AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Déesse et démone [Hancock-chan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
MessageSujet: Déesse et démone [Hancock-chan]   Mar 2 Fév - 23:37

InvitéInvité
avatar






Retour à la case départ




L’île des flammes restait d’une beauté incroyable malgré les énormes dégâts occasionnés par Sabo et les autres membres de l’armée révolutionnaire durant le terrible affrontement entre Tartaros et les pirates présents sur l’île. Les arbres rouges, du moins ceux qui restaient encore debout, avaient gardé une couleur sanguine éclatante et cela se mariait parfaitement avec l’ambiance de l’île. Du moins sa surface, car lorsque l’on connaissait ce qu’il y avait en dessous, l’île semblait beaucoup plus effrayante. Pourtant, c’était en surface qu’une demoiselle aux cheveux bruns attendait qu’un navire apparaisse. En effet, depuis quelques heures, Nico Robin fixait l’horizon dans l’espoir de voir un certain navire qui se devait de venir sur cette île.

Depuis qu’elle avait quitté l’équipage des mugiwara et que Luffy était mort, l’archéologue passait la plus grande majorité de son temps à ruminer le passé. Pourquoi n’était-elle pas intervenue pour sauver son capitaine d’une mort certaine ? Au fond, elle-même l’ignorait complètement et souhaitait remonter le temps pour changer tout cela. Mais c’était une chose impossible. Aussi, lorsque les espions de Marde l’informaient que Boa Hancock avait pris la mer en hurlant haut et fort qu’elle voulait tuer Nico Robin, la survivante d’Ohara ne fut pas perturbée plus que de raisons. Après tout, c’était légitime qu’elle perde elle aussi la vie si c’était inévitable. Cette vie que les membres de l’équipage de Luffy avaient si chèrement protégée, elle ne s’en montrait plus digne.

Dans le plus grand secret, Robin rédigeait une lettre à l’attention de la princesse serpent en lui demandant de venir la rejoindre sur la fameuse île où son être le plus cher avait perdu la vie en lui donnant les coordonnées exactes à suivre. C’est donc ainsi que l’ancienne archéologue des mugiwara prit elle aussi la mer pour retourner sur l’île où tout le cauchemar avait commencé.

La sublime trentenaire était donc adossée contre un tronc d’arbre et lisait un livre tout en regardant l’horizon lorsqu’une voile fit enfin une apparition. L’étendard du navire Kuja se dessinait petit à petit et Robin fermait son livre pour se rendre à l’endroit où le navire allait, probablement, accoster. Un sentiment de crainte grimpait dans le corps de la brune et, lorsque la personne qu’elle souhaitait voir fit son apparition, Robin s’inclinait poliment.


- Je suis heureuse de vous voir majesté. C’est un grand honneur pour moi que de vous rencontrer. J’espère que vous avez fait un bon voyage.

L’archéologue se forçait à regarder Hancock et à soutenir son regard pour ne pas paraitre troublée par sa présence. De plus, Robin prenait soin de ne pas dire le nom de Luffy afin de ne pas la faire entrer dans une colère noire d’entrée de jeu.

- Est-ce possible de parler seule à seule ? Je désire simplement vous parler et si…si vous jugez mes paroles irrecevables alors j’accepterais de vous offrir ma vie. C’est bien pour cela que vous êtes ici n’est-ce pas votre altesse ?

C’était lancé. Robin venait de confier sa vie entre les mains d’Hancock. La brune avait parfaitement conscience de n’avoir aucunes chances contre elle, mais c’était le risque à prendre. De toute façon, seule la mort l’attendait au bout du chemin. Alors qu’est-ce que cela changerait si Hancock la tuait tout de suite.
C O D A G E P A R @G A K I. S U R E P IC O D E
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Déesse et démone [Hancock-chan]   Mer 3 Fév - 18:32

Boa HancockRoyal Shichibukai
Royal Shichibukai
avatar

Messages : 312

Navigation
Doriki:
2847/6000  (2847/6000)
Fruit du Démon: Mero Mero No Mi


Un face à face.
Le Démon d'Ohara


Alors que le Traveling Snake s'approche à une vitesse frénétique de la fameuse île, Hancock ne pouvait s'empêcher d'agiter ses yeux en tout sens, agiter d'une étrange paranoïa. Si le Tartaros avait tendu le même piège que pour Luffy ? Si Marde Guilde était présent pour prendre le contrôle de Boa Hancock et infiltrer la Marine dans un de ses trois pouvoirs? Toujours plus anxieuse, son environnement lui semblait lointain bien que son équipage était agité tout azimuts pour accoster sur l'île. Une fois les voiles pliées et rangées, la passerelle du Palace flottant foula le sol, laissant dans un premier temps les Amazones descendirent pour inspecter les lieux. Une fois la minutieuse fouille accomplie, Boa Hancock daigna descendre. Cette fois-ci elle était vêtue de sa robe pourpre aux couleurs et de son Jolly Roger, une tenue plus idéale pour le combat. Prête et déterminée à comprendre elle fit signe aux Kujas de remonter sur le bateau, c'était désormais son affaire.

Tout avait commencé il y a quelques jours en fait, lorsque Ran avait intercepté un pli pour l'Impératrice, l'équipage entier n'y avait pas crut. Nico Robin demander humblement audience auprès de la Princesse Serpent, sachant pertinemment que celle-ci risquait fort de vouloir la tuer. Hancock était tombée dans une rage folle et avait houspiller son équipage pour prendre rapidement le large vers l'île des flammes, les coordonnées étant parfaitement détaillées. Mais une épaisse brume était tombée sur les pensées de l'Impératrice. Pourquoi Robin voulait elle voir le Corsaire? Etait-ce un piège du Tartaros? Où voulait-elle l'éliminer rapidement? Marde Guilde était-il présent pour tenter de prendre le contrôle de Boa Hancock et l'envoyer infiltré la Marine? Bien que tout semblait indiqué un piège, la Princesse décida de s'y jeter. Tout se bouscule dans la tête d'Hancock et elle s'extirpe de sa torpeur en entendant une voix terriblement calme et apaisante.

"- Je suis heureuse de vous voir majesté. C’est un grand honneur pour moi que de vous rencontrer. J’espère que vous avez fait un bon voyage. Est-ce possible de parler seule à seule ? Je désire simplement vous parler et si…si vous jugez mes paroles irrecevables alors j’accepterais de vous offrir ma vie. C’est bien pour cela que vous êtes ici n’est-ce pas votre altesse ?"

