AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Just the way you are [PV : Nana]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
MessageSujet: Just the way you are [PV : Nana]   Sam 10 Sep - 18:53

Roronoa ZoroBretteur des Mugiwara
Bretteur des Mugiwara
avatar

Messages : 1815

Navigation
Doriki:
3540/6000  (3540/6000)
Fruit du Démon: Nope




Feat Nana

On se retrouve enfin



Il s'est passé tout un tas de choses depuis notre séparation... Je crois que j'aurai des choses à lui expliquer... Les deux ans que j'ai passé avec Mihawk... Nos retrouvailles sur Sabaody avec l'équipage... des choses amusantes en somme ! Bien que la suite, quand j'y repense, me fait complètement déchanter... J'ai dû « abandonner » l'équipage contre ma volonté... et j'me suis retrouvé contre mon gré au service de cet enfoiré qui se prend pour le roi du monde ! Je me souviens de ma requête au cuistot... Même s'il s'agissait plus d'un « dernier souhait » que d'une simple demande... Mais vous connaissez la fierté d'un homme non ? Elle est toujours mal placée et plutôt crever que de supplier le cuistot ! Alors ouais, j'lui ai demandé son « aide » de manière détournée et bien que sa propre fierté soit égale voire supérieure à la mienne, il a accepté... Il a mis tous ceux qu'il pouvait à l'abri... mais en contrepartie, il a du nous abandonner... J'admets que le choix était plus que cornélien mais c'était ça ou nous tombions tous ! Si les rôles avaient été échangé, honnêtement, je n'aurai pas hésité... C'est salop dit comme ça mais c'est la stricte vérité... puisque de toute manière, nous serions retournés un peu plus tard sur nos pas pour savoir où nos camarades avaient été emmené et nous les aurions libérés ! Enfin, ce qui est fait est fait, on ne peut plus se permettre de se lamenter sur le passé n'est-ce pas ? Pourtant, bien que je sois du genre à me concentrer sur le futur, une chose de mon passé me hantera à jamais... Même si on m'a pardonné mon erreur, je sais que je ne parviendrais jamais à me pardonner, moi-même, mon geste...

Je m'en suis souvenu quand j'ai retrouvé mes esprits ce jour-là... Je... Comment peut-il m'avoir pardonné pour mon geste ?! Si ce maudit médecin au bonnet tacheté ne s'était pas interposé cette fois-là, je... Serais-je allé au bout de mon geste ? Mes lames auraient-elles vraiment tranchées sa gorge ?! Certes, je n'étais qu'un pantin mais ce n'est pas une excuse... Nos liens étaient-ils si peu importants pour moi ? Impossible. Il m'a sauvé... comme tous les autres après tout ! J'ai promis de l'aider à réaliser son rêve tant que ça ne m'empêchait pas de réaliser le mien et jusqu'à présent tout allait plutôt bien... Un seul homme peut-il à ce point manipuler vos souvenirs tout en mélangeant réalité et rêve ?! Si Sabo ne m'avait pas sauvé en remettant en place mes réels souvenirs... Qui diable saurait ce que je ferai en ce moment ?! Un détail me revient brusquement... Tashigi... Elle est encore prisonnière de son pouvoir ! Ce n'est pas à moi de la sauver mais à la marine et même à cet enfumeur mais... je ne peux m'empêcher de m'inquiéter quand même pour elle, ne serait-ce qu'un peu... Qui sait ce que cet enfoiré est en train de lui demander en ce moment même ?!

Mon subconscient me joue un tour pendant encore de longues minutes avant que je ne finisse par me réveiller lentement... Il me faut quelques minutes pour réaliser... que je ne suis plus sur le Sunny ! Je...

- Mais où est-ce que j'ai atterri ?!

Plutôt que de rester allongé, je me relève doucement tout en toussant un peu l'eau que j'ai avalé. Avaler de l'eau de mer ?! Mais qu'est-ce que j'ai foutu ?! Je crois... J'essaie de fouiller ma mémoire... La tempête, Nami... le repas pour nos retrouvailles... PUTAIN ! Je crois que ça me revient... Je suis allé sur la tourelle en haut du mat pour voir si je n'apercevais pas quelque chose et... ouais... j'ai dû passer par-dessus bord à cause de la mer déchaînée... Ah ah ! C'est bien ma veine ! Bon chaque chose en son temps... Tout d'abord, il faut que je sache où j'ai atterri ! Mais cette aura lugubre me dit, étrangement, quelque chose... Faisant fi de ce sentiment, et après avoir repris mes esprits, je me dirige vers la forêt... d'arbres morts... ouais c'est assez étrange... Tout ici m'est familier ! Après quelques minutes, je sors de la forêt et...

- Dites-moi que je rêve ! C'est une mauvaise blague c'est ça ?!

Je ne rêve pas hein ?! Je... Comment diable est-ce que j'ai pu atterrir chez Mihawk ?! Surtout si c'est pour me prendre un énième sermon de sa part... ma fierté aurait du mal à s'en remettre ! Quoiqu'il en soit, je marche droit devant moi – avec quelques détours qui me font tourner en rond – et j'arrive dans la fameuse carrière où j'ai appris il y a deux ans que Luffy avait été porté disparu suite au sauvetage de son frère à Marineford... Continuant sur mes pas, je suis surpris de ne croiser aucun Mandrills... Vraiment curieux !

Après quelques minutes, une silhouette se dessine non loin de là... Sûrement en train de s'entraîner... J'arque un sourcil, intrigué... Cette silhouette... Ces cheveux rouges...

- Nana ?!

Sans réfléchir, je m'approche de la silhouette et... ouais, c'est bel et bien elle ! Sauf qu'elle ne m'a absolument pas calculé encore... Etrange... mais ça m'amuse un peu...

- Il me semble que tu n'as pas dit « au-revoir » la dernière fois que nous nous sommes vus ! C'est très mal poli tu sais ?

Lançais-je, bras croisés mais avec un léger sourire moqueur sur le visage. La dernière fois... C'était celle où nous nous étions revus au Tartaros avant d'apprendre que Luffy et Sabo étaient morts... Triste souvenir... mais la rouquine face à moi avait fui sans prévenir personne... Sa disparition avait fait souffrir tout son équipage ! Et moi aussi par la même occasion...


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Just the way you are [PV : Nana]   Ven 30 Sep - 23:43

Strange D. NanaBloody Queen ♥ Nurse of Death
Bloody Queen ♥ Nurse of Death
avatar

Messages : 18036

Navigation
Doriki:
3632/6000  (3632/6000)
Fruit du Démon: Sang



C'est... C'est vraiment toi ?!


Depuis que j'avais quitté sans rien dire l'équipage qui escorté les Mugiwara restant pour créer les tombes de Luffy et Sabo, il s'en était passé des choses. J'avais étonnement fait tout le voyage d'East Blue à Grand Line avec Rob Rucci qui était redevenu agent à mon grand étonnement, lui qui était recherché par le Gouvernement Mondial et à qui j'avais offert mon île natale en refuge pour lui et ses compagnon. Enfin, il avait trouver un moyen de survivre et de revenir en étant haut dans le panier, car je doutais qu'il soit réduit à de basse besogne, même si j'ignorai toujours pourquoi il ne m'avait rien fait ni même pourquoi il avait étrangement été là en même temps que moi. La traversé fut longue car d'une mer à l'autre, il faut plusieurs semaines voir mois de voyage. Puis je m'étais mise à me battre dans les bars avec tous ceux qui osaient dire du mal de mon équipage ou celui de Luffy, si bien que la marine voulait m'engager car je réduisais le nombre de petit pirates. Comme je m'étais coupé les cheveux et que je n'utilisais plus mon pouvoir, on ne me reconnaissait pas, et dans les lieux public je me séparais de Figaro pour plus de discrétion. C'était comme cela tous les jours... Jusqu'à ce que la nouvelle de la mort de Vie ne tombe dans les journaux...

Heureusement Mihawk m'avait retrouvé, comme à chaque fois. Il était mon ange gardien ? En tout cas s'il n'avait pas été là, la bête m'aurait dévorer de l'intérieur car je n'aurais pas eut la force de lutter contre la démence qui m'avait envahie. Je me sentais coupable de sa mort et cela rongeait mon âme et mon esprit. Pourtant en me prenant dans ses bras et me ramenant à ce qui était pour moi désormais ma maison, j'essayais de lutter contre la furie. Il m'entraina durement, il voulait me rendre plus forte, mais d'un côté cela me faisait peur, car je savais que j'étais incapable de me passer de lui, j'en avais pas non plus envie pour tout dire. J'aurai toujours besoin de lui, parfois son entrainement me donner le goût amer qu'il me préparait à lorsqu'il ne serait plus là, et je ne supportais pas cette idée. J'en discutais avec Perhona, mais elle me disait de ne pas m'inquiéter... C'était facile... Je préférais encore quand elle me grondait pour mes cheveux courts et que du coup elle ne pouvait plus s'entrainer pour me faire des coiffures. Mais voulant que Mon Faucon soit fier de moi, je m'entrainais dure à la tâche, progressant chaque jour, me rappelant de l'ardeur que mettait mon bretteur dans ses entrainements, l'imitant par la même occasion là dessus.

Comment allait-il depuis tout ce temps ? Souvent je pensais à lui... Nous aurions dû nous revoir et fêter nos retrouvailles en faisant un nouveau concours de boisson. À chaque bouteille face à moi j'y pensais, si bien qu'un soir, Mihawk m'avait retirer la bouteille de devant les yeux pour la rapprocher de lui et éviter que je ne l'ai dans mon champs de vision tout le reste du repas. Oui, à la place je l'avais revu mais il n'était pas totalement lui-même... Quelle frustration, mais j'avais été si heureuse de ne pas avoir été totalement oublié de ses souvenirs. Sauf que nos retrouvailles furent tragiques alors que ça aurait dû être un moment merveilleux... Même Perhona m'avait demander enjoué si je l'avais revu et comment il allait, à ma tête elle avait rapidement arrêter de me poser des questions sur lui. De toute façon Mihawk avait déjà dû lui dire qu'il s'était fait avoir par Guille Marde, moi j'avais fait que dire qu'il s'en était sortit... Par la suite j'avais appris des journaux que Hancock c'était allié à Marde et que Luffy et Sabo n'étaient pas mort en réalité...

Cela ne m'avait pourtant pas donné envie de rejoindre mon équipage. La raison ? Je me sentais honteuse. J'étais partie dans rien dire dans un moment difficile pour tous car j'étais incapable d'affronter la réalité, et puis en voyant Zoro les larmes aux yeux, je me sentais honteuse d'être si faible, car si j'avais été plus forte, il n'aurait pas eut à venir me sauver à ma grande joie, il faut bien l'avouer, et ainsi il n'aurait pas eut à souffert de ne pas avoir été là pour son capitaine. Et puis... Si je n'étais pas partie, Vie ne serait pas morte, elle ne serait pas elle aussi partit pour me chercher. J'avais donc désormais le poids de sa mort à porter. Vraiment j'étais pitoyable, c'était déjà un miracle que Mihawk m'accepte encore... Ainsi depuis quelque temps déjà, je profitais d'une retraite éloignée de tout, et d'un entrainement physique et morale, me relaxant de temps en temps. Bon pas au château car avec Perhona et ses lubies de créatrice de mode... Mais j'avais trouvée une source d'eau chaude, bon les mandrills y allaient aussi et une fois ils avaient eut la charmante idée de voler mes vêtements ses pervers ! Envoyé Figaro les récupérer ne fut pas une bonne idée, vu l'état dans lequel ils furent après... Merci la garde robe de la princesse fantôme et de Mon Faucon en attendant !

« HEIN ?! Zo... Zoro ?! »

Je m'étais retournée en sursaut. Bien que je maitrisais mieux mon haki de l'observation, mon entrainement pour vaincre l'autre m'avait totalement absorbé si bien que je ne pensais plus qu'à ça, me répétant sans cesse intérieurement « disparait » à son attention, sans savoir si la furie pouvait l'entendre. Mes grands yeux écarquillés entre bonheur de le revoir et frayeur à l'idée que justement il était là alors que je fuyais tout par un sentiment de honte... Je baissais alors la tête et détournais le regard.

« Je... Je sais... Je suis désolée... Ce n'était pas mon attention vraiment... Je... Je ne sais plus trop où j'en étais à ce moment là... »

A parler de mort, de la disparition de mon commandant comme s'il nous avait tous abandonner, non ça avait été trop dure à encaisser, j'avais cru longtemps que ce n'était qu'une simple blague de mauvais goût comme Robin en était capable, mais la vérité fut trop dure à admettre.

