AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 J'ai signé avec le Diable... [FT Rob Lucci]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Message
MessageSujet: J'ai signé avec le Diable... [FT Rob Lucci]   Sam 9 Jan - 19:48

Hunter VesperineThe Loose Cannon
The Loose Cannon
avatar

Messages : 1157

Navigation
Doriki:
1882/6000  (1882/6000)
Fruit du Démon: Itami itami no Mi

J'ai signé avec le Diable...

feat. Vesperine & Lucci

Aaaaaaaaah!!!!!! C'est vraiment le pied la vie de pirate, surtout lorsqu'on est à la solde d'un des plus grands et célèbres pirate du monde! On a l'impression d'être plus fort et que la simple vision du pavillon noir qui nous accompagne fait trembler de peur les simples mortels. Depuis que j'ai rejoint Barbe-Noire, je ne l'ai regretté à aucun moment!

Je ne m'étais pas autant amusée depuis bien longtemps, pas même dans mon ancien équipage. Je pouvais désormais pleinement laisser libre cours à ma folie sans que personne ne me juge, ou tout du moins pas trop durement, ce qui est un gros changement pour moi!
Le navire c'était amarré depuis maintenant quelques jours sur une île de Grand-Line, je n'avais même pas pris la peine de retenir le nom de cette île, c'est pas mon problème après tout! A chaque arrêt sur une île c'était l'occasion pour moi de m'amuser un peu et d'entretenir Timmi, Bunny et Mimmi.
Elles sont vraiment géniales, je ne pourrais jamais imaginer de vivre sans elles! Je bénis le jour où je les ai eu en ma possession!
J'avais un peu envie de me promener, de me dégourdir les jambes. C'était sûrement l'occasion d'aller faire une petite promenade, pour découvrir l'île. Peut-être que je pourrais trouver quelque chose d'intéressant à faire avec un peu de chance.
Bien évidemment, je pris avec moi mes trois chers amis avant de partir sans un bruit du bateau, histoire de gambader librement, mais en espérant quand même qu'ils ne partiront pas sans moi.
C'était à peu près la fin de l'après-midi, la nuit allait tomber dans quelques heures, ce qui me laissait le temps de m'amuser. Je me dirigeais tranquillement vers une forêt. Je n'avais pas l'habitude de ce genre d'endroit, alors je me disais que ça ne pouvait pas me faire de mal un peu de nouveauté. La luminosité était faible sous le couvert des arbres. tout autour de moi je sentais la vie grouiller, ce qui était légèrement inquiétant pour moi. Après quelques minutes de marche le bruit de la mer vint à mon oreille, avant qu'une immense falaise se dresse sous mes yeux.

made by guerlain for epicode




_________________

Babble, Babble, Bitch, Bitch. Rebel, Rebel, Party, Party. Sex, sex, sex and don't forget the violence. Blah, blah, blah, got your lovey-dovey sad and lonely. Stick your stupid slogan in. Everybody sing along
Double comptes:
 


Dernière édition par Hunter Vesperine le Mar 19 Jan - 13:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: J'ai signé avec le Diable... [FT Rob Lucci]   Lun 11 Jan - 20:39

Rob RucciAgent Supérieur|Cypher Pole 0
Agent Supérieur|Cypher Pole 0
avatar

Messages : 1102

Navigation
Doriki:
4453/6000  (4453/6000)
Fruit du Démon: Neko Neko no Mi, modèle Léopard

Aah, c'est vraiment le pied la vie d'agent mondial. Surtout si l'on est à la tête de sa propre équipe et dispensé de contrôles de supérieurs qui vous cadrent constamment. Pas que ça soit dérangeant d'autre part, mais en ce moment précis... Etait-ce Lucci qui pensait ? Etait-ce le vrai Lucci que l'on connait ou croit connaitre ?
Le léopard courait entre les fourrés, sautillait d'écorces en écorce pour accélérer sa course en ne se plantant pas dans un arbre. Couverte de son pelage tacheté, sa silhouette restait encore humanoïde, c'était celle de l'hybride aux proportions non modifiées, et donc de taille humaine. Plus pratique pour se déplacer vite tout en gardant ses habitudes humaines pour rester au meilleur des capacités. Il courrait parce que ce soir il était en chasse. Et pas en chasse pour ses employeurs. En chasse pour lui même, pour l'amusement du félin à traquer une souris.

Ce soir là, l'humeur de Robu Rucci était bien différente des autres, plus sombre, plus cruelle, plus sadique... Comme si tout ce qui n'était pas négatif en son esprit s'était retiré, laissant la place vide comblée par tout ce qui était négatif. La justice et la parlotte de la routine journalière auto-imposée n'étaient pas ici ce qui comptaient : le sang l'était. Et le sang... Inutile d'en parler, vous verrez bien. Mais ce soir il avait bien prévu, bien prévu son plan et... une autre ne l'avait pas prévu, elle, et se préparait à son insu à le payer. Payer quoi ? Payer d'être la pirate que l'on décrivait sur les affiches, aussi faible soit elle.
Après l'avoir guetté en ville savamment caché sa proie, la légende des assassins mondiaux l'avait vu ensuite partir en promenade dans les territoires sauvages de l'ile : c'était idéal, à croire que le Karma lui souriait ; un lieu sans témoin, sans secours. Cela ressemblait à qui s'était passé au Moby Dick à peine deux mois plus tôt, dans des proportions bien plus vastes temporellement et spacieusement : un jeu de cache-cache avec un pirate qui ne voyait rien venir de ce qui l'attendait. Mais la bleue ne lui causerait aucun heurt ici, car malgré le danger sans commune mesure que représentait son capitaine, il n'y aurait ici nulle personne pour l'aider, nulle Nana pour retenir le bras de Lucci, nulle discrétion pour ne pas réveiller une foule de pirate avides d'en découdre.

Alors qu'elle visitait tout juste le premier bois, la curieuse fut retrouvée par Lucci. Le meurtrier se cacha derrière un tronc à moitié décomposé par les larves, avec toute la discrétion d'un espion doublé d'un corps de félin : pas un seul bruit ne foulait le sol. Il fallait s'assurer que la pirate Vesper ne puisse s'échapper, pensa-t-il d'abord, qu'il soit sûr de lui faire vivre le cauchemar qu'elle méritait. Il avait fait sa liste d'affiches, il connaissait chaque détail d'elle que les rares recherches gouvernementales avaient pu établir dans les enquêtes, et elle faisait partie de ces quelques proies idéales. Mais alors qu'il s'apprêtait à bondir pour le mettre au sol, son crâne lui pondit une nouvelle idée : non c'était une mauvaise idée, il fallait profiter justement de cette jouissance trop rare, en jouant au mieux... Effrayer le plus possible avant d'attaquer, la terreur.. n'était ce pas un amuse-gueule stimulant ? Et la pirate bleue était assurément trop faible pour avoir une chance de résister comme de lui échapper.
Faisant en sorte de marcher sur une branche cassée pour produire un brusque craquement, l'agent se retrouva une quinzaine de mettre derrière sa proie attendue, et reprit ses traits humains.

