AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rémission à Moon Sea....Partie 2 (ft. Nana)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
MessageSujet: Rémission à Moon Sea....Partie 2 (ft. Nana)   Jeu 3 Mar - 0:40

Caïcos SayaLieutenant
Lieutenant
avatar

Messages : 98

Navigation
Doriki:
1256/6000  (1256/6000)
Fruit du Démon: Hoshi Hoshi no mi / Fruit étoilé

Spoiler:
 

Saya était bien à l’aise face à son invitée de marque qu’était la célèbre rouquine de l’équipage de Barbe Blanche. Sur cette île qu’était Moon Sea, timide île automnale sobre de jour mais majestueux la nuit, les deux demoiselles développaient une relation plutôt inédite. Pirate à temps plein et soldat de la Marine en congé, se serrant la main devant un dessert sucré individuel. Saya l’avait surprise dans sa propre maison, la rousse soignée par son père et devenue une invitée temporaire avec la bonne grâce du lieutenant. Elle pensait au début que la façade ne tiendrait que durant un moment, afin de ne pas alerter le couple Caïcos, ses parents. Mais les choses changeaient et tournaient dans une bien meilleure direction. L’influence de Nana, ses douleurs et sa bonté inavouée, tout cela avait encouragé Saya à se rapprocher et lui offrir de l’aide.

Serrant toujours la main de la femme pirate, elle prit une bouchée de son dessert, un croissant fourré à la crème. Elle avait parlé à Nana de son histoire, de sa responsabilité envers son royaume natal et de la pression exercée. Cette même pression qui créa un monstre il y a deux ans de cela au moins lors d’une attaque pirate sur la cité des étoiles. Maintenant, la blonde attendit d’écouter Strange.D.Nana. D’un regard posé et doux, il fallut encourager la rousse à parler. Doucement, lentement, mais au moins un début. Ce que le lieutenant entendit la fit frissonner de surprise. Dans un royaume dont le nom ne lui sonnait aucune cloche, la demoiselle ici présente y avait grandi, le pays d'un côté et un village reculé de l'autre. Deux styles de vie différents mais une vie bien plus paisible. Voilà une précieuse vérité à la hauteur de la réputation de la chirurgienne de la mort.

Au fond, c’était une toute autre histoire qui se déroulait là, dans ce petit restaurant faisant face au palais royal de Moon Sea. Ces deux femmes s’ouvraient l’une envers l’autre, partageant une partie de leur existence dans un respect immuable. Depuis la perte de sa compagne de la marine, Saya sentit cette magnifique émotion qu’était l’affection naître envers Nana. Sa main remonta alors pour caresser le bras de la femme pirate avec un hochement tête rassurant.


- Je comprends. Les monarchies ne sont pas clémentes à travers le monde, surtout isolées et sans rien devoir au monde entier. Ici, notre production de minerais constitue le quart de la demande mondiale. Et notre reine préfère une autorité honnête et équitable. J’imagine que ce village était un bon coin paisible pour vous trois.

Saya reprit alors sa dégustation de son dessert. Elle lâcha alors la main de Nana pour lui permettre de manger le sien aussi. La bouche pleine de crème légère, elle fit des grimaces coquines pour son invitée. Un rire nerveux coupa court à sa performance, n’étant pas habituée à sortir de sa discipline de militaire. Finissant son croissant et s’essuyant la bouche, elle ouvrit de nouveau les yeux avec un sourire plus mesquin.

- Mais tu aurais pu y rester et vivre en paix pour le restant de tes jours. Un besoin d'exprimer ton existence ?
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Rémission à Moon Sea....Partie 2 (ft. Nana)   Dim 6 Mar - 12:33

Strange D. NanaBloody Queen ♥ Nurse of Death
Bloody Queen ♥ Nurse of Death
avatar

Messages : 18008

Navigation
Doriki:
3632/6000  (3632/6000)
Fruit du Démon: Sang



- Entre femmes -



Je me retrouvais sur l'île natale de Saya. C'était étrange d'avoir une marine qui ne m'attaquait pas, je n'avais jamais vraiment détester la marine, mais depuis que j'étais reconnu comme pirate, ils avaient une fâcheuse tendance à m'attaquer sans relâche dès qu'ils croisaient ma route. Après mon autre moi en avait tuer lors du sauvetage de Marco, je n'étais arrivé que pour voir le massacre, une vrai boucherie, la furie était un monstre incontrôlable et effrayant, je m'étais sentit mal pour eux, moi qui ne voulait pas tuer. Mais ce que je n'aimais pas dans la marine, c'était les supérieurs, les règles, la mentalité, à Marinford tout mon monde s'était écroulé, la justice n'était finalement pas si juste que ce que je croyais. Alors là voir une marine qui aidait une pirate, c'était troublant. Pourtant tout cela ne semblait pas être un piège, le dessert sucré n'était pas empoisonné.

Étonnamment je m'étais mise à parler, enfin étonnamment n'était peut être pas le mot le plus juste pour décrire cette situation, n'avais-je pas déjà échanger avec un agent du gouvernement mondial ? Lui qui m'avait proposer de trahir mon équipage lorsque je venais d'y rentrer en échange de retrouver la vie d'avant. Pas de chance, mon commandant avait changer tout mon monde, je ne pouvais pas me permettre se genre de chose, et puis avec cette bataille pour sauver mon capitaine, les liens s'étaient resserrer dans l'équipage. Même si une vie tranquille me faisait rêver, aucun agent à la solde du gouvernement mondial ne pouvait me l'offrir hors mi un seul homme, et il semblerait qu'il préfère me savoir entourer d'homme fort plutôt que seule à l'attendre.

En revanche je n'avais pas souvenir que quelqu'un s'était mi à me toucher autant, même pas dans mon propre équipage, je l'observais intrigué. Était-ce parce qu'elle était une femme qu'elle se permettait cela ? À bien réfléchir la seule autre fille de mon équipage me fuyait comme la peste. Alors pourquoi ? Il y a certain comportement que j'avais du mal à comprendre, Robin m'avait bien embrassé mais c'était pour faire diversion ou quelque chose du genre. D'ailleurs ça m'avait mis si mal car elle faisait partie de son équipage. Étrange.

« Je ne saurai vraiment le dire, je ne sortais jamais, j'avais été muette longtemps, cela m'avait plutôt renfermer, et puis j'attendais des nouvelles de quelqu'un qui n'arrivait jamais. Alors sans parler je restais à parcourir tous les journaux à la recherche d'information, mais il est vrai que ce village était extrêmement tranquille. »

Un peu trop, moi qui restait à l'attendre, autant de tranquillité était pensant. Pourquoi m'avait-il laisser dans un endroit pareille ? Ma sécurité ? Se débarrasser de moi ? Un jour je lui poserai la question sur son choix qui m'avait toujours fait souffrir. Après m'avoir lâcher le bras, je pu continuer à savourer mon dessert, en la regardant faire des grimaces, m'obligeant à me retenir de pas rire, si je ne voulais pas abandonner ce que j'avais dans la bouche.

