AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Dracula est une femme? [PV : Akuma Yueki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Message
MessageSujet: Re: Dracula est une femme? [PV : Akuma Yueki]   Dim 24 Juil - 15:54

Kokaku ShirahoLe guerrier dragon
Le guerrier dragon
avatar

Messages : 3352

Navigation
Doriki:
2622/6000  (2622/6000)
Fruit du Démon: Ryû Ryû No Mi

    Ca faisait un moment que je n’avais pas mangé comme ça. Un cuisinier à bord, ça faisait longtemps que je n’en avais pas eu. Sur le navire, les plats étaient donc très basiques puisqu’on devait se contenter de ce que nous savions faire. Et ce qu’on savait faire n’allait pas très loin. Mais bon, on n’était pas encore mort de faim, ni d’une intoxication, donc on pouvait s’estimer heureux malgré tout. Mais le fait est que du coup, les escales étaient l’occasion de manger un peu mieux, le plus souvent sans payer, mais ça… Aujourd’hui allait correspondre à ce cas de figure, mais ça, ni Al, ni Akuma ne s’en doutaient. En fait, moi non plus je n’avais pas pris cette décision avant d’arriver ici, et plus précisément avant que la conversation ne tourne à un entretien d’embauche. Après tout, il faudrait bien s’assurer de sa capacité à se débarrasser des problèmes, à défaut de pouvoir tester la fidélité. Mais bon, d’abord il faudrait que l’on finisse de manger. Et qu’elle donne déjà sa réponse malgré le soupir que j’avais pu entendre passer entre ces sourires incessants qu’elle me lançait. Allez savoir ce qui l’avait provoqué, mais qu’importe, je lui laissais le temps de réfléchir à la question tout en finissant mon plat.

    Et sa réponse fut tout à fait convenable. En effet, quitte à être pirate, elle aurait été déjà capturée depuis longtemps si elle ne savait pas se défendre. Surtout en étant solitaire. C’était un bon point, malgré le côté protecteur que j’allais développer, je n’aurai pas à trop me soucier de son cas, tout comme Al par sa nature de logia pouvait très bien s’en sortir. Pour ce qui est de la loyauté, sa réponse fut un peu plus étrange. Je compris facilement que sa métaphore insinuait qu’elle était capable de respecter la hiérarchie, ce qui n’était pas forcément applicable à tous les équipages pirates, mais la question des clés semblait indiquer l’inverse. Je ne sais pas, mais à priori si tu respectes la hiérarchie tu ne vas pas squatter la chambre du capitaine sans autorisation. Parce que oui, c’était à ça que ça servait d’avoir le double des clés. De toute façon, je ne suis même pas sûr qu’il y ait des clés pour les chambres sur le navire. Je n’ai jamais fait gaffe aux éventuelles serrures depuis ces 2 ans. Enfin bref.

    « Hé bien parfait alors. Par contre pour les clés je ne crois pas que ce sera possible, j’ai pas de double. »


    Ni de simple, mais ça elle aurait le temps de s’en apercevoir sur le navire. Alan avait également fini son assiette le temps de la discussion et le serveur revint vers nous en s’en apercevant pour nous demander si l’on voulait autre chose. J’estimais que nous étions plutôt rassasiés avec les plats plutôt bien garnis que l’on avait eu. Et de toute façon, c’était l’occasion parfaite pour le test. Au pire on irait autre part pour un dessert, si la marine ne débarque pas trop vite.

    « Non merci, ça ira. »

    « Bien, ça vous fera donc xxx berrys. »
    « Vraiment ? » Un clin d’œil en direction de mes camarades en espérant qu’ils réagissent. « En fait je ne comptais pas vraiment payer ! »

    Il aurait tout de même pu me reconnaître celui-là. Ce devait être un nouveau d’après son jeune âge. Il n’avait peut-être pas l’habitude des pirates. Tant mieux, cela ferait un test un peu plus aisé. Sans plus attendre je me relevais d’un bond, et je me mis à zigzaguer entre les tables pour me barrer comme un voleur que j’étais. Je gardais un œil sur mes camarades, prêt à intervenir s’ils ne réagissaient pas assez vite. Pour l’instant on commence par la fuite terrestre, et si la marine arrive de partout on aura l’occasion de voir ce que cela donne dans les airs !


