AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Il faut se méfier des Zoans (pv Akuma & Shiraho)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Message
MessageSujet: Il faut se méfier des Zoans (pv Akuma & Shiraho)   Ven 29 Juil - 15:35

Sir CrocodileDesert King | Crocoboy
avatar

Messages : 513

Navigation
Doriki:
3808/6000  (3808/6000)
Fruit du Démon: - Suna Suna no mi


Il faut se méfier des Zoans.

Feat Akuma & Shiraho

Je sortais du bureau de mes supérieurs, avec de nouveaux ordres. Je dois ramener le capitaine de l'équipage des Yukiryuus, mort ou vif.
Personnellement, je préfère la solution "mort". Ca ne ferait pas de mal de voir un capitaine pirate disparaître.

Enfin, selon mes supérieurs, ils ne sont pas encore nombreux, mais ils ne sont pas à sous-estimer. Autant couper court à leurs petits idéaux avant qu'ils ne deviennent trop nombreux, et par conséquent dangereux.

Je montais à bord de mon navire de fonction, faisant voile vers Grand Line, où se trouve cet équipage.

Sur le trajet, je me demandais comment j'allais procéder. Les bureaucrates me laissent carte blanche, je peux m'y prendre la manière de mon choix.
C'est parfait, j'apprécie encore plus la chasse quand je peux laisser mon imagination faire effet.

Je regardais les avis de recherche que j'avais des membres des Yukiryuus. Mis à part une certaine Akuma, dont j'avais un croquis, mais qui ne parraissait pas être primée.
De toute façon, si elle habillée comme sur le croquis, elle passera difficilement inaperçu.

J'arrivais enfin au port, posant les pieds au sol.

J'avançais en direction de la ville, cherchant à trouver les fameux pirates.

Après une bonne heure à chercher en vain, j'aperçevais au loin la fille sur le croquis. Effectivement, elle ne passe vraiment pas inaperçu.

Si j'en crois le bureau, elle est pas très forte, mais plutot doué en dissimulation.
Mais c'est son capitaine que je veux.
Je vais la capturer et attendre que son capitaine vienne le chercher. Ensuite, je les descendrais tout les deux, et ramenèrais leurs dépouilles au QG.

J'approchais alors de la pirate aux couettes rouges et la tenue provoquante, prêt à mettre mon plan en marche....


.
Code par Heaven sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Il faut se méfier des Zoans (pv Akuma & Shiraho)   Lun 8 Aoû - 0:06

Yueki AkumaPirate des Yukiryuu
Pirate des Yukiryuu
avatar

Messages : 169

Navigation
Doriki:
114/6000  (114/6000)
Fruit du Démon: -

Depuis qu'Akuma avait rejoint un équipage, elle avait de nombreuses occupations, notamment celle de gagner de l'argent ou d'en dépenser dans un cercle vicieux interminable. Cette fois c'était en dépenser pour acheter des vivres, l'idéal pour bien commencer un nouveau voyage. Elle venait tout juste d'acheter des légumes et de la viande, le tout pour bien préparer quelques repas copieux. Elle n'avait pas vu de livres de recettes mais ça ne devait pas être bien compliqué de préparer tout ça. Ainsi elle se hâta de ramener le grand sac de courses sur le bateau de son capitaine avant seulement de s'octroyer un peu de détente. Il fallait bien se reposer après avoir porté autant de choses lourdes, ce n'était vraiment pas du luxe.

S'asseoir à l'ombre semblait suffisant pour relaxer la demoiselle, la faire souffler alors qu'une légère brise caressait ses cheveux pour lui procurer de la fraîcheur supplémentaire. S'agiter par forte chaleur n'était pas toujours la bonne idée, mais si elle voulait manger elle devait bien se bouger et aller chercher les ingrédients, sinon ça n'allait pas aller. À cette heure le soleil était haut, alors ça donnait également soif, elle n'avait pas fini de couvrir les besoins de l'équipage durant la journée. Heureusement il y avait toujours un peu de vent pour se détendre, de quoi oublier les précédents efforts. Maintenant que le garde-manger était plein, il n'y avait plus à se soucier des prochains repas, Akuma pouvait désormais consacrer le reste de sa journée à se détendre.

Sur ce, elle alla se balader dans les rues ensoleillées, laissant ses doux rayons réchauffer son corps refroidi par l'ombre précédemment. Il allait de soi qu'elle ne passait pas inaperçue, mais de ces jours il était difficile de définir la normalité et l'anormalité, alors autant ne plus s'étonner de rien. En revanche si quelqu'un tenait à soutenir son intérêt, c'était bien le jeune homme habillé en sombre qui l'approchait sans rien dire. La demoiselle se retourna alors en voyant une ombre au sol s'arrêter derrière elle.


-Mh ? Je peux t'aider ? T'as perdu ton chemin ?
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Il faut se méfier des Zoans (pv Akuma & Shiraho)   Mer 10 Aoû - 16:17

Sir CrocodileDesert King | Crocoboy
avatar

Messages : 513

Navigation
Doriki:
3808/6000  (3808/6000)
Fruit du Démon: - Suna Suna no mi


Il faut se méfier des Zoans.

Feat Akuma et Shiraho

En avançant vers la fameuse Yueki Akuma, j'activais ma vision. Apparement elle est doué en dissimulation, évasion, ce genre de chose. Mais elle n'échappera pas à mes yeux.
J'utilise mon fruit du démon par simple précaution, on ne sait jamais, mais si mon plan fonctionne comme prévu, je n'en aurais pas besoin pour sa capture.

Je regardais attentivement la pirate, mais également les civils alentours, je ne voudrais pas les effrayer. Déjà qu'ils me regardent de haut en bas comme si j'étais un sauvage à cause de ma tenue.
Pourtant elle est bien moins extravaguante que celle de la pirate, mais bon.

La rue était malgré tout bondée. Mais je savais que ça ne mettrais pas en cause mes actions futures.

En me postant finalement derrière Akuma, elle se retournait en me demandant si j'avais un problème.
Il va y en avoir des problèmes oui, mais pas pour moi.

Je sortais Gynopesis de dessous ma cape, laissant seulement le canon sortir de cette dernière, restant le plus discret possible.

"Ne tente rien."

Je passais derrière elle, tout en gardant mon canon braqué sur son dos, entre ses omoplates.
Vu sa carrure, une balle de se calibre ne lui pardonnerait pas.

Je n'ai pas envie d'effrayer les civils en tirant, mais un bon pirate, est un pirate mort. Alors si elle tente quoi que ce soit, je n'hésiterais pas.

On avançait alors comme si de rien était jusqu'à mon navire de fonction.
Une fois à l'intérieur, je la poussais dans la cale du bateau avec mon pied.