Elle agissait avec déférence et rigueur vis-à-vis du protocole royal. Un puissant subterfuge pour tenter d'amadouer ou endormir la vigilance de l'Impératrice qui n'en démodait pas. Elle avait agitée sa chevelure raide afin de dégager son regard glacial qu'elle posa sur le visage angélique de l'Archéologue. Elle était au bord de la crise de nerf et avait fait un simple signe, obligeant son équipage à ne pas la suivre ni même descendre du navire. De sa voix terriblement suave et si froide elle s'adressa directement à celle qui avait causédu malheur. Mais Teach était formel, Nico Robin n'avait pas tuée Luffy, mais elle ne l'avait pas aidé non plus.

"- Je suis Boa Hancock, Grand Corsaire, Princesse Serpent, et la veuve de Luffy. Si je suis ici c'est pour comprendre sa mort et la venger. J'ai déjà menée une enquête préliminaire qui vous disculpe de sa mort. Cependant, vous n'avez pas non plus agis pour le sauver. Je veux comprendre, je veux connaître tous les détails. Et je veux savoir où est le Chapeau de Paille de Luffy, c'est une relique désormais et j'en ai besoin. Maintenant Nico Robin, Démon d'Ohara, Archéologue de l'équipage du Chapeau de Paille... Je vous écoute, soyez très convaincante, et ne tentez pas de me piéger non plus. Au moindre faux pas vous deviendriez une statue de pierre... Je vous suis donc pour le moment !"

En temps normal l'Impératrice aurait réaliser un discours plus digne de sa classe et de son rang, mais elle avait de la peine à retenir les larmes et la rage, elle était sur le lieu où ce qui comptait le plus pour elle avait disparu pour toujours. Luffy était partit cette fois... Et elle aurait beau attendre deux ans, il ne reviendrait pas à bord du Sunny, elle n'entraverait pas la Marine une fois de plus pour l'aider. Tout était fini, son chapeau de paille était le dernier souvenir qu'elle pouvait obtenir de lui.



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Déesse et démone [Hancock-chan]   Mer 10 Fév - 12:00

InvitéInvité
avatar






" Discutons entre nous "




La brune archéologue contemplait la sublime créature humaine qui se trouvait devant ses yeux et comprenait très bien pourquoi le monde entier tombait devant elle. Il fallait être honnête, Hancock était une femme sublime et il n’y avait rien de plus énervant qu’une femme ayant conscience de sa beauté et l’impératrice des pirates le savait. Restant digne et droite, Robin fixait sans ciller le regard envoutant de celle qui s’estimait être la veuve de son capitaine. Elle pourrait la rappeler à l’ordre afin de mettre les choses aux clairs, mais la trentenaire estimait qu’il était préférable de ne rien dire.

Lentement, Robin tournait les talons pour conduire son interlocutrice un peu plus loin dans les bois magnifiques de l’île jusqu’à un chêne massif où se trouvaient une petite nappe à carreaux rouge et blanc et un repas. L’archéologue des Mugiwara s’installait et proposait à l’impératrice de faire la même chose.


- Prenez place votre altesse. J’ai préparé un pique-nique pour que nous puissions discuter le ventre plein. Si vous avez peur que cela soit empoisonné, je me ferais une joie de goûter à tous les plats devant vous si c’est votre désir.

Robin sortait une bouteille et versait un verre qu’elle tendait à la reine des amazones en s’inclinant poliment avant de faire de même pour elle. Confortablement installée, l’ancienne membre des Mugiwara trempait ses lèvres dans le breuvage et reposait le verre délicatement.

- J’ai longtemps pensé que je devrais vous voir en personne afin de discuter avec vous de….de tout cela et ce moment est enfin arrivé. J’ignore tout ce que l’on vous a dit sur moi où sur ce qui a eu lieu sur cette île, mais je suis réellement celle qui a tué Luffy. Je n’ai pas bougé le moindre doigt pour lui, ni même pour Sabo. Ce qui revient bien à dire que je les ai tuées de mes mains, vous ne croyez pas ?

La brune farfouillait dans un petit panier avant de sortir deux bentos qu’elle avait réalisés avec le plus grand des soins et en donnait un à l’impératrice serpent, avant de reprendre la parole d’une voix grave, mais qui annonçait l’exacte vérité.

- Cependant, la personne que vous accusez n’est pas non plus le meurtrier de votre amour. Marde n’a pas porté le coup final. Luffy et Sabo sont tombés dans un gouffre lorsque l’île a explosé. J’ignore d’où vous tenez vos sources altesse, mais elles sont fausses et cela me surprend de vous altesse. Une personne aussi sage, puissante et éclairée que vous qui se laisse manipuler par le premier manant venue. Les faits sont tels que je viens de vous les décrire. Luffy et Sabo sont tombés lorsque les révolutionnaires ont voulu faire sauter l’île.

La belle brune marquait une petite pause tout en regardant le visage de l’impératrice afin de voir si elle croyait à son histoire entièrement véridique. Enfin, Robin concluait son monologue en baissant les yeux.

- Si vous voulez un coupable, je suis la bonne personne. Sinon, il y a l’armée révolutionnaire qui, indirectement, à causé la mort de Luffy. Mais laissez Marde en dehors de ça. Il n’a nullement pris la vie de Luffy. Au contraire, vous devriez l’aider dans sa lutte altesse. Tout comme Luffy, il tient tête aux Dragon Célestes que vous détestez tellement.
C O D A G E P A R @G A K I. S U R E P IC O D E
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Déesse et démone [Hancock-chan]   Jeu 11 Fév - 19:15

Boa HancockRoyal Shichibukai
Royal Shichibukai
avatar

Messages : 312

Navigation
Doriki:
2847/6000  (2847/6000)
Fruit du Démon: Mero Mero No Mi


Tentation
Nico Robin


Tout était bien trop calme au goût de l'Impératrice. Nico Robin était bien trop avenante et sereine elle aussi. Elle avait pris quelques instants pour contempler la beauté et l'horreur de cette île lugubre et rayonnante à la fois. Perdue dans un flot intarissable de question, elle se devait d'être digne et fière, mais chaque évocation de Luffy était un furieux supplice dont elle était la seule victime. Elle déclina poliment toute boisson et nourriture cependant, n'ayant ni la confiance nécessaire, ni le cœur aux victuailles. La Princesse serpent s'installa sur la nappe à carreau et était littéralement accrochée aux lèvres du Démon d'Ohara. Les révélations ahurissantes, les détails, l'imbrication des faits semblaient parfaite. Pourtant, la plupart des témoignages étaient nimber d'autres doutes et allusions. Hancock hocha simplement la tête, retenant de chaudes larmes pour garder la tête haute et l'honneur sauf. Tout ceci était invraisemblable, aux yeux de la belle, Robin n'avait pas tuée Luffy, mais était bel et bien complice. Une rage sans limite lui avait saisi l'estomac. Que devait-elle faire? Se laisser guider par la rage et ôter la vie de l'Archéologue? L'utiliser elle aussi? L'écouter? Ou simplement se laisser séduire par l'idée de quitter les Grands Corsaires et rejoindre un Ordre plus vaste et plus ambitieux pour venger Luffy? Atteindre les réels meurtriers que sont les pseudo révolutionnaires bien pensants? D'une voix tremblante et hésitante, en proie aux doutes, Hancock lui répondit fébrilement.

