AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Event] Tartaros#3 : Le réveil antique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Message
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#3 : Le réveil antique    Jeu 10 Mar - 10:16

Caesar Clown*
Caesar Clown*

Messages : 310

Navigation
Doriki:
2502/6000  (2502/6000)
Fruit du Démon: Gas Gas no Mi



Le réveil antique



Ca y est... la bataille a finalement commencé. Le slime qui m'accompagne se dandine près de moi espèrant que j'utilise Shinokuni tout de suite mais je n'en ferais rien. Pour le moment il n'y a pas de risques immédiats. J'ai juste à me servir habilement des cartes que j'ai en main et avec un peu de chance, je n'aurait pas à trop lever le petit doigt, shulololo. Ne me regardez pas comme ça, je suis un scientifique, pas un guerrier, et je suis prêt à fuir si je me retrouves dépassé. Du haut de mon perchoir, sous le parapluie tenue par mon homme à tout faire, j'apperçois déjà les Kujas envahir la plage ainsi que le campement de Tartaros. Vint le tour de Barbe Noire et de son rire bizare...quoi? Il a un rire bizare ne le niez pas! Bref, la plage commençe à être surpeuplée et c'est là que je suis censé intervenir.

Dans un geste volatile, je descendit du côté de la marine, de là où j'étais sous forme gazeuse.

- Karakuni!

Sans crier gare, la plupart des marines se mirent à étouffer. Le spectacle de ces pauvres personnes ne comprenant pas ce qui leur arrive est tout à fait jouissif shulololo.

Je m'avançais entouré de mes hommes vêtus de leurs combinaisons protégeant du gaz. Ces derniers activaient différentes sortes de gazs mortels sous les yeux ébahis de la marine.

- Dépliez-vous sur la baie et répandez le gaz sur la zone repassez régulièrement aux même endroits ou la tempête balayera tout, il n'y a normalement aucun de nos alliés ici et si il y en a... tant pis pour eux shulololo.
- A vos ordres Master!

Tel un éventail pour dégager l'air chaud, mes hommes s'éparpillèrent sur la plage en répandant un maximum de gaz toxique. Ce dernier ne tenait pas longtemps face à la tempête mais tant pis, ils en avaient une quantité suffisante pour empoisoner énormément d'hommes de la marine. Certains d'entre eux qui étaient plus résistants que d'autres tendaient de s'approcher de moi en comprenant que j'étais la tête pensante, shulololo. Imbéciles. Personne ne s'approchera de moi, la zone qui m'entoure est dépourvue d'oxygène, ces crétins ne peuvent même pas approcher d'un misérable petit mètre sans finir étouffé. Shulolo. Je vais peut être m'en sortir sans une égratinure finalement et ça me donne l'occasion de tester mes armes mieux que jamais.

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#3 : Le réveil antique    Jeu 10 Mar - 16:59

InvitéInvité
Anonymous






Le réveil antique : Pourquoi ?




Les coups de canon firent trembler les parois de la caverne où se trouvait le trio maléfique. Est-ce que cela était causé par les personnes souhaitant stopper Marde ? Ou bien était-ce Marde qui contra attaquait ? Robin l’ignorait. Tout ce qu’elle savait, c’était que l’assaut devait être d’une violence incroyable avant le silence le plus absolu. C’était terminé. Les murs ne tremblèrent plus et l’archéologue glissait un regard interrogateur à son patron qui gardait un sourire imperturbable, comme si tout cela était prévu depuis toujours. Comme si rien au monde ne pouvait l’ébranler. Pourtant, la brune savait que le seigneur noir pouvait perdre son calme, elle l’avait déjà vu à l’œuvre une fois contre Luffy et Sabo.

Un filet de sueur froide coulait le long de son dos nu et des frissons parcouraient son corps lorsque Marde la regardait quelques instants pour lui dire, malgré son silence, qu’il fallait continuer leurs routes dans ce dédale historique. Les pas de la belle la conduisaient dans une immense salle recouverte d’inscriptions anciennes qui semblaient dater de quelques siècles.

La salle était spacieuse, circulaire avec, en son centre, un gigantesque escalier en colimaçon qui descendait dans les profondeurs même de l’île. Il était clair que, désormais, le trio se trouvait bien en dessous du niveau de la mer. Mais le plus étrange en ce lieu magique était l’arbre géant autour duquel tournait l’escalier. Robin s’approchait de celui-ci pour l’examiner plus en détail et prenait même le temps d’inscrire quelques notes dans son petit cahier.

Elle fut tirée de ses pensées lorsque l’escargophone de Seira sonnait. D’une oreille attentive, Robin écoutait chaque mot que la seconde de l’organisation prononçait. Elle ne savait pas qui était le pire entre Marde et Seira. Marde était, certes, impressionnant de par son statut et sa prestance, mais Seira possédait un côté glacial qui gênait énormément l’archéologue de l’organisation. Le dialogue concernait surtout les coups de canon que la belle avait entendus il y a quelques minutes et comprenait que c’était Marde qui était derrière tout ça. Comment faisait-il pour être à ce point coordonné et précis ? Alors qu’elle cherchait une réponse à cette question, une information parvenait à ses oreilles. Ce n’était la disparition de Kaido qui la faisait tiquer non. C’était la présence d’un tout petit bateau sur lequel se trouvait un membre inconscient de Tartaros. D’après lui, il venait de transporter une prisonnière rousse qui avait pris la fuite.

Robin rangeait son cahier et tournait les talons, laissant Marde et Seira dans la grande salle. Le seigneur noir ne cherchait même pas à l’en empêcher. Courant en sens inverse, Robin quittait la pièce et entendait quelques paroles provenant du duo qu’elle laissait en arrière. Usant de ses pouvoirs, elle captait une bride de conversation entre eux.


- Tue la si tu juge que c’est nécessaire. Elle n’est pas avec cette peste ce qui veut dire qu’il y a eu un problème entre elle et cette gamine. Marde Guille compte sur toi Seira.

Robin tiquait sur le « elle ». De qui pouvait-il bien parler ? L’archéologue comprenait bien que Nami était ici, mais elle n’aurait pas dû être seule. Au moins, la belle avait une réponse à sa question. Il y avait bien une autre personne aux côtés de Marde. Une personne qui, probablement, était bien plus dangereuse et Nami l’avait rencontrée.

Une fois à l’extérieur, Robin entendait de nouveau la pluie s’abattre sur l’île ainsi que les bruits de la bataille.


