AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Retrouvailles entre démons [w/ Taizone Nazario]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
MessageSujet: Retrouvailles entre démons [w/ Taizone Nazario]   Mer 13 Avr - 20:45

Kanzaki YamatoCivil
avatar

Messages : 191

Navigation
Doriki:
186/6000  (186/6000)
Fruit du Démon: Oiru Oiru no Mi




Retrouvailles entre démons

Mon entrainement portait ses fruits, je commençais à bien gérer ma colère. Cette même colère qui me transformait en une sorte de bête, de monstre, de démon sanguinaire semant la chaos. Pourtant en apparence je reste le même néanmoins mon état psychique est totalement différent ou du moins elle est plus poussée à l'extrême.
Après une longue période d'entrainement intensive, je choisis d'accoster sur une île tranquille encore inexplorée pour être tranquille et pour pouvoir m’entraîner sans aucune retenue. De plus, une île encore inexplorée attire facilement et présente cette envie de découvrir l'inconnu; être en harmonie avec la nature.
Cette île est magnifique, en accostant sur cette dernière, je découvris une magnifique plage au sable blanc, l'océan était turquoise. Derrière cette même plage, il y avait une forêt et au cœur de l'île une jungle; cela semblait être les meilleures conditions pour s’entraîner grâce à des environnements différents. Y avait-il des créatures encore jamais vus ou des trésors ? Tous ces éléments réunis me faisaient sourire, mon entrainement se déroulera dans les meilleurs conditions.

Mon entrainement va se dérouler en trois étapes: les techniques, la méditation et la colère.
La première étape consiste à améliorer mes capacités au corps à corps, en matière d'explosifs et à la maîtrise de mon katana. Où est mon revolver ? La réponse est toute simple je l'ai vendu à un drôle de type, cela m'a permis de récupérer une somme conséquente que j'ai immédiatement investi en gadget et en matières premières.
Ensuite, la seconde étape consiste à méditer, c'est-à-dire à garder mon calme et aussi à ne faire qu'un avec mon esprit et développer mon corps à la méthode des moines. Ainsi je pourrais contrôler mon rythme cardiaque et la température de mon corps. Cette étape est la plus importante car elle me permettra de maîtriser ma colère et d'être patient et calme. Une étape nécessaire pour contenir ma colère mais aussi pour la relâcher au bon moment.
Enfin, la troisième et dernière étape est la colère. Elle consiste tout simplement à m'aider à atteindre la forme bestiale que je souhaite maîtriser le plus vite possible.
Je dois pouvoir être assez fort pour y arriver, après tout j'ai déjà été sous cette forme. Avoir une telle soif de sang et faim de chaire humaine est jouissive, perdre la raison à en devenir puissant et un monstre est mon objectif.

Mon entrainement commença le jour d'après. Je suis resté sur la plage afin de tester mes explosifs pour ne pas détruire cette belle nature, ensuite après plusieurs heures d'études et de tests je suis parvenu à obtenir un résultat plus que satisfaisant. Du coté du maniement de mon katana je choisis d'aller au cœur de l'île, dans la jungle pour voir s'il y avait des créatures à affronter et ce fut le cas. Enfin, pour compléter la première étape, il ne me restais plus qu'à faire des footings sur la plage et dans l'eau afin de gagner en endurance et en vitesse, quant à l'entrainement au corps à corps, je m’entraînais à frapper sur les arbres et sur les feuilles qui y tombaient, et à répéter mes gammes dans l'eau afin d'éviter des courbatures, des coups de soleil et pour gagner en vitesse de frappe. Mon entrainement physique prenait fin après une semaine intense.

La deuxième étape me permettait ainsi de me reposer et de travailler mon esprit. Cette dernière devait se faire que sur la plage le jour et dans la forêt la nuit pour pouvoir contrôler mon rythme cardiaque et maîtriser la température de mon corps face à la grande chaleur de la plage et le froid nocturne de la forêt. Mais surtout ces deux environnements étaient parfaitement calme pendant ces périodes.
Cela marchait parfaitement, mon esprit était clair et en parfaite synchronisation avec mon corps après plusieurs semaines. Mais une fois cette étape achevée, je sentis la présence d'un être humain. Qui était-ce ?
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Retrouvailles entre démons [w/ Taizone Nazario]   Mar 19 Avr - 19:14

Nazario TaizoneDark Killer ☣ Albino ☣ Crazy Cannibal
Dark Killer ☣ Albino ☣ Crazy Cannibal
avatar

