AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un Grand Corsaire au QG [Pv: Hancock / Membres de la Marine.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Message
MessageSujet: Un Grand Corsaire au QG [Pv: Hancock / Membres de la Marine.]   Mar 2 Fév - 20:56

Boa HancockRoyal Shichibukai
Royal Shichibukai
avatar

Messages : 312

Navigation
Doriki:
2847/6000  (2847/6000)
Fruit du Démon: Mero Mero No Mi


L'arrivée de l'Impératrice.
Sakazuki Akainu


Le Navire tiré par les Yudas ne mentait pas. Aucun doute possible pour la vigie du Quartier Général de la Marine. Il avait déjà vu ce navire de guerre auparavant et il correspondait parfaitement au descriptif reçu lors des cours de renseignements. Le "Traveling Snake" avait les voiles repliées et pourtant sa vitesse de croisière était atteinte depuis un moment au vue de la force exercée sur les courants marins. La vigie -pour vérification- déploya sa longue-vue afin de fournir un compte rendu précis à son supérieur. C'était bien le Navire du Grand Corsaire et Impératrice Pirate Boa Hancock. Certains matelots et autres soldats de la Marine avait pu se battre avec elle ou contre elle -tout dépend du moment- lors de la Guerre au Sommet de MarineFord. Elle était brutale, brutale dans sa force mais aussi dans sa beauté qui pouvait figer dit-on selon les rumeurs.
Les portes de la baies s'ouvrirent, laissant ainsi les deux redoutables serpents géants tirer d'avantage le Palace flottant au cœur du port militaire. Pendant ce temps, la vigie partie dans la salle de garde où un de ses officiers supérieur recevrait le compte rendu. Compte rendu qui atteste de la présence de Boa Hancock et de l'équipage des Kujas, et visiblement sans aucune intention hostile. Il fallait dire que la présence de ce Navire pouvait être suspicieuse. En effet, Boa Hancock donnait rarement signe de vie à la Marine et répondait présente aux réunions que si elle y était forcée. Or cette fois-ci elle vient de son plein grès et aurait avertir un Officier de la Marine de son arrivée sur Water Seven. Le Navire accoste donc sous l'oeil avisé des débardeurs et de l'officier en charge de la gestion du port de guerre. Il fallait que ce dernier reste opérationnel afin que les navires de guerre soient mobilisable en quelques minutes. Le Navire fût rapidement raccordé au port et les passerelles dressées en un clin d’œil par l'organisation finement huilée de la Marine.
Hancock se retira de son épais trône qui siège au beau milieu du pont et pris le soin de remettre sa longue cape bouffante avec les épaulettes de la Marine, comme si son code vestimentaire montrer lui aussi un signe de soumission envers la Marine. Alors qu'elle descendit -Elle et les autres Amazones- de la passerelle pour rejoindre les quais, plusieurs soldats et matelots lâchèrent immédiatement leurs fusils, caisses, et autres outils et laissèrent leurs yeux sur la Plus Belle Femme du Monde.
Hancock n'avait cure de cette horde de goujat masculin, la Marine lui inspire bien peu de chose sauf quand celle-ci se joint à ses intérêts personnels. Et c'était le cas. Elle était ici non pas pour rassurer la Marine en prêtant de nouveau allégeance, mais pour un but précis. On la savait manipulatrice, habille, jouant de l'esprit et du subconscient pour parvenir à ses fins les plus redoutables. Elle n'avait que faire que l'Amiral soit en réunion, ou même que d'autres Grands Corsaires soient là. Non elle était ici pour pactiser avec le Diable, avec le Fanatique, avec le fer de lance de la Marine. L'Amiral Akainu. Elle avait déjà vu cet homme à l’œuvre et elle savait qu'elle ne devait pas jouer avec le "Feu".
Perdue dans ses pensées, elle avait suivit inconsciemment le cortège de Capitaine de la Marine qui devait l'emmener auprès d'une salle -suffisamment calme et adéquate pour la Dame- où elle rencontrerait Akainu et où elle pourrait lui faire son offre. C'était une offre alléchante, une offre que peu de gens étaient mesure de fournir à l'Amiral. Mais comme toute offre cette dernière aurait un prix, un prix élevé, mais pas en Berry ou en Or. En service et en requête. L'Impératrice ressassa une ultime fois son angle d'attaque oral, sachant pertinemment que son charme ne serait pas un appui fiable. C'était un puissant plaidoyer qu'elle devait mettre en place afin de pouvoir faire son offre et soumettre sa requête. Akainu était selon elle un homme intelligent et abusivement fanatique de sa cause il fallait donc tourner cette tare à son avantage.
La Princesse Serpent se retrouva devant deux lourdes portes qui s'ouvrirent, les Capitaines lui faisaient signes d'entrer, une salle vide, cossue, habille décorée, accueillante et même chaleureuse. Enfin un endroit digne de l'Impératrice Pirate, celle qui se voulait être le futur Amiral de toute une Armade visant à détruire le Tartaros définitivement. Elle s'installa donc dans la pièce et avisa la grande baie vitrée où elle pris place, profitant d'une vue imprenable sur son Navire. Il était temps pour elle désormais de patienter, que l'Amiral Akaiunu daigne enfin arriver.



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un Grand Corsaire au QG [Pv: Hancock / Membres de la Marine.]   Ven 5 Fév - 0:33

Sakazuki Akainu
avatar

Messages : 248

Navigation
Doriki:
5240/6000  (5240/6000)
Fruit du Démon: - Magu Magu No Mi

En ce début d'après-midi, le soleil semblait généreux au dessus du QG de la Marine, luisant d'un bel éclat qui teignait l'eau presque en vert nimbé de paillettes blanches et faisait ressortir la blancheur des uniformes de la Marine que l'on voyait en foule. Chaotiques et pressés, bougeant au gré des ordres de leurs divers et divers supérieurs, ces fourmis répétant leur ronde journalière ne préoccupaient pas Sakazuki, ou Akainu comme on le surnommait, qui pouvait les observer par hasard en jetant un coup d'oeil par la fenêtre de son bureau, mais restait étouffé par son tas de paperasse. Les documents et signatures ne manquaient pas : retraités marines, factures des cantines, rapports des postes, demandes de confirmations, demandes de promotion, demandes de mutations, etc etc...

C'est pourquoi il ne serait pas de très bonne humeur en apprenant que le beau temps d'aujourd'hui annonçait la venue d'une certaine Shishibukai... A croire que le soleil lui aussi sous le charme lui faisait des pavés de fleurs : Boa Hancock bien entendu. La plus agaçante et incontrôlable des Corsaires... si on exceptait Mihawk qui aux deux précédentes entrevues s'était montré d'une insolence sans fard avec la Marine -lui en particulier. Du point de vu de Sakazuki, à côté de la pseudo Impératrice Doflamingo était d'une présence agréable, en dépit de son pouvoir gênant. Une femme -certains ne la voyaient comme une simple mortelle et ce mot ne leur convenait guère- dont la loyauté était douteuse après les persuasions extrêmes dont il avait fallu faire preuve pour la ramener à la guerre de Marineford, et qui sur place avait autant dérangé ses employeurs que les pirates... cela le Commandant en Chef ne l'avait pas oublié. C'est pourquoi il considérait la reine des amazones avec une grande méfiance, et sa venue comme... une aubaine ! L'occasion rare de s'entretenir avec elle, et tout en le tirant de ses papiers monotones, d'en apprendre tout en en profitant pour remettre les points sur les I. Même si l'humeur ne suivait pas, il était bon de s'agacer quelque peu pour la bonne cause.


" Amiral-Chef Sakazuki, la Shishibukai Boa Hancock n'est pas très loin de votre bureau, elle demande à ce que vous vous déplaciez dans... "





Quand le messager eu terminé, se levant de son bureau doré, le maitre de la Marine inclina la tête en signe de réception et sortit sans un mot de la pièce. S'il voulait avoir un endroit plus approprié pour aborder Hancock, ce serait certainement mieux là bas, mais le fait qu'elle ai envoyé cette requête à la limite d'un ordre ne pouvait que rendre de plus mauvaise humeur son "hôte". Quelque chose le chiffonnait, en dépit de cela... Étaient-ce les habitudes d'Hancock de faire l'effort, elle à l'arrogance royale et implacable dont on avait encore eu un aperçu, de faire l'effort elle même de se déplacer vers le QG au lieu de demander qu'on lui envoie un haut placé sur sa propre île ? En plus de cela, rien que le fait qu'elle veuille demander un effort à la Marine était très inhabituel. La curiosité tenaillait Sakazuki, le faisant oublier sa démarche courroucée, guidé par son cortège vers le lieu. Dés qu'il fut devant elle, il ne s'embarrassa pas de manières pour l'accueillir :

" Je vois que vous n'avez pas changé, vous perturbez un QG entier plutôt que d'attendre quelques minutes, puis vous faites comme si c'était ici chez vous Boa Hancock. "


Sakazuki regagna la table la plus proche, et se versa un verre de sherry à partir d'un récipient qui trainait là. Puis il reporta son regard dur sur son "invitée". L'expérience énorme des gradés de son statut, à moins qu'il ne s'agisse de faibles, leur permettait généralement de ne pas se faire manipuler par la beauté mythique de la créature. Des Vices-Amiraux à la discipline de fer, comme Momonga dont il conservait la charge de porte-parole de la Marine auprès des Kujas, n'avaient pas un coeur suffisamment solide pour résister, certes. Mais c'était bien pour cela qu'ils ne seraient pas amiraux : cela demande une rigidité et une maitrise de soit à faire trembler les mers. Les femmes n'étaient de toute évidence pas la préférence de Sakazuki, trop surchargé par sa profession et grand amateur de guerre, plutôt machiste sur les bords, et quand elles avaient un aussi joli corps surmonté d'un mignon minois son instinct lui disait de se méfier d'autant plus.


" Bref. Que me vaut l'honneur de cette visite inattendue ? Vous voulez négociez de nouveaux privilèges pour votre titre ? "
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un Grand Corsaire au QG [Pv: Hancock / Membres de la Marine.]   Dim 7 Fév - 18:37

Boa HancockRoyal Shichibukai
Royal Shichibukai
avatar

Messages : 312

Navigation
Doriki:
2847/6000  (2847/6000)
Fruit du Démon: Mero Mero No Mi


Remise à l'ordre.
Sakazuki Akainu


Il avait beau être Amiral et dirigé la Marine, il avait fait une cruelle erreur. Traitée l'Impératrice de la sorte ? Il fallait être fou ou inconscient. La belle était plongée dans une rage folle et fulminait intérieurement, elle était presque prête à entrer dans une sorte de frénésie furieuse -qu'elle sait si bien maniée en combat.- Mais il en était tout autre, elle était en position d'être arrogante et insupportable au possible. D'un ton impérieux et hautain et lança une tirade satyrique visant directement son interlocuteur et ses subalternes. Il était hors de question que la Princesse Serpent se laisse insultée de la sorte, et encore moins aujourd'hui où elle venait en amie.