« Mais qu'est-ce que tu fais ici, où sont les autres ? Il est arrivé quelque chose de grave ? »

J'aurai tant voulu me jeter dans ses bras, mais avec ce que j'avais fais... J'en avais plus le droit... Mes yeux inquiets se posèrent sur lui. J'avais peur que quelque chose de terrible ne soit arrivé, ou encore qu'il ne soit pas venu seul ici, je n'arriverais pas à affronter tous leurs regards en même temps, ni même un combat avec eux et le propriétaire des lieux...

©Strange.D.Nana


_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Just the way you are [PV : Nana]   Mer 5 Oct - 9:38

Roronoa ZoroBretteur des Mugiwara
Bretteur des Mugiwara
avatar

Messages : 1815

Navigation
Doriki:
3540/6000  (3540/6000)
Fruit du Démon: Nope




Feat Nana

On se retrouve enfin



Comment suis-je arrivé ici ? J'me retrouve chez Mihawk sans vraiment comprendre... Ah ouais si... Je crois que je me souviens de ma connerie... Nous étions sur le navire et nous essuyions une tempête... j'ai voulu grimper sur la vigie et voir si j'apercevais quelque chose à l'horizon mais... Je n'ai rien vu. Non, je n'ai surtout pas eu le temps de voir quelque chose ! Enfin si... Tout ce dont je me souviens, c'est qu'une énorme vague a traversé le navire et que je n'ai pas eu le temps de m'accrocher à quoique ce soit... et c'est le trou noir depuis... Comment j'ai survécu à cette mer déchaînée ? Aucune idée... Mais peut-être que mon heure n'était pas venue... tout simplement ! Bon, ce n'est pas en restant allongé sur le sable que je vais réussir à faire quelque chose alors je me relève péniblement et je reprends le chemin – si je m'en souviens bien – qui me mène au château ! Après tout, j'ai quand même vécu là durant deux années.

Après avoir vérifié que Wadô, Shuusui et Sendai sont toujours accrochés à ma ceinture, je prends la direction de la forêt... dans laquelle j'arrive à me paumer... Ai-je vraiment vécu ici ? Je n'en ai pas l'impression... Je soupire légèrement... Plus je vois le château et moins, je m'en approche ! Grr ! Mais hors de question de demander de l'aide ! J'y arriverais même si ça doit me prendre une semaine ! Fort heureusement, je sors de là en moins de temps que prévu... et quand je me retrouve dans une clairière, j'aperçois une silhouette familière. J'ai l'impression que mon œil me joue un tour mais... Je ne rêve pas ! Elle est pourtant partie avant moi et la voilà de nouveau ici... chez Mihawk ! Après tout, c'est un peu logique quand on y pense... Il est comme un père pour elle... et vu tout ce qu'il s'est passé, c'est ici que nous aurions dû commencer nos recherches ! Quel idiot je fais ! C'est amusant de voir à quel point elle semble concentrée sur son entraînement, elle ne prête même pas attention à ce qui l'entoure... Bonne ou mauvaise chose ? Elle ne risque pas grand chose ici après tout et avec son gros chat non loin... Elle semble avoir progressé en deux ans... A-t-elle tenu parole pour notre promesse ? Je suis curieux de voir ça... Mais avant toute chose, je me permets de l'observer tout en repensant au temps que nous avons passé ici, ensemble, il y a deux ans de cela

Notre première rencontre... Elle semblait déjà tout savoir de moi alors que je ne l'avais jamais vu ! C'était amusant et étrange en même temps ! Apparemment, elle faisait ça avec tous les bretteurs que Mihawk estimaient ! Et comme il n'y en a que très peu qui survivent face à lui... Je crois que c'est surtout la cicatrice qui me barre le torse qui lui plaît... Seul vestige de mon combat perdu contre le sabreur... Quoique... A présent, cette cicatrice n'est plus la seule à être un vestige du passé... Celle qui me prive de mon œil droit aussi en est un. J'm'y suis fait... ce n'est pas si grave d'avoir un œil en moins... ça ne rend les combats que plus attrayants ! Après quelques temps à l'observer, je me décide enfin à m'avancer et, surtout, à annoncer ma présence ! L'atmosphère me semble pesante... Pas qu'un peu en réalité, elle l'est ! Alors pour détendre tout ça, je m'essaie à quelque chose de nouveau...

- Tu pourrais faire semblant d'être heureuse de me revoir !

Lançais-je bras croisés sur mon torse... mais le sérieux de ma phrase contraste avec mon sourire amusé qui s'affiche sur mes lèvres. Je ne pense pas que cela soit une si mauvaise idée nos retrouvailles... mais j'pensais que ce jour viendrait plus rapidement pour être honnête ! Je décroise mes bras et pose ma main droite sur la garde de Sendai et la gauche reste pendante... Je reprends avec sérieux

- Tu sais que tout le monde est inquiet pour toi ? Ton équipage te recherche... Ton commandant te recherche... D'ailleurs, il était avec nous sur le navire Comment pourrais-je lui faire comprendre qu'ils n'attendent que son retour ? Elle semble honteuse d'être partie mais... ce qui est fait est fait, ce n'est plus la peine de revenir là-dessus Tout ce que je sais, c'est qu'ils espèrent retrouver leur petite sœur

Peut-être que ça, ça la convaincra que le Moby est inquiet pour elle... Et voilà la fameuse question que j'aurai aimé éviter... Qu'est-ce que je fiche ici ?! Étrangement, j'aurai préféré la revoir ailleurs qu'ici... dans cet endroit lugubre... Je secoue légèrement la tête avant de...

- Il ne se passe rien, rassure-toi. Je suis tout seul ici... J'suis quasiment certain que personne ne sait où j'me trouve... Il y a quelques jours nous étions sur Grand Line... On essuyait une sévère tempête... et j'ai voulu grimper sur la vigie pour voir si je n'apercevais pas quelque chose... C'est là qu'une vague m'a surpris et j'suis passé par-dessus bord... J'sais pas combien de temps j'ai dérivé... et quand j'ai ouvert les yeux, j'étais sur le sable que j'ai quitté il n'y a pas si longtemps... J'ai presque l'impression que c'était fait exprès...

Preuve en est que je dis vrai puisque mes fringues sont trempées ! Je devrais peut-être mettre quelque chose de sec avant d'attraper la mort... Cela serait con quand même de tomber malade maintenant !


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Just the way you are [PV : Nana]   Jeu 20 Oct - 13:34

Strange D. NanaBloody Queen ♥ Nurse of Death
Bloody Queen ♥ Nurse of Death
avatar

Messages : 18036

Navigation
Doriki:
3632/6000  (3632/6000)
Fruit du Démon: Sang



C'est... C'est vraiment toi ?!


Bien que ce fut de mon propre chef, je ne pouvais m'empêcher de penser aux autres tous les jours depuis que je les avais quitté, et être auprès de Mon Faucon n'avait rien changer. Certes je me sentais un peu mieux que d'être seule, mais ils me manquaient toujours, et ne pas avoir de nouvelle était souvent douloureux. J'avais appris que Luffy et Sabo n'étaient finalement pas mort, mais j'avais bien trop peur d'apprendre une mauvaise nouvelle en lisant les journaux. Je laissais Mihawk et Perhona me dire lorsqu'il y en avait de bonne, depuis l'annonce de la mort de Vie, je n'étais plus capable de le tenir dans mes mains sans tremblé, j'avais sa mort sur les mains.

Lui disait que non, mais comment ne pas m'en vouloir ? Si je n'étais pas partie, elle ne serait pas partit à ma recherche et serait toujours vivante ! Et si j'avais tué Taizone lorsque j'en avais eu l'occasion, alors elle serait également toujours vivante. J'étais responsable deux fois de sa mort ! Avec ça comment pourrais-je espérer sortir de cette île un jour ? Je ne le pouvais pas. Peut-être que ma vie serait limité, mais c'était déjà mieux qu'errer toute seule, et puis j'étais devenue plus forte, même si je n'avais plus personne à protéger, les intrus étaient plutôt rare sur cette île de toute façon, et puis mon autre moi commençait doucement à disparaître chaque fois que je devenais plus forte.

Au moins ici je ne ferai plus de mal à personne, et je me ressourcés, et ce littéralement puisque j'avais trouvé une source d'eau chaude que je partageais avec les mandrills, ce qui était une très mauvaise idée, ces derniers s'amusant à récupérer les vêtements qui trainent. Figaro me les avait rapporter dans un état fort déplorable, et j'aurai encore à fouiller dans les affaires de Mon Faucon et de la Princesse pour me vêtir correctement et éviter d'avoir froid. Mine de rien, avec le brouillard et pas de soleil, il pouvait vite faire frisquet ici. Enfin être concentrée sur une chose évitait de penser aux restes, tout comme le froid, le problème c'est que ça m'empêchait de faire attention à ce qu'il y avait autour de moi. Bon sachant qu'ici il y avait personne et que Figaro était là, je m'en souciais que très peu. Grave erreur, car ce que je n'aurai jamais cru se produire arriva.

Mon cœur loupa des battements après s'être arrêté pour battre à tout rompre. Si je n'étais pas encore cardiaque, j'allais très certainement le devenir. Je devais être entrain d'halluciner, combien y avait-il de probabilité pour que LUI se tienne ici, devant moi ? Non le taux était bien trop faible pour que cela soit possible, pourtant je sentais que c'était le cas, c'était bel et bien lui, même Figaro sembla surprit de le voir, si bien qu'il en oublia de grogner. Ce qu'il me dit ensuite ne m'aida en rien, me voilà encore plus mal à l'aise et paniqué que je ne l'étais ! N'avait-il pas honte de faire une telle plaisanterie ? Bien sûr que j'étais heureuse de le voir, mais terriblement peur en même temps !

« Mais... Euh... Je... Bien sûr que je suis contente de te voir mais... Cela me paraît tellement impossible... »

Comment pouvait-il dire ses choses si naturellement ? Comment pouvait-il sourire si facilement ? Moi je ne savais même pas comment réagir tant j'étais tirailler entre plusieurs sentiments ! Comme j'enviais les fées qui étaient trop petites pour avoir plus d'un sentiment à la fois ! Et puis ce qu'il me disait ensuite m'aidait encore moins, je baissais la tête, faisant la moue totalement mal à l'aise, j'avais qu'une envie : disparaître là maintenant tout de suite.

« Je... Ace est revenu ? Marde ne lui a rien fait ? Je suis heureuse !!! » J'étais vraiment soulagé, j'avais peur que le fait qu'on parle de lui, oubliait de faire mention de s'il était soumis à Marde ou non... « Je... Je ne peux plus retourner sur le navire, c'est trop tard maintenant... Pas après tout ce que j'ai fais... »

J'avais fuis sans rien dire, je les avais laisser alors qu'ils étaient en deuil, j'étais responsable de la mort de vie... Comment pouvais-je revenir avec tout ça ? C'était tout simplement impossible ! Je ne le pouvais pas !!! Mais d'ailleurs... Est-ce que les autres étaient ici avec lui ?!

« Mais c'est terrible ! Tu aurais pu mourir ! Une chance que tu sois toujours en vie, si jamais tu étais mort je... N'y pensons pas, c'est un miracle, vraiment tu es incroyable, même en pleine tempête tu trouve le moyen de survivre et d'atterrir ici... C'est peut-être le destin ! »

Je l'observais inquiète et rassurée en même temps, je n'aurais jamais supporter sa mort, il avait eut tellement de chance, un miracle vraiment il n'y avait pas d'autre mot. Il devait être réveiller depuis pas longtemps, ses vêtements étaient encore trempés, pire que mes cheveux mouillés car j'avais pris un bain chaud dans les sources. Quant au félin, lui ne semblait pas ravis de le revoir, il avait le regard mauvais même si on voyait les efforts qu'il faisait pour ne pas grogner.

« Tu veux te réchauffer un peu dans la source d'eau chaude ? Tu dois avoir froid, ça te fera un peu de bien avant de rentrer au château ! Normalement Figaro à fait fuir les mandrills, ils ne voleront plus les vêtements avant un moment. »

Je lui montrais du doigt la source d'eau chaude qui était à peine caché par les arbres et quelque buissons. Ça devrait le réchauffer un moment, de quoi être prêt à prendre la route du château après pour se reposer.