Messages : 2508

Navigation
Doriki:
3098/6000  (3098/6000)
Fruit du Démon: Suppai Suppai no mi

J'étais toujours en quête de puissance. Mon corps récupérait plutôt vite de ma dernière altercation. Je m'étais battu, cependant un combat n'était pas assez. Je pouvais vous assurez que j'avais du chemin à faire pour être au niveau. Mes plaies finissaient juste de cicatriser. Tranquillement. J'allais tenter de ne pas les ouvrir de nouveaux, ce serait terriblement fâcheux. Surtout que j'avais eu beaucoup de mal à me coudre. Me coudre fut l'une des choses les plus compliquées à faire. La vue du sang m'avait troublé et assoiffé, dommage que c'était mon sang. J'aurais bien aimé le boire. Cela aurait évité qu'il coule autant sur le bateau. C'était du total gaspillage. Là, j'avais passé de nombreux jours en mer. La solitude ne m'avait pas dérangé. J'avais l'habitude. Je me parlais lorsque j'avais besoin de converser. Rien d'anormal.

Je cherchais donc à devenir plus fort. Je n'avais que cette idée en tête. Toujours. C'est comme cela que je me suis retrouvé sur cette île qui me semblait paradisiaque. Lorsqu'on la découvrait de la même manière que moi, on y croyait sincèrement. Arrivé par la plage, j'avais été charmé par la couleur du sable ainsi que celle de la mer. Incroyable décor. Cet endroit paraissait désert. Je me demandais si la vie était présente dans le coin. Trop calme. Je pouvais presque entendre respirer les insectes qui traînaient sur le sol. Je n'aimais pas vraiment ça. C'était ennuyeux. Je n'avais pas l'impression qu'il y avait une âme à défier. Pour vérifier cela, il ne me restait qu'à partir à l'aventure. Je me sentais à jouer l'explorateur. Dégainant mon sabre, je pris ainsi la route vers la forêt en espérant trouver le saint Graal.

Mon passage dans la forêt ne fut guère très long. Rapide. Je n'eus pas la moindre embûche. Aucun adversaire. Rien d'extraordinaire. Mon voyage se passa plutôt bien jusqu'à l'entrée d'une réelle jungle. J'étais assez étonné de trouver une jungle à l’intérieur d'une forêt. Je tenais mon arme fermement pour me battre si l'occasion venait à se présenter. Allait-elle se montrer ? J'attendais patiemment tandis que je m'immisçais à travers les arbres. Je faisais le plus de bruit possible lorsque je découpais irrespectueusement la verdure. Je cherchais à me défouler. Ce n'était pas possible que ce soit réellement désert. Je n'y croyais pas. Heureusement que quelques bestioles eurent l'ingéniosité de se dresser contre moi lorsque je tentais de continuer mon avancée. Je pouvais ainsi dégourdir mes bras. C'était déjà ça de bien. J’espérais faire davantage.

Je me mis alors à utiliser mon haki. Mon fluide suprême. Je n'avais plus le choix. Vraiment plus de possibilité. J'étais obligé de me servir de cette brillante capacité. Je ne voyais pas d'autre moyen de trouver un combattant. Voilà comment j'ai pu découvrir qu'un mystérieux personnage se trouvait non loin de ma position, mais près de la plage. Il ne me restait plus qu'à me diriger vers lui pour le défier. J'étais à fond. Mes poils commençais à se dresser. Quelques minutes passèrent avant que je trouve ce que j'étais venu chercher. Je ne vous cache pas à quel point j'ai été choqué de me trouver une nouvelle fois face à une ancienne connaissance. Yamato Kanzaki. Je ne l'avais vu depuis ma récente aventure à Alabasta. Je l'avais affronté dans un combat acharné où la chaleur jouait en sa faveur. J'avais été désavantagé par la température, cet homme avait eu de la chance. Je n'avais pas été au sommet de ma forme. Le temps était différent sur cette île. Il faisait beau, mais le soleil n'était pas aussi rude. Je pouvais donc exploité mon fruit à son apogée. Il était là, cependant lui ne pouvait me voir. Cela allait changer. Je sortis donc de ma cachette naturelle, écartant les arbustes qui me rendaient invisible.