"-Donc, ce n'est ni Marde, ni le Tartaros... Ni vous... Vous êtes "Juste" complice. Pourquoi Luffy était-il ici, si ce n'est pour défier le Tartaros?! Vous me semblez être bien informer sur bien des choses Nico Robin !"


Encore désarçonnée par tant de révélation, elle venait de se rendre compte qu'elle courait après un fantôme. Mardre était-il vraiment un ennemi de Luffy ayant causé indirectement sa mort? Encore des questions sans réponses. Chaque révélation apportent de nouvelles questions, de nouvelles possibilités et de nouveau cheminement. Il était impensable pour le moment de rejoindre le Tartaros, aurait-elle pu garder son intégrité mentale? Avait-elle de réelle raison de le faire après tout ?

"-Vous venez en son nom n'est-ce pas? Vous venez parler pour le Tartaros et ce fameux Marde? Comment savez-vous ce qu'il est, ce qu'il combat et même ce qu'il propose? Vous me faites trop de mystère, j'ai beau être Impératrice et être la plus belle, j'ai en horreur le protocole lorsque je réclame réponse ! Parlez sans détour désormais je dois comprendre votre jeu ! Vos manigances ! Faites moi part de votre savoir. Je dois comprendre et choisir mon camp, je ne peux plus rester dans l'ombre désormais je suis bien trop impliquée de part et d'autre."

Hancok était résignée, elle se devait de choisir désormais. Elle avait lancer de puissants desseins, et mis en branle de grands plans. Tout était réalisable dans les différents camps. Mais si Luffy n'était pas mort au final? Rien ne pouvait le prouver après tout ? Si il n'était pas mort et qu'elle avait rompue la tranquillité de son île, pour une vengeance qui n'avait pas lieu d'être? Tout était flou et l'hésitation toujours plus grande. Elle se devait de rester fier et humble, mais le désespoir et les pleurs voulaient l'envahir de nouveau.



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Déesse et démone [Hancock-chan]   Ven 19 Fév - 9:09

InvitéInvité
avatar






Faites le bon choix




Le vent soufflait d’une douce brise sur l’île la plus maudite pour les deux demoiselles qui livraient un face-à-face poignant. Leurs cheveux volaient au vent comme des vulgaires brindilles et les feuilles rouges sifflaient aux dessus de leurs têtes. Robin, adossée contre son arbre, fixait son interlocutrice royale tout en écoutant ses différentes questions dont elle savait qu’elle ne pourrait jamais apporter une réponse. C’était encore bien trop tôt pour révéler tout ce qu’elle savait. En revanche, Robin pouvait lui annonçait quelques petites choses afin de calmer sa colère latente qui bouillonnait à l’intérieur de la reine serpent.

L’archéologue des mugiwara respirait un bon coup tout en remettant ses longs cheveux noirs en place d’un geste gracieux et ouvrait la bouche pour commencer à répondre à une Hancock impatiente d’en savoir plus sur les affaires du monde.


- Je vous arrête tout de suite votre altesse. Je ne parle nullement au nom de Marde. Je suis ici de mon plein grès, car je voulais vous voir en personne suite aux évènements nous ayant frappés toutes les deux. Il est vrai que je connais une partie des projets de Marde puisque j’y participe moi-même pour des raisons qui ne concernent que moi. Mais sachez une chose votre majesté, Marde suit un but qui devrait vous réjouir.

L’archéologue marquait un maigre temps de pause durant lequel des petits oiseaux venaient se poser autour des deux femmes et commençaient à picorer les quelques miettes et restes qui se trouvaient sur la nappe. Gardant ses yeux rivés vers la princesse serpent, Robin réfléchissait à quoi dire et mesurait chacun des mots qu’elle allait prononcer afin d’éviter les foudres de son interlocutrice bien à cran. Enfin, la brune trentenaire reprenait la parole et ajustait ses propos envers Hancock.

- Je vous ai dit qu’il visait la destruction de l’ordre de la noblesse mondiale. Cela devrait vous convenir n’est-ce pas votre grandeur ? J’ai eu vent de quelques brides de votre passé par une amie ayant été dans les mêmes conditions que vous. Rassurez-vous, je sais garder un secret. Mais si je vous dis ça votre altesse, c’est pour vous faire comprendre la situation. Vous détestez le gouvernement mondial et les hommes. Marde souhaite le détruire dans son intégralité. Vos désirs sont communs altesse. Alors pourquoi faire confiance à d’autres personnes dont vous savez pertinemment qu’elles vont vous trahir ?

Un nouveau temps de pause fut marqué par l’archéologue qui continuait tranquillement son exposé des faits.

- D’après mes informations, vous avez vu Teach il y a peu. Altesse, nous parlons de Marschall D. Teach. L’homme qui a livré le frère de Luffy à la Marine et qui a déclenché cette grande bataille à Marine Ford. Comment pouvez-vous suivre un homme ayant mis en danger la personne que votre cœur a choisie majesté ? Reconsidérez votre alliance avec ce dernier Hancock, si vous me permettez de vous nommer par votre prénom. Réfléchissez à ma proposition.

Robin se levait et enlevait la poussière se trouvant sur sa mini-jupe et ses longues bottes noires avant de reporter son attention sur l’impératrice.

