AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mille et une épines [PV : Teachy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Message
MessageSujet: Mille et une épines [PV : Teachy]   Ven 8 Avr - 12:29

Yueki AkumaPirate des Yukiryuu
Pirate des Yukiryuu
avatar

Messages : 169

Navigation
Doriki:
114/6000  (114/6000)
Fruit du Démon: -

Est-ce que c'était plus dangereux d'être un passager clandestin sur un navire de pirates prêts à l'étriper à la moindre occasion ou sur un navire de la marine ou marchand susceptible de se faire couler d'une seconde à l'autre par un violent abordage ? Le fait était qu'Akuma n'en savait rien du tout, elle ne pensait jamais à ce genre de choses. Pourtant la question méritait d'être posée, surtout en sa qualité de possesseur de pouvoir du démon, il fallait qu'elle évite de couler avec le navire dans sa caisse de provisions. Seulement elle vivait désormais sans ce genre de tracas, elle devait vivre chaque jour comme si c'était le tout dernier, les préoccupations c'était du passé. Même la prochaine île était incertain quand elle voyageait clandestinement, mais ça rendait aussi les aventures plus passionnantes car elle se rendait n'importe où.

Par chance un navire de la marine avait été laissé sans surveillance pendant quelques minutes, ce qui lui avait permis de monter à bord et se trouver une caisse confortable. Akuma espérait grandement ne pas se faire choper, mais rien n'était moins incertain car la marine n'était pas souvent née de la dernière pluie. Il ne fallait pas beaucoup pour que l'équipage fouille sa pièce après avoir entendu le moindre bruit. Justement ça leur arrivait parfois d'avoir des clandestins, tout comme n'importe quel marin qui prenait la mer. Ainsi elle devait rester discrète pour éviter de se faire prendre, et heureusement son absence de carrure et de prime la rendait plus inoffensive qu'un pirate lambda. Ainsi on l'emprisonnait rarement en la prenant pour un bandit, vu qu'elle ne savait pas se battre. Mais ce n'était bien sûr pas pour ça qu'il fallait les prendre pour des idiots, un pirate ne criait pas forcément sur tous les toits qu'il en était un, surtout seul au milieu d'un nid de marines.

La destination du navire gouvernemental se trouvait être Whiskey Peak, une île connue pour être le rassemblement de nombreux chasseurs de primes autant que de pirates et autres bandits. C'était le début de Grandline, donc c'était aussi en quelque sorte le carrefour entre les Blues et la route de tous les périls. Akuma ne se limitait pas aux Blues bien sûr, elle allait dans n'importe quel navire, même équipé pour franchir Reverse Mountain. La demoiselle ne savait rien de tout ça, mais pour le moment on l'emmenait surtout vers sa nouvelle aventure. Même si ne voyait rien dans sa caisse bien fermée, elle se disait que ce serait forcément une île super géniale où vivre de nombreuses aventures ou mésaventures.

Cependant c'était sans compter sur la marine qui avait encore une fois l'air moins fine qu'elle ne l'était. Akuma sentait le courant d'air du couvercle qui s'enlevait brutalement et le regard du soldat toisant sa personne d'un regard réprobateur. Il était évident que la demoiselle se sentait toute petite dans ces moments, mais heureusement elle l'était déjà assez par sa faible corpulence.

Quelques instants plus tard Akuma se retrouva entravée par une paire de menottes à bracelet métallique qui lui liaient les poings ensemble devant elle. Les marines n'avaient pas l'intention de la laisser partit si facilement alors qu'elle n'avait aucun papier d'identité sur elle. N'importe qui penserait à un tas de choses comme le coup de la gamine qui servait de diversion ou d'infiltration pour un abordage quelconque. La révolution avait de très bonnes raisons de s'attaquer à eux, par exemple, et même une gamine comme elle pouvait les faire courir à leur perte. Indirectement bien sûr, elle n'était pas de taille contre tout un peloton.

Sa corvée était de les aider à ramener les corps inconscients des pirates sur le navire afin de les enfermer. Akuma ne pouvait décemment pas refuser, si c'était pour payer son retour à bord du navire, et en tant que présumée citoyenne ordinaire et fraudeuse à la petite semaine. Une bande de mercenaires avait appelé pour un carton plein à Whiskey Peak, c'était donc un coup de filet qu'elle devait aider à refermer sur les bandits. C'était drôle car elle-même était menottée pour éviter qu'elle s'en aille, mais elle espérait vraiment ne pas finir en cellule comme eux, sinon ce serait une liberté quelque peu compromise, et ce n'était pas très drôle.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mille et une épines [PV : Teachy]   Mar 12 Avr - 17:11

Marshall D. Teach☼ The King of Darkness ☼
☼ The King of Darkness ☼
avatar

Messages : 4525

Navigation
Doriki:
5235/6000  (5235/6000)
Fruit du Démon: Yami Yami & Gura Gura no mi





Mille et une épines

Whiskey Peak, l’une des premières îles de Grand Line. Voilà deux raisons pour lesquelles il y avait posé le pied. Personne ne s’attendait à ce qu’un yonkou tel que lui revienne vers le début de Grand Line, mais il avait eu besoin de se poser quelques jours après les événements qui s’étaient déroulés sur l’île tempétueuse. Son navire avait été détruit, il avait été projeté dans l’eau à cause du tir de l’arme antique sur lui et tout cela aurait pu s’arrêter là si des membres d’équipages ne s’étaient pas accrochés à lui. L’avaient-ils fait pour simplement survivre, savaient-ils que Barbe Noire allait passer par-dessus bord ? Personne ne parlerait jamais de la première proposition, l’honneur d’avoir sauvé le capitaine étant bien trop mit en avant. Ils étaient donc un petit groupe à avoir été propulsés au loin, sans embarcation. Teach s’était mangé la mer de plein fouet, sombrant dans l’inconscience. Il ne se réveilla que deux jours plus tard et il ordonna qu’on lui raconte. Lafitte s’avança vers lui, racontant qu’il ne put rien faire pour lui éviter le choc avec l’eau mais que ses ailes purent leur faire allonger la chute et les faire directement tomber dans un navire de révolutionnaires resté en stationnement assez près du lieu de l’affrontement Tartaros-Barbe Noire-Marine pour récolter des infos.

Une fois à bord, les autres hommes accrochés à leur capitaine purent se rendre utile et prendre possession du navire. Après tout, en plus de quelques hommes et Lafitte, Van Auger était aussi là, les deux lieutenants suffirent pour que les révolutionnaires se rendent. Après un jour de traversée et la mise à mort des captifs, ils continuèrent leur voyage jusqu’à atteindre Whiskey Peak, pensant y être à l’abri. Ils contactèrent ensuite l’équipage pour qu’il fasse parvenir un navire à leur localisation. Et en effet, personne de sain ne devrait se douter de leur position. C’est à ce moment que le barbu se réveilla. Il faudrait certainement plusieurs jours pour avoir de l’assistance, voilà pourquoi ils avaient décidés de rester discret. Le bateau révolutionnaire fut coulé pour plus de facilité alors même que des pirates, sans doute nouveaux arrivés de Grand Line avaient déclenchés la fureur des chasseurs de primes présents. L’explosion fut masquée par l’attaque, les gens trop occupés ailleurs pour faire attention à ce qu’il se passait derrière les énormes « cactus » de l’ile. Mais maintenant il fallait agir ! Les pirates s’étaient faits capturer et la marine ne tarderait pas à arriver, c’était l’occasion rêvée !

L’ile serait sans doute approvisionnée en même temps et l’Empereur ainsi que les quelques pirates sous ses ordres commençaient à avoir faim… Ils attendirent donc la venue d’un navire de la marine pour passer à l’action : d’abord, chacun tenterait de se glisser dans les maisons pour prendre en otage le plus de personnes possible et si ça ne marchait pas alors l’ile allait subir d’affreuses représailles de la part de Teach… La journée avançant, plusieurs détonations eurent lieu et le plan prit forme, heureusement pour leurs habitants, Barbe Noire se déplaça mais, uniquement pour les narguer en place publique : s’ils n’obéissaient pas, les otages mourraient. L’effroi des piètres chasseurs pouvait se lire sur leurs visages et bientôt c’est l’ile entière qui fut sous sa coupe. Même à cent, ils savaient bien qu’ils n’étaient pas de taille face à la montagne qu’il représentait, tout cela était parfait ! Enfin, alors que le soleil descendait, le pauvre petit bateau naïf approchait des côtes et il fut accueilli par l’invité le plus insoupçonné ! Le capitaine lui-même venait d’arriver face à eux, dressé de toute sa hauteur (et sa largeur). Plusieurs hommes voulurent jouer les héros mais Van Auger les neutralisa très facilement, posté sur un clocher à une centaine de mètres d’eux.

