AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 rencontre d'un gamin et d'un revo pervers, ca donne quoi ? (pv Gojyo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Message
MessageSujet: Re: rencontre d'un gamin et d'un revo pervers, ca donne quoi ? (pv Gojyo)   Ven 8 Avr - 14:49

InvitéInvité
avatar





Feat Kirua

J'vais le buter ce gosse !



Qu'est-ce que j'ai bien pu faire dans une vie antérieure pour que mon Karma soit aussi merdique ?! J'ai vraiment dû être le diable personnifié pour que je me retrouve avec autant d'emmerdes sur les bras ! J'en suis sûr, ça doit être ça ! J'ai des cheveux rouge et des yeux rouge... Depuis quand un môme à ce genre d'yeux hein ?! Bon j'suis né avec certes mais de toute mon existence, je n'ai jamais vu de personne avec ce genre d'yeux... J'suis le seul ! Bon, ce n'est pas que ça me dérage mais porter des lunettes de soleil à longueur de journée... même quand il pleut... Y'a une limite à ce qu'un humain peut supporter... Je sais bien que c'est pour éviter les moqueries et autre mais... comment dire, j'ai vécu avec la connerie des gens de mon entourage alors pourquoi les autres seraient différents ? M'enfin, là n'est pas la question aujourd'hui... Non, en ce moment, je me trouve avec le vieux glaçon et le gamin que j'ai trouvé dans le bureau du chef... et je me demande encore pourquoi je l'ai aidé ce môme... Il y a des jours je ne comprends pas pourquoi j'agis de telle ou telle manière mais il faut croire que c'est dans ma nature... Ou une connerie dans le genre !

Par contre, je crois que je vais tuer ce môme ! Comment ça, je suis un « un simple vieux pervers a lire des choses pornos plutôt qu'un méchant loup » ? Qui lui a dit ?! Ah non, c'est pas ça qu'il fallait dire... Tsch ! Rappelez-moi de ne plus jamais aider un môme de toute ma vie... JAMAIS ! C'est en serrant les poings que je m'adresse à ce putain de jeune blanc-bec que j'ai envie de massacrer soudainement

- Gamin... On sort d'ici, je te fais la peau... Depuis quand tu insinues des choses sans en vérifier la véracité avant ?!
- Parce qu'il se trompe peut-être ? Tu dragues toutes les femmes que tu croises Je me retourne vers Koryu, bouche bée
- Nani ?! Mais j'le suis pas ! Et c'est pas pareil ! Et tu m'emmerdes à la fin ! BAM ! Un coup d'éventail sur le crâne, un ! Je me frotte le sommet du crâne Aie ! Aie aie aie ! Kuso ! Enfoiré ! Ca fait un mal de chien tes conneries !

Un raclement de gorge se fait entendre et nous tournons dans un même ensemble, lui et moi, la tête vers Dragon. Koryu comme moi lâchons un « désolé » avant qu'il ne reprenne la parole

- Il n'est rien de tout ce que tu décris. Cependant, je suis d'accord avec toi sur un point... Il est en quelque sorte, un défenseur des plus faibles... Il a toujours agi ainsi et je ne lui reprocherais jamais ce trait de personnalité Ok, ça devient carrément gênant là ! J'vous rappelle que vous parlez de moi et que j'suis dans la même pièce que vous ! Mais il a aussi fait des erreurs qui aurait pu mal se finir s'il n'avait pas reçu un coup de main... J'ai l'impression que tu es comme lui en quelque sorte. Buté, impulsif avec un fort caractère...
- Eh ! J'suis pas comme ça ! Déclarais-je sur un ton boudeur... Avant d'entendre Dragon-san pouffer de rire et d'ajouter
- Mais je sais que j'peux lui faire confiance, quoiqu'il arrive. Il en va de même pour Koryu. L'un comme l'autre, ce sont deux fortes têtes entêtées mais j'ai pleinement confiance en eux. Sache qu'être ici ce n'est pas un jeu. Tu as peut-être un fruit du démon mais tu ne l'as jamais utilisé à bon escient... Tu dis que la guerre est un jeu pour toi ? C'est loin d'en être un... Nous faisons la guerre à notre manière mais je n'ai pas l'impression que tu sois prêt à te battre comme nous le faisons

Tiens, j'ai l'impression d'entendre un discours qui m'est plus ou moins familier... C'est étrange. Mais quand le gosse balance à Koryu que je n'ai pas ramené ce qu'il voulait... Je sens que je vais y passer... Ah ah ! Mourir à 30 ans... J'ai pas vécu assez de choses encore pour mourir aussi connement !

- Gamin, si tu tiens à la vie... Il s'appelle Koryu. Son surnom, je suis le seul à l'utiliser... et à pouvoir le faire chier comme je le fais

Le garçon prend ses aises avec le chef de la Révolution... et ça ne me plaît pas des masses. Ni à moi ni à Koryu apparemment. Il vient à peine d'arriver et déjà, il lui parle comme s'il était son pote ?! Non, je ne ne peux pas laisser passer cet affront ! Mais avant que je fasse quoique ce soit, Koryu me devance et lui assène un énorme coup d'éventail sur le crâne. Ah mon vieux glaçon, il part toujours au quart de tour !

- Dragon-san morveux ! Vous n'avez pas gardé les vaches ensembles que je sache ! Quand tu t'adresses au chef en personne, c'est Dragon-san ! Apprendre le respect dû à tes supérieurs ne serait pas un luxe

Je ne peux m'empêcher de pouffer de rire... ce qui me vaut un nouveau coup sur le crâne une fois de plus. Je toise froidement mon vis-à-vis qui me lance un de ses sourires moqueurs dont lui seul à le secret puis nous nous retournons dans un même ensemble quand nous entendons la proposition du gamin ! Sérieusement ?!

- Beaucoup de monde peut se vanter de savoir se battre, mais serais-tu capable de tuer quelqu'un sur un champ de bataille si tu n'avais d'autre choix que de le faire ? Par ailleurs, il y a une différence majeure entre vouloir et savoir. Toutefois, je consens à te laisser rejoindre notre organisation mais sache, jeune homme, que notre première règle ici, c'est la discrétion... et tu en sembles dépourvu selon tes dires Il marque un temps avant de reprendre Dernière question gamin, selon toi, que signifie « la liberté » ?


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: rencontre d'un gamin et d'un revo pervers, ca donne quoi ? (pv Gojyo)   Dim 10 Avr - 15:32

Kira Kiruathe Self proclaimed God Candy Eater Silver Speed
avatar

Messages : 745

Navigation
Doriki:
1188/6000  (1188/6000)
Fruit du Démon: Viti Viti No Mi

Rencontre d'un gamin et d'un revos pervers. Ca donne quoi ?