- Où tu es Nami ? Où est-ce que tu te caches ?

Une présence se fit sentir derrière elle. Seira venait de sortir également. Robin pestait à l’intérieur d’elle. La tâche serait plus compliquée pour retrouver Nami maintenant.
C O D A G E P A R @G A K I. S U R E P IC O D E
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#3 : Le réveil antique    Jeu 10 Mar - 23:19

Narcisse JudalBlack Sun | Prince des vices
Black Sun | Prince des vices
Narcisse Judal

Messages : 2095

Navigation
Doriki:
3995/6000  (3995/6000)
Fruit du Démon: -



Dégagez le plus beau arrive




Certes la tempête faisait qu'on y voyait que dalle, mais là quand même... Enfin qu'importe, ils étaient peut-être sourd... Ils avaient tous l'air vieux, du moins tous les « chefs » qui arrivaient les uns après les autres étaient des personnes dont l'âge approchaient la date de péremption. Quand à leurs sou-fifres je ne saurai le dire. La première vagues des sbires du Tartaros se fit vaincre, les pauvres gars, mort ou grièvement blessé sans jamais avoir pu retrouvé leur liberté, c'était con quand même. Bah si je mourrai ça serait exactement la même chose pour moi, si j'avais la quasi-totalité de mon libre arbitre, je n'étais pas totalement libre, c'était plutôt frustrant. Mais là pour une fois il n'y avait pas de révolutionnaire, donc je n'aurai pas à me cacher, et puis question marine, vu le gratin qui se ramenait, j'avais peu de chance de rencontrer un ancien collègue, ou sinon il avait rapidement prit du galon.

N'empêche il fallait reconnaître une chose à cette impératrice : elle savait faire des statues d'un réalisme inouïe en un temps records ! Si seulement elle pouvait le faire pour Marde, pour sûr qu'il aurait envie d'une statue à son effigie, ou Seira vu qu'elle en pinçait pour lui. Bon il ne pourrait jamais l'admirer parce que ça serait lui, mais du coup elle serait parfaite ! J'avais bien envie de la faire passé devant tout le monde pour voir le grand gourou. Son seul défaut était qu'elle se croyait la plus belle, déjà le plus beau s'était moi, et tout le monde sait que les femmes les plus belles sont en réalités des hommes. Donc par définition encore moi. Mais bon, on savait comment son les femelles, il fallait les laisser croire ce qu'elle voulait, ainsi elle était moins chiante, et vu son égo, elle devait l'être extrêmement. Même pas j'en voudrais dans mon plumard. Pour sûr qu'après des galipettes, madame l'incompétente hurlerait de faim et gueulerait pour qu'on satisfaite son appétit sous prétexte qu'elle avait fourni de maigre effort, serai-ce que pour changer de position. Pas question. D'ailleurs Musume... Ok, concentre toi Juju là c'est pas le moment pour tes délires !

J'avais envie de voir ce que valait ses femmes dont on vantait tant les mérites. Ou sinon c'était parce qu'aucune personnes n'avaient réussi à les approcher de très près que tant de fantasme existaient autours d'elles. Plus probable. Je m'étais fais une protection avec mon fruit du démon, façon parapluie en pétale de rose noire, quand une flèche siffla à travers mes oreilles, ah oui elles avaient le haki, j'oubliais toujours ce détail. Lâchant un soupire je fis disparaître mon pouvoir et donna un grand coup dans l'arbre et fit tomber la guerrière façon noix de coco bien mûre. Par chance ça n'avait pas altérer son visage, elle m'informa de chose que j'ignorai, une alliance? Cette femme était si stupide? J'arquais un sourcil sous la surprise, mais je vis que la Kuja me regardait avec un drôle d'air, ou elle n'avait jamais vu de mâle de sa vie, ou elle avait une fascination total pour les cheveux long. Voilà qui devenait intéressant... J'avais donc entrepris de lui en apprendre plus sur l'anatomie masculine façon cour particulier. Nous étions alliés non? Autant poussé l'idée jusqu'au bout, car visiblement on ne leur avait pas tout expliqué à ses filles. Que je bénissais ceux qui leur avait caché certaines choses!

Sauf qu'après quelque fusion acrobatique, sans même prendre le temps de finir « elle » revient dans mes pensées. Putain je me sentais vraiment con. J'abandonnais la fille à sa frustration et son incompréhension et me dirigea vers le reste de la joyeuse bande qui du coup ne m'attaquait pas. Et dire que j'avais pris la peine de me recouvrir tout à l'heure inutilement... Allié, allié... Elles étaient bien mignonne, mais elle avait quand même péter la gueule à quelque uns de mes serviteurs, et j'avais avec horreur réalisé qu'elle avait tuer mon porteur de jus de papaye de réserve. Et merde, ça voulait dire que dans cette zone j'avais plus aucune ressource. La garce... Tandis que je m'énervais en pensant à ce jus changer en pierre en même temps que le porteur, une amazone m'abordant sans que j'écoute ce qu'elle avait à me dire, de toutes façons c'était pas cela qui m'intéressait chez elles si toute fois quelque chose devait m'intéresser. D'un coup mon poing chargé de haki fusa dans son visage, brisant nez et dent la laissant raide morte sans qu'on puisse la reconnaître de tête désormais. On touchait pas mon précieux jus. Une autre tenta de m'arrêter... Elles sont mignonnes.

Sauf qu'après en avoir déquillé plusieurs, je m'étais finalement calmé et réalisait que monsieur le grand patron risquerait de me faire la gueule pour m'emporter et surtout décimer les alliés. Sauf que là elles étaient toutes remonter, du moins les quelques unes restantes qui se jetaient avidement sur moi. Hum, comme j'aimais ça, toutes ses femmes combattantes... Enfin avec mon corps recouvert de Haki j'étais pas prêt de ressentir grand chose. Bon, assommant les dernières debout je décidais de ne pas faire long feu ici, et pas question d'aller voir le campement des sauvageonnes, même si j'avoue qu'une tente pour faire mes petites affaires avec l'une d'elles aurait quand même était plus pratique que contre un arbre, enfin c'était pas moi qui avait eut la gueule dans les branches. Bah au moins je lui avais apprit que les hommes pouvaient être des salauds.

