AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Duo apocalyptique [PV Akainu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Message
MessageSujet: Duo apocalyptique [PV Akainu]   Jeu 17 Déc - 19:08

Marshall D. Teach☼ The King of Darkness ☼
☼ The King of Darkness ☼
avatar

Messages : 4665

Navigation
Doriki:
5235/6000  (5235/6000)
Fruit du Démon: Yami Yami & Gura Gura no mi





Duo apocalyptique

Une tornade. Un monstre marin qui parvient à créer une tornade. Vous le croyez pas? Eux non plus. Le navire de Barbe Noire fendait les flots, s'arrêtant aux îles détenues par Marde pour y semer le chaos. Jusqu'ici rien de bien nouveau, il faisait déjà ça depuis quelques temps maintenant, dès la fin de son alliance avec le marionnettiste. Avait-elle été réellement une alliance d'ailleurs? Teach n'y avait jamais cru. Sans doute Marde avait-il eu autre chose derrière la tête quand il avait convoqué le yonkou sur son île. C'était même plus que certain : sans doute le voulait-il dans sa poche pour pouvoir au mieux, être tranquille et au pire l'étudier pour déceler ses faiblesses. Tout cela était bien loin derrière aujourd'hui! Les deux hommes se livraient dorénavant une guerre sans mercis. L'île précédente avait d'ailleurs été le théatre d'une jolie "confrontation" où l'édenté avait pu voir que tout les sbires de l'homme aux yeux rouges n'étaient pas si cons. Mais il ne fallait pas en rester là et toute la fine équipe remonta dans le navire vers une nouvelle destination. Frôlant Calm Belt, l'équipage avait d'ailleurs voulu se faire les dents sur un énorme monstre marin, y voyant une réserve de nourriture suffisante pour tenir des semaines. On pouvait s'en douter mais... C'était pas une bonne idée!

La créature, étonnamment résistante, parvint à répliquer et déclencha une tornade qui infligea énormément de dommages au navire pirate. Le quart des hommes travaillaient d'ailleurs à ce que le bateau ne coule pas directement, c'était la merde. Le grrrrand Marshall D. Teach était dans la merde ! Guettant un log pose, tous n'eurent plus que comme objectif d'atteindre la prochaine et la plus proche des îles au plus tôt, l'envie de botter des culs supplantée par l'envie de rester en vie, tout simplement. Dans leur malheur, ils eurent de la chance : après une journée de relai, affrontant encore les caprices du temps tout en luttant contre l'eau qui rentrait déjà par les trous dans la coque, le navire de l'empereur put enfin s'ancrer quelque part. Avec grand peine, les hommes du ténébreux arrivèrent à hisser le vaisseau sur la terre ferme, pour pouvoir faire des réparations optimales. Le plus gros du travail fait, tous prirent une pause bien méritée alors que d'autres patrouillaient sur l'ile, cherchant à savoir si elle était habitée ou non. L'ile n'étant pas bien grande, il fut facile de dire qu'elle était aussi dépourvue d'habitants, c'était plus facile comme ça, personne ne viendrait sans doute les déranger ! Ainsi fini le premier jour d'arrêt forcé sur ce bout de terre, au grand dam de Teach.


"- Merde! Y faut qu'on continue à lui fout' la pression sinon c'est lui qui va m'emmerder... Ouais... Normalement mes lieutenants devraient se débrouiller. Après tout, j'ai pas qu'un seul navire ! Zehahahaha ! ... "

Evidemment, ce n'était pas un bête contre-temps qui allait miner le moral du pirate, fallait pas déconner! Pour l'instant, il s'était un peu isolé de ses hommes, il faisait le point dans sa cabine des zones déjà parcourues et de celles à venir. La dernière île serait celle de Marde... Il en rêvait déjà, remettre ce gugusse à sa place, le voir supplier puis mourir! Ses rêves furent encore remplis de son rire si sympathique!
Le lendemain, Les réparations commencèrent. Ils possédaient encore quelques planches, d'autres hommes coupant quelques arbres en prévision. Rien ne vint déranger cette journée. Pour une fois, un grand soleil et un vent calme leur facilitèrent la vie. Ce n'est qu'à partir du deuxième jour que les choses tournèrent au vinaigre. Vous avez déjà entendu parler de l'apocalypse? Peut-être la vivra-t-on plus tôt que ce qui était annoncé... Celle là, elle était rouge. Une grosse tache rouge sur un bateau bleu qui allait rencontrer une grosse tache noire à côté d'un bateau aux voiles noires. Remontant en urgence sur le bateau atterré, le peu de canons disponibles ne vinrent pas à bout du vaisseau de guerre de la marine qui les canardaient en retour et ce qui devait arrivé arriva !


"- Zehahahahaha ! C'est gentil de venir dire bonjour, Akainu! Tu s'rais pas perdu par hasard?! Ou alors tu s'rais venu me défier sans une armée?! Zehahahaha !"



_________________
Doubles Comptes:
 

The Blackbeard Crew:
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Duo apocalyptique [PV Akainu]   Lun 21 Déc - 15:33

Sakazuki Akainu
avatar

Messages : 248

Navigation
Doriki:
5240/6000  (5240/6000)
Fruit du Démon: - Magu Magu No Mi

Quitter le QG, maintenant installé au Nouveau Monde, se traduit rarement par un incident de retour. Mais les risques sont bien plus élevés que du temps du QG de Marineford. Et tant mieux ! Face au navire de l'amiral-chef peu ont le courage de ne pas détaler. Il n'y aurait guère qu'un fou tel un Yonkou pour se mettre sur son chemin de retour… Un Yonkou. Un Yonkou ?!?

Et là la grande farce devait arriver. Un personnage sur lequel Sakazuki menait des recherches acharnées, toujours infructueuses, afin de le localiser et surprendre… se trouvait là, juste sur le chemin du retour, par pur hasard ! Le Radeau de Marshall D. Teach en personne était là.,, On pouvait de loin déjà reconnaître son compare de géant plus vaste que le Radeau lui même, cela ne faisait aucun doute. Cela ressemblait à une plaisanterie, on était pourtant pas encore Noël ?


« Amiral en Chef Sakazuki, nous ne disposons d'aucun Amiral…. Ne croyez-vous pas que nous devrions… attendre des renforts ? »

Son fichu aide du camp était non seulement un bavard, mais voilà qu'il était lâche. Pas assez pour dire ce qu'il pensait de stupide, suffisamment pour se retrouver affecté dans les gardes d'Impel Down le lendemain… On ne rigole pas avec la justice ! Certainement, le Navire du Chien Rouge était chargé d'un millier d'hommes, non des moins entrainés, et de tous les canons dont on pouvait rêver… Mais certains sous fifres de l'équipage de Barbe Noire pouvaient à eux seuls envoyer le tout par le fond. Sans au moins un amiral comme aide s'en prendre à la fois au gros lard et à tous ses alliés risquait d'être suicidaire. D'ailleurs celui là l'avait visiblement bien comprit, puisqu'il le narguait en le pointant de son doigt gras. Certes, c'était suicidaire. Sauf que… Pensez-vous que cela posait problème à un fanatique comme Akainu ?


«  On dirait que tu m'invites à un barbecue Teach ! Ouvre moi la place un peu, qu'on allume tout ça! »


Les dents du patron de la marine se serrèrent en broyant totalement le cigare. Il se retrouva aussitôt tout haut sur le bastingage, à l'avant de la proue (le cigare avait fini par descendre dans son gosier, cela ne signifiait rien pour un logia). Mais pas pour crier « je suis le roi du Monde ! ». Les amiraux n'avaient pas été appelés, ils étaient en effet beaucoup trop débordés avec toutes ces affaires aussi dédalesques que les tentacules du Kraken ; entre l'arrivée de la pire génération, les affaires traditionnelles, les perturbations de ce groupe du Tartaros, et enfin le changement de camp de Kizaru qui se traduisait par une foule d'heures supplémentaires, il ne fallait jamais retirer de leur poste les armes suprêmes de la Marine si l'on souhaitait quelles avances. S'il les convoquait, de toute manière, le chien rouge ne les recevrait pas avant une heure, le temps que l'issue de la bataille ait été déjà décidée ou que l'autre ait déjà mit les voiles.




« Amiral-Chef Sakazuki, je… Si nous engageons le navire dans la bataille, il risque fort de couler, et nous ne… vous ne… enfin nous ne pourrons pas revenir si tout tourne mal ! « 




Le rookie qui suivait constamment Sakazuki avait de plus en plus de sueur au front à chaque phrase, on se serait demandé s'il était plus effrayé par Marshall D. Teach ou par son supérieur suprême, s'il n'avait eu son attention. Vaincre Teach en ce jour risquait de ne pas être possible, la barbe (sans jeu de mot intempestif), mais en revanche il était bien temps de lui donner une petite leçon de la puissance de la Marine qu'il semblait sous-estimer. Et quelques bons coups douloureux aussi, c'était toujours un honneur exquis. Tremblez misérables, trop confiants au sommet de votre puissance !

