AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Combat entre Lieutenants! Au nom de la loi je t’arrête...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Message
MessageSujet: Combat entre Lieutenants! Au nom de la loi je t’arrête...   Mar 12 Avr - 11:29

Kenshi GilgameshLieutenant
Lieutenant
avatar

Messages : 179

Navigation
Doriki:
1225/6000  (1225/6000)
Fruit du Démon: -Tetsu Tetsu no mi



Combat entre Lieutenants! Au nom de la loi je t’arrête...


Feat Nazario Taizone

Il fesait une belle journée un peu trop belle d’ailleurs pour moi, je soupire. Non sans blague, je pourrais quitter mon poste uniquement après avoir fait mon fichu rapport pour cet enfoiré d’Amiral en Chef. Je gribouille une ou deux lignes et écris une phrase synthétique qui fesait le résumé du rapport de ma mission ‘’mission réussis sans m’être blessé ni même une tache de sang’’.
Voila et si jamais ce vieux grincheux a quelque chose à dire qu’il aille se faire voir ! Je m’étire et appela un de mes escla…soldats pour lui donnait mon rapport en lui ordonnant fermement de le donner au boss. J’ai pas envie de bouger mon cul pour lui, non mais ! Puis je profitai de la journée et par la même occasion de la chaleur qui brulait ma peau, de la fenêtre entrouverte. Bronzer c’est bien mais trop nuirai ma peau de plus je suis a court de crème solaire !
-Mon Lieutenant ! On à un problème un pirate de Barbe Noir se trouve à Holiday !!! Nos soldats sont partis l’attaqué mais ne tiendrons jamais contre lui !, s’exclama un soldat qui avait ouvert la porte avec une grande violence.
Un pirate de Barbe Noire ? Mais que foutait un équipage d’enfoiré là-bas dans une ile que je considère de vacancière ? Je croyais que les méchants préférés l’ombre et préférait partir en vacance a Thriller Bark ! Je mis ma main sur mon front, inutile de réfléchir avec ces enfoirés la logique elle-même n’existait pas.
-Préparez le navire ! On part sur le champ !
Super a peine que j’ai capturé un pirate et il y’en a déjà un autre non mais sérieusement jamais ils me fouteront la paix ? Super après cette mission là, je vais devoir faire un autre rapport a ce vieux croulant, j’ai un mot a dire…géniale !
Et c’est en soupirant que je mit mon armure doré et que je mis du gel pour mettre mes cheveux en hauteur pour évité d’avoir du sang de ce pirate sur mes splendides cheveux blond s’il est de taille contre moi bien sure…
Sur le navire j’ordonnai de lever l’ancre et appela le messager qui m’avait prévenu l’arrivé du pirate.
-Tu sais c’est qui le pirate ?
Le Marine hocha la tête. Bordel je m’enfout de ton affirmation dit moi qui sait ! Mais cette remarque je le gardais dans ma tête.
-C’est un des lieutenants de Barbe Noir, Nazario Taizone !
Un Lieutenant hein ? Voila ce qui est intéressant. Lieutenant vs Lieutenant. Je souri puis nous accostâmes a Holiday, et je ne pris pas la peine de saluer comme un empereur victorieux les habitants comme je le fesait a mon habitude, non là j’avais une mission et une mission d’une grande importance ! De plus si j’avais sa tête a ce Taizone, je pourrai gagné une super somme pour le casinos bien réputé de Holiday, oui avec cette somme là je suis quasi sur de pas perdre, je gagnerai au minimum deux gros lots et ce malgré ma poisse ! Puis sur cette pensée je me mis a rire et les soldats qui étaient a mes cotes se lancèrent de drôles de regard que je ne prenait pas la peine de les regarder.
Nous arrivâmes a la place, là ou nous vîmes, les soldats de la Marine éparpillé avec au centre debout un albinos qui était le Lieutenant des pirates de Barbe Noir ! Puis autour de nous il y’avait des civils pour regardé un éventuelle combat. Super, qu’ils se plaignent pas qu’ils se prennent une balle perdu c’est débiles ! Mais d’un coté c’est pas mal qu’il soit là comme ca ils se rendront compte de la puissance de la Marine de MA puissance !
-Monsieur le pirate ! Rendez-vous !, s’exclama un pirate a mes cotés avec un magnétophone.
Je me tapa le front, jamais il ne se rendra face a un boulet tel que lui. Je pris le magnétophone des mains et dit :
-Eh vermine, je suis Kenshi Gilgamesh un des Lieutenants de la Marine alors un conseil l’ami rend-toi j’ai pas envie de salir mes doigts que je viens de limer ce matin pour toi pigé ? Si tu te rend je te donnerai une joli cellule a Impel Down au sixième cercle avec une chambre plein de souris pour ton quatre heure pour toi ! Alors j’te répète au nom de la loi je t’arrête pour avoir frappé des marines et t’être retrouvé ici !
Puis sur c’est mot je balançai derrière moi le magnétophone comme si c’étais une vielle chaussette sous la protestation du soldat qui disait avoir économisait pour s’en payer un.
Je ne fis pas attention a sa plainte et regarda bras croisé de mes yeux rouge l’albinos. Je savais qu’il n’allait pas se rendre après tout, les pirates sont des êtres tellement orgueilleux et pitoyable !
Je claquai des doigts et les soldats dégainèrent leurs armes et moi je pointai la paume de ma main sur lui. Ma main gauche qui pointait la vermine s’était transformé en de la poudre noire de limaille de fer, la couleur pourrait se faire passé pour la couleur du fruit des ténèbres de Barbe Noir. D’un coté je mourrai d’envie de l’affronter après tout je voulais savoir si je fesait vraiment le poids contre lui. Un sourire s’échappa de mes lèvres.


Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Combat entre Lieutenants! Au nom de la loi je t’arrête...   Sam 16 Avr - 17:25

Nazario TaizoneDark Killer ☣ Albino ☣ Crazy Cannibal
Dark Killer ☣ Albino ☣ Crazy Cannibal
avatar

Messages : 2549

Navigation
Doriki:
3240/6000  (3240/6000)
Fruit du Démon: Suppai Suppai no mi

Les jours défilaient tandis que je passais d'une île à une autre depuis mon départ. Je ne m'amusais pas à les compter, comme si cela ne m’intéressait guère. Évidemment, j'avais hâte de revenir à bord du Radeau, mais ma mission était plus importante. Elle était prioritaire. Rien ne pouvait égaler cette priorité absolue. J'avais eu besoin de prendre la mer pour m'entraîner avant de devoir faire face à Tartaros. Je devais devenir plus puissant. J'étais faible. Le moment était venu de changer. J'avais dans l'idée de combattre pour évoluer en un meilleur Taizone. Pas forcément dans le bon sens. Surtout pas dans cette optique. Je devais représenter le mal. Nous n'avions plus beaucoup de temps. Celui-ci était sans aucun doute compter dans un immense sablier que je ne pouvais voir, faute de ne pas savoir exactement quand nous allions nous battre. La date n'était pas connu. C'était horrible de ne pas savoir.

Je n'avais plus qu'à passer à l'action. J'étais chaud bouillant. Terriblement préparé pour me battre. Mes poings mourraient d'envie de s'écraser sur le corps d'ennemis. Mon acide ne voulait qu'offrir une sacrée souffrance à de pauvres inconscients. Personnellement, je souhaitais voir une immense marre de sang afin de me baigner sans le moindre respect pour les propriétaires de ce délicieux liquide. J'étais carrément fou. Je ne vous le fait pas dire. Il fallait que je puisse me donner à fond. Je patientais à l'idée de rencontrer un adversaire qui allait en valoir la peine. J'étais donc arrivé sur Holliday, une île assez étrange. Malheureusement je ne savais pas si des gens puissants étaient présents. J'avais donc trouvé une méthode plutôt originale de faire bouger les choses pour connaître la réponse à mon interrogation.

