

InvitéInvité
avatar






Sentiment de contrôle




Les yeux rouges du démon fixaient les flots une dernière fois alors que l’impératrice des pirates ordonnait de débuter l’attaque sans perdre une seconde. Cependant, quelque chose ne tournait pas rond. Certes, Marde avait fait tout son possible pour la rallier à sa cause, quitte à franchir la ligne interdite, mais était-ce dû à sa propre volonté ? Ou bien était-ce à cause du fruit mangé par la plus belle femme du monde ? Lui qui, d’habitude, était si froid et calculateur, montrait des signes de faiblesse qu’il n’aurait jamais laissé transparaitre en temps normal. Il devait bien admettre que Hancock était une femme redoutable, tant sur le plan physique et moral.

Cette question, qui demeurait sans réponse, le taraudait sans relâche alors que le combat venait de débuter. Les pertes étaient limités un maximum dans les deux camps afin de ne pas causer un bain de sang inutile. Après tout, autant garder les forces un maximum intact pour la grande bataille à venir. De plus, Marde avait prit le stricte minimum pour cet affrontement, jugeant qu’il n’aurait pas besoin de plus. Et puis, il était lui-même présent. Cela suffisait amplement pour mener cette bataille à son terme.

Le brun posait pied à terre devant une multitude de soldat en blanc. Malgré la pluie battante, un sourire illuminait son visage alors que des soldats de bas étage pointaient leurs armes vers sa noble personne.


- Allons bon. Le chef se montre et les petites souris se sentent pousser des ailes. Marde Guille est ici et vous n’essayez même pas de comprendre pourquoi il est présent. Non vous êtes incapable de réfléchir plus en avant. Marde Guille vous plains beaucoup. Avoir une aussi faible capacité de réflexion ne doit pas être facile tout les jours.

Protégeant son corps avec l’aide de son Haki, il mit rapidement à terre les sous fifre via sa force. Nul besoin de recourir à son pouvoir pour obtenir la victoire qui semblait acquise. Pourtant, quelque chose n’allait pas. Les troupes adverses étaient bien trop désordonnées. Même si l’île n’était pas importante, il y avait quand même des stratèges qui coordonnaient l’affrontement et à moins d’être très mauvais, il était impossible de laisser des trous aussi béants dans la défense.

Avançant avec la plus grande des prudences, Marde atteignait enfin le centre de l’île avec ses troupes fidèles. Il arrivait dans une vaste clairière entourée d’arbres massif et, probablement, centenaire. Son instinct lui indiquait un piège. Un grand sourire se dessinait sur son visage. C’était l’occasion rêvé pour obtenir ce qu’il voulait. Aussi, quand le piège s’activait, le brun se laissait prendre et se retrouvait rapidement maitrisé. Ce n’était qu’un jeu et le but de ce jeu était de voir si Hancock viendrait pour lui ou bien si elle viendrait pour le remettre à la Marine. Mettant ainsi fin à toute cette histoire.

Alors qu’il se laissait emmener, solidement escorté par des Marines stressés, mais sur leurs gardes, Marde attendait tranquillement la décision que prendrait Hancock. La nouvelle de sa capture avait, sans doute, fait le tour de l’île. Soit elle était loyale, soit elle ne l’était pas. Mais cela aurait le mérite de répondre à une autre question : Si elle ne venait pas, alors c’est qu’il avait été manipulé par elle depuis le début.

C O D A G E P A R @G A K I. S U R E P IC O D E
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Dois-je te faire confiance ? [Hancock]   Lun 19 Déc - 10:26

Maître du JeuPnj | Maître du Jeu
avatar

Messages : 1487

La dernière réponse date du 17 Octobre => 2 mois.

N'oubliez pas de répondre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Dois-je te faire confiance ? [Hancock]   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

Dois-je te faire confiance ? [Hancock]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Si je n'ai pas à le faire, je ne le fais pas. Ce que je dois faire, je le fais vite.
» Raconter mon passé? Oui, je peux le faire!
» [TUTO] Faire des socles
» Faire des arbres?
» G20, des mesures adoptées pour faire face à la crise

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece RPG Strong World :: L'aventure :: Grand Line :: Autre îles-