AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La vie de pirate [PV : Akumira Silveria, Sirnight Meliase]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
MessageSujet: La vie de pirate [PV : Akumira Silveria, Sirnight Meliase]   Lun 25 Avr - 23:43

Meilin ShinaCivil
avatar

Messages : 209

Navigation
Doriki:
460/6000  (460/6000)
Fruit du Démon: -

Ce n'était tout de même pas tous les jours qu'il pleuvait sur l'île où Haruka travaillait, le soleil était souvent présent le reste du temps. Pourtant le temps avait choisi ce jour pour pleuvoir, mouillant le sol un peu plus à chaque seconde. La demoiselle y voyait une certaine poésie, ça la détendait de regarder et entendre la pluie couler. Même si elle n'avait pas forcément envie de danser sous la pluie, ça l'apaisait. Mais pas le temps de s'émerveiller, le ciel avait beau être sombre, ce n'était pas la fin de son service et on avait besoin d'elle pour quelques tâches. Son supérieur avait besoin d'elle pour colmater le toit qui fuyait. Ce n'était pas de la capture de forbans, mais c'était un travail comme un autre, et passionnant qui plus était. De toute façon la demoiselle avait un peu chaud avec son uniforme par-dessus ses vêtements de civil, et dans cette base sans grande aération.

La pluie battait certes peu fort, mais elle mouillait quand même assez pour faire attraper un rhume à quiconque. Heureusement elle était de bonne condition, ce qui l'empêchait d'attraper de trop grosses saletés et de devoir prendre congé. Après tout la justice ne se reposait jamais, pas plus que le mal, il sévissait tous les jours et à chaque heure. La demoiselle partait souvent dans l'idée qu'un jour on lui propose de passer l'examen de caporal en la faisant arrêter ce qu'elle faisait. De préférence une tâche ingrate qui ne la plaisait que par dévouement envers son métier, histoire qu'elle puisse mieux contribuer à la paix dans le monde. Mais pour le moment, rendre service au peuple était avant tout soigner l'édifice qui représentait la justice dans toute l'île.

Pendant que les soldats appliquaient l'enduit, Haruka tenait le parapluie au-dessus d'eux pour éviter que ça se mouille, se faisant mouiller à leur place. Dans toute institution le mot d'ordre était l'organisation, et Haruka prenait son rôle très au sérieux, malgré qu'il ait l'air simple. Ce n'est qu'après de longues minutes que toutes les fuites furent comblées, l'unité méritait un bon séchage après ça. La demoiselle en profita également pour faire sécher ses vêtements pendant qu'elle s'essuyait. Pas le temps de prendre une douche, une fois de nouveau opérationnelle on allait la demander sur autre chose. Haruka prit alors des vêtements de rechange pour terminer la journée en beauté. Il restait juste une dernière petite mission à effectuer avant que sonne la fin de la journée pour les marines de jour.

La nuit tombait peu à peu, il fallait agir vite, Haruka devait agir vite et surtout en coopération avec ses collègues. Plus que jamais elle désirait faire ses preuves dans le métier, elle ne rechignait sur aucune mission. Cette fois il s'agissait d'un rassemblement de plusieurs pirates primés et d'autres moins importants qu'il fallait attraper dans le même élan. Les pirates n'avaient pas le droit d'être libres après tout, tous autant qu'ils étaient, alors peu importait ce qui différenciait un fauteur de trouble d'un forban des mers, tout le monde devait vivre en paix, et pour ce faire l'arrestation était la seule solution. Ce n'était qu'une fois dans la base que la marine pourrait définir l'identité de chacun et déterminer qui serait innocent et qui coupable.

C'est alors que sous la pluie lourde, l'unité dont faisait partie Haruka se mit en chasse des pirates en question qui se rassemblaient dans la taverne. C'était le barman qui avait donné l'alerte en sentant de la tension dans son établissement. Servir n'importe qui, certes, mais servir avant tout dans un établissement décent, pas un tas de ruines résultat d'un défoulement collectif. Si les casseurs pouvaient se retirer, il serait comblé et pourrait continuer à servir les gens les plus civilisés. Une fois arrivée sur place, la troupe accompagnée d'un caporal entra dans la taverne en tenant en joue les pirates. La tension était à son comble, comme d'habitude, mais Haruka gardait son calme, sortant son fusil comme les autres pour faire feu au moindre geste brusque. Le caporal prit alors la parole pour commencer à lire les droits de ceux qui étaient sur le point de se bagarrer. Ceux qui ne levaient pas les bras ou qui ne mettaient pas leurs mains en vue sur leur table étaient des suspects.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La vie de pirate [PV : Akumira Silveria, Sirnight Meliase]   Mer 27 Avr - 20:33

Akumira SilveriaFlecked Lynx | Heart Pirates
Flecked Lynx | Heart Pirates
avatar

Messages : 2006

Navigation
Doriki:
1647/6000  (1647/6000)
Fruit du Démon: - Neko neko no mi, modèle du lynx


La vie de pirate



Feat : Kisani Haruka ; Sirnight Meliase





- Aaaahh ! J’en peux plus de cette pluie ! M’exclamais-je. Il faut absolument que je trouve un abri. Sinon cette tempête va m’engloutir et je vais mourir au fond de grand line ou dans le ventre d’un des monstres marins …


Le vent soufflait et emportait avec facilité les vagues, qui, se fracassant sur la coque du navire, le faisaient tanguer dangereusement. Je ne me sentais pas du tout à l’aise, de un car je ne savais pas nager, de deux car j’avais un fruit du démon, et de trois car je commençais à avoir mal au ventre avec toute cette agitation.