Question et reponse


<

Eh merde, je me savais impolie sans le savoir mais là je bats des records, bon c’est vrai depuis que je voyage je n’ai plus prie la peine de comment dire…utilisé un certain marque de respect pour les gens hormis une personne un certain Sous-Amiral pour éviter que celui-ci m’envoi a Impel Down en plus il n’est pas quelqu’un qui prend les choses a la rigolade. En tout cas c’est vrai avec le chef de l’Armée Révolutionnaire j’ai trop pris les choses a mon aise et je fus vite ramené a l’ordre par un certain blond qui s’appelle Koryu avec un coup d’éventail sur la tête, je pus me retenir de dire un ‘’aie ca fais mal’’ bon sang de quoi est constitué son éventail pour faire autant mal ? Tiens Gojyo rigole et sblam lui aussi se prend un coup d’éventail, je ne pus m’empêcher de lui tirer la langue, tant mieux et bien fais t'avais pas qu'a en rire traitre, pendant qu'il avait le dos tourné vers Gojyo en tout cas le revos roux lui a bien vu que je lui avait tiré la langue.
Bon et puis je choisie ce moment pour balancé ma proposition…en espérant recevoir une réponse positive mais le chef de la Révolution me posa des questions tel que si j’étais capable de tuer quelqu’un dans le champs de batailles…a vrai dire non une fois Francesco m’avait demandé ca pour tuer les pirates Napeolienne et je suis pas arrivé a vrai dire j’avais pas le cran d’avoir du sang dans les mains, blessé oui mais pas tuer…oh et puis dans des champs de batailles je pourrais assommés les adversaires non ?
Yes il m’a accepté dans son organisation, j’allais sauter de joie quand…il me dit que la règle principale chez les révolutionnaires c’est la discrétion…aie ça risque de pas trop le faire car disons que…j’attire souvent l’attention surtout pour faire des conneries ou voler. ‘’Et tu ensemble dépourvu’’ je choisi pile ce moment là pour laisser mon cerveau déprimé. Ca risque d’être dure…très dure…Puis le révolutionnaire me posa une question…une sorte de test ? Ce que signifie la liberté ? Je m’attendais a une question sur la Justice…
Je commençai à réfléchir dans ma mince cervelle mais je suis sure que ce Koryu m’a enlevé une partie de mon intelligence après m’avoir frappé sur le crane. La liberté ? Je fermai les yeux et pris quelques secondes de réflexions.
-La liberté ? A vrai dire je ne saurai trop vous dire, je n’ai pas eu un passé hyper cliché d’une personne enfermé…mais je vais vous en donner ma version après je peux peut-être me tromper.
Je me mis a toussoter et commença a parlé en organisant du mieux que je pus mes idées mais je ne voyait pas vraiment quoi répondre disons que je n’ai jamais eu de problème de libertés…donc ce que je vais dire va être tout a fait euh…basique, j’espère juste que Dragon va pas me virer avec mes dix secondes de gamin révolutionnaire, car euh…je crois que je serai inscrit dans l’histoire des records…
-Pour moi la liberté, c’est libre d’allez où on veut et de faire les choix qu’on souhaite sans avoir quelqu’un pour nous ramené a l’ordre ou nous en empêché. Parmi les choix ils y’ a les idées ou les rêves des gens. Hum il y’a aussi la liberté au niveau de la société comme les cases nobles, et les Dragons Célestes qui donnent des ordres aux personnes normaux comme si c’étais des toutous, voir l'abolition de l'esclavage ou des ventes de marché d'humains dans l'Archipel de Sabondy…Désolé Dragon mais je ne peux pas vous en dire plus…car disons que moi j’ai toujours voyagé librement …Dragon-san je veux dire, dis-je d’une voix penaud.
Je crois que je viens de réalisé un truc je crois que je mérite pas d’être un révolutionnaire… surtout si je suis incapable de définir ce mot là...





J’espère que cela te conviens si c'est pas le cas dis-le moi!
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: rencontre d'un gamin et d'un revo pervers, ca donne quoi ? (pv Gojyo)   Lun 18 Avr - 23:46

InvitéInvité
avatar





Feat Kirua

J'vais le buter ce gosse !



J'observe la pièce où nous sommes... J'étais peinard... Jusqu'à ce que le vieux glaçon se pointe et commence à brailler dans mes oreilles... Il m'emmerde celui-là ! Ouais j'ai oublié de prendre un paquet de clopes et alors ?! J'avais autre chose à foutre, et Môssieur n'a qu'à bouger son royal derche pour aller se les chercher lui-même ! Mais non, rien que pour faire chier le monde, il faut que ça soit le Saru ou moi... Même si, généralement, c'est moi qui vais les acheter. J'observe un instant la cigarette que j'ai entre les doigts... la fumée s'en échappe petit à petit... et ça me fait, étrangement, me souvenir d'une personne en particulier... Je ne peux empêcher un sourire amusé de naître sur mes lèvres. J'ai pas mal de bons moments passés en sa compagnie... La fois où nous avons fait bouffer leur langue à nos confrères bien trop sûr d'eux... Le cul des Marines que nous avions botté... Nos conversations à double-sens que nous seuls comprenions puisque nous avions le même humour... et d'autres choses plus personnelles... bien trop personnelles. Tsch... quel crétin ce type ! Pourquoi a t-il fallu qu'il se casse là-bas hein ?! J'vous jure, il revient, il se mange mon poing dans la tronche pour simple « bonjour et bon retour parmi nous ! » Mais apparemment, je dois réellement être trop pris dans mes pensées puisque je ne sens même pas Koryu se pointer devant moi – enfin à mes côtés – et m'asséner un nouveau coup sur le crâne avec son éventail. P'tain ! Mais il m'emmerde à toujours me frapper ce crétin !

- Tu devrais arrêter de réfléchir... Ce n'est pas bon pour les idiots de réfléchir trop longtemps Une veine tressaute sur ma tempe... J'vais le buter ce mec !
- Tu sais que j't'emmerde toi ?! Toi et ton abruti d'éventail ! Bing ! Nouveau coup... Mais quoi à la fin ?!
- Ca tombe bien, lui aussi, il t'emmerde ! Arrêter de tergiverser, nous réussirons à les retrouver... Toi aussi, on devrait t'apprendre la patience, ça ne serait pas un luxe ! Mais j'ai peu d'espoirs de ce côté-là...
- Kisama

Déclarais-je naturellement en fermant le poing et une nouvelle veine tressaute sur ma tempe. Okay, c'est décidé ! Celui-là, j'me le fais ! J'vais le buter, le hacher menu, et le donner en pâture aux requins ! Et encore est-ce qu'ils voudront le bouffer ?! Il serait bien capable de les sermonner ou de les buter avant... même mort ! Puis je réalise un truc... Nous réussirons à les retrouver... Comment a-t-il su que je pensais à nos camarades prisonniers là-bas ? Ou alors, il a fait exprès de me chercher pour que j'arrête de me torturer autant ? Je le regarde intrigué et il ne dit rien... Il fume c'est tout... Mais malgré son air impassible... Je l'ai vu sourire... C'était rapide mais je l'ai vu... Alors c'était bien ça hein ?! Il m'étonnera toujours ce Koryu ! Crétin...

Bon et si nous replongions dans la conversation entre Dragon-san et ce gosse malpoli ? Surtout que nous sommes deux à nous offusquer de son façon de s'adresser au chef de la Révolution... Ils n'ont pas gardé les vaches ensembles quoi ! Ils ne se connaissent ni d'Adam ni d'Eve alors pourquoi se permet-il de s'adresser à lui comme ça ?! Franchement, ça me dépasse ! Si j'avais su, je l'aurais laissé à Koryu en premier pour qu'il lui apprenne ce que c'est le respect envers ses aînés ! Personnellement, moi, je ne connais pas mais même si je ne le montre pas comme certain, j'ai quand même du respect pour cet homme ! Après tout, il nous a sauvé la vie il y a 3 ans de cela... même ce blondinet qui me tape sur le système j'ai du respect pour lui... Mais ce gosse là, qui me tourne le dos pour faire face à Dragon-san, je ne le comprends pas... Mais voilà que la question de Dragon-san me surprend... La liberté hein ? Moi-même, je ne saurais pas trop quoi répondre à ce genre de question...

