AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Hasard ou destin ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Message
MessageSujet: Re: Hasard ou destin ?   Mer 16 Nov - 21:28

Neway AlanPirate des Yukiryuu
Pirate des Yukiryuu
avatar

Messages : 169

Navigation
Doriki:
155/6000  (155/6000)
Fruit du Démon: Kamifubuki Kamifubuki no Mi





Hasard ou destin ?









Feat. Marshall D. Teach & Les Yukiryuus





Le nuage se dissipe. À terre : cap’tain. À côté d’un puits : Barbe Noire. Dans le puits : Yao. Voilà un état des lieux qui me fait plutôt frissonner. Bon bah je suppose qu’on est un peu… à la ramasse. Sans plus tarder et tergiverser, je me précipite du mieux que je le peux vers le trou dans lequel est censé se trouver l’un des mes nakama. Entre-temps, le pirate sanguinaire et ténébreux (et dégoulinant de graisse mais je crois que ce n’est plus utile de le préciser) rigole puis se fait dégager par Shiraho qui lui assène un coup d’épaule violent. Ijûn !* Bref, à la vitesse à laquelle Yao a été propulsé, il a dû avoir du mal à polariser une partie de la paroi pour se rattraper… Sans compter l’énorme impact qu’a eu l’attaque sismique du yonkou. En effet, en me penchant sur le rebord du puits y étant parvenu, j’ai à peine le temps de distinguer une ombre disparaître.

« Yao !! »

Immédiatement, des jets de confettis sortent de mes mains pour atteindre le fond de l’excavation et la combler, ramenant ainsi notre médecin à la surface, ou tout du moins suffisamment haut pour pouvoir s’assurer de son état. En espérant qu’il n’y a pas d’eau en bas… À mesure que je crée des confettis, je sens mes forces s’affaiblir. Mais je n’aperçois pas encore Yao. Est-il vraiment tombé si profondément ? Une épaisse couche de confettis a maintenant dû se former, et j’en produis encore en quantités. C’est alors qu’un nez commence à pointer : c’est lui ! N’ayant pas assez d’énergie pour le remonter jusqu’en haut, je décide de le laisser là pour le moment, puisqu’il est en sécurité. Autant garder un peu de capacités pour aider cap’tain.

Je me tourne vers lui sur ces pensées, et le vois qui mitraille Barbe Noire de sa lance. Néanmoins aucun d’entre nous n’est dupe : il se régénérera. En fait, on sait déjà que l’issue du combat ne se traduira pas par notre victoire sur le pirate. Mais cap’tain semble vouloir lui en faire baver coûte que coûte, certainement par vengeance et pour faire le deuil de tout ce qu’il a enduré par sa faute. Je me sens un peu impuissant face à ça, étranger. C’est comme si je devais venger des coéquipiers que je n’avais jamais connus, mais qui sont tout de même dans mon équipage. Et c’est le cas : il y a un fossé entre les Yukiryuus actuels et ceux d’avant, une fracture au sein d’un même équipage marquée par un temps chargé en événements que je ne peux partager parce que j’arrive dans l’équipage d’après. Je n’ai pas ma place dans l’équipage d’avant, et je ne l’aurais jamais. Mais cap’tain fait partie des deux, il se trouve entre les deux et il doit lutter pour et avec les deux. Il porte le poids du passé et du présent. Décidant de le soulager un peu, je viens piétiner de toutes mes forces la nuque de ce Barbe Noire ensanglanté pour le terrasser comme il se doit.

« Après ça, tu n’as plus droit de nous prendre de haut, le tas ! »

---
*ijûn : signifie "paf" dans sa langue natale




Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Hasard ou destin ?   Jeu 17 Nov - 9:57

Marshall D. Teach☼ The King of Darkness ☼
☼ The King of Darkness ☼
avatar

Messages : 4668

Navigation
Doriki:
5235/6000  (5235/6000)
Fruit du Démon: Yami Yami & Gura Gura no mi






Confusion

Pas de temps mort dans cet affrontement seul contre tous. Teach aurait dû le savoir mais il n’avait pu s’empêcher de rire en s’estimant heureux de ne pas avoir tout à fait perdu son équilibre et donc la maitrise de son fruit. Qu’aurait-il fait s’il était également tombé dans le puits ? En tout cas il aurait vite été bloqué et donc vulnérable à cause de son tour de taille… Une position, vous vous en doutez, qu’un Empereur de sa trempe ne pouvait décemment montrer, lui qui n’étais perpétuellement pas pris au sérieux par certains. Au-delà de ça, Barbe Noire s’auto-félicitait d’avoir déjà mis hors-jeu l’un des trois assaillants ! Trop occupé à s’esclaffer, lorsqu’il entendit l’autre capitaine crier, il remit finalement les pieds sur tête. Il se tourna, préparant une nouvelle fois son poing sismique mais trop tard ! Il n’avait pas prévu qu’il soit si proche et si rapide, il n’eut pas le temps de se retourner entièrement !