HRP : bon, Al ayant commandé un plat et commencé à le manger dans son dernier post, je prend en compte qu'il l'ait fini, et qu'il réussira à fuir d'une manière ou d'une autre x) (au pire je le transporterai). Ca nous fera un peu d'action comme ça o/

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Dracula est une femme? [PV : Akuma Yueki]   Ven 29 Juil - 15:54

Yueki AkumaPirate des Yukiryuu
Pirate des Yukiryuu
avatar

Messages : 169

Navigation
Doriki:
114/6000  (114/6000)
Fruit du Démon: -

Une fois le repas terminé, Akuma s'étira un peu sur sa chaise, levant les bras en l'air pendant que Shiraho répondait à sa question. Il l'acceptait dans son équipage, ce qui ne put que la réjouir sur le coup, étirant son sourire enthousiaste en entendant la nouvelle. Pendant ce temps, Alan qui n'était pas bien bavard, terminait doucement son plat à lui. Akuma n'aurait pas l'occasion d'aller fouiner dans la chambre du capitaine, mais ce n'était pas grave, sans clé il n'y avait rien ni personne pour l'en empêcher. Ainsi la demoiselle se détendit sur sa chaise, croisant les bras sur la table en regardant son capitaine dans les yeux. Il l'avait acceptée, après tout, c'était sa bonne nouvelle de la journée. De plus il l'avait gentiment aidée à enlever les traces blanches sur ses vêtements, ça l'aurait mal fait si elle s'était baladée pleine de farine dans les rues de la ville. On aurait pu la prendre pour une boulangère, mais avec son look c'était bien louche de pratiquer un métier de cuisine, on aurait peur qu'elle salisse la marchandise.

Par chance Alan termina rapidement son plat également. Le serveur vint alors à leur rencontre, calculant l'addition de la demoiselle et celle des deux pirates alliés avant de leur donner le montant total. Par chance Akuma n'avait pas mangé du très cher, la somme ne s'élevait pas à beaucoup. Par contre du côté des deux solides gaillards, c'était multiplié par deux sur le coup, ce qui allait faire une jolie somme. Malheureusement le serveur fut bien surpris en voyant le capitaine lui faire un pied de nez en refusant de payer, une tactique tellement prévisible pour des pirates, alors qu'ils ne cernaient pas l'importance de régler une addition. Akuma soupira longuement en les voyant partir, jetant toute sa bourse au serveur pour payer les deux additions réunies, l'intégralité de ses économies pour rejoindre l'équipage. Elle espérait que les pillages soient courants, sinon elle allait regretter de ne pas avoir assez dégusté son dernier repas copieux.

Avant de se mettre à courir également, la demoiselle fit un clin d'oeil au serveur pour qu'il joue le jeu quelques instants afin de ne pas mettre trop la honte au seul équipage qui part comme un voleur après avoir payé grassement le serveur. Ainsi il leur cria après en les poursuivant jusqu'au prochain carrefour, retournant calmement à ses clients une fois sa petite comédie terminée. Il ne fallait quand même pas que le restaurant fasse faillite, sinon l'équipage allait regretter de ne plus pouvoir les voler indéfiniment. C'était quand même important de garder les commerces les plus importants. La demoiselle accompagna alors les deux autres énergumènes vers le port où il était évident que Shiraho avait planqué son bateau. Il allait certainement le rejoindre, à moins qu'il n'ait plutôt envie d'acheter des fringues en pleine course-poursuite. La demoiselle s'arrêta alors en soufflant beaucoup, peu habituée à courir, beaucoup moins que voler qui au contraire lui était très facile.


-Je crois qu'on l'a semé, on a eu chaud, encore un peu et il nous mettait la main dessus ! La marine a bien failli rappliquer, heureusement on est partis très vite, qui sait ce qu'on nous aurait fait pour ne pas avoir payé un seul sou au serveur ?!

Après avoir honteusement surjoué à mort ses dernières répliques, Akuma essaya de détourner l'attention des pirates avant qu'ils s'aperçoivent qu'il n'y a pas la moindre trace de poursuite à de nombreux mètres derrière eux. Elle fit semblant d'être intéressée par plusieurs magasins dans sa tentative désespérée de détourner leur attention, même si elle n'avait pas du tout envie de changer de look dans le fond, ni d'acheter des légumes. C'était un peu ridicule, mais c'était pour ne pas mettre la honte à l'équipage, donc à elle-même également. Après ce n'était pas forcément interdit de débuter un petit jogging pour aider à se digérer et se mettre en forme pour la suite de l'aventure.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Dracula est une femme? [PV : Akuma Yueki]   Mer 3 Aoû - 12:33

Kokaku ShirahoLe guerrier dragon
Le guerrier dragon
avatar

Messages : 3352

Navigation
Doriki:
2622/6000  (2622/6000)
Fruit du Démon: Ryû Ryû No Mi

    Et c’était parti pour une course poursuite dans les rues de l’île. La plupart des passants se retournaient sur notre passage qui brisait le calme ambiant qui régnait ici. Il y en aurait bien un par là-dedans qui finirait par reconnaître ma tête mise à prix à plus de 100 millions de berrys. C’est pas comme si c’était monnaie courante sur Grand Line. J’étais quand même un peu déçu que le serveur n’ait pas tilté qui j’étais. J’étais pourtant de retour sur les journaux, ils ne pouvaient pas avoir loupé ça. Ou alors ceux qui viennent ici se coupent totalement du monde, mais j’en doute. Quoiqu’il en soit, je n’en voyais pas un lancer un appel à l’aide, et malgré tout ça me frustrait un peu. Non pas que je n’appréciais pas un peu de tranquillité dans ma vie de pirate, mais j’aimerais qu’on me reconnaisse un peu. J’ai été absent ces dernières années je dis pas, mais maintenant j’étais de retour, pour vous jouer un mauvais tour. Et là, même le serveur ne semblait pas tellement intéressé par une capture qui coûtait si cher. Je sais pas trop comment ça marche les primes, mais s’il prévenait la marine et qu’ils m’attrapaient, il aurait au moins une partie du pactole non ? A défaut de pouvoir me capturer de lui-même…

