AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Event majeur : Le réveil antique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Message
MessageSujet: Re: Event majeur : Le réveil antique    Mer 16 Mar - 21:41

Nico RobinBandit
avatar

Messages : 3194

Navigation
Doriki:
1906/6000  (1906/6000)
Fruit du Démon: Hana-Hana no Mi





Le réveil antique : Quitte cette île vite !!!




Accompagné de la chouchoute de Marde, Robin parcourait l’île à la recherche de Nami. L’archéologue espérait réellement que tout se passerait comme elle le voulait malgré l’inquiétante présence de Seira. Qui plus est, Marde avait clairement ordonné à sa compagne de tuer la rouquine si elle jugeait que c’était nécessaire. Farfouillant là où elle pouvait, Robin examinait chaque trace qui lui semblait importantes sous l’œil inquisiteur de la seconde de Tartaros. Cette dernière n’avait jamais fait confiance à l’archéologue, et cela, depuis le début des opérations. À chaque fois que l’ancienne membre des Mugiwara croisait le regard froid de sa collègue, elle avait l’impression de lire une jalousie profonde à son encontre. Comme si Robin prenait trop de place dans l’esprit de l’homme qu’elle aimait.

La pluie était incroyablement puissante. Le simple creux dans le sol devenait mortel si on ne prêtait pas assez attention. Le corps dégoulinant d’eau, Robin marquait un temps d’arrêt lorsqu’elle vit une silhouette non loin d’elle. La belle fut partagée entre une expression de surprise et de panique. Nami était vraiment là, en chair et en os, devant elle. Ne tenant plus, l’archéologue courait vers sa partenaire et, oubliant complètement sa question, elle l’enlaçait fortement.


- Nami !!!!! Tu es saine et sauve !!!! Qu’est-ce que tu fais ici ? Tu ne saisis pas l’importance de la situation ? Je ne peux pas tout t’expliquer, mais il faut que tu partes. Vite.

Comme une ombre, Seira arrivait derrière Robin avec son habituel regard glacial. Elle fixait la jeune rouquine et semblait déjà prête à bondir pour lui éclater le crâne contre un rocher pas loin. La brune le sentait et se tournait vers sa partenaire.

- Laisse-la-moi Seira. Je m’occupe d’elle.

- Marde veut sa mort si jamais je juge que c’est utile. Tu n’iras nulle part avec elle Robin. Sauf si tu désires mourir toi aussi avec elle.


La fanatique des chapeaux tremblait doucement. Seira lui fichait réellement la frousse malgré ses aspects de douce amante. Comprenant bien sa situation, Robin se tournait vers son ancienne amie et la regardait avec ses yeux de grandes sœurs.

- Laisse-moi au moins lui parler seule Seira. Tu pourras la battre ou la torturer, mais je veux lui parler. Et je veux être seule.

La demoiselle à cornes acceptait, après un long silence, et leur laissaient que cinq minutes avant de s’asseoir sur un rocher, assez loin pour respecter leurs intimités. L’archéologue soupirait en regardant la jeune rouquine.

- Tu as sans doute des tonnes de questions à me poser n’est-ce pas Nami ? Je ne fuirais pas devant tes questions. Mais sois brève. La guerre gronde. Tu sais ce qu’il y a ici ? Une arme antique et actuellement une guerre se déroulent entre la Marine, dirigé par Akainu, Teach et Marde.

Une explosion retentissait un peu plus loin, sans doute la colère d’Akainu qui commençait à se rependre sur l’île. Ignorant la situation, Robin continuait de fixer son amie.

- Je t’écoute. Même si je sais pourquoi tu es là, je veux l’entendre de ta bouche.
C O D A G E P A R @G A K I. S U R E P IC O D E

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Event majeur : Le réveil antique    Jeu 17 Mar - 19:39

NamiNavigatrice des Mugiwara
Navigatrice des Mugiwara
avatar

Messages : 3835

Navigation
Doriki:
2597/6000  (2597/6000)
Fruit du Démon: -


L'heure de la vérité


La navigatrice des Mugiwara avait mal dans tout le corps, mais elle continuait d'avancer. Elle avait désormais l'habitude d'avoir le corps meurtrie, et puis Arlong l'avait plutôt éduqué à la dure, à être balancer contre les murs depuis l'enfance, on finit par avoir une certaine relation avec. Sans compter qu'il y avait quelque chose de plus important : l'envie de connaître la vérité. Ce qu'on lui avait dit ne pouvait être vrai, les autres confirmeront que c'était des mensonges lorsqu'ils se retrouveront tous ensembles pour rire de cette mésaventure qui n'aura durée que trop longtemps. Elle voulait les revoir, deux ans de séparation pour être de nouveau séparer durant six mois sans même en avoir conscience ? La chatte voleuse était trop sensible vis à vis de ses camarades pour que cela continue encore, pourtant elle se rappelait que deux autres de ses camarades étaient toujours sous les ordres de Marde. Zoro lui avait réussi à fuir, cela ne l'étonnait même pas, elle avait déjà été surprise qu'il soit sous influence.

Puis l'instant où la vérité allait enfin éclaté arriva. Nico Robin arrivait face à elle, les os gelées, la pluie mordue par la violence de la pluie, Nami la regardait au début d'un œil morne, à bout de force. Mais plus la silhouette se dessinait et plus une certaine joie de retrouver son amie se fit sentir à l'intérieur d'elle. Après tout c'était sa nakama non ? Elle n'avait pas hésiter à affronter le Gouvernement Mondial pour la sauver. D'un coup l'archéologue la prit dans ses bras, et la rouquine ne savait plus que penser.

-  On m'a déposer ici, il fallait que je te vois, je ne sais plus qui, mais j'ai entendu des choses... Les journaux... Luffy... 

Sa main devant sa bouche pour éviter qu'un flot de larme ne déborde et qu'elle ne se mette à hurler sous le coup de l'émotion à l'annonce de la mort de son capitaine. Étonnement, même l'influence de Marde n'avait pu effacer l'amour inconditionnel qu'elle lui vouait, quand bien même elle le frapper régulièrement sans la moindre retenue. Quoiqu'il en soit, Nami ne partirait pas, elle avait fait trop de chemin, elle avait besoin de tout savoir, impossible de laisser les choses comme elles étaient sinon.

Malheureusement le chaton chapardeur comprit que les choses ne serait pas aussi facile qu'elle ne l'aurait voulu, il y avait une autre femme avec elle, elle portait des cornes sur la tête, mais n'était pas aussi grande que Gekko Moriah. Comme quoi tous les cornus n'étaient donc pas des géants. Les deux femmes se connaissaient donc, Nami regarda son amie intriguée. Lui avait-on dit la vérité ? Son cœur se serra dans sa poitrine. Mais aux paroles de l'inconnue, Nami comprit qu'en effet, Robin était du côté de Marde et sans avoir perdu le contrôle d'elle-même...

-  Robin explique moi... Qu'est-ce qui se passe ici ? Pourquoi es-tu avec ses gens là ? 

Son regard ce fit sévère, comment pouvait-elle être avec des gens qui leurs avaient fait tant de mal ? Pourquoi n'être pas rester après des autres ? Pourquoi n'avoir pas essayé de sauver ceux qui étaient encore soumis à la volonté de Marde ? La battre ou la torturer ? Était-ce réellement Robin qu'elle avait en face d'elle ? Étonnement Seira sembla accepter le marcher de les laisser seules toutes les deux aux risques que la rousse découvre de terrible secret sur eux et leur organisation.

-  Je m'en fiche de ce qui se passe ici, si des personnes aussi puissantes sont justes à côtés de nous. Je n'irai pas par quatre chemin Robin : As-tu réellement laisser mourir Luffy sans rien faire ? 

Son cœur battait de plus en plus fort dans sa poitrine, elle voulait entendre une seule réponse, pourtant elle avait peur que cela ne soit pas ce qu'elle entendrait. Ça lui faisait mal d'avoir un tel doute, normalement elle devrait même pas en avoir, la chatte voleuse le savait. Et pourtant le doute était là. Non, ce qui lui faisait encore plus mal que d'avoir le doute, ce qui lui faisait encore plus peur, c'était que Robin ne confirme la mort de Luffy, ça serait trop dure à entendre. Depuis cette annonce elle avait refusé d'y croire... Bientôt elle saurait ce qui c'était réellement passé. Nami n'avait même pas peur de tous les bruits qui venaient au loin, elle planta ses yeux noisettes dans ceux de son amie, la fixant jusqu'à ce que cette dernière avoue tout ce qu'elle savait.