« Non ce n'est pas cela, j'avais besoin d'avoir des nouvelles de quelqu'un, alors j'ai pris mon courage à deux mains et j'y suis aller au culot, c'est comme ça que je me suis retrouvé par hasard à Marinford. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Rémission à Moon Sea....Partie 2 (ft. Nana)   Jeu 10 Mar - 7:32

Caïcos SayaLieutenant
Lieutenant
avatar

Messages : 98

Navigation
Doriki:
1256/6000  (1256/6000)
Fruit du Démon: Hoshi Hoshi no mi / Fruit étoilé

Saya se sentit très heureuse de l’effet obtenu par ses grimaces. Après des années d’entraînement et de discipline, elle se demandait quel genre de vie son destin lui aurait réservé ici sur sa terre natale ? Certes, il y avait la piraterie, ces vermines qui avaient attaqué la ville quand Saya se déchaîna sur eux. Sans son intervention, le pays aurait eu recours à de nouvelles règles plus draconiennes. Outre ce terrible futur évité de justesse, le lieutenant se voyait sur les traces de son père. Une scientifique dans son laboratoire ? Ou même un garde royal de la reine de Moon Sea ? Mais surtout, quel serait sa personnalité ? C’était sa raison pour presque pousser à Nana à recracher son morceau de gâteau aux fraises. Donner de la joie à cette femme avait été un court mais grand moment de bonheur. Plus de pirate ni de marine pour seulement quelques secondes d’humanité enfantine.

Nana parla un peu plus de son passé. Une histoire de mutisme et d’une attente qui durait des années, trop longtemps. Le coin de paix, comme n’importe lequel ailleurs dans le monde, ne suffirait jamais à contenir un être étouffé par l’attente de l’être cher. Saya concluait que la rousse n’avait fait que se libérer d’une emprise passive et cruelle. Une humaine comme bien d’autre cherchant des réponses et dont la destinée se transforma de par son voyage et ses rencontres. Et du côté de la Justice Absolue, on voulait nous mettre dans la tête que ces individus sont monstrueux et dangereux. La blonde aux yeux de sang ne croyait plus en ces officiers prônant le radicalisme. Strange D. Nana avait un bon fond. Mais au lieu de l’aider on la traitait comme une criminelle. Saya joignit les mains, coudes posées sur la table.


- Tu as un grand courage Nana. Tu es même…admirable. J’espère que tu as trouvé ce que tu cherches depuis tout ce temps. Moi, j’ai eu besoin de vivre un saccage de ma ville natale avant de prendre la mer et devenir un soldat pour la Marine. Ça me dégoûte d’avoir eu besoin d’un fruit du démon pour acquérir une majeure partie de ma force. De ton côté, j’imagine que tu as aussi le Haki, n’est-ce pas ?

Saya n’était pas furieuse, ni bouillante d’émotions négatives. Elle garde les mains jointes et serra les doigts alors qu’elle braque ses yeux de rubis sur Nana. Elle craignait l’émotion du moment. Était-ce une pointe de jalousie ? Non. Elle avait un respect trop grandissant pour cela. Elle expira un bon coup.

- Je me sens indigne de toi. Je ne suis qu’un lieutenant avec un pouvoir et encore inapte à user du Haki alors que tu es une Rookie. Je ne peux pas offrir mon soutien complet, je n’ai que de faibles excuses pour la tragédie de ton pays natal. Et pourtant, je m’accroche à toi. Tu peux le dire, si je suis qu’un boulet.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Rémission à Moon Sea....Partie 2 (ft. Nana)   Ven 11 Mar - 22:49

Strange D. NanaBloody Queen ♥ Nurse of Death
Bloody Queen ♥ Nurse of Death
avatar

Messages : 18008

Navigation
Doriki:
3632/6000  (3632/6000)
Fruit du Démon: Sang



- Entre femmes -



C'était troublant d'être ainsi avec une marine, je me demandai comment les autre réagirait s'ils savaient avec qui j'étais en ce moment, d'ailleurs mon absence longue durée allait les alertés, je ne partais jamais du navire, faut dire qu'ils étaient tous un peu trop protecteur, même si de ce côté là personne n'égalait mon commandant qui était imbattable, même Marco pouvait se rhabiller. D'ailleurs il faudra bien que je pense à rentrer, mais comment ? Je me voyais mal demander l'escorte d'une lieutenant, pour sûr que les frangins lui tomberaient dessus et je n'avais pas envie d'avoir le moindre problème avec eux, déjà qu'avec certain c'était délicat, et je leurs cachais déjà deux lourds secret, j'allais pas non plus me compromettre avec l'ennemi. Pour eux les marines avaient tué leur père ainsi que Barbe Noire. Difficile de leur dire que je sympathisais avec l'une d'entre elle.

Tout cela semblait si lointain maintenant et pourtant j'avais toujours du mal avec ce sujet. Après tout la seule autre fille de l'équipage me fuyait comme la peste, j'avais bien l'impression qu'arrivé sans être la fille de Barbe Blanche lui posait un quelconque problème. Ou bien était-ce parce que j'avais pris son rôle d'infirmière ? Bien qu'elle ne soignait jamais personne, mais elle devait assisté, les femmes n'ayant normalement pas le droit de combattre sous le règne du paternel. La règle avait changer avec la capture de Marco, même si on m'avait dit de rester tranquille, je n'avais pu m'y conformer, j'aurai eu honte de moi et alors, il m'aurait été impossible de me sentir à ma place parmi eux sans y mettre du mien pour sauver le capitaine de la base du G5. Mon premier véritable combat, du moins entant que pirate, j'avais déjà eus un avant goût des confrontations à Marinford...

« Je ne pense pas avoir un grand courage. Je ne suis pas sûr d'avoir réellement trouver ce que je cherchais... Je crois même m'être un peu éloigné de ce que je voulais à la base. Beaucoup de gens utilise un fruit du démon pour être fort, d'ailleurs les plus fort en ce monde sont ceux qui sont parvenus à le maitriser parfaitement... Oui mais... Je le maitrise très mal... »

Il faut dire que je n'avais jamais réellement pris le temps de m'entrainer à le maitriser, et que je n'en avais pas particulièrement envie, je ne savais pas si en le maitrisant l'autre en moi gagnerait également cette capacité. Si cela se trouvait je me privais pour rien, car la bête le maitrisait déjà. Après tout elle savait mieux utiliser mon fruit du démon...

