AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mille et une épines [PV : Teachy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Message
MessageSujet: Re: Mille et une épines [PV : Teachy]   Jeu 5 Mai - 14:58

Marshall D. Teach☼ The King of Darkness ☼
☼ The King of Darkness ☼
avatar

Messages : 4665

Navigation
Doriki:
5235/6000  (5235/6000)
Fruit du Démon: Yami Yami & Gura Gura no mi





Des boulets et d'autres boulets

Sur le pont du maigre navire, c’était le branle-bas de combat. Les quelques pirates qui s’étaient agrippés au dos de leur capitaine lors du tir de l’arme antique donnaient maintenant des ordres aux tout nouveaux bleus, comme s’ils étaient lieutenants. Sur le moment, personne ne s’en était plaint, les bleus avaient envie de rester en vie mais ne connaissaient rien à Grand Line (ainsi que, semble-t-il au bon fonctionnement d’un bateau) et se laissaient donc commander, Van Auger lui n’en prêtait aucune attention et Teach n’en aurait quelque chose à foutre que si ça tourne mal et qu’il doit faire pleuvoir les « sanctions ». Des hommes courraient donc à droite, à gauche, dépliant la voile, s’occupant des cordages, préparant les canons en cherchant la poudre et les boulets. Malgré tout, la confrontation semblait inévitable : tout cela allait trop lentement, il fallait limite que les plus anciens montrent aux autre comment ils devaient s’y prendre ! Barbe Noire avait même dû leur donner un coup de main, comme s’il n’était encore qu’un vulgaire moussaillon sur le Moby Dick. Entre les ordres qu’il criait, il plaçait toujours un juron ou deux pour montrer tout son énervement face à cette bande de gogoles.

"- La voile est pas encore dépliée ?! Magnez-vous, bordel ! Et les canons, y sont- *BAM* … BORDEL DE MERDE ! C’EST QUI L’ENCULÉ QUI SAIT PAS RANGER DES PUTAINS DE CORDES ?!"

S’exécutant du mieux qu’ils le pouvaient, les débutants faisaient peine à voir mais à l’instant où la carcasse du gros lard s’étala sur le sol boisé, tous commencèrent à suer. Pendant ce temps, le vaisseau adverse, qui n’était pas plus grand qu’un pouce sur l’horizon faisait maintenant la taille d’une main. Il était plus grand, plus rapide, avec des hommes certainement plus entrainé que le ramassis de pirate que le yonkou venait d’acquérir. Soit ! Il allait devoir faire le travail lui-même. Après tout, un coup avec le Gura Gura no mi et les marines allaient sans doute reculer s’ils n’avaient pas de gradé avec eux. C’en était d’ailleurs presque certain : aucun cadre suffisamment puissant de la marine ne pouvait trainer dans les parages, il y a quelques jours à peine, une grande partie s’était sans doute concentrée sur l’île du Tartaros. Il allait donc surtout falloir protéger le bateau sur lequel ils étaient, un trou mal placé et ce serait le début de la fin… Mais l’édenté était très orgueilleux, il avait outrageusement confiance en lui et se préparait déjà à user des tremblements lorsque les premiers coups de canons se firent entendre. Encore un peu trop loin, le bâtiment n’avait pas touché Barbe Noire et sa clique.

Certains hommes furent surpris par les détonations et s’immobilisaient mais une menace orale de leur nouveau capitaine suffit à les aider à se calmer. Van Auger s’était placé à la vigie, il avait sorti son fusil et commençait à semer un peu le trouble sur le pont adverse. Le navire de guerre arrivait pile face à leur flan gauche, ce qui facilita la chose pour le gros lard. Il se dirigea près de la rambarde et pu facilement commencer son œuvre, rien de tel qu’une embarcation qui fonçait droit sur vous pour viser adéquatement ! Surtout qu’un séisme n’est pas aussi aisément calculable que la trajectoire d’un boulet ! Son bras était prêt, il en souriait déjà en exposant ses dents, puis il fit partir son coup et son poing fissura l’air au moment exact où une nouvelle offensive de la marine toucha le vaisseau. Déstabilisé, le tremblement dévia légèrement, détruisant les mâts ennemis. Perdant presque l’équilibre, Teach se rattrapa in-extrémis et courut en direction de la rembarde, il se préoccupait plus de l’état de l’alliage de planche sur lequel il se trouvait, s’était son ticket de sortie après tout ! Pendant que les bleus se réjouissaient, lui jetait un œil au trou qu’avait laissé le projectile.