" Le coin vous plait-il, madame... Vesper, non ?"
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: J'ai signé avec le Diable... [FT Rob Lucci]   Mar 19 Jan - 13:44

Hunter VesperineThe Loose Cannon
The Loose Cannon
avatar

Messages : 1157

Navigation
Doriki:
1882/6000  (1882/6000)
Fruit du Démon: Itami itami no Mi

J'ai signé avec le Diable...

feat. Vesperine & Lucci




Le fracas des vagues sur la falaise était presque assourdissant, tant et si bien que je ne fis pas attention tout de suite à ce qu'il se passait derrière moi. C'est seulement lorsqu'une voie m'interpella quelques mètres derrière moi que je finis par me retourner de moitié. Je découvris alors qu'un homme se tenait là, assez grand, plutôt élégant, bien habillé et… Avec un piaf sur l'épaule. OK. Le type il se trimballe avec un oiseau sur l'épaule, comme ça, au calme…

Il portait un costume noir avec une cravate et un chapeau aussi. Je crois qu'on appelle ça un haut-de-forme, mais je n'en suis pas sûre. Voyez-vous, les chapeaux et moi c'est vraiment pas une histoire d'amour. Je les porte très mal, ils me donnent une salle tête… Ouai je sais, c'est pas cool, hein ?… Mais bon, qu'est-ce qu'on peut y faire si on à pas une tête à chapeaux ? Rien je vous dis, c'est tant pis et pis voilà, c'est comme ça ! Enfin bref.

Cet homme avait quelque chose d'étrange dans son regard, sa façon de se tenir… Il me demandait si j'appréciais la vue. Et comment il connaît mon nom ?! C'est un stalker ? Un fan des filles aux cheveux bleus ?! Ou alors je l'ai déjà croisé quelque part, mais à ce compte-la je m'en souviendrais. Ou alors j'étais complètement saoule, dans ce cas-là oui, je peux ne pas m'en souvenir.

Et puis comment ose-t-il m'appeler madame d'abord, je ne suis pas si vieille que ça hein ! J'ai tout juste 19 ans. 19 ans c'est la jeunesse ! Comparé à moi lui ressemblait à un papy, certes un papy très sexy dont je ferais bien mon goûter, mais quand même ! Il ne sait pas que c'est vexant pour une jeune fille de se faire appeler « Madame », personne ne le lui a jamais dit ?
Je trouvais ça bien étrange… Je jetais un dernier coup d'œil en direction de la mer, comme pour m'assurer qu'il n'y avait pas d'entourloupe, non, juste la mer et son écume blanche, puis je me tournais définitivement vers lui.

-Oui. Comment connaissez-vous mon nom, Monsieur… ?

Je restais bien évidemment sur mes gardes, surtout quand je me trouvais en face d'un inconnu, même si cet inconnu avait plus l'air d'un patron que d'un dangereux criminel. Il ne faut jamais juger quelqu'un sur son apparence, ou sur une première impression...

made by guerlain for epicode

_________________

Babble, Babble, Bitch, Bitch. Rebel, Rebel, Party, Party. Sex, sex, sex and don't forget the violence. Blah, blah, blah, got your lovey-dovey sad and lonely. Stick your stupid slogan in. Everybody sing along
Double comptes:
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: J'ai signé avec le Diable... [FT Rob Lucci]   Sam 23 Jan - 20:40

Rob RucciAgent Supérieur|Cypher Pole 0
Agent Supérieur|Cypher Pole 0
avatar

Messages : 1102

Navigation
Doriki:
4453/6000  (4453/6000)
Fruit du Démon: Neko Neko no Mi, modèle Léopard

Guide du chasseur : quand vous visez une proie, choisissez-en une, faible physiquement, mais douée d'un grand acharnement en résistance et d'un instinct de survie violent. En fouillant dans les quelques femmes de l'équipage de Barbe Noire pouvant correspondre au portrait, usant largement des archives confidentielles de Marijoie dans le complexe de la bibliothèque, à deux cent pas de ses bureaux, Rob Lucci en était arrivé à la conclusion que cette créature pouvait correspondre. Mais il avait été peut être un peu sûr de lui en la tâche. Une si jeune garce entrée dans le pire équipage au monde ne se comportait pas de façon aussi insupportable qu'il s'y attendait, déjà au moment de leur première phrase échangée. Il était pourtant venu de façon louche surgissant de nulle part, avec une lueur inquiétante dans les yeux et montrait qu'il connaissait déjà son nom... mais pas d'insulte, ni menace, ni "22 je suis fait !", seulement un comportement totalement calme de la créature, pour ne pas dire ingénu, et elle l'appelait même poliment "monsieur". Est-ce que les pirates de Barbe Noire ressemblaient tous à ça ?!
Une proie qui ne s'agite pas n'est pas une proie amusante.

" Comment je connais ton nom ? C'est très simple, je connais beaucoup de choses sur toi, Vesperine. Tu n'es pas supposée être avec ton équipage ? "

On connaissait avec une menace toute en douceur. L'homme-félin ne s'attendait pas à faire crier de terreur aussitôt la pirate, avec les mots et les actes il faudrait attendre, doser, calculer justement. Ce qui était certain c'est qu'il ne passerait à l'attaque que quand la bleue paniquerait vraiment. Et son infériorité certaine lui garantissait de pousser l'amusement à un parfait contrôle.
L'agent avança de quelques pas vers elle, sans la regarder dans les yeux ; son regard était flou, ses paupières à demi-fermées, comme s'il réfléchissait plutôt que d'observer ; de toute manière il n'avait qu'à avancer, il le sentirait sans le voir si elle se déplaçait. Hattori roucoula sur son épaule. Il ne jugeait pas son compagnon, sinon il l'aurait déjà fait en tant d'années et de sinistres exploits.



" Dis-moi, toi... Tu dois te demander qui je suis, et surtout comment je connais te connais.. Mais en vérité il n'y a rien de plus simple. "

Il parlait avec un ton encore plus neutre qu'à son habitude, totalement détaché, qui n'indiquait rien de s'il était menaçant, mais à un rythme plus lent. Lent, telle était la parole de Lucci à ce moment. Comme pour alourdir le sens des mots et retarder la chute. Lui même n'aurait su dire pourquoi il s'exprimait de cette façon, lorsqu'il était de cette humeur sanglante.