"-Premièrement, Amiral, avec le ton employé et vos remarques désobligeantes je me vois exempter de toutes politesses à votre égard. Je suis la plus belle femme du monde, tout m'est dû que vous le vouliez ou non. Deuxièmement, je ne dérange pas votre Quartier Général, ce n'est pas ma faute si vous et vos pantins sont idiots incompétents qui n'ont élaborer aucun protocole pour les invités d'exception. Je demande à voir si les Dragons Céleste sont reçus simplement dans votre bureau ! Et suis-je si peu importante pour qu'aucun de vos larbins ne me propose un rafraichissement ou un verre de vos succulents vins?! Et pour finir. Concernant mon Titre et mon statut je n'ai nullement besoin de votre approbation ou d'âpres négociations ! Je suis la seule à même de définir mes droits et mes devoirs envers la Marine ! Si vous poursuivez cette attitude dédaigneuse et insultante soyez sûr que je tourne les talons dans la minute et j'irai faire mon offre à un autre ! "

Les joues légèrement rosées par la colère, Hancock repris sa respiration, houspillant sans vergogne l'Amiral qui avait déjà échauffé son esprit. La belle ôta sa large cape à épaulettes, d'une tenue soignée et élégante comme à son habitude elle s'essaya sur Salome -Son fidèle Serpent qui avait pris la forme d'un trône.- Elle dévisagea à nouveau l'Amiral qui aurait sûrement du répondant face au comportement de Hancock. Mais si elle s'était permis cet écart, c'était pour une excellente raison. Elle qui ne serait jamais venue au Quartier Général sans ordre express ou menace. La Princesse Serpent avait une idée bien précise, un plan, et Akainu en faisait partie, et vu l'offre qu'elle voulait lui faire, ce dernier serait incapable de refuser. Elle reprit donc avant que l'Amiral ne puisse répondre à son précédent affront, d'une voix bien plus calme et sereine.

"-Si je suis venue ici de mon propre chef Amiral. C'est pour vous faire une offre. Une offre qui ne vaut quelque chose que si la Marine l'accepte. C'est une offre qui pourrait redorer le blason souillé de la Marine. Vous gagnerez en crédibilité et en soutien. Or, même si vous ne voulez pas l'avouer. Je suis votre meilleure Corsaire, c'est une évidence. De tous les Corsaires je suis l'une des plus anciennes. Mais attention Amiral. Je ne suis en aucun venue ici pour vous supplier, vous accepter où vous refuser, c'est votre choix. Cependant...Cette offre, comme toute offre a un prix. Et je ne parle pas de Berrys que l'on soit bien d'accord..."


Elle espérait avoir assez éveiller la curiosité de l'Amiral pour que ce dernier lui accorde toute l'attention qui lui est dû. Boa Hancock avait beau être la pire des sociopathes, elle n'en était pas moins sérieuse, d'autant plus lorsqu'elle faisait une offre. Mais de quoi pouvait il bien s'agir ? Une offre que seule la Marine pouvait saisir? Une fois de plus elle restait très furtive et mystérieuse. Comportement qui n'était pas rare chez elle, elle voulait sûrement observer et analyser le comportement de son interlocuteur pour pouvoir viser juste lorsqu'elle devrait présentée la dite offre. Elle croisa les bras et soupira faisant mine d'être agacé. Elle bougea légèrement la tête afin d'observer l'Amiral et son verre en main. Le liquide ambré était totalement immobile, montrant le calme parfait de l'Amiral.



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un Grand Corsaire au QG [Pv: Hancock / Membres de la Marine.]   Mar 9 Fév - 1:38

Sakazuki Akainu
avatar

Messages : 248

Navigation
Doriki:
5240/6000  (5240/6000)
Fruit du Démon: - Magu Magu No Mi

Comme toujours, culottée comme pas deux, l'insupportable princesse ressortait tout son orgueil insensé... devant lui. S'il y en avait deux dans ce monde qui avaient les nerfs de fer et le caractère volcanique, c'étaient bien le Commandant en Chef de la Marine Sakazuki "Akainu" et la shishibukai royale Boa Hancock. Mais ici ce n'était pas elle qui possédait l'avantage, ni même celui du terrain. Elle n'était pas en position de négocier.... Ah, attendez, oserait-elle mettre un terme au marché qu'elle se préparait à lui proposer, juste pour s'être fait rectifier sévèrement ? A en croire son fichu caractère... Oui, c'était possible, tout était possible même. Il allait cependant falloir doser justement entre le besoin de montrer la supériorité de la Marine sur cette garce mégalo et celui de connaitre ce petit mystère -en espérant qu'il vaille le coup pour la Marine.

Le Chien rouge sonda Boa Hancock avec des yeux sarcastiques, mais la laissa finir pour les raisons énoncées. Il n'aurait cru qu'elle donne un si long discours.




Lorsqu'elle avait ôté les épaulettes de sa longue cape tous les témoins de la scène en dehors de Sakazuki avaient viré au cramoisi, les moins résistants étaient chancelants et presque baveux. Un regard rapide et furibond du chef de la Marine eu tot fait de produire l'effet inverse et de les ramener à l'ordre, qu'ils maintiennent un peu la dignité de la Marine !


" Avant de voir le reste... Donc vous proposez un marché à la Marine, et non une offre, à pied égal ? Je suppose que le Gouvernement Mondial n'est pas au courant, que cela vient de vous, selon vous même... Ce serait un risque, pour vous, mais aussi pour la Marine si elle se mêlait de ce genre de combine, même si votre marché était juste, vous en avez conscience Shishibukai Hancock. Le blason de la Marine est encore propre justement, et ne doit souffrir d'aucun nouveau scandale. Vous pensez vraiment qu'une mission puisse dorer la Marine tout en étant illégale ? Je vais donc vous demandez, qu'avant de me dire le prix que vous espérez... Je veux savoir à quoi vous souhaitez qu'on participe exactement. "





Il entama donc une pause pour écouter la réponse de la Reine des Amazones. Sakazuki brûlait -et Dieu sait comme ce mot lui convient- du moment où il pourrait hausser la voix pour rappeler à cette fillette qui étaient ses maitres. Cependant, son intérêt pour la Marine, surtout en ces temps où prix entre Pirates et Tartaros les Marines semblaient attendre leur fin, lui permettait de repousser le moment. Il avait déjà des mots lourds échangés avec Mihawk, ce dernier ne se génait jamais vraiment, comme Doflamingo mais ces derniers se gardaient encore de bafouer leur hôte en sa propre présence et son propre toit. Une petite rectification ne serait pas de trop, un petit recadrage, au bon moment. Dans tous les cas, le représentant de la Justice Impitoyable se serait attendu à ce que face à lui dans son propre QG, l'Impératrice se contenterait au moins de regard hautains d'une froideur royale... c'était comme si ici elle était habitée par une colère qu'elle se plaisait vicieusement à déverser.




 Sakazuki tout en écoutant, prit un nouveau flacon qui trainait là, et remplit d'alcool luxueux un nouveau verre. Il approcha la Reine des Amazone et lui tendit finalement la coupe. Ceux qui ne connaissaient Akainu que de loin le réduisaient parfois à un simple fanatique qui fonçait sur les ennemis au mépris du danger, et ce depuis des lustres. Mais il dissimulait une intelligence que l'on ne soupçonnait guère. C'est ainsi qu'à Marineford, sa diplomatie et son jeu d'acteur avaient su détourner un des plus fidèles subordonnés de Barbe Blanche... Pareillement, en ce moment Sakauki se faisait diplomate avec la plus capricieuse des Shishibukai. Maintenant qu'il était assez proche pour échanger naturellement, il se retrouvait à la dominer de plus d'un mètre. C'était une femme pourtant toute en hauteur, qui pouvait ainsi dominer les marines qui la croisaient et même une partie des vice-amiraux, ce qui facilitait la transmission de son charme mortel.

Avant de parler, le fanatique prit le temps de s'allumer un cigare et s'absorber une bouffée de fumée âcre.


Dernière édition par Sakazuki Akainu le Jeu 11 Fév - 14:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un Grand Corsaire au QG [Pv: Hancock / Membres de la Marine.]   Mar 9 Fév - 18:02

Boa HancockRoyal Shichibukai
Royal Shichibukai
avatar

Messages : 312

Navigation
Doriki:
2847/6000  (2847/6000)
Fruit du Démon: Mero Mero No Mi


Agacement
Sakazuki Akainu


L'avantage d'être arrogante et insupportable, c'est que l'on s'arrête à ce détail sans forcément chercher plus loin. Lors de la Guerre au Sommet, Hancok avait sût semer le trouble dans les rangs pirates avec de brèves interventions, mais elle avait aussi cruellement aider Luffy. Akainu connaissait la puissance de Hancock mais, pas l'étendue de sa rage et de sa colère. Même si ses propres pouvoirs étaient limités, sa détermination infinie faisait d'elle un élément d'une grande dangerosité. Il n'existe pas pire arme qu'une femme au cœur brisé. Assombrit par l'ombre pesante de l'Amiral, elle se contenta de lever un œil et de saisir le verre de rosé tendu par Akainu. Elle saisit la coupe avec un doigté félin tout en agitant sa chevelure de jais, puis elle croisa lentement ses jambes presque totalement dénudées. Ce petit tour de passe-passe n'aurait sûrement aucun effet sur l'Amiral, mais il était réalisé dans un but précis. Fais sortir de ses gonds l'Amiral en chef. Hancock avait beau être une femme fatale et une effrontée de premier ordre, elle m'en n'était pas moins intelligente voir même brillante.
Elle avait échafaudé un plan inattendu, ces dernières semaines de déprime intense où elle n'avait de cesse que de se morfondre avait porté ses fruits. Il s'en était dégagé un entrainement intensif avec un vieil ami, et ce plan. Le plan que la Marine s'arrachera dans peu de temps. Un plan si diabolique que ses anciens écarts de conduite seront sûrement effacés. Elle était Boa Hancock, Impératrice Pirate et Princesse Serpent, Shishibukai Royale. Pour les hommes les titres sont donnés, mais pour les Femmes.. Ils s'acquièrent au prix du sang et de la manipulation. Elle devait absolument pousser à bout l'Amiral, que ce dernier soit parfaitement attentif et qu'elle puisse capter toute son attention. Elle avait déjà identifiécette faille lors de la Guerre. Akainu était un homme calme qui apporte peu de considération au reste, mais une fois hors de lui ou proche de son but... Il était démoniaque et parfaitement concentré sur tout ce qu'il entoure, devenant une puissante machine de destruction. Elle n'aurait peut-être pas l'avantage sur un combat, mais elle pouvait survivre assez longtemps pour fuir ou trouver une diversion. Mais le but n'était pas de combattre l'Amiral mais bel et bien lui faire une offre. Offrir ce plan qu'elle prépare avec tant de minutie et de sérieux. Un plan qui lui seul, pourrait peut-être bien modifier l'ère actuelle de la Piraterie. Elle ajusta son col laissant son injurieux décolleté s'ouvrir d'avantage sur sa poitrine généreuse, les soldats étaient des soldats... Ce genre de choses les laissent rarement de marbre. Une fois son petit jeu de séduction achevée et sa diction la plus arrogante parée, elle ouvrit de nouveau son clapet pour enfoncer le clou sur l'attitude de l'Amiral et l'incompétence de la Marine. Il fallait qu'elle ait absolument toute l'attention qu'il lui était due, Akainu ne devait pas en perdre une seule miette où le plan entier s'effondre.