J'avais décidé de jouer la carte de la franchise. J'avais été cruellement franc en ouvrant mon cœur. Une façon de parler pour vous faire comprendre que pour attirer un adversaire possiblement à mon niveau, j'ai commencé à massacrer des innocents en demandant d'appeler la marine. Je m'attendais à recevoir la visite d'un amiral ou de mon chez ami Akainu pour m'arrêter, mais je me trompais complètement. Les soldats de la marine étaient venus assez rapidement pour m'encercler, cependant aucun d'entre eux n'osaient jouer au héros. Tous me fixaient. Étais-je un monstre ? Oui. Je ne le cachais pas. Je l'étais. Je voyais la peur se dessiner dans les yeux de ces gens qui ne me quittaient pas du regard. Ils n'était pas confiants. Tant mieux. Je créais ainsi une barrière invisible entre moi et eux. Celle-ci dura jusqu'à ce qu'un gradé de la marine vienne enfin à ma rencontre. J'avais attendu sa venue, il était arrivé avec ses troupes. Je n'avais qu'une hâte, c'était de commencer à me battre. L'autre n'avait quand à lui, attendu son arrivée tardive pour préparer une certaine quantité d'acide.

« Que je m'offre à toi ? Es-tu un clown ? Je ne suis pas là pour plaisanter. »

Mon liquide sacré était là. J'avais attendu qu'il soit à porter d'une possible attaque, pour m'en prendre sauvagement et fourbement à ses subalternes qui dégainèrent leurs armes. Une vague d'acide quitta mon corps pour s'étaler avec force tout autour de ma personne. Ils ne pouvaient fuir. Je ne laissa aucune porte de sortie. Ils ne pouvaient plus m'attaquer. J'entendais déjà des cris de douleur s'échapper de ceux qui étaient sous mon acide. Ils étaient si sensibles. Je voulais presque en rire. Cette première offensive n'avait pour but que de provoquer le gradé qui s'était présenté comme étant Kenshi Gilgamesh. Je n'avais encore jamais entendu son nom. Il était lieutenant. Nous avions ainsi un point commun. J'étais dans l'envie de le rendre à la marine en plusieurs morceaux. Je souhaitais le découper. Je tenais à le vider de sang. Il semblait prêt à me battre. L'une de ses mains se couvrit d'une matière sombre. Intéressant. Il devait avoir un fruit du démon. Voilà comment me rendre heureux.

« Vois-tu ce que je suis capable de faire ? Dis à tes hommes restant de quitter la place et de ne pas intervenir. Ce combat ne sera qu'entre toi et moi. Mis a part si tu veux que je tue tous les civils de cette île ? »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Combat entre Lieutenants! Au nom de la loi je t’arrête...   Jeu 21 Avr - 11:39

Kenshi GilgameshLieutenant
Lieutenant
avatar

Messages : 179

Navigation
Doriki:
1225/6000  (1225/6000)
Fruit du Démon: -Tetsu Tetsu no mi

lieutenant contre lieutenant

Pv Taizone

Je hausse le sourcil droit. Etait-il entrain de me donner un ordre cet avorton ? Je serra les dents et attendis la fin de sa tirade. Cet homme-acide était, et je dois l’avouer impressionnant avec son pouvoir, de plus je ne pourrais sans doute pas le battre ! Je ne maitrise pas le Haki. Je ferma rageusement mes yeux que faire face a un ennemis tel que lui. En tout cas il faut que j’évite de toucher a son venin a ce serpent !
Les civiles ? Ah oui c’est vrai il m’a ordonné, de faire partir mes soldats. Il me l’a ORDONNE ! Cette fois c’en ai trop ! L’équipage de Barbe Noir est vraiment composé d’impolie et je vais me faire un plaisir de rendre son cher Lieutenant les os brisés à ce bouffeur de tarte.
-Faites ce qu’il dit !, ordonnais-je au soldat.
-Mais mon Lieut…, dis un soldat en hésitant
Je lui lançai un regard noir et celui-ci quitta la place comme les autres. Les civiles eux etaient trop apeurés pour faire quoique ce soit et c’est là que je me rendis compte d’une chose. Si je perdais, les habitants de cette ile vivrons dans la peur car la Marine ne sera incapable de les protégés, je ne dois pas perdre contre cette vermine, non je n’ai pas le droit ! De plus ce miserable pirate aura l’intention d’exterminé sans doute pour son propre plaisir les habitants, je dois l’eliminé comme je les fais avec plein d’autres pirates meme si celui-ci est beaucoup plus puissant que les autres.
Ma main était toujours tendue.
-Dommage, je t’aurais donné la plus petite cellule d’Impel Down, dont tes compagnons de cellules seront de véritable cannibales. Bien, commençons !
Et sur c’est mot je claquai des doigts et un nuage noire de limaille de fer apparu au dessus de moi, l’air menaçant.
-Tu vas voir ce qu’ai la mort ! Une dernière volonté avant de crevé ? ‘’Epées noires !
Sur c’est mot les nuages de limaille se transforma en plusieurs épées qui étaient toujours en l’air et pointait le Lieutenant de Barbe Noir.
‘’C’est terminé ! Enfin je l’espère’’
Puis sur c’est mot je re-claquai encore une fois mes mains et les épées de limaille se dirigèrent a grande vitesse sur l’albinos.

DEV NERD GIRL




Spoiler:
 


Dernière édition par Kenshi Gilgamesh le Dim 15 Mai - 12:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Combat entre Lieutenants! Au nom de la loi je t’arrête...   Ven 29 Avr - 15:17

Nazario TaizoneDark Killer ☣ Albino ☣ Crazy Cannibal
Dark Killer ☣ Albino ☣ Crazy Cannibal
avatar

Messages : 2549

Navigation
Doriki:
3240/6000  (3240/6000)
Fruit du Démon: Suppai Suppai no mi

Aussitôt mon attaque terminée, je me mis à préparer la suivante. Une nouvelle production débuta et d'autres allaient suivre sans arrêt. Aucune pause. Il fallait être vif. Je pensais déjà à la suite, à mes prochains coups, à mes prochaines paroles. J'avais été clair sur le fait que je n'étais pas sur cette île pour prendre du bon temps et encore moins pour plaisanter. J'étais là pour un but précis. Le gradé allait être là pour me permettre de devenir plus puissant. Je ne lui laissais pas le choix. Il avait la vie des habitants entre ses mains. Sincèrement, je lui souhaitais de ne pas commettre d'erreur. Sinon, les habitants pourront partager le sort de ses subalternes qui avaient été visés par mon acide et qui criaient d'horreur alors que l'acide rongeait leur corps. J'étais aux anges. Je venais d'installer la terreur.

Comme je prenais un malin plaisir à énerver ce cher Kenshi Gilgamesh, je n'étais plus unique à vouloir jouer. Malheureusement pour la marin, il était là. Le grand méchant. Mon double. Il provoquait en moi une sorte de démangeaison. Cela faisait si mal. J'avais l'impression que j'allais exploser pour le libérer. Quel appétit féroce. La bête avait faim. Je ne voulais pas me mettre en travers de son chemin. Pas aujourd'hui. Je tenais à ma vie. Aller à l'encontre de son caprice, serait fâcheux pour moi et bénéfique pour mon adversaire. Je pourrais rester de marbre, perdu dans mes songes si je le défiais. Je fis donc place du trône, cédant les commandes à l'authentique monstre.

J'allais montrer mon incroyable pouvoir. Laisser l'autre prendre des décisions, était certes dangereux pour mon corps qui ne pouvait plus voir ses propres limites, néanmoins j'étais dès lors plus puissant qu'à la normale. Je devenais avec fierté, une arme de destruction. J'avais tout un tas de liquide à envoyer. J'allais repeindre cette île de la couleur de la mort. La folie ne pouvait être stopper. Le mal était ma bannière. Je ne laisserais pas ce misérable essayer de m'arrêter. J'avais envie de le voir disparaître dans un mélange de sang et d'acide. Je devenais violent. Autant dans mes pulsions que dans mes pensées. Mon corps commença à se couvrir du mélange parfait entre mon divin nectar et le haki de l'armement. J'allais directement à l'essentiel. Je sautais les préliminaires. Je pouvais grâce à cela me protéger des coups tout en gardant le pouvoir corrosif et la faculté de dominer les logias. J'utilisais mon armure de perfection.