« Indigne pourquoi cela ? Tu finira bien par le développer, c'est latent chez tout le monde parait-il, et un jour chez certain, cela se réveil sans qu'on sache toujours pourquoi. Tu n'es pas responsable de la tragédie de mon île natale, ceux sont les pirates, et puis toi aussi ton île a subit de terrible attaque. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Rémission à Moon Sea....Partie 2 (ft. Nana)   Jeu 31 Mar - 6:39

Caïcos SayaLieutenant
Lieutenant
avatar

Messages : 98

Navigation
Doriki:
1256/6000  (1256/6000)
Fruit du Démon: Hoshi Hoshi no mi / Fruit étoilé

Saya ne manquait pas d’humilité en sortant ses derniers mots. La culture de son pays était ancrée dans le sens de vivre avec ses propres moyens et avec ce que la terre de minerais pouvait offrir en son sous-sol. Tant de pays ailleurs dans le monde l’avait plus joyeux et luxuriant comme environnement par exemple. Ici, le commerce donnait toute sa valeur à Moon Sea. Saya avait la responsabilité de devenir plus forte et se trouver des alliés digne de ce nom. Toutefois ses choix n’avaient rien d’orthodoxe. La force à travers un fruit du démon obtenu en simple cadeau par son père ouvrait la voie à des failles impardonnables. Et sa seule vraie amie en dehors de sa compagne de feu de la marine était une pirate notoire mais d’un caractère plaisant. Elle voulait que leur conversation puisse durer des heures, des jours. Juste deux femmes normales mangeant des pâtisseries et rigolant entre des blagues et des anecdotes gênantes. Mais elles étaient ensembles que pour un bref séjour dans la capitale.

La sagesse de Nana n’était pas si débile que cela quand on y réfléchit. Saya ne serait pas seule dans sa situation. Une question de maîtrise…améliorer ses techniques comme pour le style corps-à-corps en quelque sorte. Le lieutenant leva les yeux et songea à la réplique de la femme pirate. Ça se voyait sur son front et son expression corporelle qu’elle fut détendue, rassurée.


- Je vois où tu veux en venir. C’est vrai qu’une fois confortable avec des coups de base, il est dur de voir quand cela devient désuet contre des ennemis plus robustes. Je ne suis pas certaine si te juger est correct mais tu ne dois pas craindre tes pouvoirs. Tu devrais apprendre à garder une concentration de béton et un moral de fer. Et surtout ne jamais oublier ceux et celles que tu aimes. Ils vont te sauver la vie un jour…je le sais.

Strange. D. Nana, une femme gentille et peut-être confuse dans le sens de sa vie. Cette rousse aurait pu être qu’un ange vivant sur sa terre heureuse et innocente. Perdre sa terre natale, ses racines, Saya savait se mettre dans sa peau et ressentir la terreur et les horribles émotions qui en résulte. Elle remercia son amie pour sa solidarité. Dommage seulement que le Haki ne serait pas de la tarte à obtenir. Un jour cela arrivera. Alors il fallait faire confiance aux paroles de Nana, chose qu’elle fit sans hésitation.

- Je sais que nous sommes du camp opposé. Mais malgré tout nous sommes unies par des liens similaires. Je veux que tu retrouves une île sur laquelle retrouver un certain bonheur. Ici, tu serais en sécurité, un refuge pour toi-même quand tu en auras de besoin. Je pourrais demander un entretien avec l’impératrice…elle m’écoutera j’en suis sûre.

Saya débitait avec un ton saccadé. Un peu de nervosité et une gêne évidente. Devant le gouvernement mondial elle serait considérée comme une menace pour ses paroles révoltantes. Heureusement c’était chez elle avec un accord et l’impératrice qui la protégeait. Elle observa Nana et anticipa dans son esprit la réaction, le choc possible de la rousse.

- Ne t’y méprend pas, je ne demande pas que tu abandonnes tes rêves ou tes Nakamas en échange.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Rémission à Moon Sea....Partie 2 (ft. Nana)   Jeu 31 Mar - 23:24

Strange D. NanaBloody Queen ♥ Nurse of Death
Bloody Queen ♥ Nurse of Death
avatar

Messages : 18008

Navigation
Doriki:
3632/6000  (3632/6000)
Fruit du Démon: Sang



- Entre femmes -



Ça me faisait étrange de me dire que la marine était mon ennemie normalement. Déjà parce que durant des années je ne les avais jamais considérés comme tel, je croyais vraiment qu'ils étaient les sauveur du monde, après tout mon Faucon travaillait avec eux, donc forcément ils étaient des gens bien et admirable, et aussi parce que parfois on rencontrait des cas isolés comme Saya. Elle devrait normalement m'arrêter, m'enfermer, c'était sa mission, son travail, si on apprenait qu'elle protégeait une pirate, elle risquait gros, surtout si le nouvel amiral en chef Akainu l'apprenait. Cet homme me terrifiait, il tuait ses propres hommes s'ils étaient trop gentil à son goût. Qu'avait donc pu vivre cet homme dans sa vie pour être à ce point fanatique de la justice absolue et que le moindre écart qui pouvait facilité la vie à un pirate méritait la sanction de mort sans aucune forme de procès ? À moins qu'il n'ait vraiment une pathologie psychiatrique. Enfin moi, il me faisait peur, terriblement, et je me demandai si Saya ne risquait rien, et lui aussi, après tout, désormais, il travaillait avec lui... Ne pourrais-je plus le voir comment avant ? Encore fallait-il que je le revoit...

Il fallait que je devienne plus forte, mais j'avais peur, c'était idiot, mais si je combattais pour devenir plus forte, je risquais au contraire de m'affaiblir. Déjà car je ne supportais pas le sang, ce qui était ironique quand on savait que j'avais le fruit du sang, que j'étais pirate, et que par dessus le marché, j'étais infirmière dans une armada pirate des plus célèbre. Sans parler de l'autre en moi... Si je combattais, il y a avait trop de chance pour qu'elle prenne ma place, cela avait faillit arrivé à Marinford, et cela était arrivé à la base marine du G-5... Un carnage qui m'avait coupé toute envie de combattre...

« J'ai déjà entendu des mots similaires... Mais non, mes capacités m'effraie parfois, c'est idiot je sais, mais leur côté offensif que je ne maitrise pas... Je préfère leur capacité de soin. Pour cela j'essaie de m'améliorer chaque jour, jusqu'à devenir la meilleure pour soigner les autres. Me sauver la vie... J'aimerai être capable d'avoir la confiance des autres pour qu'ils n'aient pas à s'inquiéter de ma vie. »

Oui, j'avais peur, peur de combattre et que l'autre prenne ma place, au moins quand je soignais je ne risquais rien, c'était une activité qui ne titillait pas son instinct, sauver une vie, très peu pour elle. Non, elle aimait jouer, être au bord de la mort et provoquer la mort, c'était sa le but de sa vie : la destruction. Du mois c'est ce que je pensais, il était impossible de communiquer avec, pourtant je vivais avec, ça avait un côté frustrant, pourtant j'aimerai vraiment savoir ce qu'elle pensait, pourquoi elle faisait tout cela. Si elle n'était que le fruit d'un traumatisme, pourquoi apparaître si tardivement ? Est-ce que tout aurait été différent, s'il m'avait gardé auprès de lui ?