©Strange.D.Nana


_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Just the way you are [PV : Nana]   Ven 21 Oct - 13:54

Roronoa ZoroBretteur des Mugiwara
Bretteur des Mugiwara
avatar

Messages : 1815

Navigation
Doriki:
3540/6000  (3540/6000)
Fruit du Démon: Nope




Feat Nana

On se retrouve enfin



Seul sur le sable, les yeux dans l'eau

J'me réveille sur cette plage... L'ambiance est pesante... L'atmosphère étouffante... Où est-ce que je suis ?! J'ai l'impression d'être sur une île que je connais... L'endroit est lugubre... il y a des débris de bois un peu partout, des monuments en ruines... Non ?! Serai-je revenu chez lui ?! Chez Mihawk ?! Comment ai-je fait mon compte déjà ? Ah ouais, je m'en souviens... J'ai merdé dans mes calculs ! Je pensais pouvoir apercevoir une île en montant sur la vigie et au final, tout ce que j'ai réussi... C'est passer par-dessus bord à cause d'une vague énorme ! Je soupire légèrement... Le sort me joue un drôle de tour... Pourquoi me renvoie-t-il ici hein ? Est-ce que j'ai oublié quelque chose la dernière fois ? Je ne crois pas... Tout ce que j'ai perdu sur cette île, c'est un œil mais ce n'est pas dramatique, bien au contraire ! Ca me donne un challenge de plus ! Après tout, qu'est-ce que ça peut me faire d'avoir un œil en moins ? Ca réduit mon champ de vision, peut-être, mais... grâce à l'entraînement de Mihawk, j'ai appris à maîtriser l'Observation ! Alors, ce n'est pas si important d'avoir perdu un œil...

Après m'être assuré d'avoir mes sabres, je prends la direction de la forêt... dans laquelle j'arrive à me paumer ! Nan mais, sérieux ?! Qui a changé la disposition des arbres ?! Je suis certain que le chemin est par là ! Tout droit ! Hmm... alors pourquoi plus j'avance, plus j'ai l'impression de voir le château se reculer... ? C'est vraiment étrange ! Bwarf, je suis certain de prendre un raccourci rien de plus ! J'y serai en un rien de temps ! Pourtant, je dois bien mettre une bonne heure avant de sortir de cette immense chose verte... et il était temps ! Cela commençait à doucement m'agacer ! Je finis par arriver dans la clairière où Mihawk m'a trouvé la première fois que j'ai atterri ici... Cet endroit où il m'a appris que Luffy avait disparu et qu'en prime, il n'avait pas réussi à sauver son frère... Je me suis dépêché de retourner sur la berge pour pouvoir retourner sur l'Archipel mais... Ces satanés mandrills ! Ils ont détruit l'embarcation qu'il m'avait donné... et finalement, je n'ai rien pu faire... hormis attendre.

En poursuivant ma route, j'aperçois une silhouette qui me semble, étrangement, familière ! Des longs cheveux rouges... un gros chat non loin... Aucun doute possible ! Elle est là ! Son équipage va être ravi de savoir qu'elle est toujours en vie ! Je m'approche doucement... et elle ne se rend même pas compte de ma présence ! Je pourrais presque trouver ça vexant ! Mais ça m'amuse aussi d'un autre côté... Je peux la surprendre ainsi... et c'est ce que je fais en l'interpellant ! Deux ans déjà... Je sais qu'on s'était promis de se retrouver rapidement... mais des tas de choses se sont passées... Des bonnes comme des mauvaises... et au final, le temps a filé à une vitesse... Je croise les bras sur mon torse quand elle me parle...

- Honnêtement, j'pensais jamais remettre les pieds ici... Je sais que nos retrouvailles devaient se faire mais... ailleurs, ça aurait pu être pas mal aussi

Parce que bon, cette atmosphère est trop chargée de mauvaises ondes... Puis savoir que mon ancien maître est ici et qu'il est de nouveau mon ennemi, me donne envie de croiser le fer avec lui... dans les plus brefs délais ! Puis j'essaie de lui faire comprendre que son équipage la recherche partout tout en ajoutant que son commandant aussi... maintenant qu'il va mieux...

- Ouais ; il a été soumis un temps à Marde d'après ce que j'ai compris... mais ses frères l'ont sauvé le jour de leur funéraille ! Ils ont fait d'une pierre deux coups... Donc ouais, il est revenu parmi vous, et il va bien. A présent, c'est lui qui te cherche J'écoute ce qu'elle me raconte... et je suis bien placé pour comprendre ce qu'elle ressent... J'ai eu la même idée à un moment... Tu sais, je crois que je suis le mieux placé pour comprendre ce que tu ressens. J'ai aussi voulu quitter le Sunny quand j'ai été libéré de l'emprise de Marde... Tout ce que j'ai pu faire sous son emprise... Les gens que j'ai blessé... même tué pour lui... Tout m'est revenu en mémoire. Lors d'une mission sur Punk Hazard, j'ai croisé Luffy et ce chirurgien... Trafalgar Law... Si ce dernier n'avait pas été là pour stopper mon geste, j'aurai tué mon propre capitaine ! Et je peux vous assurer que ça me travaille encore... J'ai envisagé l'option de quitter le navire mais Sanji m'a fait comprendre que ce n'est pas en fuyant les problèmes qu'ils s'arrangeront... Il n'y a que le temps qui peut rendre cela plus supportable... Et j'ai encore des nakamas à sauver de l'emprise de cet enfoiré ! Dis-toi que si mon équipage a pu me pardonner ce que je suis incapable de faire pour moi ; ton propre équipage fera la même chose... Ils n'attendent que ton retour !

Je vous assure que lui raconter ce passage de ma « soumission » ne m'enchante guère ! Mais c'est le seul moyen que je connaisse pour qu'elle comprenne que je ne veux pas la forcer à quoi que ce soit... j'veux juste qu'elle sache que son équipage l'attend et qu'ils la chercheront jusqu'à la mort s'il le faut ! Bon et si on essayait de discuter de quelque chose de plus... amusant ?! Je souris doucement en secouant légèrement la tête

- J'te l'ai dit il y a deux ans déjà il me semble non ? Tant que je n'aurai pas atteint mon objectif, la mort elle-même ne pourra jamais m'avoir alors ce n'est pas une tempête qui aura raison de ma volonté de vivre ! Qu'est-ce que tu aurais fait si je n'avais pas survécu ?

Demandais-je taquin, tout en me rapprochant d'elle histoire de changer de conversation... vu que la précédente était bien trop sérieuse et triste. Puis elle me propose de me ressourcer un peu dans le bain... Hmm pourquoi pas après tout ! Cela ne peut pas me faire de mal et j'avoue qu'être un peu plus réchauffé... je ne dirais pas non ! Mais avant cela, je porte mon attention sur Figaro... avant de sourire amusé

- Hmm, ce gros chat est toujours aussi jaloux et possessif à ce que je vois ! Même le simple fait de se parler, ne lui convient toujours pas... J'pensais qu'il se serait calmé en deux ans... Mais il faut croire que j'me suis planté ! Quant à la source d'eau chaude, pourquoi pas ?! Tu as raison, cela ne peut pas me faire de mal... Mais avant cela, je lui saisis le poignet et je la plaque contre moi... Figaro grogne mais qu'importe... Ce n'est pas comme si j'allais la tuer bien au contraire ! Je la serre doucement dans mes bras et je murmure, doucement, à son oreille Ne me refais jamais une peur pareille... Si tu avais à quel point j'ai pu être inquiet pour toi ! Je suis soulagé de savoir que tu es toujours saine et sauve... Je n'aurai pas supporté le contraire

Je la garde, un temps, contre moi avant de doucement relâcher mon étreinte et de me reculer légèrement... avec un léger sourire aux lèvres. Bien sûr que je tiens à elle, comment pourrait-il en être autrement ?! Finalement, je m'approche de la source et je retire mon kimono, mon haramaki avec mes sabres ainsi que mes bottes. Je suis en pantalon, torse nu... et j'entre dans l'eau...

- Je confirme, ça fait un bien fou ! Je m'assois en tailleur dans l'eau et tout en gardant un œil sur mes sabres, je me tourne vers Nana avant de Au fait, tu t'es entraînée à boire, jolie rouquine ?!

Lançais-je, amusé


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Just the way you are [PV : Nana]   Jeu 3 Nov - 20:21

Strange D. NanaBloody Queen ♥ Nurse of Death
Bloody Queen ♥ Nurse of Death
avatar

Messages : 18036

Navigation
Doriki:
3632/6000  (3632/6000)
Fruit du Démon: Sang



C'est... C'est vraiment toi ?!


Dire qu'au bout de deux ans on devait fêter nos retrouvailles... Et là ça fait deux ans et demi... On avait largement dépassé le délais de six mois depuis le retour des Mugiwara à Sabaody... Sans parler du fait qu'en vérité on s'était déjà retrouvé... Dans d'horrible circonstance d'ailleurs, ce n'était même pas lui la première fois à qui j'avais parler, enfin dans un sens si, mais il était sous l'emprise de Marde, j'étais tout de même heureuse qu'il ne m'ait pas attaqué, bien au contraire, même dans le camps ennemi. Et là on se retrouvait ici... Lieux de notre première rencontre, ça faisait bizarre, je ne saurai pas l'expliquer mais, normalement je devrais être heureuse, certes je l'étais, mais j'avais aussi peur. Peur de ce qu'il allait me dire, après tout j'avais fuis lâchement...

« Oui... On aurait pu, mais c'était pas vraiment l'ambiance ailleurs... »

Tout le monde était en deuil après tout... Et moi je m'étais voilée la face jusqu'au bout... Jusqu'à partir plutôt qu'affronter la réalité. Dire que maintenant Ace était revenu, et je n'étais même pas là à son retour... Ni au retour de Luffy et Sabo qui n'étaient pas morts ! Mais alors... Concernant Robin ? Est-ce qu'elle avait vraiment... Trahit tout le monde ? Ou bien était-ce vraiment une mauvaise farce ? J'avais peur de la réponse.

« Ouf tant mieux... J'avais eu tellement peur... J'osais même plus lire les journaux, trop peur d'apprendre une mauvaise nouvelle... Une ça m'a largement suffit... » La mort de Vie m'avait suffisamment mit mal comme ça, Mihawk avait vu l'autre en moi, et par chance l'avait arrêter avant que je ne détruise tout sous la rage impulsive dont la furie se nourrissait. « Vraiment ? » J'écoutais alors son terrible récit, j'avais mal, terriblement mal pour lui, ça avait dû être affreux, surtout de se souvenir après, je n'osais imaginer ce qu'il avait ressentit. « Mais par ma faute... Il y a eut un mort... Et tu as bien vu ce dont j'étais capable non ? J'ai... Je t'ai même blessé... La chose la plus impensable pour moi, s'il y a bien une personne que je pensais pas blessé, même si c'était l'autre qui me dominait c'était toi, et pourtant... Non c'est trop dangereux... »

Là au moins j'étais à l'abri, Perhona sous son apparence de spectre ne risquait rien de mes attaques, Figaro était plus rapide que moi, et Mihawk bien plus fort, suffisamment pour maitriser ma démence. Ici je ne pouvais faire de mal à personne, et on pouvait me contrôler, d'ailleurs j'apprenais à le faire pour ne plus être un danger. Restait à savoir si ça serait suffisant ou non, Mihawk semblait croire que l'autre pourrait disparaître, mais était-ce réellement possible ?

« Peut être mais... Tu avais promis de rester en un seul morceau non ? » Je n'avais encore jamais eu le temps de lui faire sa remarque sur son œil, il faut dire qu'au Tartaros au début il n'était pas lui-même et qu'ensuite ce fut moi et je l'avais blessé... « Si tu n'avais pas survécu je... »

Et pourquoi en plus il se rapprochait ?! Me voilà incapable de terminé ma phrase, j'étais bien trop mal à l'aise... Changeons encore de sujet ! Il devait avoir froid après être trempé durant la tempête, de l'eau chaude lui ferait du bien et justement je sortais des sources naturelle de l'île, pourquoi pas y retourner ? De toute façon les mandrills ne devaient plus être là pour voler nos vêtements ! Les miens ne survivraient pas à un deuxième sauvetage du félin...

« Oui et encore, je trouve qu'il grogne moins qu'avant sur toi, c'est déjà un progrès, réussira-t-il enfin à ne plus rien faire en te voyant ? Faut dire aussi que depuis quelque temps nous n'étions que tous les deux. » J'allais ensuite lui dire où se trouvait la source mais je fus plaquer contre lui, Figaro fit des siennes, j'étais si heureuse que j'en avais envie de pleurer, mais je retenais mes larmes qui ne demandaient qu'à couler. Et ce qu'il me dit... Je le serrai fort contre moi, ma tête contre lui. « Je suis désolé... Je voulais pas... »

C'était stupide, je voulais pas les inquiétés, j'avais cru qu'avec leur deuil, ils ne remarqueraient pas ma disparition, mais j'avais tord... Je le regardais ensuite avec des yeux humides lorsqu'il recula, puis nous nous dirigions vers la source juste à côté, il se déshabilla et entra, moi je retirais pratiquement tout, ne pouvant cette fois rester nue dedans, puisque je n'étais pas seule. Couvrant ma poitrine d'un bras, j'entrais alors dans l'eau chaude en souriant.