_________________
Il y a des liens qui peuvent être plus fort que ceux du sang

by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Event majeur : Le réveil antique    Jeu 17 Mar - 22:03

Nazario TaizoneDark Killer ☣ Albino ☣ Crazy Cannibal
Dark Killer ☣ Albino ☣ Crazy Cannibal
avatar

Messages : 2542

Navigation
Doriki:
3240/6000  (3240/6000)
Fruit du Démon: Suppai Suppai no mi

L'effet de surprise avait eu son effet. Je ne pouvais que féliciter cet homme. Il était venu pile lorsque je ne couvrais pas ma défense. J'étais tellement concentré sur mes envies sanglantes, que j'en avais oublié de faire attention au monde. Parfait de sa part. J'avais commis une terrible erreur. Sa stratégie avait été payante. Je venais de prendre un puissant coup de poing dans le visage. J'étais stupéfait. Complètement ébahi. Je ne le montrais pas à l’extérieur, mais cela pouvait se lire dans mon regard. Je ne m'attendais pas à une telle attaque alors que je venais de prendre la vie à mes premières victimes. Le jeu ne faisait que commencer. Il était arriver trop tôt. Vraiment trop tôt. Je n'étais pas échauffé. Pas du tout. J'avais juste affronter les faibles en première ligne. Rien de très physique. Mes muscles souhaitaient prendre encore quelques minutes de rodage, cependant je ne pensais pas avoir le temps. Je devais me préparer à combattre un réel adversaire. Son aura était sombre. Il était dangereux. Je pouvais le sentir. Je le voyais de mes propres yeux. J'allais lui montrer que je l'étais également lorsque je devais gagner. Nous n'étions guère présent pour nous amuser. Perdre n'était pas envisageable. Je préférais mourir que de m'avouer perdant. Je n'allais peut-être pas vaincre, mais je ne serais pas seul à dîner en enfer. Chacun avait ses objectifs. Tous deux étions pleins d'espoirs.

J'avais sentis la douleur de cette force qui s'était écrasé sur ma joue. Bordel ça m'avait carrément réveiller. Je me sentais vivant. Heureusement je n'avais rien de cassé. Mes dents étaient toujours là. Aucune de perdu. J'avais eu de la chance. J'aurais du voir cet assaut venir. J'aurais dû me tenir sur mes gardes. Je m'en voulais beaucoup. J'avais été si niais. J'étais un des lieutenants de Marshall D. Teach et je me laissais surprendre par des gamineries. Quel crétin. Je devais être prudent. J'avais mal estimée la situation. J'avais le haki. J'aurais mieux fait de l'utiliser dès le départ. Je m'en voulais. Je méritais mon sort. Je méritais pire. Je touchais les ténèbres. Mince. Son coup m'avait projeté à plusieurs mètres de ma position initiale. J'étais pas bien. J'avais lâché mes armes. Comment reprendre mes atouts ? Je ne savais pas de quelle façon je devais m'y prendre. Le sol n'était pas confortable. Je m'étais fais légèrement mal au dos en tombant. J'étais énervé. De vives douleurs s'installaient dans ma tête. L'autre arrivait avec sa colère. Il était là. J'avais toujours la possibilité de lui donner le contrôle de mon corps. Sa force était plus imposante que la mienne. Sa bravoure était à toute épreuve. J'étais fier de l'avoir près de moi dans ce genre d'occasion. Je respirais profondément et calmement un bon coup avant que le monstre ne prenne place dans l'arène. Je n'allais plus être maître de mes pensées. J'étais désormais mon démon et mon sauveur.

Je n'allais pas faire la même erreur. Pas une seconde fois. Ni même une troisième. J'allais être fin joueur. Je ne pouvais plus me mettre en travers du destin. Les dés étaient lancés. Mon avenir allait être prononcer. J'étais décidé à montrer l'étendu de mes capacités. Je me fichais de me donner à fond. Je n'avais plus qu'une idée dans mon esprit, faire couler le sang. Je ne pouvais pas attendre que ma seconde personnalité s'en aille avant que je ne puisse me battre. Ce n'était pas prévu. Pas au menu du Chef. Je comptais sur sa motivation.

Lorsque le pied baigné de haki du brun vint s'écraser, je pus sentir en moi qu'une puissance commençait à naître. Cela prenait forme. Enfin. J'allais être divin. Je n'avais plus la moindre humanité. J'aimais cette sinistre sensation. Je me privais de mes sentiments. Je n'avais plus que d'effrayantes pulsions. J'étais comme vidé de ce qui faisait de moi un homme, je devenais une bête. J'étais mieux dans cet état. Je me sentais supérieur. Je ne pouvais plus ressentir la douleur. Celle-ci était directement convertie en envie de Nous voulions faire un carnage. Nous étions en communion.

Je voyais mon adversaire qui me parlait, mais je n'écoutais rien de ces paroles. Je n'arrivais pas. Rien ne pouvait rentrer. J'étais mentalement ailleurs. L'autre était devenu le Patron. Je fus de retour quand je vis mon adversaire faire la croix. Il était sérieux ? J'avais l'impression qu'il souhaitait que je le frappe. Étrange. Je ne comprenais pas ses envies, j'allais tout de même m'en prendre à sa personne. Nous avions des délires diamétralement opposés, néanmoins je sentais que nous n'étions pas totalement différents. Il était cinglé. Je respectais toutefois son choix.

Je m'étais levé tranquillement, sans la moindre pression. Je n'avais plus mal. Cela faisait du bien d'être dans cet état. Mon corps était comme revigoré après une bonne nuit de sommeil. Une bonne chose avant de me donner dans un combat. L'autre ? Il était toujours dans sa position. Je le fixais d'un air nonchalant. Par habitude. Je ne faisais pas exprès, pour le moment en tout cas. Un léger sourire pris naissance sur mon visage tandis que mes poings devinrent également recouvert par le fluide. Il n'était pas seul. Je savais l'utiliser. J'avoue que je ne pouvais l'exploiter que sous cette forme, mais c'était un secret qui n'avait pas d'importance particulière. Ce qui était à retenir, fut l'intervention de l'un de mes poings qui s'en alla à la rencontre du visage du brun. Je lui avais rendu son premier coup. J'avais visé avec une certaine attention afin d'être expéditif. Décidément j'avais besoin d'une belle paire de lunettes. Je venais de louper la tempe de quelques millimètres. J'aurais peut-être pu le mettre hors d'état de combattre. J'étais déçu. Pourtant j'avais l'honneur de continuer ce jeu.

« Je ne suis pas très bavard, désolé si j'ai pu te vexer. Bon. Avant de passer à la boucherie, je voudrais connaître ton nom, si tu es mon adversaire. Je suis Taizone Nazario et toi ? »
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Event majeur : Le réveil antique    Ven 18 Mar - 11:53

Marshall D. Teach☼ The King of Darkness ☼
☼ The King of Darkness ☼
avatar

Messages : 4454

Navigation
Doriki:
5235/6000  (5235/6000)
Fruit du Démon: Yami Yami & Gura Gura no mi





Event Tartaros
Fuck it ! Destroy everything !

Le Chien Rouge venait d’arriver. Enfin, plutôt : venait de faire irruption ! Non ! Eruption ! Il venait de faire éruption au milieu de toute la joyeuse bande de pirates menés par Barbe Noire. Au milieu de cette tempête constante, le vent et la pluie séchaient petit-à-petit la lave ruisselant çà et là, provoquant de la vapeur dense, la faisant virevolter par-delà les arbres et les corps des hommes de Teach. Lui, avait été fort inspiré pour prendre à parti l’amiral mais il n’obtient aucune réponse directe. Comme pour masquer son moment de solitude, le marine ne daigna qu’à se retourner avant qu’un son de den-den mushi, son den-den mushi vienne briser le silence. Comme si personne n’était présent, il décrocha nonchalamment l’appareil et le brandit même de sorte que tout le monde puisse l’entendre. A l’autre bout du fil, c’était Boa Hancock qui lui faisait un compte rendu de sa propre situation, comme tout cela était pratique. Et la suite fut d’autant plus surprenante ! Puisqu’ils en étaient là, il lui dirait franchement ce qu’il pensait. Depuis le début, il avait été surpris par la capacité de Marde à les prendre à revers, il aurait même pu se douter que Caesar viendrait. Après tout, lui aussi avait pu voir les vidéos où il montrait les propriétés de ses gaz… S’attaquer à un yonkou allait lui coûter cher.

"- Me ramener Caesar ?! Zehahahaha, j’me demande bien comment ! J’ai jamais vu mon éclaireur maitriser le haki ! Mais si la boniche peut s’charger du Clown, ça m’arrange ! Zehahaha !"