Le coup d’épaule écailleuse qu’il reçut le projeta à terre, le dos vulnérable, sans qu’il ait pu riposter. Il tenta immédiatement de se relever, malgré le récent point de côté qui lui vrillait son flan et là encore il fut pris de vitesse. Un premier estoc de la lance de Shiraho vint lui percer le dos, puis une autre, une autre, sans discontinuer. Sa souffrance fut énorme, il hurlait maintenant à s’en décrocher la machoire, la douleur l’empêchant d’effectuer le moindre mouvement pour se retourner. C’est alors que le dernier petit malin revint à la charge, il lui donnait des coups de pieds dans la nuque. Il n’avait beau pas posséder une force brute équivalente à son capitaine, cette addition devenait insupportable pour le barbu. Crachant du sang, il trouva finalement la force, non pas pour se relever mais pour agripper la jambe du petit malin. Il allait lui apprendre à lui, de profiter de son moment de faiblesse ! Maintenant qu’il le tenait, il ne le lâcherait pas si facilement !

Les deux assaillants durent s’en rendre compte puisque l’ex-shichibukai remarqua que le flot soutenu de la lance qui trouait son dos venait de se stopper subitement. Ces quelques secondes de répit lui suffirent à se retourner, utilisant l’infortuné qu’il venait d’attraper à la manière d’un gourdin, espérant qu’il se fasse mal en étant balancé sur le dragon. Une fois ce grand mouvement effectué, notre homme était maintenant sur le ventre, le lanceur de confettis toujours dans sa main droite. Sans attendre, il plaça son bouclier humain devant lui, essayant de gagner encore un peu plus de temps pour atténuer la douleur sourde qui hurlait dans son cerveau. Récupérant finalement le sourire, il parvint à articuler quelques mots à destination du supernova.


- Ze…Haha ! T’as bien raison… Vaut mieux pas toucher ton précieux compagnon ! Shiraho ! Tiens ! Attrape !

Sans crier gare, il balança subitement le malchanceux aux cheveux orange sur l’humain aux airs encore un peu mythique. Sans perdre une seconde, il abattit ensuite son poing sismique devant lui. Il fallait qu’ils s’éloignent pour qu’il puisse se relever ! Et si, comme il le pensait, le mec aux cheveux oranges tenait du logia, c’était son foutu capitaine qui allait se prendre toute l’attaque. Chancelant encore un peu, l’édenté parvint finalement à se relever, les dominants à nouveau de sa hauteur. Son attaque surprise les avait visiblement un peu décontenancés, tant mieux ! Mais ils étaient toujours debout… Il se prépara alors à les attaquer de nouveau, démontrant ses ténèbres dans une main et son aura sismique dans l’autre. Il était prêt et ça allait barder ! Il n’allait plus se faire avoir maintenant qu’il s’était reconcentré ! Sauf que le destin avait prévu autre chose pour lui…

Sans qu’il ne sache d’où ça vienne, il reçut en pleine poire des verres de bières avec encore un peu de liquide dedans. Le verre vint lui découper la peau par endroit, l’alcool ajoutant à sa douleur. Fou de rage, il ferma les yeux à cause du liquide qui risquait d’entrer dans ses yeux mais eut assez de présence d’esprit pour attirer ses deux adversaires à lui. Il les agrippa tous les deux, puis les plaqua violemment au sol. Cette fois il ne hurla pas mais il poussait un râle gras entre ces dents. Quand est-ce-que tout cela allait cesser ?! Il allait venir à bout d’eux une bonne fois pour toute ! Ils dépassaient les bornes ! Maintenant que l’alcool n’était plus présent sur son visage, il put enfin rouvrir les yeux, impatient d’observer la détresse sur leur visages… Il mit un certain temps à le réaliser mais… Ces traits… Il n’avait pas les Yukiryuus entre ses mains mais des membres de son équipage ! Désemparé, il lâcha son emprise, faisant quelques pas de recul. Il ne s’en était pas rendu compte mais c’était lui qui délirait !