« J'en étais sûre ! » Figaro se posta à côté, surveillant nos affaires et ne lâchant pas Zoro du regard... « Oui ! Même mon équipage trouvait ça étrange, Marco m'a fait réduire ma consommation à un moment de peur que je ne vide les réserves de l'équipage et que je ne devienne alcoolique ! Lorsqu'on rentrera on aura qu'à s'ouvrir une bouteille ? »

Je lui fis un grand sourire heureuse, cette conversation était bien plus agréable, et rappelait plein de souvenir... J'étais tellement contente de le revoir !!!

©Strange.D.Nana


_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Just the way you are [PV : Nana]   Dim 6 Nov - 10:04

Roronoa ZoroBretteur des Mugiwara
Bretteur des Mugiwara
avatar

Messages : 1815

Navigation
Doriki:
3540/6000  (3540/6000)
Fruit du Démon: Nope




Feat Nana

On se retrouve enfin



« Comment oublier ton sourire ? Et tellement de souvenirs ? Things you do... make me crazy 'bout you »

Des tas de choses se sont passées depuis mon départ... Trop de choses... Des choses bonnes, excellentes même ! Et des choses que je préférerais oublier... Mais bien entendu, mon subconscient gardera toujours un souvenir amer de mes premières « retrouvailles » avec mon capitaine... Comment oublier que j'ai voulu lui trancher la gorge ? Certes, j'étais contrôlé mais... est-ce que le fait d'avoir partagé bon nombres d'aventures à ses côtés me permettait de l'oublier ainsi ?! Non. J'aurai pu... j'aurai dû me rappeler ! Mais... Tout ce dont je me souviens... Sourcil en vrille m'a dit que je n'avais pas à ressasser le passé ni même à m'en vouloir... Comment peut-il me pardonner ce que je ne pourrais jamais faire ? C'est comme si j'avais voulu créer une mutinerie mais qu'il m'avait stoppé au dernier moment... Si seulement cela n'avait été que ça... Mais malheureusement, la vérité est loin d'être aussi clémente...

Je me réveille sur une plage... Je suis entouré d'arbres morts et de ruines... Le lieu m'est étrangement familier... Je me trompe peut-être mais... je suis presque sûr de l'endroit où je suis... 6 mois déjà ! Le temps passe tellement vite... Trop vite ! J'me relève doucement... histoire de voir comment je tiens debout et il semblerait que mes jambes acceptent de me supporter... Tant mieux ! Ma fierté a déjà assez dégusté comme ça pour en rajouter une couche ! J'observe les lieux un instant... Par où va-t-on déjà pour aller au château ?! Bah, c'est pas comme si j'allais me perdre de toute manière ! Fort de cette résolution, je m'engouffre dans la forêt et je marche tout droit vers le soleil couchant... Sachant que le château est, comment dire, dans l'autre direction... Pensant arriver au château, je me retrouve dans une clairière que je connais plutôt bien ! Pour cause, j'me suis battu un nombre incalculable de fois avec des Mandrills sans compter les entraînements que j'ai eu avec Mihawk... Alors ouais, cette clairière est bel et bien celle où j'ai même appris à maîtriser mon haki ! Tout en m'avançant, je distingue une silhouette non loin et... Je rêve ou quoi ?! Impossible... De longs cheveux rouges... Un gros chat non loin... Pas possible ! Nana ?! Mais... et dire que tout le monde la recherche et qu'elle est ici depuis un moment je suppose ! Ace et ses nakamas seront ravis de savoir qu'elle se porte bien ! Je m'avance vers elle, elle ne m'a pas remarqué encore...

- Je sais... mais nous n'avons pas vraiment eu l'occasion de savoir si cela aurait pu être mieux ou non...

Après tout, nous étions tous partis de l'île des flammes et Nana était partie tout court... Cela aurait été difficile de se retrouver sans savoir où elle était... Encore maintenant, j'me demande si c'est le destin qui nous a réuni ou simplement autre chose... Tout le monde était réuni à présent ! Sabo et Luffy étaient revenus d'entre les morts, Ace était de retour lui aussi ! Bref tout le monde répondait présent à l'appel... sauf la jolie rouquine face à moi

- Tu es ici depuis combien de temps ? Mihawk ne t'en as pas parlé ? Ce genre de nouvelles, ça fait le tour du monde généralement... Même sans lire les journaux tu aurais pu l'entendre du bouche à oreille par exemple... quelque chose dans le genre Finalement, je finis par lui avouer que je suis bien placé pour la comprendre... Bien sûr ! J'y pense encore constamment même... Tu n'es pas toute seule à t'être sentie étranger dans ton propre équipage... Puis je lui raconte ce que j'ai fait sous l'emprise de cet enfoiré... Je ne suis absolument pas fier... Oh non, loin de là même... Je ne sais même pas où commence ni où se termine ma déception de moi-même Et alors ? Tu nous fait donc si peu confiance ? Comment peut-on te faire comprendre que même si ton autre « toi » te contrôle, ça ne changera rien pour nous puisque c'est toi que nous voulons sauver ! Tu aurais pu m'infliger des dizaines même des centaines de blessures ce jour-là, je ne serai pas parti. Je te l'ai déjà dit aussi cette fois-là, arrête de t'en vouloir pour quelque chose que je t'ai déjà pardonné... fillette !

Lançais-je, un sourire amusé sur les lèvres en appuyant bien sur le dernier mot... Elle déteste ce surnom et j'adore l'appeler ainsi... Cela détendra un peu l'atmosphère en tout cas ah ah !

- Eh j'ai tenu ma promesse ! Pour ça, tu n'as qu'à te plaindre à Mihawk... C'est de sa faute si j'ai perdu un œil... Mais ce n'est pas très grave après tout ! Ça me met un « handicap » de plus lors des combats ! C'est parfait contre des ennemis plus forts ! Œil-de-Faucon... et dire que lui aussi, je l'ai déçu... Je ne sais pas pourquoi ça m'a autant touché ses paroles quand il me les a dites lors de notre rencontre... Cela me paraissait tellement impossible qu'il ait pu m'entraîner... mais quand j'ai retrouvé mes vrais souvenirs, je me suis rendu compte que, sans son aide et son apprentissage, je ne serai pas le quart de l'homme que je suis aujourd'hui ! Et je vous assure que ma fierté en souffre déjà beaucoup... Faudrait peut-être que je le croise de nouveau pour voir ce qu'il va dire ? Je t'écoute, tu peux finir ta phrase tu sais

La taquinais-je en m'avançant un peu plus. Je ne sais pas pourquoi j'aime l'embêter... Cela m'amuse tellement... Ah ah ! Pourtant, j'ai bien compris ce qu'elle voulait dire... mais l'entendre de sa propre bouche, c'est mieux ! Puis je lui raconte mon arrivée ici... Je suis trempé... J'ai fait le grand plongeon... et si je venais à être malade, je n'en serai même pas étonné ! Sauf que je risque d'être dans un piteux état si je venais à l'être...

- Tu crois que ça serait possible ? Cela relèverait du miracle s'il venait à ne plus grogner en me voyant ! Hein le gros chat ?! Surtout après deux ans sans se voir ! Figaro me fixe... Il semble d'accord avec ce que je dis... Il grogne pour la forme mais ne me lâche pas du regard Tiens, tu vois, nous sommes d'accords sur une chose ! C'est un bon début non ? Lançais-je, amusé. La suite, le fait réagir mais je m'en moque ! Il fallait que je fasse comprendre à ma jolie rouquine qu'elle nous a tous inquiété avec son geste égoïste et qu'elle n'a plus intérêt à nous refaire ce genre de choses ! Au moins, maintenant tu sais que tu es très important pour nous malgré ce que tu crois

Après quelques minutes, je la relâche et je me dirige vers les sources chaudes qu'elle m'a montré ! Je me retrouve en sous-vêtements... et elle me rejoint dans le même esprit... Hmm, étrangement je...

- Je ne sais pas pourquoi, mais cette situation me rappelle vaguement quelque chose ! Tu es certaine qu'il n'y a aucune bassine à l'horizon ?

Demandais-je le sourire aux lèvres. Après tout, la première fois que nous nous étions rencontrés, ça c'était passé comme ça... et Mihawk est arrivé ensuite pour nous engueuler... Le bon temps quoi !

- Ouais t'avais raison ! Ça réchauffe et ça détend J'espère juste que le chaud/froid ne me rendra pas malade... J'écoute ce qu'elle me dit et je ne peux m'empêcher de rire doucement sous ses dires Ah ah ah ! Je suppose qu'il s'est demandé pourquoi tu buvais autant d'un coup alors qu'avant tu étais sage comme une image ! J'aurai bien aimé voir ça tiens ! Cela devait être drôle ! Lançais-je avec un sourire en coin Bien sûr ! Je veux voir de quoi tu es capable à présent ! Et puis, je suis sûr que depuis notre départ, Mihawk a dû remplir sa cave avec d'excellentes bouteilles ! Enfin, j'espère surtout qu'il a remis du rhum... Je ne suis pas très fan du vin... J'y connais rien là dedans ! Mais le rhum... il n'y a que ça de vrai !


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Just the way you are [PV : Nana]   Sam 3 Déc - 15:31

Strange D. NanaBloody Queen ♥ Nurse of Death
Bloody Queen ♥ Nurse of Death
avatar

Messages : 18036

Navigation
Doriki:
3632/6000  (3632/6000)
Fruit du Démon: Sang



C'est... C'est vraiment toi ?!


Être heureuse et avoir peur en même temps c'était troublant. Face à lui je me sentais fragile, je pensais m'être décidée, être sûr de mon choix, rester ici avec Mihawk, caché, laissant derrière moi tous mes camarades, tous mes amis pour éviter qu'un jour je ne les blesse avec l'autre. Ce qui était contradictoire avec mon entraînements de la détruire avec mon Faucon, car même si elle restait vivre dans ma tête et qu'un jour elle prenait définitivement le contrôle, il serait capable de l'arrêter sans même être blessé. Alors pourquoi m'acharner autant à l'entrainement ? La colère d'avoir blessé Zoro ? Je voulais donc lui faire payer en essayant de la détruire, elle lui montrant que je pouvais être plus forte qu'elle ? Au final j'en savais rien... Mais si je croyais ne plus avoir de doute quand à mon avenir, le simple le fait de le voir face à moi faisait tout vaciller.

« Oui... Malheureusement... Mais n'y pensons plus, il serait triste de mettre une ambiance négative sans même Perhona. »

La pauvre si on avait même plus besoin d'elle pour être négative, son pouvoir ne servirait plus à rien, et on l'entendrait se plaindre durant des jours entiers, et ça je crois que mon bretteur en aurait rapidement marre. D'ailleurs Mihawk aussi, et aurait vite fait de la menacer pour qu'elle cesse. L'ambiance dans le château deviendrait rapidement affreuse.

« Non... Il ne m'a rien dit, je lui ais dis que je ne voulais plus savoir, la dernière fois que j'ai lu le journal, c'était pour m'annoncer la mort de Vie... » Et depuis j'étais venue vivre ici, car par chance au même moment, mon Faucon se trouvait sur l'île et m'avait vu lors d'une crise, ce que justement je voulais éviter à tout prix, mais bon... « On fait une belle équipe de boulet dans un équipage alors ! » J'essaie de voir ça positivement pour éviter d'assombrir trop l'ambiance, après tout on se retrouvait non ? Même si en parlant des horreurs que l'on a fait en étant plus nous même, c'est difficile de rester positif. « Ce n'est pas ça... C'est juste que... » Lui infliger des dizaines, des centaines de blessures ?! Je le regardais horrifié par cette vision avant de lui donne un coup sur le torse en fronçant les sourcils « Baka ! » avant de coller ma tête dessus. « Si je t'avais fais ça, je ne m'en serais jamais remise, je tiens bien trop à toi idiot. Et si je dois pas m'en vouloir, alors toi aussi tu ne dois plus jamais t'en vouloir pour ce que tu as fait sous l'emprise de Marde ? »

Il semblait que ça soit le cas, mais je voulais en être certaine, après tout il avait dit que ça le travaillait encore. Mais... Et pour Vie ? Est-ce qu'ils me pardonneraient s'ils savaient que c'était de ma faute ?