Notre ami était trop content d’être toujours en vie et de pouvoir encore mener la vie dure à la marine et ce à peine remit ! Voilà pourquoi il décida que toutes les personnes qui avaient été menottées soient libérées et tous les hommes en uniformes soient menottés. Dans la manœuvre, le yonkou monta sur l’embarcation des représentants de la « Justice » et tomba nez-à-nez avec ce qu’il prit pour une petite fille menottée. Il s'arrêta un instant, surpris. Pourquoi ne pas emprisonner le prisonnier dans les geôles de leur câle? Manquaient-ils de main d'oeuvre? Etaient-ils plus sadique que la moyenne et démontrer leur controle sur les personnes arrêtées? Au final, cette scène le fit rire et il ne put s’empêcher d’ajouter quelques mots suivit d’une question.


"- Zehahahaha ! Ils laissent les prisonniers s'balader maintenant ?! Quelle bande de cons ! Zehahaha ! Qu'est-c't'as bien pu foutre pour ça!?"




HRP : désolé du petit retard, j'espère que ma réponse t'ira ;)

_________________
Doubles Comptes:
 

The Blackbeard Crew:
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mille et une épines [PV : Teachy]   Mer 13 Avr - 15:23

Yueki AkumaPirate des Yukiryuu
Pirate des Yukiryuu
avatar

Messages : 169

Navigation
Doriki:
114/6000  (114/6000)
Fruit du Démon: -

L'air de rien, c'était vraiment difficile de traîner un corps inconscient, si après ça les marines n'offraient pas un voyage retour de luxe à Akuma, c'est qu'il n'y avait pas de justice. Enfin si, ils étaient censés la représenter dans leur quotidien, donc en toute logique ils devaient lui donner une belle récompense. Ce n'était tout de même pas tous les jours qu'ils avaient la possibilité de se faire aider par quelqu'un. Même si Akuma était faible malgré son Zoan, elle leur donnait quand même un coup de main, aussi petit soit-il.

Malheureusement ce n'était pas aussi facile, car on la faisait travailler comme une forcenée, et ce n'était pas facile pour son faible gabarit. Par chance de temps en temps elle s'aidait de son pouvoir pour mieux transporter les criminels évanouis et menottés. Avec ça, c'était bien le diable si on ne la laissait pas tranquille pendant tout le voyage de retour. Après tout elle n'était pas comme ces pirates, elle n'avait tué personne, rien volé de très important, et manqué de respect à personne jusqu'à présent. Les marines ne pouvaient que la prendre à la légère, elle avait juste voyagé dans un navire marine clandestinement, le conseil des cinq étoiles n'allait pas faire un infarctus pour si peu.

C'est alors qu'elle fit la rencontre saisissante avec un homme bien peu commun qui rigolait tellement qu'elle le croyait saoul. C'était probablement le cas, ce genre de personnes était parfaitement capable de transporter des bouteilles sous son pantalon pour picoler dans les moments difficiles. Il ne put se retenir de blaguer sur sa situation en la constatant menottée. Akuma fit la moue un instant en l'entendant parler, n'acceptant pas vraiment d'être comparée à des gens qui vivaient son pire cauchemar. Ce n'était pas pareil après tout, elle payait juste son retour, les marines allaient la détacher dans quelques minutes en voyant la cale bien entamée de pirates entravés. Mais chose bizarre, ils ne semblaient plus là, comme si ils étaient partis boire un verre pendant qu'elle bossait.


-Tu te trompes, papy, me mets pas dans le même panier qu'eux ! J'étais juste en train de m'amuser avec la marine que je...j'ai...trouvé une paire de menottes et...je me le suis mises sans le faire exprès, voilà.

Bien sûr Akuma ne savait pas mentir, mais elle espérait quand même que ce soulard la croie un minimum afin qu'elle ne lui cause pas de problèmes. D'autant plus qu'ils pouvaient revenir d'une minute à l'autre. Akuma voulait surtout repartir de cette île, souvenir de son dur labeur pas amusant du tout, avant de s'ennuyer pour de vrai. Ce bidonnant individu ne comprenait pas la situation, mais Akuma ne voulait pas avouer sa faiblesse, de s'être fait surprendre comme une débutante de la sorte.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mille et une épines [PV : Teachy]   Jeu 14 Avr - 9:12

Marshall D. Teach☼ The King of Darkness ☼
☼ The King of Darkness ☼
avatar

Messages : 4525

Navigation
Doriki:
5235/6000  (5235/6000)
Fruit du Démon: Yami Yami & Gura Gura no mi





Rires et déception

A l’extérieur du petit bateau, les pirates s’activaient. Ils purent facilement glisser des menottes aux marines, les quelques « héros » s’étant fait tirer dessus par Van Auger. Une détonation venait encore de se faire entendre d’ailleurs, Barbe Noire l’avait entendue mais ne prit pas la peine de se retourner. Personne ne pouvait lutter contre lui ici et certainement pas des soldats de bas étage. Une fois toute la clique emprisonnée, ils pourraient tranquillement vider les cales pour se rassasier enfin, mais il ne savait pas encore qu’il allait être déçu. Après tout, il n’était pas grand amateur de viande humaine et préférait largement celle d’animaux. Pour l’instant il faisait toujours face à cette espèce de petite fille. Il ne savait dire si elle était mineure ou majeure, les formes de son corps n’étant pas très développées. Malgré tout, elle devait être jeune et inconsciente. Pourquoi ? Elle ne semblait pas avoir peur de lui. En général ceux qui pouvaient rivaliser avec le gros semblaient bien plus puissants ! Ils avaient plus d’envergure ! La force se sentait en eux, elle s’exprimait même, le fluide ne tardant pas à se déployer. Ici elle semblait plus ignorer totalement qui il était, c’était l’option la plus probable.

Même s’il ne voulait se l’avouer, il arrivait que certaines îles de Grand Line ne soient pas desservies par les mouettes qui vendaient le courrier. L’information était pourtant le nerf de la guerre, aucun pirate, aucun marine, aucun révolutionnaire ne pouvait se permettre de rester ignorant. Etait-elle alors une civile ? Puisque les méfaits accomplis par Teach ne dataient pas d’hier, il était possible de la croire. Cela le dépassait, lui voulait être connu et reconnu, cela ne suffisait pas de déclencher les pires événements depuis 2 ans ?! C’était sidérant. Et en plus il se faisait traiter de papy… Elle était vraiment tarée. Néanmoins, à côté de ça, elle lui raconta une histoire aussi abracadabrante que drôle, ce qui adoucit un peu ce qu’il allait lui répondre. Visiblement, elle semblait vouloir se justifier parce que « jouer avec la marine » voulait dire qu’elle était soit de leur côté, soit de celui des pirates. Elle voulait pas qu’on la prenne pour une pirate et elle n’était pas en uniforme. Elle avait sans doute fait un petit truc suffisant pour la menotter mais pas pour l’enfermer. Le yonkou avait déjà croisé de meilleur menteur, c’était certain !


"- Zehahahahaha ! T’es mignonne ! Mais tu mens mal… Si c’était l’cas, ils t’auraient déjà enlevé les m’nottes ! Zehahaha ! Tu m’as bien fait rire alors j’vais faire comme si j’avais pas entendu ta première phrase, OK ? Mais, va falloir t’adresser autrement face à moi si tu veux pas qu’mon moment d’bonté s’transforme en ton pire cauchemar. T’as pas l’air de saisir la situation, fillette. J’suis l’un des 4 Empereurs de ces mers, Barbe Noire ! Zehahahaha !"

Il laissa la fille digérer ce qu’il venait de dire pendant un instant puis il la contourna pour se diriger vers la câle. Sur une embarcation aussi petite, c’était facile de savoir où aller. Dans le même temps, il cria à l’un de ses hommes de venir s’occuper du bracelet de la petite ignorante. Il descendit quelques marches puis poussa enfin ce qu’il pensait être les portes du paradis, pour constater que cette foutue pièce était vide de tout vivre et à moitié remplie de pirates enchainés. Son visage mua et pour exprimer sa colère, il abattit son poing dans la porte derrière lui. Elle vola en éclats et il remonta les marches quatre à quatre. La moue mécontente, il fit un signe de mains vers le clocher, vers Van Auger, pour signifier qu’il pouvait revenir et que leur plan venait de foirer puisque rien ne les aiderait sur ce foutu bateau. Le plan B allait être lancé. C’était maintenant la population qui allait leur donner de la nourriture, sans quoi il les tuerait. La première destination serait le bar du coin! Et dans ses pensées, il ne calculait même plus la rousse...



