AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Des infirmières surprises (feat Rexia & Silveria)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
MessageSujet: Des infirmières surprises (feat Rexia & Silveria)   Jeu 4 Aoû - 18:02

Sir CrocodileDesert King | Crocoboy
avatar

Messages : 513

Navigation
Doriki:
3808/6000  (3808/6000)
Fruit du Démon: - Suna Suna no mi


Des infirmières surprises.

Feat Silveria & Rexia

Je reprenais peu à peu mes esprits, dans la salle où j'avais tendu un piège aux Yukiryuus. Je relevais la tête, poitant Gynopesis devant moi, dans la direction du capitaine pirate.
Où il est ?! Je voyais derrière moi gràce à ma vision à 360° que la pirate que j'avais capturée n'était plus là non plus.

Putain ... Ce mec était vraiment pas mauvais. Perdre face à un chien de pirate, quelle honte.
Je me redressais, voulant partir à leur recherche. J'allais pas laissé cette vermine s'échapper comme ça, j'ai ma fierté d'agent après tout.

En me relevant, je sentais mes plaies s'ouvrirent un peu plus, surtout celle de mon torse, qui m'entaillait du haut droit du torse jusqu'en bas à gauche.
Il m'a pas raté, hein... Putain de dragon.

Je me redressais une nouvelle fois comme je pouvais, titubant en sortant de cette salle, cherchant à retourner à mon bateau le plus rapidement possible.
Je me vide de mon sang, je vais y rester si je rentre pas rapidement au QG.

Je marchais, enfin, si on peut appeller cela marcher, dans la fôret, espérant ne pas être vu par des civils, j'ai vraiment pas envie qu'on vienne me faire chier maintenant.
J'ai rarement était autant énervé.

Au bout de quelques centaines de mètres, je tombais les genoux au sol, une main contre un arbre, en me tenant le torse.
En regardant derrière moi, je voyais les taches de mon sang qui indiquaient parfaitement le chemin que j'avais pris.

Je sentais mes forces me perdrent petit à petit. J'activais ma vision pour voir à quelques kilomètres mon bateau. Il me semble encore si loin... Je dois y arriver. Sérieusement, je vais pas crever ici tout de même.

Je n'avais pas réussi à me relever, et était tomber sur l'herbe fraiche, sentant le vent soufflé dans mes cheveux.

Ca y est... C'est la fin je suppose.

Suede Ryusaki, agent du Cypher Pol, a échoué.
Je n'aurais pas réussi à retrouver l'homme qui a détruit mon village. En même temps, il fallait s'y attendre.

Comment j'aurais pu retrouver un seul homme dans ce monde si vaste, en ayant presque aucune information sur lui.

Je me rendais compte que je critiquais les révolutionnaires, disant qu'ils se voilent la face avec leurs idéaux, comme des gamins en pleine crise d'adolescence, voulant jouer les rebels.
Mais finalement, je n'ai pas affronté la réalité en ayant vécu pour retrouver un seul homme dont je ne savais rien, qui aurait bien pu être n'importe qui.

Au moins j'aurais eu un objectif dans ma vie, même si il n'a pas était atteint...

J'ai l'impression d'entendre les cloches sonner.

Mes yeux se fermaient d'eux même, me laissant dans mes pensées et ma marre de sang.

J'avais une pensée pour tout mon village, mais aussi pour ce révolutionnaire, Hunter Sefra. Ce mec aura était pour la révolution ce que j'aurais était pour le Cypher Pol. On a eu de beaux combats, sans jamais arrivé à en départager un seul d'entre nous.

Etrangement, j'avais une pensée pour la féline des Hearts. La seule pirate que j'ai épargné de ma vie. Etonnament, je l'aimais bien. On a eu des histoires à dormir debout, même si son caractère et le mien ne collaient pas. Mais oui, aussi surprenant que cela puisse paraître, j'avais appris à apprécier une pirate.
Elle était pas cruelle, j'ai au moins le sentiment que tout n'est pas perdu dans ce monde pourri.

Les cloches sonnent de plus en plus fort, et ma respiration ralentit au rythme de mes battements de coeur de plus en plus faible.

Quelques minutes, heures, ou peut être même jours plus tard, je n'en sais rien, j'ouvrais les yeux.

J'étais d'abord surpris de les ouvrir, ne croyant pas en sortir vivant.

Alors le QG a envoyé quelqu'un me récupérer ? Fais chier, j'ai horreur de devoir quelque chose à quelqu'un, surtout à mes "collègues".

Au Cypher Pol on s'accorde pas vraiment de tout ce qui est amical. On cherche plutôt à savoir qui est le meilleur, pour avoir la permission de tuer les plus grosse tête.

Mais en regardant le plafond, je comprennais tout de suite que je n'étais pas au QG.
Je me redressais soudainement pour constater qu'il y avait une fille au long cheveux noirs qui me fixait. C'est qui elle ?
Je prennais Gynope... Il est où ?! Je cherchais du regard partout où il pouvait être.

Je sais pas qui elle est, mais si elle m'a volé mon arme, je vais la tuer.
La douleur me faisait m'adosser au mur contre lequel était le lit en grimaçant.
Je remarquais mes bandages. Alors elle m'a sauvé, hein ?

Au moins c'est pas les autres membres de mon unité.

Mais lorsque je voyais la porte s'ouvrit brusquement, je reconnaissais... Silveria.
Je ne comprennais pas trop pourquoi, mais la voir m'avait calmé, je savais que je n'allais pas avoir besoin de me défendre.

Mais si elle est là, ça veut dire que cette fille est de son équipage.
Je suis chez les Hearts ?! Là, c'est pas possible.

Je m'assayais au bord du lit en grimaçant.

"Mhpf, merci. Où est Gynopesis ? J'y vais."

.
Code par Heaven sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Des infirmières surprises (feat Rexia & Silveria)   Ven 12 Aoû - 17:18

Goruden Rexia
avatar

Messages : 773

Navigation
Doriki:
919/6000  (919/6000)
Fruit du Démon: Aucun


Des infirmières surprises


feat Suede Ryusaki, Akumira Silveria


La journée n'avait pas été de tous repos, plus nous avançons, plus je dois retravailler nos stratégies de combat. Alpha et moi avons mis au point plus d'une tactique depuis que je suis membre de son équipage et si il m'a bien appris une chose, c'est qu'il faut savoir gérer les imprévus avec sang froid. Ce qui n'est pas facile pour quelqu'un comme moi qui laisse le plus souvent marcher son instinct d'enfant louve.
J'avais décider de me reposer un peu après avoir travaillé en attendant le retours de Silveria. Le Sub me semble plus calme quand elle n'est pas là, après tout nous avons passé beaucoup de temps enssemble, elle a quitté le navire il y a un moment déjà mais je n'ai aucune raison de m'inquitéter, elle est forte et sait se débrouiller, je sais de quoi je parle, j'ai déjà perdu un combat contre ma nakama et j'ai pu constater sa force. Cela fait un moment déjà et mes blessures sont maintenant totalement guéries, en repensant à la tireuse aux cheveux bleus et au sourire sadique qu'elle arborait en me charcutant, je prends de nouveau conscience que j'ai du chemin à faire avant d'être ne serais-ce qu'arriver à résister à Jean-Bart et sa force colossale (normal pour un géant me direz vous).