- Taizone ?! Izaya ?! Mais qu’est-ce-que vous foutez là ?! Où sont passés Shiraho et l’autre avec ses confettis ?! J’pensais les avoir eu…



_________________
Doubles Comptes:
 

The Blackbeard Crew:
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Hasard ou destin ?   Sam 26 Nov - 15:41

Kokaku ShirahoLe guerrier dragon
Le guerrier dragon
avatar

Messages : 3352

Navigation
Doriki:
2622/6000  (2622/6000)
Fruit du Démon: Ryû Ryû No Mi

    Mes coups portaient leurs fruits. Les râles de douleurs de l’empereur m’apportaient une forme de satisfaction sadique, comme une petite victoire en soi. Cela renforça mon envie de continuer à transformer son dos en passoire tandis que Al s’occupait du puits, certainement où était tombé Yao. Mais finalement il me rejoint, venant donner des coups de pieds dans la nuque de Teach, pour en rajouter une couche. D’un côté, j’appréciais qu’il rabaisse encore plus l’homme qui se prenait pour le plus fort du monde. Peut-être l’était-il, mais dans l’immédiat il était dans une très mauvaise situation. Mais d’un autre, je préfèrerais qu’il prenne ses distances avec le monstre des ténèbres. Ce deuxième côté finit par prendre le dessus, mais il était trop tard. Alors que j’allais le prévenir de s’écarter avant qu’il n’arrive un problème, le problème arriva. Barbe Noire attrapa mon navigateur par la cheville, annulant au passage ses pouvoirs de logia, pour se servir de lui comme d’une batte de baseball pour m’envoyer valser un peu plus loin. Le coup me désarçonna un peu, il me fallut quelques instants pour reprendre mon vol stationnaire, mais pendant ces quelques instants il put se remettre correctement dans le combat… En m’envoyant Al à la figure.

    Bon, ce n’était pas vraiment un projectile très efficace il fallait l’avouer. Une fois le contact rompu avec les ténèbres, il regagnait ses pouvoirs. Il n’y aurait donc pas collision. Par contre, le fait qu’il éclate en confettis bloquait un peu ma vue, et je ne pus pas vraiment réagir à l’attaque suivante, encore un poing sismique qui m’envoyait valser plus loin encore, après m’avoir bien secoué le cerveau. Il me fallut de nouveau un peu de temps pour me remettre de l’attaque, me relevant aux côtés de Al. Heureusement, le yonkou semblait perdre la boule en s’attaquant à je ne sais quoi, mais en tout cas pas à nous. Ce qui me laissa un peu le temps pour bien récupérer, et surtout, changer mes plans concernant mon navigateur.

    « Al, prépares le terrain. J’vais l’occuper. »

    Il savait très bien ce que cela voulait dire. Ca voulait dire, entre autres, qu’on arrêtait de jouer, et qu’on sortait les grands moyens. Peut-être que ça ne suffirait pas, et là on serait vraiment dans la merde, mais avec un peu de chance, d’après ses réactions à la douleur, ça suffirait à le décontenancer une bonne fois pour toutes. Mais pour l’instant, il fallait que j’attire son attention, qu’il ne repère pas Al. Et j’allais bien profiter de son hébètement. Je ne savais pas ce qui l’avait mis dans cet état, mais une chose était sûre, je n’allais pas gâcher cette opportunité.

    Je pris donc une impulsion, fonçant droit vers la grosse cible, aussi vite que je pouvais. Mais de nouveau, il nous attira et nous plaqua au sol. C'est pas le moment qu'il nous achève, on doit encore se battre ! Mais heureusement, il fut troublé de quelque façon que ce soit, nous prenant pour d'autres. Je profitais de son hallucination, et je l’attrapais par les bras, me retrouvant dans son dos comme si j’étais sa nouvelle paire d’ailes, et je le fis décoller. Mais cette fois-ci, je ne pris pas de hauteur. Au contraire, je continuais le cercle que j’avais commencé en le faisant décoller. Une fois le cercle presque complété, son corps bien à la verticale, je continuais vers le bas pour lui planter la tête dans le sol comme une autruche. Une fois cela fait, je pris un peu de hauteur pour admirer mon œuvre, et surtout, pour le provoquer de façon à garder son attention.

    « Alors, t’as les idées à l’endroit maintenant ? Ou faut en plus te frapper pour remettre tout ça d’aplomb ? »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Hasard ou destin ?   Mer 7 Déc - 20:52

Neway AlanPirate des Yukiryuu
Pirate des Yukiryuu
avatar

Messages : 169

Navigation
Doriki:
155/6000  (155/6000)
Fruit du Démon: Kamifubuki Kamifubuki no Mi





Hasard ou destin ?