" ... Alors. Je veux bien écouter ton hypothèse, qui penses-tu que je suis ? "


Il s'arrêta à 5 mètre de Vesperine. La suite lui appartenait, et il espérait qu'elle saurait se montrer satisfaisante envers ses exigences très pointues.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: J'ai signé avec le Diable... [FT Rob Lucci]   Lun 25 Jan - 19:03

Hunter VesperineThe Loose Cannon
The Loose Cannon
avatar

Messages : 1157

Navigation
Doriki:
1882/6000  (1882/6000)
Fruit du Démon: Itami itami no Mi

J'ai signé avec le Diable...

feat. Vesperine & Lucci




Il se tenait là, devant moi, droit comme un « i », dans son costume et son chapeau sur la tête. Plus je le détaillais du regard, plus il me faisait frissonner, je n'arrivais pas à savoir ce qui clochait avec ce type. Je sentais quelque chose de malsain, de noir, un peu comme chez mon capitaine, mais lui me faisait plus peur qu'autre chose. Je me demandais aussi ce qu'il pouvait bien faire dans un coin paumé comme celui-là, m'avait-il suivit ? Cette idée résonnait dans ma tête comme un avertissement. Mais pourquoi j'étais partis me promener seule et sans prévenir personne ? Pff… Un jour il faut vraiment que je pense à aller m'acheter un cerveau, et les neurones qui vont avec, sinon ça ne sert à rien. Heureusement pour moi que j'avais pris mes trois armes chérie, j'avais au moins de quoi me défendre un minimum, en plus de mon pouvoir.

Mais je pouvais sentir d'ici qu'il n'allait pas lui faire grand-chose, ce pouvoir… Ce type avait l'air sacrément fort, c'est pas le pauvre père de famille tout droit sorti de son petit canapé moelleux. Il me dit ensuite qu'il connaissait beaucoup de choses sur moi et me demandait si je ne devais pas plutôt être avec mon équipage. Un léger frisson me parcourut lorsque ses mots parvinrent à mes oreilles. Il était étrangement calme, trop calme même, s'en était même inquiétant. Surtout si on prend en compte aussi le fait qu'il sache quel est mon nom et d'autres choses visiblement.

Il se mit à avancer vers moi, un pas après l'autre, son piaf toujours perché sur son épaule. Je me demandais à cet instant, malgré la situation, si ça se mange, ce genre d'oiseau ?… Ba ! Probablement que oui ! Avec une bonne petite sauce, ça doit même être très bon, il faudrait que je teste à l'occasion ! Enfin bref, j'ai vraiment l'esprit qui divague par moment, il faut que je fasse attention, sinon un jour ça risque de me poser problème. L'homme s'arrêta donc à environ cinq mètres de moi, toujours aussi indéchiffrable, même encore moins. Son visage ne semblait laisser transparaître aucune émotion, rien, pas même un rictus. C'était à s'en demander s'il était même humain et pas un de ses fichus robot tueur dont on m'avait déjà parlé une fois. Il reprit la parole, m'étant en lumière le fait que je devais sûrement me demander comment il me connaissait, mais qu'il n'y avait rien de plus simple en réalité. Non mais franchement, c'est qui ce type à la fin et qu'est-ce qu'il me veux ? Sa voix était horriblement neutre, tout comme son visage. On aurait dit qu'il… Qu'il… Non, en fait je n'arrivais même à trouver de comparaison !

Il voulait que je lui fournisse une hypothèse quant à qui il était. J'avais bien une idée en tête, mais cette simple pensée me faisait frémir de peur. J'espérais au fond de moi que j'avais tort, mais je n'arrivais pas à me convaincre moi-même, tant elle me faisait angoisser.

Sans m'en rendre compte j'avais baissé la tête lorsque je m'étais perdue dans mes pensées, alors je la relevais pour le regarder dans les yeux. A cet instant précis j'avais l'impression d'avoir en face de moi un chat, en train de chasser et la c'était moi la proie. Mais je n'avais pas l'intention de me laisser faire, tout le contraire même! Je pris alors la parole pour lui expliquer mon hypothèse.

-Et bien... Je dirais bien que tu fais partis de la Marine, voir de ses enflures du Gouvernement Mondial. Il n'y a qu'eux pour savoir qui je suis. Mais ça me flatte!

J'affichais un petit sourire taquin alors que mes mains se glissaient doucement sur mes armes, prête à affronter n'importe quelle situation qui pouvait se dresser devant moi. Finalement ma petite soirée allait peut-être s'annoncer amusante!

made by guerlain for epicode

_________________

Babble, Babble, Bitch, Bitch. Rebel, Rebel, Party, Party. Sex, sex, sex and don't forget the violence. Blah, blah, blah, got your lovey-dovey sad and lonely. Stick your stupid slogan in. Everybody sing along
Double comptes:
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: J'ai signé avec le Diable... [FT Rob Lucci]   Jeu 28 Jan - 14:14

Rob RucciAgent Supérieur|Cypher Pole 0
Agent Supérieur|Cypher Pole 0
avatar

Messages : 1102

Navigation
Doriki:
4453/6000  (4453/6000)
Fruit du Démon: Neko Neko no Mi, modèle Léopard

Quand ils furent assez proche de la créature, Hattori voleta et vint se percher à un arbre. Il était trop habitué aux moments brutaux de son compagnon à deux pattes, et quand ceux ci approchaient il se retirait à l'abri comme s'il lisait dans ses pensées. Mais c'était aussi le regard étrange que la pirate lui portait qui le dérangeait, comme si elle voulait le bouillir dans une casserole. C'était plus ou moins le même regard que l'espèce de civile aux cheveux verts qu'ils avaient croisé accidentellement il y a quelques mois, l'excentrique insolente peu oubliable.

Lucci lui ne pensait qu'à des détails bien pragmatiques. Et en s'arrêtant devant Vesperine, ses yeux la détaillaient de la tête au pied pour calculer tout ce qui serait bientôt utile. Une question seulement, pourquoi toutes les créatures du sexe faible avec qui il devait engager la conversation devaient-elles avoir des cheveux aussi hors du commun ? Rouge sang, rose, verts, bleus... Est-ce que les teintures étaient à la mode où les racines des cheveux multipliaient leurs tares génétiques ces deux dernières décennies ?
Celle là le fixait dans les yeux maintenant. Ces derniers luisaient dans le début de pénombre. C'étaient ses yeux de léopards, pratiques pour l'obscurité, bien que le reste de son corps fut parfaitement humain. Ces yeux de chasseurs lui étaient tant utiles qu'il avait apprit à les éveiller seuls avec le temps, comme s'ils étaient un reflet de son propre esprit.