« Hello mister Kanzaki, comment vas-tu ? Je suis étonné que tu sois encore en vie ! Ahah »

J'étais dans son champ de vision, cependant je ne voulais pas jouer avec le feu de suite. Mon esprit me conseillait de me tenir calmement. Je plantais ainsi mon sabre dans le sol, en signe de symbole de non-agression. Je n'étais pas contre me battre, au contraire, néanmoins je préférais d'abord profiter d'échanger un peu avec un être de ma race. Nous étions entre monstres, sans personne pour nous déranger.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Retrouvailles entre démons [w/ Taizone Nazario]   Mar 19 Avr - 21:36

Kanzaki YamatoCivil
avatar

Messages : 191

Navigation
Doriki:
186/6000  (186/6000)
Fruit du Démon: Oiru Oiru no Mi





Te revoilà Nazario

Cette île est d'une telle beauté, je n'ai jamais été aussi apaisé de ma vie. Ce décor est juste paradisiaque, tranquille et apaisant; ce fut une bonne surprise. Mon entrainement se déroulait dans les meilleures conditions, il est désormais clair que j'irais m'entraîner exclusivement sur cette île. Mon entraînement était composé de trois étapes: la condition physique, l'esprit et la colère.
Les deux premières étapes touchèrent à leurs fins, mais ce fut à ce moment que je ressentis la présence d'une grande force familière.

Dans un premier instant je me demandais qui était-ce, mais plus les secondes passèrent et plus je reconnaissais cette personne. Je me retournais et je vis cette dernière, le soleil en pleine face, je vis d'abord ses vêtements noirs, puis je vis une chevelure blanche. Du peu que je vis, je reconnu directement la personne, cette force qu'elle émane est sombre, remplie de haine et de soif de sang. Un nuage cacha le soleil ainsi j'ai pu voir ce visage, il s'agissait de mon confrère, un homme possédant lui aussi un démon, une forme bestiale. Il me parla "Hello mister Kanzaki, comment vas-tu ? Je suis étonné que tu sois encore en vie ! Ahah". Ce sacré bonhomme se souvenait de moi, Nazario tu ne le sais pas encore mais ta présence tombait à pic.

On ne s'était plus revu depuis notre combat à Alabasta, ce combat fut le combat le plus dur que j'ai eu, même si aux premiers regards je semble inoffensif, grâce à l'avantage du terrain et de la chaleur surtout j'ai pu survivre face à un allié du vieil homme. Sacré Marshall D. Teach même si ta viande semble être infecte à manger tu as du goût, tu déniches des talents qui peuvent représenter le futur de la piraterie si je ne parviens pas à exterminer l'espèce humaine à temps. Son fruit du démon est des plus intéressants et des plus intriguant: le fruit de l'acide. Moi aussi j'ai pour quête de trouver le fruit du démon qui serait parfait pour me rendre puissant... le fruit de l'huile crois moi tu seras mien.
Bref, le Nazario avait planté son sabre dans le sable, sûrement en guise de cadeau, une sorte de démonstration de paix, attendait-il quelque chose de ma part?

"Hum... Nazario le Dark Killer te revoilà. Que vaut le plaisir de cette rencontre?"

Que voulait-il? Voulait-il un nouveau combat? En tout cas, il tombait au meilleur moment de mon entraînement. La dernière étape est la colère, et celui là... rien que sa présence m'énerve, il est étrange comme s'il voulait toujours être accompagné de la solitude. Ah ce gars me déprime, je n'aime pas les gens déprimé et qui ne sourit jamais, qu'est-ce que ça m'énerve. Croyez moi, l'étape de la colère sera meilleure en sa présence. Néanmoins, plusieurs questions me taraudèrent l'esprit; la forme bestiale et le haki. Deux sujets qui m’intéressèrent au plus haut point.

"Ecoute Taizone, j'ai une faveur à te demander. Entraine moi à développer ma forme bestiale et apprends moi à utiliser le haki. En guise de remerciement je te remettrai de la bonne chaire humaine!"

Sa réponse débouchera sur deux situations, la première est celle qui m'est la plus prolifique: un entrainement et des réponses. La deuxième: un combat inévitable mais une grosse défaite voire la mort pour moi même si, je ne me laisserais pas faire. Nazario tu as intérêt à choisir la première réponse.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Retrouvailles entre démons [w/ Taizone Nazario]   Mer 27 Avr - 19:15

Nazario TaizoneDark Killer ☣ Albino ☣ Crazy Cannibal
Dark Killer ☣ Albino ☣ Crazy Cannibal
avatar