Feat. Marshall D. Teach & Les Yukiryuus





Qu'est-ce que... Je sens une forte résistance sur ma cheville. Très vite, je trébuche sur le corps de l'imposant pirate et me retrouve à terre. Oups ? J'aurais dû me douter qu'il finirait par réagir... Mais je me dis que peu importe puisque je ne suis que confettis ! Allez Mister Al : décompositi... Hein ? Rien ne se passe en moi, comme si quelqu'un m'avait changé en glace (et pas celle qu'on mange). Je n'arrive absolument plus à me décomposer ou à prendre ma forme kamifubuki ! L'angoisse monte en moi et me submerge rapidement. Des gouttelettes de sueur perlent sur mon front, et ça se comprend : je n'ai jamais été confronté à une situation pareille ! Le yonkou, sans perdre un instant, profite alors de moi pour se défendre puis... attaquer. Comme je le redoutais, il me saisit comme pour jouer au baseball avec moi comme batte, et me propulse sur cap'tain. Ça y est, je ressens de nouveau mon fruit en moi ! Sans plus tarder - histoire d'éviter de jouer au bowling à présent - je prends ma forme kamifubiki et mes confettis se répandent à terre. En entendant certains bruits, je comprends alors que l'autre en a profité pour asséner un nouveau coup sismique à Shiraho. Ce combat n'en finira pas !
Lorsque je suis en confettis, c'est comme si j'avais une notion du temps différente, différée. Du coup, en me reconstituant après que cap'tain se soit fait frapper, je découvre tout juste que ce dernier a réussi à s'emparer de Barbe Noire.

« Al, prépare le terrain. J’vais l’occuper. »

Préparer le terrain ? On n'a pas souvent eu l'occasion de bosser des attaques coordonnées avec l'équipage, mais on a quand même pu définir quelques bases. Comme foutre des confettis partout pour tout brûler par exemple. Et c'est ce que je m'apprête à faire !
Pendant que les deux sont occupés à se battre, j'étale une la boue d'une flaque sur mes vêtements. De l'extérieur, on pourrait croire soit que je teste un nouveau masque pour la peau, soit que j'ai l'intention d'intégrer un élevage de cochons. En vérité, la raison est toute autre : c'est du camouflage ! Ou plutôt, de la teinture pour confettis. En effet, la boue étant maintenant bien répandue sur mes manches et aussi mes bras, j'entame la décomposition de ceux-ci. Dès lors, une multitude de papier couleur sol (étant donné qu'ils découlent de la boue que j'y ai trouvé) se dispersent ; je répète l'opération une dizaine de fois. Et voilà le travail, il y a une bonne zone de confettis dissimulés ! Et justement, Barbe Noire atterrit la tête dans le sol non-loin d'ici. Je fais un clin d’œil à cap'tain pour qu'il commence à l'attirer vers la zone et qu'on puisse un peu « réchauffer » l'atmosphère.




Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Hasard ou destin ?   Mer 14 Déc - 9:06

Marshall D. Teach☼ The King of Darkness ☼
☼ The King of Darkness ☼
avatar

Messages : 4668

Navigation
Doriki:
5235/6000  (5235/6000)
Fruit du Démon: Yami Yami & Gura Gura no mi






Fin du temps imparti

Depuis combien de temps tout cela avait-il débuté ? Cet affrontement, au départ d’une rencontre fortuite, n’avait fait que s’allonger, au grand dam de Barbe Noire. Lui qui se croyait si fort, si puissant, subissait contre-attaque sur contre-attaque ! Force était de constater qu’il ne sous-estimait que trop ses ennemis. Mais il ne fallait pas oublier que cela n’était pas qu’à son désavantage. Chaque minute supplémentaire rapprochait inexorablement son équipage de sa position et une fois que la flotte aurait débarquée, ces deux pauvres idiots qui jusqu’ici, l’avaient juste empêché de porter des attaques mortelles sans pour autant lui infliger des blessures suffisamment graves pour l’handicaper n’auraient plus aucune chance de victoire. Déjà en cet instant, même si l’on venait de lui lancer des verres de bières en pleine tête, il venait d’attirer à lui avec une facilité déconcertante les deux récalcitrants. Nul besoin de renforts, il allait en finir lui-même !