    Enfin bref, la course poursuite se finit donc au niveau du port. Akuma était un peu en arrière et essoufflée, mais elle était là. Elle avait probablement plutôt l’habitude du vol, étant donné comme elle s’en vantait toute à l’heure. Cela étant, ce n’était pas forcément la bonne solution d’en omettre les capacités physiques de base. Chacun son truc hein, mais parfois voler ne sera pas la bonne solution. Ok je n’avais pas vraiment d’exemple sur le coup, mais il valait mieux prévenir que guérir non ? Après de toute façon elle s’en était sortie ce coup-là, c’était le plus important. Quoique ce qu’elle nous annonça une fois arrivée me mettait un doute, sans que je sache trop pourquoi. D’autant plus qu’elle ne tarda pas à reporter son attention sur les magasins du coin. Certes on n’avait déjà plus personne à nos trousses, mais c’était quand même rapide pour penser à autre chose. Je ne sais pas s’il y avait une base de la marine sur l’île, et même sur le port je n’étais pas sûr de voir tous les navires. Dans ceux que je voyais, il n’y avait pas de bâtiment de la marine, mais le port était grand et ne pas en voir n’indiquait pas qu’il n’y en avait pas. C’était presque dommage, mais bon.

    « C’est effectivement pas très représentatif, mais en t’embarquant avec moi, même ça, ça peut nous attirer la marine. Si un citoyen nous reconnaît quand on fait un peu de bruit, que ce soit pour l’appât du gain ou par peur, il ne va pas hésiter à appeler la marine s’il y en a dans le coin. Je suis étonné que ça ne soit pas arrivé là… »

    J’avais un peu l’impression de faire la morale, surtout qu’elle savait probablement déjà ce à quoi elle s’exposait puisqu’elle était déjà pirate. Mais quand on s’allie à une grosse tête, les problèmes s’accentuent aussi. Enfin bref, on avait fini ce qu’on avait à faire sur cette île. Il était temps de rejoindre le navire.

    « Bon, on va faire la visite du bateau maintenant. Par contre, il est à l’autre bout de l’île… Donc je pense qu’on va y aller en volant, ce sera plus simple. »


    Sans attendre je prenais ma forme hybride, déployant mes ailes comme pour me la péter, Alan, en ayant un peu l’habitude, montant sur mon dos. Il avait beau avoir les pouvoirs d’un logia lui permettant de voler, il était soumis aux caprices du vent. J’étais un moyen de transport bien plus sûr. Je pris donc mon envol et entrepris d’aller de l’autre côté de l’île, vers la forêt, tout en gardant un œil sur ma nouvelle recrue.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Dracula est une femme? [PV : Akuma Yueki]   Jeu 18 Aoû - 23:00

Neway AlanPirate des Yukiryuu
Pirate des Yukiryuu
avatar

Messages : 169

Navigation
Doriki:
155/6000  (155/6000)
Fruit du Démon: Kamifubuki Kamifubuki no Mi



Dracula est une femme ?



A
ïe ! Cap’tain vient de m’envoyer un coup de pied et je comprends qu’il n’a rien compris, justement. C’était juste un signal, aŷnoji* ! Je voulais t’inviter à te faire un peu mousser, c’était l’occasion rêvée… Mais c’est pas grave cap’tain, fond de moi je sais que tu sauras profiter de la situation, même si tu n’as pas capté mon signal ! Il ouvre la bouche, et je crois déjà presque entendre une magnifique phrase vantant sa capacité à voler avec de sublimes ailes de dragon viriles ! Mais évidemment il use d'une pauvre répartie évasive :

« Oh je ne serais pas si catégorique à ta place… »

Je plonge ma tête dans mes mains, avant de me rendre compte que c’est un peu bizarre. Du coup, je reprends rapidement ma position normale et esquisse rapidement un beau sourire pour rassurer mes partenaires. Tout va bien. Ça va aller, il va y arriver. Cap’tain lance finalement une remarque assez équivoque, et c’aurait été bien si… elle n’avait pas concerné la queue d’Akuma. Je vais finir par croire que ce ne sont pas les filles qui l’intéressent…
La suite de la conversation m’échappe un peu. Je mange juste super vite, en m’étonnant que je puisse m’imposer en coach lover tout en étant moi-même extrêmement nul lorsque j’essaye d’aborder quelqu’un. C’est pourri ! En plus je suis sûr que j'aurais fini par avoir une ouverture avec une des jolies filles qu’on avait avant. Mon destin est si cruel… Tiens, c’est moi où j’ai entendu « Al » ? J’émerge de mon assiette, juste à temps pour voir Shiraho pouffer. On a dit quelque chose sur moi ? Je regarde les deux avec des yeux ronds, m’en voulant un peu d’avoir raté l’épisode. Mais j’entends déjà autre chose qui m’intéresse : des « qualifications » pour rejoindre l’équipage, qu’il énonce après avoir précisé qu’il n’y en avait pas… J’aurais préféré qu’il n’en rajoute pas au dernier moment, étant donné que j’ai intégré l’équipage sans les connaître. Attendez, je suis bien dans l’équipage au moins ?! Et si j’avais mal compris et que j’étais toujours en phase de test ? Et si c’était ça le test ! Aaaah ! Alors que je crie intérieurement, cap’tain poursuit :