Mais bon dans l'histoire j'avais toujours pas de jus de papaye et moi si j'avais pas ma dose toutes les dix minutes j'allais mourir. J'entrepris donc de partir a la recherche d'une autre troupe de sbire du Tartaros, car je savais qu'il y avait dans tous les groupes au moins un troufion qui avait la charge d'avoir des réserves pour ma pomme. Traversant le vent violent et la forêt j'avais presque envie d'hurler à qui m'apporterait ma boisson sous faute que je gomme le sourire de tous ce qui passerait sous ma main, mais ça serait inutile étant donné que personne n'était dans le secteur, sauf si on comptait les insectes mais peut de chance qu'ils aient de la papaye sur eux. À la rigueur pas très loin il y avait bien Clown, mais il n'en avait jamais sur lui... Pourrait faire un effort ! Tien un marine perdu, mais il avait rien sur lui, et vu qu'il m'avait mit en joue, j'eus à cœur de lui apprendre la beauté de la flore locale si délicate en le fusionnant avec un arbre. Avec la pluie le reste de sa carcasse incrusté dans l'écorce se décollera d'ici une bonne demi-heure. Après un long moment a errer comme le dernier des crétins j'étais finalement tomber sur l'équipage de Barbe Noire, vu son embonpoint il y avait surement de quoi boire et manger sur lui non? Ou un de ses hommes?

« Yo ! Vous auriez pas du jus de papaye par hasard ? Histoire de boire un coup avant de se foutre sur la gueule ? »

Je fis mon plus beau sourire amicale, faisant même un signe de la main histoire de bien montrer que j'étais sympa et tout mignon. Non sérieusement, je tenais vraiment à boire un verre, c'est que j'avais dépenser de mon énergie moi avec ses donzelles ! En parlant d'elle je réalisais avec horreur que j'aurai pu en avoir plutôt... J'étais dépité.

« J'aurai du demander aux amazones si elles en avaient... »

©Strange.D.Nana


_________________
BITCH PLEASE ♥️ I'm Fabulous
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#3 : Le réveil antique    Sam 12 Mar - 13:47

Nazario TaizoneDark Killer ☣ Albino ☣ Crazy Cannibal
Dark Killer ☣ Albino ☣ Crazy Cannibal
Nazario Taizone

Messages : 2683

Navigation
Doriki:
3893/6000  (3893/6000)
Fruit du Démon: Suppai Suppai no mi

Des coups de canons me firent sortirent de mon excitation du moment. Les boulets vinrent pour une partie, se jeter contre le navire. Je fus coupé dans mon envie de meurtre. Je ne pouvais le cacher. Mince. L’expression sur mon visage avait changé, j'étais perturbé. Je n'avais pas eu peur, cependant j'avais été surpris. Vraiment surpris. Cela ne devait pas arriver. Nous avions un membre dont s'était justement le travail de veiller à ce que rien ne nous échappe. Personne n'avait fait attention à surveiller les alentours. La vigie n'avait pas fait son boulot. Teach était en colère, comme la plupart des membres de l'équipage. Nous avions subi quelques pertes. Je venais de voir un des nôtre passés par dessus bord. J'avais eu de la chance d'être près du capitaine et des autres lieutenants, si j'avais été du côté des subalternes, j'aurais pu tomber à l'eau. Quel coup de chance. Je redevenais pensif. Décidément je ne savais pas me concentrer très longtemps. J'étais de nouveau en rage. Je n'avais pas vu le combat débuté si vite. Encore moins sur la mer. Nous étions fort, nous allions faire face et vaincre.

Les tirs ne cessaient pas. Pas le choix. Je devais aider. Donner l'exemple. Je me joignais donc à mes compagnons qui défendaient admirablement bien le Radeau. Je sortis l'un de mes sabres de son fourreau, puis je lançais de nombreuses lames d'air. Je devais faire de mon mieux. C'était la partie la moins compliquée de toute cette maudite journée. J'allais devoir me montrer sous mon meilleur profil dès lors que j'aurais posé pied à terre. J'allais devoir fièrement représenter mon équipage. Vous pouvez compter sur moi pour être sanglant. Je ne voulais pas être humain.

La chance était de notre côté. J'en étais presque sur. Non. J'en était certain. Kaido venait d'être écarté de la lutte de pouvoir. Un concurrent en moins. Cela faisait plaisir à entendre. Surtout qu'il était l'un des plus puissants adversaires que nous aurions pu affronter, ainsi qu'un possible allié qui aurait pu nous aidé à combattre Marde Guille plus facilement. Nous étions tout de même heureux d'apprendre cette nouvelle. Savoir qu'un ennemi tel que lui n'était plus dans la course, s'était avoir un affrontement final en moins. Bien. Autre chose ? Oui. Les forces de la marine étaient toujours en mer. Elles n'avaient pas l'air d'avoir trop souffert des tirs. Tant mieux. Nous avions besoin d'eux.

Plusieurs minutes passèrent avant que nous n'arrivions sur l'île. La pluie était toujours présente, voir plus intense. Je n'étais pas à mon avantage. Mon envie de tuer devint de plus en plus forte à chaque pas que je faisais sur cette terre. Je ne comprenais pas mais j'aimais ressentir cette passion destructrice. J'étais paré pour faire éclater mes talents. Je tenais dans ma main droite l'un de mes sabres et dans la gauche, mon couteau. Je ne perdis pas de temps pour commencer un massacre. Je venais de foncer comme une furie en direction des adversaires. Tous les sbires que je rencontrais, devenaient mes cibles. Je ne laissais que des morts. Nous étions une vague d'extermination de masse qui n'allait laisser aucun survivant. Je m'amusais carrément. Je profitais de chaque effusion de sang pour en prendre un peu en bouche. Je ne voulais pas souffrir d'un manque d'hydratation en plein combat.

