AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Deuil des pirates et des révolutionnaires [Sefra]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Message
MessageSujet: Re: Deuil des pirates et des révolutionnaires [Sefra]   Dim 7 Aoû - 19:08

Hunter SefraLe fringuant aux os sanglants
avatar

Messages : 243

Navigation
Doriki:
1768/6000  (1768/6000)
Fruit du Démon: Hone Hone no mi (fruit des os)



«Même deuil...»



Malgré tout ce qu'elle pouvait me dire, je me sentais mal quand même, elle me faisait un petit sourire quand même pour éviter sans doute de continuer sur ce sujet, ce n'était pas une mauvaise idée car sinon j'allais sans doute encore lui faire du mal.

Lorsque je lui expliquais mon point de vue sur la question de pourquoi elle était là, elle me parlait de la supposition qu'elle pouvait tout simplement prendre l'air, ce n'était pas une mauvaise hypothèse puis elle me faisait un meilleur sourire que le précédent, le vent soufflait au même moment et faisais voler ses cheveux, c'était tout simplement magnifique, une beauté que je n'avais pas vu depuis mon accident avec Rose.

Lorsque l'on continuait la conversation sur le Tartaros elle me confirmait qu'elle n'avais eu aucun problème mais qu'elle connaissait des personnes qui sont tombés dans leurs pièges de puissance ou tout simplement se faire corrompre par le pouvoir de leur chef.

-Ah j'en suis désolé, c'était des amis très proches ou de la famille ? Si la question te pose problème tu peux simplement le dire et ne rien dire, je peux comprendre...

Elle voulait malgré tout terminer sur cette discussion sur le Tartaros, tout en disant qu'il fallais limite abandonner le combat contre eux, je trouvais sue c'était une mauvaise idée car sinon le monde allait sombrer rapidement dans leur démence, cela serait encore pire que que Barbe-Noire, je devais lui en parler :

-Je pense qu'abandonner face à eux c'est se faire gouverner par la démence, cela serait horrible pour de simples innocents et également les enfants si leurs parents subissent la démence ils pourront vivre une enfance des plus odieuses !

J'espérais lui faire ravoir de l'espoir avec ces paroles même si je n'étais un grand diplomate et je n'avais pas l'habitudes de tenir de tel propos.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Deuil des pirates et des révolutionnaires [Sefra]   Mer 31 Aoû - 19:57

Strange D. NanaBloody Queen ♥ Nurse of Death
Bloody Queen ♥ Nurse of Death
avatar

Messages : 17899

Navigation
Doriki:
3412/6000  (3412/6000)
Fruit du Démon: Sang



- Même deuil... -



Des amis très proches ? De la famille ? Bien sûr ! C'était mes nakama ! Des membres de mon équipage, nous étions une grande famille, même si j'avais mis longtemps, très longtemps même à m'intégrer et me faire acceptée par une partie d'entre eux ! Me perdant dans les souvenirs que j'avais pu avoir avec eux, je ne répondis pas tout de suite, repensant à Vista et Joz qui étaient prisonnier du Tartaros... Zoro que j'avais retrouver totalement différent lorsqu'il était sous l'influence de Marde... Il restait d'ailleurs des membres des Mugiwara là-bas... Est-ce que malgré la mort de Luffy ils allaient aller les sauver ? En auraient-ils la force ? Moi... Moi j'avais fui lâchement, refusant la réalité de voir mon commandant s'enfuir. Bien sûr je comprenais sa colère, sa haine envers Marde et son désir de venger ses frères mais... J'aurai préféré l'apprendre lorsque je pouvais encore le rejoindre plutôt que la façon froide dont nous avait servit Sanji : il vous a abandonné. Ce mot me terrorisait encore...

« Plus ou moins... Comme je te l'ai dis, je n'ai pas eus de problème avec le Tartaros. »

Car sinon ça voudrait dire que ça me touchait personnellement et que oui c'était des gens très important pour moi, hors j'avais dis que je n'avais eus aucun problème, juste connu des gens qui en avaient eut. Oui je reniais presque ma relation avec mon équipage, cachant l'importance de notre relation... Je ne voulais plus y penser, c'était bien trop douloureux, je voulais couper les ponds, ne plus souffrir des souvenirs avec eux... Les oublier si cela était possible... C'était cruel, lâche, tout ce que l'on veut, mais je ne souhaitais pas réfléchir. Je n'avais même plus la force de penser.