"-Je n'ai que faire de vos états d'âmes sur la légalité. Soyez logique ne ce serait ce qu'un seul instant ! La meilleure décision de la Marine depuis des décennies et d'avoir créé les Shishibukai. Je suis une Shishbukai, et la meilleure que vous avez par-dessus le marché ! Et pour le moment au vu des allés et venues des autres, la plus ancienne et par extension la plus loyale ! Cessez donc vos perpétuelles insultes envers ma noble personne et écouter au lieu de juger hâtivement !"


La première salve était âpre et douloureuse, elle se devait d'être castratrice et manier la langue avec verve et fougue, il fallait le rabaisser devant les quelques hommes présents pour casser sa crédibilité qu'il devra donc réaffirmer. Sur cette même lignée, son ton se fait plus dur et cinglant.

"-Vous avez donc un esprit si étriqué pour vous permettre de dire que cette offre est illégale ?! Je suis aux ...Ordres ? Si j'ose utiliser ce terme répugnant, de la Marine. De ce fait, mon offre n'a rien d'illégale puisque je propose de mon propre chef pour mes...Employeurs, aussi stupide soient-ils. Il est donc normal que je demande une certaine compensation ! Il me semble que lorsque vous aller au Marché vous payez vos fruits? Ou bien la Marine abuse t-elle des braves gens?"

Satisfaite de sa tirade satyrique, elle se devait d'enfoncer le clou pour être sûr que l'Amiral serait à son écoute et prêt à parler sérieusement a Hancock. Lui parler non pas comme un Grand Corsaire renégat, mais comme un allié de poids. Sans ça, l'offre ne tiendrait pas.
Elle s'esclaffa d'un rire sadique qui n'avait de cesse de résonner dans les locaux, elle se devait de réaliser son ultime provocation.

"-Excusez-moi? Vous dites que la Marine n'est pas éclaboussée de scandale et qu'elle possède une haute opinion dans l'estime de la populace?! Alors Marine Ford? Une île en ruine ? Symbole de votre ô combien toute puissance qui est totalement annihilée... Ce n'est pas une tâche ça peut-être? Ôter donc le bandeau qui est devant vos yeux Amiral ! Vous devriez vous raccrocher à un espoir bien plus réaliste ! Et cet espoir c'est moi. Je suis la personnification de la beauté, et l'espoir est beau... Encore fautil pouvoir le voir avec vos yeux aveuglés par la Justice que vous croyez servir ! Ai-je enfin votre attention Amiral ?"

Elle se leva brusquement dans une vitesse improbable, se dirigeant vers les portes, les gardes les fermèrent avec rapidité.
Elle écarta dés lors légèrement les jambes et forma un cœur avec ses mains avant de prononcer quelques mots.

"-Mero Mero Mellow !"

Instantanément, un gigantesque rayon en coeur figea les soldats, les transformant en pierre. Étrange retournement de situation ! Voulait-elle simplement mourir de la main de l'Amiral ? Ou était-ce une fois de plus une machination visant l'Amiral ?

"-Bien, maintenant que vos soldats ne peuvent plus entendre, nous pouvons sérieusement parler Amiral. Je vous prie de m'excusez pour le comportement précédent, mais je me devais d'être crédible. Une fois qu'ils auront repris leurs esprits, vous devrez me remettre sévèrement à l'ordre et je "refuserai" de vous faire mon offre. Personne, je dis bien personne à part vous et moi ne doit connaître l'offre que je vous fait de mon plein gré. Même si vous refusez ma requête par la suite, vous pourrez échafauder un nouveau plan. Comme je vous l'ai dis, ces insultes étaient nécessaires. Ai-je toute votre attention désormais? Je dois vous parler de quelque chose qui pourra révolutionné l'air de la Piraterie actuelle..."

Le ton bien plus calme, le visage serein, l'attitude plus docile, Hancock s'était livrée à une énième machination pour camoufler définitivement ses traces, aussi bien de ceux qui la suivent, que de la Marine. Elle avait un plan, une arme, une doctrine, et elle intéresserait Akainu et ce dernier n'était pas assez stupide pour tenter de la tuer devant tant de précautions. Si l'Impératrice Pirate en venait à de telles extrémités c'est que son offre devait être très convoitée ou en vogue. Elle attendrait la réaction préliminaire de l'Amiral puis ajusterait son jeu en fonction, mais elle devait lui faire cette offre, quitte à y laisser la vie.



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un Grand Corsaire au QG [Pv: Hancock / Membres de la Marine.]   Jeu 11 Fév - 14:08

Sakazuki Akainu
avatar

Messages : 248

Navigation
Doriki:
5240/6000  (5240/6000)
Fruit du Démon: - Magu Magu No Mi

Sakazuki avait cru que l'intolérable Dame était arrivée au point culminant de son insolence, tant elle poussait le risque au paroxysme. Mais alors qu'il méditait quel sort il réservait à cette insultante tout en se concentrant sur son étrange proposition, voilà qu'elle reprenait de plus belle. Que se passait-il donc ? Les quelques officiers et gardes présents par hasard assistant à la tempête de la femme la plus belle et cruelle au monde face au terrible et terrifiant Amiral-Commandant en Chef, étaient à deux doigts de la crise d'apoplexie : les voilà entre deux des plus épouvantables tempêtes au monde... Seulement celle de Sakazuki était encore sourde, elle ne montrait que ses prémisses : interrogateur et de plus en plus agacé, il se demandait bien à quel jeu fou jouait l'Impératrice... En contraste avec ses paroles, Hancock ajouta de nouvelles positions provocantes. Lorsqu'elle élargie machinalement son décolleté un témoin s'évanouit bruyamment derrière, les plus censés se cachaient la tête des mains en réprimant vainement leurs gémissements ébahis ; en plus d'être en colère rarement Boa Hancock n'avait projeté tant de son propre sex apeal dans l'air. Sakazuki crispa un poing, non qu'il ne trouvait pas la femme désirable, mais qu'il se demandait si elle ne cherchait pas à l'adoucir ainsi pour éviter son courroux ou autre stratagème du genre... Cette garce gâtée méritait qu'on lui donne des coups pour qu'elle soit éduquée. Malheureusement le réalisme exige des compromis.


" La plus ancienne, peut être, la plus loyale je n'en ai aucune idée, mais la meilleure... Sauf votre respect, vous n'avez ni été la plus utile à la Marine malgré votre ancienneté, loin de Dracule Mihawk qui répond souvent à nos missions malgré sa réprobation, et je doute aussi que vous soyez la plus forte de tous. Votre sang royale ou vos réputations diverses, je m'en contrefous. En revanche vous êtes la plus irrespectueuse qu'il m'ait été donné de voir de ma carrière, et vous le prouvez davantage chaque minute... Je vous écoute entre vos jérémiades, allez droit au but "

C'était certes l'enfoncer, répondre à ses mots par d'aussi durs. Mais la Belle pourrait se vanter qu'il n'ait pas piqué une colère monumentale, avant tout. Elle n'en aurait été que plus outré et son égo sans limite en aurait prit un grand coup. Avait-elle déjà trouvé en ce monde quelqu'un l'insultant comme tout humain ?
 
" En cela vous êtes une Shishibukai plus proche de nous que d'autres, Boa Hancock, car votre employeur officiel est le Gouvernement Mondial, et c'est comme ça que Mihawk, Doflamingo et Kuma sont directement en contact avec des instances me dépassant et que plusieurs de leurs missions ne me tiennent même pas informée. Bien, si vous voulez jouer à la corsaire pure et traditionnelle, je vous écoute... Mais rappelez vous de la réalité de ce monde "

C'est à dire, sans employer les mots auto-vexants, que lui même n'était qu'un pantin au service d'une assemblée de vieillards et qu'il disposait de peu de marges par rapport à ce qu'il aurait souhaité. Tout le monde savait cela parmi les puissants, l'échiquier politique n'était qu'une vaste farce. Cependant, le Gouvernement Mondial, que la Reine d'Amazon Lily rappelait plusieurs fois haïr, la contrôlait en effet très difficilement, au point qu'elle se montrait plus flexible avec la Marine. Maintenir Hancock parmi les shishibukai devait être davantage du à la crainte Des 5 de voir une aussi dangereuse pirate rejoindre le camp ennemi.

Après le ricanement d'Hancock suivi de son ultime tirade provocatrice, cette fois le Fanatique était proche d'élever la voix et laisser éclater son courroux, à bout, lorsqu'une scène surréaliste se produisit. Tous les témoins se voyaient changés en pierre à son exception. Il n'était pas indifférent, mais son dévouement à la Marine était trop intense pour laisser de l'espace à l'impureté, jamais il ne céderait son engagement pour autre chose. L'avait-elle aussi visé et échoué à lui faire subir ce sort ? Non, Hancock n'était pas si stupide, malgré son air de petite fille pourrie gâtée et immature elle était au fond intelligente, nulle reine ne saurait régner sans cela... Elle risquait sa vie à l'instant, si son but était de s'attaquer à lui, ce qui ne risquait de toute manière pas de lui apporter quoi que ce soit. Immobile comme les statues qui l'entouraient à présent, Sakazuki prit une nouvelle bouffée de cigare et attendit donc de voir si la femme avait quelque chose à dire avant de charger. Et il ne fut pas déçu.

" Tu as risqué ta vie, Hancock, mais tu le sais bien. Oublions, soit, tu as mon attention. Mais j'espère pour toi que ça vaut autant le coup que tu le prétends. "


En public, les très haut gradés vouvoyaient, mais ils ne se dérangeaient pas des conventions outre mesure : après tout ils étaient des soldats, éternellement malgré les cols et les boutons d'or. Maintenant le Chien Rouge était toutes oreilles, quel était donc ce plan qu'elle qualifiait presque de révolution? C'était à la fois intensément intéressante et plutôt inquiétant.

