AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le coyote et le lynx (PV Silveria)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Message
MessageSujet: Le coyote et le lynx (PV Silveria)   Dim 24 Jan - 21:52

Kuraidesu IzayaPirate de Barbe Noire
Pirate de Barbe Noire
avatar

Messages : 803

Navigation
Doriki:
729/6000  (729/6000)
Fruit du Démon: Inu Inu no Mi version coyote

Pour le jeune informateur, il fesait trop beau...c'est vrai quoi ! Depuis qu'il est arrivé sur cette île situé a environ deux ou trois jours de Sabondy. Cette île était réputé pour sa tranquillité et son port. Il avait trouvé que les habitants vivaient un peu trop sereinement! Il y avait de temps en temps une ou deux patrouille de marines circulait dont il devait avoir pas plus de cinq dans chacune. Il était donc en ''sécurité'' a son plus grand regret, les soldats devaient sans doute pas connaitre le jeune fugeur et la somme phénoménale si on le ramenait chez lui, donc fini les courses poursuites avec les Marines.

Izaya soupira et profita de ce moment de tranquillité pour boire un verre de thé dans un restaurant et commendez une ou deux parfait au chocolat c'est favoris!

Bon venons-en au fait! Pourquoi l'ancien aristocrate-fugeur se trouve ici? Eh bien la réponse était simple! Après avoir acheté et mangé le fruit du démon Inu Inu No Mi, Izaya c'est mis dans la tête de retrouvé son nouveau jouet Marshall D Teach ou plus connu sous le nom de Barbe Noire.
Hélas, le jeune homme connaissait peu d'information voir même peu de source sûre pour savoir où il se trouvait. Quelque jours plus tard un de ses fameux contact le téléphona et lui donna rendez-vous ici car donné des informations via le den den mushi serais sans doute dangereux surtout si c'est la Marine qui intercepte la conversation. Voilà pourquoi il était ici...a boire un thé qui ressemblait a de l'eau chaude a en gerber et un parfait au chocolat semi-congeler!
Le jeune homme soupira et abandonna l'idée de mangé sa pâtisserie favorite pour se concentrer sur autre chose en attendant l'arrivé de son fameux contact...c'est-à-dire observé les gens qui déambulait chacun dans leur direction et espère trouver quelque chose pour échappé a son ennui...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le coyote et le lynx (PV Silveria)   Ven 29 Jan - 9:57

Akumira SilveriaFlecked Lynx | Heart Pirates
Flecked Lynx | Heart Pirates
avatar

Messages : 2006

Navigation
Doriki:
1647/6000  (1647/6000)
Fruit du Démon: - Neko neko no mi, modèle du lynx



Le coyote et le lynx

feat : Kuraidesu Izaya

Sur un océan plutôt calme, je me demande quand arrivera la prochaine île, ça fera bientôt deux jours que je vogue, et l’île Matsuri n’est toujours pas en vue … Seul un épais brouillard me tient compagnie.
Je regarde droit devant depuis au moins une quinzaine de minutes, quand j’aperçois à travers le brouillard, l’île Masturi ! Une île assez intéressante, recouverte de neige. D’ailleurs, nous sommes à la bonne saison … J’espère pouvoir assister à leur festival hivernal, il est célèbre sur cette île.
Tout en accostant, je regarde mes horizons pour être sûre que personne ne découvre mon bateau. Cette île semble vraiment joyeuse et vivante. Delà où je suis, je peux entendre le rire des enfants et les chants.

- Ça fait du bien de bouger un peu les jambes ! Je respire un bon coup. L’air frais et les odeurs de la nourriture m’arrivent dessus. Que ça sent bon ! En plus ça me donne faim.

Je me dirige vers le centre de la ville, tout doucement les flocons se mettent à tomber et à recouvrir le sol d’un manteau blanc. Tout le monde commence à se couvrir, puis des regards se tournent dans ma direction, me dévisageant avec intérêt.


- Qu’est-ce que j’ai encore bien pu faire ? Marmonnais-je. Je lance un regard à cette foule. Si ça continue, la marine va débarquer et se demander pourquoi il y a un attroupement. Il faut que je sache ce qui ne va pas, sinon je ne pourrai pas m’en sortir à temps …

Je me regarde de la tête au pied. Pourtant je n’ai rien qui change de mes habitudes, ma rapière et mes poisons sont là, ma cape est bien mise … Ah c’est vrai ! Je porte une jupe et un débardeur, ils doivent me prendre pour une folle avec toute la, neige qui tombe. Il faut que j’aille à l’intérieur, dans un endroit où je semblerai moins suspect …
Tiens, il y a un restaurant, au coin de la rue, je vais pouvoir y entrer sans avoir l’air suspect, en plus je vais pouvoir me remplir le ventre, j’ai tellement faim. Evidemment, mon ventre choisit toujours le meilleur moment pour se faire remarquer …
Arrivée au bout de la rue, j’entre dans un petit restaurant. Cet endroit semble assez calme et il y a peu de monde, quelques couples se réchauffent du froid hivernal, d’autres se racontent leurs journées, d’autres font leur pose avant de reprendre les préparatifs du festival. Il y a même une personne assez seule, m’observant, c’est vrai que j’ai des flocons un peu partout sur moi, même dans les cheveux … Je m’apprête à aller voir ce jeune homme quand un serveur vient me proposer une table, non loin du jeune homme.
Il me tend la carte, que je me mets à lire, tiens ils ont des desserts ! J’ai bien envie de chocolat, ils proposent un parfait, c’est trop bon ! J’interpelle le serveur.

- Oui, mademoiselle, que voulez-vous ? Avez-vous choisi ?
- J’aimerais un parfait au chocolat, avec un chocolat chaud, s’il vous plaît ! Lui répondis-je le sourire aux lèvres.
- Très bien, je prends note.

Puis le serveur est parti, en attendant, je peux bien observer les personnes je n’ai rien d’autres à faire. Mon regard se pose sur l’inconnu de tout à l’heure, qui me fixe toujours avec une lueur que je ne saurais décrire … Il a des yeux captivants, au premier abord ils semblent d’un banal marron, mais en y prêtant attention, on peut remarquer une lueur rouge. Un mélange assez étrange selon mon avis, mais j’aime bien. Il a des cheveux noirs ébouriffés, et une peau extrêmement pâle. Il ne sort jamais ou quoi ?
Tiens le serveur revient, il a été rapide ! A moins que je me sois perdue dans mes pensées. Je lui lance rapidement un merci. Pour regarder mon dessert et mon chocolat chaud.



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le coyote et le lynx (PV Silveria)   Dim 31 Jan - 17:31

Kuraidesu IzayaPirate de Barbe Noire
Pirate de Barbe Noire
avatar

Messages : 803

Navigation
Doriki:
729/6000  (729/6000)
Fruit du Démon: Inu Inu no Mi version coyote

Code:


Call for a coyote and strange girl ▬ Silveria

Izaya observait tout le monde qui passait écoutant de temps a autres des conversations futiles de parents demandant a leurs enfants ce qui voulait manger. Aucune conversation ‘’potable’’ comme il dirait, il soupira puis comme pour ne plus que le jeune homme s’ennuie le den den mushi de la poche de la veste d’Izaya se mit a sonné. Le brun le pris en grommelant mais heureux dans son for intérieur d'avoir quelque chose qui echaperai a son ennuie!
-Oui ?
-Euh monsieur…pour le rendez-vous on pourrez se retrouver vers 15h la rue où il se tiendra le festival devant le vendeur de barbappa pres du stand des fusils, si cela ne vous derange pas…car au ce moment je suis tres occupé avec le festival.
-Le fameux festival ? Pas de probleme je m’y rendrais mais sachez que vous m’avez perdre mon temps et le temps c’est de l’argent a cause de vous j’ai depensé mon argent pour un parfait degeullassse et un thé qui ressemble plus a de l’eau chaude qu’a autre chose…mais bon je vous pardonne car vous me donneriez ce que je veux. Sur ce a toute a l’heure et soyez ainsi que vous ne reportait plus a plus tard je suis pressé! !
Izaya raccrocha soupira rangea le den den mushi dans sa poche de sa veste et regarda l’heure une heure quinze. Il avait encore un moment a attendre avant de se dirigé vers le festival. Plus d'une heure a rester dans cette ile mortellement ennuyeuse. Ah cette infos a interet a etre vrai sinon l'informateur ne lui donnerai pas cher de sa peau!
Puis ne sachant que faire il se remis a observé son entourage en essayant (se forçant a mangé sa pâtisserie). Les gens aux alentours marchaient souriant, parlant, plaisantant…Puis la sonnerie du restaurant se mit a sonner et le jeune homme observa l'inconnu.
Elle avait les cheveux brun avec dans ses cheveux quelques flocons de neiges et des yeux amandes, si Izaya etait le genre de gars qui s'interresserai au fille il l'aurais peut-être trouvé a son gout mais ce qui attira l’attention du jeune homme fut son arme de derrière : une rapière. Il souri enfin quelqu’un qui sortait de l’ordinaire. Voyons voir, chasseur de prime? pirate ? Il senti les yeux de la fille se posait sur lui, mais il ne dévia pas son regard de ses yeux, puis quand il arriva le serveur, pour on ne sais quel raison le brun soupira et pris son carnet noir de sa poche et un crayon de papier. Le serveur amena la jeune femme a une table a coté du brun…hasard ? Mais le brun s’enfichait, pris une page a part et se mit a dessiner le visage de la famille, il venait a peine de terminer son dessin qu’il vit le serveur apporter a la fille sa commande. Et ce qu’elle avait commandé fit encore plus sourire le brun.
-Eh bien si je peux me permettre mademoiselle ou madame, ce parfait au chocolat n’est pas un vrai c’est un congelé ! Regardé la texture, le haut devrais être mousseux glacé mais pas aussi congelé qu’on croirai de la banquise ! Mais bon faites comme vous voulez vous pouvez très bien le mangé rien ne vous empêche après tout !
Et sur c’est mot Izaya étira ses mains au dessus de sa tète.


© By Halloween sur Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le coyote et le lynx (PV Silveria)   Ven 5 Fév - 18:42

Akumira SilveriaFlecked Lynx | Heart Pirates
Flecked Lynx | Heart Pirates
avatar

Messages : 2006

Navigation
Doriki:
1647/6000  (1647/6000)
Fruit du Démon: - Neko neko no mi, modèle du lynx



Le coyote et le lynx

feat : Kuraidesu Izaya

Son sourire s’agrandit, mais est-ce qu’il se moque de moi ? Mes pensées sont interrompues par une voix que je ne connaissais pas. Je relève la tête et je vois mon voisin me dire avec un sourire narquois :

- Eh bien si je peux me permettre mademoiselle ou madame, ce parfait au chocolat n’est pas un vrai c’est un congelé ! Regardez la texture, le haut devrait être mousseux glacé mais pas aussi congelé qu’on croirait de la banquise ! Mais bon faites comme vous voulez vous pouvez très bien le manger rien ne vous empêche après tout ! Il s’étira, en passant ses mains au-dessus de sa tête.