_________________
« Ne juges pas un homme au chemin qu'il choisit.
À moins d'avoir toi-même parcouru le même chemin de bout à bout, tu ne peux dire à autrui ce qui l'attend, ni ce qu'il laisse derrière lui. »
Thème :

Event Tartaros
Conglomérat de Cloportes

Depuis quelques minutes maintenant il était à nouveau envahi de cette sensation, cette chose si particulière au fond de lui qu'il avait toujours ressenti aux moments importants de sa vie. Etait-ce l'adrénaline? Etait-ce son cœur qui battait plus vite? Peu importait. Pour lui cette sensation reflétait la chose qui l'avait toujours protégé, guidé même! Le destin! C'était comme si des dominos se renversaient un à un, avançant inéluctablement vers une fin certaine, immuable, impossible à changer ! Sa toute puissance, sa confiance en lui, tout cela il les devait au destin qui avait daigné se pencher sur lui et le bénir de sa chance indéfectible. Il souriait. Il souriait tellement que ses lèvres auraient pu se rompre et lui donner un rictus aussi effrayant qu’un méchant de comics complètement fou. Mais nul besoin d’un plus grand sourire pour inspirer la peur à ses ennemis ! Nul besoin d’améliorer son image ! En ce moment même plus rien ne lui importait que l’essentiel. Il n’avait qu’un objectif en tête, écraser Marde et prendre cette arme pour instaurer automatiquement son autorité et faire un énorme pas vers son grand dessein final ! Puis, les événements s’enchainèrent à nouveau…

D’abord un espèce de malade, arrivant de front devant toute la bande. Il ne fallait pas chercher bien loin pour savoir qu’il était membre du Tartaros : que ce soit par son égo surdimensionné ou ses yeux rouges, il reflétait son maitre à la perfection. Il était seul, planté face à une marée de plus d’une centaine de pirates dont quelques lieutenants et leur capitaine. Son orgueil l’emmènerait dans la tombe ! Un ricanement immonde sorti de la gorge de l’obèse qui, plutôt que d’affronter ce suicidaire lui-même, ordonna à Taizone de le faire. Quel cadre en sortirait vainqueur ? Un pirate ou un homme hypnotisé ? Pour Teach la réponse était évidente… A peine son lieutenant fit face à Judal qu’autre chose vint interférer. L’escargophone dans sa poche sonna et il eut le droit d’entendre le son d’une voix qu’il connaissait bien malgré sa nouveauté. Une recrue à qui il avait donné le statut d’éclaireur avait alors magnifiquement fait son travail. D’importantes nouvelles faisaient surface alors même que l’ennemi n’avait pas remarqué qu’il était infiltré ! Après son rapport, l’empereur ne put s’empêcher de rire. Comme tout cela était flatteur ! Ses ennemis avaient-ils soudainement pris peur de sa personne pour finalement s’attaquer à lui et son équipage ? Était-il enfin pris au sérieux depuis le temps ?!


"- Zehahahaha ! Izaya ! Beau travail ! Je savais que te nommer éclaireur porterait ses fruits ! Merci des infos, j’croyais pas qu’on nous attaquerait au gaz, on nous traite de pirates mais j’vois qu’y en a qui sont pas mieux ! Zehahaha-"

La conversation téléphonique fut coupée avec un cri en arrière fond alors qu’une secousse suivi d’une explosion venait de se produire dans le dos du barbu. Il failli perdre l’équilibre mais il s’appuya contre un arbre pour se stabiliser. Un silence de mort prit place alors que le gros lard tournait lentement sur lui-même, le sourire toujours étrangement présent. Il avait failli attendre… La dernière fois Akainu avait été plus rapide que ça pour se dresser face à lui ! Le pirate avait déjà de quoi rire mais le plus drôle fut quand il se rendit compte que le grand, le fameux, le sur-puissant amiral en chef… Lui tournait le dos ! Le con ! Barbe Noire en fut d’abord tellement surpris qu’il resta figé jusqu’à entendre les menaces du Chien Rouge à l’encontre de ses hommes. Il eut un léger spasme en sentant que son diaphragme faisait des bonds incroyables dans sa cage thoracique. Puis un rire monta du fin fond de ses entrailles pour finalement s’échouer dans sa bouche, brisant du même coup le silence précédemment installé. Il ne se priva pas pour se foutre de la gueule du marine et de l’insulter également, après tout c’était leur façon à eux de communiquer. Communication d’ailleurs assez incroyable étant donné qu’ils ne s’étaient pas encore tapés dessus.

"- Zehahahaha ! Zehahahahahahahaha ! J’suis derrière toi espèce d’attardé mental à la con !! Zehahahaha ! Et tu veux discuter dis-moi ? J’savais pas qu’t’étais capable d’aut’chose que d’aboyer ! Si tu crois qu’tu peux m’avoir comme ça, tu t’fourres le doigt dans l’œil jusqu’au trognon !"

Le scrutant du regard, il attendait sa réaction, brandissant déjà ses deux poings devant lui, l’un lumineux l’autre ténébreux. Il ignorait encore ce qu’il comptait vraiment faire mais… Tout comme le volcan, son interlocuteur privilégié possédait un vocable sans doute limité pour lui parler, détestant les pirates. Pourtant le yonkou savait déjà lui, que tous s’unissaient progressivement pour lutter contre lui. La marine, le Tartaros, Boa Hancock… Il n’avait rien entendu mais les événements qui se succédaient devant ses yeux ne faisaient que le lui confirmer ! Et il en était ravi ! La peur immobilise, limite la pensée. Si on avait peur de ce qu’il représentait, il avait toutes les chances de venir à bout de tous ses ennemis au même endroit ! Et si cette île coulait… Coulera-t-elle avec Marde ? Ce cloporte y avait-il pensé que Teach pouvait très bien l’enterrer ici, piégé dans ses souterrains à la con, avec son arme antique ? Si tout sombrait ce n’était pas seulement une arme, mais les pauvres espoirs du Guille-gnol qui s’envolaient aussi… Il garda ça dans un coin de son esprit. C’était loin d’être idiot et quoi qu’il advienne cela ferait ses affaires ! Il n’avait nul besoin d’une arme pour prouver sa supériorité ! Même si son apport pouvait lui faciliter la tâche… Advienne que pourra, il laissera le destin décider !