- Voulez-vous….voir les lieux de l’affrontement altesse ? Peut-être comprendriez-vous mieux la vérité et cela vous permettra peut-être de mieux réfléchir à ma demande.
C O D A G E P A R @G A K I. S U R E P IC O D E
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Déesse et démone [Hancock-chan]   Ven 19 Fév - 18:01

Boa HancockRoyal Shichibukai
Royal Shichibukai
avatar

Messages : 312

Navigation
Doriki:
2847/6000  (2847/6000)
Fruit du Démon: Mero Mero No Mi


La Reine des Reines
Nico Robin


Perdue dans un inlassable et intarissable flux de pensées, l'Impératrice pirate faisait bien pâle figure. Elle était pourtant d'ordinaire très impérieuse, arrogante et hautaine. C'était une tout autre Hancock qui se dévoilait ici, une Hancock brisée par le chagrin. Alors que le vent laisse ses cheveux fouetter son visage et que les propos de Nico Robin se font plus lourd de sens, la jeune Princesse écoutait l'ensemble d'une oreille attentive tout en pensant à Luffy. Tout le combat et les manœuvres effectuées ces dernières semaines n'existaient que pour lui ! Il était parfaitement hors de question pour la plus belle femme du monde abandonner, elle se devait de vivre le destin de son aimé pour obtenir une maigre satisfaction dans l'au-delà. D'ordinaire, l'Impératrice avec son verbe haut, aurait aisément remise Nico Robin à sa place mais, Hancock voulait désormais entrer dans son jeu. Il était temps pour Nico Robin de comprendre que sa légende et son surnom avait un maître ! Et ce maître ne pouvait être que la Reine des Reines ! La beauté des beautés ! La force engendrait la beauté, tel était le credo de l'île des femmes. Comme sortie d'une étrange torpeur, un étrange sentiment parcouru l'échine si parfaite de la jeune femme. Pas de la peur non, un sens plus aigu des choses lui permettant de voir ce qu'elle ne pouvait voir avant. D'une voix toujours aussi sûre et impérieuse, elle s'avouait qu'il était temps de prendre le dessus.

"Premièrement... Je ne vous permets pas ! Je suis "Impératrice", "Princesse" pour vous ! Ne vous avisez plus d'utiliser d'avantages de familiarités avec moi !"

Elle avait intimer à l'Archéologue d'un simple signe de tête dédaigneux de la conduire au lieu de l'affrontement, elle se devait de voir par elle même, s'assurer une ultime fois que Luffy était bel et bien mort. Alors qu'elles avancèrent toute deux vers le champ de bataille, Hancock fendit le silence de mort qui était pesant.

"Vous êtes maligne Nico Robin. Un peu trop d'ailleurs. Vous savez, la première fois que j'ai entendu parler de vous... J'étais à un de ces ennuis conseil des Grands Corsaires. Marineford était en ébullition ! La "grande" Nico Robin enfin capturée sur Ennies Lobby ! Puis j'ai entendu parler d'un équipage dirigé par un gamin suicidaire ! Ce même gamin qui décide d'entrer dans une guerre ouverte contre le Gouvernement Mondial car un de ses compagnons s'est rendu de lui-même à la Marine, éprouvant le souhait de mourir. Et donc... Nous arrivons aux îles de feu... Et c'est ici même que vous rendez la pareille à votre Capitaine en le regardant simplement mourir. Savez-vous que l'intégralité de mes Kujas à bord mourraient pour moi? Et je mourrais pour eux. L'honneur et la loyauté vous font cruellement défaut c'est un fait "Démon d'Ohara." Alors comment puis-je croire une telle femme?"

Évoluant dans un décor post-apocalyptique, l'Impératrice se contentait d'admirer la nature sauvage et inhospitalière devant elle. Un endroit sordide pour une fin tragique. Elle ne pouvait chasser Luffy de ses pensées en un tel lieu de destruction et de désespoir.

"-Pour ce qui est du Gouvernement et des Dragons Célestes... Vous marquez un point. Ce ne sont que des vestiges et des aberrations d'une ère décadente. Inutile de vouloir les renverser, ils courent à leurs pertes eux-mêmes. Il suffit de voir la Guerre de Marineford. Si un seul Empereur suffit à faire ployer le gant armé de la Marine... Je comprends mieux pourquoi ils ne réussissent rien contre le Tartaros. Pour ce qui est de Teach, vous avez significativement le même problème que la plupart des gens... Vous voyez à court termes avec vos propres plans. Mais les personnes qui vous entoure ont leurs plans, leurs approches, leurs visions des choses, leurs secrets. Teach est mon secret, une arme bien plus puissante que vous ne pouvez le croire. Mais comme toute arme, une fois endommagée"... Nous nous en séparons."

Le claquement discret de ses escarpins sur le sol était le seul bruit perceptible à des dizaines de mètres à la ronde. La belle Corsaire se devait de rester sur le qui-vive. Marde pouvait très bien être présent et tenté de prendre le contrôle de son esprit. Ou bien Nico Robin était-elle plus ambitieuse et voulait s'approprier la mort de l'Impératrice. Nul doute qu'il se trame quelque chose, et la Princesse Serpent se devait de faire preuve de la plus grande des vigilance.

"-Ce qui est d'autant plus drôle...C'est que vous savez à quel point je suis prête à tuer tous ceux qui sont liés de près ou de loin à la mort de Luffy. Et vous ne vous cachez même pas d'être un sinistre complice. Luffy avait en estime tout son équipage. Il vous aime ! Il vous aime tous ! Et vous, vous Nico Robin l'enfant maudite, le Démon. Sous prétexte que vous avez vos ..."Raisons" vous laissez l'homme qui vous à sauvez et donner un but mourir sous vos yeux. Je crois que j'ai de la pitié pour vous et que je n'aimerais pas être à votre place tant la honte doit vous ronger ! J'espère pour vous que votre équipage ne retrouve jamais ses esprits et ne cherche pas à se venger de vous ! Je suis écœuré par le personnage que vous incarnez désormais. Vous avez vendu votre âme et vos convictions à ce Marde... Et vous osez me proposez en toute impunité de le rejoindre ?! Croyez-vous un seul instant que je vais accepter cette stupide offre ? Je suis belle, tout peut m'être pardonner, mais ça... Ce serait renier les miens, renier ce que Luffy représente. Je suis une Impératrice digne ! Je gouverne avec flegme ! Ma conduite est droite et juste ! Vous vous êtes écarté du chemin, vous en êtes bien trop loin pour prétendre à tout pardon Nico Robin !"

Hancock planta ses escarpins dans le sol puis croisa les bras, cet arrêt brutal marqua aussi l'arrivée rapide et silencieuse de Salome qui était en retrait depuis le début. Mais cette fois, le Serpent bariolé s'était dressé de tout son long offrant une vue sur ses crocs acérés et son masque fait d'un crâne. Hanock n'allait plus bouger, Nico Robin était de plus en plus dangereuse selon elle, elle devait répondre de ses actes. Pour qui se prenait-elle au final ?! Comment pouvait-elle croire qu'elle arriverait à convertir la Princesse Serpent ?! En agitant le triste drapeau de son fardeau passé et de sa marque dans le dos ? Ou encore son aversion pour les hommes ? Tout ceci n'était rien à côté de l'amour qu'elle portait à Luffy ! Tout ça n'était rien !

"Maintenant...Vous allez devoir me donnez une excellente raison de ne pas vous tuez."