Je refermais la porte derrière moi, surveillant les moindres fait et gestes de la femme.

Si j'ai bien vu, elle faisait le plein de provisions, surement pour partir avec son équipage dans peu de temps. Les autres pirates de sa petite bande ne devrait pas tarder à débarquer.
J'espère qu'ils feront vite. J'ai pas envie de m'éterniser à surveillé cette femme à moitié habillée.
Je préfère amplement le divertissement d'un combat.

Je me demande si son capitaine va venir voir de lui même, ou si il va envoyer ses sbires. Après tout, plus il enverra de membre de son équipage, plus le nombre de cadavre à emporter augmentera.

D'après mes supérieurs, aucun d'entre eux ne peut me poser de problème, mis à part le capitaine qui risque de me donner du fil à retordre. On verra bien si ils ont raison, mais je reste confiant en ce qui concerne mes capacités.

Mais il a encore une chose à laquelle je n'ai pas pensé : Comment faire pour que Shiraho vienne sur mon bateau ? Il va surement chercher en ville, mais pas sur les bateaux.
En y réfléchissant bien, je suis venu avec une voile de la marine. Ca devrait suffire à attirer son attention.

Un membre de l'équipage disparait, et comme par hasard, le symbole de la marine est dans le coin. Et si il ne voit pas de marine il va surement venir voir ici ce qu'il se passe.

En attendant ça, je passais les menottes à Akuma, les mains dans le dos attaché à un poteau central de la pièce.
J'allais m’asseoir devant la porte, les genoux repliés, poignés posés sur ces derniers, mon arme toujours pointé sur elle.

Je lui demanderais bien des informations ou ce genre de chose pour faire passer le temps, mais je sais déjà presque tout ce qu'il y a à savoir.
Ce sont des pirates, peu nombreux, dont je dois ramener la tête du capitaine. Et comme c'est exactement ce qu'il va se passer, je n'ai pas besoin d'en savoir plus.

Je restais alors muet et parfaitement calme en fixant ma prisonnière dans les yeux.
.
Code par Heaven sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Il faut se méfier des Zoans (pv Akuma & Shiraho)   Ven 12 Aoû - 23:06

Yueki AkumaPirate des Yukiryuu
Pirate des Yukiryuu
avatar

Messages : 169

Navigation
Doriki:
114/6000  (114/6000)
Fruit du Démon: -

Tout ne se passait pas comme prévu dans la vie, même si pour le moment Akuma s'en sortait bien à chaque fois. Mais cette fois il lui faudrait un peu plus d'habileté pour se tirer de cette situation délicate, d'autant plus qu'il y avait gros en jeu dans l'histoire. Finalement la demoiselle finit par gagner de justesse son combat contre son adversaire. Il s'était bien défendu, mais il n'avait pas réussi à laisser le prix de la jupe au pallier normal, il avait craqué et avait réussi à la vendre à la demoiselle avec une ristourne. Même si elle n'avait pas été énorme, elle avait eu l'avantage en achetant de quoi s'habiller, ou au moins changer de jupe au cas où elle serait sale. Le vendeur plaça alors le vêtement dans un petit sac et le donna à Akuma qui partit en sifflotant sans plus tard.

Mais ce à quoi elle ne s'attendait pas, c'est à ce qu'on la suive de près. En effet, quelqu'un à l'air menaçant l'avait abordée, mais il ne semblait pas avoir besoin de retrouver son chemin. Il dégaina rapidement son calibre en le pointant discrètement contre la peau de la demoiselle. Akuma fit la moue en sentant le piège se refermer sur elle, alors qu'elle ne pouvait rien faire pour fuir à bout portant de cette façon. Elle fut bien obligée de se rendre en marchant devant lui, l'arme à feu pointée contre son dos, essayant d'avoir l'air naturelle.


-Z'êtes vraiment pénibles dans la marine, vous avez rien d'autre à faire que de vous attaquer à des gens sans prime et du menu fretin...

Mais malgré ça il ne répondait pas, emmenant doucement sa prisonnière dans son bateau de marine tout à fait commun. Ainsi il aurait le champ libre pour la mettre aux arrêts et empocher la récompense pour sa capture, à savoir une tape sur l'épaule "c'est bien mon gars", et c'est à peu près tout. Akuma ne pouvait qu'avoir l'air lasse qu'on la prenne pour cible, surtout avec un pistolet aussi spécial, tout ça alors qu'elle n'avait même pas de prime. En revanche elle avait clairement un zoan aérien au vu de ses ailes et de sa queue fourchue, mais rien de bien particulier. Elle entra alors dans la cale du navire, non sans se faire pousser violemment par le pied du marine. Par chance elle arriva à planer avec ses ailes afin d'arriver à retomber comme une fleur sur le sol. Elle n'eut pas d'autre choix que d'avancer jusqu'au fond pendant que l'officier la fixait sans savoir pourquoi.

-C'est un bien joli calibre que t'as là, mais t'oublies que je suis désarmée. Si tu me tires dessus sans que je puisse me défendre à "armes" égales, t'auras aucun mérite à ramener du menu fretin sans défense à ta base.

Pendant ce temps Akuma toisait son adversaire d'un regard froid et légèrement contrarié par la situation. Heureusement il ne lui avait pas confisqué son achat, et c'était bien ça le souci. Pourquoi se donnait-il la peine d'épargner du menu fretin et encore pire, de l'abattre de sang-froid dans un lieu désert ? Cela n'avait aucun sens, Akuma ne voyait pas l'intérêt de donner de la valeur à sa personne au point de l'enlever en pleine rue avec tout le tact du monde et se contenter de la fixer une fois capturée. Elle se demandait même pourquoi elle n'était pas menottée comme avec l'empereur quelques temps plus tôt, ou même attachée, entravée de quelque façon pour éviter qu'elle prenne la poudre d'escampette. Après tout il y aurait de quoi faire, elle pouvait voler, n'importe quel tireur raterait sa cible si elle s'envolait dans les airs de façon à ne pas laisser une seconde au tireur pour viser. Il lui suffisait pourtant de sortir, mais bizarrement le marine ne faisait rien contre elle, c'était plus que louche.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Il faut se méfier des Zoans (pv Akuma & Shiraho)   Mar 16 Aoû - 17:27

Sir CrocodileDesert King | Crocoboy
avatar

Messages : 513

Navigation
Doriki:
3808/6000  (3808/6000)
Fruit du Démon: - Suna Suna no mi


Il faut se méfier des Zoans.