« Non ! Ça marche pas, avec ou sans Mihawk tu aurais dû faire attention et justement éviter de perdre un œil ! Il te manque donc un morceau par négligence ! » Puis je fis la moue, en quoi c'était amusant d'avoir un œil en moins hein ? Bon en tout cas... Quand mon Faucon rentrera, je lui crierais dessus ! Est-que Perhona aura le temps d'en profiter pour lui lancer un Négative Hollow ? « Chut ! Il suffit vilain ! C'est gênant ! »

Je détournais la tête pour mieux bouder. J'osais pas lui dire... C'était idiot... Mais après l'avoir blessé, l'avoir vu si triste sur le navire, c'était pire qu'avant, c'était comme si j'avais définitivement plus le droit de lui dire ce genre de chose.

« Ah si seulement ! Mais je ne perds pas espoir ! Un jour ça arrivera ! » Avec tout ce qu'on avait vécu, tous ses changements, Figaro aussi devait être quelque peu chamboulé. « Oui ! » Enfin ça n'avait pas durée puisqu'après la jalousie du fauve refis surface quand je fus dans les bras de Zoro. Ça l'animal avait encore du mal. « Oui... Je suis vraiment désolé... »

Je voulais pas les blesser, mais j'avais tellement peur de le faire physiquement et depuis ma fugue et Vie, j'avais tellement peur de leur rejet... Enfin pour se change les idées, et surtout le réchauffer, on se dirige vers une source d'eau chaude, sa remarque me fait rire, tant de souvenirs me reviennent en mémoire.

« Ah ah ! Oui t'en fais pas, il y en a aucune, de toute façon on sera déjà trempé ! Faudra juste faire attention à ne pas glisser. »

Figaro surveillait Zoro, et semblait embêter qu'il soit dans l'eau, car il ne pourrait rien faire contre lui, ça devait intérieurement le faire bouillir.

« Comme ça le temps de rentré après, tu seras déjà bien réchauffé. » Et ne tomberait pas malade sur le chemin, il aurait bonne mine devant son maitre s'il avait un rhume ! « Oh non c'était horrible ! Même une fois à table, il m'avait retirer ma bouteille et m'avait donner un verre de jus de fruit à la place ! La honte ! Ça a fait rire tout le monde, mais moi je m'entrainais comment après ?! » Non ça avait été horrible quand Marco s'était mit à surveiller ma consommation d'alcool. « On vérifiera en rentrant et on s'en prendra quelque unes pour les monter dans la chambre, oh je pense qu'il doit bien en avoir quelque une, après tout quand tu étais ici pour ton entrainement il en avait peut-être prévu. »

La nuit commençait à tomber, déjà que sur l'île il faisait constamment sombre, mais là on le devinait au fait qu'il faisait plus noir que d'habitude, et la lune brillait encore plus. Au moins il ne serait pas difficile de retrouver son chemin.

« On ne tardera pas à rentrer, comme ça on pourra vérifier s'il y a bien des bouteilles intéressante dans sa cave, et on se reposera dans la chambre. »

Bien que je n'avais pas encore très envie de rentrer, l'eau et la nuit, c'était une ambiance magique.

©Strange.D.Nana


_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Just the way you are [PV : Nana]   Lun 5 Déc - 14:31

Roronoa ZoroBretteur des Mugiwara
Bretteur des Mugiwara
avatar

Messages : 1815

Navigation
Doriki:
3540/6000  (3540/6000)
Fruit du Démon: Nope




Feat Nana

On se retrouve enfin



« L'amour est une rose. Chaque pétale une illusion... Chaque épine une réalité »

Je me réveille sur une plage... qui est loin de m'être inconnue ! Les arbres morts, l'ambiance assez pesante... Pas de doute possible, je ne peux être qu'à un seul endroit... Me voilà de retour chez Œil de Faucon ! Pourquoi maintenant hein ? Je sais que j'ai dérivé à cause de cette foutue tempête mais... de toutes les îles qui doivent exister aux alentours, pourquoi ici hein ? Je ne sais pas... Pourtant, j'ai un drôle de pressentiment... Comme si j'allais revoir quelqu'un qui m'est cher... C'est étrange ! Puis à force de m'aventurer dans la forêt... Je me rends compte que mon impression ne m'a pas trompé ! Je la revois, elle ! Ma jolie rouquine que je n'ai pas vu depuis... depuis sa disparition... Pourquoi n'y avons-nous pas pensé ?! Elle a toujours été proche de Mihawk ! Pourquoi cela ne m'a-t-il pas traversé l'esprit ?! Je me maudis intérieurement pour avoir oublié ce détail ô combien important !

- Ouais t'as sans doute raison... J'suis certain qu'elle a dû être ravie de te revoir quand t'es arrivée...

Je m'imaginais déjà Perona tentant d'amadouer Nana pour qu'elle se laisse coiffer ou même habiller par ses soins ! Grand Dieu ! Il y a dû en avoir des cris au château les premiers jours ! Valait peut-être mieux ne pas être là finalement... Surtout si Mihawk était encore dans les parages... Il avait dû se montrer cassant comme à son habitude pour que la fille fantôme se taise... Ouais c'est tout à fait le genre... Mais la suite est encore moins amusante...

- Désolé de l'apprendre... Vie... Je ne l'avais rencontré qu'une fois... quand j'étais sous l'emprise de Marde... Et je n'ai pas réellement eu le temps de lui parler sur le navire la dernière fois... Alors est-ce que cela fait de moi un homme sans cœur ? Après tout, c'est un peu la réputation que j'ai... En quelque sorte ouais... Faut juste qu'on essaie de vivre avec maintenant Et j'avoue que ça risque d'être compliqué... Mais je finis par lui dire que ce n'est pas de sa faute si j'ai été blessé et que je ne lui en veux pas ni même son équipage, mais cela semble difficile à faire entrer dans sa petite tête rousse... Comment le lui faire comprendre alors ? Elle me traite d'idiot... avant de me donner un coup sur le torse et de continuer sa tirade... en posant sa tête sur mon torse C'est bien pour ça que je te dis ça... J'te l'ai déjà dit, tu pourrais me faire n'importe quoi, j't'en tiendrais jamais rigueur ou alors ça ne durerait qu'un très court instant... Je resserre mes bras autour de sa taille et je la colle un peu plus contre moi Ah ah... ça, ça risque d'être compliqué... J'pourrais oublier bien des choses mais pas... ça... J'pourrais jamais oublier que... j'ai failli... tuer Luffy... Je ne pourrais jamais me le pardonner... Jamais

Même si lui m'a pardonné, même si les autres arrivent à oublier, moi j'peux pas... Je revois toujours la scène sur Punk Hazard... Mes lames sous sa gorge... lui disant à quel point je le haïssais et que je le trouvais faible parce qu'il ne luttait pas... Je ne pensais aucune de ses paroles bien évidemment mais... cela avait été dit et je ne pouvais pas revenir en arrière... Il fallait juste que j'apprenne à vivre avec... aussi douloureux les souvenirs soient-ils...

- Absolument pas ! Si j'ai perdu un œil, ce n'est pas de ma faute ! Tu n'as qu'à te plaindre à Mihawk... Il t'expliquera pourquoi il ne me reste qu'un œil... Donc techniquement, j'ai tenu parole ! Foi de bretteur, plutôt mourir que d'admettre avoir perdu Mais en quoi ça serait gênant de finir la fin de ta phrase ? Tu viens bien de me dire que tu tenais à moi tout comme je peux te certifier que je tiens à toi ! Donc explique-moi !

Elle vient bien de le dire non ? Qu'elle tenait à moi ? Ou elle l'a dit sans s'en rendre compte ? Cela serait gênant et bien embêtant... Mais qu'est-ce qui pourrait être pire ? Elle en avait trop dit ou pas assez la vilaine !

- Ouais je crois que le jour où ça arrivera, la terre aura cessée de tourner... J'pense pas qu'un jour il puisse perdre sa jalousie envers moi... Mais ça m'amusait beaucoup, parce que j'adorerais me retrouver un jour face à lui pour voir justement lequel de nous deux était le plus fort ! Cela donnerait certainement un beau combat ! Mais voilà qu'il grogne à nouveau quand Nana se retrouve dans mes bras... Décidément ! Il y a des choses qui ne changent pas ! T'en fais pas va ! Tout le monde t'as déjà pardonné... tu n'as qu'à leur dire ça de vive voix et ils comprendront

Je la relâche après quelques minutes de câlin et nous nous dirigeons vers une source chaude comme elle l'a conseillé pour que je me réchauffe un peu ! Après tout, je suis trempé et ça serait dommage que j'attrape froid surtout si je veux discuter avec Mihawk de certaines choses... De toute manière, même aux portes de la Mort, je serai capable d'aller le voir pour lui expliquer ma façon de penser...

- Cela faisait longtemps que je ne t'avais pas entendu rire... Ca me manquait !

Nous sommes à présent dans la source chaude et j'admets volontiers que ça fait un bien fou ! Même si le gros chat ne semble pas apprécier ma présence !

- Ouais peut-être bien mais de toute manière même malade, ça ne m'aurait pas empêché de rattraper le temps perdu avec toi Bah quoi c'est vrai non ? Il y a tellement de choses qu'il faut qu'on rattrape ! J'écoute son histoire quand elle me parle de son pari et je ne peux m'empêcher de rire un peu devant sa mésaventure Hmm et je suppose que personne n'a cherché à savoir pourquoi tu buvais autant soudainement ? Je suppose que ton capitaine me tuerait s'il savait que je suis l'auteur de ce pari... Mais en tout cas, j'suis plutôt fier de toi ! T'as l'air d'avoir réussi ton pari jolie rouquine Mais la suite me renfrogne un peu... Mouais... Aucune idée sur ça. Pendant le temps que je m'entraînais, Mihawk... m'a interdit de boire tant que je ne maîtrisais pas mes hakis correctement ! C'était horriblement long !

Mais genre réellement ! Plus d'un an pour les maîtriser correctement ! Un an sans toucher à une goutte d'alcool... Je l'ai maudis pour ça d'ailleurs ! Elle a raison... La nuit commence à tomber mais... tout comme elle, je n'ai pas spécialement envie de rentrer... Pas tout de suite en tout cas... Dans un sourire amusé, je...

- Tu crois qu'on arrivera à retrouver sa cave ? Cela me rappelle tant de souvenirs... Il faut absolument qu'il est refait le plein en rhum ! Je ne supporte plus son maudit vin ! Ou du saké aussi... Rhum et saké et me voilà au Paradis. Je reste silencieux un instant avant de... Tu n'as pas l'impression qu'être ici, tous les deux, c'est comme si nous n'étions jamais partis ? Comme si ses deux années n'avaient pas encore commencé...

Comme j'aimerais que cela se passe comme ça ! Nous serions encore tous ensembles... L'équipage ne serait pas divisé... Je n'aurai pas tant de choses à me reprocher... et pourtant...


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Just the way you are [PV : Nana]   Lun 12 Déc - 22:52

Strange D. NanaBloody Queen ♥ Nurse of Death
Bloody Queen ♥ Nurse of Death
avatar

Messages : 18036

Navigation
Doriki:
3632/6000  (3632/6000)
Fruit du Démon: Sang



C'est... C'est vraiment toi ?!


Après tout ce temps, j'avais été retrouvé, à force j'avais presque cru que non, je resterais pour toujours ici avec Mihawk et Perhona, car il était évident que je n'aurai pas eu la force de retourner de moi-même vers mon équipage et les autres qui m'étaient cher, la honte était trop importante. Mais voilà, l'inverse c'était produit, on était venu à moi, c'était déstabilisant, ce n'était pas prévu, je ne savais même pas comment réagir normalement. Si les circonstances avaient été différente, au fond de mon cœur, je savais parfaitement comment j'aurai réagit, comment j'avais vraiment envie d'agir, là maintenant tout de suite avec lui. Mais voilà, il y avait tout le reste...

« Oh oui ! Crois moi, elle en avait en plus des choses à dire, car c'était pas avec Mihawk qu'elle avait une oreille compatissante, surtout qu'il était la source de beaucoup de ses soucis. »

Qu'est-ce qu'elle avait pu se plaindre ! Enfin elle était capable de faire deux choses à la fois : se plaindre et me faire une coupe de cheveux improbable. Non, son premier essaie était une horreur ! Certes je m'étais couper les cheveux, mais une coupe en brosse ? Avais-je la tête de Polnareff ? Non. J'aurais presque pu faire le poirier à l'envers sans utiliser mes bras, juste mes cheveux.