Après plusieurs minutes à dormir à moitié j'ai fini par entendre des bruits de pas familiers mais un pincement de lèvres me tordit le visage en entendant quelque chose trainer avec ce bruit de pas.
Soudainement je me relevais à l'affut et c'est là que je vis le spectacle.

La bonne nouvelle, Silveria était rentrée mais ma joie était gâchée par la mauvaise nouvelle, elle avait emmené quelqu'un blessé avec elle, pourquoi une mauvaise nouvelle? Pour la simple et bonne raison qu'Alpha me dit toujours de me méfier des gens louches que je ne connais pas, en temps normal j'aurais grogné et empêché l'intrus de monter à bord telle une louve de garde mais le voir accompagné de ma nakama me rendait sceptique.

- Lynx-chan, qu'est ce que tu...

Elle ne me laissa pas le temps de répliquer et m'expliqua la situation, j'écarquillais les yeux en apprenant qu'il appartenait au CP8. Immédiatement j'étais revenue à ma position de garde mais elle me regardait avec des yeux suppliants mais je ne pouvais pas la laisser monter sur le Sub avec lui...

- Alpha est en train de travailler au Sub ammenons-le ailleurs, mais Lynx-chan, j'espère que tu sais ce que tu fais!

J'acceptais de lui faire confiance, en l'aidant à porter le blessé ainsi que son étrange arme un peu plus loin, nos pas nous menèrent à une petite auberge ou discrètement nous avons ammené l'étranger jusqu'à une chambre où Silveria le soigna avec du matériel qu'elle m'envoya chercher.

Quelques heures plus tard, alors que je surveillais l'étranger, il commença à ouvrir les yeux, en me voyant il eut un geste offensif que je m'empressais de calmer en montrant les crocs.

- Au moindre geste, je te paralyse les jambes.

J'étais prête à couper quelques tendons si il ne se montrais pas coopératif. On se fixa un long moment aucun de nous ne lâcha le regard jusqu'à ce que Silveria entre dans la chambre, sa présence calma aussitôt la tension installée. Je regardais ma nakama du coin de l'oeil, qu'espérait-elle accomplir en aidant l'un des pires ennemis des pirates...

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Des infirmières surprises (feat Rexia & Silveria)   Dim 21 Aoû - 16:46

Akumira SilveriaFlecked Lynx | Heart Pirates
Flecked Lynx | Heart Pirates
avatar

Messages : 2012

Navigation
Doriki:
1755/6000  (1755/6000)
Fruit du Démon: - Neko neko no mi, modèle du lynx


Des infirmières surprises


Feat : Goruden Rexia, Suede Ryusaki





Le Submarine venait enfin de s’arrêter sur une île, dont j’avais déjà oublié le nom. J’avais envie de sortir et de détendre mes jambes, de profiter de l’air frais.

J’ouvris la porte, sortis sur le pont et respirai un bon coup. Je m’étirai, faisant craquer un peu mon dos endoloris. Law était resté à l’intérieur dans son bureau, tandis que les autres s’occupaient à leur tâche.

J’entendis des petits pas venir derrière moi, je reconnu alors l’odeur de Rex. Elle était sûrement venue prendre l’air. Je lui dis alors que je partais faire un tour pour me dégourdir les jambes et peut-être trouver quelques plantes pour mes travaux.

Je sautai et atterris les deux pieds sur la terre ferme. En regardant autour de moi, je pus observer une forêt assez dense, dans laquelle je m’enfonçai.

Après quelques temps, mes pas me menèrent vers un endroit, où une odeur de fer en sortait. J’entrai par la porte arrière, et une pièce en désordre, du sang partout, sur les murs, au plafond, m’accueillit. Je restai estomaqué en voyant tout ce sang. Mais une envie de savoir ce qui c’était passé ici, me traversa.

Non, je ne dois pas faire ça … Je dois aller chercher des plantes. Alors que j’allais retourner sur mes pas, je vis que des traces de sang continuaient et passaient par l’autre porte. Et comme le sang est frais, ça veut dire qu’une personne était là récemment … Mais ça veut dire qu’elle est blessée ! Il faut l’aider !

Je me mis alors à suivre les traces de pas ensanglantées pendant quelques minutes. Un jour, ma curiosité me tuera, à chaque fois je me mets dans des situations pas croyables …

Puis, je remarquai qu’elles grossissaient à vue d’œil, jusqu’à ce que je remarque une mare de sang près d’un arbre, avec en son centre le corps d’une personne, face contre terre.

Mais qu’est-ce que ça veut dire ? J’espère qu’elle n’est pas morte !

Je m’approche, et je crois reconnaître ces vêtements … Je dois me tromper ce n’est pas possible … J’ai des hallucinations ! Pourquoi je verrai Ryu ici ? Il est fort, il ne peut rien lui arriver, et il allait bien la dernière fois que je l’avais vu …

Et puis, il ne peut pas être le seul à avoir des cheveux argentés, et un pistolet … Mais, j’hallucine ! Je dois me méprendre ! Ou alors je deviens folle … Et pourtant …

Mais qu’est-ce que je fais là à le regarder se vider de son sang ! Je dois agir au plus vite ! Je me précipite vers son corps et mets son arme dans ma ceinture, et je retourne son corps pour voir l’étendue des dégâts.

Mes yeux s’écarquillèrent d’eux-mêmes me laissant bouche bée … Devant moi se tenait Suede Ryusaki, l’agent du CP8 avec qui j’avais eu plusieurs mésaventures. Contre qui est-il tombé pour être dans un état comme ça ?

Je me mets à genoux dans la mare de sang, et je mis ma main à son cou cherchant frénétiquement son pouls. S’il te plaît réponds-moi …

Une petite pulsation se fit ressentir, et un soupir de soulagement s’échappa de mes lèvres. Mais aussitôt, je regagne mes esprits, me rappelant que sa blessure est mortelle. En effet, elle semble être profonde et aller de son épaule droite jusqu’à sa hanche gauche.