Le trou avait percé la coque mais par chance, l’eau ne s’y engouffrait pas. Il était tout de même situé proche de l’étendue d’eau, un caprice météorologique et ils risquaient d’y passer. Il n’avait pas plus réfléchis que ça à la pièce qui donnait sur ce trou et il y envoya quelques hommes pour des réparations immédiates. Puisque ses nouveaux moussaillons riaient, il les envoya rafistoler le navire ! Il releva ensuite la tête en direction du batiment de guerre. Il ne leur causerait sans doute plus d’ennuis, les deux mâts s’étaient effectivement rompus et l’onde de choc avait occasionnée quelques dommages à leur pont. Impossible pour eux de manœuvrer correctement ! La course-poursuite avait donc fini aussi brusquement qu’elle avait débutée, tant mieux ! Le capitaine pensa ensuite à aller se pencher à l’autre rambarde, pour voir si le boulet les avait traversés de part en part. En plissant les yeux quelques instants, il ne remarqua aucune brèche. Sans doute avait-il explosé à l’intérieur. Rien de trop grave normalement, il se rappela qu’en bas il n’y avait du bois que sur les murs ! Le barbu s’arrêta subitement. Ses yeux exorbités et sa bouche s’entrouverte, ça lui était revenu maintenant ! En bas, c’était les geôles ! Si ça tombe la rouquine avait pu se libérer !




_________________
Doubles Comptes:
 

The Blackbeard Crew:
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mille et une épines [PV : Teachy]   Ven 6 Mai - 22:04

Yueki AkumaPirate des Yukiryuu
Pirate des Yukiryuu
avatar

Messages : 169

Navigation
Doriki:
114/6000  (114/6000)
Fruit du Démon: -

Avec l'agitation, le barbu avait de quoi faire sur le pont du bateau, ce qui arrangeait Akuma. En effet, tant qu'il ne s'occupait pas d'elle, il ne pouvait pas utiliser son pouvoir sur elle donc ça lui donnait l'occasion de s'échapper. Malgré tout elle ne pensait pas être en si mauvaise situation, elle trouverait bien quelqu'un pour lui enlever les menottes une fois arrivée sur l'île prochaine. Le tout était de s'arranger pour s'en aller mais sans quitter le navire, en d'autres termes se cacher dans une caisse. Pour le moment elle ne pouvait pas s'échapper par la trappe de la cale sans doute verrouillée, mais elle pouvait essayer de faire un trou dans le navire pour s'échapper en volant. Même si ce n'était pas évident, elle gardait espoir en cherchant de quoi cogner dans la paroi, quitte à l'abîmer un peu. Elle n'aurait qu'à laisser les autres rafistoler ça le moment venu, ce n'était pas le plus important.

Dehors il y avait de plus en plus de grabuge, la marine avait apparemment eu vent de la présence de pirates sur l'île et sur le navire de la marine. C'était bien sa veine, pour une fois qu'elle avait un bon plan sans accroc, elle devait être mise en danger par la présence de marines prêts à raser le port pour tuer tout le monde sans distinction. Par chance Akuma restait à couvert autant que possible afin que les affaires amortissent les chocs pour éviter que les boulets ne la broient. Malheureusement tout ce qu'elle trouvait dans la cale était du bazar comme des cordages, des caisses, ou encore des bouteilles d'alcool. Akuma ne s'appelait tout de même pas McGyver pour bricoler quelque chose pour s'évader avec si peu d'objets utiles. Néanmoins elle essayait quand même de casser le bois avec sa botte, des fois qu'elle aurait de la chance. C'était vraiment comme dans un jeu, rester à couvert au moindre coup de canon et entamer la paroi quand tout était calme, même si elle risquait sa vie à chaque seconde.