« C'est plus facile à dire qu'à faire malheureusement... » Vivre avec c'était dure, j'avais un mort sur la conscience maintenant, c'était idiot, parce que je n'avais pas supporter la disparition de mon capitaine, le poids du deuil j'étais partie, et voilà que j'avais causé la mort de ma sœur ! S'en était presque ironique... « Mais je peux pas, je ne pourrai jamais m'en remettre de te faire du mal, c'est comme toi faire du mal à Luffy tu comprends ? » Je le regardais dans les yeux, mes pupilles s'humidifiant sous l'émotion. « Moi non plus... Je ne peux pas... »

C'était comme lui, je ne pouvais me pardonner de lui avoir fait du mal, comme il ne pouvait se pardonner d'en avoir fait à Luffy, et je ne pourrai supporter d'être responsable de la mort de Vie. C'était un poids qui m'écrasait complétement. Comment allons-nous réussir à vivre avec de tel souvenir qui nous rongeait l'âme ? Est-ce seulement possible d'y arriver un jour ? Pas besoin de Marde pour être esclave finalement...

« Mais oui... Donc tu as perdu contre lui ou tu as voulu jouer avec ses armes alors qu'il t'en avait défendu ? » Quelle tête de mule celui-là alors ! Impossible d'admettre qu'il avait tord alors que c'était l'évidence même ! « Parce que ! J'en ai déjà trop dit là ! Non mais vraiment ! J'en serais morte s'il t'était arrivé quelque chose de grave alors forcément ... »

Je suis définitivement un boulet. Mes yeux s'ouvraient en grand sans que je puisse terminer ma phrase, une nouvelle fois je m'étais fais avoir ! Déçue, je fis donc la moue en détournant le visage. Et si j'allais me cacher sous une couette moi ?

« Oui, plus le temps passe et moi j'y crois... Pourtant il faudra bien qu'un jour ça s'arrête... » Sinon la pauvre bête souffrirait toute sa vie, surtout si je finissais souvent dans les bras de Zoro... Bon ça normalement, ça n'aurait plus dû arrivé vu que personne n'aurait dû me retrouver... « Pas sûr que tout le monde me pardonnera sa mort... »

Beaucoup allait m'en vouloir, elle avait été dans l'équipage bien plus longtemps que moi. Par ma faute, elle était mort, et moi j'avais fuis chez Mihawk, l'homme qui les avait tous menacé de mort s'il m'arrivait quelque chose. Comme lorsque j'étais arrivée dans l'équipage, mon retour serait source de tension... Au moins l'eau chaude nous changerait les idées, et surtout le réchaufferait, car il devait avoir froid trempée d'eau froide.

« Oui c'est vrai... Il faut dire qu'on a pas eut beaucoup l'occasion de rire ses derniers temps... »

La dernière fois ça avait bien dû être à cause de Rucci, et encore j'étais même pas sûre d'avoir rit autant de lui. Enfin, tâchons de profiter de ce moment agréable dans l'eau chaude sous le regard, bienveillant, ou non, de Figaro.

« Oui mais au lit, comme lors de ton parie ! Tu te souviens ? J'avais dû tout t'apporter ! » Ah comme j'avais aimé ce temps au château avec lui, on s'était si bien amusé, je ne m'étais jamais amusée autant à l'époque d'ailleurs. « Non, j'aurai dû te dénoncé tien ! Ça m'aurait éviter une surveillance constante à certain moment ! Tu te rends même pas compte de comme ça a été difficile pour moi. J'espère bien tellement j'ai lutté ! » Puis je l'écoutais attentivement avant de me remettre à rire. « Privé de boisson ? Vraiment ? Ah ah ! Quelle cruauté, mon pauvre, j'imagine ta souffrance ! »

Mon Faucon était visiblement doué pour trouver la carotte qui le ferait avancé. Au moins j'étais pas la seule à avoir souffert à cause de l'alcool durant tout ce temps, et d'un côté, on en avait tous les deux été privé. Puis je réalise que la nuit commence à tomber, non pas que le reflet brillant de la lune dans l'eau soit désagréable, mais il faudrait pensé à rentrer non ? Même si l'ambiance était si magique.

« Mais oui t'en fais pas ! Et puis on peut toujours utiliser Perhona pour chercher tu sais ! Je pense, mais à table c'est du vin, et encore quand est d'humeur partageuse. » Je le regarde un instant, comme figé dans le temps, c'est vrai, il avait raison, c'était si naturel que je n'y pensais même pas. « C'est vrai... Tu as raison... Cela serait si merveilleux si c'était vrai... »

Toutes ses horreurs ne seraient pas arrivé, et je n'aurai pas été séparer de lui si longtemps. Non, rien de ce qui nous faisaient aujourd'hui souffrir n'aurait eut lieu...

©Strange.D.Nana


_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Just the way you are [PV : Nana]   Sam 24 Déc - 22:37

Roronoa ZoroBretteur des Mugiwara
Bretteur des Mugiwara
avatar

Messages : 1815

Navigation
Doriki:
3540/6000  (3540/6000)
Fruit du Démon: Nope




Feat Nana

On se retrouve enfin



Alors, comment dire ça avec des mots simples ? Qu'est-ce que je fous chez Mihawk ?! Comment ai-je pu faire mon compte pour me retrouver ici ?! Je prends quelques minutes pour rechercher dans mes souvenirs et... Putain mais oui ! Je me rappelle maintenant ! J'suis passé par-dessus bord ! Enfin, on essuyait une tempête et... j'me suis pris une vague dans la figure et j'ai valsé dans l'océan... J'me demande si quelqu'un s'en est aperçu... Bof, après tout, j'peux toujours les retrouver ! Un jour... Seulement, je ne sais pas trop où ils allaient... Sauver nos nakamas oui, certes, mais où sont-ils ? L'île des flammes a disparu et... maintenant ? Où sont-ils ? Perdus quelque part en mer ? Marde les a-t-il noyés ? Non, chassons cette horrible pensée ! Non, honnêtement, j'sais pas où ils sont... Je soupire légèrement... j'espère juste qu'ils vont bien malgré tout ! Mais ce qui fait du bien par contre, c'est de revoir une tête ô combien familière ! Cela faisait maintenant un moment que nous n'avions plus de ses nouvelles et au final, voilà où je la retrouve... Chez Mihawk ! J'en aurai presque honte de ne pas y avoir songé bien avant !

- Ah ah ! Tu parles de Mihawk en même temps... Ce n'est pas franchement l'homme le plus loquace qu'on connaisse... Mais je peux comprendre ton angoisse... J'ai vécu le même enfer pendant deux ans... seul... avec le bretteur et la princesse fantôme pour seule compagnie...

Et je vous assure que ces deux années m'ont paru incroyablement longues ! Pourtant, je m'entraînais souvent avec Mihawk... Quasiment tous les jours ! Sauf quand il devait s'absenter pour son rôle de grand corsaire mais... je peux comprendre ce qu'elle a ressenti seule avec Fantômette ! Mais voilà que nous partons dans un sujet triste à nouveau...

- Je sais... Mais nous n'avons pas le choix malheureusement. Va falloir qu'on apprenne à vivre avec nos souvenirs et nos erreurs passées... Et ça risque d'être incroyablement long et compliqué ! Mais pas impossible après tout... Je sais bien... Je comprends ce que tu veux dire mais... Tu connais mon point de vu sur ce sujet, et ça ne changera pas quoiqu'on en dise... De toute manière, même si tu essaies de me faire du mal, je saurai comment t'en empêcher Lançais-je en essayant de changer de sujet en voyant ses yeux s'humidifier ! Je n'ai pas envie qu'elle pleure... C'est la dernière chose que je souhaite Eh bien... Je crois qu'on fait vraiment un beau duo toi et moi...

Ou alors, nous sommes réellement trop durs avec nous-même ! Mais comment cela pourrait être le contraire hein ?! Nous avons fait du mal à ceux auxquels nous tenions le plus et même si c'était sans le vouloir, le résultat reste le même ! Nous avons causé pas mal de tort... Sauf que je ne pourrais pas accepter l'idée de rester ici indéfiniment ! Même si j'ai fait des erreurs, ce n'est pas en restant caché dans un coin que je pourrais me racheter ! Enfin, encore faut-il que je me souvienne de la sortie... Je prends un air offusqué sous sa deuxième remarque

- Quoi ?! Tu me prends pour un crétin ou quoi ? Pourquoi j'irai jouer avec une des ses armes ?! J'm'amuse déjà très bien avec mes propres sabres ! Donc il ne restait qu'une solution... mais plutôt crever que d'admettre avoir perdu un entraînement face à lui et que je n'ai pas réussi à parer un de ses coups à temps... Changeons de sujet, ça vaut mieux ! Eh eh ! Mais ne fais pas cette tête ! Tu sais bien que je ne peux pas mourir dans l'immédiat ! T'as déjà oublié la promesse que j'ai faite ? Donc il ne peut rien m'arriver de grave pour le moment

Lançais-je, sérieusement. Après tout, comment je pourrais la protéger si je venais à disparaître hein ? Je secoue légèrement la tête avant de regarder le gros chat qui ne semble toujours pas apprécier ma compagnie et ce, même après deux ans !

- Ah ça, je ne crois pas que le temps y fasse quoique ce soit... Il ne m'a pas apprécié depuis le début... Déjà parce que je jouais sur son territoire apparemment mais aussi parce qu'il ne semble pas aimer que je sois proche de toi... Le gros chat semble montrer des dents... Tiens ? Aurais-je toucher un point sensible ? Bingo ! Tu sous-estimes tes nakamas... J'me disais la même chose vis-à-vis de Luffy et pourtant...

Ce n'est pas entièrement de sa faute ! Cela n'a été qu'une succession d'erreurs de tout le monde ! Ace n'en a fait qu'à sa tête ce jour-là, nous sommes partis parce qu'on croyait avoir perdu Luffy et Sabo... La rouquine est partie parce qu'elle ne supportait pas la vérité... et Vie... eh bien, elle aurait pu choisir de rester sur le navire et attendre ! Personne ne l'a poussé à faire ce choix ! C'était sa décision et à elle seule ! Nous avons tous commis des erreurs alors pourquoi devrait-elle en porter seule les conséquences ?! Puis nous entrons dans une source d'eau chaude... Cela fait tellement de bien après le froid glacial de la mer !

- Eh bien, on va faire en sorte de te faire rire un peu plus souvent !

Je ne sais pas encore comment... mais on va y arriver ! J'aime être dans cette source d'eau chaude avec elle... même si Figaro n'apprécie pas... et je suis certain que Mihawk nous engueulerait une fois de plus comme deux gosses pris en flagrant délit dans une bêtise ! Si nous faisions une connerie, j'dis pas mais là... on ne fait rien de mal ! Normalement...

- Ah ah avoue ce moment t'avait plu ! Même Figaro, il adorait me surveiller de très près quand tu t'absentais ! Mais moi rester deux jours entiers au lit... Nan, j'avais absolument pas aimé ! Même si c'était moi l'initiateur de ce pari stupide ! Eh ! Je croyais que tu ne voulais pas qu'il m'arrive quelque de grave ! Imagine, si ton capitaine m'avait tué... Mais je peux comprendre ton agacement ! En tout cas, j'ai hâte de voir tes progrès tout à l'heure ! Et bien évidemment que je suis fier d'elle ! Comment ne pas l'être après tout ? Ouais... Lui, ça l'amusait de me voir lutter jour après jour pour maîtriser ses pouvoirs... Surtout avec ses discours très encourageants

Vous savez ? Ceux qui sont du genre « Tu ne tiens pas correctement », « Tu peux faire mieux que ça, Roronoa » ou « Tu me déçois énormément je m'attendais à mieux de ta part » ! Enfin, toutes ses marques d'affection qui vous donnent simplement envie de lui coller votre main dans la figure... J'en ai tellement eu envie à maintes reprises ! Heureusement que je sais me relaxer... sinon, il y a longtemps qu'un meurtre aurait été commis. La nuit vient de tomber mais... et si nous restions encore un peu ?

- Tu crois qu'elle se laisserait encore avoir comme la dernière fois ? A moins qu'elle n'ait appris la combine ? Ah non ! Plus de vin ! Il le boira seul son maudit vin ! Je veux du rhum ! M'en fiche du vin ! Ca a un goût affreux en plus... M'enfin... Je réalise une chose... que je n'aurai peut-être pas dû dire Ouais... Nous n'aurions pas à regretter autant de choses...

Mais en l'observant, elle semble encore plus triste qu'avant... Tsch. Je me maudis intérieurement ! Est-ce là ma façon de la protéger ?! En la rendant triste ?! Je soupire doucement avant de me rapprocher d'elle...