" Te flattes ? Ta mort te flatterais donc, je suppose ? Cependant, il faudrait que tu la mérites, car avant ça je compte m'amuser légèrement. Hélas. "

Ses lèvres formèrent un mince sourire sadique. Maintenant qu'il parlait son ton se faisait un peu plus expressif, humain, comme dans chaque moment où il libérait sa cruauté et sa violence. Ce ton, bien qu'encore posé, brillait par son côté hautain et ironique, comme s'il était lui même un défi lancé à l'interlocuteur.
La gamine sortait déjà ses armes vers lui. Il respecta cette tentative de résistance dérisoire : c'était toujours mieux que se battre avec les poings en se faisant cueillir comme une fraise.

" Tu as raison, prépare-toi à défendre ta vie.. et surtout tout ce que tu as d'autre. Bien, je serais curieux de savoir si ces balles auront de l'effet sur moi "

Il scruta les index près des détente. Il attendait le moment où elle tirerait avec un sourire sombre et presque invisible en coin.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: J'ai signé avec le Diable... [FT Rob Lucci]   Sam 30 Jan - 13:55

Hunter VesperineThe Loose Cannon
The Loose Cannon
avatar

Messages : 1157

Navigation
Doriki:
1882/6000  (1882/6000)
Fruit du Démon: Itami itami no Mi

J'ai signé avec le Diable...

feat. Vesperine & Lucci




Cet homme étrange au piaf dégageait une aura sombre. En plus son oiseau venait de partir de son épaule pour aller se poser derrière son maître, dans les branches d'un arbre. Ça sentait vraiment pas bon tout ça. L'homme dont j'ignorais encore identité, et même le nom était à présent à quelques mètres de moi. Il me toisait de toute sa hauteur, ce qui n'arrange encore en rien mon complexe vis-à-vis de ma taille. En plus de ça, je suis la plus petite de mon équipage, vous imaginez, ils m'appellent tous "La naine", c'est terriblement vexant à la longue.

Comment ça, être flatté de ma mort? C'est quoi ce délire?! J'avais raison, ce type était un fou, un tueur psychopathe! Enfin, je peux parler moi aussi... Mais il continuait en disant que je devais la mériter, ma mort, mais qu'avant, il comptait bien s'amuser. S'amuser?! Mais c'est super ça! Je passe ma vie à m'amuser ! Youpi, je vais pouvoir jouer avec lui. Oh oui oui oui !! Finalement, j'avais bien fait de partir du bateau pour aller me promener un peu, toute seule. J'ai remarqué qu'un sourire étrangement sadique illuminait le visage de l'homme, lui donne un petit côté irrésistible. Hum… Oui, j'avais vraiment envie de jouer avec lui, mais d'une autre manière que celle que lui voulait certainement. Mais une petite bagarre de me dérangerai pas si après je pouvais obtenir ce que je souhaitais à mon tour.

Alors qu'il avait sans doute remarqué que j'avais mes doigts prêts à appuyer sur la gâchette de Bunny, Timmi lui était accroché dans mon dos. Le lance-roquettes c'est super, mais le temps qu'il y a entre deux munitions est trop important, contrairement à mon minigun. Il me dit que j'avais raison de me préparer à défendre ma vie et qu'il se demandait si mes balles auraient un effet sur lui. Avoir un effet sur lui ? Mais bien sûre que mes balles allaient avoir un effet sur lui ! Je n'ai jamais vu quelqu'un résister à un déluge de balle. Il est vraiment bizarre ce type, mais tout aussi intriguant et désirable. Oui je sais, flasher sur un type que l'on vient à peine de rencontrer, c'est pas très sérieux, mais je n'y peux rien moi, je suis comme ça!


-On va s'amuser alors si c'est ce que tu veux mon petit choix la crème !

Dis-je avant de lancer une nuée de balle dans sa direction, commençant d'abord part tirer au sol, puisse remontant vers lui, tout un riant de joie.

À l'abri ! Je plaisante, ça t'aidera pas !

made by guerlain for epicode

_________________

Babble, Babble, Bitch, Bitch. Rebel, Rebel, Party, Party. Sex, sex, sex and don't forget the violence. Blah, blah, blah, got your lovey-dovey sad and lonely. Stick your stupid slogan in. Everybody sing along
Double comptes:
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: J'ai signé avec le Diable... [FT Rob Lucci]   Dim 31 Jan - 19:12

Rob RucciAgent Supérieur|Cypher Pole 0
Agent Supérieur|Cypher Pole 0
avatar

Messages : 1102

Navigation
Doriki:
4453/6000  (4453/6000)
Fruit du Démon: Neko Neko no Mi, modèle Léopard

Insondable naiveté quand tu nous tiens. Dans ce monde, que faut-il faire lorsqu'on n'a aucune idée des capacités réelles de celui qui nous fais face ? On fuit aussitôt plutôt qu'attaquer, à choisir. Lucci ne connaissait pas tout des capacités de celle qui lui faisait face, mais il savait déjà qu'elle lui était bien inférieure, il avait pu fouiller les rapports et la prime était peu élevée. Il allait pouvoir en connaitre plus... Espérons qu'elle ne serait pas non plus infiniment facile, qu'il puisse s'amuser.

Une pluie de balle commençait, mais pas très sérieuse, elle partait du sol pour remonter jusqu'à lui. Une arme à mitraille ? Les balles n'en seraient que plus fragiles. Pressant son pied plus fort contre le sol pour tendre ses muscles, Lucci solidifia tout l'avant de son corps pour lui donner la solidité d'un bouclier. Tekkai. Les petites balles le frappèrent enfin et firent plusieurs trous à travers sa veste avant d'atteindre la peau. Toute celles qui entrèrent en contact avec se broyèrent comme contre un mur de béton, ne lui faisant pas la moindre égratignure. Invincible aux balles, le corps de l'agent mondial se laissa tranquillement arroser jusqu'à ce que les projectiles cessent. Il replanta son regard luisant dans celui de la créature bleu, une expression d'amusement se dessinant de plus en plus au coin de ses lèvres.