Feat Akuma et Shiraho

En regardant la prisonnière, on pouvait constater ses ailes et sa queue fourchue. La seule chose qui permettait de tels "accessoires" était un zoan. Mais un zoan de quel type ? Sa queue ne ressemble à aucun animal que je ne connais.
Mais au fond, son zoan n'était pas très important. La seule issue possible était la porte, qui était juste derrière moi.

Elle avait l'air déprimée, rien de plus normal après tout. Ce qui semblait la déprimer était le fait que je m'intéressais à elle, alors qu'elle n'est pas primée et qu'elle est, je cite, du "menu fretin".
Effectivement, si son capitaine pouvait se dépêcher d'arriver, que je puisse me battre avec quelqu'un qui en vaut la peine, ça ne serait pas de refus.

Elle sert juste d'appât. Et en plus, elle ose me provoquer.
Elle a raison : Gynopesis est un beau calibre, une belle pièce. Mais elle pense vraiment qu'à mains nues je serais moins dangereux pour elle ? Et puis, vraiment, elle veut mourir tout de suite ?

Je ne suis pas obligé de la garder en vie en attendant que son capitaine arrive. Le simple fait qu'elle soit ici, et donc disparu pour son équipage, conduirait Kokaku Shiraho à moi.

Je rangeais Gynopesis dans son étui, sous ma cape, toujours dans le silence le plus complet.
J'utilisais le soru pour me retrouver soudainement devant la pirate, frappant son sternum avec mon index gun.

"Ne me provoques pas. Ca ne t'avance à rien."

Je profitais du fait que la pirate soit pliée de douleur pour resserrer l'étreinte de ses liens aux poignets contre la barre à laquelle elle était attachée.

"Tiens toi tranquille maintenant."

Je me demandais combien de temps aller encore mettre le capitaine de cette pirate à rappliquer.

Peut être que mon plan ne sera pas payant. C'est des pirates, ils se fichent de leurs alliés, et non pas de pitié ou de compassion si il leur arrive malheur.

Je suis patient, mais je ne vais pas prendre le risque de perdre sa trace en attendant ici indéfiniment.

L'idéal dans le cas où il ne viendrait pas, serait de torturer un peu ma prisonnière pour savoir où ils ont posé l'ancre, et me débarasser d'elle avant d'aller éliminer le reste de l'équipage.

Je me replaçais contre la porte, guettant le moindre bruit qu'il pouvait y avoir de l'autre côté de cette dernière.
.
Code par Heaven sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Il faut se méfier des Zoans (pv Akuma & Shiraho)   Jeu 18 Aoû - 9:01

Yueki AkumaPirate des Yukiryuu
Pirate des Yukiryuu
avatar

Messages : 169

Navigation
Doriki:
114/6000  (114/6000)
Fruit du Démon: -

Ce n'était décidément pas son jour, alors qu'elle faisait des courses en toute innocence, se faire avoir comme ça par un marine lâche. Menottée solidement dans le fond de la cale, observée par le marine, Akuma attendait de savoir ce qu'il allait faire d'elle. Elle essaya bien de le provoquer, mais tout ce qu'elle réussit à faire est de voir son arme rangée et de se prendre un index dans les côtes. Pliée de douleur, la demoiselle grognait en essayant de casser les menottes avec sa propre force, même celle de son zoan. elle ne comprenait pas pourquoi il l'avait emmenée sur son navire et non pas à sa base, peut-être était-ce sans doute pour mieux savourer cette capture. Elle soupirait à l'idée de le considérer comme un marine passionné qui vivait au jour le jour en profitant de chaque nouveau lever de soleil comme si c'était le dernier. Tout ce qu'elle espérait maintenant, c'était que son capitaine intervienne et donne une belle claque à ce marine lâche qui n'avait même pas mérité sa capture, et qu'il la fasse revenir parmi son équipage.

L'ennui était que rien ne semblait laisser croire qu'elle avait disparu, d'autant plus qu'elle avait rejoint Shiraho depuis très récemment, ce qui d'ailleurs lui faisait abandonner la piste de l'appât. Après tout comment la marine pouvait avoir vent des événements intimes d'une fille qui n'avait même pas de prime, d'autant plus que ça venait d'arriver. Elle espérait que ce marine soit au moins un peu plus malin, qu'il ne se contente pas de la garder comme ça sans rien faire. Heureusement sa constitution exceptionnelle permettait à Akuma de guérir à une vitesse plus rapide que la moyenne, ce qui allait lui permettre de dormir un peu sur place. Si il attendait son capitaine, il était mal barré, il y avait peu de chances qu'il vienne sauver une fille inutile comme Akuma, et sans prime en plus, totalement invisible. Alors qu'il comprenne qu'elle a été enlevée, c'était déjà bien le numéro de voyance, mais comprendre par qui et où, c'était encore d'un autre niveau de prédiction.


-Si ça te dérange pas, je vais piquer un petit roupillon sur place, parce que je commence à m'ennuyer ici, vu que tu fais rien du tout. Le temps que tu comprennes que j'ai pas de prime, j'aurai récupéré de la nuit dernière. J'aurais aimé avoir un ravisseur moins stupide, il aurait plutôt capturé un dur à cuire au lieu de moi...

Alors qu'elle parlait à moitié toute seule, Akuma bâillait ouvertement, ne pouvant pas mettre sa main devant la bouche par réflexe. Elle essaya alors de négocier une posture un peu plus pentue pour pouvoir dormir, ayant déjà l'habitude de caisses de provisions et autres dans ses voyages clandestins. Elle ne savait pas trop pourquoi il l'avait enlevée, d'autant plus qu'elle avait disparu sans laisser de trace, elle aurait très bien pu se perdre dans la ville ou être retenue par une négociation ou par un choix de vêtements, être en train de profiter d'un coin à l'ombre, etc. Mais il fallait croire que ce marine était particulièrement patient de motivé, sinon il l'aurait déjà jetée sur le quai par manque d'intérêt, surtout maintenant qu'il savait qu'elle n'avait pas de prime.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Il faut se méfier des Zoans (pv Akuma & Shiraho)   Mar 23 Aoû - 13:24