Il faut absolument que je stoppe ce flot de sang. Alors, je fis la première chose qui me passa par la tête et je lui enlevais sa cape, la transformant en bandages de secours, appuyant assez pour faire pression et essayé de stopper le sang.

De plus, je n’ai pas la matériel sur moi pour le soigner … Il faut que je retourne au Submarine et que je demande de l’aide … Mais ils n’accepteront pas de m’aider … Peut-être que Rexia acceptera, si j’arrive à lui expliquer calmement la situation …

Je le pris sous le bras gauche, et me mis en route, avançant le plus rapidement possible en direction du Submarine. Une fois devant le Submarine, je vis Rexia sur le pont, s’étant levée énergiquement à mon approche.

Je posai Ryusaki contre l’arbre, l’adossant à ce dernier le temps que j’aille expliquer la situation à ma camarade.

Quand, elle me vit avec Ryu, son sourire se fana et laissa place à une atmosphère d’appréhension et de méfiance.


- Laisse-moi t’expliquer avant tout ! S’il te plaît écoute-moi. Je la regardai se taire et m’écouter. Merci. Alors, par où commencer … Pour faire simple, je suis tombée sur lui il y a quelques temps et il m’a aidé la dernière fois que je me suis retrouvée enlevée. Il s’appelle Suede Ryusaki et c’est un membre du CP8. Je la vis se remettre sur ses gardes, prêtes à attaquer. Il m’a sauvé et c’est à mon tour de l’aider. Je repris mon souffle. Il ne faut pas qu’on l’apprenne, alors aide moi Rex-chan. Lui demandais-je attendant une réponse positive de sa part. Oui, je sais ce que je fais, et il faudrait que tu m’aides pour l’amener dans une auberge pour le soigner.


Je la vis acquiescer et descendre du Submarine. Je la pris dans mes bras la remerciant chaudement. Puis nous nous dirigeâmes vers Ryusaki, et on se mit chacun sous une de ses épaules pour le soutenir, marchant en direction de la ville.

Une fois arrivées en ville, nous trouvâmes rapidement une auberge, qui nous accueillit et nous donna une chambre, vers laquelle on s’empressa de déposer le corps presque sans vie du membre du CP8.


- Est-ce que tu pourrais aller chercher de quoi le soigner s’il te plaît, je vais rester à ses côtés. Lui demandais-je.


J’entendis la porte se refermer derrière elle, alors que je regardais son visage, où l’on pouvait voir un peu de sang. Je m’assis sur une chaise à côté du lit, et je tendis ma main vers son visage, essuyant le sang.


- Merci Rex-chan. Dis-je sans me retourner, sachant pertinemment que ma nakama venait d’arriver avec le matériel.


Elle me passa la boîte de secours, que j’ouvris pour prendre un désinfectant, des bandes et un ciseau. Je déroulai la cape, qui servait de bandages provisoires, lui enleva son haut noir. Et mis à nue la plus grosse blessure, lui barrant le torse. Je pris une compresse et m’empressai de le désinfecter, puis je lui mis le bandage, évitant toutes infections.

Je tournai la tête pour voir que Rexia avait tourné la sienne, ne voulant sûrement pas voir le sang, je suppose. Puis, je me mis à la recherche d’autres blessures qui auraient pu échapper à mon premier examen.

Mais pour tout voir, il allait falloir enlever le bas noir. Le rouge me monta aux joues, mais très vite le sérieux revint. Alors, j’enlevais son bas et ses chaussures et les posai à côté du reste de ses vêtements qui étaient en lambeaux.

Il avait des bleus partout et des griffures plus ou moins profondes selon les endroits. Mais la blessure principale restait celle du torse.

Je remontai les draps, pour éviter qu’il attrape froid et me tournai vers Rexia lui conseillant d’aller se changer. Car comme moi elle avait les vêtements en sang. Puis je lui confirmai que j’irai me changer après, ne voulant pas laisser seul Ryu.

Elle sortit nous laissant seul de nouveau. Je me rassis à côté du lit, regardant son visage serein. Mes doigts s’approchaient d’eux-mêmes, et tout doucement, j’écartai la mèche cachant une partie de son visage. Je souris sans savoir ce qui se passait dans ma tête, je ne contrôlai plus mes gestes.

Il semble si calme, si bien, si paisible. Tout à l’heure il m’a vraiment fait peur, j’ai même cru halluciné en le voyant par terre, ou plutôt cauchemarder. C’est vrai … Comment a-t-il fait pour se faire ces blessures ? Dans quelle galère s’est-il mis ?

Je pris sa main et la serra espérant qu’il se réveille et qu’il m’explique. Mais mes pensées furent interrompues par le bruit de la porte qui s’ouvrit laissant apparaître Rexia. Je lui souris et lâcha la main de Ryusaki, avant de lui demander de surveiller Ryusaki le temps que j’aille me changer.
Je sortis de la chambre, me dirigeant hors de l’auberge, je repartis en courant vers le Sub, où j’y fis un passage éclair, n’oubliant pas de mettre gynopésis dans mon dos, coincé dans ma ceinture, repartant le plus vite possible vers l’auberge.

J’ouvris la porte pour voir Rexia juste à côté de cette dernière, tournant la tête vers moi. Mon regard se dirigea vers le blessé qui n’avait pas bougé depuis le début. Je me retournai vers Rexia la gratifiant d’un sourire, quand un bruit de cloche me ramena sur terre et me rappela qu’il allait bientôt falloir manger.

Je prévins Rexia que j’allais chercher à manger et à boire. Je descendis les escaliers, me dirigeant vers le bar. J’interpellai un serveur et lui commandai de quoi manger et de quoi boire.
Mais soudain, un mauvais pressentiment me pris le ventre. Je remontai les escaliers quatre par quatre, me dépêchant d’aller à l’étage pour rejoindre notre chambre. Le grognement de Rexia confirma mon pressentiment, et vu le ton qu’elle employait elle ne devait pas être contente du tout et elle devait se sentir en danger.

J’ouvris alors la porte, me laissant apparaître dans la pièce, dévoilant ainsi ma présence aux deux personnes la peuplant. Soudain, une tension sembla se briser et un calme regagna peu à peu la pièce. Je refermai la porte derrière moi, observant ce qui se passait. En effet, Ryu se tenait assis contre le mur alors que Rexia le menaçait d’un scalpel ?