Messages : 2508

Navigation
Doriki:
3098/6000  (3098/6000)
Fruit du Démon: Suppai Suppai no mi

Yamato n'avait pas l'air d'avoir tant changé depuis notre dernière confrontation. Je jugeais de mon point de vue. Je ne sentais pas de consternante différence. J'avais pour ma part progressé lors de mes récentes aventures. Voilà peut-être la raison qui faisait que je ne voyais pas de métamorphose éclatante. Il semblait donc toujours le même dingue qu'autrefois. Je ne le connaissais pas vraiment, mais pour être sincère, je n'avais pas réellement envie de le connaître davantage. Ce n'était pas méchant. Au contraire. Il n'était pas conseillé de se renseigner à propos de notre race, les monstres. Essayer de prendre soin de découvrir le passé de ce types de gens étaient relativement dangereux. Trop de sombres histoires aussi macabres les unes que les autres. Les pires horreurs de l'humanité étaient commises par notre folie. Nous étions aussi violent que déranger mentalement. Tous bon à enfermer entre quatre planches de bois. Nous faisions tant de mauvaises actions, je ne voulais guère savoir les siennes. Je ne devais pas chercher à savoir d'où provient ses problèmes. Avertissement à prendre au sérieux. Cette alerte provenait juste de mon subconscient, cependant je lui faisais toutefois totalement confiance. Son passé devait être comme le mien, empli de ténèbres et de sang. Mettre la lumière dessus, provoquera sûrement en moi une montée de haine qui pourrait causer la mort de cet étrange personnage.

Je ne souhaitais ainsi pas le tuer. Il n'en valait pas la peine. Pas pour le moment. Le combattre ne serait pas équitable. Il n'avait pas le niveau. Il avait eu de la chance que la chaleur soit de son côté. Sans cela contre moi, je l'aurais liquéfié sans la moindre compassion à en jouir de plaisir. Je n'aurais pas eu à le croiser sur cette île, cependant j'aurais peut-être louper un truc d'important dont je ne connaissais le nom. C'était une éventualité possible qu'il ne fallait pas écarter. Je Sa force était sa faiblesse, mais il en avait dans la tête. Je pouvais redouter son esprit fourbe qui avait su percer ma défense à Alabasta, néanmoins j'étais clairement plus fort que lui. Entre ma force et la sienne existait un écart énorme. Un fossé qu'il ne pouvait combler. Tant mieux. J’espérais même l'agrandir davantage afin que celui-ci devienne une immense galaxie. J'avais simplement envie de me défouler pour réussir à être complètement préparer au futur affrontement conte Tartaros.

« Cette rencontre est sans doute le fruit du destin. Je ne m'attendais pas à te croiser sur cette île, surtout que j’espérais tomber sur un adversaire à combattre. »

Je ne m'attendais pas à le voir de nouveau en arrivant sur cette plage. Il n'était pas la personne que je cherchais pour continuer ma progression. Dommage. J'étais légèrement déçu, ce qui ne se vit guère sur mon impassible visage. J'avais l'air d'un bougre inexpressif, pourtant, je ressentais tout un tas de sentiments et d'émotions. Plutôt négative. Oui. Je gardais tout cela en intériorisant. J'étais le seul à avoir le droit d'y accéder. Je ne veux pas que d'autres puissent savoir se qui se trame dans mon esprit si incroyable. Je préférerais garder mes secrets caché.

Je tentais de ne rien laisser paraître, cependant je ne pu m'empêcher de rire lorsqu'il me demanda avec un ton assez sérieux de l'aider. Il était dans l'abus total. J'en pouvais plus de rire, j'en avais carrément mal au ventre. Yamato était un comique. Ce mot le décrivait fort bien. Je ne pouvais trouver meilleur description. Voilà la plus adapté. Il était drôle à sa manière. La sienne était plus ou moins extraordinaire, elle me donnait autant envie de rire que de lui ouvrir le crâne à coups de poings. J'étais partagé. Mitigé entre deux choix. Je sentais que l'idée de lui coller de bon coups dans la figure étaient particulièrement alléchant, cependant je ne savais pas si cela était le meilleur plan sachant que je n'avais rien à perdre tout comme rien à gagner.

«  Une faveur ? Juste cela ? Tu souhaites vraiment que je t'aides à développer ta forme bestiale et que je t'entraîne à utiliser le haki ? Quel humour. Crois tu que je suis ta bonne fée ? T'es insolent toi. »

Il était beaucoup trop confiant. Se pensait-il si intouchable ? Je n'aimais pas avoir en face de moi un semblable particulièrement similaire sur ce point. Je devais lui faire comprendre que je n'étais pas son ami. Que je n'étais pas de son côté. Je le voulais, mais une part de mon esprit insistait pour en faire un futur allié. Comme si nous en avions besoin. Je n'étais pas certain que cela était judicieux, je ne pouvais tout de même pas aller à l'encontre de mes voix intérieures. J'allais donc satisfaire son attente afin de lui donner une image correcte de ma personne. Je n'étais pas fier de ce que je m’apprêtais à faire, mais le tuer ne m'apporterais aucune joie.