_________________
Double Compte:
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#3 : Le réveil antique    Dim 13 Mar - 15:59

Caesar Clown*
Caesar Clown*

Messages : 310

Navigation
Doriki:
2502/6000  (2502/6000)
Fruit du Démon: Gas Gas no Mi



Le réveil antique



La bataille fait rage sur l'île. Ou que l'on aille les coups de feu devaient retentir avec force. Mon cher petit slime à mes côtés, j'attendais le bon moment de l'utiliser et lui aussi. Il était tellement excité qu'il essayait de me demander à sa manière de participer au combat. Je n'y prêtais pas attention, le moment n'était pas encore venu j'avais l'avantage numérique et les marines tombaient comme des insectes les uns après les autres. Alors que je prenais un malin plaisir sous mon parapluie à regarder la scène de tous ces marines en train d'agoniser soit d'un gaz mortel soit d'asphyxie. J'entendis le chien rouge me crier dessus. Pour qui il me prends? Je ne suis pas à ses ordres. Je vais continuer que ça lui plaise ou non. Cependant je n'ai pas le temps d'attaquer de nouveaux soldats que mon slime commence à s'agiter encore plus. Curieux j'essaie de comprendre ce qu'il essaie de me dire. Je me retournes face à un gros rocher, celui où j'étais posté tout à l'heure, le slime crache une partie de lui même que je m'empresse de faire exploser. Suite à ça, j'apperçoit une silhouette élancée, lancer une sorte de truc rose qui vint s'écraser avec fracas à l'endroit où se trouve ma cible. Si avec ça le traitre est toujours vivant...

- GASTANETT! Shulololo! On essaye de me prendre en traitre, qui donc a le culot de...hein?

A travers la fumée se dissipant j'apperçoit l'impératrice pirate, la jambe noircie par son Haki, elle me regarde de haut et je détestes ça. Décidément cette bonne femme me reste en travers de la gorge et l'envie de serrer sa gorge dans une Gas Robe deviens de plus en plus forte. De plus, le traitre dans la combinaison d'un de MES hommes est toujours vivant!

- Tu me tapes sur le système impératrice. Rejoindres Akainu? Et puis quoi encore! Dofflamingo? Tu est complètement parano. Il n'a rien à voir là dedans sinon il serait sur le champ de bataille.

J'ai la nette impression de déjà vu. Deux fois que je couvres Joker de cette vipère et je n'ai toujours pas d'augmentation shulolo, c'est plutôt ironique. Elle mon lançe un de ses regards dont elle a le secret, elle espère me déstabiliser mais mon sourire se fait plus grand lorsque Mardre fait son apparition. Mon slime est tellement terrorisé en le voyant qu'il vient se planquer derrière moi. Evidemment ce type est effrayant et il marque un point, je n'ai aucune raison de le trahir même si je me méfies énormément de lui. Joker ne serait pas content si je le mettais dans l'embarras auprès du seigneur sombre et je me retrouverais avec plus que deux seigneurs sombres à mes trousses. Rester dans le camp des forts, il n'y a que ça de vrai.

- Bien sûr que je l'avais vu! Mais étrangement il a échappé à mon explosion pourtant amplifiée par le slime et à une autre attaque à la suite. C'est louche.

Je regardais les deux adversaires d'un oeil attentif. Le slime et moi-même avons lancé une explosion par surprise et de surcroit puissante. Il y a anguille sous roche, même si il n'était pas blessé, l'attaque de Hancock aurait dû toucher l'espion, il n'aurait jamais eu le temps d'esquiver deux attaques par la suite c'est impossible.
Mardre leva la main sans quitter l'espion des yeux, me rendre utile, de quoi voulait-il parler?

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#3 : Le réveil antique    Dim 13 Mar - 20:23

Kuraidesu IzayaPirate de Barbe Noire
Pirate de Barbe Noire
Kuraidesu Izaya

Messages : 836

Navigation
Doriki:
844/6000  (844/6000)
Fruit du Démon: Inu Inu no Mi version coyote


Trois ennemis...

Les choses s’annonçaient vraiment mal pour l’Informateur qu’en a peine quelque seconde l’Impératrice pirate se trouvait devant lui et l’avait même reconnu ! Elle pointa meme son doigt sur lui. Aie ca se presentait mal ! Izaya regarda de partout tentant de trouver une issus. Il eut une explosion…
Ses oreilles pointu de coyote apparu sur sa tete ainsi que sa queue et esquiva au derniere moment l’attaque Hancoke et l’explosion profitant que l’Imperatrice est le dos tourné vers Caesar, le brun en profita pour s’enfuir pres d’un arbre où il s’ecroula contre, en regardant ses ennemis.
‘’Je vois que tu as choisis ton camp !’’ pensa le brun en souriant fourbement
Il avait eu de la chance beaucoup de chance meme ! Le fruit du demon qu’il detestait tant l’avait sauvé mais maintenant il était epuisé oui epuisé de faire quelque pas et n’avait bizzarement nullement envie de courir dans la foret pour s’enfuire. Non il resta là contre un arbre a reprendre son souffle en regardant Hancoke et Caesar entrain de discutez. Il en aurez bien rit devant cette ‘’scene’’ de menage mais là il en avait aucune envie.
Puis il senti des bruits de pas s’approchaient vers eux…c’etais l’ennemis de son capitaine le fameux Marde Guille. Izaya ne put s’empeché de sourire. Interressant oui interressant il était en mauvaise posture mais il adorait etre en danger.
Marde parlait a Caesar lui disant meme qu’il était incompetent de ne pas l’avoir remarqué plus tot, ce qui fait sourire le brun mais l’une des phrases qui retiens le plus d’attention du seigneur noir était ‘’mais tu pourrais surprendre Marde Guille en te montrant utile.’’ De quoi voulait-il parlait ? Y’avait il quelque chose avec lui et surtout pourquoi il n’avait pas cessé de le regardé ? Le sourire fourbe d’Izaya disparu pour laissé place a un visage serieux.
‘’Fais attention il a le pouvoir d’hypnotisait !’’
-Alors vous etes monsieur Guille ? Enchanté bref je peux partir ?mais c’est pas tout ca mais moi j’ai des choses a faire et merci le Clown de m’avoir laissé me deguisé en un de tes hommes je t’en suis reconnaissant
Sur c’est mot il lui fait un grand sourir et fit une grande courbette.
-Oh l'Imperatrice ? Heureux de vous retrouvez ici o grande princesse des Kujas! Eh bien on peut dire qu’un peu plus j’aurez rejoins l’autre monde la prochaine fois je suis sure que vous reussirez a me tuez !
Sur c’est mot Izaya lui fit un clin d’œil amicale.