Evidemment, avec la chance que j’avais en ce moment, je ne trouvais pas mon chemin et le ciel enragé ne m’était d’aucune aide. Les nuages grossissaient à vue d’œil et si je ne me dépêchais pas de trouver une île avec une auberge, j’allais passer une nuit blanche pour sortir de cet endroit …

En plus, je suis bientôt à cours de nourriture, il faut que j’achète de l’eau … A moins que je ne distille l’eau qui est entrain de tomber … comme ça je ferai une économie de temps et d’argent.

Une vague plus grande que les autres m’aspergea et me ramena sur terre. Je relevais alors la tête pour voir à l’horizon une forme grisâtre apparaître. En plus de la pluie il devait y avoir un brouillard autour de l’île. Encore un peu et je ne la voyais pas …


- Atchoum ! Éternuais-je. Manquerait plus que je tombe malade … Bon, en tout cas direction l’île grisâtre !


Quelques heures après, je fais accoster ma petite embarcation sur l’île, pour éviter qu’elle ne reparte alors que je suis ailleurs … Il faudrait peut-être que je range les voiles, et le pavillon. Le mieux est de ne pas se faire remarquer ... Du coup faudrait mieux que je mette une cape, mais je ne pense pas que quelqu’un me connaisse. De toute façon je suis juste une pirate lambda … Encore faut-il, que les marines de la dernière fois n’aient pas eu le temps de prendre une photo de moi, ou tout simplement qu’ils n’aient pas compris que j’étais une pirate …

Ça me rappelle, quand j’ai dû la dernière fois me faire passer pour la sœur d’un aristocrate … Je ne le ferai plus c’est trop dangereux, surtout si je ne veux pas me faire repérer.

La nuit allait bientôt tombée … Bientôt le noir engloutirait les rues. Il faut que je trouve un bar pour des renseignements, je passerai inaperçu dans un bar … Tout le monde est ivre dès que la nuit tombe. Et puis, personne ne fait attention à une fille à l’apparence d’une demoiselle en détresse …

Pourquoi dans une île comme celle-là, il n’y a pas plus de bars ? Evidemment qu’avec la tempête qui fait rage tous les bateaux sont aux ports. Et tous les pirates sont à l’abri dans un bar … J’espère juste que la marine ne sera pas mise au courant sinon je vais devoir fuir … Il vaut mieux ne pas tenter le diable pour savoir si oui ou non j’ai un avis de recherche …

C’est un ainsi, que je pris place dans une taverne, passant une commande pour un chocolat chaud. De mon point de vue, une bagarre se profilait et le barman affolé, semblait appeler les marines. Ce n’est pas du tout bon pour moi. Ils vont arriver d’une minute à l’autre ! Il faut que je demande une carte.

Je m’approche du barman, qui semble soulager de voir une demoiselle sans défense s’approcher de lui. S’il voyait ma rapière et mes poisons, il penserait surement le contraire, mais bon je cherche juste un endroit pour éviter la tempête.


- Excusez-moi, je cherche une carte de la ville pour trouver une auberge, pas trop loin d’ici. Demandais-je. Il alla en prendre une et me montra le chemin. Merci.


Je pars me rasseoir vers mon siège qui est près de la sortie, quand un pirate lance une chaise vers la porte d’entrée, qui la traverse et va dans la rue. Et là, ce que je redoutais arriva, un caporal et sa troupe de marines entrèrent dans la taverne leurs armes en joue, prêts à faire feu au moindre geste. Mais évidemment, je ne les entendis pas tout de suite, étant plongé dans la découverte et lecture de cette carte.

Et c’est en levant la tête, voyant un silence inhabituel, que je compris et vis le caporal et sa troupe … Alors là, j’ai deux solutions … Soit, je m’enfuie mais je n’aurai pas l’air maligne … Soit, je me fais passer pour quelqu’un de perdue … Ce que je suis déjà.

Le point positif c’est qu’ils ne verraient pas ma rapière vu que ma cape rouge est fermée … Heureusement que la capuche est baissée …

Je devais avoir l’air malin, avec ma table qui étant caché par la porte ouverte, me rendait invisible aux yeux des soldats … Avec un peu de chance je pourrai partir quand tout le monde aura fini.