" Faible. "

Fut sa seule réponse. Ne laissant pas le temps de riposter à son ennemie, il fit claquer deux de ses doigts en la visant. La technique du Shigan : Mitsubishi projeta une bulle d'air comprimé dans la direction de la pirate, perçante comme une balle. Celle-ci atteint le dessus de l'arme dressée de la Bleue et fit éclater quelques millimètres de matériel dans un petit éclat de lumière jaune. En agissant ainsi Lucci avait visé à lui montrer que s'il avait souhaité cette attaque se serait plantée dans son visage. A l'effrayer, car il voulait la voir petit à petit sombrer dans l'angoisse et le désespoir.

Elle était telle qu'il supposait, il n'avait pas fait d'erreur en venant ici. Insolente, aveugle, semblant prendre un vif plaisir à le provoquer et s'amusant de la dangereuse situation. Elle serait sa seconde proie après Vitanie, pour les mêmes raisons. Mais d'un genre nettement moins insidieux, celle là montrait tout son plaisir à jouer comme à un jeu à un combat à mort. Le surnom qu'elle lui avait donné soulignait l'esprit ténébreux et sale de la personne. Lui faire perdre toute sa dignité serait vraiment un jeu qui lui plairait !

" Soru "


La seconde action de Lucci fut de se téléporter. Ou plutôt de se déplacer à telle vitesse qu'elle le croirait disparu dans les airs. Disparaissant du champ de vision de Vesperine Hunter comme s'il s'était volatilisé, il réapparu en dehors de son champ de vision, caché en haut d'un arbre, scrutant sa proie. Elle peinerait avant de le le trouver, et en plus de découvrir ses facultés, anticiper le prochain coup qu'elle recevrait...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: J'ai signé avec le Diable... [FT Rob Lucci]   Mar 2 Fév - 20:21

Hunter VesperineThe Loose Cannon
The Loose Cannon
avatar

Messages : 1157

Navigation
Doriki:
1882/6000  (1882/6000)
Fruit du Démon: Itami itami no Mi

J'ai signé avec le Diable...

feat. Vesperine & Lucci




C'est une sacrée journée qui se finit là ! Alors, premier petit recap'… (Il y a en sûrement d'autres par la suite, mais je ne vous promets rien !) Donc, l'équipage faisait fait une escale sur une petite île de Grand-Line. Alors que j'étais morte d'ennuis, j'étais partie faire un petit tour sur l'île. Après avoir traversé une épaisse forêt, je m'étais alors retrouvée face à une immense falaise. J'avais observé le paysage durant quelques secondes avant qu'un homme ne m'interpelle. Homme dont j'ignorais toujours le nom, au passage. Il faut vraiment que je pense à le lui demander quand l'occasion se présentera, enfin, plutôt si elle se présente.

Un combat c'était donc engagé entre c'était l'homme au chapeau et moi. J'avais envoyé toute une nuée de balle depuis mon minigun. Mais lors-ce que mes balles arrivaient jusqu'à lui, au lieu de le transpercer et de le faire ressemble à une passoire, elles exposaient littéralement à son contact. OK… C'est la chose la plus normal ! Tirer sur de la pierre aurait eu le même effet, sauf que la pierre c'est largement moins sexy que ce type, aussi flippant qu'il soit ! Au fur et à mesure que mes précieuses balles s'écrasaient sur lui, j'avais la très nette impression qu'un étrange sourire se lisait sur son visage. Oui, j'avais bien raison. Il me dit que j'étais faible. Non mais oh ! Ça se fait pas de dire ça, aux autres ! C'est terriblement vexant mon gars ! Je suis sûre que tu n'aimerais pas qu'on te dise des choses dans le genre. Enfin bref…

Suite à sa, il fit un truc bizarre avec ses doigts et moins d'une seconde plus tard, il y eut une petite explosion sur mon cher et tendre Timmi. Je l'avais vu en aucun moment tirer une balle, ou alors il pouvait renvoyer mes attaques contre moi ? ! Non, c'est pas du tout possible. Mais quoi qu'il en soit son attaque aurait pu me tue sans problème… Si je voulais m'en sortir vivante, je ne devais pas sous-estimer mon adversaire et surtout, je ne devais pas le lâcher des yeux.

Et ce ne fut pas gagné… En une fraction de seconde il sortit de mon champ de vision. Il avait disparu, totalement. Merde… C'est quoi ce bordel à la fin, depuis quand on fuit un combat comme ça ?


-Hey ! Bordel ! Reviens ici tout de suite ! Ça ne se fait pas de quitter un jeu comme ça ! Ou alors t'es pas un vrai mec ! Ouais ça doit être ça…

made by guerlain for epicode
[/quote]

_________________

Babble, Babble, Bitch, Bitch. Rebel, Rebel, Party, Party. Sex, sex, sex and don't forget the violence. Blah, blah, blah, got your lovey-dovey sad and lonely. Stick your stupid slogan in. Everybody sing along
Double comptes:
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: J'ai signé avec le Diable... [FT Rob Lucci]   Jeu 4 Fév - 20:44

Rob RucciAgent Supérieur|Cypher Pole 0
Agent Supérieur|Cypher Pole 0
avatar

Messages : 1102

Navigation
Doriki:
4453/6000  (4453/6000)
Fruit du Démon: Neko Neko no Mi, modèle Léopard

Lucci s'était attendu à ce que la gamine, en le voyant se volatiliser, aurait eu la réaction évidente d'angoisser un grand coup, craignant de le voir surgir de nulle part et attaquer à tout moment. Au lieu de ça, la gamine de Barbe Noire le croyait parti... décidément folle comme les autres membres de cet équipage. Ce fait agaça considérablement l'agent, qui était venu pour s'amuser et rien d'autre. Elle refusait les préliminaires, elle voulait direct passer au bain de sang ? Qu'à cela ne tienne, si elle ne voulait pas participer au jeu, il l'y mènerait de force... Sa terreur et ses supplications rafraichiraient bientôt les oreilles de l'agent. Il espérait ne pas la massacrer trop vite, s'il ne contrôlait pas sa colère il ne saurait pas s'amuser.

Alors que cette Hunter se préparait à rentrer chez elle, Lucci réapparu derrière elle, quinze mètre dans son dos, avec le Soru. Sa tête était penchée vers le sol, et son chapeau retombait au dessus de son front, cachant ses yeux. Sa mauvaise humeur était palpable.