« Bon. Pour répondre à tes demandes, je n'ai rien à t'apprendre sur ta forme bestiale et encore moins sur le haki. La forme bestiale est différente selon chacun, mais c'est une part de nous qu'il faut dompter pour devenir plus fort. Si tu veux y parvenir, tu n'as qu'à l'accepter et l'utiliser le plus souvent possible. Je ne connais d'alternative à ce moyen. Je n'ai pas encore réussi à maîtriser la mienne, j'y travaille et je deviendrais le plus puissant de notre race. Je ne te laisserais pas me prendre ce titre. Si tu essayes, je te tuerais. Ensuite, pour ce qui est du haki, tu dois déjà devenir fort. Tu ne peux qu'en rêver pour le moment. Compris ?»

Je le regardais droit dans les yeux comme pour lui faire comprendre que je ne plaisantais pas, je ne le lâchais pas du regard tandis que je me posais sur un de ces rocher qui jonchaient le sable blanc de la plage.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Retrouvailles entre démons [w/ Taizone Nazario]   Jeu 12 Mai - 15:52

Kanzaki YamatoCivil
avatar

Messages : 191

Navigation
Doriki:
186/6000  (186/6000)
Fruit du Démon: Oiru Oiru no Mi





Go

Il ne laissait rien paraître, cependant il ne pu s'empêcher de rire lorsque je lui demanda de m'aider. Il n’en pouvait plus de rire, il en avait carrément mal au ventre car il se tordait et se toucher l’estomac. Yamato le ferait-il rire à ce point ? il semblait être dubitatif, mitigé entre deux choix: le oui ou le non. Il s’adressa à moi en se moquant de ma requête, je ne l’avais pas oublié ça, ce gamin est de la pire espèce, il se fout de la gueule du monde. Vous ne pouvez pas savoir à quel point je le hais et le méprise. De plus il a le culot de me dire que je suis insolent. Il est clair que Nazario ne sera jamais mon ami ou un allié autant mourir.
Néanmoins contre toute attente, ce dernier accepta de satisfaire mon attente. En voila une bonne nouvelle, de même que s’il refusait je ne serais pas rester une seconde de plus sur cette île avec lui, il est évident qu’on ne passerait jamais nos vacances ensemble, pourtant il semble avoir un bon fond mais c’est sûrement notre coté bestial qui nous rend un peu asocial. Taizone me disait qu’il n'avait rien à m'apprendre sur ma forme bestiale et encore moins sur le haki. Que la forme bestiale est différente selon chacun, mais c'est une part de nous qu'il faut dompter pour devenir plus fort. Si je veux y parvenir, je n'ai qu'à l'accepter et l'utiliser le plus souvent possible, il n’y a pas d’autre alternative à ce moyen pour lui. De même qu’il n’a pas encore réussi à maîtriser la sienne. Ensuite, pour ce qui est du haki, je devais déjà devenir plus fort. Cela tombe bien puisque je m’entraîne pour devenir beaucoup plus puissant.

Il me regardait droit dans les yeux comme pour me faire comprendre qu’il ne plaisantait pas. Une chose est sûr je vais devoir perdre la raison pour être en mode bestial mais en même temps je devrai l’accepter. Pas de problème c’est faisable cependant, je ne perds pas la raison comme ça, je dois vraiment être énervé pour y arriver… cela tombe bien, j’ai en face de moi un homme que je hais et que je méprise. Il ne sera pas difficile de perdre la raison avec une telle haine et maintenant avec une faim de chaire humaine et une soif de sang. Alors qu’il était assis sur un rocher, je me dirigeais vers le bord de la plage, pour me rafraîchir un peu, une fois cela fait, je me hâtais à toute vitesse vers mes affaires afin de prendre mon katana. Dorénavant, je ne peux plus faire marche arrière, Tsubasa en main, un combat est inévitable.
Néanmoins, je lui disais que ce n’était qu’un combat d’entraînement, pas besoin de se battre pour tuer l’autre mais tous les coups sont permis pour pousser son adversaire dans ses derniers retranchements. Cette condition me permettra sans doute de me perdre dans les abysses de ma forme bestiale, ainsi; il y aurait deux combats: un contre Nazario et l’autre contre ma forme bestiale.
Tu es prêt Taizone, que le combat commence !
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Retrouvailles entre démons [w/ Taizone Nazario]   Dim 22 Mai - 17:57

Nazario TaizoneDark Killer ☣ Albino ☣ Crazy Cannibal
Dark Killer ☣ Albino ☣ Crazy Cannibal
avatar