J’écoute alors le caporal réciter les droits des prisonniers, puis mon regard se pose sur un des soldats, c’est une fille, et elle semble exténuée de sa journée … C’est vrai que ça doit être dure d’être soldats … Mais ils n’avaient pas qu’à choisir cette voie sinon. Je prends une gorgée de mon chocolat chaud, laissant la chaleur m’envahir …

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La vie de pirate [PV : Akumira Silveria, Sirnight Meliase]   Lun 2 Mai - 23:30

Sirnight Meliase
avatar

Messages : 180

Navigation
Doriki:
380/6000  (380/6000)
Fruit du Démon: Modo modo no mi

La vie de pirate


V
oilà plusieurs heures déjà que la pluie tombée. J'aimais bien la pluie. Il s'agissait d'un élément absolument naturel et ... Et de quoi je parle... On s'en fiche de la pluie. Ce n'est que de l'eau qui tombe après tout. Bref cela faisait déjà plusieurs jours que je traînais sur cette île. Et malgré la surveillance renforcée due à la présence d'une base de la marine sur l'île. Personne ne m'avais encore vraiment remarqué. Je dis personne, mais ce n'était pas vraiment le cas, il y avait bien c'est deux superbes créatures féminines qui travaillaient au bar de la ville. Elles ne remplaceront jamais Rosa, mais c'était des jeunes filles très jolies. Je dormais justement dans cette auberge depuis mon arrivée sur l'île. Et je courtisais ces dames depuis mon arrivée également.

Alors que j'étais dans ma chambre d'auberge, que la pluie tambourinait à la fenêtre et que je profitais d'une des serveuse de l'auberge, il y eut du grabuge au rez de chaussé. Apeurée, ma conquête se blottit dans une couverture et me pria d'aller voir de quoi il s'agissait. Je me rhabillais en vitesse et prit mon épée, on ne savait jamais ce qui pouvait arriver sur Grand Line. Une fois dans la salle de restaurant, je compris vite ce qu'il se passait. La marine avait fait irruption et braqué ses fusils sur les pirates qui prenaient leur repas dans l'auberge. Rien de bien particulier, si ce n'est le nombre impressionnant de marines dans la salle. Instinctivement, je portais la main à la garde de mon épée, mais je du me raviser étais-ce vraiment une bonne idée de s'attaquer à la marine dans cet endroit renfermé ?

Le gradé qui dirigeait les soldats commençât à énoncer les droits des pirates. Sans blague comme si on avait le droit de se payer un avocat pour nous défendre devant une cours de justice.Pour les pirate, le système judiciaire n'a pas de sens.Un pirate faisait sa justice lui même et au diable les règles comme si on en avait quelque chose à faire. quelques fusils me tenaient en joue. Un... deux... Trois... Il y avait six fusils face à moi. ça n'allait pas être simple, mais je ne doutais pas de ma survie. Restait à savoir que ferait les autres pirates et les marines.


La vie de pirate

hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La vie de pirate [PV : Akumira Silveria, Sirnight Meliase]   Mer 4 Mai - 22:22

Meilin ShinaCivil
avatar

Messages : 209

Navigation
Doriki:
460/6000  (460/6000)
Fruit du Démon: -

Plus que jamais la tension était à son comble, surtout dans une taverne et avec des pirates. Ils avaient une trop grande réputation de bagarreurs, ce qui n'allait pas arranger les choses. Le combat semblait inévitable, et Haruka le savait, ce pourquoi le caporal avait tenu à sortir les armes tout de suite avant qu'il n'y ait de rébellion. Par chance la plupart se laissait faire, les les pirates pensaient peut-être pouvoir s'en sortir. Même si il n'y avait pas eu de bagarre pour le moment, les forbans ne méritaient pas de voir la lumière du jour, et tout le monde l'avait très bien compris. Pendant que Haruka tenait en joue l'assistance, le doigt sur la gâchette, le caporal déviait quelques fusils pour passer, mais sans pour autant les abaisser. Dans tous les cas le nombre d'angles de tir permettait d'abattre à vue n'importe qui, tant qu'il n'était pas derrière une porte comme la jeune fille que personne ne remarquait pour le moment.

-Au nom de la loi, vous êtes tous en garde à vue jusqu'à nouvel ordre, prime ou pas prime, pirate ou civil. Nous aurons tout le temps de vous identifier à la base, merci de ne pas faire de geste brusque, sinon ça risque d'être le dernier. Bien sûr vous avez le droit de garder le silence, car tout ce que vous diriez pourrait être retenu lors du jugement. Rassurez-vous, civils, vous serez dédommagés pour la consommation que vous n'avez pas pu terminer ou payer.

Comme tout le monde pouvait le deviner et le constater, le caporal avait beau être radical et sans pitié dans ses paroles et actions, il n'en demeurait pas moins quelqu'un de réglo. En effet il adorait les cartons pleins sans la moindre bavure, de quoi éviter les remarques désobligeantes si jamais on parlait de lui. Bien sûr son caractère pouvait être critiqué, mais sans actes marginaux on ne pouvait pas lui reprocher la moindre chose pratique. Un officier qui avait à coeur la moindre promotion, comme beaucoup.

Quelques instants après que le caporal eut prononcé les droits de chaque individu dans la salle sommairement, il abattit sa main en avant pour ordonner aux sabreurs en retrait de prendre leur paire de menottes afin d'entraver chacun. C'est à ce moment-là qu'un pirate tenta de sortir son arme, mais à peine le chien rabattu en arrière, un coup de feu partit en direction de son épaule. Ce n'était pas Haruka qui avait tiré, mais c'était un joli coup, même si il aurait voulu avoir assez confiance pour tirer dans son poignet. Malgré ce manque de précision pas très regrettable dans le fond, le soldat avait pu maîtriser l'individu d'un seul coup. Une seule balle avait suffi, juste une pour le calmer et dissuader les autres de tenter de fuir. Si des civils risquaient leur peau, ça s'arrêtait là, personne n'allait tirer sur eux si ils se tenaient tranquilles.