Alors qu’il rangeait enfin son escargophone, le barbu put enfin observer quelques menues réactions venant de la part de son pire ennemi du jour. Redoutant la puissance de son adversaire, il se tenait prêt à toute éventualité, ses mains étaient chacune enveloppée d’un pouvoir différente, prête à défendre et contre-attaquer. Il ne ferait plus les mêmes erreurs qu’avant, il resterait concentré quoi qu’il advienne. Akainu était encore l’un des rares qui pouvait se mesurer à lui et lui causer de sérieux problèmes. Voilà pourquoi le combat qui prenait déjà place entre Taizone et Judal ne les intéressaient plus à présent. Tous les deux savaient. L’autre face à eux pouvait mettre un terme à la fête rapidement. Les hommes autour du capitaine aussi le savaient et commençaient à prendre un peu de distance par rapport à la scène, la majorité tentant de poursuivre l’avancée entamée, seules quelques personnes ne bougèrent pas. Lafitte, Shiliew, Catarina, Taizone et Judal. Voilà toutes les personnes étant restées assez proches des arrières du gros. La nervosité était palpable. Au moins Burgess ne ferait plus l’erreur d’essayer bêtement de balancer un projectile quelconque sur un logia. Puis, la discussion commença.

Un sourire sarcastique, des menaces, des compliments sur sa qualité d’emmerdeur ainsi que son fameux plan. Les temps de guerres étaient incroyables, les masques tombaient, l’hypocrisie mourrait. L’édenté écouta jusqu’au bout, sans perdre une miette de ce qui parvenait à entrer dans ses oreilles crasseuses. Que c’était amusant ! Il se retenait de ne pas rire, non pas qu’il en avait quelque chose à foutre de la dignité de son interlocuteur mais plutôt parce qu’il n’en revenait pas ! Cet amiral avait des couilles énormes pour se dresser seul face à l’Empereur et sa meute ! Que pouvait-il réellement espérer ? La situation était trop critique pour qu’une quelconque alliance ou pacte se forme, surtout pas entre la marine et les pirates. Les deux camps étaient trop opposés, à quoi cela rimerait-il ?! Ne pas s’attaquer de front reviendrait à attendre le coup de couteau dans le dos ! Personne n’était aussi naïf, sauf peut-être les supérieurs du petit Chien-chien. Une brochette d’illuminés débiles. Pour qui prenaient-ils Teach ?! Ils étaient sérieux ?! Pour masquer la colère qui montait en lui, il se mit à rire, rire et défier du regard celui qui le prenait encore de haut. Tout ce blabla, c’était du flan, de la merde en boite !


"- Zehahahahahaha ! Par où commencer ?! Par la naïveté d’Hancock ? Par ta propre naïveté ?! Kaido était mon ennemi, cet imbécile n’a même pas réussi à poser un pied sur l’ile, le con ! Et tu crois quoi ? Que je vais t’ouvrir le chemin, faire une courbette et te baiser les pieds ?! Zehahaha ! Se sont tes supérieurs qui sont bien cons, ouais ! Les marines et les pirates ne s’allieront jamais, tu l’sais aussi bien qu’moi ! J’imagine que tu n’es pas totalement stupide pour ne pas redouter que je t’attaque, même si on s’met d’accord maintenant ! En tout cas moi j’m’attends à tout venant d’un mec aussi cramé qu’toi ! Seuls les trous du’c et les catins s’allient à vous ! Ceux qui n’ont pas les couilles de vous affronter ! Avoir une arme antique serait parfait pour vous faire fermer votre clapet, non ? Zehahaha ! "

Ses yeux globuleux se firent plus marqués, à mesure que ses dents crissaient en riant il fixait comme un fou le regard dédaigneux du soldat de la « Justice ».

"- Mais j’suis d’accord avec toi, Marde est un enfoiré de première, se battre entre nous serait lui donner la victoire sur un joli plateau ! Renoncer à l’arme ? Pourquoi pas ! Je suis plus puissant que vous tous ! J’ai le pouvoir d’annuler les vôtres et ensuite de détruire le monde, grace au fruit du Vieux ! Tu vas aller affronter le Guille-gnol ? Et puis quoi ? Soit tu finis hypnotisé, soit tu reprends l’arme… C’te blague ! Zehahahaha ! Et si tu reprends l’arme... Tu crois qu’j’vais gentillement me laisser faire ?! Les mémoires peuvent bien penser ce qu’elles veulent, y a pas si longtemps personne n’aurait imaginé c’qui s’est produit à Marineford ! Essaye de me harceler, si j’peux pas avoir cette arme il m’suffit juste de détruire cette île et tous ceux qui s’y trouvent ! Comme ça, mieux qu’un ex-aequo, tous pourront y voir ma puissance ! Tu t’rappelles de c’que j’ai dit y a deux ans, non ?! C’EST MON ERE ! Zehahahahahahaha ! Zehahahaha ! "

Après avoir fini son long laïus endiablé, le gros lard leva ses deux bras et agrippa l’air. Il tira un coup sec et toute l’ile pencha soudainement d’un côté, pour ensuite pencher de l’autre, comme un pendule. Le rire gras et funeste du pirate résonnait encore, une dernière phrase de défi le ponctuant. Elle était adressé au Chien Rouge, allait-il se battre contre Teach ou bien tenterait-il d’aller jusque Marde ? Le barbu, bien décidé à foutre un bordel monstre, lui laissait le choix ! Mais rien ni personne ne l’arrêtera dans sa folie ! Il était temps que tous le prenne au sérieux ! Ce n’était pas un simple bouffeur de tarte avec un rire débile ! Par la force des choses il était devenu Empereur, il avait deux pouvoirs, sa flotte grandissait à mesure que ses ennemis pliaient le genou ! C’était Marshall D. Teach ! Et à présent il en était convaincu, il n’avait pas besoin d’arme antique pour le faire savoir ! Sa supériorité était évidente ! Lui aussi allait essayer de trouver Marde si Sakazuki ne se montrait pas têtu ! Et il le tuerait de ses propres mains avant d’enterrer à jamais les espoirs toutes les autres grandes puissances de pouvoir prendre l’avantage face à lui !




HRP : j'espère que ça ne dérange pas le déroulement de l'évent ^^"

_________________
Doubles Comptes:
 

The Blackbeard Crew:
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Event majeur : Le réveil antique    Sam 19 Mar - 10:46

Guille Marde
avatar

Messages : 282

Navigation
Doriki:
3890/6000  (3890/6000)
Fruit du Démon: Fruit de la soumission





Le réveil antique : Pathétiques créatures




Le seigneur sombre gardait la main tendue vers le serviteur de Teach tout en lui adressant un sourire impénétrable. Que les raclures de bas étages étaient lentes à la détente. Cela en devenait presque impoli d’être aussi stupide devant la présence de Marde. Gardant son calme et son sérieux en toutes circonstances, ou presque, le brun fixait longuement Izaya avec une idée bien précise derrière la tête. Ce gamin, qui se tenait face à lui, ne manquait pas de répondant, mais à être trop arrogant, on en devient idiot. Et l’éclaireur de Teach allait le comprendre à ses dépens. Le chef de Tartaros baissait enfin la main en ayant un rictus moqueur.

- Dis donc petit. Serais-tu un devin ? Un être doué du don de prescience ? Marde Guille se pose cette question très sérieusement après avoir entendu tes mots. Tu prétends que tu as évité la mort de peu et que la prochaine fois, son Altesse et Caesar auront peut-être la chance de t’avoir. Comment peux-tu savoir que tu as échappé à la mort ce jour mon garçon ? Marde Guille aimerait beaucoup comprendre cela.

Son regard se faisait luisant. Il brillait d’une flamme ardente, démontrant enfin qu’il avait de sombres projets pour lui. Sans réellement prévenir, l’homme le plus recherché du monde, bondissait vers l’éclaireur et lui envoyait un énorme coup rempli de Haki dans l’estomac, le faisant valdinguer au loin. Avec légèreté, le seigneur reprenait une posture digne de son rang avant de remarquer que l’impératrice était au plus mal. Il soupirait, mais souriait quand elle se remit sur ses pieds. Le temps était donc enfin arrivé.

- Bien, bien. Altesse, Marde Guille constate que vous êtes pleinement coopérante désormais. Du moins, Marde Guille l’espère en vertu de notre accord. Altesse, auriez-vous l’obligeance de conduire Caesar jusqu’à la Marine s’il vous plaît ? Vous pourriez faire de gros dégâts dans les rangs de Teach et d’Akainu ensemble.