- Il n'y a pas besoin d'avoir vécu une vie enfermée pour rêver de liberté tu sais...Tu peux très bien être libre, avoir tout ce que tu souhaites et pourtant être enchaîné... Chacun à sa façon de voir le monde...

Le chef de la Révolution se poste alors à la fenêtre... bras croisés dans le dos, observant un instant le ciel et se perd dans ses pensées... Comme il le pensait, le gamin à une autre façon de concevoir la liberté... mais il ne pouvait pas lui en vouloir, il était encore jeune et il ne connaissait pas le monde comme lui le connaissait. Ce sang qu'il avait sur les mains pour protéger ses hommes, ceux qu'il a recueilli parce que la société les considérait comme des êtres impurs... Pour lui la liberté représentait un concept bien au-delà de ce que chacun pouvait imaginer...

- Nous avons les mêmes idées de la liberté dans un sens... Pour la plupart des personnes, la liberté représente un concept qui prend en compte l'endroit où nous vivons, nos amis, nos proches, notre santé... Même un prisonnier peut être libre dans un sens... s'il a de quoi se changer les idées, des livres par exemple... Il pourra avoir sa propre liberté... Bien que nous ne naissions pas tous égaux devant la liberté Prenez l'exemple d'un Roi et d'un mendiant... Leurs libertés seront diamétralement opposées... et pourtant, la personne la plus libre n'est pas forcément celle à laquelle nous pensons en premier lieu Pour moi, elle représente quelque chose d'autre... J'aimerais que tous puissent être égaux dès la naissance... Que les privilèges qu'on accorde aux nobles cessent... Qu'un homme puisse marcher dans la rue et parler avec la première personne qu'il croise qu'il soit noble ou non... Qu'aucune différence de rangs ne subsiste... Mais je ne suis pas encore assez fort pour changer les choses Les pirates et les révolutionnaires ne sont pas si différents... Les deux camps rêvent de liberté à leur manière mais nous avons un but commun. Quant à toi... Je me retourne vers le gamin Serais-tu prêt à tout perdre au nom de la liberté ? Autrement dit, accepterait-il de perdre tout lien avec sa famille, ses amis, ou n'importe qui qu'il connaissait pour embraser la grande famille qu'est la Révolution ?




hrp: Honnêtement, je déteste mon rp... Il ne me convient pas x) J'arrive pas à cerner Dragon... (Bon en même temps, vu le nombre de fois où on l'a vu... XD) Mais désolée pour la réponse de merde que je t'ai faite...
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: rencontre d'un gamin et d'un revo pervers, ca donne quoi ? (pv Gojyo)   Jeu 28 Avr - 14:54

Kira Kiruathe Self proclaimed God Candy Eater Silver Speed
avatar

Messages : 745

Navigation
Doriki:
1188/6000  (1188/6000)
Fruit du Démon: Viti Viti No Mi

Rencontre d'un gamin et d'un revos pervers. Ca donne quoi ?


Définition de liberté


<

Je n’étais pas du tout fière de ma réponse et pour différentes causes. Ce que j’avais dit était simple, trop simple, digne d’un définition de dictionnaire mal dites. Je ne méritait peut-être pas d’être un révolutionnaire. Je n’avais pas leur idéologie. Je suis vraiment trop bête.
Je vis Dragon se posté devant la fenêtre, je le regarda, je m’attendais qu’il me dise comme c’est hommes qui prennent une lourd décision un ‘’désolé gamin tu n’as pas su répondre a cette définition tu ne fais pas parti des nôtres’’ Je m’attendais a cela et commença a me préparé mentalement. Apres tout je retrouverai ma vie solitaire, en volant des marchands de bonbons jusqu'à ma mort.
Mais Dragon ne me gronda pas, non il me dit sa vision et ceux de la Révolution du mot ‘’liberté’’ que j’écoutais sans discuté, c’est rare que j’écoute quelqu’un de ‘’a a z’’ trés rare même des fois je somnole mais ce ne fut pas le cas!
Ma vision enfin la définition du mot liberté était pour moi, libre d’allé ou on veut de dire ce qu’on veux, de faire ce qu’on veux mais lui sa definition du mot ‘’liberté’’ en était tout autre lui il voulait surtout l’égalité, detruire la caste noble et que les princes, non les Dragon Celeste soient au meme rang qu’eux.
J’ouvris grand la bouche, ce n’était pas un reve comme les pirates d’attrappé ou le One Piece ou autre, c’est le reve de bon nombre de personne, s’il n’y avait plus cette histoire de rang, il y ‘aurai plus d’esclavage, plus de regard serial killer au pauvre qui mendit, un pauvre pourrai se marier avec une riche sans pour autant que les parents de cette derniere soit contre !
Je la referma, et Dragon me posa une question. Si j’etais près a tout perdre pour la liberté, ce qui voulait dire, parents, amis…
Puis une image fit son apparition dans ma tete, celle du Sous-Amiral Francesco entrain de tuer les pirates Napeolienne. Si j’accepte je serai forcement contre la Marine et je devrai forcement l’affronté. Je serra les poings. Qu’importe je m’entrainerai pour l’affronté, mais je pense que je preferai evité de le rencontré, non non je ne flippe pas je suis prudent. Puis qu’importe de toute facon, fallait bien un jour qu’on soit ennemis et en plus faut bien que je choissise mon camp. Puis avec Dragon on aura aboli des tas de choses et il y’aura un monde meilleurs. D’ailleurs on sera le principale rivale de la Justice de la Marine sans doute non ?
-Oui mais…
Je mis ce ‘’mais’’ et pris mon souffle, le blond et Gojyo devait sans doute me regardé avec de grand yeux surtout en disant le mot ‘’mais’’ qui voulait dire que je voulais quelque chose en contre parti ce qui n’est pas le cas.
-Dragon ! Enfin Dragon-san, me repris-je avant que je me fasse crié par les deux revolutionnaires. Je serai prêt a vous aidé, meme si je n’ai pas su direct a ce qu’était la liberté, je voudrai la découvrir, découvrir ce qu’ai votre liberté, donc pas de probleme je suis prêt a tout perdre pour vous, je n’ai pas de parents enfin si un père disparu en mer que je considere comme un gros lâche. Je n’ai pas vraiment d’amis a proprement parlé puisque je reste jamais au meme endroit ! Mais…Dragon-san, puis-je vous posé une petite question ?
Je serra les poings cette question me brulait les levres, si ça se trouve je l’ai enfin trouvé, si ça se trouve c’est vraiment lui ! Meme si c'etais lui je le rejoindrais pas parce qu'il est.... mais parce que je voudrai bien voir, oui je sais que ça parait etrange mais je voudrai me montré utile ne plus etre un simple voleur qui s'amuse a provoqué les plus grand, je voudrai faire de grande chose etre utile en mettant par exemple mon pouvoir a disposition!
-Dites ! Vous êtes mon père ?
Je me repris vite.
Que vous soyez ou non mon père ça n'influencera pas mon choix de vous aidé!





hors rpg:
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: rencontre d'un gamin et d'un revo pervers, ca donne quoi ? (pv Gojyo)   Sam 30 Avr - 17:49

InvitéInvité
avatar





Feat Kirua

J'vais le buter ce gosse !