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Déesse et démone [Hancock-chan]   Mer 2 Mar - 10:49

InvitéInvité
avatar






Tuez moi si vous le voulez




Sans rien dire l’archéologue qui appartenait, il y a peu, à l’équipage des Mugiwara regardait l’impératrice avec un regard simple tout en écoutant les mots durs de la grande dame qui se trouvait devant elle. Doucement, Robin lui tournait le dos et commençait à pénétrer dans l’immense forêt rouge en quête d’un des nombreux passages secrets conduisant dans les tréfonds du monde. Durant une bonne partie de la promenade, la princesse serpent crachait son venin sur des plaies qui étaient encore béantes dans le cœur de la sublime brune archéologue. Il est vrai qu’elle souffrait de la situation, mais elle n’avait pas vraiment le choix.

Le vent soufflait un peu plus lorsque le duo arrivait devant un immense tronc massif qui devait avoir plus de deux cents ans. Robin passait ses mains un peu partout sur l’arbre jusqu’à déclencher un petit mécanisme qui eut pour effet de dévoiler une porte dérobée aux yeux de tous. Avant de s’insérer dans le passage, Robin regardait son interlocutrice avec un regard dénué d’émotions comme lorsqu’elle était le bras droit de Crocodile il y a bien longtemps.


- De quoi devrais-je avoir honte votre Altesse ? Je devrais avoir honte d’avoir laissé Luffy à son triste sort ? Je ne vois pas pourquoi je devrais avoir honte. Il connaissait l’enjeu depuis le début. Je l’avais prévenue que j’apportais le malheur à toutes les personnes souhaitant ma compagnie. De plus, je n’ai jamais demandé à être délivré du gouvernement mondial. Alors, s’il vous plait, n’essayer pas de me faire culpabilisé car cela ne fonctionnera pas du tout. Maintenant Princesse, venez avec moi.

La trentenaire brune pénétrait dans l’interstice en silence. Avec l’aide de l’obscurité, Robin montrait son véritable visage. Bien sur qu’elle souffrait de la situation et qu’elle en avait honte. Les mots d’Hancock lui avaient fait tellement mal que des larmes coulaient le long de ses joues. Discrètement, l’archéologue essuyait ces dernières et continuait d’avancer doucement avant de redécouvrir l’horreur des lieux. La puanteur des cadavres en décomposition, les cascades de sang à n’en plus finir, la chair putréfiée et l’odeur du sang lui faisaient toujours autant tourner la tête. Traversant l’immense pont en pierre souterrain, Robin arrivait enfin dans l’immense cité de pierre antique et prit le chemin du palais royal.

L’odeur de la mort était de plus en plus présente, et cela, malgré la lave d’Akainu. Le palais était en très mauvais état lui aussi et Robin fut surprise de voir d’immenses trous dans les différents murs d’enceinte. Elle vit même une casquette blanche recouverte de poussière, ce qui lui arrachait un sourire lorsqu’elle la ramassait.


- Angela, tu sèmes tes affaires un peu n’importe où.

La salle de trône s’ouvrait sous leurs yeux. Ce dernier était toujours intact malgré les dégâts et Robin lui tournait autour en l’effleurant de ses doigts fins.

- C’est ici Princesse. Ici que le combat à eu lieu. Luffy est tombé dans la crevasse là-bas. Prenez le temps qu’il faut pour examiner les lieux, je vous en pris.

Elle tournait la tête et soupirait légèrement en voyant le gros serpent de la Shichibukai. Restant de marbre, Robin l’écoutait parler avant de s’asseoir sur le trône en croisant les jambes.

- Je n’ai aucune raison votre Altesse. Aller-y tuer moi si c’est votre souhait. Vous faites déjà de moi une coupable donc quoi que je dise, je serais toujours un monstre à vos yeux. Pourquoi est-ce que je perdrais mon temps à me défendre dans ce cas ? Rendez votre sentence que l’on en finisse.

Elle envoyait des regards qui l’incitaient à la tuer séance tenante. Robin n’avait absolument pas peur de mourir ici et maintenant. Son regard était confiant et ne montrait aucune peur. La brune souriait un petit moment avant de reprendre.

- Mais réfléchissez un petit moment Princesse. Si Luffy est encore en vie et que vous me tuez, vous pensez qu’il vous le pardonnera ? Luffy est le genre de garçon à vouloir comprendre les actes des personnes qu’il aime. Il ferait tout pour me récupérer. Tuez-moi donc. Apportez mon corps sans vie devant les autres et qui sait ? Peut-être qu’ils vous haïront tout comme Luffy. Croyez-vous qu’il vous aimera toujours dans ce cas ?

L’archéologue continuait de sourire avant de conclure par une ultime phrase.

- Tout ceci dans l’hypothèse qu’il soit toujours en vie bien entendue. Mais je vous aime bien Princesse. Nous pourrions devenir amies vous et moi. Cela serait dommage de me tuer alors que j’ai tant de choses à dire. Surtout sur votre île qui pourrait bien disparaitre.
C O D A G E P A R @G A K I. S U R E P IC O D E
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Déesse et démone [Hancock-chan]   Mer 2 Mar - 16:30

Boa HancockRoyal Shichibukai
Royal Shichibukai
avatar

Messages : 312

Navigation
Doriki:
2847/6000  (2847/6000)
Fruit du Démon: Mero Mero No Mi


Craintes et doutes
Nico Robin (D'amour)


Le sang de l'Impératrice n'avait fait qu'un tour. Nico Robin, le Démon d'Ohara avait sût dire les mots justes pour calmer les ardeurs belliqueuses. La vision d'horreur et l'odeur nauséabonde avait hanté les narines de la Princesse, lui soulevant l'estomac, elle due se retenir ne pas rendre. Elle saisit un fin mouchoir de soie, tendu par la gueule béante de son serpent, elle pu ainsi le mettre devant son visage pour tenter d'atténuer l'odeur. Mais loin de la vue moribonde et de l'odeur de la mort, une pensée avait envahi Hancock. Si Luffy était dans un tel état? La cruelle Kuja d'ordinaire si froide et au visage inexpressif ne pût s'empêcher de verser une larme en songeant à son bien aimé. Mais les allusions sur le sort de Luffy était encore flou, en recoupant toutes les informations Hancock avait bien compris que personne sur les Mers ne savait réellement si Luffy était mort, ou bel et bien vivant. La Princesse Serpent s'accrocha dès lors à cet espoir sans pour autant ce bercer d'illusions. Mais les propos de la belle Nico Robin avait fait tiquer la plus belle des femmes. Comment pouvait-elle être aussi vague en présence de la royauté ? Qui était-elle pour se permettre un tel affront et de telles menaces envers son île et sa patrie? Hancock s'approcha de la crevasse béantes, des cascades de sang et de cendres surgissaient de cette dernière, si Luffy ne s'était pas rattrapé plus bas, il était bel et bien mort. Hancock se massa les tempes avant de s'écrouler à genoux sur le sol, s'en était trop pour elle.