_________________
Doubles Comptes:
 

The Blackbeard Crew:
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mille et une épines [PV : Teachy]   Jeu 14 Avr - 11:14

Yueki AkumaPirate des Yukiryuu
Pirate des Yukiryuu
avatar

Messages : 169

Navigation
Doriki:
114/6000  (114/6000)
Fruit du Démon: -

La respiration redevenue lente et normale, Akuma reprenait un peu ses esprits. Le barbu l'avait bien saisie à sortir de nulle part comme ça, il fallait qu'elle s'en remette quand même pendant quelques secondes. Elle n'avait pas l'habitude de voir des gens débouler devant elle, surtout des montagnes comme lui. Bizarrement plus elle attendait, plus la présence de la marine s'effaçait. Qu'est-ce qu'ils pouvaient bien faire ? Ils étaient peut-être partis boire un coup, quelle bande d'irresponsables ils faisaient tout de même. Mais bon, pirates et marines partageaient depuis toujours le goût de l'aventure et de la boisson, même en service. Akuma, elle, ne buvait pas d'alcool, contrairement à tous ces marines écumant les mers, elle en avait une sainte horreur. En revanche un soda ou deux lui faisait nettement plus de bien.

C'est finalement en regardant sur les côté -le barbu étant quand même assez large pour qu'on doive se déplacer pour voir derrière lui- que la demoiselle constata avec surprise la situation. Les marines étaient en train d'être menottés par les pirates libérés, ce qui était très bizarre. Un équipage semblait avoir pris le contrôle du port, jusqu'à soumettre la cargaison de représentants de la justice. Selon ce qu'elle imaginait, le barbu était celui qui avait créé ce retournement de situation. Il disait être un empereur, et bien qu'Akuma ne se soit pas beaucoup concentrée sur les actualités ces dernières années à cause de sa captivité, elle ne pouvait pas ignorer que les empereurs étaient imposants. Bon le barbu l'était, à sa façon, mais rien ne lui disait qu'il en était vraiment un, d'autres pourraient facilement se faire passer pour un équipage connu comme les chapeaux de paille pour quelque chose comme recruter des pirates très primés sous son enseigne. La demoiselle ne put retenir un petit rire amusé en l'entendant parler haut et fort. Dans le doute elle préférait faire semblant de ne pas le connaître, si il disait bien la vérité, c'était plus amusant.


-Un empereur ? T'es sûr ? Nan parce que t'en as pas trop l'air en fait, tu ressembles plus à un soulard qu'autre chose ! On a déjà vu un empereur avec plus de graisse que de muscles ?

Peu après, le présumé capitaine la dépassa pour aller vers la cale, là d'où elle venait justement. Akuma sauta un peu jusqu'à déployer ses ailes de chauve-souris pour se déplacer plus rapidement. Il avait demandé à un pirate de s'occuper de ses entraves, insérant la clé dans la serrure jusqu'à faire tomber le tout sur le sol boiseux. La fille sauta alors sur le dessus de la cabine pour faire le cochon pendu, observant l'empereur supposé faire du vacarme dans la cave. Elle lui jeta un regard quand il en sortit d'un air contrarié.

-Si t'es un empereur, pourquoi t'es pas dans le nouveau monde ? C'est là qu'elles se trouvent les grosses pointures.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mille et une épines [PV : Teachy]   Ven 15 Avr - 14:32

Marshall D. Teach☼ The King of Darkness ☼
☼ The King of Darkness ☼
avatar

Messages : 4525

Navigation
Doriki:
5235/6000  (5235/6000)
Fruit du Démon: Yami Yami & Gura Gura no mi





Réponse

Comment avait-il fait ? Lui-même l’ignorait. Cela faisait quelque temps que personne n’avait plus osé se foutre de lui. Cette espèce de brindille sans formes et quasiment nue venait de dire quelque chose qui l’aurait déjà mis hors de lui mais pour une raison qu’il ignorait, il était parvenu, en se focalisant sur la cale, à ne pas répondre à sa petite phrase assassine et poursuivre vers son objectif. Une fois en bas, constatant son échec, il ne put alors se retenir et écrasa son énorme poing dans la porte, l’éparpillant un peu partout. Combien de temps allait-il devoir attendre ?! Son équipage était disséminé, sans doute loin du début de Grand Line ! Combien de jours cela pouvait représenter, si la météo était clémente ? Il n’en savait strictement rien. Une chose était sûre cependant, il ne devrait pas faire de vieux os sur l’ile puisque la marine y était présente. La nouvelle de sa « résurrection » ne mettrait guère de temps à se répandre s’il ne tuait pas soigneusement tout ceux sur sa route pour l’instant mais… Tuer tout le monde sur sa route pouvait également mettre la puce à l’oreille des plus malins ! Il était piégé et il le savait. Dès qu’il récupérerait de quoi se sustenter, il s’en irait rapidement.

Malgré qu’il aurait bien voulu l’oublier, cette petite idiote se fit à nouveau entendre. Impossible ! Elle devait s’être endormie ou avoir vécu sous un rocher. Personne ne pouvait être aussi con, aussi ignorant, aussi fou ! Elle ne réalisait toujours pas au milieu de quoi elle se trouvait ! Il allait donc se réserver le plaisir de le lui rappeler. Personne ne se moquait de lui impunément ! Alors face au port, il se retourna pour lui lancer un regard haineux en la fixant dans les yeux mais il ne la trouva pas directement. Il brossa le navire des yeux et lorsqu’il pensa à lever la tête vers le mât, il l’aperçu, pendue là au-dessus de la cabine. Comment avait-elle fait ?! Un instant surpris, sa colère commença à faire surface. Une veine apparu sur son front, il était bien décidé à lui donner un avant-gout de ce qui l’attendait si elle continuait. Il leva son bras, déployant un trou noir dans sa main. Son sourire refit surface quand elle fut attirée par son pouvoir… Il se contenta de fermer sa main sur son cou et de la narguer tout en lui répondant.


"- Kurozu ! Zehahahahahaha ! T’es exactement comme tous les autres avant d’me connaitre… Tu t’fies trop aux apparences ! Et si tu crois qu’j’suis juste gros t’es vraiment idiote ! Zehahaha ! Tu viens vraiment d’te réveiller toi, hein ? T’as jamais entendu parler du Tartaros et de la guerre qui vient d’se passer j’suppose… Débrouille-toi toute seule pour deviner, j’ai rien n’à t’apprendre, sale gamine ! "

Ne prenant pas la peine de se soucier d’elle, il se contenta de la lancer ensuite contre le sol, espérant qu’elle ait compris la leçon. Il n‘était pas vraiment d’humour à jouer le présentateur des nouvelles du monde pour une rousse qui lui tapait sur le système. Il fallait dire aussi qu’il n’avait pas grand-chose à raconter. Il était parvenu à couler des vaisseaux mais il ignorait ce qu’il était advenu de l’arme antique… Quand il faisait les comptes, tout ce qu’il voyait c’était qu’il avait perdu face à Marde. Rejoindre la mer avait pu lui donner son dernier coup de poker mais elle aurait pu être sa tombe… Satané Pluton ! C’était lui qui aurait dû l’avoir ! Maintenant c’était impossible, elle ne ressortirait pas indemne s’il devait tenter de la voler. Avec pareil calculateur en face, soit elle était détruite, soit elle lui servirait encore… Voilà qu’il se perdait encore dans ses pensées ! C’est alors que l’homme qui était resté près de lui prit la parole et lui demanda s’il devait remettre les menottes à la gamine. Le capitaine ria une nouvelle fois et lui dit que c’était une bonne idée. Il laissa ensuite faire son subordonné qui se dirigeait maintenant vers le sujet de son énervement, des menottes à la main, prêt à faire d’elle une captive une seconde fois.




HRP : Il fallait bien que j'en vienne aux mains à un moment...

_________________
Doubles Comptes:
 

The Blackbeard Crew:
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mille et une épines [PV : Teachy]   Sam 16 Avr - 18:41

Yueki AkumaPirate des Yukiryuu
Pirate des Yukiryuu
avatar

Messages : 169

Navigation
Doriki:
114/6000  (114/6000)
Fruit du Démon: -

Pendant que le barbu s'amusait avec les marines et les pirates, Akuma restait pendue par l'angle des jambes à regarder tout ce petit monde à l'envers. C'était assez haut comme perchoir, mais ça ne la dérangeait pas du tout, elle pouvait bondir vraiment très haut, jusqu'à plusieurs dizaines de kilomètres. Bien sûr c'était plus un envol qu'autre chose, mais techniquement ça restait un bon tant qu'elle n'avait pas retouché terre. Ainsi elle pouvait facilement obtenir une vue aérienne de n'importe quelle situation, ce qui était notamment pratique pour la vigie ou juste pour partir en éclaireuse sur des îles. Enfin "par-dessus" les îles, dans une vue des plus vagues, et des plus courtes. Un instant elle pensait rejoindre l'équipage de cet empereur, qu'il disait, mais il était un peu trop disgracieux à son goût comme capitaine. Les autres elle s'en fichait pas mal, tout ce qu'elle voulait était de rejoindre un capitaine joli à regarder. Après tout, quitte à obéir à quelqu'un, autant obéir à un beau gosse, en ce qui la concernait. Heureusement ça courait les rues des beaux gosses, encore fallait-il en trouver un qui soit capitaine et taillé pour diriger un équipage. Pas forcément musclé, mais au moins charismatique un minimum. Pour le barbu, ce n'était rien de tout ça, si il était empereur ce n'était pas pour son physique de rêve.