Kokaku ShirahoLe guerrier dragon
Le guerrier dragon
avatar

Messages : 3352

Navigation
Doriki:
2622/6000  (2622/6000)
Fruit du Démon: Ryû Ryû No Mi

    Et voilà que je fais les 400 pas sur le pont du navire. J’aurais pas dû la laisser partir faire les courses seule, j’aurais pas dû. Ca faisait trop longtemps qu’Akuma était partie, il avait dû lui arriver quelque chose ce n’était pas possible autrement. Bon, c’est plus possible je vais la chercher ! D’un bon je prenais ma forme hybride, lance à la main, indiquant à Alan de rester sur le navire, et je partis en direction de la ville. Quelques flammèches s’échappaient des coins de mes lèvres sous l’effet de l’inquiétude. Il fallait que je la retrouve, et vite. En quelques instants j’avais atteint la ville et je la survolais à basse altitude (à peu près au niveau des toits des maisons) afin de voir si je la repérais. Avec sa tenue, je la verrai très bien d’ici. Bon, les habitants aussi me voyaient, provoquant la panique par moments. Qu’importe, je n’étais plus là pour passer inaperçu, même si cela impliquait de mettre les voiles dès que Akuma serait de retour sur le yukifune. Je faisais donc le tour de la ville, mais même en ayant fait toutes les rues, pas la trace d’elle. Elle aurait pu être dans un bâtiment, en train de faire des courses en plus, mais je passais plusieurs fois au même endroit, pas moyen que je la loupe en sortant. Et puis, même quand je me posais un peu pour prendre mon souffle et que je demandais à des passants, aucun n’était foutu de me répondre. C’est pourtant pas compliqué de se souvenir de quelqu’un avec une tenue pareille !

    Il restait deux points de l’île que je n’avais pas vérifié : le port et la forêt. Pour cette dernière, je la fouillerai après, ce sera beaucoup plus compliqué avec les arbres. Alors qu’avec le port, je n’avais qu’à le survoler comme j’avais survolé la ville et ce serait fini. Je m’empressais donc de le faire, mais à peine arrivé au-dessus, mon sang ne fit qu’un tour. Un navire de la marine, voilà qui expliquait beaucoup de choses. Il y avait une certaine probabilité qu’elle soit dedans. Et même si ce n’était pas le cas, ça défoule de s’attaquer à des marines. C’est ce que font les pirates non ? Ni une, ni deux, je fonçais sur ledit navire. Et pour créer un mouvement de panique chez les civils du coin pour pas qu’ils gênent, je fonçais en vrille, me recouvrant de flammes, sur la voile afin de la percer et de lui faire prendre feu. Le bois dont était fait les navires de la marine devrait tenir, notamment la coque qui était faite de kairouseki. Mais c’était pour la forme vous voyez. J’atterris donc sur le pont, là où des soldats de bas étages m’attendaient en espérant pouvoir m’attraper. Evidemment, ils ne firent pas long feu. D’un mouvement ample de ma lance j’en fauchais déjà une bonne dizaine, les autres étant repoussés par mon souffle enflammé. De toute façon, c’est pas comme si leurs armes pouvaient quelque chose sur mes écailles. Car oui, contrairement à mes habitudes je ne m’étais pas retransformé en humain. Même si c’étaient des soldats lambdas, je n’étais pas là pour rigoler. On ne capturait pas mes nakamas sans en payer le prix. Plus maintenant. Une fois débarrassé de ce menu fretin, il n’y avait toujours pas de trace d’Akuma. Mais il y avait une porte, et donc une cabine. Et probablement un lieu de détention. Je m’approchais donc tranquillement de cette porte avant de l’enfoncer d’un coup de pied. Beaucoup de grabuge pour rien, mais en tout cas, Akuma était bien là, attachée à un poteau. Je suppose qu’elle devait avoir des menottes en granite marin, parce qu’un zoan qui resté bloqué pour de pauvres cordes, c’est chaud quand même. Enfin bref.

    « Ah bah t’es là Aku ! Comment t’as fait pour te faire capturer ? Parce que si c’est juste les gens dehors qui ont réussi à t’amener ici, va falloir que tu t’entraînes hein… »

    Je ne voyais pas de gradé dans la salle, et je pointias du pouce les corps inanimés dehors. Franchement, c’était pas si compliqué de les battre…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Il faut se méfier des Zoans (pv Akuma & Shiraho)   Ven 26 Aoû - 21:04

Sir CrocodileDesert King | Crocoboy
avatar

Messages : 513

Navigation
Doriki:
3808/6000  (3808/6000)
Fruit du Démon: - Suna Suna no mi


Il faut se méfier des Zoans.

Feat Akuma et Shiraho

La pirate ne trouvait rien de mieux à faire pour survivre que de me provoquer. Je finis par croire qu'elle est masochiste. Elle doit aimer avoir mal, c'est difficile de penser autrement.
Les réactions les plus classiques dans ce genre de situation sont : "Non pitié !" ou encore "Achevez moi, je ne dirais rien de toute façon."

Mais la petite femme aux couettes rouges ne jouait ni la carte de la compassion, ni celle de l'héroïne.
C'est évidemment ce qui rendait les choses intéressantes.

J'avançais de nouveaux vers elle, la prennant par la gorge.

"Qu'à cela ne tienne..."

Je frappais à plusieurs reprises son ventre et son sternum avec mon index gun, écoutant ses suffocations dans la plus grande indifférence.
Après quelques coups bien placés, je sortais mon arme de son étui en posant le canon sur son front.
J'appuyais sur le chien, prêt à en terminer avec la vie de la jeune insolente.

Mais au moment de presser la détente, des hurlements venant du pont du bateau me faisaient arrêter là mon objectif récent.

Je n'allais pas tirer, ça dévoilerais ma présence à mon adversaire futur.
Je frappais une dernière fois dans la machoire de la pirate, avant de me diriger, une fois de plus vers la porte, me postant derrière, accroupi.

J'entendais les cries de terreur du peu de marine que j'avais prit avec moi pour donner l'illusion d'être réellement en présence d'une unité de la marine.

Je n'allais pas les sauver pour deux raisons : Premièrement, cela anéantirer l'effet de surprise, qui peut me conférer un avantage certain. Et deuxièmement, c'est bon à rien ne sont même pas capable de stopper un pirate seul. Enfin, probablement seul. Même si ils sont trois ou quatre, c'est pas compliqué de descendre les plus faibles, et de se grouper sur le plus fort non ?

Remarque, les marines que j'ai ammené ne m'arrêteraient pas non plus, et on m'a dit que le capitaine allait me donner beaucoup de fil à retordre. C'est donc normal que ce gars les tue tous finalement.

Mais attendez un peu qu'il arrive dans cette pièce. Il scellera sont destin et celui de sa camarade.

Malgré tout, j'admet être surpris qu'il soit venu. Mon plan n'était vraiment pas une garantie. C'était plutot une mécanique de probabilité en chaine : Allait-il venir ? Allait-il trouver le bateau ?
Et finalement, il est là, sur le bon bateau, pour sa camarade. C'en serait presque beau.

J'attendais accroupi que le capitaine s'amène.
Il arrivait enfin, défonçant la porte qui le séparait de sa nakama.