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un Grand Corsaire au QG [Pv: Hancock / Membres de la Marine.]   Lun 15 Fév - 12:17

Boa HancockRoyal Shichibukai
Royal Shichibukai
avatar

Messages : 312

Navigation
Doriki:
2847/6000  (2847/6000)
Fruit du Démon: Mero Mero No Mi


Le Plan
Sakazuki Akainu


Elle avait tapé juste cette fois, elle savait qu'elle pouvait réussir son coup d'éclat. La pétrification des gardes étaient un mal temporaire mais nécessaire pour la suite. Elle avait tout prévu, personne ne devait se douter de ce qu'elle préparait hormis ce brave Amiral qu'est Akainu. Elle s'était rapprochée d'un pas sûr de l'Amiral, faisant claquer le sol de ses coups d'escarpins. Une fois assez proche de lui, l'envie de le gifler était d'une grande force. Mais elle ne pouvait pas se le permettre bien que son tutoiement insupportait au plus haut point. Comment un homme si respecté et si craint pouvait-il se permettre de telles erreurs protocolaires ? Elle avait pris en compte chacune des remarques et réflexion de l'Amiral et se devait de préparer sa tirade arrogante une fois de plus.

"-Mon cher Amiral. Premièrement. Arrêtez immédiatement le tutoiement envers ma personne ! Maintenant Amiral... Écoutez moi attentivement, il en va de beaucoup de choses qui dépassent les petites gens. Si vous pensez un seul instant, que je ne suis pas la meilleure ni la plus forte de tous vos autres Shishibukai vous avez tort. Je n'ai fais que le strict minimum à Marine Ford, et vous n'avez eu qu'un aperçu de ma puissance. Mais voici donc mon offre ! Il est temps que nous discutions plus amplement de ce sujet épineux. Car, le service que je vais vous demander en échange risque fort de vous déplaire !"

Elle avait volontairement marqué une pause, fixant droit dans les yeux Salome -son dévoué serpent et trône.- Ce dernier laissa un sifflement sortir de sa gueule, puis il se mis à ramper en serpentant par la jambe de l'Amiral. L'animal se dressa de tout son long pour arriver à hauteur de la Princesse Serpent, il pris une air étrange et recracha un épais parchemin que Hancock saisit. Elle le déroula sur la table non loin d'eux et le pointa du doigt. Elle n'avait aucun sentiments qui pouvait la trahir, il était inutile de justifier cette action pour le moment, cela devrait satisfaire l'Amiral et il ne poserait pas de question sur les motivations ou les ambitions d'un tel plan. Elle n'avait pas prévu de mensonge pour cette fois, et elle ne pouvait pas dire qu'elle faisait tout cela pour venger Monkey D. Luffy. D'une voix bien plus apaisée mais ferme elle expliqua l'ensemble.

"-Voici votre façon de procéder. Je rassemble actuellement une Armada pour combattre le Tartaros. J'ai quelques Capitaines et pirates de tout horizon qui sont prêts à me suivre. Mais aussi un des quatre Empereur. Nous allons cibler nos attaque sur le Tartaros et son supposé chef. Cependant, au vue de la puissance de feu et des pouvoirs acquis par l'ennemi. Cette manœuvre de guerre est impossible sans l'aide avisée de la Marine. C'est pourquoi je suis ici. D'abord, vous allez nous aider que vous le vouliez ou non, même si l'idée ne vous enchante pas vous le ferez. Vous y gagnez trop pour refuser. Lorsque notre Armada aura foulée le sol et que nos troupes combattrons le Tartaros, nous aurons besoin d'un important soutien balistique fourni par vos navires de guerres, d'autre part, vos troupes au sol assurerons la coordination des tirs d'artillerie et offririons un précieux soutien. Lorsque nous aurons assez inversé la tendance et certain que le Tartaros est vaincu, nous entrerons dans la deuxième phase du plan. Il faudra agir rapidement, les pirates seront sur leurs gardes pour sûr. Vous mobiliserez une seconde flotte qui empêchera les navires Pirates de s'échapper et vous pourrez ainsi aisément en tuer un nombre important. Une fois que leurs navires seront inaccessibles, vous n'aurez qu'à pilonner la zone pour voir les derniers mourir ou capturer."

Elle marqua une pause, se satisfaisant de la boisson offerte par Akainu plus tôt. Elle croisa le regard du chien de guerre pour tenter d'entrevoir un ressenti. Puis elle repris, il était d'annoncer comment elle voyait les choses pour la Marine et pour elle.

"-Un tel mouvement de flotte va forcement attirer l'attention. Nous pouvons déjà confirmer la présence de Barbe-Noire, d'autres Empereurs suivront je pense. Big Mom, peut-être, Kaido ? Vous obtenez ainsi la tête d'un Empereur, les autres aussi qui sait? Vous obtenez une victoire indéfectible contre le Tartaros, et contre la Piraterie. Je suppose sans doute que votre département de propagande fera un très bel et élogieux article sur cette bataille. En gage de ma bonne foi, je vous offre Barbe-Noire, il ne sera présent que si je le demande vu que c'est un... Temporaire allié. Je récapitule, vous gagnez une opportunité unique de détruire le Tartaros et d'avoir la tête de Guile. Vous pouvez défaire Barbe-Noire qui devient une gênante épine, et vous pouvez même avoir plusieurs mises à prix au passage. Je vous offre ce que la Marine n'avait plus: La Gloire et le Prestige !"

Elle se voulait la plus captivante possible, consciente que ses charmes n'affecteraient en rien l'Amiral, elle se devais de parfaire son élocution et sa diction pour tenter de convaincre ce dernier. Il était temps désormais d'annoncer sa vision des choses. La Marine avait eu son heure de gloire, il fallait passer à celle de l'Impératrice. Si tout fonctionnait comme prévu, la Marine pourrait redorer son blason terni par la perte de son ancien Quartier Général. Akainu deviendrait une légende, lui comme le reste des hommes de la Marine présente ce jour-là. Mais pour la Princesse Serpent il en était tout autre.

"-Bien, maintenant compte tenu de ce que vous offre... Sachez que diriger l'Armada et l'un des quatre Empereur a un coût certain. La première de mes réclamations vous servira cependant. Une fois un des quatre Empereur mort, je réclame avoir le droit de prendre sa place. Je serai ainsi la première Shishibukai à faire parti de ce cercle très privé, de nombreux pirates me rejoindront forcément pour obtenir la protection de la Marine après les futurs événements. Ainsi donc je contrôlerais une partie des mers où vous serez libre de circulez sans embûche, facilitant de surcroit votre travail dans la zone n'est-ce pas?"


Avait-elle vraiment oser dire une chose pareille ? Voulait-elle vraiment accéder à ce titre pompeux de Pirate? Être Grand Corsaire et Empereur à la fois?! Où était-ce une énième stratégie pour un autre plan? Décidément le retour de la Princesse Serpent amène son lot de surprise.

"-Et voici ma dernière réclamation. Je veux, une de vos escargophone doré. Je veux un Buster Call à ma disposition."

Tout ceci n'était que folie ! Comment pouvait-elle prétendre à de telles récompenses?! Comment osez t-elle croire que Akainu accéderait à sa demande ? La folie avait due lui embrumé l'esprit c'était certain cette fois ! Ou alors... Tout ceci ne fait parti que d'un savant calcul politique manigancé avec soin par l'Impératrice.

"Je veux un Buster Call."



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un Grand Corsaire au QG [Pv: Hancock / Membres de la Marine.]   Mar 16 Fév - 20:52

Sakazuki Akainu
avatar

Messages : 248

Navigation
Doriki:
5240/6000  (5240/6000)
Fruit du Démon: - Magu Magu No Mi



S'il ne l'avait pas prévu celle là ! Évidemment qu'elle piquerait de sa colère pour un vulgaire tutoiement, ah ah ah... Quelle pathétique personnage décidément. Hancock restait prévisible, du moment qu'on imaginait la réaction la plus sans gêne et agressive, réclamer le respect et n'en accorder aucun. Elle allait devoir s'y faire, ou sinon elle attendrait longtemps, même une impératrice s'éduque, se fait enseigner les fruits de ses travers ! Si elle était choquée de se faire tutoyer, cela importait peu à Sakazuki de toute manière, sa fonction lui imposait nombre de contraintes ronflantes dont il était dépourvu lorsqu'il était encore amiral. Maintenant que la Marine était en partie en son pouvoir, il n'allait pas devenir son propre esclave, se comporter comme un nobliau c'est s'éloigner à coup sûr de la pureté, la dureté et l'humanité virile de la Marine.

" Premièrement, je parle à l'autre avec le respect avec lequel il me parle, et c'est sans rappeler qu'avec mon grade supérieur je n'ai normalement pas d'ordre à recevoir. Deuxièmement, j'attendrais que tu m'ait donné la preuve pour en juger. Bien, discutons
, Hancock. "

Elle parlait beaucoup mais démontrait peu sa confiance, et avec cet orgueil qui ne changeait pas d'un poil si elle croyait convaincre Sakazuki de la clarté de ses intentions, elle se foirait un doigt dans l'oeil. Même si elle s'était déjà montré un peu plus diplomate en annonçant un marché censé apporter autant aux deux camps.
 Ainsi écouta-t-il avec la plus grande attention ce qu'elle proposait. Il la vit sortir son parchemin et parler avec distinction.
Au début très perplexe (une alliance avec des pirates se retenait-il de s'exclamer !), Sakazuki accorda davantage d'intérêt au fur et à mesure. Guille n'était pas sa priorité absolue bien qu'il avait entendu de sa bouche qu'il comptait s'attaquer à la Marine, mais l'occasion de prendre au piège autant de piliers de la piraterie lui plaisait bien davantage. Lesquels figureraient ? Si Teach en faisait partie, souvenir en demi teinte de leur encore récente rencontre risquait de n'être rien à côté de ce qu'il comptait offrir au gros plein de soupe pour la prochaine fois. Et quand bien même les pirates ne suffiraient pas, en effet la Marine pourrait se targuer d'avoir repoussé une grande menace. Les rapports compliqués du Commandant en Chef avec le Conseil des Cinq n'en gagneraient que d'autant.

Lorsqu'elle marqua une pause, Sakazuki en profita pour finir son énorme verre et le reposer sans un mot sur la table, puis frotta son cigare sur le cendrier d'or qui trônait près du bord avant de tourner sa face sévère vers la Princesse Serpent. Elle reprit la parole. Teach serait donc bien de la partie, c'était satisfaisant. Si dans ses remous il attirait d'autres Empereurs pirates ce serait d'autant mieux, en effet. Il n'y avait pas de doute, Sakazuki devrait être présent ce jour là ! Boa Hancock avait bien joué, bien que former une telle coalition sans les prévenir était en temps normal passible des réactions les plus vives.