Après l'ordre du caporal, et après avoir compté le nombre d'individus et de soldats, elle prit l'initiative de décrocher de sa position en joue pour aller compléter ceux qui étaient partis. Haruka prit alors ses menottes à chaîne des plus courantes pour les enfiler à un garçon blond qui se trouvait pas loin d'elle. Elle n'avait pas vu la demoiselle derrière la porte, mais pour le moment elle se préoccupait du garçon afin de l'emmener de force à la base. Il y avait des chances pour qu'un puissant pirate tente de détourner les tirs de fusil en se cachant, mais le nombre de marines dissuaderait certainement les apprentis rebelles qui seraient tentés de s'échapper de force.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La vie de pirate [PV : Akumira Silveria, Sirnight Meliase]   Lun 9 Mai - 7:11

Akumira SilveriaFlecked Lynx | Heart Pirates
Flecked Lynx | Heart Pirates
avatar

Messages : 2006

Navigation
Doriki:
1647/6000  (1647/6000)
Fruit du Démon: - Neko neko no mi, modèle du lynx


La vie de pirate


Feat : Kisani Haruka ; Sirnight Meliase




Le caporal se dirigeait vers le centre de la salle, poussant quelques fusils sur son passage.


- Au nom de la loi, vous êtes tous en garde à vue jusqu'à nouvel ordre, prime ou pas prime, pirate ou civil. Nous aurons tout le temps de vous identifier à la base, merci de ne pas faire de geste brusque, sinon ça risque d'être le dernier. Bien sûr vous avez le droit de garder le silence, car tout ce que vous diriez pourrait être retenu lors du jugement. Rassurez-vous, civils, vous serez dédommagés pour la consommation que vous n'avez pas pu terminer ou payer. Prononça-t-il.


Il ordonna à ses hommes de baisser les sabres et de sortir les menottes. Mais c’est à ce moment-là, qu’un pirate tira un coup de feu, qui alla se planter dans la porte derrière laquelle j’étais. La balle avait frôlé le seul soldat féminin de cette troupe. Mais le pirate fût vite maitrisé et de ce fait plus personne n’osa manifester.

En regardant un peu plus précisément, on pouvait voir que six fusils étaient braqués sur un jeune homme blond qui venait de descendre de l’escalier.

Tous les soldats sans exception arrêtèrent les personnes s’abritant et se cachant ici. Personne n’y échappe, ni les personnes sous les tables, ni celle cachées derrière le bar, ni celle sortant par la porte arrière … Attends, la porte arrière ? Pas mal comme sortie …

Comment va-t-il différencier les voyageurs des pirates ? Bon, je sais que je n’ai pas d’affiche de recherche, mais il vaut mieux ne pas tenter le diable … Je vais attendre que la salle soit vide et après tout ira bien et j’irai chercher l’auberge.

Ces soldats sont plutôt efficaces et organisés, leurs menottes ne semblent pas être taillées pour les fruits du démon. Pour une fois que j’ai de la chance, et que je n’ai pas que des malheurs qui s’abattent sur moi.

Peut-être que si je fais une bonne action, ma chance va continuer. Je crois qu’il y a quelque chose que l’on appelle karma ? En faite, je ne vais rien faire de dangereux, la salle se vide doucement, il ne reste maintenant plus que le garçon blond qui tout à l’heure avait six fusil sur lui. Il ne semble pas paniquer. Comme s’il avait déjà vécu quelque chose de ce genre …

C’est plutôt étrange … Mais en tout cas, la jeune fille de la marine a l’air satisfaite ? En tout cas, dès qu’elle passera la porte, je passerai par celle du fond … Il ne faut pas que je fasse de bruit, et que je bouge … Je viens de terminer mon chocolat chaud, il ne faut pas que je fasse tomber la tasse, je retiens ma respiration. Tout va bien.

Ah non, en faite ça ne va pas bien … Il pleut toujours dehors et les bourrasques de vent sont de plus en plus fort. Bourrasques de vent … Plan de la ville … Je ne le tiens pas ! Il tombe, mais ça ne devrait pas faire de bruit … N’est-ce pas ?

Je relève la tête pour voir que le blond me regarde … Et voilà, la chance est partie ! Peut-être que si je l’aide tout se passera bien … Encore heureux que la jeune fille ne m’est pas remarquée.

Bon, un petit geste gentil n’a jamais tué personne … Je vais attendre le bon moment pour agir.

Là, dans quelques secondes, elle va passer la porte en tirant le blond … 5 4 3 2 1 Maintenant ! Je claque alors violemment la porte, qui atterrit en plein dans la tête de la jeune fille. Mais c’est pour une bonne action, je n‘ai pas à culpabiliser … J’espère qu’elle est assommée.

Heureusement, que le capuchon est toujours en place, comme ça mon visage reste caché, et personne ne le verra à moins d’être plus petit que moi.

J’entends le « splash » du soldat quand elle tombe et le « boom » des fesses du bond qui vient de tomber par terre. Bon je n’ai pas le temps de lui enlever les menottes, mais je ne peux pas le laisser là.