« La démence ? Nous sommes loin de la démence. Marde n'est qu'un être qui a une lubie de pouvoir et qui a les moyens d l'obtenir et de soumettre tout le monde à sa volonté, comme un marionnettiste avec ses pantins. » Je repensais à comment Zoro était lorsqu'il y était... « Et puis à quoi bon ? Les gens ne se rendront même pas compte qu'ils sont manipuler, pour eux tout semblera normal, et le monde tournera comme avant, avec pour seul différence le chef du Tartaros à son centre en roi du monde. »

Oui Marde n'était pas de la démence, il était réfléchit, il avait un plan, en revanche celle qui m'habitait... Oui là s'en était une, dangereuse que je cachais au fond de mon esprit. Et à choisir, je préférais le Tartaros que la folie qui m'habitait sans aucune hésitation, l'autre pouvait amener à de terrible conséquence sans aucune logique, sans aucun but derrière. Par pure plaisir.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Deuil des pirates et des révolutionnaires [Sefra]   Mar 4 Oct - 21:10

Hunter SefraLe fringuant aux os sanglants
avatar

Messages : 243

Navigation
Doriki:
1768/6000  (1768/6000)
Fruit du Démon: Hone Hone no mi (fruit des os)



«Même deuil...»



Notre conversation qui se tournait dorénavant tout le temps sur le Tartaros n'aboutissait à rien, je disais certaines choses puis elle me contredisait ou alors elle parlait comme une dépressive, c'était assez frustrant sur le coup mais bon on y peut rien, les avis divergent comme on dit. Elle me confirmait néanmoins qu'elle n'avait eue aucun problème avec le Tartaros, c'est possible après tout mais comme ils ont une assez grande expansion dans le monde ça m'étonne un peu mais bon passons.

Elle enchaînait sur le fait que le Tartaros n'avait aucun lien avec la démence, certes mes propos étaient un peu trop gros envers eux mais le fait de se faire gouverner par Marde n'est tout de même pas une option, une idée que Nao ne semblait pas si mauvaises, d'après elle si tout le monde est manipulé ils ne s'en rendront pas compte, là-dessus je ne peut dire le contraire les contradictions de Nao sont éclairés et pas fausses du tout.

-Tu as peut être raison, je me suis emballé pour rien depuis tout à l'heure, c'est regrettable de me voir comme cela et j'en suis désolé, mais passons à un autre sujet de conversation, ça serai bête de gâcher un moment de paix que nous avions dès le début dans cet espace si ouvert par le vent.

Sur ces mots j'espérais une réponse positive de sa part et un changement de sujet car le Tartaros est peut-être une priorité pour le moment mais en discuter n'arrangera pas les choses et je voulais également en savoir un peu plus sur la personne avec qui j'avais cette discussion car Nao semble assez mystérieuse et mon côté curieux ressort très vite dans ces moments là.

-Parle moi un peu de toi, outre tes mésaventures dans la vie bien entendu.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Deuil des pirates et des révolutionnaires [Sefra]   Jeu 6 Oct - 21:27

Strange D. NanaBloody Queen ♥ Nurse of Death
Bloody Queen ♥ Nurse of Death
avatar

Messages : 17899

Navigation
Doriki:
3412/6000  (3412/6000)
Fruit du Démon: Sang



- Même deuil... -



Les poils de Figaro bougeaient avec le vent, c'était apaisant à regarder, et puis la chaleur de sa fourrure ainsi que sa douceur était un véritable calmant naturel. Une véritable chance que je l'ai trouvé, lui et moi, sans notre patrie. Parfois je me disais que si j'avais réussi à le trouver lui, alors peut-être qu'il y avait d'autre survivant quelque part dans le monde ? Il y avait certes très peu d'espoir mais après tout... Pourquoi pas ? J'aimerais tellement retrouver des gens de mon île natale ! Voir que tous n'étaient pas mort, que certain avait tout comme moi réussi à s'en sortir ! Et nous pourrions même un jour y retourner, ensemble ça serait sans doute moins douloureux ?