"-Luffy serait fou de rage... Je n'ai cure du reste de son équipage, même si je souhaite lui remettre en état pour qu'il puisse repartir avec. Mais à la vue de tout ceci, je sais qu'il ne reviendra plus... Une part de moi voulais croire qu'il y avait encore un espoir. Félicitations Nico Robin, vous m'avez mise à terre sans porter un seul coup."


Hancock était à terre, sa robe pourpre était désormais pleine de poussière et ses bras au sol étaient tout tremblants. Et le flot incessant de paroles de Nico Robin n’arrangeait rien ! Des sentiments de haine, de rage et de profonde tristesse s'était emparé d'elle. Même Salome ne savait pas quoi faire pour tenter de rassurer son amie fidèle. Mais non, c'était impossible ! Elle planta ses ongles parfaitement manucurés dans la terre et serra ses mains de toutes ses forces. Ce n'est pas possible ! Je suis Boa Hancock, Princesse Serpent, Impératrice Pirate ! Et je dois venger Luffy ! Au diable la Marine ! Au diable les Empereurs, au diable les Dragons-Célestes. La seconde chose qui compte le plus après Luffy c'est bel et bien Amazon Lily !
Hancock se releva péniblement et pris une posture digne et sûre. Il était temps de négocier âprement les choses.

"-Mon île? Ma terre ? Mon territoire ? Puisque vous semblez savoir tant de choses Nico Robin. Vous devez bien savoir que la seconde chose la plus importante après Luffy... Enfin, vous savez ? Amazon Lilly est mon île, mon royaume avec mon peuple et nos idéaux. Quiconque s'y oppose doit mourir dans l'instant ! Parlez maintenant ! Ou soyez sûre que le répit que je vous accorde sera bref ! Je suis même prête à vous récompenser selon ce que vous me proposez et ce que vous avez à dire ! Parlez maintenant ma patience à des limites presque inexistantes !

Elle n'avait plus rien à faire de la politique avec la Marine, avec ses alliés, et même avec ses convictions. Luffy et Amazon Lilly étaient ses priorités, et pour ça elle serait prête même à faire partie du Tartaros pour espérer les sauver. Aucun doute possible, les rumeurs étaient fondées. C'était une Hancock déterminé et ambitieuse qui avait repris les mers !



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Déesse et démone [Hancock-chan]   Jeu 10 Mar - 9:39

InvitéInvité
avatar






Le moindre mal




L’archéologue cessait de parler pendant quelques instants, alors que son regard se posait sur la grande dame qui tremblait, à genoux, sur le sol. L’ancienne membre de l’équipage des Mugiwara avait battu la Shichibukai avec de simple mot ? C’était fort possible si on examinait le peu d’envie de combattre qui restait dans la volonté d’Hancock. Doucement, et surtout par compassion, Robin se levait délicatement et venait poser une main tendre sur l’épaule de son homologue brune afin de la réconforter ne serait-ce qu’un peu. La belle historienne fixait la reine quelques secondes lorsque cette dernière lui ordonnait de tout lui raconter au sujet de son île.

Robin soupirait un moment avant de tourner les talons pour s’asseoir sur l’ancien trône de Marde. Elle croisait les jambes en regardant l’impératrice serpent et, après réflexion, acceptait de lui dire tout ce qu’elle désirait lui dire.


- Votre île, Majesté, est soumise à un important danger. Mon patron est sur le point d’obtenir quelque chose qui pourrait bien changer le cours du monde. Une arme antique pour être plus précise.

Un long silence suivait cette annonce. Il était tellement long et profond que seul le bruit du vent sifflant dans les cavernes se faisait entendre. Doucement, l’archéologue reprenait la parole afin de ne pas laisser le temps à l’impératrice de dire quelque chose.

- Soyez rassurée sur le fait qu’il ne l’utilisera pas contre vous ou votre peuple Altesse, mais soyez bien consciente d’une chose. L’obtention de cette arme causera une grande guerre. Une guerre pour le pouvoir. Il est probable que les plus grosses pointures du monde désirent l’obtenir pour avoir la puissance nécessaire afin de mener à bien leurs sombres projets. Maintenant, réfléchissez votre Grandeur. Qu’est-ce qui est mieux pour vous ? Qu’un homme comme Teach récupère l’arme ? Vous savez très bien que sa soif de pouvoir est sans limite et que, tôt ou tard, il s’attaquera à vous. Akainu ? Un illuminé qui ne désire que la destruction des pirates. Pensez-vous qu’il gardera l’ordre des Shichibukai après avoir l’arme antique ? J’en doute fortement. Il détruira la piraterie complète.

Robin quittait son trône pour marcher un moment dans l’immense salle couverte de lave gelée et figée dans le temps. Elle tournait son regard vers la reine avant de reprendre son exposé.

- Quant à Marde, il ne désire qu’une chose. Détruire le gouvernement. C’est un homme de parole, malgré le fait qu’il commette des actions répréhensibles. Si vous lui offrez votre soutien dans cette bataille, il protégera votre île. Réfléchissez Altesse, je vous en conjure. Marde est un homme puissant, possédant un vaste réseau d’espion dans le monde. Rejoignez-le et il mettra tout en œuvre pour retrouver votre amour.

Robin contemplait la sublime femme avec un regard tendre tout en attendant une réponse qui scellerait un futur quoi qu’il arrive.

- Réfléchissez. Aideriez-vous Akainu et sa haine contre les pirates ? Teach, un traitre qui a envoyé votre amour dans une guerre dont il a failli y perdre la vie ? Ou bien Marde qui accepte de vous rendre la pareille si vous lui fournissez un soutien sans failles ? Réfléchissez et choisissez ce qui vous semble être le moindre mal Altesse.
C O D A G E P A R @G A K I. S U R E P IC O D E
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Déesse et démone [Hancock-chan]   Jeu 10 Mar - 19:09