" Je n'ai pas dit... Que le jeu était terminé "


 Il serra un poing, puis commença à faire craquer son corps pour détendre les muscles et se préparer à passer à quelque chose de plus musclé. Puis il avança, de pas en pas. Au fur et à mesure de son avance, ses pas amplifiaient leur vitesse. Il serait bientôt sur elle. Maintenant il attaquera, elle a tout à fait intérêt à bien se défendre... Sa première action fut de foncer dans les airs. Si elle ripostait par le feu, il saurait anticiper le rayon des balles et les esquiver en déviant sa trajectoire sur le côté par des bons. Elle apprendrait à faire avec la rapidité de l'ancien champion des assassins gouvernementaux. Et si quelques minables prunes l'atteignaient, il serait rapidement sur elle pour la désarmer. On verrait ce qu'elle vaudrait sans ses petites pétoires.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: J'ai signé avec le Diable... [FT Rob Lucci]   Lun 8 Fév - 18:59

Hunter VesperineThe Loose Cannon
The Loose Cannon
avatar

Messages : 1157

Navigation
Doriki:
1882/6000  (1882/6000)
Fruit du Démon: Itami itami no Mi

J'ai signé avec le Diable...

feat. Vesperine & Lucci



Il y a plusieurs choses que je déteste dans ce fichu monde… Pour commencer je déteste les personnes qui font du mal aux animaux et tout particulièrement aux requins. Ensuite, je déteste les personnes qui résistent à mes charmes, mais bon ça encore je peux m'en accommoder. Et puis il y a un dernier type de personne que je déteste : celle qu'ils fuient les combats. Et j'en avais justement une près de moi.

Après lui avoir tiré toute une slave de balle de mon minigun, balles qui s'étaient complètement brisés en le touchant. Il avait fini par s'envoler, ou même se téléporter, que sais-je, loin de moi. J'avais hurlé dans le vent qu'il n'était qu'un lâche à fuir de la sorte. Heureusement, ou peut-être malheureusement, j'entendis un léger bruissement. En me retournant je découvris sans grand étonnement l'homme que j'avais accusé d'avoir quitté le combat. Il me signalait qu'il n'avait pas dit que c'était terminé. Non, j'avais même plutôt l'impression que le combat aller réellement commencé.

En un éclair il se jetait littéralement sur moi, on aurait dit qu'il avait des invisibles. Je ne savais pas quoi faire puisque visiblement mes armes n'avaient aucun effet sur lui, donc je ne pouvais tout de suite abandonné Timmi et Bunny. Par contre, Zap pouvez toujours m'être utile, surtout si c'était un possesseur du fruit du démon… Alors qu'il est en train de planer au-dessus de moi, je lui lance un filet d'eau de mer électrique, en pleine poitrine. Il est peut-être (sûrement) très rapide, mais j'avais de bon yeux, et de bon réflexe, je n'allais pas me laisser faire facilement.

-Bouge pas ! J'essaie de te descendre !


made by guerlain for epicode

_________________

Babble, Babble, Bitch, Bitch. Rebel, Rebel, Party, Party. Sex, sex, sex and don't forget the violence. Blah, blah, blah, got your lovey-dovey sad and lonely. Stick your stupid slogan in. Everybody sing along
Double comptes:
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: J'ai signé avec le Diable... [FT Rob Lucci]   Mer 10 Fév - 14:54

Rob RucciAgent Supérieur|Cypher Pole 0
Agent Supérieur|Cypher Pole 0
avatar

Messages : 1102

Navigation
Doriki:
4453/6000  (4453/6000)
Fruit du Démon: Neko Neko no Mi, modèle Léopard

La misérable proie se défendait de son mieux, mordait avec les crocs minuscules que lui donnaient la nature pour se défendre. Une morsure peut être douloureuse parfois. Ainsi Lucci fut-il un peu surprit par la soudaine attaque d'eau de mer. Comme il n'était pas sous sa forme Zoan il n'y avait rien à annuler, et la quantité était insuffisante pour lui faire un effet de choc, en revanche la décharge électrique lui provoqua une méchante sensation de brûlure. Accusant le choc, sa course se ralentit et sa vision se brouilla pendant un instant... Mais elle méconnaissant l'endurance légendaire de Robu Rucchi ロブ・ルッチ qui en dépit du choc parvint à poursuivre sa route. Cette attaque avait amplifié sa colère et son excitation, le coeur battant il fondit sur la pirate depuis les quelques mètres qui les séparaient. Il amena son poing avec tout son élan de derrière son dos à devant lui et lorsqu'il entra en contact avec Vesperine Hunter il la frappa en plein ventre, amenant toute sa brutalité et sa rage délicieuse. Ce coup énorme était du genre à faire plier en deux en crachant du sang ou à vomir les instants d'après, sa victime allait apprendre le sens du mot choc. Quoiqu'il en soit elle vola plusieurs mètres en arrière pour tomber au sol.
Là Lucci n'eut qu'à l'observer. Elle devait se demander pourquoi il ne bondissait alors qu'elle était en posture délicate, contrainte de se remettre debout. Cela faisait partie du jeu : montrer qu'elle pouvait mourir rapidement s'il le souhaitait, qu'il était d'une supériorité écrasante... et qu'elle allait devoir subir son jeu un petit moment.


Il était tant de montrer un autre de ses pouvoirs. Pour ne pas abimer ses chaussures lors de sa métamorphose, le psychotique les ôta pendant que son ennemie devait se préparer à riposter. En effet, ses pieds se rétractèrent bientôt, les orteils s'allongeant et de longues griffes sortant, tandis que l'ensemble de son corps voyait de longs poils rapidement pousser sur sa peau et des crocs sortir de ses babines. Lucci était sous sa forme hybride léopard, celle de taille humaine. Il scruta la pirate de Barbe Noire de ses yeux cruels et affamés. Un nouveau sourire meurtrier fendit son visage.


" Maintenant... Tu vas commencer à subir mon art, minable condamnée. "


Il se projeta sur l'humaine à nouveau, griffes dehors, prêt à la saisir et la larder. Cette fois il n'y aurait plus de distance, tout se passerait de près.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: J'ai signé avec le Diable... [FT Rob Lucci]   Dim 14 Fév - 13:59

Hunter VesperineThe Loose Cannon
The Loose Cannon
avatar

Messages : 1157

Navigation
Doriki:
1882/6000  (1882/6000)
Fruit du Démon: Itami itami no Mi

J'ai signé avec le Diable...

feat. Vesperine & Lucci





J'avais affronté nombres d'adversaires dans ma courte vie pour le moment, mais celui-là avait un sacré niveau… Je crois bien que c'est le premier qui semble aussi fort, même si pour le moment je n'avais encore rien vu de ce dont il était capable, à mon avis. Dès maintenant j'avais l'impression que je n'allais pas du tout sortir idem de ce combat… Il faudrait que je fasse de mon mieux pour rejoindre mon équipage, mais je n'avais pas non plus l'intention de fuir le combat !

