AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 encore perdu...[libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Message
MessageSujet: Re: encore perdu...[libre]   Sam 5 Mar - 16:26

InvitéInvité
Anonymous


♣ Warning ♣





Après le prochain post, un Amiral de la marine interviendras dans ce rp, suite aux aggisement des pirates présents sur l'îles, sachez qu'il est impossible de quitter l'île avant l'arrivée de celui-ci, mais ce message vous prévient tout de même de l'intrusion dans votre RP.

Une aide extérieur aux personnes déjà présentes dans ce RP est possible. Bonne chance à vous.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: encore perdu...[libre]   Jeu 10 Mar - 19:28

InvitéInvité
Anonymous


Noctis resta la, observant son capitaine…quel puissance…il avait complètement modifier le décors…le jeune homme attendit que son capitaine arrive…et ils repartirent en courant. Apres un moment, Noctis se stoppa net…le jeune homme se jeta alors devant Nana, se fessant couper en deux. Il grimaça légèrement et heurta le sol, son corps se reformant. Quand il se releva, il peu voir que la marines les avait encerclé…Noctis prit son arme et se mit en garde.

« …on va devoir passer en force on dirait…mais je ne peu pu utiliser la technique de la dernière fois je n’ai pu asse de force… »

Heureusement pour eux, ceux présent était de simple sous fifre, ne possédant même pas le haki…mais Noctis sentait que quelque chose allait leur arriver. Le jeune homme engagea alors le combat, n’utilisant pas sont fruit du démon. Ses compétences de combat était suffisantes pour se défendre contres ces marines…il gardait un œil sur nana et Taizone, prêt a les aider en cas de besoin. Apres une dure bataille contre les marines qu’ils finirent pas mettre a terre, Noctis faillit chuter au sol, commençant a fatiguer…il prit appuis sur son épée, mais alors qu’il s’apprêtait a repartir, il sentie une présence qui le stoppa…une puissance largement supérieur a celle des hommes qu’ils avait combattu…c’était au moins un vice amiral…il se tourna alors vers Taizone avec un air inquiet. Il espérait que lui aussi l’avais sentit.

« capitaine… »


(désolé, un peu cours je manque d'idée ^^")
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: encore perdu...[libre]   Jeu 10 Mar - 21:33

InvitéInvité
Anonymous












«Hum... Faite attention à vous, pirate...»


Le monde change, aujourd'hui les choses sont différentes sur bien des points, une seule chose semble persister toujours et encore, la lutte intempestive entre marine et pirate. C'est la stabilité de la paix qui veut cela, car la marine est là pour représenter l'ordre et la loi, tandis que les pirates jouent le rôle des méchants, cruelle et sans aucune conscience. Cependant, les choses ne sont pas aussi claires en réalité, bien et mal ne peuvent pas être répartie aussi banalement... Tandis que la marine se bat pour sa « justice », elle commet des actes bien plus horribles que certains pirates, c'est pourquoi les notions de bien et de mal sont relatives... Un homme dans la marine réussie tout de même à garder les mêmes valeurs que lors de sa jeunesse, lorsqu'il regardait l'uniforme et le symbole de la justice absolu avec les yeux remplis d'admiration. Après de longue année de combat, d'expérience, de vécu, cet enfant est aujourd'hui devenu un des protagonistes les plus puissants des trois forces qui garde l'équité des forces du monde. L'amiral Tousen Naga, un homme qui s'est fait une réputation depuis un très long moment, rien qu'à l'évocation de son nom certains pirates en ont la chair de poule. Après tout, personne n'oublie les récents événements pendant la plus grande guerre jamais connue, lorsque l'amiral en question mie fin à la vie du légendaire pirate Barbe Blanche... Celui-ci est un modèle pour la prochaine génération de la marine, en effet, il combat pour l'avenir, pour les enfants qui ne connaîtront qu'un monde de combat et de catastrophe si les pirates continus de naviguer librement sur les mers. C'est pourquoi, depuis qu'il est amiral, il met un point d'honneur à combattre la piraterie, dès qu'il le peut et n'importe où, qui que soit l'adversaire !