Je m’apprête à lui répondre, quand ma chaise bascule sur le côté gauche. Et c’est à ma gauche que se trouve l’inconnu. C’est dans des moments comme ça que je regrette et maudit ma maladresse et ma malchance. Evidemment, j’ai voulu me rattraper à la table. Mais au lieu de me rattraper à la table, j’attrape la nappe, qui suit le mouvement. Je me retrouve à fermer les yeux et je sentis mon corps à moitié dans le vide. Tout ça se déroula en quelques secondes.
Donc c’est avec une surprise non dissimulée, qu’en ouvrant mes yeux, je me retrouve sur l’inconnu. Le rouge me monte aux joues, je ne sais plus où me mettre, ni quoi faire … Ce n’est pas la première fois ça m’arrive !
Tiens, on dirait que je ne suis pas la seule à être rouge … J’entends des rires, qu’est-ce qui se passe ? Le serveur et les clients sont entrain de rire ou de sourire … La position doit être marrante, mais en tout cas, je ne la trouve pas marrante du tout, c’est embarrassant qu’autre chose …
Niveau discrétion je repasserai … on doit ressembler à un gros micmac. De ce que je peux voir, il semblerait que je sois soutenue par une main dans mon dos, alors qu’une autre main tient la nappe, qui se rapproche de plus en plus de moi … Mais elle va me tomber dessus ! Il faut que je me sorte de cette position au plus vite, et que je m’excuse auprès de l’inconnu.

- Rien ne vous empêche de nous aider ! Dis-je ironiquement au serveur qui riait ouvertement.
- J’arrive. Dit-il les larmes aux yeux, une fois son rire apaisé.

Je vois alors la scène se passer au ralenti, le serveur s’emmêle les pieds dans le bas de la nappe avant de s’affaler et de tomber sur cette dernière qui tombe au sol. Soudain, je me retrouve, encore une fois, par terre, avec le jeune homme au-dessus de moi, et la nappe au-dessus de nous deux. Après le pied de la chaise qui se tord, il a fallu que ça tombe sur le serveur aux deux pieds gauches … C’est quoi après ?
Je vois le jeune se lever et me tendre la main.

- Je suis désolée, je ne pensais pas que j’allais tomber, et encore moins avec la nappe … J’espère que vous n’avez rien de mal, rien de casser ? Je vous jure, je dois avoir l’air d’une empotée qui fait exprès … Soupirais-je ne disant la dernière partie pour moi-même.




Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le coyote et le lynx (PV Silveria)   Ven 12 Fév - 15:46

Kuraidesu IzayaPirate de Barbe Noire
Pirate de Barbe Noire
avatar

Messages : 803

Navigation
Doriki:
729/6000  (729/6000)
Fruit du Démon: Inu Inu no Mi version coyote



The Thief Coyote ▬ Silveria

Izaya soupira. Il en avait connu des situations embarrassante notamment avec ses deux sœurs jumelles mais pas a ce point. Et là c’était trop fort voir un peu trop ! Comment on peut devenir aussi boulet ? Le jeune se saurait bien tapé le front s’il ne se serai pas retrouvé dans une position etrange. D’une main il tenait la fille et de l’autre la nappe.
Le patron qui c’était y’ a peu de temps marrer se retrouva a terre. Eh bien les secours sont efficaces ici. Et Izaya soupira bruyamment en fermant les yeux qui quand les rouvris ne fut pas surpris de se retrouver au dessus de la fille avec la nappe blanche qui les recouvrais. Il maugras quelques insultes dans sa barbe se releva et tendis sa main pour aidé la jeune fille a se relever qui la remercia, s’excusa et qui lui demandait si il était blessé. Il repondit immediatement sans la vouvoyer.
-Ce n’est rien pas la peine de t’excusé, les erreurs sont humaines !
Humains ? Izaya se mit a sourire fourbement. Humain ? Les humains sont vraiment interressant, les humains sont….
-Oui les erreurs des humains sont tellement amusantes tout comme leur comportement. On a tous des comportements differents des defauts differents qui rend chaque personne unique et tellement divertissant. C’est pour ça que j’aime les humains, chaque personne qu’on rencontre et comme un paquet surprise dont on trouve des choses differents !
Il tendit grand ses mains en parlant avec un grand sourire le plafond comme s’il remercier Dieu d’avoir crée c’est cher divertissement.
Le patron et le serveur se regarderent. Puis le serveur fit un mouvement de cercle de son index pour dire a son patron qu’il était fou. Izaya s’enficha continua de sourire fourbement. Oui c’etais pour ça qu’il aimait les humains, ils les aimaient TOUS sans faire de distinctions !
Il regarda l’heure sur l’horloge, il avait encore du temps mais il avait envie de bouger. Izaya alla prendre sa veste et mis sa capuche sur sa tete et regardait la fille qui était resté planté au meme endroit. Il ferma les yeux souria innocentement. (voir gif)
-Tu permets que je t’emprunte ta boisson ?
Puis sans attendre de reponse de sa part. Le brun pris la boisson sur la table, fit un coucou de au revoir et partie en courant !
Le patron et le serveur se re-regardait et le patron lacha en hurlant.
-IL A PAS PAYE !!!!!!!!!!!!!
Izaya lui était loin, dans une petite ruelle pour etre precis entrain de boire tranquillement le chocolat chaud qu’il avait emprunté a la fille. Il enleva sa capuche pour laisser place a des oreilles pointu sur sa tete. Il avait reussi encore une fois son coup.
« Les humains sont si naif et long a la detente, c’est sans doute ce qui font leur charme ! Et maudit sois ce fruit du demon du coyote! »

Ses oreilles de coyotes etaient apparu toujours sans le vouloir s'il les avait caché ses oreilles pointu noire quelques secondes plus tard il se serai fais remarqué de plus comme il etait laid avec ca! C'est triangle pointu sur sa tete! Izaya maugra mais bon il avait le fruit du demon et bientot il rejoindrais Teach! C'etais le plus important!

Il entendis des bruits de pas. Izaya se releva immediatement mit sa veste et mis sa capuche sur sa tete pour cacher ses horreurs. Mit sa main sur sa poche de droite sur son couteau a cran pret a l'utilisé.

-Qui etes vous ? Montrez vous !, ordonna le jeune homme d'une voix neutre sans paraitre froide.


© By Halloween sur Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le coyote et le lynx (PV Silveria)   Lun 15 Fév - 19:29

Akumira SilveriaFlecked Lynx | Heart Pirates
Flecked Lynx | Heart Pirates
avatar

Messages : 2006

Navigation
Doriki:
1647/6000  (1647/6000)
Fruit du Démon: - Neko neko no mi, modèle du lynx



Le coyote et le lynx

feat : Kuraidesu Izaya

Il me regarde et me sort une phrase assez étonnante, que je ne pensais pas entendre venant de sa part. Je m’attendais à ce qu’il s’énerve ou qu’il fasse une remarque cinglante, mais non bien au contraire …

- Ce n’est rien pas la peine de t’excuser, les erreurs sont humaines ! M’informe-t-il, le regard toujours aussi sérieux. Il me vouvoie ? Ou j’ai mal entendu ? Oui les erreurs des humains sont tellement amusantes tout comme leur comportement. On a tous des comportements différents des défauts différents qui rendent chaque personne unique et tellement divertissante. C’est pour ça que j’aime les humains, chaque personne qu’on rencontre est comme un paquet surprise dont on trouve des choses différentes ! Dit-il entendant les mains vers le plafond, comme pour remercier un Dieu inexistant.

Je ne rêve pas où il parle d’humains ? Pourquoi ne s’intègre-t-il pas à la comparaison ? C’est un être humain … A moins qu’il ait mangé un fruit du démon, et qu’à cause de ça il ne se considère plus comme un humain ? Il faut que je lui pose la question.
Il aime les humains ? Pourquoi nous compare-t-il à des objets, comme des pochettes surprises ? Évidement que nous sommes tous différents, chacun a un passé différent et pense différemment, sinon ça ne serait pas marrant. Imaginer un monde où tout le monde est pareil et pense la même chose … Je pense que ça serait plus flippant et énervant qu’autre chose.
Je regarde à côté de moi, le patron et le serveur sont debout, entrain de se lancer des regards. Ils doivent se demander s’il est fou, vu les gestes qu’ils font. Je pense qu’il est juste logique et a un point de vue différent du mien et celui des autres …
Je me retourne vers lui pour voir sa réaction, quand j’entre aperçois un sourire fourbe et mesquin, presque manipulateur. Soudain, il tourne la tête vers l’horloge, accrochée au mur. Son regard semble être perdu dans le vide, comme s’il calculait ce qu’il allait faire.
Il tourne alors son regard vers moi, et un sourire que je ne saurais définir, peut-être hypocrite ou manipulateur ou faux … Ses yeux affichent une lueur malicieuse, comme si son mauvais coup était parfait … Mais il n’a encore rien fait que je sache … Pourquoi il met sa capuche ? Il ne va pas partir tout de même !

- Tu permets que je t’emprunte ta boisson ? Me questionne-t-il.

Je le vois alors prendre la tasse de chocolat chaud à moitié pleine, puis me lancer un regard désolé et me lancer un signe de la main … Un signe de la main ? Mais il est entrain de se barrer avec ma boisson ! Le patron et le serveur se regardent, puis une étincelle apparaît dans leurs yeux, et là c’est le choc.

- IL N’A PAS PAYE !!!!!!!!!!!!! S’écrièrent-ils en même temps.

C’était tellement évident … Pourquoi ne suis-je pas surprise ? Ah oui ça se voyait dans son regard fourbe !
Puis, je sens alors deux regards se poser sur moi. Je le sens très mal, c’est bizarre d’être le centre d’attention. Et ça fait trop longtemps que je le suis, sachant que je dois rester un minimum discrète pour éviter que les rares marines de cette île ne me remarque …

- Mademoiselle, vu que votre ami est parti sans payer, vous allez payer pour les deux commandes. Me déclare le patron avec un sourire désespéré et forcé. Je le regarde abasourdi et ne parle pas pendant quelques seconde.
- Excusez-moi j’ai cru avoir mal entendue. Lui répondis-je mon regard devenant de plus en plus froid et noir. Je vois le patron émettre un frisson, lui parcourant le dos. Premièrement, je ne connais pas cette personne, je viens de la rencontrer tout comme vous. Alors, je vous demande gentiment pourquoi vous me faites payer sa note … De plus je n’ai rien mangé, donc je vais partir. Je lance un regard noir qui les fait trembler. Je prends ma sacoche et me dirige vers la porte. Au revoir. Dis-je d’un ton glacial.