Mon coup de Zap l'avait touché en plein dans le mille, mais comme je m'y attendais, cela n'eut pas vraiment d'effet sur lui. Ça contre attaque ne se fit pas attendre bien longtemps, car son poing vint me percuter en plein ventre, m'envoyant voler sur plusieurs mètres. Je retombais lourdement au sol, roulant sur quelques mètres avant de m'arrêter. La douleur était telle que je restais étourdie pendant plusieurs secondes, roulée en boule sur moi-même. Le choc m'avait coupé la respiration, sans parler des horribles nausées qui ont suivi.

J'avais fortement sous-estimé cet homme… Mais pourquoi s'en prendre comme ça à moi ?! Qu'est-ce que je lui ai fais ? En fait j'ai rien dis… Pas besoin de raison pour s'attaquer à quelqu'un qu'on ne connait pas, je suis aussi bien placée pour parler… Je relevais la tête vers lui, il se tenait à quelques mètres de moi, j'étais dans une mauvaise position. Je devais trouver un moyen de palier à sa force physique bien plus supérieur à la mienne. Me cacher dans la forêt ? Pourquoi pas… Mais ça peut être une idée à double tranchant. Sous les arbres j'aurais une vision considérablement réduite, si je voulais avoir une chance d'utiliser mon pouvoir sur lui je devais rester dans un endroit à peu près dégagé, mais ce qui me livrait aussi complètement à lui.

Alors que j'étais en pleine réflexion je le vis retirer ses chaussures. Mais qu'est-ce qu'il fait ? Il va sortir un tapis de mousse et faire une petite séance de yoga au calme ? Ah… Ah non…. Mais alors pas du tout, j'aurais préféré même. Je le vis se transformer en un… Jaguar ? Panthère ? Léopard ? Bref, un Zoan félin ! C'était bien ma veine… Comme s'il avait besoin d'un fruit du démon par-dessus le marché. J'avais l'impression que même sans il pouvais m'écraser sans problème. Un sourire illuminait son visage, mais pas le genre de sourire amical, non, un sourire carnassier, de tueur. J'avais presque l'impression de me voir quand j'affronte des ennemis dont je sais à l'avance que je vais les réduire en poussière. Brrrr !! Flippant le type !

Il s'élançait sur moi une fois de plus, toute griffe dehors, mais je n'allais pas me laisser saigner comme un vulgaire cochon ! Après tout je suis une pirate de Barbe-Noire ! Je dois imposer la terreur et semer la destruction sur mon passage ! Même si pour l'instant je devais lui faire plus pitié qu'autre chose. C'est ça… Viens plus près de moi le matou ! Malgré la rapidité affolante avec lequel il s'approchait de moi, je ne bougeais pas d'un poil, toujours accroupie au sol. Mes genoux étaient pliés sous moi, une main m'aidait à garder l'équilibre alors que l'autre partait à la recherche de Timmi.

La peur se lisait sans doute sur mon visage, mais je ne devais pas la laisser me gagner, sinon je ne serais bonne à rien. J'analysais chacun de ses mouvements, essayant d'en déduire la seconde qui me servirais d'ouverture. Alors qu'il était à peine à un mètre de moi je me lançais sur le côté, roulant sur mon dos. J’espérais qu'il ait pris un peu trop d’élan pour réaliser à temps que je m'étais accroché à sa cheville.

-Atama no Itami !


made by guerlain for epicode

_________________

Babble, Babble, Bitch, Bitch. Rebel, Rebel, Party, Party. Sex, sex, sex and don't forget the violence. Blah, blah, blah, got your lovey-dovey sad and lonely. Stick your stupid slogan in. Everybody sing along
Double comptes:
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: J'ai signé avec le Diable... [FT Rob Lucci]   Lun 15 Fév - 22:47

Rob RucciAgent Supérieur|Cypher Pole 0
Agent Supérieur|Cypher Pole 0
avatar

Messages : 1102

Navigation
Doriki:
4453/6000  (4453/6000)
Fruit du Démon: Neko Neko no Mi, modèle Léopard

La gamine bleue avait de l'aplomb. Ou de l'inconscience. Sur ce coup ci elle avait tenté le tout pour le tout en l'attaquant de front. Erreur fatale, quoique toujours mieux que lui tourner le dos, auquel cas il l'aurait rattrapé sans l'ombre d'un doute. Le fait qu'elle fonce sur lui de l'avant, dernière chose qu'il attendait, fit que Lucci la rata, ses griffes arrachant quelques mèches au passage. Vesperine Hunter saisit sa jambe, mais ne pu l'arrêter alors qu'il était encore poussé par sa pression, il l'emporta donc dans son élan et les deux se retrouvèrent sur les genoux moitiés à terre.
La pirate avait envoyé une nouvelle attaque de son cru : sans savoir ce qu'elle était, l'agent meurtrier fut atteint d'une violente migraine. La douleur était extrêmement désagréable, et sa vision se brouilla même, il ne voyait plus qu'à moitié ce qui l'entourait. Sans connaitre l'origine de ce désagrément, Lucci avait malheureusement une qualité que son adversaire méconnaissait : l'endurance la plus extrême à la douleur physique. La douleur chez lui rappelait même une acceptation, puisqu'il voyait la douleur comme faisant partie de ce qu'il aimait, du combat, de l'acharnement, de la lutte et la violence pure... Si elle croyait le vaincre par là. Surmontant la paralysie qui avait débuté sur son corps, le champion des agents riposta. Il y avait une autre qualité qu'elle ne connaissait pas lui : l'expérience la plus poussée du combat. Un ennemi vous touche alors que vous ne le voyez pas, pour riposter immédiatement : faire un coup de pied circulaire ! Lucci fit tournoyer sa jambe horizontalement, et aggripa au passage Vesperine. Il la fit rouler sur le côté sous le choc.

" Bien tenté, mais trop lente, trop faible. "

Le Zoan fonça sur la pirate de Barbe Noire et cribla son corps de Shigans. Son index frappait les organes sans traverser la peau à une telle vitesse qu'on ne pouvait les voir, pinçant de l'estomac à la rate, et un instant plus tard sa victime se retrouvait à vomir du sang sur l'herbe. Elle ne pouvait plus lutter beaucoup à présent, son corps était faible de base, en comparaison à des personnages de sa propre envergure, mais en dépit de cela avait besoin d'un petit rappel. L'Homme-Léopard éleva donc son pied avec souplesse, et projeta un Rankyakuu : l'arc tranchant qui sortit cisailla le sol juste à côté de Vesper. Elle comprendrait ainsi qu'il aurait pu facilement la tuer encore une fois, et la terroriserait davantage.