Je crois que je dois réellement avoir fait quelque chose de mauvais dans une vie antérieure pour que mon Karma soit aussi pourri... Quoi donc ? J'n'en sais rien pour être honnête mais quelque chose ne colle pas ! J'étais peinard avec ma clope entre les lèvres, je cherchais, justement, un magasin de clopes parce que ce satané vieux glaçon était à court et qu'il fallait que je lui en trouve ! Et d'urgence... Ouais Môssieur est un fainéant de première, bouger son royal postérieur c'est trop compliqué pour lui ! Ah si, il y a un domaine dans lequel il excelle... Nous frapper ! Ouais, ça il adore ! C'est même devenu une sorte de passion malsaine ! Dès que le Saru et moi disons quelque chose qui ne va pas dans son sens, BAM ! Un coup d'éventails dans la gueule... Et pour les deux s'il vous plaît ! Sinon, ça ne serait vachement pas drôle... J'vous jure, ce type c'est un boulet... mais qu'est-ce que je m'ennuierais sans lui !

Sur le chemin, j'me mange un gosse dans l'estomac... Il semblait avoir fait une connerie... Ah les gosses de nos jours ! Ils n'assument jamais leur connerie ! Tsch. Pourtant, bien que je doive remplir ma mission, je la laisse de côté parce que mon côté « protecteur des gosses » prend le dessus ! Et si en prime je peux botter le cul de quelques Marines... Pourquoi pas ?! J'observe la situation d'en haut – bah oui, j'suis sur un toit – et le gamin semble avoir quelques difficultés à s'échapper. Est-ce que je l'aide ? Aucune idée... Manquerait plus qu'un de ses soldats soit un de mes anciens coéquipiers et je devrais repasser le test du « faire une mission incognito » ! Mais ça, je crois que c'est de la faute de cet autre gamin qui me sert de chef... C'est de sa faute, il prend des risques inconsidérés mais nous, dès qu'on le fait, on se fait engueuler ! Où elle est la justice là-dedans hein ?! Que des vilains dans cette organisation de l'ombre ! Finalement, j'aide le gosse mais nous voilà tous les deux en cavale maintenant... et quand j'lui dis qu'il faut qu'on s'éloigne rapidement des Marines... Il comprend l'inverse et me ramène droit devant leur navire ! Est-ce que je peux le tuer ? A moins que son cerveau lui fasse défaut ? Tsch... Maintenant j'ai mal à la tête à cause de cet imbécile... Merci bien !

Après leur avoir enfin échappé et rejoint ma petite embarcation bien planquée, nous reprenons la mer... et le gosse me suit comme pour rire... Se rend-il compte que je peux l'emmener dans un piège ? Que je pourrais le jeter à l'eau et le regarder se noyer sans aucune autre forme de procès ?! Encore un gosse imprudent... Je secoue légèrement la tête... Les gosses de maintenant... Ils sont vraiment irrécupérables ! Nous arrivons sur le navire des Révolutionnaires – bien que je sois le seul à le savoir – et Koryu m'accueille à sa manière... Un coup de pistolet dans l'épaule... Je suis un Logia, je ne risque rien... mais parfois, je préférerais qu'il me salue autrement... en disant simplement « Salut » par exemple ! Est-ce si difficile ? Pour le grand Koryu, c'est tout bonnement impossible... C'est sa façon d'être... et, honnêtement, j'm'ennuierais s'il changeait sa façon d'être... Après m'être souvenu que le gamin était là, je l'emmène voir le boss... Après tout, j'l'ai embarqué avec moi de mon propre chef... J'aurai dû avertir mon supérieur avant... mais, j'n'y ai pas pensé sur le coup... J'n'ai vu qu'un gosse à protéger... Du coup, il faut que j'assume mes conneries... Mais Dragon-san n'a pas l'air de m'en tenir rigueur... Il agit comme d'habitude... Depuis 3 ans que je suis ici, je n'ai toujours pas réussi à le cerner ce type... En même temps, il est tellement secret... que je me demande si quelqu'un sait au moins une chose de personnel sur lui...

Puis le moment fatidique est enfin arrivé... Dragon-san commence à lui parler, nous écoutons tous ce qu'il dit, il me sermonne aussi à sa manière de temps à autre mais... je ne le contredis pas ; après tout, je l'ai cherché... Mais ce que le gamin demande... Faire partie des nôtres ? En est-il seulement capable ?! Nous devons être discrets... et ce que j'ai vu... Il ne l'est absolument pas... Il pourrait se faire tuer à la moindre occasion... et faire tuer ses camarades dans la foulée... C'est un gros risque... bien trop conséquent pour prendre une décision à la légère... Mais elle ne m'appartient pas, elle revient à Dragon-san... Tout simplement

Je le vois froncer les sourcils quand le gamin sort un « oui mais... » Mais quoi ? Ce n'est pourtant pas bien compliqué de répondre oui ou non à une question quand même ! Après avoir fini son explication sur sa vision de la « liberté », Dragon-san se retourne vers le gamin et écoute patiemment sa réponse... Moi, je fronce les sourcils... J'suis un peu largué dans cette histoire mais... le boss patiente quelques secondes avant de lui répondre, calmement

- Ma vision de la liberté n'est pas celle que je veux imposer comme étant la seule. Je te l'ai dit, chacun à sa vision de sa propre liberté... Je ne te demande pas de perdre la tienne au détriment de ce en quoi je crois. Je veux simplement t'amener à réfléchir par toi-même sur ce qui est juste ou non Il marque un temps avant de reprendre Je suis désolé pour ton père... Mais tu le vois réellement comme un lâche ? Ne penses-tu pas qu'il avait une bonne raison d'agir comme il l'a fait ? Pourquoi ne pas lui laisser le bénéfice du doute ? Luffy le voyait-il ainsi ? Etait-il seulement au courant qu'il soit son père... Si les parents agissent ainsi, c'est toujours dans l'intérêt de ceux auxquels ils tiennent... Même s'ils viennent à être détesté pour ça

Le chef de la Révolution se tourna une nouvelle fois pour contempler le monde qui s'étendait devant lui et cacher la gêne qui le gagnait. Il n'avait jamais connu son propre fils alors il espérait, quelque part, qu'il ne lui en tienne pas rigueur... Pas énormément tout du moins... Bien qu'il lui ait sauvé la vie à deux reprises, il ne l'avait jamais réellement approché... Etait-il lâche pour ne pas oser le faire ? Ou attendait-il simplement un meilleur moment pour favoriser une rencontre ? Il n'en savait rien... La question du gamin le surprit... Son père ? Lui ? C'était tout bonnement impossible...