Son visage sembla surpris, et même reconnaissant, mais se fût tellement rapide que je crus avoir rêvé. Puis, il se recala contre le mur, cherchant une position plus confortable. Avant de me remercier, enfin plutôt nous …

Attends deux minutes … Il vient de me remercier ? Il semble reconnaissant et ça me touche. Mais pourquoi il veut repartir maintenant ? Il ne peut pas tenir debout ! C’est une tête de mule … Il est trop têtu pour son propre bien …


- Gynopésis va bien, je sais que tu y tiens, donc je l’ai mis en sécurité. Le rassurais-je en lui souriant. Et je ne veux pas que tu partes maintenant ! Tu ne peux pas tenir debout, tes plaies risquent de se rouvrir à tout moment et en plus je dois refaire le bandage. Regarde, tu viens de le refaire saigner ! Lui indiquais-je désespéré. Mais si tu tiens absolument à partir, je ne te retiendrai pas. Murmurais-je, un sentiment de peine me traversant. Dis-toi que je te rends l’appareil. Lui disais-je, alors que j’essayais de me convaincre, en quelque sorte, de le laisser partir.


Mais pourquoi est-ce que j’essaie de le retenir ? Je sais qu’il m’a sauvé la vie et qu’il ne m’a pas tué, donc je lui en suis reconnaissante … Mais au fond de moi, je sais que ce n’est pas que ça … Mais quoi … C’est une bonne question.

Un gargouillement interrompit le fil de mes pensées, pour le remplacer par un autre, tout aussi important. Je levai la tête pour voir d’où venait le bruit, et je vis Ryu essayant de garder un visage impassible. Un petit sourire naquit sur mes lèvres.


- Rex-chan, est-ce que tu pourrais aller chercher ce que j’ai commandé en bas, ça ne devrait plus être très long. Merci Rex-chan, je m’occupe de sa blessure donc ne t’inquiète pas. Lui disais-je sans lâcher Ryu des yeux.


Un bruit de porte et de pas s’éloignant, me confirma que Rexia était parti chercher ce que je lui avais demandé. Je savais pertinemment que le repas ne serait pas prêt tout de suite, et j’allais en profiter pour essayer d’éclairer tout ça, tout en le soignant.

Je m’approchai de Ryu et m’assis à côté de lui. Il semblait inquiet, il doit sûrement se demander où est Gynopésis … C’est vrai que c’est plus rassurant d’avoir ce qu’on a de précieux prêt de soi.


- … J’ai Gynopésis sur moi, je l’ai trouvé à côté de ton corps, quand je suis partie dans la forêt. Je sais que tu le veux avec toi, mais ma nakama n’a pas confiance en toi, elle ne peut pas prédire tes actions et elle préfère jouer la carte de sûreté. Je pris ma respiration, puis changea de sujet. Je vais te soigner, alors s’il te plaît laisse-moi faire, je ne te ferai rien de mal.


Je pris le bandage neuf, le posa sur la table de chevet, puis ma main se dirigea vers les ciseaux et je coupai le début de la bande, posant les ciseaux à côté de la bande. Je me levai de la chaise et me pencha au-dessus de lui, lui enlevant doucement la bande. Heureusement qu’il était coopératif, me facilitant la tâche quand il le pouvait. Par exemple, il se rapprochait de moi quand je devais atteindre son dos, ou il levait les bras de temps en temps quand ça ne le gênait pas.
Une fois le torse dénudé, je vis la plaie se remettre à saigner, et au lieu de me dépêcher de le soigner, une très légère rougeur envahit mes joues, me rendant compte de sa tenue. Je détournai la tête et pris le désinfectant et commença à désinfecter la plaie, n’osant pas relever le visage.


- Je vais désinfecter les autres griffures et plaies qui recouvrent tes bras et tes jambes. Lui indiquais-je. Comment t’es-tu débrouillé ? Murmurais-je pour moi-même.


Alors que je désinfectais les plaies, un petit aie me tira de ma routine, me faisant lever le regard. Un petit sourire se plaça sur mes lèvres, qui laissèrent échapper un petit rire que je m’empressai de retenir.

C’est mignon, il essaie de cacher le fait qu’il est mal, il essaie de paraître fort et courageux. Mais à quoi je pense là !

Je venais de tout poser et je vis que quelques mèches s’étaient mises devant ses yeux. Automatiquement ma main se dirigea vers les dites mèches, et les déplacèrent. Mais la gêne revint immédiatement, et je reculais ma main de son visage, comme s’il m’avait brûlée.

Puis le rouge s’incrusta sur mes joues. Mais quelle idiote je vous jure !

Des bruits de pas attirèrent mon attention, je tournai légèrement ma tête en direction de la porte, quand tout bascula.

Je me sentis basculer vers l’avant, tout se passa tellement vite, mes pieds quittèrent le sol, j’essayais de me retenir sur les côtés pour ne pas écraser le corps de Ryu, qui n’avait pas besoin de moi en ce moment.

Je rouvris mes yeux, que j’avais fermés sans m’en rendre compte. Puis je voulus m’éloigner des deux perles améthyste qui me fixaient, mais une paire de bras me retint me rapprochant d’elles, juste au niveau de Gynopésis …

Puis la porte grinça …



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Des infirmières surprises (feat Rexia & Silveria)   Dim 21 Aoû - 21:39

Sir CrocodileDesert King | Crocoboy
avatar

Messages : 513

Navigation
Doriki:
3808/6000  (3808/6000)
Fruit du Démon: - Suna Suna no mi


Des infirmières surprises.

Feat Silveria & Rexia

J'étais adossé contre le mur, attendant que l'une d'elle me rende mon arme pour que je puisse partir.

Mais Silveria ne semblait pas l'entendre de cette oreille. Elle disait que Gynopesis allait bien. J'ai demandé à le recupérer, pas à savoir comment il est aller. Enfin, elle continuait en disant que je ne tiens pas debout, et qu'elle devait me soigner.

Je me faisais engueuler, en plus de ça. Certe mes plaies c'étaient réouvertes, mais ça me regarde.
Elle disait qu'elle ne me retiendrait pas, mais mon instinct me disait le contraire.

Cette fille... Qu'est-ce qu'elle a dans la tête ?

La pareil, elle me l'avait rendu, elle n'avait pas besoin d'en faire plus. Pourtant, je sentais son envie de le faire, et surtout, ce qui me surprennait le plus, son inquiètude extrême.

A croire que si je n'avais pas survécu, ça aurait été grave pour elle.
Qui s'en souciait de toute façon ? Pas mes supérieurs, pas mes collègues, et je n'ai pas d'amis, et n'en veut pas de toute façon. Tout ça pour dire que personnes ne se soucie de moi, alors pourquoi ... Elle ?