" Si j'ai bien comprit Hancock, tu m'offres sur un plateau les pires ennemis de la justice par les mers. C'est un cadeau qui est dur à croire en effet
, il en est même louche. Tu es sûre que ce n'est pas un piège que tu nous tends ? As tu un gage de bonne foi à donner ? J'aimerais être sûr que ce n'est pas un piège, c'est difficile tu admettras... Mais si ce n'en est pas un, félicitations pour ce joli guet-à-pent. Avec sa puissance de défense, je n'ai pas assez d'éléments pour attaquer le Tartaros tout en gardant un front face aux pirates, si une autre force se chargent d'attaquer à l'avant le repaire cela sera plus facile. "

Mais tout cela avait un prix, et le Fanatique de la Marine se doutait bien qu'une offre aussi gigantesque octroierait à Hancock une exigence tout aussi excessive. Néanmoins, lorsqu'il l'entendit Sakazuki renfrogna son étonnement face à la démesure de ce qu'exigeait son interlocutrice. C'était impossible, elle devait bien le savoir, il faudrait réécrire de long en large le règlement. Et par tous les dieux, une alliance entre un Empereur pirate et la Marine était une modification constitutionnelle tout à fait impossible ! Maudite garce mégalomane, elle valait toutes les surprises ça ne faisait plus de doute. C'est pourquoi le massif maitre des Marines exprima un petit sourire sarcastique avant de répondre.

" Un Shishibukai-Yonkou ? Tu voudrais donc être à la fois l'un des pirates pirates et un allié de la Marine et du GM ? J'ai du mal à voir comment cela passerait pour les dirigeants et aussi pour le public, ce serait une alliance contre-nature ! A moins que tu ne veuilles devenir un Yonkou qui ne s'attaque qu'aux autres pirates exclusivement... Mais là encore, comment comptes tu obtenir le titre d'Empereur ? Tu ne serais reconnue par aucun. J'ai vraiment du mal à croire que c'est réalisable. Soyons clairs, bon, pour ce que tu offres comme tête à couper, je serais prêt à faire cette exception, pour le bien de la Justice et la Marine... Ce serait peut être équitable, mais je ne pense pas en avoir le pouvoir.
Ensuite autre chose, si je t'aide à te hisser à une telle puissance, que tu deviens bel et bien un Empereur pirate, qu'est ce qui me prouve que tu ne te retourneras pas contre nous après ? Tu serais d'autant plus dangereuse, confier un tel pouvoir à un personnage aussi difficilement contrôlable que toi est très risqué ! A un moment ton contrat de Shishibukai pourrait d'être plus pesant qu'avantageux et tu baffouerais ton traité comme tu as failli le faire pour Marineford. "


Il fallait manier la diplomatie, car avec cette vipère on pouvait s'attendre à une trahison ou une rupture du contrat, c'est pourquoi Sakazuki adoptait une posture plus propice au compromis qu'à ses habitudes.
Mais c'est la seconde partie qui l'étonna et n’enragea le plus. Ça ne pouvait être que de la provocation à ce niveau là. Le droit de demander un Buster Call ne revenait qu'aux Dragons Célestes ! Bien sûr elle devait supposer que cela serait gardé secret, mais a-t-on vu un Shishibukai, puis un Yonkou considérer la Marine comme ses petits chiots ? Impensable. Si elle n'était pas une alliée utile qui pouvait rapidement dégager, Sakazuki lui ferait bien découvrir l'éducation avec le bâton comme à un chien trop turbulent !

" Un Den Den Mushi, un Buster Call ?! C'est absurde, simplement. Seuls les Dragons Célestes peuvent en demander autant, à quoi penses-tu ! A moins que tu ne leur fasse t'admettre parmi eux, je ne te donnerais pas un privilège aussi insensé. Quel Buster Call voudrais tu faire ? Je suppose que tu te vois envoyer tranquillement 5 vices-amiraux sur une île qui t'a exaspéré ? Si tu veux un accord avec moi, tu vas devoir retirer ça de tes conditions, navré. "


Navré, navré... Tu pouvais toujours parler, cette petite garce était dure pour les nerfs. Traiter ainsi la Marine, alors qu'elle savait bien qu'avec une occasion aussi alléchante elle forçait à baisser l'échine à son hôte... Hancock devrait quoiqu'elle veuille, mettre de l'eau dans son vin. Sans vouloir perdre cette occasion hallucinante qu'elle lui tendait -peut être dans le but d'un piège ? - il était simplement impossible que le Fanatique plie à un tel niveau.

 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un Grand Corsaire au QG [Pv: Hancock / Membres de la Marine.]   Jeu 18 Fév - 18:00

Boa HancockRoyal Shichibukai
Royal Shichibukai
avatar

Messages : 312

Navigation
Doriki:
2847/6000  (2847/6000)
Fruit du Démon: Mero Mero No Mi


Contre-offre et chantage.
Sakazuki Akainu


Son jeu démagogique fonctionnait à la perfection. Elle avait suivi à la lettre les conseils d'un vieil ami, il savait traiter avec les hommes et les grands de ce monde. Après tout, tout le monde n'avait pas pût être le second du Roi des Pirates. Rayleigh avait été un mentor, un ami, et un conseiller. Notamment lorsque la Princesse Serpent était au plus mal. Elle avait demandé quelque chose d'extravagant, voir impossible pour mettre en place le second axe de son plan, pour le moment Akainu ne marchait pas... Il courait. Satisfaite de sa première salve lyrique, elle n'en démordrait pas et se devait par ailleurs de poursuivre. Elle était âpre en négociation mais pas moins sincère et honnête pour cette fois. Mais avant de poursuivre, il lui semblait plus que bon de rappeler les principes élémentaires des protocoles royaux. Après tout, elle était Princesse, Impératrice, et bientôt Empereur Pirate ! Il fallait bien que ce bon et cher Amiral sache se tenir au rang qui était le sien, sans fioritures, ni plus, ni moins. Sa voix était progressive, tantôt ironique, puis teintée de colère.

"Mon cher Amiral ! Mon cher et bon Amiral ! Vous êtes un homme brillant en effet ! Vous venez parfaitement de me le démontrer ! Comme vous l'avez dit, vous parlez à "l'autre"... Comme il vous parle ? J'en conviens. Et votre grade supérieur... Du moins, dans votre sphère qu'est la Marine, vous autorise en effet ce genre d'acte délibérément déplacé et insultant. Cependant... Je me dois de revenir sur ce sujet. Je suis la Princesse Serpent Boa Hancock. Je suis l'Impératrice Pirate, je suis un Grand Corsaire ! Vous êtes un Amiral issu des vestiges oasifs d'un gouvernement qui ne sait comment tenir tête à un effronté à peine pré-pubère ! Et vous osez une fois de plus me manquer de respect ! Tutoyez-vous donc vos stupides Dragons Célestes et le reste de ce ramassis de cloportes infect qui pollue la Marine? Je ne pense pas en effet ! Vous n'avez de cesse de m'insultez et vous montrez stupide ! Je suis profondément déçue par votre attitude, par vos faits, un homme tel que vous ! J'en suis même outrée et écœurée. Où est donc passé la fougue et le courage que j'ai vu dans vos yeux fulminants à Marine Ford?! La flamme ce serait-elle éteinte au fond de l'eau avec ce qu'il reste de Marine Ford peut-être? Maintenant que le point protocolaire est clair ! J'espère ne pas avoir à y revenir dessus une énième fois, sous peine de sanction dans un avenir plus ou moins proche."
Pour la première fois depuis le début de l'entretien, la colère avait déformé le visage de la plus belle femme du monde. Un rictus haineux et mauvais avait déchiré son front et ses lèvres, transformant la sublime créature en une beauté effrayamment imposante et intimidante par sa présence. Salome, le gigantesque serpent bariolé de rouge et blanc, s'était lui-même tasser de peur que sa maîtresse ne s'en prenne à lui. Elle avait alors soutenu avec insistance le regard de l'Amiral, un regard de défi mais aussi de détermination, il fallait lui faire comprendre qu'elle n'était pas là pour jouer et que ces renvois verbaux leurs faisaient perdre du temps. Aussi dans son esprit, tout s'était clarifié rapidement pour retourner au sujet principal. Bien plus calme et détendue, sa voix habituellement froide, entonna de nouveau.

" Je suis parfaitement consciente que mes demandes peuvent sembler disproportionné. C'est aussi pourquoi, devant votre refus notable, je me dois de les clarifier. Commençons par ma demande vis-à-vis de mon futur titre. Je pense que vous devez être assez censé pour voir l'avantage que la Marine peut en tirer. Vous ne voyez que la surface des choses. Voyez donc avec ma vision cette fois. En me nommant Grand Corsaire et Empereur. Vous obtenez un double avantage, je vous "sert" comme convenu. Cela implique aussi une non agression totale sur mon territoire et l'établissement de vos avant-postes dans le nouveau monde. Je reste persuadée, que de nombreux pirates s'allieront à moi pour avoir le confort de la sécurité. La Marine qui ne les attaques pas ?! Avouez que c'est tentant pour tout le monde, surtout ces derniers mois où vos actions déplaisent fortement en mer. Vous obtenez ainsi donc une partie d'un territoire jusque là difficilement tenu par vos troupes. Pour l'opinion publique maintenant. Que pensera-t-on ?! Qu'avait-on penser lorsque la Marine avait annoncée recruter les sept plus grands pirates au monde pour en faire des Grands Corsaires ? Des Pirates servant la Marine ?! Hérésie avait-on crier. Il en sera de même. Et en quelques jours et avec votre belle propagande les gens oublieront."

Elle redevenait normal à vue d’œil, le teint rougeâtre et les rides d'expression due à la trentaine s'étaient estompées. Elle avait exposé les faits clairement et factuellement, il lui fallait désormais convaincre ! Elle s'était de nouveau assise en se laissant tomber -Salome étant habitué, il s'était rapidement entortillé pour former le trône.- Bien plus calme et sereine, elle avait tendu la main et la queue de Salome lui tendit son verre de vin -qu'elle s'était pourtant jurer de jeter au visage de l'Amiral.- après avoir sentit le noble produit, elle avala une franche gorgée pour reprendre son éloquent et convaincant discours - Tout du moins elle l’espérait ainsi.-

"Le Buster Call maintenant. Je veux l'obtenir pour la simple et unique raison suivante. Détruire le Tartaros en les voyant s'affoler. Car l'avantage du Buster Call. C'est l'espoir. La petite fourmi est persuadée avoir le temps de courir plus vite que la loupe... Et il n'y a rien de plus délicieux que de voir l'espoir dans les pupilles de sa victime. Pour ensuite se délecter du désespoir une fois qu'il est trop tard. Et je le veux moi, et rien que moi car votre chaine de commandement n'en prendra pas la responsabilité. Vous êtes trop sentimentaux et vous agirez surtout trop tard lorsqu'il faudra faire preuve de sang froid. Et qui plus est, cela renforcera la peur envers la Marine et la puissance des Grands Corsaires. Que penseront les pirates lorsqu'ils verront que c'est un Grand Corsaire et bientôt Empereur qui à déclenché un Buster-Call ? Incompréhension est la naissance de toutes les peurs et de toutes les craintes ! Si je suis craint, vous l'êtes encore plus. Personne n'osera attaquer le territoire de votre Empereur où vos avant-postes..."