Il avait ainsi accepté ma requête malgré lui. Je sentais que le lieutenant était au regret d'accepter. La colère prenait place dans son regard tandis que les gêneurs quittaient le lieu de notre futur combat avec un air abattu de ne pas pouvoir s'en prendre à ma personne. Bien. La première étape du plan était validée sans encombre, la suite allait être légèrement plus ardue. Tant mieux me direz vous, mais elle était la plus compliquée. Celle-ci ne contenait qu'une dernière véritable partie. Une seule. Ce n'était pas une blague. Pourtant, j'allais devoir me donner à fond si je voulais y parvenir. Il ne me restait qu'à gagner contre cet adversaire. J’espérais ne pas avoir trop de difficulté en me confrontant à ses techniques de combat et surtout à son fruit du démon, mais je tenais tout de même à ressentir une certaine pression de perdre.

J'écoutais ce qu'avais à me dire le marin, mais j'étais assez déçu. Presque trop. Voilà que ma haine prit de l’ampleur. Il avait dans l'idée de me donner la plus petite cellule d'Impel Down et de m'enfermer avec de véritable cannibales. J'étais insulté. Le Taizone n'était pas content. J'aimais réellement mangé de la chaire humaine. Je n'étais pas un faux cannibale. Colère. Colère. Colère. Ce mot résonnait dans mon esprit tel une chanson endiablée. Il me façonnait de son mieux. Je sentais sa présence me donner une force étonnante. J'étais en condition.

« Tu mérites que je te torture pour ton insolence ! »

Je fixais le gradé dans les yeux, un sourire aux lèvres qui s'étalait de tout son long sur mon visage. Je le voyais ainsi préparer une offensive. La mienne suivait son rythme. Il avait invoqué une sorte de nuage noire qui venait de se transformer dans le ciel en un lot de plusieurs épées. Ces dernières me visaient comme celles de Damoclès. J'avais enfin un défi intéressant, mais je n'étais pas stupide au point de n'avoir aucune stratégie pour éviter d'être blesser. J'avais largement de quoi me défendre. Une barrière d'acide mêlée au haki fut suffisante. Celle-ci m'entourait de tous les côtés. J'avais de l’expérience dans l'art de se battre. Je prenais soin de choisir exactement ce qui pourrait rendre amusant ce combat. Là je ne savais pas s'il pouvait contrôler les épées dans leur chute, s'il le pouvait, je devais impérativement me protéger de toutes parts. Le problème c'est que je ne pouvais riposter pendant que les épées tombaient, je devais attendre qu'elles tombent toutes avant de me lancer dans la bataille. J'étais pris au pièges dedans. Lorsqu'il eut finit son attaque, j'en sortis tranquillement. J'avais eu de la chance de le rencontrer maintenant, j'étais devenu puissant avec les années. Si nous nous étions rencontré il y a deux ans, j'aurais sûrement déjà perdu. Tout était différent. Je suis dorénavant le 11éme lieutenant de Marshall D. Teach.

« Tu penses que tu peux vaincre une des créatures du Diable ? Essayes. »

J'avançais vers le gradé avec confiance. Mon sourire sournois était toujours là. L'acide et le haki me protégeaient comme un bouclier. Ma main droite se transforma en un sabre selon le même procédé que l'armure tandis que de ma main gauche je lançais un jet d'acide en continue.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Combat entre Lieutenants! Au nom de la loi je t’arrête...   Dim 15 Mai - 13:05

Kenshi GilgameshLieutenant
Lieutenant
avatar

Messages : 179

Navigation
Doriki:
1225/6000  (1225/6000)
Fruit du Démon: -Tetsu Tetsu no mi

lieutenant contre lieutenant

Pv Taizone

Les épées se dirigèrent a grande vitesse et j’étais curieux de comment allez réagir ce Taizone. Je m’attendais qu’il l’évite bien sure car son gros lard de capitaine ne promettait personne de lieutenant hormis s’il la personne le méritait. J’avais hâte de le combattre mais a la fois peur, peur de perdre ! Je savais que j’étais a mon désavantage, lui c’étais de l’acide et moi de la poudre de limaille.
L’albinos avait utilisé son acide comme une sorte de mur protecteur devant lui avec du haki. Il maitrisait le haki ? Argh moi je le maitrisais pas du tout ! Fais chier !
Je commençais a m’énervé et accéléra la chute de mes épées de fer en créant d’autre et en les relançant vers lui. Mais les épées de limailles ne l’atteignit pas et tomba au sol comme poussière autour du mur de protection de l’albinos. Je le vis celui sourire sournoisement en s’avançant vers moi c’est mains transformé en une sorte d’épée et l’autre produisant de l’acide.
Je laissa cette créature du diable jacassé un peu et quand je vis Taizone posait ses deux pied sur la poudre noir de limaille je souri. Il était dans mon élément.
Puis quand je le vis se dirigé vers moi en étant au centre du terrain de limailles qui était des épées, je claqua des doigts et une sorte de colonnes de limaille immobilisa mon adversaire en l’attachant avec des sorte de fils de limailles autour de Taizone.
Mes mains devinrent griffe et couru vers le lieutenant donnant un énorme coup de griffe a son ventre.
-Ca c’est pour ton horrible jacassement !
Puis voyant que le liquide d’acide continuait de couler, je serra mon poing gauche, et la limaille de fer a terre, se mit a entouré comme un gros bandage la main d’acide.
Puis je serra mes deux mains, pour que les fils de limailles se ressert sur Taizone.
Il était fait comme un rat et tout en gardant serré mes mains je lance une tirade.
-Alors tu jacasse plus ? Apprend que la Justice triomphe toujours des Ténèbres !


DEV NERD GIRL

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Combat entre Lieutenants! Au nom de la loi je t’arrête...   Lun 23 Mai - 23:58

Nazario TaizoneDark Killer ☣ Albino ☣ Crazy Cannibal
Dark Killer ☣ Albino ☣ Crazy Cannibal
avatar

Messages : 2549

Navigation
Doriki:
3240/6000  (3240/6000)
Fruit du Démon: Suppai Suppai no mi

Croyez le ou pas, j'étais entré dans un piège sans le savoir. J'avais fais la bêtise d'avancer naïvement vers mon adversaire en pensant que le combat était gagné d'avance. La facilité m'avait séduit. Grossière erreur que j'allais corriger au plus vite. Il était loin de l'emporter. L'effet de surprise de son attaque avait provoqué en moi comme un blocage de quelques secondes. Je ne vais pas cacher que je fus agréablement surpris qu'il put réussir à utiliser ce temps pour m’immobiliser sur place. Mes mouvements étaient limités. Je ne pouvais presque plus bouger. Une sorte de colonne s'était formée des restes de poussières d'épées qui avaient tenté de me blesser. Son pouvoir me plaisait. Je le trouvais amusant. Le niveau de maîtrise n'était pas mauvais, plutôt correct. Il semblait savoir exploiter sa capacité du mieux qu'il pouvait pour me faire face. J'admirais son courage. Il fallait en avoir pour oser me provoquer dans un affrontement. J'étais un tueur. Je n'étais pas facile à stopper. Indomptable créature aux crocs acérés. Je me devais de montrer l'étendu de ce dont j'étais capable. Je voulais être considéré à ma juste valeur. J'étais partant pour le lui faire comprendre. Rien ne pouvait m'arrêter.

Je le fixais en continue avec ce regard de psychopathe et ce sourire d'idiot fini qui me caractérisait si bien quand je devenais une instable bête sauvage. Il tentait de percer mon armure à coup de griffes. J'en rigolais à m'en décrocher la mâchoire. Était-il si niait ? Il jouait avec moi, me faire du mal ne pouvait s’avérer aussi simple. Il lui fallait être un brin plus imaginatif. J'avais déjà préparé une contre-attaque mémorable. Kenshi Gilgamesh me pensait à sa merci. J'allais le laisser avec cette idée en tête. Il avait l'air de ne pas savoir qui j'étais derrière mon apparence démoniaque. J'étais animé d'un esprit stratège. Taizone Nazario était un lieutenant. J'avais la confiance et le soutien de Marshall D. Teach. Je devais lui prouver que je serais à la hauteur de son espérance. Tandis qu'il tentait de me briser les bras après me les avoir également paralyser à l'aide de son pouvoir, j'étais décidé à mettre au premier plan la pleine puissance du monstre.