Aujourd’hui, alors que l’amiral se trouvait à bord d’une caravelle de la marine pour une balade routinière sur GrandLine, un appel sur le navire interpella son attention. Un soldat de troisième classe de son équipage arriva en trombe vers lui, d’un pas pressée et avec un visage reflétant une légère inquiétude. Celui-ci s’exclama…


  • A… Am… Amiral… Nous venons de recevoir un appel du QG concernant des pirates qui causerait du grabuge sur l’île de Jaya, apparemment nous sommes le navire le plus proche de l’île ! Ils nous demandent de… » Le soldat fut coupée dans sa phrase par l’amiral Tousen.

  • Mettez le cap sur Jaya.


Il s’exprima la parole d’un ton calme et reposée, aucun signe d’affolement ou bien même d’inquiétude ne se lisait sur son expression du visage, il était vraiment effrayant de sang froid même pour son équipage.

« Hum… Jaya, hein ? Il semble que ces pirates sont les moins chanceux de ces mers… Hum… Le destin est si cruel parfois… »

Effectivement, il fallait dire que de tomber sur le seul amiral en mer n'était pas vraiment une chance pour ces pirates, mais il fallait bien qu'il apprenne que le crime ne reste pas impunis... Pendant que le bateau prenait doucement mais sûrement direction vers l'île, le QG de la marine donna des informations complémentaires sur l'état actuel des choses, des noms et des primes firent même communiquer... Un vent de curiosité envahis Tôsen pendant un moment, sur cette île semblait se trouver quelqu'un qui avait réussi à bloquer un coup d'Akainu... Se pourrait-il qu'il y ait un pirate digne de ce nom à combattre, la réponse n'allait plus trop tarder, puisqu'au loin le navire et tous ces occupants apercevaient enfin le rivage. C'est à ce moment que l'amiral donna les directives à son équipage, une chose était sûre, l'homme ne rigolait pas et il allait le montrer.


  • Hum… Très bien, une fois arrivée sur l’île vous ferez le tour de celle-ci afin de trouver le bateau des pirates et par la même occasion, de voir si d’autres pirates se trouvent ici. J’irais tout seul au contact des trois pirates responsable des troubles survenus, suivez mes directives et prévenez le QG de notre intervention.


Clair et précis, ni allant pas par trois chemins, voilà les qualités que l'on attendait d'un amiral dans la marine, mais ces qualités n'étaient qu'une mascarade chez Tousen car il était plus un homme de combat, de terrain... C'est maintenant que sa vraie personnalité allait émerger, bien qu'il n'y ait que peu d'espoir pour tous les pirates présents sur l'île, il allait comprendre pourquoi Tousen Naga avait une telle réputation... Déposant enfin pied au sol, il ne perdit pas de temps pour se mettre en route, détenant toutes les informations sur la position des pirates. Alors qu'un combat pointait tout doucement son nez, il semblait pensif, ennuyer, pas très concerné par l'enjeu actuel... Il fallait le dire honnêtement il n'était pas très inquiet à l'idée de rencontrer ces hommes, enfin en n'oubliant pas la jeune femme qui semblait être également dans le coup. C'est d'un pas lent et désabuser qu'il arriva sur les lieux, devant lui se dressait une scène assez pittoresque... Des marines allongées et blessée sur le sol, d'autres pouvaient à peine tenir debout, contre seulement deux pirates, puisque la troisième ne prenait même pas la peine de se battre... Les marines en plein combat avaient tout de suite remarqué l'apparition de l'homme qui sortait d'une petite forêt, sans aucun signe d'énervement. Tousen saisie en main sa pipe, un objet qu'il affectionnait tout particulièrement, surtout avant de combattre, cela l'aidait à se détendre et prendre un peu de plaisir avant de causer d'horrible douleur a ces adversaires. L'allumant et la déposant dans sa bouche, il expira une petite bouffée de fumée, puis d'un geste simple, abaissa légèrement son chapeau de paille sur son visage afin de le mettre à la limite de son regard.