Je le prends alors par la manche, et le tire vers la porte de derrière, qui en s’ouvrant révèle une ruelle, une seule ruelle, sans issue possible. Elle a l’air d’être à sens unique pour au moins une cinquantaine de mètres.

Un bruit de porte battante, et un cri de rage se fit soudainement entendre. Bon on dirait qu’elle n’a pas été assommée assez longtemps … Et en plus avec cette pluie, ça n’arrange rien du tout.

Vite, réfléchis … Bon je n’ai pas le choix, je donne un coup de pied dans le tonneau pour faire croire à un départ précipité. Puis je prends le blond par la manche, et je m’accroche sur la barre du premier, avant de me propulser sur le toit avec le blond.

Là, normalement je devrais avoir un peu plus de temps pour réfléchir. Je vois alors, la jeune fille sortir par la porte arrière, et se diriger vers le fond de la ruelle.


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La vie de pirate [PV : Akumira Silveria, Sirnight Meliase]   Dim 19 Juin - 15:01

La chèvreMange les documents officiels
Mange les documents officiels
avatar

Messages : 1480

Pas de réponse depuis le 9 Mai.
→ cela fait un mois et demi déjà.

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.one-piece-rpg.com
MessageSujet: Re: La vie de pirate [PV : Akumira Silveria, Sirnight Meliase]   Lun 20 Juin - 9:41

Meilin ShinaCivil
avatar

Messages : 209

Navigation
Doriki:
460/6000  (460/6000)
Fruit du Démon: -

Malgré le temps de chien, tous les soldats étaient motivés par l'arrestation express. Aucun d'entre eux ne se laissait distraire par quoi que ce soit, menottant tranquillement tout le monde. Par chance tout le monde y allait avec des gants pour ne pas trop donner l'impression aux civils d'être fautifs face à la marine. Il était évident que les seuls à résister ou à chercher la fuite seraient les pirates, mais il ne fallait pas exclure la possibilité que certains savaient garder leur calme pour feindre l'innocence. Le caporal, pendant ce temps, encadrait bien l'opération, jetant un oeil sur tout ce qui serait intéressant. Son regard se porta alors sur un individu en cape et un blondinet qui tentaient de s'échapper par les toilettes discrètement. En tout cas ça y ressemblait bien, elle n'avait même pas cherché à négocier son aller et en plus emportait un garçon qui semblait être son compagnon. Peut-être que c'étaient des pirates, dans tous les cas aucune personne ne devait en réchapper. L'identification n'allait pas prendre longtemps du tout, tout le monde serait rapidement de retour dans la taverne, pour ceux qui n'étaient pas du mauvais côté.

Sans attendre plus longtemps et sans un mot, le caporal regarda ses troupes avant d'indiquer le chiffre trois avec les doigts et de désigner la porte des toilettes. Haruka ainsi que deux collègues se dirigèrent alors vers la porte des sanitaires arme à la main afin de les forcer à venir avec la marine. Malheureusement les supposés pirates ne se privèrent pas de tenter d'assommer la première à entrer en claquant la porte contre elle. Par chance elle fut rapidement rattrapée par ses deux collègues en exprimant sa douleur en se tenant le front. Ces deux-là allaient prendre cher pour avoir délibérément pris la fuite en agressant indirectement un soldat de la marine.

Leur diversion avait pourtant réussi car il ne restait déjà plus personne dans les cabines quand le trio entra. Par chance ils n'étaient pas très loin car elle avait entendu des bruits de pas juste après la porte claquée. Le duo était apparemment parti sur le toit ou dans la ruelle vu la fenêtre ouverte. Haruka sortit alors par derrière, suivie de ses deux compagnons, avant de s'engager dans la ruelle. Aucun des deux ne se trouvait dedans, il ne restait plus que le toit pour les abriter, sinon ils auraient pris la tangente dans une autre ruelle. La demoiselle leva alors les yeux en espérant trouver les deux personnes. Par chance le blondinet contrairement à l'individu en cape n'aidait pas à la discrétion avec sa tenue. Pendant les quelques secondes durant lesquelles la demoiselle pourrait tirer sans que la poudre se mouille par la pluie, elle sortit son arme et tira à vue sur le plus grand des deux individus, perçant la cape du premier.


-Les fugitifs sont sur le toit ! Je m'occupe de les poursuivre en haut, vous voulez bien encercler un peu le bâtiment pour les empêcher de s'enfuir ?

-T'es inconsciente, tu risques de te tuer à te balader sur le toit par temps de pluie ! Si ça se trouve ils vont eux-même nous tomber tout cuits dans les bras...

-C'est vrai, ça vaut pas la peine de s'casser la binette si tu veux mon avis.

-Peut-être, mais on est réduits à cause de l'encadrement des gens à l'intérieur, on peut pas se contenter d'attendre que ça tombe !