Messages : 2508

Navigation
Doriki:
3098/6000  (3098/6000)
Fruit du Démon: Suppai Suppai no mi

Je lui avais dis ce que je savais au sujet de la forme bestiale, et il semblait avoir réalisé ce que je voulais lui faire comprendre. J'étais heureux de ne pas avoir besoin de m'expliquer pendant des lustres. Je n'avais pas à gâcher ma salive inutilement, je pouvais ainsi économiser mes mots en vue d'une prochaine explication. J’espérais toutefois ne pas à avoir à parler de nouveau car je n'avais pas vraiment envie. Je n'étais pas un bavard. Les actions valaient bien plus que de pauvres paroles. Je sentais que nous n'allions guère rester là à nous fixer dans le blanc des yeux. L'issue était inévitable. Aucun de nous deux n'avions la foi de nous interposer pour ne pas passer à l'acte. Le combat entre nos démons était la suite logique. Il ne fallait pas être un génie pour s'y attendre. Je l'avais compris dès lors que j'avais croisé le regard de Yamato, et avant qu'il n'ouvre sa bouche.

Faire sortir la bête de sa cage, n'était pas quelque chose de plus ou moins dur, ce n'était en fait qu'une question de pure volonté. Je parlais pour moi, mon cas, ma folie. Je n'avais pas besoin de perdre ma foutue raison pour laisser la place à mon côté violent. Je n'étais pas du genre stupide. J'avais déjà perdu la raison lorsque j'ai rejoint de mon plein gré l'équipage de Barbe Noire. Je pouvais aisément passer d'un état à l'autre en l'espace de quelques secondes. J'avais appris au fil du temps à ne plus devoir faire tout une procession pour accéder à cette partie de mon esprit.

Notre combat n'allait être qu'un entraînement. Cela me convenait parfaitement. Je n'y voyais aucun inconvénient. J'étais venu pour cela, me préparer à affronter Tartaros. J'avais déjà commencé, je n'allais pas continué ainsi encore longtemps. Il allait bientôt venir le moment de me reposer, mais ce n'était pas arriver. Mes muscles étaient rodés pour de nouvelles épreuves. J'étais dans une forme digne de mes beaux jours. Je devais continuer ma série. Un affrontement à la fois. Yamato était le suivant. Il avait l'air de vouloir me faire du mal. Bon début. C'était réciproque. Je comptais bien user de mon pouvoir pour le faire crier de douleur. La chaleur n'allait pas jouer contre moi, nous étions sur une île à la température des plus charmantes. J'avais l'avantage, cependant nous allions pas nous battre afin de tenter de tuer notre adversaire. Tous deux avions des projets différents, néanmoins nous espérions juste maîtriser notre bestialité.

Sa lame en main après s'être dépêcher de s'hydrater, je sentais qu'il étais prêt à bondir tel un fauve sur sa cible. Je fis donc de même lorsque je dégainais l'un de mes sabres de ma main droite. La plus habile des deux s'occupait de ce type de combat, tandis que l'autre développait de l'acide. J'étais également paré à entrer dans la danse, attendant mon tour avec une certaine tranquillité. J'étais serein. Je commençais alors à avancer dans la direction de mon adversaire sans me presser.

" Allons-y. Laissons nos folies prendre le dessus. "
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Retrouvailles entre démons [w/ Taizone Nazario]   Dim 19 Juin - 15:03

La chèvreMange les documents officiels
Mange les documents officiels
avatar

Messages : 1480

Pas de réponse depuis le 22 Mai.
→ bientôt un mois.

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.one-piece-rpg.com
MessageSujet: Re: Retrouvailles entre démons [w/ Taizone Nazario]   Mer 22 Juin - 13:17