« Premièrement, il faut savoir se défendre. Deuxièmement, je demande une certaine fidélité à l’équipage. »

Je souffle, comme par soulagement. Ça va, je pensais qu’il y aurait un seuil minimum de poids ou de taille, ou même une réglementation sur la couleur de cheveux ! Niveau défense, hm… on va dire que je m'en sors bien pour esquiver et faire diversion ou mettre au point divers petits stratagèmes. De toute façon, il a dit savoir se défendre, pas savoir attaquer… enfin je crois… Et puis zut, c’est mon interprétation ! Qui plus est, avec deux zoan volants, on aura un très bon potentiel niveau fuite ; il ne faut pas oublier non plus que Shiraho est puissant, et même si je n’ai pas vu Akuma en situation de combat, elle doit au moins connaître les bases. Bon pour l’instant je la vois plus s’infiltrer dans un navire ennemi pour épuiser ses réserves en nourriture… Concernant la fidélité, je pense que la question ne se pose pas.

« Bien sûr que je les remplis ! Si personne m'a mis la main dessus, c'est que je suis bien plus forte que j'en ai l'air ! Après le truc d'être loyal et tout, je pense pas que ce soit utile de me le dire, je suis pas une brute qui aime frotter son poing dans la chevelure de son capitaine. »

Alors c’est du sérieux ?! Je finis mon plat et pose mes couverts au centre de l’assiette. Le soleil semble pointer pile sur notre table, pendant que j’enlève un bout de pain d'entre mes dents avec un cure-dent cassé. Par contre, pour ce qui est de frotter son poing dans la chevelure, ça fait un peu peur… Un frisson me parcourt le corps. Et c’est alors que la fille relance cap’tain de façon plus marquée :

« Mais en échange j'aimerais avoir un double des clés de la chambre du capitaine, juste au cas où... »

Vas-y Shiraho, ça tu peux pas le rater, c’est le moment de faire honneur aux Yukiryuu alors balance-lui les clés !!! À peine ai-je fini cette pensée qu’il casse une nouvelle fois mon élan. Il lui sort qu’il n’a pas de doubles. Oui, pas de doubles de clés. … Je sens que je vais faire pression pour qu’on recrute un serrurier en priorité, si ça ne tient qu’à ça ! Heureusement, Akuma ne semble pas l’avoir mal pris, étant donné qu’elle s’étirait mollement il y a encore deux secondes.
Tout le monde a désormais terminé son assiette, et le repas semble terminé. Le serveur débarque alors pour nous donner l’addition après s’être assuré qu’on ne consommerait plus rien. Tout à coup, l’homme-dragon nous adresse un clin d’œil :

« En fait je ne comptais pas vraiment payer ! »

C’était bien ce que je me disais ! En effet, ça faisait un moment qu’on était sur la paille, et c’est ce qui m’avait conforté dans l’idée que cap’tain choisirait un restaurant assez présentable où il partirait comme un voleur. Enfin, comme un pirate.
Alors que Shiraho se précipite en zigzagant entre les tables, je choisis plutôt de sauter directement de table en table en évitant d’écraser des mains s’il y en a mais en me réjouissant de chaque plat que je piétine. Bon appétit tout le monde ! Quant à la fille, j’ai l’impression qu’elle est restée en retrait, mais je ne peux pas vérifier dans l’instant. Nous courrons bientôt dans les rues, sous les regards un coup interrogatifs, un coup apeurés des passants. On atteint finalement le port, où cap’tain et moi arrivons les premiers. La souris chauve, enfin la chauve-souris (après tout elle-même connaît à peine le nom de son animal…) nous rejoint peu après, très essoufflée. Elle exprime alors son soulagement, d’une manière un peu étrange, presque exagérée… puis elle s’apprête à faire les boutiques. Cette personne est spéciale. C’est ça qui fait que je le vois parfaitement avec cap’tain ! Ce dernier la met justement en garde sur les risques réels du piratage, et toussa toussa. D'ailleurs je me demande bien à combien monte ma prime maintenant... C'est toujours intéressant de savoir combien on vaut ! Moi, je dois bien avec un chiffre dans les mille... dix... cent... enfin bref, avec beaucoup de zéros.