La féline me sortait de mes pensées en envoyant sa nakama chercher ce qu'elle avait commandée.
Donc on est dans une auberge. Et Silveria a même commandé à manger.
Mon ventre me rappellait qu'un repas ne serait pas de refus, mais... Ce n'était pas la peine qu'elles me nourissent pour autant.

Silveria approchait de moi pour changer mes bandages.

Mon premier reflexe était d'avoir un mouvement de recul, mais elle me soutennait qu'elle n'allait pas me faire de mal, et qu'elle allait me soigner.

Je ne doute pas qu'elle ne me fera rien, et de toute façon, même blessé, je ne me laisserais pas faire, même si je doute pouvoir faire le poids face à ces deux filles dans mon état.

Ce qui me faisait reculer, c'était la gêne. La gêne de devoir être aidé. La gêne que ça soit deux filles qui m'aident. La gêne que ça soit Silveria...

Pourquoi ça me gène ? Ca n'a aucun sens.

Je m'efforçais cependant de lui faciliter la tâche, gardant un air impassible, alors qu'elle me demandait comment je m'étais débrouillé pour me faire de tels blessures. Je lâchais en soupirant :

"Ah ... Une mission."

Lorsqu'elle se mettait à désinfecter les plaies, en particulier celle du torse, une brulure insoutenable me tordait de douleur.
J'essayais de ne pas le montrer, ne bougeant pas, gardant mon expression habituelle, c'est à dire indifférente.

Mais je finissais par rougir en détournant le regard de la féline lorsque je m'entendais lacher malgré moi un petit "Aie...".

Elle étouffait son rire, comme si j'avais pu ne pas le remarquer.

"Ne ... Ne rit pas."

Lorsqu'elle avait fini de tout rebander et désinfecter, elle reposait le tout sur la table de chevet.
Elle écartait les mèches de mes cheveux de devant mes yeux.

Une sensation étrange me prennait dans le torse. C'est quoi ça, encore ?

Pourquoi elle fait ça ? Elle ... Ressent quoi exactement à mon égard ?

Non, je me fais des idées. C'est ça de grandir entouré d'hommes, et de femmes phychopathes, je ne sais pas vraiment comment comprendre les autres, encore moins les femmes.

Mais pourquoi elle me fait cet effet là, bordel...

Soudain, des bruits de pas approchait de la chambre. Surment la fameuse "Rex" qui revenait avec le repas.

Quand Silveria tournait la tête en direction de la porte, mes yeux s'écarquillèrent.

Elle avait Gynopesis sur elle. Instinctivement, je la tirais vers moi en recupérant ma précieuse arme.

Elle reculait en me disant que sa nakama n'apprécierait pas. Qu'est-ce que ça peut me faire qu'elle soit d'accord ou non avec ça ? C'est mon arme, je la garde sur moi, que ça lui plaise ou non.



Déjà qu'elle m'a menacée. Comme si j'allais la laisser me trancher les jambes.
Silveria, je dis pas, mais elle, je n'hésiterais pas une seule seconde à lui tirer dans le crâne.

Je cachais mon arme sous les draps, faisant signe à Silveria que je n'y toucherais pas, et qu'elles n'ont rien à craindre.

Enfin, pour le moment c'était l'heure du repas.

Elle déposait le repas sur mes jambes, avant d'aller s'assoir sur une chaise et de commencer à manger avec Silveria.

Je n'osais pas toucher à mon assiette. C'est une des rares fois où je ne mange pas tout seul, ça me fait bizarre.

J'aurais raté des choses en intégrant le Cypher Pool ?
Non, c'est ma place, mon avenir, ma mission, mon but...

Je finissais par manger calmement mon plat, de la même manière que les deux filles le faisaient.
L'atmosphère était devenu très paisible.

Une fois le repas fini, je posais mon assiette sur la table de chevet.

"Merci ..."

J'aurais vraiment vécu des choses pas possible avec cette pirate.

Tout d'abord je me bat avec elle, je l'épargne, ce qui était une première pour moi. On a été capturer par un équipage des plus tordus de l'histoire de la piraterie, enchainant les épreuves qu'ils nous imposaient avant de leurs faire face.
Et voila que je me retrouve à être sauvé par elle... C'est pas croyable.


.
Code par Heaven sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Des infirmières surprises (feat Rexia & Silveria)   Jeu 25 Aoû - 22:13

Goruden Rexia
avatar

Messages : 773

Navigation
Doriki:
919/6000  (919/6000)
Fruit du Démon: Aucun


Des infirmières surprises


feat Suede Ryusaki, Akumira Silveria


Jusqu'ici j'ai toujours trouvé que malgrès ses maladresses, Silveria prenait toujours de bonnes décisions, or là j'avais de sérieux doutes. Aider cet homme me mettait dans un vértable pétrin mental. Je ne veux pas décevoir ma nakama, mais je ne veux pas l'aider pour autant, il ne m'inspire pas confiance et à voir sa façon de me regarder, je n'ai qu'une envie c'est de planter mes crocs dans sa gorge et le voir lentement se vider de son sang. Mais je dois pour l'instant garder ma sauvagerie au placard ce qui est dur pour une louve.
Ma nakama m'envoya chercher à manger, je lui lançait un regard dubitatif. La laisser seule avec lui? J'allais répliquer mais elle me fit comprendre de faire ce qu'elle me demande sans discuter, je serrais les dents et dans un claquement de porte sonore je descendit au rez-de-chaussée pour prendre les repas.

J'ignore comment elle fait, elle doit observer Alpha quand il me donne un ordre autrement elle n'arriverait pas à reproduire ce regard doux mais autoritaire qui caractérise si bien mon merveilleux capitaine. En attendant ma commande je repensais à Shachi, je ne suis pas très loin du Sub et pourtant il me manque terriblement, on a pas eue le temps de passer beaucoup de temps enssemble dernièrement et j'aimerais sentir son regard sur moi à travers ses lunettes de soleil, ça me rassure d'une certaine façon. Mais depuis notre duel avec Silveria, je me suis tellement rapprochée d'elle que je me retrouve à apporter le déjeuner pour son patient qui n'est même pas un Heart. Qu'est ce que je ne ferais pas pour un nakama mais j'ai l'impression d'aller beaucoup trop loin.

Je récupère le plateau garni d'assiettes pleines et de pichets de boissons sucrées, décidément ma lynx préférée me connait bien. Je me lèche les babines rien que de poser les yeux sur ce festin, après avoir payé l'hotesse je remonte vers ma chambre cependant, fierté lupine oblige, je prends mon air supérieur et bombe le torse. En entrant j'évite de leur adresser le moindre regard mais en posant le plateau quelque chose me pousse à changer d'avis. Il avait repris son arme, j'ai instinctivement sorti une de mes deux battes en kairoseki et de l'autre j'exposais mes griffes accérées tout en grognant. Silveria me lance un regard suppliant mais je ne capitulerais pas cette fois.