Sur ces mots, la demoiselle se précipita dans la taverne afin de monter les escaliers vers le toit. En effet il avait l'air glissant, de quoi dissuader n'importe qui de continuer, et courir en plus. Par chance la marine était déjà un métier à risques, elle n'était pas à un ou deux près dans l'absolu. La demoiselle se risqua alors sur le toit, son sabre en main à défaut de pouvoir tirer avec son fusil trempé. Les individus étaient peut-être déjà partis, mais Haruka allait encore continuer de les poursuivre jusqu'à ce qu'ils la sèment ou qu'elle les rejoigne.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La vie de pirate [PV : Akumira Silveria, Sirnight Meliase]   Mar 28 Juin - 12:31

Akumira SilveriaFlecked Lynx | Heart Pirates
Flecked Lynx | Heart Pirates
avatar

Messages : 2006

Navigation
Doriki:
1647/6000  (1647/6000)
Fruit du Démon: - Neko neko no mi, modèle du lynx


La vie de pirate


Feat : Kisani Haruka ; Sirnight Meliase




Une fois sur le toit, le blond semblait perdu dans ses pensées et sans aucune clé je ne pourrais pas le libérer et il restera plus un poids pour moi qu’autre chose … Il vaut mieux que je le laisse là et que je trouve la clé ! Après, j’irai l’aider.

Alors que je réfléchissais à un moyen facile de sortie, un bruit de plusieurs pas me sorti de ma réflexion, une balle fût tirer par la marine que j’avais bousculée voire écrasée contre la porte, arma en un éclair son fusil et visa l’inconnu.

La balle lui traversa la jambe, avant de passer à travers ma cape m’évitant le mollet de justesse … Donc elle nous a repérés, le seul moyen est la fuite, sinon je peux l’emmener dans un endroit où j’aurai l’avantage pour l’attaquer et ainsi être tranquille et me déguiser ! Elle n’a pas vu mon visage, donc c’est un avantage …

Et puis, peut-être qu’elle ne me suivra pas …

Ah ben oui ! Elle monte ! Bon, je n’ai plus qu’à la semer et trouver un endroit sans personne où je pourrais tendre une embuscade. En tout cas, je suis obligée de fuir de toit en toit …

Je n’attends pas la réponse du menotté et me positionne dans une ombre juste dans l’angle mort de la marine quand elle entrera.

Je ne pourrai pas utiliser mon poison … Du coup, il faut que je trouve un moyen de la bloquer … Bon, il faut aussi que je n’utilise pas mon fruit du démon … Je n’utiliserai que la rapière.

Elle commença à apparaître le sabre en main, sur ses gardes, le regard braqué à droite et à gauche ne se doutant pas que j’étais derrière … Oui, les coups dans le dos sont traîtres ! Mais, je me suis déjà enfuie du bar, du coup je dois déjà leur sembler suspecte … Alors un peu plus, un peu moins …

Première chose à faire l’étourdir, je la vois sortir sa tête puis son haut du corps puis sa première jambe. Ma rapière est rangée à sa place, mais son sabre lui est pointé à l’extérieur prêt à l’attaque et à découper tout sur son chemin.

Je n’aurai pas beaucoup de temps pour la surprendre, mais la pluie est à mon avantage. Je levais rapidement mes deux mains et les claquaient le plus fort possible contre ses deux oreilles provoquant la perte de son équilibre et une douleur le sonnant.

Mais comme ça ne sera pas suffisant, du coup, j’enchaîne avec un coup à l’arrière de la tête au-dessus de la nuque de la marine, au niveau du cervelet, pour l’étourdir encore plus et la faire tomber par terre et perdre le sens d’orientation. Je la vois lâcher son sabre, pour se tenir la tête avant de tomber la tête en avant …

Pendant sa chute, je lui donne un coup de pied dans son sabre pour l’envoyer plus loin. J’ajoute avant de partir un coup de talons bien placé, qui la fera boiter pendant très longtemps, à l’arrière de son genou droit, l’empêchant de faire trop de mouvements brusques et rapides.

Le principal est qu’elle ne voit pas mon visage et ma rapière … Du coup je vais de voir l’emmener ailleurs ! Je commence à courir et ramasse le sabre de la marine, elle sera obligée de me suivre pour le récupérer, elle ne pourra pas utiliser son fusil à cause de la pluie.

Je commence à courir de toit en toit l’amenant à me suivre en faisant assez de bruit pour qu’elle me voit … Je la sens me suivre en clopinant, et essayant de ne pas glisser … Puis j’aperçois un terrain vague donnant libre court à une bataille, tout en laissant un choix de sortie pour que je puisse m’enfuir. Ce qui est bien c’est qu’on ne nous a pas suivies !

Que le combat commence ! Je me mets en position de défense avec le sabre de la marine, attendant son premier geste, quand elle arrivera.



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La vie de pirate [PV : Akumira Silveria, Sirnight Meliase]   Mar 28 Juin - 15:22

Meilin ShinaCivil
avatar

Messages : 209

Navigation
Doriki:
460/6000  (460/6000)
Fruit du Démon: -

L'heure était enfin venue pour la pirate et son acolyte d'être arrêtés, par chance l'un d'entre eux était déjà menotté. Haruka se précipita alors vers le toit en courant dans la taverne vers l'endroit où la trappe était située environ. Après quelques secondes de recherche, la demoiselle grimpa les escaliers escamotables afin de passer par la fameuse trappe assez grande pour permettre le passage d'une personne assez corpulente maximum. Ainsi elle passa la tête et le haut du corps pour reprendre ses repères à l'extérieurs. Malheureusement c'était sans compter sur la fugitive qui ne manqua pas de claquer ses mains sur ses oreilles et l'envoyer retomber en bas de l'escalier. Avant qu'elle n'ait pu reprendre son sabre, la pirate donna un coup de pied dessus avant de retomber sur la cheviller couchée de la demoiselle, non sans la faire crier de douleur.