  • Hum… Hum… Hum… Voyons-nous sa… Trois jeunes pirates qui défient l’autorité de la justice absolue… Hum ?!

  • Amiral Tousen !

  • Hum ?! Tout va bien, vous avez bien tenu messieurs, prenez les blessées et partez d’ici, sa ne sera plus très long à présent.




Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: encore perdu...[libre]   Jeu 10 Mar - 23:11

Strange D. NanaBloody Queen ♥ Nurse of Death
Bloody Queen ♥ Nurse of Death
Strange D. Nana

Messages : 18457

Navigation
Doriki:
4624/6000  (4624/6000)
Fruit du Démon: Sang



[Tousen, j'aime ton image absolument mignonne lol on sent la merde arrivé pour nous]

Notre femme pirate n'était pas vraiment pour la violence, non pas qu'elle n'aimait pas se battre, mais bon, ce n'était pas son activité préféré, celle-ci étant manger des sucreries et boire de l'alcool, et surtout si elle ne se battait pas souvent, c'est qu'elle ne voulait pas montrer son fruit du démon. Son fruit était pourtant très puissant et avait de quoi faire des envieux, mais surtout il lui rappelait de mauvais souvenir, comme par exemple celui d'être recouvert du sang de sa mère décapité, ça à de quoi perturber la plupart des gens. Enfin grâce à son fruit elle sentit que Taizone allait vraiment mal, et avait bien vu qu'il avait craché du sang, décidément, les deux n'étaient plus au mieux de leur forme après tout ses combats, elle avait bien fait de rester en retrait. Pour ne pas arranger leur affaire, ils étaient maintenant entouré de Marine, elle put voir en une fraction de seconde le corps de Noctis passer devant ses yeux pour ensuite se faire tranché en deux, ça avait de quoi surprendre, mais heureusement qu'il était un logia, surtout qu'elle ne pouvait rien faire pour le soigner. Décidant de jouer son héros, il se lança seule dans la bataille, laissant la jeune femme le regarder, ce qui ne la dérangea absolument pas, elle aimait avoir le rôle d'observatrice ainsi elle pouvait juger les gens. Par contre ce qui ne la rassura absolument pas était que les deux étaient plus que mal en point, et donc elle ne pouvait plus vraiment compter sur eux pour se protéger, c'était dommage, cela voulait dire qu'elle devrait se battre.

Et comme le destin était du genre farceur, car le destin n'était pas du genre à être tout le temps de votre côté, il avait aussi son petit caractère après tout, une présence effroyable se fit sentir, elle pense que ses deux camarades l'avaient sentit eux aussi. Mais grâce à ce qu'elle appelait elle le mantra, elle comprit encore plus vite qu'il était foutu, la pauvre elle n'était même pas officiellement pirate, bon elle avait quand même mit son petit, voir gros, grain de sel à Marinford mais sa prime était en cour de publication, tout cela arrivait trop vite pour elle. Son cœur battait à tout rompre, il se rapprochait, elle ne voulait pas, elle avait trop de chose à faire, comme retrouver Ace et lui sauté dessus pour ne plus le laisser filer, mais là ce battre contre l'homme qui arrivait, elle ne le voulait absolument pas.