- Il range son arme, je range la mienne!

Encore une fois nous avions entamées une joute visuelle, comprenant que je ne baisserais pas mes armes la première il rangea son pistolet sous les draps. Je fis de même en rangeant la batte dans mon dos. Sans le quitter des yeux j'attrapais son assiette et la lui déposa sèchement sur les genoux. Au moindre geste louche je n'hésiterais pas à l'abbatre depuis mon affrontement contre la fameuse Vesperine je sais gérer les tireurs de plus dans son état il sera facile de le paralyser à vie.

Je retourne au fond de la salle non sans accorder à ma nakama un regard que je n'arrivais pas à décrire moi-même je ne sais plus si je dois être en colère, triste ou me réjouir qu'elle soit là pour nous empêcher de nous entre-tuer.

- Tu es consciente Lynx-chan..que si je ne met pas fin à sa vie c'est parce que tu le défends, mais sache que si Alpha venait à apprendre son existence je ne pourrais lui désobéir quel que soit son ordre.

Silveria sait que j'ai un caractère rebelle, mais jamais je ne pourrais désobéir à mon capitaine et encore moins contester ou remettre en question un ordre qu'il me donnera. Or c'est ce qui me fait le plus peur en cet instant, c'est qu'il finisse par apprendre que son herboriste a sauvé un ennemi et je sais qu'il finira par l'apprendre. C'est très difficile de lui cacher des choses.

Je m'assis à la table et commence à manger, l'ambiance s'était considérablement améliorée, peut être parcequ'aucun d'entre nous ne parlait. Finalement, je décidais de briser le silence.

- Bon, au point ou on en est, tu devrais peut être m'en dire un peu plus Lynx-chan.

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Des infirmières surprises (feat Rexia & Silveria)   Mar 6 Sep - 23:43

Akumira SilveriaFlecked Lynx | Heart Pirates
Flecked Lynx | Heart Pirates
avatar

Messages : 2012

Navigation
Doriki:
1755/6000  (1755/6000)
Fruit du Démon: - Neko neko no mi, modèle du lynx


Des infirmières surprises


Feat : Goruden Rexia, Suede Ryusaki





Je me demande quel type de mission il a dû accomplir pour se retrouver dans cet état ? Sûrement un pirate dangereux ? C’est vrai que de base c’est un ennemi, l’ennemi des pirates … Donc mon ennemi, mais pourtant il m’a épargné alors qu’il éprouve une haine dans ceux de mon genre … Peut-être qu’il n’a connu que des pirates affreux ? En tout cas sa haine semble grande et interminable … C’est une vengeance en fait !

Mais pourquoi m’a-t-il agrippé ? Il ne peut pas me tirer comme ça ! Surtout qu’il va se blesser encore plus !

Ah oui, c’est vrai son arme est dans mon dos …


- Rexia ne va pas apprécié que tu gardes ton arme … Mais à peine commençais-je ma phrase que la porte s’ouvrit sur Rexia en personne.


Et merde … Comment créer encore plus de problèmes ! Je lançais un regard réprobateur à Ryusaki, qui s’en pressa de ranger son arme sous les draps, me montrant ainsi qu’il ne l’utiliserait pas.

D’un côté, je comprends Rexia … Elle ne le connaît pas et je lui demande de l’aider … Elle n’aime pas les inconnus et leur fait rarement confiance, voire quasiment pas du tout confiance … Il faudra que je la remercie !

Vu son air renfrogné, elle ne doit pas être du tout contente … Qu’est-ce que j’ai pu lui faire à part aider une connaissance … Bon, elle n’a pas confiance en lui … Mas je suis sûre qu’il y a autre chose … Ah ! Vu la manière dont elle a rapporté la nourriture, ça doit être parce que je lui ai demandé d’aller en chercher … Mais ces deux-là étaient sur le point de se sauter sur la gorge ! Donc, j’ai préféré les éloigner pour éviter que ça ne s’empire … Mais on dirait que j’ai fait le contraire …

Bon, il faut que j’arrange tout ça ! Et il faudra aussi que je l’explique au capitaine … De toute façon, je ne comptais pas le lui cacher … De plus, ça ne servirait à rien, et je n’ai pas envie de me faire encore plus gronder qu’autre chose !

Rexia semble être partagée en deux, en effet, elle hésite à ranger son arme … Bon, on a plus qu’à espérer qu’une fois le repas fini tout ira bien ! On repartira sur le Submarine et je finirai avec mes plantes ! Et … Je me ferai gronder par Alpha … Enfin je veux dire Law !

Peut-être que je suis malade en fait ! Oui, ça doit être ça ! Je pense comme ma nakama et je suis en train de soigner un ennemi … Bon, faudra que je demande au capitaine ce qui se passe avec moi …

Puis, une fois les deux armes rangées, Rexia se dirigea vers le point le plus éloigné de Ryusaki, me lançant au passage un regard intriguant, mélangeant de la tristesse, de l’incompréhension.


- Ne t’inquiète pas Rex-chan, je ne compte pas lui cacher ce qui se passe, je comptais tout lui dire, mais tout es arrivé si vite ! Je voulais juste le soigner, et après le dire au capitaine ! Jamais je ne cacherai quelque chose comme ça à Law ! Dis-je. Tu sais aussi bien que moi qu’il sait tout … Lui indiquais-je.


Une fois la tension diminuée, le repas se passa plus paisiblement, sans trop de tension. Puis, la voix de ma nakama me ramena sur terre.


- Je peux t’expliquer ce que je sais si tu le souhaites Rexia. Mais je n’aurai pas toute l’histoire. Commençais-je. J’ai rencontré Ryusaki sur le chemin du retour … Tu sais le jour où j’ai ramené les plantes aux propriétés rajeunissantes ? On s’est combattu et on a un peu détruit une île … Quoique l’île s’effondrait su elle-même … Puis, je l’ai rencontré de nouveau plus tard … Tu te souviens du jour où j’ai disparu ? Lui demandais-je. Eh ben, c’était ce jour-là ! On était tous les deux prisonniers et on a subi plusieurs épreuves ensemble. Le capitaine est à la fin venu me ramener. Lui disais-je. Puis, je l’ai revu aujourd’hui, en sang, de la tête aux pieds … Et je suis venu te demander de l’aide. Terminais-je. Après, je ne suis pas plus avancée que toi … Il m’a dit qu’il avait une mission, et à mon avis elle a dû mal tourner …


Je descendis de ma chaise et partit m’assoir à côté de Rexia, avant de lui lancer un regard triste. Je me sentais mal d’avoir amené ma nakama dans tout ça alors qu’elle n’avait rien demandé. Je lui fis un câlin qui dû la surprendre. C’est vrai que je ne suis pas très tactile… Ou du moins, pas souvent … Mais j’espère qu’à travers ce dernier elle a pu comprendre que je m’excusais …


- Je ne pouvais pas le laisser agoniser sur le sol … Je me serai sentie mal de lui avoir tourné le dos alors qu’il avait besoin d’aide. Murmurais-je, le regard braqué vers le sol.