C'est alors que vint s'engouffrer dans la cale un boulet de canon, preuve qu'Akuma n'était pas à l'abri derrière si peu. En revanche si elle n'était pas morte, elle était sans doute libre avec le trou qu'avait causé le boulet envoyé par la providence. C'était pratique d'avoir une maigre corpulence, Akuma pouvait largement passer par le trou en tant qu'humaine. Ce n'est qu'une fois dans le vide qu'elle déploya ses ailes pour terminer sa course au ras de l'eau. Elle contourna alors le navire en stationnant régulièrement au bord pour voir si il y avait un accès libre dans une cabine où elle pourrait mieux échapper aux pirates. Par chance l'une d'entre elles était peu "surveillée", un seul pirate restait planté là à se cacher des canons au lieu d'essayer de les repousser. Une chose était certaine : il n'était pas au service du barbu, sans doute une des loques, comme il disait, qu'il avait ramassées à Whiskey Peak il y a quelques minutes.

Plutôt que de passer furtivement, la demoiselle préféra y aller franchement en atterrissant sur son ventre, non sans lui arracher une gerbe de salive de la bouche au passage. Avant qu'il n'ait pu dire un mot, la demoiselle entoura le cou du pirate avec la chaîne de ses menottes, les deux pieds de chaque côté de sa tête, pesant de tout son poids sur le sol. Malgré sa faible corpulence, sa force restait non négligeable, même pour rester statique. Bizarrement le pirate ne semblait pas très incommodé d'être cloué au sol et tu de cette façon, ce qui arrangeait la chauve-souris sur le coup. Elle se contente de décrocher de sa position pour entrer dans la cabine, espérant ne pas se faire balancer. Pour finir, le pirate se décida à la rejoindre en abandonnant tous ses principes de forban libre et sans peur pour favoriser sa propre survie. Akuma n'avait pas le coeur à l'envoyer par-dessus bord alors elle accepta sa présence mentalement. Le tout était de ne pas faire de bruit pour ne pas être repérée, mais peut-être qu'en voyant un pirate à la place de la fille, le barbu serait convaincu de ne pas la trouver au même endroit, planquée derrière une rangée de caisses contre le mur du fond.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mille et une épines [PV : Teachy]   Jeu 12 Mai - 10:32

Marshall D. Teach☼ The King of Darkness ☼
☼ The King of Darkness ☼
avatar

Messages : 4665

Navigation
Doriki:
5235/6000  (5235/6000)
Fruit du Démon: Yami Yami & Gura Gura no mi





Un rat parmi les larves

La colère fit place à l’étonnement. Nerveusement, l’énorme capitaine fonça à grand pas dans la câle, dépassant même certaines de ses nouvelles recrues. Une veine pulsant sur le front et les lèvres retroussées, il n’avait pas envie que cette gonzesse qu’il avait mis tant de temps à capturer lui file à nouveau entre les doigts. Elle s’était déjà jouée de lui trop longtemps et il était temps qu’elle s’enfonce dans un abîme de désespoir aussi noir que les ténèbres du pirate ! Que dirait-on si une simple gamine pouvait échapper à son emprise de toute façon ? C’était tout bonnement inacceptable, inconcevable pour quelqu’un d’aussi fier et orgueilleux que lui ! Il descendit les marches quatre à quatre et se retrouva bientôt dans la large salle où gisaient nombres de chaines et de cages. Aucun signe de vie, cette petite conne s’était barrée ! Furieux, il lança un juron qui résonna contre les parois du navire. Il fit volte-face ensuite et remonta aussi rapidement les escaliers qu’il avait dévalé. Au passage, il bouscula tous ceux qui se trouvaient sur son chemin, indifférent aux plaintes que ces attardés mentaux ramassés un moment plus tôt pouvaient bien lui adresser.