- Je suis flatté de ta demande mais, je suis désolé, non, je ne suis pas cet homme. Je n'ai pas l'étoffe pour endosser le rôle d'un père

Bien que ce rôle soit le sien depuis 19 ans à présent... Il ne renierait jamais le fait que Luffy soit la chair de sa chair, bien au contraire. Il était fier quand il voyait ce qu'il avait accompli. Chaque jour, il attendait la gazette pour lire ses exploits et bien qu'Ivankov soit souvent avec lui dans ces moments-là, il restait toujours silencieux et pensif... avant d'avoir un sourire fier sur les lèvres. Après un petit moment à divaguer dans ses pensées, il se retourna de nouveau vers le gosse que son premier capitaine de section avait emmené

- Si j'accepte de te laisser rejoindre notre Organisation, comme je te l'ai dit un peu plus tôt, il te faudra apprendre la discrétion et d'autres choses que tu découvriras le moment venu




hrp : Ah ? Merci c'est gentil alors
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: rencontre d'un gamin et d'un revo pervers, ca donne quoi ? (pv Gojyo)   Ven 13 Mai - 19:10

Kira Kiruathe Self proclaimed God Candy Eater Silver Speed
avatar

Messages : 745

Navigation
Doriki:
1188/6000  (1188/6000)
Fruit du Démon: Viti Viti No Mi

Rencontre d'un gamin et d'un revos pervers. Ca donne quoi ?


Question et reponse


<

J’écoutai la réponse du révolutionnaire. Mon père avait une raison à cela ? Tu parles tout est de sa faute il nous abandonné moi et ma mère, en plus elle est tombé gravement malade et j’ai du travaillé pour lui payé des medoc’. Non je hais mon père, ma mère en parle sans doute avec admiration mais moi j’en parle comme un lâche, donc quand je le retrouverai il a intérêt que sa raison soit vraiment mais alors vraiment convaincante sinon je l’envois ad patres sur place.
D’ailleurs une question se posait dans ma tête Dragon avait-il déjà été père ? Avait-il un enfant ? En tout cas ce n’étais pas moi ce qui est dommage car je voudrai bien avoir un père comme lui…mais en plus bavard si possible. Pas grave je tiendrai ma promesse et suivrai les Révolutionnaires. J’ai hâte de les connaitre et savoir ce que font en détails !
Mais hélas Dragon me parla d’un détail qui paraissait moindre mais qui me posait pas mal de problème…Je parle de la discrétion. Je n’ai jamais été très discret depuis que j’ai commencé a voyagé seul, tout ce qui m’intéressait c’étais de volé et me battre.
Je regardai le sol, gêné, comme un élève pris en faute. La discrétion, hum c’est comme joué les fantômes nan ? Je touchai mes cheveux blanc, et regarda mes mains. Niveau pâleur de fantôme il y a pas pire que moi, donc niveau apparence ca devrait peut-être le faire.
Mais discrétion rimait sans doute avec apparence. Qui pourrais penser que je suis un Révolutionnaire ? Super ! Bon faut que j’apprenne a être discret et pour cela il me faut un bon professeur.
-Dites j’aurais un professeur pour m’enseigné les bases de la discrétion ou quelqu’un pour m’apprendre ce qu’ai être un révolutionnaire. Es-e que ce se serai des personnes comme ce Koryu ou Gojyo ? Voir les deux ?
C’est vrai que je voulais devenir un révolutionnaire mais je ne sais pas vraiment a quoi ressemblait en être un enfin le genre de chose qu’il faut faire. Etre révolutionnaire signifie être discret ? Trouvé des informations sur la Marine ou sur le Gouvernement Mondiale ?
D’ailleurs je me demande c’est qui qui m’apprendra les bases d’un Révolutionnaire ? Sans doute Gojyo ou peut être Koryu, ou les deux. D’ailleurs la cantine des révolutionnaire est comment ? Il faut se levé a quel heure le matin et se coucher a quel heure ? Mon poste enfin si j’en ai un ?
-Dites j’ai un poste particulier dans l’équipage ? Je sais jouer du violon mais je n’en ai pas un. Si vous voulez je peux être a la plonge ou je pourrai m’occupé des taches ingrates puisque je suis un nouveau.
Eh oui être nouveau rimait a avoir un mauvais travail se levé a je ne sais combien d’heure le matin et se coucher tard le soir, éplucher les patates a s’en usé les doigts, lavé le pont et tout le tralalala, mais il faut bien en passé par là non ?



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: rencontre d'un gamin et d'un revo pervers, ca donne quoi ? (pv Gojyo)   Sam 21 Mai - 17:31

InvitéInvité
avatar





Feat Kirua

J'vais le buter ce gosse !



Eh bien... Après moult péripéties, nous voilà enfin revenus sur le navire des Révolutionnaires ! Ouais, je dis bien « nous » parce que dans ma grande bonté d'âme, j'ai sauvé les fesses d'un sale mioche mal élevé et que je n'aurai peut-être pas dû... Enfin, je ne sais pas, j'suis un peu paumé à dire vrai ! J'avais tellement de choses à faire en peu de temps et au final, j'ai même pas réussi à ramener un simple paquets de clopes à Koryu ! Ouais, je crois qu'il va me tuer juste pour le principe ! Quoique non, il peut pas... J'suis un logia ! Ah ah ! Ouais enfin, ça ne l'arrêtera pas pour si peu... C'est vraiment étrange... Je ne déteste pas ce type, loin de là même... Disons simplement que nous sommes diamétralement opposés... M'enfin, ça ne serait pas drôle si tout le monde devait se ressembler ! Je me ferais vite chier tiens ! Déjà que je ne suis mais alors absolument pas du genre « patient » donc bon...

Quoiqu'il en soit, nous voilà, à présent, devant le boss et le gamin lui parle comme s'ils étaient potes de longue date ! C'est l'inconvénient ici... On ne crée pas spécialement de liens sauf en de rares occasions... Bien sûr, ce n'est pas le cas avec Koryu ou Manoah... Même avec Sabo... Pourtant, c'est notre supérieur... Mais c'est vraiment une tête brûlée ! « Faites ce que je dis, pas ce que je fais » ouais ça lui correspond bien ça ! Il faut toujours qu'il aille au devant des ennuis sans réfléchir aux conséquences... C'en est presque un jeu pour lui ! Ah moins que ça soit sa façon d'oublier le passé ? Mais que voulait-il oublier au point de devenir un kamikaze ?! J'suis largué... Personne ne se connaît ici... Tout du moins, nous savons le strict minimum de chacun... et je crois que c'est déjà beaucoup...

Le boss semble d'un calme Olympien... Pourtant, il ne doit pas l'être avec tout ce qu'il se trame sur le Tartaros et la perte de certains de nos membres... Ca fait beaucoup de choses à gérer en plus de nos missions de reconnaissances habituelles... M'enfin... Pendant que je me bats gentiment avec Koryu, Dragon-san essaie d'expliquer sa façon de penser au gamin... Mais je n'ai pas l'impression qu'il pige un traître mot de ce qu'il lui balance... Parfois, il ne prend même carrément pas la peine de répondre... Gosse insolent ! Mais une fois de plus, c'est calmement que le chef lui répond

- Dans un premier temps, ils te montreront l'essentiel de la base... Ce qu'il y a de plus important à savoir. Le reste sera pour plus tard Après tout, même si ce n'est qu'un gosse, l'homme qu'il était ne pouvait se permettre de laisser un parfait inconnu se balader seul dans la base. Et s'il s'agissait d'un espion ? Comment en être certain ? Et s'il voulait devenir révolutionnaire pour mieux nous poignarder dans le dos ensuite ? Tant de questions et si peu de réponses... Il me semble que tu es venu avec Gojyo, non ? Alors, pour le moment, il sera comme ton référant Comme il s'y attendait, l'intéressé montre sa présence en protestant
- Eh ?! Pourquoi moi ?! De tous, je suis celui avec le moins de patience ! Pour toute réponse, j'ai le droit à un sourire et un coup d'éventail sur le crâne.... je grogne légèrement en dévisageant Koryu
- Tu l'as amené ici ! Assume tes responsabilités ! J'ai déjà un gosse sur les bras
- Ouais et alors ?! J'm'en occupe aussi du Saru au cas où tu ne l'aurais pas remarqué !
- Son éducation est entièrement à refaire ! Voilà ce qui arrive quand on laisse deux gamins ensembles Une veine tressaute sur ma tempe... Et il se cure l'oreille en prime ?!
- Kisama...