« Un lien similaire ? Une île sur laquelle je... »

C'était un peu étrange pour moi tout se concept, à vrai dire, j'avais déjà une île en tête, mais je n'osais pas m'y rendre aussi souvent que je le souhaiterai, j'avais même pensé y faire ma vie, l'île n'était pas très belle, même carrément lugubre, mais pourtant c'était là bas que j'aurai souhaiter faire ma vie si je n'étais pas devenue pirate. Mais ici, cela ne serait pas trop risquer pour elle ? Ça semblait si, irréaliste.

« Demander à l'impératrice ? Mais, si jamais la marine devait apprendre qu'une pirate se réfugie ici, vous auriez des problèmes, à Marinford on a bien vu ce que cet homme, Akainu était capable. »

Puis je me souviens de ce que Robin m'avait raconté sur son passé. Cet homme était encore bien plus cruel que Rob Rucci, il avait massacré tous les survivants dans le seul doute qu'elle était parmi eux sur le navire. Tout un navire d'innocent détruit par une simple supposition... Alors si ici je venais me réfugier...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Rémission à Moon Sea....Partie 2 (ft. Nana)   Mer 13 Avr - 7:22

Caïcos SayaLieutenant
Lieutenant
avatar

Messages : 98

Navigation
Doriki:
1256/6000  (1256/6000)
Fruit du Démon: Hoshi Hoshi no mi / Fruit étoilé

Saya voulait croire en son projet fou. En l’espace d’un instant de réflexion elle débita l’idée de cacher Nana sur cette île sécuritaire. Les jours seraient tristes et ennuyeuses de par le climat constamment pluvieux, mais les soirs seraient une vision féérique à chaque fois. La pirate se sentirait vraiment dans un paradis nocturne où elle pouvait mettre les armes et la fuite de côté pour devenir humaine. Plus de mise à prix, ni poursuite de la Marine. Rien. Plus aucune raison de craindre pour son pouvoir sur le sang, plus aucune crainte de devenir un monstre dangereux face à un ennemi qui ne se repose jamais. Saya était très nerveuse par sa propre idée. Avec au moins un navire militaire amarré au port de la capitale, le scénario cauchemardesque serait de se faire surprendre pour un soldat en congé. C’était avec une pressante envie de régler la question qu’elle dévisagea Nana.

Toutefois, la rousse gardait son esprit en place. Même touchée d’une manière ou de l’autre par l’offre inimaginable d’une femme ennemie dans ses fonctions, celle-ci posait des questions. Ou du moins évoquait des failles dans le discours de la Star Rider. Saya secoua la tête face à l’ombre de l’Amiral en chef. Sakazuki, selon ses dires à l’égard de Nana, était trop radical pour être un danger. Il suffisait de lui dire les bons mots pour qu’il se fasse berner. Personne n’osait tenter de mentir à Akainu par sa dangerosité mais avec intelligence il ne devrait rien pouvoir faire.


- Il va se laisser berner si je parle en justice absolue et si je fais semblant d’agir de la sorte. Et jamais on te trouvera si on t’envoie vivre sur les plaines lunaires, un environnement stérile de vie mais avec des petites communautés qui travaillent dans les mines. Impossible…qu’on découvre la vérité…je suis sûre.

Elle bafouilla ses derniers mots avec une gorge serrée. La blonde croyait à son scénario avant que son bon sens remettait en question sa logique. Sous-estimer de la sorte son propre patron et gouvernement avec une relation importante avec l’impératrice et un contrat de bonne entente reliant le tout. Elle qui avait juré de servir son pays au sein de la Marine, voilà qu’elle risquait beaucoup trop gros pour une pirate si notoire que même ses Nakamas viendraient à sa recherche à long terme. Saya serra les doigts sur la table et commença à sentir les larmes dans ses yeux. Un sentiment d’échec et de peur intense faisait craquer cette femme pourtant disciplinée, fière et pleine d’assurance. Elle se prit le visage avec une main pour cacher les larmes.

- J’ai perdu une amie par le passé. C’était une femme que j’ai connu dans la Marine. On voulait se créer un équipage pour servir la justice avant qu’elle tombe lors d’une autre bataille parmi des milliers d’autres. J’ai échoué à la protéger et voilà que j’échoue avec toi. J’en ai marre d’être mis en échec, Nana. Ta justice est d’avoir une vie rangée et surtout définitive, pas d’avoir ce démon en toi revenir à la vie par le biais de la piraterie et du combat. Tu crois que ça me fait plaisir de revenir sur mes paroles !

Elle frappa la table et se releva précipitamment. Laissant la monnaie derrière, elle sortit prendre l’air sans s’éloigner trop loin, ne voulant pas laisser Nana seule et abandonnée. Non, pas question. C’était son devoir de ne pas partir. Mais avec l’avancée du temps, leur nuit devenait de plus en plus courte. Que restait-il à faire maintenant ? Il faudrait la guider là où pourra reprendre la mer loin du port sous contrôle gouvernemental.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Rémission à Moon Sea....Partie 2 (ft. Nana)   Mer 13 Avr - 19:51

Strange D. NanaBloody Queen ♥ Nurse of Death
Bloody Queen ♥ Nurse of Death
avatar

Messages : 18008

Navigation
Doriki:
3632/6000  (3632/6000)
Fruit du Démon: Sang



- Entre femmes -



Décidément, on en rencontrait des êtres étranges dans la marine, et j'avais de drôle de lien avec les personnes travaillant pour le gouvernement mondial, cela me ramenait à mon idée première : ils n'étaient pas mauvais. Mais non, depuis Marinford, je savais que cette justice n'était qu'une illusion, il n'y avait bien que mon Faucon qui pouvait avoir toute ma confiance. Mais je savais qu'il n'était pas tendre, certes il ne s'occupaient pas des affaires du monde et qu'il était rare qu'il accepte des missions, mais il n'aurait aucune pitié à trancher un ennemi. Après tout il avait bien tenter de découper Luffy à Marinford alors qu'il voulait simplement sauver son frère. Enfin je ne lui en tenais pas rigueur, bien que s'il l'avait vraiment fais, je crois que j'en aurai été un peu plus choqué. Surement parce qu'il était jeune, je ne le connaissais pas encore, que de réputation, et son wanted me laissait perplexe avec son sourire, il n'avait vraiment pas l'air bien méchant.