Une fois revenu sur le pont, il héla son lieutenant, toujours en place sur la vigie. Il espérait sincèrement que si le sniper l’avait vu s’enfuir en volant, il l’aurait abattue aussi facilement qu’une mouette. Si Teach n’avait pu en profiter lui-même, sa plus grande envie était de la savoir morte. Mais il fut surpris de la réponse que lui offrir Van Auger. Entre deux coups de feu, il avait repéré une espèce de chauve-souris qui avait tourné autour du bateau. Il ne prit pas la peine de lui tirer dessus, l’ayant vu revenir ensuite et se réfugier dans une cabine. Il ne savait pas laquelle mais elle était toujours dans les entrailles du rafiot, c’en était certain ! A ces mots, un large sourire naquit sur le visage poilu du capitaine… Il allait la tuer cette conne ! Alors comme ça elle voulait faire la maline ? Elle allait tellement déguster qu’elle implorerait pour qu’on l’achève ! Le yonkou ne put s’empêcher de rire, rien qu’à l’imaginer écartelée ou saignée par une multitude de petites blessures… Ce serait d’ailleurs le comble pour un animal suceur de sang de perdre le sien jusqu’à ce que la mort vienne ! Il se décida enfin à la chercher lui-même, une partie de ses hommes déjà occupée à réparer les dommages subis et l’autre en train de manœuvrer vers la prochaine île.

Maintenant qu’il la savait présente et que son fidèle tireur d’élite guettait le ciel, rien ne l’empêcherait de pouvoir la chercher à son aise. Le moral retrouvé, il commença à faire le tour des cabines, jusqu’à tomber sur une où l’un des hommes de Whiskey Peak se cachait. Il suait à grosses gouttes et semblait nerveux. Qu’est-ce qu’il glandait là de toute façon ? Il allait devoir tirer ça au clair ! Si ce gugusse se sentait mal, il avait qu’à dégager !


"- Qu’est-c’tu fous là, toi ? Tu crois pas qu’t’as aut’chose à faire ?! Aller, va aider les autres, à moins qu’tu veuilles aller faire coucou aux poissons ?! J’ai pas b’soin d’chiffes molles dans mon équipage ! "

De sa hauteur, il dévisageait le bleu, attendant une réaction. Visiblement embêté, il n’osa rien dire face à son nouveau capitaine, sachant quels risques il encourait. Juste avant qu’il ne sorte, Barbe Noire lui demanda quand même s’il n’avait pas vu la fille rousse, à tout hasard. Le type lui répondit non, ajoutant qu’il s’en souviendrait, d’une chauve-souris géante. Teach s’immobilisa subitement. Ce type s’était réfugié là depuis quelques temps sans doute, il ne l’avait pas vu sur le pont… Comment pouvait-il alors savoir que la fillette pouvait se transformer ? D’ici, il n’entendait pratiquement rien de ce qui devait se dire sur le pont ! Alors que le petit merdeux se croyait libre, le barbu abaissa son bras pour l’empêcher de quitter la pièce. S’il l’avait aidée à se cacher, il allait subir le même sort qu’elle ! A nouveau d’humeur menaçante, il fixa son subordonné de ses yeux globuleux. Il lui dit d’abord plutôt calmement qu’il n’avait pas parlé d’animal, ce à quoi le petit pirate répondit en déglutissant. La culpabilité se lisait sur son visage suant. Puisqu’il en était convaincu, il fit émerger quelques flammes ténébreuses de son bras et sa main, comme pour le menacer encore. D’un ton sec, il enchaina.

"- Où elle-est ? Réponds ! A moins qu’tu veuilles l’accompagner dans la tombe ?!"