Sauf que… A la grande surprise du Yonkou, alors qu’il pensait les avoir finalement attrapés, il remarqua que c’était deux membres de son équipage qu’il maintenait au sol ! La bourde ! Il recula donc, un peu confus, ignorant le fait qu’il hallucine, tout simplement, et il chercha du regard ses ennemis. Faisant toute confiance à ses yeux, il se fit donc balader en règle une nouvelle fois par Kokaku Shiraho, ne l’ayant pas vu venir. Il n’avait rien suivit de ce qu’ils s’étaient dit et maintenant qu’il tournoyait, fermement immobilisé par le dragon, il se préoccupait plus de l’instant présent. Pensant à une nouvelle remontée, il tenta de se dégager mais la prise du zoan retournait sa force contre lui, rendant ses mouvements douloureux. Finalement, après qu’il commence à ressentir les effets centrifuge du vol, il ne put rien faire pour éviter la rencontre avec le sol. Trop proche du plancher des vaches, il n’avait pu lever ses bras pour protéger son visage.

Sa souffrance, ses cris, tout cela fut assourdi avec sa face encastrée entièrement dans le sol. Son corps, trop lourd et trop imposant, ne s’était pas enfoncé par contre, laissant le spectacle désolant d’un vers qui se tortille, son corps se courbant par moment sous son propre poids. Au bord de l’asphyxie, jusqu’ici bien ridiculisé et donc énervé à souhait, un flot d’adrénaline coulait dans ses veines. Possédant déjà une force importante sans pouvoirs, ce ne fut donc presque pas étonnant qu’il parvînt à se dégager de là en usant uniquement de ses poings. Il n’était pas encore désespéré au poing de faire subir à lui-même ses secousses, fallait pas déconner non plus ! Après plusieurs impacts, il s’effondra finalement sur lui-même, respirant bruyamment pour irriguer à nouveau correctement son sang en oxygène. C’est à ce moment qu’il remarqua qu’il y avait quelque chose sur le sol. Son bras était gêné par une matière supplémentaire, qui s’ajoutait au sol.

Lorsqu’il baissa les yeux, il remarqua qu’en fait c’était des morceaux de papiers tous méthodiquement camouflés. Ne comprenant pas directement, il se mit à rire, se demandant bien ce que de pauvres morceaux de papiers pourraient bien lui faire ! Mais lorsque l’animal mythique cracha du feu tout autour de lui sans forcément le viser, il comprit alors toute les implications de leur stratégie. Surpris, cela ne l’empêcha pas de rire une nouvelle fois, à s’en décrocher la mâchoire !


- Zehahahahahaha ! Du feu ?! C’est tous ce que vous avez trouvés ?! Zehahahaha ! Va pas m’faire croire que t’es idiot au point d’oublier qui j’ai déjà affronté ! C’est moi qui ai vaincu et capturé Ace aux Poings Ardents ! Alors c’est pas ça qui va m’arrêter ! Zehahahahahaha !

Ne perdant pas plus de temps en palabres inutiles, le barbu posa ses mains au sol, aspirant irrémédiablement tout ce qui se trouvait dans la zone proche. Les papiers, le feu qui ne l’avait même pas encore atteint, tout fini noyé dans les ténèbres ! Quand comprendraient-ils qu’il vaudrait mieux mille fois fuir plutôt que de s’entêter à l’affronter ?! Tout sourire, releva son immonde visage pour narguer les deux hommes. La douleur qui irradiait sa tête disparaissait aussi graduellement. Jusqu’ici rien de ce qu’ils avaient fait n’avait été efficace ! Un nouveau rire monta de sa gorge alors que le dragon repartait une nouvelle fois à la charge, invectivant son compagnon. Alors qu’il s’approchait dangereusement de lui, Teach préparait son poing pour l’accueillir mais avant qu’il n’ait eu le temps d’achever sa technique, Le visage écailleux du capitaine des Yukiryuus changea d'expression, stoppant son assaut net et se posant à quelques mètres de lui.

Par réflexe, l’édenté se retourna, se demandant qui venait de l’aider. Son visage s’illumina lorsqu’il remarqua que Vesperine venait lui donner un coup de main. Décidément ! Il aimait cette petite de plus en plus au fil de leurs aventures ! Par contre, il dût stopper immédiatement le combat, sans avoir pu donner une vraie leçon à Shiraho, au vu de ce que sa subordonnée lui racontait. D’après elle, le navire venait d’arriver mais avec la Marine à ses trousses, raison pour laquelle elle avait été dépêchée ici seule. Il ne fallait pas trainer malheureusement, sinon tout cela ne servirait à rien si le navire subissait trop de dommages ! Un peu déconfit en songeant qu’il ne pourrait pas casser du dragon, l’empereur se retourna néanmoins vers son adversaire du jour, lâchant une dernière réplique avant de suivre la bleutée qui lui ouvrait déjà le chemin.