Je l'écoutais paisiblement, lui jetant par moment des regards tout en continuant de m'occuper de mon fauve qui avait besoin de beaucoup d'attention, pour ne pas dire constante pour qu'il ne cherche pas à grogner sur le révolutionnaire. Le Tartaros... Tout avait commencé à cause d'eux... S'ils n'avaient pas fait leur apparition, nous n'en serions pas là ! Je n'aurai pas fui mon équipage, Ace ne nous aurez pas abandonné, Sabo et Luffy ne seraient pas mort, et une partie de mon équipage ne serait pas soumis à la volonté de Marde ! Comme je le haïssais ! Mais j'étais trop faible pour faire quoique ce soit...

« Ne t'en fais pas pour la façon dont je te vois, elle n'est pas négative du tout tu sais ? Tu as bien raison ! Le temps est agréable, et l'ambiance apaisante, c'est parfait pour prendre un peu de repos ! Cela faisait longtemps que je ne me suis pas détendu vraiment. »

Bon, ça faisait longtemps que je prenais su repos moi... Enfin pas tellement, mais au moins ça faisait quelque jours que je ne m'étais battue avec personne dans une taverne quelconque, c'était déjà un progrès, ce que Rucci m'avait dit finissait peut-être par me rentré dans le crâne ? S'il voyait que ça m'arrivait encore de faire du grabuge, il m'en voudrait surement et regretterait de ne pas m'avoir arrêter et torturer. Puis il me surpris : parler de moi ? Bon... Soit, je voulais bien consentir à faire des efforts, après tout, j'avais déjà mentit sur mon nom...

« Moi ? Tu sais il n'y a pas grand chose à dire, je n'ai plus personne à part Figaro à mes côtés et vers qui me tourner. Je me cherche un nouveau but dans la vie, un nouveau mode de vie, car je ne peux plus retourner à celui d'avant. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Deuil des pirates et des révolutionnaires [Sefra]   Lun 24 Oct - 19:49

Hunter SefraLe fringuant aux os sanglants
avatar

Messages : 243

Navigation
Doriki:
1768/6000  (1768/6000)
Fruit du Démon: Hone Hone no mi (fruit des os)



«Même deuil...»



Notre conversation sur les mauvais sujets de discussion était enfin terminé, on essayait de se concentrer sur un autre sujet beaucoup plus calme, l'espace vert autour de nous. Elle me disait aussi qu'elle ne me voyait pas en mal, malgré tout ce que j'ai put dire auparavant.
Bref revenons au moment présent elle voulais se détendre et moi aussi, puis me venais ensuite une idée qui pourrait peut-être lui faire plaisir, en essayant de me racheter également, pourquoi ne pas lui proposer un massage ? C'était une idée assez étrange et même si on se connaissait à peine je voulais vraiment me racheter de mes mauvaises paroles.

- Je confirme tes dires il n'y a rien de plus reposant, mais puis-je te proposé un petit massage pour me faire pardonner et pour te détendre davantage, enfin si tu es d'accord et Figaro également bien sûr.

J'espérais vraiment qu'elle dise oui, car cela pourrait me rappeler mon enfance lorsque Vesp ou ma mère voulait des massages, on faisait des concours avec papa pour savoir qui le faisait le mieux et on me confirmait que j'étais le meilleur.

Je divague encore une fois, elle commençait enfin à parler un peu d'elle en me disant qu'elle n'avait plus que Figaro à ses côtés, c'est triste de savoir que seul un animal de compagnie, même si c'était un gros chat qui savait se défendre, était la dernière source de bonheur dans ce monde. Elle cherchait également un nouveau but à sa vie et également un mode de vie différent de celui qu'elle avait avant, on n reviens à l'idée de départ, les mauvais souvenirs, je ne voulais pas en parler à nouveau donc je lui répondais :

- Ah c'est dur de savoir cela, et changer de mode de vie est assez compliquée, pourquoi ne voudrais-tu simplement pas rester dans un village comme celui d'à côté et faire une petite vie paisible sans combat ni perte d'être cher ?