Ce fut rapide, un petit ziouuuuu et voilà la forme vêtue de rouge qui se changeait en une sorte de pétard, et se propulsait dans les airs, où on pouvait la voir comme un météorite si on était rapide. En un rien de temps Sakazuki Akainu était au milieu du petit caillou d'ilot, derrière l'équipage des affreux sales et méchants de Barbe Noir. Le sol tout entier trembla du choc, un cercle carbonisé de vingt mètre entourait le point formé par la silhouette du plus pur produit que la Marine ait connu. Il était seul, face à toute l'assemblée des seconds du pire de la pire génération, qui l'observaient ahuris.


«  On organise comment la fête, un feu d'artifice en désordre, ou bien aligné ? »


Sa voix rocailleuses et chargée de haine semblait en grand décalage avec le ton de plaisanterie. Il fit craquer son coude et l'étira du bras gauche, signalant qu'il était prêt.


[re-edit : vu que je fais pas de codage je rends au moins un peu plus lisible les vieux posts x)]


Dernière édition par Sakazuki Akainu le Sam 23 Jan - 1:11, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Duo apocalyptique [PV Akainu]   Mar 22 Déc - 11:24

Marshall D. Teach☼ The King of Darkness ☼
☼ The King of Darkness ☼
avatar

Messages : 4665

Navigation
Doriki:
5235/6000  (5235/6000)
Fruit du Démon: Yami Yami & Gura Gura no mi





Mise en bouche

Une première interpellation remplie d'ironie. C'est comme ça qu'Akainu commença officiellement les hostilités. Venant de ça part c'était presque étrange, il n'était pas homme très sympathique ni très humoristique.D'ailleurs, même s'il lâchait ses petites vannes, son visage restait fermé et sérieux comme à son habitude. Utilisait-il l'humour quand il était content? Est ce que ce fou était si sûr de lui de gagner face à Teach qu'il en était content?! Ces pensées volaient dans la tête du gros, alors qu'il regardait, toujours souriant, l'un de ses pires ennemis se rapprocher inexorablement de lui. Qu'allait-il faire exactement? Et l'autre, qu'allait-il faire lui aussi?! Bourrer dans le tas?... C'était une éventualité. Mais les hommes possédaient chacun un talon d'Achille au minimum : leur navire. Couler en un et son propriétaire sera cloué sur place. Il ne fallait donc pas que son embarcation reste là. Plus grande, plus large qu'avant, elle pouvait accueillir plus d'hommes. Ils étaient nombreux, tout comme ceux dans le batiment de la marine mais ils n'allaient pas être très utile... Toujours sur la terre ferme, seulement accompagné par San Juan Wolf, Shiliew et Catarina, le fameux capitaine allait devoir faire face à la tempête volcanique qui allait se dresser devant lui.

"- Les gars, remettez immédiatement le navire à flot! Moi et mes commandants, on va s'occuper du Chien Rouge! "

Incapable de deviner encore l'issue d'une telle confrontation, il fallait jouer la prudence face à l'amiral en chef. Après tout, ce gusse avait su tenir face aux assauts du Vieux, il serait sans doute coriace mais avec ses deux pouvoirs combinés, la bataille tournerait vite à son avantage. Le colosse décolla de son navire et atterri non loin de la petite bande de pirates, explosant le sol aux alentours. Secouant quelques marins sous le coup, un bref silence prit place, juste ce qu'il fallait pour que l'amiral place encore une fameuse punchline. Sur le coup, elle donna un gain d'énergie considérables aux hommes les moins forts de l'équipage qui couraient maintenant vers le navire pour le remettre à l'eau, aidant déjà plusieurs autres forbans craignant le courroux de Sakazuki.
Barbe Noire, lui, avait le sourire au lèvres, il riait même à gorge déployée face à son adversaire. Après tout, le représentant de la Justice n'était pas le seul à pouvoir narguer son adversaire! Resserrant les rangs, Shiliew et Catarina sortaient déjà leurs armes. Le barbu, lui, répondit gentillement au bonhomme en face.


"- Zehahahaha ! Zehahahaha ! Barbecue, feux d'artifices, faut te décider, Akainu ! Mais d'toute façon j'doute que tu saches vraiment allumer un feu ou une mèche, t'es plutôt du genre chiant, à tout foutre en l'air! Zehahaha ! A moi d'te poser une question... Tu peux rentrer chez toi à la nage, comme les p'tits chiens?! Zehahaha ! "

N'attendant certainement pas que l'initiative parte de l'amiral, Teach écrasa son poing vers la gauche, là où le navire de guerre accostait. L'amiral étant face à lui, parviendrait-il à l'empêcher? Allait-il seulement faire quelque chose?! Connaissant l'animal, la seule chose qui l'importait dans un combat, c'était de tuer son opposant... L'empereur préféra donc simultanément faire appel à son fruit des ténèbres, pour pouvoir se défendre en cas d'attaque sur sa personne. Rien ne disait cependant qu'il pourrait se protéger correctement, tout dépendait de la puissance qu'Akainu mettrait dans ses coups. Il pouvait tout aussi bien, lui aussi, viser le vaisseau de pirate...
Débuter un combat d'une telle ampleur sans préparations... Les deux hommes pouvaient au moins se rejoindre sur un point commun pour une fois! Nul doute que cet affrontement resterait dans les annales ! Pour marquer le coup, Teach ricanait encore dans sa barbe, fixant le marine, d'un air de défi mais ce rire était plus forcé qu'autre chose, le caractère comique pouvait vite s'effacer avec un relou dans le genre du balafré rouge !





HRP : j'espère que ça t'ira ;)

_________________
Doubles Comptes:
 

The Blackbeard Crew:
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Duo apocalyptique [PV Akainu]   Ven 25 Déc - 15:29

Sakazuki Akainu
avatar

Messages : 248

Navigation
Doriki:
5240/6000  (5240/6000)
Fruit du Démon: - Magu Magu No Mi

Le Radeau de Barbe Noire avait été jeté à l'eau, il se préparait déjà à filer. Mais il ne partirait sans doute pas sans son chef... Le bâtiment de la Marine le bombardait déjà de boulets de canon, une petite bataille navale commençait, largement caché par une autre avec des protagonistes qui pourtant se résumaient en des points minuscules à côté des deux monstres de bois et de voile. Ces deux derniers verraient les pouvoirs de ces quelques hommes rappeler en quelques instants combien ils étaient dérisoires...

Teach avait usé de son poing séisme pour fissurer l'air, orienté semblait-il comme un barrage face à son navire. Ce foutu pouvoir rappelait des souvenirs bien agaçants, de certains échanges à Marineford, qu'à cela ne tienne... La partie la plus intéressante était celle du brouillard des ténèbres, car c'était là que la concentration de puissance semblait la plus forte. Ce fruit des ténèbres, jamais encore Sakazuki n'avait eu le privilège de l'expérimenter, mais il avait lu suffisamment de rapport décrivant les effets qu'on avait pu constater, lors de rares combats confirmés par des témoins oculaires, et n'avaient apporté que des éléments partiels. Suffisant pour savoir qu'il fallait éviter un contact direct de fruits du démon et que les ténèbres risquaient de former une barrière quasiment invincible.

Sakazuki remonta un peu sa casquette, et leva le poing dans la direction du navire. L'instant d'après le membre était rouge sombre et pâteux, de la constitution du magma.




" La fuite n'est pas une option pour la Marine... c'est pour l'éviter que tu as amené tes trois petits comparses t'aider... Teach ?!
DAI FUNKAAAAAAAA !!! "



Le "bras" de l'Amiral-chef se détendit vers l'avant, son poing franchissant dix mètres en une micro-seconde comme un tentacule ; mais au passage, il s'agrandissait démesurément, prenant la taille d'un immeuble avant d'avoir atteint son objectif. C'est là que Sakazuki dévia précipitamment la trajectoire originale sur Teach. Il se doutait que son stratagème extrêmement basique avait peu de probabilité d'avoir échappé au pirate, mais c'était toujours un choix plus efficace. Le poing de Magma, d'un diamètre dix fois supérieur à sa cible, porté par toute l'énergie destructrice de son expéditeur, aurait suffit à provoquer un cratère immense dans une ville où à briser les flancs de la tour d'Ennies Lobby ; il provoquait à son passage une absorption d'air qui s'amplifiait allant, créant son effet de commotion qui avait su rivaliser à certains instants avec les charges sismiques de Edward Newgate. Il avait de plus une forme semblable à la gueule d'un molosse enragé : c'était l'une des attaque les plus redoutées d'Aka Inu.

Une seule certitude : le choc serait éprouvant pour les muscles de celui qui y résisterait, aussi puissant soit-il, aussi Marshall D. Teach soit-il.