Maintenant que je suis dehors, je peux aller retrouver ce voleur de chocolat, et sauveur de chute … Il faut que j’essaie d’être gentille. Mais d’abord je dois le retrouver ! Où a-t-il bien pu partir ? De quel côté ? Il faut que je suive ses traces mais il y a trop de monde …
Je me dirige vers une ruelle sur le côté du restaurant. Cette petite rue semble isolée, tant mieux comme ça je ne serai pas gênée. Je vais devoir aller sur les toits pour repérer sa trace …
Je me mets alors à sauter de toits en toits à la recherche de ce jeune homme. Il a dû s’éloigner au maximum du restaurant pour pas qu’on ne le retrouve … C’est bon ! Je le vois ! Il semble être dans ses pensées. Il enlève alors sa capuche, et je vois des oreilles sur sa tête … Des oreilles ? On dirait des oreilles de coyote, mais je suis sûre qu’il n’en avait pas tout à l’heure … Il doit avoir un fruit du démon qu’il ne contrôle pas … Mais c’est mon chocolat chaud qu’il est entrain de boire ! Un sourire en coin apparaît sur son visage. Et en plus, il a l’air content de son coup !
Je descends du toit, heureusement que cette partie est plus vide. Les habitants doivent se concentrer sur les autres stands à installer. Mais en descendant, j’atterris correctement sur le trottoir mais évidemment il a fallu que je ne sois pas discrète et que ma maladresse vienne à ce moment-là ! Eh oui, j’ai failli tomber en glissant dans la neige, mais je me suis rattrapée au mur au dernier moment.
Il a dû me remarquer … Il remet en vitesse sa capuche et porte sa main à sa poche … Une forme assez longue semble y être, peut-être un couteau ? Mieux vaut se méfier …

- Qui êtes-vous ? Montrez-vous ! Ordonna-t-il d’une voix froide.

Mieux vaut ne pas l’effrayer, je veux juste lui parler. Je décide d’adapter un visage serein, mais je reste quand même sur mes gardes. On dit bien que prudence est mère de sûreté … J’espère qu’il ne se demandera pas comment je l’ai trouvée. Pour ça je dois engager la conversation, peut-être qu’il aura oublié entre temps. Mais si je veux qu’il ne sorte pas son arme, il serait préférable de sortir de l’ombre.

- C’est moi, la fille du restaurant que vous avez sauvé d’une chute et à laquelle vous avez pris le chocolat chaud … Je m’avance à la lumière pour qu’il me voit. Il baisse alors son arme, mais semble rester sur ses gardes. Et je ne reçois pas d’ordres d’un inconnu, mais comme je ne veux pas être blessée je me montre. Lui dis-je, après m’être arrêtée à 2 mètres de lui. D’ailleurs ce n’est pas sympa de me prendre le chocolat chaud … déjà qu’il était à moitié vide … Et puis à cause de vous j’ai failli payer les deux notes … Déjà que j’ai pas beaucoup d’argent … Marmonnais-je.

Il se met alors à me dévisager, son sourire le trahit … Mais il se moque de moi en plus !



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le coyote et le lynx (PV Silveria)   Ven 26 Fév - 12:23

Kuraidesu IzayaPirate de Barbe Noire
Pirate de Barbe Noire
avatar

Messages : 803

Navigation
Doriki:
729/6000  (729/6000)
Fruit du Démon: Inu Inu no Mi version coyote


The sarcastic Coyote ▬ Silveria

Izaya était droit comme un ‘’i’’ attendant que cette personne se montre. Il n’aimait pas qu’on l’espionne. Meme si lui aimait bien au contraire le faire. Puis une silhouette svelte se presenta face a lui. Un visage familier la fille maladroite.
-C’est moi, la fille du restaurant que vous avez sauvé d’une chute et à laquelle vous avez pris le chocolat chaud … Et je ne reçois pas d’ordres d’un inconnu, mais comme je ne veux pas être blessée je me montre. D’ailleurs ce n’est pas sympa de me prendre le chocolat chaud … déjà qu’il était à moitié vide … Et puis à cause de vous j’ai failli payer les deux notes … Déjà que j’ai pas beaucoup d’argent …

Le brun se mit a sourir alors là c’est la premiere fois qu’une personne victime d’un vol du brun est ici pour le sermoner ? Izaya ferma les yeux mais mit ses mains dans ses poches. Cette fille était decidement marrante, surtout sa maladresse.
-Eh bien une chose,…je suis moi aussi faucher et je suis un voleur donc si vous esperiez que je vienne vous remboursais c’est impossible. . Mais passons il y’a une chose non pardon deux questions que je me pose.
Izaya s’avanca pour reduire l’ecart d’un metre entre lui et la fille. Des flocons de neiges commencerent a tomber et l’air commenca a devenir plus froide.
-Tout d’abord, dit il calmement avec toujours son sacarstique dont ses parole sort une bué froide dans l'air a cause du froid, pourquoi etes vous ici ? Pour me trainer a la Marine pour vol de chocolat chaud ? Eh bien je me demande si la Marine n’est pas déjà assez occupez pour regler un conflit comme celui la. A moins que vous voulez que je m’excuse de vous avoir pris comme ‘’victime’’ pour vous avoir piquer votre boisson?
Il se tourna dos a la fille prenant la boisson qu'il avait posé sur un carton a moitier dechiqueter dont il restait un fond de chocolat.
-Tenez si vous voulez je vous le rend plus leger que jamais votre boisson.
Et Izaya ferma les yeux prenant le meme sourire qu'au moment où il avait ''emprunter'' le chocolat chaud. Il posa le chocolat chaud sur le carton avec toujours son sourire et ses yeux fermés. Il n'allait pas donner le chocolat chaud a la fille au risque de se prendre la tasse en plein dans la figure ce serai dommage non de gacher sa seule et unique veste.
-Bon si vous n’avez rien a ajoutez miss maladroite, je dois vous laissez je dois voir le festival en piquant deux ou trois chocolat chaud aussi.
Et sur c’est mot Izaya passa devant la fille en fesant un signe de main d’au revoir en lui tournant le dos. L’imaginant furax, l’ancien aristocrate ferma les yeux souriant en ayant l’air satisfait. Le brun n’a jamais été vraiment galant autant avec les personnes agés qu’avec des filles. Il aimait taquiné c’est cher humain et il aimait les voir ‘’hors d’eux’’. Ils sont si previsible si interressant a la fois. Mais bon comme le brun n’est rien qu’un emmerdeur de premiere autant en rajouter juste pour prendre le plaisir de la mettre encore plus hors d’elle.
-Enfaite faites attention a vous, ca serai dommage que vous glissiez dans la neige et que vous vous trouviez dans les bras d’un inconnu notament un pirate, qui sait il pourrez vous kidnapper ou autre, et sur c’est mot Izaya se mit a rire tout en marchant dans la voie principale les mains toujours dans les poches




© By Halloween sur Never-Utopia



hors rpg:
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le coyote et le lynx (PV Silveria)   Mer 9 Mar - 17:10

Akumira SilveriaFlecked Lynx | Heart Pirates
Flecked Lynx | Heart Pirates
avatar

Messages : 2006

Navigation
Doriki:
1647/6000  (1647/6000)
Fruit du Démon: - Neko neko no mi, modèle du lynx



Le coyote et le lynx

feat : Kuraidesu Izaya


Et le voilà qui commence un discours … C’est une blague ! Pourquoi je suis là déjà … Le voilà maintenant qui ferme les yeux et essaie de retenir son rire … Le pire est que je ne comprends même pas ce qui se passe … Il met ses mains dans ses poches, un couteau ou une arme à la main, au cas-où je fais le moindre geste brusque. Il reste quand même sur ses gardes …


- Eh bien une chose,…je suis moi aussi fauché et je suis un voleur donc si vous espériez que je vienne vous rembourser c’est impossible. . Mais passons il y’a une chose non pardon deux questions que je me pose.


Voilà pourquoi il est parti ! Mais ça c’était logique … Vu qu’il est fauché il ne peut pas me rembourser, mais je n’étais pas venu pour ça … Pourquoi je l’ai suivi déjà ? J’ai failli payer sa part et en plus, il me menace. Bon, il est sans sou … Mais ça ne veut pas dire que je ne veux pas de cadeaux ! Et justement, il y a un festival … Une idée commence alors à germer dans mon cerveau.

Je le vois alors s’avancer et réduire à 1 mètre la distance nous séparant. J’ai l’impression qu’il veut s’échapper, comme s’il était pressé … A moins d’être un voleur, ou un pirate, il n’a aucune raison …


- Tout d’abord, dit-il calmement avec toujours son sarcastique dont ses paroles sort une bué froide dans l'air à cause du froid, pourquoi êtes-vous ici ? Pour me trainer à la Marine pour vol de chocolat chaud ? Eh bien je me demande si la Marine n’est pas déjà assez occupez pour régler un conflit comme celui-là. A moins que vous voulez que je m’excuse de vous avoir pris comme ‘’victime’’ pour vous avoir piqué votre boisson?


Il fait réellement froid, vu la buée qui sort lors de ses paroles. Mais pourquoi existe-t-il des personnes si imbues d’elles-mêmes … Le traîner à la Marine est une bonne idée ! Quoique, étant pirate je risque de me faire arrêter aussi … Du coup, il serait préférable de partir avant que la Marine ne me repère. Elle est très bien où elle est, déjà que je me fais remarquer car j’ai pas de manteau …

Oui, des excuses seraient pas mal, mais il me faut un remboursement ! Je trouverai un moyen de le faire rembourser ! Peut-être que je devrais le faire s’excuser aux personnes gérants le restaurant … C’est peut-être un peu trop sadique ? Non …

Il se retourne alors pour prendre une tasse … Mais c’est ma tasse avec mon chocolat chaud que je n’ai pas pu boire ! Il en reste un peu, de la fumée sort de la tasse … J’ai envie de le finir !


- Tenez si vous voulez je vous le rends plus léger que jamais votre boisson. Me dit-il sur un ton sarcastique.


Non ! Je ne veux pas qu’il la finisse ! Tiens … Il est repassé au vouvoiement, bon c’est un fait inintéressant. S’il continue, je vais tout simplement lui lancer une boule de neige. Il ferme les yeux c’est le moment parfait ! Je me baisse et ramasse de la neige dans mes mains pour faire un tas et le cacher dans mon dos. Il se retourne et me sourit les yeux fermés.


- Bon si vous n’avez rien a ajoutez miss maladroite, je dois vous laissez je dois voir le festival en piquant deux ou trois chocolat chaud aussi. Me lance-t-il avec un sourire disant long sur ses pensées.


Il va encore prendre du chocolat ! Mais ça m’étonnerait que les gens se baladent avec du chocolat chaud … Quoique, c’est un festival hivernal … Il est peut-être normal d’avoir du chocolat sur soi … D’ailleurs quelles sont les spécialités de cette île ? Il faudrait que j’aille voir le festival moi aussi ! Comme ça, je pourrai gagner des prix ! Avec un peu de chance …
Il me passe tout en se dirigeant vers le festival. Levant la main pour me dire au revoir, j’entends alors un ricanement, ou plutôt un gloussement … Peut-être qu’il est malade ou schizophrène ? A Moins qu’il ne soit lunatique ou sadique …

En tout cas quel drôle de gosse ! Mais ce n’est pas pour autant que je vais le laisser partir comme si de rien n’était !