Mais alors que la demoiselle continuait de regarder le barbu démolir le mobilier dans la cale, pour une raison inconnue, il vit ce dernier préparer une attaque contre elle. Mais au lieu de s'enfuir, elle voulut voir de plus près si c'était bien un empereur ou juste un mariole qui se la pétait. Akuma fut alors attiré par sa main et prise par la gorge d'une manière peu délicate. Elle essaya sur le moment de se dérober à sa main en empoignant ses tendons du poignet, mais il était bien trop fort pour ça, ou Akuma était trop faible pour résister. La bonne humeur de la demoiselle avait temporairement disparu alors qu'elle gémissait de douleur face à tant de vigueur dans sa poigne. Il pouvait facilement briser sa nuque comme une allumette, mais étrangement il s'en abstint, sans doute par pitié des pirates de Grandline qui ne devaient pas faire le poids face aux pirates du nouveau monde.

Cependant au lieu de lui faire la morale, pour une raison encore inconnue, le barbu la regarda en essayant tant bien que mal de regagner un peu d'estime chez Akuma. Apparemment il n'était pas juste gros et porté sur la bibine, il était vraiment fort. Cela ne faisait pas forcément de lui un empereur, juste un pirate de trente millions minimum sur sa tête, mais la demoiselle avait une nouvelle raison de l'estimer à une valeur plus juste que l'ancienne. Certes elle l'avait respecté sur le coup, pour l'avoir aussi facilement maîtrisée, mais ce qu'il lui dit n'arrangea pas forcément les choses. En effet, si c'était pour donner tort à une fille sur Grandline juste pour le plaisir d'être craint par tout le monde, ce n'était pas la peine qu'il use de la force. Surtout que rien ne lui garantissait qu'Akuma le croie, il utilisait son pouvoir pour rien.

Pendant qu'il la tenait dans sa grande main, il parlait à la demoiselle d'une certaine guerre entre Tartaros et un autre camp. Akuma avait l'air de ne rien en avoir à faire de cette histoire, et c'était clairement vrai, elle se moquait bien des bastons entre les gens.


-Bah de toute façon je lis jamais le journal, y a que la bataille de Marineford dont j'ai entendu parler. Mais sinon j'aime bien le tartare, c'est super bon avec du poisson.

Peu après avoir exprimé également son désintérêt pour l'évocation des dernières actualités en détails, il la lâcha sur le sol. Pour ne pas se salir, Akuma déploya ses ailes pour retomber au sol doucement sans encombre afin de ne pas lui laisser le plaisir de la voir ramper. C'est alors qu'un de ses hommes de main lui proposa de lui remettre les menottes, ce à quoi son capitaine présumé ne vit pas d'inconvénient. L'homme s'approcha alors d'elle dans le but de la menotter de nouveau, au même prix que les autres marines enfermés dans la cale. La demoiselle haussa un sourcil, comme si elle allait se laisser faire juste parce qu'elle était frêle et pas très intelligente. Akuma le laissa l'approcher avant de soudainement lui décocher une violente gifle dans la figure, pouffant bruyamment de rire ensuite pour se moquer de l'air ahuri sur son visage choqué. Elle ne pouvait plus s'arrêter de s'esclaffer, tombant par terre pour agiter des jambes et se serrer les côtes. La demoiselle n'était pas bien violente en général, le pirate s'attendait sûrement à se manger une bonne grosse technique de fruit du démon comme un Pyro-Punch venu de nulle part. Mais au lieu de ça, il se mangea une simple baffe dans la figure qui l'avait fait baisser la tête. Il y avait des coups plus douloureux que d'autres, mais pas forcément de la douleur physique.

Malgré sa petite humiliation face à une gamine qui se moquait ouvertement de lui, le pirate se rua vers elle pour la menotter de force, oubliant tous ses principes de galanterie ou quoi que ce soit d'autre qui l'avait empêché d'y aller franchement. Akuma lui donna alors un coup de latte dans la figure, imprimant son empreinte noire clairement alors qu'il reculait suite au coup porté. La demoiselle se releva alors d'un bond et se posa de nouveau sur la cabine, largement hors de portée de quiconque, hors utilisation de pouvoir.


-Alors c'est ça tes hommes de main, môsieur l'empereur ? Rien de bien méchant en fait. C'est difficile de trouver du bon personnel de nos jours...

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mille et une épines [PV : Teachy]   Mar 19 Avr - 14:29

Marshall D. Teach☼ The King of Darkness ☼
☼ The King of Darkness ☼
avatar

Messages : 4525

Navigation
Doriki:
5235/6000  (5235/6000)
Fruit du Démon: Yami Yami & Gura Gura no mi





~ Surprise ~

Avoir pu prendre la situation en main, au littéral comme au figuré, avait pu agréablement calmer le barbu. Il adorait rire et se foutre de la gueule des gens, tenir dans sa paume une frêle gamine qui faisait sa maline était particulièrement gratifiant. Il n’avait jamais vu pareille idiote ! Des fous qui le défiaient ? Oui. Des connards qui le défiaient ? Oui. Des faiblards ? Oui ! Mais jamais quelqu’un qui possédait toutes ces caractéristiques à la fois et qui, en plus, ignorait tout de lui ! Il ne pouvait le concevoir dans un monde qu’il avait revendiqué comme l’appartenant pendant Marineford. Marineford… Elle connait Marineford mais pas lui… Bordel de merde ! Même sans s’en rendre compte elle était insultante ! Voilà bien encore une situation irréaliste qu’il pourrait raconter à son équipage ! Mais pour l’heure, il se contentait de jubiler. Il allait avoir la rouquine sur un plateau et pourrait s’amuser avec elle une fois les menottes mises. Allait-il la noyer petit à petit ou la rouer de coups pour qu’elle souhaite ne jamais avoir pris la parole face à lui ? Tant de belles choses qu’il adorait voir. Dans ces moments-là, il se délectait de l’expression du visage du torturé.

En général il hurlait, il criait, suppliait qu’on lui laisse la vie, s’excusait. D’autres aussi ne disaient plus rien mais une chose était sûre et Teach le savait, ils regrettaient. Ils regrettaient d’avoir croisé sa route et surtout de s’être fait prendre ! Depuis son ascension, il ne savait lui-même combien il en avait tué de cette façon. Trop, certainement trop qui avaient trouvés les couilles pour lui résister. Mais là c’était tout le contraire. Une petite ignorante, navigant sur les mers de surcroit. Savait-elle qu’elle courait à sa perte ? Que la connaissance était la chose la plus précieuse dans ce monde ?! Un claquement mit fin à ses divagations mentales. Le Yonkou se demanda d’où venait le bruit mais l’immobilisme de son subordonné lui mit directement la puce à l’oreille. Ainsi avait-elle donc décidé de se défendre… Pourquoi ne pas prolonger ce divertissement avant de devoir lever l’ancre, après tout ! Il observa donc ensuite le sous-fifre se faire avoir simplement et manger le sol boisé. Qu’allait-elle faire maintenant ? Il sourit une nouvelle fois en la fixant toujours. Puis elle s’envola. Lorsque l’on connaissait la rareté des fruits du démon qui permettaient de voler, on était toujours agréablement surpris d’en trouver un !

S’était donc décidé. Ou bien elle mourrait pour qu’il puisse obtenir son fruit, visiblement celui de la chauve-souris, ou bien elle rejoindrait son équipage. Mais avant toute chose, il se ferait un plaisir de répondre à sa nouvelle réplique ! Elle ne lâchait décidément pas l’affaire, elle voulait absolument l’emmerder. Soit. Il allait donc jouer le jeu ! Il ne risquait rien face à elle de toute façon. Mais, avant de parler, il y avait quand même quelque chose qui montait en lui et qu’il se devait de manifester une nouvelle fois : son rire, le plus gras qu’il pouvait faire !