Toujours aussi neutre dans sa gestuelle ou ses mimiques, elle avait su exposer le plan pour la Marine et elle même par A plus B. Un plan infaillible, mais un arrière goût d'inachevé semble venir ternir le tableau. Un soupçon ? Des doutes? Non, la partie finale du plan qu'elle se devait de lui dévoiler car il en était le principal acteur.

"Bien entendu, cette puissance acquise par la Marine permettra une ultime manœuvre. Après tout, voilà plusieurs dizaines d'années que vous luttez contre les Pirates sans rien pouvoir faire. Sûrement en partie à cause de la mort de Roger et de son incitation à trouver le One Piece ? C'est pour ça que j'ai aussi pallier à ce détail encombrant. Avec la puissance de la Marine, de votre nouvel Empereur craint, et des autres Grands Corsaires, nous irons défaire les autres Empereur. Une fois que le Nouveau-Monde sera sous contrôle... Nous...Nous n'aurons plus qu'à découvrir le One Pièce et le confier à qui de droit. A la Marine."


Elle faisait tournoyer le liquide dans son verre à pied avant de siroter son verre de vin. Visiblement satisfaire de son petit exposé, il ne lui restait plus qu'à enfoncer le clou final.

"Mes "récompenses" ne sont que des utilités pour accéder à l'anhiliation de la Piraterie moderne. Si cela fonctionne, oh pardon. Quand cela aura fonctionner, je ne demande aucun poste au sein du Gouvernement, ni même une île, ou un quelconque privilège. Je retournerais sur Amazon Lilly et gouvernerait mon peuple en paix. Ni plus, ni moins Amiral. Et vous... Vous serez le véritable héros que la Marine réclame tant pour se voir exister pleinement. Dans le cas ou vous refuseriez encore...Sachez que je pourrais utiliser tout mon génie et ma beauté pour proposer mes services à d'autres organisations... Comme le Tartaros ? Ce serait regrettable je pense. Enfin... Faites votre choix, depuis le début de notre entretien vous ne faites pas preuves de lumière..."


Cette fois-ci, aucun doute n'était possible quant à son honnêteté. Elle avait échafaudé un plan penser pour la Marine, et pour exécuter par la Marine. La seule duperie ou tromperie résidait cependant dans la dernière partie de son plan. Elle s'était promise de vivre les rêves de Luffy, son amour défunt. Lui est sa célèbre rengaine qui en avait chauffé plus d'un. C'est en pensant à lui qu'elle s'était surprise à se parler à elle même dans son fort intérieur.

"Le Roi des Pirates ! Ce sera moi !"



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un Grand Corsaire au QG [Pv: Hancock / Membres de la Marine.]   Mar 23 Fév - 1:28

Sakazuki Akainu
avatar

Messages : 248

Navigation
Doriki:
5240/6000  (5240/6000)
Fruit du Démon: - Magu Magu No Mi

Quelle pipelette tout de même. Et plut, et flut, et... Pour donner des leçons, l'Impératrice méritait en effet tout son titre. C'était une donneuse de leçon née, elle vous envoyait une montagne à la figure pour un manquement. Sûrement était-ce sa façon de batailler ici, puisqu'elle ne pouvait pas le changer en pierre, alors elle se faisaient aussi portable que ses capacités la porteraient. Pas de quoi plaire à Sakazuki, il avait bien d'autres choses à faire. Il resta sarcastique devant Hancock, et croisa ses bras comme on le voyait souvent faire. Il ne s'était pas laissé impressionner par sa colère, il avait affronté les tempêtes les plus violentes de Barbe Noire récemment encore, et cette conduite pouvait même finir par être amusante, car il ne capitulait pas devant ce "rival" là.

" Et donc ? Toi même le sait, Boa Hancock, tu es la première à insulter, bafouer, tes supérieurs, sans jamais aucun manquement. Peut être es tu la Reine de la plupart des humains, mais il y a des exceptions à toute chose et avec moi ce char ne marchera pas ! Momonga te connais bien, il t'a toujours tutoyé parait-il, je prendrais son exemple. Tu aimes les protocoles ? Tu n'te serais pas invitée ici toute seule, entrée sans autorisation et réclamer l'arrivée immédiate de ton ôte... Si tu n'aimes pas les protocoles ça tombe bien, moi non plus. J'aime aller au vif, droit au but. Je t'ai laissé t'amuser ici, jusqu'à changer en pierre mes acolytes, alors je n'aime pas qu'on se fiche de moi... Je ne suis pas dupe, ton petit jeu ne prendra pas, je sais bien que tu n'as pas grand chose à faire d'un petit détail comme celui là même si tu t'y amuses beaucoup... Au lieu de jouer encore, passons à ce que tu voulais me dire, si tu veux bien. "


Quand il en saurait assez le bouillant Commandant en Chef pourrait s'autoriser la colère. Cela promettait que la gracieuse vipère ne se priverait pas de la provoquer. Mais il se retrouvait plus embourbé que colérique. Avant de pouvoir offrir quelque chose en échange de la proposition de la brune royale, il faudrait savoir s'il pouvait. Et même en le sachant , de telles offres seraient douloureuses. La Marine pourrait souffrir tout autant qu'elle gagnerait, et à ce lot de souffrance, même souffrir pour un bien n'était peut être plus possible. Marineford, Guille... La disparition de deux énormes ennemis n'avait été qu'un ersatz de brin de consolation au milieu du monumentale merdier dans lequel les protecteurs de la justice étaient plongés. Il fallait réfléchir, et les conseils de la gamine gâtée ne feraient peut être que le retarder davantage.



" Hu... Je pourrais être assez audacieux pour créer ce type d'exception, certes, ça ne sera pas ma première tentative de rectifier le tissu de la Marine. Mais comme je dis, il faut que cela soit admissible par mes supérieurs. Kong est encore le Chef des Armées, il a le droit de véto et de me déchoir, le Conseil des 5 quand à lui n'est jamais à cours d'idées pour me mettre des bâtons dans les roues. A supposer que le public accepte cette idée, malgré la terreur des pirates depuis la marée qui a suivi la fin de Barbe Blanche... Dans tous les cela se résumerait en une alliance avec des quantités de pirates, plutôt que les éliminer, ce serait comme une capitulation face à des criminels qui s'en tirent heureux... Etendre le privilège de Shishibukai a une armadda entière...
Les Corsaires quand ils ont été créés, étaient une idée du Gouvernement Mondial en vérité. Ils sont plus ambigus que la Marine, plus corrompus aussi. Peut être que ton idée leur serait encore plus acceptable que pour moi, cependant... pas en si peu de temps, et pas si la proposition vient de la Marine.  "





Il découvrait à mesure une Hancock bien différente de ce qu'il avait cru connaitre. Moins tyran imbu d'elle même se considérant déjà au sommet, elle faisait plus ambitieuse, plus corruptible et vicieuse. Le cobra royale prenait des airs de serpent corail, une espèce moins redoutée mais plus dangereuse qui se glisse entre les pierres pour frapper les proies qui ne la regardent pas. De quoi la garder plus encore à l'oeil. Mais une question s'ajoutait : pourquoi donc Hancock voulait soudainement devenir Empereur ? Elle n'avait jamais eu besoin de rien. Une telle saute d'humeur ne pouvait être sortie de nul part, à moins qu'elle considère mal son passage à la trentaine... C'était bizarre, très bizarre, inquiétant même. De ce serpent là, Sakazuki se méfiait d'autant plus, comme un reptile qui change de peau pour une raison inexpliqué.


" Bon, revenons au Buster Call donc... Peu m'importe les raisons en fait, je l'ai clairement dit, ce qu'un Dragon Céleste seul peut avoir, et qui est déjà agaçant, tu ne l'auras pas. Être un Empereur reconnu par la Marine devrait te suffire amplement, ce serait un privilège qu'une seule personne dans l'histoire pourrait prétendre. Si un Shishibukai et Empereur utilise un Buster Call, je me moque de ce que ressentiront les pirates, la Marine passera pour corrompue et manipulée par une puissante pirate. Et les informations viendront jusqu'à Marijoie et les Dragons Célestes. Ils ne le laisseront pas passer, que ce qu'ils voient comme une mortelle ait obtenu leurs privilèges sacrés, ma carrière sera finie quoique j'ai fait ! Bon, résumons... Je commanderais le Buster Call, je l'avais déjà prévu pour le jour où j'attaquerais le Tartaros. Il n'y aura aucune pitié, aucune hésitation, je n'en connais pas. Je pense même que tu aurais plus de chance que moi à hésiter s'il fallait parier entre nous deux, même si je te crois tout à fait capable de l'ordonner, Boa Hancock. Je pulvériserais cette île, il n'y a pas d'inquiétude à se faire... J'ai déjà vu Marde Guille en face et je sais à qui j'ai affaire. "


Il acheva son et mit les restes dans le cendrier. Il observa sa peu commune interlocutrice jusqu'à ce qu'elle ait exposé la fin de ses projets. Ceci étaient aussi enflammés que les précédents.



" Tu y mets beaucoup d'espoir, en peu de temps, je vois. Oui, nous luttons contre la piraterie, j'étais déjà môme que je travaillais dans des navires qui luttaient contre des pirates. Même après avoir renversé Teach et un petit groupe de capitaines, si nous sommes assez chanceux pour, la partie risque de seulement commencer. Une lutte contre la piraterie se construit en plusieurs générations, mon but à moi est de renforcer les suivantes. Mais si vraiment nous pouvions vaincre tous les Yonkous et leurs armées d'ici dix ans, comme tu en parles... Si une route sûre est créée dans le Nouveau Monde grâce à cela. C'est drôle, je ne m'étais jamais imaginé pouvoir boucler ça aussi vite... Le One Piece, sais-tu ce qu'il est ? Non, et bien moi non plus. Le GM ne veut même pas me dire quelques mots de ce qu'il sait. Et je pourrais vivre assez longtemps pour que la Marine s'en empare ? Etrange à penser. Peut être le pourrions nous, qui sait, mais avant mon plus grand rêve, ce n'est pas de mettre ce trésor en sûreté... C'est de punir tous ces démons qui vivent comme des rois en se foutant ouvertement de nous, Marines, dans le Nouveau Monde. Teach, Shanks, Kaidou, Big Mom... Je veux leur tête à tous. Le One Piece pourrait rester caché à jamais, mais eux doivent être nettoyés.



Il sourcilla cependant brutalement lorsque la plantureuse trentenaire conclu ses discours par l'avertissement suivant : qu'elle pourrait transmettre à d'autres sa proposition. C'était l'insolence ultime. Elle savait ce qu'elle y risquait mais elle ne reculerait devant rien, comme à son habitude. Son habitude n'étais pas pour autant une excuse salvatrice. Ce coup là, ne faisait pas rire du tout rire le plus fanatique des Marines.
Se resservant un verre de liquide, il s'avança en direction de la créature brune, les traits tirés par le sérieux.