Avec le mur des pouvoirs sismiques et ténébreux, avec toute cette quantité de magma, une partie ne pouvait que se déverser en de nombreux endroits non prévus, dispersée, tomber en torrents désorganisés et en pluie. Le magma est une matière plus douloureuse et corrosive que l'acide, la moindre goutte était une blessure potentielle pour des combattants normaux, une guêpe agaçante pour les très puissants. A chaque attaque de ce genre, il y aurait une présence plus grande de lave sur le sol de l'île, désolant de plus en plus le paysage, et le rendant de plus en plus invivable à l'exception du Logia.


Dernière édition par Sakazuki Akainu le Sam 23 Jan - 1:14, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Duo apocalyptique [PV Akainu]   Lun 28 Déc - 10:03

Marshall D. Teach☼ The King of Darkness ☼
☼ The King of Darkness ☼
avatar

Messages : 4665

Navigation
Doriki:
5235/6000  (5235/6000)
Fruit du Démon: Yami Yami & Gura Gura no mi





Eruption

Le bâtiment de la marine faisait face maintenant à une mer déchainée, subissant le coup lancé par Teach. Celui-ci souriait, même s'il aurait voulu que son coup détruise ce navire une fois pour toute, les petites frappes mettraient du temps à venir ennuyer les eux hommes dans leur duel. Allaient-ils seulement oser s'approcher de deux fous furieux possédant d'immenses pouvoirs? Seul les trois comparses de Barbe Noire osaient seconder leur capitaine dans ces conditions mais même eux devaient faire attention à la moindre chose qui se produirait pendant cet affrontement. Les séismes et la lave... Vous cherchez des fruits générateur de dommages collatéraux, vous en aviez deux devant vous !
A peine les secousses se calmaient que l'amiral attaqua à son tour. De la lave apparaissaient et grandissait un poing dirigé contre le navire aux voiles noires appartenant au yonkou. Il n'en fallait pas plus pour Teach pour ordonner à San Juan Wolf de faire barrage et protéger leur embarcation coûte que coûte. Le géant eu à peine le temps de faire un pas que le coup parti, la lave maintenant sous la forme d'un chien. Plus précisément, la gueule d'un chien.

Mais il n'était pas au bout de ses surprises, la lave fondait sur lui et non plus dans les airs... Son bras gauche toujours déporté sur le côté, il le ramena devant lui, déclenchant à nouveau son pouvoir. Légèrement oblique par rapport au chien, le coup rivalisa de puissance et commença à désintégrer quelques parties du torrent de lave. Une pluie de débris commença à tomber autour des pirates, alors que le reste du chien parti sur la droite de l'empereur, s'écrasant à terre, dans le sable et finissant dans l'eau. D'un coup, la température avait augmentée, mais cela n'empêcha pas notre ami de rire un bon coup. Il allait pouvoir montrer toute l'étendue de ces pouvoirs... Il posa sa main gauche au sol, virant du blanc au noir, et il récita sa formule.


"- Zehahahaha ! Eviter la marine tu dis?! Mais c'est elle qu'a jamais eu les couilles de m'affronter! Vous m'avez juste r'garder reprendre les territoires du vieux et foutre la merde mais z'avez rien fait pour empêcher quoi qu'se soit! Et c'est pas toi tout seul aujourd'hui qui m'arrêtera! Ce dont j'ai pas envie se sont d'tes renforts, merdeux d'chien rouge! Zehahahaha ! T'as le don d'foutre la merde, hein? Mais regarde... Regarde ce que deviens ton "enfer" face à mon fruit... Black Hole ! "

Une grande étendue noire recouvrit la zone de leur combat. Le feu rougeoyant de la lave se fit bientôt encerclé de toute part par une noirceur effroyable. En moins d'une minute, cet encerclement se solda en une absorption, nettoyant tout le sol, plus une goutte, plus une roche chaude, mais aussi plus aucun grain d'herbe n'était visible. Les cinq personnes de la zone représentaient à eux seuls l'unique forme de vie restante. Mais Teach n'allait pas s'arrêter en si bon chemin, après tout, c'était Akainu, il allait être bien plus chiant que Ace... Il allait essayer d'enliser l'amiral dans ses ténèbres pour ne plus qu'il puisse bouger. C'était peut-être trop dangereux de l'attirer à lui pour ensuite lui asséner des secousses sismiques à bout portant, il fallait d'abord voir ce que l'autre allait faire.

"- Zehahahahahaha ! Mais j'peux aussi absorber aut'chose que d'la verdure ou ton pouvoir... J'peux aussi t'absorber, toi ! Zehahaha !"

La main gauche toujours au sol, Le Roi des Ténèbres savait que l'amiral en chef n'allait pas juste rester de marbre... Il fallait continuer de le pilonner, histoire de lui laisser le moins de répit possible ! Il fit alors irradier sa main droite et balança autre un séisme, créant de forts vents contraires pour son ennemi...



_________________
Doubles Comptes:
 

The Blackbeard Crew:
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Duo apocalyptique [PV Akainu]   Mer 30 Déc - 1:18

Sakazuki Akainu
avatar

Messages : 248

Navigation
Doriki:
5240/6000  (5240/6000)
Fruit du Démon: - Magu Magu No Mi



La longue tour de lave avait été pulvérisée en une attaque par une charge sismique, avec comme une impression de déjà vu. C'était un peu frustrant, une occasion ratée de tester la capacité de résistance de la fumée ténébreuse à une attaque de cette puissance, même s'il était probable qu'elle ai arrêté, le résultat aurait été intéressant avoir... Tant pis, il allait falloir lutter contre un double pouvoir. Sakazuki remit en place sa casquette, signe qu'il passait à une phase supérieur... de détermination.
Voyons le terrain... clairement, les attaques de Magma ne pouvaient rivaliser avec ce double pouvoir de l'Empereur. Aucun fruit au démon le plus probablement, ne possédait le moyen de percer cette défense, même le Magu Magu no Mi, un des plus puissants que la Marine ait jamais possédé.
Allons bon... Ce cachalot devant pensait-il que l'entrainement de la Marine se résumait à tirer un boulet et renoncer quand l'ennemi y était insensible ? Toute l'organisation, l'intelligence, l'efficacité de ce dispositif, ces barbares ne le connaissaient pas, et un de leur symbole allait l'apprendre...

Alors qu'Aka Inu se préparait à l'offensive, il vit les ténèbres qui engloutissaient l'île. Ils étaient teintée d'une odeur cuivrée de mort, aspiraient tout, arbre, oiseau, herbe, tout ce qui était encore assez bête pour rester ici. Le fanatique de la Marine saisit sa casquette avant qu'elle ne soit aspirée. Il valait mieux ne pas rester ici immobile, ça sentait pas bon, une telle force de gravité n'éviterait pas de l'aspirer lui aussi, qui ne pesait guère plus de deux tonnes (les paroles de Marshall Teach le confirmèrent rapidement)... Bien, il ne fallait pas laisser à son adversaire le temps d'agir. Il lui offrait son attaque la plus destructrice pour le coup... La même que lorsque tous les commandants de Barbe Blanche et Crocodile lui avaient barré le chemin à Marineford...

VRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRAOUUUUUUUUUUM

Une éruption. Gigantesque. Le corps entier de l'homme magma s'était changé en un véritable Vésuve, en une apocalypse. Ce spectacle cachait toute l'arrière de l'ile, pour un diamètre de moins de cinquante mètre d'explosion. De cette explosion aveuglante, orange, jaillissaient de nombreuses météorites de quelques mètre de diamètre, qui tombèrent dans la direction du petit groupe de Barbe Noire. Chaque météorite tombant au sol provoquait une explosion, et plusieurs tomberaient directement sur les personnages si on ne les interceptait pas. La puissance du fruit du démon absorba rapidement le reste de brume des ténèbres, celles là même disparaissant en absorbant une certaine quantité de magma, et l'éruption pu ainsi avoir lieu. Tant qu'elle durait, les météorites pleuvaient sur le carré de Teach, et autour, explosant, creusant des trous, brulant la terre, poursuivant le travail de désolation du paysage. La fumée montait rapidement au ciel et emprisonnait une partie de l'ile dans l'obscurité. Au centre de l'éruption, Sakazuki était fondu dans la masse monumentale de magma, invisible.

Selon toute évidence, le Fruit du Séisme ne permet pas d'arrêter continuellement une pluie de météorites : il bloque leur passage quelques secondes par la pression atmosphérique, mais de nouvelles passent à travers par la suite, les résistances du vieux Barbe Blanche aux propres attaques de Sakazuki n'étaient jamais constantes, toujours au coup par coup. Sakazuki espérait ainsi forcer Teach à se servir du fruit des ténèbres pour se défendre : cela obscurcirait la scène, même le Gros ne devait pas voir à travers une telle masse de brume, même si elle garantissait sa protection.