"- Zehahahaha ! Si tu savais ! Cette loque vient à peine d’me r’joindre ! Elle faisait partie des pirates qu’la marine était censée enfermer ! Fait la maline, tous mes hommes sont pas ici ! Une conséquence chiante de la guerre qu’t’as manquée j’vais dire ! Zehahaha ! J’crois qu’tu devrais vraiment lire les infos, t’sais, ça peut t’éviter les emmerdes ! T’aurais su qu’je suis à la r’cherche des utilisateurs de fruits stratégiques et t’as l’air d’en faire partie ! J’te laisse deux choix : mourir pour qu’je l’prenne ou me rejoindre… Mais j’imagine déjà c’que tu vas m’répondre ! Zehaha- !"

En plein milieu de son rire, il s’interrompit lorsqu’il entendit un bruit familier. Alors qu’il discutait sur le pont du navire avec la rousse, son regard dirigé vers la cabine. Un den-den mushi venait d’être décroché. Du moins, c’est ce qu’il pensait avoir entendu. Il fit alors volte-face pour brosser du regard le mât principal du navire. En général, c’était là qu’un escargophone de service était toujours placé sur un vaisseau de la marine. Comme il le pensait, ça ne manquait pas : un enfoiré avait décroché le combiné et la tonalité était maintenant audible. Comment ce marine s’est retrouvé là ?! N’avait-il pas demandé à ses subordonnés de garder un œil sur eux ?! Son énervement refit surface. Mais on était où ici ?! En colonie de vacances ?! Furieux, il posa sa main à terre et déclencha un trou noir localisé qui engloutit seulement l’homme ainsi que le petit animal. Cela fait, il avança à grands pas vers le rebord du navire, qui touchait au port pour voir quelle était la situation. Les pirates nouvellement libérés buvaient de l’alcool et rendaient la tache plus facile pour que les marines les étranglent par surprise ! Certains gisaient déjà à terre, au milieu du groupe de marins qui s’étaient fédérés. Où étaient ses hommes de confiance quand il en avait besoin ?! Que foutait Van Auger ?!



_________________
Doubles Comptes:
 

The Blackbeard Crew:
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mille et une épines [PV : Teachy]   Mar 19 Avr - 21:55

Yueki AkumaPirate des Yukiryuu
Pirate des Yukiryuu
avatar

Messages : 169

Navigation
Doriki:
114/6000  (114/6000)
Fruit du Démon: -

Alors qu'Akuma et l'empereur apparemment sans nom causaient, le pirate continuait de se battre sans considération envers la discussion en cours. Mais ce n'était pas grave, la demoiselle esquivait à chaque fois ses coups avec facilité, son agilité et son jeu aérien lui donnaient une capacité d'esquive illimitée, si bien sur terre que dans les cieux. Pour terminer le combat, Akuma sauta brusquement au cou de son adversaire, entourant son cou de ses jambes bottées pour qu'il se fatigue lui-même à se débattre. Elle ne pesait pas bien lourd mais le fait qu'un corps humain de bon poids soit sur lui l'épuisait déjà à la base. Pendant ce temps le barbu essayait de se trouver des excuses pour justifier que l'homme qui était sous ses ordres n'était pas très bon en combat. Elle ne put retenir un rictus large alors qu'elle entendait ça, ses yeux regardant ailleurs.

-Bien sûr, une nouvelle recrue, c'est évident ! Nous savons tous les deux que si il m'avait menottée du premier coup tu l'aurais couvert d'or, à d'autres...

Mais malgré qu'il s'excuse beaucoup, il s'amusait aussi à lui rappeler qu'elle ne se tenait pas assez au courant de ce qu'il se passait dans le monde. En effet la demoiselle ne payait pas beaucoup les journaux qu'on lui distribuait, et pour les gratuits ou les déjà lus, elle ne prenait pas la peine de les ramasser. Par contre l'homme avait fini par remarquer que la demoiselle possédait un pouvoir bien spécial, même au sein des fruits du démon. Elle devrait se sentir en danger en sa présence, mais elle était convaincue que personne ne pourrait plus jamais la priver de liberté. Son enlèvement avait servi de leçon, elle devait se méfier de tout le monde, donc ne jamais accepter de suivre les inconnus, sauf si elle était certaine de faire d'eux des alliés. Pour le barbu c'était un peu tout sauf ça, il n'inspirait pas confiance, il était disgracieux, et il ne cessait de la chambrer. Elle croisa inévitablement les bras en l'entendant lui proposer de rejoindre par la force son équipage, clairement résignée.

-Ou alors l'option "C" : je me tire avec ce bateau et toi sur le tien. T'es pas du tout mon genre de capitaine, et en plus t'es pas gentil avec moi, j'ai aucune raison de vouloir te rejoindre. En plus tu jettes tes compagnons dès qu'ils font une bourde, je risque pas de rester très longtemps...

Sur ces mots, la demoiselle se retourna pour plaquer le visage du pirate en train de se débattre contre sa jupe et son bassin afin de le priver d'oxygène. Il ne suffit pas de bien longtemps pour qu'avec l'agitation l'homme finisse par perdre connaissance temporairement. Bizarrement il semblait moins mécontent en tombant par terre qu'il y a trente secondes, mais c'était sans doute une fausse impression. Le fait était qu'elle ne voulait plus jouer avec ce pirate si piètre, alors qu'il n'était même pas primé ni capitaine, un simple subordonné bourrin et irréfléchi, rien de bien énorme. Heureusement parce qu'Akuma n'avait pas envie de se battre à la base, juste s'amuser à l'enlacer contre son gré par les jambes jusqu'à ce qu'il devienne inutile. Même lui avait réussi à l'amuser un minimum, contrairement au barbu qui essayait de tout faire pour la rebuter, et c'était réussi. Il avait certes découvert son pouvoir, mais c'était trop tard maintenant, elle avait refusé à cause de sa méchanceté.

Mais au lieu de se préoccuper d'elle, le barbu était attiré par le bruit d'escargophone : un marine était en train d'appeler à l'aide tandis que les pirates faisaient la fête à leur insu. Après tout il y avait une taverne pas loin du port, c'était l'occasion ou jamais de boire un coup. La demoiselle n'y avait pas pensé, mais en effet il devait y avoir de bonnes boissons dans le coin, elle ferait mieux de s'y rendre avant qu'ils ne boivent tout. Pour l'empêcher d'alerter la base la plus proche, l'empereur étendit un étrange voile noir sur le sol qui ne manqua pas d'aspirer le pauvre homme et son appareil de communication. Akuma n'avait pas eu besoin de s'envoler pour éviter d'être engloutie, lui-même avait fait preuve d'une grande maîtrise de son pouvoir en l'étendant uniquement au marine libre qui allait compromettre son plan. Si il se retournait dans les quelques secondes, il pourrait se rendre compte que la demoiselle qui attirait tant son attention avait laissé le contour de son corps en pointillés imaginaires, partie depuis quelques secondes déjà.


-Le dernier à la taverne est un marin d'eau douce ! Peut-être qu'en roulant tu pourras me dépasser, qui sait !
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mille et une épines [PV : Teachy]   Ven 22 Avr - 9:50

Marshall D. Teach☼ The King of Darkness ☼
☼ The King of Darkness ☼
avatar

Messages : 4525

Navigation
Doriki:
5235/6000  (5235/6000)
Fruit du Démon: Yami Yami & Gura Gura no mi





Exit patience

Répondre, toujours répondre ! N’avait-elle donc pas saisi la situation ?! Ne se rendait-elle pas compte de qui était en face d’elle ?! Même si au départ elle ne connaissait pas le Yonkou, elle aurait dû s’apercevoir de son immense infériorité ! Elle commençait vraiment à lui taper sur le système, peut-être serait-elle en partie responsable de ce qui suivrait… ? Le marine qui avait tenté de lancer un S.O.S. avait précipité les choses, alors que le gros s’occupait de son compte il pouvait encore entendre la jeune fille derrière lui répliquer. Non, elle vivait dans son petit monde, ignorante de ce qu’elle faisait ! La main libre du capitaine formait maintenant un poing qu’il serrait de plus en plus… Mais les événements ne lui permettaient pas de laisser libre cours à son imagination. A peine s’était-il dirigé vers le flanc du navire pour voir la situation sur le port que la petite diablesse derrière lui s’était volatilisée, ou plutôt, l’avait devancée comme si le but ultime de cette escale était d’aller s’hydrater le gosier. La colère rendue une veine sur son front apparente alors qu’il serrait les dents.