- C'était un peu maladroit comme approche... J'n'aurai peut-être pas dû dire ça... Surtout si ça te rend encore plus triste qu'avant Je veux la voir sourire ou rire même ! Mais pas aussi triste. D'un geste rapide, je la serre contre moi et je... Désolé... Lâchais-je doucement en la serrant contre moi sous les grognements incessants de Figaro... mais je me fous royalement de lui ! J'ai fait des progrès hein ? Je présente plus facilement des excuses qu'il y a deux ans ! Je la relâche doucement... avant de sortir de l'eau... Je remets simplement mon pantalon et... Argh et puis merde !

Je me retourne vivement et je saisis Nana par le poignet sans lui faire trop mal... Je la rapproche de moi et... Mes lèvres rencontrent les siennes pour un tendre baiser. Après quelques secondes, je ne peux m'empêcher de...

- Ca aussi, ça me rappelle quelques souvenirs...

Lançais-je doucement, avec un léger sourire aux lèvres


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Just the way you are [PV : Nana]   Mar 10 Jan - 7:47

Strange D. NanaBloody Queen ♥ Nurse of Death
Bloody Queen ♥ Nurse of Death
avatar

Messages : 18036

Navigation
Doriki:
3632/6000  (3632/6000)
Fruit du Démon: Sang



C'est... C'est vraiment toi ?!


Vivre ici chez Mihawk avait été mon rêve d'enfance, mais cela n'avait jamais pu se réalise sous prétexte que c'était mieux pour moi de vivre sur une île que je ne connaissais pas et sans lui, parce que son ami le Roux y avait connu un gamin d'environ mon âge et qu'il lui avait dit que le village était sympa. Quelle connerie, à cause de ça, j'avais vécu dix ans recluse, enfermée à souffrir de la solitude et qu'il soit partie sans moi. Et maintenant, par deux fois j'étais venue vivre chez lui, la première fois sans y rester, et maintenant en pensant savoir quel serait alors mon avenir. Enfin ça c'était sans compter sur l'arrivé de Zoro.

« Oui tu as raison ! La pauvre ça a dû être un véritable calvaire pour elle toute cette solitude ! Mon pauvre, ça n'a pas dû être facile pour toi non plus quand tu y es resté. C'est surement parce que j'étais muette quand je l'ai connu que ça me dérangeait pas qu'il n'y ait aucune conversation entre nous... »

Pour ça aussi que ça ne me dérangeait pas qu'on ait pas de longue conversation ou autre, j'avais l'habitude d'être silencieuse avec lui. En revanche les deux, eux, ça avait dû leur faire un sacré choc un tel silence !

« Oui... Ca va être long et douloureux... » J'aurai énormément de mal, déjà ici ça me travaillait pas mal, heureusement il y avait l'entrainement et Perhona. Puis je le regardais dans le blanc des yeux. « M'en empêcher ? Je l'espère ! » Même si je n'avais aucune idée de comment il allait s'y prendre. « Effectivement. »

J'esquissais un petit sourire, ça n'allait vraiment pas être facile. Comment est-il possible de se pardonner de faire du mal à ceux qu'on aime ? J'avais bien trop peur que ça recommence, pour cela qu'ici, ceux que j'aime sont en sécurités. Sa réaction ensuite me fit rire.

« Ha ha, non bien sûr, mais ça aurait pu être drôle comme situation ! » Lui essayant les sabres de Mihawk, mais donc il avait durement perdu contre lui... Pauvre Zoro, mon Faucon était bien dure avec lui. « Oui et bien perdre un œil c'est déjà grave ! Tu devais être en un seul morceau, il en manque une partie ! Je devrais demander dédommagement ! »

Bon d'accord normalement ça serait à lui, mais là ça serait sur la promesse qu'il a fait. Puis nous regardions Figaro qui lui, n'avait pas vraiment changer de position vis à vis de son affection si évidente pour le bretteur...

« Je me demande bien ce qu'on peut faire pour que ça change... Il est bien trop jaloux ! » En tout cas Zoro avait visiblement trouver ce qui dérangeait l'animal, celui-ci semblait désormais bouder. Quel caractère ! « Oui possible... Mais un mort... »

Eux n'en avait pas eut... Et Vie avait été dans l'équipage avant moi, sans parler du fait que beaucoup ne m'aimait pas à cause de Mihawk... Je lâchais un profond soupire, j'arrivais pas moi-même à me pardonner sa mort... Pour nous changer les idées, nous nous rendions ensuite dans une source d'eau chaude, c'était si reposant !

« Ha ha, tu t'en sens capable ? »

Je le regardais avec un sourire malicieux, après tout c'était son idée de me faire rire souvent non ? Il allait devoir en trouver des bêtises à faire ! Quoique, la rivalité entre Figaro et Zoro pourrait elle seule suffire à ça ! Enfin profitons avant tout de cette source naturelle d'eau chaud, et sans les mandrills pour une fois !

« Ah ça je ne te le fais pas dire ! Ça ma terriblement manqué après, oh ça m'étonne pas de lui, il devait être ravis et attendre le premier faux pas pour te sauter dessus ! » Il aurait même pu finir par craquer et le dévorer avant même que Zoro n'ait fait quoique se soit ! « Oh non pas ça ! Je l'en aurait empêcher bien sûr ! Et puis il n'aurait pas osé tuer le bras droit de Luffy quand même ! Hi hi, tu verras ! » Bon surement pas aussi bien que lui, mais bon, je pense que je pouvais me défendre. Ou sinon j'étais toujours ivre et je fantasmais totalement. « Ah ah, Mihawk n'est pas le meilleur pédagogue du monde ! En plus je suis sûr qu'il était plus dur pour se venger de sa cave ! »

Il serait assez fourbe pour le faire non ? En tout cas soudain mon entrainement semblait bien moins cruel que celui qu'il avait du subir. En même temps Zoro devait être celui qui le battrait, alors il avait dû pousser le vice à fond. Au moins ses retrouvailles en plus de me rendre heureuse, m'avait permit une pause dans mon entrainement, cela m'avait tant changer les idées que je ne m'étais même pas aperçue que la nuit tombait déjà.

« Oui c'est vrai qu'on lui a déjà fait le coup... Elle risquerait de demander une contrepartie ou de refuser tout simplement... » Et on risquerait fort de se retrouver à jouer les poupées pour elle sinon ! « Ah ah, à ce point là tu n'en peux plus du vin ? » A croire qu'on l'en avait fait boire de force. « Oui c'est sur... Et nous n'aurions pas passé autant de temps séparé. »

Bah quoi c'était vrai aussi ? On aurait dû se retrouver il y a plusieurs mois déjà, mais il avait été victime du Tartaros ! Je secouais la tête pour ne plus y penser, ça serait dommage d'être triste alors que cette soirée s'annonce magnifique ? Je penchais légèrement ma tête sur le côté en le regardant s'approcher, maladroit comme approche ? Je secouais de nouveau la tête.

« Non ne t'en fais pas, ça va aller, après tout on se retrouve tous les deux non ? » Je lui fis un grand sourire et il me prit dans ses bras. J'étais surprise, et surement rouge, merci la nuit d'être tombée ! « [color=#B71C1C]Ce n'est rien. » Je fermais les yeux, la tête poser contre lui, tout en l'enlaçant moi aussi, pour le plaisir de Figaro. « Oui en effet, je suis contente. »

Je lui refis un grand sourire toute heureuse. Puis il sortit de l'eau, et je commençais à faire de même sous le regard inquisiteur du fauve, quand je fus aussi bien surprise par les paroles que les gestes du bretteur, à peine commençais-je à sortir qu'il m'attrapa pour m'entrainer à lui et que nos lèvres se collent de nouveau. J'étais rouge, toute rouge, le palpitant près à sortir de ma poitrine, et il me fallut un petit moment pour me remettre de mes esprits. Figaro lui rugit mécontent.

« … Oui euh... Je... Moi aussi... Je euh... » Il était malin lui à sourire ! Il se rendait compte à quel point ça me chamboulait moi ça ? « Ce... Enfin... Ce n'est pas rien comme geste tu sais... Enfin... »

Tu sais on fait ça quand on a des sentiments, parce que sinon, et bien on s'enfonce encore plus dans ses sentiments et j'ai déjà compris, enfin je réalise que j'en suis certaine des miens alors si tu fais ça moi je craque. Oui bon c'était pas sortit de ma bouche j'y arrivais pas, je jouais avec mes doigts comme une timide, oubliant même de me rhabiller. En même temps avec ce qui venait de se passer on pouvait bien me pardonner non ?

« Tu... Tu sais... Tu ne devrais pas faire ça si derrière tu ne ressens rien car moi et bien... »

Si la crise cardiaque pouvait venir maintenant, ça serait sympa de sa part ! Je posais alors ma tête contre son torse, le serrant très fort.

©Strange.D.Nana


_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Just the way you are [PV : Nana]   Dim 15 Jan - 19:00

Roronoa ZoroBretteur des Mugiwara
Bretteur des Mugiwara
avatar

Messages : 1815

Navigation
Doriki:
3540/6000  (3540/6000)
Fruit du Démon: Nope




Feat Nana

On se retrouve enfin



Atterrir chez Mihawk après deux ans... N'est-ce pas tout simplement ironique ?! Qui plus est, quand j'étais sous l'emprise de Marde, je l'ai revu... Quand je repense aux choses que j'ai pu dire... Je me revois même l'appeler « Papa » à cause de ses sermons à la noix ! Ouais, je crois que je devais être encore plus suicidaire à l'époque ! Puis, me revoilà ici... Pour expier mes péchés c'est ça ?! Non, ça doit être pour autre chose... Et finalement, qu'elle n'est pas ma surprise quand je la revois, elle ! Depuis ce jour maudit, je ne l'ai pas revu... à présent, je peux combler ce vide... Peut-être devrais-je prévenir les autres ? Il faut que j'y réfléchisse mais... avant toute chose... Je veux simplement la revoir

- Ouais... A chaque fois, elle se plaignait que Mihawk la rembarrait, qu'elle était mal aimée enfin le discours habituel en somme... J'ai essayé une fois de la faire taire mais rien à faire. Cette fille est un moulin à paroles volant ! Hmm... S'il te considérait comme sa fille, il aurait pu essayer de te faire retrouver l'usage de la parole... Fort heureusement, tu n'es pas restée muette à vie ; cela aurait été fort dommage

Bah oui ! Vous imaginez, il y a deux ans de cela, si je n'avais pas pu lui parler ? Est-ce que j'aurai compris ce que je ressentais pour elle quand nous nous sommes revus cette fois-là sur cette île maudite ? Je n'ai même pas eu l'occasion de lui en toucher deux mots puisqu'elle est partie avant mais... cette fois, c'est décidé ! Je ne laisserais pas repartir sans lui avoir dit tout ce que j'avais réellement sur le cœur ! Et même sans ça, je ne la laisserais jamais repartir...

- Mais le temps finira par tout arranger... Enfin, c'est ce qu'on dit Est-ce vrai d'ailleurs ? Peut-elle oublier qu'elle a la mort de sa sœur sur la conscience – même si ce n'est pas sa faute – et est-ce que je pourrais oublier que j'ai voulu tuer Luffy ? Mon propre capitaine... Je peux pas oublier ça... Jamais Bien sûr ! Je sais déjà comment faire même !

Mais si elle pense que je vais lui révéler ma botte secrète, elle se trompe lourdement ! Je ne révèle pas mes secrets comme ça... Puis j'avoue dans la foulée que nous formions un beau duo elle et moi à cause de nos erreurs passées... Mais j'espère pas uniquement à cause de ça !

- J'espère bien ! Mouais... Drôle pour toi surtout ! Ce n'était absolument pas drôle mais si au moins ça pouvait la faire sourire voire rire, je pourrais m'en accommoder pour quelques heures... mais pas plus ! J'ai quand même ma fierté Un dédommagement ? Rien que ça ? Eh bien soit. S'il n'y a que ça pour te faire plaisir... Qu'est-ce que tu veux comme dédommagement ?

Bon espérons un truc qui soit réalisable sur l'instant parce que sinon, elle risquait d'attendre un petit moment avant de l'avoir son dédommagement ! Et nous regardons Figaro... Il ne semble toujours pas apprécier que je sois trop proche de sa maîtresse... Ce n'est pas comme si j'allais la tuer quand même ! Je devrais être complètement fou pour lui faire ne serait-ce le moindre mal

- Dans l'idéal, je crois que la seule solution serait de ne plus se voir... Mais ça, il peut toujours rêver l'animal. Hors de question que je fasse une croix sur toi Je ne pouvais pas être plus sincère que ça Tu sais que plus tu te le reprocheras, moins tu réussiras à te le pardonner ? Il faut simplement... aller de l'avant aussi difficile soit la situation

Wouah ! J'ai l'impression d'être un psy en cet instant ! Mais bon, j'ai raison non ? Même si je pense qu'utiliser cette phrase pour moi, ne serait pas de trop non plus ! Suite à cela, nous allons dans une source chaude... comme ça fait du bien d'être au chaud alors que j'avais encore mes vêtements trempés par l'eau de mer !