« Bon, on va faire la visite du bateau maintenant. Par contre, il est à l’autre bout de l’île… Donc je pense qu’on va y aller en volant, ce sera plus simple. »

Tiens tiens, je me souviens de la dernière fois que je suis monté sur son dos : on avait dû partir précipitamment du bateau avec un sceau pour aller récupérer de l’eau de mer ; cap’tain avait eu la flemme de faire cuire les merguez « traditionnellement » ce jour-là, alors il avait craché du feu, sans faire gaffe au fait que j’avais déjà allumé le gaz. Heureusement, le gaz ne s’étant pas ouvert longtemps, le feu ne s’était presque pas propagé, et on a simplement un mur noircit.

« D’ailleurs, je me demande ce que ça donne un poireau sucré cuit au feu de dragon... »

---
*aŷnoji : signifie "baka" dans sa langue natale

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Dracula est une femme? [PV : Akuma Yueki]   Ven 19 Aoû - 19:50

Yueki AkumaPirate des Yukiryuu
Pirate des Yukiryuu
avatar

Messages : 169

Navigation
Doriki:
114/6000  (114/6000)
Fruit du Démon: -

Maintenant que la situation s'était calmée, tout le monde pouvait se détendre et continuer à parler. Le serveur avait marché dans la combine d'Akuma et avait fait mine de les poursuivre une ou deux secondes en leur criant dessus, même si c'était faux. Pendant ce temps-là la demoiselle reprenait son souffle, ce n'était tout de même pas tous les jours qu'elle courait autant et aussi vite, Alan et Shiraho avaient tous deux une bonne condition physique. Malgré tout, elle les rattrapa finalement en se remettant droite comme avant plutôt que penchée en avant les mains sur les rotules pour souffler. Elle aurait mieux fait d'y aller en volant, ce serait moins fatiguant, mais il valait mieux ne pas trop attirer l'attention en public, et puis pour des humains ce n'était pas forcément évident de la suivre en vol depuis la terre ferme.

Le capitaine de l'équipage ne se priva d'ailleurs pas de lui faire la morale sur la discrétion et le fait que les commerçants pouvaient à tout moment appeler la marine en renfort. En réalité elle n'avait jamais eu ce problème car, premièrement, elle payait toujours ses consommations, et deuxièmement, parce qu'elle n'était même pas fichée dans les dossiers de la marine. Ce n'était valable que pour lui et peut-être Alan, en fait, il pensait faire de son cas une généralité, mais c'était bel et bien un cas unique ou presque si son second est aussi primé.


-Bien sûr, parce que s'enfuir à toute berzingue d'un restaurant après avoir revendiqué son crime c'est la meilleure façon de ne pas avoir l'air louche...

À présent il était temps de rejoindre le navire, comme le soulignait son capitaine, ce qui devait promettre encore une sacrée marche. En revanche il semblait compter sur Akuma pour le transport, comme elle savait voler, mais elle en était bien incapable, transporter deux corps humains sur une si longue distance était bien impossible, un parpaing serait déjà bien assez, alors un corps humain, et un deuxième, c'était exclus. Mais avant qu'elle puisse faire la remarque, Shiraho se changea en dragon d'une taille conséquente alors qu'Alan montait sur son dos comme si tout cela était normal. Akuma eut une brève frayeur en le voyant prendre une forme aussi imposante et intimidante, mais elle reprit rapidement ses esprits. Il fallait qu'elle suive son rythme à partir de maintenant, même si ce n'était pas le plus discret de prendre son envol comme ça en pleine rue. La demoiselle déploya alors ses ailes de chauve-souris pour s'envoler avec son capitaine et Alan vers le port où son bateau les attendait.

Il était évident qu'Akuma avait hâte de rencontrer le reste de l'équipage, même si à seulement deux débarqués ils ne devaient pas être beaucoup, ou beaucoup à vouloir se dégourdir les jambes avec eux deux en tout cas. La demoiselle avait un peu du mal à suivre la vitesse de vol, mais elle arriva quand même au port en même temps que lui, à une minute près. La marine ne semblait pas avoir d'intérêt à les poursuivre, peut-être pour avoir payé correctement les consommations du groupe, ce qui n'allait pas assombrir une journée aussi plaisante.


-À toi l'honneur, je te laisse me guider à travers ton bateau et le reste de ton équipage.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Dracula est une femme? [PV : Akuma Yueki]   Dim 28 Aoû - 17:35

Kokaku ShirahoLe guerrier dragon
Le guerrier dragon
avatar

Messages : 3352

Navigation
Doriki:
2622/6000  (2622/6000)
Fruit du Démon: Ryû Ryû No Mi

    Hé bien, il était temps qu’Alan parle de nouveau. A croire que mon coup de pied de toute à l’heure l’avait bloqué. C’était bizarre, mais soit. Par contre sa nouvelle réflexion fut très étrange. Il était vraiment dans un délire étrange avec ses poireaux sucrés quand même. Et puis il a cru que j’étais une gazinière ou quoi ? Mon feu il est là pour brûler mes ennemis, par pour cuire des poireaux. Bon, j’avoue qu’il m’est arrivé d’utiliser ma forme hybride pour cuire plus facilement des trucs, et parfois avec un résultat désastreux, mais faudrait pas que ça devienne une habitude non plus. Et surtout pas pour des poireaux !