Mais un nouveau raclement de gorge met fin à notre léger différent et j'accepte d'un hochement de tête la proposition de Dragon-san. De toute manière, je n'ai pas trop le choix... Putain de Karma ! Ca pouvait pas être une fille non ?! D'ailleurs, pourquoi il n'y a quasiment que des mecs dans cette organisation hein ?! Des filles ça serait bien aussi ! Bon pas de la même trempe de Koala si possible... J'tiens à ma vie quand même ! La nouvelle question du môme me surprend... et mais elle semble amuser le chef de la Révolution. Il se pose contre son bureau toujours en faisant face à son interlocuteur

- Alors pour toi, être nouveau signifie avoie toutes les tâches ingrates ? Ma foi, je pense que cela ne déplairait pas à certaines personnes mais ici, tout le monde est traité d'égal à égal. Si les cuisiniers ont besoin d'aide, ils le feront savoir mais tu peux toujours leur proposer ton aide, ils ne refuseront jamais des bras en plus. Pour le reste, Gojyo, ou même Koryu, se feront un plaisir de te l'expliquer

Bien entendu, il y a une hiérarchie chez nous aussi... comme partout ailleurs. Mais, je suppose que les 2 capitaines de section l'expliqueront mieux que moi


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: rencontre d'un gamin et d'un revo pervers, ca donne quoi ? (pv Gojyo)   Sam 4 Juin - 21:10

Kira Kiruathe Self proclaimed God Candy Eater Silver Speed
avatar

Messages : 745

Navigation
Doriki:
1188/6000  (1188/6000)
Fruit du Démon: Viti Viti No Mi

Rencontre d'un gamin et d'un revos pervers. Ca donne quoi ?


Revolutionnaire


<

Je crois que j’ai jamais étais le plus heureux de ma vie ! Tout le monde est traité d’égal a égal ! Yosh ! Donc je pourrai appeler un haut gradé par son prénom et pas par son grade ! Trop classe !
Mais bon comme je suis quelqu’un de super aimable je fais la promesse d’aidé une personne dans l’équipage une seul fois par semaine ! Ah je sens que je vais m’y plaire ! Ca me donne envie de sauté par tout tiens ! Mais ça serai indigne de moi donc je préférai resté humble mais étant trop heureux je laissa passez un sourire de joie discret que je ravala a la seconde qui suit.
-Bien sure !, dis-je en baissant la tête poliement.
Dragon…vous êtes l’abolition des corvées de ce monde,…vous êtes le Dieux que toutes jeunes recrues, que ce soit Marine ou Revolutionnaire rêverai de vous avoir ! Tiens je vois un allo de lumière derrière Dragon l’éclairant comme un être supérieur. Je secouai la tête bon passons a la suite.
Gojyo, est mon référent aucune surprise, certes c’est un colérique mais moins violent qu’un certain blond que je ne prononcerai pas le nom qui a la main facile sur un certain éventail !En plus il est assez drôle a énervé mais bon si je le disais enface je pense que je me prendrai une balle perdu.
Mine de rien j’avais plein de questions a posé avant de quitté le chef de l’Armée révolutionnaire même les plus idiotes mais bon je suis un gamin donc je peux me permettre ce genre de question idiotes, mais commençons par la question la plus importante, enfin la vérification de cette information. Je sais que cette question est bizarre mais j’ai envie de la posé comme ça ça me permettrai de connaitre ce qui se passe dans leur camps.
J’inspirai un grand coup et me lança.
-Dites, j’ai une petite question. Les Revolutionnaires ont bien des sortes de flottes non ? J’ai entendu dire que Marde avait ‘’ensorcellé’’ quelques un de vos membres es ce vrai ? Vous comptiez sauvé vos membres ?
J’avais lu cette article dans les journaux mais je préférai l’entendre de la bouche de Dragon, d’ailleurs je me demande s’il a un plan d’attaque contre cette hypnotiseur, mais jamais il en révélera les secrets je pense. D’ailleurs une bataille entre eux se preparerai sans doute voir meme à déjà commencé et je me suis engagé plains dedans en rejoignant les révolutionnaires.



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: rencontre d'un gamin et d'un revo pervers, ca donne quoi ? (pv Gojyo)   Dim 26 Juin - 19:02

InvitéInvité
avatar





Feat Kirua

J'vais le buter ce gosse !



Perdu dans mes pensées, j'observe – silencieusement – la scène qui se déroule devant mes yeux. Ainsi ce petit morveux veut devenir révolutionnaire hein ? J'observe du coin de l’œil Koryu... Il ne dit rien mais je vois très bien à son air contrarié que la situation lui déplaît... Je sais que nous avons chacun nos responsabilités en étant tous deux capitaines de section... mais... est-ce une bonne idée de l'intégrer si rapidement dans l'organisation ? Bon, je ne devrais rien dire, nous, on a mis une semaine pour se décider à y entrer. Je me souviens encore de cette bataille entre mes anciens soldats – vu que je suis un ancien marine – c'était douloureux de me battre contre eux mais je ne supportais plus les agissements de la Marine... Pourquoi nous avoir ordonné de tuer des innocents hein ?! Simplement parce qu'ils croyaient que des civils étaient de connivence avec les révolutionnaires ?! Il fallait les tuer uniquement pour ça ?! Je ne peux pas tuer des innocents... Impossible ! Alors oui, j'ai renié la Marine pour me battre aux côtés de Koryu et Manoah. Trois contre tous. Ah ah ! Le combat fut difficile et au moment où l'on pensait que tout était perdu – dû à notre infériorité numérique et nos blessures – Ces hommes de l'ombre sont apparus... Ils ont sûrement massacré tout le monde... et ils nous ont sauvé tous les trois... Encore maintenant, j'me demande pourquoi ils m'ont sauvé moi aussi... J'étais leur ennemi après tout mais peut-être... qu'ils ont remarqué, je ne sais pas comment, que j'avais changé de camp entre temps ; je suis un peu perdu... puis Koryu me ramène à la réalité en me frappant le crâne avec son éventail... J'vais le tuer ce couillon ! Je râle contre lui mais c'est le chef qui stoppe notre petite « dispute ». Lors d'une ancienne mission, Sabo nous avait dit qu'on ressemblait à un vieux couple quand on se chamaillait ainsi... Ca a jeté un léger froid sur l'assistance.... Moi, ça m'avait amusé... contrairement au vieux glaçon qui a très mal pris l'information... Eh eh ! Je relève la tête vers le chef et le morveux... histoire de savoir ce qu'il lui disait...