De qui se moquait-il ?! Il avait trahis son capitaine ! Alors puisqu’il lui avait menti, le yonkou lui mentait aussi : il n’avait aucunement l’intention d’épargner cette espèce de loque. Attendant une réponse, de plus en plus de ténèbres sortaient de son corps… Dommage qu’il soit sur le navire, il aurait déjà tout réduit en poussière sinon ! Mais tout à coup il fut sorti de ses pensées par un tremblement aussi bref qu’intense. Dans ce laps de temps, il perdit encore une fois l’équilibre, n’ayant pu s’y préparer. Ensuite, un morceau du mât transperça le plafond de la pièce, surprenant le capitaine ainsi que le traitre. Ils ne le savaient pas mais, au dehors, un dernier coup de canon avait été tiré par le navire immobilisé de la marine. C’était au tour de leur mât d’en avoir subi les conséquences, il venait de se coucher et, avec son poids, avait entamé le navire !




HRP : Je t'ai laissé une fenêtre pour que tu puisses t'échapper, si ça te convient ! ^^

_________________
Doubles Comptes:
 

The Blackbeard Crew:
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mille et une épines [PV : Teachy]   Lun 16 Mai - 14:49

Yueki AkumaPirate des Yukiryuu
Pirate des Yukiryuu
avatar

Messages : 169

Navigation
Doriki:
114/6000  (114/6000)
Fruit du Démon: -

Malgré l'attaque, Akuma avait réussi à trouver enfin un lieu où elle se sentait en sécurité, même si rien n'était forcément trop sûr quand on connaissait la puissance de frappe d'un navire de guerre de la marine. La demoiselle devait néanmoins se coltiner un passages dans la cabine, ce n'était jamais bon signe, il risquait d'attirer à lui du monde en faisant trop de bruit. Enfin ce n'était pas grave, pour le moment tout semblait calme dans leur salle, rien n'y personne n'y pénétrait. Malheureusement c'était sans compter sur le barbu qui semblait avoir mis un mouchard dans les cheveux de la prisonnière. Il ne tarda pas à débarquer dans la cabine d'entreposage en toisant son subordonné froussard. C'était compréhensible, il y avait des boulets de canon qui fusaient de partout, comment ne pas avoir une trouille bleue avec tout ça ? L'homme n'avait pas vraiment le courage de répondre à l'empereur sur le coup, cependant il put tout de même baragouiner quelques paroles complètement incompréhensibles avant d'abandonner.

La question cruciale lui fut finalement posée, celle de l'emplacement de la fille qui était sa prisonnière il y a dix minutes à peine. Décidément il tenait vraiment à elle, tellement comparé à lui qui n'était qu'un incapable à ses yeux. Dans son regard on pouvait vraiment voir l'orgueil d'un empereur, mais pour savoir si il en était vraiment un, il faudrait plus que ça. Mais la question n'était plus de savoir si il en avait les épaules mais si il allait réussir à remettre la main sur la fille. Il ne fallut pas longtemps pour que ce boulet d'un autre genre s'emmêle les pinceaux en trahissant la connaissance de la cachette de la chauve-souris humaine à cause d'un bête lapsus. Le barbu le menaça alors de son bras noir tout bizarre semblable à celui qui avait aspiré Akuma à lui plus tôt. Il n'était peut-être pas un empereur, mais il avait mangé un fruit du démon, c'était toujours ça de gagné.