Et là voilà qu'une marine voulait lui offrir un asile ! C'était le monde à l'envers. Mais c'était quelque chose de bien difficile à entre voir, pourquoi viendrait-elle ici seule ? Mon équipage ne me laisserait pas, et ils seraient vexés de voir que je préférais m'installer en sécurité sur une île suite à la proposition d'une femme de la marine, plutôt que de rester avec eux. Cela voudrait dire qu'avec eux je ne me sentais pas en sécurité avec eux, alors que c'était faux, ils se sentiraient trahis, car j'aurai alors plus confiance en une ennemie qu'en eux. C'était une proposition difficile. De plus, un endroit loin de tout où je pouvais réellement être à l'abri, j'en avais déjà un, je le savais au fond de moi, même si je savais que m'y rendre couterait encore plus à mon équipage surement, et puis je n'oserai jamais y aller... J'avais eus se courage une fois, mais depuis que j'étais devenue officiellement pirate, ce courage c'était envolé.

« L'amiral en chef se laisse si facilement berné que cela ? … Peut-être … Après tout je ne l'ai vu qu'entant qu'Amiral lors de la bataille de Marinford … Il m'a tellement fait peur que j'ai dû le surestimer je crois … »

Oui c'était peut-être juste ça, parfois je me faisais vraiment du souci pour un rien. Toute fois le risque que Saya soit démasqué comme traitresse était grand, et je me souvenais qu'il n'hésitait pas à tuer ses hommes pour moins que cela. Mais après tout, il était possible qu'il soit aussi facilement influençable. Mais qu'importe, je ne pouvais pas quitter mon équipage si facilement, sur un simple cout de tête suite à de belle parole de terre promise. J'avais fais mon choix de vie en acceptant de combattre à Marinford, en acceptant de rejoindre leur équipage pirate et de continuer ma vie avec eux. Et puis si je restais ici caché, je ne pourrai pas les revoir, le revoir.

Soudain Saya sembla se sentir mal, des larmes commençaient à naitre sur ses yeux, et d'un coup, son visage se cacha dans ses mains. Sur le coup, inquiète, je m'étais penchée vers elle, savoir si elle allait bien, elle me parla alors un peu de son passé. Les marines aussi, perdaient des compagnons dans les batailles, vraiment, toutes ses guerres, tous ses morts, toutes ses vies gâchés, à quoi bon ? Si seulement il y avait un moyen d'arrêter la machine...

Saya frappa la table avant de partir en courant loin d'elle. Je restais un moment interdite, regardant la direction qu'elle venait de prendre, trop surprise pour réagir et esquisser le moindre mouvement. Puis après quelques secondes, voir minutes, je me précipitais à sa poursuite, la retrouvant à peine plus loin. J'arrivais à pas lent à ses côtés, tâtant ainsi si elle avait besoin d'être seul ou non, car elle me le ferait comprendre.

« Saya ? Tu ne commets pas d'échec voyons... Et ce n'est pas ma justice, j'ai fais mon choix d'être une pirate... » Je me rappelais ses autres paroles. « Démon ? »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Rémission à Moon Sea....Partie 2 (ft. Nana)   Dim 1 Mai - 5:57

Caïcos SayaLieutenant
Lieutenant
avatar

Messages : 98

Navigation
Doriki:
1256/6000  (1256/6000)
Fruit du Démon: Hoshi Hoshi no mi / Fruit étoilé

Elle n’avait pas connu pareille frustration depuis très longtemps. Les enfants comme les adolescents en faisaient des crises pour des tonnes de raison, c’était naturel pour des êtres en développement devant surmonter une vie dans un monde de monstres et de pouvoirs surnaturels sans compter les politiques douteuses du gouvernement. Mais Saya était bien connue pour sa nature rangée et droite. On la croyait hors d’atteinte de la provocation au sein des militaires. Mais ce n’était qu’une humaine ses propres émotions. Il est vrai que de l’orgueil est impliqué dans son coup de poing sur la table. Mais sa justice mise en échec pour une malchance probable fit craquer sa coquille pour une première après des années. C’était une douleur différente de sentir cela non pas face à des pirates sadiques, mais face à une femme pirate qui mérite son respect.

D’une autre part, la demoiselle se sentit malheureuse du fait que leur séparation approcherait sous peu. La visite ne durerait pas éternellement, même les étoiles tombaient un jour après tout. Elle savait qu’en prenant leurs chemins respectifs elles ne se reverraient pas avant que les dieux en décident autrement. Cela fut la plus grande douleur pour Saya. Son amie vint la retrouver. Il était vrai que la rousse à choisi son chemin et devra vivre avec pour toujours. La retraite chez les pirates, ça ne se voyait presque jamais. Alors la blonde avait raison, dans un sens, de craindre pour sa compagne d’un soir.


- Alors qu’elle est ta justice Nana ? Si une vie en paix sur cette île n’est pas la solution, alors que cherches-tu ? L’amour ? Ça te colle plutôt bien comme excuse, non ?

Elle rigola alors d’un ton brisé, devant lutter contre les sanglots pour cette réplique soudainement coquine pour une demoiselle vivant une vive émotion. Elle voulait se détendre et calmer les craintes de la rousse et surtout obtenir une réponse franche. Une pirate de sa trempe qui n’avait plus aucune origine et que des amis devaient avoir une idée derrière la tête ou être encore en réflexion. Peut-être que le « démon » obstruait l’esprit de Nana sans que cette dernière ne le réalise pleinement. Saya hocha la tête et attira la pirate toute proche. Elle ne cherchait pas à lui faire un coup inapproprié de drague à la con. Juste que la blonde voulait la confronter œil pour œil devant leur lien les unissant comme amie.

- Le démon…oui. Ton pouvoir et l’aspect terrifiant de ta personnalité se sont fusionnés en toi, en quelque sorte. Je parle de celui qui peut tuer, prendre la vie, celui qui jouit de terrasser ses adversaires comme un sadique et celui qui peut faire du mal envers ses propres amis et alliés.

Sa main lui serra l’épaule en douceur. Ses larmes s’arrêtèrent pour laisser place à un sourire rassurant. Elle connaissait le tourment de son amie et la comprenait. Ayant laissé les berrys sur la table, elles pouvaient repartir marcher dans les rues. Et à un moment elle détourna de leur chemin, croyant avoir vu d’autres militaires. Saya sentit le stress monter. C’était probablement trop risqué désormais de s’approcher du palais royal et du port.