Je tournais la tête vers l’assassin, ne sachant pas ce qui allait se passer … Il n’était pas encore prêt pour tenir debout et encore moins pour marcher …



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Des infirmières surprises (feat Rexia & Silveria)   Jeu 8 Sep - 16:29

Sir CrocodileDesert King | Crocoboy
avatar

Messages : 513

Navigation
Doriki:
3808/6000  (3808/6000)
Fruit du Démon: - Suna Suna no mi


Des infirmières surprises.

Feat Rexia & Silveria

Une fois la tension descendue, on pouvait manger dans le calme.

Rexia demandait des explications à Silveria. Ca me surprennait qu'elle ne l'ai pas encore fait.
Pour des explications, c'était pas vraiment ça. Elle débattait plus sur le fait que Law allait savoir que je suis ici ou non. Quelle importance ? Elles l'ont fait, maintenant il faut qu'elle assumes de leurs actes au près de leurs capitaine.

J'avais bien du affronter le regard colérique de mes supérieurs, quand je leurs ai annoncé que j'avais non seulement épargné, mais en plus sauvé une pirate.
Et leur regard était bien plus froid lorsque je leurs ai dit que je n'étais pas sur de pouvoir la tuer un jour. Non pas pour sa puissance, mais pour une raison qui m'échappe encore.

Alors à côté de ça, elles peuvent bien assumé ce qu'elles sont en train de faire au près de Law.
Law... Un gros poisson dans son genre lui aussi. Pas qu'il m'impressionne, j'ai tout de même l'équipage de Teach à dos. Le gros est légèrement plus intimidant. Bien qu'il ne m'impressionne pas non plus.

Ma faculté à n'avoir peur de personne me trahira un jour.
La preuve : Je suis à moitié mort sur un lit d'auberge, avec deux ennemies pour infirmières. Qui l'aurait cru ?

Toujours est-il que la féline des Hearts finissait par lui raconter notre histoire.
A savoir notre combat, où je l'ai épargné, et notre aventure avec l'équipage fou, où je l'ai sauvé.
Elle exposé ma mission, qui avait selon elle mal tournée. Ca se voit tant que ça ? Heh, faut croire oui.

Mais ce chien n'est pas parti sans dégats non plus. Je rend chaque coup que l'on me donne, et il en a eu pour son argent.
Je me remémorais le combat en tête. Je voulais savoir à quel moment j'avais pu merder.
Ce type... Ce dragon ... Une seule de mes balles pouvait l'atteindre... Mes balles électriques. Les autres n'avaient pas le moindre effet.
C'est ce qui m'a surprit. Pourtant, je suis resté calme et réfléchi, comme à mon habitude. Je manquais peut être de balles électriques, mais j'aurais forcément trouvé une solution. J'en trouve toujours une.
Je me suis bien battue avec un bras et une jambe en moins contre Silveria.
Vraiment, qu'est-ce qui s'est passé pour que je finisse dans un tel état face à un pirate de ce genre ? ...

Je sentais la douleur me sortir de mes pensées. Une grimace apparaissait sur mon visage, que j'empressais de dissimuler en tournant la tête en direction du mur.
Je voyais mon bandage au torse devenir rouge. C'est pas vrai...
Je prennais la couverture et la remontée jusqu'à mon cou. J'ai pas envie qu'elle revienne me changer comme un enfant.

Remarque, je devrais pouvoir partir.

Je cherchais où été posé mes vêtements. Ils étaient sur la chaise à côté du lit. Je m'assayais donc au bord du lit en prennant mon pantalong que j'enfilais tant bien que mal.

Une fois fait, je me levais du lit, et une immense douleur me faisait me rassoir immédiatement.
J'étais trempé de sueur, fièvreux. Les plaies doivent s'infecter malgré les soins de Silveria. C'est diffcile de ne pas avoir d'infection sur une entaille aussi grande et profonde.

La féline débarquait comme une tornade pour me faire la morale. Je devais resté coucher selon elle.

"Tu te plains de devoir me soigner, mais tu ne veux pas que je parte..."

Elle va finir par me giffler si ça continue. Enfin, je n'ai pas tord, et elle devrait au moins le reconnaître.

Sans plus attendre, je me retrouvais allongé sur le lit, à devoir me laisser soigner comme quelqu'un incapable de le faire lui même.

Mais la douleur, la fièvre, et le reste me faisait tomber de sommeil, et je m'endormais avant même que mon infirmière gueullarde n'est le temps de finir de changer mes bandages.



.
Code par Heaven sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Des infirmières surprises (feat Rexia & Silveria)   Mar 1 Nov - 17:44

Goruden Rexia
avatar

Messages : 773

Navigation
Doriki:
919/6000  (919/6000)
Fruit du Démon: Aucun


Des infirmières surprises


feat Akumira Silveria / Suede Ryusaki


Depuis le début de cette mésaventure j'ai garder un air froid et distant, sans quitter l'assassin des yeux. Cependant la tension avait fini par tomber entre nous sans aller jusqu'à se serrer la main on avait renoncé à se sauter à la gorge mutuellement. Du moins pour l'instant, c'est bien le problème des humains, ils sont beaucoup trop imprévisibles et si d'habitude j'arrive à ressentir la peur chez mes adversaires lui ne laissait rien transparaitre et c'est d'autant plus perturbant.

Je fus sortie de mes pensées par Silveria qui venait de me prendre dans ses bras, sur le coup j'étais surprise mais je commence à être habituée à ce genre de contacts venant d'elle, elle doit vraiment s'en vouloir car je sens ses mains tremblantes autour de mes épaules, avait-elle peur que je perde le contrôle et me déchaîne sur son ami? Je sais que je peux me montrer très...bestiale mais il ne faut pas non plus exagérer.

Finalement j'avais réussi à me détendre un peu pendant que Silveria me donnait des explications, elle ne savait pas ce qui avait pu mettre l'étranger dans cet état et semblait chercher milles et unes excuses pour me justifier ce qu'elle venait de faire.