Mais alors que l'homme était en train de montrer les caisses où se cachait Akuma, tremblant comme une feuille à terre, un bruit différent se fit entendre. La navire fut alors pris d'une secousse violente qui fit perdre l'équilibre au barbu, le seul debout parmi eux. Ce n'était plus du bois brisé mais un bruit de vent, c'était un morceau du mat principal qui volait vers eux avant de s'écraser dans la cabine par surprise, manquant de peu de réduire en bouillie les occupants. Akuma faillit s'évanouir l'écume aux lèvres en voyant le morceau de bois passer à un mètre d'elle dans un fracas, mais au lieu de penser à sa vie épargnée, elle préféra penser à ne pas la perdre en restant dans cet endroit. Elle bondit alors hors de sa cachette en écrasant au passage le visage du barbu non sans le certain plaisir de lui laisser une marque noire de semelle dessus. Akuma s'enfuit alors directement hors du navire en volant directement, voyant au passage la partie du bateau qui avait cédé. Sans mat, ça ne valait plus la peine de rester sur ce tas de ruines, il allait bientôt couler avec tout le monde à son bord. Par chance celle qui savait voler ne craignait rien une fois sortie de la cabine, même sans avoir rejoint la terre ferme elle aurait pu éviter la noyade. En revanche pour le barbu, c'était une autre affaire. En attendant de trouver une bonne embarcation, la demoiselle s'enfuit à travers Whiskey Peak afin de trouver refuge une nouvelle fois. La marine était vraiment pénible des fois, presque autant destructrice que l'autre barbu.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mille et une épines [PV : Teachy]   Jeu 19 Mai - 10:57

Marshall D. Teach☼ The King of Darkness ☼
☼ The King of Darkness ☼
avatar

Messages : 4665

Navigation
Doriki:
5235/6000  (5235/6000)
Fruit du Démon: Yami Yami & Gura Gura no mi





Un départ mouvementé

Tout comme ce navire, les espoirs de départ du yonkou tombaient en miettes. Non seulement il devait composer avec des incapables mais en plus une simple fillette ne cessait de lui échapper ! Il n’avait même pas pu la torturer ou lui faire passer l’envie de se foutre de lui… Il enrageait jusqu’à ce que cet idiot lui révèle où elle se trouvait. Du mécontentement, il passa à la joie en un dixième de seconde ! Elle était à sa merci et personne ne viendrait l’aider ! Aucune échappatoire possible ! Sauf quand un mât vient s’écraser et détruit la moitié de la pièce… Le choc et la surprise provoquèrent un mouvement de recul du gros lard et il perdit momentanément son équilibre. Sans qu’il n’ait rien pu faire, la diablesse sorti de sa cachette et lui envoya un coup de pied en pleine figure, propulsée par ses ailes. Sur le coup, sa tête tourna et vint tâter un peu du mur boisé de la pièce. Barbe Noire poussa un cri de douleur, son nez s’étant cassé. Il avait l’air malin avec une trace de chaussure sur la joue maintenant ! Serrant les dents pour focaliser son esprit autre part que sur sa douleur, il sorti précipitamment de la pièce, désertée par les deux enflures.

Il voulut d’abord poursuivre la chauve-souris, il sortit donc de la cabine pour voir si elle s’enfuyait en volant vers Whiskey Peak, comme il le craignait. En fixant le ciel, il se rendit compte qu’il avait accumulé trop de retard, elle avait déjà bien distancé l’épave sur laquelle il était. A nouveau énervé, il cracha l’ordre d’abattre la cible avant qu’elle ne soit hors de portée. Pour cela, il comptait sur Van Auger, qui s’employait déjà à ajuster son viseur. Le capitaine, lui, ne pouvait sans doute rien faire. User de séismes ne ferait que pousser plus loin la rouquine à cause des vents qui se lèveraient et elle était hors d’atteinte des ténèbres… Il ne pouvait que regarder en espérant qu’elle tombe sous les balles, renvoyé à sa propre impuissance. Et dieu sait qu’il n’aimait pas se sentir impuissant ! A peine s’était-il arrêté sur le pont, que son den-den mushi résonnait dans ses vêtements. Passablement énervé, il décrocha le combiné, persuadé d’avoir affaire avec des nouvelles sans importances. Que pourrait-on bien lui dire pour lui remonter le moral, hein ?


"- Ouais, qu’est-c’qu’y a ?!"

"- Amiral ?! C’est bien vous ?! Ca fait quelques jours qu’on vous cherche ! Où êtes-vous exactement ?! Nous arrivons vous chercher !"