- Pour repartir de cette île, tu devras sortir de la ville. Un piètre chemin pâle te dirigera vers une plage isolée au bout de deux heures de marche. De là tu pourras retrouver la mer, loin du drapeau du gouvernement.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Rémission à Moon Sea....Partie 2 (ft. Nana)   Mar 3 Mai - 23:47

Strange D. NanaBloody Queen ♥ Nurse of Death
Bloody Queen ♥ Nurse of Death
avatar

Messages : 18008

Navigation
Doriki:
3632/6000  (3632/6000)
Fruit du Démon: Sang



- Entre femmes -



À aucun moment, je me serai attendu à une telle réaction de sa part, j'en restais coi un instant, mal à l'aise et coupable. Je n'avais pas voulu la blesser, et encore moins lui rappeler de douloureux souvenir, je me sentais vraiment bête pour le coup. J'avais une marine dans mon camps, enfin si je pouvais dire cela ainsi, et moi, je la faisais pleurer sans le vouloir. Mais je ne pouvais pas abandonner tout le monde pour venir ici passer une retraite tranquille comme le faisait Silvers Rayleigh à Sabaody. Dire que j'allais faire quelque chose de similaire, quelque mois plus tard en étant au bord du gouffre... La vie est parfois pleine de surprise qu'on ne soupçonne même pas. L'ironie du destin sans doute ? Nous étions toutes les deux d'un univers opposé, marine, pirate, chacune de nous avait ses propres responsabilités, je ne pouvais pas laisser pour le moment mon équipage, surtout qu'ils devaient déjà sans doute s'inquiéter de ma disparition trop longue. J'entendais déjà leur sermon.

Je l'avais donc rattraper, m'excusant auprès d'elle. Après tout elle n'avait commis aucun échec, c'était juste moi qui ne pouvait pas accéder à sa requête, c'était mon choix. Tant pis si je finirai par mourir de cette vie qui m'était tombée dessus et que j'avais fini par adopté après beaucoup de mal et de doute. Mais c'était fait, je m'y étais habituée désormais, c'était ainsi. Pour la réconforté je lui offrait mon plus tendre sourire, mais est-ce que cela serait suffisant ? Je ne tenais pas à ce qu'elle reste dans un état si triste, ça me faisait de la peine. C'était étrange, car elle finirait peut-être par attaquer des membres de mon équipage. Décidément, j'avais vraiment de sérieux problème dans mes relations. Il y avait toujours quelqu'un pour être ennemi d'une autre personne que j'aimais. C'était d'un compliqué...

« Je ne sais pas vraiment quel est ma justice... » J'y avais à vrai dire jamais réfléchis. « Mais je sais que je ne peux pas abandonner mon équipage comme ça... C'est devenu en quelque sort mon foyer... » Juste en quelque sorte, après tout, je n'étais pas totalement honnête avec eux... « Ce que je cherche... Je ne sais pas, je... »

L'amour ?! J'étais devenue toute rouge, trop sensible pour se genre de discussion. Et puis comment ça, ça me collait bien ? J'avais une tête à rechercher l'amour ?! Déjà que je n'y pensais pas ! Et qu'en plus... Non... Rien. Saya se mit à rire, c'était un rire étrange qui me perturba grandement, il n'avait pas l'air joyeux du tout, alors pourquoi rire ? Ça me mettait un peu mal à l'aise, je voulais l'aider, mais je me sentais terriblement maladroite, de toute façon je savais que je l'étais, combien de fois avais-je blessé ou gêné des gens sans le vouloir ? Mais là, je n'avais pas envie de faire de faut pas. Sauf que ce qu'elle me dit me glaça le sang et me figea sur place, interdite, le regard emplit d'effrois.

« Tu... Tu l'as vu ? »

J'en restais blême. Moi qui avait tout fait pour le cacher, même aux yeux de mon propre équipage, leur mentant sur le fait que j'avais en moi quelque chose capable de tous les mettre en danger... Comment avait-elle pu ? L'attaque du G-5 ? Ah oui j'avais tué des marines là bas... J'avais presque l'envie de suffoqué, je ne remarquai même pas qu'elle me serrait l'épaule, mes yeux restaient fixe sans voir pour autant ce qu'il y avait devant eux, trop perturbés par ce que je venais d'apprendre.

« Même en l'ayant vu... Tu ne veux pas m'arrêter ? »

A croire que je préférerai cette solution, que cela m'arrangerait même. On finit par marcher un peu, ça faisait du bien de marcher aussi parfois. Mais Saya se détourna soudainement, avait-elle vu quelque chose ? Ah oui... J'étais une criminelle recherché... Puis elle lui expliqua comment partir, c'était donc déjà la fin ?

« Hum... C'est bien mais une fois devant cette mer, est-ce qu'un navire voudra bien d'une pirate telle que moi à son bord ? »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Rémission à Moon Sea....Partie 2 (ft. Nana)   Mer 11 Mai - 23:26

Caïcos SayaLieutenant
Lieutenant
avatar

Messages : 98

Navigation
Doriki:
1256/6000  (1256/6000)
Fruit du Démon: Hoshi Hoshi no mi / Fruit étoilé

Saya voulait la préparer pour une évasion rapide de l’île. À tout moment un officier en congé risquait de s’aventurer trop loin dans la cité des étoiles et mettre leur relation secrète en péril. C’était la réputation du royaume qui risquait gros avec son lieutenant trop près d’une grosse prime sans tenter de lui arracher la tête, subjectivement. Elle était de nouveau comme une gamine jouant avec le feu et voulant cacher une gaffe. Surtout, elle détestait que cela coupe court à une conversation pourtant croustillante et humaine. C’était bien la première fois que la blonde plaisanta avec la notion de romance envers une rousse décontenancée. Elle se serait bien amusée de sa réaction pour après lui tapoter l’épaule, tout cela n’étant qu’une blague coquine.

Elle observa la rue avec un œil attentif, laissant Nana contre le mur hors de vue. Après un peu d’attention, elle constata que c’était une fausse alerte. Un soupir de soulagement signa la fin de la petite peur. Puis elle revint vers son amie. Le sujet de la bête intérieure refit surface. Saya ne recula pas, ne jugea pas la rousse d’un regard inquisiteur. Elle appuya ses mains sur les épaules de la pirate de crainte de la voir fuir dans la panique et se mettre en danger. Comment avait-elle pu savoir cette vérité effroyable ? Saya connaissait simplement le regard devant le sien, elle avait vu l’éclat de ténèbres lorsque la gifle du lieutenant la percuta il y a quelques heures dans sa maison. Mais surtout, elle le possédait aussi, quoi que moins sadique, et davantage contrôlable.

L’officier de la marine tira son amie pirate tout contre son corps et la serra avec une affection amicale. Elle garda les mains et les bras au niveau des omoplates sans intention lubrique et sans geste inappropriée. Baissant les paupières, elle soupira, la rassura d’un murmure intime adressée à sa camarade de soirée.