Le moment fatidique arriva, lorsqu'il sortit et qu'il était enfin visible pour eux, elle se retourna net pour le regarder en face. Elle était encore loin de savoir qu'il avait tuer Barbe Blanche, mais une chose était sûr pour elle, quelqu'un qui arrive aussi calmement, ne pouvait qu'être puissant, et là, la situation était en leur défaveur, car lui respirait la santé, alors qu'eux, enfin les deux hommes qui étaient avec elle, n'étaient pas en état de tenir un long combat, et ce n'était même pas court qu'ils puissent en tenir un court. Se renseignant toujours comme il fallait, la tête du Marine lui dit quelque chose, elle l'observa minutieusement avant de percuté, ses yeux s'ouvrant en grand lorsqu'un petit Marine arriva vers lui en l'appelant amiral Tousen, c'était un amiral, comme Akainu. Oui la situation allait être très difficile
.

« Un Amiral … Ici ?! »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: encore perdu...[libre]   Ven 11 Mar - 23:39

Nazario TaizoneDark Killer ☣ Albino ☣ Crazy Cannibal
Dark Killer ☣ Albino ☣ Crazy Cannibal
Nazario Taizone

Messages : 2683

Navigation
Doriki:
3893/6000  (3893/6000)
Fruit du Démon: Suppai Suppai no mi

Noctis attendit le Nazario avant de continuer de courir à ces côtés, puis il s'arrêta et se fit couper en deux, heureusement pour lui qu'il avait mangé le fruit de la brume. Il alla ensuite se battre contre d'autres marines, Taizone prit l'un de ces sabres et il parti aidé son compagnon. Le Nazario malgré qu'il était plutôt fatigué, arriva à bien se défendre contre tous ces soldats qui attaquaient tous à la fois. Il envoya un violent coup de poing dans la gorge d'un des soldats puis un autre soldat sauta sur le Nazario qui esquiva pour frapper à la suite un coup de pied dévastateur dans son dos, qui craqua par la suite. Une femme assez corpulente attrapa Taizone et elle commença à l'étrangler avec une force surhumaine alors il envoya des coups de poings dans la tête de cet femme et quant elle lâcha enfin le Nazario il exécuta ensuite un coup de pied sauté dans sa pommette droite. Il lui envoya ensuite plusieurs coup de poing dans le ventre puis il sauta le plus haut possible pour envoyer un coup de tête dans la gorge. Il dégaina ensuite un de ces sabres et il commença à taillader tout les soldats qui fonçaient sur lui. Après qu'ils furent mit hors de combats, Taizone ressentit comme une forte présence mais il n'avait pas l'air d'être le seul à avoir ressentit cette présence car la jeune fille et le jeune homme l'avaient aussi remarqué. Noctis se retourna vers le Nazario avec un air inquiet et dit :

- Capitaine …

Taizone le regarda en souriant, il cracha une nouvelle fois du sang puis il attendit que cette personne tant attendu face son entrée car le Nazario était sur d'une chose c'est que cette personne devait être quant même assez puissant pour que sa présence se fasse ressentir d'aussi loin et au fur et à mesure qu'il arrivait sa présence devint de plus en plus forte. Un homme fit son arrivé, c'était donc lui la personne qui possédait une telle présence, un marine l'appela ensuite Amiral Tousen alors Taizone ferma les yeux en poussant un léger soupir. L'amiral demanda d'évacué les blessés, le Nazario s'assit sur le sol et commença à boire son avant dernière bouteille de cola, comme si la situation n'était pas assez dangereuse. Le capitaine du Killers Hell avait une idée en tête au cas où la situation tournerait trop en la faveur de ce cher amiral. Taizone demanda ensuite avec un de ces sourires sadiques :

- Alors mister, vous êtes donc un Amiral ? Et vous voulez, je pense nous capturez ou nous tuez, n'est pas ? Si oui, je suis sur que nous allons bien nous amusez tous les quatre.

Le Nazario s'allongea contre un arbre en pensant à ce qu'il allait pouvoir faire contre un homme de ce grade.