Tant pis, il allait faire ce que bon lui semble ! Il prit appui sur la balustrade (qui ne s’effondra pas sous son poids d’ailleurs) et sauta pour se retrouver une nouvelle fois sur le port. Plusieurs marines l’attendaient, en position de tir. Comme seule réponse, un grand sourire illumina le visage du barbu et il se contenta de lever le bras. Il déploya un trou noir qui aspira les projectiles métalliques qui fonçaient sur lui puis il s’occupa des hommes à court de munitions en utilisant seulement ses mains nues. Utiliser un tremblement de terre aurait peut-être été un peu fort et l’île aurait pu en souffrir. Ce n’était pas le but de sa visite. A mesure que la silhouette gigantesque de Teach s’était plantée devant eux, ces hommes savaient qu’ils allaient passer un sale quart d’heure… Une minute plus tard, il arrivait enfin devant le fameux bar. Il était à bout et il allait le faire savoir. Il hurla devant la bicoque un ultime ordre à l’attention de ses hommes et de la rouquine.


"- J’VOUS AI PAS DONNE L’ORDRE D’ALLER PICOLER ! SI VOUS ETES PAS DEHORS DANS 2 S’CONDES, Z’ALLEZ REGRETTER D’PAS AVOIR ETE A IMPEL DOWN !"

Ses paroles eurent l’effet d’une bombe. En un clin d’œil, tous les petits pirates qu’il avait libéré et qui étaient donc passés sous ses ordres sortirent précipitamment. Les éclats de rire qu’il avait perçu s’étaient mués en silence, leur front commençant à suer à grosses gouttes. Mais la rousse n’était pas là évidemment. Il se décida à agir lui-même, ayant déjà été déçu par un handicapé qui s’était fait bêtement avoir par une fille et qui maintenant dormait sur le bateau. C’était le premier qu’il allait jeter à la mer. Bordel il avait envie de se défouler aujourd’hui ! Il leva son bras, à court de patience il le fit briller et le plia devant lui. Ensuite, il l’écrasa devant lui, face au bistro et des fissures dans l’air apparurent, suivit d’un bruit de craquements et du vent qui se leva. En quelques secondes, la bâtisse se fit éventrer puis s’effondra sur elle-même. Un écran de poussière se souleva et il ne restait plus qu’à aller voir. Soit elle était morte et le tour était joué, soit elle ne l’était pas et on allait l’achever ! Il ordonna à sa clique de lui ramener le corps de la petite maligne tandis que lui retourna à son navire.

Bien trop sûr de lui, il n’avait même pas envisagé qu’elle aurait pu éviter son piège et qu’elle se soit envolée ailleurs, sans doute allait-il s’en mordre les doigts. Pour l’instant il n’avait déjà plus ça en tête. La marine avait peut-être été prévenue par le SOS. Barbe Noire ne savait pas si ce foutu soldat avait réussi à l’envoyer ou non. Il ne fallait donc pas trainer, la situation pouvait s’aggraver de minute en minute. Lorsqu’il retrouva le navire sur lequel il comptait partir, il y trouva Van Auger. Assez surpris, il lui demanda pourquoi il n’était pas arrivé plus tôt mais son sniper lui répondit qu’il était arrivé pile au moment où lui était parti. Un peu contrarié, l’empereur ne répondit rien et se contenta d’attendre des nouvelles via son den-den mushi. Une fois cette affaire réglée, il s’en irait sans plus tarder ! Pour passer le temps, il se dirigea vers le pirate qui avait combattu la jeune fille il y a quelques minutes. Il était toujours inconscient mais dans son sommeil il souriait étrangement en rougissant. Sans plus attendre, Teach le prit par le pied et l’envoya dire bonjour aux poissons.





HRP : Voilà, je te propose de tout doucement clore le RP de sorte à t'en sortir sans trop de mal face à moi ! Sauf si tu as une idée pour relancer les choses, mais ce sera à tes risques et périls!

_________________
Doubles Comptes:
 

The Blackbeard Crew:
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mille et une épines [PV : Teachy]   Sam 23 Avr - 23:12

Yueki AkumaPirate des Yukiryuu
Pirate des Yukiryuu
avatar

Messages : 169

Navigation
Doriki:
114/6000  (114/6000)
Fruit du Démon: -

Malgré la petite provocation d'Akuma, le barbu ne semblait pas y réagir, laissant à la demoiselle l'occasion de se payer un bon verre pendant qu'il s'amusait avec ses amis loques. Akuma le laissa alors vaquer à ses occupations, ne prenant même plus plaisir à courir pour arriver la première, comme il ne jouait pas. Ce n'était pas non plus comme si il y avait quelque chose à gagner de son côté, le barbu était déjà disgracieux, il pouvait bien être un marin d'eau douce en plus, personne ne remarquerait la différence. Ainsi elle entra dans la taverne alors que de nombreux soûlards étaient déjà en train de faire la fête. Apparemment ils profitaient bien de leur liberté, et ce n'était pas Akuma qui allait leur ordonner de retourner sur le navire travailler sous les ordres du barbu. Au contraire la liberté était sa raison de vivre désormais, faire la fête en faisait partie, en gros profiter de la vie pour faire tout ce qu'elle voulait. Après tout l'important n'était pas le temps passé dans ce monde mais bien ce qu'on faisait du temps qu'il nous est imparti.

Sur ce, la demoiselle acheta un verre ou deux de soda en profitant des quelques minutes de répit pour se détendre. Il la rendait nerveuse tout de même, ce fameux empereur, à tout le temps rire pour un oui ou pour un non, il en était vraiment flippant. Peut-être qu'il était vraiment empereur en fin de compte, mais il n'en avait pas du tout la tête en tout cas. Akuma ne se sentait pas terriblement en danger en sa présence, il fallait dire que la demoiselle était bénie car elle était ignorante. En effet elle ignorait tout ce qui pourrait assombrir sa quête de liberté totale et de vacances permanentes. Voilà pourquoi elle ne voyait jamais les dangers car elle les considérait comme étant un frein à l'amusement, et il y avait pas mal de choses qu'elle ignorait volontairement. Vivre dans la crainte était hors de question, il fallait voir le monde comme un terrain de jeu, c'était la meilleure façon de profiter de sa vie et de ne rien regretter le jour où elle serait vieille et sur son lit de mort en train de repenser à sa vie.

Mais alors qu'elle dégustait tranquillement sa boisson payée en toute légalité, le barbu débarqua par surprise. Il s'était remis à donner ses ordres, sermonnant de façon désagréable ses nouvelles recrues pour qu'elles arrêtent de boire. Pourquoi faisait-il ça ? Lui-même portait des bouteilles derrière sa ceinture, ce n'était pas de l'eau minérale. Akuma n'en revenait pas qu'un empereur soit un tel Némésis pour Akuma, dès leur première rencontre elle avait des soupçons. Être un tel rabat-joie était clairement le contraire des principes de la chauve-souris, elle qui ne vivait que de liberté et d'émancipation des lois. Alors que tout le monde courait dehors, la demoiselle fit mine de rester, s'absentant même dans les toilettes pour aller dans la direction opposée. Mais alors qu'elle faisait semblant de se soulager, la demoiselle fut projetée dehors par le souffle d'une technique dévastatrice. Elle provenait sûrement de l'empereur qui s'était fait plaisir en abattant un bâtiment gratuitement.

La demoiselle peinait à se relever après ce puissant choc, mais y parvint tout de même, soupirant du manque total de self contrôle du bedonnant bidonné. Il dépassait vraiment les limites, s'attaquer à un bâtiment et surtout mettre en pièces son verre de soda même pas terminé. Mais Akuma ne lui ferait pas le plaisir de lui crier dessus comme certains le feraient à sa place. Elle était d'un naturel calme et optimiste, même si elle n'allait pas forcément lui dire que ça lui avait plu de se faire exploser de la sorte. En revanche elle n'avait pas l'intention de rester plus longtemps dans cet endroit avec le barbu, même si il serait sûrement un peu plus agréable avec un peu de bibine. La demoiselle préférait plutôt aller dans le navire de la marine afin de continuer sa route vers la prochaine île de Grandline. Après tout elle n'était pas venue pour s'acoquiner avec un empereur aussi peu respectueux des établissements de plaisir, surtout si il ne tenait pas plus que ça à l'enrôler, aussi intéressant soit son pouvoir.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mille et une épines [PV : Teachy]   Lun 25 Avr - 14:44

Marshall D. Teach☼ The King of Darkness ☼
☼ The King of Darkness ☼
avatar

Messages : 4525

Navigation
Doriki:
5235/6000  (5235/6000)
Fruit du Démon: Yami Yami & Gura Gura no mi





Dans la gueule du loup !