Il souriait avant de s’avancer dans la forêt pour retrouver son ami qu’il venait de projeter au loin. Des secousses se firent ressentir sur toute l’île. Le gros barbu devait probablement commencer à se déchaîner. Dans le genre pathétique, Teach se posait en maître, mais pour combien de temps rigolerait-il encore ? D’ici quelques minutes, la Marine serait en déroute et l’Empereur ferait dans son froc devant la jolie surprise que Marde lui réservait. Personne n’avait le droit de tourner le dos au chef de Tartaros comme l’avait Teach il y a peu.

Trouvant enfin Izaya, le seigneur noir lui écrasait le ventre avec son pied pour le maintenir au sol. Un large sourire se dessinait sur son visage et Marde prit la parole avec une voix douce.


- Marde Guille pense que tu es une personne désirant offrir ta vie pour ton capitaine n’est-ce pas petit ? Il est tout pour toi et tu le respectes pleinement pas vrai ? Et s’il te le demandait, tu lui offrirais ta vie sans hésiter. Marde Guille respecte cela mon garçon, mais vois-tu, Marde Guille continue de penser que tu peux lui être utile.

S’agenouillant, écrasant ainsi le garçon avec son genou gauche, le seigneur noir fixait Izaya avant de reprendre la parole.

- Tu vas tuer Teach en lui plantant un couteau dans le cœur. Rassure-toi, si tu échoues, il te tuera à la place de Marde Guille. Dans tous les cas, tu es perdant mon garçon. A être vaniteux, on s'en brule les doigts.
C O D A G E P A R @G A K I. S U R E P IC O D E
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Event majeur : Le réveil antique    Dim 20 Mar - 12:32

Narcisse JudalBlack Sun | Prince des vices
Black Sun | Prince des vices
avatar

Messages : 2046

Navigation
Doriki:
3583/6000  (3583/6000)
Fruit du Démon: -



Prêt pour une danse tous les deux ?




J'étais plutôt content, l'équipage de Barbe Noire, c'était pas n'importe qui que j'affrontais quand même ! À vrai dire, j'étais plutôt content, je pourrai même m'en vanté si jamais je retournais chez les révolutionnaires. Si toute fois j'y retournais. Mais là, soumis ou non à la volonté de Marde, j'avais envie de me farcir ses hommes, ils avaient une telle réputation ! D'ailleurs je me demandai si Barbe Noire n'arriverait pas à faire chier Marde et son projet de récupérer l'arme antique. Le grand manitou n'avait vraiment pas de chance, entre lui et l'amiral en chef, ça lui en faisait des emmerdes, une chance qu'il soit arrivé en avance sur l'île. Mais on allait subir de lourde perte juste pour un jouet dont l'infos avait fuité de partout, et c'était même pas ma faute ! Je le jure ! Surtout que juste pour lui pourrir la vie, j'aurai pu être le premier à balancer le projet.

Quoiqu'il en soit, là j'étais tout content comme un vrai gamin, je venais d'envoyer bouler l'homme acidulé contre un arbre pour une rencontre choc. J'avais limite envie de sauter sur place et de crier « strike », mais je me retiens tout de même. Un peu de sérieux quoi, je venais déjà de me taper une amazone en plus sur le champs de bataille, il valait mieux que j'évite de trop me faire remarquer. Une chance que je lui ai pas filer mon numéro d'escargophone n'empêche. Pas envie d'être harceler, sans compter qu'Angela lui ferait rapidement la peau. Si elle avait été là... Je donnais pas cher de la vie de cette pauvre fille. Mais bon, pour l'heure j'étais occupé avec mister le pirate de Barbe Noire pour une partie d'échange de coup. Enfin quand il se redresserait. Ça lui apprendra à pas répondre à ma question, je serai super bon dans l'éducation non ? Si avec ça il avait pas compris la politesse, moi je savais pas quoi faire !

J'observais donc cet homme se remettre de ses émotions, il avait plutôt bien encaissé, c'était bien, j'allais pas être déçu, j'avais visiblement choisi le bon adversaire. Un capable d'encaisser mes attaques et me procurer du plaisir en continue, si toute fois il était endurant. J'avais déjà lu quelque petite chose sur lui à travers les journaux, c'était un sadique, un pur sadique, il massacrait à tour de bras et n'avait pas l'air de se préoccuper des innocents parmi ses victimes. D'ailleurs j'avais appris qu'il avait même tué il y a peu un membre de l'équipage du Moby Dick... Décidément entre l'équipage de Barbe Noire et ce qui reste de l'équipage de Barbe Blanche, ça devait être une haine totale et qui continuerait jusqu'à la fin de l'un des deux, car il y aurait visiblement toujours un pour entretenir la flamme de leur rancœur. Et dire que le gros était avant le fils de l'homme qu'on disait le plus fort du monde. Étonnement comme Kaido, j'aurai bien voulu voir un affrontement entre les deux monstres tien.

Les bras tendus, la tête en arrière avec un immense sourire sur les lèvres, j'attendais avec plaisir qu'il m'en décroche une, et ce fut le cas, il y alla directement au Haki. Pourquoi les préliminaires ? Autant y aller franco ! À sec on s'en fou ! Sans même me charger de Haki le visage pour le protéger, j'avais pris le risque de finir K.O en un coup de poing de sa part. Une chance qu'il m'avait loupé de peu, juste la tempe écorché, du sang coulait le long de mon visage côté droit en un long filet. Ah oui la tête, j'oubliais tout le temps à quel point ça pouvait saigné abondamment. Au moins ça coulait à côté de l'œil, et non dedans, c'était toujours ça, j'aurai plus qu'à faire attention à ce que ça n'aille pas dedans durant le combat, ça m'emmerderait bien d'avoir qu'une demi vision.

« Tant que t'es pas muet. Moi c'est Judal, Narcisse Judal, enchanté que tu sois mon adversaire ! Et si on s'amusait ? »

Et toujours avec le sourire. Sans attendre sa réponse je m'étais jeter sur lui, les poing et les pieds charger de Haki, tel un acrobate je sautais dans tous les sens pour lui porter des coups de manière désordonné. Je n'avais pas de technique particulière, c'était un gros mélange de n'importe quoi, ça venait avec le feeling, ce qui faisait que je laissais parfois des ouvertures et que je me mangeais également des coups. Un combat entre deux idiots recouverts de noir, c'était beau ! Durant notre danse, on n'avait que faire des autres autour de nous, j'avais même frapper certain de ses camarades alors qu'il esquivait une de mes attaques. La faute à pas de chance. Mais bon on s'en fichait bien, l'important été de s'amuser entre nous, les autres n'étaient que peu de chose en comparaison. Allait-il finir par utiliser son fruit ? Il me faudra être prudent...

©Strange.D.Nana

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Event majeur : Le réveil antique    Dim 20 Mar - 17:39

Kuraidesu IzayaPirate de Barbe Noire
Pirate de Barbe Noire
avatar

Messages : 835

Navigation
Doriki:
729/6000  (729/6000)
Fruit du Démon: Inu Inu no Mi version coyote



Blessé...

Izaya après avoir dit son monologue a Hancoke vit celle-ci tombé a terre. Le brun ne put s’empeché de sourire malgrés la situation où il se trouvait ! Etais-ce Marde Guille qui lui fesait peur ? Qu’importe ! C’etais un joli spectacle voir la fameuse princesse serpent abattu. Dommage qu’il n’est pas pris de photo, s’il racontait ca a son equipage pour sur personne ne le croira ! La legendaire Imperatrice…devenu si faible…il avait envie d’en rire mais pas question de rire dans ce moment là surtout devant lui !
La main du seigneur noir se baissa et Izaya ouvrit tout de suite ses yeux marron-rouge, sourcil froncé. Il savait que Marde ne le laisserai jamais partir en vie et il savait qu’il allait mourir alors autant mourir en provoquant ce fichu seigneur noir !!
Le seigneur noir lui parla et le brun avait envie de lui repondre avec un sourire sacarstique mais a peine que Marde avait terminé de parlé, a peine qu’Izaya eu bougé les levres que le seigneur noir lui donna un violent coup de poing qui lui fit atterir a l’autre bout du decor c'est-à-dire beaucoup plus loin contre un grand arbre.
Ce n’etais pas un simple coup de poing c’etais un coup de poing d’Haki. Le brun resta au sol la main sur son estomac enlevant son masque pour respiré de l’air frais. Il avait mal tres mal que ca en devenait pitoyable, le brun n’avait pas un corps tres resistant et n’etais pas doué pour le combat…
Il tenta de se relevé. Apres tout le seigneur des tenebres allait revenir lui reglé son compte ! Il entendit des bruits de pas. Il ferma les yeux serrant les dents, puis il senti un poids sur son ventre.
« Bon sang il est lourd dans les deux sens du therme ! »
Il cracha un filet de sang qu’il avait retenu dans sa bouche. Il était fais comme un rat.
Izaya était une personne fidele quand il y’avait quelque chose a gagné et travaillé dans l’equipage de Teach en était une. Le capitaine était une personne qu’Izaya avait beaucoup apprecié et c’était pour cela qu’il était parti a sa recherche depuis deux ans. Oui, il voulait voir ce monde sombré dans les tenebres !
Attendez il lui demandé de poignardé son capitaine. Izaya avait voulu rire mais a la place il souria avec dans ses levres un filet de sang.
-Je suis desolé mais c’est impossible, dit le brun en souriant.
Puis apres avoir dit c’est mots, il se transforma en hybride coyote et griffa violament la jambe de Marde pour qu’il puisse de nouveau bouger. Izaya se releva tenant toujours son ventre. Bon sang qu’il se maudissait de ne pas s’etre entrainé au lieu de mangé et de faire des conneries. Juré dès qu’il en aurai terminé avec cette histoire il s’entrainerai tous les jours, jours et nuit…enfin peut-etre. Eh bon sang la prochaine fois il s’achete une armure, il a de la poigne ce Marde Guille-gnol !
« Si j’en sors vivant promis je serai moins sarcastique ! »