© By Halloween sur Never-Utopia


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#3 : Le réveil antique    Lun 14 Mar - 0:00

NamiNavigatrice des Mugiwara
Navigatrice des Mugiwara
Nami

Messages : 5119

Navigation
Doriki:
3099/6000  (3099/6000)
Fruit du Démon: -


L'heure de la vérité


La chatte voleuse avait réussit à faussé compagnie à son geôlier, sa naïveté l'avait perdu et tant mieux, il n'était pas vraiment futé, elle s'était juste servit de lui pour l'emmener là où était Robin, si toute fois, Braiya avait dit vrai. Depuis qu'elle l'avait déçu, la rousse ne savait que penser d'elle. Dire que les femmes de la marines étaient sa faiblesse, voilà qu'elle s'était manger une désillusion plutôt violente, elle avait du mal à encaisser le coup. Mais durant la traversé, elle avait au moins pu se remettre un peu de ses émotions, et surtout de ses blessures, mais la navigatrice était encore mal a en point. C'est que la Vice Amiral y avait été plutôt violent avec elle... Entre toutes les attaques que son corps fragile avait reçut, elle avait des côtés fêlés, et ses muscles étaient tous endolories. Le froids n'ayant fait qu'empirer leur état.

Retrouver Robin avec le peu de force qu'elle avait lui serait difficile, elle le savait, surtout qu'elle devait désormais affronter un vent violent et qu'une terrible guerre devait faire rage sur l'île. Car aux sons des canons, il devait y avoir de sacré combat non loin de là où elle se trouvait. Mieux valait qu'elle reste prudente, même si son arme était toujours sur elle, un peu amocher, il faudrait qu'elle la donne à Usopp pour qu'il la répare. D'ailleurs est-ce qu'il allait bien ? Et les autres ? Nami était si inquiète pour eux, depuis combien de temps ne les avait-elle pas vu ? Une demi-année que le Tartaros les avait séparer, rien que d'y penser elle en souffrait. Tout se temps perdu... On avait gâcher leur retrouvailles.

Et en plus Luffy avait disparu, il n'était pas mort, c'était impossible, mais est-ce que les autres le savaient ? Elle avait peur, que deviendrait l'équipage alors ? Déjà qu'il était séparer en deux, mais si en plus on leur disait que le capitaine était mort... Était-ce déjà la fin des Mugiwara ? C'était trop tard ? Non... Il ne pouvait pas croire à cela... Et puis savait-il pour Robin ? Après tout elle les avait quitté, ils devaient eux aussi la chercher normalement, c'était une de leur camarade, ils ne l'auraient pas laisser toute seule, le gouvernement était trop souvent à sa recherche. Pourtant s'ils apprenaient ce que Braiya lui avait apprit... Non. Robin n'aurait pu rester sans rien faire.

Ses os étaient gelée, la pluie était bien trop froide et la transperçait, mais elle tenait bon, le besoin de savoir la vérité était plus important. Elle ne pourrait pas retourner si facilement voir les autres, déjà elle prenait un énorme risque de se retrouver si près de Marde elle le savait. Plus ça allait et plus elle s'enfonçait vers le cœur de l'île, prenant soin de se cacher lorsqu’elle sentait que non loin il y avait une présence. Elle avait d'ailleurs remarqué la marine, cela l'avait intrigué, pourtant tant de monde était réuni ici ? N'avait-elle pas vu le drapeau de Barbe Noire à travers la brune avant d'accoster ? Que se passait-il donc ici. Puis soudain une forme au loin, une silhouette qu'elle connaissait bien pour avoir vécu avec, et partager la même chambre sur le navire...

- Robin... 

Nami se figea, ne sachant que faire, déjà mal en point, soudain elle n'eut plus la force de continuer à avancer, le moindre pas en avant lui sembla une épreuve qu'elle ne pouvait surmonter. Alors la chatte voleuse resta là, à fixer cette femme qui arrivait vers elle petit à petit.

- Que fais-tu ici ? Pourquoi n'es-tu pas avec les autres ?

Commencer par des questions simples semblait moins risquer que d'aborder directement le sujet qu'elle redoutait tant. Elle avait confiance elle Robin, pourtant elle n'arrivait pas à comprendre sa présence ici, si loin du reste de l'équipage qui pourtant avait besoin d'elle.



_________________
Il y a des liens qui peuvent être plus fort que ceux du sang

by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#3 : Le réveil antique    Lun 14 Mar - 22:10

Narcisse JudalBlack Sun | Prince des vices
Black Sun | Prince des vices
Narcisse Judal

Messages : 2095

Navigation
Doriki:
3995/6000  (3995/6000)
Fruit du Démon: -



T'aurai du répondre à la question...




Que ça faisait du bien de s'envoyer en l'air sur un champs de bataille, et puis je pouvais désormais me vanté de m'être fait une Kuja ! C'était pas donné à tout le monde et j'allais faire des jaloux, vu la réputation qu'elles avaient. Bon je l'avais un peu abandonné à son sort insatisfaite, mais c'était pas ma faute, je ne sais pas pourquoi soudainement j'ai pensé à « elle », et pour une raison inconnue, cela m'avait déranger de me faire quelqu'un d'autre en ayant une pensée pour elle. Pourquoi ? J'en savais rien. D'un coup, comme ça elle avait surgit de nul part dans mon esprit. Pourtant j'étais souvent du genre à penser à autre chose durant l'acte, à tout et n'importe quoi même, mais plis je pensais à elle et plus je me sentais coupable. Le pire fut avec Angela, pendant l'action j'avais soudain imaginer que c'était avec elle que ça se passait. Cela m'avait beaucoup perturbé, j'étais de nature un peu pervers je l'admet, mais la souillé ainsi m'avait grandement choqué. J'avais de sérieux problème en ce moment...

Par chance pour me changer les idées, j'avais le droit à l'équipage de Barbe Noire comme divertissement. Pour une fois que ses idiots étaient le remèdes aux maux, du moins les miens. Comme quoi tout arrive dans la vie ! Bien sûr j'étais pas fou, je n'allais pas affronté le big boss poilu comme ça, même si je rêve un jour de faire un concours de lutte contre lui et de montrer que la beauté gagne toujours. Et puis ça serait comique non ? Non... Après donc avoir flanqué une dérouillé à un de ses hommes de mains sans grand intérêt, j'en avais repérer un autre qui n'avait pas répondu à ma question et qui semblait bien plus intéressant pour jouer avec. Et puis j'aimais l'acidité subtil des fruits, sauf que lui ne faisait pas dans se domaine là, donc j'espérais qu'il n'allait pas me décevoir. J'avais donc accouru vers lui et vu qu'il m'avait pas remarqué, je lui avais coller mon poing dans la gueule histoire de le faire voler un peu plus loin. Bon le pauvre avait fait une rencontre fracassante, c'était le moins qu'on puisse dire, avec un arbre qui gardera à vie le souvenir de cette fusion...