- Zehahaha… Si la Marine est là, vaut mieux pas qu’tu restes ici non plus, Shiraho… Que dirais-tu qu’on remette ça à plus tard ? Visiblement tu m’en veux toujours pour Ciel et moi je veux ton fruit ainsi que ceux de tes membres d’équipage… Ça nous fait une bonne raison de nous revoir ! Zehahahaha !



_________________
Doubles Comptes:
 

The Blackbeard Crew:
 


Dernière édition par Marshall D. Teach le Mer 14 Déc - 17:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Hasard ou destin ?   Mer 14 Déc - 16:57

Hunter VesperineThe Loose Cannon
The Loose Cannon
avatar

Messages : 1212

Navigation
Doriki:
2000/6000  (2000/6000)
Fruit du Démon: Itami itami no Mi

Hasard ou destin ?

feat. Plein de monde



Enfin ! Nous avions enfin reçu des nouvelles du Capitaine ! Je ne pouvais pas cacher mon immense joie que de le savoir en vie ! Non pas que je m'imaginais le pire... Bon en fait si un peu... Beaucoup oui j'avoue ! J'avais beau savoir que le Capitaine était l'homme le plus fort au monde et qu'il serait le Roi des Pirates, qui sait ce qu'il peut arriver aujourd'hui ou demain ? Alors, lorsque les nouvelles nous ont été parvenus, avec sa localisation, cela m'avait fait comme une bouffée d'air frais. Sans perdre une minute de plus, le bateau de la flotte c'était mit en route pour aller le chercher. Durant les plusieurs jours que durait le voyage, je trépignais d'impatience, comme une petite fille à qui on aurait promis une peluche si elle est bien sage.

Je n'arrêtais pas de demander au navigateur quand est-ce que nous allions arriver. Je me demandais tout ce que le capitaine avait pu vivre comme aventure durant tout ce temps. Je lui poserai la question quand il sera de nouveaux avec tout ! Finalement, après quelques jours qui m'avaient semblé être une éternité, le navigateur m'annonçait que l'île ou le capitaine disait se trouver n'était plus très loin. Je descendais en courant jusqu'à ma cabine afin de me préparer. Enfin, LES préparer ! Moi je n'avais pas besoin de me faire belle, je l'étais déjà ! Surtout quand on voit le niveau du restant de l'équipage, ce n'est pas bien dur d'être au-dessus. Mouh que je suis vile et méchante! Mais c'est tellement drôle ! Et puis de toute façon ils ne sont pas dans les têtes, ils ne peuvent pas savoir ce que je viens de dire. Même si en fait je les aime bien ces bougre, mais c'est tellement drôle ! Et puis de toute façon ils ne sont pas dans ma tête, ils ne peuvent pas savoir ce que je viens de dire. Même si au fond je les aime ces bougres, c'est mes nakamas après tout!

Enfin bref, je vérifie que mes trois armes allaient parfaitement bien. Je les démontais pièce par pièce, regardant qu'il n'y avait rien de cassé et en profitais pour passer un petit coup de chiffon, avant de tout remonter en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire. Je faisais aussi le plein de munitions avant de remonter sur le pont du bateau. Alors que je regardais l'horizon, quelque chose au loin attirait mon attention. On aurait dit un autre navire... Pourvu que ce ne soit pas la Marine... Je montais dans le nid-de-pie en râlant, car il était vide ce qui n'était pas normal. Je pris la longue-vue qui était à mes pieds, afin de confirmer mes doutes...


-La Marine ! Juste derrière nous, à 8 heures! Ils veulent nous prendre à revers par bâbord. Je fais volte-face, l'île était à présent visible à oeil nu. Je n'étais pas tacticiennes, mais faute d'avoir Izaya sous le bras, il fallait prendre une décision et vite, la Marine gagnait de la vitesse. Barre à tribord ! On va utiliser leur propre avantage pour essayer de mettre de la distance entre nous et eux ! Sortez la grande voile, on ne cherche pas le combat pour l'instant la priorité c'est de te retrouver Teach!