Le "bombardement" dura un court moment, moins d'une minute, suffisamment pour lancer une pluie de projectiles. Et là Sakazuki opta pour le changement de tactique : il plaça son corps dans une des météorites qui décollait, et s’arrangea pour tomber sous la forme de magma derrière le groupe des quatre adversaires. Une fois atteint le sol, il se retrouva à environ quelques dizaines de mètres, entre le flanc et l'arrière de Teach... Si tout était comme prévu, le Gros regardait encore l'éruption en l'y croyant encore car il n'avait pu distinguer le corps d'un logia de magma des météorites balancées... L'éruption ne durait que quelques secondes après qu'on s'en détache, le temps de se vider du magma formé. L'éruption s'éteignit donc juste quand Sakazuki se mit debout derrière ses adversaires, quittant la lave pour la forme humaine.
Il visa aussitôt le dos de Marshall D. Teach, et envoya dans sa direction une série de petite boules de magma jaillissant de son poing : celles-ci ne dépassaient pas la taille de son poing, mais possédaient l'avantage d'être envoyées à grande vitesse et en quantité. L'Amiral-Chef se souvenait s'en être servi contre Newgate lors de leur ultime combat... ici c'était le même procédé, le besoin d'atteindre instantanément son ennemi, loin de tout orgueil.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Duo apocalyptique [PV Akainu]   Jeu 31 Déc - 8:10

Marshall D. Teach☼ The King of Darkness ☼
☼ The King of Darkness ☼
avatar

Messages : 4665

Navigation
Doriki:
5235/6000  (5235/6000)
Fruit du Démon: Yami Yami & Gura Gura no mi





Panique volcanique

L'amiral n'allait, bien sur, pas se laisser faire bien sagement. Suffisamment loin, il parvint à esquiver les dommages directs potentiellement causés par un face à face avec le séisme. Profitant du court laps de temps laissé entre deux attaques, il se mua en un volcan, la lave suintant et s'élevant à nouveau dans les airs. Ce pouvoir était vraiment puissant, il fallait bien que le gros l'admette! Mais il n'allait pas se laisser démonter pour si peu! Profitant d'avoir fait le plein de magma lui aussi, en ayant aspiré sa première attaque, Teach sourait à nouveau. Rien ne pourrait l'atteindre, avec ses deux pouvoirs! Rien ni personne! Pendant que Shiliew, Catarina et San Juan Wolf tentaient déjà d'esquiver les premiers météores en fusion, leur capitaine rassemblait ses ténèbres en une colonne, dirigée vers Sakazuki. Cette technique lui permettait même de faire d'une pierre, deux coups, en aspirant les rochers qui venaient dans sa direction. Riant à en cracher ses poumons, le pirate lança une autre attaque ténébreuse qu'il affectionnait particulièrement... En libérant tout ce qu'il avait emmagasiné, il pourrait contrer les assauts du volcan, au moins pendant un temps, mais un temps significativement plus élevé qu'avec un seul coup de poing sismique.

"- Zehahahahaha ! Liberation !"

Deux flots de magma et de roches s'affrontaient alors, protégés par leur flux respectifs, les deux hommes ne risquaient rien, Shiliew et Catarina en profitèrent d'ailleurs pour rester à distance respectable mais toujours dans le dos de Barbe Noire, histoire de ne pas devoir faire face à trop de débris. Le cuirassé par contre, ne pouvait rien face à tant de débris, étant donné sa taille immense, il décida alors de rester de dos, amortissant un peu le choc des roches et la chaleur intense de la lave, qui brulait d'ailleurs une partie de son immense chevelure. Les navires, suffisamment loin mais suffisamment près, devaient affronter simultanément la mer et des débris en fusion. Des dégats étaient inévitables mais vu le nombre de personnes sur chacun, ils ne couleraient pas si facilement. L'apocalypse étaient donc finalement arrivée, le ciel devenant aussi rougeoyant que le détenteur du fruit d'en face. Au fil des secondes qui passaient, le yonkou tentait de réfléchir à une contre-attaque plus utile que les précédentes. Bientôt il ne pourrait rien renvoyer à la tête de l'amiral, son volcan étant sans commune mesure avec son poing en forme de chien. Il allait devoir tenter le tout pour le tout... Il leva sa main qui se mua en un tourbillon obscur. Il allait l'attirer à lui pour le forcer à stopper son volcan, au risque de se prendre une autre attaque.

"- Kurouzu !"

Alors que sa précédente attaque venant justement de toucher à sa fin, le pirate espérait suffisamment surprendre son adversaire pour lui donner quelque chose d'indigeste à manger. Mais, alors que de la pierre échauffée continuait de tomber aux alentours, son tourbillon n'attirait absolument rien à lui. Surpris, il parcourut rapidement des yeux le volcan, la lave, mouvant son bras dans toute les directions possibles. Rien! Pourquoi ne venait-il pas à lui?! C'est là qu'il entendit Catarina derrière lui. Il se tourna pour voir qu'elle pointait son doigt en direction de sa droite, vers un cratère non loin de lui. Le magma s'était mut en une forme que le capitaine redoutait déjà. Il était là. Il s'était joué de lui. Du liquide brûlant fonça soudainement vers lui. Prit au dépourvu, il tenta d'augmenter le diamètre du siphon de noirceur pour se protéger des multiples poings qui fusaient dans sa direction mais il ne fut pas assez rapide. Il se mangea les deux premiers de plein fouet, successivement dans le ventre et l'épaule, avant de pouvoir stopper le reste. Sur le coup, il perdit l'équilibre et tomba sur le dos, hurlant déjà toute sa douleur. Alors qu'il récupérait péniblement en se tordant de douleur, il entendit une détonation. C'était Catarina, elle venait d'exploser la tête d'Akainu, provoquant un petit jet de laves aux alentours.

Malgré tout, le corps de l'intéressé se mouvait toujours dans la direction de l'empereur. Prit une fois de plus au dépourvu, Teach n'en menait pas large mais alors que ses blessures lui procuraient toujours une intense douleur, il éructa de colère en écrasant simultanément deux poings sismiques devant lui. A une si petite distance, ce taré ne pourrait pas s'en sortir aussi facilement ! Encore souffrant, le barbu mordait sa lèvre, serrant les dents, la moue mécontente. Ce connard n'allait pas s'en sortir aussi facilement! Dès que les secousses commencèrent, il relança un Kurouzu avec l'une de ses mains. Là encore, il ne fallait pas freiner le rythme, même s'il était blessé. Avec ce nouveau tourbillon, il voulait l'attirer à lui et pouvoir lui asséner un coup dévastateur tout en le privant de pouvoir, puis de mouvement. Il était bien trop dangereux, de près comme de loin. Il allait devoir l'immobiliser pour s'en sortir...




_________________
Doubles Comptes:
 

The Blackbeard Crew:
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Duo apocalyptique [PV Akainu]   Sam 9 Jan - 19:09

Sakazuki Akainu
avatar

Messages : 248

Navigation
Doriki:
5240/6000  (5240/6000)
Fruit du Démon: - Magu Magu No Mi

Voilà que Marshall D. Teach, l'un de nos pires ennemis, venait de goûter à la douleur, et qu'il ne riait plus du tout. Sakazuki déforma sa frimousse d'un sourire réjouit (et narquois), fier de cette leçon même modestes donnée par la Marine au renégat qui possédait le pouvoir de détruire le monde. Mais ce n'était pas du tout fini, et il ne se satisfaisait réellement qu'à la fin de ce duel, si elle n'était tragique. C'est pourquoi il poursuivit aussitôt son action en courant férocement vers son adversaire, le visage hargneux, ne se laissant pas perturber par les armes à feu aux effets factices dont les complices de Teach usaient instinctivement pour le retarder.

Derrière le simulacre de batailles navales continuait. Un des plus vastes navire de la Marine continuait d'échanger des myriades de boulets de canon avec l'un des plus dangereux de la piraterie, toujours sans commun intérêt avec l'affrontement titanesque que leur stature ne savait cacher. Le Radeau restait désavantagé du fait qu'il était occupé à prendre la mer tout en se défendant, toutefois il aurait suffit par exemple que San Juan Wolf change de mobilisation pour réduire en sciure le vaisseau de la Justice impitoyable.


La riposte de Teach provoqua deux séisme spectaculaires, dont les dégâts se propagèrent sur un pan entier de l'île. Dans un premier temps en évaluation en micro-secondes, la bourrasque épouvantable fouetta les avants de Sakazuki avec tant de force qu'il parvint plus à avancer bien qu'il courut de toute sa force, aveuglé, puis il fut poussé en arrière de plusieurs pas, et enfin vola dans le sens opposé comme un mannequin de paille. Ensuite, le sol se déchira immédiatement, transpercé par des multitudes de crevasse courant aléatoirement. Des parties entières de l'ile dans l'aire du combat se séparèrent en formant des falaises dans lesquelles l'eau s'engouffrait rapidement depuis le rivage. Après avoir été soufflé par l'explosion, le corps logia d'Akainu parvint heureusement à éviter de tomber dans un trou mortel, et s'il agrippa au sol pour ne pas être emporté par l'achèvement du désastre. Mais encore une fois, une nouvelle force irrésistible arracha du sol le Commandant de la Marine. Il comprit immédiatement à la brume ténébreuse que son adversaire l'attirait vers lui, décidé à jouer son plus gros coup de dés. Qu'à cela ne tienne... A aucun moment il ne se laisserait plier devant la menace jaillissant d'un ennemi aussi méprisable, quelle qu'elle soit : Barbe Blanche était une menace encore plus immense que son imitateur, et n'avait jamais su faire fuir le fou déchainé Sakazuki... Son sort, il était prêt à l'affronter tant la colère et la détermination le hantaient.