    « Je sais pas c’est quoi ton délire avec les poireaux Al, mais rappelle-moi de jeter ceux qu’on a sur le navire avant que tu nous fasses une cuisine bizarre. »

    Quant à Akuma, qui arrivait crevée (je veux bien qu’elle soit toute fine, mais on n’a pas couru tant que ça, si ?), elle reçut mon briefing un peu mal, d’après sa réaction. En même temps, on était des pirates. Qu’on le veuille ou non, on revendiquait nos actes, il y avait toujours des témoins un minimum au courant des avis de recherche. Si ça n’avait pas été le serveur qui semblait complètement à l’ouest, un passant voyant notre course aurait très bien pu nous reconnaître. Ce n’est pas nous qui allons faire dans la discrétion. Et puis, je compte bien montrer à la marine que le dragon est de retour !

    « On est des pirates, on EST louches. Qu’on revendique ou pas, on finira toujours par nous tomber dessus. Là, le serveur a pas été foutu de nous reconnaître, mais ce ne sera pas toujours comme ça. »


    Enfin bref, il était temps de faire coucou aux nuages. La surprise se lisait sur le visage d’Akuma, mêlé à une pointe de frayeur. En même temps, je t’avais prévenu que je savais voler aussi. Je l’avais dit implicitement, mais c’est toi qui me parle de finesse non ? Je pris donc mon envol, suivi des ailes de chauve-souris d’Akuma, et nous traversions l’île par le chemin le plus rapide qui soit : la ligne droite. Je savais où j’avais amarré le Yukifune, je ne perdais donc pas de temps à me rappeler la direction à prendre. A peine quelques minutes après notre départ, j’atterrissais donc sur le pont, suivi de près par la nouvelle locataire du navire.

    Avant que je ne puisse lancer la visite, elle m’invita à le faire en me demandant de lui présenter le reste de l’équipage. Mon regard s’assombrit, comme à chaque fois que l’on me parlait de ça depuis que j’avais quitté Alabasta. Elle ne pouvait pas le savoir, je n’en avais pas fait mention pendant la discussion au restaurant, mais malgré tout, ça faisait toujours son mauvais effet. J’hochais la tête comme si cela allait faire fuir mes pensées avant de lui répondre.

    « Pour les membres de l’équipage, tu les as tous devant toi. On a eu quelques… problèmes. »

    On aura le temps d’en parler plus précisément plus tard. Pour l’instant, on allait commencer par ce qui me plomberait un peu moins le moral, à savoir la visite du bateau. Il n’était pas gigantesque, mais il y avait tout de même pas mal d’espace pour un si petit équipage.

    « Bien, suis-moi ! »

    Et la visite débuta. Je lui montrais la cuisine (évidemment) et le stock de nourriture qui allait avec, les cabines vides et occupées, et même puisque l’on pouvait voler, la vigie. La cale où résidait notre magot, je lui montrais rapidement, mais en faisant bien mention que j’avais la clé, moi et personne d’autre. Evidemment, je n’étais pas chiant pour en prêter à mon équipage quand ils en ont besoin, et ce n’était pas non plus un manque de confiance, mais c’était plus simple pour tenir les comptes, et ça évitait des scènes du type « qui a pris nos derniers berrys ?! ».

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Dracula est une femme? [PV : Akuma Yueki]   Mer 7 Sep - 16:40

Neway AlanPirate des Yukiryuu
Pirate des Yukiryuu
avatar

Messages : 169

Navigation
Doriki:
155/6000  (155/6000)
Fruit du Démon: Kamifubuki Kamifubuki no Mi



Dracula est une femme ?



L
e soleil semble à peine s'être déplacé depuis le début de la journée, tandis qu'une petite brise vient rafraîchir un peu notre peau humide après l'effort.


« Je sais pas c’est quoi ton délire avec les poireaux Al, mais rappelle-moi de jeter ceux qu’on a sur le navire avant que tu nous fasses une cuisine bizarre. »

En entendant cette réplique, je ne peux m'empêcher de rigoler. C'est sûr qu'il aurait du mal à comprendre ce que je raconte : il n'est pas resté des jours sur une île paumée, traumatisé par ces fameux poireaux sucrés. Mais j'ai justement hâte de laisser tout cela derrière moi - aussi bien au sens propre qu'au figuré - pour retrouver notre petit Yukifune. Ça fait un moment que je ne me suis pas occupé de ses cordages et que je n'ai pas tourné sa barre, je dois lui manquer. Moi aussi il me manque un peu... Sans m'attarder plus longtemps sur ma profonde affection pour le navire, je m'apprête à chevaucher cap'tain (je veux dire monter sur son dos, rien d'autre...). Mais c'est alors qu'Akuma signale assez sèchement à Shiraho qu'on n'était pas super discrets tout à l'heure ; ce dernier rebondissant sur ces propos sur un ton plutôt pas très cool. Il se passe quoi là, où est passé leur amour naissant ?? J'abandonne secrètement l'idée de les aider à se mettre ensemble et me dis que ces deux-là se débrouilleront tout seuls, sans que je n'intervienne ou que je ne m'efface. C'est pas à moi de m'occuper de leur histoire d'amour ! A peine commencée, elle est déjà trop compliquée...