- Enfaite faites attention à vous, ça serai dommage que vous glissiez dans la neige et que vous vous trouviez dans les bras d’un inconnu notamment un pirate, qui sait il pourrez-vous kidnapper ou autre … Puis il enchaîna avec un rire de psychopathe se dirigeant vers l’allée principale.


Pourquoi dois-je devenir maladroite dès que je rencontre quelqu’un ! C’est une malédiction ou quoi ! Et je ne vais pas glisser encore une fois ! Un enlèvement ? Je ne crois pas …


- Je ne suis pas une demoiselle en détresse monsieur aux oreilles pointues ! Je le vois alors se stopper. Donc je continue sur ma lancée. C’est bien beau toutes ses paroles, mais je préfère parler à un visage plutôt qu’à un dos. Je ne peux m’empêcher de sourire. Oui, je ne risque pas de retomber dans la neige à moins que l’on ne me pousse dedans !


Je lève ma boule de neige et lui lance dans les cheveux, puis j’éclate de rire. Sérieusement, il faut qu’il se détende ! Ce n’est pas comme si j’allais le livrer à la Marine ! Ce serait débile vu que je suis une pirate …


- Vous êtes pirate ? Pourtant on ne dirait pas … Vous tremblez ? Vous avez peur que je vous livre à la Marine ?


Je m’approche de lui et le secoue par l’épaule, pour le faire réagir. Tiens il est rouge … Il a dû attraper froid. Puis je regarde ses mains, super mon chocolat chaud toujours intact !

Aussi vite que mes réflexes me le permettent, je prends le fond de la tasse, et regarde le peu de chocolat qui reste … La tasse est encore chaude, de la fumée s’échappe et l’odeur me donne faim. Mon ventre se met alors à gronder …


- J’avais vraiment faim tout à l’heure … J’ai plus qu’à aller prendre quelque chose à manger au festival. Je me retourne vers l’inconnu. D’ailleurs, tu vas m’aider à gagner des lots ! Comme ça je te pardonnerai.


Je lui prends le bras et commence à avancer. Puis, je m’arrête brusquement mais heureusement qu’il a des réflexes sinon je serai encore parterre … Je me retourne vers lui pour lui faire face.


- D’ailleurs, comment tu t’appelles ?


Pourquoi son visage semble plutôt blanc ?




Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le coyote et le lynx (PV Silveria)   Jeu 10 Mar - 20:48

Kuraidesu IzayaPirate de Barbe Noire
Pirate de Barbe Noire
avatar

Messages : 803

Navigation
Doriki:
729/6000  (729/6000)
Fruit du Démon: Inu Inu no Mi version coyote



Je me nomme... ▬ Silveria

Izaya allait partir fiere de son coup il aimait partir laissant les gens en points d’interrogation. Bien sure il saurai bien resté un moment a parlé avec la fille après tout le brun adorait les humains et de parlé avec eux ils sont amusant et divertissant.
Puis il entendis la fille lui donnait un etrange surnom ‘’monsieur au oreilles pointu’’ alors elles les avaient vu. Izaya resta figé sur place retirant sa capuche pour montré a la fille qu’il se trompait et qu’il n’avait nullement d’oreilles differentes mais helas il recu une boule de neige sur ses cheveux. Le brun ne reagissait pas serra les dents et senti la neige fondre vers son cou. Puis il se senti etrangement mal mais ne le voulait pas le laissé paraitre. Il mit rapidement sa main sur son front. Il était chaud. Le jeune homme dit un ‘’merde’’ entre ses dents. Pourquoi aujourd’hui ? Alors qu’il allait enfin voir son contact et savoir enfin où se trouvait Barbe Noire !
Il entendit la fille lui demandé s’il était un pirate. Eh bien elle avait tout faux. Izaya était un informateur, un homme sans pitié qui aime volé, observé les humains dans leur despoires et un grand manipulateur. Il allait le lui dire quand l’etrange fille lui disa qu’il allait gagner des lots au festival pour se faire pardonner. Alors il y’a deux mots qui n’allait pas dans la meme phrase…
Izaya n’était pas un gagnant dans les jeux de forrains au contraire et de deux il n’était pas du genre a pardonné. Alors c’est un comble et le brun hesita a explosé de rire. Non c’etais un veritable plaisanterie !
Mais pour lui montrer qu’elle était serieuse la fille lui pris le bras et l’emmena. Eh oui elle était tres serieuse. Izaya soupira. Non ce n’était vraiment pas le moment !
‘’Il faut que je me debarasse d’elle ! Pas question qu’elle vienne quand je vais voir mon contact je veux pas qu’elle sache que je vais trouvé l’equipage de Barbe Noire!’’
Puis il senti que la fille lui parlait lui demandant meme son nom. Ah oui il avait oublié de se presenté bon sang quelle idée !
Izaya fit un petit geste de bras s’eloigna d’un pas devant la fille fit une courbette.
-Je me nomme Izaya et t’as perdu miss, je suis un ancien aristocrate qui a fugué de chez lui. Je ne suis pas un pirate ! Enfaite je veux pas allez au festival faire mu-muse avec toi ! Disons que joué dans les fetes foraines ne m’interressent pas les cadeaux sont de l’arnaque et puis j’ai un rendez vous pas question que tu viennes avec moi ! Promis un autre jour peut-etre quand tu auras du fric a depensé dans le vent dans c’est jeux debiles d’arnaque. Ah les humains toujours aussi naif, dit Izaya en rigolant en rabettant sa capuche sur sa tete.



© By Halloween sur Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le coyote et le lynx (PV Silveria)   Mar 5 Avr - 21:37

Akumira SilveriaFlecked Lynx | Heart Pirates
Flecked Lynx | Heart Pirates
avatar

Messages : 2006

Navigation
Doriki:
1647/6000  (1647/6000)
Fruit du Démon: - Neko neko no mi, modèle du lynx




Le coyote et le lynx

feat : Kuraidesu Izaya


Je le vis alors s’éloigner et me faire une courbette comme l’aurait fait un aristocrate. Quel drôle de personnage !


- Je me nomme Izaya et t’as perdue miss, je suis un ancien aristocrate qui a fugué de chez lui. Je ne suis pas un pirate ! En faite je veux pas allez au festival faire mu-muse avec toi ! Disons que jouer dans les fêtes foraines ne m’intéressent pas les cadeaux sont de l’arnaque et puis j’ai un rendez-vous pas question que tu viennes avec moi ! Promis un autre jour peut-être quand tu auras du fric à dépenser dans le vent dans ces jeux débiles d’arnaque. Ah les humains toujours aussi naïfs. Dit-il en rigolant et en rabattant sa capuche sur sa tête.


Donc cet aristocrate s’appelle Izaya, il a bien l’air sur de lui … Pourquoi a-t-il fugué ? Mais tout le monde aime les festivals ? C’est le moment où l’on peut manger de tout ! Les jeux et les attractions sont faits pour divertir. Tout la population sourit et montre sa joie …

Un rendez-vous ? Mais que cherche-t-il ici ? Il y a un monde pas possible et tout le monde vient pour le festival … A moins que ça ne soit un trafic ? Il n’est pas de la marine, mais il s’en cache … Pourquoi ? Que cache-t-il ? Il semble vouloir m’éviter … Mais ça me rends encore plus curieuse ! Je sens que je vais me mettre dans le pétrin … Mais qui peut résister au mystère d’une enquête ?

Dépenser du fric dans le vent ? Mais l’argent sert à être dépensé. Si on garde l’argent, il ne sert plus à rien … Bon il faut juste en laisser une partie pour vivre ! Mais sinon à quoi ça sert de prendre de l’argent … D’ailleurs je risque de bientôt à être à sec … Mais avec ma « chance » combinée à ma maladresse je ne peux rien faire … La preuve pas plus tard que tout à l’heure … Je me suis encore mise dans une situation embarrassant et bizarre …

Mais ce ne sont pas des jeux d’arnaques … Ils sont fait pour nous faire gagner et découvrir la culture de cette île, il y a juste les jeux de hasard qu’on ne peut pas contrôler … Il vient de dire qu’il n’avait pas de chance … Mais moins et moins ça fait plus ! Donc on ne peut que gagner ! Il faut que j’essaie avec lui ! Il ne doit pas partir ! Je ne dois surtout pas le perdre de vue.

Les humains sont tous naïfs … Pourquoi dit-il les humains ? C’est lui aussi un être humain ! J’entends même son cœur battre !


- Est-ce que tu ne te considères plus comme un humain à cause de ton fruit du démon ? Si c’est le as-tu te trompes, tu es juste une personne avec des capacités spéciales. Lui répondis-je. Eh ! Où vas-tu ? Pourquoi tu t’enfuies ! Arrête de te cacher … Dis-je tout en essayant de le suivre dans la foule …


C’est vrai que je suis facilement repérable avec mes vêtements … Mais j’y suis pour rien si j’aime le froid et que je le supporte. Tiens, on dirait qu’il vérifie ses alentours … Il me cherche ou il cherche sa future proie …

Oh mais c’est un stand de kimonos ! J’adore ils sont vraiment beaux ! Mais je ne peux pas me permettre de l’acheter … Je suis presque à sec. Heureusement que je n’ai pas pris ma collation dans ce restaurant. Je lui en dois une, en quelque sorte … Mais ça je ne lui dirai pas sinon il risque d’en profiter …

Je n’avais pas remarqué que je m’étais arrêtée devant ce stand … Je devais vraiment avoir l’air bizarre à regarder ce kimono rose avec des teintes violettes. C’est vrai qu’il est vraiment beau … C’est un ensemble pour l’été. Il semble être léger. Tiens le vendeur me regarde avec empathie ? Pourquoi il me regarde comme si je n’avais pas d’argent pour m’acheter des vêtements ? Ah mais c’est vrai c’est mon cas …

Je m’apprêtais à poursuivre l’homme aux oreilles pointues quand une main m’arrêta dans ma démarche. Je me retourne ainsi pour voir le bonhomme du stand me regarder avec une lueur de tristesse dans les yeux dans les yeux. Il me regarde de la tête aux pieds et me tend un sac.


- Je vais te tendre la main … Comme ça tu pourras la tendre à ton prochain … Murmura le marchand avant de partir.


Je ne comprends pas ce qui se passe mais je sais que ce vieux marchand vient de m’aider. On dirait presque un philosophe. En tout cas rare sont les gens qui font preuve de tant de générosité envers une inconnue …

Plongée dans mes pensées, je n’avais pas remarqué le petit rire démoniaque qu’émit le marchand …

Et c’est ainsi que je me retrouve, au milieu de la foule, dans mes pensées, en kimono rose avec ma rapière et ma sacoche sur mes côtés …

Il faut que je prenne de la hauteur pour rattraper ce fuyard ! Il me doit des explications. Mais avant tout, il faut que je sorte de la foule.