Boa HancockRoyal Shichibukai
Royal Shichibukai
avatar

Messages : 312

Navigation
Doriki:
2847/6000  (2847/6000)
Fruit du Démon: Mero Mero No Mi


L'heure du choix.
Nico Robin


C'était un profond sentiment de fatigue qui avait envahi la plus belle femme du monde. Elle était fatiguée. Fatiguée de courir et de fomenter des plans plus machiavéliques les uns que les autres. Les propos de Robin étaient tout simplement véridique, Teach était un exutoire faute de mieux. Akainu ne respecterait sûrement pas sa parole pour les dégâts qu'elle avait causée sur Marine Ford. Et il ne fallait pas se leurrer, elle avait beau avoir un impressionnant pouvoir et maîtriser le Haki, elle n'arriverait jamais à la cheville d'autant d'ennemis en si peu de temps. Et tous ses fameux alliés étaient des hommes, et non pas des femmes de confiance comme les Kujas ! Les hommes restent des animaux et des créatures abjectes, des abominations et des plaies pour le monde actuel. Il fallait faire un choix, mais la fatigue était bien trop pesante. La mort de Luffy, la folle course de cette nouvelle ère pour Hancock. Tout n'était que fatigue, et voilà maintenant que la dépression était de retour... Des larmes chaudes coulaient le long des joues parfaites de l'Impératrice. Cette dernière ne se retourna pas, elle était observée par Salome qui ne savait que faire comme lors des premiers jours de l'annonce de la mort de son bien-aimé. Elle posa sa main sur celle de Robin - Mettant ainsi involontairement sa généreuse poitrine en valeur. - Il était temps pour Hancock de choisir son camp. Il était temps pour elle de s'accrocher à des espoirs bien réels. Elle se devait d'agir pour son peuple, pour son propre bien-être et pour Luffy.

"-Il y a de la sagesse et de la vérité dans vos propos Robin. Inutile de se mentir à soi-même. Teach est un fou furieux qui détruira tout, je ne suis qu'un pion pour lui comme je voulais qu'il le soit pour moi. Et l'Amiral en chef Akainu est obnubilé par sa "Justice" et je ne suis pas de taille à affrontée toute la Marine en solitaire, il est vrai. Mais les femmes sont fortes et se doivent de faire les choix que les hommes ne peuvent faire eux même. Pour le bien de mon peuple et de Luffy... Je dois faire un choix, il est vrai."

L'arrogance et la confiance s'étaient totalement effacée. Salome était pensif quant à l'état de sa maîtresse qu'il avait vu ainsi pendant des mois sur Amazon Lilly. Ses yeux perçants fixaient à la fois Robin et Hancock ne sachant pas que le destin allé se jouer ici.
La Princesse Serpent se releva fébrilement en prenant le soin d'épousseter sa magnifique robe pourpre. Une brise marine légère venait lui porter à nouveau les odeurs atroces et nauséabondes de la putréfaction des cadavres disséminés par-ci et là. Bien que son estomac lui jouât des tours dans de telles conditions, elle ne pouvait plus se permettre de perdre la face devant Nico Robin.

"- Si je suis libre de mes gestes et de ma conscience, j'accepte de rejoindre le Tartaros. J'exige cependant un poste digne de mon rang. Je resterais infiltré le plus longtemps possible au sein de la Marine pour venir en aide. Ma loyauté ne fera pas défaut si j'ai la garantie que Amazon Lilly est sous la protection inconditionnelle du Tartaros et que le réseau de Marde soit actif pour trouver le corps de Luffy. Je veux aussi savoir où est son chapeau... C'est important pour moi. Si je suis sûre que vous pouvez m'assurer tout ceci. Je rejoindrais votre croisade de mon propre grès. Il est grand temps que les Dragons Célestes et que le Gouvernement Mondial paie."

Hancock savait que tout allait rapidement dégénérer en restant une simple Corsaire larbin de la Marine. Il fallait choisir un camp et le bon, le Tartaros était tout indiqué cette fois. Restait encore à voir quand elle trahirait tous ses alliés.

"-Ah...Je veux le rencontrer aussi.. Marde."



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Déesse et démone [Hancock-chan]   Jeu 17 Mar - 17:24

InvitéInvité
avatar






Ceci est pour vous protéger




La belle archéologue brune regardait son homologue impératrice avec des yeux ne laissant nullement transparaitre ses pensées. Il serait idiot de croire que l’ancienne Mugiwara ne possédait pas une idée derrière la tête en demandant expressément à Hancock de rejoindre les rangs de Marde. Robin savait très bien comment et pourquoi l’impératrice des femmes agissait de la sorte. Elle savait aussi que, tôt ou tard, la princesse serpent se mettrait au-devant d’un danger sans précédent. Alors, plutôt que de la voir, se faire, détruire, autant lui proposer de rejoindre un camp qui lui assurerait une protection solide. Robin ne la considérait pas comme une faible femme, au contraire, mais plutôt comme une Luffy féminine qui fonçait tête baissé quand quelque chose ne lui convenait pas. Et puis, l’archéologue devait bien ça à l’impératrice des pirates.

Il ne fallait pas oublier que sans l’aide d’Hancock, Luffy aurait trouvé la mort lors de la grande guerre de Marine Ford. Sans Hancock, son capitaine n’aurait jamais réussi à infiltrer Impel Down. Sans Hancock, elle savait parfaitement que l’équipage n’aurait pas réussi à se réunir aussi facilement. C’était, en quelque sorte, une façon de la remercier pour toute l’aide fournie durant ses dernières années. Un remerciement étrange, certes, mais que pouvait-elle de plus ?

L’archéologue s’approchait délicatement de la personnalité royale et lui tendait une main pour l’aider à se relever. Robin écoutait chacun des mots que prononçait la plus belle femme du monde afin de noter toutes ses revendications pour la satisfaire pleinement.


- Je vous mettrais en relation avec Marde si c’est votre désir Altesse. Soyez rassurée sur le fait qu’il prendra en compte l’ensemble de vos désirs afin de vous satisfaire. Je vous donne ma parole.

Robin lui souriait doucement avant de tourner les talons. Elle désirait quitter ce lieu infect qui lui rappelait trop de souvenirs tristes. Alors qu’elle ouvrait la marche pour remonter à la surface en compagnie de la sublime reine, Robin prenait bien soin de lui accorder le moindre caprice, à commencer par celui du chapeau de Luffy.

- En gage de bonne foi, nous allons faire en sorte de retrouver le chapeau de Luffy le plus rapidement possible. Je m'y engage à titre personnel votre Altesse.

Le vent marin, qui sévissait à la surface, fit virevolter la chevelure noire de Robin. L’air pur de l’île lui emplissait les poumons tout en lui prodiguant un sentiment de bien-être fort agréable. L’imposant navire Kuja était en vue et la fanatique des chapeaux accompagnait sa partenaire jusqu’aux pieds de celui-ci.

- Votre grandeur, puis-je venir avec vous sur votre humble bâtiment marin ? Je vous conduirais jusqu’à Marde plus facilement ainsi. Je sais parfaitement que je n’ai pas le rang requis pour monter à son bord, mais peut-être pourriez-vous faire une exception pour moi ?