- Certes, je veux empêcher ce fléau. T’imaginer redevenir un outil de mort et de sadisme serait désolant. Mais moi je ne veux pas te faire de mal, ni mettre fin à ta vie aussi tôt. Si j’avais eu une chance de te mettre les menottes, tu ne te serais pas réveillée dans ma chambre et libre. Je crois en toi et à ta force de caractère.

Le câlin terminé elle relâcha sa prise sur la femme pirate. Observer le ciel étoilé lui donna l’heure approximative de cette nuit douce et sympathique en général. Avec l’horaire du lendemain, Saya serait trop occupée avec des formalités entre la reine et le navire de guerre en charge du transport d’une cargaison selon le planning. Alors ses options se limitaient en deux choses : lui offrir une dernière visite là où elle pourrait lui offrir un cadeau et retourner à la maison pour y récupérer Figaro. Une fois encore elle tira la porteuse du D là où bon la blonde le désire.

- Je crois me souvenir que tu y trouves surtout des petits voiliers sur cette plage isolée. Et le peu de navires civils qui y jettent l’ancre ne devraient pas craindre une beauté et son précieux familier. Tant qu’on ne leur fait aucun mal, on tolère ce genre de tour de passe-passe.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Rémission à Moon Sea....Partie 2 (ft. Nana)   Jeu 26 Mai - 19:15

Strange D. NanaBloody Queen ♥ Nurse of Death
Bloody Queen ♥ Nurse of Death
avatar

Messages : 18008

Navigation
Doriki:
3632/6000  (3632/6000)
Fruit du Démon: Sang



- Entre femmes -



Il était déjà grand temps de se séparer. Quoi de plus normal ? Je ne pouvais pas rester indéfiniment ici même si j'en avais envie, il me faudrait bien un jour rentrer dans mon équipage, ils devaient s'inquiéter, et je ne voulais pas qu'ils soient en danger par ma faute. Certes ils étaient très fort et j'avais une totale confiance en eux, mais je ne voulais prendre aucun risque, c'était trop dangereux par ses temps de trouble, Marco avait pas mal souffert de la perte de Barbe Blanche au point de se faire capturer par le G5, le voir dans un tel état... Ce fut effrayant. Plus jamais je ne voulais le voir à ce point au bord du gouffre. Je donnerai tout ce que j'ai pour éviter que cela ne se reproduise, tout comme Ace je lutterai pour son bonheur, toute ma vie s'il le fallait. Pour cela, je devais rentrer sur le Moby Dick au plus vite.

Je suivais alors Saya, me cachant s'il le fallait, avançant à pas de loup ou en courant furtivement, visiblement il n'y avait pas lieu de s'inquiéter, mais prudence était mère de sureté. Je le savais que trop bien maintenant. Puis je l'observais dans le blanc des yeux, me questionnant au sujet de cette bête dont elle parlait, cette chose que personne n'avait vu en dehors des morts du G5, de quoi est-ce qu'elle parlait alors ? De mon autre moi ou bien de la piraterie en elle même qui pourrait faire de moi une bête sanguinaire comme bon nombre de ses criminels ? Ses mains sur mes épaules m'empêchèrent de bouger, mais je ne craignais pas d'action négative de sa part, si elle avait voulu, elle aurait pu m'en faire depuis longtemps. L'autre n'apparaissait jamais au grand jour, il était impossible de la connaître, alors avec quoi la confondait-elle ? Je redoutais la réponse, avais-je quelque chose d'autre de mauvais en moi maintenant ?

Soudain elle me prit dans ses bras, j'étais surprise, ce n'était pas vraiment ce à quoi je m'étais attendue. Si elle m'avait vu massacrer ses amis, ses collègues au G5 ne craignait-elle pas de voir d'autre personne de sa connaissance massacrer par ce qui vivait dans mon esprit ? Cette furie cachée ? J'écoutais avec attention ce qu'elle me disait, l'enlaçant également, sans savoir que le futur nous séparerait à tout jamais.

« Je ne suis pas un outil de mort, ce n'est pas moi. Tu aurais pu, mais tu ne l'as pas fais en effet, et je t'en remercie, tu crois en moi bien plus que moi-même j'ai l'impression... »

Depuis que j'avais découvert l'autre, je n'avais plus confiance en moi, j'avais peur d'utiliser mon pouvoir, même parfois j'avais peur de soigner mes camarades lorsqu'ils étaient trop esquinté par un combat et qu'ils étaient alors recouvert de plaies béantes. La nuit était déjà bien noire, les étoiles dans le ciel permettait d'y voir suffisamment, si je prenais le large ce soir, je devrais pouvoir m'en sortir un moment malgré le fait que je n'y connaissais rien en navigation. Je finirai par être perdue mais je ne doutais pas de retrouver leurs routes comme toujours.

« C'est parfait alors, on ne leur fera rien, juste trouver une embarcation pour retrouver les miens le plus rapidement possible avant qu'ils ne s'inquiètent de trop, même si ça doit déjà être le cas. » S'ils étaient éparpiller pour me rechercher j'avais peur qu'ils ne prennent des risques inutiles. « Il faut qu'on aille chercher Figaro. »

Impossible pour moi de partir sans lui, il m'était bien trop précieux pour cela. Malheureusement il était également recherché, et il n'était pas discret avec sa taille gigantesque. Il était bien plus grand que nous deux, on pouvait difficile éviter d'attirer l'attention avec lui...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Rémission à Moon Sea....Partie 2 (ft. Nana)   Ven 27 Mai - 7:08

Caïcos SayaLieutenant
Lieutenant
avatar

Messages : 98

Navigation
Doriki:
1256/6000  (1256/6000)
Fruit du Démon: Hoshi Hoshi no mi / Fruit étoilé

Saya savait que leur séparation arriverait d’ici une bonne demi-heure à la prochaine. L’habitante de Moon Sea qui vivait dans son cœur s’effondrait de chagrin à voir une visiteuse des plus sympathiques et mignonne interrompre son séjour riche en découverte dans la capitale féérique. Surtout qu’en considérant son statut de pirate notoire et dangereux, son départ sera permanent. À moins d’un concours unique de circonstances, le retour sur cette île sous contrôle gouvernementale et monarchique n’aurait aucun intérêt. Pas même la classe populaire des voyous et criminels de la Grandline n’oseraient considérer une troisième invasion, surtout suicidaire. Ce que la blonde craignait le plus de son amie était les blessures encore sur la voie de la récupération. On ne plaisantait jamais avec cet océan et es monstres bâtis comme des Titans. La rouquine aurait encore du chemin à parcourir pour retrouver son équipage, sans compter la traversée des plaines à l’extérieur sans devoir ouvrir la moindre blessure et perdre du sang. Toutefois, l’enserrement des deux jeunes femmes parlaient en soi et rassuraient alors la blonde d’un sourire chaleureux. Les bras de la porteuse du D se faisaient sentir dans une étreinte douce et assez forte. Saya s’inquiétait pour rien. Son amie pirate ne pouvait pas mourir pour de bêtes raisons. Avec Figaro qui attendait à la maison du lieutenant, le gros familier touffu la défendrait sans faille.