Dragon se tenait toujours face à la fenêtre, perdu dans ses pensées. Il se demandait ce que cela faisait d'avoir un fils. Il en avait un, bien entendu, mais même s'il n'avait jamais pu le rencontrer en personne, il suivait ses exploits chaque jour dans la gazette. Le chef de la révolution se demandait comment il aurait pu être dans ce rôle de père. Il aimait sa famille, il ne le nie pas, mais son envie d'être libre avait toujours été plus fort que tout. Il avait commencé de rien, se cherchant des compagnons de route en chemin... Lui-même n'avait jamais pensé finir chef d'une armée secrète... Les révolutionnaires furent crées... Avec Ivankov, son plus fidèle ami et allié, ils avaient réussi à ébranler les mentalités avec leur façon de voir le monde. Ils voulaient que chaque personne soit libre d'agir comme elle en avait envie... sans craindre de violentes représailles. Même si pour cela, leur objectif ultime était de faire tomber le Gouvernement Mondial qui les empêchait de réaliser leurs idéaux...

Ce gamin face à lui le laissait perplexe. Selon ses dires, il déteste son père parce qu'il l'a abandonné ? Luffy a-t-il la même idée ? Croit-il qu'il a été abandonné parce qu'il ne voulait pas de lui ? Sait-il déjà seulement qu'il a un père... aussi imparfait soit-il ? Il n'en était pas certain. Parfois, l'idée folle de se planter devant son fils germe dans son esprit et de lui dire tout simplement qui il était... Il voulait connaître son ressenti. Mais ensuite ? Qu'est-ce qu'il ferait une fois avoir lâché cette bombe ? Il ne se voit pas encore quitter son poste... bien qu'il pense que Sabo soit prêt à prendre sa relève. Par contre, il prit un air sombre quand il entendit la question du gamin. Il se retourna face à lui... perdant définitivement, le seul maigre sourire qui avait pu étirer ses lèvres

- Dis-moi jeune homme, n'as-tu pas question encore plus stupide que celle-ci ?! Penses-tu réellement que nous abandonnerions nos hommes aux mains de cet homme et ce, peut importe l'endroit où il se trouve ? Si tu poses la question, il me semble, qu'effectivement, tu as encore beaucoup de choses à apprendre

Pense-t-il, lui aussi, qu'ils étaient incapables de sauver leurs amis disparus ?! Il soupira légèrement avant de reprendre

- As-tu d'autres questions ?

Demanda-t-il, impassible


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: rencontre d'un gamin et d'un revo pervers, ca donne quoi ? (pv Gojyo)   Mer 20 Juil - 17:06

Kira Kiruathe Self proclaimed God Candy Eater Silver Speed
avatar

Messages : 745

Navigation
Doriki:
1188/6000  (1188/6000)
Fruit du Démon: Viti Viti No Mi

Rencontre d'un gamin et d'un revos pervers. Ca donne quoi ?


Question stupide


<

Je regarda le chef de la révolution dans les yeux tout en lui posant cette question qui était tout bonnement stupide mais je préférais en etre sure. J’allais me faire grondé ça j’en suis quasi sure,…et j’avais raison, Dragon avait perdu son sourire ce qui ne présageait rien de bon. Je ferma mes yeux tenant toujours dans ma main mon skate prêt a affronté la réponse du révolutionnaire.
Stupide hein ? Je suis juste méfiant, je n’ai jamais rejoint un equipage et je voudrais savoir sa façon de pensé, après tout certains pirates preferent abandonné leurs membres pour fuir le danger… mais d'un coté ce n'étais pas geniale de lui posé la question, après tout Gojyo m'a sauvé plus d'une fois alors qu'il avait le droit de m'abandonné a mon sort et de me faire capturé par la Marine en plus il a plus la tete d'un abrutit tete brulé dragueur qu'un lache! Je suis vraiment trop bête! Je serra les poings.
Je rouvris les yeux et regarda les pieds du blond et de Gojyo, je ne voulais pas voir leur visage qui serai sans aucun doute énervé par ma question stupide, après tout je leur avait parlé d’un sujet sensible ceux de leur confrères hypnotisaient par Marde...je suis vraiment un boulet fini!
Je re-serra les poings et serra les dents j’étais vraiment bêtes de doutait comme cela, je suis vraiment trop prudent.
Puis comme pour cassé le silence le chef de la Révolution me demanda si j’avais des questions. Je décida de relevé la tete et de le regardé droit dans les yeux en répondant en toute franchise.
-Non et pardonnez-moi pour la question stupide.
Je crois que je vais avoir une grosse leçon de morale de la part de Gojyo une fois qu’on aurait quitté le bureau, faut vraiment que j’apprenne a me taire surtout pour posé des questions aussi stupide.





hors rpg:
 
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: rencontre d'un gamin et d'un revo pervers, ca donne quoi ? (pv Gojyo)   Sam 30 Juil - 17:17

InvitéInvité
avatar





Feat Kirua

J'vais le buter ce gosse !



Ne pas sauver nos amis coincés sous l'emprise de cet enfoiré ?! Bien sûr que nous allions les sauver ! Qu'est-ce qu'il croyait ce môme ?! Que nous étions du genre à fuir le danger dès qu'il se présentait à nous ?! Nous avons des personnes importantes sous son emprise et il fallait absolument qu'on l'empêche de continuer sa folie ! Quelle idée de créer des pantins ? Ne sait-il donc ps se défendre seul ? Ou alors il aime se comporter comme un lâche ?! Ca doit être ça... Ce nouveau venu dont ne sait où... S'il était vraiment si fort, il ne s'amuserait pas à hypnotiser les gens pour les garder sous son emprise... Je ne sais pas mais ce n'est pas logique ! Pour moi, il s'agit simplement d'un comportement du pire des lâches ! Avoir des gens sous son emprise pour s'en débarrasser dès qu'ils ne sont plus utiles... Quel intérêt ? Il ne vaut pas mieux que la Marine et les Dragons Célestes finalement...

Dans un sens, pendant quelques années, j'ai bien « obéi » aux ordres de ces abrutis... Ma famille m'avait bien bourré le crâne en me disant que la Marine était l'institution où la justice régnait et où elle était absolue. Leur justice est surtout très radicale à mon goût... Qui pourrait dormir tranquillement après avoir massacré femmes et enfants ? La Marine le peut apparemment... Pour cacher une erreur, ils n'hésitent pas à sacrifier un village entier... C'est ça leur notion de la Justice ?! J'ai envie de rire tellement ça me déçoit... et que je me déçois aussi... Je préfère nettement la justice et la liberté que nous propose Dragon-san plutôt que la leur... La leur n'est que trop surfaite et tellement fausse... Je soupire doucement... Tout le monde semble de mauvaise humeur à présent... Bravo gamin ! Nous te félicitons tous ! Moi, ça m'a juste rendu nostalgique...

Toujours perdu dans ses pensées, le chef de la Révolution se pose des tas de questions... Somme toutes pas très importantes pour la plupart mais une réflexion du gamin avait réussi à le toucher... ce gosse détestait son père parce qu'il l'avait abandonné...En était-il de même pour son propre fils ? Voyait-il en lui un lâche parce qu'il n'avait pas été présent pour le soutenir dans les pires moments ? Pourtant, il n'avait jamais été seul... enfin pas énormément et à présent il avait deux frères... Deux têtes brûlées dont l'un était le second de l'armée des révolutionnaires... Dragon attendait toujours patiemment la gazette pour y lire les exploits de son fils... Il était fier de lui... Il semblait un pirate honnête avec ses idéaux qu'il défendrait jusqu'au bout... Un peu comme lui quelque part. Sacré Luffy ! Mais ce petit moment « détente » est bien vite rompu par la demande du gosse... Dragon, de nature impassible, se retrouve rapidement en colère face au jeune garçon... même si ses dires n'étaient pas méchants, ils étaient, cependant, blessants... Il soupire légèrement avant de

- Si tu n'as pas d'autres questions, je vais mettre un terme à cette entrevue. Si tu as d'autres questions, pose-les à Koryu ou Gojyo, ils se feront un plaisir d'y répondre. Sur ce, je te souhaite bienvenue parmi nous, jeune homme

Il espérait ne pas se tromper en l'acceptant parmi eux.