Discrètement, Robin regardait l’impératrice ainsi que l’équipage des Kujas qui la dévisageait pendant de longues secondes, se demandant certainement pourquoi Hancock ne l’avait pas encore tuée. Mais ceci ne l’inquiétait guère désormais.
C O D A G E P A R @G A K I. S U R E P IC O D E


Dernière édition par Nico Robin le Dim 20 Mar - 14:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Déesse et démone [Hancock-chan]   Mer 23 Mar - 18:08

Boa HancockRoyal Shichibukai
Royal Shichibukai
avatar

Messages : 312

Navigation
Doriki:
2847/6000  (2847/6000)
Fruit du Démon: Mero Mero No Mi


Départ
Nico Robin


L'Impératrice Pirate avait gravité autour de Marde pour le détruire alors que dés le départ, il lui aurait simplement fallu le rejoindre. Mais comment savoir si les paroles de Nico Robin étaient avérées ? Étaient-ce vraiment la faute des révolutionnaires ? Dans tous les cas, elle n'avait plus aucun choix, le seul choix viable était devenu le Tartaros en très peu de temps. Elle fixa d'un simple regard envoûtant Nico Robin, même ce simple regard aurait pût provoquer une forte dose d'émotions et de sensualité dans la pupille de quiconque. D'une voix bien plus calme et posée, elle répondit à Nico Robin.

"-Très bien, pour cette fois. J'accepte que vous montiez à bord. Conduisez moi à Marde je dois m'entretenir avec lui, sous votre œil bien veillant si vous le souhaitez."


Elles firent toutes deux la marche en contre-sens pour repasser devant la nappe de pique-nique et le panier. Elles firent toutes deux la marche en contre-sens pour repasser devant la nappe de pique-nique et le panier. Une fois à hauteur du Traveling Snake, Hancock laissa Robin monter à bord sous le regard inquisiteur des Kujas.
Mais, alors que l’estimée Princesse se dirigeait vers la rampe d’accès. Mais, une petite pierre vient alors se prendre dans le talon de la belle Impératrice qui trébucha. Au sol, ses bras se mirent à trembler de colère, elle se releva bien fièrement et désigna le petit minéral en le prenant de très haut.

"-Misérable cailloux ! Comment oses-tu me faire tomber ?! Moi Boa Hancock ?! Impératrice Pirate et plus belle femme du monde ! Ta punition sera sans précédent et restera dans les anales des cailloux !"


Une fois revenue à bord elle fit armer les canons et intima l'ordre de pilloner la zone de vie de la vulgaire roche en guise de représailles ! Personne ne pouvait tenter de combattre Boa Hancock sans en subir les conséquences ! Personne !



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Déesse et démone [Hancock-chan]   Sam 9 Avr - 23:36

InvitéInvité
avatar






Direction Marde




L’archéologue brune restait sur les quais en regardant l’impératrice des serpents grimper à bord de son énorme palais flottant portant le nom de Traveling Snake. Un nom royal pour un bâtiment qui l’était tout autant. Robin attendait, dans le silence et le respect, l’ordre de monter à son bord pendant quelques instants lorsque la grande dame aux boucles d’oreilles reptiliennes se cassait la figure de manière magistrale. Le comique de la scène était réel et la fanatique des chapeaux essayait de freiner un maximum son envie de rire. Cette princesse était complètement allumée et aurait largement sa place dans l’équipage de Luffy.

Son cœur saignait quand elle pensait à son ancien capitaine avant de chasser ce nuage de déprime loin d’elle et eu enfin l’autorisation de fouler le bateau sous les regards méfiants des jeunes amazones. Robin souriait en les voyants tremblés de peur devant elle.


- Si vous voulez, je vous laisse me passer les menottes en granit marin. Cela ne me dérange absolument pas vous savez. Si cela vous permet d’être sereine durant le voyage.

Quelques guerrières tremblèrent et l’une d’elles lui passait les menottes sans même attendre l’approbation de la reine, qui était bien trop occupée à massacré l’île, où ce qu’il en restait, simplement pour se venger d’un stupide caillou. L’archéologue soupirait légèrement et pensait sincèrement qu’elle faisait la paire avec Luffy.

Le bâtiment marin quittait l’île des flammes, vestige du passé, pour rejoindre le nouveau campement qui se trouvait bien plus loin, sur une île estivale très humide et dangereuse. Mais avant d’y poser pieds, l’équipage féminin devait traverser la mer. D’abord méfiante, les Kujas libéraient Robin quelques jours plus tard sous l’ordre de leurs impératrice adorée et quelques-unes sympathisaient avec l’archéologue maudite par les flots et le monde. Via ses yeux, Robin pouvait admirer la puissance écrasante des serpents trainant le palais flottant lorsqu’un monstre marin osait s’approcher un peu trop près du navire.

L’archéologue avait eu l’honneur de dormir dans la cabine adjacente à celle de l’impératrice et il n’était pas rare que les deux femmes discutaient en privé pendant des heures complètes. Les sujets de discussion tournaient essentiellement autour de Marde et Robin lui expliquait en détails que cet homme, malgré ses belles paroles, était extrêmement dangereux malgré tout et complètement insaisissable. Pourtant, il semblait toujours être une personne qui ne revenait jamais sur ses promesses, malgré toute sa méchanceté.

Qui plus est, l’archéologue lui décrivait autant qu’elle pouvait les trois piliers centraux de Tartaros. N’en sachant pas énormément non plus, Robin lui expliquait brièvement que Seira était, sans doute, la plus loyale et dangereuse de la bande. Elle n’hésitait pas à prendre le commandement des opérations quand le grand chef s’absentait. Puis, elle décrivait l’amour maladif envers le sang qu’éprouvait Angela. La brune insistait bien sur le côté bipolaire et instable de la belle qui avait la lame très facile. Et enfin, elle terminait en beauté par le plus répugnant, du moins à son goût, de la bande : Judal. Ce coureur de jupon qui pensait plus avec son soldat qu’avec son cerveau. Robin ne comptait plus le nombre de filles, et d’homme, sortant de ses quartiers.

La nuit commençait à tomber quand, au loin, l’île de la destinée se dessinait. La nouvelle base de Tartaros était en vue.
C O D A G E P A R @G A K I. S U R E P IC O D E
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Déesse et démone [Hancock-chan]   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

Déesse et démone [Hancock-chan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Loominëi , la déesse du destin.
» Bastet? C'est pas le nom d'une déesse égyptienne ça ? [PV Bastet]
» Rilyntlar Div'Arght [Haute Prêtresse de la Déesse des Âmes]
» Une nuit avec une déesse [PV Yuko][Hentaï]
» Pascal Boit un café [ Anémone]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece RPG Strong World :: L'aventure :: Grand Line :: Ile des flammes-