N'ayant pas eu le temps de se remettre du choc des séismes, Sakazuki n'était pas préparé pour préparer une attaque tout en étant aspiré. La formidable force de gravité du Yami Yami no Mi l'attira si vite que ses pieds retrouvèrent soudainement le sol, tandis que la main de Barbe Noire serrait son épaule, devenue tangible. Il était là, collant presque son pire ennemi, tandis que la gravité continuait son effet d'aspirateur, avec une telle pression que le Marine ne pu dans un premier temps produire un geste de riposte défensive. Les dégâts étaient inévitables maintenant qu'il ne possédait aucune défense logia, et le pire risquait d'arriver avec la combinaison d'une attaque séisme de l'autre main libre de Teach. Ce dernier, malgré la stature impressionnante de Sakazuki -dépassait les trois mètres- le dominait par sa taille avec au moins un mètre de plus, comme les autres monstres qui l'accompagnaient. Cependant, le Chien Rouge garda sa détermination aussi folle qu'inébranlable, décidé à représenter jusqu'au bout la fierté de la Marine : ne montrant aucune trace de peur, le visage de Sakazuki forma rapidement un sourire hargneux tandis que sa bouche s'ouvrait avant d'encaisser la prochaine attaque inéluctable du gros :


" VAS Y BIEN FORT, TEACH, QUE TU VOIS CE QUE LA MARINE A DANS L'ESTOMAC "
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Duo apocalyptique [PV Akainu]   Mar 12 Jan - 16:40

Marshall D. Teach☼ The King of Darkness ☼
☼ The King of Darkness ☼
avatar

Messages : 4665

Navigation
Doriki:
5235/6000  (5235/6000)
Fruit du Démon: Yami Yami & Gura Gura no mi





Désastre tectonique

Les deux hommes rivalisaient sur le plan de la force brute. Ce que les navires ne réalisaient pas encore, c'est qu'ils étaient dans le rayon d'action du déchaînement des deux plus gros tarés de l'ère actuelle, bien trop occupés à devoir se battre entre eux pour faire attention aux alentours. Les deux immenses vaisseaux, eux aussi étaient fort occupés et personne ne pouvait nier l'acharnement des deux camps à lancer des boulets sur l'autre... Jusqu'à ce qu'un volcan s'érige subitement et se mette à les bombarder. Plus encore que les ordres de leur supérieur respectifs, cette bataille se solda bien vite par la défense seule de leurs embarcations, chaque marins esquivant ou utilisant ses pouvoirs, sa force, pour tenter de dévier de multiples projectiles bien trop échauffés pour pouvoir être manipulés à mains nues. Ces feux d'artifices, (d'un certain mauvais gout, il faut bien l'admettre) durèrent un temps irréel, personne ne su exactement dire si seulement quelques secondes ou plusieurs minutes s'étaient écoulées pour qu'enfin, le ciel redevienne plus clément. A peine remis de cette pluie désagréable, les deux navires n'eurent besoin que de l'ouïe pour deviner ce qui arrivait ensuite.

Des tremblements de terre simultanés vrillèrent soudainement le ciel, la terre et la mer, déchaînant les flots, gonflant les voiles! Ils n'avaient beau pas être sur la trajectoire directe des assauts de Barbe Noire que le doute vient immiscé dans leur esprits... Les marines se demandaient exactement quoi faire, alors que les pirates prenaient les devants et s'occupaient maintenant bien plus de la trajectoire qu'emprunteraient leur bateau. Pour autant, rien ne différencia ce qu'il advenu. L’île, au bord de devenir un archipel d'ilots, appelait une grande quantité d'eau à venir s'engouffrer dans les falaises qui venaient de se créer. Un fort courant se créa et entraina graduellement les deux châteaux boisés à s'approcher une nouvelle fois de la plage. Entre les détonations, les torrents d'eau et le sifflement du vent, personne n'entendait ni ne voyait distinctement ce qu'il se passait sur la terre ferme. Les deux fous étaient toujours là, c'étaient eux pourtant, la source de leurs malheurs en cette foutue journée... Malgré tout, du côté des deux chevaliers de l'apocalypse, le barbu ricanait, puis riait et riait encore en voyant le chien rouge finalement tomber entre ses mains. Du sang s'échappait de sa bouche, ruisselant le long de son menton.


"- Zehahaha Zehahahahaha ! Avec mes pouvoirs, c'est la seule chose que tu peux foutre! Encaisser !"

Jouissif, Teach contracta plus plus possible les muscles de son bras, savourant comme il se doit l'impuissance qu'il voyait au bout de sa main noire. Il ria encore lorsqu'il écrasa finalement son poing sur la tempe droite de l'amiral, dans un coup obliquement dirigé vers le bas. Les yeux exorbités, alors même que sous la puissance de son coup, il lâcha sa prise, il regarda l'homme à la tête du bras armé du gouvernement se manger le sol en face de lui, partant sur plusieurs dizaines de mètres. Au sommet de son extase, le yonkou se paya le luxe de ne plus faire attention à son opposant, se tournant vers ses lieutenants, tous fermement agrippés à la terre sous leur pieds depuis les séismes. Il leva ses bras comme un acteur de théâtre et commença à houspiller une foule pourtant absente. En plein délire, il cracha quelques paroles et lorsqu'il eut fini, il se retourna ensuite vers le lieu où devait se trouver l'espèce de merde et sa caquette bleue.

"- Zehahahaha ! C'est bien la seule chose que vous pouvez avoir, des tripes! Personne ne peut me résister! Et c'est pas avec toi comme commandant en chef que j'aurais peur de la marine! Zehahahaha! C'est clair que c'est pas toi qui va essayer de m'avoir de façon stratégique! Voilà c'que t'es! Un idiot de chien bon qu'à mordre! Zehahahahaha !"

Mais alors qu'il croyait voir un homme à terre, au bord de l'épuisement, le regard vacillant, il dû faire face à l'imposante silhouette du gardien de la Justice, les deux poings déjà serrés et le regard furieux. Des tripes, c'était tout ce que ce type avait... Et il était un putain de coriace! L'expression figée, Barbe Noire tira subitement la tête à cette vision, puis il sursauta mentalement lorsqu'il vit de la lave couler des extrémités de l'amiral. Écarquillant brièvement les yeux, le nouvel empereur prit la bonne résolution de ne pas se laisser faire! Si ce taré continuait, il allait subir la même attaque qu'il avait amené Ace à sa capture... Il dirigea sa main vers le sol et fit, une nouvelle fois, appel aux ténèbres. S'il continuait, s'était soit plonger dans l'eau ou alors se faire aspirer par l'étendue noire... Au bord de l'énervement, Teach cracha ses poumons.

"- T'en veux encore?! Foutu chien rouge! Black Hole ! TU EN VEUX ENCORE?! TE RATE PAS ALORS! "




J'espère que ça te va! x)

_________________
Doubles Comptes:
 

The Blackbeard Crew:
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Duo apocalyptique [PV Akainu]   Sam 23 Jan - 0:42

Sakazuki Akainu
avatar

Messages : 248

Navigation
Doriki:
5240/6000  (5240/6000)
Fruit du Démon: - Magu Magu No Mi



Deux années plus tôt, l'amiral Akainu avait subit l'attaque suivante : un poing séisme, énorme et d'une puissance incalculable, possédé par Edward Newgate en personne, s'était abattu sur lui accompagné d'une charge sismique.


Il y songea, lorsque le poing séisme de Marshall Teach le frappa pleinement : il y avait quelque chose de familier là dedans. Quelque chose de familier que seuls ceux ayant encaissé l'attaque en question pouvaient comprendre : cette sensation de force et de brutalité absolue, d'avoir le corps réduit en bouillie, d'avoir plusieurs os brisés en une seule seconde, d'étouffer et de vomir du sang. Le coup de poing de Teach n'était pas totalement comparable à celui de Barbe Blanche, que l'on nommait non sans raison l'homme le plus fort du monde et qui l'avait manié durant des décennies, pour infliger à Sakazuki l'attaque la plus douloureuse de toute son existence. Mais après deux ans, elle ne pouvait être qualifiée d'ersatz.