"- Qu-… ! Zehahahahaha ! Les gars ! J’suis au large de Whiskey Peak, j’avais réussi à chopper un navire d’la marine mais d’autres sont arrivés et y ont brisé l’mât ! Z’arrivez pile au bon moment ! Zehahaha !"

Après avoir confirmé bonne réception de leur conversation, le membre d’équipage de l’empereur raccrocha, ajoutant aussi qu’ils étaient tout près et qu’ils allaient débarquer sous peu. Avec l’arrivée de ce navire supplémentaire, il allait pouvoir se défaire de tous ces subordonnés chiants ! Que le destin était tendre avec lui ! Pour peu, il en sauterait de joie ! Par contre, les mauvaises nouvelles, elles, n’avaient pas finies de pleuvoir. D’abord, Van Auger vint à ses côtés pour lui avouer que l’espèce de petite sauvageonne leur avait échappé. Ils étaient face au soleil et donc avaient fini par la perdre de vue… L’édenté râla mais rigola étrangement par la suite. Il fit part à son lieutenant du coup de fil qu’il venait de passer et que du coup, ils pourraient canarder l’ile en représailles ! Tout n’était donc pas perdu, cette gamine regretterait son affront ! Continuant de rire, il intima cette fois l’ordre aux hommes sous ses ordres de vérifier qu’aucune nouvelle voie d’eau ne s’était ouverte. Ce foutu bateau était voué à couler sans son mât de toute façon. Il fallait qu’il les porte encore suffisamment longtemps pour pouvoir permettre aux autres de les rejoindre !

Tout n’allait pas se passer comme prévu. Une nouvelle détonation se fit entendre dans la cale. Teach se rappela alors qu’il devait régler son compte à celui qui l’avait trahit ! Cet enfoiré avait décidé de saborder le navire ! Il voulait mourir, oui et il allait le faire entre les mains du barbu ! Il descendit avec ses hommes pour trouver une partie du bateau en feu mais s’éteignant progressivement au fur et à mesure que l’eau remplaçait l’air. Il s’était rendu de son plein gré après avoir tout foutu à terre… Notre ami s’avança alors vers lui, n’attendit même pas qu’un son sorte de sa bouche et il l’empoigna directement par la tête. Il déploya ensuite des tremblements ce qui eut pour effet de broyer la boite crânienne du pauvre homme, accompagné des cris déchirants. Il jeta ensuite son corps dans l’eau, la teintant de rouge à mesure que son visage saignait. Barbe Noire remonta ensuite à l’air libre. Espérant l’arrivée de ses hommes. Il scruta nerveusement l’horizon autour de lui pour enfin soupirer de soulagement en voyant l’un de ses pavillons arriver sur leur droite… Une guerre contre la montée de l’eau et quelques minutes plus tard, il pouvait enfin poser le pied sur l’un de ses vaisseaux !

C’était pas trop tôt ! Il suait à gros gouttes après avoir dû aider pour éviter que l’épave ne coule trop vite… Mais cette fois, la chance tournait irrémédiablement ! Le capitaine n’allait plus faire l’erreur de l’approcher de trop près, à la place il allait bombarder l’ile et s’en irait ensuite. Le ramdam qu’il avait provoqué jusqu’à ce moment n’allait pas tarder à faire venir d’autres marines et cette fois peut-être des plus hauts gradés. Le temps passait et il n’aurait pas le loisir d’être aussi méticuleux qu’un buster call. Malgré tout, il allait pouvoir s’amuser. Il commença lui-même à ouvrir le feu, faisant exploser plusieurs navires encore dans le port. Pour la suite, son équipage pulvérisa quelques habitations, différentes rues ainsi que quelques innocents qui couraient dans les rues. Après tout, on ne savait pas si c’était la rousse alors on canardait pour le plaisir, au final ! Mais la fête ne dura pas très longtemps… Un nouveau navire de guerre de la marine apparu et c’est à ce moment que l’équipage leva résolument l’ancre pour repartir vers le Nouveau Monde. Intérieurement Teach, lui, priait pour croiser à nouveau la route de cette fille pour pouvoir la tuer de ses propres mains…