Je me demandais donc si le lieutenant de la marine allait regretter de m'avoir défier car je n'étais pas là pour lui faire des cadeaux. Je considérais toutefois le fait que je me sois jeté en plein dans son traquenard comme un cadeau que je lui aurais fais de bonté de cœur. Effectivement cela n'était guère le cas, mais il ne pouvait le savoir. Je ne lui dirais pas. J'avais mieux à faire. Le détruire de mes propres mains, par exemple, me semblait être une très bonne idée. Il n'avait pas de chance. Pauvre homme. N'avait-il pas remarqué que mon corps était couvert par le fluide ? Il pensait sérieusement pouvoir me retenir ? Je n'étais pas là pour blaguer. Non. Je voulais le casser en un million de morceaux. Le voir saigner à en perdre connaissance. Tant de violence. Il allait amèrement réaliser que j'étais injuste.

Mon corps commença ainsi à lutter férocement. J'étais enragé par l'envie de vaincre. Je tenais à me défaire de ses liens qui me faisaient prisonnier. Le fluide me donnait un atout précieux sur mon adversaire. J'étais un destructeur. Personne n'allait se mettre en travers de mon chemin. Je poussais mes membres au maximum dans tous les sens pour essayer de me dégager. J'avais l'impression de me trouver dans une cage, cependant j'étais particulièrement fort. Le haki de l'armement était vraiment utile. Incroyable. Luttant sans perdre patience, je pus parvenir à défaire un bras. Je profitais alors de cette occasion pour attraper l'un de mes sabres. Je souriais toujours autant pendant que ma lame s'imprégnait de fluide. J'allais ne rien respecter. Le combat était prêt à prendre une tournure toute nouvelle.

« Me prends-tu pour un faible ? Je suis bien plus horrible que mes jacassements, et ça, tu vas l'apprendre par la lame de mon sabre. »

Je me mis à découper ce qui m'empêchait de bouger. Ceci me permit de retirer l'emprise que le blond avait sur ma personne. J'étais libre. Enfin. Le véritable combat pouvait débuter. Je lui envoyais une lame d'air puis une seconde avant de me lancer tel une furie vers mon adversaire. Mon corps était protéger par le combo acide/fluide, à moins qu'il ne découvre à son tour le haki de l'armement, j'étais presque convaincu de rester indemne pour l'instant. Il pourrait bien sur me faire du mal, et j'étais certain qu'il allait y arriver. Peut-être même rapidement. Néanmoins, c'était à mon tour de passer à l'offensive. Pendant que fonçais dans sa direction, je concentrais le fluide dans mon bras droit, et je continuais d'en mettre dans ma lame. Je ne pouvais pas utiliser l'armement et l'observation en même temps, c'était le seul problème de ma tactique. Je ne pouvais attaquer et défendre, c'est pourquoi mon armure d'acide était ma seule protection lorsque j'attaquais. Heureusement que je pouvais lui faire confiance. L'âme tranquille, j'allais infliger de gros dégâts.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Combat entre Lieutenants! Au nom de la loi je t’arrête...   Sam 4 Juin - 22:07

Kenshi GilgameshLieutenant
Lieutenant
avatar

Messages : 179

Navigation
Doriki:
1225/6000  (1225/6000)
Fruit du Démon: -Tetsu Tetsu no mi

lieutenant contre lieutenant

Pv Taizone

J'allais pas le retenir très longtemps ça c’en étais certain. Mine de rien cette technique me demandais beaucoup de concentration et j’étais vulnérable… Je devais tout de suite trouvé quelque chose pour le mettre k.o… quoi ? En plus comme pour accéléré le temps il utilise son haki pour se defaire au plus vite. Enfoiré ! Quand les pirates pourront se laissé faire capturé/tué ?
Le pirate avait balancé sa tirade, bah les pirates sont tous des racontards en particulier les Barbes Noire, et dire qu’au debut cette equipage contenait que des pirates gros avec une moustache noir mal rasé et de grand amateur de tarte.
Mais bon ce que je disais n’avais vraiment rien avoir pour resoudre ce probleme, dans peu de temps Taizone sera libre et fallait que je trouve vite fais un moyen…ah moins que ce sois déjà trop tard…L’albinos venait de couper les ‘’liens’’ de la limaille de fer. Il était libre…bon cerveau faut que tu trouve serieusement un plan là !
Puis je vis des lames de vent se dirigeai vers moi, je fis un pas a gauche, une raie de sang fit son apparition sur ma joue où mon sang coula lentement. C’etais une blessure superficielle mais bon…ce salot venait d’entailler mon manifique visage avec sa stupide d’attaque ! Je vais lui faire regretté ! Il merite de mourir de la pire façon ! C’est vrai quoi a cause de lui j’aurai le droit a un pansement et ça gacherai enormement mon visage !
Cette fois s’en etre trop !
-Tu me saoule !, criais-je rageusement quand il se dirigea vers moi. Tu as osé gaché mon beau visage ! Meurs ! Chambre noir !
Puis sur c’est mot, je m’accroupie a terre, mains recouvert de limaille, qui ramperent sur le sol vers faisant un carré dont le centre était Taizone. Puis ce carré se transforma en un cube geant de limaille, dont l’interieur était sombre. Taizone était emprisonné la-dedans. Mais je ne pouvais pas tenir trop longtemps dans cette technique…moins de quarente seconde et aussi que cette technique pouvait etre ‘’cassable’’ surtout que je l’utilise presque jamais, elle me consomme trop de force surtout, et puis je suis si vulnerable, on pourrai meme m’attaqué par derriere, j’aurai plus la limaille pour me protegé, mais le Lieutenant avait l’air etre seul, parfait !
-Epée noir !
Dans la chambre noir, une multitude d’épée firent leur apparition dans le toit de la chambre, et tomberent comme une pluie vers Taizone. Fallait que je le tue avant que ma technique disparaisse, il le faut ! Je commença a m’essouflé mais je tenais bon et accelera a l’interieur de la chambre les épées. Ce qui était enervant c’est que je ne pouvais pas voir a l’interieur, je ne pouvait meme pas savoir ce qu’il faisait…

DEV NERD GIRL

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Combat entre Lieutenants! Au nom de la loi je t’arrête...   Sam 25 Juin - 17:47

Nazario TaizoneDark Killer ☣ Albino ☣ Crazy Cannibal
Dark Killer ☣ Albino ☣ Crazy Cannibal
avatar

Messages : 2549

Navigation
Doriki:
3240/6000  (3240/6000)
Fruit du Démon: Suppai Suppai no mi

Les lames de vent n'avaient pas été d'une grande aide. J'avais voulu miser sur le haki de l'armement, ce fut une erreur qui me poussa dans un piège. Un bon moyen de me faire perdre du temps. J'étais si confiant en mes capacités, que je m'étais mis à foncer vers le lieutenant de la marine, et il m'attendait de pieds fermes comme s'il avait su depuis le début que j'allais miser bêtement sur ma force sans réfléchir. J'étais assez impressionné. Je ne m'attendais pas à un tel adversaire. Quelle ressource de sa part, étonnant. Il n'avait pas l'air si ingénieux en apparence avec ses propos plutôt hautains, mais il cachait son jeu le bougre. J'étais enfermé dans une sorte de prison faite à partir de l'élément créer par son de fruit du démon. Vraisemblablement, je n'avais aucun moyen de sortir de cet endroit pour m'échapper. J'étais dans une prison sans barreau, dans une cellule sans porte. J'étais complètement excité. Je venais de trouver un combat particulièrement sympathique.