Le Commandant de la Marine, du sang mouchetant sa casquette et recouvrant son crâne et lâchant un râle rageur étranglé, alla faire exploser un rocher plus loin. Ses pensées complètement désordres basculant de toute part dans son cerveau ne reprirent de la clarté qu'après la courte et violente commotion. Il s'était attendu à subir ce choc, c'était le torse bombé qu'il avait participé à ce sacrifice pour la dorure de la Marine : néanmoins, ce même choc lui demanda une endurance colossale pour ne pas rester au tapis. Celle que l'on retrouve chez les sommets de la Marine, et que Teach en dépit de son expérience, comme le montrait la tête dont il le dardait à présent, avait oublié plusieurs secondes.

C'était là que s'être donné à cette attaque plutôt que d'avoir tenté le repli stratégique, prenait tout son sens. De loin, Sakazuki n'avait aucune chance d'atteindre Barbe Noire. De près, là les choses sérieuses pouvaient commencer. Alors le molosse Aka Inu s'était relevé aussitôt, et malgré ses blessures, préparait sa nouvelle charge. En ce moment tout était une question de vitesse entre les deux hommes. Qui était le plus vigoureux et rapide ? Honnêtement, bien qu'il avec conscience d'être face à un Yonkou qu'il ne fallait donc aucunement sous-estimer (la blague !) le Marine savait que le pirate avait un handicap de masse : son double Fruit du Démon. Il fut un temps Teach, sans aucun fruit du démon, était décrit comme un des plus redoutables combattants de Barbe Blanche, et les rumeurs le désignaient même auteur des cicatrices de Shanks le Roux… Mais possédant deux des plus puissants et par conséquents difficilement manipulables fruit du démon, en plus de deux ans Teach avait du s'empâter à force de les manier au détriment des traditionnelles techniques de combat. Sakazuki lui, avait retenu les leçons du presque légendaire Zéphyr, qui l'avait entraîné : ne pas se reposer sur son fruit du démon. Il n'aurait pas eu besoin de cet entraînement en dépit de cela, car tout naturellement, le côté physique du combat primait sur toute chose chez Sakazuki. Depuis plus de trente ans, il pratiquait encore mille pompes le matin et cinq-cent abdos avant de dormir, un jogging du matin et un de l'après midi et des haltères lorsque il avait le temps. Cette montagne de muscles ne devait pas fondre pour continuer à rendre service, d'autant que l'âge avançait. L'un des hommes les plus endurants de la Marine pouvait-il dépasser en vitesse et en force brute l'un des plus dangereux pirate ? C'était presque certain !

Sans attendre une fraction de seconde, le Fanatique lança sa course vers son adversaire, la face d'une férocité sinistre. Ses talons le firent bondir comme un chien de chasse fondant sur sa proie.


« EXACTEMENT, SENS LA MORSURE ENRAGÉE DE LA JUSTICE… TEAAAAAACH ! »

Le défiant sur ses propres sarcasmes, Sakazuki poursuivit son élan et se retrouva dans l'emplacement vitale de sa cible. Cette dernière avait lancé son pouvoir d'aspiration, mais cela n'avait plus gère de sens puisque précisément ce qu'il voulait était atteindre Marshall D. Teach… De toute manière, même agrippé, il aurait le temps de lâcher son coup. Les bras de l'Amiral-Chef se couvrirent de Haki offensif, noir comme du pétrole, pour maximiser la puissance des dégâts. Il parvint alors au terme de cet instant crucial à riposter au coup que lui avait infligé Teach : il atteint à son tour son adversaire, de son fameux upercut du poing droit semblable à un boxeur professionnel, en plein torse. Le choc se répercuta dans son poing dont les jointures craquèrent joyeusement, comme ivres de combat.


«  Un fruit du démon qui annule les fruits du démon n'a plus de sens, si l'autre ne se sert pas d'un fruit du démon mais de la méthode pure et traditionnelle. J'ai préparé ce combat pendant si longtemps, que je savais que j'en viendrais là. »

Alors il resta debout, stoïque, ne s'attendant pas à une vermine aussi surpuissante qui ne saurait pas riposter d'une façon au moins terrible. Ainsi allait la vie dans la Marine.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Duo apocalyptique [PV Akainu]   Sam 23 Jan - 11:21

Marshall D. Teach☼ The King of Darkness ☼
☼ The King of Darkness ☼
avatar

Messages : 4665

Navigation
Doriki:
5235/6000  (5235/6000)
Fruit du Démon: Yami Yami & Gura Gura no mi





Duel d'endurance

Le temps lui manquait. La sueur ruisselait sur son front, du sang toujours au coins des lèvres. Akainu n'abandonnerait jamais, c'était le type le plus taré et le plus borné que Teach avait jamais rencontré. De par sa détermination, il le montrait encore : il affrontait son ennemi au prix de tout les sacrifices. Il ne s'arrêterait que lorsqu'il mourrait. A l'inverse, Barbe Noire était bien plus conscient de ce qu'il voulait faire. Ce n'était certainement pas aujourd'hui qu'il allait se laisser mourir face à la tête de nœuds d'en face! Il avait encore trop de choses à accomplir, trop de territoires à conquérir et des ennemis à détruire avant de laisser tranquille le monde! Ce n'était certainement pas le nouvel amiral en chef qui allait l'en empêcher! Malgré tout, il fut prit de vitesse et n'eut pas le temps de lancer son attaque que l'homme était déjà face à lui, enfonçant son poing dans son ventre, le faisant, à son tour décoller de terre. Crachant encore du sang et de la salive par sa bouche, ce n'est que lorsqu'il toucha le sol que de l'air accepta à nouveau de rentrer dans ses poumons. Le haki du marine était impressionnant, il avait atteint les organes du pirate malgré la notable couche de graisse qu'il s'était constitué!

Le manque d'air lui ayant passé l'envie de crier sa douleur, notre ami passa son bras devant sa bouche, histoire d'y enlever le sang qui pouvait le gêner. Ce n'était pas avec un simple coup de poing que Barbe Noire s'avouerait vaincu. Malgré tout, tout autour d'eux partait joyeusement en couilles, il avait fallu que le gros lard fasse un vol plané pour vraiment prendre en considération ce qui l'entourait. Si le combat ne se finissait pas bien vite, c'était l'ile et les navires qui allaient sombrer dans la mer... Les ravages du magma et des séismes avaient déjà provoqué des balafres importantes, où l'eau s'engouffrait. Entre deux longues respirations, il tentait de voir comment se sortir de ce pétrin, quand il se souvint que son équipage se trouvait encore derrière lui. Sans doute le temps ne jouerait pas en sa faveur pour venir à bout aujourd'hui du gogole en rouge. Tout en se relevant, sentant les ténèbres investir son abdomen pour aspirer les dommages qui lui vrillaient encore l'estomac, le yonkou décrocha son den-den mushi, miraculeusement intact jusqu'ici. Il joignit le géant à plus de cent mètres au dessus de lui, lui intimant de l'aider à mettre à terme à l'affrontement. Le barbu frapperait le sol à sa gauche avec ses deux poings sismiques et son subordonné frapperait à droite.

Vu l'état de l'ile, elle se séparerait en deux, créant une faille gigantesque en son centre. La manoeuvre leur ferait sans doute gagner suffisamment de temps pour rebrousser chemin et les courants marins qui seraient créés sépareraient également les navires, pour ne pas qu'il puisse encore le poursuivre au beau milieu de l'océan. Le plan brièvement expliqué, il convint d'un signe qui indiquerait quand ils devraient joindre leurs attaques et il raccrocha, enfouissant à nouveau le petit escargophone on ne sait où.... Cela fait, le capitaine arborait à nouveau un joli sourire! D'abord il allait devoir suffisamment éloigner le bourrin de service, il était trop prêt, il avait encore l'occasion de tout faire capoter. Il était là, statique, stoïque, comme pour le narguer. Il allait devoir changer de tactique... Il leva ses deux mains et agrippa l'air, il tira ensuite vers le bas, déstabilisant totalement la surface de terre sur laquelle il se trouvait. Il enfonça l'une de ses main dans le sol, pour lui permettre de rester précis et il décrocha ensuite un coup de poing dans l'air, déclenchant un nouveau tremblement dans la direction du gradé.


"- Zehahaha ! Tu perds rien pour attendre, sale merdeux ! Toi et ta méthode traditionnelle à la con, z'arriverez à rien contre ma puissance ! Zehahahaha ! "

Il fallait qu'il joue le jeu, qu'il fasse semblant pour faire croire à l'amiral que jusqu'ici, malgré l'appel étrange qu'il avait passé, rien n'allait changer. Mais c'est bien maintenant que tout allait changer! Ne prenant pas le temps d'observer son ennemi plus longtemps, il leva à nouveau les bras, les faisant briller trois fois d'affilée, opérant donc le fameux signal. Dès que les tremblements furent moins violents, il fit quelques pas, comme pour prendre de l'élan, et il frappa du plus fort qu'il put dans la terre. De l'autre San Juan Wolf s'exécuta de la même façon, sa grandeur et sa puissance devant amplement suffire à créer une fissure puis enfin, une faille quand les deux coups se rencontreraient dans le sol...