Ma question paraissait assez simple en soit mais changer de vie comme cela sans que je connaisse son passée changeait radicalement la donne et me faisais douter de mes propres paroles...

J'attendais simplement sa réponse en espérant ne pas être allez trop loin en supposant tout cela.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Deuil des pirates et des révolutionnaires [Sefra]   Sam 19 Nov - 19:16

Strange D. NanaBloody Queen ♥ Nurse of Death
Bloody Queen ♥ Nurse of Death
avatar

Messages : 17899

Navigation
Doriki:
3412/6000  (3412/6000)
Fruit du Démon: Sang



- Même deuil... -



[Je pense qu'encore une ou deux réponses chacun on va pouvoir clôturer le RP tu en pense quoi ?]

Cela me faisait bizarre de me faire passer pour quelqu'un d'autre, mais ce n'était pas désagréable de ne plus être moi-même l'espace d'une conversation. Si seulement cela pouvait durer éternellement, ne plus être celle que j'étais, que l'autre disparaisse, que le passé disparaisse... Malheureusement il y avait peut de chance pour que cela arrive un jour. Pour cela il faudrait que tout le monde m'oublie, j'aurai mieux fait de simuler ma mort... Tout aurait été plus simple... Mais avec toute cette période de deuil, ça aurait été surement cruel de ma part de faire ça. Sa proposition me fit rire, Figaro lui jeta un regard noir, ah s'il savait le caractère du fauve.

« Ha ha ha, non pas que ça me déplairait, mais Figaro te dévorerait à peine tu serais trop près de moi, il a toujours été comme ça, même avec mes proches amis, alors imagines quelqu'un que je viens de rencontrer ? »

Oui il aurait très rapidement fini en charpie sinon, après tout il avait bien tenter de tuer Zoro alors qu'il était conscient de la différence de force, bien que le bretteur se retrouva quelque peu en difficulté entre la puissance et le poids de l'animal qui tenter de l'écraser pour lui arracher la tête. Une vrai brute. D'ailleurs comment allait Zoro ? Cela faisait longtemps... Dire qu'on aurait dû fêter nos retrouvailles... Et au lieu de ça, un deuil...

Puis je me laissais à lui raconter des choses sur ma vie, après tout, lui semblait me dire des choses sur la sienne, ça serait équitable comme ça non ? Et puis bon, lui dire que je n'avais plus que Figaro n'était pas une information capitale, ça ne lui rapporterait rien de le crier sur tous les toits, ni même que je voulais changer ma façon de vivre. C'était idiot d'ailleurs car avant j'avais toujours été seule, mais depuis deux ans et demi dans un équipage, j'en avais perdu l'habitude, si bien que je n'avais plus de repère et que je me sentais perdu...

« Je sais pas... De peur d'être rattrapé par mon passé je pense... Mais c'est vrai que ce n'est pas une mauvaise idée, je pourrai essayé un temps... »

Où est-ce que je pourrai me cacher sans qu'on me retrouve ? C'était difficile, sur Grand Line j'y étais restée longtemps, parfois on pouvait trouver des avis de recherche, certes j'avais changer de tête, mais on n'était jamais trop prudent... Et puis il y avait l'autre en moi, que faire si jamais elle se réveillait au beau milieu d'un village plein d'innocent ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Deuil des pirates et des révolutionnaires [Sefra]   Sam 3 Déc - 17:44

Hunter SefraLe fringuant aux os sanglants
avatar

Messages : 243

Navigation
Doriki:
1768/6000  (1768/6000)
Fruit du Démon: Hone Hone no mi (fruit des os)



«Même deuil...»



Malgré ma proposition elle refusa de peur que Figaro s’en prenne à moi, elle avait sans doute raison et cela serait bête de battre maintenant avec toutes la conversation que nous avons eu, elle me confirmait en même temps que même ses amis proches ne pouvaient presque pas l’approcher, je n’avais donc aucune chance.

Elle m’expliquait ensuite qu’elle avait peur de se faire une nouvelle vie car son passé pourrait la rattrapé, il est vrai qu’avec un passé dur on ne peut se refaire un nouvel avenir, c’est même presque impossible et non sans mal, et puis comment elle pouvait faire cohabité Figaro avec d’autres paysans ou citoyens qu’elle n’avait jamais vu, le problème est en effet assez présent.