« T'aurai mieux fait de répondre à ma question... »

Je lâchais un profond soupire un peu déçu. Mais bon, le brave garçon avait une épée et un couteau, bon pendant le vole il les avait moins fermement en main, et je comptais bien qu'il joue avec un petit peu. Histoire que j'utilise mon haki, j'étais tout beau en noir vous savez ? Et j'étais tout dure, un vrai bonheur pour les femmes un peu masochiste. Je m'étais rapprocher de l'homme de Barbe Noire dont j'avais oublier le nom... Vous savez moi et les noms... Généralement ou c'est un nom de fleurs ou un surnom de merde, fallait que je cogite un peu pour le sien, savoir s'il allait me satisfaite ou non ! Une fois à sa hauteur je m'étais penché pour l'observer, après lui avoir donner un violent coup de pied gorgé de haki.

« Tu sais j'aurai vraiment préféré en avoir avant qu'on se batte mais bon... Et puis désolé pour le coup, mais comme tu m'avais pas remarqué, ça avait été trop tentant de te surprendre. Aller fait moi rêver ! »

Je m'étais posé bien droit devant lui les bras écartés : fait moi mal va-y ! j'ai jamais dis que j'étais totalement saint d'esprit. J'étais tout content, oui il m'en fallait peu. On notera que j'étais princier, j'attendais qu'il se relève et ne soit plus sonné de mon attaque, quand je dis que j'étais aussi un type bien ! Je lui laissais même l'honneur de m'attaquer. Non vraiment, j'étais un ange, car j'aurai pu en profiter puis le flanquer de coup encore et encore, histoire de réduire l'écart de force entre nous. Mais bon, c'était le challenge aussi ! L'excitation la vrai !

En plus cette fois-ci aucun révolutionnaire à l'horizon; ma disparition de Sabo avait du les marqué, moi je n'y pensais pas, cet idiot de gamin ne pouvait pas mourir pour si peu, il était pas con à se point là quand même... Si ? D'ailleurs comment allait monsieur coquelicot depuis deux ans ? Se souvenait-il de moi et de notre fameuse nuit ensemble ? Je comptais bien la lui rappeler, une fois qu'on se reverrait. Mais cela risquait d'être compliqué, tant que je serai sous les ordres de l'autre guignol. Et pourtant ça me ferait mal au cul d'être dans l'équipe perdante, mais un monde où il serait le roi ? Très peu pour moi. Enfin à bien réfléchir, Doflamingo devait prendre notre pseudo grand manitou pour un parfait crétin. J'avais même envie qu'il lui fasse une belle crasse, histoire de me foutre de sa gueule à se petit prétentieux qui se revendique Dragon Céleste alors qu'il les déteste, fallait être con. L'expression l'hôpital qui se fou de la charité prenait tout son sens avec lui. Bon en même temps il y avait une chose qu'il ne pouvait pas nier : c'était un bâtard ! Si c'était pas juste magnifique ça !

©Strange.D.Nana


_________________
BITCH PLEASE ♥️ I'm Fabulous
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#3 : Le réveil antique    Mar 15 Mar - 17:58

Boa HancockRoyal Shichibukai
Royal Shichibukai
Boa Hancock

Messages : 314

Navigation
Doriki:
2847/6000  (2847/6000)
Fruit du Démon: Mero Mero No Mi


Le Tartaros
Boa Hancock


Colère, amour, haine, déception... Un tumulte de mots et de sentiments perforait l'esprit de la belle. L'ensemble de ses récents actes devenait soudainement une finalité et une fatalité. Comme si elle était prisonnière de son corps et que son esprit lui, supplier de tout arrêter. Ses plans machiavéliques, ses actions indignes, ses rencontres. Tout finissait pas se retourner contre elle. Elle avait était totalement abusé par sa dépression chronique, la mort de Luffy l'avait en fait anéanti pour toujours, la seule partie qui faisait d'elle une cheffe digne et fière s'en était aller de vie à trépas. Comment avait-elle pu croire tromper Teach le Yonkou ? Elle était pourtant présente à Marineford lors de son théâtral coup d'éclat ! Comment avait-elle pu se prétendre aussi maligne que l'incarnation du mal absolu ?! Comment avait-elle pu aussi tenter de tromper Akainu et sa justice inflexible ?! Et comment avait-elle pu se tromper elle-même en disant qu'elle pouvait rejoindre le Tartaros?
Un flux intarissable de questions, d'angoisse et de colère fusait en elle, comme si l’apparition de Marde lui avait ouvert les yeux ! Elle n'était pas faite pour la Grande Piraterie de cette ère. Elle était une Kuja et aurait dû agir en tant que telle dès le départ ! Faire fructifier son peuple, mener de brèves expéditions et vivre avec des principes. Au lieu de quoi, elle avait pactisé avec plusieurs diables et démons, amenant son peuple à de futures guerres et conflits insolvables ! Elle avait était aveugler par l'amour, aveugler par la mort... Maintenant, elle devrait payer le prix en entier pour tous ses actes de déshonneur. Grand-Mère Nyon l'avait pourtant prévenu que les hommes n’amenaient rien de bon.
Elle n'était plus la terrifiante Boa Hancock, mais une vulgaire poupée de chiffon qui n'était pas l’instigatrice des complots et des trahisons, mais un simple instrument dont tout le monde s'amuse. Personne ne voulait lui dire la vérité sur la mort de Luffy, tout le monde se jouait d'elle pour la pousser à l'erreur. Et des erreurs, elle en avait commis, à commencer par tomber amoureuse de Luffy. Si elle avait été assez clairvoyante, elle se serait occupée de lui elle-même la première fois qu'elle l'avait vu. Elle aurait sûrement pu à cette époque le détruire et toute cette histoire n'aurait jamais eût lieu ! L'Impératrice déchue ! Qui n'arrivait même plus à combattre correctement face à la simple recrue qu'était Izaya !
Bercé par l'étrange aura de Marde, elle s'était écroulée au sol, ultime et ridicule affront de son rang déchu. Hancock n'était plus rien, elle ne vivait qu'au travers d'une réputation et d'une arrogance sans faille qui avait tout simplement précipité sa chute. Elle ne savait plus qui croire. Etait-ce donc Nico Robin qui avait tué Luffy? Les Révolutionnaires ? La Marine ? Le Tartaros ? Ou encore Marde de Guilde? Elle ne savait pas... Si elle avait eût le courage et la fougue de ses jeunes années elle se serait attaquée à tous les responsables. Mais sa maladie mentale l'avait rongée, affaiblie, assaillie, mis plus bas que terre.