HRP : ça te va si on se dirige tout doucement vers la fin du combat? Dis moi si tu préfères qu'on se fritte encore ;)

_________________
Doubles Comptes:
 

The Blackbeard Crew:
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Duo apocalyptique [PV Akainu]   Mer 27 Jan - 22:27

Sakazuki Akainu
avatar

Messages : 248

Navigation
Doriki:
5240/6000  (5240/6000)
Fruit du Démon: - Magu Magu No Mi

Il était jouissif de porter une blessure douloureuse au plus dangereux des Yonkou. Le coup de poing colossale, qui faisait encore craquer les os du crâne du numéro de la Marine lors des efforts, était un prix équitable, bien équitable. Cependant ce combat royal, ou plutôt simulacre de combat royal, ressemblait de plus en plus à une farce. Les deux duellistes ne s'étaient pas donnés au maximum, se contentant de démontrer les capacités de leur pouvoir l'un face à l'autre, et nul ne cherchait à achever son adversaire ; il faut dire que les dés étaient pipés, à tout moment Teach pouvait décider d'arrêter de jouer et envoyer ses trois ignobles comparses affronter Aka Inu sans aucune retenue au lieu de s'assurer simplement que leur chef ne risque pas sa vie ; à eux trois, les trois pire rebus d'Impel Down pouvaient sans l'ombre d'un doute former un adversaire aussi dangereux que leur capitaine. Mais ce qui devait être fait avait été fait : la Marine avait montré ses tripes, son bras et sa fierté. De quoi rappeler au gros Yonkou qu'il n'était pas invincible face à eux.


" Au fait Teach, pour les anciens territoires de Barbe Blanche que tu as arraché au Moby Dick... J'aurais du t'envoyer une carte postale en remerciement à l'époque, c'est pourquoi je t'ai laissé faire. Il aurait été dommage de tuer des bouseux de pirate avant qu'ils aient tué d'autres bouseux de pirates, ça économise des soldats de vous laisser faire le travail à notre place. "



Sakazuki eu un sourire sarcastique, une attitude peu abondante au combat, réservée aux grands ennemis. Cette grimace perdit un peu d'ardeur lors de la nouvelle attaque de Teach. Cette jungle des plaques tectoniques rappelait le vieux Newgate, c'était une sorte de combat contre l'imprévisible, l'instabilité, une sensation unique de danger, bien qu'elle ne suffit à décourager les adversaires les plus tenaces de s'y jeter. Cette fois-ci cependant, pressentant le risque de tenter de gagner son adversaire en fonçant dans les airs dans une atmosphère instable, Sakazuki recula, luttant contre le glissement de terrain pour ne pas tomber à genoux, véritable numéro d'équilibre. Il accourut à une nouvelle technique : il leva son bras balança de nombreux poings magma dans le ciel.


Ryusei Kazan


Après avoir pris de l'altitude, en tombant une vingtaine de secondes plus tard, ces boules de feu auraient mûris jusqu'à ressembler à des météorites qui tomberaient en tout sens autour de Teach, le forçant à tout à la fois lutter de front et à se défendre de hauteur. Malheureusement cette expérimentation ne pu se concrétiser : un nouveau séisme formidable déchira le sol et partit dans sa direction. Sakazuki riposta par un nouveau Dai Funka, la colonne géante du chien de magma envoyée à pleine puissance pour affaiblir la commotion du séisme. Encore une fois le magma se dispersa en tout sens, créant un nouveau brasier, mais la crevasse continua à séparer le sol et le frôla, le faisant tomber au sol. Le Marine parvint à s'accrocher au bord de la crevasse et éviter ainsi une chute mortelle, et sauta sur le sol de nouveau. Mais alors qu'il préparait une nouvelle riposte, il s’aperçut que la crevasse poursuivait à lézarder l'île dans un autre sens. De l'autre côté, le gigantesque San Juan Wolf frappait également... Une petite partie de l'île se détachait clairement du gros de l'île.


Des nouveaux dégâts pulvérisaient l'infortunée île. Après avoir été privée de toute nature pour ressembler à un rocher nu couvert d'un manteau de terre triste, elle avait été recouverte ça et là d'étangs de magma, qui n'étaient rien face aux séismes à répétition. La sensibilité des plaques s'accentuait à chaque tremblement de terre, et la puissance définitive de ce dernier fut impitoyable. Non seulement la partie de l'île de Sakazuki se sépara et recula de plusieurs dizaines de mètres, mais des morceaux entiers sombrèrent dans des glissements de terrain ; pour ajouter au chaos, l'eau de la mer, qui s'engouffrait ça et là entre les sillons et se mêlait aux chutes de falaise provoquait typhons, tourbillons, inondations et mini-tsunamis. L'Amiral-Chef se déplaça de nombreuses fois en craignant d'être engloutis mais tint bon. Pour empêcher Teach de reprendra une attaque il envoya autant de "fuzen" qu'il pouvait dans sa direction : des fusées de laves, moyennes mais au potentiel fortement explosif, qui fragilisaient le sol l'entourant. S'y joignaient les météorites tombant du ciel, recouvrant le théatre d'un voile de fumée noire, rendant invisible la Teach. La plaque sur laquelle ce dernier était debout devenait instable et il allait devoir en dégager bientôt lui aussi, avec comme cadeau un petit répit.


Toutefois des signes annonçaient la fin inéluctable du combat. Les deux navires ennemis se séparaient, tirés par l'effet de déglutition du courant s'engouffrant dans les balafres de l'île, leurs voiles incapables de résister à la poussée. Les dernières attaques du Gura Gura no Mi ajoutaient une mauvaise influence sur la mer, qui précipitait les bâtiments flottants dans une semi-tempête. Dans ces conditions poursuivre la bataille navale devenait extrêmement compliqué, d'autant que le radeau maintenant poussé à la mer détenait l'avantage. L'aide de camp de Sakazuki resté à bord se retrouva dans l'obligation d'ordonner à l'équipage de cesser le combat et de s'éloigner un peu du rayon du Yonkou. Une seule attaque d'un titan quelconque présent pourrait le pulvériser, le commandant étant trop loin et occupé pour les protéger, et les marines étaient tiraillés par le stress.


[Je voyais ça comme ça  aussi no prob ;) ]
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Duo apocalyptique [PV Akainu]   Jeu 28 Jan - 17:23

Marshall D. Teach☼ The King of Darkness ☼
☼ The King of Darkness ☼
avatar

Messages : 4665

Navigation
Doriki:
5235/6000  (5235/6000)
Fruit du Démon: Yami Yami & Gura Gura no mi





FDDs 1, île 0

Jusqu'au bout, cet affrontement, réunissant deux personnalités d'envergure bien trop grande, n'aura jamais pu voir se dégager un vainqueur. Les deux hommes étaient bien trop puissants, leur endurance ou leur régénération, bien trop forte. Aucun des deux êtres n'avait pu proprement contre-carrer l'autre, anticiper, surpasser. On aurait pu presque le comparer à un math de catch ! Chacun montrait sa force mais aucun des deux ne pensait pouvoir blesser l'autre. Le Gura Gura no mi, le Yami Yami no mi et le Magu Magu no mi, trois parmi les plus destructeur au monde. La seule chose accomplie aujourd'hui avait été de détruire le ring sur lequel ils avaient croisé le fer (Ce qui arrive aussi au catch. Comme quoi la comparaison n'est pas infondée...). Se toisant successivement l'un, l'autre, chacun déployait sa puissance, faisait l'étalage de chacun de ses coups. L'amiral au visage ensanglanté restait fier comme un coq, vomissant toujours plus de lave et le pirate exhibait toujours son affreux sourire, tout aussi fier de pouvoir démontrer la futilité d'un pouvoir logia face à lui. Pendant ce temps, le monde s'écroulait. Littéralement.

Ne voulant jamais laisser tranquille le yonkou, Akainu se voulait incisif avec une nouvelle pique mais Teach n'en avait cure, depuis qu'il avait valdingué, il se rendait compte qu'il était contre-productif de poursuivre ce duel. S'appuyant sur une stratégie un peu radicale, il avait voulu couper court à tout cela, il balafra donc irrémédiablement l'ile pour qu'enfin les deux combattants stoppent leurs assauts. L'homme à la tête de la Marine ne l'entendait pas de cette oreille, donc. Alors qu'il était déstabilisé, il envoya de nouveaux projectiles qui vinrent s'écraser autour du capitaine pirate. Il répliqua en envoyant une secousse droit sur lui et appliqua sa combine. Courant quelques mètres, il écrasa ses deux poings sismiques à même le sol, secondé de l'autre côté du champ de bataille par San Juan Wolf. Les secousses empirèrent alors que l'ile se voyait progressivement coupée en deux. des falaises et des crevasses naissaient en tout sens, tant et si bien que le gros lard se cassa même la gueule alors qu'il se repliait. Une boule de lave explosa derrière lui, cramant son froc et le propulsant plus loin mais heureusement plus près de son navire. Agacé, il concentra ses ténèbres dans ses mains.