Kanzaki YamatoCivil
avatar

Messages : 191

Navigation
Doriki:
186/6000  (186/6000)
Fruit du Démon: Oiru Oiru no Mi

Je m'étais dirigé vers la mer pour me rafraîchir dans un premier temps, néanmoins se n'était pas pour m'hydrater. En effet, étant un des futurs grands stratèges de ce monde en attendant sa fin, j'avais eu le temps pendant mon entrainement d'étudier mon environnement. Cette plage fut idéale pour un combat contre un utilisateur de fruit du démon. La plage pourra donc être une arme comme un bouclier: Une arme car un utilisateur de fruit du démon de type Logia notamment (ce qui est le cas de Nazario) ne peut se faire toucher que par un utilisateur du haki ou par l'eau de mer. Et une défense puisque je n'ai qu'à me réfugier dans l'eau pour pouvoir me reposer, fuir ou me protéger de ses attaques.
De fait, lorsque j'étais dans l'eau, j'avais pris soin de mouiller mon katana et mon corps pour pouvoir le frapper à mains nues également. Cependant il s'agit d'un entraînement, il ne faut pas oublier que le but premier est l'entraînement et non la mort de l'autre.
Aux premiers abord, le Dark Killer n'utilisera pas son fruit de l'acide dès le début du combat, donc à mon humble, grand et juste avis... le combat commencera au corps à corps. Ensuite, lorsque les premières gouttes de sang tomberont, notre forme bestiale fera son apparition car sa soif de sang apparaîtra en même temps que le sang versé. Enfin, le combat se terminera par un affrontement entre monstre. Je ne vous cache pas que c'est excitant mais j'ai d'autres plans pour cet affrontement.

Le Nazario semble toujours me sous-estimer, bon il semble avoir la mémoire courte puisque lors de notre dernier combat j'avais fais jeu égal avec lui... mais voilà, il chipote oui tu as eu l'avantage de profiter de la chaleur pour m'égaler oui voilà blablablabla... . Doucement bonhomme, tu ne vas pas dire ça face à Barbe Noire quand tu devras le tuer et que tu échoueras, ne cherches pas d'excuses. Se sont les aléas des combats tu dois faire avec.
Bon en tout cas ici tu n'as pas d'excuses, le climat est idyllique, il fait bon et il y a cette fraîcheur maritime. Plus le temps de niaiser place au combat, voyons les fruits de mon entraînement: oui je dois travailler la maîtrise de ma forme bestiale néanmoins pour ce combat c'est plus ma vitesse de déplacement que je veux vérifier. Katana en main, que le combat commence.

Alors que j'étais toujours dans l'eau, je lança mon katana telle une lance. Je ne m'attendais pas à ce que ça le touche mais je voulais profiter de son esquive pour pouvoir me diriger à toute vitesse vers lui. A ce que je viens de constater dans cette première impulsion, cette première accélération montre que je suis plus rapide, je suis bien dans mes appuis lors du départ et la course est rapide du fait de cette impulsion. Bon travail Yamato, mais peux mieux faire.
Me voila devant lui, les coups de poings et de pieds commencent à fuser. Nous bloquions et esquivions les coups de l'autre dans un premier temps mais les poings et les pied touchaient l'autre par la suite. Le combat était lancé. Les enchaînements de coups continuaient jusqu'à ce que Taizone me porta ce coup de poing sur la joue, une distance entre nous deux se créa donc. Le combat pourra se porter désormais sur la deuxième phase, le sang commence à couler chez les deux combattants.

Ce que le petit garçon à l'acide ne savait pas était que je maîtrisais mieux la forme bestiale. Et oui j'avais cacher mon jeu à tout le monde ahah. Je n'ai plus besoin de perdre la raison, je m'entends mieux avec mes voix dans la tête qui au passage diminuent en nombre mais sont fortes charmantes.
Je suis aller chercher mon katana planté au sol à quelque mètre de moi pour commencer cette deuxième phase. Le sang va couler bébé. Ma forme bestiale commençait à se montrer suite à cette montée d'adrénaline, de mon sang et de son sang. Me voilà plus fort que prévu Nazario.

"Alors Nazario, tu ne t'attendais pas à ce que je maîtrise mieux ma forme bestiale aussi vite ? Ramène et dansons ma petite fille !
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Retrouvailles entre démons [w/ Taizone Nazario]   Jeu 30 Juin - 23:19

Nazario TaizoneDark Killer ☣ Albino ☣ Crazy Cannibal
Dark Killer ☣ Albino ☣ Crazy Cannibal
avatar

Messages : 2508

Navigation
Doriki:
3098/6000  (3098/6000)
Fruit du Démon: Suppai Suppai no mi

Le problème lorsque un combat n'était qu'un simple entraînement, était qu'on ne devait tuer à la différence d'un affrontement classique. Quel ennuie. Les règles avaient un goût amer. Il était question de s'aider mutuellement pour progresser. Pas besoin de faire de mal. Je ne devais pas détruire. Je n'avais pas de réel adversaire, j'avais un coéquipier. Je devais ainsi me retenir. C'est pour cette raison que je n'aimais pas être le plus puissant. Je n'avais pas l'habitude. Je devais faire attention à ne pas prendre la vie. Faire attention à ne pas déployer toute mon énergie dans mes puissantes attaques pour éviter de faire de gros dommages. Ce n'était pas simple. Les rôles avaient changé. La plupart du temps j'étais le plus faible, comme quand je jouais à la bagarre avec Shiliew et Burgess pour gagner en maniement du sabre et en force brute. J'aimais bien mettre mon poing dans leur visage, c'était si agréable car je pouvais donner mon maximum pour m'endurcir. J'avais beaucoup progressé grâce à leur soutient. Assez pour devenir un lieutenant de la flotte de Marshall D. Teach. Quel progrès incroyable de ma part. J'étais digne d’intégrer à l'avenir l'élite de ce monde.