Malgré la foulure, Haruka sentait le sens du devoir prendre le contrôle de ses émotions pour la pousser à continuer la poursuite. Elle se releva alors en avançant plus prudemment afin de ne pas faire un pas de travers. Son sabre n'était plus là, et avec la pluie son fusil n'allait plus servir des masses, même si elle avait réussi à envoyer une balle en profitant de la poudre encore sèche. Maintenant il ne fallait plus compter là-dessus, c'était à mains nues que la demoiselle allait devoir capturer la fille.

N'écoutant que son courage, la demoiselle mit les pieds sur le toit avant de scruter les alentours pour voir par où elle s'était enfuie. Par chance ses pas résonnaient encore, ce qui lui permit de mettre une direction pour pouvoir la poursuivre. Heureusement les toits étaient bien rapprochés, ce qui facilitait grandement la tâche pour la poursuivre. Sans ses armes, elle courait bien plus vite, raccourcir la distance n'était pas bien compliqué à partir de là.

Ce n'est qu'après de longues minutes de poursuite alors que l'obscurité régnait de plus en plus sur la ville. Malgré tout Haruka parvint à rattraper la pirate dans un terrain vague au sol presque boueux, ce qui ne devait pas faciliter les mouvements. Sans attendre une invitation de sa part, avec toute l'énergie qu'il lui restait avec l'adrénaline, la demoiselle fonça pour récupérer son sabre avant tout. Elle était prête à tout pour réussir, même à se blesser, alors que pourtant il ne s'agissait que d'une affaire lambda, rien à voir avec son passé.

Aussitôt la distance entre elles effacée en un instant, la demoiselle tenta un direct du gauche vers sa figure de front afin de la désarçonner. Maintenant qu'elle se retrouvait sans arme contre une escrimeuse doublement armée, ses chance s'amenuisaient, mais pas sa motivation. Haruka n'avait pas l'intention de combattre dans la lutte réglementaire, son but était juste de récupérer son sabre afin de livrer un combat effréné. Même avec de nombreuses coupures, la demoiselle comptait bien atteindre son adversaire pour lui rendre ses coups. Malgré tout elle continuait de boiter un peu, mais au moins elle ne tomberait pas avant d'avoir combattu à fond.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La vie de pirate [PV : Akumira Silveria, Sirnight Meliase]   Mer 29 Juin - 0:20

Akumira SilveriaFlecked Lynx | Heart Pirates
Flecked Lynx | Heart Pirates
avatar

Messages : 2006

Navigation
Doriki:
1647/6000  (1647/6000)
Fruit du Démon: - Neko neko no mi, modèle du lynx


La vie de pirate


Feat : Kisani Haruka ; Sirnight Meliase




Je la vis me rattraper malgré son léger boitement, sûrement une foulure à la cheville … Elle s’enfonçait dans le terrain boueux, le souffle court, les cheveux trempées et une expression déterminée de colère. Elle regardait son sabre que je tenais.

Puis, elle prit un point d’appui sur son pied valide, et fonça sur moi, tendant la main vers son sabre … Puis elle réduit la distance en tentant un direct du gauche vers ma tête. Mais je la décalais juste à temps, légèrement à gauche évitant son point, mais elle fit tomber ma capuche révélant mon visage.

Le visage de la marine était déterminée, elle allait donner le meilleur d’elle-même pour se battre contre la féline. Mais cette dernière était bien déterminée à en finir le plus vite possible pour pouvoir reprendre la mer et continuer son aventure, qui ne faisait que débuter.

Je commençais le combat avec ma technique d’engagement, pour la blesser et l’empêcher de faire trop de mouvements ... Je la pris au dépourvu en sautant au-dessus d’elle avant de lui couper le dos.

Elle commença à tomber en avant et retrouva son équilibre de justesse, se retournant péniblement, pour me voir. Elle saignait et le sol se teintait de rouge assez rapidement, avec la pluie qui noyait son dos qui baignait dans son sang.

Je plantais son sabre sur le côté de sa chaussure, où son pied n’était pas blessé. La lame de son sabre était plantée de telle sorte, que son pied ne pouvait pas bougé, étant lui-même transpercé sur le côté … Si la jeune fille l’enlevait, elle saignerait trop et s’évanouirait avant que quelqu’un puisse la sauver …

Mais, elle semblait têtue et prête à tout pour se battre jusqu’au bout. Du coup, il fallait l’assommer et quoi de mieux qu’un bon coup de poing dans la mâchoire …

Je prépare mon crochet du droit pendant que la marine essayée de bouger, mais j’allais plus vite et c’est avec un bon coup de bassin pour me donner de l’élan que je donnais un crochet du droit dans son visage la faisant tomber KO et donc dans les pommes …

Elle allait tomber en avant quand je la retins vérifiant son pouls avant de la poser par terre, et de partir en entendant le bruit de pas des soldats … Je n’ai vraiment pas envie de me battre … Je remis ma capuche et partie en courant dans une ruelle étroite pour semer les soldats si jamais ils me suivaient … Au moins, elle sera prise en charge !