Je me dirige vers une allée sombre, mes pas sont légers dans la neige qui devient de plus en plus profonde. Soudain, des bruits de pas se font entendre … Alors comme ça je suis repérée ? Mais ce n’est pas possible, je n’ai aucune affiche et en plus je suis discrète … Bon peut-être que la rapière ne m’aide pas trop …

Je me plaque dans un recoin, et vois une personne saoule passer devant moi sans me voir. Je deviens vraiment parano … Mais je n’ai pas le temps de me remettre en question …
C’est comme ça que je me retrouve sous la neige, à sauter de toit en toit, jusqu’à apercevoir une personne ne se préoccupant pas du festival.

Mes yeux se bloquèrent alors sur un homme en costard cravate, une cigarette dans la bouche, appuyé contre un stand semblant attendre quelqu’un. Il semble vraiment être serré dans ses vêtements. Sa cravate semble lui couper la respiration, ses mains sont bleues, comme transies de froid. Il doit attendre depuis longtemps. Dommage que son chapeau me cache la vue de son visage …

Je me rapproche, et me place sur un stand de nourriture où la queue semble être longue pour ne pas attirer l’attention … Et c’est alors que je vois Izaya se diriger vers l’homme regardant de gauche à droite. Il n’est pas très discret … On dirait qu’il ne m’a pas vu …

Il faut que je me concentre sur la conversation … Il parle d’un équipage de pirate … On dirait qu’il cherche à rejoindre un équipage … Mais, je n’entends pas tout … Les gens devant moi sont trop bruyants …

Bon il ne me reste plus qu’une solution … Un sourire sadique apparaît sur mon visage … Vengeance … Il a fini mon chocolat chaud, il me met la honte dans un restaurant, à cause de lui tout le monde me remarque. Il ne me reste plus qu’à lui rendre la monnaie de la pièce. On m’a toujours dit : « œil pour œil, dent pour dent », il va être servi …
Après une grande respiration, je prends l’air le plus enfantin que je peux avoir, puis me jette sur Izaya …


- Izaya-nii-chan !! Lui criais-je alors que je le serre dans mes bras. Dans cette position, il ne peut pas sortir de mon étreinte. L’informateur semble être surpris, il ne sait pas quoi faire. Pourquoi tu m’as laissée toute seule ? Tu m’avais dit que tu ne serais pas long. Je continue de parler sans qu’il puisse en placer une. Je t’avais dit de ne pas sortir tu as de la fièvre. Lui dis-je tout en mettant ma main sur son front. Regarde, tu deviens de plus en plus rouge … On devrait aller ailleurs, tu vas contaminer ce monsieur … Oh et avant que j’oublie, il y a des marines …


Mais à peine le mot « marines » sorti de ma bouche, que l’informateur déguerpi, mais pas sans lancer un lieu de rendez-vous pour plus tard. Il vient de dire à la lisière du bois quand le festival tirera les feux d’artifices.

Izaya se retourne et me regarde dans les yeux. Il ne semble pas du tout content, mais une lueur de doute plane dans son regard. Il doit se demander si je mens ou pas. Mais avant qu’il ne puisse faire quoique ce soit, des bruits de pas d’une troupe de marines nous interrompent. Ils semblent chercher quelqu’un. Mieux vaut partir, et ainsi suivre Izaya … Tiens ses oreilles sont réapparues … Elles sont vraiment pointues … Je me demande quel fruit il a mangé ?



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le coyote et le lynx (PV Silveria)   Sam 9 Avr - 16:09

Kuraidesu IzayaPirate de Barbe Noire
Pirate de Barbe Noire
avatar

Messages : 803

Navigation
Doriki:
729/6000  (729/6000)
Fruit du Démon: Inu Inu no Mi version coyote



Marine, je vous présente ma demi-sœur...▬ Silveria

Izaya était heureux enfin il avait réussi a se débarrassé d’une gène et sans combattre que demander de mieux. Bien sure tout en s’éloignant il avait entendu la question de la jeune femme de pourquoi il ne s’incluait pas dans sa phrase ‘’les humains….’’. Ce n’étais pas a cause de son fruit du démon, longtemps il disait ce genre de phrase depuis qu’il a fugué de chez lui a vrai dire. Oui en quittant sa ‘’prison’’ doré il a commencé a découvrir la façon dont les humains pensés et vivez jusqu'à en devenir une sorte de passion, ou plutôt une obsession le mot qui correspondrait mieux. De plus, on ne considérait pas une personne humaine qui manipule et vole comme étant un humain non ? Oui…Izaya aurai bien voulu la répondre mais il en avait pas le temps, il avait des choses a faire après tout mille fois plus importante !
Puis il se mêla dans la foule et senti grâce aux oreilles au dessus de sa tête, sensible au bruit qu’il reconnu le bruit de pas de la jeune femme. Oh non ! Puis c’est avec une grande agilité qu’il joua les coudes a coudes avec les passants passant par des chemins sombres pour se mêler a l’ombre.
Puis au bout d’une vingtaine de minutes il arriva au lieu indiqué. Il se sentait épier et savait déjà sans se retourner que c’étais la rousse. Bon sang jamais il s’en débarrasserais, il s’en occuperai plus tard.
Un homme gros se présenta devant lui, il était petit, il devait même pas atteindre l’épaule d’Izaya et devait faire le double de son poids a tout cassé. Il avait le visage ridé et portait un énorme cigare le même que Smoker. Costume trop serré qui lui allait parfaitement pour allez dans un cirque de singe ! Le brun avait voulu en rire de son apparence mais s’en retiens.
-Alors dis moi tout ?, dit l’ancien aristocrate d’une voix simplette comme un gosse qui réclame a son père une histoire.
L’homme au cigare paru énervé d’ailleurs ça fais un drôle de tableau avec son teint rouge et son costume de croque mort. Le croquemort des tomates voila comment Izaya allait l’appelé. ! Le contact du brun, n’aimait pas se faire tutoyer par un simple gosse qui a rejeté son titre de noblesse pour s’amusé. La vie de noble n’est pas ça…ce n’est pas de se mêler avec la population et de vouloir devenir pirate ni même rejoindre l’équipage de Barbe Noire. Il était fou, oui cela était sans doute la seule option.
-Dépêche-toi ketchup, je n’ai pas de temps a perdre ! Dis-moi la vérité je n’aime pas les mensonges. Je suis le seul à mentir ici !
Et sur c’est mot il tendit son couteau a cran qu’il tenait fermement dans sa poche pour le pointer sur le menton, le contact transpira et dit tout. Izaya l’écouté en souriant. Intéressant….
-Alors il a trahit Marde ? Dis-moi où il est actuellement !
Le gros allait répondre quand il entendit une voix derrière lui criait un ‘’Izaya-niic-han’’ pour le tenir fermement contre quelqu’un. Par reflexe l’ancien aristocrate fit tomber son couteau a cran a terre ! Qui est l’idiot qui a fais ça ? Le brun regarda contre lui et vit…la fille dont il avait pris plutôt le chocolat chaud. Il eut d’abord un sentiment de honte de se retrouver dans cette drôle de position surtout devant un contact. Puis un sentiment de haine commença a envahir le cerveau d’Izaya notamment des idées noires de vengeance qui aurait fais peur a Coby pendant une bonne dizaines de jours tellement que ce qu’il pensait était assez…gore.
Puis tendit il pensait a la pire mort qu’il soit a la jeune fille, celle-ci continua de le parler comme s’il était vraiment son frère, et elle lui mit même la main sur son front comme si elle se préoccupait de sa santé. Le brun aurait volontiers pris son couteau et couper la main de la jeune fille mais il ne le fit pas, déjà il ne pouvait plus bouger son bras et deuxio la fille avait dit que la Marine allait pas tarder a arrivé.
L’ancien aristocrate regarda de ses yeux rougeâtre la fille pour voir si elle mentait ou pas. Et elle avait raison à son plus grand regret. Le brun ne voulait pas courir il avait mal a la tête mais bon il avait comme il ne dirait pas le choix. On entendit les bruits de pas rythmés des soldats, Ketchup commença à transpirer et a courir le plus vite qu’il put en criant a voix haute l’endroit du prochain rendez-vous. A la lisière du bois au moment des feux d’artifices ? Bon sang le sombre idiot balancé l’endroit du rendez-vous à voix haute a quelques mètres de la Marine…chapeau !
Izaya grommela et profita que la fille le lâcha, enfin, pour se masser les tempes de sa tête espérant enlevé sa migraine. La fille, le contact, la Marine, bon sang ils se sont donné rendez-vous pour le rendre fou non ? Puis sur cette pensé ses oreilles de coyotes apparurent sur sa tête. Le brun grommela et mis sa capuche sur sa tête.
La Marine arriva encercla, le brun et sa ‘’sœur’’.
-Kuraidesu Izaya, rend-toi ton on te ramène chez toi !, ordonna un soldat de la Marine sans doute le chef. D’ailleurs la fille lui lançait un regard étonné…comme si elle le connaissiez. Vous voyez je vous l’avez dit que mon plan déguisement marcherai !
Le soldat commençai à sourire et a se vanter de son succès a ses autres soldats.
-Monsieur on attrape aussi sa sœur ?, demanda un petit soldat en hésitant à son supérieur.
-Ce n’est pas sa sœur ! Regarde ils ne se ressemblent pas du tout ! Izaya a deux petites sœurs jumelles aux cheveux noirs et aux yeux rouges. Elle doit avoir son âge a tout cassé !
-Mais elle a dit que…, tenta le soldat.
-J’ai dit NON ! , s’exclama le supérieur.
Izaya se tapa le front mais quelle bande d’idiot. Mais bon c’est souvent grâce a leur idiotie que le brun a pu réussir plus d’une fois a s’enfuir. Et c’est en souriant qu’il mit une main dans sa poche. Il en profiterai peut-être pour se débarrassé de la fille non ?
-Eh bien eh bien, pas la peine de vous disputez, cette fille est ma demi-sœur et elle s’appelle Charlotte.
Rien que de dire le nom de sa ‘’sœur’’ le brun avait envie de mourir de rire…mais un peu de sérieux non ?
-Demi-sœur ?, dit le chef des soldats.
-Charlotte ? drôle de nom en plus ca me donne faim! dit le plus petit des soldat
-Oui oui, acquisa Izaya. Mon père s’est marié avec une certaine Fraise avant d’épousé Light, mais chut il ne faut pas le dire a ma mère ça la mettrai en rage.
Il avait dit c’est mot d’un ton de confidence a petite voix mais assez pour que tout les soldats de la Marine entendent, en mettant son index devant sa bouche.
-Vous voyez, j’ai raison !, dit le petit soldat.
Le brun souria.
-Oui tu mérites bien ton titre de soldat que ton supérieur ça c’est certain !
-Oui, c’est vrai, répondit le petit soldat en hochant la tête, je suis le cerveau de ce groupe après tout !
Puis sur c’est mot le supérieur du petit soldat attrapa par le col de l’uniforme de la Marine le ‘’racontar’’
-Toi tu ne mérites rien du tout !
Puis les deux soldats se mirent a se disputer jusqu'à en venir aux poings, la Marine oublierent les deux ‘’fugitifs’’ et le brun en profita pour s’echappé n’oubliant pas sa ‘’sœur’’. Ils entendirent tout en s’enfuyant les cris de la Marine qui disait des ‘’allez Chef’’ ‘’allez Petit’’ etc…comme dans un match de catch !
Ils arrivèrent dans une rue sombre, le brun se mit à rire.
-Quel bande d’idiot, les humains sont tellement facilement influençable !, dit il en mourant de rire, bref on a discutez !
Et sur c’est mot il arrêta de rire et lança un regard noir enfin rouge a la fille.
-Bon ma sœur ‘’Charlotte’’, dit il en souriant sachant très bien que ce n’est pas son vrai nom’’ pourquoi m’as-tu suivis ? Pour le festival ? Ok j’accepte de t’accompagné a ce festival.
Et sur c’est mot il s’étira. Bizarre qu’il est accepté au plus vite hein ? D’un coté le brun n’avait sans doute pas trop le choix, sinon la fille la suivrais et le causerai trop d’ennuis mais d’un coté elle pourra se montrer utile, après tout dans une partie d’échec chaque pion a son importance !
-En plus j’ai comment dire assez d’argent, merci mon petit Ketchup, dit il en sortant le porte monnaie en cuir en regardant les liasses de billets qui était a l’intérieur.
Inutile de dire qu’il l’avait volé non ?
-Mais avant cela, tu devrais changer de vêtement, t’es trop repérable ! T’es plus repérable que l’Amiral de la Lumière !, D’ailleurs tu m’as pas dit ton nom ? Peut-être que tu préfère Charlotte non ?
Il dit c’est mot en riant et en rangeant le porte monnaie dans la poche de sa veste.