" Il n'y a rien que tu puisses faire face à une élite du Cypher Pole. Renonce. "

Elle ne renoncerait pas à sa vie, mais elle comprendrait que se battre était aussi bien la risquer. C'était sur cet instinct de survie qu'il jouerait pour faire connaitre à cette merde le pire des désespoirs en ce monde. Lucci était encore hanté par les pulsions apparues devant Strange D. Nana. Il devait maintenant les calmer, et quoi de mieux que de la vermine de Barbe Noire ?

Il profita des restes de désarroi de sa "proie" pour lui donner un brusque coup de pied qui brisa sa cheville gauche. Le craquement retentit presque comme du bois sec. Tout commençait là. Ça fait mal non ? Cherche donc à fuir petite proie, tu ne peux plus courir désormais.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: J'ai signé avec le Diable... [FT Rob Lucci]   Mer 17 Fév - 1:28

Hunter VesperineThe Loose Cannon
The Loose Cannon
avatar

Messages : 1157

Navigation
Doriki:
1882/6000  (1882/6000)
Fruit du Démon: Itami itami no Mi

J'ai signé avec le Diable...

feat. Vesperine & Lucci





Je sentais grâce à l'intermédiaire de contact physique entre cet homme et moi que mon pouvoir avait tout de même une certaine influence sur lui. Mais comme je m'y attendais, il était suffisamment fort et résistant pour que ça ne soit pas assez puissant pour le mettre à terre, comme cela aurait fait avec une personne plus faible. J'avais quand même réussi à l'étourdir quelques courtes secondes, mais sa riposte fût quasiment immédiate. Sa jambe m'envoyait valsée loin de lui, rompant le lien entre ma main et sa cheville.

J'avais bien réalisé que ses attaques étaient basées sur du corps-morts, contrairement à la plupart des miennes. D'ailleurs, si c'est pas un comble ça ! Je ne suis pas du tout faite pour ce genre de combat, mais si je veux utiliser mon pouvoir à son maximum, je dois toucher mon adversaire et alors me retrouver à sa merci… Vous pensez que je dois honorer le destin de m'avoir apporté ce fruit si contradictoire avec moi et mon physique ?

Quoi qu'il en soit, il ne s'arrêtait pas là, il utilisait une technique tout à fait époustouflante, en tout cas si on ne le subit pas ! La douleur m'assaillait en une fraction de seconde. Son bras bougeait incroyablement vite, si bien que je n'arrivais pas à voir ce qu'il me faisait en réalité. J'avais l'impression de me faire déchiqueter de l'intérieur, bien que ça ne pouvait pas être possible. En moins d'un instant mon sang coulait de mon nez et avait envahi ma bouche, me laissant un goût de fer et de rouille sur la langue. Je me repliais sur mon même, essayant de calmer cette insupportable souffrance.

Il n'avait vraiment pas l'intention de me laisser la moindre seconde de répit… Je vis une de ses jambes se lever en l'air, avant de s'abaisser brusquement, créant une sorte de lame d'air passant à quelques centimètres de moi. Je vis une dizaine de brins d'herbes coupés volé jusqu'à hauteur de ma tête.

Il me dit que je ne pouvais rien faire contre « une élite du Cypher Pole » et que je devais mieux renoncer. Cypher Pole… Ce nom me disait quelque chose… Oui, il me semblait que c'était le nom d'une sorte de regroupement faisant partie du gouvernement mondial. Ils avaient lamentablement perdu face à une bande de pirate, apparemment venu porter secours à l'une des leurs. Mais cela remontait à pratiquement deux ans, c'était peu avant que je quitte mes parents.

Je n'avais décidément aucune chance contre cet homme, même aussi minime soit-elle. La peur commençait à m'envahir peu-à-peu, finissant par se lire sur mon visage alors qu'il s’approchait de moi, me mettant un violant coup de pied sur ma cheville. Je sentais mes os se briser dans un bruit horrible. Malgré ma capacité à endurer la douleur, je ne pus retenir un cris de détresse. Ce fût à cet instant que la peur fini de me gagner totalement face à lui.

J'avais l'impression de me retrouver devant un prédateur, du genre bestiale, qui ne prend du plaisir que dans la souffrance qu'il inflige aux autres. Je connaissais ça… Un présentement venu de nulle part me disait que c'était pour lui comme un exutoire, qu'il avait besoin de se sentir puissant, dominant. Si je voulais revoir mon capitaine et mon équipage, je devais sûrement jouée sur cette carte, gagner du temps en espérant qu'ils se rendent soudainement compte que je manque à l'appel et que dans un élan de bienveillance viennent à la recherche… C'est beau l'espoir, mais quand on a plus que ça, on s'y accroche tant qu'on peut.

J'essayais de reculer en m'aider de mes mains, alors que ma vision commençait à être brouillée par des larmes, mais je ne voulais pas perdre la face. Je voulais sourire, mais cela ressemblait plus à un rictus de douleur et de peur qu'un sourire narquois, comme je l'aurais souhaité.


-Et bien… On dirait que ce qui t'éclate toi dans la vie c'est de torturer les plus faibles… Je te propose un marcher… Tu peux t'amuser avec moi autant que tu veux si c'est comme ça que tu prends ton pied, mais ne me tue pas et je ne dirais rien à mon capitaine… Et c'est bien toi qui faisais partie du gouvernement mondial et qui a perdu face à des pirates à Ennies Lobby ? C'est pour ça que tu aimes torturer les pirates. Lui lançais-je.

Ce que je venais de lui dire pouvait être à double tranchant : soit je l'énervais et il m'exposait le carne immédiatement, soit je piquais sa curiosité au vif. J'espérais franchement que c'était la deuxième option qui allait se produire. Et je calculais soudainement que ma proposition ne tenait pas du tout debout ! Ba oui, s'il me tue je ne pourrais rien dire à mon capitaine dans les deux cas… Quelle conne je fais !


made by guerlain for epicode

_________________

Babble, Babble, Bitch, Bitch. Rebel, Rebel, Party, Party. Sex, sex, sex and don't forget the violence. Blah, blah, blah, got your lovey-dovey sad and lonely. Stick your stupid slogan in. Everybody sing along
Double comptes:
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: J'ai signé avec le Diable... [FT Rob Lucci]   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

J'ai signé avec le Diable... [FT Rob Lucci]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» J'ai signé avec le Diable... [FT Rob Lucci]
» « J’ai fait un pacte avec le diable. »
» Signer avec le Diable...
» rendez-vous avec le diable - kélia&xénosis
» Qui osera faire un pacte avec le diable ? -Lana-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece RPG Strong World :: L'aventure :: Grand Line :: Autre îles-