Puis nous continuons notre discussion en parlant de tout et de rien et le temps en remarquant assez tardivement qu’il se faisait tard, les nuages et le soleil avaient laissées place à la lune et ses belles étoiles, une conversation de presque une journée, enfin je devais lui expliquer que je devais vite partir car les missions de la révolution ne pouvaient attendre.

-Oh regarde moi ça, il fait déjà nuit, le temps passe vite lorsque l’on discute comme cela, et je suppose que je t’ai assez fais perdre de temps et je dois également partir au plus vite.

Cette discussion avec Nao m’aura beaucoup appris sur moi-même et également sur cette jeune femme, c’est alors que je me levais en lui disant du plus simplement du monde :

-J’espère que l’on se reverra très chère Nao et ce fût un réel plaisir de faire ta rencontre sur un aussi joli terrain, portes-toi bien !


Sur ces mots je n’osai même pas serrer la main de la jeune femme de peur que Figaro m’agresse et l’idée de la bise était également à oublier je pense donc je la regardais avec un grand sourire et prêt à partir en direction du village d’a côté pour vite retrouver le port et ainsi partir de cette île.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Deuil des pirates et des révolutionnaires [Sefra]   Lun 5 Déc - 22:57

Strange D. NanaBloody Queen ♥ Nurse of Death
Bloody Queen ♥ Nurse of Death
avatar

Messages : 17899

Navigation
Doriki:
3412/6000  (3412/6000)
Fruit du Démon: Sang



- Même deuil... -



Effectivement je n'avais même pas remarqué, mais la nuit était déjà là, je devais être trop prise par mes pensées et la conversation, cela ne me ressemblait pas, j'étais vraiment pas bien en ce moment. Les autres me manquaient, je ne savais pas où j'allais ni ce que j'allais faire. Suivre les conseils de Rucci n'était pas aussi facile que je le pensais, quand il le disait ça avait l'air simple, et en même temps... Comment Rayleigh faisait pour vivre en se cachant ? Ah oui, il avait une bonne planque et sa puissance était assez impressionnante pour dissuadé beaucoup de monde de lui causer des ennuies, moi j'étais quoi ? Rien qu'une petite pirate d'un équipage qui avait perdu en réputation avec la mort de son capitaine à Marinford...

« Ce n'est rien ne t'en fais pas, c'est assez plaisant de discuter comme cela, ça change les idées, merci. Je ne vais pas te retenir plus longtemps alors. »

Je le regardais ensuite se lever, réalisant que je ne savais toujours pas où j'allais passer la nuit, surement dehors, ici, ou contre un arbre pour être un peu protéger du vent, avec Figaro en deuxième rempare. La nuit était fraiche, juste ce qu'il fallait, c'était agréable, alors ça ne serait pas si mal, en plus cela me ferait économiser une auberge, le félin n'étant pas très discret, cela évitait de se faire remarquer.

« Nous verrons bien, rien n'est moins sûr dans ce monde. Ce fut un plaisir partager, fait attention à toi. »

Il en aurait besoin vu qu'il était révolutionnaire, ça serait difficile avec la mort de Sabo, la marine allait surement en profiter pour encore plus les traquer. J'étais loin de me douter que dans très peu de temps, on allait apprendre que lui et Luffy était finalement vivant. Tout en le saluant de la main pendant qu'il partait, je lui adressais un sourire, avant de me poser avec Figaro au creux d'un arbre et de m'endormir contre sa fourrure.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Deuil des pirates et des révolutionnaires [Sefra]   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

Deuil des pirates et des révolutionnaires [Sefra]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Deuil des pirates et des révolutionnaires [Sefra]
» Ce n'est pas un vol mais un emprunt[Goby Town, Rang B, Révolutionnaires, Méchants pirates, Bonne révolution]
» Soirée Pirates à l'asso Griffon Rouge de Vitrolles le 29 mai
» Les Dandy's Pirates ! ( En attente de validation. )
» Pirates pô-vertes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece RPG Strong World :: L'aventure :: Grand Line :: Autre îles-