_________________
« Ne juges pas un homme au chemin qu'il choisit.
À moins d'avoir toi-même parcouru le même chemin de bout à bout, tu ne peux dire à autrui ce qui l'attend, ni ce qu'il laisse derrière lui. »
Thème :
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: encore perdu...[libre]   Mer 30 Mar - 23:48

Nazario TaizoneDark Killer ☣ Albino ☣ Crazy Cannibal
Dark Killer ☣ Albino ☣ Crazy Cannibal
Nazario Taizone

Messages : 2683

Navigation
Doriki:
3893/6000  (3893/6000)
Fruit du Démon: Suppai Suppai no mi

Taizone était allongé au pied de l'arbre, il était près à utiliser sa dernière attaque. Noctis avait l'air inquiet, il dit au capitaine du Killers Hell que les trois pirates n'avaient pas le niveaux de l'Amiral mais cela n'était pas une chose à laquelle le Nazario pensait quand il défiait ces adversaires. Le problème est que Taizone est fortement fatigué à cause des puissantes attaques qu'il a lancé avant l'arrivé de ce haut gradé de la marine. Nana, on ne remarquait même pas sa présence. Ensuite l'Amiral désigna le Nazario comme un insolent car il s'est allongé en la présence du marine mais il avait une bonne excuse : la fatigue. Effectivement on peux dire que la présence d'une telle menace de la marine soit présente devant lui, lui donnait envie de dormir car leurs chances de survies étaient mince. L'Amiral lança alors une lame d'air d'une rare violence qui avait l'apparence de trancher l'air lors de son passage, le Nazario souri puis se prépara à sauter sur le côté pour lancer son offensive. Mais une nouvelle présence se fit ressentir, cette présence attrapa Taizone et elle le lança plus loin. Le Nazario roula sur le sol puis il s'arrêta en se prenant un arbre, il se releva en levant les yeux et regarda autour de lui.
Il vit ensuite un nouvel individu, cela devait être lui qui venait de détruire l'attaque de Taizone. Le Nazario regarda si ces bouteilles de cola étaient encore intact et heureusement par chance, son avant dernière bouteille et sa dernière était encore dans un assez bon état. Il continua alors de boire la bouteille qu'il avait entamé, il bu une grosse gorgé dans l'espoir de reprendre un peu de force puis il la referma ensuite pour demander à l'homme qui venait de le sauver d'un côté et avait ruiné son attaque de l'autre :

- Oh mister, cela ne se vois pas que j'allais esquiver pour lancer une dernière attaque ?


Taizone rouvrit alors sa bouteille pour boire quelques gorgé puis il là referma. Il créa une épée d'acide, regarda l'Amiral en souriant puis il prit son Espada de la Muerte de l'autre main, près à se defendre et à combattre avec se qui lui restait comme énergie enfin il espérait plus pouvoir attaquer avant de fuir vu qu'il n'y a quasiment aucune chance qu'il le batte avec tout ce qu'il avait donné avant.

Spoiler:
 

_________________
« Ne juges pas un homme au chemin qu'il choisit.
À moins d'avoir toi-même parcouru le même chemin de bout à bout, tu ne peux dire à autrui ce qui l'attend, ni ce qu'il laisse derrière lui. »
Thème :
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: encore perdu...[libre]   Mar 17 Mai - 22:22

Nazario TaizoneDark Killer ☣ Albino ☣ Crazy Cannibal
Dark Killer ☣ Albino ☣ Crazy Cannibal
Nazario Taizone