"- Peu importe comment il a été blessé je m'en fiche, j'espère juste pour toi qu'Alpha en restera à une petite dispute quand il l'apprendra. Moi je voulais seulement savoir comment tu en étais venue à soigner un ennemi.

Silveria est parfois d'une complexité, mais je peux comprendre qu'en temps que médecin elle veuille avant tout sauver des vies, plus particulièrement la vie de quelqu'un avec qui elle a partagé une aventure. Je tournais à nouveau mon regard vers l'étranger qui tentait en vain de se cacher sous les draps, il bougeait beaucoup trop pour quelqu'un avec une entaille aussi grande.
Finalement lorsqu'il essaya de se lever il se remit aussitôt au lit avec l'aide de Silveria qui avait accourue aussi vite que l'éclair.

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Des infirmières surprises (feat Rexia & Silveria)   Sam 19 Nov - 19:48

Akumira SilveriaFlecked Lynx | Heart Pirates
Flecked Lynx | Heart Pirates
avatar

Messages : 2012

Navigation
Doriki:
1755/6000  (1755/6000)
Fruit du Démon: - Neko neko no mi, modèle du lynx


Des infirmières surprises


Feat : Goruden Rexia, Suede Ryusaki





On commença à manger, le silence était roi. Mais malgré ça, je sentais l'aura de méfiance que dégageait ma nakama ...

Elle lui lançait des regards, l'observant avec attention et décryptant tous ses gestes. Lui, contre toute attente semblait perdu dans ses pensées ... Je me demande bien à quoi il peut penser ...

Rexia me posa des questions sur notre rencontre, que je m'empressais d'y répondre du mieux que je pouvais. Mais elle ne semblait pas satisfaite de ma réponse.

J'avais beau essayé de la rassurer, mais cela ne semblait pas fonctionner. Je vis du coin de l'oeil, une légère grimace, qui apparut sur son visage. Il devait sûrement encore souffrir mais il n'allait pas s'en sortir si facilement.

Le pirate, qu'il avait dû combattre devait vraiment être fort ... Et il devait sûrement avoir un fruit du démon, vu la taille et la forme de certaines de ses blessures. Oui, je n'avais pas rêvé en soignant ses blessures, c'étaient des griffures profondes et assez grandes. Je ne connais pas beaucoup d'animaux qui auraient pu laisser de telles marques.

Si on part sur un fruit du démon tous les animaux sont envisageables ... Il faudrait que je trouve un livre sur les fruits du démon ... J'en profiterai pour trouver des informations sur mon fruit !

Puis, je le vis remonter rapidement la couverture, jusqu'à son cou, mais j'avais eu le temps de voir une tâche rouge apparaître à travers les bandages ... D'ailleurs, cette tâche se fit même voir à travers, les draps, qu'il venait de remonter, les joues roses de gêne.

Je le vis chercher quelque chose, et je compris que c'étaient ses vêtements, quand son regard se fit plus brillant, une fois qu'il les trouva. Il s'empressa d'enfiler son pantalon, en grimaçant au moindre mouvements trop brusque qu'il faisait.

Mais lorsqu'il essaya de se lever, je le vis tanguer et fermer les yeux, montrant bien sa faiblesse. Sa blessure avait dû se rouvrir et s'infecter malgré mes soins ... Je me précipitais vers lui, l’empêchant de tomber en avant. Je ne pouvais m'empêcher de rouspéter, en le voyant si têtu,
Mais s'il veut partir, je ne peux pas l'en empêcher, après tout, il fait ce qu'il veut ...


- Je ne vais pas t'empêcher de partir si tu y tiens temps. Mais au moins attends, d'être en meilleur état, tu peux très bien tomber et t'étaler parterre à tout moment ... Lui répondis-je en utilisant un ton qui se voulait convaincant.


Mon petit speech avait dû être convaincant, vu qu'il rouspéta un peu avant de se rallonger dans le lit, et de bouder alors que je le soignais, encore une fois.

Puis il se renfrogna et me tourna le dos et s'endormit rapidement, confirmant mes soupçons sur son état de fatigue.

Une fois qu'il fut dans un sommeil profond, je me dirigeais vers ma nakama, Rexia et la prit dans mes bras. Je voyais qu'elle ne se sentait pas à l'aise en sa présence, et je ne voulais pas que ma nakama se sente encore plus mal.

On allait partir, pendant qu'il dormait et on ira au Submarine, de cette façon, on évitera de trop s'enfoncer dans les problèmes.

Je vois qu'elle a prit sur elle pour m'accompagner et m'aider à gérer ce problème. Et je ne veux pas me mettre à dos ma nakama ... Je m’en voudrais si jamais elle ne me pardonnait pas.


- Oui, je tiens à vous, vous êtes tous gentils avec moi, et je me sens de plus en plus à l'aise avec vous, je ne veux pas quitter le Sub'. Je voulais juste lui rendre là pareil car il m'avait sauvé une fois, et je ne voulais pas avoir une dette. Je soupirais de tristesse, j'espérais vraiment qu'elle comprenne.


Puis je la vis me donner un petit sourire de compréhension, je la lâchais et pris une feuille et un stylo, qui traînaient dans la chambre, et écrivit un petit mot à l'intention de Ryu qui dormait étonnamment assez profondément.


Je lui écris et on retourne au Submarine ! Ils doivent s'inquiéter pour nous ... Enfin, surtout Shachi, qui doit attendre ton retour avec impatiente. Lui lançais-je en lui faisant un clin d’œil, alors que je la voyait devenir rouge à la mention de Shachi,


Je réfléchis un peu, et me mis à écrire, je lui écris "Désolé, mais à ton réveil nous serons sûrement parties. Soigne toi bien et fais attention la prochaine fois. Silveria".

C'était court et clair, comme ça il est au courant ! Je le regardais une dernière fois, me disant qu'il ferait, dorénavant, parti des personne que j'avais croisé et avec qui j'avais passé de bonnes aventures.

En relevant ma tête, un sourire apparût. En effet, Ryu faisait parti de mon passé mais Rexia et tout le monde faisait parti, enfin je l'espère, de mon avenir.

Je la rejoins et nous partîmes toutes les deux vers le Sub'. Toutes les deux plus légères et le sourire aux lèvres.




FIN
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Des infirmières surprises (feat Rexia & Silveria)   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

Des infirmières surprises (feat Rexia & Silveria)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Entre chocolats et dragées surprises... [ pv ]
» Découverte [PV: Rexia]
» Cadeaux Surprises de Noël 2012 !
» La vie nous réserve des surprises
» PV de Roxane || Chloé R. Evans ( feat Kristen Bell ) pris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece RPG Strong World :: L'aventure :: Grand Line :: Ukkari-