J'étais décidé à user de mon sabre, j'en avais envie, mais je fus bien obligé de changer mes plans lorsqu'il me balança le sien. Esquivé n'était guère difficile. J'avais vu bien pire situation. J'étais particulièrement confiant en mes chances de survies. Tellement sur de moi, que je ne bougea à peine de ma position. Étrangement. C'était tel que j'avais l'impression qu'il allait profiter du temps que j'allais consacré pour éviter sa lame pour me prendre d'assaut. Je n'avais pas eu tord. Il avait réalisé cela pour trouver une brèche dans ma défense. Je le savais parfaitement, mais j'avais tout de même fait ce qu'il attendait de moi, bêtement, comme un sage guignol obéissant sans état d'âme à son marionnettiste. Je ne m'en voulais pas pour ma sottise. Au contraire, j'allais pouvoir goûter à quelques coups afin de m’éveiller. Tandis que Yamato se mit à courir, je me préparais mentalement à continuer de perdre la raison.

Je ne me fis pas attendre pour planter dans la terre mon sabre. Je faisais un acte de bonté. Charitable action que j'espère il saura voir et accepter car j'aurais sûrement besoin d'un retour sur investissement. Là, je pourrais le découper d'un geste, cependant je ne le fis pas. Ma décision était faite. Étonnante je l'admets. Je pris également la décision d'absorber l'acide que j'avais préparé autour de mon bras. De misérables secondes suffirent à effacer toute trace de mon délicieux nectar. Il était pas encore venu le moment de montrer mes plus attrayantes techniques. Nous étions qu'au préquelle de ce combat, cependant ce n'était pas parce que nous débutions les festivités que je ne devais pas me laisser partir. Le monstre avait prit le contrôle. Je lui laissais les rennes pour qu'il puisse s'amuser. Mes sentiments changeaient, je voulais lui faire du mal, j'allais devoir faire attention à ne pas complètement perdre l'emprise sur mon corps car ce n'était qu'un entraînement.

Les coups s'échangeaient. Pieds et poings de l'un s'acharnaient sur l'autre et vice-versa sans la moindre interruption. Je n'utilisais pas mon haki de l'observation. Je ne voulais pas avoir cet atout pour tout de suite, j'allais être bien supérieur à Yamato. Je préférais prendre mon temps. Les coups allaient me rendre davantage résistant à ses futurs assauts. Je pensais cela alors que j'osais user de l'armement pour augmenter l'efficacité de mes coups de poings. Ils devenaient ainsi plus puissants et faisaient bien plus mal qu'à la normale. J'étais pleinement concentré pour montrer de quoi j'étais capable.

« Réussir à mieux maîtriser ta forme bestiale n'est pas mal, mais tenir ta langue serait bien plus impressionnant. »

Je lui lançais cette petite pique d'un ton amusé, avant de me remettre dans le combat. J'avais de nombreuses recettes pour rendre encore plus séduisant ce duel. Je ne m'étais toujours pas servi de mes lames et de mon acide. J'avais un projet en tête. Une idée qui allait bientôt naître.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Retrouvailles entre démons [w/ Taizone Nazario]   Sam 23 Juil - 19:59

Maître du JeuPnj | Maître du Jeu
avatar

Messages : 1464

Pas de réponse depuis le 30 Juin.

→ Trois semaines déjà passées.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Retrouvailles entre démons [w/ Taizone Nazario]   Mar 30 Aoû - 10:08

Maître du JeuPnj | Maître du Jeu
avatar

Messages : 1464

Pas de réponse depuis le 30 Juin.

→ Deux mois déjà passées. Attention à l'archivage

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Retrouvailles entre démons [w/ Taizone Nazario]   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

Retrouvailles entre démons [w/ Taizone Nazario]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Taizone Nazario [FINI]
» Retrouvailles entre cousins
» Les retrouvailles entre frères [With Fabian]
» Retrouvailles entre amis? [Noah]
» Retrouvailles entre deux amis [ PV: Josh ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece RPG Strong World :: L'aventure :: Grand Line :: Autre îles-