Pour éviter toute nouvelle surprise, il créa un tourbillon au-dessus de lui, les débris qui avaient la mauvaise idée de venir trop près se retrouvèrent alors captifs de la poche infinie et gravitationnelle de l'ancien shichibukai. L'eau qui s'engouffrait dans les "sillons" laissés par les séismes eu tôt fait de balayer la chaleur dégagée par la lave. Entre le grondement furieux de la roche qui s'écrasait, naissait la furie aqueuse, explosant des vagues contre l'ile, créant des courants puissants. Les navires parvinrent cependant à ne pas s'écraser sur la côte ou même se faire aspirer, le souffle des attaques avaient d'abord eu l'effet de les éloigner l'un et l'autre. Imposants navires devenus comme simple planche de bois au milieu d'une tempête. Pendant ce temps, la petite troupe retournait vers la plage, espérant quitter ce morceau de terre au plus vite. Jusqu'ici, des fusées de lave continuaient de pleuvoir certaines évitées, d'autres aspirées. Quelques unes furent encaissée par le géant mais dès qu'il fut arrivé, il se plongea dans l'eau pour y remédier même si plusieurs brûlures lui marquaient déjà le dos. Poussant un soupir de soulagement, le titan n'eut besoin que de tendre son immense bras pour attraper un morceau du navire et le tirer à lui.

La manoeuvre lui prit plus de temps que d'habitude étant donné les forts courants mais bientôt, sous couvert de Teach et des autres qui s'occupaient de la lave, tous purent ré-embarquer à bord. Pouvant enfin regarder devant lui tout ce qu'il avait accompli, le capitaine ne prit pas longtemps avant de donner l'ordre de partir, constatant les dégats immenses qui avaient été causés. L'ile tremblait encore alors que de l'autre côté, la Marine tentait de s'éloigner le plus vite possible de cet enfer. Les bras croisés, content de s'en être tiré à bon compte, Teach jubilait. Il était ravi d'avoir pu montrer un échantillon de sa puissance au gradé d'en face. Peut-être réfléchirait-il à deux fois avant de s'en prendre à lui à nouveau! Quoi de mieux qu'un long rire après une aventure si trépidante ?


"- Zehahahaha ! "

Le monde n'avait pas fini de trembler face à la menace d'un homme aussi fou que Barbe Noire ...




HRP : Voilà! J'espère que ça t'ira, j'ai pas ajouté grand chose 'faut dire ^^" Je te laisse cloturer le RP ! Je ne crois pas qu'on puisse ajouter autre chose! x)

_________________
Doubles Comptes:
 

The Blackbeard Crew:
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Duo apocalyptique [PV Akainu]   Sam 30 Jan - 2:24

Sakazuki Akainu
avatar

Messages : 248

Navigation
Doriki:
5240/6000  (5240/6000)
Fruit du Démon: - Magu Magu No Mi

L'un des deux devait arrêter le combat, sinon cette histoire n'aurait eu aucun témoin, et celui qui le fuit le premier fut Teach. Le Yonkou était prudent, mais aussi expérimenté, ce qui correspondait à cette décision. Pour autant, cette acte n'était pas à interpréter comme une défaite : d'ailleurs, il partait au moment même où la situation du Commandant en Chef de la Marine se trouvait dans une situation plus délicate. Sa partie de l'île se morcelait en une multitude d'ilots, de plus en plus semblable à un puzzle. Les dernières réactions du fruit de Teach empiraient, et les blocs de terre ferme désolidarisés étaient plusieurs frappés par des glissements de terrains, à sombrer, et menacer leurs voisins qui déversaient quantités de rochers tombant dans l'abime en éboulements ; Sakazuki devait sauter d'un endroit à l'autre tout en poursuivant ses attaques pour ne pas être emporté. Un nouveau séisme majeur parmi d'autres aurait pu suffire à l'obliger au repli.

Deux titans ne peuvent se livrer bataille sur un espace aussi fragile qu'une île. En une heure, si chacun des deux avait refusé de plier, ils auraient sombré tous deux avec l'île, périt tous les deux.




Poursuivant de cracher des rochers de magma sur le manteau infranchissable de ténèbres, il cessa lorsqu'il vit Marshall Teach prendre le large, littéralement, accroché à son géant pour se diriger vers son Radeau. S'amuser était bien, mais il fallait bien s'en lasser. En expérimentant ses chances face au -peut être- pire ennemi de la Marine, Sakazuki "Akainu" ne ressortais que plus sceptique de la bataille. Les techniques des deux adversaires variaient, mais elles ne créaient pas pour autant des supériorités déterminantes. Le pouvoir de défense de Teach, largement supérieur, ne pouvait être franchit par aucune des attaques à distance de Sakazuki, et face aux attaques à distance dévastatrices de Teach le pouvoir de Sakazuki ne pouvait offrir pareille résistance, mais Sakazuki était d'une grande mobilité, rapide et habile, aidé de plus par un corps logia intangible, propre à compenser l'équilibre de défense. En combat rapproché, Teach avait l'avantage d'attirer et paralyser son adversaire par sa force de gravitation et annuler toute défense de fruit du démon, Sakazuki avait l'avantage d'être plus rapide et d'avoir des coups plus ressentis par son adversaire très sensible. En blessures, Sakazuki était plus endurant et encaissait mieux les phénoménales dégâts, mais Teach lui pouvait soigner ses blessures dés qu'il avait le temps. Tout s'équilibrait, se compensait, rien ne semblait envisageable. En vérité, les deux adversaires devaient voir l'un en l'autre un ennemi qu'ils n'imaginaient pas battre un jour, trop gonflés de puissance et de pouvoir incommensurables, semblables à la nature même de l'annulation pure et simple. C'était bien ce qu'admettait Sakazuki, debout au milieu de son champ de ruines et de désastres, observant le navire de Barbe Noire qui commençait à s'éloigner. Le prochain défi, il laisserait un de ses amiraux s'en charger. Après tout, être Chef de la Marine, c'était surtout de la paperasse et il n'avait pas le temps de jouer comme avant.

Dommage. Il s'était bien amusé ce jour là. C'était un jour précisément qu'il n'oublierait pas, un de ses défis les plus mémorables. Pas autant que son duel avec Kuzan, le combat le plus épique qu'il ait connu, qui s'étala sur une semaine. Pas autant que la minute où il affronta Edward Newgate, le summum de toute sa carrière en terme d'enjeux et d'honneurs. Mais bien le combat le plus excitant et monumental qu'il ait connu depuis deux ans, au dessus encore de ce combat qu'il avait mené avec Mihawk face au Roi d'or, il y a quelques mois.




Lorsque le navire de la Marine arriva à la terme ferme, il fit halte devant le fanatique de la Marine, assit sur un petit rocher au milieu de son ilot. Ne semblant guère offensé le moins du monde, il se leva sur ses lourdes jambes et avança jusqu'à la passerelle. Tous les yeux qui le pouvaient des rookies à bord, pourtant choisis parmi les hommes d'élites prêts aux dangers les plus suicidaires, étaient fixés sur lui. Pendant de longues, presque infinies minutes, malgré leurs actions proprement coordonnées, les mouches de cette marée de casquettes et de fusils avaient cru assister à la fin du monde. L'Armageddon, l'Apocalypse, tout ce que vous voulez, avait cinglé dans leur âme, observateurs médusés et terrifiés de la puissance gigantesque qui jaillissait de toute l'ile et aurait pulvérisé en un instant leur navire. Pas un seul n'avait cru sortir vivant de ce déluge. Maintenant ils étaient encore bouffés par le stress, éperdus de gratitude d'être encore debout et bien portant en ce monde. Cela, Sakazuki le savait. Il l'avait bien vécu, un jour, cette sensation d'être un microbe.



" Que tout le monde retienne bien. Voilà ce qu'est l'échelle de la puissance en ce monde. Voilà à quoi peut ressembler le Mal. "

Ils retiendraient, sans aucun doute, et ils retiendraient ces paroles. Jusqu'à ce qu'ils meurent, soient infirmes, ou par chance survivent et deviennent de hauts-gradés un jour. La guerre qui approchait n'épargnerait qu'une minorité des courageux destinés à sacrifier leur sang pour la survie de l'ordre et la justice. En attendant, le navire du Chien Rouge reprit la direction du QG, la stature calme et comme apaisée, pour des histoires autrement plus barbantes.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Duo apocalyptique [PV Akainu]   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

Duo apocalyptique [PV Akainu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Nouveau gn post-apocalyptique!
» Ethernia, la nouvelle Pangée - RPG post-apocalyptique [+18]
» Aka Inu, futur marin ou traitre?
» One Piece 573
» reportage photo : Apocalypse chez les Dark Angels

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece RPG Strong World :: L'aventure :: Grand Line :: Autre îles-