Il regarda Marde devant lui le visage sérieux. C'étais pas le moment de jouer le con surtout avec lui...
© By Halloween sur Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Event majeur : Le réveil antique    Dim 20 Mar - 18:07

Boa HancockRoyal Shichibukai
Royal Shichibukai
avatar

Messages : 312

Navigation
Doriki:
2847/6000  (2847/6000)
Fruit du Démon: Mero Mero No Mi


Haine
Boa Hancock


Elle se releva définitivement. Elle était désormais fièrement dressé. La fatigue et la meurtrissure générale de son corps s'en était aller. Elle était guérie par une haine folle, une haine qui l'avait envahie à l'approche de Marde. C'était comme si la seule présence maléfique de Marde avait pu transmettre toute la vilenie de son âme en Hancock. Elle était debout, droite et fière. Bien sûr qu'elle c'était mise dans un pétrin impossible, elle n'avait pas eût le courage de choisir le bon camp dés le départ ! Alors qu'elle avait simplement besoin d'être au côté du Tartaros. Marde retrouverait le corps de Luffy et défendrait Amazon Lilly.
Nico Robin avait raison depuis le début. Teach n'était qu'un tas puant qui avait livrer Ace et compromis Luffy. Akainu n'avait d'yeux que pour sa justice divine et tôt ou tard il aurait supprimer Hancock et les Kujas, pour lui un pirate restait un pirate quelque soit son rang ! Les autres n'avaient désormais plus aucun intérêt pour la suite. En une seule et simple alliance avec le diable elle obtient ce qu'elle veut. Mais, il reste le doute sur les meurtriers de Luffy, Le Tartaros ? Robin ? Marde ? Nico Robin n'avait aucune raison de mentir au moment de sa confession, d'autant plus que Hancock aurait pût la tuer et l'avait menacer à plusieurs reprises. Il faudrait donc par la suite s'occuper d'approfondir l'enquête sur les Révolutionnaires.

Elle sortie de sa torpeur et rejoignit Marde de Guilde dans la fôret, sous une pluie battante.

"-Je m'occupe des autres. Mais nous avons à parler !"

Non loin de la lisière se trouvait le nouveau camp de fortune des Kujas et de la Marine, plusieurs soldats blessés étaient déjà présent. Via son Den Den Mushi elle ordonna aux Kujas des las abattre simplement et de rejoindre le navire, le reste de l'opération ne concernait que la Reine Kuja.
Elle s'enfonça un peu plus dans l'épais brouillard de guerre qui entourait la forêt. Ayant changer de camp, il était temps de changer d'ennemis et de mettre fin au joug de ses fichus "Gentils et Méchants" qui se livrent bataille pour la Justice ou la Fin du monde.
Elle arriva au niveau d'une clairière non loin des ruines ou plusieurs soldats de la Marine progressent, il fallait être théâtral et rendre l'endroit encore plus lugubre. Une galerie des horreurs peut-être?

"Mero Mero Mellow !"

L'ensemble du contingent était en instant transit par le désir de voir Hancock, puis l'instant d'après pétrifié par sa beauté divine. Elle s'amusa à serpenter entre les statues tandis que Salome bougeait dans tout les sens en renversant quelques statues. Le fracas de la pierre sur le sol était largement couvert par la pluie et le tonnerre, sans oublier les secousses de Teach.
La Princesse Serpent s’assied donc sur Salome en attendant que Casear daigne se montrer afin de pouvoir se joindre à la bataille qui oppose Teach et Akainu.




Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Event majeur : Le réveil antique    Dim 20 Mar - 20:45

Sakazuki Akainu
avatar

Messages : 248

Navigation
Doriki:
5240/6000  (5240/6000)
Fruit du Démon: - Magu Magu No Mi

Sakazuki Akainu, droit comme un tronc, jaugeait son rival, dégoulinant de magma et son regard brillant de sévérité. Il s'en doutait bien, que le tas de graisse ténébreux ne voudrait pas communiquer logiquement. Trop de fierté, il ne pourrait se rabaisser malgré toute l'irrationalité que cela représentait… Finalement Teach n'était pas si différent de lui, Sakazuki avait seulement parié sur la lâcheté et la stupidité des pirates. Teach n'était pas aussi pirate qu'il le pensait, peut être ses années passées dans le Moby Dick l'avait rendu plus semblable à ces étranges spécimens rejetons de Newgate, à développer des valeurs décalées dans leur milieu tel honneur, courage, vengeance… Qu'importe, même s'il fallait s'attendre à ce qu'un tel personnage continu à faire obstacle pour vous emmerder continuellement, la situation était contraignante. Tant pis si l'abruti de barbu tenait tant que ça à les mettre tous les deux dans une impasse, au moins le chef de la Marine aurait sa vengeance !

Il lâcha un « tch » et ouvrit la bouche en narguant Teach d'un rictus sarcastique (qui ressemblait plus à une menace qu'à un sourire, comme chaque fois qu'on voyait Sakazuki sourire).

« Comme je m'y serais pas attendu ! Oh, se faire frapper dans le dos, j'y survivrais, voilà pourquoi je n'aurais pas de raison de craindre une trêve, une trahison… ça suffirait pas à me tuer, je suis Sakazuki ! Mais visiblement toi tu as peur d'une trahison en pleine action, tu penses donc pouvoir être tué en un coup ? Félicitation Teach, j'aurais apprit que tu fais dans ton froc. Je ne dis pas ça pour te provoquer, je sais bien que tu t'es déjà décidé à défaut d'avoir des couilles… Yosh, il ne me reste plus qu'à te mettre des bâtons dans les roues ! »

Le magma commençait à couler partant des pieds de Sakazuki, formant une mare corrosive comme signe d'échauffement. De l'autre côté, les deux poings de Teach amplifiaient leur charge respective, les pouvoirs du Yonkou attiraient un vent brutal, un début de tempête, qui faisait s'écarter les subordonnés du pirate inquiétés. Une bataille ici n'était pas effrayante seulement par la dangerosité de l'adversaire, mais tout autant par celle de leur allié, car les dommage collatéraux en bataille désordre frapperaient sans distinction les personnes du périmètre. Les témoins retenaient leur souffle devant la bataille monstres qui se présentait. A raison : quelques instants après l’Île toute entière virait à 35 degrés. Agissant au quart de seconde avec toute la motivation sportive de la Marine, l'Amiral-Chef couru vers le côté et sauta sur un rocher, qui lui permit de se maintenir décalé dans un angle normal, debout face à l'ennemi. Il dut hausser la voix fort pour se faire entendre au milieu de l'ouragan.

«  Tu persistes à risquer toute l'île !! Et si détruire l'ile abîmait l'arme et qu'elle produisait une explosion monumentale, comment tu comptes répandre tes légendes Teach !? La légende de l'imbécile qui se réduisit en poussière avec toute sa flotte parce qu'il détruisit tout sans réfléchir?! Ah ah ah, cette version me plait, détruit donc toute l'ile et nous avec ça me va !! »

Alors que l'équipage pirate voyait la plupart de se membre tomber à genoux et agripper au sol agité, Sakazuki acheva de semer la panique en leur balançant un gigantesque poing de la taille d'un clocher qui se dispersa en de nombreuses fusées de magma, les obligeant à se disperser quelques instants. Il continua de fixer Teach, qui tenait en l'otage l'ile mais ne lui faisait pas perdre équilibre.