La bête n'avait pas dit son dernier mot, loin de là, des centaines d'idées me venaient en tête. Cela affluait sans arrêt. Les voix me conseillaient. Je n'avais pourtant pas besoin d'autant de soutien pour faire face à cette agitation. J'étais un stratège de l'équipage de Barbe Noire, je ne pouvais perdre de la sorte. Je n'avais à peine fait couler le sang du blond. Je devais faire mieux pour ne pas ternir mon image de monstre. Vous imaginez que si on commence à croire que j'ai changé pour le bien, ma carrière de pirate serait terminée. Je ne pouvais accepté ce triste destin. J'allais ainsi arranger le présent accompagné de mon fidèle et corrosif acide. Soyez jaloux. Je voulais montrer ma réelle capacité à son paroxysme. Qui allait oser se mettre en travers de ma route ? Personne ne le pourrait, même avec de la bonne volonté.

Enfermé dans cette sorte de chose, j'étais presque certain que mon adversaire était sur de sa victoire, que je n'avais plus la possibilité de m'enfuir. Il avait tort tout en ayant raison. Il n'avait pas gagner, mais je ne pouvais quitter cette prison. Par chance, je n'étais pas claustrophobe. J'avais évité le pire. Si cela avait été le cas, ma défaite était inévitable. Le monde tel que nous le connaissons était différent ; j'étais serein, calme, l'esprit léger. Je n'avais pas peur. Je ne craignais rien ni personne. L'envie de destruction me prenait avec intensité. Je tenais à commettre le mal et à le rependre. Rangeant mes sabres dans leur fourreau, je laissais mon pouvoir être libéré par cette joyeuse motivation. L'acide se déversait par dizaines de litres. J'étais en train de me baigner dans ma charmante substance. Pourquoi ? Vous devez vous demander ce qui me prend de m'amuser alors que ma vie était en jeu, je vais donc vous expliquez. Le haki de l'observation était la réponse. Simplement. J'avais choisi de ne pas attaquer cette chose qui m'entourait en bourrin avec l'armement, alors je n'avais plus que cette option. Le seul problème était que ma parfaite armure, ne devenait qu'une armure lorsque je changeais de fluide. Je ne pouvais utiliser les deux et c'était mon unique défaut lorsque j'affrontais des combattants. Heureusement, cela me permettait de débloquer de l’expérience et de nouvelles techniques. Bientôt, je serais capable de maîtriser les deux en même temps. Je ne pressais pas. Je savourais chaque combat comme je savourais actuellement toutes les épées qui tombaient dans ma direction.

Remplir cette cage m'avais permis de ralentir les épées dans leur chute. Ingénieux. J'en esquivais un maximum tout en essayant de me garder en forme pour la suite des événements. Je ne pouvais par contre tout fuir. J'avais de nombreuses plaies qui venaient de naître. Pleins de coupures sur le corps. Cela était douloureux. Je pensais ressentir, je ne sentais rien, mais je voyais mon sang couler. Je devenais intenable. Je commençais à rire à en avoir mal au ventre. Je ne sais pas si le lieutenant pouvait m'entendre, cependant j'avais la sensation que la Terre entière et ses habitants le pouvait. Souffrir me rendait plus dangereux. Personne ne comprenait qu'il ne fallait se battre avec un démon.

La lumière du jour refit ensuite son apparition. J'étais toujours en train de rire. Une aura meurtrière s'exhalait de mon corps, se rependant dans l'atmosphère comme pour clarifier mes intentions. Fixant mon adversaire sans détourner le regard, je léchais le sang qui coulait de mon bras gauche. J'étais amusé. J'avais envie d'applaudir son envie de l'emporter. L'acide qui m'avait permit de me sauver s'écoula autour de moi, détruisant le sol sur plusieurs couches sans le moindre respect pour la nature.

« Félicitations, tu m'as permis d'être en phase avec ma folie. Souhaites-tu désormais goûter à un délicieux nectar qui porte le nom d'acide ?»

Je n'attendais aucune réponse. Mon tour était venu de déployer les cartes que j'avais en main. Je fis le nécessaire pour utiliser de nouveau mon armure parfaite, cela ne me pris que quelques misérables secondes. La suite allait être des plus amusantes. J'avais réfléchis à une combine de plusieurs attaques pour montrer ma supériorité, je comptais bien surpasser la concurrence. Je ne le laisserais pas m'arrêter. Je lançais ainsi de mes deux mains deux ballons d'acide dans le ciel créant par magie, un nuage pluvieux d'acide autour de ma position, donc également de celle de mon adversaire. Marines comme civils étaient par la même occasion mes cibles. Je chassais toutes les créatures de cette île, alors en bon chasseur je me devais de sortir l'artillerie. Dirigeant mes deux index en direction de ma proie principale tel un pistolet, je me mis à le mitrailler avec des balles d'acide rendues solides grâce au haki de l'armement pendant que je continuais d'avancer. Un sourire diabolique était installé sur mon visage, j'étais joyeux. Mon corps était couvert par le fluide, j'attendais le bon moment pour l'assaut final.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Combat entre Lieutenants! Au nom de la loi je t’arrête...   Mer 20 Juil - 18:59

Kenshi GilgameshLieutenant
Lieutenant
avatar

Messages : 179

Navigation
Doriki:
1225/6000  (1225/6000)
Fruit du Démon: -Tetsu Tetsu no mi

lieutenant contre lieutenant

Pv Taizone

Le temps était bientôt écoulé et j’étais a bout de souffle, d’ailleurs j’esperai que ce pirate était quand a lui gravement blessé… sinon j’étais foutu. Je commença a m’essoufflé et ma technique commençait a en perdre de sa puissance. Dans peu de temps ce cannibale serai libre faut que je pense a un plan et maintenant. Bizzare j’avais l’impression d’entendre ce pirate…rire. Etait-il fou ? Oui d’après ce que j’ai entendu sur lui c’est bien le cas après tout c’est un Barbe noire faut pas s’attendre a un homme sain d’esprit.
Fini…le temps était ecoulé la chambre noir commença a disparaitre doucement vers le début puis brutallement montrant mon adversaire entrain de me fixer du regard en se léchant le sang chaud qui coulait de son bras…il me dégoute, mais au moins je l’avais blessé, ce qui prouvait que cette homme n’étais pas immortelle et que j’avais une possiblité de le battre…mais une faible. Il maitrise le haki de l’armement et peut-etre meme celui de l’observation quand a moi je ne maitrisais rien de tout cela !
Je lança un regard noir a Taizone a la fin de son monologue. Son acide est puissant…d’ailleurs il me faisait pensé a Magellan ce paramecia du poison donc si je me fais touché les dégats sur moi seront important et je pourrai peut-etre y mourir mais ce ne sera pas le cas j’ai l’intention de devenir Amiral en Chef c’est donc pour cela que je vais gagné.
Je ne répondis pas a sa provocation, et créa une épée geante de limaille, qui me servirai a la fois de moyen de défense et d’attaque que je le dégaina de ma main droite. C’est ce que je pouvais faire…pour le moment car après tout j’avais utilisé beaucoup de force dans cette technique et il me fallait a tout prix la récupéré. Je devais jouer la carte du temps et réfléchir au plus vite a un plan.
Je ne quitta pas mon adversaire du regard observant chacun de ses faits et gestes. Il lanca deux ballons d’acides vers le ciel créant une pluie d’acide autour de nous. Impressionnant. Mais a quoi lui avait-il servit ? Une diversion ? Je regarda mon adversaire il me pointait deux doigts tel un pistolet vers moi et je vis se dirigeais vers moi une pluie de balles d’acide, avec sans doute du haki de l’armement car je ne pouvait plus utilisé ma garde logia. Je protégea rapidement ma tete et et le haut de mon corps avec mon épée géante et me pris la raffale vers mes jambes qui étaient couvert de sang . Bon sang et en plus malgrès la raffale, ce fou marchait le corps couvert de fluide je ne pourrais pas le tapé sans me brisé la main. J’étais foutu !
Ou pas…je m’approcha de lui marchant maintenant a grand pas mon épée servant toujours de bouclier...
-Je vais te montré quelque chose d’amusant Lieutenant !, dis-je en souriant.
Une nouvelle technique que je venais d’imaginé.
-La meilleurs défense…c’est l’attaque !
Puis après avoir dis cela mon épée se modela en un carré qui faisait la meme longeur et largeur que mon épée géante, qui me protegea de quelque centimetres mon visage des balles qui continuait toujours de me tirer dessus, qui se dirigea a grande vitesse vers mon adversaire. Je claqua des doigts et le carré deux dimensions fit apparaitre des piques. Mon adversaires était fichu…en tout cas je l’esperai !