" Tu dois te voir comme une lumière de finir ta proposition avec une menace, alors. Tu irais jusqu'à en parler avec nos ennemis, et tu te figures que je te laisserais filer après que tu l'ai tranquillement annoncé ? Malheureusement, et même dans ton cas Hancock, si un Shishibukai m'annonce qu'il va me trahir et oeuvrer contre la Marine, je ne le laisserais pas partir. Si tu m'y force, plutôt que de te laisser fuir après cela, je préférerais tes tripes sur le pont. Tu le sais très bien, ne te dis pas choqué après cela. Mais donc... Tu ne demandes rien en échange ? Tu vas te donner tant d'efforts pour si peu de choses ?"

Le gigantesque Chien Rouge leva un sourcil, bien que cela si vit difficilement sous sa casquette de la Marine, soulignant sa suspicion. La Corsaire ne pourrait nier qu'elle attirait délibérément les doutes par son comportement irréfléchi voir ambigu. C'était plus dérangeant pour lui, que les atouts qui faisaient d'elle une créature célébrée à travers toutes les mers. Même si ceux ci n'étaient nullement déplaisant. Si une marine héroique et droite avait été dotée de tels présents de la nature, le monde aurait prit une teinte plus ensoleillée.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un Grand Corsaire au QG [Pv: Hancock / Membres de la Marine.]   Jeu 25 Fév - 17:54

Boa HancockRoyal Shichibukai
Royal Shichibukai
avatar

Messages : 312

Navigation
Doriki:
2847/6000  (2847/6000)
Fruit du Démon: Mero Mero No Mi


Mise au point.
Sakazuki Akainu


Elle souriait bêtement, un sourire disgracieux qui arrivait pourtant à embellir l'Impératrice. Un sourire qui en disait long, elle s'apprêtait à lancer les derniers arguments qui justifieraient de telles récompenses. Il était hors de question que la suite de ses plans échouent à cause d'un Amiral peu ambitieux. D'ailleurs au stade actuel, peu de gens pouvaient savoir ou comprendre ce que mijoter cette impétueuse et arrogante femme. Était-elle du côté de Barbe-Noire ? De la Marine ? De son propre côté ? Où est-ce que cette mascarade qui la faisait écumer les mers de longs en larges n'était pas un piège pour brouiller les pistes. Et si toutes ces alliances et ces suspicions faisaient partie d'un plan plus vaste encore ? Irait donc t-elle jusqu'à mettre en jeu la sécurité de son île ? Toutes ses révélations pouvaient soulever une pléthore de questionnements censés. Mais comment distingué le vrai du faux avec cette femme au passé si tumultueux ? Son insubordination à Amazon Lilly, refusant de répondre à l'injonction de la Marine. Son infiltration sur Impel Down. Le massacre commis à Marine Ford. Et aussi le retard causé par son Navire pour empêcher la Marine de barrer le chemin au Chapeau de Paille. C'était sommes toutes très étrange que l'ensemble de ses mutineries soient liées de près ou de loin au Chapeau de Paille.Mais pour elle, tout était clair, il fallait maintenant finir de rassurer ce bon Amiral, tout en se permettant cependant une énième remise à l'heure, Akainu outrepasser ses droits pour le coup.

"-Je crois que cette fois tu oublies à qui tu parles Akainu ! Je suis certes sur le papier à tes ordres mais ne va pas croire que je t'autorise à me parler de la sorte ! Je viens ici en amie et de mon propre chef pour une fois ! Tu devrais déjà t'estimer heureux, je pourrais être bien moins coopérative et clémente à ton égard la prochaine fois ! Et au lieu de te préoccuper de ce cher Momonga, tu ferais mieux de lui demander comment se porte sa main, il a un souvenir impérissable de moi ! Maintenant que tout es clair cesse donc tes joutes verbales futiles ! Quoi que je dises ou fasse tu dois l'accepter et me pardonner ! Car je suis la plus belle tu entends ?!"


La tension était redescendue maintenant que la vipère avait pu cracher son venin perfide. Elle s'installa dès lors plus confortablement sur Salome, il était resté silencieux mais n'avait de cesse de plonger son regard perçant dans celui de l'Amiral à la stature imposante. Aussi elle avait agité le peu de liquide encore présent dans son verre, le faisant tournoyer avec insistance elle était accrocher aux lèvres et aux propos d'Akainu. C'est un profond sentiment de déception qui l'avait alors envahi. Akainu était sûrement un des seuls hommes de la Marine pour lequel elle avait de simples prémices de respect. Mais son précédent discours le faisait passer pour un faible et un homme soumis. La Princesse Serpent portait en horreur la soumission, une faiblesse de plus que les hommes pouvaient arborer. Elle ferma les yeux un instant et repris de manière bien plus calme -Mais pas moins sarcastique- son discours.

"-En sommes, si j'ai bien compris. Un homme de ton rang et de ta force doit se soumettre à des idéaux stupides et commandants incompétents? Tu vas donc laisser filer l'occasion de détruire tout tes ennemis et de consolider ton pouvoir et par extension assurer tes positions dans le Nouveau-Monde? Te rends-tu simplement comptes que si j’élimine Big Mom ou Barbe-Noire je peux prendre sa place et renoncer à mon titre de Corsaire ? Tu perdrais donc tout du jour au lendemain. Non seulement tu perds ta meilleure Corsaire, mais aussi ton meilleur atout dans la Guerre qui s'annonce. Ne vas surtout pas croire que je vais me cantonner au plan annoncer ! Je compte trouver d'autres alliés, d'autres armes, d'autres moyens pour te soutenir toi et la Marine. Alors, soit clair maintenant ! J'en ai assez de tourner autour du pot. Soit tu acceptes, soit je pars immédiatement inutiles de me faire perdre mon précieux temps ! Ah... Et je te préviens, vu ta soumissions envers ta hiérarchie, je ne tolérerais pas que tu ne déclenche pas le Buster-Call en temps voulut parce-que ton supérieur te l'impose ! Je t'offre la tête de tout tes ennemis sur un plateau d'or et de diamants. Si tu n'es pas capable de l'accepter ne t'étonne pas que la Marine se batte contre les Pirates depuis si longtemps ! Maintenant Akainu, tu connais mon point de vue ! Mais tu ne vas pas être objectif une fois de plus c'est pourquoi j'ai prévu autre chose pour apaiser tes doutes !"

L'Impératrice Pirate, se leva de son fauteuil vivant avec une grâce féline qui aurait pu provoquer de nombreux saignements de nez. Elle fit signe a Salome de partir dans un coin de la pièce.

"-En gage de ma bonne foi... J'ai demander à plusieurs Pirates de rechercher une personne qui est en partie responsable de deux Busters Call et de dégâts innombrables."

Elle avait agiter ses cheveux sensuellement avant de reprendre, il fallait ménager le pauvre Amiral, il ne devait vraiment pas être habitué à voir Hancock être si déterminé et coopérante.

"-J'ai donner l'ordre express de capturer vivante le Démon d'Ohara."

Elle soupira profondément pour reprendre son souffle pour son ultime tirade.

"-Sa capture et son exécution par la Marine serait déjà un bon début pour la Marine. Le Démon d'Ohara, celle qui est responsable de nombreux chaos et problème."


Elle s'approcha près de la baie vitrée, profitant de fixer la mer et son navire, d'une voix faible mais déterminé elle repris.

"-Je vais livrer Nico Robin à la Marine."



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un Grand Corsaire au QG [Pv: Hancock / Membres de la Marine.]   Mar 1 Mar - 21:58

Sakazuki Akainu
avatar

Messages : 248

Navigation
Doriki:
5240/6000  (5240/6000)
Fruit du Démon: - Magu Magu No Mi

Qu'elle le tutoie soudainement avait presque surprit l'Amiral-Chef. Une telle familiarité était inhabituelle, sûrement pas plus que celle qu'il avait exprimé avec elle certes. Qu'Hancock lui parle à la dure n'était en soit pas un problème, mais le contraste était étrange et détonnant. Et il prendrait longtemps pour s'y faire. Momonga l'avait pourtant averti que la tyrannique créature se montrait à certains moments d'une froideur et d'un naturel inattendus. Il écouta donc jusqu'au bout sa tirade colérique évidente, et étira un léger sourire ironique.


" Maintenant que je suis appelé si familièrement, ça serait bizarre de ne pas continuer une conversation à la normale. Je me fiche bien des joutes comme des protocoles, donc je suis le premier à être d'accord : il faut cesser cela. Et passer à la suite "


Il fronça les sourcils, observant la grande femme se détendre plus insolemment sur son serpent. Elle aurait pu se considérer à la plage tout autant. Ce qui était étonnant pour ce cobra censé être d'une arrogance sans limite, c'était qu'elle se mettait souvent dans des positions dégradantes dans le but unique, sans doute, de provoquer plus d'impureté dans l'esprit des témoins. Cette femme ressemblait à l'incarnation du pêché de la luxure dans l'esprit des humains, tout en étant de la froideur d'une statue qui l'éloignait de toute comparaison avec "ces choses là", un paradoxe difficilement plus fort. Mais il était malgré tout plus intéressant encore de se pencher sur ce qu'elle offrait pour l'équilibre de la guerre de la Marine... Et ses commentaires assassins ne contenaient pas que du faux, en effet lui Sakazuki se montrait comme un vulgaire chien en laisse. Ce qu'il avait toujours été, un militaire ne fait qu'obéir, même si lui se spécialisait à agir d'une façon qui horripilait les supérieurs. Cependant, obéir directement à ces 5 vieux fous l’enrageait. Et en le provoquant sur ce sujet Boa Hancock amplifiait encore cette colère, ce dépit du manque de liberté.


" Baisse le ton et concluons alors... C'est vrai, j'ai des supérieurs incompétents et corrompus. Qui m'ont tout de même offert mon poste, je suis bien plus libre qu'autrefois, mais les problèmes demeurent... La question c'est l'équilibre, si j'en fais trop de mon propre chef ils pourraient craindre que je fasse un coup d'état et je finirais vice-amiral, ils compteraient sur ma force exceptionnelle plutôt que mon esprit. Je hais les compromis, tout comme toi Hancock, mais de même que tu es Corsaire contrainte au compromis, je suis moi aussi un chef de la Marine contraint au compromis ! Évidemment je peux faire un effort, un seul, qui soit aussi démesuré, et risquer qu'on me "démissionne." Je suis même décidé à le faire, à botter la face de ces Empereurs... Mais cet effort, le ferais-je vingt minutes après que la Shishibukai et reine d'Amazon Lily me l'ai proposé ? Dois-je t'offrir toute ma confiance, te confier jusqu'à toute ma carrière, alors que tu fais volontairement en sorte depuis toujours qu'on sache comme tu nous hais ? Même si tu ne nous a jamais trahis, te contrôler est très difficile, tu le sais bien... autant que jouer avec un cobra. Me vois-tu accepter immédiatement ? Bien sûr que non, tu n'es pas si naive. "

En somme il acceptait son projet, mais si elle se montrait plus persuasive sur la clarté de ses intentions. Car la Kuja laissait un doute, si palpable, sur le fond de sa pensée réelle, qu'elle ne pouvait être dupe. On aurait presque dit qu'elle jouait avec les nerfs de son interlocuteur, pour lui faire avaler un marché d'une méfiance plus qu'indigeste.