Je descendais sur le pont alors que l'agitation monter crescendo. Alors que les voiles venaient d'être descendus, je les vis immédiatement se gonfler du même vent qui avait permis à la marine de nous surprendre aussi vite. Mon cœur bâtait à tout rompre pourtant j'arrivais sans peine à garder mon calme. Je n'arrivais pas à croire qu'ils m'avaient écoutée sans broncher. À présent l’île était toute prête, je regardais la configuration du terrain. Formidable ! La chance était avec-nous ! L'île formait un angle plutôt aigu, ce qui nous permettaient de réaliser la prochaine manœuvre avec encore plus de facilité.

-Remonter toutes les voiles sauf la Brigantine ! Lâcher immédiatement l'encre à bâbord.

De cette manière et avec le vent qu'on a, le bateau devrait effectuer un virage très très serré. On avait l'avantage, le bateau était plutôt léger et petit, ce qui le rendait extrêmement maniable, même pour une petite troupe comme nous. Comme je m'y attendais la manœuvre avait parfaitement marché, encore quelques degrés de plus... Encore un peu…


-Remontez l'ancre maintenant! Criais-je.

À présent le bateau était caché par l'île, les canons de la Marine ne pouvaient plus nous atteindre, mais nous n'avions que quelques courtes minutes d'avance sur eux. À l'unanimité mes nakamas décidèrent de m'envoyer à la recherche du Capitaine, pendant qu'eux défendrai le bateau. À contrecoeur j'acceptais de ne pas me battre, alors que la planche était mise à terre. Bien évidemment j'avais pris mes armes avec moi avant de me mettre à courir. Je ne savais pas du tout où est-ce que je devais le chercher et nous n'avions pas le temps pour que je parcours toute l'île. En tendant l'oreille, je remarquais des bruits inhabituels qui attiraient mon attention. Je changeais de direction, de là où venait le bruit. Oui ! Il est là! Je le vois ! Je piquais un sprint (chose pas évidente avec mes armes aux épaules...). Il y avait deux autres personnes en face de lui, qu'il semblait affronter. J'arrivais dans le dos du capitaine, alors qu'un des deux hommes fonçait sur lui. Mon sang ne fit qu'un tour avant que je n'utilise mon pouvoir sur la menace, ce qui me laissait juste le temps d'expliquer la situation à Teach, sans même reprendre mon souffle:


-Capitaine ! On est venu vous rechercher ! Mais la Marine nous a suivie jusqu'ici ! Il n'y a pas de temps à perdre si on veut que le bateau ne soit pas abîmé !

Il semblait à la fois content de me voir, mais déçu de devoir arrêter le combat. Alors que je m'apprêtais déjà à repartir vers le bateau, j'entendais Teach lancer quelques mots que je n'avais pas vraiment entendu avant de me rejoindre. Nous avions des affaires plus importantes à régler que te donner des leçons à des petits pirates de pacotille...


made by guerlain for epicode

_________________

Babble, Babble, Bitch, Bitch. Rebel, Rebel, Party, Party. Sex, sex, sex and don't forget the violence. Blah, blah, blah, got your lovey-dovey sad and lonely. Stick your stupid slogan in. Everybody sing along
Double comptes:
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Hasard ou destin ?   Mer 21 Déc - 15:03

Kokaku ShirahoLe guerrier dragon
Le guerrier dragon
avatar

Messages : 3352

Navigation
Doriki:
2622/6000  (2622/6000)
Fruit du Démon: Ryû Ryû No Mi

    Le combat s’éternisait, et bien qu’avec Al on s’en sortait plutôt bien, la différence entre nous et notre adversaire se ressentait. J’avais beau lui infliger ce qui, pour d’autres, serait synonyme de lourds dégâts, il se relevait toujours comme si de rien n’était. C’était frustrant, mais j’étais mu par une rage inégalable qui m’empêchait de me rendre compte de l’impossibilité de victoire que nous avions. Non, je devais le battre. C’était un yonkou maintenant ? Qu’importe. Je ne cherchais pas son titre, simplement la vengeance. Et je comptais bien l’avoir. Alors que je l’occupais autant que je pouvais, Al s’exécutait. Peut-être qu’on aurait dû réfléchir à plus de techniques combinées ? Trop tard, on fera avec la seule qu’on avait en stock. Même si Barbe Noire était habitué au feu après avoir capturé Ace. Je continuais donc de me battre avec autant de consistance que possible pour qu’il ne puisse pas voir ce que faisait Al, et ça se passa comme prévu. A la fin de cet échange, je réussis à l’enterrer partiellement dans le sol, entouré des confettis dissimulés d’Al. Son poids le gêna sûrement pour se libérer ce qui permit à Al de finir son œuvre, et à moi de commencer la mienne. Tant qu’il faisait l’autruche de force, il aura un temps de réaction avant d’utiliser ses pouvoirs qui permettrait de le flamber…

    Ou pas.