Enfin notre ami pouvait un peu se calmer. Voir le moussaillon prendre son bain glacé l’avait quelque peu déridé, il en ria de bon cœur. Il s’appuya ensuite sur la balustrade du bateau pour le voir péniblement rejoindre la rive. De loin, il lui cria qu’il était inutile de revenir, sous peine d’attraper plus qu’un rhume dû à une petite baignade. L’homme ne demanda pas son reste et parti dans le sens opposé. Dans le même temps, Van Auger qui était resté silencieux prit soudainement la parole. D’après lui, quelqu’un ne faisant pas partie de l’équipage approchait et il se dirigeait droit vers le navire de la marine dont ils avaient pris possession. Un peu étonné, le capitaine ordonna à son lieutenant de rester à couvert, le gros allant se cacher derrière la porte qui menait à la cabine. Après quelques instants ils étaient tous deux en position. Teach patienta jusqu’à entendre de légers pas qui faisaient grincer le pont. Il ouvrit alors la porte d’un coup et déploya un trou noir dans sa main pour attirer l’intrus à lui. Techniquement pris au dépourvu, l’inconnu n’aurait peut-être pas le réflexe de riposter. Mais… Cette personne n’était pas si anonyme ! Revoilà l’espèce d’emmerdeuse volante !

La rousse faisait à nouveau face à la poigne du capitaine pirate pendant que lui, souriait sadiquement. Comme quoi, le destin faisait bien les choses ! Pour la peine et les insultes qu’elle avait osé débiter, il brandit sa main libre et la ferma en un poing qu’il se fit une joie de coller dans son ventre. De par la différence de gabarit entre les deux personnes, le poing de l’un couvrait presque entièrement l’estomac de l’autre ainsi la douleur se devait d’être insupportable. Le yonkou lâcha ensuite sa proie et la laissa tomber sur le sol. Il tourna brièvement la tête vers van Auger, lui demandant d’aller chercher des menottes et il adressa enfin la parole à son invitée. Il jubilait comme un enfant à l’idée de ce qu’il allait lui faire. Puisqu’elle aimait à le contredire et à lui répondre, il venait de se dire que la tuer serait peut-être trop facile, trop gratifiant pour elle. La menotter comme elle l’était lors de leur première rencontre pour ensuite la capturer et torturer pendant des jours devrait plaire à plus de personne de son équipage qu’à seulement lui-même…


"- Zehahahaha ! T’as été assez conne pour venir en r’demander ? Qu’est c’tu croyais au juste ?! Que j’allais pas surveiller c’bateau alors que j’comptais m’en servir pour partir d’ici ?! Zehahaha ! Quand j’disais qu’t’étais conne, j’pensais pas qu’tu l’étais autant ! Mais maintenant c’est trop tard… La mort s’rait trop douce pour toi… Alors j’crois qu’j’vais t’enfermer, t’empêcher d’revoir la lumière du jour et m’faire un plaisir de t’faire comprendre ta connerie avant d’finir par te tuer ! Zehahahaha !"

Sur ces mots, le sniper de l’équipage revint justement et donna les menottes à Teach. C’était maintenant lui qui allait faire lui-même le boulot qu’aurait dû faire le matelot qu’il avait libéré plus tôt. Même si elle ne payait pas de mine, Barbe Noire n’allait pas faire la même erreur que l’autre. Et puis, à la minute où elle utilisera son pouvoir pour tenter de se sortir de là, lui utiliserait le sien pour la contrer. Toujours souriant, avec les dents qui lui restaient, il s’approcha lentement de sa victime. Les bracelets métalliques n’étaient pas enduits de granit marin mais cela ne causerait pas de problème. La prison installées dans les entrailles du navire pourraient facilement la priver de tous ses mouvements, seules les menottes suffisaient pour l’instant. Que pouvait-elle bien faire de toute façon ? S’envoler ? Le barbu l’attirerait à nouveau à lui. Si son fruit était le zoan de la chauve-souris, le pire qu’elle puisse faire serait de le mordre mais cela annulerait par la même son pouvoir puisqu’elle serait en contact physique avec lui. Elle était faite comme un rat !




HRP : J'espère que ça t'ira !

_________________
Doubles Comptes:
 

The Blackbeard Crew:
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mille et une épines [PV : Teachy]   Mar 26 Avr - 21:15

Yueki AkumaPirate des Yukiryuu
Pirate des Yukiryuu
avatar

Messages : 169

Navigation
Doriki:
114/6000  (114/6000)
Fruit du Démon: -

Encore un peu sonnée par l'attaque du barbu qui l'avait quand même bien envoyée bouler au loin, Akuma se dirigeait vers le navire à son aise. Elle n'avait plus de raison de rester, son but était tout de même de quitter l'île au plus vite, et il n'y avait plus d'endroit où se désaltérer. Peut-être qu'il y avait un restaurant, mais ce n'était pas certain qu'il ouvre après le coup de poing de l'empereur qui avait créé du grabuge dans les parages. Whiskey Peak qui était pourtant une ville paisible qui avait subi un combat limité avec le chasseur de primes, il avait mis une belle pagaille. Akuma pensait juste bosser un peu pour les marines afin de payer son ticket retour, mais finalement elle allait devoir improviser pour retrouver une île plus grande. Pour ça il n'y avait pas un million de moyens, c'était le navire de la marine ou rien, et surtout pas celui du barbu. Il n'était pas question de faire le bout de voyage avec lui, il n'était pas gentil du tout avec elle.

D'un bond agile bien trop haut pour être humain, déployant ses ailes un instant pour sauter directement sur le pont sans passer par le ponton déplaçable. Elle soupira en voyant que l'autre avait disparu, soulagée de ne plus l'avoir sur le dos avec ses sautes d'humeur dévastateurs. Il y avait encore quelques pirates qui traînaient mais le vrai équipage de l'homme semblait absent. La demoiselle en profita pour inspecter la cale des fois qu'il y aurait encore des marines dedans pour espérer reprendre le contrôle de la situation. Malheureusement, ou heureusement aussi, ils n'étaient plus là, peut-être enfuis. C'était déjà ça en moins dans les pattes, mais sans eux il était impossible de se servir du bateau. Une fois la cale inspectée en entier, la demoiselle se mit en quête de voir un peu ce qu'il y avait comme cartes dans une cabine.

C'est alors qu'elle vit de nouveau le barbu en face d'elle recommencer avec son attaque d'attraction noire qui l'avait encore eue par surprise. Akuma se débattait de nouveau pour se défaire de son étreinte, voulant qu'il la laisse en paix une bonne fois pour toute, pas seulement à cet instant. Depuis le début il avait le chic pour lui gâcher son séjour de vacances, même si l'île n'était pas forcément très accueillante. L'homme planta alors son poing dans le ventre de la demoiselle, la faisant s'évanouir sur le coup à cause de sa puissance. Cette fois c'était différent, car elle n'avait plus rien pour détourner son attention, si toutefois elle pouvait encore le faire.

Ce ne fut que quelques minutes plus tard qu'Akuma se réveilla, constatant que ses poignets étaient menottés dans son dos, ainsi que ses chevilles ensemble, ne pouvant pas se déplacer librement à pied. Heureusement elle s'en fichait pas mal, elle ressentait encore son pouvoir du démon, il lui suffirait de s'envoler. De toute façon elle n'avait pas besoin de ses jambes pour s'éclipser, ses ailes étaient suffisantes. Le barbu s'approcha alors d'elle, peu après son réveil, la demoiselle détournant la tête d'un air hautin. Elle n'allait pas lui faire le plaisir de faire la fillette effrayée, d'autant plus qu'il n'était pas flippant, juste moche et disgracieux. Elle voulait surtout lui faire comprendre qu'elle s'en sortait toujours et qu'il n'y pourrait rien, c'était comme ça qu'elle vivait.