Rapidement, je tirais dans son genou, profitant son inattention, me soulevant d'une main au sol en frappant son dos avec ma jambe, l'envoyant vers la détenue.

Et un appui en moins.

Je pointais Gynopésis en direction de la tête du capitaine pirate.

"Suede Ryusaki... Kokaku Shiraho je présume ?"

.
Code par Heaven sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Il faut se méfier des Zoans (pv Akuma & Shiraho)   Sam 3 Sep - 22:53

Yueki AkumaPirate des Yukiryuu
Pirate des Yukiryuu
avatar

Messages : 169

Navigation
Doriki:
114/6000  (114/6000)
Fruit du Démon: -

Comme attendu, le marine qui l'avait capturée n'était pas vraiment un gentil, il n'acceptait même pas qu'Akuma s'endorme un peu en attendant que son capitaine franchisse la porte inexorablement. Le flair des zoan était souvent incomparable, il aurait tôt fait de la trouver, surtout vu le peu d'odeurs à comparer au niveau du port. Il lui aurait suffi de tourner la tête pour trouver l'odeur de la demoiselle. Pendant ce temps le marine ne se privait pas de maltraiter sa prisonnière, la prenant par la gorge pour enfoncer son index plusieurs fois dans sa chair afin de lui faire sentir ce que ça faisait d'être trouée par balle plusieurs fois d'affilée. Akuma ne sentit plus de douleur localisée, cette fois elle s'était étendue à toute sa poitrine, la faisant se tordre de douleur sur place, les pieds ayant quitté le sol quelques instants. Lorsqu'il la lâcha, elle se laissa retomber lourdement au sol en gémissant de douleur, recroquevillée sur elle-même, préférant ne pas jouer les pirates intimidants en l'insultant inutilement. En effet, il valait mieux économiser ses forces, peu de gens survivaient à une rafale de coups de poignard, même si le poignard en question était d'un petit calibre.

C'est finalement après de longues minutes d'attente que Shiraho débarqua sur le navire. Des soldats présents étaient en train de crier pendant qu'ils retombaient sur le sol. Elle n'avait aucune idée de ce qu'il leur faisait, mais vu la force que possèdent les zoan, il y avait fort à parier que des os étaient cassés, mais tant que ce n'étaient pas les siens, elle s'en fichait bien, ils pouvaient bien mourir. Pendant ce temps, Akuma essayait de faire le moins d'efforts possible afin de ne pas flancher avant son arrivée, saignant malgré tout de ses blessures pénétrantes sur le sol alors que son agresseur se tenait en retrait. Elle avait beau connaître la marine, c'était bien la première fois qu'on lui faisait une plaie par-doigt. Pourtant il tenait bien un calibre entre ses mains, il n'avait qu'à l'utiliser, mais peut-être qu'elle ne méritait même pas des munitions. Enfin ce n'était pas elle qui allait lui demander de la prendre au sérieux, elle était déjà assez arrangée comme ça, elle ne tenait pas à finir vraiment en passoire.

Après de longues minutes à attendre, le visage contre le sol à regarder la porte de la cale, inclinée à moitié, son capitaine vint à sa rescousse. Plutôt que de voir l'état dans lequel elle était ainsi que la flaque de sang sous son corps, il préférait la ramener en lui reprochant de ne pas avoir assuré de s'être fait attraper. Cependant elle estimait que ce marine n'était pas un soldat, ça devait être un officier bien gradé pour l'avoir eue aussi facilement. Enfin, elle n'avait même pas de prime, elle valait à peine plus que du menu fretin. La seule chose qu'elle trouva pour lui répondre sans gaspiller son énergie, c'était un simple "Pardon capitaine" d'une voix faible. Elle était presque sur le point de s'évanouir tellement la douleur était forte, surtout sans pouvoir comprimer les blessures.

Sans attendre, son adversaire tira dans sa direction avec son pistolet avant de le projeter dans sa direction, manquant de peu de l'écraser. Il était bien gentil de diminuer la distance qui les séparait aussi rapidement, ainsi Shiraho pourrait plus facilement la délivrer pour qu'elle puisse essayer de ne pas mourir. Malheureusement elle ne portait pas assez de vêtements pour pouvoir improviser des bandages, autrefois une robe aurait fait l'affaire, mais maintenant c'était autre chose, elle ne portait que le strict minimum. Après elle ne se faisait pas tirer dessus tous les jours, alors ce n'était pas non plus dangereux de porter si peu, c'était bien sa première blessure par...balle ? Cependant elle n'allait pas faire l'égoïste, son capitaine avait sûrement mieux à faire que de la dorloter dans ses bras au son de ses complaintes poignantes alors que l'ennemi était armé et encore debout.


-Fais-lui sa fête, capitaine, moi je vais presque bien...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Il faut se méfier des Zoans (pv Akuma & Shiraho)   Mar 6 Sep - 14:48

Kokaku ShirahoLe guerrier dragon
Le guerrier dragon
avatar

Messages : 3352

Navigation
Doriki:
2622/6000  (2622/6000)
Fruit du Démon: Ryû Ryû No Mi

    Voilà que les gradés jouent à cache-cache tiens. C’était nouveau ça. Surtout que celui-là devait avoir loupé le briefing sur le capitaine d’Akuma, de toute évidence. En effet il tira une balle dans mon genou, ce qui n’eut même pas le mérite de me chatouiller. J’étais encore en forme hybride, ça se voyait quand même ! Mais avant que je ne puisse faire la remarque un coup m’arriva au niveau du dos, me poussant vers Akuma. Heureusement pour elle, je pus me rattraper sur le poteau auquel elle était attachée pour éviter de m’écraser dessus. Là ouais, il m’a eu par surprise j’avoue. Il se présenta mais, honnêtement, je ne l’écoutais que d’une oreille. J’avais pas remarqué lors de mon entrée, mais elle était en sang, et ça coulait plutôt abondamment. Je sais pas ce qu’il a foutu, mais il va regretter ça. Deuxième chose que je remarquais, les menottes, elles n’étaient pas en granite marin. Il était sacrément con ce gars. Sans lui donner plus d’importance j’assénais un violent, mais précis coup de lance sur les menottes pour libérer Akuma. Ou tout du moins désolidariser ses bras. Je n’avais pas le temps de faire le boulot mieux que ça. A la suite, je déchirais de haut en bas une bande de tissu de mon haut avec mes griffes que je tendais à Akuma.