« C'est tout ?! Arrête de menacer et attaque donc !! »

Une attaque de Teach forcerait ce dernier à subir la riposte immédiate de Sakazuki, dans un tel contexte chaque attaque de l'un attirant une dangereuse attaque de l'autre, la tactique attirait de réfléchir à chaque coup. En n'attaquant pas le premier, Sakazuki mettait Teach dans cette situation : s'il voulait poursuivre sa route, il devrait frapper le premier !

Cependant… ce n'était pas une situation amusante loin de là pour le numéro 1 de la Marine ! Que se passerait-il si soudainement les forces du Tartaros sortaient brusquement et s'en prenait pendant ce temps à Hancock, sa seule alliée puissante, ou que Guille se retrouvait à portée de main ? Comment départager ? Dans le tonnerre de l'action, il en oubliait même son peu de confiance envers la Shishibukai, et ne pouvait hélas savoir que non seulement Guille était bel et bien sorti sur le champ de bataille, mais que l'Impératrice en ce moment même celle-ci dépliait la toile de sa trahison… Il recevait des coups de Den Den Mushi désespérés de la part de survivants tentant de l'avertir, mais soit le bruit de séisme et d'éruption masquaient le « bere bere bere » des escargophones, soit il était trop appliqué pour gérer à la fois la stratégie et le combat…
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Event majeur : Le réveil antique    Lun 21 Mar - 20:53

Caesar Clown*
avatar

Messages : 310

Navigation
Doriki:
2502/6000  (2502/6000)
Fruit du Démon: Gas Gas no Mi


Le réveil antique



Ce n'est pas une nouveauté, tout le monde sait que j'aime me cacher derrière de puissantes personnes. Jusqu'ici cela ne m'avait pas dérangé le moins du monde mais plus le temps avance plus j'ai l'impression de perdre mon temps. Je regrette souvent l'époque où je n'avait pas encore d'avis de recherche plaqué un peu partout sur Grand Line et le nouveau monde mais bon, la vie réserve parfois de drôles de choses. Qui aurait cru un jour que je me ferait battre à mon propre jeu par un gamin au chapeau de paille. Bien entendu en temps que scientifique j'apprends de mes erreurs même si j'aime faire croire que je ne fais jamais au grand jamais d'erreurs. Malheureusement l'erreur est humaine si tant est que j'en sois un. J'ai l'impression dérangeante que je ne suis pas totalement humain et ça me rends fou et fier à la fois. Aujourd'hui j'ai la nette impression que j'ai fait une énorme erreur et que ça me fait sortir de mes gonds, jusqu'à présent jamais je n'aurait tenu tête à un amiral et à une impératrice même si cette dernière me sors par les yeux...litéralement. Allez savoir je prends peut être plus confiance en mes cappacités même si Mardre essaye de m'envoyer à la mort avec l'impératrice à mes côtés. Enfin, je pourrais toujours m'échapper je l'ai déjà fait une fois je saurais recommencer je n'ai aucun doute là dessus.

- Seulement nous deux?!

Je me tais immédiatement. Je n'ose pas trop la ramener après cette annonce du seigneur sombre, je garde un oeil sur l'impératrice et la suit avec une certaine distance au travers de la forêt, mon slime sur mes talons, sur le chemin, j'ordone à mes subordonnés de ne pas s'attaquer aux Kujas sauf si elles lancent une offensive. Bien entendu me jeter dans la mêlée contre Teach et Akainu ne m'enchante pas je ne suis pas un guerrier mais cet homme doit avoir un plan ou alors il cherche simplement à se débarasser de nous en fesant quelques victimes au passage. Je jette un coup d'oeil inquiet à l'impératrice qui s'était presque complètement effondrée quelques minutes plus tôt, elle est plus sensible qu'elle ne le laisse paraitre mais je me demande ce qui peut bien la mettre dans un état pareil. J'espère juste qu'elle ne se laissera pas aller d'ici la fin de la bataille ou je ne donne pas cher de sa peau. Je lâche malgrès moi un soupir d'agacement tout en me baissant pour récupérer mon slime qui avait du mal à suivre mes grandes enjambés, content que je prenne dans mes bras, il se blotit contre moi à la manière d'un animal de compagnie...un animal de ompagnie que je suis le seul à pouvoir toucher sans que ma peau ne soit brûlée par le gaz empoisoné dont il est composé.

Je sors de mes pensées en entendant le bruit fracassant des statues renversées par le serpent de l'impératrice, le slime essaye de se libérer de mon emprise voulant certainement imiter le reptile, je resserais ma prise sur lui, si ce serpent l'avale par mégarde son estomac se dissoudrait et qui sait comment sa maitresse le prendrait.
Je ne prenait même pas la peine d'éviter les statues, je marchait droit devant moi en passant à travers des blocs de pierre capturant une expression de désir et d'amour. Je réprime mon envie de vomir face à ces faibles qui ne sont pas cappables de résister à une attaque aussi banale.
Quelques secondes plus tard, je m'arrête devant l'impératrice assise sur le reptile tâcheté, pendant un instant qui m'a paru interminable nous avons échangé un regard aussi froid que ceux de mon ancienne secrétaire tandis que le slime et le serpent s'échangeaient un regard entre convoitise et envie de tuer même si mon "animal de compagnie" a un regard vide je sais lorsqu'il crève d'envie de tester la solidité d'un être vivant face à son poison.

- Tu...Avez-vous un plan ou une stratégie...Altesse?

On doit coopérer alors je suppose que je dois me plier pour une fois dans ma vie au protocole. Après tout deux personnes, qu'elles s'entendent bien ou non, qui se disputent sans arrêt ne peuvent faire que du mauvais travail enssemble.



Hors RP:
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Event majeur : Le réveil antique    Mer 23 Mar - 9:09

Marshall D. Teach☼ The King of Darkness ☼
☼ The King of Darkness ☼
avatar

Messages : 4454

Navigation
Doriki:
5235/6000  (5235/6000)
Fruit du Démon: Yami Yami & Gura Gura no mi





Event Tartaros
Insultes et Réflexion

Au cœur d’un chaos naissant, deux hommes restaient solidement ancrés, face à face, se défiant du regard. Un nouvel affrontement entre les représentants de la Piraterie et de la Marine débutait alors même que la situation n’y était pas favorable. En effet, les deux hommes ignoraient bien maintenant ce qu’il en était de Marde et de son arme. L’avait-il déjà trouvé ? Avait-il d’autres atouts dans sa manche avant ? Le fait que les deux personnalités surhumaines du moment se faisaient face n’annonçait rien de bon. Akainu tenait à faire face aux ténèbres eux-mêmes, stoppant là Teach de toute avancée. Pour autant, lui aussi s’immobilisait par la même occasion. Le Seigneur Noir avait donc la liberté d’avancer sans se soucier de ce qu’il pouvait se passer, Barbe Noire et le Chien Rouge étant les seuls deux adversaires qui auraient pu se mesurer à lui. Entourés par l’ennemi, par ses manipulations, les deux hommes, malgré leurs grandes puissances, s’exposaient à de grands dangers. Pour autant, l’un laissait libre-cours à ses envies et l’autre s’échauffait en l’insultant. Si aucun ne voulait s’allier à l’autre, peut-être serait-il trop tard ensuite… Ou bien combattraient-ils ensemble par la force des choses ?

Au beau milieu des secousses, le barbu s’apprêtait à attaquer, les mains pleines de pouvoirs colossaux. Mais les paroles de l’amiral le stoppèrent un instant. Un mélange de colère et d’hilarité l’envahissait. Malgré tout il garda ses poings fermés, près à riposter au moindre mouvement de Sakazuki.


"- Tué en un coup ?! Faire dans mon froc ?!?! Zehahahaha ! T’es bien aussi limité qu’j’le croyais ! « Akainu le crétin fini » c’est comme ça qu’y auraient dû t’appeler ! Tu d’vrais bien savoir que rien ni personne ‘me fait peur ! J’ai toujours monté des plans qui te dépassaient sans doute intellectuellement ! Zehahaha ! Mais, t’as déjà pu tester d’me tuer en un coup ?! Personne n’a pu le faire, ni toi ni personne ! Alors de qui aurais-je peur ?! De Marde ?! Nos logias à tous les deux nous empêcherons de crever, tu l’sais très bien ! Et là encore tu t’goures sur mes plans ! T’es bien incapable de m’mettre des bâtons dans les roues ! Je viens de secouer l’ile sans qu’t’ai pu rien foutre ! Mais t’inquiète pas, tu mourras pas de ça, Marde nous laissera pas tranquille bien longtemps ! Le fait que t’ai choisis de m’affronter au lieu de bien vouloir me laisser faire ne fait qu’lui donner du temps et un meilleur moyen d’nous baiser tous les deux !"