Nous décollons tous les trois, survolant la mer et projetant nos ombres sur sa surface. Vu que la mienne et celle du dragon sont confondues, on dirait que j'ai des ailes sur le bassin, mais bon. Au bout de cinq ou dix minutes, une fois notre vol terminé, la chauve-souris nous ayant précédés de peu, on arrive sur le bateau. En foulant le pont, j'ai des petits picotements sur les pieds.

« Enfin à la maison !!! J... je suis léger comme une plume !!! Enfin, comme des confettis. »

J'affiche un grand sourire, à la fois pour ma blague (que Shiraho comprendra) que par joie de retrouver tout ça. La nouvelle recrue invite maintenant cap'tain à lui présenter son navire, mais aussi le reste de l'équipage. Le problème, c'est qu'il n'y a pas de reste de l'équipage justement :

« À toi l'honneur, je te laisse me guider à travers ton bateau et le reste de ton équipage.
- Pour les membres de l’équipage, tu les as tous devant toi. On a eu quelques… problèmes. »

Quelques problèmes... Je déglutis. Heureusement, Shiraho a la bonne idée de passer à la visite des différents compartiments du Yukifune. On se met donc en route pour en faire le tour, avec le privilège d'avoir les commentaires du commandant en direct ! On passe par la partie cuisine et vivres, par les cales - dont celle du fric - et évidemment par les cabines, ou le moment que je redoutais le plus. Pitié, n'entrez pas dans la mienne... Hélas, comme cap'tain tient à ne faire l'impasse sur rien, il finit par ouvrir la porte de mon modeste lieu de vie.

« Oui c'est petit mais c'est quand même le bordel, pas besoin d'en rajouter !!! »

Snif... la vie est si cruelle... Je tente de retenir mes larmes de honte, tel un héros trop courageux et épique. Bon après tout ce n'est qu'une piaule mal rangée...

« Sinon Ak' ... ouais, non, pas terrible comme surnom... Akumette ? Alumette ? Tu préfères quoi ? ... Hum, en fait je voulais surtout te demander ce que tu comptais occuper comme poste. C'est vrai ça : on n'en a pas parlé jusqu'à présent. »

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Dracula est une femme? [PV : Akuma Yueki]   Mar 13 Sep - 15:19

Yueki AkumaPirate des Yukiryuu
Pirate des Yukiryuu
avatar

Messages : 169

Navigation
Doriki:
114/6000  (114/6000)
Fruit du Démon: -

Enfin arrivée sur le navire du capitaine dragon, Akuma observait les alentours d'un air à la fois émerveillée et indifférente. Après tout le déco, bien que banale et sans vie, était son nouveau chez-elle, du coup c'était toujours impressionnant de découvrir ça la première fois. Comme toujours elle attendait que le reste de l'équipage se montre, mais il ne semblait pas y avoir la moindre âme réveillée en ces lieux, à croire que le capitaine était invisible. Akuma regarda dans la première pièce afin de peut-être en débusquer, mais Shiraho l'informa qu'en réalité elle avait déjà rencontré tout l'équipage, ils n'étaient que deux, enfin trois maintenant. La demoiselle soupira longuement en entendant la vague excuse de son capitaine pour justifier le peu dans son équipage, peut-être n'était-il pas très digne comme capitaine. Enfin l'explication ne saurait tarder, elle allait bien la lui demander à un moment donné.

C'est alors que débuta le traditionnel tour du propriétaire, tous deux parcouraient le navire pour savoir où trouver quoi. Il y avait tout d'abord la cuisine, là où le cuisinier, sûrement Alan, préparait de bons petits plats, sûrement à base de poireaux sucrés. elle vit aussi le garde-manger où on pouvait trouver la nourriture nécessaire au premier lieu de la liste. Akuma put même voir la vigie dans la foulée, vu que tous deux savaient voler, ce qui semblait l'intéresser beaucoup comme poste. Après tout, surveiller l'horizon, c'était vraiment merveilleux, être la première à voir une terre au loin, le plaisir de l'annoncer et de voir tout le monde sauter de joie à l'idée d'une nouvelle île à découvrir. Enfin il y eut la cale qui détenait le butin principal de l'équipage, bien trop pour seulement deux, preuve qu'il était plus rempli avant. La demoiselle ne pouvait bien sûr pas y accéder autrement que par le biais de son capitaine, seul lui avait la clé de cet endroit.