- Bien sûr ! Complètement. Toujours prêt à relever un défi tu le sais bien

Je ne suis pas du genre à abandonner aussi facilement. Même si ça s'est passé un peu comme ça avec Luffy à un moment quand j'étais sous l'emprise de Marde... Terrible souvenir ! A effacer d'office. Essayer tout du moins... Je souris amusé

- N'espère pas que je perde à nouveau un pari, simplement pour que tu puisses me surveiller à nouveau durant deux jours ! Même si d'un autre côté, ce n'était pas déplaisant... Loin de là même. Ouais, je crois que tu lui aurais dit « saute », il m'aurait déchiqueté avec plaisir Sacré Figaro va ! Ouais, j'espère bien ! Sinon à présent, nos équipages seraient en guerre... et cela serait vraiment dommage ! J'ai déjà hâte de voir tes progrès jolie rouquine Je secoue légèrement la tête Peut-être bien ouais ! Nous ne sommes pas dans sa tête après tout... mais il doit sûrement attendre beaucoup de nous...

Moi j'suis censé être son rival ! Je veux le vaincre c'est certain et j'y arriverais ! C'est mon but ultime après tout... Concernant Nana, ça serait sûrement vis-à-vis de ses démons... Mais comme je viens de le dire, je ne suis pas dans sa tête... Mais voilà que la nuit tombe et que nous ne l'avions même pas remarqué !

- Si elle demande une contrepartie, je ne veux même pas imaginer ce que ça serait... En tout cas, je ne veux pas servir de cobaye pour je ne sais laquelle de ses expériences farfelues ! Absolument hors de question ! Nope ! Plus une seule goutte... Je préfère le rhum ou le saké ! Mais le vin, je crois que je vais, définitivement, faire une croix dessus Toute la journée... Entraînez-vous avec Mihawk qui boit du vin, alors que vous n'avez même pas le droit d'en boire tant que vous ne saurez pas maîtriser vos hakis ! Je le déteste ! Ouais... Nous aurions dû nous revoir bien avant cela... C'était notre promesse

Mais tant de choses se sont passées en deux ans... Trop de choses... et c'est vraiment dommage. Toujours dans l'eau chaude, je m'approche d'elle en m'excusant d'avoir été maladroit...

- Ouais... et on a toute la nuit pour rattraper le temps perdu ! Enfin une nuit ne suffira par pour tout se dire mais ça peut toujours être un début

Je la serre dans mes bras tout en m'excusant et elle passe ses bras autour de ma taille. Un tendre câlin au clair de lune... N'est-ce pas simplement parfait ? Mais toute bonne chose a une fin et il faut rentrer au château... Une fois hors de l'eau, je ne remets que mon pantalon et ne tenant plus à l'envie irrépressible qui me brûle le cerveau, je finis par jurer... et tout en lui saisissant doucement le poignet, je dépose un tendre baiser sur ses lèvres et... sa réponse me laisse sans voix... Elle se serre contre moi... je ferme un instant les yeux... Comment j'peux lui faire comprendre ce que je ressens ?! Je pose mon front contre le sommet de sa tête et je...

- Tu es... irrécupérable Nana. Tu n'as toujours pas compris ? Ce jour-là, il y a deux ans... J'avais déjà compris que je tenais à toi plus que je ne le devrais... Je t'ai fait la promesse de toujours veiller sur toi peut importe ce qui se passera... Je tiendrais parole aussi longtemps que je vivrais. Tu crois réellement qu'en t'embrassant je ne fais que jouer avec toi ? J'suis pas quelqu'un de subtil, loin de là même, mais jamais, je ne ferais quoique ce soit qui serait susceptible de te blesser. Alors écoute-moi bien jeune fille Je relève la tête et je prends la sienne entre mes mains pour la lui relever aussi et faire en sorte que nos regards se croisent A partir de maintenant, ne doute plus de moi. Si je t'ai donné cette impression, j'en suis désolé, mais la vérité c'est que je tiens à toi ! Plus que ça même ! Je t'aime Strange D. Nana

Et je scelle de nouveau mes lèvres sur les siennes pour conclure ma déclaration


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Just the way you are [PV : Nana]   Lun 30 Jan - 22:45

Strange D. NanaBloody Queen ♥ Nurse of Death
Bloody Queen ♥ Nurse of Death
avatar

Messages : 18036

Navigation
Doriki:
3632/6000  (3632/6000)
Fruit du Démon: Sang



C'est... C'est vraiment toi ?!


Parfois on rêve d'une chose, mais on se dit que ce n'est qu'un fantasme et qu'il n'arrivera jamais, car on avait choisit quelque chose qui faisait que cela ne pourrait jamais arrivé. Enfin normalement... C'est ce que j'avais pensé jusqu'à aujourd'hui.

« La pauvre, d'un côté sa me fait de la peine, elle qui est pleine de vie, bavarde et qui aime s'amuser, elle a perdu son meilleur ami, son équipage, son capitaine, et elle se retrouve ici sans personne avec qui discuter et partager ses passions. Ha ha, sur le coup je crois pas qu'il en avait envie, et il est tellement peu bavard que ça motivait pas à parler non plus, en plus il m'avait rapidement menacer de me noyer donc mieux valait pas dire de bêtise avec lui ! »

Mais il avait raison, heureusement que ça n'avait pas durée, comment j'aurais pu parler avec lui comme je le fais maintenant ? Ni même avec les membres de mon équipage, j'aurais eu l'air bien maline à Marinford pour me faire comprendre ! Même pour la suite de ma vie... Non ! L'idée de ne pas avoir pu partager ses bons moments avec Zoro parce que j'étais muette était tout simplement impensable !

« J'espère qu'on dit vrai... » Mais ça... Seul le temps nous le dira... Mais j'ai peu d'espoir, il y a des fardeau dont on ne peut pas se débarrasser... « Vraiment ?! Comment ?! »

Je le regardais avec des yeux pétillants, attendant qu'il me révèle son savoir ! Puis je souriais timidement à sa remarque comme quoi nous formions un bon duo, c'est vrai qu'avec ce qui nous pesait nous étions pas mal, et puis aussi lorsqu'on avait volé les bouteilles dans la cave de Mihawk !

« Oh tout de suite ! » On s'était tout de même bien amusé non ? Je suis sûr que ça n'avait pas été aussi horrible qu'il le prétendait ! Non ? « Hum... Faut que je réfléchisse... » Un baiser ? Non mais où avais-je la tête moi... « Et si tu restais de nouveau allongé dans le lit ? Comme ça je suis sûre qu'on restera un moment ensemble ! »

Je lui fis un grand sourire. Je savais qu'il n'aimait pas rester allongé au lit sans rien faire, il fallait donc que je trouve une idée révolutionnaire et surtout faisable en guise de dédommagement ! Est-ce que Figaro aurait une idée ? Hum mauvaise idée, il ne l'appréciait toujours pas, donc son idée serait forcément néfaste pour mon bretteur.

« Hors de question que ça arrive ! » J'avais sortit ça d'un coup, sous la panique à l'idée que la solution serait de ne plus se voir pour que le félin soit satisfait, enfin heureusement Zoro était d'accord avec moi, j'avais eut peur... L'idée de ne plus le revoir... Faisait trop mal. Et ce qu'il avait dit me faisait intensément plaisir. « Oui... Il faut que j'y arrive... »

Mais c'était comme pour lui, surement plus facile à dire qu'à faire... Pour l'heure reposons nous dans une source d'eau chaude et chassons ses mauvaises pensées de nos esprits ! Profitons de ce moment de retrouvailles et de tranquillité !

« C'est vrai, alors tu es mis au défis d'y parvenir ! »

Puis je riais légèrement, amusée de la légèreté de cette conversation, comparé à ce qu'on avait pu avoir de plus pesant juste avant. C'était si apaisant.

« C'est bien dommage ! Je dirais à Figaro de faire en sorte que tu rate alors pour que je puisse gagner ! Hi hi ! Ah tu vois, ce n'était pas déplaisant donc à refaire ! Et oui... C'est qu'il a son caractère l'animal... » Mais je lui en aurais voulu pendant longtemps s'il lui avait fait du mal, voir pour toujours. « Quelle horreur ! Une chance que cela n'arrivera jamais ! Ha ha, tu les verras ne t'en fais pas. » L'avantage d'avoir deux frères qui s'adoraient en tête de chaque équipage ! Bon d'accord Ace n'était que commandant, mais justement il était en haut du panier dans l'armada ! Et je lui fis un sourire malicieux. « Je pense aussi, après tout il a mit tous ses espoirs en toi pour trouver un bretteur digne de se nom qui sera capable de lui procurer un combat mémorable ! »

Et je ne doutais pas un seul instant que Zoro pourrait le lui offrir, mais j'avais juste peur que cela se solde par une tragédie, j'avais peur que ce combat ait lieu un jour. Soudain, nous remarquions que la nuit était tombé, il faut dire qu'avec autant de brume qui recouvrait le ciel, difficile de bien distingué jour et nuit sur cette île.

« Ha ha ! Il y a de forte chance que ça soit ça si elle en demande une ! » Qu'il serve de cobaye pour un essayage de tenue serait si probable aussi. « Mon pauvre, tu as dû en boire plus qu'il n'en fallait, et il a du te narguer avec sa bouteille ! Dommage ça donne bonne mine ! » Mais il préférait visiblement les choses beaucoup plus amère. « Oui... Mais c'était indépendant de notre volonté... »

Fut un temps je m'étais demandé s'il n'avait pas oublié, puis j'avais apprit pour Marde... Et là tout fut alors claire. Il se rapprocha sous le regard menaçant de Figaro, d'ailleurs je me demandais si le félin prendrait le risque de venir dans l'eau chaude pour le faire reculer.

« J'espère bien ! Et pas que la nuit, on a aussi demain ! »

Et peut-être d'autre jour, je ne savais pas combien de temps il allait rester, mais j'aimais être dans ses bras, si bien que je le serrais à mon tour jusqu'à ce que le moment de rentrer au château arriva. Trop tôt à mon goût peut-être. Mais qu'elle n'est pas ma surprise lorsqu'il m'attrapa ensuite, une fois qu'il fut sortit de l'eau pour se vêtir, et qu'il m'embrassa comme ce fut déjà le cas il y avait deux ans de cela. Complétement chambouler par la passion qui m'animait au fond de moi mais que je n'osais exprimer librement, je me contentais de me coller contre lui, essayant de lui expliquer ce qu'il provoquait en moi en agissant ainsi, et que j'avais peur qu'il ne comprenais pas la portée de son geste. Mes yeux s'écarquillèrent à ses mots, mon cœur loupait bien trop souvent des battements, et je crus même qu'il allait s'arrêter lorsqu'il releva ma tête et que mon regard se plongea dans le sien. Mes sentiments étaient si fort à cet instant que j'avais mal à en suffoquer, les larmes aux yeux. Mais là je pus dans ce nouveau baiser, laisser exprimer toute la passion qui m'animait, le prolongeant avec une fougue que j'ignorais avoir.

« Zoro... Zoro si tu savais à quel point je t'aime, depuis que je t'ai rencontré, ça avait été si dure de devoir partir loin en attendant si longtemps pour te revoir... Tu m'as terriblement manqué et j'ai eu si peur pour toi. » Son œil en moins, Marde... Il y avait de quoi être inquiète. « Je suis si heureuse. »

Figaro lâcha un grognement puissant, mais qu'importe, j'embrassais de nouveau mon bretteur. Nous avions les mêmes sentiments, je ne pouvais être plus comblé.

©Strange.D.Nana


_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Just the way you are [PV : Nana]   Dim 5 Mar - 13:58

Maître du JeuPnj | Maître du Jeu
avatar

Messages : 1480

RP lock

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Just the way you are [PV : Nana]   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

Just the way you are [PV : Nana]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Duo Nana Mouskouri ,Charles Aznavour
» Nana, bientôt censurée ?
» Ma p'tite NaNa ! Un p'tit cadeau pout touwa !!! (END)
» Nana Komatsu | Hachi | Hachiko !
» Hwang Su Ran feat. Im Jin Ah ; Nana {After School}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece RPG Strong World :: L'aventure :: Grand Line :: Kuraigana-