Messages : 2683

Navigation
Doriki:
3893/6000  (3893/6000)
Fruit du Démon: Suppai Suppai no mi

Taizone était là, il ne savait plus quoi faire car la situation le dépassait complètement. L'homme qui était intervenu était un ancien prisonnier d'Impel Down, avec une prime de deux cent millions de Berry, il se dénommait Dom Cobb d'après l'Amiral. Sa prime était un peu inférieur à celle du capitaine des Killers mais bon cela ne signifiait rien. L'amiral avait l'air de le connaître, cela devait être à cause de son exploit.
Le Nazario baissa les yeux en regardant le sol, il pensa à ce qui pouvait se passer. S'il décida d'attaquer dans son état il risquerait de se faire tuer et s'il fuit le haut gradé de la marine risquerait de le rattraper et de l’exécuter. Le choix était assez difficile pour un membre de la famille Nazario, qui à leurs habitude ne refusent jamais de se battre même s'ils doivent mourir.
Taizone releva la tête avec un regard pensif et là, à ce même moment l'Amiral Naga utilisa une technique pour disparaître et apparaître derrière Noctis, le sabre de l'Amiral était recouvert de sang. Le Nazario baissa son regard et vit que son compagnon venait de se faire tailladé au niveau des cuisses, il tomba ensuite sur le sol. Le visage de Taizone se fronça. Il commença à avancer vers l'Amiral puis se stoppa, crachant du sang il tomba sur les genoux et prit ensuit appuie avec son Espada pour se relever.
Il ne se sentait pas bien, il crachait trop de sang se qui signifiait qu'il était à bout de souffle. Le Nazario regarda ensuite l'Amiral qui commença à parler :

- Que vas-tu faire jeune capitaine ? La vie de ton nakama était-elle moins importante que la fierté qui te pousse à rester ici me combattre ? En tant que capitaine, est-ce que tu penses réellement à tes nakama, je me le demande sérieusement lorsque je vous vois agir… Tout le temps en train de penser à vos petites personnes… J’ai connu des vrais pirates, des vrais capitaines, des personnes qui avaient une force que même moi je n’arriverais pas à décrire. Et la force de ces gens n’était pas le nombre de pouvoir qu’ils avaient, ni même quel fruit du démon il possédait… C’était la solidarité, la passion qui animait leur cœur… Et aujourd’hui, je vois ces jeunes pirates qui doivent soi-disant être la nouvelle génération, cela me laisse vraiment nostalgique de l’époque où les pirates avaient de l’honneur…

Taizone baissa une nouvelle fois la tête, il restait pensif. Il repensa à tout les crimes qu'il avait commis, à tous ces amis, à sa famille, à ces promesses mais surtout à son rêve : celui de devenir l'une des personnes les plus recherchées au monde et cela il était pour l'instant encore très loin de son but. Il releva la tête pour regarder autour de lui, le paysage était complètement détruit par sa faute. L'amiral avait raison, certes se n'était là pas sa fierté mais sa folie qui le poussait à continuer mais elle ne pouvait lui offrir qu'un chemin : LA MORT !
Et sa le Nazario ne pouvais pas la suivre, il devait choisir la fuite. Mais le haut gradé de la marine allait-il les laissé partir, Taizone n'avait pas la raison.
Taizone alla vers la jeune demoiselle et lui dit :

- Je te prie de garder mes sabres si mon plan marche, j'ai été heureux de te rencontrer miss. Tu diras à Noctis que j'ai été heureux de faire sa connaissance et que j'aurais aimé navigué au côté d'un pirate aussi puissant que lui. Sur ce je me lance !

Le Nazario regarda ensuite l'Amiral, il ne souriait plus, le visage de Taizone montrait qu'il avait compris ce que voulais dire le marine. Enfin dans un certain sens. Il demanda alors :

- Mister Naga, je voudrais vous demander une faveur … Taizone continua à cracher du sang
Je … Je voudrais, si vous le permettez mister, donner ma vie en échange de la leur. Emmenez moi, jugez moi mais laissez partir les deux autres pirates.

Taizone tomba à genoux, il n'avait plus de force, sa technique « Combo acide explosif » l'avait complètement détruit car cette attaque est l'une de ces plus puissantes voir la plus puissante. Il se releva avec un peu de mal et resta, le regard braqué sur l'Amiral Naga.

Spoiler:
 

_________________
« Ne juges pas un homme au chemin qu'il choisit.
À moins d'avoir toi-même parcouru le même chemin de bout à bout, tu ne peux dire à autrui ce qui l'attend, ni ce qu'il laisse derrière lui. »
Thème :
Partenaires