_________________
Doubles Comptes:
 

The Blackbeard Crew:
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mille et une épines [PV : Teachy]   Jeu 19 Mai - 15:11

Yueki AkumaPirate des Yukiryuu
Pirate des Yukiryuu
avatar

Messages : 169

Navigation
Doriki:
114/6000  (114/6000)
Fruit du Démon: -

Enfin Akuma était débarrassée du barbu méchant et disgracieux. En effet, elle avait réussi à s'enfuir et allait se réfugier dans la ville en espérant que le supposé empereur ne la rattrape pas. Elle voulait avoir la paix et ne plus avoir affaire à lui, quitte à garder ses menottes aux poignets et aux chevilles. De toute façon il y avait peu de chances qu'il veuille les lui enlever si jamais elle se rendait, alors autant rester prisonnière mais libre, dans un sens. Au moins dans la ville, elle était en sécurité, alors que le navire du barbu était déjà à l'agonie sans mat, et assailli par la marine. Ce n'était qu'une question de temps avant qu'il ne coule avec ses loques, plus personne ne représentait un danger pour elle.

Malgré tout, la demoiselle ne trouvait plus personne dans le coin pour lui ôter ses menottes, si bien qu'elle essayait de les forcer avec sa puissance. Malheureusement c'était bien peu comparé à un adulte bien bâti, elle n'avait aucune chance de les forcer, même en utilisant son pouvoir du démon censé renforcer les capacités physiques. Mais ce n'était pas bien grave car elle était toujours capable de marcher un minimum et de voler autant qu'elle le voulait. Ses entraves ne facilitaient pas son équilibre en vol, mais c'était bien peu important.

Alors que la demoiselle marchait à la recherche d'une planque pour la nuit à venir, des coups de canon se firent entendre depuis le navire du barbu. Il essayait de détruire les embarcations du port et Akuma dans le lot en tirant au pif sur l'île. Par chance il ne savait pas bien viser d'aussi loin, il ratait beaucoup de ses tirs. Il avait beau être empereur, canonnier ne s'improvisait pas, il n'y avait pas grand monde capable de viser comme ça avec le vent et l'éloignement. Par chance plusieurs embarcations avaient survécu assez pour la transporter, elle avait son ticket de retour. Bien sûr elle se fichait bien de savoir ce qu'allait en penser le ou les propriétaires, tout ce qui comptait était de quitter cet endroit pour regagner l'île peuplée la plus proche.

De sa position, Akuma espérait que le barbu se soit fait arrêter, c'était tout ce qu'il méritait pour l'avoir séquestrée et entravée de la sorte. Elle ne pensait plus qu'elle allait passer pour une dangereuse criminelle avec ses menottes, tout ce qu'elle voulait était de voir le barbu naufrager ou tomber aux mains des marines. Enfin, voir, pas vraiment, mais au moins imaginer, car vu l'éloignement elle non plus ne pouvait rien voir de précis. Le fait qu'il galère à trouver une embarcation décente la confortait un peu, alors qu'elle montait dans la sienne pour partir. C'était bien que l'individu fasse diversion de la sorte, comme ça elle pouvait échapper à la marine et gagner l'île la plus proche. Peut-être que là-bas elle trouverait enfin quelqu'un d'assez gentil et généreux pour découper ses menottes.


~FIN~
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mille et une épines [PV : Teachy]   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

Mille et une épines [PV : Teachy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» L'automne en mille morceaux!
» Le Lac aux Mille et un Secrets
» CANADA -- MILLE-ISLES
» Les Mille Marches : Premier Conte "Gangrenâge"
» La rose n'a d'épines que pour celui qui veut la cueillir. 〘PV Nagareboshi Ruika〙

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece RPG Strong World :: L'aventure :: Grand Line :: Whiskey Peak-