    Finalement, usant des pouvoirs qu’il avait volés à Barbe Blanche, il se libéra plus tôt que prévu. Plan B. Je mis toujours feu aux confettis afin de le forcer à user de son pouvoir sur le sol. Il fit le malin au sujet des flammes et au sujet d’Ace. Toujours à nous prendre de haut hein ?

    « T’en fais pas, je suis parfaitement au courant. »

    J’avais pris le plus de distance possible avec le gros yonkou pour préparer un autre coup. Evidemment qu’il allait s’en tirer face à ces flammes. Quoiqu’il aurait pu se faire avoir. Mais il fallait tout prévoir. Et je me mis une ultime fois à foncer sur lui, lance en première, entouré de flammes. Le temps qu’il nettoie le terrain, je pourrai l’empaler comme il se doit… Mais cette fois-ci, c’est moi qui avais sous-estimé mon adversaire. Il dégagea bien trop vite le terrain, je n’étais pas encore sur lui. Et il se prépara à me coller un poing sismique à mon arrivée. Tant pis, trop tard pour m’arrêter. Aussi bien pour ma vitesse que pour l’opportunité que j’avais. Il restait face à moi, et même si je prenais des dégâts de son poing, au moins l’aurai-je eu.

    Et d’un coup, une douleur dans le torse qui me stoppa net. Je perdis le peu d’altitude que j’avais pour m’écraser au sol, ne me relevant que sur un genou, le visage déformé par la douleur. Qu’est-ce qu’il se passait ? Ce n’était pourtant pas quelque chose qu’il pouvait faire ? Ou bien possédait-il encore des surprises dont je n’étais pas au courant ? Je levais les yeux pour l’observer et voir à ses côtés une fille aux cheveux bleus et surarmée. Trop petite et trop frêle, je ne l’avais pas vu derrière son gros tas de capitaine. Enfin, même sans ça, je ne l’aurais sûrement pas remarquée, j’étais trop concentré sur mon assaut. C’était elle qui faisait ça ? Sûrement. La douleur m’empêchait de me concentrer suffisamment pour mettre un nom sur sa tête, malgré que je me renseigne régulièrement sur l’équipage de Barbe Noire pour ne pas être pris au dépourvu de la sorte. Bravo Shira, t’étais tellement la tête dans le mur que t’en as oublié le reste. Je n’entendais les paroles de la fille qu’à moitié. En fait, un seul mot sonna : Marine. Le grand équipage du yonkou avait peur de la marine ? Voilà qui était étonnant. A son tour, Teach prit la parole pour remettre notre combat à plus tard. Comme si j’avais vraiment le choix. Avec l’autre là, qui me faisait je ne sais quoi, j’avais pas vraiment mon mot à dire.

    « Oh t’en fais pas pour ça. Je compte bien te retrouver. Et cette fois ça se passera autrement. » puis, en fixant l’autre fille « Et je laisserai pas ta petite copine intervenir cette fois. »

    Je n’étais pas en train de demander un combat à la loyale. Je ne pensais même pas qu’il en était capable. J’insinuais plutôt que, s’il le fallait, je m’occuperai d’elle. Mais pour l’instant, ils partaient, et avec Al, on devrait en faire autant. Pas que la marine soit un problème en soi, mais j’étais fatigué. Il serait mieux d’éviter d’en rajouter…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Hasard ou destin ?   Ven 10 Fév - 8:58

Maître du JeuPnj | Maître du Jeu
avatar

Messages : 1487

N'oubliez pas de répondre sinon lock d'ici la fin du mois

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Hasard ou destin ?   Ven 10 Fév - 17:22

Marshall D. Teach☼ The King of Darkness ☼
☼ The King of Darkness ☼
avatar

Messages : 4668

Navigation
Doriki:
5235/6000  (5235/6000)
Fruit du Démon: Yami Yami & Gura Gura no mi

C'est une blague ?

Le rp est fini et n'est même plus affiché dans la liste des rps...

_________________
Doubles Comptes:
 

The Blackbeard Crew:
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Hasard ou destin ?   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

Hasard ou destin ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Hasard ou destin? [Guenièvre]
» Hasard ou destin [ PV Galadriel ]
» Hasard et destin | Jake
» (jake) -"Hasard ou Destin ?"
» Le hasard, ce destin imprévisible. | Hasard ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece RPG Strong World :: L'aventure :: Grand Line :: Autre îles-