DEV NERD GIRL



hors rpg:
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Combat entre Lieutenants! Au nom de la loi je t’arrête...   Dim 31 Juil - 17:26

Nazario TaizoneDark Killer ☣ Albino ☣ Crazy Cannibal
Dark Killer ☣ Albino ☣ Crazy Cannibal
avatar

Messages : 2549

Navigation
Doriki:
3240/6000  (3240/6000)
Fruit du Démon: Suppai Suppai no mi

Je m'amusais terriblement face à cet adversaire qui avait de la suite dans les idées. Intéressant. Ces attaques étaient spectaculaires, malgré le fait que mon brillant esprit puisse les contrer sans trop recevoir de dégâts. Il avait de l'imagination, mais ce n'était pas assez pour me vaincre. J'avais un certain truc en plus. Cela était incroyable. Mon instinct de survie était ce qui me rendait plus fort que ce pauvre lieutenant de la marine. J'étais puissant. Le fluide n'était qu'un léger supplément à ma force. Je concédais pourtant qu'il me permettait de faire une cruelle différence lors de ce combat. J'affrontais un utilisateur de fruit du démon de type logia. Si je n'avais pas eu cette capacité, je n'aurais même pas pu le toucher. J'aurais été lamentable. Vous imaginez la raclée que j'aurais pu me prendre ? Je n'osais pas y penser. J'aurais été la honte de l'équipage de Marshall D. Teach.

J'avais tenté de le détruire avec une offensive combinée, cela ne fut guère efficace. Dommage. Il était parvenu à se protéger de la majeure partie en utilisant une immense épée comme bouclier. Ingénieux de sa part. Je n'y avais pas réfléchi. Bonne idée, cependant je n'avais pas dis mon dernier mot. J'allais devoir persévérer un maximum si je voulais le blesser pour qu'il ne puisse plus se cacher. Je tenais à le voir souffrir. J'avais pour le moment été loin de prendre un malin plaisir à le voir dépérir sur place, toutefois j’étais excité par ce combat. Mon corps était prêt à se donner à son paroxysme pour en découdre de la meilleure des façons, sans les moindres limites.

Alors qu'il venait de se protéger de mon attaque, il m'annonça avoir quelque chois d'amusant à me montrer. Allions-nous passer aux plats de résistance ? J'avais hâte. Je ne voulais pas être déçu, cependant j'en attendais trop de mon adversaire. J’espérais qu'il allait sortir sa plus dévastatrice attaque, mais je me perdais dans mes rêves. Je ne vis qu'une sorte de carré en deux dimensions qui fonçait à vive allure dans ma direction. Je n'avais à faire qu'à ça ? Rien de plus ? Dégainant l'un de mes sabres, je n'attendis pas l'instant où les piques furent tous présents pour trancher avec le moins de respect possible cette maigre distraction. Aussitôt fait, je rengainais mon sabre dans son fourreau.

« Je m'attendais à mieux. »

J''étais agacé. Je sentais la bête s’énerver. Impatiente. Elle qui était aux commandes, avait l'air d'avoir envie d'écourter cet affrontement. S'ennuyait-elle ? Il était évident que cette option était envisageable. Je ne savais pas où me positionner. Je ne m'amusais pas autant que je l'aurais voulu, mais je ne m'ennuyais pas. J'avais encore de nombreuses cartes à jouer. J'avançais toujours le sourire aux lèvres vers le lieutenant de la marine. Confiant. J'allais passer à la partie sérieuse de ce que j'étais capable de produire. Je souhaitais faire couler le sang et montrer que j'étais capable d'être grandiose.

Je marchais tranquillement en direction de mon adversaire, l'esprit obnubilé par cette insatiable soif de violence. Transformant mon bras gauche en une masse d'arme d'acide tandis que mon bras droit prit la forme d'une lame, j'allais détruire le gradé avec hargne. J'étais toujours dans un mode Perfect Armor où le fluide était recouvert d'une couche d'acide. Pour commencer, j'envoyais une vague d'acide sur le marin pour masquer ma venue. La vague dissimulait ma présence. J'étais comme caché de la vue du lieutenant par l'immensité de la vague. De là, j'avais ainsi une parfaite occasion, je pris de la vitesse afin de me lancer dans une attaque éclair. Profitant de l'attaque qui servait de diversion, je préparais la prochaine farce sans arrêter ma course.

Je pris de l'élan puis je fis un saut à travers ma vague d'acide en faisant mine d'abattre la masse vers la tête du lieutenant pendant que la lame s'approchait avec empressement vers son torse. Mon armure était présente pour me protéger au mieux des attaques physiques, je pouvais ainsi me donner à fond. L'acide de la vague que j'avais lancé s'écoulait autour de nous, et je n'avais pas l'intention d'y mettre un terme. Une seconde vague arrivait ensuite. Allait-il esquiver ma lame ? Comment allait-il échapper à la vague ? Je me posais de telles questions en attendant de voir sa réaction à mon attaque de folie.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Combat entre Lieutenants! Au nom de la loi je t’arrête...   Dim 21 Aoû - 21:20

Kenshi GilgameshLieutenant
Lieutenant
avatar

Messages : 179

Navigation
Doriki:
1225/6000  (1225/6000)
Fruit du Démon: -Tetsu Tetsu no mi

lieutenant contre lieutenant

Pv Taizone

J
e crois que j’ai eu le plus grand manque de respect de ma vie, il avait tranché mon cube en deux, comme si c’etais du papier. La limaille de fer resta là au sol. L’enflure, il allait le payé. Je serra les poings. Faut que je trouve autre chose et le fait de ne pas maitrisé le haki ne me permettrais pas de le battre. Eh merde ! Fais chier !
Je voyais le lieutenant de la première flotte s’avançait devant moi. Jamais je ne montrerai a cette enflure que j’ai peur ou autre jamais plutôt crevé par un bas-gradés. Je fixait chacun de ses mouvements. Allez Gilgamesh, il doit bien avoir un poing faible non ? C’est un vulgaire paramécia il peut pas se transformé en acide entierement. Bingo ! Une idée germa dans mon esprit. Mes mains se transformerent en longue griffe de limailles de fer. Je vais te montré chien galeux que tu te frottes a la justice et que ton chemin de pirates se finira ici !
Je vis sa main se transformais en une massue. Il allait attaqué, je me mis en position de défense, observant ses gestes en serrant les dents. Qu’allait-il encore faire ? Son autre main en lame, une vague d’acide qui se dirige vers moi ! Merde ! Je fis un geste devant moi et une sorte de mur de limaille me protegea de son acide. Le probleme c’est qu’il fondait avec l’acide, il faudrai je ne sais combien de se-couche pour me protegé. Il prévoyais de m’attaqué par derriere cette vague ou…dans les airs.
Et sur c’est mot je leva ma tete vers le ciel et vis le fou avec sa masse me frappant sur la tete. Bordel ca fait un mal de chien ! Puis je voyais son autre main, celle où il s’était transformé en lame s’approchait vers mon torse. Malgré le choc sur la tete je réagi vite. Je roule sur le coté, et vis la lame se planté dans le sol. Une demi-seconde plus tard et je serai fichu. Merde ! Bon il fallait que je réagisse vite, la vague ! Sur ce coté là pas de probleme. Je me transforma en poussiere de limaille.
Bon sang, le choc sur la tete était vraiment violent, je pisse le sang ! Bon pour mon plan il fallait que je…m’enfuit pour trouvé cette chose… J’esperai juste que cette crevure ne se prendrai pas au innocent.
Tout en etant transformé en poussiere je repris mon apparence normale après m’etre eloigné de lui d’une bonne dizaine de metres. Je couru dans les rues. Les rues étaient desertes, enfin les rues les plus proches de notre combats. Apres les rues les plus eloigné il reprenait une activité normale. Bordel la Marine n’affrontait pas un simple pirate.
-Si vous voulez pas crevez resté chez vous !, dis-je en courant prennant la destination d’un batiment abandonné.
Il allait pas tardé a venir,ce fou saurai sans doute entrain de semé la terreur dans la ville. Il faut que je fasse vite. Je sortie un escargot phone et dit avec une voix essouflé.
-Ici le Lieutenant Kenshi, apportez moi une certaine chose !
Je lui dit ce que c’est et de le déposé a un certain endroit. Maintenant je pouvais affronté ce monstre dès que j’aurais pris l’arme qui est son point faible.
-Batard tu vas bientôt crevez ! je dis c’est mot-là en souriant.
J’essaya de me relevé. J’avais mal partout, mon bras, ma tete et lui, pratiquement rien… notre niveau était trop different.