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La vie de pirate [PV : Akumira Silveria, Sirnight Meliase]   Mer 29 Juin - 15:24

Meilin ShinaCivil
avatar

Messages : 209

Navigation
Doriki:
460/6000  (460/6000)
Fruit du Démon: -

Le combat pouvait désormais commencer entre la marine et la pirate. Bien que Haruka soit un simple soldat, malgré sa faiblesse de niveau, elle continuait d'espérer la victoire. Le terrain désavantageait tout le monde sur le coup, et en plus la nuit tombait de plus en plus vite. Il fallait à tout prix gagner pour espérer être promue à la première classe, c'était le meilleur moyen d'atteindre son but. Malheureusement il était encore semé d'embûches, ce ne serait pas facile du tout de devenir officier, mais l'espoir continuait d'exister tant que les chances étaient au-dessus de zéro.

Sans plus attendre, la demoiselle s'élança vers la pirate dans le but de lui reprendre son arme avec l'effet de surprise. Avec de la chance elle n'aurait pas le temps d'élaborer une stratégie et devrait esquiver à l'improviste sans grand succès. Malheureusement la brune sauta brusquement dans les airs, disparaissant de la vision d'Haruka. Elle atterrit dans son dos et lui infligea un coup de sabre dans le dos, entaillant fortement sa peau. Comme elle s'en doutait, elle saignait déjà, les affrontements entre marine et pirate étaient toujours sans pitié. La demoiselle poussa un cri de douleur en manquant de peu de chuter dans la boue. La pluie avait au moins la chance de nettoyer sa plaie, mais elle ne pouvait pas se guérir par magie.

Malgré tout Haruka put apercevoir son visage, il s'agissait d'une jolie fille aux cheveux bruns qui avait l'air de tout sauf d'une pirate sanguinaire, une combattante au minimum. La demoiselle restait néanmoins debout et continuait de faire face à la fille, même si elle tremblait de douleur. En revanche la peur ne semblait pas l'arrêter mais au contraire la pousser à continuer afin de gagner son avantage à la sueur de son front. Elle vint alors planter par surprise son propre sabre dans son pied afin de la clouer au sol, non sans lui arracher un nouveau cri de douleur. Elle essaya alors de retirer le sabre sans le faire trop bouger, mais la moindre vibrations lançait dans son pied une vive douleur. Elle n'avait pas assez de force pour la retirer, c'était fichu pour ce combat. Heureusement pour Haruka, la pirate eut la bonté de ne pas l'achever avec sa rapière et se contenta de lui asséner un surprenant coup de poing direct dans la figure. Sonnée, la demoiselle s'effondra au sol, définitivement achevée par la douleur qui parcourait tout son corps.

Alors que la pluie lui faisait voir trouble, Haruka gémissait de douleur, la jambe repliée et le reste allongé sur le sol boueux. Par chance elle avait encore une idée pour qu'elle ne s'en sorte pas, mais elle n'eut pas besoin de la réaliser car les renforts arrivaient déjà. Tout le monde était en route pour la base, seuls quelques soldats qui n'étaient pas en charge du groupe eurent le réflexe de suivre la même route que la demoiselle. La pirate était déjà loin, mais Haruka n'allait pas mourir, c'était toujours ça de gagné. Les soldats ne tardèrent pas à déloger d'un coup sec l'épée de son pied avant de la soutenir avec son épaule. Ils virent alors une profonde entaille sous la couche de boue au niveau du dos, preuve qu'elle s'était battue férocement. Même si le combat n'avait pas duré une minute, Haruka était fière d'avoir pu survivre et d'avoir pu apercevoir le visage de la coupable pour l'identifier.

De retour à la base, Haruka reçut le sermon qui lui était dû par le caporal en charge de cette simple formalité. Il lui reprochait d'avoir rompu la formation et d'avoir quitté seule son poste pour traquer un pirate primé, chose qu'elle venait d'apprendre. Il s'agissait d'un membre de l'équipage des Heart de Trafalgar Law, un grand corsaire des plus primés dans le monde, plus de quatre-cents millions de berrys. Malgré ça, la marine était soignée aux petits oignons, et son sermon fut sa seule punition, à défaut de perdre un grade qu'elle n'avait pas. Ce n'était pas sa soirée visiblement, mais le principal était de se relever et de s'améliorer. Avec les conseils de son supérieur et de ses camarades, elle saurait devenir de plus en plus efficace et un jour elle pourrait atteindre son but de devenir officier.


~FIN~
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La vie de pirate [PV : Akumira Silveria, Sirnight Meliase]   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

La vie de pirate [PV : Akumira Silveria, Sirnight Meliase]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les chansons de pirate !
» Et un, et deux, et trois ! C'est l'histoire du pirate de l'îleuuuuuuuuuuuh ♫
» Une quête pour devenir un pirate !
» [mini-event] Raviver une legende : le conseil pirate
» [libre]La Gourmande Contrebande. [West Blue, Rang B, Pirate, Baston]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece RPG Strong World :: L'aventure :: Grand Line :: Autre îles-