Mais elle donna, comme en réponse, une "preuve" de son engagement. Qui pouvait aussi bien être un leurre pour l'endormir, mais... comme leur c'était tout à fait intéressant. Une Mugiwara... Que n'aurait-il donné pour en avoir une, plus encore qu'un commandant du Moby Dick. Celle-ci n'était pas des moindres d'ailleurs.
Il regarda le dos qui le narguait superbement, et hocha la tête avant de répondre.

" Nico Robin... Ce serait en effet une prise intéressante, très intéressante. Je pourrais en plus adoucir ces imbéciles du Gouvernement pour participer à ton petit plan. Mais il faut encore que tu arrives à la capturer, elle est solidement détenue par le Tartaros. Ou alors... tu as peut-être encore une surprise à me révéler dans cette conversation. "

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un Grand Corsaire au QG [Pv: Hancock / Membres de la Marine.]   Mar 8 Mar - 17:28

Boa HancockRoyal Shichibukai
Royal Shichibukai
avatar

Messages : 312

Navigation
Doriki:
2847/6000  (2847/6000)
Fruit du Démon: Mero Mero No Mi


Respect
Sakazuki Akainu


L'Impératrice des femmes avait beau être une personne arrogante et hautaine, elle n'était pas encore totalement dépourvue de sentiments. Sous cette épaisse couche de glace qui enrobe son cœur et son âme, subsistent quelques brides d'émotions. Et une seule tentait tant bien que mal de chatouiller un recoin de l'esprit obtus de la Princesse. Le Respect. Elle avait un certain respect pour Akainu qui à sa manière avez plus ou moins le même objectif que Hancock, il voulait simplement protéger sa caste et la rendre fière et grande. Il fallait lui avouer un certain courage pour reprendre la Marine après cette série d'échecs cuisants et de déshonneurs.

"-Bien, j'accepte que tu t'octroie le droit de m'apostropher de la sorte. Cependant, devant tes hommes et mes Femmes. Tu devras utiliser toute la rigueur et la discipline qu'il incombe pour donner satisfaction à une femme de mon rang."

Elle reprit ses pensées, cette fois, il fallait faire comprendre à ce têtu Amiral les bonnes intentions de Hancock, le monde tourne à la catastrophe et il fallait choisir habillement son camp. Et l'espoir que Luffy ne soit pas mort était encore flamboyant dans son cœur, après tout, elle n'avait vu aucun corps. Si Luffy avait disparu comme il l'avait déjà fait auparavant, Hancock se résignerait, tous ses plans seraient annulés dans la minute même, alors autant jouer finement pour que les répercussions ne soient pas trop dures.

"-Tu ne me fais pas confiance ? Car, moi, Boa Hancock, tu crois que j'ai confiance en la Marine ou au Gouvernement Mondial ? Et je devrais donc risquer mon bateau, mon royaume et mes Femmes pour satisfaire les petites envies d'un Amiral qui a enfin été toucher par la logique ? En plus d'être belle, je suis intelligente et je pense à des plans que.. Ni la Marine, ni le Gouvernement n'auraient pu élaborer sans moi ! Alors bien sûr que tu n'as aucune confiance, et tu sais très bien que je n'en ai aucune en vous tous non plus ! Chacun doit y mettre du sien si tu veux que notre plan fonctionne ! Pour ce qui est de ma "Bonne Volonté". Il se trouve que j'ai fait alliance avec un des Empereurs, et ce dernier doit me livrer Nico Robin pour...Sceller notre pacte diront-nous plus simplement. Quant à moi, je vais préparer les Kujas et je vais même me plier à tes ordres pour un temps. Mais une fois que tout ceci sera fini, retour à la case départ. Vous ne serez pas prêt de me revoir dans le coin même avec une injonction."

Hancock avait clairement fait comprendre qu'elle avait négocier plusieurs alliances de part et d'autres. Pour quelles raisons? Une soif de pouvoir? Pour venger Luffy? Ou bien tout simplement pour se ranger du côté des gagnants? Nul ne pouvait vraiment le dire à moins d'être dans la tête de la Princesse Serpent.



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un Grand Corsaire au QG [Pv: Hancock / Membres de la Marine.]   Sam 12 Mar - 21:56

Sakazuki Akainu
avatar

Messages : 248

Navigation
Doriki:
5240/6000  (5240/6000)
Fruit du Démon: - Magu Magu No Mi

Cette enfant gâtée avait plus de mordant que Sakazuki ne l'aurait imaginé. Retirez la foule, retirez les convenances, sous le maquillage, voici la vraie Hancock : plus une guerrière qu'une impératrice. Plus humaine, parce qu'ambitieuse, flamboyante, enragée presque. Elle en était bien plus agréable ainsi, même avec son tutoiement et sa férocité.

" Ce n'était pas la peine, c'est justement parce qu'il n"y a plus de malencontreux témoins que je peux être tout à fait honnête quand je parle. Ce n'est peut être pas une mauvaise chose que tu les ai transformé en pierre ce coup ci. Bien... "

Oui, bien. Résumons la situation : Boa Hancock ne lançait plus son char de je suis la plus honnête, la meilleure shishibukai, etc. Elle admettait qu'elle n'avait rien pour le convaincre, mais qu'elle même se remettait à lui sans confiance. Avec ce mode de dialogue, elle évitait ainsi de poursuivre dans une voie suspecte, elle privait Sakazuki de moyen de la soupçonner sans non plus donner confiance. Le vide, l'impasse, c'était pour le moins bien joué. De plus, Sakazuki ne voyait pas ce que la Marine avait à perdre, en cas de piège, mais seulement ce qu'elle avait à gagner. L'écoutant, il s'assit à sa table et s'alluma un nouveau cigare, marquer à quel point il était pensif. Ses yeux de chien pensif se perdaient dans la fumée, on ne pouvait voir dépasser que son bouc sévère (le signe qu'il rentrait dans le clan des "vieux marines" qui portaient quasiment tous la barbe à la différence des jeunes).

Une minute après que son interlocutrice, Sakazuki se leva, jeta le cigare à peine entamé dans le sanglier et revint proche de la position d'Hancock


" On dit que chacun mérite qu'on lui laisse sa chance, non ? Je vais te laisser la tienne. De toute manière si les Yonkous nous tendent un piège, l'élite de la Marine saura survivre. Et les premiers à être punis seront les traitres... Je ne te menace pas, Hancock, mais tu sais très bien ce que tu risques si tu trahissais, je n'ai pas besoin de le rappeler. Toi tu es une Shishibukai, et tant que la piraterie existe je suis trop occupé pour entrer en guerre avec votre ordre. L'offre vient de toi seul.
Tu as contacté des Yonkous et mis en place une alliance pour les piéger... Cela ne pouvait venir que d'un pirate, jamais un marine n'y serait parvenu. C'est un avantage dont toi seule disposait en effet. Mais s'ils se vengent par la suite contre toi il faudra mobiliser toutes nos force pour défendre ton île, même les kujas ne se suffiront pas contre ces monstres là. Enfin qu'importe. Je connais l'emplacement de l'île de Marde, j'y ai même eu affaire à lui dans son pseudo-Tartaros. Si je n'avais pas du me retirer après pour des futilités, j'aurais même été là quand Mugiwara a disparu, bref ! Nous n'aurons qu'à nous mettre en chemin, et toi à amener tes amis pirates et me tenir au courant de l'évolution en attendant... Si quelque chose de trop imprévu se passe dans le plan, tu assumeras la responsabilité de l'échec, mais si ça marche, tu règneras sur bien au delà d'Amazon Lily avec les tiennes. "


Elle avait obtenu ce qu'elle souhaitait. La chef des Kujas pouvait le remercier de cet effort inhabituel. Elle avait prit en otage, il fallait dire, le fanatisme d'un Commandant de la Marine qui ne laisserait rien passer pour la victoire. Mais si jamais elle décevait ce fanatisme après l'avoir exalté, Hancock serait la cible de toute la haine du volcanique Sakazuki "AkaInu"

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un Grand Corsaire au QG [Pv: Hancock / Membres de la Marine.]   Dim 13 Mar - 15:37

Boa HancockRoyal Shichibukai
Royal Shichibukai
avatar

Messages : 312

Navigation
Doriki:
2847/6000  (2847/6000)
Fruit du Démon: Mero Mero No Mi


Chapeau de Paille
Sakazuki Akainu


L'Impératrice d'Amazon Lilly avait donc fait céder l'Amiral sur un point. Elle deviendrait donc par la suite un des quatre Empereur qui borde le Nouveau Monde. La moité de son plan initial était donc validé. Alors qu'elle affichait un air triomphal sur son visage et qu'elle s'apprêtait à dévoiler la seconde moitié de son plan qui est axé sur des bases plus actuelles, elle se ravisa aussitôt en entendant un mot spécifique. Son visage d'ordinaire si stoïque et fermé, se laisser aborder par une colère et une rage profonde.
La puissance l'envie tellement, qu'elle se leva de son trône de fortune avec une vitesse fulgurante.

"-J'ai tolérais tout tes écarts de conduite envers ma personne ! Je suis ven ude moi même ici pour te proposer un plan pour ta divine justice. J'ai accepter des concessions pour satisfaire ta Marine. Mais la prochaine fois, que je t'entends ne ce serait qu'une fois du Chapeau de Paille. Je peux t'assurer Akainu que je déclencherais une tempête si forte, que ce nouveau Quartier-Général pourrait voler en éclat lui aussi ! Alors réfléchis bien la prochaine fois que tu parles de Luffy au Chapeau de Paille devant moi !"

Le teint cramoisi, les veines du front bien apparente, la haine avait sculpté le visage de la Princesse Serpent pour en faire une allégorie de la colère. Mais il fallait maintenant dévoiler la suite du plan, et faire avaler la pilule à Akainu qui refuserait là aussi catégoriquement.

"-Maintenant, je vais infiltrer le Tartaros."



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un Grand Corsaire au QG [Pv: Hancock / Membres de la Marine.]   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

Un Grand Corsaire au QG [Pv: Hancock / Membres de la Marine.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Les magistrats du Parquet, membres du pouvoir exécutif ?
» Méréwyïn Alaryïn [Grand prêtre d'Arcamenel] {réservé Ambre}
» Tralïn- guerrier nomade grand tueur d'orque
» Un sous-commissariat à Grand'Ravine
» Nouveau lac formé par le séisme en Haïti menace d'inonder Grand-Goâve

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece RPG Strong World :: L'aventure :: Grand Line :: G-1-