    « Tiens, bande-toi cette plaie. »

    Mon ton avait été nettement plus doux, quoiqu’un peu teinté de remords. J’aurais pas dû la laisser sortir seule, et pas non plus tout de suite la critiquer sur le fait qu’elle se soit fait avoir. J’avais pas vu venir l’autre tireur. Enfin, à défaut d’avoir pu éviter ça, je pouvais encore la venger, chose qu’elle n’hésita pas à me demander de faire. Je me retournais donc pour faire face à Ryu-truc (je vous dis, j’ai écouté qu’à moitié) avec un air déterminé qui, couplé à mon visage reptilien, aurait pu faire flipper n’importe quel marine de bas étage. Je ne m’attendais pas à ce que ça fasse autant d’effet, mais au moins il devrait comprendre un peu l’erreur qu’il avait commis. Et même si ce n’était pas le cas, ça ne saurait tarder.

    « Je sais pas qui t’es, Ryu-machin, mais tu ne devrais pas chercher à énerver un dragon. »

    Je me mis à courir dans sa direction, question de lui montrer que son tir au genou n’avait eu aucun effet. Qu’il tire pendant ma course, qu’on se marre, ça n’aura toujours aucun effet. Arrivé à quelques mètres de lui, je pris une impulsion plus forte, usant au passage de mes ailes pour m’accélérer sur le coup, afin de lui mettre un coup d’épaule le projetant hors de cette cabine, sur le pont, là où ses hommes gisaient sans pouvoir se relever. Si je voulais dévoiler mon plein potentiel, il me faudrait de l’espace. Et surtout, ça mettait théoriquement Akuma hors de portée du tireur. Maintenant qu’il était dehors, on pouvait jouer.

    « Bien, tu vas voir ce qu’il en coûte de s’attaquer à mes nakamas. »

    Je pris mon envol, d’à peine quelques mètres, pour foncer sur lui en tournant vers l’avant. Je formais ainsi une roue tranchante prête à s’abattre sur lui, mais pour compléter ma technique du Round Spear, je crachais du feu qui finit vite par recouvrir toute la roue que je formais. Je n’avais pas beaucoup d’élan, mais la rotation permettait de compenser le manque de dégâts.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Il faut se méfier des Zoans (pv Akuma & Shiraho)   Mer 7 Sep - 14:34

Sir CrocodileDesert King | Crocoboy
avatar

Messages : 513

Navigation
Doriki:
3808/6000  (3808/6000)
Fruit du Démon: - Suna Suna no mi


Il faut se méfier des Zoans.

Feat Akuma & Shiraho

Ce type venait de prendre ma balle sans broncher. J'avais bien vu qu'il s'agissait d'un zoan, mais j'avoue ne pas avoir fait attention à quel type de zoan c'était.

Lorsque le pirate se retournait, je sentais mon sourcil se levait de surprise.
On dirait... Un dragon ?
Oui c'est ça, un dragon. Un zoan mythique donc. Le premier que je vois, c'est très intéressant.
Le capitaine dragon donc, venait confirmer mes pensées en me disant qu'il ne fallait pas chercher un dragon.
Voila, le mystère du zoan est résolu. Et ensuite ? Mythique ou pas, ça ne change rien en se qui me concerne.

Il ne craint pas les balles classiques ? Très bien, il aura droit à son lot de balles spéciales.

Il courait vers moi à toute vitesse. J'avais par reflexe visais sa tête avec Gynopesis, mais tirer ne m'aurais servi à rien.

J'attendais donc qu'il arrive à ma hauteur en préparant un index gun. Peut être que ça marchera.
Mais je n'avais pas le temps de lancer mon attaque, qu'il prennait une plus grande impulsion, et s'aidait de ses ailes pour prendre encore plus de vitesse.
Son épaule me percuttait violement, je finissais ma course dehors, au milieu des marines au sol.

C'est qu'il m'a prit au dépourvu l'idiot.

Après une menace que j'ignorais tout bonnement, le dragon prennait son envol et fonçait dans ma direction, en tournant sur lui même.
Quelques secondes plus tard, toute la roue humaine (ou mi-humaine) était enflammée, et s'approchais dangereusement de moi.

Je restais debout, immobile, attendant la dernière seconde pour me propulser d'un soru, à quelques mètres derrière lui.

"Si tu veux me tuer, fais le en silence, dragon."

Je remplaçais la chambre vide par une balle empoisonnée. Ces balles sont plus perforantes que les autres. J'espère que ça suffira à traverser ses écailles.

Je regardais le chantier qu'avait causer sa roue de feu sur le pont du bateau.
Il va tout casser si il continue de foncer tête baissée comme un sauvage.

Je chuchotais dans ma tête : "Shisen : Kassei-ka". Et mes yeux devenaient lumineux, mon pouvoir activé.

On se regardait en véritable guerrier, attendant l'action de l'autre, prêt à contre-attaquer à n'importe quel moment.

Il a lancé le premier assaut, il va surement attendre de voir ce que je lui réserve.
Mais pour un adversaire de ce type, le mieux pour un tireur est d'esquiver et de contre-attaquer par la suite.
Et dans le domaine de l'esquive, je suis plutôt doué. Ce type n'a pas la moindre chance si il continue de m'attaquer de cette façon.

Mais mon instinct me dit qu'il va m'en faire baver, et qu'il a plus d'un tour dans son sac.

Bon, si il y va pas, j'y vais.

J'utilisais le soru une nouvelle fois, passant derrière lui, tirant dans sa nuque à bout portant.
Ma balle partait sur le sol, et je constatais que ses écailles ce surperposées.
Je prennais une impulsion pour reculer.

Si il ne craint aucune de mes balles, ça va vite être difficile pour moi.
Mais il me reste encore un paquet de techniques en reserve, il ne tardera pas à manger le sol.
.
Code par Heaven sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Il faut se méfier des Zoans (pv Akuma & Shiraho)   Mar 13 Sep - 14:45

Yueki AkumaPirate des Yukiryuu
Pirate des Yukiryuu
avatar

Messages : 169

Navigation
Doriki:
114/6000  (114/6000)
Fruit du Démon: -

De plus en plus la tension devenait palpable entre les deux combattants, Shiraho qui avait déjà revêtu sa forme hybride écailleuse, celle qu'Akuma préférait des deux. Mais ce n'était pas le moment de s'extasier sur la beauté de son capitaine en demi dragon, il fallait surtout éviter de perdre tout son sang sinon elle ne pourrait pas survivre. Par chance Shiraho avait pris soin de déchirer une grande bande de tissu sur son haut pour le donner à sa compagne d'équipage afin qu'elle bande sa multiple plaie. La demoiselle n'attendit pas pour enrouler la bande autour de sa poitrine, serrant aussi fort que possible malgré la douleur intense et la chaleur étouffante qui en dégageait. Ce n'est que quelques longues minutes plus tard qu'elle réussit un bandage assez bon pour tenir et pour éponger le peu de sang qui pouvait remplir les trous.