© By Halloween sur Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le coyote et le lynx (PV Silveria)   Mar 26 Avr - 12:11

Akumira SilveriaFlecked Lynx | Heart Pirates
Flecked Lynx | Heart Pirates
avatar

Messages : 2006

Navigation
Doriki:
1647/6000  (1647/6000)
Fruit du Démon: - Neko neko no mi, modèle du lynx



Le coyote et le lynx

feat : Kuraidesu Izaya

Il mit alors sa capuche sur la tête, pour essayer de cacher ses oreilles. Mais ça ne sert à rien, car je sais que j’ai déjà vu ce genre d’oreilles quelque part … Il faut juste que je me souvienne de quel type de canidé …

Et là, surgit de nulle part un groupe de marines qui nous entourent, nous bloquant toutes les sorties. Pour une fois, qu’une de mes paroles se réalisaient … Pourquoi ça devait absolument être celle-là ! Alors que j’aurai pu souhaiter des lots à gagner ! Mais non … Bon de toute façon, je n’ai pas le temps de sortir de là et je ne vais pas le laisser dans le bazar que j’ai causé …

Puis une voix intercepta mon attention.


- Kuraidesu Izaya, rends-toi ton on te ramène chez toi ! Ordonna un soldat de la Marine sans doute le chef. Vous voyez je vous l’avez dit que mon plan déguisement marcherai !


Donc ce n’est pas un criminel, mais une personne qui s’est enfui de chez lui et qui cherche juste à échapper à la marine. A mon avis, ça doit être un ancien aristocrate …Mes pensées furent interrompues par la même voix que celle du marchand qui m’avait vendu ce kimono ... Une histoire de déguisement ? Donc il serait un espion de la marine … Comment ai-je fait pour ne pas le voir !


- Monsieur on attrape aussi sa sœur ?, demanda un petit soldat en hésitant à son supérieur.

- Ce n’est pas sa sœur ! Regarde, ils ne se ressemblent pas du tout ! Izaya a deux petites sœurs jumelles aux cheveux noirs et aux yeux rouges. Elle doit avoir son âge à tout cassé !

- Mais elle a dit que…, tenta le soldat.

- J’ai dit NON ! , s’exclama le supérieur.


C’est moi, ou le plus petit vient de m’appeler sa sœur ? C’est vrai que je l’ai appelée grand frère, mais je n’ai jamais cru que ça pourrait me retomber dessus ! Comme quoi il faut toujours tourner sept fois sa langue dans sa bouche avant de parler. En plus, c’est vrai que niveau ressemblance c’est impossible. Mais si jamais ils découvrent que je ne suis pas sa sœur … Je vais passer un sale quart d’heure et en plus je vais devoir leur échapper, car ils devineront que je suis une pirate … Quoi que, vu leur cerveau et leur temps de réflexion j’aurai le temps de prendre le large …

Je vois alors mon « grand frère » se tapait la tête, devant tant d’imbécilité, puis un sourire calculateur apparu sur son visage … Je sens le coup foireux arriver …


- Eh bien eh bien, pas la peine de vous disputez, cette fille est ma demi-sœur et elle s’appelle Charlotte.


Je rêve où il vient de m’appeler Charlotte ? J’ai une tête à m’appeler Charlotte ? Et l’autre qui se marre, il mériterait de s’étouffer !


- Demi-sœur ? Dit le chef des soldats.

- Charlotte ? drôle de nom en plus ça me donne faim! Dit le plus petit des soldats

- Oui oui … Acquiesça Izaya. Mon père s’est marié avec une certaine Fraise avant d’épousé Light, mais chut il ne faut pas le dire à ma mère ça la mettrai en rage.


Et après, il veut qu’on le prenne au sérieux … En plus c’est un jeu de mot bien bas … N’empêche la Charlotte aux fraises est une très bonne pâtisserie … Mince, maintenant j’ai faim …


- Vous voyez, j’ai raison ! Dit le petit soldat.


Et en plus il se marre de leur crédulité ! Sérieusement … D’où tire-t-il toute cette imagination !


- Oui tu mérites bien ton titre de soldat que ton supérieur ça c’est certain !Dit-il d’un ton sarcastique.

- Oui, c’est vrai. Répondit le petit soldat en hochant la tête. Je suis le cerveau de ce groupe après tout !


Puis sur ces mots le supérieur du petit soldat l’attrapa par le col de l’uniforme de la Marine le ‘’racontar’’.


- Toi tu ne mérites rien du tout ! Dit-il exaspéré.


Et c’est à ce moment-là qu’une dispute entre soldats de la Marine commença. Alors là je peux vous dire que la Marine a baissé dans mon estime … Et pas qu’un peu …

Au moins le point positif est qu’ils vont vite nous oublier et on va pouvoir s’enfuir. Mais à peine, mes pensées de fuir firent sur face qu’une main m’attrapa et m’entraîna loin de tout ce bazar. En levant la tête, je pus apercevoir la capuche de mon « grand frère ». Alors qu’au loin des cris de combats se faisaient entendre mais je n’y prêter plus aucune attention, vu que cette dernière était dirigée sur cet aristocrate avec qui je m’enfuyais … Dire que je voulais profiter du festival ! Mais aussi, comment ai-je pu être si naïve et accepter le cadeau d’un vendeur ! Personne n’est gentil et généreux pour rien de nos jours …

Quand notre course se stoppa, on était dans une ruelle sombre, loin de tous les regards. Les gens passaient à côtés sans nous remarquer, vu que nos corps étaient dans la pénombre. Mais c’est son rire qui me sortit de mes pensées, de quoi se marre-t-il ?


- Quelle bande d’idiot, les humains sont tellement facilement influençables ! Dit-il en mourant de rire. Bref on a à discuter !


Son rire se stoppa direct, comme s’il n’avait jamais existé. Et un regard noir à en faire pâlir plus d’un se dirigea dans ma direction. Le pauvre, j’ai dû le vexer pour qu’il soit si en colère mais il ne fallait pas me laisser en plan alors que j’avais posé des questions ! On ne me laisse pas sans réponses !

Alors que j’allais manifester mon mécontentement, il m’interrompit avec son sourire moqueur.


- Bon ma sœur ‘’Charlotte’’. Dit-il en souriant sachant très bien que ce n’est pas son vrai nom’’. Pourquoi m’as-tu suivi ? Pour le festival ? Ok j’accepte de t’accompagner à ce festival.


Bon, là je sens anguille sous roche ! Pourquoi accepte-t-il aussi vite ? Est-ce qu’il essaie de me faire oublier quelque chose ? C’est vrai que s’il avait cherché à me semer, je lui aurais gâché sa journée … Est-ce qu’il aurait changé d’avis pour mieux me perdre dans la foule ? Il ne me livrerait pas à la marine ? De toute façon je n’ai pas de prime … Enfin je crois … Il faudrait vraiment que je me renseigne … Mais ça c’est une autre histoire.

Mais quand même je le sens mal son sourire calculateur me fait penser à un stratège qui gère une partie d’échec avec toujours trois coups d’avance … Mais le seul hic, c’est que je suis imprévisible ! Même moi je me demande ce qui se passe de temps en temps.


- En plus j’ai comment dire assez d’argent, merci mon petit Ketchup. Dit-il en sortant le porte-monnaie en cuir en regardant les liasses de billets qui était à l’intérieur.


Il n’était pas censé ne plus avoir aucun sou … A tous les coups ça vient de son contact … N’empêche il est pas mal ce surnom …Il lui va comme un gant ! D’ailleurs en parlant de ça il faudra que je le retienne jusqu’à la fin du feu d’artifice ! Pourquoi ? Je trouverai une raison !


- Mais avant cela, tu devrais changer de vêtement, t’es trop repérable ! T’es plus repérable que l’Amiral de la Lumière ! D’ailleurs tu m’as pas dit ton nom ? Peut-être que tu préfères Charlotte non ? Me lance-t-il.

- Pff, sérieusement … Charlotte ? N’as-tu donc pas un nom encore plus remarquable ? Mais en tout cas, tu as raison sur un point. Il faut que je change de vêtements ils ont vu ma tête et la tienne est connue … Donc tu vas aussi devoir changer de vêtements … à moins que tu utilises ton fruit du démon … Ne me regarde pas comme si j’avais une deuxième tête ! Je sais reconnaître un fruit zoan quand j’en vois un ! En plus, on dirait que tu as du mal à le maîtriser vu que tu gardes ta capuche.


Je tourne la tête vers la rue principale, des bruits de pas de course se font entendre … Ils ne nous pas retrouvés mais ils nous cherchent … Il faut pouvoir sortir d’ici sans se faire remarquer. Tiens … Un stand de déguisement ? Ils font du cosplays ? Une idée apparût aussitôt dans mon esprit en voyant la cape rouge … Un sourire s’immisça sur mon visage.


- Tu sais quoi, ton fruit va nous servir ! On va se déguiser tous les deux ! Pas la peine de faire se regard outré tu n’y échapperas pas ! Et je veux profiter au maximum de ce festival. Donc tu seras soit le grand méchant loup qui accompagne le petit chaperon rouge, soit tu prends ta forme hybride et moi la mienne …Non, ils cherchent deux personnes …


Je le vis essaye de s’enfuir. Mais il a dit qu’il m’emmènerait au festival alors j’irai au festival. Je le pris par la capuche pour le plaquer contre le mur, le temps que les marines passent. Mais franchement quel imbécile.