DEV NERD GIRL


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Combat entre Lieutenants! Au nom de la loi je t’arrête...   Mar 18 Oct - 20:55

Nazario TaizoneDark Killer ☣ Albino ☣ Crazy Cannibal
Dark Killer ☣ Albino ☣ Crazy Cannibal
avatar

Messages : 2549

Navigation
Doriki:
3240/6000  (3240/6000)
Fruit du Démon: Suppai Suppai no mi

Je devenais un véritable phénomène à chacune de mes apparitions. Je montrais autant mes qualités que mes défauts, construisant ma propre légende afin que le monde puisse se souvenir de mon nom et de mon personnage. J'étais désormais connu en tant que meurtrier, ancien capitaine pirate des Killers Hell, sadique, cannibale et plus recensement j'étais devenu le 11ème lieutenant de la flotte de l'un des Empereurs du Nouveau Monde, Marshall D. Teach. Je comptais faire en sorte que personne dans ce bas-monde ne m'oublie pour ma folie, je tenais à rester dans les mémoires, mais je n'étais qu'au début de mon aventure, j'avais beaucoup de projets à réaliser donc le temps jouait en ma faveur. Je ne pouvais perdre pour cette significative raison, celle-ci me poussait à imposer ma folie. Je n'allais pas lui laisser le choix, il n'avait pas de porte de sorties. Du moins, c'est ce que j'avais cru, mais le contraire se produisit, à mon grand regret.

Ma double offensive n'avait pas vraiment été décisive, dommage, j'étais légèrement déçu de n'avoir pas percé le torse du soldat, lui qui méritait tant de souffrir pour m'avoir vu comme son égal. Je voulais le voir saigner de tout son corps. Le monstre avait envie de pousser la terreur à son paroxysme en torturant ce misérable insecte jusqu'à ce que mort s'en suive, je voulais lui offrit cet honneur. J'avais mes outils, mes lames et l'acide pour le faire crier de joie. Je souhaitais l'entendre chanter de peur, le voir se transformer en un sous-homme sous les assauts de l'acide sur sa peau, goûter à sa chaire alors qu'il serait encore en vie. J'avais faim. L'autre était en colère, il devait se vider de ses pulsions de violence à l'encontre du gradé. Je lui avais causé de fatales blessures, l'affaiblissant, cependant ce n'était pas assez pour me satisfaire. J'en voulais nettement davantage. Je souhaitais le tuer. Je tenais à lui ôter la vie le plus cruellement possible, il devait graver dans son esprit que j'étais le représentant de Barbe Noire donc je n'avais pas de temps à consacrer à jouer le faible. Je ne pouvais pas m'abaisser à son niveau juste car je trouvais cela amusant, cette époque où je m'occupais de la sorte était alors révolue.

Il n'était guère perspicace, je me mis ainsi à douter de sa possible lucidité, se laissant abusé par nos titres de lieutenants, la force qui me séparait de celui-ci était colossale. Elle semblait l'être à mes yeux. Un large fossé nous séparait, je prenais plaisir à admirer la distance qui m'éloignait de lui. Au départ, j'avais eu l'impression que nous n'étions pas si éloigné l'un de l'autre, avant de débuter le combat, à voir cet homme si certain de ses propres capacités, mais je ne m'étais pas arrêté sur ce point, et j'avais eu raison. J'avais préféré me mesurer à ses compétences, et je me demandais désormais pourquoi je restais là à perdre mon temps ? Il m'avait prit de haut en oubliant qu'être lieutenant dans la marine n'était guère similaire à l'être au sein d'un équipage comme celui dont je faisais parti. J'étais dans la hiérarchie de l'équipage, juste sous les ordres directs de Teach, personne d'autre ne pouvait me donner de directives. Je n'avais à obéir qu'à une seule personne, lui devait soumission à tous ses supérieurs, aussi nombreux soient-ils dans cette hiérarchie. Nos titres avaient des significations totalement différentes, déjà que j'étais un pirate, et lui un soldat, la distinction était claire.

J'avais planifié une attaque proche de la perfection, si poétique, et malheureusement j'avais réussi à louper ma cible. Il est vrai que celle-ci était un logia. J'avais oublié sur le moment que les possesseurs de ce type de fruit du démon étaient capables de se transformer en un élément. Le gradé était devenu le sien pour m'échapper. Comprenait-il enfin dans quel bordel il venait de s'embarquer ? Il me fuyait sans la moindre considération pour le principe d'un combat à mort. Je n'aimais pas que l'on me manque de respect, je ne supportais pas qu'une proie puisse quitter le champ de bataille, alors que de mon côté j'étais cerné par les soldats de la marine. Je ne savais plus que faire, désorienté par cette fuite, je me décidais alors à m'attaquer à la population afin de montrer que je n'étais pas content. Taizone n'était pas content, et le monstre l'était encore moins, il demandait réclamation. Je commençais ainsi à aller dans le sens inverse du gradé, je ne tenais pas à le suivre, il ne méritait plus ma considération.

Dès lors que je m'éloignais de l'endroit où je me trouvais, toujours emprisonné pour mon bonheur dans cette armure d'acide et de fluide, je pris de la vitesse pour rejoindre la proche civilisation. J'avais un compte à régler, son erreur allait lui coûter les vies d'innocents. Dès que la première âme fut sur mon chemin, membres de la marine, puis habitants de cette île furent mes proies dans un chaos absolu.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Combat entre Lieutenants! Au nom de la loi je t’arrête...   Ven 28 Oct - 12:17