Elle était donc devant Marde, non loin de Caesar Clown dont elle avait totalement éludé les propos de ce dernier, mais aussi du cynisme d'Izaya. Elle n'en pouvait plus son corps ne tenait plus et ne voulait plus rien entendre, dés mois de fatigues et d'acharnement pour enfin comprendre qu'elle aller être la responsable d'une terrible désastre. Son Haki s'en était allé, préférant délaisser la dame de chagrin sur le sol aux pieds de Marde. Elle voulait vraiment l'attaquer, elle voulait vraiment espérer, pouvoir caresser l'espoir de lui asséner un coup assez puissant pour le tuer et que cette histoire s'arrête enfin. Mais son corps lui interdisait tout mouvement, elle voulait retourner sur son île et veiller sur son peuple et faire comme si de rien n'était. Mais il était trop tard, tout acte entraîne une conséquence. Et les conséquences seraient sûrement catastrophiques. Elle voulait répondre au prince des ténèbres, mais elle était comme paralysée.

"-Je...Je... Li..."

Totalement hors de combat, la Princesse Serpent était désormais une proie facile pour ses ennemis. La dépression et les remords venaient à nouveau la hanter pour la détruire une seconde fois. Mais un sentiment puissant de survie lui permit simplement de se relever pour s'accorder un minimum de dignité. Désormais, son sort était totalement incertain.



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#3 : Le réveil antique    Mar 15 Mar - 19:29

Sakazuki Akainu
Sakazuki Akainu

Messages : 248

Navigation
Doriki:
5240/6000  (5240/6000)
Fruit du Démon: - Magu Magu No Mi

Alors qu'il se retrouvait maintenant à l'emplacement de son gros rival barbu ricanant, le Chien Rouge reçu soudainement un appel d'Hancock, et point du tout embarrassé, sorti son den den mushi pour lui répondre devant l'assemblée d'ennemis.

« D'accord, occupe toi du Clown, après tu auras moins d'ennemis dans le dos pour la suite. Je te rappelle ta mission d'origine, l'éclairage. Ne perds pas trop de temps pendant que je retiens Teach. Pas la peine de lui envoyer tes salutations, il a tout entendu. »

Caesar ne s'était donc pas replié ? C'était absurde, ce Clown était réputé dans l'élite mondiale non seulement pour ses crimes mais sa lâcheté depuis qu'il était ennemi. En temps normal il tremblerait comme un chiffon et rangerait sa queue entre ses jambes ! Sakazuki sentit la colère bouillir doucement en lui, cet imposteur lui payerait cher dés qu'il aurait une minute libre !

Mais revenons en au décor. Teach s'était amené derrière lui en se moquant, le faisant faire un volte-face posé. Ce diable n'avait pas tiré toutes les leçons de la dernière fois et était près à un nouveau duel, alors que tant de vies humaines variées et plus encore une arme antique mortelle étaient présents. Un nouveau combat avait peu de chances de tourner à autre chose qu'un ex aeqo qui emporterait tout le monde, même s'il demeurait toujours des chances d'un cas contraire, mais pas de quoi se fonder sur quelque chose de solide. Cependant si on pensait que cela suffirait à dissuader l'Amiral-Commandant en Chef on se foutait le doigt dans l'oeil jusqu'au fond d'un certain orifice ! Oh zut, Teach venait de l'employer, il n'avait même pas fait gaffe !

Pendant ce temps là, Judal, qu'on lui avait décrit comme une des forces du Tartaros, se mesurait au commandant Taizone. Le combat allait être féroce, mais les deux forces de la nature ne le regardaient même pas comme s'il s'agissait d'un duel de mouches.

«  Et bien démon obèse, on dirait que tu veux t'emparer d'une Arme Antique maintenant ! Ta gourmandise ne s'arrêtera donc jamais après tout ce que tu as eu, tu es partout là pour nous faire chier quand tu peux ! Je te parle pour attirer ton attention sur la situation :  Kaido t'as lâché, et la logique voudrait que je retire nos différents pour empêcher Guille de mettre ses sales pattes sur ce trésor… MAIS, si Guille est un fils de pute, tu es toi le dernier, ou l'un des derniers à qui je laisserais avoir davantage de pouvoir ! Mes forces sont insuffisantes pour influer, seules, contre celles du Tartaros, mais je préfère qu'il la possède plutôt que toi ! Si je peux réussir une chose, c'est à te faire échouer, je veux voir ta déception après ! »

Il défia son interlocuteur d'un sourire sarcastique, dévoilant les dents du chien enragé. Le Yonkou tenait déjà ses deux fruits, comme s'il s'attendait à ce qu'il bondisse d'un instant à l'autre. Il avait apprit à avoir les réflexes appropriés face à lui, ne jamais lâcher sa garde.

« Mais ce serait dommage d'offrir une victoire totale au Tartaros, non ?! Mes supérieurs ne partagent pas ma vision du monde, même si je n'ai pas besoin de leur avis en situation d'urgence. Si je te harcèle, même avec ton équipage tu seras jamais tranquille pour ton projet ! Je te laisse donc cette seule solution : tu renonce toute prétention sur l'Arme, tu restes à ton statut Qo de Yonkou emmerdant comme les autres. Si tu acceptes ça je te laisse cogner comme tu veux sur cette île et je vais m'occuper tranquille de ce Guille… Mais si tu t'obstines à vouloir le pouvoir, tu seras ma seule cible et je te ferais échouer, que les mémoires se souviennent tous de l'échec de Marshall D. Teach ! »


Il se doutait du peu de chances de faire comprendre à cet obstiné que sans cet accord il s'en mordrait les doigts. Mais si le Pirate persévérait dans sa fierté mal placée à tel moment, il resterait à Sakazuki la joie de le faire payer par son échec.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: [Event] Tartaros#3 : Le réveil antique    

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

[Event] Tartaros#3 : Le réveil antique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

 Sujets similaires

-
» [Event] Tartaros#1 : Taizone, Anzu, Angela
» Le réveil du chat
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques
» Event 5 : Ecriture & Dessin
» Event RP "aventure"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece RPG Strong World :: L'aventure :: Grand Line :: Autre îles-