- Le but d’être dans une allée sombre, monsieur Izaya, est de ne pas se faire remarquer ! Alors pourquoi tu as voulu sortir ? Dis-je un ton désespéré. Pas la peine de me lancer un regard noir, il ne me fait pas peur … Ah oui, c’est vrai il faut que tu saches mon nom sinon je vais avoir le droit à Charlotte toute la journée. Je recule un peu, avant de le lui dire. Je m’appelle Akumira Silveria. Je prends une pause le temps d’observer sa réaction. Mais avant tout j’aimerais savoir quel type de fruit tu as ? Quelle catégorie ? Et surtout pourquoi tu le caches ? Tu n’aimes pas les canidés ? Puis son expression me montra exactement la vérité. Tu n’aimes pas les canidés mais tu préfères les félins ? Le comble … Dis-je essayant tant bien mal de me retenir de rire … Mais j’ai bien dit essayer car j’ai finalement éclaté de rire.


Evidemment il a fallu que le petit de tout à l’heure passe par là à ce moment … Et qui se retrouve plaquer contre le mur avec une main m’empêchant de faire trop de bruit. Il faut que je sache si ce soldat est toujours là … Bon faut sortir les oreilles … Il a l’air de rester, mais il faut espérer qu’il ne voit rien … et qu’il n’entende rien


- Alors écoute-moi bien Izaya, si jamais ils nous voient ou nous entendent … Je te livre sans scrupule, … quoique j’ai envie de profiter du festival ... Mais tu fais un coup foireux et je n’hésiterai pas. Dis-je ne chuchotant à son oreille de coyote, alors qu’il avait enlevé la main de ma bouche.


Les pas étaient repartis et mes oreilles aussi. Et je tombais sur un regard abasourdi de la personne qui me coinçait … J’espère pouvoir me désincruster du mur …



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le coyote et le lynx (PV Silveria)   Ven 6 Mai - 20:19

Kuraidesu IzayaPirate de Barbe Noire
Pirate de Barbe Noire
avatar

Messages : 803

Navigation
Doriki:
729/6000  (729/6000)
Fruit du Démon: Inu Inu no Mi version coyote



La légende du petit chaperon rouge et du grand méchant loup▬ Silveria

Izaya sentait qu’il allait regretter, d’accepté de venir au festival avec elle bien sure. D’ailleurs ça se voyait dans ses yeux qui brillaient un peu trop d’ailleurs. Il senti une odeur étrange et commença à se dirigé vers là. Il la sentait pas du tout mais alors pas du tout mais s’il se fiait a son plan logiquement ça devrait être bon mais cette personne avait quelque chose de spéciale, psychologiquement, avec elle c’est plan n’auront aucune logique d’ailleurs chaque chose qu’elle fesait n’avait pas vraiment de logique, cette fille avait une sorte de poisse ou de malchance, oui c’étais ça qui empêchait l’informateur de se débarrassé d’elle, c’étais la bêtise humaine incarné !
La bêtise humaine n’avait pas de logique et ni même de limite, un adversaire de taille contre lui.
Le brun était toujours dans ses pensées et allait atteindre la lumière du soleil pour voir d’où provenait cette odeur étrange quand on l’attrapa par la capuche de sa veste. Non il n’allait pas se défilé enfin il voudrai bien mais il n’avait pas le choix d’être ici, d’ailleurs il était retenu par la fille. Il ne dit rien et se contenta d’écouté d’une oreille discrète la fille, en essayant de se rappelé d’où provenait cette odeur étrange puis le brun lança un regard noir sérieux qui voulait dire un ‘’pas de leçon morale surtout venant de toi’’, puis la fille se présenta. Akumira Silveria, dans son nom de famille il contenait le mot ‘’akuma’’ enfin une brindille, eh bien cette fille était vraiment un démon enfin un démon de la bêtise humaine.
D’ailleurs elle passe facilement de l’enguelade à des questions. Pourquoi il n’aimait pas les canidés ? Il y’en a plusieurs raisons qu’Izaya ferma les yeux en soupirant dont la jeune femme sut qu’elle confirmait bien sa réponse qu’il détestait les canidés.
Puis quand il ouvrit les yeux il vit la jeune femme mourir de rire, littéralement, pourquoi riait-elle ? Il aimait les félins et alors…il ne semblait pas l’avoir dit d’ailleurs…
Puis il senti quelqu’un se dirigeait vers eux, et le brun mit sa main sur la bouche de Silveria pour l’empêché de faire trop de bruit. Quel boulet ! Puis Izaya vit sur la tête de la jeune femme deux oreilles pointu de…lynx et là il compris le fou rire de Silveria, un peu trop bien même, qu’il en enleva sa main sous l’effet de sa surprise.
D’ailleurs il n’avait pas à être surpris, elle l’avait dit d’une certaine manière ‘’sois tu prends ta forme hybride et moi la mienne’’
Puis la fille se mit à lui fixer des règles. S’il le voit ou ils l’entenaient il serai livré a la Marine ainsi quand il fait un coup foireux.
Izaya aurait en voulu rire mais il se contenta d’un simple sourire.
-Alors comme ça tu me livreras a la Marine ? Tu pourrais très bien le faire maintenant non ? Ainsi tu gagnerai une belle somme d’argent surtout que mes parents sont riches. Ou peut être que tu peux pas me livré car t’es une pirate.
Izaya fit trois pas en arrière et mit ses mains dans sa poche.
-Je serai le grand méchant loup, mais j’ai une chose à dire, ne compte pas sur moi pour t’aidé si tu es dans le pétrin !
La jeune femme a du lui dire quelque chose mais Izaya c’était dirigé vers le stand en prenant dans le stand une sorte de grande cape noire qui enveloppait ses vêtements et un masque noir ou il y avait deux trous pour ses yeux rouge, il avait pris au cas où une sorte de serre-tête avec deux triangles noirs au dessus pour faire les oreilles, au cas où ses oreilles de coyotes venaient a disparaitre mieux vaut être prévenant.
Le rôle du grand méchant loup lui correspondait a merveille dommage d’ailleurs que ce ne soit pas un félin.
Puis il revient dans la ruelle en regardant de temps a autres par-dessus son épaule, il se sentait épiait et il n’aimait pas ça du tout, c’était toujours la même odeur que tout a l’heure, il l’avait déjà perçu toute a l’heure mais là il ne savait pas ce que c’était, mais une chose et sure, il découvrirai ce que sait. D’ailleurs qui sait ce mystérieux personnage pourrait se montré utile dans cette partie d’échec, tout comme Silveria…
« Pour arrivé a mes fins, je n’hésiterai pas a me servir de vous... les humains sont mes jouer dont je m’amuse a déplacé pour m’amusé, vous êtes mes pions »
Puis le brun laissa échapper un sourire taquin. L’histoire du petit chaperon rouge hein ? Silveria sera l’innocente petite chaperon rouge et le loup sera Izaya un manipulateur qui tuera le petit chaperon rouge, non il ne le tuera, il ferai connaitre son désespoir, ce sera sa bêtise humaine qui lui causera sa perte notamment sa maladresse.. . D’ailleurs dans la vraie histoire, la petite chaperon rouge est mort, en sera-t-il de même pour cette jeune femme…
Puis il s’avança vers la jeune femme qui était déguisé.
-Bon je vois que tu t’es trouvé un déguisement. Allons-y, onee-chan, dit l’informateur d’un sourire taquin.
Que l’histoire du petit chaperon rouge et du grand méchant loup commence.


© By Halloween sur Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le coyote et le lynx (PV Silveria)   Mer 1 Juin - 21:30

Akumira SilveriaFlecked Lynx | Heart Pirates
Flecked Lynx | Heart Pirates
avatar

Messages : 2006

Navigation
Doriki:
1647/6000  (1647/6000)
Fruit du Démon: - Neko neko no mi, modèle du lynx



Le coyote et le lynx

feat : Kuraidesu Izaya


Je vois Izaya se retenir de rire. Mais de quoi se moque-t-il cette fois ? J’espère que ce n’est pas de moi …


- Tu sais que je ne te livrerai pas à la marine tout de suite. Pour le moment, je ne risque rien tant que je suis avec mon grand-frère. Lui dis-je avec un sourire. Tu es comme une pièce de monnaie d’échange. Si jamais tu essaies de me faire un coup foireux, je t’en ferai un pire. Donc considère ça comme une épée de Damoclès. Et puis tu dois emmener ta petite sœur au festival. Déclarais-je avec un sourire en coin. J’adore embêter mon grand-frère, qui ne sait pas que la marine n’a rien contre moi, en effet, elle ne me connaît même pas.


Je le vois reculer et regarder le stand de déguisement tout près.


- Alors vas chercher ton costume ! Le grand méchant loup n’attend pas ! D’ailleurs, ce costume te va à merveille, comme ce rôle d’ailleurs. Et puis ne t’inquiète pas, je m’occupe de t’emmener dans mon monde et mes embrouilles. Dis-je tout sourire.


Je le vois se diriger vers le stand et prendre une cape noire comme Zorro, assorti d’un masque noir et d’un serre-tête avec deux oreilles noires ? Mais je rêve ! Il met des fausses oreilles alors qu’il en a sur sa tête. Un fou rire, que je n’arrive pas à bloquer, monte et monte sans s’arrêter.

Respire, une bouffée d’air frais … Je dois prendre mon déguisement du petit chaperon rouge avec mon panier pour « mère-grand ». Je change de vêtements, à l’abri des regards, et me regarde sous tous les angles.

Je lève la tête, et je remarque qu’Izaya semble perturbé par une personne. A mon avis, je vais devoir garder un œil ouvert. Peut-être qu’il a remarqué un espion ? J’espère que ce n’est pas quelqu’un de la Marine ! Sinon, je vais me débrouiller pour brouiller les pistes …
Au moment où je lève ma tête, j’aperçois Izaya regarder dans le vide avec une lueur de malice. A tous les coups il est entrain de créer un plan, dans lequel je ne suis sûrement qu’un pion. On pourrait presque voir les engrenages de ses plans.

Un sourire taquin traverse mes lèvres, c’est vrai que l’image est assez drôle.

Tiens, il se met à rire. Qu’est-ce qui peut bien le faire rire comme ça ? L’histoire du petit chaperon rouge ? Elle n’est pas drôle que je sache … Le petit chaperon fini dans le ventre du loup dans toutes les histoires, sauf de temps en temps quand le loup meurt. Il n’y a rien d’amusant …

N’empêche ce costume lui va à merveille … Je ne pense pas que le petit chaperon rouge m’aille bien ? Je sais que j’ai l’air d’une demoiselle en détresse mais quand même … Je ne vais pas me laisser faire ! Et cette fois, c’est le petit chaperon rouge qui piégera le grand méchant loup …

Il faudrait peut-être changer la chanson … Qu’est-ce que ça donnerait ? Hum …
Promenons-nous dans les bois, pendant que le loup n’y est pas, si le loup y était, il me verrait, et comme il n’y est pas, il ne me verra pas …

Un rire me sortit de la chanson.