Bon, et bien, voilà un révolutionnaire de plus ! Koryu est le premier à sortir de la pièce, je le suis et le gosse sort rapidement à son tour. Je referme la porte derrière lui et je m'allume une énième clope... tout comme Koryu... Les nerfs sûrement. Je crache la fumée vers le ciel avant de regarder le môme

- T'as vraiment de drôles de questions à poser toi ! T'as déjà vu quelqu'un abandonner ses nakamas toi ?! Si tu crois que nous sommes comme ça, désolé de te décevoir, mais tu fais fausse route. Nous les sauverons quoiqu'il nous en coûte Ca c'est dit ! Maintenant la suite J'te laisse quartier libre jusqu'à demain. Visite le navire comme tu le souhaites. Si tu veux te reposer, longe ce couloir et ta chambre se trouve sur la droite. Tu as plutôt intérêt à te reposer parce que crois-moi, demain, tu vas souffrir et ne sois pas en retard

Après tout, il a manqué de respect à Dragon-san non ? Je vois bien Hack lui apprendre quelques notions de politesse... Ah ah ! Je m'en amuse d'avance ! Sur ces dernières paroles, je le salue d'un signe de tête et je pars avec Koryu dans la direction opposée... Nous avons quelques comptes à régler lui et moi... et ça se fera sous forme d'un poker ! Ca fait longtemps qu'on en a pas fait en plus... Quant à ce mioche fraîchement nommé « révolutionnaire », il va apprendre à ses dépens qu'on ne manque pas intentionnellement de respect à ses aînés sans en payer le prix...






HRP : T'en fais pas ^^ Pour ma part, ça sera ma dernière réponse à ce sujet ;) Je te laisse le clore avec ta réponse
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: rencontre d'un gamin et d'un revo pervers, ca donne quoi ? (pv Gojyo)   Ven 12 Aoû - 18:08

Kira Kiruathe Self proclaimed God Candy Eater Silver Speed
avatar

Messages : 745

Navigation
Doriki:
1188/6000  (1188/6000)
Fruit du Démon: Viti Viti No Mi

Rencontre d'un gamin et d'un revos pervers. Ca donne quoi ?


Mot de fin


<

Dragon m’avait quand meme accepté dans sa bande de révolutionnaire ? Je resta un moment interdit, enfin quelques secondes, une chance qu’il ne s’était pas énervé si j’étais lui j’aurais viré, la queue-entre les jambes la personnes qui me faisait affront mais ce n’était pas le cas. Dragon avait du sentir que j’étais un gosse solitaire qui a du voir beaucoup de traître peut-être ? Mais ce n’est pas trop le cas. J’avais toujours tendance a me méfié des autres surtout aux adultes a vrai dire.
La tete basse je remercia le révolutionnaire de m’avoir accepté avec eux et sortie après que le blond ait quitté la salle avec Gojyo. Je serra les poings et merde ça m’apprendra a dire des conneries pareilles ! Je vous avais dis que j’allais avoir une leçon de morale et bien c’est bien le cas, j’avais écouté les paroles du révolutionnaire sans dire un mot me sentant un peu plus honteux a chaque fois. La morale était rapide et efficace. Ils ne laissaient jamais tombé un camarade dans la révolution et ça je devrais bien me le foutre dans le crane.
Gojyo me disa où était ma chambre comme pour changé de sujet ou s'attardé dessus. Je regarda l’endroit indiqué, et m’annonça de ne pas être en retard et que j’allais souffrir demain ? J’hocha le sourcil droit qu’allait-il me faire ? Il me salua et je fis de meme et ont pris chacun des chemins différents. Je visita le navire et fit la connaissance de plein de gens ! De toute ages ! J’ai fais la connaissance d’un type super balese avec un chapeau super grand sur la tete qui se baladé avec un tuyau, il avait l’air trop cool, accompagné d’une fille qui lui faisait sans doute la morale, qui ne ressemblait pas du tout a une combattante mais qui faisait flippé le blond dans les couloirs, enfaite je pense plus qu'elle lui faisait la moral sur quelques choses
J’ai rencontré sur le pont un certain Emporio Ivankov un mec super grand qui porte un maquillage de fille, me disant qu’il était le roi de Kedetrav un truc du genre accompagné d’Inazuma un type double face ! Les révolutionnaires sont vraiment étrange, cher journal, mais ils sont tous pour la plupart gentils, un peu comme une famille quoi, enfin ce mot sonne juste pour ça puisque je sais pas vraiment ce que c’est d’en avoir une du fait que j’ai vécu avec une mere malade.
Ah oui ! Le soir Gojyo a perdu a une partie de poker, sa tete était mémorable que j’en ai bien rit, même en le dessinant jamais j’arriverai a faire sa tete déconfetie !
Le lendemain ? Gojyo avait raison ça était un enfer, j’ai fais la connaissance d’un certain Hack un homme poisson ! J’en avais jamais vu un ! On s’est fait un combat et mon corps est couvert de bleu. Gojyo lui en avait bien rie, non enfaîte il était complètement hilare ce traître ! Non seulement je me suis fait défoncé mais je lui infligé aucun dégats a cause de son karaté des hommes poissons!
Bref malgré ça, je me plait bien parmi eux, ils sont tous étranges c’est vrai mais ce qu’ils fait leur personnalités ! Rien qu’en les voyant on pouvait voir que ce ne sont pas le genre de personne a abandonné leur camarades ou encore des gens cruels sans scrupules ou autres, on aurait dit plutot une bande d'amis qui se lançait dans quelque chose ! Avec eux ça s’amuse ça se dispute, mais jamais violamment en un mot avec eux on ne s’ennuit jamais ! Bon je crois que je vais finir ici mon récit car sinon les autres vont tout mangé. Ah si tu savais tout ce qu'ils mangent ils sont sans pitié quand il s'agit de bouffe!
* * * *
Kirua était assis contre le mat entrain de terminé d’écrire dans son carnet noire, et dessina un crayonné a coté dans la page de droite la tete de Dragon, Koryo, Gojyo, Sabo, Koala, Hack, Ivankov, Inazuma, puis après cela il alla mangé dans la cuisine avec les autres membres de l’équipage esperant qui lui reste encore de la viande a mangé.




Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: rencontre d'un gamin et d'un revo pervers, ca donne quoi ? (pv Gojyo)   

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 

rencontre d'un gamin et d'un revo pervers, ca donne quoi ? (pv Gojyo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» GAMIN LABRADOR 14 ANS VENDU AVEC LA MAISON
» Un rp avec un gamin des rues ?
» [Mission D] Un vulgaire gamin? [1] (Pv : Takeshi, Kallo)
» Saturnin le Lapin
» Images d'actualité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece RPG Strong World :: L'aventure :: Grand Line :: Autre îles-