Kenshi GilgameshLieutenant
Lieutenant
avatar

Messages : 179

Navigation
Doriki:
1225/6000  (1225/6000)
Fruit du Démon: -Tetsu Tetsu no mi

lieutenant contre lieutenant

Pv Taizone

A
ssis contre le mur du bâtiment abandonné, je reprenais mes forces. Ils avaient interet a faire vite sinon moi et les habitants nous étions foutu. D’ailleurs il allait bientôt etre ici, il faut que je soigne au plus vite mes blessures et que j’imagine a un plan jusqu'à qu’il arrive. Tout d’abord je dois l’eloigné des civils c’est la chose la plus importante.
L’éloigné des civiles… mes yeux s’écarquillèrent grand et me tapa lentement la main sur ma tete (pas question que je gâche encore plus ma coupe). La connerie ! Merde !
Et sur cette rage je donna un violent coup de poing sur le mur dont un liquide chaud commença doucement a couler sur mon poignet. Quel idiot ! Ce connard n’allait pas rester bien sagement a me chercher ! Non c’est un pirate et ça aime le sang bordel !
Il allait buter tout les civiles ! Tss ! Mais si j’y vais, je ne tiendrai pas beaucoup de temps et les civiles mourront quand même. Mais au moins une partie se seront enfuit. Je dois jouer la carte du temps le temps qu’on vient ‘’toussote’’ me sauver. Bon sang c’est con d’être sauver ça m’enlève la moitié de mon salaire et puis les gens prennent plaisir a me narguer ‘’je t’ai sauvé naninanère’’.
Mais je devais placer mon orgueil de coté au moins cette fois… J’ai pas envie d’être convoqué par le toutou pour avoir laissé passer un massacre. NON MERCI !
Merde arrête de parler et agit ! Faut que je retrouve ce démon tout droit sortie de l’enfer !
J’entendis des cris. Ah ca veut dire que les civiles ont vu un monstre moche couvert d’un truc tout aussi degueue sortir de je-ne-sais-où.
Je sautai de l’embrasure du bâtiment abandonné et sauta de toits en toits. Enfin arrivé a destination, caché sur le toit. J’observai le monstre, il avançait lentement, la folie avait pris place sur son visage. La population fuyait des marines tentèrent de le tuer avec leur pistolet…ce fut inutile, et mourus.
Enfoiré t’allais me le payer. Je serrai les poings. Tout en regardant le monstre s’approchait vers les civiles qui étaient trop effrayé pour bouger.
Pas le choix ! Je ne veux plus voir de cadavres de plus ! Je me releva claqua des doigts. De grandes épines de limailles de fers firent leur apparition dans les airs. Le monstre les avaient-ils remarqués ? J’en sais rien, je pense que non car il s’approchait vers les civiles le sourire aux lèvres a l’idée de voir leur visage maquillé de la peur qu’il inspirait.
Je re-claqua des doigts et les épines de limailles se dirigèrent vers Taizone. Et j’en crée d’autre encore d’autre qui avait pour unique cible ce monstre. Je m'acharnais. Je voulais le tuer. Transformer son corps en charpie. Et donner son corps au monstre d’Impel Down pour qu’ils puissent le dégusté avec un peu de ketchup ou de mayo !
-CREVE ! CREVE !!!lançais-je a répetition, je veux plus voir ta sale face! Et une fois mort je donnerai ton corps au monstre d'Impel Down et te boufferont je prendrai meme une photo pour ton cher capitaine ca lui fera bien plaisir!
Euh dites là mon visage n’a pas viré au psychopathe fou ?

DEV NERD GIRL


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Combat entre Lieutenants! Au nom de la loi je t’arrête...   Lun 19 Déc - 11:15

Maître du JeuPnj | Maître du Jeu
avatar

Messages : 1479

La dernière réponse date du 28 Octobre => 2 mois.

N'oubliez pas de répondre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Combat entre Lieutenants! Au nom de la loi je t’arrête...   Ven 23 Déc - 23:02

Nazario TaizoneDark Killer ☣ Albino ☣ Crazy Cannibal
Dark Killer ☣ Albino ☣ Crazy Cannibal
avatar

Messages : 2549

Navigation
Doriki:
3240/6000  (3240/6000)
Fruit du Démon: Suppai Suppai no mi

Décidément, le gardé avait quelques difficulté pour réfléchir correctement, son esprit semblait ne pas fonctionner sereinement, il devait y avoir des problèmes. Il avait abandonné un individu hautement recherché, dangereux, sans la moindre opposition concrète pour essayer de le mettre aux arrêts. Cet homme était cinglé, il n'y avait pas à chercher midi à quatorze heures, il était autant un criminel que je ne l'étais pas mes actes. Je ne comprenais pas pourquoi il avait agit de la sorte alors qu'il était censé protéger de sa vie la population de cette île. Cela avait de sens que lorsqu'on imaginait qu'il avait peur de moi puisque je n'étais pas n'importe quel bougre. Peut-être avait-il comprit que son unique chance était de fuir comme un lâche en me laissant détruire tout sur mon passage. Cette façon de pensée n'était pas mauvaise d'un point de vue individuel car cela se trouvait être sa seule chance de continuer de vivre.

Je m'attaquais aux innocents que je croisais par hasard dans les rues. J'animais avec une certaine bonne volonté la vie de ce quartier paisible de la vile. Il était trop calme, bien trop calme. Les soldats usaient bêtement de leurs armes pour me tirer dessus tandis que je me tenais sous mon épaisse armure, ce n'était pas judicieux sachant que j''étais protégé conte ce genre de niaiserie. J'étais puissant. Personne ne pouvait me contredire, même si j'étais encore loin d'atteindre le niveau du haut gratin de la piraterie ou du Gouvernement, cela j'y travaillais activement afin de m'approcher le plus rapidement possible d'eux. Pour le moment, je ne m'approchais que des habitants de l'île. Le monstre était en quête de violence pure. Les cris que la douleur laissait s'échapper de mes victimes m'enivrait de bonheur. Je tuais sans prendre le temps de profiter. Je ne faisais que couler l'acide, vagues après vagues, les morts s'entassaient tout autour de moi, cela , j'avais l'impression de débuter une collection originale de cadavres. Tous étaient mes proies tant qu'ils étaient vivants, je n'éprouvais pas d'intérêt pour les morts. Je m'amusais tellement à prendre des vies que j'en oubliais presque l'adversaire qui me faisait face avant que je n'en cherche d'autres.

Ce dernier, pendant que je causais de sérieux ennuis, avait décidé de revenir sur le devant de la scène alors que je passais mes nerfs sur tout ce qui bougeait dans mon champ de vision. Ne voulait-il pas me laisser massacrer la population tranquillement ? Il n'était pas très amusant. Dommage. Il devait avoir envie de mourir. Quel idiot. Déjà que le monstre était particulièrement énervé à cause de la fuite du gradé, je n'étais également pas content de lui, j'allais donc montrer de quel bois je pouvais me chauffer. J'avais de nombreuses victimes à mon actif. Celles-ci reposaient sur le sol, sous un bain d'acide en se tordant de douleur. Je plaignais ces pauvres âmes perdues de se trouver sur ma route, je leur causais du tord juste pour le plaisir, j'étais réellement mauvais. Le mal m'habitait, le lieutenant de la marine pensait pouvoir m'arrêter en m'envoyant quelques projectiles, cependant c'était loin d'être suffisant. J'étais doué. La stratégie était un domaine dans lequel j'avais certaines prédispositions à réussir. donc j'étais capable d'élaborer des plans brillants pour me sortir de toutes sortes de situations.

Il était question d'échapper aux multiples assauts du lieutenant. J'avais à cela un grand nombre d'idée à ma disposition puisque mon ingénieux esprit avait du répondant. Je pouvais jouer la carte de l'armure pour me protéger sans trop fournir d'efforts, ou aussi me servir de la population environnante comme bouclier. Cette deuxième option paraissait sympathique. Je pensais même l'essayer. Je ne perdis pas de temps à tergiverser, attrapant en premier lieu deux soldats qui jouait de coups de feu pour me blesser que je mis en l'air d'un brusque mouvement de mes bras d'acide afin de ne pas me prendre son métal. Pas tout de suite, mais c'était au programme. J'allais mangé son pouvoir, puis dévorer son utilisateur. J'en avais envie, à moins que je quitte sans attendre cette île pour poursuivre mon entraînement ailleurs, je ne savais pas trop que choisir. J'allais alors prendre l'avis du lieutenant afin de prendre conscience de ce que j'avais à faire dans un avenir proche. J'étais opérationnel pour continuer le combat, néanmoins était-il prêt à se faire démolir par l'acide ?

« Ahahah en plus d'être insolent tu attaques tes subalternes ?! Tu n'as donc pas honte ?! Si tu ne veux pas que cette île soit davantage souillée par le sang d'innocents, dis à tes troupes de baisser leurs armes et je m'en irais ! Acceptes ta défaite et tu gagneras le droit de me voir quitter cet endroit ! »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Combat entre Lieutenants! Au nom de la loi je t’arrête...   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

Combat entre Lieutenants! Au nom de la loi je t’arrête...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Combat entre Lieutenants! Au nom de la loi je t’arrête...
» [Combat GS] Lion Vs Griffon, le choc des titans!
» Quand le vent souffle, la tempête se déchaîne
» Les lieux de la légende...
» Des quatres coins de l'univeeeeers Luttant contre le Mâle...♪

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece RPG Strong World :: L'aventure :: Grand Line :: Holiday-