-Si tu crois que j'ai peur de toi, j'ai vu des mecs bien plus intimidants que toi, et plus grands aussi.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mille et une épines [PV : Teachy]   Jeu 28 Avr - 9:16

Marshall D. Teach☼ The King of Darkness ☼
☼ The King of Darkness ☼
avatar

Messages : 4525

Navigation
Doriki:
5235/6000  (5235/6000)
Fruit du Démon: Yami Yami & Gura Gura no mi





Entre deux

Le soleil continuait la poursuite de son arc de cercle et Barbe Noire s’impatientait. S’occuper de la rouquine était simultanément un contretemps mais aussi quelque chose sur lequel il avait envie de prendre son temps. Maintenant qu’elle était entre ses mains, rien ni personne ne la sauverait ! Du moins c’est ce qu’il avait l’orgueil de penser. Alors qu’elle était toujours dans les pommes après le coup qu’il lui avait donné, il en profita pour ordonner à Van Auger d’aller rappeler tout le monde. Ils devaient partir et ils allaient le faire, l’île n’était plus sûre et l’espèce de chauve-souris avait déjà suffisamment joué avec ses pieds. Maintenant qu’il avait récupéré un navire viable, il ne voulait pas l’abimer directement dans une bataille navale avec la Marine. Malgré tout, pendant qu’il attendrait le retour de son lieutenant, il allait s’amuser avec la petite crétine qui avait croisé sa route. Elle ne cessait de lui résister alors pour une fois que quelqu’un avait le culot de le faire, il jouerait le jeu. Voilà bien longtemps qu’il n’avait plus torturé un récalcitrant ! Le capitaine menotta les chevilles de la fillette et se rendit compte qu’elle se réveillait justement ! Timing parfait…

Bien sûr, il fut accueilli comme il l’espérait : en s’approchant d’elle, il ne vit dans son regard que de la défiance, du dédain, comme s’il n’était qu’un roturier qui s’approchait d’un Dragon Céleste. Tout cela allait changer, il s’en assurerait lui-même ! D’abord il la laissa parler, elle qui tentait si fort d’éviter de croiser son visage en détournant le regard. Teach avait toujours le sourire mais au fur et à mesure de ce que disait la rousse, ce dernier s’agrandit jusqu’à devenir carnassier. C’était bien trop amusant ! Il ne put s’empêcher de lui répondre. D’abord il rit, d’un petit rire semblable à un chuchotement puis il enchaina, d’une part en radotant sur le fait qu’elle était idiote et d’autre part, en tentant de lui faire comprendre qu’elle pouvait arrêter d’espérer pouvoir s’enfuir. Etant donné qu’il était proche d’elle, il ne le fit que par chuchotements puis il allia le geste à la parole…


"- Zehahahaha… Tant mieux ! Si t’abandonnais direct, ça s’rait pas drôle ! Et puis comme ça, t’apprendra à m’connaitre… Et à m’craindre ! J’t’avais d’jà dit qu’t’étais idiote, à n’pas lire les journaux, à n’pas savoir qui éviter sur les mers et ça caus’ra ta perte ! Personne viendra t’libérer ! Inutile d’essayer d’t’enfuir… T’as pas encore compris ? J’ai l’pouvoir d’annuler le tien ! Tes ailes te serviront à rien ! Rien qu’avec un doigt, r’garde... Dès qu’j’te touche ! Essaye de voler maintenant ! Zehahahahahaha !"

Il ne put s’empêcher de rire plus fort la seconde fois, quand il posa son doigt sur le front de sa captive. Il guettait sa réaction. Le moindre de signe de surprise serait pour lui aussi savoureux qu’une de ses tartes préférées ! La journée n’était pas si mauvaise finalement ! Il y a à peine quelques jours, on détruisait une partie de sa flotte et aujourd’hui, il détruirait quelqu’un. Le barbu jubilait !
Pas pour longtemps par contre. Van Auger venait de revenir et se posa derrière lui. Sentant une présence qu’il devinait être celle de son sniper, il se retourna et se releva. Son commandant de flotte lui demanda de prendre une longue vue et de regarder l’horizon, ce qu’il fit et ce qu’il y vu lui déplu. Pourquoi ? Parce que dans le verre bombé, il reconnut un navire de guerre de la marine. Il ne savait pas distinguer qui se trouvait à son bord mais une chose était sûre : Il fallait s’en aller ! Les hommes commençaient seulement à réinvestir le bateau, il en profita pour leur ordonner de se préparer au départ. Ils devaient sécuriser la voile et s'assurer que tous les cordages soient bien serrés, quand les derniers embarqueront, ils largueraient les amarres ! Ce navire n’allait pas être aussi rapide que la crème des vaisseaux de la marine par contre… Il allait donc falloir ruser !




_________________
Doubles Comptes:
 

The Blackbeard Crew:
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mille et une épines [PV : Teachy]   Lun 2 Mai - 22:11

Yueki AkumaPirate des Yukiryuu
Pirate des Yukiryuu
avatar

Messages : 169

Navigation
Doriki:
114/6000  (114/6000)
Fruit du Démon: -

Menottée solidement dans la cale du navire de la marine, Akuma était bien embêtée devant le barbu. Celui-ci devait certainement trouver amusant de la voir se débattre ainsi, même si il devait s'y attendre car c'était lui qui avait donné cet ordre. Néanmoins la demoiselle ne lui faisait pas le plaisir d'avoir peur de lui, ou du moins elle n'avait pas peur. Casser une taverne ? N'importe qui pouvait le faire dans le nouveau monde, si elle devait avoir peur du moindre pirate primé, elle n'aurait pas fini de trembler. Par chance elle était trop simple pour saisir le poids d'un nom quelconque, mis à part ceux dont on lui avait parlé comme Barbe Blanche. Il fallait croire que le barbu venait tout juste d'être empereur, parce qu'il avait l'air de beaucoup se pavaner pour quelqu'un de si dangereux.

Alors que la demoiselle tirait sur ses menottes pour se délivrer, espérant qu'elle soient rouillées, l'empereur s'amusait à la dévisager. Malgré qu'elle fasse mine de ne pas avoir peur de lui, comme si c'était un Monkey D. Luffy obèse revenu après deux ans d'entraînement. Elle avait beau être parfois idiote et de raisonnement simple, dans un autre sens elle voyait plus profondément que les autres. Au lieu de simplement se fier au papier, elle se fiait surtout à l'apparence et à la force. Pour le moment de ce point de vue, il n'était pas recalé, mais de là dire que c'était un empereur pour si peu, c'était fortement exagéré. Après tout il n'avait rien fait de bien particulier, c'était un capitaine d'équipage tout ce qu'il y avait de plus banal.

En plus de crâner devant elle en rigolant toujours à chaque phrase de façon de plus en plus agaçante, il frimait avec son fruit du démon. Akuma ne savait pas trop si il était vraiment sérieux à force de rigoler et picoler sans cesse, à croire qu'il prenait tout à la rigolade. Cependant elle ne pouvait nier qu'il avait l'avantage pour le moment, il avait réussi à prendre le dessus sur une gamine avec un Zoan à peine capable de se servir de son fruit. La demoiselle savait juste voler, sucer le cou des gens pour aspirer leur énergie vitale ou même vieillir les gens en les touchant simplement, ce n'était pas à portée d'elle pour le moment. Après, ce genre de choses était vraiment trop méchant, elle avait beau être un monstre à se changer en vampire la nuit (et le jour aussi en fait), ce n'était pas un monstre au point de voler une chose aussi précieuse que l'énergie vitale. Son but n'était pas de se faire un nom, car elle aurait tôt fait de se donner une prime par la marine en prenant la vitalité de ses victimes.

Alors que la demoiselle pensait de plus en plus à abandonner de forcer les menottes bien trop solides, le barbu faisait étalage de son pouvoir. Mais cette fois au lieu de détruire le navire, il posa simplement son doigt sur son front en la défiant ouvertement de prendre son envol. La demoiselle lui tira la langue, pensant bien le surprendre par son refus, ou ne pas le surprendre du tout. Le fait était qu'Akuma n'avait pas envie de lui faire plaisir avec ce qu'il lui avait fait, alors qu'elle avait juste maltraité un de ses sbires plus tôt pour s'amuser. Mais l'enlever ce n'était pas amusant du tout, surtout qu'en plus ça n'avait plus d'effet sur elle vu son passé.


-Baaaka ! Comme si je pouvais m'envoler dans une pièce aussi petite ! Je me cognerais au plafond directement, évidement que je peux pas ! Tu peux pas comprendre, t'as jamais eu d'ailes...

Mais pendant que la demoiselle répondait à la provocation du vieux, un de ses subordonné était arrivé, n'accordant même pas un regard à la prisonnière. Peut-être parce que le barbu bouchait toute la vue et que...ah on me signale que cette blague a déjà été faite. L'homme portait un drôle de cache-oeil, il était transparent avec une sorte de "plus" dedans, sans doute un viseur ou quelque chose comme ça. Il était peut-être tireur, ce qui expliquerait certainement le fusil dont il était équipé. Akuma ne savait pas trop quoi craindre, qu'un coup parte tout seul dans sa direction par "accident" ou que le barbu la frappe encore. Une chose était sûre, il allait devoir s'absenter, ça se voyait, car son regard avait changé. La demoiselle souriait d'un rictus large alors qu'elle l'entendait encore dire que tant qu'il serait là elle ne pourrait pas s'envoler. Dommage qu'il doive justement s'absenter, ça allait mettre un peu de piment dans sa journée d'empereur.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mille et une épines [PV : Teachy]   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

Mille et une épines [PV : Teachy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» L'automne en mille morceaux!
» Le Lac aux Mille et un Secrets
» CANADA -- MILLE-ISLES
» Les Mille Marches : Premier Conte "Gangrenâge"
» La rose n'a d'épines que pour celui qui veut la cueillir. 〘PV Nagareboshi Ruika〙

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece RPG Strong World :: L'aventure :: Grand Line :: Whiskey Peak-