Les mots de Nana furent plus que suffisants pour donner l’approbation de la militaire. De ces paroles le vœu de ne jamais devenir une arme de mort fut scellé. Un pacte d’amitié ou leur démon ne devait jamais devenir les marionnettistes. De sa confiance envers la rousse, Saya lui donna la force de continuer à vivre et à rester l’unique maîtresse de son corps. Donc, son invitée fut prête à repartir. Le lieutenant insista alors à faire ensemble un dernier tour dans une boutique autre qu’une pâtisserie. Des évènements balayeront le monde sans que même les plus puissants puissent l’empêcher. Saya voulut offrir à son amie un gage d’amitié traditionnel de ce pays automnale. De ses propres économies, la blonde paya deux talismans en forme de croissant de lune. Elle expliqua à Nana que la propriété magnétique des talismans les collèrent ensembles pour former une lune complète.

- Je veux que tu le portes sur toi, où bon te semble. Ceci est un gage à ton égard comme quoi malgré nos chemins différents, je garderai toujours notre relation à cœur. Ne t’y méprend pas pour autant, Nana, je compte encore avoir ce duel entre toi et moi, dans quelques jours comme dans quelques années. Une promesse de ta rivale autoproclamée.

Elle tendit alors la seconde moitié à Strange. D. Nana. C’était avec une grande joie que ce cadeau fut donné pour ainsi clôturer leur retrouvaille s’île de la nuit. Comme convenu, elles prirent des chemins discrets pour revenir dans le quartier résidentiel et y retrouver un Figaro soulagé de les revoir. Saya finit par soupirer de tristesse avec une larme à l’œil alors que le duo inséparable se réunir pour un nouveau départ vers une mer moins paisible et courtoise. Elle voulait rajouter un mot, ou plusieurs. N’importe quoi pour la retenir encore quelques secondes. Genre, en lui disant d’être prudente contre le groupe de Tartaros ou contre l’amiral en chef de la Marine. Mais en les voyant déjà loin, elle fit un long salut de la main, serrant son talisman de l’autre main.


(Et topic terminé)
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Rémission à Moon Sea....Partie 2 (ft. Nana)   Sam 28 Mai - 11:30

Strange D. NanaBloody Queen ♥ Nurse of Death
Bloody Queen ♥ Nurse of Death
avatar

Messages : 18008

Navigation
Doriki:
3632/6000  (3632/6000)
Fruit du Démon: Sang



- Entre femmes -



J'appréciais Saya, même si nous étions normalement des ennemis, et depuis Marinford j'avais perdu fois en ses justiciers. Pourtant elle, elle me semblait être comme les Marines que j'admirais avant de perdre mes illusions devant la cruauté de la guerre envers Ace uniquement pour le sang qui coulait dans ses veines. Je n'aimais pas le sang. Même là, il fallait qu'il soit négatif... Ce liquide avait beau nous faire vivre, j'arrivais pas à le voir comme une chose positive. C'était stupide, j'avais du trop en voir, et perdre mon innocence dans cette masse couleur rubis. Mais il fallait se séparer, je ne pouvais rester ici, ce n'était pas mon chez moi, et ils y avaient des gens qui m'attendaient, sans parler du fait que si l'on me découvrait ici, elle risquerait d'avoir des ennuies. J'étais une criminelle recherché après tout. La question était de savoir comment j'allais retrouver les autres, et surtout leurs expliquer ma longue absence... Je voyais déjà Ace et Marco me poser tout un tas de question jusqu'à obtenir des réponses suffisamment convaincante. Mais je me voyais mal leur avouer la vérité, la Marine les avait trop fait souffrir, mais même temps, leur mentir me serrait le cœur... Sur le chemin j'aurai bien de quoi trouver une idée. Au moins avec mon pouvoir mes blessures n'existeraient bientôt plus du tout, je ne pouvais garder sur mon corps que le souvenir de celles faite de haki de l'armement.

En tout cas je lui avais bien dit que je n'étais pas un jouet de mort, je n'aimais pas prendre des vies, les autres pouvaient le faire, moi j'essayerais de l'éviter, ou uniquement si je n'avais pas d'autre choix pour sauver ceux que j'aime. Même si je savais que si je devais prendre la vie de quelqu'un, alors l'autre pourrait prendre plus facilement ma place, ça serait volontairement mettre un pied dans la démence, mais je n'étais pas assez forte pour lutter contre l'autre moi, elle était bien plus forte et rusée que moi, rien que son utilisation de fruit du démon était meilleure que la mienne. Bien que l'heure de partir avait sonné, Saya désira tout de même se rendre dans une boutique ainsi qu'une pâtisserie. C'était encore ouvert malgré l'heure ? Là elle lui montra deux talismans qui pouvaient s'assembler en une seule et même lune complète. Ça semblait magique et les yeux illuminés je regardais fascinée les deux objets.

« Très bien je le garderai alors sur moi alors, pour ne pas oublier notre relation où que l'on soit. Bien entendu, à notre prochaine rencontre nous nous affronteront alors, de toute façon c'est ce que nous sommes supposées faire. »

Je lui sourie, une marine et une pirate devaient normalement se battre, car l'un devait arrêter l'autre. Je l'attachais alors comme bracelet, faisant plusieurs tour avec la chaine. Ça serait bien plus simple qu'en collier. Figaro aurait vite fait de vouloir jouer avec en voyant le croisant de lune se balancer, et il avait des pattes bien trop grosse pour jouer sans rien abimer. D'ailleurs en le retrouvant celui-ci était d'humeur grognon, montrant les crocs à la marine, jaloux qu'elle m'ait garder si longtemps avec elle, et si je n'étais pas là, il l'aurait surement attaqué. Il n'avait pas changer là dessus. Puis nous nous rendîmes au lieu de notre séparation, se quittant pour une durée indéterminée, j'étais triste de la quitter ainsi, mais Ace commençait à me manquer terriblement, j'avais besoin d'aller le rassurer ainsi que les autres. Tout en m'éloignant je lui faisais des signes de la main jusqu'à ce qu'on ne puisse plus ce voir.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Rémission à Moon Sea....Partie 2 (ft. Nana)   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

Rémission à Moon Sea....Partie 2 (ft. Nana)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [FSR]Mission "Moon Plague"
» Mission à deux (deuxième partie)
» [Mission de rang B] Un mariage sanglant. Duexième partie. (PV: Jisetsu Sei)
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Première mission

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece RPG Strong World :: L'aventure :: Grand Line :: Autre îles-