Le gros reprit son souffle, déployant autour de lui une zone engloutie sous les ténèbres. Tous ses membres d’équipage avaient maintenant battus en retraite ou bien contournés la scène pour poursuivre leur route. Seuls restaient les lieutenants de Teach. Barbe Noire était toujours souriant, mais il avait repris un peu de contenance. La folie avait laissé place à un air de défi, ses yeux globuleux fixant le marine.

"- Détruire l’ile alors que l’arme y est encore ?! T’es bien con, Akainu ! Même si j’comptais pas m’allier à toi, j’te laissais le choix d’aller voir Marde ! Soit il rappliquera ici pour éviter que je l’emmerde, soit il me visera dès qu’il en aura l’occasion ! Mais, crois pas qu’tu sois tiré d’affaire ! Qui ici a la même force que toi ?! A l’heure où j’te parle, avec tes conneries, tes petits sous-fifres et mes hommes se font déjà décimés ! Marde, Caesar, ses hypnotisés ! Se sont leur terrain de jeu ! Boa Hancock a déjà du r’tourner sa veste à l’heure qu’il est ! Zehahahaha ! J’ai peur de la trahison ?! Non, j’suis réaliste ! J’réfléchis avant d’taper, contrairement à d’autres !"

Le yonkou allait encore surenchérir mais Lafitte viens voler à ses côtés. Tout sourire, il dit quelque chose à son oreille avant de retourner dans son dos, à distance raisonnable, et aux côtés de Shiliew et d’autres. Les nouvelles tombaient, les unes après les autres ! Tout comme cette tempête et ces secousses qui s’amplifiaient, le Tartaros faisait son chemin. La pluie avait trempé les vêtements de Barbe Noire et le vent les faisaient claquer alors que le costume de l’amiral séchait simultanément grâce à ses pouvoirs. Un nouveau rire retentissait alors que le bruit du séisme s’amenuisait. Sakazuki ne l’attaquait pas ? C’est bien parce qu’il devait forcément attendre que l’empereur l’attaque en premier ! Mais lui ne comptait pas le faire non plus ! Son objectif c’était l’île, puis Marde ! Une fois cet homme mit au tapis, rien ni personne ne pourrait empêcher le Magma et les Ténèbres de se déchainer ! Pour l’heure, le capitaine venait de recevoir un message qu’il s’empresserait de dire à son ennemi !

"- Zehahahahahaha ! J’le savais ! J’en étais sûr ! L’autre devait êt’sûr qu’on s’fritte si on se voyait ! Y perd rien pour attendre… Alors, Akainu, que comptes-tu faire ?! Continuer à m’affronter alors que, même mes hommes ont senti des présences s’approcher de nous ?! J’t’avais dis qu’y attendaient que ça ! J’suis sûr que Caesar est pas loin et qu’il compte essayer d’nous gazer comme il l’as déjà fait sur tes marines ! Marde ne viendra certainement pas tout de suite, va falloir aller le chercher ! Zehahaha ! En tout cas, si y a bien une chose sur laquelle on s’ra d’accord, c’est qu’on veut crever les autres ! Zehahaha ! "

Finissant enfin ce qu’il avait à dire, Teach dirigea sa main noircie vers le sol, hurlant sa formule à pleins poumons, il allait dégager des environs tout ce qui pouvait lui bloquer la vue ! Et si par la même occasion l’homme à la casquette se laissait avoir par l’attraction de ses ténèbres, tant mieux ! Dès qu’il eut fini de cracher ses poumons, les ténèbres qui s’étaient déjà répandus au sol auparavant se figèrent un instant avant d’aspirer ce qui se trouvait à leurs portée. Des arbres, du magma, mais aussi quelques hommes, pirates ou non, qui n’avaient pas évacués assez vite. Plus que n’importe qui, c’était bien ses hommes, les pirates sous ses ordres, qui savaient à quoi s’attendre s’ils ne dégageaient pas de son champ d’action. Pour l’instant, rien ne faisait tâche dans le paysage. Visiblement, ils avaient pu se cacher d’une quelconque façon derrière les arbres hors d’atteinte, mais nul doute qu’ils allaient essayer quelque chose. Ce n’était pas Teach qui s’amuserait à essayer d’apercevoir au loin quoi que ce soit, il laisserait ça à Van Auger et ses lieutenants ! Lui, devait toujours faire face à un marine bien trop porté sur l’attaque et préférait rester sur ses gardes, s’en étant déjà mordu les doigts par le passé.



_________________
Doubles Comptes:
 

The Blackbeard Crew:
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Event majeur : Le réveil antique    Jeu 24 Mar - 12:02

Nico RobinBandit
avatar

Messages : 3194

Navigation
Doriki:
1906/6000  (1906/6000)
Fruit du Démon: Hana-Hana no Mi





Le réveil antique : Explications




La pluie devenait de plus en plus battante et atteignait un stade diluvien lorsque l’île tremblait de tout son être. S’accrochant comme elle pouvait, Robin serrait les dents et captait immédiatement que Teach devait probablement ne pas aimer trouver une résistance en la personne d’Akainu. Seira elle-même semblait tendue devant la puissance de la secousse sismique. La brune archéologue reportait son attention vers son amie rousse et avalait lentement sa salive en se demandant ce qu’elle devait répondre à sa question. Devait-elle dire toute la vérité ? Devait-elle mentir ? Non, elle ne voulait plus mentir. À personne. Et surtout pas a Nami. L’archéologue trentenaire estimait avoir fait assez de dégâts dans la vie des autres comme ça.

Délicatement, elle s’éloignait de son amie pour lui tourner le dos, cherchant les mots juste pour lui annoncer la triste réalité. Mais c’était difficile et, malgré l’aplomb légendaire de la survivante d’Ohara, celle-ci n’osait pas regarder sa comparse dans les yeux. Ce n’est qu’après un effort qu’elle se retournait et la regardait fixement, le visage couvert d’eau de pluie.


- Oui, c’est la vérité. Je n’ai pas bougé lorsque Luffy était en danger avec Sabo. Je….j’en étais incapable….

Un éclair illuminait le ciel et, quelques secondes après, le tonnerre éclatait sans retenue, déchirant le ciel. La pluie devenait une véritable tempête qui fouettait le corps dénudé de la fanatique aux chapeaux. Pourtant, elle se moquait des intempéries. Elle devait parler, se justifier de son comportement.

- Je ne voulais pas que cela arrive, je te le jure Nami. J’étais incapable de bouger. Marde vous avait sous son contrôle et je ne savais pas quoi faire. Crois-moi, je t’en supplie. Si j’avais eu une autre option, je l’aurais utilisée.

Les yeux bleus de Robin se baissaient lentement pour fixer le sol. Elle avait honte d’être aussi lâche dans une situation comme celle-là. Comment pouvait-elle continuer de croire que les autres pourraient la pardonner pour son action immonde ? Continuant de parler pour se justifier, l’archéologue sentait les larmes couler délicatement le long de ses joues malgré la pluie diluvienne.

- J’ai cherché son corps partout sans succès. Je ne crois pas que Luffy soit mort, mais le temps passe et l’espoir disparaît petit à petit. Il aurait déjà donné quelques nouvelles depuis le temps. Ou même un signe. En conséquence de quoi j’ai arrêté d’y croire. Mais ce n’est pas ce que tu veux entendre n’est-ce pas Nami ?

La voix de la belle devenait de plus en plus faible et tremblante. Elle avait réussi à s’échapper devant la furie de Hancock, mais cette fois, elle ne pourrait pas se soustraire à la colère de Nami. Peut-être était-il le temps que tout cela se termine ?

- Si on prend en compte, mon inaction à protéger mon ancien capitaine et que j’ai baissé les bras pour le retrouver, alors oui. Moi, Nico Robin, je suis coupable de sa disparition. Tu peux me haïr, me maudire, m’insulter ou que sais-je encore Nami, tu en as le droit. Je ne t’empêcherais pas. Tu es satisfaite ?
C O D A G E P A R @G A K I. S U R E P IC O D E

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Event majeur : Le réveil antique    Jeu 24 Mar - 13:57

Guille Marde
avatar

Messages : 282

Navigation
Doriki:
3890/6000  (3890/6000)
Fruit du Démon: Fruit de la soumission





Le réveil antique : Cataclysme




Les yeux rouges du seigneur noir fixaient l’éclaireur de Teach avec une intensité folle. Ce pathétique gamin se prenait réellement pour un caïd de première catégorie et Marde était persuadé que Teach n’en avait strictement rien à faire de lui. Mais bon, si Izaya croyait en une chimère pareille, c’était son droit. Le roi sombre se contentait simplement de maintenir une pression monstre sur le thorax du garçon, via son genou, en gardant un sourire imperturbable. Il ne fut même pas surpris de voir le dernier sursaut du condamné, qui lui griffait sévèrement la jambe, déchirant une partie de son pantalon. Un simple sourire lui fut destiné en guise de réponse.