Pendant ce temps, Shiraho avait déclenché une puissante technique en roue de feu, ce qui allait chauffer pour l'officier de la marine. Malgré tout il ne semblait pas débutant dans sa façon de se battre, il se pouvait même qu'il possède un pouvoir du démon en lui, ce qui n'allait pas arranger les choses. De toute façon maintenant il était bien beau avec son joujou d'arme à feu, il ne pouvait pas transpercer la couche d'écailles du capitaine pirate. Que lui restait-il maintenant ? Un sabre ? Non, juste ses mains nues, rien de bien spécial, à moins d'être spécialisé dans les coups de poing fracassant, mais il n'était pas assez musclé pour ça. Il avait bien tenté de lui tirer dans la nuque, mais la balle avait ricoché, ce qui annonçait la solidité de cette peau ainsi que l'issue du combat. Il fallait dire que cet officier, bien que courageux et plein de cran, ne faisait pas le poids face à une supernova sous sa forme hybride de zoan.

Alors que les deux combattants croisaient le fer -enfin façon de parler- Akuma avait déjà une petit idée de la suite. Elle profita de la bataille pour marcher lentement vers la sortie de la cale en longeant le mur pour ne pas recevoir de coup de son capitaine, sachant qu'elle était déjà à deux doigts de l'hémorragie. Ainsi elle put regagner la sortie, une sortie sans le moindre marine, ils étaient tous à la mer ou inconscients sur le sol, ce qui lui facilitait la tâche. C'était agréable de sentir enfin l'air frais, de sentir autre chose que le bois poussiéreux et le renfermé. Son capitaine n'allait visiblement pas tarder à ressortir de la cale, victorieux comme d'habitude. Elle était déjà contente de pouvoir rire au nez de l'officier qui avait trop joué avec le feu, au sens propre comme au figuré, et qui s'était bien brûlé les mains. C'était ça le prix pour avoir capturé et blessé un membre de son équipage. Il fallait le comprendre tout de même, déjà qu'il n'était pas bien rempli, si la marine les décimait, ça n'allait pas aider.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Il faut se méfier des Zoans (pv Akuma & Shiraho)   Mer 21 Sep - 18:34

Kokaku ShirahoLe guerrier dragon
Le guerrier dragon
avatar

Messages : 3352

Navigation
Doriki:
2622/6000  (2622/6000)
Fruit du Démon: Ryû Ryû No Mi

    Le combat avait commencé, et je ne comptais pas me retenir, quel que soit le rang de celui qui avait osé poser la main sur un de mes camarades. S'il y avait bien une chose que je ne pardonnais plus, c'était ça. J'avais déjà pris la mer avec le drapeau noir pour une raison similaire. Je m'étais isolé dans le désert pour une raison similaire. Et voilà qu'il voulait répéter le schéma? Il allait bien vite comprendre qu'il n'aurait jamais dû faire ça, bien qu'il devrait s'en douter après l'inefficacité totale de sa balle dans mon genou. Et pourtant il ne s'était pas retiré du combat. Évidemment il y avait l'éventualité qu'il possède un pouvoir puissant, qui pourrait surpasser mes capacités de dragon. Il en existait et peut-être qu'il en possédait un. Mais sans ça, c'était de la folie. De toute façon, on le saurait bien assez tôt. J'avais lancé le premier assaut, un vrai assaut, pas comme son attaque camouflée. Une roue de feu s'était abattue sur lui mais, étonnement, il ne réagissait pas vraiment. Au contraire, il continuait de me provoquer, me demandant d'être silencieux si je voulais le tuer. Au moins, il semblait s'être fait à l'idée.

    Mais soudainement, il disparut de ma trajectoire. Cela ne m'arrêta et je m'écrasais sur le pont, le brisant localement sous mon coup enflammé. J'en ressortais en volant pour me poser au bord du cratère que j'avais formé. Nous nous jaugions sans bouger. J'aurais pu de nouveau foncer sur lui, mais sa vitesse me rappelait Styx. Il ne pouvait pas avoir un fruit de la vitesse, alors comment? Il semblait de toute façon trop sûr de lui. Si en tant que pirate, je pouvais libérer mon pouvoir dès le début car il était connu, ce n'était pas le cas de la marine. Il pouvait très bien avoir encore caché son atout. Cette fixation dura encore un instant,

    « Bon, tu vas te bouger, oui ou non? »

    Il fallait bien que je le provoque aussi, puisqu'il semblait ne pas aimer que je parle. Il finit par prendre l'initiative que je lui offrais. Encore une fois, il disparut instantanément, mais un simple bruit suffit à m'indiquer où il était. Un bruit de tir, puis de balle s'écrasant sur mes écailles. Plus le combat avançais, et plus mon avis sur sa témérité penchait sur l'excuse de la folie. Sans attendre je me retournais, tenant fermement ma lance d'une main pour avoir le plus grand rayon d'action possible. Je n'allais pas l'empaler, mais au moins lui foutre un bon coup dans les côtes. Et effectivement, bien qu'il ait reculé de l'espace d'une impulsion, ma lance le frappa au côté. Et dieu sait que les pistoleros ne sont pas les plus résistants physiquement.

    Pour autant, je ne relâchais pas mes efforts. Durant ma rotation, j'avais vu Akuma sortir de la cale pour s'éloigner du combat. Très bien, je pourrai me déchaîner. Mais pendant ce temps-là, je devais maintenir son attention sur moi, on ne sait jamais. Je tirais ma lance pour la ramener à moi, ne faisant pas plus que cela attention à l'impact qu'avait eue mon attaque. Je pris mon envol en rase-mottes, dans la direction de Ryu. S'il voulait un concours de vitesse, j'allais le lui donner.

    « Spear Pester. »

    Aussi vite que possible, je fonçais sur lui pour lui asséner une attaque. S'il disparaissait, pas de problème. A la fin de ma traversée je me retournais pour savoir où il était, et je fonçais de nouveau sur lui. Et cette opération se répètera jusqu'à ce que je le touche.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Il faut se méfier des Zoans (pv Akuma & Shiraho)   Mar 27 Sep - 14:08

Sir CrocodileDesert King | Crocoboy
avatar

Messages : 513

Navigation
Doriki:
3808/6000  (3808/6000)
Fruit du Démon: - Suna Suna no mi


Il faut se méfier des Zoans

Feat Akuma & Shiraho

Malheureusement pour moi, mon recul n'avait pas suffit à me mettre hors d'atteinte de sa lance. Son coup de manche me faisait valser quelques mètres plus loin, sans grand dégats, me laissant tout de même une petite douleur désagréable.