Alors que tous deux revenaient de leur petite visite rapide, ce fut à Alan de marquer le coup en lui trouvant un surnom. Il ne semblait vraiment pas doué pour ça, vu que chacune de ses propositions était pitoyable et dénuée d'originalité. Après, Akuma n'avait pas vraiment en tête un surnom original, leur but n'était pas ça, c'était de faciliter la prononciation. Ainsi la demoiselle savait déjà quoi dire et s'empressa de l'interrompre pour donner de vrais surnoms dignes d'être appelés ainsi.


-Arrête, ça devient n'importe quoi là. On va se contenter d'Aku ou de Yue, c'est plus facile comme ça. Mais pour Shiraho, il peut m'appeler "ma ptite Akuma chérie".

Désormais elle faisait partie de l'équipage de Shiraho, les yukiryuu, elle allait vivre toutes sortes d'aventures avec ces deux énergumènes, et qui sait, avec d'autres futures recrues. Au moins son quotidien n'allait plus être aussi ennuyeux et elle allait pouvoir de nouveau dormir décemment. Beaucoup d'événements allaient se passer avec eux, le duo volant, et Alan le cuisinier fan de poireaux. Il ne restait cependant plus qu'une dernière petite chose à régler avant de clore la journée si remplie qu'elle avait eue. Elle alla prendre des coussins et une couverture afin d'aller les placer dans la vigie, de quoi se confectionner un petit lit douillet comme dans ses rêves.

-Au fait je prends la vigie, z'avez pas le choix, c'est la loi du preums qui prime sur tout, dans l'univers.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Dracula est une femme? [PV : Akuma Yueki]   Mer 21 Sep - 18:34

Kokaku ShirahoLe guerrier dragon
Le guerrier dragon
avatar

Messages : 3352

Navigation
Doriki:
2622/6000  (2622/6000)
Fruit du Démon: Ryû Ryû No Mi

    Enfin, nous étions de retour sur le navire. Le bateau en lui-même ne m'avait pas vraiment manqué, ne l'ayant quitté que quelques heures, mais y être avec mon navigateur, c'était une autre histoire. Les manœuvres seraient un peu moins hasardeuses et chaotiques maintenant qu'il était de nouveau là, ne manquant pas de nous faire également part de son plaisir d'être de retour, agrémenté d'une private joke qui me fit sourire. Ah, il fallait bien ça pour garder la bonne humeur, même quand on me demande où est passé mon équipage. En parlant de ça, Akuma fut plutôt déçue que je ne l'informe pas plus sur les raisons du peu de personnel sur le navire. Ce n'était pas vraiment contre elle, je n'aimais simplement pas en reparler. Et je pense que n'importe qui me comprendrait, si cette personne savait ce qu'il s'était passé. Enfin, heureusement on avait l'occasion d'avoir une activité pour faire passer la pilule, aussi bien pour Akuma que pour moi : la visite du navire. Il fallait bien qu'elle sache où elle vivrait maintenant.

    On commença donc le tour avec la cuisine, le coin le plus important du navire après la cale au trésor. On n'avait pas de cuisinier pour nous faire quelque chose de correct, donc elle servait surtout à faire des sandwiches avec ce qui traînait dans le garde-manger, mais un jour, ce sera le lieu où naîtront de vrais petits plats. Les chambres, dont celle d'Alan qui était bordélique à souhait, la mienne un peu mieux rangées, et toutes celles qui étaient vides. Le tour finit par la cale qui aurait pu abriter bien plus de richesses, mais pour en amasser autant, il faudrait être nombreux. La visite avait duré un certain temps, le navire lui-même étant bien trop grand pour deux personnes. Nous nous retrouvions donc de nouveau sur le pont pour continuer de discuter. Enfin, pour que Alan tente en vain de trouver un surnom à Akuma, qui fut obligée de lui en donner d'elle-même. Elle en donna même un pour mon utilité personnelle. Pourquoi pas, il était mignon ce surnom. Enfin, Alan posa finalement la question ultime : que comptait-elle faire dans l'équipage. Elle avait l'embarras du choix honnêtement, on avait besoin de tout. Elle s'activa d'un coup pour emmener des coussins et des couvertures dans la vigie, avant de redescendre pour nous annonçait qu'elle la colonisait, étant la première arrivée là-haut. Ca m'évitera de devoir y monter uniquement pour voir s'il y a une île. C'est pas que j'aime pas voler, mais juste pour ça, voilà quoi.

    « Hé bien ma p'tite Akuma chérie, bienvenue dans l'équipage en tant que vigie ! »

    Voilà, les formalités étaient terminées, nous pouvions nous lancer dans de nouvelles aventures à trois !


FIN

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Dracula est une femme? [PV : Akuma Yueki]   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

Dracula est une femme? [PV : Akuma Yueki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Roumanie : Dracula se réveille ?
» Compliments à ma femme et à ses Léopards
» Barikad Crew-- Amour Infini-- Honneur à la femme haitienne
» Une femme aurait accouché d’un poisson...
» L'écrivain Georges Anglade et sa femme sont morts dans le séisme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece RPG Strong World :: L'aventure :: Grand Line :: Ukkari-