- Est-ce tout ce que sait faire un membre de l’équipage de Teach ? Griffer la jambe de Marde Guille ? Que c’est pathétique et risible. Marde Guille se demande pourquoi un minable comme toi reste aux côtés de Teach. Tu aurais ta place parmi les déchets qui peuplent ce monde.

Le roi sombre le fixait et la pression montait lentement. Le chef de Tartaros devenait un peu plus sérieux et quelque chose changeait rapidement dans les environs. Les arbres se mirent à bouger tous seuls et, quand ce n’était pas le cas, la roche se mouvait bruyamment.

- Répugnante créature. Tu oses dire en la présence de Marde Guille que tu ne tueras pas Teach ? Risible au possible. Marde Guille va te faire découvrir que tout est possible en ce bas monde. Absolument tout.

D’un simple mouvement de la main, la roche frappait Izaya de plein fouet, et cela, pendant plusieurs secondes. Le seigneur noir ne daignait même pas faire un pas pour s’occuper de lui personnellement. À quoi bon se salir les mains avec le sang d’un déchet ? Cela n’avait aucun sens. La violence des impacts était incroyable et Marde entendait à peine le bruit de son escargophone qui sonnait dans sa poche.

- Oui ? C’est fait ? Très bien. Contacte Seira pour lui demander un retour immédiat. Judal ? Laisse-le s’amuser encore un peu. Marde Guille est certain qu’il va aimer ce qu’y va suivre.

Le chef de Tartaros arrêtait de contrôler la matière pour se rapprocher un peu plus d’Izaya, qui devait se trouver dans la poussière générée par l’affrontement. Quand il le trouva, après quelques échanges de coups, il lui écrasait la tête au sol avec son pied.

- Changement de programme mon garçon. La fin est proche. Regarde ce qui arrive et voit l’ampleur du désastre que Marde Guille va commettre.

Au loin, une véritable armada se dessinait. Il était possible de voir Ener, Kizaru, Moria et bien d’autres pointures diriger une flotte en direction de l’île. Les navires de guerre qui approchaient faisaient basculer complètement l’équilibre des forces en présence. Puis, au large de l’île, un immense navire surgissait du fond de l’océan. Un navire qui, de par sa taille, ne laissait guère de doute sur sa nature. Le sourire de Marde se fit très grand.

- Admire donc le final et la fin de Teach ainsi que celle d’Akainu. Le monde entier est désormais entre les mains de Marde Guille.
C O D A G E P A R @G A K I. S U R E P IC O D E
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Event majeur : Le réveil antique    Jeu 24 Mar - 14:04

Maître du JeuPnj | Maître du Jeu
avatar

Messages : 1466





Le réveil antique : Interlude finale




Une immense armada se dessine à l'horizon, perturbant toutes les actions en cours sur l'île. Cette flotte imposante appartient à Marde et bombarde sans relâche l'intégralité des factions en présences. A exception de Hancock. La panique gagne la flotte de Teach et les marines. Pour ne rien arranger, l'arme antique surgit de l'océan et, rapidement, balaye plusieurs navires comme si de rien était. Il ne reste que peu d'options. Fuir pour survivre en admettant la défaite ou mourir

Information importante :

- C'est le final. Vous faites ce que vous voulez sous cette situation chaotique.
- L'évent prendra fin le 1er Avril (ce n'est pas une blague). Pensez donc à cloturer tout avant cette date.
- Vous pouvez toujours rp jusqu'à la date limite il n'y a pas de problème et, si vous le désirez, un délai pour être accorder si vous voulez finir quelque chose
C O D A G E P A R @G A K I. S U R E P IC O D E

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Event majeur : Le réveil antique    Jeu 24 Mar - 18:05

Kuraidesu IzayaPirate de Barbe Noire
Pirate de Barbe Noire
avatar

Messages : 835

Navigation
Doriki:
729/6000  (729/6000)
Fruit du Démon: Inu Inu no Mi version coyote


Attaque et l'arme antique

Marde Guille allait sérieusement le payé il ne le savait pas comment mais il allait le faire regretté d’être né. Il comprenait même pourquoi Teach le hait et qu’il quitté l’alliance ! Izaya adorait TOUT les humains mais alors lui il fesait parti de sa liste noir. Il le haïssait !
-Je suis pas un combattant arrêtez de vous mettre dans la tête que l’équipage est composé de bourrins sans cervelle c’est pas mon job’ les combats, répliqua Izaya avec un sourire confiant même si dans sa tête représentait plutôt la terreur.
Le brun essaya de gardé son calme. Il osait l’insulté de ‘’répugnante créature’’ ? Non sérieusement il allait plus que le payé, c’est un noble enfin c’étais mais il est du sang noble ! Il serra ses poings griffus et allait se jeté sur son adversaire quand il senti quelque chose de lourd derrière sa tête. Il tomba à terre d’un coup ! Il était sonné !
Pendant cette période de noir, Izaya se retrouva seul dans ses pensées. Il n’a pas été assez prudent, il aurait du en profité pour s’enfuir après tout le seigneur des ténèbres ne se serai pas donné cette peine ! D’ailleurs pourquoi il n’en avait il pas en profité ? Etais ce la peur qui lui avait paralysé ? Il en savait strictement rien mais il savait une chose c’est qu’il avait commis une grosse erreur en ne s’étant pas enfuit. Mais fuir prouvait qu’il était un lâche et se serai sans doute un déshonneurs envers son capitaine non ? Il était faible…même le Guille-gnol ne se bat pas sérieusement. S’il s’étais au moins un peu entrainé il aurai moins fais duré de combat jusqu'à l’arrivé des secours…
Puis il senti des coups, il serra les dents et puis senti qu’on lui prenait par le crane, il ouvrit ses yeux rouge lançant un regard de dégout a son adversaire.
« Ce Guille n’est pas un humain c’est un protozoaire incapable de prononcé une phrase a la première personne ! »
Puis sur cette pensée enfin comme si le seigneur des ténèbres l’eut entendu, il senti son crane se fracassait contre de la pierre. Un filet de sang sorti de sa tete. Il avait envie de hurler mais se retiens en serrant les dents.
Puis il vit plusieurs vaisseaux se dirigé vers l’ile. Il reconnu parmi eux Kizaru, Moria et un étrange homme torse nu avec un baton d’or maitrisant le tonnerre. Puis un étrange objet sorti de l’océan fesant disparaitre des vaisseaux marine, tartaros, Teach, Kujas confondu comme si de rien n’était. C’était l’Arme Antique !
Pour la première fois Izaya ouvrit grand les yeux. Ils étaient fichus !
« Je crois qu’il est inutile de prévenir Teach…mais si je gagne du temps Marde ne sera pas là les autres pourront s’occupé de c’est subordonnée. Allez Izaya donne tout ce que t’a quitte a en crevé ! »
Le brun se leva difficilement. Une main tenant son bras gauche.

Il essaya de retrouvé son souffle. Il allait se montré utile. Il espérait juste que Teach en profiterai pour prendre l’Arme Antique et au passage le sauver meme s'il pouvait rever apres tout il s'occuper deja d'un certain Akainu.
« Rappelez moi que c’est la dernière fois que je fais ce genre de truc héroïque ! Bon sang comme j’ai envie de partir, ma veste me manque mon thé aussi… »
Il mit sa main dans sa poche avec un sourire triste et couru vers Marde toujours sa main droite dans la poche de la combinaison d’un membre de Caesar. Il attrapa Marde en lui fesant tomber a la renverse. Puis le brun souria innocentement comme un gosse et dit d’une petite voix enfantin.
-Ca va faire ‘’boum’’.
Et suite a c’est mot une violente explosion se produisit…


© By Halloween sur Never-Utopia




Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Event majeur : Le réveil antique    

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

Event majeur : Le réveil antique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

 Sujets similaires

-
» La cité d'Atlantide [Event Majeur]
» Un réveil difficile - Terminé
» Le réveil du chat
» event coupe du monde la semaine prochaine
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece RPG Strong World :: L'aventure :: Grand Line :: Autre îles-