Le Capitaine Dragon me provoquait de nouveau, en s'envolant à basse altitude pour se donner de la vitesse. A croire qu'il ne sait faire que ça. Rien d'étonnant pour des pirates. De grandes gueules bourrées de confiance sans raisons.

La majeur différence entre un pirate et un agent gouvernementale, c'est l'entraînement. Personne n'a reçu l'entraînement que le Cypher Pol a reçu. Et par conséquent, les agents sont aptes à faire face à toutes situations, contrairement à des pirates.

Malgré ce fait indémontable, je crois que c'est mon seul avantage. Cette espèce de déchet à vraiment une armure des plus solides. C'en est presque impressionnant. Je me demande même si cette armure n'est pas plus efficace que le tekkai.

En pensant au tekkai... Ca y est, je sais comment je peux l'atteindre. Mais en attendant, il fonce toujours sur moi, et prend de la vitesse. Un soru pour l'esquiver, mais il revenait à la charge. Cette action était répétée plusieurs fois, peut être trois ou quatre, avant que je ne comprenne qu'il ne comptait pas arrêter tant qu'il ne m'avait pas touché.
Alors je le laissais venir, sans bouger, pendant son dernier assaut. J'utilisais alors le dansumaroda, tirant donc 5balles dans le manche de sa lance, de façon à se qu'elle passe sans me toucher.

Le Dragon passait donc à côté de moi, et sa lance tranchait légèrement ma cuisse droite. Pas de quoi la rendre inutilisable, mais quand même, une blessure de plus pour moi, et toujours rien pour lui. C'est qu'il commence à être pesant ce mec.

Grâce à ma vision, je voyais la chauve-souris inoffensive essayer de filer à l'Anglaise.
Mais il en est pas question. C'est un atout pour moi dans ce combat. Un nouveau soru partait de mes jambes, me faisant atterrir devant la fille aux couettes rouges, et un coup de pied retournait envoyé mon talon dans sa mâchoire.

Je m'attendais à ce que son capitaine devienne furieux, mais je ne lui laissais pas le temps de me montrer son ressenti, j'ai une hypothèse à vérifier : Certaines de mes balles ont surpassées le plus grand tekkai du monde, celui de Rob Lucci. Alors elles passeront forcément son armure d'écailles.

En plaçant une balle electrique dans mon chargeur, me disant qu'une balle incendiaire serait ridicule sur un dragon cracheur de feu. Utilisant ensuite le soru (encore une fois de plus), je passais derrière le Dragon et un arc electrique sortait de mon canon au moment où la gachette de Gynopesis était pressée.

Cela avait eu l'effet voulu : Shiraho prennait une décharge violente, pendant que je rechargais mon arme. Deux balles électriques, et quatre balles normales. Maintenant que je sais comment le toucher, je vais lui faire mordre la poussière. Malgré ça, en comptant mes balles électriques, je constatais qu'il ne m'en reste que trois en réserve. Donc cinq en tout, en comptant celle dans mon chargeur.

J'avais donc un total de six balles électriques, soit un chargeur complet, pour venir à bout de ce type. J'espère que ça va lui servir de leçon.



.
Code par Heaven sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Il faut se méfier des Zoans (pv Akuma & Shiraho)   Lun 3 Oct - 23:14

Yueki AkumaPirate des Yukiryuu
Pirate des Yukiryuu
avatar

Messages : 169

Navigation
Doriki:
114/6000  (114/6000)
Fruit du Démon: -

Malgré le champ de bataille actuel, Akuma se sentait un peu plus en sécurité sur le pont. Il y avait des nombreux soldats de la marine qui avaient subi les attaques de Shiraho, ils ne pouvaient plus la capturer. Heureusement elle pouvait encore prendre le larde pour voler jusqu'au port, ça ne faisait pas bien longtemps qu'ils l'avaient quitté. Si le capitaine de son équipage avait pu les retrouver de vue, il pouvait tout aussi bien retrouver le port et elle également. Mais avant ça, la demoiselle essayait de manoeuvrer le navire pour qu'il fasse machine arrière, même si elle ne s'y connaissait pas. Certes ça rajoutait un peu de difficulté, mais on faisait les choses non pas pour leur facilité mais pour leur difficulté. Ainsi Akuma trouva le gouvernail et essaya de faire demi-tour en tournant le plus fort possible pour tenter de rester en vue du port. Peu importe si l'officier marine s'échouait sur le quai, Akuma et Shiraho pouvaient s'envoler, les impacts terrestres et marins n'avaient pas d'effet sur eux.

Mais alors qu'elle retournait prendre des nouvelles du combat, elle entendit des bruits de pas rapides sur les marches grinçantes de l'escalier menant de la cave à la surface. L'officier disparut alors pour réapparaître en face d'elle pour lui donner un coup de pied dans la figure. Elle eut à peine le temps de se protéger avec ses deux bras mais roula sur le sol jusqu'à la rambarde séparant de l'eau de mer. Heureusement elle avait de bons réflexes, même si en réalité elle avait cru se protéger de lui au moment où il était sur l'escalier, ne pensant pas qu'il s'approcherait encore avant de l'attaquer. Par chance il n'avait pas tiré sur elle avec son arme à feu, une chance qu'elle soit toujours en vie à cause de sa retenue.


-C'est lui ton adversaire grosse truffe, t'as déjà assez à faire avec lui, sois pas gourmand !!

En effet Shiraho n'avait pas volé sa prime de supernova, il était largement assez fort pour vaincre un pauvre officier même adepte des techniques les plus bizarres de la marine. Akuma avait bien résisté heureusement, vu son statut de zoan qui lui conférait des capacités physiques sur-développées. L'officier revint heureusement vers son capitaine rejoindre le vrai combat, armé de son pistolet bizarre. Il ne tarda d'ailleurs pas à sortir des munitions plus puissantes vu qu'il y avait de l'électricité dans ses balles. Shiraho ne craignait pas de mettre ses doigts dans la prise, même en humain, ce n'était pas une poignée de volts qui allait le mettre en difficulté, surtout vu l'épaisseur de ses écailles.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Il faut se méfier des Zoans (pv Akuma & Shiraho)   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

Il faut se méfier des Zoans (pv Akuma & Shiraho)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» luca ✤ il faut se méfier de l'eau qui dort..
» GABRIELLE & LUCRETIA ★ Il faut se méfier de l'eau qui dort
» Il faut tomber pour mieux se relever
» Faut bien trouver une occupation... [ PV : Patte d'Hiver ]
» Il ne faut pas boire de sang.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece RPG Strong World :: L'aventure :: Grand Line :: Ukkari-