- Bon je vois que tu t’es trouvé un déguisement. Allons-y, onee-chan. Me dit-il avec cet éternel sourire en coin.

- Évidement onii-chan, le festival nous attend ! Lui dis-je enjouée, tout en lui prenant le bras pour d’une part le bloquer et de l’autre ne pas le perdre de vue. Ne nous perdons pas dans toute cette grande foule ! Dis-je tout en le traînant.


Une fois au milieu de la foule, je remarque que tous les stands sont occupés et qu’une queue immense est présente partout … Aucun stand … Ce n’est pas juste ! Dire que j’allais avoir mon premier festival …


- Ce n’est pas juste ! Dis-je en boudant.


Je regarde Izaya qui me lance un sourire qui ne me dit rien de bon … Il vaut mieux que je m’occupe moi-même de ce problème ! Peut-être que si je crée une petite émeute … Non c’est une mauvaise idée ! Quoique …

Bon, il faut je trouve une idée ! Si je libère un animal sauvage ? Ou je peux faire un feu ! Mais non je ne suis pas pyromane, et les animaux sauvages risquent de causer beaucoup de problèmes …

Réfléchis Silveria, réfléchis … Bon d’abord, je cherche où se trouve la marine et son espion … Surtout qu’ils ne sont pas discrets du tout une fois qu’on sait qu’ils sont là.

Tiens, y’en a un qui ne fait pas la queue et qui est planté en plein milieu du festival. Celui-là il n’est pas du tout discret … Il a l’air de nous chercher, il se dirige vers un groupe de marines, installé devant le stand du vendeur de kimono de tout à l’heure.

Il faut les occuper sans pour autant nous faire remarquer. J’aimerais bien faire un petit tour avec mon « grand-frère ».

Déjà, il ne faut pas faire comme « l’espion » et rester planté là en plein milieu. On se dirige vers une queue ayant une visibilité sur le groupe.

Juste devant nous, se trouve une dame d’âge moyen, assez ronde, regardant autour d’elle. Elle semble inquiète … Aurait-elle peur de quelque chose ? On pourrait peut-être jouer sur ça …

Je me rapproche assez de la dame, pour qu’elle nous porte de l’attention. Une fois cette étape franchie, je m’adresse à Izaya, créant une histoire de toutes pièces au fur et à mesure.


- Tu savais que de dangereux criminels pyromanes avaient atterris sur cette île et chercheraient un refuge pour fuir les marines. Commençais-je. Ils ont prévus de prendre de l’or au passage, c’est pour ça qu’il y a plus de marines que d’habitude … Peut-être qu’ils sont dans le festival pour se fondre dans la foule …


Je n’avais pas fini ma phrase que la dame partit affolée vers la Marine, pleurant de chaudes larmes, suppliant les soldats de la sauver. En faisant son cinéma, elle alerta les personnes aux alentours. Mais cette émeute n’était pas assez grosse pour faire diminuer la queue drastiquement … La présence de marines devaient les rassurer …

Au moins, ils entourent la Marine, les empêchant de nous voir et nous suivre ! Je prends le bras d’Izaya, puis on se dirige loin de cette petite foule, pour un autre lieu tout aussi bondé pais sans marines !

Malheureusement, le stand de boisson était plein à craquer … Moi qui voulait me désaltérer, c’est mal parti pour … Je pousse un soupir de frustration devant cette situation … Bon, cette fois c’est une vraie émeute que je vais créer … Et cette fois je me servirai de mon cher « grand-frère » adoré !

Un sourire diabolique que je n’ai pu retenir, traverse mes lèvres en voyant le grand baraqué musclé de mauvaise humeur … Il boit du saké, c’est vrai que le saké tâche beaucoup en plus d’être collant …

Passons à l’action ! Je pousse assez fortement Izaya qui trébuche sur le grand baraqué qui tombe tête la première dans sa boisson … Je le vois se relever rouge, le saké dégoulinant de son visage, et le regard noir passant sur la foule cherchant la cause de ce malheur …

Juste après sa chute, Izaya s’était relevé et me lançait un regard d’avertissement. Je lui mis la main devant la bouche pour qu’il ne parle pas pour l’instant.

Le monsieur musclé se retourne finalement vers nous, il me fixe quelques secondes essayant de déceler le moindre indice. Jusqu’à ce que d’un coup de tête, je lui montre le groupe de voyous, qui riait et faisait des paris pas loin de là où nous nous tenions …

Le baraqué hocha la tête et enfonça son poing dans la tête d’un des voyous qui ne le prit pas bien et lui répondit aussitôt. Et c’est comme ça qu’une bagarre commença, créant ainsi une foule immense encourageant les deux adversaires, qui blessaient au passage certaines personnes qui s’y mettaient à leur tour. Et c’est comme ça qu’une bagarre générale dégénéra.

J’évitais de justesse un coup de poing, et pris Izaya par la main pour l’emmener vers le stand de la grande roue. En effet, il n’y avait personne devant la loterie.


- Essayons ça ! Lui dis-je tout en agrippant son bras.


Il grommela mais céda et tourna la roue pour gagner un prix. Quelle chance que la roue soit gratuite la première fois …



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le coyote et le lynx (PV Silveria)   Lun 6 Juin - 21:29

Kuraidesu IzayaPirate de Barbe Noire
Pirate de Barbe Noire
avatar

Messages : 803

Navigation
Doriki:
729/6000  (729/6000)
Fruit du Démon: Inu Inu no Mi version coyote



Une connaissance d'une vie antérieur?▬ Silveria

Les humains sont vraiment étranges, c’est peut-être pour cela qu’Izaya les adore tant. Mais cette ‘’sœur’’ était l’humaine la plus étrange notamment pour sa bétise humaine mais aussi par ses actions…
Le groupe déguisaient se dirigeait vers le festival, où tout les stands étaient bondés de clients, mine de rien cela enervé le brun peut-etre parce qu’il avait la migraine a cause de cette ‘’betise humaine’’, mais bon autant avoir un visage neutre, d’ailleurs Izaya lui savait garde ses émotions comme l’ennuie mais pas la fille, en tout cas ça l’amusait de la voir enervé par ce monde dans tout ses stands, surtout avec son visage boudeur d’enfant de cinq ans.
L’aristocrate se laissa guidé par la fille qui se dirigais vers une dame et non vers les stands. Puis elle se met a lui discuté d’une chose totalement faux et bizzare, mais le brun savait qu’elle essayait de crée une emeute. Elle est vraiment calculatrice, mais malheureusement son plan ne marchait pas vraiment, ça avait crée une petite émeute sans plus, juste que la femme est allé prevenir un groupe de marine. Plan échoué.
-On essaye de se montré maligne ?, s’exclama Izaya en rigolant de rire qu’il en pleurait qu’il en essuya meme des larmes d’ailleurs, je vais te dire une chose t’es pas doué dans ce domaine et ça te vas surtout pas
Et a la surprise du brun, Silveria ne répondit pas a son sarcasme et l’entraina vers un stand de boisson. Izaya regarda vite fais les boissons pendant que le chaperon rouge faisait bougé le brun. Ah ils avaient pas de thé hein ? Bon sang ! C’est ce qu’il faudra pour ce temps hivernal et pas en sachet ! Ah, ils ont des chocolat chaud par contre, mais combien sa coute ?
Le brun s’approcha du panneau des prix et senti se faire poussé et se faire heurté contre un homme. Izaya tourna tout de suite la tete vers sa ‘’sœur’’ en lançant un regard ‘’tu le fais exprès ?’’mais il eut le droit au visage d’une Silveria qui faisait genre qu’elle ne le connaissait pas. Bon sang elle le payé cherement meme !
Puis l’aristocrate tourna son visage vers la personne qu’on l’avait poussé. C’étais un blond, habillé en barman, dont ses yeux étaient caché par ses lunettes teinté bleu, dont dégoulinait sur son visage un sa boisson, son saké… Les premieres reactions du brun hormis le fait que le blond allait prendre je-ne-sais-combien de shampoing pour ne plus avoir des cheveux collant fut :
« J’ai l’impression d’avoir déjà vu ce type quelque part »
Sa main tomba sur son couteau à cran dans la poche de sa cape noir qui recouvrait tout ses habits.
« Quand j’en aurai terminé avec lui je m’occuperai de toi personnellement onee-chan »
Le blond lui lança un regard noir qu'il soutiens avec ses yeux rouges, puis comme il vis Silveria montré d’un coup de tete un groupe Izaya montra aussi du doigt le groupe. Le blond hocha la tete d'un signe entendu pris la table du stand et le balança sur le groupe, puis une grande bataille se preparait aussitôt. Bon sang les humains ils sont vraiment tous des idiots.
Oui, pour les humains ils en faut peu pour qu’une guerre se crée et pour preuve une fille d’intelligence pas aussi excellente que lui avait pu faire cela, les humains sont vraiment bete, ils croient en tous qu’on dit ne cherchant pas une preuve si c’est la réalité ou non, les humains sont tellement naifs que ça en fais des etres si manipulables ! Il en voulait en rire mais n’eut pas se loisir car Silveria lui pris par le bras pour l’emmené faire une attraction, pas tord puisque c’etais libre pourquoi ne pas en profité. Il grommela, bon sang elles n’était plus une gamine pourquoi faire des jeux aussi stupide ?! Bon heureusement il ne faisait pas la peche au canard.
Il tournait la roue.
Et elle tenait vraiment a ce qu’il tourne la roue hein ? Le mieux c’est de prendre tout les prix et ne pas perdre son temps a tourné une roue grotesque en plus ça faisait perdre du temps inutilement là ! Il arreta la roue, d'un geste las de la mains, sauta par-dessus la table du stand cherchant un prix valable. Voyons qu’avait-il d’interressant là-dedans? Rien que des choses inutile de gamin ! Puis ses yeux se posérent sur la caisse. Et un sourire diabolique apparu sur son visage, étant toujours en forme hybride il utilisa sa griffe pour ouvire la caisse et se servit des berrys. Enfin de compte cette roue a pu lui faire gagné un peu plus d’argent.
Il re-sauta par-dessus les stands et se retrouva face a Silveria.
-Voila le prix, dit-il en montrant le sac de berry qui le mettait dans sa poche, bon maintenant allons a la recherche d’une bonne pâtisserie de bonne réputation, souria le brun en faisait une pinchenette sur le front, et plus de bêtises d’accord ?
Il avait prononcé ses mots avec toujours son sourire taquin mais une etrange aura noir l’entouré sombre, presque inquiétant.... Mieux valait sans doute pas l’enervé.


© By Halloween sur Never-Utopia



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le coyote et le lynx (PV Silveria)   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

Le coyote et le lynx (PV Silveria)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Trois chemins qui se croisent (PV Oeil de Lynx et Nuage de Cerisier)
» Entrainement de Nuage de Lynx (PV Nuage de Lynx)
» [MISSION] Oeil de Lynx
» Présentation Lynx'
» Coyote Town, Bang ! NOUVEAU

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece RPG Strong World :: L'aventure :: Grand Line :: Autre îles-